LIVRET POUR COMPRENDRE MON DÉVELOPPEMENT DURABLE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON. Juin 2009

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LIVRET POUR COMPRENDRE MON DÉVELOPPEMENT DURABLE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON. Juin 2009"

Transcription

1 LIVRET POUR COMPRENDRE MON DÉVELOPPEMENT DURABLE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON Ont contribué à ce document pédagogique : La Direction de l Environnement de la Région Languedoc-Roussillon La Direction de la Formation Professionelle et de l Apprentissage De nombreux formateurs de divers organismes de formation de la Région Secrétariat rédaction : Valérie Cabanne Montages pédagogiques réalisés par l équipe SAPIE - CEMEA : Christine Marlhens, Elisabeth Le Bris, Michel Cornuet, Bruno Chichignoud. Illustrations : Christophe Lebourg Maquette-graphismes : Fabien Gaillard - Crédits photos : SAPIE - CEMÉA Imprimeur : Causses & Cévenne - Parc d activités Millau-Ouest Saint-Georges-de-Luzençon - LICENCE CREATIVE COMMONS - Juin

2 édito S i la formation professionnelle sert d abord à acquérir un métier, elle est d autant plus fructueuse qu elle permet de se situer dans un environnement plus large et de mieux comprendre un Monde en évolution rapide. C est pourquoi le Conseil Régional du Languedoc Roussillon a souhaité intégrer une sensibilisation au développement durable dans toutes les formations qu il organise, afin que la prise en compte des enjeux sociaux et environnementaux progresse. Le présent livret valorise et accompagne les démarches de formation, dans lesquelles de très nombreux formateurs (issus de plus de 90 centres de formation) se sont engagés avec enthousiasme, conviction et compétence. 1 2 Ce document dépasse souvent le simple cadre des formations, il pénètre dans la vie des publics en formation, suscite de larges débats entre amis ou en famille et réussit souvent à transformer les pratiques personnelles et professionnelles vers plus de responsabilités. N hésitez pas à en faire le plus large usage possible; son élaboration fut collective et sa diffusion est totalement libre Photo langage Exprimez vos sentiments à partir d images. Investir dans la formation comme nous le faisons, c est parier sur l intelligence des comportements, le meilleur gage pour un avenir de la planète et de tous ses «locataires» ( car... Nous n héritons pas de la Terre de nos ancêtres, nous l empruntons à nos enfants. ) 7 Le Président de la Région Languedoc-Roussillon Photos : C.Marlhens et M.Cornuet 8 3

3 Développement Durable : de quoi parle-t-on? «Le développement durable est le développement qui satisfait les besoins de la génération actuelle sans priver les générations futures de la possibilité de satisfaire leurs propres besoins». Gro Harlem Brundtland (1987) Des ressources pour aller plus loin Le site créé pour les stagiaires et formateurs de la région L expression «développement durable» qualifie un développement respectant simultanément l efficacité économique, l équité sociale et le respect de l environnement. Il englobe ainsi notamment les questions de santé, de logement, de consommation, d éducation, d emploi, de culture. Parce que le développement ne peut être durable que, s'il est à la fois économique, social et environnemental, il doit s'appuyer sur trois piliers : u un pilier économique, qui vise des objectifs d'évolution et d'efficacité économiques. u un pilier social et culturel, qui vise à satisfaire les besoins humains et à répondre à des objectifs d'équité et de cohésion sociale tout en prenant en compte l histoire des peuples et des territoires. u un pilier environnemental, qui vise à préserver, améliorer et valoriser l'environnement et les ressources naturelles sur le long terme. > Couvrir les besoins humains > Assurer l emploi Viable Dvt. durable Equitable Vivable > Réduire les inégalités sociales > Développer les solidarités > Limiter les pollutions > Préléver raisonnablement les ressources naturelles > Préserver la biodiversité POUR UNE MEILLEURE GOUVERNANCE D autres sites ressources pour aller à l essentiel France Nature Environnement Un site de référence avec beaucoup d aspects pratiques : habitation, déplacements, achats Toutes les initiatives en Région. Ça bouge dans ce domaine. Un site national. Nous recommandons tout particulièrement les dossiers thématiques. Le site du Programme des Nations Unies pour l Environnement - (PNUE). Agence de l Environnement et de la Maîtrise de l Énergie. Le concept de développement durable répond à trois principes : u Principe de solidarité : solidarité entre les peuples et les générations. Le développement doit profiter à toutes les populations et d abord aux plus démunis. u Principe de précaution : se donner la possibilité de revenir sur des actions lorsque leurs conséquences sont aléatoires ou imprévisibles. u Principe de gouvernance : associer la population aux prises de décision. Le site du ministère. Un site de veille intéressant à dimension internationale. Une mine de renseignements sur des initiatives en région, une revue «Patrimoines en région» gratuite. Fédération des Parcs Naturels Régionaux 4 5

4 Notre Terre nous fournit les ressources nécessaires pour produire nos aliments, nos vêtements, notre chauffage, notre éclairage, pour traiter nos déchets, mais aussi l espace pour nous déplacer (routes, moyens de transports), ou partir en vacances L empreinte écologique estime (de façon globale) l impact produit par le mode de vie de chacun d entre nous sur les ressources de la planète et le traduit en espace (hectare). Il est important de savoir qu au vu du nombre d habitants sur terre (en forte évolution), si les ressources étaient équitablement réparties, chacun d entre nous ne disposerait que de 2,2 hectares de terre productive. 1 hectare représentant 100m x 100m soit une surface un peu plus grande qu un terrain de football. cf formulation page 5 ESTIMEZ MAINTENANT VOTRE PROPRE EMPREINTE ECOLOGIQUE! Entourez les points correspondant à votre situation L Alimentation > Prenez une base de 8000 Vous achetez des produits emballés, préparés, transformés, cuisinés A chaque repas, vous avez beaucoup de perte (surplus jetés) h Vous achetez à des producteurs locaux, au marché Vous achetez plutôt au supermarché Vous préférez consommer peu de viande Vous mangez de la viande 2 fois par semaine au maximum Vous achetez surtout des produit bio et/ou équitables Vous avez un potager TOTAL + - Résultat pour l alimentation : Base de =... h L eau > Prenez une base de 600 Vous prenez souvent des bains +300 Vous arrosez souvent votre gazon +400 Vous prenez surtout des douches -100 En général, vous veillez à économiser l eau -200 Vous récupérez l eau de pluie -200 TOTAL + - Résultat pour l eau : Base de =... L électricité > Prenez une base de 6000 Vous avez un chauffe eau solaire Vous ne laissez pas vos appareils en mode veille -300 Vous avez des ampoules à basse consommation -500 Vous n avez que des appareils électroniques A et A+ (voir page 13) Vous avez un écran de télévision plasma Votre électricité provient des énergies renouvelables TOTAL + - Résultat pour l électricité : Base de =... Les déchets Vous produisez très peu d ordures, ou vous recyclez, compostez ou réutilisez tout ce qui est possible Vous produisez beaucoup d ordures, ou vous ne recyclez rien du tout Entre les 2, faites une estimation entre 6000 et Résultat pour les déchets : +... =... TOTAL + diviser le résultat par

5 Le papier Vous achetez beaucoup de journaux et livres Vous lisez peu de journaux et vous empruntez vos lectures à la bibliothèque Entre les 2, faites une estimation entre 1000 et 3000 Résultat pour le papier : +... =... TOTAL + Le chauffage > Prenez une base de 9000 Vous chauffez à 19 C le jour et à 16 C la nuit et lors de vos absences Vos murs, toitures et sols sont fortement isolés Vos murs, toitures et sols sont moyennement isolés Vous avez une chaudière récente (- 2 ans) ou très performante Vous avez du double vitrage performant -500 TOTAL Résultat pour le chauffage : Base de 9000 : -... =... Le transport > Somme des différents moyens de transport que vous utilisez. Si vous vous déplacez uniquement à pied ou à vélo, passez à la rubrique suivante! Si vous vous déplacez en voiture, combien en moyenne faites-vous de kilomètres par an (ou par semaine x 50) conducteur ou passager? : Si votre voiture consomme plus de 10 litres au 100, multipliez par 2 le résultat obtenu : Si vous êtes passager ou si vous avez très souvent un ou des passagers, divisez par 2 votre résultat : > Résultat pour la voiture : Combien de kilomètres faites-vous par semaine en moyenne en moto ou vélomoteur? Multipliez ensuite ce chiffre par 30 : > Résultat pour la moto : Combien de kilomètres faites-vous par semaine en moyenne en transports publics? Multipliez ensuite ce chiffre par 20 : > Résultat pour les transports publics : Combien d heures voyagez-vous en moyenne par an en avion? Multipliez ensuite ce résultat par 500 : > Résultat pour l avion : Total pour le Transport : voiture + moto + transports publics + avion = h VOTRE EMPREINTE ÉCOLOGIQUE Additionnez maintenant les résultats des 8 rubriques. Résultat :... m 2 / =... HECTARES Si votre empreinte écologique est inférieure à 1,1 hectare (moyenne africaine) Votre mode de vie laisse de la place pour la vie sauvage de la planète et pour tous ses autres habitants, animaux ou végétaux. Si votre empreinte écologique est comprise entre 1,1 et 3,3 hectares Cela correspond à peu près à la surface disponible équitablement pour chacun de nous. Mais la population va augmenter Si votre empreinte écologique est comprise entre 3,3 et 5,5 hectares. Vous consommez plus de ressources naturelles qu il n en existe de disponibles pour chaque être humain. Voyez comment réduire votre empreinte là où elle est la plus forte. Si votre empreinte écologique est comprise entre 5,5 et 8,8 hectares (moyenne européenne) Si tout le monde vivait comme vous, il faudrait au moins 3 planètes pour subvenir aux ressources de l humanité. C est désastreux, ne culpabilisez pas, mais passez à l action. Si votre empreinte est supérieure à 8,8 hectares (moyenne américaine) Votre mode de vie se base indirectement sur l exploitation de 6 milliards d êtres humains et contribue à l extinction de milliers d espèces vivantes chaque année. Conclusion Ensemble, imaginons et mettons en oeuvre des manières simples et réalistes pour réduire notre empreinte écologique. En fait, il est possible de vivre de manière plaisante et respectueuse des autres habitants présents et à venir de la Terre. Prenons conscience de nos véritables besoins profonds et des diverses manières d y répondre et choisissons la moins nuisible. Profitons plus simplement de la vie. Ce test est tiré du magazine Passerelle Eco. Pour en savoir +, téléchargez la version pédagogique sur 8 9

6 L eau La ressource «eau» n est pas inépuisable en quantité. Après avoir tari les nappes superficielles, on puise aujourd hui dans des nappes très profondes constituées après des milliers d années. La ressource «eau» se dégrade aussi en qualité, nécessitant de plus en plus de traitements du fait d une ressource polluée par l agriculture et l industrie. Et ce sont nos propres eaux usées qui, assainies, vont alimenter la ressource de demain. Économisez l eau La bouteille et le robinet La production du plastique des bouteilles pollue, crée beaucoup de déchets et leur transport consomme de l énergie. Boire l eau du robinet car elle est régulièrement testée. Sa qualité est affichée dans chaque mairie. Si l odeur du chlore vous gêne, laissez-la reposer quelques minutes dans une carafe avant de la boire. L aérateur d eau L aérateur se présente sous forme de bague qui se fixe à votre robinet. Il peut réduire le débit d eau de moitié en mélangeant l air et l eau sous pression. «Chaque français consomme en moyenne 160 litres d eau par jour.» un bain : 150 à 200 litres. un lavevaisselle : 25 à 40 litres. un lave-linge : 70 à 120 litres. une chasse d eau : 6 litres à chaque fois. le lavage d une voiture : environ 200 litres. Il faut consommer, en moyenne, 1,5 litres d eau par jour pour être suffisamment hydraté.car, si le corps humain peut tenir plusieurs semaines sans manger, il suffit de 4 jours sans eau pour mourir. Le jardin Récupérer l eau de pluie pour le jardin. Arroser le jardin le matin ou le soir pour éviter l évaporation trop rapide. Sous la chaleur du soleil, 60 % de l eau s évapore avant même d avoir été absorbée par les plantes. Les toilettes Réduire le volume d eau utilisé par vos toilettes en plaçant une bouteille d eau pleine dans le réservoir de la chasse d eau, en modifiant le réglage du flotteur ou en s équipant d un mécanisme économiseur d eau. Le lave-vaisselle Le lave-vaisselle est présent dans de nombreuses cuisines et on s en sert tous les jours. Les modèles récents consomment moitié moins d eau qu il y a 10 ans : de 10 à 15 litres d eau pour une vaisselle. Ils sont plus économes qu une vaisselle à la main, si on les fait tourner bien remplis. «Connaissez-vous les toilettes sèches (qui n utilisent pas d eau et ont bien d autres avantages)?» wiki/toilette_sèche Seulement 7% de notre consommation totale sont réservés à la boisson et à la préparation des aliments. L eau exige aussi de l énergie pour la pomper et la purifier avant sa consommation et pour l épurer après usage avant de la rendre à la nature

7 L énergie Sur terre, nous avons à notre disposition deux types d énergie : les énergies fossiles et les énergies renouvelables Les énergies fossiles Dans la famille des énergies fossiles, nous trouvons : le charbon, le pétrole, l uranium et le gaz. Ces énergies ont vu le jour il y a plusieurs millions d années et sont stockées dans le sol. Elles sont non-renouvelables. Favoriser les énergies renouvelables Il est possible de bénéficier, en complément du crédit d impôt, d aides spécifiques à l investissement dans des équipements écologiques. Ces aides peuvent être nationales ou locales. La consommation énergétique des ménages français, usage domestique et chauffage, correspond au tiers de la consommation totale d énergie. Pour connaître les aides locales, renseignez-vous auprès des Espaces Info Énergie du Languedoc-Roussillon : L électricité la plus économique est celle que l on ne consomme pas! Les énergies renouvelables Dans la famille des énergies renouvelables, nous trouvons : le vent, le soleil, la biomasse (bois et autres végétaux) et la géothermie (la chaleur de la Terre). 78 % de notre l électricité est d origine nucléaire L électricité consommée inutilement en France par les appareils en veille équivaut chaque année à la production de 1,25 réacteur nucléaire. Les énergies renouvelables dans la région La Région Languedoc-Roussillon dispose de tous les types de gisements d énergies renouvelables : énergie solaire, éolienne, hydraulique, géothermie et boisénergie. Les fermes éoliennes produisent 7% de la consommation d électricité dans la région et représentent 29% de l énergie éolienne produite sur le territoire national. source : Régler son thermostat de chauffage : chaque degré en moins diminue la consommation énergétique de 7 à 11 %. Dans la cuisine Certains appareils électroménagers sont devenus indispensables. Réfrigérateurs et lave-linge équipent 95 % des ménages. A Carcassonne, la société d HLM, soutenue par la Région, vient d équiper 348 logements sociaux d une chaudière automatique au bois d une puissance de 900 kw. Elle permettra aux locataires une économie d environ 15% sur leur facture de chauffage et de réduire l émission de CO 2 de 680 tonnes chaque année. Le scénario NégaWatt : Economiser les énergies c est agir en même temps : en chassant les gaspillages comme les veilles des appareils ou le chauffage inutile, en s équipant d appareils qui consomment moins d énergie tout en rendant le même service (appareils en classe A, ampoules basse consommation...), en ayant recours aux énergies renouvelables comme les chauffe-eau solaires, l électricité éolienne ou photovoltaïque. Il n y a pas une solution, mais c est en tenant compte de ces 3 facteurs que l on pourra résoudre la crise de l énergie. Les nuisances : Émissions de gaz à effet de serre, (14 % causés par le chauffage) Pollutions (déchets radioactifs), Epuisement des ressources non renouvelables, Dépenses budgétaires des ménages (1 049 en moyenne par an et par ménage) Un appareil électroménager récent consomme beaucoup moins d'électricité qu'un modèle ancien. Mais certains sont plus énergivores que d autres. L'étiquette énergie, apparue en 1994, renseigne sur la consommation des modèles. Les équipements de classe A, A+, A++ sont plus chers à l'achat mais leur surcoût est amorti par les économies qu'ils permettent de réaliser

8 Les transports Citoyen et automobiliste La voiture est le moyen de transport le plus utilisé par les français. 40 % des trajets quotidiens font moins de 2 kilomètres. Les inconvénients des trajets courts : usure des moteurs : la phase de mise en route représente plus de 50% de leur usure. surconsommation : 30 à 35 % de consommation en début de conduite. pollution : les plus forts rejets de CO2 ont lieu quand le moteur est froid. Le co-voiturage Dans certaines entreprises, apparaissent des petites annonces pour partager des trajets domiciletravail. Sur internet, des sites spécialisés offrent ou demandent des places pour utiliser plus rationnellement la voiture au quotidien : Evaluez le coût de vos déplacements domicile - travail et la quantité de CO2 que vous rejetez (Indiquez sur la ligne de votre mode de transport habituel, la distance entre votre domicile et votre travail. Comparez avec d autres modes de transport) Mode de transport Coût financier «Effet de serre» (émission de CO2 en Kg) Voiture.km x 200 =... /an... km x 130 =... Kg CO2 / an 2 roues motorisées.km x 160 =... /an... km X 40 =... Kg CO2 / an Bus Abonnement =... /an... km X 30 =... Kg CO2 / an Train.km X 20 =... /an... km X 30 =... Kg CO2 / an Tramway Abonnement =... /an... km X 7 =... Kg CO2 / an Vélo.km X 20 =... /an... km X 0 =... Kg CO2 / an Marche.km X 7 =... /an... km X 0 =... Kg CO2 / an Sources : et Carapattes et Caracycles, retournons à l école à pied ou à vélo Le principe : les enfants vont à pied ou à vélo jusqu à l école, encadrés par des adultes. Mais pourquoi? Marcher ou faire du vélo pour aller à l école, c est pratiquer une activité sportive et commencer à lutter contre l obésité. SANTÉ Diminuer l usage de la voiture, redécouvrir son quartier... ENVIRONNEMENT S impliquer dans la vie locale, construire un projet entre parents en concertation avec l école, la mairie... LIEN SOCIAL Être plus disponible en arrivant à l école. QUALITÉ DE VIE En Languedoc Roussillon une association vous accompagne pour la mise en place d un «CARAPATTES» dans votre quartier ou votre village. APIEU Montpellier-Mèze - Vacances et voyages Depuis 1936, les français ont «droit aux vacances». Profitons-en! Mais ce qui est bien pour notre moral et notre éducation, peut avoir des conséquences sur les ressources en eau, la production de déchets, les dépenses énergétiques et l état des sites naturels. S informer avant de partir est essentiel pour voyager «durable». Interrogez les hôteliers ou les guides pour connaître leur engagement en terme de développement durable. - Préférez aussi les petites structures locales et privilégiez les transports publics, le vélo ou la marche à pied pour vos déplacements. Il n y a pas de bons ou de mauvais touristes, mais seulement des gens qui réfléchissent à leurs vacances

9 Les déchets Reflet de notre mode de vie, les déchets ménagers ne cessent d augmenter d année en année. Je jette, tu jettes, il jette... Puis le camion passe. Nous ne voyons donc jamais la montagne de déchets que nous produisons jour après jour! La loi des 3 R Réutiliser Recycler Réduire Chaque habitant de notre région dépose dans sa poubelle plus de 300 kg d ordures ménagères par an et plus de kg d autres déchets (chiffons, mobilier, électro-ménager, pneus ) en déchetterie. A ce rythme, nous finirons bientôt par épuiser inutilement les ressources en matières premières de la planète. Avant de jeter, réfléchissons à une ré-utilisation possible. Le RECYCLAGE Le recyclage demande de collecter les déchets, de les transporter jusqu à l usine, de les laver puis de traiter l eau... La meilleure solution reste la diminution de nos déchets. La fabrication de la pâte à papier, à partir de papiers usagés, nécessite 7 fois moins d énergie et 20 fois moins d eau qu à partir du bois. Il y a 2,5 millions d habitants en Languedoc Roussillon dont 73 % en zone urbaine. Le verre Le verre est recyclable à 100% et à l infini, son recyclage permet de faire des économies d énergie et de matières premières, mais son traitement nécessite une filière spécifique. De bonnes raisons pour toujours le collecter séparément. Le recyclage d 1 tonne de verre permet d économiser : de l énergie : 0,1 tonne de pétrole, des matières premières : 1,2 tonnes de silice/sable/calcaire. (information régionale sur les déchets métier par métier). Le plastique Les pots de yaourts qui pèsent environ 5 g, les petites barquettes ou les sacs plastiques, ne sont pas recyclés car le coût serait trop élevé par rapport au poids de ces objets. Un flacon de shampooing ou un bidon de lessive et tout objet plastique de plus de 35 g est recyclé. (petites vidéos sur le tri et sur le recyclage) En moyenne, nous recyclons 13Kg de verre / habitant / an en Languedoc-Roussillon (moyenne nationale 21 Kg/hab/an).... Un sac plastique est fabriqué en moins d une minute. Il met 450 ans à disparaître.. La feuille d Erable est une société coopérative de recyclage, spécialisée dans le carton et le papier (collecte et vente de papiers recyclés) installée à Paulhan dans l Hérault. Et ces logos, ça veut dire quoi? «L anneau de Möbius» signifie que le produit est recyclable...à condition qu il soit jeté dans la bonne poubelle! Porté par 90 % des produits, le «point vert» signifie simplement que le fabriquant cotise à une société qui recycle les emballages. Des acteurs près de chez moi : Dans chaque région de France, des associations, des sociétés coopératives de recyclage ou des entreprises d insertion s occupent de collecter, démonter, trier les matières mais aussi de réparer et reconstruire des produits. Pour découvrir celles de votre territoire, vous pouvez vous informer auprès de votre mairie ou de la Région. Le Papier Que faire? Le papier est fabriqué à partir de fibres vierges (issues du bois) ou de fibres issues de papiers récupérés (papier recyclé). L industrie papetière consomme beaucoup d énergie, de grandes quantités d eau et utilise certains produits chimiques polluants afin de blanchir le papier. Consommer moins de papier Parier recyclé et écolabellisé Recycler Ne pas tout imprimer (surtout les courriels), imprimer en recto-verso, utiliser les versos pour le papier brouillon. Utiliser prioritairement du papier portant l écolabel européen (ou équivalent) ou du papier recyclé ou issu de forêts gérées durablement (logo FSC ou PEFC) Utiliser le système de collecte sélective afin qu il soit recyclé. Aujourd hui, la plupart des papiers recyclés sont de qualité équivalente au papier issu de fibres vierges et il faut 20 fois moins de bois, 6 fois moins d eau et 2 fois moins d énergie pour les fabriquer

10 La consommation 1 milliard d êtres humains vit avec moins de 1 euro par jour. Certains modes de production et de consommation ainsi que l exploitation excessive des ressources naturelles affectent le climat, la biodiversité, les équilibres naturels, voire la stabilité des sociétés humaines. Devenir Consommateur «Acteur» c est s engager en choisissant ses produits Choisir des produits qui portent des valeurs que vous défendez. On encourage le respect de En achetant Bio l homme et de l environnement. En choisissant un produit du commerce équitable En achetant des produits locaux En achetant à la bonne saison On participe au développement de communautés délaissées économiquement. On défend le maintien d une agriculture de proximité, on économise du transport et l on rapproche producteurs et consommateurs. On économise de l argent, notre budget, de l énergie (transport et chauffage des serres) et on consomme des produits qui ont plus de goût. Notre région est particulièrement riche en produits de qualité les plus divers : fruits et légumes, vins, huiles d olive, fromages, produits de la pêche, viande, Mais que défendre avec son panier? En 5 ans le commerce équitable a fait un bon de 154 % Site de la marque Sud de France : com Pour aller plus loin : www. guide-topten. com Adhérer à une AMAP (Association pour le Maintien d une Agriculture Paysanne) L AMAP réunit un groupe de consommateurs qui s engagent à acheter régulièrement la production d un petit agriculteur local. et Acheter des fruits et des légumes de saison Opter pour l achat en vrac La grande distribution Acheter 1 kg de poires du Chili consomme 6 litres de pétrole, celles des Alpes utilisent 0,1 litre. Les produits frais, de saison et locaux économisent également les conservateurs. Acheter en vrac, c est ne plus payer pour la marque, l emballage superflu, les conservateurs... et avoir la possibilité de choisir sa quantité de produits, tout en limitant les déchets. On trouve aujourd hui des produits bio et équitables en grande surface. Mais que nous disent les LOGOS? Produit sans usage de pesticides, d engrais chimiques, ou d OGM. Modes de production respectueux de l écosystème et des conditions de travail des hommes. Les AOC (Appellations d origine contrôlée) identifient un produit, l authenticité et la typicité de son origine géographique. 2 logos pour les produits cosmétiques Bio A lire : «Légumes et fruits de saison» de Anne Bosredon. Sud-Ouest Editions - 6,

11 Vie sociale L équité sociale, c est offrir des conditions de vie justes et équitables pour tous les hommes et femmes, afin qu ils puissent accéder à leurs besoins fondamentaux : manger, boire, avoir un logement, se soigner, travailler, aller à l école... Participer à des actions de solidarité Il ne peut y avoir de développement durable sans égalité, qu elle concerne les pays en développement, les femmes par rapport aux hommes, les personnes ayant un handicap ou en difficulté sociale. Les évolutions actuelles (catastrophes naturelles ou risques technologiques) touchent principalement les populations fragilisées. Face aux pollutions et aux épidémies, la protection de la santé est un combat prioritaire qui doit être mené pour tous. Donner son sang : Donner son sang, véritable engagement de solidarité qui sauve des vies. Les accidentés de la route, les patients souffrant de maladies graves (leucémies, cancers), les hémophiles, sont directement concernés par le don du sang et souvent, leur survie en dépend. Les principes éthiques du don du sang sont l anonymat, le bénévolat, le volontariat, l engagement du donneur et le non profit commercial. Fédération Française pour le Don de Sang Bénévole : S engager dans des associations C est apporter son temps et ses compétences pour des actions d intérêt général, prendre des responsabilités, apprendre à vivre ensemble et développer la convivialité. Construire des relations de proximités La Fête des voisins, également nommée Immeubles en fête, est une fête à l origine française, qui incite les voisins de se rencontrer de façon conviviale, afin de rompre l isolement. Selon ses organisateurs, elle gagne de plus en plus les villes, ou elle tend à créer un sentiment d appartenance au quartier. et Résister à la consommation Apprendre à consommer avec modération, faire des choix dans ses modes de vie, lutter contre les gaspillages et le luxe égoïste, écarter le superflu Pour une vie simple et heureuse (on parle de sobriété joyeuse!). Un autre rapport au travail L économie sociale et solidaire, ce sont des entreprises porteuses d un projet collectif fondé sur des valeurs de solidarité et de responsabilité sociales et environnnementales. On trouve au sein de cette «famille», les coopératives (agricoles et de production), les mutuelles et les associations. L exemple des SCOP (Société Coopérative Ouvrière de Production) Une SCOP est avant tout une entreprise économique. Mais contrairement à une entreprise «classique», la coopérative appartient majoritairement aux salariés. Les décisions importantes sont prises en assemblée générale des salariés, y compris la désignation du gérant. De plus, les bénéfices de l entreprise sont répartis équitablement. Construire la gouvernance et la démocratie participative Il s agit d une démarche de concertation et de prise de décision, qui implique de façon responsable les acteurs ou les populations concernés par les politiques de développement durable et leurs plans d actions. L objectif de la gouvernance est d aboutir à des décisions acceptables par la majorité, dans la mesure du possible, et qui vont dans le sens du bien commun. Privilégier le commerce équitable Celui-ci a démarré dans les années 70 pour aider les petits producteurs de café d Amérique du Sud, défavorisés par différentes crises. Il s est ensuite étendu à d autres produits et à d autres pays en voie de développement. Il intègre quatre grands principes les producteurs reçoivent un prix dit «juste», le travail des enfants est totalement interdit, 70 % des produits sont issus de l agriculture biologique, une part des bénéfices est destinée à la réalisation de projets en faveur de la communauté (lutte contre la prostitution infantile, construction d une école ou d un hôpital, restauration d une route...). L économie sociale et solidaire représente dans notre région un nombre important d emplois et d entreprises : > 690 coopératives employant salariés, > 300 mutuelles employant salariés, > associations employant salariés. Soit 15% des emplois de notre Région! Fondamentaux du citoyen actif : > voter > S impliquer dans des syndicats, des partis politiques, des associations

12 Ce que je peux améliorer dans ma vie de tous les jours Points Progrès Ce que nous pouvons mettre en place au centre de formation Ce que je peux proposer sur mon lieu de travail Un futur durable, imaginez... au quotidien Vous êtes en voyage en 2029 Vous envoyez une carte postale à quelqu un resté en 2009 dans votre métier Dans un futur durable, en 2029, comment votre métier pourrait-il avoir changé? POINT N 1 Résultats obtenus POINT N 2 concernant par exemple : l eau, l électricité, les déchets, les transports, l alimentation, la vie avec les autres Indicateurs : choisissez une situation suivante ou bien créez la vôtre. (cochez votre choix) Toutes les réserves de pétrole sont épuisées, il n y en a plus une goutte, ni dans le sol, ni dans les cuves. Comment les gens vivent-ils? Gérer les déchets est devenu un vrai problème et à chaque poubelle produite, il faut payer. Comment les gens s organisent-ils? L eau est rationnée, chaque habitant a le droit à trente litres par jour. Comment les gens gèrent-ils la situation? Vous écrivez un petit article, un encart destiné à la presse professionnelle de 2009 Dans votre métier, vous expliquez ce qui a changé : gestion de l eau quelle énergie est utilisée utilisation de nouveaux matériels et matériaux gestion des déchets professionnels déplacements domicile - lieu de travail Vous réalisez une affiche pour vos collègues de 2009 pour les sensibiliser aux bons gestes au quotidien, aux bonnes pratiques dans le métier. Résultats obtenus POINT N 3 Résultats obtenus 22 23

A savoir. > Les déchets de l ensemble de la restauration française représentent 10 % de la production de déchets ménagers, soit 2,5 millions de tonnes

A savoir. > Les déchets de l ensemble de la restauration française représentent 10 % de la production de déchets ménagers, soit 2,5 millions de tonnes Déchets > 1 tonne de verre recyclé = 660 kg de sable + 100 kg de fioul économisé > 1 tonne de plastique recyclé = entre 600 et 800 kg de pétrole brut économisé > 670 canettes valorisées = 1 vélo > 19 000

Plus en détail

l éco-agent Le Guide de Mairie de Saint-Barthélemy-d Anjou

l éco-agent Le Guide de Mairie de Saint-Barthélemy-d Anjou Le Guide de l éco-agent Mairie de Saint-Barthélemy-d Anjou «L'écologie est aussi et surtout un problème culturel. Le respect de l'environnement passe par un grand nombre de changements comportementaux.»

Plus en détail

Grand atelier éco-citoyen le samedi 19 janvier

Grand atelier éco-citoyen le samedi 19 janvier Samedi 19 janvier 2008 Communiqué de presse Grand atelier éco-citoyen le samedi 19 janvier La Ville de Bordeaux a adopté, fin janvier 2007, une charte d écologie urbaine et de développement durable. Elle

Plus en détail

agissez, un Clima cteur engagé! devenez vous aussi Vous souhaitez contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre?

agissez, un Clima cteur engagé! devenez vous aussi Vous souhaitez contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre? agissez, devenez vous aussi un Clima cteur engagé! Vous souhaitez contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre? Mulhouse Alsace Agglomération s est associée au site «Le climat entre

Plus en détail

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE Politique Environnementale du Groupe UNILOGI 70.000 personnes logées au sein de notre patrimoine dans 210 communes sur 7 départements et 3 régions, xxx entreprises fournisseurs

Plus en détail

Soyez. Pour un logement

Soyez. Pour un logement Soyez Pour un logement Sommaire LE CHAUFFAGE 2 LA VENTILATION 2 LES EQUIPEMENTS MENAGES 3 L ECLAIRAGE ET L ELECTRICITE 4 L EAU 4 TRIE DES DECHETS 5 LA CONSOMMATION DURABLE 6 LE TRANSPORT 7 Ce guide va

Plus en détail

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir éco agent Guide pratique de l des gestes simples et quotidiens pour agir 1 Edito Sommaire L électricité...3 Les équipements bureautiques...4 Le confort thermique...5 Le papier...6 Les déchets...7 Les déplacements...8

Plus en détail

Économisons l énergie! 11

Économisons l énergie! 11 Économisons l énergie! 11 Objectifs Prendre conscience de sa consommation d énergie. Maîtriser sa consommation d énergie afin de réduire l émission de gaz à effet de serre (mettre en place gestes et actions).

Plus en détail

GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE. pour économiser les fournitures et les ressources

GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE. pour économiser les fournitures et les ressources GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE pour économiser les fournitures et les ressources En route vers une administration écoresponsable Aujourd hui notre planète est en danger : sa biodiversité est menacée.

Plus en détail

D E V O T E A M S E N G A G E E N F A V E U R D U D E V E L O P P E M E N T D U R A B L E

D E V O T E A M S E N G A G E E N F A V E U R D U D E V E L O P P E M E N T D U R A B L E GreenGuide DEVOTEAM S ENGAGE EN FAVEUR DU DEVELOPPEMENT DURABLE Le groupe Devoteam est un acteur économique et social qui se doit d être responsable. C est la raison pour laquelle nous avons décidé d engager

Plus en détail

L EAU POTABLE : COMMENT LA PRÉSERVER Bien que l eau soit une ressource renouvelable, il ne faut pas pour autant la gaspiller. Les Québécois sont les

L EAU POTABLE : COMMENT LA PRÉSERVER Bien que l eau soit une ressource renouvelable, il ne faut pas pour autant la gaspiller. Les Québécois sont les L EAU POTABLE : COMMENT LA PRÉSERVER Bien que l eau soit une ressource renouvelable, il ne faut pas pour autant la gaspiller. Les Québécois sont les deuxièmes plus grands consommateurs d eau potable, juste

Plus en détail

LE Guide. de l administration

LE Guide. de l administration LE Guide d eco-exemplarite de l administration les déchets organiques les déchets alimentaires le troc & le réemploi les ine J installe des robinets poussoirs, infrarouges ou «brise-jets». J équipe les

Plus en détail

GUIDE de L ÉCO CITOYEN. au BUREAU

GUIDE de L ÉCO CITOYEN. au BUREAU GUIDE de L ÉCO CITOYEN au BUREAU SUIVEZ LE GUIDE...................................................................... p.03 QUELS BESOINS, QUELS IMPACTS? ce qui est consommé ce qui est rejeté > Transport

Plus en détail

Guide de l agent éco-responsable : 30 gestes simples pour réduire notre impact sur l environnement au travail

Guide de l agent éco-responsable : 30 gestes simples pour réduire notre impact sur l environnement au travail Guide de l agent éco-responsable : 30 gestes simples pour réduire notre impact sur l environnement au travail Sommaire Édito - le papier, les fournitures.. - l énergie, l eau.. - les déchets.. - les transports

Plus en détail

LA MAISON ECOCITOYENNE ITINERANTE

LA MAISON ECOCITOYENNE ITINERANTE LA MAISON ECOCITOYENNE ITINERANTE LIVRET D'ACCOMPAGNEMENT PEDAGOGIQUE Passer de citoyen témoin à citoyen acteur en intégrant la préservation de l environnement au quotidien, c est utile et c est possible

Plus en détail

Mode d emploi. Moins de déchets, 10 gestes pour transformer nos habitudes

Mode d emploi. Moins de déchets, 10 gestes pour transformer nos habitudes Mode d emploi Moins de déchets, 10 gestes pour transformer nos habitudes 10 «petits» gestes pour réduire nos déchets Réduire ses déchets c est avant tout mieux consommer Le meilleur déchet est celui qui

Plus en détail

GUIDE ECO-EVENEMENT Petzl

GUIDE ECO-EVENEMENT Petzl GUIDE ECO-EVENEMENT Petzl facteurs de reussite DES ENJEUX... DES ACTIONS ACTIONS DE COMMUNICATION AUTO EVALUATION DD-GUID-005 indice 1 GUIDES POUR UNE COMMUNICATION RESPONSABLE Charte Petzl pour une communication

Plus en détail

«Le peu, le très peu que l on peut faire, il faut le faire quand même» Théodore Monod. ECO GESTES AU QUOTIDIEN - Mercredi du Développement Durable

«Le peu, le très peu que l on peut faire, il faut le faire quand même» Théodore Monod. ECO GESTES AU QUOTIDIEN - Mercredi du Développement Durable «Le peu, le très peu que l on peut faire, il faut le faire quand même» Théodore Monod «La terre n appartient pas à l homme, c est l homme qui appartient à la terre» Sitting Bull L habitat est le premier

Plus en détail

mes gestes verts pour la planète

mes gestes verts pour la planète mes gestes verts pour la planète Sommaire LE CHAUFFAGE p.3 LA VENTILATION p.4 LES EQUIPEMENTS MENAGERS p.5 LES DECHETS p.6 L ECLAIRAGE & L ELECTRICITE p.7 L EAU p.8 LA CONSOMMATION DURABLE p.9 LE TRANSPORT

Plus en détail

POURQUOI ET COMMENT CONSOMMER MOINS DE PAPIER DANS LES ECOLES?

POURQUOI ET COMMENT CONSOMMER MOINS DE PAPIER DANS LES ECOLES? POURQUOI ET COMMENT CONSOMMER MOINS DE PAPIER DANS LES ECOLES? 1. CONSOMMATION DE PAPIER Les écoles primaires et secondaires bruxelloises consomment chaque année 250 millions de feuilles A4, soit environ

Plus en détail

CHECKLIST MANIFESTATION DURABLE

CHECKLIST MANIFESTATION DURABLE CHECKLIST MANIFESTATION DURABLE 1. Préserver les ressources Déchets Réduire la production de déchets Utiliser de la vaisselle réutilisable (gobelets, assiettes, couverts) Consigner le PET (ex. demander

Plus en détail

Astuces. L eau. moins. dépenser. pour

Astuces. L eau. moins. dépenser. pour Astuces pour! dépenser moins 2 >>> ÉDITO eau est une ressource précieuse, indispensable dans nos logements, que ce soit pour l alimentation, la préparation des L repas, l hygiène ou tout simplement notre

Plus en détail

Le concept de l alimentation durable est basé sur une

Le concept de l alimentation durable est basé sur une ALIMENTATION Le concept de l alimentation durable est basé sur une alimentation diversifiée, équilibrée et accessible à tous. Répondant aux besoins nutritionnels humains, cette alimentation est produite

Plus en détail

Guide «Organisation d une manifestation éco-responsable»

Guide «Organisation d une manifestation éco-responsable» Guide «Organisation d une manifestation éco-responsable» L éco-responsabilité va dans le sens du développement durable, «le développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité

Plus en détail

«Agir rend heureux» POUR DES ACHATS RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT, DES FEMMES ET DES HOMMES, GOODPLANET VOUS INFORME ET CASINO VOUS DONNE LE CHOIX!

«Agir rend heureux» POUR DES ACHATS RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT, DES FEMMES ET DES HOMMES, GOODPLANET VOUS INFORME ET CASINO VOUS DONNE LE CHOIX! «Agir rend heureux» Yann Arthus-Bertrand FONDATEUR DE LA FONDATION GOODPLANET POUR DES ACHATS RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT, DES FEMMES ET DES HOMMES, GOODPLANET VOUS INFORME ET CASINO VOUS DONNE LE CHOIX!

Plus en détail

pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux

pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux Préserver la biodiversité dans la commune La commune dispose-t-elle d'un inventaire du patrimoine écologique local? Quelle part de budget

Plus en détail

Guide ÉCO-GESTEs. Des engagements aux actes. Comment agir ici et maintenant pour contribuer au développement durable

Guide ÉCO-GESTEs. Des engagements aux actes. Comment agir ici et maintenant pour contribuer au développement durable McCann G Agency - GDF SUEZ : SA au capital de 2 193 643 820 - RCS PARIS 542 107 651 FSC, PEFC, Imprim vert et usine Iso 14001. Papier fabriqué à partir de bois issu de forêts gérées durablement, blanchi

Plus en détail

Comment Eco Responsabiliser son événement?

Comment Eco Responsabiliser son événement? Comment Eco Responsabiliser son événement? Consommation Fiche 1 Quel que soit le type d évènement que vous organisez, un festival artistique, un concert ou une sortie plein air, celui-ci aura un impact

Plus en détail

manifeste, chartes, conventions.

manifeste, chartes, conventions. manifeste, chartes, conventions. MANIFESTE POUR L ACCÈS À UNE HAUTE QUALITÉ ALIMENTAIRE AU QUOTIDIEN Slow Food veut promouvoir une nouvelle manière d aborder l alimentation, indissociable de l identité

Plus en détail

Le Conseil général élabore un agenda 21

Le Conseil général élabore un agenda 21 J e u d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 1 1 dossier de presse Le Conseil général élabore un agenda 21 pour le département de la Loire Par Bernard BONNE, Président du Conseil général et Jean GILBERT, Conseiller

Plus en détail

L ENERGIE CORRECTION

L ENERGIE CORRECTION Technologie Lis attentivement le document ressource mis à ta disposition et recopie les questions posées sur une feuille de cours (réponds au crayon) : 1. Quelles sont les deux catégories d énergie que

Plus en détail

GUIDE. éco. Pour la réduction des déchets dans vos événements. Plan de prévention des déchets. Vendée

GUIDE. éco. Pour la réduction des déchets dans vos événements. Plan de prévention des déchets. Vendée Pour la réduction dans vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion Des dizaines de manifestations musicales, sportives ou culturelles sont organisées chaque année en.

Plus en détail

L eau c est la vie! À l origine était l eau... La planète bleue. Les propriétés de l eau. L homme et l eau. ... et l eau invita la vie.

L eau c est la vie! À l origine était l eau... La planète bleue. Les propriétés de l eau. L homme et l eau. ... et l eau invita la vie. 1 L eau c est la vie! À l origine était l eau... Lors du refroidissement de la terre, qui était une boule de feu à sa création, les nuages qui l entouraient ont déversé leur eau, formant les mers et les

Plus en détail

Notre mission, notre plan d action!

Notre mission, notre plan d action! Changer le monde, un GESte à la fois Notre mission, notre plan d action! Un vent de changement avec Rafale! Notre mission, notre plan d action! Depuis la révolution industrielle, on s est mis à brûler

Plus en détail

LIVRET JEU POUR TOUTE LA FAMILLE. Livret de découverte de l exposition pour les enfants à partir de 8 ans

LIVRET JEU POUR TOUTE LA FAMILLE. Livret de découverte de l exposition pour les enfants à partir de 8 ans LE DÉVELOPPEMENT DURABLE... ET VOUS? LIVRET JEU POUR TOUTE LA FAMILLE Livret de découverte de l exposition pour les enfants à partir de 8 ans Ce livret a été créé pour te faire découvrir l exposition :

Plus en détail

«L énergie la moins chère et la moins polluante est celle qu on ne consomme pas»

«L énergie la moins chère et la moins polluante est celle qu on ne consomme pas» Énergie «L énergie la moins chère et la moins polluante est celle qu on ne consomme pas» La première fonction de l agriculture est la valorisation de l énergie solaire en énergie alimentaire par la photosynthèse.

Plus en détail

POURQUOI ET COMMENT CONSOMMER MOINS DE PAPIER AU BUREAU

POURQUOI ET COMMENT CONSOMMER MOINS DE PAPIER AU BUREAU POURQUOI ET COMMENT CONSOMMER MOINS DE PAPIER AU BUREAU 1. CONSOMMATION DE PAPIER La consommation mondiale de papier augmente de 20% chaque année! En Région de Bruxelles- Capitale (RBC), quelques 60 000

Plus en détail

Le guide. de l'écocitoyen. au bureau

Le guide. de l'écocitoyen. au bureau Le guide de l'écocitoyen au bureau Le guide de l'écocitoyen au bureau SOMMAIRE : Le saviez-vous? Eco-quoi...? Achats responsables Le papier L'électricité La température Les déchets Les déplacements Mesurer

Plus en détail

Édito. Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas.

Édito. Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas. Édito Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas. Depuis janvier 2011, le Syndicat Emeraude s est engagé résolument dans un programme local de prévention. Ne nous limitons pas à l objectif

Plus en détail

40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère.

40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère. «Consommer moins en consommant mieux» 40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère. Maîtriser notre consommation en électricité, c est nous engager à adopter des gestes

Plus en détail

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES CHAPITRE 1 NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1 suite Chapitre 1 : NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1.1 Généralités 1.2 L'énergie dans le monde 1.2.1 Qu'est-ce que l'énergie? 1.2.2 Aperçu sur

Plus en détail

LIVRET GESTES VERTS. GEMME CORIOLIS Saint-Martin d Hères Maître d ouvrage : INPG. JUIN 2013 / Version 3 Diffusé le 08 juillet 2013

LIVRET GESTES VERTS. GEMME CORIOLIS Saint-Martin d Hères Maître d ouvrage : INPG. JUIN 2013 / Version 3 Diffusé le 08 juillet 2013 LIVRET GESTES VERTS GEMME CORIOLIS Saint-Martin d Hères Maître d ouvrage : INPG JUIN 2013 / Version 3 Diffusé le 08 juillet 2013 Adresse Postale CS 60013-38702 - La Tronche Cedex Siège Social / Rue de

Plus en détail

Se raccorder à un réseau de chaleur

Se raccorder à un réseau de chaleur L habitat COMPRENDRE Se raccorder à un réseau de chaleur Le chauffage urbain peut-il être un moyen de diminuer la facture énergétique? Édition : décembre 2013 Pourquoi pas le raccordement À UN RÉSEAU DE

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Les énergies

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Les énergies ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B2 Les énergies Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Isabelle Barrière, Martine Corsain Fiche

Plus en détail

Plan d actions Bilan Carbone. Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions

Plan d actions Bilan Carbone. Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions Plan d actions Bilan Carbone Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions Patrimoine et services communaux Territoire d Uccle 1) Energie 8 2) Déplacements de personnes 5 3) Transport de marchandise

Plus en détail

Économiser l Électricité

Économiser l Électricité Économiser l Électricité c est simple Document réalisé par l Agence Régionale Pour l Environnement Midi-Pyrénées Agence Régionale Pour l Environnement Midi-Pyrénées Observatoire Régional de l Énergie Midi-Pyrénées

Plus en détail

LE CARNET DE L ELEVE. La Maison du Développement Durable présente

LE CARNET DE L ELEVE. La Maison du Développement Durable présente La Maison du Développement Durable présente LE CARNET DE L ELEVE La Maison du Développement Durable est une réalisation d Objectif D. 15, rue André Del Sarte - 75018 Paris Ils t accompagnent pendant toute

Plus en détail

Investir durablement en Gironde La preuve par 10. Agenda 21, pour construire ensemble la Gironde du 21 e siècle

Investir durablement en Gironde La preuve par 10. Agenda 21, pour construire ensemble la Gironde du 21 e siècle Investir durablement en Gironde La preuve par 10 Agenda 21, pour construire ensemble la Gironde du 21 e siècle Changer les choses ici, et dès à présent 2AGENDA 21 Édito A la suite du Sommet de la terre

Plus en détail

L énergie dans notre quotidien

L énergie dans notre quotidien 4 5 6 7 8 L énergie dans notre quotidien QUE SAIS-TU SUR L ÉNERGIE? Sur ton cahier de sciences, essaie de répondre par VRAI ou FAUX aux phrases ou expressions qui suivent. A. 1. Nous utilisons de plus

Plus en détail

COMMUNE DE SALES. Déchetterie Route de la Joretta, 1625 Sâles

COMMUNE DE SALES. Déchetterie Route de la Joretta, 1625 Sâles COMMUNE DE SALES Horaires d ouverture Mardi de 18h00 à 19h00 Vendredi de 17h30 à 19h00 Samedi de 09h00 à 11h30 Déchetterie Route de la Joretta, 1625 Sâles Toute l année Toute l année Toute l année Points

Plus en détail

DÉCHETS MÉNAGERS. Mode d emploi. Point info 01 46 12 75 20. www.ville-montrouge.fr

DÉCHETS MÉNAGERS. Mode d emploi. Point info 01 46 12 75 20. www.ville-montrouge.fr DÉCHETS MÉNAGERS Mode d emploi Point info 01 46 12 75 20 www.ville-montrouge.fr C ollecte sélective en porte à porte, ramassage des encombrants, déchetterie, etc., la Ville de Montrouge propose une palette

Plus en détail

LA MAISON ECOCITOYENNE ITINERANTE

LA MAISON ECOCITOYENNE ITINERANTE LA MAISON ECOCITOYENNE ITINERANTE LIVRET D'ACCOMPAGNEMENT PEDAGOGIQUE Passer de citoyen témoin à citoyen acteur en intégrant la préservation de l environnement au quotidien, c est utile et c est possible

Plus en détail

ESII. Une entreprise éco-citoyenne

ESII. Une entreprise éco-citoyenne ESII Une entreprise éco-citoyenne ESII s inscrit dans une politique de développement durable garantissant la mise en œuvre de pratiques sans danger pour l environnement ainsi que le respect des normes

Plus en détail

Notre Alimentation Notre Climat. Notre Monde. environnement. changement climatique. Prenons soin de notre environnement

Notre Alimentation Notre Climat. Notre Monde. environnement. changement climatique. Prenons soin de notre environnement Notre Climat RÉALISEZ LA PREMIÈRE OU LA SECONDE ACTIVITÉ DE CETTE SECTION EN FONCTION DE VOTRE TRANCHE D ÂGE. PUIS CHOISISSEZ TROIS ACTIVITÉS SUPPLÉMENTAIRES SUR LA LISTE CI-APRÈS. Prenons soin de notre

Plus en détail

Plate-forme énergie. Filière de la biomasse forestière

Plate-forme énergie. Filière de la biomasse forestière Plate-forme énergie Filière de la biomasse forestière Mars 2013 Table des matières 1. Principes généraux... 0 2. Ce qu on entend par économie d énergie... 1 3. Réflexion sur les sources d énergie à privilégier...

Plus en détail

Développement durable

Développement durable Développement durable Parcours élèves Correction Jusqu à la 4 è D E V E L O P P E M E N T 2 0 1 5 U R A B L E Département éducation formation Avenue Franklin D. Roosevelt 75008 Paris www.palais-decouverte.fr

Plus en détail

gestes éco-durables gestes F conseils herault.fr herault.fr Direction de la communication du Département de l Hérault juin 2010

gestes éco-durables gestes F conseils herault.fr herault.fr Direction de la communication du Département de l Hérault juin 2010 gestes F conseils herault.fr Direction de la communication du Département de l Hérault Création : LOWE STRATÉUS Illustrations : Soup/Lezilus juin 2010 34 gestes éco-durables herault.fr 34 gestes écodurables

Plus en détail

Le guide des bonnes pratiques Développement Durable

Le guide des bonnes pratiques Développement Durable Le guide des bonnes pratiques Développement Durable Lors de la mise en place de notre Plan à Moyen Terme Ambitions 2012, nous avons pris ensemble sept engagements coopératifs. L un d eux est de favoriser

Plus en détail

Charte «Etretat plage propre»

Charte «Etretat plage propre» Charte «Etretat plage propre» «Etretat Plage Propre» est une opération de sensibilisation à la protection de l environnement et plus particulièrement du littoral, destinée à nos stagiaires, aux estivants,

Plus en détail

À recycler ou pas? Guide pratique du tri

À recycler ou pas? Guide pratique du tri À recycler ou pas? Guide pratique du tri Pour trier, quels sont vos équipements? Pour les bouteilles et flacons en plastique, les emballages métalliques, les cartonnettes et les briques alimentaires Pour

Plus en détail

1 re édition / mai 2005. Écologie au travail MANUEL DE L' ÉCO-AGENT

1 re édition / mai 2005. Écologie au travail MANUEL DE L' ÉCO-AGENT 1 re édition / mai 2005 Écologie au travail MANUEL DE L' ÉCO-AGENT La municipalité a décidé de lancer une démarche de développement durable dans les services de la Ville. Bientôt, un document fixant les

Plus en détail

Environnement Organisation de manifestations sportives en Bourgogne, vers des solutions durables...

Environnement Organisation de manifestations sportives en Bourgogne, vers des solutions durables... Sommaire Direction Régionale Jeunesse et Sports de BOURGOGNE Avant propos p.1 1/ Achats divers p.3 2/ Alimentation et restauration p.3 3/ Aménagement du site p.4 4/ Déchets p.4 5/ Économies d eau p.6 6/

Plus en détail

Séminaire au centre Tadjabone LES ENERGIES RENOUVELABLES

Séminaire au centre Tadjabone LES ENERGIES RENOUVELABLES PRESENTATION Séminaire au centre Tadjabone LES ENERGIES RENOUVELABLES Organisé avec France Volontaires 24/05/2014 1 ORGANISATION DE LA JOURNEE 10H30 // 11H00 // 11H30 // Accueil et arrivée des participants

Plus en détail

Devenez point de chute d une ferme du réseau québécois d agriculture soutenue par la communauté (ASC)

Devenez point de chute d une ferme du réseau québécois d agriculture soutenue par la communauté (ASC) GUIDE À L INTENTION DES ORGANISATIONS Devenez point de chute d une ferme du réseau québécois d agriculture soutenue par la communauté (ASC) Pour des paniers de légumes locaux et sains, directement livrés

Plus en détail

La collecte des papiers de bureau

La collecte des papiers de bureau Développement durable La collecte des papiers de bureau 1 LE SIVOM DU BAS-BUGEY Compétences La collecte des ordures ménagères La collecte sélective 3 déchetteries : Belley, Culoz et Virieu le Grand Quai

Plus en détail

GUIDE DES BONNES PRATIQUES ENVIRONNEMENTALES

GUIDE DES BONNES PRATIQUES ENVIRONNEMENTALES GUIDE DES BONNES PRATIQUES ENVIRONNEMENTALES Ville de Saint-Laurent d Aigouze [ [ Le mot du Maire Le développement durable est un enjeu de société majeur, et bien plus qu un effet de mode. Les changements

Plus en détail

MACIF. La Macif, histoire et valeurs. La Macif, en quelques chiffres BONNES PRATIQUES. 1- Eco-management MUTUELLE

MACIF. La Macif, histoire et valeurs. La Macif, en quelques chiffres BONNES PRATIQUES. 1- Eco-management MUTUELLE MUTUELLE MACIF Macif Nord-Pas de Calais B.P. 169 59029 Lille Cedex Site : www.macif.fr Directeur régional : Jean-Jacques Roy Contact : Jean Quéméré La Macif, histoire et valeurs Depuis 1960, la Macif est

Plus en détail

DIRECTION DE L ÉTABLISSEMENT Directeur / Gérant

DIRECTION DE L ÉTABLISSEMENT Directeur / Gérant DIRECTION DE L ÉTABLISSEMENT Directeur / Gérant J anticipe la réglementation, je gère de façon proactive. Les bonnes questions, oui, mais lesquelles? 1 J éco-conçois La construction de mon établissement

Plus en détail

Eco gestes au bureau

Eco gestes au bureau Eco gestes au bureau Un français passe environ 40 % de son temps quotidien au travail, trajets domicile travail compris Au travail réduire son impact sur l environnement, c est faire des gestes simples

Plus en détail

Tri et réduction des déchets

Tri et réduction des déchets Tri et réduction des déchets dans les locaux sociaux de son établissement # 1 - Organiser le tri dans les locaux sociaux # 2 - Valoriser les déchets en organisant la collecte des poubelles # 3 - Communiquer

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE PROJET DE LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE AU SEIN DE LA RESTAURATION COLLECTIVE

DOSSIER DE PRESSE PROJET DE LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE AU SEIN DE LA RESTAURATION COLLECTIVE DOSSIER DE PRESSE PROJET DE LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE AU SEIN DE LA RESTAURATION COLLECTIVE Visite de presse mardi 14 avril 2015, restaurant scolaire de Saint-Pierre Dossier de presse - Projet

Plus en détail

déchets ménagers Collecte en apport aux colonnes Tél. 02 43 94 86 50 www.syndicatvaldeloir.fr

déchets ménagers Collecte en apport aux colonnes Tél. 02 43 94 86 50 www.syndicatvaldeloir.fr info service + Organisation de la collecte Demandez l autocollant «Stop pub»! Si vous ne souhaitez pas recevoir de publicités dans votre boîte à lettres, une seule solution : l autocollant «Stop pub»!

Plus en détail

consommateurs? Ethicity ypour le GIFAM Ethicity pour le GIFAM 16 septembre 2008

consommateurs? Ethicity ypour le GIFAM Ethicity pour le GIFAM 16 septembre 2008 Comment anticiper les attentes des consommateurs? Ethicity ypour le GIFAM Ethicity pour le GIFAM 16 septembre 2008 Conseil développement durable et marketing éthique Notre mission Initier et accompagner

Plus en détail

Russie. Europe de l Ouest. et europe de l Est. Afrique du Nord. et Golfe. Asie et Océanie. Afrique Subsaharienne. Japon, Australie et

Russie. Europe de l Ouest. et europe de l Est. Afrique du Nord. et Golfe. Asie et Océanie. Afrique Subsaharienne. Japon, Australie et Amérique 500 250 100 50 10 Énergie éolienne Biomasse du Nord Europe de l Ouest Russie et europe de l Est Amérique du Nord Europe de l Ouest Russie et europe de l Est Afrique du Nord et Golfe Inde Chine

Plus en détail

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse Auribeau-sur-Siagne Grasse Mouans-Sartoux Pégomas La Roquette-sur-Siagne Préambule... Le besoin de retrouver ses racines, une alimentation plus sûre,

Plus en détail

Les principaux thèmes liés à cette cause sont :

Les principaux thèmes liés à cette cause sont : S engager pour l environnement Les hommes sont dépendants de leur environnement : c est leur lieu de vie. C est pourquoi lutter contre la pollution et le gaspillage est important. La défense de l environnement,

Plus en détail

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion des déchets Des dizaines de manifestations musicales, sportives ou culturelles

Plus en détail

Bonjour! Je m appelle Photon, messager du soleil! Je viens te faire découvrir l énergie Photovoltaïque.

Bonjour! Je m appelle Photon, messager du soleil! Je viens te faire découvrir l énergie Photovoltaïque. Bonjour! Je m appelle Photon, messager du soleil! Je viens te faire découvrir l énergie Photovoltaïque. Question n 1 L'homme a besoin d'énergie pour se déplacer, se chauffer, faire fonctionner ses machines,

Plus en détail

Économisons. l eau. Une exposition de l agence de l eau Adour-Garonne. www.eau-adour-garonne.fr

Économisons. l eau. Une exposition de l agence de l eau Adour-Garonne. www.eau-adour-garonne.fr Économisons l eau Une exposition de l agence de l eau Adour-Garonne Des économies faciles à réaliser Á confort égal, économiser 30% d eau avec des petits équipements adaptables, rentabilisés en moins d

Plus en détail

économiser l énergie et l eau au quotidien c est facile!

économiser l énergie et l eau au quotidien c est facile! économiser l énergie et l eau au quotidien c est facile! En France, chaque ménage émet dans l'atmosphère 1,5 tonnes de CO 2 par an. La moitié de ces émissions est due à nos comportements quotidiens source

Plus en détail

Le cabinet du géomètreexpert

Le cabinet du géomètreexpert Le cabinet du géomètreexpert Une gestion d entreprise éco-responsable Notre Agenda 21 en marche, c est d abord penser global et agir local. Parmi les premières actions concrètes locales qui peuvent être

Plus en détail

COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE SUR L ENVIRONNEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE SUR L ENVIRONNEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE SUR L ENVIRONNEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE 1055, 116 e Rue Ville Saint-Georges (Québec) G5Y 3G1 La présente politique a

Plus en détail

LES ENERGIES RENOUVELABLES. Dr Marwan JARKAS

LES ENERGIES RENOUVELABLES. Dr Marwan JARKAS LES ENERGIES RENOUVELABLES Dr Marwan JARKAS Plan de l exposée : I - Définition de l énergie renouvelable II - Différentes types de l énergie renouvelable 1. Energie éolienne 2. Energie solaire 3. Energie

Plus en détail

UNE REFLEXION PREALBLE

UNE REFLEXION PREALBLE UNE REFLEXION PREALBLE NOUS N AVONS JAMAIS ETE AUSSI RICHES IL N Y A JAMAIS EU AUTANT DE PAUVRES QUI GERE LA REPARTITION? 1 ÉNERGIE ET TRANSITION Comprendre la situation est facile Ce qu il faut faire

Plus en détail

UTILISER DU PAPIER PEFC : UN GESTE ECO-RESPONSABLE

UTILISER DU PAPIER PEFC : UN GESTE ECO-RESPONSABLE 10-31-1335 / Certifié / Ce produit est issu de forêts gérées durablement et de sources contrôlées. / pefc-france.org > www.pefc-france.org : +33 1 82 53 60 60 PHOTO : Fotolia / J.Delpire / Mai 2014 Retrouvez

Plus en détail

Conservation, efficacité et fourniture de l énergie

Conservation, efficacité et fourniture de l énergie Ministère de l Énergie Printemps 2015 Conservation, efficacité et fourniture de l énergie Fiche d information Déclaration de principes provinciale, 2014 La Déclaration de principes provinciale de 2014

Plus en détail

Comment optimiser la performance énergétique de son logement?

Comment optimiser la performance énergétique de son logement? Comment optimiser la performance énergétique de son logement? Janvier 2014 AHF / J.M. VOGEL Plan de la présentation Contexte Objectifs Faire un premier bilan énergétique Les différents travaux d économies

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

Square Patriarche et place Jean-Jaurès À PARTIR DE 11 h

Square Patriarche et place Jean-Jaurès À PARTIR DE 11 h Square Patriarche et place Jean-Jaurès À PARTIR DE 11 h Édito En route pour la COP21! Dans six mois, le 30 novembre 2015, le coup d envoi de la 21 e conférence internationale pour le climat sera donné

Plus en détail

Le livret Vert de votre logement

Le livret Vert de votre logement Le livret Vert de votre logement ENSEMBLE TRIONS! PROTEGEONS NOTRE ENVIRONNEMENT BOUTEILLES ET FLACONS PLASTIQUES CARTONS ET CARTONNETTES EMBALLAGES MÉTALLIQUES Seuls ces emballages sont recyclables!!!

Plus en détail

L ÉNERGIE C EST QUOI?

L ÉNERGIE C EST QUOI? L ÉNERGIE C EST QUOI? L énergie c est la vie! Pourquoi à chaque fois qu on fait quelque chose on dit qu on a besoin d énergie? Parce que l énergie est à l origine de tout! Rien ne peut se faire sans elle.

Plus en détail

Ce qui sort, ce qui est rejeté

Ce qui sort, ce qui est rejeté Une administration consomme de l énergie (électricité, gaz, charbon, fioul ), des consommables (papier, cartouche d encre ), de l eau, etc. Nos activités ont donc des impacts sur l environnement, parmi

Plus en détail

au concept de «développement durable» Pour une éducation ouverte sur le monde

au concept de «développement durable» Pour une éducation ouverte sur le monde Fiche prolongement 6 Du lien entre environnement et développement au concept de «développement durable» Pour une éducation ouverte sur le monde 20% de la population mondiale consomme 87 % des ressources

Plus en détail

Chapitre 8 production de l'énergie électrique

Chapitre 8 production de l'énergie électrique Chapitre 8 production de l'énergie électrique Activité 1 p 116 But Montrer que chaque centrale électrique possède un alternateur. Réponses aux questions 1. Les centrales représentées sont les centrales

Plus en détail

eedd LA PLANETE N EST PAS UNE POUBELLE 1/7

eedd LA PLANETE N EST PAS UNE POUBELLE 1/7 eedd LA PLANETE N EST PAS UNE POUBELLE 1/7 I- ETUDE D UNE PHOTOGRAPHIE DE YANN ARTHUS-BERTRAND : Stockage d ordures dans la périphérie de Saint-Domingue en République dominicaine au cœur des Caraïbes Légende

Plus en détail

Contribution des industries chimiques

Contribution des industries chimiques Contribution des industries chimiques au débat national sur la transition énergétique Les entreprises de l industrie chimique sont des acteurs clés de la transition énergétique à double titre. D une part,

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE DÉCO Ambiance automnale pour décor original Rangements, mobilier, cloisons, peinture AMÉNAGER LES PETITS ESPACES Incendie, cambriolage ON S'ALARME! BÉTON, CUIVRE, ZINC, ALU, BOIS Rénovation durable du

Plus en détail

Association des. Objectifs. convivialité, réunir les habitants autour du jardinage. action sociale, action environnementale,

Association des. Objectifs. convivialité, réunir les habitants autour du jardinage. action sociale, action environnementale, Objectifs Association des convivialité, réunir les habitants autour du jardinage action sociale, création de jardins familiaux action environnementale, promouvoir un jardinage respectueux de l environnement

Plus en détail

Les sources d énergie D où vient l énergie? 52 non renouvelables, renouvelables

Les sources d énergie D où vient l énergie? 52 non renouvelables, renouvelables Les sources d énergie D où vient l énergie? 52 non renouvelables, renouvelables Objectifs Matériel Matériel Découvrir Connaître les la différentes signification sources du mot d énergie.. Fiche image 1

Plus en détail

Les plastiques en débat 2014

Les plastiques en débat 2014 Les plastiques en débat 2014 Pratique Léger Astucieux Solide Transformable Indispensable Qualifié Utile Esthétique 3eD_college_LES_CAMPELIERES Collège Les Campelières 121 Chemin Campelières 06250 Mougins

Plus en détail