Projet Bibliographique. Caméra linéaire TDI

Save this PDF as:
Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Projet Bibliographique. Caméra linéaire TDI"

Transcription

1 Projet Bibliographique Caméra linéaire TDI License professionnelle gestion de la production industrielle Spécialité Vision industrielle 1

2 Sommaire Introduction 3 a)définition d un capteur 4 I] Caméra linéaire standard 5 a) Avantages et inconvénients 6 b) Le fonctionnement 6 II] Caméra linéaire TDI 8 a) Mode de fonctionnement 9 b) Pour quel type d applications 11 c) Exemple d application 12 d) Mise en œuvre 13 III] Conclusion 15 IV] Bibliographie 16 V] Résumé 17 2

3 Introduction Dans le cadre ce projet nous allons développer les caméras linéaire TDI (Time Delay Integration) nous allons voir comment cela fonctionne, pour quel type d'application on l'utilise, un exemple d application et la mise en œuvre. L inspection industrielle est un élément essentiel dans la fabrication moderne. Pour satisfaire un client les entreprises du monde industriel font de plus en plus appel à des systèmes de contrôle par vision. Ils cherchent aussi à augmenter le rendement de fabrication. Mais un problème s est posé c est la numérisation des images en un temps très courts. 3

4 a) Définition d'un capteur Un capteur est un dispositif transformant l'état d'une grandeur physique observée en une grandeur utilisable exemple : une tension électrique, une hauteur de mercure, une intensité, la déviation d'une aiguille. On fait souvent (à tort) la confusion entre capteur et transducteur: le capteur est au minimum constitué d'un transducteur. Un capteur linéaire est constitué d'éléments photosensibles qui sont appelés photo-sites ou photorécepteur. Sa disposition linéaire ne permet que l'observation d'une ligne contrairement aux caméras matricielles. Capteur linéaire : Capteur matricielle : -un photorécepteur est un composant capable de transformer un rayonnement lumineux en signal électrique. Ils existent principalement deux types de capteurs le CDD et le CMOS 4

5 I] Caméra linéaire Standard a)avantages et inconvénients b) Le fonctionnement 5

6 a) Avantages et inconvénients Avantages : - La caméra linéaire permet de réaliser des images de grande taille pour un coût réduit par rapport a une camera matricielle. - La caméra linéaire permet d acquérir une image ayant une luminosité homogène Elles sont surtout utilisées pour le contrôle qualité, par vision de produits plats en défilement continu mais aussi des produits qui possède un axe de révolution. Inconvénients : -Elle doit être correctement calibrée sinon certaines lignes de pixels apparaissent sombres. -L intensité lumineuse doit être relativement importante car le temps d exposition est court. b) Le fonctionnement 6

7 Le fonctionnement d une caméra linéaire standard est très simple, il est de scanner un objet qui est en défilement sur un tapis. Ensuite grâce à un capteur qui a pour but de capter la lumière émise on obtient une image qui est ensuite représentée par exemple sur un écran d ordinateur. Le capteur présent à l intérieur de la caméra linéaire est une ligne (barrette). La caméra linéaire permet d'acquérir une image ayant une luminosité homogène. La mise en œuvre est plus longue que par exemple pour les caméras matricielles car il y a davantage de paramètres qui sont : - la fréquence ligne - le temps d exposition - le nombre de ligne Tous ces paramètres doivent être défini avant même de faire la mise au point de l objectif. Ici sur le schéma apparait un codeur c est lui qui déclenche l acquisition des images lignes. Ce codeur couplé à l arbre moteur entraine le convoyeur envoi n impulsions à la caméra pour un déplacement de d mm. Mais un problème avec ces caméras linéaires standard est apparu lorsqu on a souhaité augmenté la vitesse de défilement des objets a observés. Lorsque l encodeur produit des impulsions a un rythme plus élevé les lignes formant l image ont tendance à s assombrir car les photorécepteurs ont moins de temps pour recueillir la lumière. 7

8 II] Caméra linéaire TDI a) Mode de fonctionnement b) Pour quel type d applications c) Exemple d application d) Mise en œuvre 8

9 a)fonctionnement Suite a la complication rencontrée avec les caméras linéaires standard une solution a été trouvée avec les caméras linéaires TDI. Le fonctionnement de la caméra linéaire TDI est un peu plus complexe de la caméra linéaire standard. Voici le schéma d un capteur d une caméra linéaire TDI si on le prend pour exemple nous avons : 1ére ligne TDI 96éme ligne TDI Résolution : 2048x96 lignes (TDI) Ici nous avons la direction de l objet Ici sur le schéma présenté ci-dessus on peut voir que le capteur et composé d un réseau parallèle de 96 capteurs en lignes. Exemple de capteur : 9

10 Codeur Comme les caméras linéaires standard la caméra linéaire TDI dispose d un encodeur qui permet une bonne synchronisation du taux de balayage de la camera avec la vitesse de défilement du tapis. Le principe de la technologie TDI est basé sur les expositions multiples temporisées d un objet en mouvement. Si on prend l exemple d un capteur qui est composé de 96 capteurs disposés en parallèle. A la fin d une période d exposition l accumulation de l intensivité de la ligne précédente et ajouté a la ligne suivante. Ensuite lors de l exposition suivante des nouvelles informations sont recueillies et elle sont ajouté a celle déjà existante et donc la nouvelle somme est déplacé vers la ligne suivante et ainsi de suite. Enfin après la 96éme expositions la somme de toutes les lignes sort comme un signal vidéo. 10

11 1ére ligne TDI Dernière ligne TDI Comme le démontre le schéma ci-dessus on a une accumulation des données. A chaque exposition le capteur accumule de la lumière. On remarque que lors de la première exposition on obtient un objet gris clair et donc plus l objet avance plus il accumule de lumière et mieux il est perceptible. Avec un capteur qui est composé de 96 capteurs en parallèle on a une sensibilité 96 fois supérieure à une caméra linéaire standard. Avantages de ces caméras : - Haute vitesse -Travail en faible lumière Le problème avec ces caméras c est qu il faut qu elle soit bien synchronisée car il faut que l objet ce soit déplacé assez loin pour que le capteur de la prochaine ligne soit prêt pour l exposition mais aussi qu il est déjà accumulé l exposition de la ligne précédente. b) Pour quel type d applications Les caméras linéaires TDI sont utiles là ou les objets se déplacent à des vitesses élevées, comme dans les systèmes postaux ou la lecture doit se faire rapidement mais aussi avec la différence de taille des colis, ou lorsque l éclairage de forte intensité pourrait causer des dommages aux produits (par exemple l inspection d aliments ou produits pharmaceutiques) mais aussi dans le scan de documents. Donc ces caméras se trouvent principalement dans les applications industrielles. 11

12 c) Exemple d application Un type d application d une caméra linéaire TDI. Donc ici nous avons l inspection de plaquettes de silicium qui sont utilisé dans les panneaux photovoltaïques. On a ici un défilement d objet rapide sur une chaine de production qui nécessite une vérification de l état des objets. Comme on peut le voir pour cette vérification on ne nécessite pas une lumière importante qui pourrait détériorer le panneau ou rendre sa surface illisible donc on a besoin d une faible source de lumière ce qui nécessite ce type de caméra. Ici le but de la caméra est de détecté des microfissures sur les panneaux. Ces microfissures apparaissent en blanc sur l écran. 12

13 d) Mise en œuvre Présentation d une caméra linéaire TDI de chez Teledyne DALSA : Capteurs linéaires de 512 à 2048 pixels Capteur TDI avec 96 niveaux d intégration Pixels carrés de 13 µm Fréquence de lignes maximale de 64,1 khz pour 512 pixels Débit de données maximal de 40 MHz Sortie vidéo 8 bits EIA -644 (LVDS) Sensibilité 1950 DN/(nJ/cm2) Boîtier compact (50 x 50 x 88) mm³ Alimentation en courant de 12 V à 15 V / < 5,5 W Teledyne DALSA est le leader mondial depuis prés de 30 ans avec une dizaine de brevet et donc l innovation et l amélioration des performances dans la conception et la fabrication de capteur CDD. 13

14 Exemple de synchronisation : Si on prend par exemple l inspection d un objet de 10 cm se déplaçant a 2m/s et on veut sur le web que 100 microns soit représenté par un pixel de 13 microns. Nombre de pixels nécessaire : largeur total Résolution désirée = 10cm/100µm =0.1m/0.0001m 1000 pixels Agrandissement : taille du pixel voulu Résolution désirée Synchronisation : la vitesse de déplacement Résolution désirée =13/100 =0.130 = 2m/100µm =2/ =20kHz Voila ce que conduit une bonne synchronisation de la caméra : une image nette Une mauvaise synchronisation conduit a sa : une image floue 14

15 Conclusion Dans ce développement on a pu voir la différence qui pouvait exister entre une caméra linéaire standard et une caméra linéaire TDI. Avec la différence des capteurs que l un sur la caméra linaire standard qui est une barrette et celui de la caméra linéaire TDI est une barrette couplée a des capteurs TDI placés en parallèle ce qui permet d accumuler une charge de lumière plus important ce qui induit a des différentes installations qui donc nécessite un faible éclairage ce qui réduit le coût d installation d un système de vision sur une ligne de production. Mais aussi la différence qui existe entre ces deux caméras c est que la caméra linéaire TDI travail a haute vitesse ce qui permet un défilement des objets a observer plus rapide et donc un gain de temps pour les industriels. Enfin ce projet m a permis de comprendre la différence fonctionnement entre une caméra linéaire standard et une caméra linéaire TDI avec leurs avantages et leurs inconvénients. 15

16 Bibliographie : -Cours UE6 Vision industrielle (pour différentes définition)

17 Résumé Dans ce projet vous trouverez tout d abord la définition d un capteur. Et ainsi constater la différence entre un capteur matricielle et un capteur linéaire. Ensuite mon sujet traite sur les caméras linéaire TDI avec son mode de fonctionnement ; les types d applications pour lesquelles ils sont faite et aussi un exemple d application. Dans ce dossier on pourra aussi voir la différence qu il peut avoir entre une caméra linéaire standard et une caméra linéaire TDI avec l utilité d une bonne synchronisation pour éviter toutes images floues. 17

LES CAPTEURS CCD/CMOS

LES CAPTEURS CCD/CMOS Jérôme SIX Léo MEIGNAN Licence Professionnelle Gestion de la Production Industrielle, spécialité Vision Industrielle LES CAPTEURS CCD/CMOS Introduction...3 I) CCD...4 I.1) Historique...4 I.2) Fonctionnement...4

Plus en détail

Cours de numérisation sur Epson Perfection

Cours de numérisation sur Epson Perfection Cours de numérisation sur Epson Perfection 1- Vérifiez la propreté de la vitre, placez l original sur celle-ci. À savoir, on peut numériser des transparents avec ce scanner ; il a un capteur CCD dans le

Plus en détail

Dossier 03 Périphériques d acquisition

Dossier 03 Périphériques d acquisition Dossier 03 Périphériques d acquisition I. PERIPHERIQUES D ACQUISITION... 1 II. CARACTERISTIQUES GENERALES... 2 A. CLAVIER... 2 B. SOURIS... 3 C. LECTEUR DE CODES A BARRES (OU CODE-BARRES)... 3 D. SCANNER...

Plus en détail

facilitez-vous la vie avec Ray Technologie avancée pour le Confort

facilitez-vous la vie avec Ray Technologie avancée pour le Confort Dose réduite - Scan ultra-rapide - Tube x-ray pulsé - Plusieurs modes de balayage partielles 3 détecteurs exclusifs - Procédure fiable - Aucun risque de dommage - Longue durée de vie Mise à niveau facile

Plus en détail

L'astrophotographie au Cercle

L'astrophotographie au Cercle L'astrophotographie au Cercle Introduction générale à l'astrophotographie Le matériel Les différents domaines: imagerie sur trépied, du ciel profond... Réaliser des images sur trépied Réaliser des images

Plus en détail

Chap17 - CORRECTİON DES EXERCİCES

Chap17 - CORRECTİON DES EXERCİCES Chap17 - CORRECTİON DES EXERCİCES n 3 p528 Le signal a est numérique : il n y a que deux valeurs possibles pour la tension. Le signal b n est pas numérique : il y a alternance entre des signaux divers

Plus en détail

Chapitre 13 Numérisation de l information

Chapitre 13 Numérisation de l information DERNIÈRE IMPRESSION LE 2 septembre 2013 à 17:33 Chapitre 13 Numérisation de l information Table des matières 1 Transmission des informations 2 2 La numérisation 2 2.1 L échantillonage..............................

Plus en détail

Sytème de Diagnostic d'imagerie Numérique simple et évolutif

Sytème de Diagnostic d'imagerie Numérique simple et évolutif Sytème de Diagnostic d'imagerie Numérique simple et évolutif Un système simple et évolutif Scanner Ceph - Temps d'exposition : minimum 4 sec - Mode HD Fonction de prévisualisation Décidez ainsi immédiatement

Plus en détail

7 bis impasse Denis Dulac - 94700 Maisons-Alfort FRANCE Tél. : 01 43 68 06 13 / Fax : 01 43 68 66 09 @ : promattex@promattex.com www.promattex.

7 bis impasse Denis Dulac - 94700 Maisons-Alfort FRANCE Tél. : 01 43 68 06 13 / Fax : 01 43 68 66 09 @ : promattex@promattex.com www.promattex. 7 bis impasse Denis Dulac - 94700 Maisons-Alfort FRANCE Tél. : 01 43 68 06 13 / Fax : 01 43 68 66 09 @ : promattex@promattex.com www.promattex.com NOTICE DB-30 Ce manuel de montage contient les éléments

Plus en détail

Traitement numérique de l'image. Raphaël Isdant - 2009

Traitement numérique de l'image. Raphaël Isdant - 2009 Traitement numérique de l'image 1/ L'IMAGE NUMÉRIQUE : COMPOSITION ET CARACTÉRISTIQUES 1.1 - Le pixel: Une image numérique est constituée d'un ensemble de points appelés pixels (abréviation de PICture

Plus en détail

Analyse d images. Edmond.Boyer@imag.fr. Edmond Boyer UFRIMA 1

Analyse d images. Edmond.Boyer@imag.fr. Edmond Boyer UFRIMA 1 Analyse d images Edmond.Boyer@imag.fr Edmond Boyer UFRIMA 1 1 Généralités Analyse d images (Image Analysis) : utiliser un ordinateur pour interpréter le monde extérieur au travers d images. Images Objets

Plus en détail

Exposition. VLR plongée e commission photo

Exposition. VLR plongée e commission photo Exposition VLR plongée e commission photo Agenda Définitions Exposition / analogie du verre d eau (de vin?) Ouverture Vitesse Sensibilité La notion d EV Pourquoi cela ne suffit pas? Dynamique des capteurs

Plus en détail

Chapitre 22 : (Cours) Numérisation, transmission, et stockage de l information

Chapitre 22 : (Cours) Numérisation, transmission, et stockage de l information Chapitre 22 : (Cours) Numérisation, transmission, et stockage de l information I. Nature du signal I.1. Définition Un signal est la représentation physique d une information (température, pression, absorbance,

Plus en détail

Version MOVITRANS 04/2004. Description 1121 3027 / FR

Version MOVITRANS 04/2004. Description 1121 3027 / FR MOVITRANS Version 04/2004 Description 1121 3027 / FR SEW-USOCOME 1 Introduction... 4 1.1 Qu est-ce-que le MOVITRANS?... 4 1.2 Domaines d utilisation du MOVITRANS... 4 1.3 Principe de fonctionnement...

Plus en détail

My Custom Design ver.1.0

My Custom Design ver.1.0 My Custom Design ver.1.0 Logiciel de création de données de broderie Mode d emploi Avant d utiliser ce logiciel, veuillez lire attentivement ce mode d emploi pour bien l utiliser correctement. Conservez

Plus en détail

HTML5, CSS3 et JavaScript Développez vos sites pour les terminaux mobiles

HTML5, CSS3 et JavaScript Développez vos sites pour les terminaux mobiles 46 HTML5, CSS3 et JavaScript Développez vos sites pour les terminaux mobiles enfin deux points importants pour les sites mobiles, les nouveautés sur les formulaires ainsi que le mode hors-ligne. 2. Bonnes

Plus en détail

THEME 1 : L ORDINATEUR ET SON ENVIRONNEMENT. Objectifs

THEME 1 : L ORDINATEUR ET SON ENVIRONNEMENT. Objectifs Architecture Matérielle des Systèmes Informatiques. S1 BTS Informatique de Gestion 1 ère année THEME 1 : L ORDINATEUR ET SON ENVIRONNEMENT Dossier 1 L environnement informatique. Objectifs Enumérer et

Plus en détail

KX GPRS SERIAL ETHERNET MODEM Le modem GPRS/EDGE «Machine to Machine»

KX GPRS SERIAL ETHERNET MODEM Le modem GPRS/EDGE «Machine to Machine» KX GPRS SERIAL ETHERNET MODEM Le modem GPRS/EDGE «Machine to Machine» Kx GPRS Serial Ethernet Modem Fiable et performant, le Kx GPRS Serial Ethernet Modem est le modem M2M professionnel sans fil par excellence.

Plus en détail

Caméra de surveillance avec capteur PIR, pour PX-3746

Caméra de surveillance avec capteur PIR, pour PX-3746 Caméra de surveillance avec capteur PIR, pour PX-3746 FR Mode d'emploi PX-3747-675 FR TABLE DES MATIÈRES Votre nouvelle caméra de surveillance...3 Chère cliente, cher client,...3 Contenu...3 Caractéristiques...4

Plus en détail

1AN. e n 19" FicheS Techniques. PLV - Dynamique. caractéristiques techniques. dimensions dela structure

1AN. e n 19 FicheS Techniques. PLV - Dynamique. caractéristiques techniques. dimensions dela structure Démarrage automatique du contenu audio et vidéo haut-parleurs integrés Totem métal pliable et transportable Ecran 19 4/3 Habillage quadri numérique sur panneaux aimantés inclus. Couleur : noir Poids :

Plus en détail

Les images numériques. 1. Le dessin vectoriel

Les images numériques. 1. Le dessin vectoriel Les images numériques 1 Le dessin vectoriel 2 Les images bitmap 3 Image en noir et blanc 4 Les codages de la couleurs 5 La synthèse additive (RVB) 6 La synthèse soustractive 7 Les couleurs indexées 8 Comment

Plus en détail

1 DC Vision / Généralités... 2. 3 DC Vision / applications d intégralité... 4. 4 DC Vision / Read and Print et Applications d adressage...

1 DC Vision / Généralités... 2. 3 DC Vision / applications d intégralité... 4. 4 DC Vision / Read and Print et Applications d adressage... 1 DC Vision / Généralités... 2 3 DC Vision / applications d intégralité... 4 4 DC Vision / Read and Print et Applications d adressage... 5 5 DC Vision / applications d intégrité... 6 6 DC Vision / applications

Plus en détail

Surveillance de Température sans fil

Surveillance de Température sans fil commentaires: Surveillance de Température sans fil Données fiables & sécurisées Surveillance en continu & en directe Options d'alarme Accès aux données & rapport faciles normalisation Aides pour la conformité

Plus en détail

Chapitre 18 : Transmettre et stocker de l information

Chapitre 18 : Transmettre et stocker de l information Chapitre 18 : Transmettre et stocker de l information Connaissances et compétences : - Identifier les éléments d une chaîne de transmission d informations. - Recueillir et exploiter des informations concernant

Plus en détail

INFO 2 : Traitement des images

INFO 2 : Traitement des images INFO 2 : Traitement des images Objectifs : Comprendre la différence entre image vectorielle et bipmap. Comprendre les caractéristiques d'une image : résolution, définition, nombre de couleurs, poids Etre

Plus en détail

Notions de base sur l énergie solaire photovoltaïque

Notions de base sur l énergie solaire photovoltaïque I- Présentation Notions de base sur l énergie solaire photovoltaïque L énergie solaire photovoltaïque est une forme d énergie renouvelable. Elle permet de produire de l électricité par transformation d

Plus en détail

Q6 : Comment calcule t-on l intensité sonore à partir du niveau d intensité?

Q6 : Comment calcule t-on l intensité sonore à partir du niveau d intensité? EXERCICE 1 : QUESTION DE COURS Q1 : Qu est ce qu une onde progressive? Q2 : Qu est ce qu une onde mécanique? Q3 : Qu elle est la condition pour qu une onde soit diffractée? Q4 : Quelles sont les différentes

Plus en détail

TP SIN Traitement d image

TP SIN Traitement d image TP SIN Traitement d image Pré requis (l élève doit savoir): - Utiliser un ordinateur Objectif terminale : L élève doit être capable de reconnaître un format d image et d expliquer les différents types

Plus en détail

Instruments de mesure

Instruments de mesure Chapitre 9a LES DIFFERENTS TYPES D'INSTRUMENTS DE MESURE Sommaire Le multimètre L'oscilloscope Le fréquencemètre le wattmètre Le cosphimètre Le générateur de fonctions Le traceur de Bodes Les instruments

Plus en détail

Acquisition et conditionnement de l information Les capteurs

Acquisition et conditionnement de l information Les capteurs Acquisition et conditionnement de l information Les capteurs COURS 1. Exemple d une chaîne d acquisition d une information L'acquisition de la grandeur physique est réalisée par un capteur qui traduit

Plus en détail

Ensemble léger de prise de photo sous UV-A Tam Photo Kit n 1 pour appareil photo compact

Ensemble léger de prise de photo sous UV-A Tam Photo Kit n 1 pour appareil photo compact Ensemble léger de prise de photo sous UV-A Tam Photo Kit n 1 pour appareil photo compact Phone +33 (0)130 808 182 - Fax. +33 (0)130 808 199 /15 rue des Frères Lumière - ZI des Ebisoires BP136-78374 PLAISIR

Plus en détail

404 CAMCORDER FONCTIONS CAMÉSCOPE ET APPAREIL PHOTO

404 CAMCORDER FONCTIONS CAMÉSCOPE ET APPAREIL PHOTO FRANçAIS French 404 CAMCORDER FONCTIONS CAMÉSCOPE ET APPAREIL PHOTO Supplément du manuel d'utilisation de l'archos 404 Version 1.1 Pour télécharger la dernière version de ce manuel, veuillez vous rendre

Plus en détail

PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS

PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS Matériel : Un GBF Un haut-parleur Un microphone avec adaptateur fiche banane Une DEL Une résistance

Plus en détail

TD1 PROPAGATION DANS UN MILIEU PRESENTANT UN GRADIENT D'INDICE

TD1 PROPAGATION DANS UN MILIEU PRESENTANT UN GRADIENT D'INDICE TD1 PROPAGATION DANS UN MILIEU PRESENTANT UN GRADIENT D'INDICE Exercice en classe EXERCICE 1 : La fibre à gradient d indice On considère la propagation d une onde électromagnétique dans un milieu diélectrique

Plus en détail

REALISATION D UNE CALCULATRICE GRACE AU LOGICIEL CROCODILE CLIPS 3.

REALISATION D UNE CALCULATRICE GRACE AU LOGICIEL CROCODILE CLIPS 3. 1 sur 6 REALISATION D UNE CALCULATRICE GRACE AU LOGICIEL CROCODILE CLIPS 3. OBJECTIF - PUBLIC - LOGICIEL - MATERIEL - METHODE - BIBLIOGRAPHIE - AVANTAGES - DIFFICULTES - AUTEUR DU DOCUMENT - LE DOCUMENT

Plus en détail

MACHINES DE SCIAGE ET TRONCONNAGE MACHINES SPECIALES R 80 CN. Machine à commande numérique destinée au tronçonnage des dés.

MACHINES DE SCIAGE ET TRONCONNAGE MACHINES SPECIALES R 80 CN. Machine à commande numérique destinée au tronçonnage des dés. MACHINES DE SCIAGE ET TRONCONNAGE MACHINES SPECIALES R 80 CN Machine à commande numérique destinée au tronçonnage des dés. 2350 4792 - Hauteur : 1730 mm - Poids : 1052 kg Chevrons Longueur maxi * : 3 m

Plus en détail

Panorama Caractéristiques Spécificités Techniques Accessoires Produits Compatibles Avis de consommateurs

Panorama Caractéristiques Spécificités Techniques Accessoires Produits Compatibles Avis de consommateurs 1 sur 5 09.10.2013 12:19 France Pour acheter maintenant, appelez-nous: 01 55 69 51 27 Lun-Ven de 9h à 18h, Sam de 10h à 16 h Produits professionnels Produits Offres Boutiques Assistance Communauté My Sony

Plus en détail

Utiliser le logiciel Photofiltre Sommaire

Utiliser le logiciel Photofiltre Sommaire Utiliser le logiciel Photofiltre Sommaire 1. Quelques mots sur l image 2. Obtenir des images numériques 3. Le tableau de bord de logiciel PhotoFiltre 4. Acquérir une image 5. Enregistrer une image 6. Redimensionner

Plus en détail

MODULES 3D TAG CLOUD. Par GENIUS AOM

MODULES 3D TAG CLOUD. Par GENIUS AOM MODULES 3D TAG CLOUD Par GENIUS AOM 1 Sommaire I. INTRODUCTIONS :... 3 II. INSTALLATION MANUELLE D UN MODULE PRESTASHOP... 3 III. CONFIGURATION DU MODULE... 7 3.1. Préférences... 7 3.2. Options... 8 3.3.

Plus en détail

Système de surveillance vidéo

Système de surveillance vidéo Conrad sur INTERNET www.conrad.fr N O T I C E Version 12/01 Entretien Pour un fonctionnement correct de votre système de surveillance vidéo, prenez note des conseils suivants : 1/ Tenez la caméra et le

Plus en détail

ENFIN, UN SYSTÈME POLYVALENT D'IMAGERIE ORL ET DENTAIRE

ENFIN, UN SYSTÈME POLYVALENT D'IMAGERIE ORL ET DENTAIRE CS 9300 ENFIN, UN SYSTÈME POLYVALENT D'IMAGERIE ORL ET DENTAIRE Conçu pour de multiples applications cliniques, le système CS 9300 fournit des images panoramiques de très grande qualité, ainsi que des

Plus en détail

58 cm (23") Home Entertainment Monitor

58 cm (23) Home Entertainment Monitor 58 cm (23") Home Entertainment Monitor Développé par des joueurs professionnels pour des joueurs DreamHack Summer 2012 LAN Party, Jönköping, Sweden. Photo by Rickard Söderberg. Ne rien rater. Tout maîtriser.

Plus en détail

Initiation à linfographie

Initiation à linfographie Ce support de cours de l Agence universitaire de la Francophonie est distribué sous licence GNU FDL. Permission vous est donnée de copier, distribuer et/ou modifier ce document selon les termes de la Licence

Plus en détail

Ce guide de démarrage rapide a pour but de vous aider dans l'installation et la mise en route du scanneur IRIScan Book Executive 3.

Ce guide de démarrage rapide a pour but de vous aider dans l'installation et la mise en route du scanneur IRIScan Book Executive 3. Ce guide de démarrage rapide a pour but de vous aider dans l'installation et la mise en route du scanneur IRIScan Book Executive 3. Ce scanneur est fourni avec les logiciels Readiris Pro 14 et IRIScan

Plus en détail

GROUPE HOLDIM Leader mondial de l optimisation moteur. DYNORACE 2WD /DF2 Banc 2 roues motrices. Banc de puissance Disponible en 3 versions :

GROUPE HOLDIM Leader mondial de l optimisation moteur. DYNORACE 2WD /DF2 Banc 2 roues motrices. Banc de puissance Disponible en 3 versions : BANCS DE PUISSANCE Banc de puissance Disponible en 3 versions : Inertiel /DF2is Inertiel /DF2i Freiné /DF2fs Avec un frein à courant de Foucault 3 GROUPE HOLDIM Leader mondial de l optimisation moteur

Plus en détail

L accessibilité. Qui sommes-nous?

L accessibilité. Qui sommes-nous? Accessibilité Qui sommes-nous? Fondée en 1966, GRADUS est aujourd hui reconnu comme le leader dans la fabrication d accessoires et de produits de finition pour les revêtements de sols et murs. Grâce à

Plus en détail

Le monte-escalier électrique pour des charges jusqu à 330 kg

Le monte-escalier électrique pour des charges jusqu à 330 kg Le monte-escalier électrique pour des charges jusqu à 330 kg 1 LIFTKAR HD Polyvalent et économique Le transporteur pour charges lourdes jusqu à 330 kg. Les charges lourdes sont des tâches difficiles. En

Plus en détail

T.P. 7 : Définir et contrôler un système d allumage statique

T.P. 7 : Définir et contrôler un système d allumage statique T.P. 7 : Définir et contrôler un système d allumage statique Nom : Prénom : Classe : Date : Durée : 6 heures Zone de travail : Classe de cours et atelier Objectif du T.P. : - Être capable d identifier

Plus en détail

UNE TECHNIQUE ÉPROUVÉE : LE ZONE SYSTEM

UNE TECHNIQUE ÉPROUVÉE : LE ZONE SYSTEM 3 Sur le terrain Info Les appareils photo équipés de deux logements pour cartes mémoire (SDHC et CompactFlash, par exemple) permettent de stocker les photos en Raw sur une carte mémoire et les photos en

Plus en détail

Entraînements personnalisés

Entraînements personnalisés 67 F Votre idée - Notre motivation Depuis le concept de l'entraînement, en passant par le développement et la conception, la réalisation de prototypes dans nos ateliers, les essais en laboratoire, et jusqu

Plus en détail

SIMPLIFIEZ-VOUS L OUVERTURE

SIMPLIFIEZ-VOUS L OUVERTURE SIMPLIFIEZ-VOUS L OUVERTURE 1] LES AUTOMATISMES DE PORTE - DWPS10 AUTOMATISME POUR PORTE SIMPLE... P. 170 - DWPD10 AUTOMATISME POUR PORTES DOUBLES... P. 170 2] PRODUITS COMPLÉMENTAIRES ADAPTÉS AUX PERSONNES

Plus en détail

Lecteur de carte à puce LCPM1 SOMMAIRE

Lecteur de carte à puce LCPM1 SOMMAIRE SOMMAIRE I Différents types de cartes p2 1.1- Carte magnétique 1.2- Carte II Les cartes s. p3 2.1- Introduction 2.2- Constitution III Les familles de cartes s. p6 3.1- Les cartes à mémoire simple 3.2-

Plus en détail

Manuel d'utilisation de la maquette

Manuel d'utilisation de la maquette Manuel d'utilisation de la maquette PANNEAU SOLAIRE AUTO-PILOTE Enseignement au lycée Article Code Panneau solaire auto-piloté 14740 Document non contractuel L'énergie solaire L'énergie solaire est l'énergie

Plus en détail

www.boutiquesolaire.com

www.boutiquesolaire.com INFORMATIONS SUR LES PRODUITS 03 / 2013 POWERBANKS CHARGEURS SOLAIRES Powerbanks Chargeurs solaires Cellules solaires pour Powerbanks CELLULES SOLAIRES POUR POWERBANKS www.boutiquesolaire.com CONTENU Powerbanks

Plus en détail

JPEG, PNG, PDF, CMJN, HTML, Préparez-vous à communiquer!

JPEG, PNG, PDF, CMJN, HTML, Préparez-vous à communiquer! JPEG, PNG, PDF, CMJN, HTML, Préparez-vous à communiquer! 1 / Contexte L ordinateur La loi du nombre La numérisation = codage d une information en chiffres binaire : 0 1 («bit») 8 bits = 1 octet 1ko = 1024

Plus en détail

Dentiste Numérique Zfx. Un cabinet dentaire certifié avec la technologie innovante signée Zfx

Dentiste Numérique Zfx. Un cabinet dentaire certifié avec la technologie innovante signée Zfx Dentiste Numérique Zfx Un cabinet dentaire certifié avec la technologie innovante signée Zfx Dentiste Numérique Zfx Des technologies novatrices parfaitement adaptées Zfx offre aux dentistes des technologies

Plus en détail

10 ans de LIGA au service de l horlogerie Développements et nouveautés

10 ans de LIGA au service de l horlogerie Développements et nouveautés 10 ans de LIGA au service de l horlogerie Développements et nouveautés Grégoire Genolet, Hubert Lorenz, Mimotec SA, Blancherie 61, 1950 Sion Marc-André Glassey, Sigatec SA, Blancherie 61, 1950 Sion 1)

Plus en détail

Sensibilité (bas niveaux de lumière, hauts niveaux de lumière) Spectre de sensibilité : visible (400-700 nm) mais aussi IR, UV, RX

Sensibilité (bas niveaux de lumière, hauts niveaux de lumière) Spectre de sensibilité : visible (400-700 nm) mais aussi IR, UV, RX Les capteurs pour l imagerie en biologie i Marc Moreau Catherine Leclerc Centre de Biologie du développement UMR 5547 et GDR E n 731 Toulouse BC02 mars 2013 Les différents système d imagerie à base de

Plus en détail

Orthopantomograph OP100 D Orthoceph OC100 D. Imagerie dentaire

Orthopantomograph OP100 D Orthoceph OC100 D. Imagerie dentaire Orthopantomograph OP100 D Orthoceph OC100 D Imagerie dentaire Imagerie panoramique et céphalométrique en acquisition digitale directe Orthopantomograph OP100 D et Orthoceph OC100 D L Orthopantomograph

Plus en détail

Un ordinateur, c est quoi?

Un ordinateur, c est quoi? B-A.BA Un ordinateur, c est quoi? Un ordinateur, c est quoi? Un ordinateur est une machine dotée d'une unité de traitement lui permettant d'exécuter des programmes enregistrés. C'est un ensemble de circuits

Plus en détail

LCD COLOR MONITOR (English French Translation)

LCD COLOR MONITOR (English French Translation) LCD COLOR MONITOR (English French Translation) Front page : -1 Manuel d Utilisation -2 Système Vidéo Couleur LCD Table of contents : Table des Matières 1. Précautions 2. Accessoires 3. Fonctions 4. Télécommande

Plus en détail

Premiers Pas avec OneNote 2013

Premiers Pas avec OneNote 2013 Premiers Pas avec OneNote 2 Présentation de OneNote 3 Ouverture du logiciel OneNote 4 Sous Windows 8 4 Sous Windows 7 4 Création de l espace de travail OneNote 5 Introduction 5 Présentation des différentes

Plus en détail

Fête de la science Initiation au traitement des images

Fête de la science Initiation au traitement des images Fête de la science Initiation au traitement des images Détection automatique de plaques minéralogiques à partir d'un téléphone portable et atelier propose de créer un programme informatique pour un téléphone

Plus en détail

Caractéristiques Techniques LEICA M MONOCHROM (Typ 246)

Caractéristiques Techniques LEICA M MONOCHROM (Typ 246) Caractéristiques Techniques LEICA M MONOCHROM (Typ 246) Type d'appareil photo: Raccordement de l'objectif: Système d objectif: Format de prise de vue / Capteur d'image: Résolution: Formats de données:

Plus en détail

Guide de la solution SYSTIMAX GigaSPEED X10D FTP

Guide de la solution SYSTIMAX GigaSPEED X10D FTP Guide de la solution SYSTIMAX GigaSPEED X10D FTP La solution SYSTIMAX GigaSPEED X10D FTP www.systimax.com Table des matières Introduction 1 Performances du canal SYSTIMAX GigaSPEED X10D FTP 2 Câble SYSTIMAX

Plus en détail

3 ÉLÉMENTS forment un LABoratoire.

3 ÉLÉMENTS forment un LABoratoire. 3 ÉLÉMENTS forment un LABoratoire. L environnement d apprentissage COM3LAB combine l expérimentation et les avantages du e-learning interactif. La nouvelle unité centrale (console) est la jonction entre

Plus en détail

14.01 14.71. 6 fonctions 1 NO Montage sur rail 35 mm (EN 60715) 16/30 (120 A - 5 ms) 16/30 (120 A - 5 ms) Tension nom./tension max.

14.01 14.71. 6 fonctions 1 NO Montage sur rail 35 mm (EN 60715) 16/30 (120 A - 5 ms) 16/30 (120 A - 5 ms) Tension nom./tension max. Série 14 - Minuteries cage d escalier 16 A SERE 14 Caractéristiques 14.01 14.71 Gamme de minuteries cage d'escalier Largeur un module 17.5 mm lage de temps de 30s à 20min Commutation zéro crossing réavis

Plus en détail

Formats d images. 1 Introduction

Formats d images. 1 Introduction Formats d images 1 Introduction Lorsque nous utilisons un ordinateur ou un smartphone l écran constitue un élément principal de l interaction avec la machine. Les images sont donc au cœur de l utilisation

Plus en détail

IMAGES NUMÉRIQUES MATRICIELLES EN SCILAB

IMAGES NUMÉRIQUES MATRICIELLES EN SCILAB IMAGES NUMÉRIQUES MATRICIELLES EN SCILAB Ce document, écrit par des animateurs de l IREM de Besançon, a pour objectif de présenter quelques unes des fonctions du logiciel Scilab, celles qui sont spécifiques

Plus en détail

Système d énergie solaire et de gain énergétique

Système d énergie solaire et de gain énergétique Système d énergie solaire et de gain énergétique Pour satisfaire vos besoins en eau chaude sanitaire, chauffage et chauffage de piscine, Enerfrance vous présente Néo[E]nergy : un système utilisant une

Plus en détail

OP200 D ORTHOCEPH ORTHOPANTOMOGRAPH OC200 D. VT Tomographie Volumétrique OP200 D OC200 D VT. VT Tomographie Volumétrique

OP200 D ORTHOCEPH ORTHOPANTOMOGRAPH OC200 D. VT Tomographie Volumétrique OP200 D OC200 D VT. VT Tomographie Volumétrique OP200 D OC200 D VT Imagerie panoramique numérique Imagerie céphalométrique dentaire numérique VT Tomographie Volumétrique ORTHOPANTOMOGRAPH OP200 D ORTHOCEPH OC200 D VT Tomographie Volumétrique 1 À la

Plus en détail

Système 260. Système 260 Contrôle de processus. Caractéristiques clés. Logiciels Typiques

Système 260. Système 260 Contrôle de processus. Caractéristiques clés. Logiciels Typiques Système 260 Contrôle de processus La technologie novatrice de ce produit vous offrirait non seulement une analyse immédiate de systèmes mais aussi elle met en valeur leurs capacités. Étant à l avant-garde

Plus en détail

Scanner acoustique NoiseScanner

Scanner acoustique NoiseScanner Scanner acoustique NoiseScanner «Des yeux et des oreilles pour localiser les sources de bruit...» Scanner acoustique NoiseScanner Décibel d Or 2014 Caractéristiques générales Originalités Fruit de 20 ans

Plus en détail

Diagrammes SysML OUVRE PORTAIL SOLAIRE

Diagrammes SysML OUVRE PORTAIL SOLAIRE Diagrammes SysML OUVRE PORTAIL SOLAIRE Sandra GIL Philippe KESSLER Diagrammes SysML Ouvre Portail Solaire Page 1 Diagramme de contexte Système : Ouvre portail solaire Utilisateur piéton Installateur Environnement

Plus en détail

S20. Balayeuse autoportée compacte. De taille compacte, sans faire de concession en termes de performance et de fiablilité

S20. Balayeuse autoportée compacte. De taille compacte, sans faire de concession en termes de performance et de fiablilité S20 Balayeuse autoportée compacte De taille compacte, sans faire de concession en termes de performance et de fiablilité Le fonctionnement avec tous les leviers vers l avant réduit le besoin de formation

Plus en détail

TD : Codage des images

TD : Codage des images TD : Codage des images Les navigateurs Web (Netscape, IE, Mozilla ) prennent en charge les contenus textuels (au format HTML) ainsi que les images fixes (GIF, JPG, PNG) ou animée (GIF animée). Comment

Plus en détail

La solution à vos mesures de pression

La solution à vos mesures de pression Mesure de force linéique La solution à vos mesures de pression Sensibilité Répétabilité Stabilité Le système X3 de XSENSOR propose un concept innovant spécialement adapté pour vos applications de mesure

Plus en détail

PRECAUTIONS DESCRIPTION DU PRODUIT

PRECAUTIONS DESCRIPTION DU PRODUIT Vous venez d acquérir un produit de la marque Essentiel b et nous vous en remercions. Nous apportons un soin particulier au design, à l'ergonomie et à la simplicité d'usage de nos produits. Nous espérons

Plus en détail

2 La technologie DTC ou le contrôle direct de couple Guide technique No. 1

2 La technologie DTC ou le contrôle direct de couple Guide technique No. 1 ABB drives Guide technique No. 1 La technologie DTC ou le contrôle direct de couple - la technologie la plus évoluée pour la commande des moteurs à cage d écureuil 2 La technologie DTC ou le contrôle direct

Plus en détail

Projet Matlab/Octave : segmentation d'un ballon de couleur dans une image couleur et insertion d'un logo

Projet Matlab/Octave : segmentation d'un ballon de couleur dans une image couleur et insertion d'un logo Projet Matlab/Octave : segmentation d'un ballon de couleur dans une image couleur et insertion d'un logo Dans ce projet, nous allons réaliser le code qui permet d'insérer sur une image, un logo sur un

Plus en détail

Electron S.R.L. - MERLINO - MILAN ITALIE Tel (++ 39 02) 90659200 Fax 90659180 Web www.electron.it, e-mail electron@electron.it

Electron S.R.L. - MERLINO - MILAN ITALIE Tel (++ 39 02) 90659200 Fax 90659180 Web www.electron.it, e-mail electron@electron.it Electron S.R.L. Design Production & Trading of Educational Equipment B3510--II APPLIICATIIONS DE TRANSDUCTEURS A ULTRASONS MANUEL D IINSTRUCTIIONS POUR L ETUDIIANT Electron S.R.L. - MERLINO - MILAN ITALIE

Plus en détail

La résistance aux chocs Acoustichoc et systèmes Impact

La résistance aux chocs Acoustichoc et systèmes Impact La résistance aux chocs Acoustichoc et systèmes Impact Une nouvelle dimension de panneaux 600x600 mm Une offre adaptée à chaque local Une absorption acoustique élevée Un choix de 7 coloris Résistance au

Plus en détail

Multifonction 1 NO Montage sur rail 35 mm (EN 60715)

Multifonction 1 NO Montage sur rail 35 mm (EN 60715) Caractéristiques 14.01 14.71 Gamme de minuteries cage d'escalier Largeur un module 17.5 mm lage de temps de 30s à 20min Commutation zéro crossing réavis d'extinction (modèle 14.01) révue pour installations

Plus en détail

INSTALLATION CARACTERISTIQUES TECHNIQUES LOGICIEL DE CONFIGURATION

INSTALLATION CARACTERISTIQUES TECHNIQUES LOGICIEL DE CONFIGURATION INSTALLATION CARACTERISTIQUES TECHNIQUES LOGICIEL DE CONFIGURATION Copie de la notice originale FRANCAIS 8540945-28/05/2015 - Rev.4 1 Sommaire INTRODUCTION... 3 Disposition des rayons... 3 RACCORDEMENTS

Plus en détail

nom : Collège Ste Clotilde

nom : Collège Ste Clotilde UNE CONFIGURATION INFORMATIQUE Objectif : Identifier les éléments principaux d une configuration L ordinateur enregistre des données qu il traite pour produire un résultat Sifflements 20 Notice 12 attache

Plus en détail

Merkur 2. sensing the future. Innovation du radar avec le module à double champ réglable électroniquement

Merkur 2. sensing the future. Innovation du radar avec le module à double champ réglable électroniquement sensing the future Innovation du radar avec le module à double champ réglable électroniquement Merkur 2 Radar détecteur de mouvements pour portes automatiques Intelligent, précis, universel Flux de personnes

Plus en détail

Scanner laser HDS7000 Ultra rapide, à portée étendue

Scanner laser HDS7000 Ultra rapide, à portée étendue > 1 million de points / sec Scanner laser HDS7000 Ultra rapide, à portée étendue > 180 m de portée HDS7000 Scanner laser ultra rapide pour les professionnels exigeants Les scanners à mesure de phase sont

Plus en détail

Nous fabriquons sur mesure selon vos besoins Avantages Caractéristiques générales 17m 7 arrêts 400 Kg 5 personnes 700 x 625mm

Nous fabriquons sur mesure selon vos besoins Avantages Caractéristiques générales 17m 7 arrêts 400 Kg 5 personnes 700 x 625mm Nous fabriquons sur mesure selon vos besoins Ascenseur privatif vertical ayant une vitesse jusqu à 0,15 m/s, conçu pour le transport de passagers aux différents niveaux d un immeuble (résidences individuelles,

Plus en détail

Banques de prêt Exemples avec prix indicatifs 2012/04

Banques de prêt Exemples avec prix indicatifs 2012/04 Exemples avec prix indicatifs 2012/04 SBD SSB 2 Un système modulaire qui s adapte à (presque) toutes les situations. Le système de bande de prêt SSB est issu de la gamme meno3 et a été élaboré et complété

Plus en détail

Leçon 1 : Les principaux composants d un ordinateur

Leçon 1 : Les principaux composants d un ordinateur Chapitre 2 Architecture d un ordinateur Leçon 1 : Les principaux composants d un ordinateur Les objectifs : o Identifier les principaux composants d un micro-ordinateur. o Connaître les caractéristiques

Plus en détail

Les techniques de multiplexage

Les techniques de multiplexage Les techniques de multiplexage 1 Le multiplexage et démultiplexage En effet, à partir du moment où plusieurs utilisateurs se partagent un seul support de transmission, il est nécessaire de définir le principe

Plus en détail

FRANÇAIS SANO Liftkar SAL 2006 RZ.indd 1 SANO Liftkar SAL 2006 RZ.indd 1 09.02.2009 9:51:51 Uhr 09.02.2009 9:51:51 Uhr

FRANÇAIS SANO Liftkar SAL 2006 RZ.indd 1 SANO Liftkar SAL 2006 RZ.indd 1 09.02.2009 9:51:51 Uhr 09.02.2009 9:51:51 Uhr FRANÇAIS SANO Liftkar SAL 2006 RZ.indd 1 09.02.2009 9:51:51 Uhr 1 2 LIFTKAR Le monte-escaliers électrique et MODULKAR Le diable 3 Les caractéristiques les plus importantes pour les deux équipements: 1)

Plus en détail

WWW.ELCON.SE Multichronomètre SA10 Présentation générale

WWW.ELCON.SE Multichronomètre SA10 Présentation générale WWW.ELCON.SE Multichronomètre SA10 Présentation générale Le SA10 est un appareil portable destiné au test des disjoncteurs moyenne tension et haute tension. Quoiqu il soit conçu pour fonctionner couplé

Plus en détail

Manuel d utilisation de Wireless Mobile Adapter Utility. Fonctionnalités

Manuel d utilisation de Wireless Mobile Adapter Utility. Fonctionnalités Manuel d utilisation de Wireless Mobile Adapter Utility Installez Wireless Mobile Adapter Utility sur votre périphérique mobile afin de télécharger des photos depuis un appareil photo ou afin de commander

Plus en détail

SOMMAIRE. Introduction...05 Domaine d'application...05 Visées des textes existants...06

SOMMAIRE. Introduction...05 Domaine d'application...05 Visées des textes existants...06 SOMMAIRE Introduction..........................................05 Domaine d'application..................................05 Visées des textes existants.................................06 Dispositions communes.................................09

Plus en détail

Nouveau multifonction Canon PIXMA MP540 : résolution, qualité d impression et innovation.

Nouveau multifonction Canon PIXMA MP540 : résolution, qualité d impression et innovation. Communiqué de presse EMBARGO : 26 août 2008 Nouveau multifonction Canon PIXMA MP540 : résolution, qualité d impression et innovation. Des versions haute-résolution de ces images ainsi que d autres peuvent

Plus en détail

Lightroom. Chambre noire numérique. Organisation. Lightroom Catalog.lrcat. Lightroom Catalog Previews.lrdata 2005, 2006, 2007

Lightroom. Chambre noire numérique. Organisation. Lightroom Catalog.lrcat. Lightroom Catalog Previews.lrdata 2005, 2006, 2007 N O E Lightroom S Organisation Lightroom permet d organiser nos photos, de «développer» nos négatifs numériques, aussi bien en RAW qu en format JPEG, de les imprimer, et d en faire des diaporamas ou des

Plus en détail

Le poids et la taille des fichiers

Le poids et la taille des fichiers Le poids et la taille des fichiers Au tout départ des 0 et des 1 En français et en anglais on appelle cela un bit 8 bit donne un octet (ou byte en anglais) Exemple d octet : 11111111 10111010 00001000

Plus en détail

Prise en main. Prise en main - 0

Prise en main. Prise en main - 0 Prise en main 0404 Prise en main - 0 1- Introduction Creative Professional Merci d avoir choisi le Digital Audio System 0404 d E-MU. Nous avons conçu ce produit E-MU pour qu il soit logique, intuitif et

Plus en détail