La protection sociale obligatoire du chef d entreprise indépendant

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La protection sociale obligatoire du chef d entreprise indépendant"

Transcription

1 La protection sociale obligatoire du chef d entreprise indépendant

2 Le RSI a pour mission d assurer la protection sociale obligatoire de 6,1 millions de chefs d entreprise indépendants actifs et retraités artisans, commerçants, industriels et professionnels libéraux, et de leurs ayants droit. Il effectue : } l affiliation ; } le recouvrement des cotisations et contributions sociales personnelles : maladie-maternité, indemnités journalières, retraite de base, retraite complémentaire, invalidité-décès, allocations familiales, CSG-CRDS ; } le versement des prestations : maladie-maternité, indemnités journalières, retraite de base, retraite complémentaire, invalidité-décès ; } l action sanitaire et sociale en faveur des actifs et des retraités ; } le contrôle médical ; } la médecine préventive. Il assure également le recouvrement de la C3S. Les professionnels libéraux ne sont rattachés au RSI que pour leur assurance maladie-maternité. Le RSI conseille et accompagne le chef d entreprise au moment de la création de l entreprise, tout au long de son activité et de sa retraite : } conseil personnalisé pour le créateur d entreprise ; } accompagnement des chefs d entreprise durant leurs premières années d activité avec une démarche de prévention des difficultés ; } soutien en cas de difficultés de paiement des cotisations (avec mise en place de solutions adaptées : délais de paiement, etc.) ; } actions de prévention santé ; } accompagnement des chefs d entreprise en maladie de longue durée et en invalidité ; } conseils et informations tout au long de l activité professionnelle ; } accompagnement lors du départ en retraite ; } dispositif d action sanitaire et sociale, au profit des actifs et des retraités.

3 Le RSI développe des actions spécifiques en matière de prévention et d action sanitaire et sociale. Prévention Le RSI propose à ses assurés des actions de prévention santé tout au long de la vie en tenant compte des spécificités des indépendants. Ces actions s inscrivent dans un PARCOURS DE PRÉVENTION organisé autour de 3 axes : } prévention des risques professionnels propres aux indépendants ; } prévention par les bilans et dépistages : bilan de prévention effectué par le médecin traitant, prévention bucco-dentaire des enfants, éducation thérapeutique des personnes diabétiques, dépistage du cancer du sein et du cancer colorectal, programme de vieillissement réussi et de préservation de l autonomie des seniors ; } suivi de la femme enceinte et de l enfant. Action sanitaire et sociale Le RSI met en place pour ses assurés actifs ou retraités une action sanitaire et sociale adaptée à leur situation. Les actions se déclinent autour de 4 axes : } assurer la pérennité de l entreprise suite à des difficultés personnelles ou professionnelles ; } soutenir les assurés confrontés à une situation personnelle difficile ; } aider à la préservation du lien social et au maintien à domicile pour les retraités ; } développer des partenariats et mener des expérimentations dédiés à l accueil des personnes âgées et à la prise en charge du handicap. Ces aides sont attribuées au sein des caisses RSI par une commission d action sanitaire et sociale, composée d administrateurs élus par les assurés. L espace internet rassemble des informations pratiques et permet aux assurés du RSI d avoir accès à leur dossier personnel de prévention.

4 Une simplification pour les artisans et commerçants Dans le cadre de la réforme de simplification administrative en faveur des chefs d entreprise indépendants, le RSI assure depuis janvier 2008, à travers sa mission d interlocuteur social unique, le recouvrement de toutes les cotisations et contributions sociales personnelles obligatoires des artisans et commerçants : } maladie-maternité ; } retraite ; } invalidité-décès ; } allocations familiales ; } CSG-CRDS ; } contribution à la formation professionnelle (pour les commerçants) ; qui figurent sur le même avis d appel de cotisations. Un fonctionnement démocratique Les caisses RSI sont administrées par des représentants des indépendants. Ces administrateurs ont été élus le 26 octobre 2012 au suffrage direct par leurs pairs pour une durée de 6 ans. Ils ont élu 50 délégués qui siègent au conseil d administration de la Caisse nationale. Président : Gérard Quevillon Directeur général : Stéphane Seiller Une convention d objectifs et de gestion (COG) a été signée entre l Etat et le RSI le 27 février 2012 pour la période Elle engage réciproquement les pouvoirs publics et la Caisse nationale du RSI dans la réussite de la consolidation d un service public de santé et de retraite performant pour les chefs d entreprise indépendants. Pour rappel, depuis le 1 er juillet 2006, le RSI remplace les trois régimes de protection sociale des indépendants : } l AMPI pour l assurance maladie-maternité de l ensemble des indépendants ; } les AVA pour l assurance vieillesse, invalidité-décès des artisans ; } l ORGANIC pour l assurance vieillesse, invalidité-décès des industriels et commerçants.

5 Le RSI renforce la proximité et la personnalisation de l accueil en s appuyant sur un réseau décentralisé composé de : } une Caisse nationale. Elle fédère le réseau des caisses régionales, détermine la politique générale du régime, assure son unité financière et représente l institution auprès des pouvoirs publics ; } un réseau de 30 caisses : 26 caisses régionales sur l hexagone (1 caisse par région administrative, 3 caisses en Île-de-France, 2 caisses en PACA et 2 caisses en Rhône-Alpes), 2 caisses dans les Dom (1 caisse pour les Antilles et la Guyane et 1 caisse pour la Réunion), 2 caisses dédiées aux professions libérales ; } de nombreuses agences et des points d accueil ; } un réseau d organismes conventionnés chargés de la gestion des prestations maladie-maternité. Les chefs d entreprise indépendants assurés au RSI sont rattachés à la caisse RSI dont dépend leur domicile. Retrouvez les coordonnées des caisses RSI sur Sites des caisses régionales du RSI Île-de-France Centre (75-93) Île-de-France Ouest ( ) Île-de-France Est ( ) Professions libérales Provinces Professions libérales Île-de-France GUYANE GUADELOUPE MARTINIQUE FORT-DE-FRANCE LA RÉUNION ST-DENIS RENNES NANTES CAEN NIORT BORDEAUX ROUEN TOULOUSE ORLÉANS LIMOGES IDF Les assurés du RSI LILLE AMIENS CLERMONT FERRAND REIMS DIJON LYON MONTPELLIER MARSEILLE NANCY GRENOBLE BESANÇON NICE AJACCIO STRASBOURG } les chefs d entreprise artisans inscrits au répertoire des métiers ; } les chefs d entreprise commerçants et industriels inscrits au registre du commerce et des sociétés ; } certains dirigeants ou associés de société ; } les conjoints de commerçants ou artisans ayant choisi le statut de conjoint collaborateur ; } certaines professions comme les agents commerciaux, les exploitants d autoécole, les chefs d établissement d enseignement privé, etc. ; } les professionnels libéraux, assurés uniquement pour leur assurance maladiematernité ; } les assurés volontaires (assurés qui ont cessé leur activité professionnelle mais qui ont choisi de continuer à cotiser volontairement, les artisans ou commerçants français résidant à l étranger, les aides familiaux, etc.) ; } les auto-entrepreneurs.

6 Caisse nationale du RSI avenue du président Wilson La Plaine Saint-Denis Cedex Édition : Caisse nationale du RSI - Mise à jour : Parimage - Dépôt légal : février INS/10/2014/01 - Imprimé par Caractère sur du papier issu de forêts gérées durablement. PEFC/

DOSSIER DE PRESSE. Le RSI Pays de la Loire garde le contact avec ses assurés. Juillet 2014

DOSSIER DE PRESSE. Le RSI Pays de la Loire garde le contact avec ses assurés. Juillet 2014 Juillet 2014 Le RSI Pays de la Loire garde le contact avec ses assurés 1 SOMMAIRE Le RSI Pays de la Loire garde le contact avec ses assurés... 3 Le RSI, un régime au service des travailleurs indépendants...

Plus en détail

Le RSI NORD PAS-de-CALAIS 03/12/2013 1

Le RSI NORD PAS-de-CALAIS 03/12/2013 1 Le RSI NORD PAS-de-CALAIS 03/12/2013 1 Son rôle, ses missions Le Régime Social des Indépendants (RSI) assure une mission de service public en gérant : - l assurance maladie obligatoire - les assurances

Plus en détail

LE RÉGIME SOCIAL DES INDÉPENDANTS

LE RÉGIME SOCIAL DES INDÉPENDANTS LE RÉGIME SOCIAL DES INDÉPENDANTS L ordonnance n 2005-1528 du 8 décembre 2005 a créé le Régime Social des Indépendants (RSI). Celui-ci, né de la fusion de la Caisse Nationale d Assurance Maladie des Professions

Plus en détail

SECU- INDEPENDANTS.FR

SECU- INDEPENDANTS.FR SECU- INDEPENDANTS.FR 2018 LE MONDE DU TRAVAIL ÉVOLUE, LA SÉCURITÉ SOCIALE AUSSI. La Sécurité sociale évolue pour protéger les travailleurs indépendants tout au long de leur vie professionnelle et personnelle.

Plus en détail

Artisans, industriels et commerçants. Votre assurance invalidité

Artisans, industriels et commerçants. Votre assurance invalidité Artisans, industriels et commerçants Votre assurance invalidité Édition 2015 ARTISANS, INDUSTRIELS ET COMMERÇANTS VOTRE ASSURANCE INVALIDITÉ L assurance invalidité permet de couvrir le risque «invalidité»

Plus en détail

Aide pour une complémentaire santé et tiers payant social

Aide pour une complémentaire santé et tiers payant social Artisans, commerçants et professionnels libéraux Aide pour une complémentaire santé et tiers payant social Octobre 2014 AIDE POUR UNE COMPLÉMENTAIRE SANTÉ ET TIERS PAYANT SOCIAL Vous ne pouvez pas bénéficier

Plus en détail

Aide pour une complémentaire santé et tiers payant social

Aide pour une complémentaire santé et tiers payant social Artisans, commerçants et professionnels libéraux Aide pour une complémentaire santé et tiers payant social Juillet 2012 Aide pour une complémentaire santé et tiers payant SOCIAL Vous ne pouvez pas bénéficier

Plus en détail

Les assurés reçoivent un échéancier de leurs cotisations et contributions sociales personnelles obligatoires à payer en 2012.

Les assurés reçoivent un échéancier de leurs cotisations et contributions sociales personnelles obligatoires à payer en 2012. Informations aux experts-comptables Envoi de l échéancier de cotisations Les cotisants, artisans, commerçants, reçoivent en décembre 2011 l échéancier de paiement de leurs cotisations et contributions

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Artisans, commerçants, industriels Le statut de votre conjoint Édition janvier 2012 Sommaire 03 Un statut obligatoire 04 Quel statut pour votre conjoint? 06 Quelles cotisations? 08 Calcul des cotisations

Plus en détail

La protection sociale du travailleur indépendant OCTOBRE 2012

La protection sociale du travailleur indépendant OCTOBRE 2012 La protection sociale du travailleur indépendant OCTOBRE 2012 1 Les missions du RSI et le partage des compétences RSI Gère le dossier du cotisant sous tous ses aspects administratifs (affiliations, radiations)

Plus en détail

Améliorer, simplifier et consolider la protection sociale des indépendants

Améliorer, simplifier et consolider la protection sociale des indépendants DOSSIER DE PRESSE Point presse du 2 juillet 2013 LES AVANCÉES DU RSI EN FAVEUR DES CHEFS D ENTREPRISE INDÉPENDANTS Améliorer, simplifier et consolider la protection sociale des indépendants Par Gérard

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Le RSI est votre interlocuteur social unique pour toute votre protection sociale personnelle obligatoire. votre CaissE Édition : Caisse nationale du RSI - Mise à jour : Parimage - Dépôt légal : février

Plus en détail

Artisans, commerçants Le statut de votre conjoint. Edition 2007

Artisans, commerçants Le statut de votre conjoint. Edition 2007 Artisans, commerçants Le statut de votre conjoint Edition 2007 Votre conjoint participe régulièrement à votre activité artisanale, industrielle ou commerciale : LE CHOIX D UN STATUT EST DÉSORMAIS OBLIGATOIRE.

Plus en détail

Artisans, industriels et commerçants. mode d emploi. faites gagner du temps à votre entreprise

Artisans, industriels et commerçants. mode d emploi. faites gagner du temps à votre entreprise mode d emploi faites gagner du temps à votre entreprise Accessible depuis votre téléphone mobile ou votre tablette Quand on est chef d entreprise indépendant, on a besoin de consacrer le maximum de temps

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Artisans, industriels, commerçants Le statut de votre conjoint Édition février 2015 Sommaire 03 Un statut obligatoire 04 Quel statut et quels droits pour votre conjoint? 06 Quelles cotisations? 08 Calcul

Plus en détail

Informations du RSI suite à la visite de Christian Eckert et Carole Delga au sein de la caisse RSI Pays-de-la-Loire

Informations du RSI suite à la visite de Christian Eckert et Carole Delga au sein de la caisse RSI Pays-de-la-Loire Information presse La Plaine Saint-Denis, le 4 mars 2015 Informations du RSI suite à la visite de Christian Eckert et Carole Delga au sein de la caisse RSI Pays-de-la-Loire Christian Eckert, secrétaire

Plus en détail

Les indemnités journalières des artisans et des commerçants

Les indemnités journalières des artisans et des commerçants Les indemnités journalières des artisans et des commerçants Édition 2012 Les indemnités journalières En cas de maladie, d accident ou d hospitalisation, si votre état de santé nécessite un arrêt de travail,

Plus en détail

L assurance santé est obligatoire. La Ram, simplement recommandée. Par 94 % de ses assurés.

L assurance santé est obligatoire. La Ram, simplement recommandée. Par 94 % de ses assurés. CRÉATEURS D ENTREPRISE L assurance santé est obligatoire. La Ram, simplement recommandée. Par 94 % de ses assurés. laram.fr La Ram ne se contente pas de m assurer. Elle me rassure. Votre organisme conventionné

Plus en détail

Stéphanie DESCHAUME Directrice adjointe Santé, Caisse Nationale RSI. Centre d analyse stratégique 10 mai 2010 1

Stéphanie DESCHAUME Directrice adjointe Santé, Caisse Nationale RSI. Centre d analyse stratégique 10 mai 2010 1 Quel rôle peuvent jouer les régimes d assurance maladie pour amener l individu à avoir une gestion active de son capital santé : l exemple du Parcours Prévention au RSI Stéphanie DESCHAUME Directrice adjointe

Plus en détail

S installer en France en tant que travailleur indépendant

S installer en France en tant que travailleur indépendant Ressortissants étrangers S installer en France en tant que travailleur indépendant Édition 2015 S installer en France en tant que travailleur indépendant Vous avez l intention de vous installer en France

Plus en détail

Artisans, commerçants Le statut de votre conjoint

Artisans, commerçants Le statut de votre conjoint Artisans, commerçants Le statut de votre conjoint Edition 2010 Votre conjoint participe régulièrement à votre activité artisanale, industrielle ou commerciale : le coix d un statut est obligatoire. 2 A

Plus en détail

experts-comptables, organismes de gestion agréés guide d utilisation

experts-comptables, organismes de gestion agréés guide d utilisation experts-comptables, guide d utilisation gagnez du temps dans la gestion de vos clients artisans, industriels et commerçants Accessible depuis votre téléphone mobile ou votre tablette Vous êtes à la recherche

Plus en détail

Professionnels de l expertise comptable. guide d utilisation. Gagnez du temps dans la gestion de vos clients artisans, industriels et commerçants

Professionnels de l expertise comptable. guide d utilisation. Gagnez du temps dans la gestion de vos clients artisans, industriels et commerçants Professionnels de l expertise comptable guide d utilisation Gagnez du temps dans la gestion de vos clients artisans, industriels et commerçants Accessible depuis votre téléphone mobile ou votre tablette

Plus en détail

Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2013

Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2013 Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2013 Les cotisants, artisans, commerçants, reçoivent à partir du 17 décembre 2012 l échéancier de paiement de leurs cotisations et contributions

Plus en détail

note informative madelin les particularités du régime des tns (TRAVAILLEURS NON SALARIÉS) www.menages-prevoyants.fr LA MUTUELLE QUI VA BIEN!

note informative madelin les particularités du régime des tns (TRAVAILLEURS NON SALARIÉS) www.menages-prevoyants.fr LA MUTUELLE QUI VA BIEN! note informative sur la loi madelin les particularités du régime des tns (TRAVAILLEURS NON SALARIÉS) www.menages-prevoyants.fr LA MUTUELLE QUI VA BIEN! le principe de la loi madelin sommaire Le principe

Plus en détail

Votre conjoint participe à l activité

Votre conjoint participe à l activité [ Profession indépendante ] Votre conjoint participe à l activité de votre entreprise À jour au 1 er janvier 2012 Vous êtes artisan, commerçant, industriel ou profession libérale, vous êtes marié ou lié

Plus en détail

Formation statutaire des personnels de direction - promotion 2014

Formation statutaire des personnels de direction - promotion 2014 Période d accueil et de positionnement institutionnel - mai à août 2014 Cette première phase, dite d accueil et de positionnement institutionnel, comporte trois périodes. Elle a pour objectifs la préparation

Plus en détail

quelques faits marquants sur le service civique un an après sa création

quelques faits marquants sur le service civique un an après sa création quelques faits marquants sur le service civique un an après sa création Culture et loisirs Développement international et action humanitaire Education pour tous Environnement Intervention d urgence en

Plus en détail

solutions d assurances

solutions d assurances GENERALI GENERALI, solutions d assurances En Europe, 1 er assureur en assurance de personnes En France, 6 millions de clients particuliers et entreprises Un réseau de spécialistes Un réseau de spécialistes

Plus en détail

Les indemnités journalières du chef d entreprise et du conjoint collaborateur artisan ou commerçant

Les indemnités journalières du chef d entreprise et du conjoint collaborateur artisan ou commerçant Les indemnités journalières du chef d entreprise et du conjoint collaborateur artisan ou commerçant Édition 2015 2 LES INDEMNITÉS JOURNALIÈRES Sommaire Quelles sont les conditions de versement? 4 Quelle

Plus en détail

Statistiques DCG/DSCG Sessions 2014

Statistiques DCG/DSCG Sessions 2014 Sessions 2014 DCG 2014 s de 0 1 Contrôle de Anglais appliqué aux affaires 4 langue vivante Inscrits 5603 9956 9092 9913 5030 5565 8142 5085 8709 10613 9356 8480 2616 1350 Présents 4784 8484 7694 8405 4212

Plus en détail

CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES

CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES La présente convention est conclue entre : AMILOR Association des Missions Locales de Lorraine 10 rue Mazagran BP 10676 54063 Nancy Cedex Représentée par Gilles DEVRET

Plus en détail

Le statut du conjoint dans l entreprise

Le statut du conjoint dans l entreprise 12 Les fiches pratiques de législation Le statut du conjoint dans l entreprise Pour plus d informations 02 32 100 500 Chambre de Commerce et d Industrie de Rouen Quai de la Bourse BP 641 76007 ROUEN Cedex

Plus en détail

L ASSURANCE VIEILLESSE DES PROFESSIONS LIBERALES

L ASSURANCE VIEILLESSE DES PROFESSIONS LIBERALES CNAVPL L ASSURANCE VIEILLESSE DES PROFESSIONS LIBERALES Un modèle solidaire, adapté aux spécificités des professions libérales Des retraites par et pour les professionnels libéraux Forts de leurs aspirations

Plus en détail

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants DOSSIER DE PRESSE L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants PARIS Mercredi 29 février 2012 Communiqué de presse p.2 L Association Française des AIDANTS

Plus en détail

Le conjoint collaborateur en auto entreprise

Le conjoint collaborateur en auto entreprise Le conjoint collaborateur en auto entreprise Dans la gestion de son entreprise un auto entrepreneur peut avoir besoin d'une aide pour se développer. Celle-ci peut être occasionnelle, ponctuelle ou de longue

Plus en détail

Protection sociale créateur : comment ça marche?

Protection sociale créateur : comment ça marche? Protection sociale créateur : comment ça marche? votre projet d entreprise : Choix du Statut du projet à la création : les formalités votre protection sociale - artisans commerçants - professions libérales

Plus en détail

Rappels sur les missions, l évolution des populations couvertes et les engagements stratégiques

Rappels sur les missions, l évolution des populations couvertes et les engagements stratégiques DOSSIER DE PRESSE Point presse du 2 juillet 2013 ANNEXES Rappels sur les missions, l évolution des populations couvertes et les engagements stratégiques www.rsi.fr Une mission : assurer la protection sociale

Plus en détail

Le dispositif. Statut de l auto-entrepreneur

Le dispositif. Statut de l auto-entrepreneur L auto-entrepreneur L auto-entrepreneur Au sommaire Le dispositif, conditions, principes L adhésion Les cotisations, déclaration et paiement Les cumuls avec d autres exonérations La protection sociale

Plus en détail

Le conjoint collaborateur, un statut protecteur

Le conjoint collaborateur, un statut protecteur Le conjoint collaborateur, un statut protecteur Quel statut pour le conjoint du chef d entreprise? qui peut choisir le statut de conjoint collaborateur? Quels sont les avantages? Quel statut pour le conjoint

Plus en détail

Campagne 2012 de régularisation des cotisations et contributions personnelles des travailleurs indépendants

Campagne 2012 de régularisation des cotisations et contributions personnelles des travailleurs indépendants Campagne 2012 de régularisation des cotisations et contributions personnelles des travailleurs indépendants A partir du 9 octobre, les assurés du RSI reçoivent leur notification de régularisation des cotisations

Plus en détail

LA SECURITE PAR L ARCHITECTURE. L offre Citrix Patrick ROHRBASSER Directeur des Régions et du Secteur Public

LA SECURITE PAR L ARCHITECTURE. L offre Citrix Patrick ROHRBASSER Directeur des Régions et du Secteur Public LA SECURITE PAR L ARCHITECTURE L offre Citrix Patrick ROHRBASSER Directeur des Régions et du Secteur Public La consommation d informations est incontrôlable 2 L enjeu sécurité dans le SI? Protéger la propriété

Plus en détail

La pluriactivité : une solution attractive à manier avec précaution

La pluriactivité : une solution attractive à manier avec précaution ALERTE ACTUALITE Mois mai 2010 La pluriactivité : une solution attractive à manier avec précaution Dans le contexte de crise économique que traverse notre pays, combiner deux activités peut constituer

Plus en détail

11-1 - Entrepreneur Individuel à Responsabilité Limitée (EIRL) Avec l EIRL Artisanat, tout ce que vous risquez c est de réussir!

11-1 - Entrepreneur Individuel à Responsabilité Limitée (EIRL) Avec l EIRL Artisanat, tout ce que vous risquez c est de réussir! 11-1 - Entrepreneur Individuel à Responsabilité Limitée (EIRL) Avec l EIRL Artisanat, tout ce que vous risquez c est de réussir! Av Depuis janvier 2011, les créateurs d entreprises artisanales ou artisans

Plus en détail

RSI Régime Social des Indépendants. La protection sociale obligatoire des chefs d entreprise indépendants

RSI Régime Social des Indépendants. La protection sociale obligatoire des chefs d entreprise indépendants DOSSIER DE PRESSE Juin 2012 RSI Régime Social des Indépendants La protection sociale obligatoire des chefs d entreprise indépendants www.rsi.fr RSI - DOSSIER DE PRESSE Juin 2012 La protection sociale obligatoire

Plus en détail

Une protection sociale adaptée aux travailleurs indépendants

Une protection sociale adaptée aux travailleurs indépendants Une protection sociale adaptée aux travailleurs indépendants 1 Les prestations 2 Les prestations maladie-maternité 1/2 Les prestations maladie en nature (médicaments, honoraires ) sont les mêmes que les

Plus en détail

DIRECTION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT SCOLAIRE MESURES DE RENTREE 2013 DGESCO 1/27

DIRECTION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT SCOLAIRE MESURES DE RENTREE 2013 DGESCO 1/27 DIRECTION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT SCOLAIRE MESURES DE RENTREE 2013 DGESCO 1/27 PROGRAMME 140 «ENSEIGNEMENT SCOLAIRE PUBLIC DU PREMIER DEGRE» DGESCO 2/27 Programme «enseignement scolaire public du premier

Plus en détail

La protection sociale du travailleur indépendant

La protection sociale du travailleur indépendant La protection sociale du travailleur indépendant RSI Ile-de-France Centre 1.12.08 Alhambra L activité et la structure juridique Conditionnent la protection sociale L activité et la structure juridique

Plus en détail

Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2014

Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2014 Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales Les cotisants artisans, industriels et commerçants, reçoivent à partir du 16 décembre 2013 l échéancier de paiement de leurs cotisations et

Plus en détail

PRIORITÉ AUX MÉTIERS DE BOULAN- GERIE

PRIORITÉ AUX MÉTIERS DE BOULAN- GERIE PRIORITÉ AUX MÉTIERS DE BOULAN- GERIE Service de conseil et d accompagnement à la personne 0 969 366 606 Le Square (Franck Benausse) + Boulangerie : Service de conseil et d accompagnement pour les apprentis,

Plus en détail

L auto-entrepreneur. Artisans, commerçants et professions libérales. Édition 2010

L auto-entrepreneur. Artisans, commerçants et professions libérales. Édition 2010 Vous êtes artisan ou commerçant, le RSI est votre interlocuteur social unique pour toute votre protection sociale personnelle obligatoire. Vous exercez une profession libérale, le RSI gère votre assurance

Plus en détail

Artisans, commerçants et professions libérales. L auto-entrepreneur. Édition 2010

Artisans, commerçants et professions libérales. L auto-entrepreneur. Édition 2010 Artisans, commerçants et professions libérales Édition 2010 2 Qui peut devenir auto-entrepreneur? Ce statut permet à toute personne de créer, avec des formalités de déclaration simplifiée, une entreprise

Plus en détail

L ACCUEIL FAMILIAL. Le partage au quotidien DES PERSONNES AGÉES ET DES PERSONNES HANDICAPÉES

L ACCUEIL FAMILIAL. Le partage au quotidien DES PERSONNES AGÉES ET DES PERSONNES HANDICAPÉES Création-impression : Département du Morbihan. Photo : Anne-Cécile Esteve Papier PEFC fabriqué à partir de pâtes provenant de forêts gérées de façon durable. Octobre 2015. L ACCUEIL FAMILIAL DES PERSONNES

Plus en détail

Envoi de l'échéancier de cotisations et contributions sociales 2015

Envoi de l'échéancier de cotisations et contributions sociales 2015 Flash du RSI Bretagne aux experts comptables Envoi de l'échéancier de cotisations et contributions sociales Les cotisants artisans, industriels et commerçants, reçoivent à partir du 15 décembre 2014 l

Plus en détail

Le statut du conjoint

Le statut du conjoint Le statut du conjoint Modifications apportées au statut de conjoint collaborateur Loi du 2 août 2005 en faveur des PME Le décret n 2006-966 du 1 er 2006 août Le décret n 2006-1580 du 11 décembre 2006 Réforme

Plus en détail

RSI Régime Social des Indépendants. La protection sociale obligatoire des chefs d entreprise indépendants

RSI Régime Social des Indépendants. La protection sociale obligatoire des chefs d entreprise indépendants DOSSIER DE PRESSE Juillet 2013 RSI Régime Social des Indépendants La protection sociale obligatoire des chefs d entreprise indépendants www.rsi.fr RSI - DOSSIER DE PRESSE Juillet 2013 La protection sociale

Plus en détail

Le statut de l auto-entrepreneur

Le statut de l auto-entrepreneur Artisans, commerçants et professions libérales Le statut de l auto-entrepreneur Édition 2009 2 Le statut de l auto-entrepreneur Qui peut devenir auto-entrepreneur? Ce statut permet à toute personne de

Plus en détail

CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES. Catalogue des prestations d action sociale et prévention

CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES. Catalogue des prestations d action sociale et prévention CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES Catalogue des prestations d action sociale et prévention Décembre 2014 L action sociale et prévention Préambule Animée par la volonté de développer sa politique

Plus en détail

Votre régime vieillesse complémentaire obligatoire

Votre régime vieillesse complémentaire obligatoire Artisans, commerçants, agriculteurs, à Saint-Pierre et Miquelon Votre régime vieillesse complémentaire obligatoire Édition 2015 VOTRE RÉGIME VIEILLESSE COMPLÉMENTAIRE OBLIGATOIRE Depuis le 1 er juillet

Plus en détail

L action sociale AU SERVICE DES SALARIÉS ET DE LEURS AYANTS DROIT

L action sociale AU SERVICE DES SALARIÉS ET DE LEURS AYANTS DROIT CCN MÉDICO-TECHNIQUE L action sociale AU SERVICE DES SALARIÉS ET DE LEURS AYANTS DROIT POUR LES SALARIÉS ET LEUR FAMILLE AIDES À LA FAMILLE CESU maternité Lors d une naissance ou d une adoption, un CESU

Plus en détail

Médecins libéraux et institutions : quelles relations?

Médecins libéraux et institutions : quelles relations? Médecins libéraux et institutions : quelles relations? Mme Marie-Paule GLADY, Sous-directrice de la CPAM de Strasbourg M. Laurent HABERT, Directeur Général de l ARS Alsace Dr Patrick LESUR, Médecin Conseil

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DE TRANSPARENCE ANNEE 2013

RAPPORT ANNUEL DE TRANSPARENCE ANNEE 2013 RAPPORT ANNUEL DE TRANSPARENCE ANNEE 2013 Etabli en application de l article R. 823-21 du Code de Commerce SOMMAIRE 1. Présentation du Cabinet 2. Gestion des risques 3. Gouvernance 4. Déclarations - 1

Plus en détail

LA REFORME DE L'ADMINISTRATION AU SERVICE DU MONDE COMBATTANT

LA REFORME DE L'ADMINISTRATION AU SERVICE DU MONDE COMBATTANT Dossier de Presse 14 JUIN 2010 LA REFORME DE L'ADMINISTRATION AU SERVICE DU MONDE COMBATTANT 1 Sommaire 1 La rationalisation de lʹadministration au service des anciens combattants 2 Le séminaire ʺRéussir

Plus en détail

La fonction conseil entreprise

La fonction conseil entreprise Entreprises I MAI 2013 I La fonction conseil entreprise Une offre adaptée aux besoins et au développement de votre entreprise Zone pour logo Les stéréotypes relatifs au travail des seniors persistent.

Plus en détail

Envoi du nouvel échéancier de cotisations et contributions sociales 2015

Envoi du nouvel échéancier de cotisations et contributions sociales 2015 Envoi du nouvel échéancier de cotisations et contributions sociales 2015 Dans le cadre d un nouveau calendrier mis en place en 2015, les cotisants artisans, industriels et commerçants, reçoivent un nouvel

Plus en détail

LE STATUT SOCIAL DES TRAVAILLEURS NON SALARIES

LE STATUT SOCIAL DES TRAVAILLEURS NON SALARIES LE STATUT SOCIAL DES TRAVAILLEURS NON SALARIES THEMES ABORDES : Les statuts possibles selon la forme juridique de la société : Assimilé salarié ou TNS Comparaison des deux statuts Les régimes facultatifs

Plus en détail

Exercer une activité temporaire hors de France

Exercer une activité temporaire hors de France Artisans, commerçants, professions libérales Exercer une activité temporaire hors de France Vos démarches et obligations Édition 2015 Exercer une activité temporaire hors de France Vos démarches et obligations

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 4 F-2-07 N 110 du 10 OCTOBRE 2007 DISPOSITIONS PARTICULIERES (BIC) CHARGES SOCIALES DE L EXPLOITANT INDIVIDUEL - COMMENTAIRE DE L ARTICLE 58 DE

Plus en détail

CLERMONT-FERRAND. 13 oct. 2015 INVITATION GRATUITE. Téléchargez votre badge sur www.visiteur-salonsce.com

CLERMONT-FERRAND. 13 oct. 2015 INVITATION GRATUITE. Téléchargez votre badge sur www.visiteur-salonsce.com LE PRATIQUE DE L ÉLU DE CE ET DE TOUS www.mementoce.com PARIS EXPO - PORTES DE VERSAILLES INVITATION GRATUITE LE RENDEZ-VOUS DES ÉLUS DE CE & DE TOUS CLERMONT-FERRAND 13 oct. 2015 GRANDE HALLE D AUVERGNE

Plus en détail

NANTES. 22.23 sept. 2015 INVITATION GRATUITE. Téléchargez votre badge sur www.visiteur-salonsce.com

NANTES. 22.23 sept. 2015 INVITATION GRATUITE. Téléchargez votre badge sur www.visiteur-salonsce.com LE PRATIQUE DE L ÉLU DE CE ET DE TOUS www.mementoce.com PARIS EXPO - PORTES DE VERSAILLES INVITATION GRATUITE LE RENDEZ-VOUS DES ÉLUS DE CE & DE TOUS NANTES 22.23 sept. 2015 PARC DES EXPOSITIONS LE RENDEZ-VOUS

Plus en détail

À quoi servent les cotisations?

À quoi servent les cotisations? À quoi servent les cotisations? [ Le réseau Urssaf vous rend des comptes À quoi servent les cotisations? ] Depuis 1945, la France a fait le choix d une Sécurité sociale protégeant solidairement l ensemble

Plus en détail

INVITATION GRATUITE. 1 & 2 oct. 2015. Téléchargez votre badge sur www.visiteur-salonsce.com

INVITATION GRATUITE. 1 & 2 oct. 2015. Téléchargez votre badge sur www.visiteur-salonsce.com LE PRATIQUE DE L ÉLU DE CE ET DE TOUS www.mementoce.com PARIS EXPO - PORTES DE VERSAILLES INVITATION GRATUITE LE RENDEZ-VOUS DES ÉLUS DE CE & DE TOUS 1 & 2 oct. 2015 HANGAR 14 LE RENDEZ-VOUS NATIONAL DES

Plus en détail

DISPOSITIONS APPLICABLES AUX STAGES

DISPOSITIONS APPLICABLES AUX STAGES DISPOSITIONS APPLICABLES AUX STAGES RAPPEL DES TEXTES : Loi n 2006-396 pour l égalité des chances du 31 mars 2006 art 9 modifié par la loi n 2009-1437 du 24 novembre 2009, Décret n 2006-1093 du 29 août

Plus en détail

Audit de Protection Sociale

Audit de Protection Sociale Audit de Protection Sociale Réunion Créateurs Réunion cabinet Réunion CCI Grenoble Présentation du groupe Présentation du groupe SGAM (crée en 2008) 1 er groupe de protection sociale en France Une offre

Plus en détail

Swiss Relais Maintien des revenus

Swiss Relais Maintien des revenus Parce que vos ressources ne doivent pas dépendre de votre santé Swiss Relais Maintien des revenus Réservé aux professionnels indépendants Si chaque profession bénéficie des indemnités d un régime obligatoire,

Plus en détail

AIDE A LA CREATION OU REPRISE D'ENTREPRISE PAR LES CHOMEURS (ACCRE)

AIDE A LA CREATION OU REPRISE D'ENTREPRISE PAR LES CHOMEURS (ACCRE) AIDE A LA CREATION OU REPRISE D'ENTREPRISE PAR LES CHOMEURS (ACCRE) 20/03/2015 Les créateurs d entreprise peuvent sous certaines conditions énumérées ci-dessous et sous réserve de l acceptation de leur

Plus en détail

Près de 50 %* des entreprises du secteur des Hôtels, Cafés, Restaurants sont exploitées sous forme de SARL

Près de 50 %* des entreprises du secteur des Hôtels, Cafés, Restaurants sont exploitées sous forme de SARL Près de 50 %* des entreprises du secteur des Hôtels, Cafés, Restaurants sont exploitées sous forme de SARL 33 %* sont exploitées en nom propre (entreprise individuelle ou personnelle) Structures juridiques

Plus en détail

NOTE D INFORMATION. Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2016

NOTE D INFORMATION. Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2016 NOTE D INFORMATION Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales Les cotisants artisans, industriels et commerçants, reçoivent dès la réalisation de la déclaration sociale des indépendants

Plus en détail

Direction des Retraites, du Recouvrement, des Clients et de l Animation du réseau (DIRRCA) : Pôle Réglementation et Recouvrement Amiable

Direction des Retraites, du Recouvrement, des Clients et de l Animation du réseau (DIRRCA) : Pôle Réglementation et Recouvrement Amiable Circulaire N 2007/032 01/03/2007 Origine : Destinataire : Direction des Retraites, du Recouvrement, des Clients et de l Animation du réseau (DIRRCA) : Pôle Réglementation et Recouvrement Amiable Mmes,

Plus en détail

2012 RAPPORT DE TRANSPARENCE

2012 RAPPORT DE TRANSPARENCE 2012 RAPPORT DE TRANSPARENCE Sommaire Introduction... 4 1. Groupe Fourcade... 5 1.1. Organigramme du groupe... 5 1.2. F2A - FOURCADE AUDIT ASSOCIES... 5 1.3. Description de la Gouvernance et de ses modalités

Plus en détail

[ Profession libérale ] Les cotisations en début d activité À JOUR AU

[ Profession libérale ] Les cotisations en début d activité À JOUR AU [ Profession libérale ] Les cotisations en début d activité À JOUR AU 1 er juillet 2009 V ous vous installez «à votre compte». Vous exercez une activité non salariée. Des formalités simplifiées Pour créer

Plus en détail

L auto entrepreneur. Sous-titre. Séance d information aux professions libérales. Au sommaire

L auto entrepreneur. Sous-titre. Séance d information aux professions libérales. Au sommaire L auto entrepreneur Sous-titre Séance d information aux professions libérales Mise à jour JUILLET 2015 Au sommaire La Sécurité sociale Le dispositif AE Ses conditions Ses avantages L adhésion Les cotisations

Plus en détail

Avec vous, nous finançons. Services aux cotisants Études et statistiques Services aux partenaires Contrôle Ressources informatiques

Avec vous, nous finançons. Services aux cotisants Études et statistiques Services aux partenaires Contrôle Ressources informatiques Avec vous, nous finançons la solidarité nationale Services aux cotisants Études et statistiques Services aux partenaires Contrôle Ressources informatiques Assurer la collecte des cotisations avec efficacité

Plus en détail

La COG en facile à lire et à comprendre

La COG en facile à lire et à comprendre La COG en facile à lire et à comprendre Texte en facile à lire et à comprendre réalisé grâce à la collaboration d Elisabeth Bachelot, Louis Jurine et Béatrice Santarelli. La CNSA est la caisse nationale

Plus en détail

ma référence solidaire

ma référence solidaire Bien plus qu une mutuelle p ma référence solidaire mgen.fr Mutuelle Santé Prévoyance Autonomie Retraite Le groupe MGEN p La référence solidaire pour tous Chiffres clés 2013 2 3,7 3 209 millions de personnes

Plus en détail

RETRAITE. Microentrepreneur PRÉVOYANCE

RETRAITE. Microentrepreneur PRÉVOYANCE RETRAITE Microentrepreneur PRÉVOYANCE 2 micro-entrepreneur vous avez choisi d adhérer au régime du micro-entrepreneur, institué par la Loi de modernisation de l économie n 2008-776 du 4 août 2008 et entré

Plus en détail

II. Qui sommes nous? Le régime général de retraite. (salariés du secteur privé)

II. Qui sommes nous? Le régime général de retraite. (salariés du secteur privé) II. Qui sommes nous? Le régime général de retraite (salariés du secteur privé) 11 La sécurité sociale française La CNAV est l organisme national de la branche retraite du régime général. Niveau national

Plus en détail

COMPLÉMENTAIRE SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE ACTION SOCIALE. klesia.fr

COMPLÉMENTAIRE SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE ACTION SOCIALE. klesia.fr COMPLÉMENTAIRE SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE ACTION SOCIALE klesia.fr KLESIA Une expertise plurielle au service de la protection sociale Partenaire et conseil des entreprises, des salariés et des particuliers,

Plus en détail

vous guider Le départ anticipé à la retraite pour longue carrière n Futurs retraités www.msa.fr

vous guider Le départ anticipé à la retraite pour longue carrière n Futurs retraités www.msa.fr vous guider Le départ anticipé à la retraite pour longue carrière n Futurs retraités www.msa.fr Connaître le dispositif de retraite anticipée pour longue carrière Vous préparez votre départ à la retraite

Plus en détail

DFMS DFMSA P r C h C ri r st s ophe e C h C ag a nau a d

DFMS DFMSA P r C h C ri r st s ophe e C h C ag a nau a d DFMS DFMSA Pr Christophe Chagnaud Service de Radiologie et Imagerie Médicale Marseille Objectifs affichés DFMS DFMSA Améliorer la qualité de la formation en réservant un contingent national de postes de

Plus en détail

Plus de 2 600 emplois créés ou sauvegardés et 850 entreprises accompagnées et financées grâce à l action du réseau Initiative Bretagne

Plus de 2 600 emplois créés ou sauvegardés et 850 entreprises accompagnées et financées grâce à l action du réseau Initiative Bretagne Communiqué de presse Paris, le 24 avril 2014 RESULTATS 2013 Plus de 2 600 emplois créés ou sauvegardés et 850 entreprises accompagnées et financées grâce à l action du réseau Initiative Bretagne Initiative

Plus en détail

Introduction. 1. Présentation dtt cabinet 1. b) Procédures de qttatité 2. 3. Clients 4. CABINET MURAZ PA VILLET 3 Chemin du Vieux Chêne - MEYMN

Introduction. 1. Présentation dtt cabinet 1. b) Procédures de qttatité 2. 3. Clients 4. CABINET MURAZ PA VILLET 3 Chemin du Vieux Chêne - MEYMN RAPPORT ANNUEL DE TRANSPARENCE 1. Présentation dtt cabinet 1 b) Description de ta gouvernance 2 2. Gestion des risques b) Procédures de qttatité 2 e) Lutte contre te blanchiment 3 d) Formation professionnelle

Plus en détail

Dossier de presse. Dans les Landes : un tiers payant social pour faciliter l accès aux soins

Dossier de presse. Dans les Landes : un tiers payant social pour faciliter l accès aux soins Dossier de presse Dans les Landes : un tiers payant social pour faciliter l accès aux soins Contact presse Dounia Zamani 05 58 06 62 03 dounia.zamani@cpam-montdemarsan.cnamts.fr «Se soigner : un droit

Plus en détail

Une année d activité au service des indépendants

Une année d activité au service des indépendants Une année d activité au service des indépendants 02 I L assuré ne se résume pas à un numéro de Sécurité sociale. P. 04 Interview de Gérard Quevillon Président national du RSI 2,8 millions de cotisants

Plus en détail

eprésentation du personnel dans les Associations Droit d expression et organisation collective des salariés

eprésentation du personnel dans les Associations Droit d expression et organisation collective des salariés R eprésentation du personnel dans les Associations Droit d expression et organisation collective des salariés Le droit d expression des salariés Dans toutes les entreprises (associations incluses), quel

Plus en détail

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Circulaire CNAMTS Date : 22/12/97 Origine : ACCG MMES et MM les Directeurs MMES et MM les Agents Comptables des Caisses

Plus en détail

La MSA de MAINE-et-LOIRE

La MSA de MAINE-et-LOIRE La MSA de MAINE-et-LOIRE attentive à chacun, essentielle pour tous www.msa49.fr Une institution démocratique et dynamique Anne GAUTIER Présidente Un réseau de 257 représentants cantonaux élus en janvier

Plus en détail

Passer du statut de salarié ou demandeur d emploi à celui d entrepreneur

Passer du statut de salarié ou demandeur d emploi à celui d entrepreneur 13/11/14 1 Passer du statut de salarié ou demandeur d emploi à celui d entrepreneur Michel LAISNEY Christophe LEFEVRE Joël Le GOFF 13/11/14 2 Passer du statut de salarié ou demandeur d emploi à celui d

Plus en détail

Protection sociale créateur : comment ça marche? Février 2008

Protection sociale créateur : comment ça marche? Février 2008 Protection sociale créateur : comment ça marche? Salon des entrepreneurs - Paris 4 & 5 février 2015 Au programme... / votre projet d entreprise / du projet à la création / votre protection sociale artisans

Plus en détail