Histoire de la photographie

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Histoire de la photographie"

Transcription

1 Histoire de la photographie Séquence 1 Qu'est ce que la photographie? L'invention de la photo fut animée par la volonté de fixer ou de garder une impression visuelle. La photographie a vu son évolution s'acheminer via un certain nombre de grands noms. " Elle démarre véritablement au XVIIIéme siècle avec ces pionniers : Joseph NIEPCE et Louis DAGUERRE. " Joseph NIEPCE va obtenir des photos à l'aide d'un papier sensibilisé au chlorure d'argent et ensuite fixé avec de l'acide nitrique. Grâce à la lumière, on obtient des images négatives. Les premières photos en tant que telle apparaissent un peu plus tard, grâce à l'association d'une chambre noire et du bitume de Judé. Louis DAGUERRE, de son côté, en s'associant avec Joseph NIEPCE, va tirer profit de sa collaboration et reprend les innovations de ce dernier. Il met alors au point un procédé mondialement connu, le DAGUERREOTYPE. " C'est en 1839 que le procédé est présenté devant l'académie des sciences de Paris, par François ARAGO. Les premiers publics de ce procédé auront tendance à l'assimiler à de la sorcellerie, on ne conçoit pas la possibilité de garder/ ou capturer une image de ce que l'on voit. Ces différents événements liés à la photo, amène l'ouverture d'une nouvelle activité professionnelle, celle du photographe. La majorité des photos produites par ces photographes sont les photos type "carte de visite". Autre étape importante, celle de l'apparition de la photo couleur, orchestrée par les Frères Lumières en " L'évolution de la photo passe nécessairement par l'apparition du photo petit format, et le développement du 1er polaroïd ou "appareil à développement instantanée" en Tous les 1

2 procédés photographiques actuels en argentique sont les perfectionnements des inventions cités précédemment. Avec le XXIème siècle, la photo est entrée dans l'ère du numérique. " Naissance d un nouvel art et d une nouvelle pratique Il y aura fallu plusieurs années avant que la photographie soit reconnu en tant que technique et art. Souvent associé à la sorcellerie, la photographie oblige la société à adopter de nouvelles postures mentales. Capter l invisible de l oeil humain comme le mouvement est dorénavant réalisable grâces à un appareil technologique. Cette modification des possibles ne devient réalisable qu à partir du moment où la photographie s émancipe des codes classiques de la peinture, gravure ancré dans l identité collective. " Alors dans un premier temps, pour être reconnu en tant qu artistes, les photographes vont reprendre les modèles picturaux de la peinture classique tels que le naturalisme, l impérialisme ou le symbolisme et rapidement la photographie est devenue une source de curiosité. Beaucoup de gens veulent faire réaliser leur portrait. " La photographie apparait comme un médium que l on peut manipuler à souhait pour transfigurer le réel. Plusieurs mouvement né donc de cette curiosité pour la photographie. " Le premier à émerger est le pictorialisme. ( )" Le pictorialisme est la toute première «école de photographie artistique» dont le raisonnement est d élever la photographie au statut d art. Il y aune volonté pour les artistes de ce mouvement de dépasser l imitation de la peinture. On privilégie alors d avantage l intervention humaine dans la création qui selon eux, est la seule à faire valoir la nature artistique de la photographie technique. A travers ce mouvement, on commence à s intéresser au relation modèle-photographeappareil photographique. " 2

3 Quelques années après vers 1920 nous voyons apparaitre un deuxième mouvement majeur : la Nouvelle Objectivité. Né au lendemain de la première guerre mondiale. La démarche artistique consiste à illustrer la réalité sociologique. On s intéresse d avantage à décrire le plus fidèlement possible le monde et les objets qui les entoure afin de donner une vision direct de la société. On recentre d avantage sur les caractéristiques premières que permet la photographie: mimétisme et mécanique qui permet alors une grande netteté et précision des sujets photographiés. " Paul Strand est d ailleurs un des artistes majeur du mouvement." Durant l entre deux guerre un véritable changement s opère dans la perception qu on les hommes du monde et de l art." Le surréalisme dans la photographie est alors un des mouvement qui se veut révolutionnaire et novateur même si les surréalistes s'accordent tous pour dire que la découverte de la photographie tient elle même du surréalisme : le fait de pouvoir faire un arrêt sur image, sur le monde qui nous entoure. Ainsi, le surréalisme n apparait pas comme un mouvement mais plutôt comme une manière de faire ou d être. Et la photographie est un moyen utilisé par les surréalistes pour exprimer leur pensées. D ailleurs, de nouveaux procédés propre au médium sont alors pensé pour «faire vivre» l image comme les surréalistes aiment à penser : photomontage (utilisé par Dali ou Marx Ernst), la surimpression ou la solarisation par exemple. " Il aura fallu un siècle à la photographie pour s émanciper et devenir un art à part entière. Interrogeons nous maintenant sur les pratiques né de cette révolution technique? " Renouvellement du genre par la photographie : de 1950 à aujourd hui Les années 1950 vont amorcer une hausse de la pratique de photographe amateur. En effet, la société de consommation amène une diffusion plus large des appareils photos, et une baisse de leurs coût d achat et de production (le progrès technique aidant), permettant à des personnes non professionnelle de pratiquer la photographie." C est une nouvelle manière d appréhender les monde qui apparaît en même temps que se diffuse à grande échelle les appareils ; alors que les peintres interprétaient le 3

4 monde et en donnaient leur vision par leurs pinceau, la photographie renouvelle les représentations du réel, en effectuant une empreinte, une image enregistrée de la réalité. " Ainsi, d une capture du monde vivante grâce aux yeux d un créateur et la dextérité de ses doigts, l image éclôt par l action jumelée de l Homme et d un nouvel intermédiaire, une machine. Des images qui, prises par le plus grand nombre, dans un rythme effréné, changent de régime ; de la photographie d art, on revient au régime représentatif. " On verra, pour exemple, l arrivée d un nouvel usage du portrait ; jusqu alors réservé à une élite, les machines étant encore très couteuses, la possibilité de photographier à cout réduit contribue à user de l image pour se former une identité. Ainsi, l aspect indiciel de la photographie, qui fait de l image réelle une trace, visible et accessible au monde fait basculer l identification dans le visuel. " C est sur cet aspect que joue le cinéaste Jean-Pierre Genet dans «Le fabuleux destin d Amélie Poulain». Dans ce film, le photomaton est clairement utilisé comme mémoire d identités anonymes, de traces capturés et immédiates d individus dans l espace public. " Inhérent à ce nouvel usage de la photographie, certains artistes photographes verront dans le portrait le moyen de montrer les personnes et de les inscrire dans la réalité. " La photographe Diane Arbus va ainsi consacrer 20 ans de sa vie à photographie des personnes que la société américaine des années 1960 considéraient comme monstrueuses. " Bien que cette pratique n est pas née de la photographie, certains peintres ayant déjà traité de ces thèmes auparavant, citons Théodore Géricault et ses portraits de malades mentaux ou bien Francisco de Goya, la machine permettra la multiplicité de ses captures. Par ces photographie, Diane Arbus revendique l existence des individus particulier et contribuera à les normaliser en les enregistrant dans le présent." À partir des années 1990 émerge le numérique, et avec lui, la pratique de la retouche photographique, qui vont permettre la réalisation de «vraies fausses photographies». D une capture du monde, on effectue une image virtuelle qui fait de la réalité un univers simulé, imaginaire et illusoire. Et la photographie, qui jusqu alors était considérée comme vérité, perd toute sa valeur de preuve." Avec l intervention du numérique, une méfiance de plus en plus croissante s institue envers l image, qui peut être virtuelle, truquée et n est plus symbole de véracité. " 4

5 Cela sans doute à raison ; en optique, un image virtuelle est produite par la prolongation des rayons lumineux, elle est par exemple l image du miroir. Or on sait quel sort est réservé à celle qui tombe dans le miroir, et ne vit que dans ses rêves. Si le sort d Alice n est finalement que de devoir retourner à la réalité, celui de Narcisse est éminemment plus grave Il se noie dans son propre reflet. " Bref, le paradoxe entre l instantanéité de la capture d image, permise par les nouveaux appareils de plus en plus performants, cet enregistrement du réel pris à outrance, et cette mise à distance vis à vis de la même image est très actuel. " On ne veut plus reconnaitre la photogrpahie comme preuve, mais on ne peut se passer d elle, ne serait-ce qu en considérant l usage que font les médias de l image. " La récente polémique autour du Selfie pris lors de l enterrement de Nelson Mandela en est la preuve ; pour certains, la mine réprobatrice de Michel Obama est clairement preuve de son mécontentement quant au comportement de son mari. Pour d autres, elle est juste signe de concentration envers l événement. " résoudre. Un mystère que la photographie, responsable du scandale, ne saurait pourtant 5

Dossier pédagogique Ateliers pour les collèges

Dossier pédagogique Ateliers pour les collèges M u s é e d u V i e u x N î m e s Dossier pédagogique Ateliers pour les collèges Contact Charlotte Caragliu, Chargée de projet pour les collèges, les lycées et les écoles supérieures Isaline Portal, Responsable

Plus en détail

Réglages de base en photo numérique

Réglages de base en photo numérique Réglages de base en photo numérique Régler la Sensibilité ISO (du film) Appareil photo En photo numérique, vous pouvez choisir une sensibilité ISO automatique ou faire ce réglage manuellement. Plus vous

Plus en détail

Cours d optique O14-Quelques instruments

Cours d optique O14-Quelques instruments Cours d optique O14-Quelques instruments 1 Introduction L idée de ce cours est de présenter quelques instruments d optiques classiques : on commencer par parler de l œil puis de la loupe avant d expliquer

Plus en détail

Résidence Ateliers Programme de recherche «Les Inclassables» Un regard numérique sur Montréal. Avant Projet

Résidence Ateliers Programme de recherche «Les Inclassables» Un regard numérique sur Montréal. Avant Projet Résidence Ateliers Programme de recherche «Les Inclassables» Un regard numérique sur Montréal Avant Projet - Projet un regard numérique sur la ville - Œuvre interactive multimédia Le projet est la réalisation

Plus en détail

PETITE HISTOIRE DE LA PHOTOGRAPHIE

PETITE HISTOIRE DE LA PHOTOGRAPHIE Les Thierry grandes Ouches, dates de 35 la ans photographie de photographies 1826 : Invention de l Héliogravure Nicéphore Niepce réussit à produire les premières épreuves photochimiques sur plaque d'étain

Plus en détail

TRAVAILLER AVEC PAINT au collège par Julie LACOMBE, professeur d arts plastiques

TRAVAILLER AVEC PAINT au collège par Julie LACOMBE, professeur d arts plastiques TRAVAILLER AVEC PAINT au collège par Julie LACOMBE, professeur d arts plastiques Cet outil rudimentaire peut paraître inintéressant à exploiter tant ses possibilités sont réduites. Une analyse approfondie

Plus en détail

DIFFRACTIONS ZUZANNA ROKITA

DIFFRACTIONS ZUZANNA ROKITA DIFFRACTIONS ZUZANNA ROKITA 2015 L oeil perçoit le monde, enregistre la lumière et le cerveau crée des images basées sur cette perception. Cependant notre manière de percevoir les choses dépend aussi de

Plus en détail

1Retrouvez cette œuvre dans l espace.

1Retrouvez cette œuvre dans l espace. CORRIGE Exposition temporaire : De Chaissac à Hyber, parcours d un amateur vendéen ETUDE D ŒUVRE 1Retrouvez cette œuvre dans l espace. Complétez le questionnaire. Attention : plusieurs réponses sont parfois

Plus en détail

COLLECTIF D ARTISTES LA SOPHISTE. Arts Numériques & espace public Type du projet: Installation interactive et numérique

COLLECTIF D ARTISTES LA SOPHISTE. Arts Numériques & espace public Type du projet: Installation interactive et numérique COLLECTIF D ARTISTES LA SOPHISTE Arts Numériques & espace public Type du projet: Installation interactive et numérique LES PROFILS Amandine Bellebon, porteuse du projet, se trouve actuellement en service

Plus en détail

L intervention a été réalisée auprès des classes de seconde et première.

L intervention a été réalisée auprès des classes de seconde et première. Photographie et cinéma Cette intervention, constituée d un bloc théorique et d un bloc pratique, a été donné pour la première dans le cadre de l option CINEMA AUDIOVISUEL du Lycée Jean Lurçat, à Martigues,

Plus en détail

Leçon N 7 PICASA 4 ème Partie

Leçon N 7 PICASA 4 ème Partie Leçon N 7 PICASA 4 ème Partie Dans cette leçon vous continuez les traitements de vos photos avec PICASA 3 3 Luminosité et contraste 3.1 La luminosité L exposition est une notion fondamentale en photographie

Plus en détail

Comité Départemental Olympique et Sportif de Côte-d Or. Commission communication, partenariat et rayonnement novembre 2010

Comité Départemental Olympique et Sportif de Côte-d Or. Commission communication, partenariat et rayonnement novembre 2010 Comité Départemental Olympique et Sportif de Côte-d Or Commission communication, partenariat et rayonnement novembre 2010 La communication en quelques clics Avant de communiquer Un processus qui implique

Plus en détail

TOURNAGE DE PUBLICITÉ

TOURNAGE DE PUBLICITÉ TOURNAGE DE PUBLICITÉ Ce team building est une expérience formidable, extrêmement créative et enthousiasmante. Chacun pourra y trouver son rôle et le resultat renforcera l ésprit d équipe et d appartenance.

Plus en détail

Tarifs non contractuels au 1er janvier 2016

Tarifs non contractuels au 1er janvier 2016 Tarifs pour les professionnels Séance photos / book Corporate/immobilier/entreprise Créations retouches Packshot Photographie culinaire Tarifs pour les Particuliers Reportage (mariage, baptème...) Shooting

Plus en détail

Arts plastiques ASPIRATION À L INVISIBLE. des apparitions... Questions à se poser à travers les séquences:

Arts plastiques ASPIRATION À L INVISIBLE. des apparitions... Questions à se poser à travers les séquences: Arts plastiques Deux classes de 4 professeur: Brigitte Cairou ASPIRATION À L INVISIBLE des apparitions... Questions à se poser à travers les séquences: Axe 2:L image du réel et la réalité des images Comment

Plus en détail

Doisneau à l école. Caroline TELLIER, Collège Léon Blum de Wingles, académie de Lille

Doisneau à l école. Caroline TELLIER, Collège Léon Blum de Wingles, académie de Lille Doisneau à l école Caroline TELLIER, Collège Léon Blum de Wingles, académie de Lille Classe de 6 ème SEQUENCE N 1 Les études à travers les âges : Quelle école pour quels élèves? Niveaux et entrées du programme

Plus en détail

L image numérique. Points de vue. Règles de composition

L image numérique. Points de vue. Règles de composition ComAO2.1Ressources PRENDRE UNE BONNE PHOTO! Points de vue Point de vue Illustration Commentaire Hauteur d œil C'est la position normale, le photographe est à la même hauteur que le sujet. A hauteur d'oeil,

Plus en détail

MARTIN PARR : LE PHOTOGRAPHE DE LA RÉALITÉ SOCIALE

MARTIN PARR : LE PHOTOGRAPHE DE LA RÉALITÉ SOCIALE CONTACT MARTIN PARR : LE PHOTOGRAPHE DE LA RÉALITÉ SOCIALE Une série proposée par William Klein Réalisation : Françoise Marie et Jean-Pierre Krief Coproduction : KS Vision, Arte France, Centre national

Plus en détail

ACTIVITÉS ÉDUCATIVES 2015-2016

ACTIVITÉS ÉDUCATIVES 2015-2016 1, PLACE DE LA CONCORDE PARIS 8 E MÉTRO CONCORDE WWW.JEUDEPAUME.ORG visites-confe rences visites pre pare es et formations partenariats scolaires parcours croise s activite s hors temps scolaire ACTIVITÉS

Plus en détail

Que deviennent tous nos appareils périmés? Chaque année en

Que deviennent tous nos appareils périmés? Chaque année en 4 VIE ET RECYCLAGE DES APPAREILS ET SUPPORTS NUMÉRIQUES Que deviennent tous nos appareils périmés? Chaque année en France, on vend plusieurs millions de tablettes, ordinateurs, smartphones. Et l utilisation

Plus en détail

Les photos surexposées

Les photos surexposées 2 Dans ce chapitre, nous allons retoucher une photo surexposée. Essayez de faire cela en dix étapes selon mon mode de travail et, par la suite, vous pourrez juste vous en inspirer pour vos propres créations

Plus en détail

Bienvenue à la Maison des Arts

Bienvenue à la Maison des Arts Bienvenue à la Maison des Arts Livret jeu pour les enfants Exposition Jacques MONORY Du 25 janvier au 7 mars 2004 Aujourd hui grâce à ton livret jeu, tu vas pouvoir découvrir l univers de JACQUES MONORY

Plus en détail

Que de la Poudre aux yeux!

Que de la Poudre aux yeux! Que de la Poudre Plus qu une exposition, un véritable voyage dans le temps! Cette exposition propose de faire découvrir l histoire de la naissance du cinéma, et plus particulièrement du cinéma d animation.

Plus en détail

école supérieure d arts & médias de Caen/Cherbourg

école supérieure d arts & médias de Caen/Cherbourg Mathilde An, «Partie de jambes en l air», DNAP Communication 2010 école supérieure d arts & médias de Caen/Cherbourg entrée du site de Caen, photo : Mickaël Quemener entrée du site de Cherbourg, photo

Plus en détail

Bruno Fert DOSSIER DE MÉDIATION ESPACE CULTUREL MAURICE-UTRILLO

Bruno Fert DOSSIER DE MÉDIATION ESPACE CULTUREL MAURICE-UTRILLO Bruno Fert DOSSIER DE MÉDIATION ESPACE CULTUREL MAURICE-UTRILLO Festival Circulation(s) En tournée à Pierrefitte-sur-Seine Du mardi 10 au samedi 28 novembre 2015 Vernissage le samedi 7 novembre à 17h30

Plus en détail

POÉTIQUE DE LA RETENUE

POÉTIQUE DE LA RETENUE POÉTIQUE DE LA RETENUE Exposition collective Du 24 avril au 2 mai 2015 Vernissage le 23 avril à 18h Photographies, vidéos et installations de: Gilles DEWALQUE Sandra GAILLARDON Marie-Claude LACROIX Anthony

Plus en détail

Objectif VERNON! Autour de Paul Denis (1852-1921) - photographe et éditeur de cartes postales à Vernon - Jeu-rallye 7-13 ans exposition

Objectif VERNON! Autour de Paul Denis (1852-1921) - photographe et éditeur de cartes postales à Vernon - Jeu-rallye 7-13 ans exposition Objectif VERNON! Jeu-rallye 7-13 ans exposition Autour de Paul Denis (1852-1921) - photographe et éditeur de cartes postales à Vernon - Musée de Vernon / 9 juin - 7 octobre 2007 Ce livret appartient à.

Plus en détail

lumière blanche flash électronique

lumière blanche flash électronique 3. La lumière Le mot photographie veut dire «dessiner avec la lumière». La qualité de la lumière est donc très importante et primordiale. On utilise de la lumière naturelle que l on nomme aussi «lumière

Plus en détail

Projet CHIMERES URBAINES. création photographique

Projet CHIMERES URBAINES. création photographique Projet CHIMERES URBAINES création photographique PRÉSENTATION DU PROJET Patrimoine architectural... et imaginaire collectif Chimères urbaines est un projet collectif qui place la ville de Gap au cœur d

Plus en détail

20 aperçu #1. La filière photo, mode d e mploi

20 aperçu #1. La filière photo, mode d e mploi L âge d or du photojournalisme se termine, et pourtant celui-ci n a jamais été tant courtisé par le grand public, les médias et les milieux culturels. Depuis plus de dix ans, le monde de la photographie

Plus en détail

Réponse type Tableau chronologique

Réponse type Tableau chronologique Corrigés du matériel pédagogique Vincent van Gogh. Le dur combat d un artiste La bande dessinée sur la vie de Vincent van Gogh peut être utilisée en classe de différentes manières. L histoire en images

Plus en détail

La stratégie de la relation client

La stratégie de la relation client La stratégie de la relation client Auteur(s) Ingénieur ESIM et MBA, spécialiste du CRM en France et chez Ernst&Young Conseil MBA, spécialiste de l application de nouvelles technologies au marketing. Directeur

Plus en détail

Défi mathématique : école maternelle et CP. Le défi ambitionne de donner l envie de «chercher». Il repose sur des situations problèmes.

Défi mathématique : école maternelle et CP. Le défi ambitionne de donner l envie de «chercher». Il repose sur des situations problèmes. Défi mathématique : école maternelle et CP. Présentation : Le défi ambitionne de donner l envie de «chercher». Il repose sur des situations problèmes. Les situations proposées visent d abord à favoriser

Plus en détail

Exposition Thibault Hazelzet

Exposition Thibault Hazelzet Exposition Thibault Hazelzet 11 septembre au 30 octobre 2010 _ vernissage le samedi 11 septembre de 15h à 22h rencontre à la galerie avec François Jaudon (philosophe) et Thibault Hazelzet le mercredi 13

Plus en détail

E - Application de la spectrométrie à l étude des couleurs interférentielles spectres cannelés

E - Application de la spectrométrie à l étude des couleurs interférentielles spectres cannelés E - Application de la spectrométrie à l étude des couleurs interférentielles spectres cannelés Nous allons voir ici différentes expériences où l utilisation d un spectromètre à CCD permet de réaliser des

Plus en détail

Le marché de l art avant la Révolution

Le marché de l art avant la Révolution Le marché de l art avant la Révolution Colin JONES L historienne Charlotte Guichard fait revivre la figure de l «amateur d art», personnage essentiel dans la définition du bon goût et la promotion des

Plus en détail

Mémoires d'hier, Quartiers d'aujourd'hui

Mémoires d'hier, Quartiers d'aujourd'hui Collège Camille Claudel 41C, rue de Bammeville 76100 ROUEN Tel : 02.32.18.57.00 Fiche Méthode Histoire des Arts Étudier une peinture en Histoire Nom / Prénom... Classe... Mémoires d'hier, Quartiers d'aujourd'hui

Plus en détail

La misère des paysans

La misère des paysans Écoles primaires, cycle 3 En 2012, on fête le tricentenaire de la naissance de Jean-Jacques Rousseau! Qui était-il? Découvrons ce Monsieur extraordinaire qui est fêté cette année dans toutes les écoles

Plus en détail

Usages du numérique en arts plastiques: Formation tablette Collège St Hilaire, Grasse Jeudi 20 Février 2014. David COHEN & Brice SICART

Usages du numérique en arts plastiques: Formation tablette Collège St Hilaire, Grasse Jeudi 20 Février 2014. David COHEN & Brice SICART Usages du numérique en arts plastiques: Formation tablette Collège St Hilaire, Grasse Jeudi 20 Février 2014 David COHEN & Brice SICART De la tablette d'argile à la tablette tactile. Anonyme, Tablettes

Plus en détail

La propagation de la lumière (Chap2)

La propagation de la lumière (Chap2) La propagation de la lumière (Chap2) I. Visualisation d un faisceau de lumière Un faisceau de lumière ne se voit pas. On peut le visualiser si des poussières ou autres particules se trouvent sur sa route.

Plus en détail

BILAN ET POURSUITE DE LA FORMATION A L ECOUTE MAI 2012. Sommaire

BILAN ET POURSUITE DE LA FORMATION A L ECOUTE MAI 2012. Sommaire Sommaire Introduction :... 2 I- Déroulement... 2 II- Qu est-ce qui détermine la qualité d écoute?... 3 III- La reformulation... 3 Conclusion... 4 Bibliographie... 5 1 RECit considère «l écoute» comme une

Plus en détail

Règlement 2014 du concours photo AVES «Emotion Ailes»

Règlement 2014 du concours photo AVES «Emotion Ailes» Règlement 2014 du concours photo AVES «Emotion Ailes» Préambule: Connaître, faire connaître, protéger, aimer les oiseaux. Tels sont les buts d Aves, le pôle ornithologique de Natagora. Ces buts, nous désirons

Plus en détail

Nos Yeux Grands ouverts 2011

Nos Yeux Grands ouverts 2011 L association présente Dossier de Candidature Edition 2011 Nos Yeux Grands ouverts 2011 Nous vous donnons rendez-vous pour la troisième édition du Festival Nos Yeux Grands Ouverts le jeudi 31 mars 2011

Plus en détail

TABBY PLAYS MANUEL D UTILISATION

TABBY PLAYS MANUEL D UTILISATION TABBY PLAYS MANUEL D UTILISATION SOMMAIRE SPECIFICATION TECHNIQUES... 2 S INSCRIRE... 2 VOTRE CHAMBRE... 3 VOTRE STATUT... 3 LA VILLE... 4 LE RESEAU SOCIAL... 4 LES INTERACTIONS... 6 LES QUETES... 6 LES

Plus en détail

Réchauffez votre intérieur avec une touche d originalité

Réchauffez votre intérieur avec une touche d originalité Dossier de Presse Réchauffez votre intérieur avec une touche d originalité Contact Presse Agence Valeur d Image - Charlotte PAREJA c.pareja@valeurdimage.com - 04.76.70.93.69. Le radiateur électrique fait

Plus en détail

Vivre ensemble au sein d'une association :l'exemple des malades résidents d'aparts

Vivre ensemble au sein d'une association :l'exemple des malades résidents d'aparts Revue critique de l'actualité scientifique internationale sur le VIH et les virus des hépatites n 85 - juillet/août 2000 PUBLICATION Vivre ensemble au sein d'une association :l'exemple des malades résidents

Plus en détail

ARRÊTÉ N A-2014-01 DU CONSEIL GÉNÉRAL DU 16 JANVIER 2014. relatif au code de déontologie du personnel de la Banque de France

ARRÊTÉ N A-2014-01 DU CONSEIL GÉNÉRAL DU 16 JANVIER 2014. relatif au code de déontologie du personnel de la Banque de France Date de publication : 25 mars 2014 ARRÊTÉ N A-2014-01 DU CONSEIL GÉNÉRAL DU 16 JANVIER 2014 relatif au code de déontologie du personnel de la Banque de France LE CONSEIL GÉNÉRAL DE LA BANQUE DE FRANCE,

Plus en détail

2/Focalisation des lasers

2/Focalisation des lasers 2/Focalisation des lasers L utilisation d un laser à distance élevé est donc inutile car la divergence du faisceau est non négligeable. L intérêt d un laser est sa capacité à transporter de l énergie dans

Plus en détail

Action de développement professionnel du 26 au 27 mars 2015 à Lyon. Offre 2014-2015 du Centre national.

Action de développement professionnel du 26 au 27 mars 2015 à Lyon. Offre 2014-2015 du Centre national. Graines de maths Action de développement professionnel du 26 au 27 mars 2015 à Lyon. Offre 2014-2015 du Centre national. Chaque année depuis 1999, La main à la pâte et l'académie des sciences organisent

Plus en détail

A L E X I S P E N A U D B O O K 2 0 1 5

A L E X I S P E N A U D B O O K 2 0 1 5 A L E X I S P E N A U D B O O K 2 0 1 5 1 Actuellement étudiant en cinquième année de cursus à l Institut de l Internet et du Multimédia (IIM) ainsi que graphiste en alternance, je suis à la recherche

Plus en détail

DIFFRACTIONS. Zuzanna Rokita 2015. «La connaissance du réel est une lumière qui projette toujours quelque part des ombres.»

DIFFRACTIONS. Zuzanna Rokita 2015. «La connaissance du réel est une lumière qui projette toujours quelque part des ombres.» «La connaissance du réel est une lumière qui projette toujours quelque part des ombres.» La Formation de l esprit scientifique, Gaston Bachelard, éd. Vrin, 1938, p. 13 DIFFRACTIONS Zuzanna Rokita 2015

Plus en détail

La Photographie Principes G.Loichot

La Photographie Principes G.Loichot La Photographie Principes G.Loichot Introduction La principale chose à laquelle il faut penser en photographie, c est à la lumière. C est elle qui traverse l objectif et qui vient «s écraser» sur le capteur

Plus en détail

Code de déontologie des publications du groupe L'Express de Madagascar (adopté par L Express de Madagascar, AoRaha et L Hebdo de Madagascar)

Code de déontologie des publications du groupe L'Express de Madagascar (adopté par L Express de Madagascar, AoRaha et L Hebdo de Madagascar) Code de déontologie des publications du groupe L'Express de Madagascar (adopté par L Express de Madagascar, AoRaha et L Hebdo de Madagascar) Préambule Une presse équitable, libre et indépendante est l

Plus en détail

TRAVAUX DIRIGÉS DE O 3

TRAVAUX DIRIGÉS DE O 3 TRVUX DIRIGÉS DE O 3 Exercice : Constructions graphiques Pour chacune des figures, déterminer la position de l objet ou de son image par la lentille mince. Les points situés sur l axe optique sont les

Plus en détail

LE BAIN ET L ALLAITEMENT Étude sur les pratiques autour du bain à la maternité de Draguignan

LE BAIN ET L ALLAITEMENT Étude sur les pratiques autour du bain à la maternité de Draguignan 1 LE BAIN ET L ALLAITEMENT Étude sur les pratiques autour du bain à la maternité de Draguignan Carine Martin, auxiliaire de puériculture, consultante en lactation IBCLC Draguignan (83) RESUME L étude a

Plus en détail

SUPPORTS D IMPRESSION

SUPPORTS D IMPRESSION SUPPORTS D IMPRESSION Les supports d impression EPSON pour imprimantes jet d encre Papiers couchés Papiers et films Photo Transparents Papier adhésif, papier transfert sur tissus Cartes d invitation, cartes

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. «Un seul être vous manque, et tout est dépeuplé» Lamartine.

DOSSIER DE PRESSE. «Un seul être vous manque, et tout est dépeuplé» Lamartine. DOSSIER DE PRESSE «Un seul être vous manque, et tout est dépeuplé» Lamartine. Movieternity : un concept novateur et éthique COMMUNIQUE DE PRESSE «Un seul être vous manque et tout est dépeuplé.» Lamartine

Plus en détail

Photographie et Croyance

Photographie et Croyance daniel grojnowski Photographie et Croyance images-empreintes images vraies Essais Éditions de la Différence AVANT-PROPOS Dans l un de ces films qui relatent les désastres de la guerre, une femme erre sur

Plus en détail

UNTEL L ART D ÊTRE TOURISTE

UNTEL L ART D ÊTRE TOURISTE DOSSIER DE PRESSE mfc-michèle didier UNTEL L ART D ÊTRE TOURISTE exposition 20 novembre 2015-16 janvier 2016 vernissage le jeudi 19 novembre 2015 de 18h à 21h en présence des artistes mfc-michèle didier

Plus en détail

Jean Louis Schefer. Cinématographies. Objets périphériques et mouvements annexes. P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e

Jean Louis Schefer. Cinématographies. Objets périphériques et mouvements annexes. P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e Jean Louis Schefer Cinématographies Objets périphériques et mouvements annexes P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e Je dois, avant toute chose, expliquer la singularité de ce programme qui suppose

Plus en détail

Miroir, miroir. Stephen McQuaid Cinq périodes de classe de 40 minutes 7 e, 8 e et 9 e années Arts visuels, Études sociales Mathématiques

Miroir, miroir. Stephen McQuaid Cinq périodes de classe de 40 minutes 7 e, 8 e et 9 e années Arts visuels, Études sociales Mathématiques Miroir, miroir Développé par Durée suggérée Niveau(x) scolaire(s) suggéré(s) Matières scolaires Stephen McQuaid Cinq périodes de classe de 40 minutes 7 e, 8 e et 9 e années Arts visuels, Études sociales

Plus en détail

Le collectif jeune cinéma : un acteur de la vie du cinéma expérimental et. différent

Le collectif jeune cinéma : un acteur de la vie du cinéma expérimental et. différent Emmanuelle Corson Janvier 2007 Année universitaire 2006/2007 Le collectif jeune cinéma : un acteur de la vie du cinéma expérimental et différent Cours de Production et diffusion audiovisuelle et cinématographique

Plus en détail

Le portrait, l Homme «dans la plus exacte vérité»?

Le portrait, l Homme «dans la plus exacte vérité»? Exposition «Le goût de Diderot» Le portrait, l Homme «dans la plus exacte vérité»? (Pistes pédagogiques complémentaires au PORTFOLIO Le goût de Diderot) BERTHÉLEMY Jean-Simon, Portrait de Diderot, 1784,

Plus en détail

Recherche de logo UBFC

Recherche de logo UBFC Recherche de logo UBFC Dorian Lods Page 2 Qui? Informations sur l organisation, l entreprise, la marque Il s agit d une communauté d universités et d établissements (COMUE) regroupant plusieurs établissements

Plus en détail

SEMINAIRE ITINERANT. Thème : CLASSIFICATION, CONTENU ET STRUCTURE DE LA DOCUMENTATION BREVET

SEMINAIRE ITINERANT. Thème : CLASSIFICATION, CONTENU ET STRUCTURE DE LA DOCUMENTATION BREVET ORGANISATION AFRICAINE DE LA PROPRIETE INTELLECTUELLE (OAPI) SEMINAIRE ITINERANT «VERS UNE PROTECTION PLUS BENEFIQUE DE LA PROPRIETE INTELLECTUELLE» Thème : CLASSIFICATION, CONTENU ET STRUCTURE DE LA DOCUMENTATION

Plus en détail

Appel à projets «Résidences artistiques et culturelles dans les lycées»

Appel à projets «Résidences artistiques et culturelles dans les lycées» Appel à projets «Résidences artistiques et culturelles dans les lycées» Terre de curiosité et d'ouverture, la Lorraine propose au plus grand nombre une offre culturelle de qualité et encourage les expériences

Plus en détail

MARGUERITE Naohiro Ninomiya

MARGUERITE Naohiro Ninomiya MARGUERITE La Galerie Seine 51 présente «Marguerite» une exposition collective consacrée au thème des Fleurs du Vendredi 26 Juin au Vendredi 31 Juillet 2015. Des œuvres de Naohiro Ninomiya, John Richard

Plus en détail

Phase de «décumulation» : quelle approche?

Phase de «décumulation» : quelle approche? Phase de «décumulation» : quelle approche? Avril 2012 Forum International d Epargne Retraite Allocation Globale & ALM Les différents étapes de l épargne 2 Phase de restitution En phase de restitution,

Plus en détail

un doigt de poésie Du 6 mars au 15 mai 2014 à rennes stage d écriture / scène ouverte projection / spectacle conférence / formation

un doigt de poésie Du 6 mars au 15 mai 2014 à rennes stage d écriture / scène ouverte projection / spectacle conférence / formation un doigt de poésie programme d actions culturelles bilingues français oral / langue des signes FRANçaise Du 6 mars au 15 mai 2014 à rennes stage d écriture / scène ouverte projection / spectacle conférence

Plus en détail

Spectacle Jeune Public

Spectacle Jeune Public Spectacle Jeune Public Création originale : Axel Drhey & Iris Mirnezami 4 artistes - 1 technicien 45 minutes Théâtre - Danse -Chant «Tu dois simplement ouvrir les yeux et accepter le monde qui t entoure.

Plus en détail

Spectacle jeune public A partir de 3 ans

Spectacle jeune public A partir de 3 ans Présente Spectacle jeune public A partir de 3 ans CREATION 2011 www.creaspectacle.com Présentation du spectacle MIAM, c est une invitation à l aventure gustative et à la bonne humeur. Sur la planète CUBE,

Plus en détail

Mémoire. Présenté au Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec. Adopté par le Conseil d administration

Mémoire. Présenté au Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec. Adopté par le Conseil d administration Mémoire Association des Conseils des infirmières et infirmiers du Québec aciiq@aciiq.qc.ca Coordonnées de la présidente: Madame Mélanie Rocher CSSS de la Vallée de l'or 1275, boulevard Forest Val d'or

Plus en détail

REGLEMENT Défi photo «Images de pso, Histoires de peau»

REGLEMENT Défi photo «Images de pso, Histoires de peau» REGLEMENT Défi photo «Images de pso, Histoires de peau» Article 1 : Objet du concours L'Association Pour la Lutte Contre le Psoriasis (APLCP) Siège : 53 rue compans, 75019 Paris, SIRET : 41 1285 40 6000

Plus en détail

Damien Guillaume. Istanbul. Les derniers artisans. Textes de Jean-Michel Belorgey Préface de Ara Güler. Éditions Empreinte Temps présent

Damien Guillaume. Istanbul. Les derniers artisans. Textes de Jean-Michel Belorgey Préface de Ara Güler. Éditions Empreinte Temps présent > communiqué de presse < Damien Guillaume Textes de Jean-Michel Belorgey Préface de Ara Güler Éditions Empreinte Temps présent 80 pages, 40 photographies reproduites 20 x 20 cm 19,90 ISBN : 978-2-35614-061-6

Plus en détail

Street art 2.0 : évolution d un art

Street art 2.0 : évolution d un art Street art 2.0 : évolution d un art ou nouvelle forme d expression? FLORE GERAC - 09/12/2015 Dans le registre de l art, l arrivée d internet et des technologies numériques ont bousculé les codes, changé

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CONTACT PRESSE

DOSSIER DE PRESSE CONTACT PRESSE DOSSIER DE PRESSE CONTACT PRESSE M : sacha.pavan@ordumonde.com T : 06.68.41.67.99 A : www.ordumonde.com OR DU MONDE CRÉE DES BIJOUX ALLIANT HARMONIEUSEMENT LUXE, ÉCLECTISME ET INTEMPORALITÉ UNE NOUVELLE

Plus en détail

Les choix en astrophotographie (4) par Alain Kohler

Les choix en astrophotographie (4) par Alain Kohler Les choix en astrophotographie (4) par Alain Kohler 4. Le rapport f/d Le rapport f/d va influencer le temps de pause photographique. 4.a Définition Le rapport d ouverture ou ouverture relative est le quotient

Plus en détail

Manuel des utilisateurs extranat Officiels

Manuel des utilisateurs extranat Officiels Manuel des utilisateurs extranat Officiels À l attention des Comités régionaux et départementaux Gestion du document N de version du document Date N de version de l'application Remarques Version 1.2 26/02/2014

Plus en détail

NEGOCIER L ORGANISATION DU TRAVAIL : INVENTER DES DEMARCHES SYNDICALES

NEGOCIER L ORGANISATION DU TRAVAIL : INVENTER DES DEMARCHES SYNDICALES NEGOCIER L ORGANISATION DU TRAVAIL : INVENTER DES DEMARCHES SYNDICALES Récemment, dans un texte : - j ai identifié les souffrances et les modes défensifs que les travailleurs utilisent pour faire face

Plus en détail

9782100566280-Bourgault-TDM.indd 3 14/02/2012 11:15:13

9782100566280-Bourgault-TDM.indd 3 14/02/2012 11:15:13 sommaire Avant-propos 6 Et vous, pourquoi photographiez-vous? 7 Les sept libertés du photographe 9 Point Que souhaitez-vous montrer? 10 Focale Quelle est votre distance par rapport au sujet photographié?

Plus en détail

2. Dossier d accompagnement aux concours culturels

2. Dossier d accompagnement aux concours culturels PHOTOGRAPHIE 1. Conditions générales de participation a) Seuls les États et gouvernements membres ou observateurs de l OIF sont habilités à inscrire des concurrents aux concours culturels, selon les modalités

Plus en détail

MODALITÉ DE MISE EN ŒUVRE SELON L'ÉQUIPEMENT

MODALITÉ DE MISE EN ŒUVRE SELON L'ÉQUIPEMENT MODALITÉ DE MISE EN ŒUVRE SELON L'ÉQUIPEMENT INFORMATIQUE DISPONIBLE Pour utiliser le logiciel «Le train des lapins» en classe, il suffit d'avoir un poste informatique. Il n'est pas nécessaire que celui-ci

Plus en détail

ABERRATIONS ET GEOMETRIE DES VERRES

ABERRATIONS ET GEOMETRIE DES VERRES 1 ABERRATIONS ET GEOMETRIE DES VERRES Dans toute notre étude des lentilles sphériques, nous avons considéré qu elles étaient stigmatiques, ce qui sous entendait qu elles étaient utilisées dans les conditions

Plus en détail

RÉsidence Cercle Carré 36, rue Queen, Montréal (QC) H3C 2N5 www.cerclecarre.coop/residence residence@cerclecarre.coop CERCLE CARRÉ.

RÉsidence Cercle Carré 36, rue Queen, Montréal (QC) H3C 2N5 www.cerclecarre.coop/residence residence@cerclecarre.coop CERCLE CARRÉ. RÉsidence Cercle Carré 36, rue Queen, Montréal (QC) H3C 2N5 www.cerclecarre.coop/residence CERCLE CARRÉ ésidence artiste La résidence d artiste de Cercle Carré Ouverts sur notre quartier et notre ville,

Plus en détail

L ABBAYE DE FLOREFFE. Imprimé. L ABBAYE DE FLOREFFE, UN TABLEAU DU XVII e SIECLE. Au bout d un couloir, petit dialogue entre Priscus et Expeditus.

L ABBAYE DE FLOREFFE. Imprimé. L ABBAYE DE FLOREFFE, UN TABLEAU DU XVII e SIECLE. Au bout d un couloir, petit dialogue entre Priscus et Expeditus. Imprimé L ABBAYE, UN TABLEAU DU XVII e SIECLE L ABBAYE Au bout d un couloir, petit dialogue entre Priscus et Expeditus. E. C est un original ou une copie? P. Vous êtes souvent étonnés qu un «original»

Plus en détail

Résumé de l évolution de l âge légal de départ (ouverture des droits) dans le tableau suivant : Générations suivantes 60 ans 2 ans 62 ans

Résumé de l évolution de l âge légal de départ (ouverture des droits) dans le tableau suivant : Générations suivantes 60 ans 2 ans 62 ans Réforme des retraites «2010» Les principales règles de «droit commun» qui changent pour les fonctionnaires Ce dossier n a pas pour ambition de reprendre l intégralité des différentes réformes passées,

Plus en détail

Connaissances. laude Duplessis

Connaissances. laude Duplessis Connaissances laude Duplessis Chapitre 1 Connaissances En astronomie, tant pour l amateur que pour le professionnel, des termes ou des notions d astronomie sont régulièrement énoncés pour décrire des événements.

Plus en détail

La 3D mania continue! Bref une expérience à tenter!

La 3D mania continue! Bref une expérience à tenter! TITRE IMAGE 3D classe : quatrième durée : deux heures la situation-problème La 3D mania continue! Avec Avatar et Shrek le cinéma s en était donné à cœur joie. Maintenant, c est au tour des magazines. Un

Plus en détail

http://www.behance.net/gallery/city-of-melbourne/276451 http://www.behance.net/gallery/arch-idea-identity-_amp-website/238713

http://www.behance.net/gallery/city-of-melbourne/276451 http://www.behance.net/gallery/arch-idea-identity-_amp-website/238713 GRAPHISME Les disciplines : Identité visuelle La création d une identité visuelle dépasse la simple création d un logo. Pour rendre un produit, un service ou une organisation facilement identifiable, les

Plus en détail

Quelle est situation durant sa vie?

Quelle est situation durant sa vie? Benjamin CHOPARD CM1 Avril 2008 Ecole de saint Blaise Briançon Vincent Van Gogh (1853 1890) Qui est Van Gogh? Vincent Van Gogh est né en Hollande ( au Pays-Bas) en 1853 à Groot- Zundert. C est le fils

Plus en détail

CHAMONIX, du 26 au 28 mai 2009

CHAMONIX, du 26 au 28 mai 2009 CHAMONIX, du 26 au 28 mai 2009 école nationale de ski et d alpinisme chalets des aiguilles des séances plénières pour faire le point, alimenter la réflexion, stimuler l'innovation et la recherche Elles

Plus en détail

Coffee sketches. The. drawing performances in coffee shops

Coffee sketches. The. drawing performances in coffee shops Coffee sketches p op - up s The drawing performances in coffee shops The Coffee sketches pop-ups Le Concept Il est bien connu que le café est muse et carburant des artistes, et nombreux sont ceux qui trouvent

Plus en détail

Maurits Cornelis ESCHER Escher, graveur néerlandais, est né en 1898 et disparu en 1972. Après des études d architecture et d art graphique, il entreprend de nombreux voyages, surtout en Italie jusqu en

Plus en détail

La dataviz, entre business intelligence et design. BIG DATA PARIS 12 david biscarrat // richanalysis

La dataviz, entre business intelligence et design. BIG DATA PARIS 12 david biscarrat // richanalysis La dataviz, entre business intelligence et design BIG DATA PARIS 12 david biscarrat // richanalysis Bonjour. Je suis très heureux de m exprimer à ce premier congrès français consacré à la «Big Data» qui,

Plus en détail

Communiqué de Presse

Communiqué de Presse Communiqué de Presse «Au fil des frontières» CHARLOTTE COMBE (artiste de la galerie ER) KEITH DONOVAN (artiste de la région) VERNISSAGE le vendredi 5 avril 2013 à 18h30 EXPOSITION du 06/04 au 14/05/2013

Plus en détail

Le Château d Eau Service pédagogique > Ateliers du regard

Le Château d Eau Service pédagogique > Ateliers du regard Le Château d Eau Service pédagogique > Ateliers du regard Beth Yarnelle Le Château d'eau propose pour la première fois en France une grande rétrospective de la photographe américaine Beth Yarnelle Edwards.

Plus en détail

Site web : www.tedxpiloteariana.com Adresse e-mail: tedxpiloteariana@yahoo.fr Lina Zrelli : 22748819 Wassim Marrakchi : 40280697

Site web : www.tedxpiloteariana.com Adresse e-mail: tedxpiloteariana@yahoo.fr Lina Zrelli : 22748819 Wassim Marrakchi : 40280697 1 Tunis, le../../. A l aimable attention de Monsieur/Madame le/la Directeur(trice).., Objet : Demande de médiatisation pour l événement TEDxPiloteAriana 2 ème édition Nous, soussignés Lina Zrelli & Wassim

Plus en détail

La Place de l Alimentation dans la Vie et sa Relation à la Santé :

La Place de l Alimentation dans la Vie et sa Relation à la Santé : La Place de l Alimentation dans la Vie et sa Relation à la Santé : Implications en Matière de Discours Nutritionnel lemangeur-ocha.com - L'assiette et les modes. Etude réalisée par la Cofremca. Les Cahiers

Plus en détail

Le Musée d'art moderne et contemporain de Saint-Étienne Métropole

Le Musée d'art moderne et contemporain de Saint-Étienne Métropole Le Musée d'art moderne et contemporain de Saint-Étienne Métropole Une collection visionnaire renommée Bénéficiant d une renommée internationale, le Musée d'art moderne et contemporain de Saint-Étienne

Plus en détail

Jean-Luc Mylayne 18 Septembre - 29 Novembre 2009 FRAC Auvergne

Jean-Luc Mylayne 18 Septembre - 29 Novembre 2009 FRAC Auvergne Jean-Luc Mylayne 18 Septembre - 29 Novembre 2009 FRAC Auvergne Ateliers scolaires FRAC/FAL Sommaire : P1. Préambule P1/2. Atelier 1 P.2 Atelier 2 P3. Exemples d œuvres «mises en boîte» - P4. Exemples de

Plus en détail