PAROLE. CONTACTS FEDERATION BELGE DES APHASIQUES FRANCOPHONES ASBL. Trimestriel n 212. Janvier-Février-Mars Agrément n : P912238

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PAROLE. CONTACTS FEDERATION BELGE DES APHASIQUES FRANCOPHONES ASBL. Trimestriel n 212. Janvier-Février-Mars 2012. Agrément n : P912238"

Transcription

1 Trimestriel n 212. Janvier-Février-Mars Agrément n : P FEDERATION BELGE DES APHASIQUES FRANCOPHONES ASBL Siège social : Av. du Paepedelle, Bruxelles. PAROLE. CONTACTS Fé.B.A.F. a.s.b.l. Périodique Trimestriel bureau de Dépôt 6700 Arlon1 Editeur responsable : Mr Fernand MIGEAL Rue des Glycines, ARLON. 1

2 Sommaire : EDITO Le mot de la Présidente :..Page 3 Colette Choffray Rubrique médicale et thérapeutique :.... Page 5 Colette Choffray Jeux :.. Page 9 Votre P.C. et vous : Page 10 Fernand Migeal Humour :.Page 11 Au-delà des fatalités, une aventure au quotidien :..Page 12 Comment identifier une attaque cérébrale?...page 15 La page du cinéma :....Page 17 Jean-Claude Hoornaer Témoignage :.. Page 19 Petites annonces :...Page 21 Nouvelles du groupe «Aphasi-Lux» :..Page 22 Colette Choffray Nouvelles de «Apha-Force» Tournai :.Page 25 Anne-Françoise Delannoy Nouvelles du groupe «Ensemble» de Liège :... Page 26 Roland Gulpen Nouvelles du groupe «Se Comprendre» de Bruxelles :...Page 28 Viviane Speleers Nouvelles du groupe «Hansort» de Bruxelles :...Page 32 Geneviève Dillen Nouvelles du groupe «Osons Revivre» Le Centre La Louvière :.Page 33 Marie-Reine Malou Informations :..Page 37 2

3 Fédération Belge des Aphasiques Francophones a.s.b.l E D I T O R I A L L e m o t d e l a P r é s i d e n t e Bonjour! Vous allez bien? Très bien? Je l espère et, en tout cas, je le souhaite! «La communication d abord!» : que pensez-vous de cette formule comme devise de la FéBAF? Elle est brève, percutante et ne laisse pas de côté tout le non verbal qui transmet également des messages Car nous communiquons avec le langage oral, nous parlons, mais notre regard, notre voix, nos mimiques, nos gestes, notre posture contribuent à compléter ces messages et, parfois, à faire passer la vérité! Ne dit-on pas, d ailleurs, que la voix peut nous trahir? Qu il est difficile de concilier le regard, l attitude, la voix et le message? Dès lors, le terme «communication» devrait réellement, me semble-t-il, faire partie de notre future devise «D abord» : là, on insiste sur l importance première, primordiale, de cette communication, qu elle soit orale, écrite, ou encore gestuelle. Tout être humain a besoin de communiquer. «Vivre, c est communiquer. Communiquer c est vivre». La formule proposée pourrait aussi interpeller et donner l envie de s informer sur les personnes qui ne peuvent plus assumer totalement cette communication si essentielle Chers Amis Fébafiens, j attends votre avis et vos suggestions : je ne veux rien imposer! Autre nouvelle : les démarches l AIA concernant l instauration internationale annuelle d un «moment» consacré à l aphasie tendent à se mettre d accord pour la mise en place d une semaine internationale de l aphasie. Cette semaine serait la première du mois d octobre! Cela tombe bien puisque 3

4 c est le moment où, tour à tour, les groupes organisent la traditionnelle «journée FéBAF»! Je continuerai à vous tenir au courant concernant ce fait. Et puis, afin de faire une sorte d état des lieux, je compte commencer mes visites au sein des différents groupes. Voici les dates proposées pour ces premières visites : Bruxelles «Se comprendre» : mercredi 28 mars (16H00 18H30) Liège «Ensemble» : jeudi 26 avril (14H00 18H00) La Louvière «Osons revivre» : mardi 01 mai (15H00 17H00) à changer!? Tournai «Apha-Force» : vendredi 25 mai (13H30 15H30) Mons «Savoir revivre» : jeudi 07 juin (14H00 16H00) Autre nécessité quasi impérative : recréer un groupe en province de Namur : j y songe! Il va de soi que je prendrai contact auparavant avec les responsables pour voir si cela arrange le groupe et pour déjà recueillir des propositions de discussions relatives à divers problèmes. Ensemble, nous chercherons et nous trouverons un maximum de solutions! Il le faut! En ce qui concerne les groupes «Hansort», «La Passerelle Aphasie» (à moins que ces deux groupes rejoignent «Se comprendre» le 28 mars?), «Apha-Sambre» et Charleroi, je les contacterai par la suite, après les «grandes vacances». Personnellement, je me réjouis sincèrement de vous rejoindre lors d une réunion de groupe, car, au final, on ne se voit que lors de la journée FéBAF et comme il y a souvent pas mal de monde, on ne peut communiquer avec tous Chers Amis, recevez plein de courage, de volonté, d espoir et d amitiés, 4 Colette

5 Rubrique médicale et thérapeutique de Colette CHOFFRAY du groupe APHASI-LUX Bonjour! Voici la suite promise, à savoir l entrée dans la description des types d aphasie. EVIDEMMENT! L historique n est pas terminé Se terminera-t-il d ailleurs un jour? La recherche continue en aphasiologie Au travers de l étiologie (= causes) et de la symptomatologie (= manifestations) des différentes aphasies et grâce à divers points de vue plus anciens ou plus récents, cet historique apparaîtra en filigrane. Sachez qu actuellement, on, se dirige de plus en plus vers un abandon des classifications rigoureuses, sans pour cela nier les informations qu elles véhiculaient. Je ne vous proposerai pas toutes les classifications ni tous les répertoires : ce serait extrêmement fastidieux! Pour cette fois, j ai choisi un rappel des grandes formes d aphasie d après J. L. SIGNORET. Avant de vous le présenter, il est bon de rappeler ce que sont l aphasie (par une définition a minima) et sa symptomatologie générale relative aux versants productif et réceptif. Définition : l aphasie est un signe clinique traduisant une altération acquise du langage consécutive à une lésion cérébrale. Le terme «acquise» impose donc qu avant le «crash» cérébral, le langage était présent et ce, de façon innée, à travers notre histoire d être humain. Symptomatologie générale : En production, on rencontre : 5

6 des discours impossibles, réduits ou difficiles parce que chaque mot a du mal à être fabriqué et enchaîné des discours faciles mais perturbés par des mots aberrants (paraphasies, néologismes) ou erronés au point de devenir incompréhensibles des discours quasi normaux, voire normaux Dans ces cas, l aphasie est toujours un trouble de l utilisation du lexique (= vocabulaire). D où, nécessité de contrôler la production des mots, notamment par deux épreuves simples, mais essentielles, ne nécessitant aucun matériel particulier : faire répéter des mots, des phrases courtes ; s il y a échec, cela traduit une altération des mécanismes qui permettent d analyser les sons d un mot et de les transformer en un message sonore adéquat faire dénommer, c-à-d produire des mots sur présentation visuelle. L absence de production ou une périphrase traduit le manque du mot. Quant à la compréhension : on demandera de désigner tel meuble d une pièce, telle partie du corps On fera exécuter des consignes simples ou multiples. Il faudra aussi, sauf si le discours est impossible demander quelques définitions de mots : cela permet d apprécier, grosso modo, comment un «contenu de pensée» peut se transformer en langage. Seront également examinés le calcul, l écriture, la lecture, l articulation, la mémoire et diverses autres fonctions. Petit lexique d aide paraphasie : substitution d un mot par un autre qui lui ressemble plus ou moins mais qui entrave la compréhension par sa déformation du mot attendu. Il existe plusieurs types de paraphasie que nous envisagerons par après néologisme : mot nouveau que l on a cxréé, logiquement ou non, ce qui peut conduire à l incompréhension substantif = nom commun périphrase : «expression formée de plusieurs mots, que l on substitue à un seul terme» (Larousse). C est parfois une image comme «la messagère du printemps» (= l hirondelle) discours fluent : qui s exprimez facilement, qui coule de source 6

7 trouble arthrique : trouble articulatoire d origine cérébrale anomie : manque du mot région motrice : endroits du cerveau permettant l articulation des phonèmes (= lettres orales) On aboutit alors aux formes d aphasie suivantes : 1. L aphasie de WERNICKE ou aphasie sensorielle : troubles de la compréhension et de la répétition alors que le discours est fluent, sans troubles arthriques, mais affligé de paraphasies et d anomie. 2. L aphasie de BROCA : ou aphasie motrice : le discours oral est difficile (non fluent), parsemé généralement de troubles articulatoires, la répétition est difficile ; on trouve un manque du mot, mais la compréhension est largement préservée. 3. L aphasie de conduction : issue d une lésion affectant les connexions anatomiques entre la région auditive et la région motrice ; elle présente des troubles en répétition, sans troubles de compréhension ni articulatoires. 4. L aphasie transcorticale sensorielle : vient d une interruption des associations entre la région auditive et les régions cérébrales permettant la compréhension. Le discours est fluent, il contient souvent des paraphasies ; la compréhension est altérée mais la répétition préservée. 5. L aphasie transcorticale motrice : conséquence d une interruption des associations entre les régions cérébrales où s élaborent les idées et la région motrice. Le discours est réduit, sans troubles articulatoires ; la compréhension et la répétition sont préservées. 6. La surdité verbale serait consécutive à une lésion sous-corticale, affectant sélectivement la réalisation articulatoire du langage. 7. L aphasie globale caractérisée par l absence de discours et un trouble majeur de la compréhension (= au moins l addition d une aphasie de BROCA et d une aphasie de WERNICKE. Limites et qualités de cette classification elle est limitée, notamment parce qu elle n évoque ni l aphasie anomique ou aphasie amnésique ou aphasie de PITRES, ni non plus les troubles aphasiques du langage écrit elle permet néanmoins de situer grosso modo les lésions responsables de l aphasie sa terminologie est assez simple Attention! 7

8 Il ne faut pas réduire chaque type d aphasie à une forme bien fixée, définitive. L aphasie évolue avec le temps et subit diverses influences dont : l affection cérébrale responsable les possibilités de récupération fonctionnelle la plasticité cérébrale (le cerveau s adapte, remplace ) les effets des prises en charge la récupération spontanée etc. Par exemple, une aphasie à prédominance sensorielle (type WERNICKE) peut se transformer en aphasie de conduction pour aboutir à une aphasie amnésique Ou encore une aphasie globale peut devenir une aphasie à prédominance motrice (type BROCA). En conclusion, identifier le type d aphasie : OK. Mais c est mieux encore d analyser les mécanismes des troubles que l on observe. Dans ce cas, on se réfère beaucoup à la neuropsychologie cognitive. Exemple : un manque du mot peut provenir d une incapacité à produire ce mot alors que son sens, sa longueur, etc. sont connus (= avoir le mot sur le bout de la langue). Ce manque du mot peut aussi provenir d un effacement en mémoire ou encore d une difficulté d accès à notre réservoir de vocabulaire (= lexique) pourtant préservé puisque, dans une autre situation le mot est produit! Le langage est extrêmement complexe... La parole articulée est réservée, du moins sur la planète Terre, à l espèce humaine On n a pas besoin de nerfs spéciaux pour manger grâce au réflexe de mastication caractéristique des mammifères. Les singes, dans ce domaine, sont aussi performants que nous! Mais, pour le langage, c est une autre affaire et il en va tout autrement Nous le verrons, petit à petit, grâce à «Parole Contacts»! A bientôt, 8 Colette

9 JEUX : Sudoku Il s agit de deux types de Su-Doku, à gauche c est facile et à droite plus difficile. Il suffit de compléter chacun de ces petits espaces par un chiffre allant de 1 à 9. Mais il est interdit de répéter le même chiffre à l intérieur de ce petit carré. Seconde difficulté, les lignes horizontales et verticales du grand ensemble ne peuvent accueillir deux fois le même chiffre. Veuillez trouver les solutions sur page. Facile : Difficile : Mots croisés Horizontalement : 1 Croquants. 2 Atome électrisé. Arrose Florence. Jubilé. 3 Elémentaires. 4 Firmament. Après la. En forme d œuf. 5 Pipe-line. Pourri. 6 Nouvelle Lune. Pulpeux. 7 A elle. Divisions d un livre. 8 Netteté. Membre d oiseau. 9 A fait du tort. Fortement congelé. 10 Vendues. Présentement. 11 Epoque. Qui manquent d éclat. 12 Sur une Croix. Salants au bord de la mer. 13 En quel lieu? Attacher. Notre Seigneur. Dans. 14 Patrie de Daudet. Morceau. 15 Pressée. Suffixe de bouchée. Titane. 16 Orient. Patrie d Abraham. Saint des Pyrénées. Petite prairie. 17 Passif. Changer. 18 Naturel. Faute. 19 Pour soi. Asséchées. Obtenus. Verticalement : 1 Prudence. Ils portent les grains de blé. 2 S oxyder. Succèdent aux jours. Négation. 3 Pluie subite. Rechercher avec la sonde. Début de journée. 4 Petite île. Enfantines. Catégorique. 5 Oncle d Amérique. Hurlée. Sortie. 6 Bute. Pour moi. Trimarder. 7 Arrose Innsbruck. Chassent les souris. Os du pied. Choix. 8 On les aime gros à la loterie. Effrayer. Créateur. 9 Irrité. Mise en ordre. Sur un diplôme. 10 Copain. Rivalité. Avant nu. 11 Elles ne sont pas nobles. Chaste. 12 Repos. Personnel. Pénètre. 13 Etablie. Hardies. Complètes. Veuillez trouver la solution à la page 25 9

10 Sus au virus!(5) Votre P.C et vous Le cheval de Troie (ou Trojan Horse) ou aussi appelé backdoors (Trappe arrière) est un programme qui effectue certaines actions à votre insu comme ouvrir une porte dérobée, permettant alors à n importe qui de prendre le contrôle de votre ordinateur. Il peut également collecter des informations comme les mots de passe, numéros de carte de crédit ou vos données personnelles. L utilisateur ne soupçonne alors pas qu il vient d être infecté par un cheval de Troie. La présence d un cheval de Troie se traduit par une activité anormale de votre ordinateur. Si lorsque vous êtes connecté à internet, votre disque «travaille» alors que vous ne faîte rien ou si des fenêtres s ouvent et se ferment sur votre bureau, il est fort probable que vous soyez infectés. La meilleure solution consiste à ne pas télécharger de programmes à partir de sites douteux ou non officiels et ne pas ouvrir les pièces jointes des mails suspects. Mais si malgré tout, vous soupçonnez la présence d un cheval de Troie sur votre disque dur, il est recommandé d utiliser un programme de désinfection. Par ailleurs, l utilisation d un antivirus mis à jour régulièrement et d un Firewall est fortement conseillée. Les attaques directes. Les attaques directes se produisent uniquement lorsque votre ordinateur est connecté à internet ou à un réseau local. Ces attaques sont l œuvre de gens souvent malintentionnés qui cherchent à s introduire dans votre ordinateur. A la différence des chevaux de Troie, les attaques directes ne nécessitent pas qu un programme soit installé sur la machine cible. L adresse IP seule suffit. Elle peut dans certains cas être récupérée sur une messagerie instantanée tel que MSN, ICP, AIM, Jabber ou un chat tel que l IRC. Les utilisateurs bénéficiant d une adresse IP fixe (ou changeant rarement, type Câble ou ADSL) et qui sont connectés en permanence sont des cibles parfaites pour les nukeurs. Les attaques directes peuvent être destructives pour votre système car elles peuvent déclencher le redémarrage de votre ordinateur ou pire encore, le formatage de votre disque si l attaquant utilise un logiciel de prise de contrôle (voir chevaux de Troie). Pour détecter une intrusion, il faut être vigilant. Elle se caractérise par un ralentissement de votre ordinateur et une activité anormale ou par l apparition d un écran bleu (du type erreur fatale) Pour se défendre face à ce type d attaque, il vous faut utiliser un Firewall mis à jour. A suivre Fernand MIGEAL. 10

11 Des dialogues de Betty Hofmann : Un petit garçon court vers sa mère : Maman, maman, j ai vu un coq sauter sur une poule ce matin La mère : Va dire ça à ton père, il comprendra. Le petit s exécute. Alors, le père : Est-ce que c était 10 fois la même poule? Non. Va dire ça à ta mère, elle comprendra! Une jolie femme en voiture entend sonner son portable. C est son mari paniqué : «Fais attention chérie, la radio annonce qu il y a une voiture qui circule à contre-sens sur ta route» La radio se trompe, chérie, il y en a bien plus qu une! Un couple soupe dans un petit resto intime. Doucement, l homme se cache sous la table. La serveuse intriguée par le manège s approche et dit : «Excusez-moi, Madame, mais il semble que votre mari ait glissé de son siège». La femme lui répond calmement. «Vous devez vous tromper. Mon mari vient de rentrer dans le restaurant!» Des dialogues de Claire Druet : Le mari dit à sa femme sur le point d accoucher : Si le bébé te ressemble, cela va être extraordinaire. La femme répond : Si le bébé te ressemble, cela va être un miracle. Dans une maternité, une infirmière dit à une jeune mère : Votre bébé est un vrai petit ange. Une fois couché, il ne bouge plus! La jeune mère répond : Le vrai portrait de son père! Un monsieur est à l hôpital avec la tête enveloppée d un gros pansement. L infirmière lui dit : Mon pauvre monsieur, votre femme doit vous manquer L homme répond : D habitude oui, mais cette fois-ci, elle m a eu. 11

12 Au-delà des fatalités,une aventure au quotidien * L auteur est le premier Député fédéral chaisard siégeant à la Chambre des Représentants. Un engagement politique au quotidien qui reflète son parcours de vie voué à la défense des valeurs sociales. Ancien ambassadeur bénévole pour Handicap International, il est l auteur d une dizaine de projets sociaux au profit des plus fragiles : trois chansons («Vivre comme toi», «Vivre Debout», «Article 27»), le «Doudou pour Tous», «L Amour pour Tous», «L Handicap festival», etc. Aujourd hui, son combat n a pas changé, il se produit au sein des institutions fédérales. La performance des personnes handicapées est quotidienne, du lever au coucher. Depuis un escalier trop haut jusqu au siège trop bas. Tout est toujours gymnastique du corps et de l esprit : estimation, adaptation, évaluation. Ce sont des qualités premières dans un monde qui n est pas encore adapté aux personnes moins valides, qu elles soient dépendantes d une chaise, d un bras secourable, d une canne Et pourtant, tout atteste d une volonté d être des individus à part entière, des citoyens qui participent à la vie sociale, économique, culturelle et politique des notre région, de notre pays. Ce message, il tente modestement de le transmettre à travers ses actions, aussi bien lors de son mandat de Sénateur qu actuellement en tant que député. Cette volonté de mise en avant des personnes dites «socialement fragiles» d où qu elles viennent, ne date pas d hier, que du contraire Bien avant son engagement politique, il a eu l occasion de mettre sur pied des manifestations et des projets qui lui tenaient à cœur, des actions qui permettent aux plus grand nombre de ne pas rester sur le bord de la route. En 1996, il crée une chanson, avec Jacques Nuovo, un 45 tours, «Vivre comme toi» qui sensibilise la population de Mons-Borinage à la volonté des personnes à mobilité réduite à vivre non pas à côté, mais avec les autres. La vente a permis de financer l achat de l appareillage pour la mise à l eau dans la piscine de Cuesmes. Ce titre devient la 5 e meilleure vente belge du moment. En 1997, les deux hommes reprennent la plume et le micro et créent «Vivre Debout», une chanson contre les mines antipersonnel. Elle mobilise, une fois de plus, toute une région, avec des artistes valides et moins valides, peintres, poètes, Orchestre Royal de Wallonie, associations, universités, au profit de Handicap International et permettra de revalider 200 enfants victimes de ces mines au Vietnam. «Vivre Debout» est bien plus qu un texte chanté. Lorsque 4 CD étaient vendus, un enfant était revalidé Le droit à la culture est par la suite dans sa ligne de mire. Le progrès et l histoire ne valent que s ils sont partagés par tous! Il milite alors pour rendre accessible les lieux de concert. Si bien qu en 2001, le concert de Pascal Obispo à Mons est accessible à tous, même aux PMR! Il est également à l initiative de deux manifestations culturelles intitulés «Amour pour tous» et «Doudou pour Tous», le première est spécialement consacrée aux personnes à 12

13 mobilité réduite lors de Festival International du Film d Amour de Mons, en collaboration à le PAC Mons-Borinage. La seconde se déroule dans 9 lieux de la ville (la Collégiale Sainte Waudru, le Grand Place, le stade Tondreau, la procession du Car D or et la cour intérieure de l Hôtel de Ville ) lors de la ducasse de Mons qui appartient au patrimoine mondial immatériel de l UNESCO. L accès à la Culture, c est aussi donner la possibilité à tout un chacun de jouir des arts et des bienfaits qui en résultent. «L article 27» sera mis en musique pour sensibiliser la population à l Art. 27 des Droits de l Homme qui stipule que toute personne a le droit de prendre part à la vie culturelle de la société. Il est également le Président co-fondateur du Handicap festival, une aventure humaine extraordinaire qui rassembla en 2005 plus de 3000 personnes l espace d un week-end dans un Mons Expo acquis à la cause de tous, valides et moins valides. Le but, la découverte des uns et des autres ; découvrir que, malgré notre apparente différence, nous sommes tous pareils. Le but était de vivre un évènement sportif qui fasse «sens» aux yeux de tous, de réunir dans un même lieu des sportifs (moins) valides, de faire découvrir les possibilités du sport adapté. Le Handicap festival, c est quitter la culture de l égoïsme pour celle où chaque membre de la famille humaine est acteur et y ajoute sa touche de couleurs au service de la Cité! Sans oublier : Réveillon solidaire, Espoir d enfants, la Balade du cœur, etc. Le droit à la vie affective comme tout un chacun En 2003, il fut invité à rejoindre la liste PS du Sénat en qualité de candidat d ouverture, en laissant derrière lui son mandat bénévole d Ambassadeur à Handicap International pour continuer à combattre les injustices sociales et défendre la solidarité. L amour entre les personnes handicapées est une question généralement impudique, qui ne se met pas en scène, qui se dérobe A quoi tient l amour des personnes fragilisées physiquement? La réponse est la même pour tous! L amour n est ni kamikaze, ni conquérant. L amour est aventure humaine, psychologique et corporelle, difficile toujours impossible parfois. L Assemblée générale des Nations unies a adopté en 2006 une convention relative aux droits des personnes handicapées. Elle réaffirme que toutes les personnes en situation de handicap doivent bénéficier de tous les droits et libertés fondamentaux. Il a déposé initialement au Sénat et ensuite à la Chambre une proposition de résolution relative à la vie affective et sexuelle des personnes handicapées. Cette résolution vise à initier une réflexion qui devrait aboutir à la misse en place d une politique cohérente et intégrée en ce qui concerne la vie affective et sexuelle des personnes handicapées. La tâche est vaste et les actions éducatives doivent viser l épanouissement et le bien-être de la personne avec également la prise en compte de ses désirs. Le droit à une simplification administrative 13

14 Il propose une loi qui va dans le sens sur l instauration d une «carte d accès unique pour la personne handicapée». Celle-ci a reçu un accueil unanime. Cette «carte unique» remplacerait les trois types de documents principaux existant actuellement pour les personnes handicapées : la carte parking, la carte réduction pour les transports en commun et les cartes octroyant certains avantages pour l accès à des activités sportives, culturelles ou autres. Le projet de loi vise aussi et surtout à faciliter les démarches pour obtenir cette carte.. En fin de dossier : Le parcours de vie 1978 : Permanent à l école d alphabétisation de Mons Borinage 1979 : Éducateur dans un home pour enfants du juge à Wasmuël 1980 : Agent d État Fédéral Régie des Bâtiments Mons Agent statutaire État Fédéral (Régie des Bâtiments Service Hainaut) depuis mars 1980 En congé politique depuis le 11 janvier 2007, date de prestation de Serment au Sénat Fin de mandat de sénateur le 11 juin 2007 Sénateur élu direct de juillet 2009 à juin 2010 Janvier 2008 : Reprise de son poste de Fonctionnaire à la Régie des Bâtiments service Hainaut Mons Juin 2009 : Élu une seconde fois Sénateur Député Fédéral élu directement depuis 2010 * Franco SEMINARA, Député fédéral. Conjugaisons : Il fallait les trouver, celles-là! Dieu ordonna à un Castor de ramer... et Castorama! Dieu dit à Katy de mourir... et Katy Perry! Dieu ordonna à Mara de donner... et Maradona! Dieu ordonna au chaud de coller... et le chocolat! Dieu a dit : "ton petit lira"... et le petit Lu! Un jour, Dieu dit à Lustu de croire,... et Lustucru! Dieu ordonna que le riz colle... et le Ricola! Un jour, Dieu demanda à Jack de sonner à la porte... depuis Jackson! Un jour, Dieu demanda à Hugo de bosser et depuis, Hugo boss! Dieu sema le blé, et Marc Lavoine! Dieu ordonna à Rex de sonner... et Rexona! Dieu interdit aux Gendarmes d'être tristes... et depuis la Gendarmerie Il demanda à Mme Sarkozy de bronzer et... Carla Bruni!!! 14

15 Extrait d un courriel transmis par Anne-Françoise Delannoy du groupe Apha Force de Tournai : Ce n'est pas joyeux, mais peut-être UTILE et " SAUVER UNE OU DES VIES " INFORMATIONS QUE TOUS DEVRAIENT SAVOIR... Caillot de sang / attaque cérébrale Ils ont découvert un quatrième indicateur : la langue. COMMENT IDENTIFIER UNE ATTAQUE CÉRÉBRALE? ATTAQUE CÉRÉBRALE : pour ceux qui comprennent l anglais, rappelez-vous des trois premières lettres du mot STROKE (qui veut dire attaque) : S.T.R. Pendant un BBQ, une de nos amies a titubé et trébuché. Elle nous a assuré qu elle se portait bien (nous lui avons offert d appeler un médecin). Elle nous a dit qu elle avait seulement trébuché à cause de ses nouveaux souliers. Nous l avons aidée à se nettoyer et nous lui avons donné une autre assiette. Même si elle avait été un peu secouée, Lise avait l air d apprécier son aprèsmidi. Plus tard, le mari de Lise nous a appelé pour nous dire que sa femme avait été transportée à l hôpital. A 18h00, Lise est décédée. Elle avait eu une attaque dans l après-midi au BBQ. Si nous avions pu identifier les signes d une telle attaque, peut-être que Lise serait toujours en vie aujourd'hui. Certaines personnes ne meurent pas, mais elles finissent lourdement handicapées à la place. Ça ne prend qu une minute pour lire ceci Un neurologue a dit que s il pouvait soigner une personne victime d une attaque cérébrale dans les 3 heures, il pouvait renverser totalement les dommages... TOTALEMENT! 15

16 Il a dit aussi qu il est assez difficile de reconnaitre une attaque cérébrale, la diagnostiquer et emmener le patient à l hôpital dans les 3 heures. RECONNAITRE UNE ATTAQUE CÉRÉBRALE : Sachez retenir ces trois étapes : S.T.R. Quelques fois les symptômes d une attaque cérébrale sont difficiles à identifier. Malheureusement, le manque de vigilance est synonyme de désastre dans certains cas. La victime d une telle attaque pourrait souffrir de sévères dommages au cerveau si les personnes autour d elle n'arrivent pas à identifier ces symptômes. Maintenant, les médecins disent qu un spectateur peut reconnaitre une attaque cérébrale en posant trois questions simples : S *(smile) Demandez à la personne de sourire. T *(Talk) Demandez à la personne de parler, de dire une phrase simple avec cohérence (Exemple : il fait beau aujourd'hui). R *(Raise both arms) Demandez lui de lever les deux bras. Si la personne a des difficultés à exécuter l une ou l autre de ces tâches, appelez immédiatement le 100 ou 112 et décrivez les symptômes à la personne en bout de ligne. Nouveau signe d une attaque cérébrale : Tirer la langue! À NOTER : Un autre signe d une attaque cérébrale a été découvert : demandez à la personne de tirer la langue. Si la langue est croche, si elle va plus d un côté que de l autre, c est aussi une indication d une attaque cérébrale. 16

17 La page de Cinéma Présentée par Jean-Claude Hoornaert du groupe Ensemble «Hugo Cabret» de Martin Scorsese et Chris Wedge avec Ben Kingsley, Sacha Baron Cohen, Asa Butterfield. -Résumé : Dans le Paris des années 30, le jeune Hugo est un orphelin de douze ans qui vit dans une gare. Son passé est un mystère et son destin une énigme. De son père, il ne lui reste qu'un étrange automate dont il cherche la clé - en forme de coeur qui pourrait le faire fonctionner. En rencontrant Isabelle, il a peut-être trouvé la clé, mais ce n'est que le début de l'aventure... -Critique : Ce film était projeté en 3 dimensions. A cause de l'accident que j'ai eu, j'ai été opéré des yeux. Depuis, même avec les lunettes spéciales, je ne vois plus en 3D! J'ai donc vu ce film en 2D (comme un film normale ). J'ai été fort déçu car ce film joue un max sur l'effet parfois surprenant de la 3ième dimension! Certaines scènes sont beaucoup trop longues et croyez moi en 2 dimensions,c'est ennuyant! Seul le dernier 1/4 d'heure était très intéressant car Scorsese résume la vie cinématographique de Georges Mélies, l'inventeur du cinéma!!!!!!!! Voici un résumé des critiques qui ont vu le film en 3D, comme vous le verrez : Martin Scorsese a en fait tourné deux films. L'un est raté et l'autre pas totalement réussi. Parce que ses dadas sont les gangsters, la violence et la morale, le réalisateur des Affranchis est aussi à l'aise qu'un poisson sur une bicyclette dans le conte pour enfants (le premier film). Pas d'aventure, pas d'enjeux, juste le quotidien d'un orphelin et sa rencontre avec un vieux marchand de jouets. Petit à petit, le second film se dévoile : évoquer les premières heures du 7e art à travers l'histoire de Georges Méliès, ledit marchand - anecdote véridique. Comme vous voyez que ce soit en 2 ou 3D l'avis est le mêm «J. Edgar» Un film américain de Clint Eastwood avec Leonardo DiCaprio, Naomi Watts. -Résumé : Le film explore la vie publique et privée de l une des figures les plus puissantes, les plus controversées et les plus énigmatiques du 20e siècle, J. Edgar Hoover. Incarnation du maintien de la loi en Amérique pendant près de cinquante ans, J. Edgar Hoover était à la fois craint et admiré, honni et révéré. Mais, derrière les portes fermées, il cachait des secrets qui auraient pu ruiner son image, sa carrière et sa vie. - Critique : Ce film est vraiment très bien. Clint Eastwood ne tranche pas entre salaud ou héro. Il filme remarquablement la vie de cet homme sans jamais le juger. De plus l'interprétation de L. DiCaprio est formidable! Depuis "Titanic", il joue de mieux en mieux. 17

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

CinéSoupe. programme itinérant de films courts. en nord pas de calais et en belgique

CinéSoupe. programme itinérant de films courts. en nord pas de calais et en belgique CinéSoupe programme itinérant de films courts en nord pas de calais et en belgique bah voyons! asbl // Séverine Konder // +32 (0) 485 217 327 // severine.bahvoyons@gmail.com // www.cinesoupe.com Embarquez

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

Les jours de la semaine

Les jours de la semaine Les jours de la semaine Les jours de la semaine S enfilent un à un Comme les billes d un grand collier Dans un ordre, ils se suivent Chaque jour se ressemble Chaque jour est différent Mais on ne peut les

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR Activité 1. Complète les phrases avec le bon verbe au présent. DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR 1. Elle absolument terminer son boulot avant de partir. 2. Elle sait bien qu elle rentrer à dix heures! 3. Il acheter

Plus en détail

Le passé composé. J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00.

Le passé composé. J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00. Le passé composé J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00. Le passé composé présente des actions passées, ponctuelles, et d une durée délimitée dans le passé. Formation : avoir ou être (au

Plus en détail

Épreuve de Compréhension orale

Épreuve de Compréhension orale 60 questions (4 sections) 40 minutes L épreuve de compréhension orale rassemble 4 sections comprenant 60 questions (questions 51 à 110). SECTION A SECTION B 8 questions Associer des illustrations à des

Plus en détail

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital.

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital. 27 juin 2015 Le partage est un élément vital. Notre démarche Notre chemin Dans un premier temps, nous sommes partis de mots qui expriment ce qui est essentiel pour nous, indispensable pour bien vivre.

Plus en détail

Mercredi soir, boulevard aux Oiseaux

Mercredi soir, boulevard aux Oiseaux Mercredi soir, boulevard aux Oiseaux Ça se passe chez nous, boulevard aux Oiseaux. Après l école, pour me rendre utile, j ai ciré l escalier jusqu à ce que ça reluise à mort. «Ça fera plaisir à papa»,

Plus en détail

ACTIVITE ANNUELLE GESTION RISQUE 2010

ACTIVITE ANNUELLE GESTION RISQUE 2010 ACTIVITE ANNUELLE GESTION RISQUE 2010 Cette documentation est réservée à l usage du personnel et des médecins du Centre de santé et de services sociaux de Port-Cartier. Les autres lecteurs doivent évaluer

Plus en détail

JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE!

JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE! rétablissement et psychose / Fiche 1 JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE! JJérôme s énerve : «Je ne suis pas psychotique! Vous ne dites que des conneries! Je suis moi, Jérôme, et je ne vois pas le monde comme vous,

Plus en détail

UN REVENU QUOI QU IL ARRIVE

UN REVENU QUOI QU IL ARRIVE UN REVENU QUOI QU IL ARRIVE Bienvenue chez P&V En vous confiant à P&V, vous choisissez un assureur qui recherche avant tout l intérêt de ses assurés. Depuis son origine, en 1907, P&V s appuie sur des valeurs

Plus en détail

Le Cauchemar révélateur

Le Cauchemar révélateur Le Cauchemar révélateur Hier c était le départ de ma mère. On l emmena à l aéroport. Elle devait partir pour son travail. Quand l avion dans lequel elle était décolla, il passa au-dessus de nos têtes.

Plus en détail

Prénom : J explore l orientation et l organisation spatiale. Date de retour :

Prénom : J explore l orientation et l organisation spatiale. Date de retour : Prénom : J explore l orientation et l organisation spatiale Date de retour : Message aux parents Les fascicules «Mes défis au préscolaire» suggèrent des activités à réaliser avec votre enfant. Le choix

Plus en détail

La rue. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document

La rue. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document La rue Grandir, qu est-ce que cela signifie vraiment? Un jeune qui a vécu isolé dans les rues de Paris témoigne. Cette fiche pédagogique propose de découvrir une réalité peu connue de la France d aujourd

Plus en détail

5 semaines pour apprendre à bien jouer un morceau de piano

5 semaines pour apprendre à bien jouer un morceau de piano 5 semaines pour apprendre à bien jouer un morceau de piano Ce guide peut être librement imprimé et redistribué gratuitement. Vous pouvez pouvez l'offrir ou le faire suivre à vos amis musiciens. En revanche,

Plus en détail

Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe

Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe de Luc Tartar * extraits * Les sardines (on n est pas des bêtes) - Qu est-ce qu

Plus en détail

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan Album de baptême L'album de mon baptême Cet album est celui de:... Né(e) le:... à:... 1 Quoi de neuf? Il est tout petit, mais... il a déjà sa personnalité,

Plus en détail

OLIVER L ENFANT QUI ENTENDAIT MAL

OLIVER L ENFANT QUI ENTENDAIT MAL OLIVER L ENFANT QUI ENTENDAIT MAL «Oliver l enfant qui entendait mal» est dédié à mon frère, Patrick, qui est malentendant, à la famille, aux amis, et aux professionnels, qui s impliquèrent pour l aider.

Plus en détail

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à :

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à : Ma vie Mon plan Cette brochure est pour les adolescents(es). Elle t aidera à penser à la façon dont tes décisions actuelles peuvent t aider à mener une vie saine et heureuse, aujourd hui et demain. Cette

Plus en détail

7. Est-ce que vous êtes (tu es) paresseux (paresseuse) ou travailleur (travailleuse)?

7. Est-ce que vous êtes (tu es) paresseux (paresseuse) ou travailleur (travailleuse)? Leçon 1 1. Comment ça va? 2. Vous êtes (Tu es) d'où?' 3. Vous aimez (Tu aimes) l'automne? 4. Vous aimez (Tu aimes) les chats? 5. Comment vous appelez-vous (t'appelles-tu)? 6. Quelle est la date aujourd'hui?

Plus en détail

Activités autour du roman

Activités autour du roman Activité pédagogique autour du roman Un chien différent, de Laura Cousineau ISBN 978-2-922976-13-7 ( 2009, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités

Plus en détail

Episode 9 Longueur 7 17

Episode 9 Longueur 7 17 Episode 9 Longueur 7 17 Allo, oui? Infirmière : Je suis bien chez mademoiselle Chloé Argens? Oui, c est moi. Infirmière : Ici l hôpital Saint-Louis. Je vous passe monsieur Antoine Vincent. C est lui, monsieur

Plus en détail

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Des souhaits pour une vie des plus prospères et tous les voeux nécessaires pour des saisons extraordinaires! Meilleurs

Plus en détail

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants Lorsqu une personne chère vit avec la SLA Guide à l intention des enfants 2 SLA Société canadienne de la SLA 3000, avenue Steeles Est, bureau 200, Markham, Ontario L3R 4T9 Sans frais : 1-800-267-4257 Téléphone

Plus en détail

À propos d exercice. fiche pédagogique 1/5. Le français dans le monde n 395. FDLM N 395 Fiche d autoformation FdlM

À propos d exercice. fiche pédagogique 1/5. Le français dans le monde n 395. FDLM N 395 Fiche d autoformation FdlM fiche pédagogique FDLM N 395 Fiche d autoformation FdlM Par Paola Bertocchini et Edvige Costanzo Public : Futurs enseignants en formation initiale et enseignants en formation continue Objectifs Prendre

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2014 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text M: Bonjour Yasmine. Ça va? F: Ah bonjour! Oui, ça va bien. Écoute, ce weekend

Plus en détail

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript 2013 H I G H E R S C H O O L C E R T I F I C A T E E X A M I N A T I O N French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE: MALE: FEMALE: MALE: FEMALE: Salut,

Plus en détail

Auxiliaire avoir au présent + participe passé

Auxiliaire avoir au présent + participe passé LE PASSÉ COMPOSÉ 1 1. FORMATION DU PASSÉ COMPOSÉ Formation : Auxiliaire avoir au présent + participe passé PARLER MANGER REGARDER J ai parlé Tu as parlé Il/elle/on a parlé Nous avons parlé Vous avez parlé

Plus en détail

L Intégrale de l Humour ***

L Intégrale de l Humour *** Un enfant va dans une épicerie pour acheter des bonbons. Comme l épicier n en vend généralement pas beaucoup, il les range tout en haut d une étagère très haute. Le garçon demande : 1 euro de bonbons s

Plus en détail

Unité 4 : En forme? Comment est ton visage?

Unité 4 : En forme? Comment est ton visage? Unité 4 : En forme? Leçon 1 Comment est ton visage? 53 Écoute, relie et colorie. 1. un œil vert 2. un nez rouge 3. des cheveux noirs 4. des yeux bleus 5. des oreilles roses 6. une bouche violette Lis et

Plus en détail

CE1 et CE2. Le journal des. Une nouvelle maîtresse. Actualité. Loisirs. Culture

CE1 et CE2. Le journal des. Une nouvelle maîtresse. Actualité. Loisirs. Culture Le journal des CE1 et CE2 Vendredi 13 mars 2003 Une nouvelle maîtresse Après les vacances de février (c est à dire depuis le lundi 24 février 2003), nous avons eu une nouvelle maîtresse qui s appelle Aurélie.

Plus en détail

DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE

DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE Ecole d Application STURM Janvier-Février 2012 CM2 Salle 2 Mme DOUILLY DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE Sujet proposé par les élèves et choisi par la majorité. 1 ère séance : définitions et explications Réflexion

Plus en détail

Droits de l enfant. Consultation des 6/18 ans MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS LES JOURS MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS

Droits de l enfant. Consultation des 6/18 ans MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS LES JOURS MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS Droits de l enfant LES JOURS MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS ENFANT / JEUNE N d ordre Consultation des 6/18 ans 2014 MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS B onjour, Sais-tu que tu as des

Plus en détail

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique)

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) 1 Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) La programmation neurolinguistique (PNL) fournit des outils de développement personnel et d amélioration de l efficacité relationnelle dans

Plus en détail

Rendez-vous avec un nez!

Rendez-vous avec un nez! Rendez-vous avec un nez! Dans de nombreux esprits, le monde du parfum est une spécialité française. Mais qui sont donc les magiciens qui créent ces élixirs qui nous enivrent? Cette fiche dresse le portrait

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

sites.csdraveurs.qc.ca/musique/

sites.csdraveurs.qc.ca/musique/ Guide du chef de choeur THÈME : La bonne chanson «au cœur de notre culture» Le thème des Choralies 2014 vous invite à mettre en valeur un répertoire riche et varié. Plusieurs chants qui nous semblent si

Plus en détail

Merci de lire ce merveilleux magazine. Romane M. directrice du magazine.

Merci de lire ce merveilleux magazine. Romane M. directrice du magazine. Bonjour, chers lecteurs et lectrices. Voici votre 2 ème numéro du Romane Actu, et à mon avis ce bimensuel est assez réussi. Mais vous n avez encore rien vu ce numéro est plus grand que le précédent, car

Plus en détail

Le conditionnel présent

Le conditionnel présent Le conditionnel présent EMPLOIS On emploie généralement le conditionnel présent pour exprimer: une supposition, une hypothèse, une possibilité, une probabilité ( certitude); Ça m'étonnerait! J'ai entendu

Plus en détail

Vive le jour de Pâques

Vive le jour de Pâques Voici le joyeux temps du Carême, 40 jours où les chrétiens élargissent leurs cœurs, se tournent vers leurs frères et sont invités à vivre à la manière de Jésus-Christ. Chaque semaine ce livret t aidera

Plus en détail

Archivistes en herbe!

Archivistes en herbe! Les archives c est quoi? Un archiviste travaille avec des archives. Oui, mais les archives c est quoi? As-tu déjà entendu ce mot? D après toi, qu est-ce qu une archive? 1. Les archives ce sont des documents

Plus en détail

Test Francophone de Langue Française (TFLF)

Test Francophone de Langue Française (TFLF) Test Francophone de Langue Française (TFLF) Certificat de compétences linguistiques Institut Supérieur des Langues Vivantes (ISLV) Université de Liège Livret du candidat : Niveau : B1 du Cadre européen

Plus en détail

DEC accéléré en Soins infirmiers

DEC accéléré en Soins infirmiers P O R T R A I T S D É T U D I A N T E S I M M I G R A N T E S P A R C O U R S I N S P I R A N T S Nous vous présentons des personnes immigrantes dont le parcours de vie, professionnel et scolaire est à

Plus en détail

ISBN 979-10-91524-03-2

ISBN 979-10-91524-03-2 ISBN 979-10-91524-03-2 Quelques mots de l'auteur Gourmand le petit ours est une petite pièce de théâtre pour enfants. *** Gourmand le petit ours ne veut pas aller à l'école. Mais lorsque Poilmou veut le

Plus en détail

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Cette révélation est donnée en français à Sulema, une femme née en 1954 au Salvador. Depuis plus de 30 ans, elle vit au Canada avec

Plus en détail

Choisir et décider ensemble

Choisir et décider ensemble Choisir et décider ensemble Catherine Ollivet Présidente de l'association France Alzheimer 93, coordinatrice du groupe de réflexion et de recherche "éthique et vieillesse", Espace éthique/ap-hp, membre

Plus en détail

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 Salut! Est-ce que tu as un bon copain? Un meilleur ami? Est-ce que tu peux parler avec lui ou avec elle de tout? Est-ce

Plus en détail

Les repères de temps familiers

Les repères de temps familiers séquence 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Les repères de temps familiers Je me repère dans le temps séance 1 A. Observe bien chacune de ces séries de deux photographies. À chaque fois, indique dans quel ordre elles

Plus en détail

SOMMAIRE. PS 1 : Nos activités en petite section 1... 3. PS 2 : La classe de petite section 2 à la ferme... 5. MS 1 : L odorat en M.S. 1...

SOMMAIRE. PS 1 : Nos activités en petite section 1... 3. PS 2 : La classe de petite section 2 à la ferme... 5. MS 1 : L odorat en M.S. 1... SOMMAIRE PS 1 : Nos activités en petite section 1... 3 PS 2 : La classe de petite section 2 à la ferme... 5 MS 1 : L odorat en M.S. 1... 7 MS 2 : La semaine des 5 sens en Moyenne Section... 8 MS 3 : La

Plus en détail

Origines possibles et solutions

Origines possibles et solutions Ne plus avoir peur de vieillir «Prends soin de ton corps comme si tu allais vivre éternellement, Prends soin de ton âme comme si tu allais mourir demain.» Introduction Ce petit document est la résultante

Plus en détail

Indications pédagogiques C3-15

Indications pédagogiques C3-15 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques C3-15 C : comprendre un message Degré de difficulté 3 Objectif intermédiaire 1 : Analyser un message Objectif opérationnel 5 : Reconnaître les

Plus en détail

En voiture (*) de Sylvain BRISON

En voiture (*) de Sylvain BRISON En voiture (*) de Sylvain BRISON Pour demander l'autorisation à l'auteur : sylvain@kava.fr Durée approximative : 8 minutes Personnages - A, homme ou femme - B, homme ou femme Synopsis Un voyage pour Issoudun

Plus en détail

LE DISCOURS RAPPORTÉ

LE DISCOURS RAPPORTÉ LE DISCOURS RAPPORTÉ Le discours rapporté Le discours rapporté direct et indirect On parle de discours rapporté quand une personne rapporte les paroles d une autre personne ou bien ses propres paroles.

Plus en détail

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS Je suis une poupée dans une maison de poupée. Un jour j ai quitté mari et enfants, pourquoi? je ne sais plus très bien. À peine le portail s était-il refermé derrière

Plus en détail

TOUS MALADES! (Texte de M.-A. Ard) - Le Médecin : -----------------------------------------------------------------------------

TOUS MALADES! (Texte de M.-A. Ard) - Le Médecin : ----------------------------------------------------------------------------- L ATELIER du COQUELICOT 1 «Spectacle marionnettes», juillet 2015 TOUS MALADES! (Texte de M.-A. Ard) Personnages : - Le Médecin : -----------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

F a c e à l a p o l i c e

F a c e à l a p o l i c e Face à la police Si tu as besoin d aide. Parfois, les choses ne se passent pas comme nous l expliquons. En général, il y a moyen de réagir. Fais-toi aider. Une des premières personnes qui peut t aider

Plus en détail

Test - Quel type de voisin êtes-vous?

Test - Quel type de voisin êtes-vous? Test - Quel type de voisin êtes-vous? Être un voisin solidaire, c est d abord et avant tout un état d esprit. Chacun fait à sa façon, selon sa disponibilité et sa personnalité. Répondez au questionnaire

Plus en détail

Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles

Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles Cet outil offre aux conseillers en orientation professionnelle : un processus étape par étape pour réaliser une évaluation informelle

Plus en détail

LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE?

LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE? LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE? Hugo Broudeur 2010/2011 2ieme année Télécom SudParis SOMMAIRE Introduction... 3 A) Des réseaux sociaux pour tout le monde... 4 1)

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur.

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur. AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES ATELIERS ARTISTIQUES NEUILLY SUR SEINE THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ENFANTS - ADOS - ADULTES Johanna Cohen 06 61 41 13 03 coursanna@hotmail.fr wwww.coursanna.fr LE COURS

Plus en détail

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE. des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège...

NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE. des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège... NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège......... SOMMAIRE Avant le stage Le cahier de stage. 2 Conseil au stagiaire. 3 Fiche d identité de l élève

Plus en détail

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique BUT : Découvrir ton profil préférentiel «Visuel / Auditif / Kinesthésique» et tu trouveras des trucs

Plus en détail

LBE Ordinateurs et Internet Programme 8. Auteur: Richard Lough Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand

LBE Ordinateurs et Internet Programme 8. Auteur: Richard Lough Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand LBE Ordinateurs et Internet Programme 8 Auteur: Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand Personnages: Beatrice (fille adolescente), John (garçon adolescent), Ordinateur (voix électronique off) Clips

Plus en détail

N 17. Edito du Président. Ecole Méditerranéenne de Chiens Guides d aveugles de Biot

N 17. Edito du Président. Ecole Méditerranéenne de Chiens Guides d aveugles de Biot ECOLE MEDITERRANNEENE DE CHIENS GUIDES D AVEUGLES NOS MANIFESTATIONS NOS REMISES TEMOIGNAGE UNE JOURNEE AVEC NOS EDUCATEURS NOS NOUVELLES STARS JOURNEES D UNE REMISE A DOMICILE PARRAINAGE DE LA MAISON

Plus en détail

Qu est-ce qui différencie une bonne photo d une mauvaise? Trois éléments sont importants : La composition L éclairage La qualité et la résolution

Qu est-ce qui différencie une bonne photo d une mauvaise? Trois éléments sont importants : La composition L éclairage La qualité et la résolution PRENDRE DE MEILLEURES PHOTOS 101 Par Lesley Ouimet Rien de plus facile que de prendre une photo numérique, mais c est un peu plus difficile de prendre une bonne photo numérique. Qu est-ce qui différencie

Plus en détail

Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 PAU 2015 Criteris de correcció ALERTE AUX «BIG MOTHERS»

Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 PAU 2015 Criteris de correcció ALERTE AUX «BIG MOTHERS» Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 SÈRIE 2 Comprensió escrita ALERTE AUX «BIG MOTHERS» 1. Oui, leur utilisation augmente progressivement. 2. Pour savoir si sa fille est rentrée à l heure prévue.

Plus en détail

Ecole erber. Dossier de Presse. Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole Kerber. Une école indépendante, laïque et gratuite

Ecole erber. Dossier de Presse. Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole Kerber. Une école indépendante, laïque et gratuite Dossier de Presse,,,, Une école indépendante, laïque et gratuite Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole K Une nouvelle chance pour des enfants de pouvoir apprendre dans les meilleures conditions. Ecole

Plus en détail

Comprendre les différentes formes de communication

Comprendre les différentes formes de communication Chapitre 2 Communiquer de façon professionnelle 2. Lisez la mise en situation ci-dessous. Ensuite, nommez les attitudes favorisant la communication qui n ont pas été mises en pratique et expliquez votre

Plus en détail

Tout le monde est agité, moi seule ai l'esprit calme

Tout le monde est agité, moi seule ai l'esprit calme Tout le monde est agité, moi seule ai l'esprit calme Je me souviens de la naissance de mes enfants Je me souviens des bons moments Je me souviens aussi des mauvais Je me souviens de la solitude Je me souviens

Plus en détail

Au pays du non voyant

Au pays du non voyant Olivier Guiryanan Au pays du non voyant Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les

Plus en détail

Descripteur global Interaction orale générale

Descripteur global Interaction orale générale Descripteur global Peut produire des expressions simples isolées sur les gens et les choses. Peut se décrire, décrire ce qu il fait, ainsi que son lieu d habitation. Interaction orale générale Peut interagir

Plus en détail

La téléassistance en questions

La téléassistance en questions 8 La téléassistance en questions Il y a une coupure de courant, qu est-ce que je fais? Vous ne faites rien. Une batterie de secours de plusieurs heures est incluse dans le transmetteur. Vous pouvez éventuellement

Plus en détail

Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui.

Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui. Mesdames et Messieurs, 1 Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui. Le but de ce moment d échange est de mieux faire connaissance. Il est aussi

Plus en détail

La petite poule qui voulait voir la mer

La petite poule qui voulait voir la mer Découverte Complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Que voit- on sur la 1 ère page de couverture? C est l histoire q d un poisson q d une souris

Plus en détail

VAGINISME. Quelques pistes pour avancer?

VAGINISME. Quelques pistes pour avancer? VAGINISME Quelques pistes pour avancer? Vaginisme Pendant longtemps, pénétration vaginale quasi impossible car trop douloureuse : brûlures. Et même pas de nom pour ça. Un jour : un mot. VAGINISME. Vaginisme

Plus en détail

French 2 Quiz lecons 17, 18, 19 Mme. Perrichon

French 2 Quiz lecons 17, 18, 19 Mme. Perrichon French 2 Quiz lecons 17, 18, 19 Mme. Perrichon 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. Est-ce que tu beaucoup? A. court B. cours C. courez -Est-ce qu'il aime courir? -Oui, il fait du tous les jours. A.

Plus en détail

NOUVEAU TEST DE PLACEMENT. Niveau A1

NOUVEAU TEST DE PLACEMENT. Niveau A1 NOUVEAU TEST DE PLACEMENT Compréhension écrite et structure de la langue Pour chaque question, choisissez la bonne réponse parmi les lettres A, B, C et D. Ne répondez pas au hasard ; passez à la question

Plus en détail

Indications pédagogiques D2 / 13

Indications pédagogiques D2 / 13 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques D2 / 13 D : Réaliser un message à l écrit Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire Objectif opérationnel Pré-requis 1 Produire un message

Plus en détail

Tapori France ATD Quart Monde 2014 1/5

Tapori France ATD Quart Monde 2014 1/5 1/5 Les enfants, acteurs essentiels du combat contre les idées reçues. Prendre en compte leur parole et les actes concrets qu ils posent. Réfléchir et débattre ensemble PROPOSER UN DEBAT PHILO Il s'agit

Plus en détail

Macmine et ses bons compagnons. CCéélleessttiinn

Macmine et ses bons compagnons. CCéélleessttiinn Macmine et ses bons compagnons CCéélleessttiinn Il était une fois une petite ambulance très intelligente. Elle vivait dans une petite maison en paille. Elle s amusait drôlement avec les autres voitures,

Plus en détail

L ndétectable. Sommaire. Edito Trouver la motivation pour avaler sa pilule. L ndétectable N 3 - septembre 2013 1

L ndétectable. Sommaire. Edito Trouver la motivation pour avaler sa pilule. L ndétectable N 3 - septembre 2013 1 L ndétectable Trimestriel du CHU Saint-Pierre - Pédiatrie Sommaire Edito : Trouver la motivation pour avaler sa pilule 1 À coeur ouvert : Cher Journal 2 Entre nous : Just toooooooooooo late 3 Dossier :

Plus en détail

B Projet d écriture FLA 10-2. Bande dessinée : La BD, c est pour moi! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE

B Projet d écriture FLA 10-2. Bande dessinée : La BD, c est pour moi! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE B Projet d écriture Bande dessinée : La BD, c est pour moi! FLA 10-2 Cahier de l élève PROJETS EN SÉRIE Il faut réaliser ces projets dans l ordre suivant : A Bain de bulles Lecture B La BD, c est pour

Plus en détail

Guide d accompagnement à l intention des intervenants

Guide d accompagnement à l intention des intervenants TABLE RÉGIONALE DE L ÉDUCATION CENTRE-DU-QUÉBEC Campagne de promotion la de la lecture Promouvoir Guide d accompagnement à l intention des intervenants Présentation Le projet sur la réussite éducative

Plus en détail

Quelqu un qui t attend

Quelqu un qui t attend Quelqu un qui t attend (Hervé Paul Kent Cokenstock / Hervé Paul Jacques Bastello) Seul au monde Au milieu De la foule Si tu veux Délaissé Incompris Aujourd hui tout te rends malheureux Si tu l dis Pourtant

Plus en détail

La prise en charge d un trouble dépressif récurrent ou persistant

La prise en charge d un trouble dépressif récurrent ou persistant G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge d un trouble dépressif récurrent ou persistant Vivre avec un trouble dépressif Septembre 2010 Pourquoi ce guide? Votre médecin

Plus en détail

Il n'y a rien de plus beau qu'une clef

Il n'y a rien de plus beau qu'une clef Il n'y a rien de plus beau qu'une clef (tant qu'on ne sait pas ce qu'elle ouvre) Spectacle de contes, à partir de 12 ans. Durée 1h Synopsis Deux conteuses Une panne de voiture Un petit village vendéen

Plus en détail

Sommaire. Belgique Belgïe B.P. P.B. 7800 ATH 1 BC 10653. Périodique trimestriel n 60 décembre 2013 Bureau de dépôt : 7800 Ath 1 P501288

Sommaire. Belgique Belgïe B.P. P.B. 7800 ATH 1 BC 10653. Périodique trimestriel n 60 décembre 2013 Bureau de dépôt : 7800 Ath 1 P501288 Belgique Belgïe B.P. P.B. 7800 ATH 1 BC 10653 Périodique trimestriel n 60 décembre 2013 Bureau de dépôt : 7800 Ath 1 P501288 Sommaire Page 2 : Edito Page 3 : Ce qui s est passé depuis la rentrée Page 4

Plus en détail

Tu as envie de bronzer? Tu as envie de marcher? Tu n as pas peur du noir? Tu as envie de faire du ski? Tu as envie de pêcher?

Tu as envie de bronzer? Tu as envie de marcher? Tu n as pas peur du noir? Tu as envie de faire du ski? Tu as envie de pêcher? Unité 3 LEÇON 1 A Répète puis écoute et montre la bonne image! 21-22 10 Envie de bronzer? Nous avons des plages! Envie d explorer? Nous avons des grottes! Envie de pêcher? Nous avons des rivières! Envie

Plus en détail

Citizenship Language Pack For Migrants in Europe - Extended FRANÇAIS. Cours m ultim édia de langue et de culture pour m igrants.

Citizenship Language Pack For Migrants in Europe - Extended FRANÇAIS. Cours m ultim édia de langue et de culture pour m igrants. Project Nr. 543248-LLP-1-2013-1-IT-KA2-KA2MP Citizenship Language Pack For Migrants in Europe - Extended FRANÇAIS Cours m ultim édia de langue et de culture pour m igrants Niveau A2 Pour com m uniquer

Plus en détail

Chers parrains, chers amis, chère famille

Chers parrains, chers amis, chère famille Jeudi 1 er Janvier 2015, Jet New s n 2 Chers parrains, chers amis, chère famille Tout d abord je crois qu il est important que je vous souhaite pleins de belles choses pour cette année 2015!! «Vivez, si

Plus en détail

une autruche la banquise un pompier une vague un poisson la fumée un savon une voiture un tiroir la gare un car un anorak une mandoline

une autruche la banquise un pompier une vague un poisson la fumée un savon une voiture un tiroir la gare un car un anorak une mandoline Fiche 1 Lecture orale 1 Je lis les lettres. c d q t g k s f v z b u è é e h c n k l m u b v S Z Q V T N C D O L P R 2 Je lis des mots outils. dessus dessous devant derrière qui que nous vous mon son pourquoi

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

ΥΠΟΥΡΓΕΙΟ ΕΘΝΙΚΗΣ ΠΑΙΔΕΙΑΣ ΚΑΙ ΘΡΗΣΚΕΥΜΑΤΩΝ ΚΡΑΤΙΚΟ ΠΙΣΤΟΠΟΙΗΤΙΚΟ ΓΛΩΣΣΟΜΑΘΕΙΑΣ

ΥΠΟΥΡΓΕΙΟ ΕΘΝΙΚΗΣ ΠΑΙΔΕΙΑΣ ΚΑΙ ΘΡΗΣΚΕΥΜΑΤΩΝ ΚΡΑΤΙΚΟ ΠΙΣΤΟΠΟΙΗΤΙΚΟ ΓΛΩΣΣΟΜΑΘΕΙΑΣ ΥΠΟΥΡΓΕΙΟ ΕΘΝΙΚΗΣ ΠΑΙΔΕΙΑΣ ΚΑΙ ΘΡΗΣΚΕΥΜΑΤΩΝ ΚΡΑΤΙΚΟ ΠΙΣΤΟΠΟΙΗΤΙΚΟ ΓΛΩΣΣΟΜΑΘΕΙΑΣ CERTIFICATION EN LANGUE FRANÇAISE NIVEAU B2 ÉPREUVE 3 : compréhension de l'oral NOVEMBRE 2008 Κρατικό Πιστοποιητικό Γλωσσομάθειας

Plus en détail

VOLONTARIAT L ASSURANCE GRATUITE. Engagez-vous... ...l esprit serein! www.cocof.irisnet.be

VOLONTARIAT L ASSURANCE GRATUITE. Engagez-vous... ...l esprit serein! www.cocof.irisnet.be Une initiative de : VOLONTARIAT L ASSURANCE GRATUITE COMMISSION COMMUNAUTAIRE FRANCAISE Bénéficiez d une couverture pour vos activités de volontariat! Engagez-vous... Avec le soutien de : En partenariat

Plus en détail

ENTRE-NOUS Janvier 2015 École des Sept-sommets Rossland, C.-B.

ENTRE-NOUS Janvier 2015 École des Sept-sommets Rossland, C.-B. ENTRE-NOUS Janvier 2015 École des Sept-sommets Rossland, C.-B. Dates importantes 13 janvier: Réunion de l APÉ (19h, bibliothèque de l école) 14, 21, 28 janvier: Dîners chauds 14, 28 janvier: Bouts de choux

Plus en détail