D ans ma tête, adolescente, je

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "D ans ma tête, adolescente, je"

Transcription

1 14 Migros Magazine 4, 25 janvier 2010 D ans ma tête, adolescente, je me disais que personne ne voudrait m épouser. Pourraisje avoir des enfants, créer une belle famille un jour? Je souffrais énormément.» Difficile à imaginer lorsque l on rencontre la joyeuse quadra Ruby Sudan. Son fond de teint, «enfin de la bonne couleur et qui résiste à l eau», cache les taches blanches sur ses paupières et autour de sa bouche. Ses vêtements camouflent un cou décoloré, des jambes mouchetées, des bras et un dos marqués par la dépigmentation. «Je ne sors jamais sans maquillage. En été, je ne porte pas de jupe ni de décolletés, alors que j en rêve. Sinon, j ai l impression d être comme une intouchable en Inde. Les gens me regardent comme si j avais la lèpre. Pourtant, je ne suis pas contagieuse.» La maladie apparaît sans raison apparente Le vitiligo est apparu à 14 ans chez la Vaudoise, originaire de l île Maurice. Sans raison apparente, aucun membre de sa famille n en souffre. D abord sur le visage, puis sur une main. On lui a fait des piqûres, on lui a proposé des crèmes, sans trop savoir de quoi il s agissait. «Une fois arrivée en Suisse, en 1989, j ai appris le nom de cette maladie. Et c est aussi ici que mon vitiligo s est vraiment développé.» Son dos, ses jambes perdent de leur couleur. Ruby Sudan avale des comprimés à jeun, qui lui donnent des nausées et des maux de tête. Ces médicaments l obligent à porter des lunettes de soleil, y compris lorsqu il neige et que le temps est brumeux. Elle découvre aussi les cabines à rayons UV, pendant six mois, deux fois par semaine. «Je devenais rouge, comme dans un solarium, et rien n y changeait.» Au soleil, même avec une protection 60, sa peau brûle. En voiture, des gants sont indispensables au volant, car les rayons traversent les vitres. «Il y a trois ans, j ai tout arrêté. J utilise uniquement une pommade sur le visage, destinée aux personnes qui souffrent du psoriasis.» Des regards difficiles à supporter Dans le bus, il est arrivé qu une mère change de place avec son enfant pour qu il n ait pas à regarder la Vaudoise d adoption, qui ce jour-là avait laissé ses bras en vue. Les escapades à la piscine avec ses trois bambins étaient de véritables épreuves. «Je me sentais gênée par le regard des gens. Et puis finalement, je me suis dit qu il ne s agissait que de curiosité. J ai accepté.» Son mari l a beaucoup épaulée, à chaque coup de déprime. Surtout lorsque le printemps arrive et que les plaques se multiplient. «Il m a toujours encouragée. Mes enfants ne s en sont pas plaints. Je suis contente d avoir une famille et de ne pas être toute seule à pleurer sur mon sort.» Dans ses différents jobs, femme de ménage, aide-cuisinière, maman de jour, ses taches ont provoqué des questionnements. «A chaque fois, j explique ce qu est le vitiligo, que ça n est pas dangereux. Je le vis bien. Contrairement à une vendeuse que j ai rencontrée, qui subit les remarques de clients dégoûtés par ses mains tachetées. C est dur.» Des rencontres qui font du bien En 2005, Ruby Sudan est devenue responsable romande vitiligo au sein de la Société suisse du psoriasis et du vitiligo. Une activité de bénévole qui lui permet de rencontrer des semblables, de parta- Le mal dans sa peau Michael Jackson en a souffert: le vitiligo, dépigmentation de la peau, touche 1% de la population mondiale. Une maladie dite «cosmétique» qui peut aussi ronger de l intérieur. Témoignages.

2 RÉCIT VIVRE AVEC LE VITILIGO 15 Ruby Sudan: «Je suis dépigmentée de la tête aux pieds, j en ai énormément pleuré. Aujourd hui, j essaie de m en moquer.» ger des soucis, des trucs et astuces. «Depuis que j ai intégré le groupe, je me sens mieux. Je suis dépigmentée de la tête aux pieds, j en ai énormément pleuré. Aujourd hui, j essaie de m en moquer.» Chez Alice*, 53 ans, le vitiligo a fait son apparition juste avant le décès de son père, atteint d un cancer. Deux toutes petites taches sur le visage, il y a deux ans et demi. «Je ne m en suis pas souciée sur le moment. En vacances au bord de la mer, les taches se sont accentuées et multipliées.» Son dermatologue lui annonce qu elle souffre du vitiligo. Elle en rit. «J ai dit à mon mari, j ai la même maladie que Michael Jackson!» Les premiers essais de luminothérapie, remboursés par les assurances, ne fonctionnent pas. Trois par semaine durant deux mois, puis deux fois encore deux mois. Et elle prend conscience que cette maladie risque de la suivre jusqu à la fin de ses jours. «Les taches me rendaient malheureuse. J espérais tellement une amélioration.» Des séances laser non remboursées En 2008, Alice tente la thérapie au laser non remboursée par l assurance de base, ni par sa complémentaire à Lausanne. «Je devais m y rendre non maquillée. Du coup, j avais l impression qu on ne voyait que mes taches. Pourtant, je n ai jamais entendu aucune remarque désagréable.» Les séances font leur effet, mais nécessitent une certaine organisation. Deux fois par semaine, quatre heures de trajet aller-retour, pour cinq minutes d exposition. «Finalement, je me suis acheté un ipod. Je lis aussi dans le train, je m exerce aux mots croisés. C est devenu du temps que je m octroie.» Pour dénicher un maquillage camouflage efficace, elle a réalisé de nombreuses re-

3 Migros Magazine 4, 25 janvier 2010 RÉCIT VIVRE AVEC LE VITILIGO 17 cherches sur internet. «J ai essayé les autobronzants, qui viraient à l orange. Après de nombreux tests, j ai trouvé un bon fond de teint. Je me maquille aussi lorsque je me rends au fitness.» Sa grande inquiétude: l élargissement des taches, qu elles couvrent son visage. «Quand j en vois de nouvelles sortir, cela me tombe un peu sur le moral.» Au quotidien, Alice évite d en parler et se contente de répondre aux questions. Ses collègues les plus proches sont prévenus, sa famille le vit bien. «Je veux rester positive. Le vitiligo n est pas contagieux, ne fait pas mal et n est pas dangereux. Cette phrase m aide à accepter la maladie.» Virginie Jobé Photos Caroline Imsand *Prénom d emprunt Infos: Assemblée des membres de la Société suisse du psoriasis et du vitiligo à Berne, le 13 mars dès 11 h; PAROLES D EXPERTE Le D r Véronique Emmenegger, dermatologue et lasériste à Lausanne, traite de nombreux cas de vitiligo. Qu est-ce que le vitiligo? D où vient le vitiligo? A l heure actuelle, diverses pistes sont étudiées et l origine génétique est régulièrement discutée. Il peut se déclarer à tout âge. On évoque souvent les chocs, surtout affectifs: un divorce ou la perte d un parent cher pour un enfant par exemple. Un accident de voiture, n importe quel accident physique peut provoquer le vitiligo. Chez les adultes, le stress est aussi un facteur. De nos jours, le contexte professionnel doit être pris en compte. En guérit-on? Oui, c est possible. Mais le vitiligo reste une maladie qu il faut traiter au cas par cas. L UVB thérapie est devenue le traitement de choix du vitiligo. La photothérapie UVB sélective est proposée pour le vitiligo étendu. On se sert du laser 308 nanomètres, permettant d obtenir des résultats plus rapidement, pour les zones localisées, avec de très bonnes repigmentations pour le visage par exemple. L exposition aux UVB pourrait provoquer des cancers D où l intérêt d effectuer un traitement médical, ce qui limite fortement les risques. La lumière UVB doit être délivrée à très petites doses contrôlées. Par ailleurs, une peau de vitiligo dépigmentée est photosensible à l extrême. Un patient qui adore les sports nautiques se retrouve très handicapé à cause de cette maladie. Impossible d aller sur le lac, il rougit vite même avec une très haute protection Quelles sont les conséquences de cette maladie au quotidien? Cette maladie est dévastatrice pour celui qui en souffre. Son impact sur la vie sociale, limitation extrême des activités sportives, évitement des relations inter-personnelles, frein dans les relations intimes (atteinte fréquente des organes génitaux), fait que le vitiligo dépasse largement le seul aspect cosmétique. Publicité La voie la plus simple vers votre propre oasis de bien-être. Avec un siège WC adaptable Geberit AquaClean, vous apportez un confort d un genre nouveau dans votre salle de bain sans devoir la transformer. Lejet d une eau tempérée bienfaisante vous lave tout en douceur. Les soins du corps ainsi prodigués vous apportent bien plus qu une éphémère sensation de fraîcheur. Coupon-réponse Monsieur Madame J aimerais recevoir de la documentation J aimerai tester le système de douche durant 30 jours pour seulement CHF 300. Nom: Prénom: Téléphone: Rue: Système de douche raffiné La douche multifonctionnelle vous procure une sensation incomparable de propreté et de fraîcheur. S adapte à tous les WC Le siège WC s installe en un tour de main. Idéal aussi pour les appartements en location. NPA/lieu: Merci d envoyer le coupon à: Geberit Vertriebs AG, Soorpark, CH-9606 Bütschwil. Plus d infos sur ou au MWII10

4 18 Migros Magazine 4, 25 janvier 2010 Le pinceau du sacré Depuis trente ans, Tatiana Chirikova se penche sur les visages du divin. Manie le cinabre et la feuille d or, avec une patience de moine orthodoxe. Rencontre avec une femme hors du temps, maître d icônes. Une image sacrée naît sous le pinceau de Tatiana Chirikova. Chaque couleur est obtenue à partir de pierres semi-précieuses ou de pigments mélangés à du jaune d œuf. T érébenthinedansl air,retables, triptyques, fonds dorés. Des Christ, des Vierges, des Saintes-Trinités. Visages hiératiques et mains de grâce, œuvres du XVIII e siècle et travaux en cours, dans l atelier lausannois de Tatiana Chirikova, on oublie le bruit de la ville, les feux rouges et la modernité. A 58 ans, cette femme est maître d icônes et restauratrice d art, pour le côté jour. Et peintre en liberté, pour le côté nuit. Oui, Tatiana Chirikova a deux vies ou même trois, si ce n est davantage. Et s en accommode très bien. Elle fait partie de ces êtres habités, traversés par des mondes, l imagination sans brides, pétrie de mythologies, de fantômes gothiques, d ésotérisme. Avec, en toile de fond, le souffle de Dostoïevksi et l élan marin du Kamtchatka, la grandeur défaite de Saint-Pétersbourg, où elle a grandi et vécu jusqu à 40 ans, avant de partir pour l Occident rêvé. Instinctive et animale, Tatiana Chirikova, sauf quand elle peint des icônes. Choisis pour leur patience et pour leur humilité Là, c est autre chose. Une écriture avec ses propres lois, où tout est codifié. D ailleurs, ses élèves, elle les choisit comme ça: pour leur patience et leur humilité. «Je prends des gens qui n ont pas forcément une culture artistique. C est un chemin de moine, d ascète, où l on renonce totalement à sa volonté.» De ses années de pèlerinage dans les monastères du nord de la Russie, entre autres, elle a gardé le goût du sacré, la force du trait, la concentration extrême. Sur un support de bois, tilleul pour la Vierge et chêne pour le Christ, elle commence par tracer les lignes. De l intérieur vers l extérieur. Toujours. Dans le sens de la générosité. Et au pinceau exclusivement, en poils de martre taillés en cathédrale, «cette épée de l iconographe directement reliée au cœur». Avec ce savoir-faire qui lui permet de dessiner à main levée, entre deux respirations, quand l âme se vide et s apaise. Le travail de l icône s écrit comme une symphonie soigneusement orchestrée. D abord les traits au cinabre, le passage à la feuille d or, puis l ouverture à la détrempe. Pour la peau des visages, toujours le même mélange d ocre, d os brûlés, d oxyde de fer et de blanc. Comme le mariage de l éternité, du chaos et de l amour divin. Chaque couleur est obtenue à l ancienne, à partir de pierres semi-précieuses ou de pigments du commerce mélangés à du jaune d œuf. «On copie, mais c est à chaque fois renouvelé. Comme le Notre Père que l on dit depuis 2000 ans.» De même, pas question de donner une expression aux visages dessinés. Parce que ceux-ci ne doivent pas traduire une émotion particulière, mais refléter tous les états d âme possibles d une vie. «Nous sommes le pinceau de Dieu» Toutes les étapes de l œuvre seront recouvertes. Et redécouvertes sept fois. Sept couches toujours plus claires, comme une lente marche «de l obscurité vers la lumière». Un chemin tracé, un acte de foi. «Nous sommes le pinceau de Dieu. Mais il faut d énormes connaissances ou être guidé par quelqu un.» Oui, l écriture d une icône ne repose pas que sur des connaissances techniques, mais aussi théologiques. Il y a de la méditation dans cet «art très intime pendant lequel on peut discuter avec Dieu». «Je suis concentrée à tel point que rien ne me dérange. Je pourrais réaliser une icône même la tête en bas, un pied attaché ou réveillée en pleine nuit.» A la manière des maîtres de la calligraphie chinoise, à chacun de trouver sa mise en condition, sa forme de purification. «Pour certains, ce sera boire de la vodka à outrance ou prier pendant deux mois pour atteindre cet état d humilité.» Pour Tatiana Chirikova, pas de prière ni de préparation préalable, encore moins d accompagnement musical. Seul le silence lui est indispensable «pour écouter l énergie divine et son cœur.» De cette humanité-là, de cette qualité d âme dépendra la beauté de l icône. Sûr que, pour cette artiste, l art de l icône fait sens, même en plein XXI e siècle. «L icône donne un message religieux, la beauté et le

5 RÉCIT TATIANA CHIRIKOVA 19 sens de l unité du vivant. C est le seul art sacré qui ait survécu jusqu à nos jours, dans toute sa plénitude.» Tatiana Chirikova se dit orthodoxe, ne croit pas aux non-croyants, seulement aux cyniques ou à ceux qui vivent dans l ignorance. Austère? Pas le moins du monde. Elle aime rire et plonger dans des pensées profondes comme on se renouvelle dans les eaux du Pacifique. D ailleurs, versant nuit, elle se lâche en grand format et peint de monumentales toiles oniriques et charnelles. Une vision dense, herbeuse et marine à la fois, bouillonnante de sabbats et de femmes-grenouilles. «J étais certainement sorcière sous l Inquisition dans une autre vie», dit-elle pour toute explication. Dans son appartement chargé de tableaux jusqu au plafond comme la chapelle Sixtine, qu elle partage avec son mari, peintre suisse, elle dessine tout ce qui lui passe par la tête. Peur de rien? «Visiblement non. J ai une existence pleine de bonheur. Oui, la vie heureuse existe.» Patricia Brambilla Photos Loan Nguyen Tatiana Chirikova: «C est un art très intime pendant lequel on peut discuter avec Dieu.» A voir: «Images saintes. Maître Denis, Roublev et les autres». Les plus belles icônes russes de la galerie Tretiakov de Moscou sont à voir à la Fondation Gianadda, jusqu au 13 juin. Infos sur Tatiana Chirikova exposera ses toiles à la Galerie Picpus à Montreux, du 29 avril au 5 juin. Quant à son atelier d icônes à Lausanne, il ouvrira ses portes au public début juillet. Infos sur

Le traitement du vitiligo interview du Prof. Braathen

Le traitement du vitiligo interview du Prof. Braathen LPS 3/2015 MÉDECINE Le traitement du vitiligo interview du Prof. Braathen CHRISTA INGLIN Le Prof. Lasse Roger Braathen est médecin spécialiste en dermatologie, allergologie et immunologie clinique. Après

Plus en détail

Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 PAU 2015 Criteris de correcció ALERTE AUX «BIG MOTHERS»

Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 PAU 2015 Criteris de correcció ALERTE AUX «BIG MOTHERS» Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 SÈRIE 2 Comprensió escrita ALERTE AUX «BIG MOTHERS» 1. Oui, leur utilisation augmente progressivement. 2. Pour savoir si sa fille est rentrée à l heure prévue.

Plus en détail

À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore.

À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore. À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore. «Tu seras aimée le jour où tu pourras montrer ta faiblesse, sans que l autre s en serve pour affirmer sa force.» Cesare PAVESE.

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Bienvenue à la Maison des Arts

Bienvenue à la Maison des Arts Bienvenue à la Maison des Arts Livret jeu pour les enfants Exposition Jacques MONORY Du 25 janvier au 7 mars 2004 Aujourd hui grâce à ton livret jeu, tu vas pouvoir découvrir l univers de JACQUES MONORY

Plus en détail

RISQUES SOLAIRES CE QU IL FAUT SAVOIR POUR QUE LE SOLEIL RESTE UN PLAISIR

RISQUES SOLAIRES CE QU IL FAUT SAVOIR POUR QUE LE SOLEIL RESTE UN PLAISIR RISQUES SOLAIRES CE QU IL FAUT SAVOIR POUR QUE LE SOLEIL RESTE UN PLAISIR PROFITEZ DU SOLEIL EN TOUTE SÉCURITÉ Nous profitons tous du soleil et en connaissons ses bienfaits : il dope le moral et favorise

Plus en détail

Psoriasis & Sport. Pour un meilleur accès des personnes psoriasiques aux activités sportives. Qui le psoriasis touche-t-il?

Psoriasis & Sport. Pour un meilleur accès des personnes psoriasiques aux activités sportives. Qui le psoriasis touche-t-il? Psoriasis, let s sport together! Psoriasis & Sport Pour un meilleur accès des personnes psoriasiques aux activités sportives Qui le psoriasis touche-t-il? On estime que 2 à 3 % de la population belge est

Plus en détail

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Stephen Wang COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Mariage, sacerdoce, vie consacrée, diaconat permanent, célibat «Petits Traités Spirituels» Série III «Bonheur chrétien» éditions des Béatitudes Ava n t-p r o

Plus en détail

Guide du petit visiteur. Exposition HAÏKU CONVERSATIONS AUTOUR DU PAYSAGE JEAN-FRANÇOIS VAN HAELMEERSCH, NATHALIE AMAND, PAUL ROLAND

Guide du petit visiteur. Exposition HAÏKU CONVERSATIONS AUTOUR DU PAYSAGE JEAN-FRANÇOIS VAN HAELMEERSCH, NATHALIE AMAND, PAUL ROLAND Guide du petit visiteur Exposition HAÏKU CONVERSATIONS AUTOUR DU PAYSAGE JEAN-FRANÇOIS VAN HAELMEERSCH, NATHALIE AMAND, PAUL ROLAND DU 13 AVRIL AU 10 MAI Arrêt59, Centre Culturel de Péruwelz Petits jeux

Plus en détail

VIVRE LA COULEUR DOSSIER PÉDAGOGIQUE. Musée des beaux-arts de Brest

VIVRE LA COULEUR DOSSIER PÉDAGOGIQUE. Musée des beaux-arts de Brest VIVRE LA COULEUR DOSSIER PÉDAGOGIQUE Musée des beaux-arts de Brest 1 Les objectifs : - Comment percevons-nous les couleurs? Quel rôle joue le cerveau? - Comprendre les choix et les procédés de création

Plus en détail

RESSOURCEMENT SUR MESURE

RESSOURCEMENT SUR MESURE RESSOURCEMENT SUR MESURE Le Centre Assomption de Lourdes propose d avril à octobre la formule innovante du RESSOURCEMENT SUR MESURE La nouvelle équipe d animation, composée de sœurs et de laïcs, répond

Plus en détail

RISQUES SOLAIRES CE QU IL FAUT SAVOIR POUR QUE LE SOLEIL RESTE UN PLAISIR

RISQUES SOLAIRES CE QU IL FAUT SAVOIR POUR QUE LE SOLEIL RESTE UN PLAISIR RISQUES SOLAIRES CE QU IL FAUT SAVOIR POUR QUE LE SOLEIL RESTE UN PLAISIR PROFITEZ DU SOLEIL EN TOUTE SÉCURITÉ Nous profi tons tous du soleil et en connaissons ses bienfaits : il dope le moral et favorise

Plus en détail

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint 1 Esprit Saint, que fais-tu dans le cœur des personnes? 2 Le 3 ème CLIC nous a donné des indices en provenance de la Bible

Plus en détail

Parent avant tout Parent malgré tout. Comment aider votre enfant si vous avez un problème d alcool dans votre famille.

Parent avant tout Parent malgré tout. Comment aider votre enfant si vous avez un problème d alcool dans votre famille. Parent avant tout Parent malgré tout Comment aider votre enfant si vous avez un problème d alcool dans votre famille. Edition: Addiction Suisse, Lausanne 2012 Que vous soyez directement concerné-e ou que

Plus en détail

Bien profiter des rayons du soleil D ES CONSEILS DE PRÉVENTION POUR SE PROTÉGER DU SOLEIL

Bien profiter des rayons du soleil D ES CONSEILS DE PRÉVENTION POUR SE PROTÉGER DU SOLEIL Bien profiter des rayons du soleil D ES CONSEILS DE PRÉVENTION POUR SE PROTÉGER DU SOLEIL Le soleil joue un rôle important dans notre vie et participe à notre bien-être physique et moral Il aide également

Plus en détail

La mort est comme une. chandelle. qui s éteint lorsque. le soleil se lève. CHSLD (villa Pabok)

La mort est comme une. chandelle. qui s éteint lorsque. le soleil se lève. CHSLD (villa Pabok) La mort est comme une chandelle qui s éteint lorsque le soleil se lève CHSLD (villa Pabok) Nous attirons plus particulièrement votre attention sur les besoins du résidant à ses derniers moments de vie

Plus en détail

REVEIL. Simone est en petite voiture. Autour d elle, tous les autres. A quelques pas, la paire de chaussures.

REVEIL. Simone est en petite voiture. Autour d elle, tous les autres. A quelques pas, la paire de chaussures. REVEIL Simone est en petite voiture. Autour d elle, tous les autres. A quelques pas, la paire de chaussures. Simone : Rabattre les couvertures Le Chef de gare : Madame votre fille La mère : Que dit-elle?

Plus en détail

Module Dieu demeure en nous Etape 1 Niveau : «Eveil à la foi et CE1» 1 ère séance (5 septembre 2015)

Module Dieu demeure en nous Etape 1 Niveau : «Eveil à la foi et CE1» 1 ère séance (5 septembre 2015) Module Dieu demeure en nous Etape 1 Niveau : «Eveil à la foi et CE1» 1 ère séance (5 septembre 2015) Enjeu: Tout homme a une vie intérieure. Tout homme a une vie intérieure sans en avoir forcément conscience.

Plus en détail

EMERVEILLE. Psaume 19

EMERVEILLE. Psaume 19 EMERVEILLE Psaume 19 Cédric Chanson La Colline, le 12 juillet 2015 Soli Deo Gloria 1. S émerveiller, remercier, partager (Faire passer et déguster des morceaux de melon) Comment vous trouvez ce melon?

Plus en détail

Vous pouvez les photocopier à loisir ou les télécharger sur le site de la Société Française de Dermatologie (www.sfdermato.net) au format PDF.

Vous pouvez les photocopier à loisir ou les télécharger sur le site de la Société Française de Dermatologie (www.sfdermato.net) au format PDF. PHOTODERMATOL OGIE Cher(e) ami(e), La Société Française de Dermatologie travaille conjointement avec divers groupes et sociétés thématiques pour mettre au point des fiches d information aux patients. Vous

Plus en détail

Hôtel Royal Barrière et Thalasso La Baule

Hôtel Royal Barrière et Thalasso La Baule Hôtel Royal Barrière et Thalasso La Baule L environnement... Entre Bretagne et Vendée, au creux de la Côte d Amour, découvrez une destination idéale et un hôtel de grand standing pour plonger aux sources

Plus en détail

Ma première Lettre. d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire

Ma première Lettre. d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire Ma première Lettre d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire Table des matières (par ordre alphabétique des prénoms): Page 3 : Anonyme Page 4 : Anonyme Page 5 : Clara Page 6 : Anonyme

Plus en détail

C ÉTAIT POURTANT UN BON PRINCIPE...

C ÉTAIT POURTANT UN BON PRINCIPE... C ÉTAIT POURTANT UN BON PRINCIPE... Maxime : «J habite dans une petite ville avec mes parents. J ai été admis en formation d apprenti boulanger dans une grande ville voisine. La collocation? Je pense que

Plus en détail

PSOLEMEE. (PSOriasis Localisé : Evaluation MEdico-Economique) - AUTOQUESTIONNAIRE - INCLUSION. Date de remplissage

PSOLEMEE. (PSOriasis Localisé : Evaluation MEdico-Economique) - AUTOQUESTIONNAIRE - INCLUSION. Date de remplissage CENTRE HOSPITALIER ET UNIVERSITAIRE DE BORDEAUX UNIVERSITÉ VICTOR SEGALEN SERVICE DE PHARMACOLOGIE CIC 0005 PHARMACO-EPIDÉMIOLOGIE PSOLEMEE (PSOriasis Localisé : Evaluation MEdico-Economique) COHORTE «ASSOCIATION»

Plus en détail

Pour les offrandes, prenez un bol et collez autour une couronne comme pour faire une anse.

Pour les offrandes, prenez un bol et collez autour une couronne comme pour faire une anse. Section Premiers Pas 3 ème trimestre (B) Joas, l enfant roi pour le mois de Juillet Pour remplacer les cloches Vous pouvez demander à quelques personnes de récupérer des pots de yaourts. Les peindre dans

Plus en détail

Peau et soleil. Prévention et comportement. Syndicat National des Dermato-Vénéréologues avec le soutien des Laboratoires Vichy

Peau et soleil. Prévention et comportement. Syndicat National des Dermato-Vénéréologues avec le soutien des Laboratoires Vichy Peau et soleil Prévention et comportement La peau : un organe vital La Peau en chiffres Organe le plus lourd du corps humain : 4,5 kilos Surface : 2 m 2 Nombre de poils sur le corps : 200 000 à 1 million

Plus en détail

FR E S P A C E B I E N - Ê T R E

FR E S P A C E B I E N - Ê T R E ESPACE BIEN-ÊTRE FR UN VÉRITABLE PLAISIR DES SENS... S occuper de soi devient un délicieux instant de bien-être. Les soins de beauté ont des textures douces, fondantes et des parfums qui éveillent les

Plus en détail

Le Cauchemar révélateur

Le Cauchemar révélateur Le Cauchemar révélateur Hier c était le départ de ma mère. On l emmena à l aéroport. Elle devait partir pour son travail. Quand l avion dans lequel elle était décolla, il passa au-dessus de nos têtes.

Plus en détail

French Beginners (Section I Listening)

French Beginners (Section I Listening) 2008 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE SPECIMEN EXAMINATION French Beginners (Section I Listening) Transcript Question 1 Les jeunes d aujourd hui deviennent de plus en plus obèses. Lorsqu ils rentrent chez eux

Plus en détail

EXPO BEAULIEU LAUSANNE DU 7 AU 15 MARS 2015 SEMAINE 12 H - 20 H WEEK-ENDS 10 H - 18 H MAGAZINE

EXPO BEAULIEU LAUSANNE DU 7 AU 15 MARS 2015 SEMAINE 12 H - 20 H WEEK-ENDS 10 H - 18 H MAGAZINE présente EXPO BEAULIEU LAUSANNE DU 7 AU 15 MARS 2015 SEMAINE 12 H - 20 H WEEK-ENDS 10 H - 18 H MAGAZINE 2015 architecture Donner forme au quotidien Jardin Un monde de possibles DESIGN Variations esthétiques

Plus en détail

Je suis à l'hôpital. Éditeur: comité de soutien aux enfants atteints de tumeur ou de leucémie - Mayence

Je suis à l'hôpital. Éditeur: comité de soutien aux enfants atteints de tumeur ou de leucémie - Mayence Je suis à l'hôpital Je suis à l'hôpital tous droits réservés ce livre appartient à... Éditeur: comité de soutien aux enfants atteints de tumeur ou de leucémie - Mayence Idées et images: Textes: Conseillers

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

QUIZ 260-81512-B SE PROTÉGER DU SOLEIL, C EST PROTÉGER SA SANTÉ

QUIZ 260-81512-B SE PROTÉGER DU SOLEIL, C EST PROTÉGER SA SANTÉ QUIZ? 260-81512-B SE PROTÉGER DU SOLEIL, C EST PROTÉGER SA SANTÉ Testez vos enfants 10 questions pour jouer avec vos enfants 2. Nous sommes tous sensibles au soleil. VRAI! Le soleil est dangereux pour

Plus en détail

Dossier d individualisation

Dossier d individualisation Dossier d individualisation THÈME : LES MOTS DE LIAISON Nom : Prénom : Classe : i Mode d emploi 1 Observe puis lis attentivement la fiche cours «accompagnement». 2 Vérifie si le cours est compris en travaillant

Plus en détail

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23.

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. «Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. Pour faire suite au récit des disciples sur le chemin d Emmaüs et pour

Plus en détail

Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe

Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe de Luc Tartar * extraits * Les sardines (on n est pas des bêtes) - Qu est-ce qu

Plus en détail

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS Je suis une poupée dans une maison de poupée. Un jour j ai quitté mari et enfants, pourquoi? je ne sais plus très bien. À peine le portail s était-il refermé derrière

Plus en détail

«Artisans, à l œuvre!»

«Artisans, à l œuvre!» «Artisans, à l œuvre!» 1er sept 15 nov. Chers responsables ES, Thème : Depuis ton atelier, sois l artisan qui cherche et façonne un présent pour le monde. Message d année : «Il le regarda et il l aima»

Plus en détail

John : Ce qui compte, c est que tu existes toujours pour moi et que j existe toujours pour toi. Tu sais? Aujourd hui j ai pris mon diplôme de droit.

John : Ce qui compte, c est que tu existes toujours pour moi et que j existe toujours pour toi. Tu sais? Aujourd hui j ai pris mon diplôme de droit. Correspondance jusqu à la mort MARIA PHILIPPOU ========================= Mary : Mon cher John. J espère que tu vas bien. Je n ai pas reçu eu de tes nouvelles depuis un mois. Je m inquiète. Est-ce que tu

Plus en détail

bronzer oui... mais se protéger!

bronzer oui... mais se protéger! du grain de beauté au mélanome! Le grain de beauté est une tache pigmentée qui apparaît sur la peau dans l enfance. Il est développé à partir de mélanocytes. Chez l adulte on retrouve environ une vingtaine

Plus en détail

Irina L. Irina d ici. Témoignage recueilli en juin 2005

Irina L. Irina d ici. Témoignage recueilli en juin 2005 Irina L. Irina d ici Témoignage recueilli en juin 2005 Production : atelier du Bruit Auteur (entretiens, récit de vie, module sonore) : Monica Fantini Photos : Xavier Baudoin 197 7 Naissance à Caransebes,

Plus en détail

Témoignage. Gabrielle Charron-Rainville. Moka

Témoignage. Gabrielle Charron-Rainville. Moka Moka Gabrielle Charron-Rainville Témoignage À l été 2005, j'ai suivi une formation en leadership / apprenti-moniteur dans un camp en Ontario. J y ai amélioré mon anglais et eu énormément de plaisir. L

Plus en détail

Vaincre le mal de dos, la sciatique

Vaincre le mal de dos, la sciatique L ES LIVRES QUI SOIGNENT Docteur Patrick M. GEORGES Vaincre le mal de dos, la sciatique Groupe Eyrolles, 2005, ISBN 2-7081-3593-7 Notice explicative Comment utiliser ce livre pour aller mieux? Votre santé

Plus en détail

«Vivre est ce qu il y a de plus rare au monde. La plupart des gens existent, c est tout.» Oscar Wilde

«Vivre est ce qu il y a de plus rare au monde. La plupart des gens existent, c est tout.» Oscar Wilde «Vivre est ce qu il y a de plus rare au monde. La plupart des gens existent, c est tout.» Oscar Wilde Nous sommes tous en quête de bonheur et de plénitude et souvent profondément insatisfaits de notre

Plus en détail

Munich, le 27 octobre 2005. Bonjour les amis

Munich, le 27 octobre 2005. Bonjour les amis Munich, le 27 octobre 2005 Bonjour les amis Ces trois derniers mois, il y a eu parait-il, l été. Pourtant, avec toute cette pluie et tout ce froid, ça m a laissée un peut perplexe : le 18 août : «maman,

Plus en détail

SEMINAIRE SSF DU 19 AU 23 MAI 2015 TARGU MURES (ROUMANIE) Jean-Paul WACK (France)

SEMINAIRE SSF DU 19 AU 23 MAI 2015 TARGU MURES (ROUMANIE) Jean-Paul WACK (France) SEMINAIRE SSF DU 19 AU 23 MAI 2015 TARGU MURES (ROUMANIE) Jean-Paul WACK (France) LES PERSONNES TRES AGEES EN SITUATION D ISOLEMENT Au préalable, quelle est la définition de «solitude» dans le petit Larousse

Plus en détail

N 24 Strasbourg. des ateliers. «Au lieu d essayer d avoir la vérité, tu peux simplement être vrai.» Janvier 2012. Jacqueline-Marie Ganter

N 24 Strasbourg. des ateliers. «Au lieu d essayer d avoir la vérité, tu peux simplement être vrai.» Janvier 2012. Jacqueline-Marie Ganter N 24 Strasbourg Janvier 2012 let Tre des ateliers «Au lieu d essayer d avoir la vérité, tu peux simplement être vrai.» Jacqueline-Marie Ganter Chers amis lecteurs Les fêtes de fin d année passées, nous

Plus en détail

Je crois en mes rêves»

Je crois en mes rêves» votre passeport pour mieux vivre Elisabeth Locas «Je crois en mes rêves» bien-être Dans O, Geneviève a redonné le goût de s amuser à Philippe. La comédienne et auteure Elisabeth Locas s est surtout fait

Plus en détail

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Dernier temps fort de notre année autour de : Une Eglise qui prie et qui célèbre.nous vous proposons de

Plus en détail

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR LE NIVEAU ÉLÉMENTAIRE Avent Année B Une grande AVENTure Semaine 1 Seigneur Jésus, le temps de l Avent est un chemin, une aventure, que nous faisons en ta compagnie pour bien nous

Plus en détail

OBJECTIFS DE L ACTIVITE

OBJECTIFS DE L ACTIVITE Approche par les albums OBJECTIFS DE L ACTIVITE - Etre capable de reconnaitre et identifier un sentiment sur un support, en soi ou chez l autre et contrôler cette émotion : - Apprendre à repérer les caractères

Plus en détail

Lola. Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin. www.majuscrit.

Lola. Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin. www.majuscrit. Lola Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin www.majuscrit.fr www.majuscrit.fr Marcus Papa Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine

Plus en détail

Préparation mentale, santé et bien-être : quelles relations?

Préparation mentale, santé et bien-être : quelles relations? «Colloque Scientifique des Assises Sport Prévention Santé 2014» Session 1 «Performance : préparation mentale et santé du sportif» Préparation mentale, santé et bien-être : quelles relations? ü Jean Fournier

Plus en détail

Le portrait en peinture Atelier du 25 janvier 2013 dirigé par Luis CLEMENTE et Jean Pierre PONS

Le portrait en peinture Atelier du 25 janvier 2013 dirigé par Luis CLEMENTE et Jean Pierre PONS Sommaire 1. La composition 2. Type de portrait 3. Proportions du corps 4. Proportions de la tête 5. Dessin des yeux Le portrait en peinture Atelier du 25 janvier 2013 dirigé par Luis CLEMENTE et Jean Pierre

Plus en détail

DEVOIR LETTRES ET ARTS CONTEMPORAINS

DEVOIR LETTRES ET ARTS CONTEMPORAINS SABRINA ZOUBIR (FB06801181) Assez bien, vous avez une approche personnelle du sujet et vous vous êtes plongée dans des recherches dont le devoir témoigne. On se perd cependant un peu dans les analyses

Plus en détail

Descripteur global Interaction orale générale

Descripteur global Interaction orale générale Descripteur global Peut produire des expressions simples isolées sur les gens et les choses. Peut se décrire, décrire ce qu il fait, ainsi que son lieu d habitation. Interaction orale générale Peut interagir

Plus en détail

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan Album de baptême L'album de mon baptême Cet album est celui de:... Né(e) le:... à:... 1 Quoi de neuf? Il est tout petit, mais... il a déjà sa personnalité,

Plus en détail

Mon psoriasis, mes vacances et moi

Mon psoriasis, mes vacances et moi Mon psoriasis, mes vacances et moi Conseils et astuces du Dr François Maccari pour des vacances réussies www.aplcp.org Informations 01 42 39 02 55 Stelara_Leaflet_voyage.indd 1 Editorial Les vacances Une

Plus en détail

vacances? Comment bien préparer ses Les petits bobos en vacances... Comment je m y prépare? Dossier de presse - Mai 2011

vacances? Comment bien préparer ses Les petits bobos en vacances... Comment je m y prépare? Dossier de presse - Mai 2011 Santé Dossier de presse - Mai 2011 Comment bien préparer ses vacances? Les petits bobos en vacances... Comment je m y prépare? Comment trouver un médecin sur son lieu de vacances, pour les bobos du quotidien

Plus en détail

Manuscrit et Vocabulaire

Manuscrit et Vocabulaire Manuscrit et Vocabulaire Histoires fantastiques : En voiture! «Bienvenue dans votre voiture. Je vais accompagner pendant votre voyage. Laissez-moi vous guider!» On entend une voix mélodieuse quand Papa

Plus en détail

GROUPE DE PAROLE SUR L HYGIENE ET LA PRESENTATION

GROUPE DE PAROLE SUR L HYGIENE ET LA PRESENTATION GROUPE DE PAROLE SUR L HYGIENE ET LA PRESENTATION Programme d éducation et de motivation à l hygiène pour les patients en psychiatrie Cécile GABRIEL-BORDENAVE C.H. St Egrève (38) Problèmes d hygiène corporelle

Plus en détail

Colloque international Quel budget minimum pour participer à la vie sociale? Un débat européen sur les budgets de référence 13 octobre 2015

Colloque international Quel budget minimum pour participer à la vie sociale? Un débat européen sur les budgets de référence 13 octobre 2015 Colloque international Quel budget minimum pour participer à la vie sociale? Un débat européen sur les budgets de référence 13 octobre 2015 Gabrielle Bortolozzo : En premier lieu, on a une réunion une

Plus en détail

Trait et ligne. La ligne avance, Elle indique une direction, Elle déroule une histoire, Le haut ou le bas, la gauche et la droite Une évolution.

Trait et ligne. La ligne avance, Elle indique une direction, Elle déroule une histoire, Le haut ou le bas, la gauche et la droite Une évolution. Trait et ligne I La ligne me fascine. Le trait qui relie ou qui sépare Qui déchire le néant et marque une trace Qui me fait entrer dans l univers des signes. La ligne avance, Elle indique une direction,

Plus en détail

Situations de retour au calme pour les séances d E.P.S

Situations de retour au calme pour les séances d E.P.S Situations de retour au calme pour les séances d E.P.S Thibaut Le Bolloch (Personne Ressource en EPS DDEC/UGSEL 22) Février 2013 Introduction : Déroulement d une séance : Mise en train (prise en main +

Plus en détail

Portage en écharpe. Quelques sites internet de référence sur le sujet :

Portage en écharpe. Quelques sites internet de référence sur le sujet : Portage en écharpe Voici en quelques mots et images mes impressions concernant le portage en écharpe que j ai commencé avec Enzo quand il avait 13 mois (et si j avais su, je m y serais mise avant!!). J

Plus en détail

L été est arrivé et les vacances aussi.

L été est arrivé et les vacances aussi. L été est arrivé et les vacances aussi. Toute la famille se prépare pour aller à la plage, es-tu prêt à en profiter avec eux? Hélios et Hélia ont hâte de retrouver leurs amis et surtout de profiter de

Plus en détail

CANCER DE LA PEAU NON MÉLANOME

CANCER DE LA PEAU NON MÉLANOME CANCER DE LA PEAU NON MÉLANOME Carcinome spinocellulaire Carcinome basocellulaire Kératose actinique Cette brochure a été réalisée avec l'aimable contribution des Docteurs Jean-Michel AMICI et Rafat MESSIKH,

Plus en détail

Registre Suisse du psoriasis traité par médicaments biologiques et systémiques. Questionnaire patients

Registre Suisse du psoriasis traité par médicaments biologiques et systémiques. Questionnaire patients Registre Suisse du psoriasis traité par médicaments biologiques et systémiques Questionnaire patients Visite 11 Chère Madame, Cher Monsieur, Nous vous souhaitons la bienvenue pour cette première consultation

Plus en détail

des droits! Tous les enfants ont Convention des droits de l enfant Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.unicef.fr

des droits! Tous les enfants ont Convention des droits de l enfant Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.unicef.fr Tous les enfants ont des droits! Tous les enfants du monde ont les mêmes droits, quels que soient le pays où ils vivent, la couleur de leur peau, leur religion, leur sexe Le droit d avoir un nom, une famille,

Plus en détail

SUIVANTE! FARCE SATYRIQUE

SUIVANTE! FARCE SATYRIQUE 1 SUIVANTE! FARCE SATYRIQUE 2 TRIBUNAL ESTHER la quarantaine, parle face public. Elle vient d être appelée comme témoin à la barre. ESTHER L annonce était banale : Supermarché, Recrute caissière. Bonnes

Plus en détail

L école maternelle est un coffre aux trésors et si on l ouvrait?

L école maternelle est un coffre aux trésors et si on l ouvrait? L école maternelle est un coffre aux trésors et si on l ouvrait? Approchez, tendez l oreille, écoutez notre petit lapin et vous saurez comment l école maternelle transforme les bébés en écoliers. C est

Plus en détail

Illustrations Aurélie Blard-Quintard

Illustrations Aurélie Blard-Quintard Devenir parent Groupe de travail et auteurs Sylvie COMPANYO (directrice de l École des Parents et des Éducateurs de la Région Toulousaine*) Nathalie COULON (maître de conférences en psychologie à l université

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

Soins Super Hydratants

Soins Super Hydratants Soins Super Hydratants Multi-Climats Votre peau raffermie. Votre corps rajeuni. DOSSIER Des peaux et des climats. HYDRATER Les produits qui marchent. A DÉCOUVRIR La Crème de Soins Teintée. DOSSIER Les

Plus en détail

Première scène. SERGE (en baillant) Ca ne veut rien dire, «ça va». Il fait beau ou pas?

Première scène. SERGE (en baillant) Ca ne veut rien dire, «ça va». Il fait beau ou pas? Première scène Il est assis sur le bord du lit. En boxer-short et en tee-shirt. Il fait visiblement de grands efforts pour se réveiller. Elle est dans la cuisine. On ne la voit pas encore. Quel temps fait-il?

Plus en détail

www.voies-du-travail.ch Retranscriptions des interviews Page 1/6

www.voies-du-travail.ch Retranscriptions des interviews Page 1/6 www.voies-du-travail.ch Retranscriptions des interviews Page 1/6 Retranscription des Interviews du film Voies du travail Introduction En fait, je me sens ici chez moi et je me sens très bien, même comme

Plus en détail

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni Carnet de voyage Dina Prokic Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni 3 juillet 2011 C est ma première fois en France. Je suis venue

Plus en détail

L Intégrale de l Humour ***

L Intégrale de l Humour *** Un enfant va dans une épicerie pour acheter des bonbons. Comme l épicier n en vend généralement pas beaucoup, il les range tout en haut d une étagère très haute. Le garçon demande : 1 euro de bonbons s

Plus en détail

Fiche pédagogique Le rêve de Dieu

Fiche pédagogique Le rêve de Dieu AUTEUR L archevêque Desmond Tutu a reçu le prix Nobel de la Paix en 1984. Considéré comme la conscience morale de l Afrique du sud, il a contribué à défaire l apartheid avant de se mettre au service de

Plus en détail

Soleil et peau. UV, vieillissement & cancers cutanés. Syndicat National des Dermato-Vénéréologues avec le soutien des Laboratoires La Roche-Posay

Soleil et peau. UV, vieillissement & cancers cutanés. Syndicat National des Dermato-Vénéréologues avec le soutien des Laboratoires La Roche-Posay Soleil et peau UV, vieillissement & cancers cutanés L exposition solaire : définition Toutes les façons de recevoir les rayons du soleil sur sa peau. Pour les patients "s'exposer au soleil" = bronzage

Plus en détail

La psychologie de l enfant. Qui sont les 7-12 ans?

La psychologie de l enfant. Qui sont les 7-12 ans? La psychologie de l enfant Qui sont les 7-12 ans? Leurs activités péri-scolaires : Les enfants en sont les plus gros consommateurs 44% des enfants pratiquent un sport en dehors de l école et 28% une activité

Plus en détail

Olympiáda vo francúzskom jazyku

Olympiáda vo francúzskom jazyku Celoštátna odborná komisia OFJ Olympiáda vo francúzskom jazyku 24. ročník, školský rok 2013/2014 Krajské kolo Kategória 1C zadania úloh I/ Compréhension orale Feuille de l élève Répondez en choisissant

Plus en détail

Prendre soin des enfants nécessiteux

Prendre soin des enfants nécessiteux Chapitre 25 Prendre soin des enfants nécessiteux Les orphelins Plus d un père qui est mort dans la foi, confiant en l éternelle promesse de Dieu, a quitté ses bien-aimés pleinement assuré que le Seigneur

Plus en détail

MARCHER SANS LIMITE D ÂGE POUR DES DÉPLACEMENTS SÛRS

MARCHER SANS LIMITE D ÂGE POUR DES DÉPLACEMENTS SÛRS MARCHER SANS LIMITE D ÂGE POUR DES DÉPLACEMENTS SÛRS Recommandations à l usage des personnes âgées, de leurs proches, de leurs accompagnants ainsi que des conducteurs RECOMMANDATIONS POUR LES PIÉTONS 1.

Plus en détail

Bon sens sous le soleil

Bon sens sous le soleil Bon sens sous le soleil Prévenir le cancer de la peau Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Photos : Getty Images S amuser au soleil connaître les risques Bien que les activités de

Plus en détail

Thomas Impressions du mois de Novembre. Musset est dans la place, Cirque et Attentat.

Thomas Impressions du mois de Novembre. Musset est dans la place, Cirque et Attentat. Thomas Impressions du mois de Novembre. Musset est dans la place, Cirque et Attentat. Tu cours derrière une scène Permettez-moi de vous suivre Ça est frénétique, ça est énorme plus que jamais et ça prend

Plus en détail

Entretien réalisé avec des enfants de CM1-CM2. École du Lac de la Villeneuve de GRENOBLE (Classe de Jacqueline BASSET)

Entretien réalisé avec des enfants de CM1-CM2. École du Lac de la Villeneuve de GRENOBLE (Classe de Jacqueline BASSET) ELMO DES ENFANTS... EN PARLENT Nous incitons de mille manières nos enfants à lire. Nous tentons de nous montrer psychologues en tenant compte de leurs manières de choisir, de leur goût, des aides dont

Plus en détail

Questionnaire des troubles du sommeil

Questionnaire des troubles du sommeil Questionnaire des troubles du sommeil NOM :... PRÉNOM :... Date de naissance :.../.../... Date de ce jour :.../.../... Consultez un proche si nécessaire pour répondre attentivement aux questions suivantes.

Plus en détail

Ouvrons nos portes! Nos amours de famille nous ouvrent à quelque chose d IMMENSE, quelque chose qu on ne peut même pas imaginer

Ouvrons nos portes! Nos amours de famille nous ouvrent à quelque chose d IMMENSE, quelque chose qu on ne peut même pas imaginer Pour un Québec Famille Ouvrons nos portes! Nos amours de famille nous ouvrent à quelque chose d IMMENSE, quelque chose qu on ne peut même pas imaginer Semaine Québécoise des Familles Célébration du 9 mai

Plus en détail

PRODUCTION RESSOURCES- SVT RESSOURCES MUTUALISABLES SUR LE SITE ACADEMIQUE S.V.T 2012

PRODUCTION RESSOURCES- SVT RESSOURCES MUTUALISABLES SUR LE SITE ACADEMIQUE S.V.T 2012 PRODUCTION RESSOURCES- SVT RESSOURCES MUTUALISABLES SUR LE SITE ACADEMIQUE S.V.T 2012 24/02/2012 F.ANTOINE M.BELFROY PREMIERE S Frédérique et Martine ACTIVITES PRATIQUES Activité préparant l ECE en Première

Plus en détail

Les personnes âgées vivent des sentiments de perte, d abandon, ce qui les amène souvent à se sentir angoissées, anxieuses et agitées.

Les personnes âgées vivent des sentiments de perte, d abandon, ce qui les amène souvent à se sentir angoissées, anxieuses et agitées. La personne âgée est un être humain à part entière. Par contre, nous vivons dans une société où les valeurs de performance et de rentabilité sont bien ancrées. La personne âgée y est donc souvent mise

Plus en détail

Pour un bronzage sage. Guide pour un utilisateur averti de banc solaire

Pour un bronzage sage. Guide pour un utilisateur averti de banc solaire Pour un bronzage sage Guide pour un utilisateur averti de banc solaire -18 C est surtout durant les longs mois d hiver que le manque de soleil incite les amateurs de soleil à aller le chercher ailleurs

Plus en détail

BOURSE EXPLORA ENTREPRISE : NORA BURI STAGE EN THAILANDE DU 27/02/12 AU 13/07/12

BOURSE EXPLORA ENTREPRISE : NORA BURI STAGE EN THAILANDE DU 27/02/12 AU 13/07/12 ETUDIANT ESC SAINT ETIENNE FOUCAUT SEBASTIEN BOURSE EXPLORA ENTREPRISE : NORA BURI STAGE EN THAILANDE DU 27/02/12 AU 13/07/12 Suite à mon stage réalisé en Thaïlande sur l Ile de Koh Samui je vous fais

Plus en détail

Ma maison, mon tout & tout pour ma maison

Ma maison, mon tout & tout pour ma maison Observatoire de la vie à la maison Ma maison, mon tout & tout pour ma maison ILIV, observatoire de la vie à la maison, a mené une enquête représentative auprès de plus de 4.000 Belges sur l influence de

Plus en détail

Théorie et pratique: le savoirsavoir-faire de l intervenant LECTURE DE LA LOGIQUE AFFECTIVE : UN OUTIL DE PERFECTIONNEMENT

Théorie et pratique: le savoirsavoir-faire de l intervenant LECTURE DE LA LOGIQUE AFFECTIVE : UN OUTIL DE PERFECTIONNEMENT Théorie et pratique: le savoirsavoir-faire de l intervenant LECTURE DE LA LOGIQUE AFFECTIVE : UN OUTIL DE PERFECTIONNEMENT ELLIE SAINT-AMOUR, T.S., M.A. THÉRAPEUTE CLINICIENNE Thérapeute clinicienne en

Plus en détail

(Manel, 1ère STMG) (Maria, 1ère STMG) (Aïssa, 1ère STI) (Miguel, TL)

(Manel, 1ère STMG) (Maria, 1ère STMG) (Aïssa, 1ère STI) (Miguel, TL) il avait la solitude au cœur. il découvrait qu il a raté plein de bonheur. qu il avait perdu la lune en comptant les étoiles. Il avait écrit des livres. il découvrait ses petits. que la raison d écrire

Plus en détail

Monmousseau. 2 automnes et 3 étés. Le bar Floréal. Mots et Regards. Photographies : Collecte de récits : Projet initié par Plaine Commune Habitat

Monmousseau. 2 automnes et 3 étés. Le bar Floréal. Mots et Regards. Photographies : Collecte de récits : Projet initié par Plaine Commune Habitat Monmousseau 2 automnes et 3 étés Photographies : Le bar Floréal Collecte de récits : Mots et Regards Projet initié par Plaine Commune Habitat conçue par le bar Floréal.photographie avec la complicité de

Plus en détail

PAR VOTRE MEDECIN! «FUN», LES CIGARETTES RECOMMANDÉES NOUVELLE PERCÉE MÉDICALE!

PAR VOTRE MEDECIN! «FUN», LES CIGARETTES RECOMMANDÉES NOUVELLE PERCÉE MÉDICALE! «FUN», LES CIGARETTES RECOMMANDÉES PAR VOTRE MEDECIN! OUAH, DOC! JE ME SENS DÉJÀ MIEUX! C EST parce QUE FUN utilise le MEILleur DES TAbacs!! NOUVELLE PERCÉE MÉDICALE! VÉRIDIQUE! On a découvert que les

Plus en détail

BabyHawk. Visitez notre site Web au www.babyhawk.com ou demandez nos produits à une boutique pour bébés près de chez vous.

BabyHawk. Visitez notre site Web au www.babyhawk.com ou demandez nos produits à une boutique pour bébés près de chez vous. BabyHawk Bonjour, je m appelle Robyn et je suis la mère qui a créé BabyHawk. Bien que les mathématiques ne soient pas mon point fort, j ai récemment compris une équation après la naissance de mon deuxième

Plus en détail

Prévention et détection du MÉLANOME. Réseau mélanome Canada. Soyez vigilants. Soyez bien informés

Prévention et détection du MÉLANOME. Réseau mélanome Canada. Soyez vigilants. Soyez bien informés Prévention et détection du MÉLANOME Réseau mélanome Canada Soyez vigilants. Soyez bien informés Qu est-ce que le mélanome? Le mélanome est un cancer de la peau très grave. Il s agit d un cancer des mélanocytes

Plus en détail