Le mélanome. Ce que vous devez savoir

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le mélanome. Ce que vous devez savoir"

Transcription

1 Le mélanome Ce que vous devez savoir

2 Table des matières À propos de ce livret... 2 La peau... 3 Importance de la peau...3 Couches de la peau...3 La croissance des cellules : les cellules normales et les cellules cancéreuses... 4 Le mélanome... 5 Types de mélanome...5 Les signes du mélanome... 6 Facteurs de risque pour le mélanome...7 Évaluer le mélanome... 9 Antécédents médicaux... 9 Examen physique... 9 Biopsie cutanée... 9 Diagnostic du mélanome Évaluer le stade du mélanome Stade Stade Stade Stade Stade

3 Autres tests...13 Biopsie du ganglion sentinel Analyses de sang Imagerie Traiter le mélanome...15 Participer à vos soins Deuxième avis Plan de traitement Options de traitement Gestion de sa vie avec un mélanome...23 Suivi Stade Stade Stade Stade Stade Prévenir un autre mélanome Agir de façon sécuritaire face au soleil...27 Examen de votre peau...27 Glossaire Références Notes

4 À propos de ce livret Le but de ce livret est d aider les personnes nouvellement diagnostiquées avec un mélanome à se renseigner sur ce cancer de la peau et la façon dont il est traité. Ce livret aborde le traitement de tous les stades du mélanome. Les diverses options de traitement ne s appliquent pas toutes à chaque personne atteinte de mélanome. Plus vous en savez, plus vous pouvez participer aux choix concernant vos soins. Participer à vos soins vous aide à vous sentir plus en contrôle. Collaborer avec votre équipe de soins peut également vous aider à être plus satisfait de votre traitement. Nous vous recommandons de commencer par lire le livret au complet. Concentrez-vous ensuite sur les sections qui s appliquent à votre phase de soins. Ce livret contient des renseignements sur les sujets suivants : La peau Le mélanome Évaluer un mélanome Diagnostic du mélanome Évaluer le stade du mélanome Autres tests Traiter le mélanome Suivi Prévenir un autre mélanome Ce livret contient également des exemples de questions que vous pourriez vouloir poser à votre médecin à différents stades de votre traitement. Poser des questions peut vous aider à en apprendre davantage sur la maladie et à être actif dans les décisions du traitement. Il serait bon que vous preniez des notes au sujet de votre état et de votre traitement chaque fois que vous consultez votre médecin ou que vous allez à la clinique de traitement. Apportez un cahier et un stylo à chaque rendez-vous. C est aussi une bonne idée d amener un ami ou un membre de la famille aux rendezvous pour vous aider à prendre des notes, à écouter et à poser des questions. Ce livret ne traite pas des autres types de cancer de la peau ou des mélanomes qui touchent d autres parties du corps. 2

5 La peau Importance de la peau Votre peau joue un rôle important dans votre corps. En fait, votre peau est le plus grand organe de votre corps ; il en couvre toute la surface. La peau est une couche de protection qui assure plusieurs fonctions : La peau constitue la première ligne de défense contre les blessures et les infections. La peau est le plus grand organe immunitaire et elle effectue plusieurs tâches importantes pour le maintien d un système immunitaire équilibré. Une peau saine contribue à prévenir les infections et à reconnaître les allergènes, en plus de réparer les dégâts quand ils se produisent. La peau empêche le corps de perdre de l eau et de se dessécher. Cela est important étant donné que votre corps est en grande partie constitué d eau. La peau vous protège de la chaleur. Les glandes sudoripares produisent de la sueur, un liquide qui refroidit la peau. La peau fabrique de la vitamine D. La peau vous protège contre les dommages causés par les rayons ultraviolets (UV). Le soleil et les lampes solaires produisent des rayons UV. Couches de la peau La peau est constituée de deux couches principales : l épiderme et le derme. L épiderme est la fine couche supérieure de la peau, que l on peut voir. On retrouve plusieurs types de cellules dans l épiderme. Les cellules sont les blocs de construction microscopiques qui composent les tissus comme la peau. Les mélanocytes se trouvent dans la partie la plus profonde de l épiderme. pores sueur tige du cheveu glande sudoripare épiderme sébacé (huile) glandes derme nerf tissu sous-cutané follicule pileux veine artère adipeux (graisse) 3

6 Les mélanocytes produisent la mélanine, pigment qui donne sa couleur à la peau. Ils produisent plus de mélanine lorsque la peau est exposée aux rayons UV. Une augmentation du taux de mélanine donne aux gens qui ont été exposés au soleil un aspect bronzé. Le derme est une couche épaisse sous l épiderme. Le derme contient plusieurs types de cellules et de structures. Les vaisseaux sanguins transportent des nutriments et de l oxygène vers la peau et éliminent les déchets. Les vaisseaux lymphatiques transportent le plasma sanguin (la partie liquide du sang) des tissus vers le cœur. Les glandes sudoripares produisent de la sueur, un liquide qui permet de refroidir le corps. Les glandes sébacées produisent du sébum, une substance huileuse qui aide à protéger la peau du dessèchement. Un tissu conjonctif entoure ces structures et les maintient en place. Le tissu conjonctif permet à la peau de s étirer. L hypoderme se trouve sous le derme. Cette couche ne fait pas partie de la peau. Elle attache la peau à la surface des muscles en dessous. Elle contient un tissu conjonctif et de la graisse. L hypoderme stocke l énergie et la chaleur du corps. Il absorbe également les chocs pour protéger le corps. La croissance des cellules : les cellules normales et les cellules cancéreuses Les cellules sont des structures microscopiques du corps qui se regroupent en tissus. Les tissus forment les organes, les os, les muscles, la graisse et la peau. Le corps a besoin de nouvelles cellules de peau pour remplacer celles qui meurent et pour guérir les blessures. Normalement, votre corps fabrique de nouvelles cellules uniquement lorsque cela est nécessaire. Les cellules se divisent pour former de nouvelles cellules jusqu à ce qu un nombre suffisant de cellules ait été produit. Les cellules arrêtent ensuite de se diviser. L organisme contrôle le nombre de cellules qui sont produites et l endroit où elles sont produites. Les cellules cancéreuses ont échappé au contrôle de l organisme. Les cellules cancéreuses continuent de croître et de se diviser même si d autres cellules ne sont pas nécessaires. De plus, les cellules cancéreuses ne meurent pas. Elles finissent par former une masse appelée tumeur. Les cellules cancéreuses ont aussi parfois d autres caractéristiques anormales. Elles peuvent se détacher de la tumeur et circuler dans toutes les parties du corps en empruntant les vaisseaux sanguins ou les vaisseaux lymphatiques. Les ganglions lymphatiques sont de petits organes du système immunitaire qui sont situés le long des vaisseaux lymphatiques. Les cellules cancéreuses se logent souvent dans les ganglions lymphatiques. Les cellules cancéreuses qui se sont séparées de la tumeur continuent à croître et à se diviser. Elles peuvent former de nouvelles tumeurs partout. Une nouvelle tumeur qui apparaît dans une partie du corps à distance de la première tumeur (tumeur primaire) est appelée métastase. Les métastases peuvent remplacer ou comprimer les tissus sains et les empêcher de fonctionner normalement. 4

7 Le mélanome se forme dans l épiderme et peut s étendre vers le bas, dans le derme. C est un type de tumeur dangereux, car il peut former des métastases, ou se propager à d autres parties du corps. Une fois qu il a atteint le derme, le mélanome peut facilement se propager par l entremise du sang et des vaisseaux lymphatiques. C est pourquoi il est important de trouver et d exciser les mélanomes rapidement. L incidence des mélanomes augmente rapidement en fonction du temps que les gens passent au soleil. En fait, les mélanomes sont principalement dus à une exposition aux rayons ultraviolets (UV) du soleil ou des lits de bronzage. Chaque année au Canada, environ personnes sont diagnostiquées avec un mélanome et environ personnes meurent à cause d un mélanome. Types de mélanome Le mélanome Le mélanome est un cancer des mélanocytes, les cellules pigmentaires de la peau. Le mélanome peut apparaître n importe où sur la peau. Chez les hommes, le mélanome apparaît plus souvent sur la tête, le cou et le dos. Chez les femmes, le mélanome se retrouve plus souvent sur le dos ou les jambes. Le mélanome est moins fréquent chez les personnes ayant la peau foncée. Chez ces dernières, le mélanome peut apparaître sous les ongles des doigts ou des orteils ou sur la paume des mains ou la plante des pieds. Les médecins classent les mélanomes selon quatre types distincts. La classification est basée sur la couleur, la forme, l emplacement et la façon dont ils croissent. Mélanome à extension superficielle : Photographie publiée avec la permission du National Cancer Institute Mélanome nodulaire : Photographie publiée avec la permission du National Cancer Institute Mélanome malin à type de lentigo : Photographie publiée avec la permission du Skin Cancer Foundation Mélanome lentigineux des extrémités : Photographie publiée avec la permission du National Cancer Institute Mélanome à extension superficielle Le mélanome à extension superficielle ressemble généralement à une tache brun foncé ou noire qui se propage à partir d un grain de beauté existant ou nouveau. Ce type de mélanome est le plus souvent observé dans les zones de la peau qui ont été exposées aux rayons UV, en particulier là où la peau a déjà été touchée par un coup de soleil. C est le type le plus courant et il représente 70 % des mélanomes. Le mélanome à extension superficielle a tendance à suivre les règles ABCDE (voir ci-dessous). Dans la plupart des situations, les premiers changements sont purement visuels ; les symptômes (démangeaisons ou saignements) n apparaissent qu aux stades avancés. En plus de la surface de la peau, le mélanome peut également apparaître dans les muqueuses comme la muqueuse buccale ou génitale. 5

8 Mélanome nodulaire Le mélanome nodulaire est une bosse ferme en forme de dôme. Il croît rapidement vers le bas à travers l épiderme jusque dans le derme. Une fois sur place, il peut former des métastases ou se propager vers d autres parties du corps. Le mélanome nodulaire représente environ 10 % de tous les mélanomes. Il est généralement brun foncé ou noir et peut former une croûte ou s ulcérer. Comme c est le cas pour tous les sous-types de mélanomes, un mélanome peut rarement être incolore ou de couleur rose, rouge ou beige (amélanique), surtout chez les personnes au teint très pâle. Mélanome malin à type de lentigo Le mélanome malin à type de lentigo se présente sous la forme d une tache sombre ; au début, il peut ressembler à une grosse tache de rousseur irrégulière. Il a une couleur et des bords irréguliers. Il est généralement vu sur le visage ou les bras de personnes d âge moyen et âgées. Sa croissance est lente aux premiers stades ; il est alors nommé lentigo malin. Mélanome lentigineux des extrémités Le mélanome lentigineux des extrémités peut ressembler à une tache sombre ou à une ecchymose qui ne guérit pas. Il peut apparaître n importe où sur le corps. On peut le retrouver sur la paume des mains et la plante des pieds. Lorsqu il est localisé sous un ongle, le mélanome lentigineux des extrémités peut avoir l aspect d une bande sombre. Comme les autres formes précoces de mélanome plat, il peut être reconnu par les règles ABCDE bien qu il puisse aussi être amélanique (non pigmenté, généralement de couleur rouge). Ce mélanome touche davantage les personnes d origine africaine et asiatique, mais il peut apparaître sur tous les types de peau. Le mélanome lentigineux des extrémités est rare. Mélanome desmoplastique Il s agit d une variante rare du mélanome qui apparaît sur la peau endommagée par le soleil, plus communément chez les personnes âgées. Ce type de mélanome se présente comme une bosse arrondie ou irrégulière qui grossit lentement dans la peau. Il peut être de couleur variable et tend à être ferme et à ressembler à une cicatrice. On le confond parfois avec un kyste ou une cicatrice chéloïdienne. Les signes du mélanome Le premier signe d un mélanome peut être un changement qui apparaît sur un grain de beauté, petite tache pigmentée sur la peau. Ce changement peut toucher la forme, la couleur, la taille, la surface ou la texture du grain de beauté. Un mélanome peut aussi se développer en tant que nouveau grain de beauté. La règle ABCDE résume les signes d un mélanome. 6

9 A - Asymétrie Les deux moitiés du grain de beauté ont des formes différentes. B - Bord C - Couleur Le bord du grain de beauté est irrégulier. Il peut apparaître flou, irrégulier ou cranté. La pigmentation peut se répandre dans la peau autour du grain de beauté. La couleur du grain de beauté est irrégulière. Le grain de beauté peut avoir différentes nuances de beige, de brun et de noir et parfois contenir du bleu, du gris, du rouge, du rose ou du blanc. D - Diamètre Le grain de beauté s est agrandi. Les mélanomes peuvent être très petits, mais la plupart sont plus gros qu un pois (environ 6 mm). E - Évolution Le grain de beauté a changé au cours des dernières semaines ou des derniers mois. Sa présence peut causer des démangeaisons, des desquamations ou des saignements. Source: Skin Cancer Foundation; Canadian Dermatology Association Les mélanomes peuvent être très différents les uns des autres. Certains mélanomes peuvent présenter tous les signes ABCDE. D autres peuvent ne présenter qu une ou deux des caractéristiques ABCDE. Les mélanomes avancés peuvent présenter des changements dans leur texture ou leur consistance. Le mélanome peut devenir dur et bosselé. Sa surface peut s ulcérer (apparaître grattée ou à vif et suinter ou saigner). Le mélanome peut provoquer des démangeaisons et être douloureux. Facteurs de risque pour le mélanome Les scientifiques ont identifié plusieurs facteurs qui augmentent le risque de développer un mélanome. L exposition au soleil : L exposition aux rayons UV du soleil est le facteur de risque le plus important pour le mélanome. o Les coups de soleil avec cloques : Même un seul coup de soleil avec cloques graves augmente le risque de mélanome. o L exposition au soleil au cours de la vie : La durée totale de l exposition au soleil est un facteur de risque. o Le bronzage : Même les gens qui bronzent sans brûler présentent un risque accru de mélanome en raison d une plus grande exposition totale au soleil. 7

10 Les sources artificielles de rayons UV : Les lampes solaires et les lits de bronzage produisent des rayons UV. Ces appareils augmentent par conséquent le risque de mélanome. L utilisation de ces sources artificielles de rayons UV avant l âge de 30 ans augmentent particulièrement le risque de mélanome, même si cette augmentation du risque est transposable à tous les groupes d âge. Antécédents personnels de mélanome : Les gens qui ont déjà eu un mélanome ont un risque accru de développer un autre mélanome. Antécédents familiaux de mélanome : Le fait d avoir au moins deux proches parents qui ont déjà eu un mélanome est un facteur de risque de mélanome. Les proches parents sont les parents, les frères et sœurs, et les enfants. Le mélanome peut être lié à votre bagage génétique. Peau claire et cheveux clairs : Les personnes ayant la peau pâle et qui brûle facilement ont un risque accru de mélanome. Ces personnes peuvent avoir des cheveux blonds ou roux, des yeux bleus ou gris, ou de nombreuses taches de rousseur. Plus de 50 grains de beauté : Les grains de beauté normaux sont plus petits qu un pois (6 mm) et ont une couleur uniforme. Ils peuvent être de couleur rose, beige ou brun. Ils sont ronds ou ovales et lisses. Le fait d avoir de nombreux grains de beauté augmente le risque de cancer de la peau. Nævus dysplasique : Nævus est le terme médical pour grain de beauté. Un nævus dysplasique est un grain de beauté qui a un aspect différent. Il peut être plus gros qu un grain de beauté normal ou avoir une couleur, une surface ou une forme différente. Il peut contenir plusieurs couleurs et il peut avoir un bord irrégulier. Un nævus dysplasique est le plus souvent plat avec une surface irrégulière ou écailleuse. Un nævus dysplasique a plus de chances qu un grain de beauté normal de se transformer en mélanome, même si le risque est faible. Âge : Les personnes ayant des antécédents familiaux de mélanome peuvent développer la maladie à un jeune âge. Cependant, la moitié environ des mélanomes apparaissent chez les personnes âgées de plus de 50 ans. Médicaments : Certains médicaments comme les antibiotiques, les hormones ou les antidépresseurs augmentent la sensibilité au soleil. Ces médicaments peuvent également augmenter le risque de mélanome. Déficit immunitaire : Le système immunitaire combat les infections et élimine les cellules endommagées. Certaines maladies et certains médicaments affaiblissent le système immunitaire. Cela augmente le risque de mélanome. 8

11 Évaluer le mélanome Si votre médecin soupçonne que vous pourriez avoir un mélanome, il pourrait vous envoyer consulter un dermatologue, un médecin spécialisé dans les maladies de la peau. Antécédents médicaux Votre médecin vous interrogera sur les problèmes médicaux que vous avez eus et sur vos symptômes actuels. Il vous interrogera aussi sur votre peau, vos grains de beauté, les autres marques sur votre peau, vos éventuels antécédents de mélanome ou d autres cancers de la peau et les facteurs de risque pour le mélanome. Des questions seront aussi posées sur votre famille immédiate et les cancers cutanés que les membres de votre famille ont pu avoir. Examen physique Le médecin vérifiera votre peau pour toute lésion ou anomalie. Un dermatologue ou un médecin procédera à un contrôle minutieux de votre peau, y compris le cuir chevelu, l espace entre les orteils et les doigts et même autour des organes génitaux. Le médecin pourrait également vérifier d autres parties de votre corps à la recherche de signes de cancer. Biopsie cutanée Vous gagnez en force, en courage et en confiance avec chaque expérience au cours de laquelle vous vous arrêtez vraiment pour regarder la peur en face. Eleanor Roosevelt Votre médecin pourrait trouver un grain de beauté suspect. Une biopsie (prélèvement de tissu pour l examen au microscope) sera effectuée sur les grains de beauté suspects. Le médecin engourdit d abord la peau avec l injection d un anesthésique local. Il existe plusieurs types de biopsies. Toute la lésion et une partie de la peau normale autour d elle doivent être retirées. Biopsie-exérèse : Le médecin utilise un scalpel pour enlever toute la lésion et un peu de tissu autour d elle. C est le type de biopsie le plus commun lorsqu un mélanome est suspecté. Biopsie incisionnelle : Il arrive parfois que la lésion soit très grande ou dans un endroit où il n est pas facile de la retirer. Une biopsie par incision est faite dans ces cas. Une biopsie incisionnelle consiste à enlever une partie seulement de la lésion. Biopsie à l emporte-pièce : Le médecin utilise un instrument creux et aiguisé pour enlever la lésion et un peu de tissu normal autour d elle. Ce type de biopsie peut être utilisé pour certaines zones du corps comme le visage. Biopsie par rasage : Le médecin utilise une fine lame tranchante pour raser une lésion et un peu de tissu normal autour et en dessous. Une biopsie par rasage enlève l épiderme et une partie du derme. Ce type de biopsie est pratiqué pour éliminer les grains de beauté qui semblent anormaux. Une biopsie par rasage n est généralement pas effectuée lorsqu on soupçonne un mélanome car ceci peut rendre l évaluation du mélanome plus difficile. 9

12 Vous pouvez poser ces questions à votre médecin avant de subir une biopsie. Quel type de biopsie suggérez-vous pour moi? Comment allez-vous effectuer la biopsie? Où la biopsie sera-t-elle effectuée? Dans votre cabinet? Combien de temps faut-il pour effectuer une biopsie? Est-ce que la biopsie fera mal? Est-ce que vous allez retirer toute la lésion? Quels sont les risques d une biopsie? Qu en est-il des infections ou des saignements? Est-ce que la biopsie laissera une cicatrice? À quoi ressemblera-t-elle? Quand vais-je connaître les résultats? Si j ai le cancer, qui va me parler de traitement? Diagnostic du mélanome Un pathologiste est un médecin qui évalue les cellules et les tissus pour diagnostiquer les maladies. Le pathologiste examine l échantillon provenant de la biopsie au microscope pour diagnostiquer un mélanome. L échantillon provenant de la biopsie est préparé pour l examen dans le laboratoire de pathologie. L échantillon est incorporé dans de la paraffine, coupé en tranches très fines et coloré avec des colorants. La coloration permet au médecin de voir les cellules clairement. La préparation de l échantillon au laboratoire prend habituellement une à deux semaines. Il arrive parfois qu un dermatopathologiste, un médecin qui se spécialise dans le diagnostic des maladies de la peau, examine également l échantillon provenant de la biopsie. Les délais peuvent alors être plus longs. Les conclusions du médecin figurent dans un rapport de pathologie. Le rapport indique si un cancer a été trouvé, et si oui, quel en est le type. Le rapport peut aussi contenir d autres informations, comme les suivantes : Quelle est l épaisseur du mélanome (index de Breslow) S il y a présence d une ulcération de la peau (état à l égard de l ulcération) Si la profondeur du mélanome a augmenté (niveau de Clark) À quelle vitesse les cellules du mélanome croissent et se divisent (taux mitotique) S il y a présence ou absence de cellules de mélanome dans le tissu normal autour de la lésion (état de la marge périphérique) S il y a présence ou absence de cellules de mélanome dans le tissu normal sous la lésion (état de la marge profonde) S il y a présence de tumeurs minuscules près du mélanome primaire (microsatellitose) 10

13 La localisation du mélanome (localisation de la tumeur) La taille du mélanome (taille de la tumeur) S il y a diminution de la taille de la tumeur (régression tumorale) S il y a présence de globules blancs dans le mélanome (lymphocytes infiltrant la tumeur) S il y a croissance du mélanome vers l intérieur de la peau (phase de croissance verticale) S il y a croissance du mélanome autour des nerfs (invasion périneurale) Le type de mélanome selon les caractéristiques des cellules présentes (sous-type histologique) La présence ou l absence de tissu conjonctif dense (desmoplasie pure) Il est utile de demander une copie du rapport de pathologie. La plupart des termes utilisés pour décrire le mélanome sont définis ci-dessus. Posez des questions à votre médecin s il y a quelque chose que vous ne comprenez pas. Il est important que vous compreniez ce que dit le rapport de pathologie à propos de votre mélanome. Les résultats de l examen de pathologie aident à déterminer les options de traitement. Évaluer le stade du mélanome Le stade définit les types de tumeurs qui ont un même le pronostic, ou l issue probable de la maladie et du traitement. Le stade du mélanome détermine les options de traitement appropriées et le pronostic. Un stade clinique préliminaire est attribué après l examen physique et la biopsie. Le rapport de pathologie permet de déterminer le stade pathologique. Le stade pathologique peut changer le stade clinique. Les stades du mélanome sont basés sur plusieurs facteurs. L épaisseur du mélanome, le fait qu il se soit ou non étendu aux ganglions lymphatiques ou propagé au reste du corps, sont tous des facteurs importants. L évaluation du stade se fait au moyen du système TNM. T décrit l épaisseur du mélanome. N décrit le nombre de ganglions lymphatiques qui sont touchés. M décrit la propagation à des organes éloignés. Chaque lettre reçoit une valeur numérique. Les résultats de cette analyse sont regroupés en cinq stades (0, 1, 2, 3, et 4). Le mélanome précoce est défini comme étant un mélanome de stade 1 ou 2. Le mélanome avancé correspond à une maladie de stade 3 ou 4. Environ 85 % des cas au Canada sont des mélanomes précoces et environ 15 % sont avancés. 11

14 Stade 0 Le stade 0 est aussi appelé mélanome in situ. C est le stade de mélanome le plus fréquemment observé. Le mélanome est limité à l épiderme. Il ne s est pas propagé. Aucun autre test n est nécessaire après le diagnostic. La chirurgie pour enlever le mélanome avec un peu de peau normale autour complète le traitement. Le pronostic est excellent. Stade 1 Le stade 1 est un mélanome très précoce. Le stade 1 est divisé en deux sous-catégories. Le stade 1A décrit un mélanome qui est très mince (moins de 1 mm), se divise lentement et n est pas ulcéré. Le stade 1B décrit un mélanome qui est très mince (moins de 1 mm d épaisseur), mais qui se divise plus rapidement ou qui est ulcéré. Il comprend également les mélanomes qui sont un peu plus épais (moins de 2 mm). Selon votre situation, une biopsie du ganglion sentinelle (voir la page 13) peut être suggérée. Le traitement pour le stade 1 comprend une seconde intervention chirurgicale pour enlever une plus grande partie de la peau normale autour du site de la biopsie. Stade 2 Dans le stade 2, le mélanome a une épaisseur qui dépasse 2 mm. Le stade 2 est divisé en souscatégories A, B et C. Une biopsie du ganglion sentinelle est habituellement proposée. Le traitement du stade 2 comprend une seconde intervention chirurgicale pour enlever une plus grande bordure de peau normale autour du site de la biopsie. La chirurgie peut être le seul traitement nécessaire. Le risque d une récidive (un retour du mélanome) ou d une propagation à une autre partie du corps est modéré dans le stade 2A. Certaines personnes ayant de plus grandes tumeurs (stade 2B ou 2C) ont un risque élevé de récidive et peuvent bénéficier de traitements supplémentaires. Stade 3 Le stade 3 correspond à un mélanome avancé. Ce stade est divisé en sous-catégories A, B et C. Le traitement du stade 3 peut inclure une seconde intervention chirurgicale pour enlever les ganglions lymphatiques dans la région, ainsi qu une plus grande bordure de peau normale autour du site de la biopsie initiale. Les possibilités de traitements additionels devraient être discutées avec votre oncologue. Dans le mélanome récidivant, le stade 3 comprend également la maladie en transit où la récidive est située à 2 cm ou plus du site d origine. Stade 4 Le stade 4 est un mélanome avancé. Les cellules cancéreuses se sont propagées aux poumons, à d autres organes, à d autres endroits sur la peau, ou aux ganglions lymphatiques loin de la tumeur primaire. Le mélanome se propage fréquemment à d autres endroits sur la peau, aux tissus sous la peau, aux ganglions lymphatiques, et aux poumons. Il peut aussi se propager au foie, cerveau, os et autres organes. Le traitement du mélanome de stade 4 implique une discussion avec votre oncologue concernant les traitements disponibles, et la possibilité de participer à des essais cliniques. 12

15 Autres tests Votre médecin peut souhaiter effectuer d autres tests une fois que la présence de mélanome est confirmée, en particulier si vous avez des symptômes. D autres tests peuvent également être recommandés si votre médecin est préoccupé par la propagation du mélanome. Biopsie du ganglion sentinel Le ganglion sentinel est le premier ganglion lymphatique auquel le cancer est susceptible de se propager à partir de la tumeur primaire. Une biopsie du ganglion sentinel est effectuée pour confirmer que le mélanome ne s est pas propagé. Un colorant radioactif est injecté au site du mélanome primaire, ce qui permet d identifier le ganglion sentinel, normalement situé dans un des grands basins de ganglions lymphatiques - inguinal, etc. Une chirurgie sous anesthésie générale est pratiquée pour enlever le ganglion sentinel et généralement quelques ganglions additionnels situés à proximité. Une biopsie du ganglion sentinel est normalement pratiquée lorqu il n y a pas de signe de métastases à distance. S il y a des signes de propagation du mélanome, comme une augmentation de la taille des ganglions lymphatiques dans la région, une ponction à l aiguille fine ou une biopsie par exérèse du ganglion lymphatique peuvent être effectuées à la place. La ponction à l aiguille fine aspire de petits morceaux d un ganglion lymphatique. Dans la biopsie par exérèse, le médecin enlève les ganglions lymphatiques agrandis au moyen d une petite incision. L injection d un anesthésique local engourdit la zone avant la biopsie. Analyses de sang Le dosage du lactate déshydrogénase (LDH) est une analyse sanguine. Un taux anormalement élevé de LDH peut indiquer des métastases. Si votre niveau de LDH est augmenté, votre médecin peut effectuer des tests complémentaires pour rechercher des métastases. Le taux de LDH fournit des renseignements sur le pronostic du mélanome. Imagerie Différentes formes d imagerie permettent aux médecins de voir les tissus et organes internes. Ces examens permettent de déterminer si le mélanome s est propagé dans tout le corps. L imagerie n est pas utilisée pour les personnes atteintes de mélanome de stade 0 ou de stade 1 à faible risque. Pour les mélanomes de risque intermédiaire de stade 1 ou 2, l imagerie est principalement utilisée afin d évaluer les symptômes particuliers comme la douleur. L imagerie n est pas un test de routine dans le cas du mélanome précoce. Pour les stades 3 et 4 de la maladie, l imagerie est utilisée pour évaluer des symptômes particuliers. L imagerie est également utilisée pour évaluer le degré de propagation du mélanome. Le type d imagerie dépend des symptômes et de la localisation probable de la propagation du mélanome. 13

16 Radiographie thoracique : Une radiographie du thorax peut être effectuée pour certains mélanomes de stade 1 et 2. Elle est souvent effectuée pour les mélanomes de stade 3 et 4. Examen par tomodensitométrie (TDM) : Un TDM prend plusieurs radiographies de parties du corps sous des angles différents. Cela permet d obtenir une image tridimensionnelle. L injection d un agent de contraste permet de mettre en évidence la zone d intérêt. Le TDM est le meilleur appareil d imagerie pour détecter le mélanome dans les poumons. Examen par imagerie par résonance magnétique (IRM) : L examen par IRM utilise des ondes radio et des aimants pour prendre des photos d organes et d autres parties du corps. L appareil d IRM est le meilleur appareil d imagerie pour trouver un mélanome dans le cerveau. Examen de tomographie par émission de positons (TEP) : Une injection de glucose (sucre) radioactif est effectuée avant ce test. L analyse identifie les zones qui contiennent le plus de glucose (correspondent surtout aux cellules cancéreuses étant donné qu elles collectent le glucose). Voici quelques questions que vous pourriez poser à votre médecin au sujet du mélanome : Quels sont les tests que vous proposez pour moi? Où vont se dérouler ces tests? Est-ce que je devrai me rendre à l hôpital? Combien de temps les tests prennent-ils? Est-ce que ce sera douloureux? Vais-je recevoir une anesthésie locale? Qu advient-il si je suis enceinte? Dois-je me préparer aux tests? Ai-je besoin d apporter une liste de mes médicaments? Puis-je me faire accompagner? Combien de temps faut-il pour récupérer? Dois-je prendre un médicament après les tests? Quand vais-je connaître les résultats? Qui va me les expliquer? Si on me fait une biopsie, vais-je obtenir une copie du rapport de pathologie? Si j ai le cancer, qui va me parler des prochaines étapes? Quand? 14

17 Traiter le mélanome Les principaux facteurs qui influencent le choix de traitement sont: la profondeur du mélanome, l ulcération et l envahissement ganglionaire. Les mélanomes plus profonds sont plus susceptibles de s être propagés. Ils sont également plus susceptibles de causer des récidives, c est-à-dire de réapparaître après le traitement. Les mélanomes de moins de 1 mm d épaisseur sont peu susceptibles de se propager. Le traitement du mélanome peut comprendre les éléments suivants : Une chirurgie Une chimiothérapie, traitement avec des médicaments qui tuent les cellules cancéreuses Une radiothérapie, traitement qui utilise un faisceau à haute énergie pour tuer les cellules cancéreuses Une immunothérapie, traitement qui stimule le système immunitaire pour lutter contre la maladie Une thérapie ciblée, traitement pour les personnes dont le mélanome possède des modifications génétiques particulières. Le traitement du cancer fait intervenir toute une équipe de professionnels de la santé. Votre équipe de soins peut comprendre les personnes suivantes : Un dermatologue Un chirurgien Un radio-oncologue, médecin qui utilise les radiations pour traiter le cancer Un oncologue médical, médecin qui utilise des médicaments pour tuer les cellules cancéreuses qui se sont propagées à partir du mélanome primaire. Voici quelques questions que vous pourriez poser à votre médecin au sujet du traitement du mélanome. Quel est le stade de mon mélanome? Quels sont les traitements recommandés pour mon stade de mélanome? Est-ce que mon âge, ma santé et d autres conditions médicales affectent mes options de traitement? Quels sont les risques et les avantages de chaque traitement du mélanome? Où vais-je être traité? Est-ce que je dois rester à l hôpital ou est-ce que je peux rentrer à la maison après chaque traitement? Que dois-je faire pour me préparer pour le traitement? Quand puis-je commencer un traitement? Quelle est ma chance de ne plus avoir de mélanome après le traitement? Quels sont les effets secondaires que je pourrais avoir pendant le traitement? Quand pourrai-je reprendre mes activités normales? Quelle est la probabilité que mon cancer réapparaisse ou se répande? Que dois-je faire après la fin du traitement? 15

18 Le cancer est un chemin que vous parcourez seul. Il y a beaucoup d endroits pour s arrêter en chemin et trouver de quoi se nourrir il vous suffit d être prêt à tendre la main. Emily Hollenberg Participer à vos soins La chose la plus importante pour les personnes atteintes d un cancer, c est de recevoir un traitement efficace ; la gestion du cancer implique cependant beaucoup plus que des traitements efficaces. Tout diagnostic de cancer impose des défis physiques et émotionnels, et des changements de vie profonds. Dans un premier temps, il peut être difficile de se rendre compte exactement des changements qu un cancer peut apporter. C est pourquoi les personnes atteintes de cancer peuvent avoir de la difficulté à s adapter à leur nouvelle situation. Pensez à devenir un membre actif de votre équipe de soins. Participer à vos soins peut vous aider à mieux comprendre votre maladie, à vous sentir plus en contrôle et à être plus satisfait des décisions que vous prenez. Devenir un patient atteint de cancer est votre nouvel emploi. Être soigné pour un cancer prend du temps et de l énergie. Il vous sera peut-être difficile de vous adapter à ce changement de vie. Renseignez-vous sur votre maladie et les options de traitement. Cela peut vous aider à comprendre les tests que vous subissez et les traitements qui sont recommandés. Portez attention à ce que vous ressentez émotionnellement et à la façon dont vous vous débrouillez. De l aide et du soutien professionnel sont à votre disposition si vous éprouvez des difficultés. Il suffit de parler à votre équipe de soins et de s informer des services de soutien disponibles au centre, tel qu un travailleur social, psychologue, etc. Posez des questions. N ayez pas peur de poser des questions à votre équipe de soins si vous ne comprenez pas quelque chose. Demandez de l aide. Demandez à votre conjoint, à un frère, à une sœur, à un ami ou à toutes ces personnes de vous aider si vous ne pouvez pas faire face à toutes vos responsabilités pendant le traitement. Parlez à vos amis et à votre famille des effets que le diagnostic et le traitement ont sur vous. Mieux ils comprendront ce que vous vivez, plus ils seront en mesure de vous aider. Envisagez de vous joindre à un groupe de soutien. Personne ne comprend ce que vous vivez aussi bien qu une autre personne atteinte de cancer. Deuxième avis Obtenir un deuxième avis d un autre médecin au sujet de votre diagnostic et du traitement proposé peut être une bonne idée. En obtenant un second avis, vous pourrez être rassuré que vous faites tout ce qui est en votre pouvoir pour gérer votre maladie. Le deuxième médecin peut être d accord avec le plan de traitement proposé. Il peut suggérer une approche différente. 16

19 Dans les deux cas, vous en aurez appris plus. Vous serez également plus sûr de connaître les options de traitement. Vous serez alors en mesure de prendre la meilleure décision. Cela peut prendre quelques semaines pour voir un deuxième médecin. Le délai possible n affecte généralement pas le résultat du traitement. Vous pouvez demander à votre médecin si votre traitement doit commencer immédiatement. Plan de traitement Un plan de traitement est un outil utile pour vous aider à comprendre votre traitement et à vous sentir en contrôle. Un plan de traitement comprend de l information sur le mélanome, le traitement prévu et les effets secondaires possibles. Il peut également inclure des renseignements sur les problèmes physiques et émotionnels et vos objectifs de traitement. Votre plan de traitement peut également comprendre des mesures de santé générales, comme arrêter de fumer ou limiter la consommation d alcool. Le plan de traitement est un important outil d aide pour les personnes atteintes de mélanome. Son importance est encore plus grande pour les personnes ayant la forme avancée de la maladie. Un plan de traitement vous aide et aide votre équipe de soins à bien comprendre vos objectifs et vos souhaits. Demandez à votre équipe de soins de vous fournir un plan de traitement écrit. Options de traitement Le mélanome précoce qui ne s est pas propagé au-delà de la peau est traité par chirurgie. La chirurgie peut également faire partie du traitement des formes plus avancées de la maladie. Les formes avancées de la maladie peuvent également être traitées par radiothérapie ou thérapie systémique, c est-à-dire un traitement qui traite l ensemble du corps. Effets secondaires du traitement Chaque traitement a des effets secondaires, c est-à-dire des symptômes physiques ou émotionnels indésirables. Tout traitement peut entraîner plusieurs effets secondaires. Chacun y réagit différemment. Certaines personnes peuvent ressentir des effets secondaires moins nombreux ou plus légers que les autres. Comprendre les effets secondaires possibles vous aidera à prendre des décisions au sujet du traitement. Vous saurez également à quoi vous attendre avec divers traitements. Enfin, vous serez plus en mesure de gérer les effets secondaires avec l aide de votre équipe de soins. La chirurgie La chirurgie du mélanome consiste à enlever le cancer ainsi qu une frange de tissu normal autour. Vous pourriez devoir subir une seconde intervention pour enlever plus de peau normale autour de la tumeur. Cela dépend de la taille et du stade du mélanome et de la quantité de tissu normal enlevée lors de la biopsie. Si le mélanome s est propagé aux ganglions lymphatiques, la chirurgie peut enlever une partie ou la totalité des ganglions lymphatiques dans la région de la tumeur. Si une grande étendue de peau est retirée, il est possible qu il n y ait plus assez de peau pour refermer l incision. Dans ce cas, le chirurgien peut utiliser un greffon (un lambeau de peau provenant d une autre partie du corps) pour couvrir la zone. 17

20 Voici des questions sur la chirurgie que vous pouvez poser à votre médecin : Quelle chirurgie me conseillez-vous? Pourquoi? En quoi consiste la chirurgie? Devrai-je rester à l hôpital? Est-ce que je vais éprouver de la douleur après la chirurgie? Comment allez-vous gérer ma douleur? Est-ce que j aurai besoin de prendre des antibiotiques pour prévenir l infection? Quels sont les problèmes que je devrai surveiller après la chirurgie? Y aura-t-il une cicatrice? Y a-t-il des effets secondaires à long terme? Effets secondaires de la chirurgie La chirurgie peut entraîner des douleurs et un gonflement. Ces symptômes disparaissent habituellement en quelques semaines. Les cicatrices sont des effets secondaires permanents de la chirurgie. Elles s estompent généralement avec le temps. Si des ganglions lymphatiques sont enlevés, la lymphe peut s accumuler et provoquer un gonflement. Ce gonflement est appelé lymphœdème. Le lymphœdème peut survenir peu après la chirurgie ou beaucoup plus tard. Parlez à votre équipe de soins si vous avez des effets secondaires gênants après une intervention chirurgicale, ou pour savoir quoi faire pour réduire les problèmes de lymphœdème le cas échéant. La radiothérapie La radiothérapie utilise un faisceau à haute énergie pour tuer les cellules cancéreuses. La radiothérapie, lorsqu elle est recommandée, est généralement utilisée après la chirurgie pour tuer les cellules cancéreuses restantes. Pour réduire le plus possible les dommages aux tissus normaux, on dirige des faisceaux de rayonnement à partir de plusieurs angles différents sur la tumeur. Cela permet d envoyer plus de rayonnement sur la tumeur que sur les cellules saines autour d elle. Une radiothérapie postopératoire est considérée dans les situations suivantes : Le mélanome s est propagé à partir des ganglions lymphatiques. Il reste des traces de la maladie après la chirurgie. Les ganglions lymphatiques sont fortement touchés par le mélanome et il est peu probable que la chirurgie puisse enlever toutes les cellules cancéreuses. Les ganglions lymphatiques sont très enflés. La radiothérapie permet d obtenir un contrôle local du mélanome si la chirurgie n est pas possible. La radiothérapie peut également être utilisée pour traiter un mélanome qui réapparaît. La radiothérapie peut aussi être employée pour soulager la douleur ou traiter d autres symptômes du mélanome. 18

Le mélanome : un cancer de la peau en constante augmentation

Le mélanome : un cancer de la peau en constante augmentation Le mélanome : un cancer de la peau en constante augmentation Introduction On diagnostique chaque année en France plus de 9 000 nouveaux cas de mélanome. Traité à temps, ce cancer de la peau peut généralement

Plus en détail

Le cancer de la peau. Causes. Symptômes. Diagnostic. Traitement. Pronostic. Une information de la Ligue suisse contre le cancer

Le cancer de la peau. Causes. Symptômes. Diagnostic. Traitement. Pronostic. Une information de la Ligue suisse contre le cancer Le cancer de la peau Causes Symptômes Diagnostic Traitement Pronostic Une information de la Ligue suisse contre le cancer Le cancer de la peau Les cancers de la peau se présentent sous diverses formes.

Plus en détail

G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E. La prise en charge de votre mélanome cutané

G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E. La prise en charge de votre mélanome cutané G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre mélanome cutané Mars 2010 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis ce guide pour vous informer sur le mélanome

Plus en détail

Le cancer des glandes surrénales Corticosurrénalome

Le cancer des glandes surrénales Corticosurrénalome Le cancer des glandes surrénales Corticosurrénalome Vous avez appris que vous avez un cancer des glandes surrénales. Cette fiche vous aidera à mieux comprendre la maladie et les traitements possibles.

Plus en détail

Maladie de Hodgkin ou lymphome de Hodgkin

Maladie de Hodgkin ou lymphome de Hodgkin Maladie de Hodgkin ou lymphome de Hodgkin Ce que vous devez savoir Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca MALADIE DE HODGKIN Ce que vous devez savoir Même si vous entendez parler du

Plus en détail

Lymphome non hodgkinien

Lymphome non hodgkinien Lymphome non hodgkinien Ce que vous devez savoir Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca LYMPHOME NON HODGKINIEN Ce que vous devez savoir Même si vous entendez parler du cancer presque

Plus en détail

Qu est-ce qu un sarcome?

Qu est-ce qu un sarcome? Qu est-ce qu un sarcome? Qu est-ce qu une tumeur? Une tumeur est une prolifération anormale de cellules. Les tumeurs ne devraient donc pas automatiquement être associées à un cancer. Certaines tumeurs

Plus en détail

Mélanome. Comprendre le diagnostic

Mélanome. Comprendre le diagnostic Mélanome Comprendre le diagnostic Mélanome Comprendre le diagnostic Lorsqu on lui annonce qu elle a un cancer, une personne peut se sentir seule, avoir peur et être dépassée par l énorme quantité d information

Plus en détail

Cancer des os. Ce que vous devez savoir. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca

Cancer des os. Ce que vous devez savoir. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Cancer des os Ce que vous devez savoir Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca CANCER DES OS Ce que vous devez savoir Même si vous entendez parler du cancer presque tous les jours, vous

Plus en détail

Chirurgie du sein. Simple tumorectomie. This Informed Consent Formular is also available on the RBSS-Website : www.belsurg.org 11

Chirurgie du sein. Simple tumorectomie. This Informed Consent Formular is also available on the RBSS-Website : www.belsurg.org 11 This Informed Consent Formular is also available on the RBSS-Website : www.belsurg.org 11 Chirurgie du sein Simple tumorectomie Un examen récent, par palpation, a révélé une masse à un sein. Il est prévu

Plus en détail

Néoplasie intraépithéliale vulvaire (NIV)

Néoplasie intraépithéliale vulvaire (NIV) Néoplasie intraépithéliale vulvaire (NIV) Avertissement Ces renseignements ont été préparés par L Hôpital d Ottawa et ne visent pas à remplacer les conseils d un fournisseur de soins de santé qualifié.

Plus en détail

Prévention et détection du MÉLANOME. Réseau mélanome Canada. Soyez vigilants. Soyez bien informés

Prévention et détection du MÉLANOME. Réseau mélanome Canada. Soyez vigilants. Soyez bien informés Prévention et détection du MÉLANOME Réseau mélanome Canada Soyez vigilants. Soyez bien informés Qu est-ce que le mélanome? Le mélanome est un cancer de la peau très grave. Il s agit d un cancer des mélanocytes

Plus en détail

CENTRE D UROLOGIE PRADO-LOUVAIN. Le Cancer du rein

CENTRE D UROLOGIE PRADO-LOUVAIN. Le Cancer du rein CENTRE D UROLOGIE PRADO-LOUVAIN Le Cancer du rein Le cancer du rein représente 3% des cancers de l adulte. Il s agit du troisième cancer urologique après le cancer de prostate et celui de la vessie. L

Plus en détail

Soleil et peau. UV, vieillissement & cancers cutanés. Syndicat National des Dermato-Vénéréologues avec le soutien des Laboratoires La Roche-Posay

Soleil et peau. UV, vieillissement & cancers cutanés. Syndicat National des Dermato-Vénéréologues avec le soutien des Laboratoires La Roche-Posay Soleil et peau UV, vieillissement & cancers cutanés L exposition solaire : définition Toutes les façons de recevoir les rayons du soleil sur sa peau. Pour les patients "s'exposer au soleil" = bronzage

Plus en détail

Prévention et diagnostic précoce des cancers de la peau

Prévention et diagnostic précoce des cancers de la peau 1 Prévention et diagnostic précoce des cancers de la peau Ce sont les cancers les plus fréquents, mais aussi les plus guérissables s ils sont détectés et traités assez tôt. Il en existe deux formes principales

Plus en détail

Cancer du rein. Comprendre le diagnostic

Cancer du rein. Comprendre le diagnostic Cancer du rein Comprendre le diagnostic Cancer du rein Comprendre le diagnostic Lorsqu on lui annonce qu elle a un cancer, une personne peut se sentir seule, avoir peur et être dépassée par l énorme quantité

Plus en détail

Cancer Du Sein Cancer Du Sein

Cancer Du Sein Cancer Du Sein Cancer Du Sein Canal normcanal normal Le cancer est une maladie de la cellule. Il arrive parfois qu une cellule se multiplie de manière incontrôlée pour former une masse appelée «tumeur». Si une tumeur

Plus en détail

Leucémies de l enfant et de l adolescent

Leucémies de l enfant et de l adolescent Janvier 2014 Fiche tumeur Prise en charge des adolescents et jeunes adultes Leucémies de l enfant et de l adolescent GENERALITES COMMENT DIAGNOSTIQUE-T-ON UNE LEUCEMIE AIGUË? COMMENT TRAITE-T-ON UNE LEUCEMIE

Plus en détail

DIAGNOSTIC SOLAIRE ÉVALUEZ VOTRE SENSIBILITÉ ET VOTRE RISQUE AU SOLEIL! INSTITUT FRANÇAIS SOLEIL & SANTÉ. www.ifss.fr

DIAGNOSTIC SOLAIRE ÉVALUEZ VOTRE SENSIBILITÉ ET VOTRE RISQUE AU SOLEIL! INSTITUT FRANÇAIS SOLEIL & SANTÉ. www.ifss.fr DIAGNOSTIC SOLAIRE ÉVALUEZ VOTRE SENSIBILITÉ ET VOTRE RISQUE AU SOLEIL! Association de médecins, de scientifiques et de spécialistes des UV, l Institut Français Soleil & Santé (IFSS) a pour vocation de

Plus en détail

Les anomalies du système respiratoire humain S B I 3 U

Les anomalies du système respiratoire humain S B I 3 U Les anomalies du système respiratoire humain S B I 3 U Les amygdales Les amygdales: 2 organes situés dans le pharynx à l arrière de la gorge qui ont pour fonctions d empêcher l intrusion bactérienne. Amygdalite:

Plus en détail

LE CÔLON ET LE RECTUM

LE CÔLON ET LE RECTUM LE CÔLON ET LE RECTUM LE CÔLON ET LE RECTUM Le côlon et le rectum forment ensemble le gros intestin et assurent des fonctions essentielles dans les dernières étapes de la digestion. La digestion commence

Plus en détail

Leucémie. Causes, Facteurs de risques

Leucémie. Causes, Facteurs de risques Leucémie La leucémie ou cancer du sang ou leucose aiguë des organes hématopoïétiques(sang, rate, ganglions, moelle osseuse) est un type de cancer qui entraîne la fabrication par l organisme d un trop grand

Plus en détail

Cancer du rein. Ce que vous devez savoir. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca

Cancer du rein. Ce que vous devez savoir. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Cancer du rein Ce que vous devez savoir Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca CANCER DU REIN Ce que vous devez savoir Même si vous entendez parler du cancer presque tous les jours,

Plus en détail

La dysplasie cervicale

La dysplasie cervicale La dysplasie cervicale Avertissement Ces renseignements ont été préparés par L Hôpital d Ottawa et ne visent pas à remplacer les conseils d un fournisseur de soins de santé qualifié. Veuillez consulter

Plus en détail

Les renseignements suivants sont destinés uniquement aux personnes qui ont reçu un diagnostic de cancer

Les renseignements suivants sont destinés uniquement aux personnes qui ont reçu un diagnostic de cancer Information importante pour les personnes atteintes d un cancer du poumon non à petites cellules de stade avancé Les renseignements suivants sont destinés uniquement aux personnes qui ont reçu un diagnostic

Plus en détail

Cancer des os Comprendre le diagnostic

Cancer des os Comprendre le diagnostic Cancer des os Comprendre le diagnostic Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 cancer.ca Cancer des os Comprendre le diagnostic Vous venez d apprendre que vous avez un cancer Une telle nouvelle peut

Plus en détail

Cancer de l'utérus. Comprendre le diagnostic. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca

Cancer de l'utérus. Comprendre le diagnostic. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Cancer de l'utérus Comprendre le diagnostic Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Cancer de l'utérus Comprendre le diagnostic Vous venez d apprendre que vous avez un cancer Une telle

Plus en détail

Le mélanome. Comprendre La maladie et son traitement. Le mélanome. généralités

Le mélanome. Comprendre La maladie et son traitement. Le mélanome. généralités Le mélanome Comprendre La maladie et son traitement Le mélanome généralités Mieux comprendre votre maladie, pour mieux vivre avec Conseil scientifique en dermatologie J Dr Stéphane Dalle J Pr Luc Thomas

Plus en détail

Comprendre la formule sanguine complète (FSC)

Comprendre la formule sanguine complète (FSC) Comprendre la formule sanguine complète (FSC) Notre mission Ce que vous devez savoir Dispensateur de services de première ligne et de services spécialisés, le CSSS du Suroît a la responsabilité de maintenir

Plus en détail

Quelles sont les causes de douleur pendant un cancer?

Quelles sont les causes de douleur pendant un cancer? Quelles sont les causes de douleur pendant un cancer? Les douleurs liées à la tumeur Les douleurs provoquées par les traitements du cancer 22 24 Chaque patient et chaque cancer sont différents. Les douleurs

Plus en détail

2 Les traitements. Les traitements médicamenteux du cancer du sein. Informations-clés

2 Les traitements. Les traitements médicamenteux du cancer du sein. Informations-clés Les traitements médicamenteux du cancer du sein Ce document présente les différents traitements médicamenteux du cancer du sein. Il a pour but d aider les patientes et leurs proches à mieux comprendre:

Plus en détail

Les tumeurs bénignes ne sont pas cancéreuses. Elles ne se propagent pas à d autres parties du corps.

Les tumeurs bénignes ne sont pas cancéreuses. Elles ne se propagent pas à d autres parties du corps. Vivre avec le cancer Renseignements généraux à propos du cancer Le cancer apparaît lorsque des cellules deviennent anormales et prolifèrent de manière incontrôlée. Ces cellules empêchent les cellules saines

Plus en détail

Septin9 UNE AVANCÉE DANS LA DÉTECTION DU CANCER COLORECTAL UNE SIMPLE ANALYSE SANGUINE VOUS DONNERA UNE RÉPONSE. Fier commanditaire de

Septin9 UNE AVANCÉE DANS LA DÉTECTION DU CANCER COLORECTAL UNE SIMPLE ANALYSE SANGUINE VOUS DONNERA UNE RÉPONSE. Fier commanditaire de Septin9 UNE AVANCÉE DANS LA DÉTECTION DU CANCER COLORECTAL UNE SIMPLE ANALYSE SANGUINE VOUS DONNERA UNE RÉPONSE Fier commanditaire de 1 TEST DE DÉPISTAGE SEPTIN9 Votre professionnel de la santé peut utiliser

Plus en détail

Livret pour les familles des enfants atteints de cancer.

Livret pour les familles des enfants atteints de cancer. Livret pour les familles des enfants atteints de cancer. L Hôpital des Enfants à Westmead & Le Groupe d Oncologie Infantile. Bienvenue Bienvenue dans le livret pour les familles des enfants atteints de

Plus en détail

STRATÉGIE DE DIAGNOSTIC PRÉCOCE DU MÉLANOME RECOMMANDATION EN SANTÉ PUBLIQUE

STRATÉGIE DE DIAGNOSTIC PRÉCOCE DU MÉLANOME RECOMMANDATION EN SANTÉ PUBLIQUE STRATÉGIE DE DIAGNOSTIC PRÉCOCE DU MÉLANOME RECOMMANDATION EN SANTÉ PUBLIQUE Service évaluation médico-économique et santé publique Octobre 2006 SYNTHÈSE ET PERSPECTIVES État de la question Le mélanome

Plus en détail

Cancer de la thyroïde

Cancer de la thyroïde Cancer de la thyroïde Comprendre le diagnostic Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Cancer de la thyroïde Comprendre le diagnostic Vous venez d apprendre que vous avez un cancer Une

Plus en détail

Les tumeurs osseuses. Causes. Symptômes. Diagnostic. Traitement. Pronostic. Une information de la Ligue suisse contre le cancer

Les tumeurs osseuses. Causes. Symptômes. Diagnostic. Traitement. Pronostic. Une information de la Ligue suisse contre le cancer Les tumeurs osseuses Causes Symptômes Diagnostic Traitement Pronostic Une information de la Ligue suisse contre le cancer Les tumeurs osseuses lent chondrosarcomes. Une des formes de cancer osseux, composé

Plus en détail

Les traitements des cancers du sein - Chimiothérapie

Les traitements des cancers du sein - Chimiothérapie Coalition européenne contre le cancer du sein Document extrait du site Version imprimable Les traitements des cancers du sein - Chimiothérapie Oeuvre collective de la FNCLCC Extrait de Comprendre le cancer

Plus en détail

Les tumeurs osseuses

Les tumeurs osseuses Janvier 2014 Fiche tumeur Prise en charge des adolescents et jeunes adultes Les tumeurs osseuses LE SARCOME D EWING Auteurs L OSTEOSARCOME Dr Perrine MAREC-BERARD Tous droits réservés. Reproduction interdite.

Plus en détail

Épilation au laser Fiche client (e) / Questionnaire. Nom du client : Adresse : Ville : Province : Code postal : Téléphone au domicile : Au travail :

Épilation au laser Fiche client (e) / Questionnaire. Nom du client : Adresse : Ville : Province : Code postal : Téléphone au domicile : Au travail : Épilation au laser Fiche client (e) / Questionnaire Nom du client : Date : Adresse : Ville : Province : Code postal : Téléphone au domicile : Au travail : Femme Homme Référé par : Date de naissance : Régions

Plus en détail

Transfusion sanguine UHN. Information destinée aux patients sur les avantages, les risques et les autres options

Transfusion sanguine UHN. Information destinée aux patients sur les avantages, les risques et les autres options Transfusion sanguine Blood Transfusion - French Information destinée aux patients sur les avantages, les risques et les autres options UHN Quels sont les avantages d'une transfusion sanguine? La transfusion

Plus en détail

Chapitre 5 Processus tumoral et cancer

Chapitre 5 Processus tumoral et cancer Chapitre 5 Processus tumoral et cancer V.1 Définition V.2 Cancérogenèse ou oncogenèse V.3 Facteurs cancérigènes V.4 Prévention. V.5 Dépistage et diagnostic. V.5.1 Signes cliniques V.5.2 Examens complémentaires

Plus en détail

Traitement de varices

Traitement de varices Traitement de varices Les télangiectasies en araignées et les varices affectent à peu près 80 millions de personnes aux États-Unis chaque année. Les télangiectasies en araignées apparaissent communément

Plus en détail

Le 4 juillet 2012. Addenda

Le 4 juillet 2012. Addenda Division de la santé publique et des soins de santé primaires Lutte contre les maladies transmissibles 300, rue Carlton, 4 e étage, Winnipeg (Manitoba) R3B 3M9 Tél. : 204 788-6737 Téléc. : 204 948-2040

Plus en détail

Cancer primitif du foie Comprendre le diagnostic

Cancer primitif du foie Comprendre le diagnostic Cancer primitif du foie Comprendre le diagnostic Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 cancer.ca Cancer primitif du foie Comprendre le diagnostic Vous venez d apprendre que vous avez un cancer Une

Plus en détail

Nodule thyroïdien sans hyperthyroïdie. Quel est mon parcours de soins?

Nodule thyroïdien sans hyperthyroïdie. Quel est mon parcours de soins? Nodule thyroïdien sans hyperthyroïdie Quel est mon parcours de soins? Nodule thyroïdien sans hyperthyroïdie Votre médecin peut adapter et compléter ces informations en fonction de votre situation personnelle.

Plus en détail

bronzer oui... mais se protéger!

bronzer oui... mais se protéger! du grain de beauté au mélanome! Le grain de beauté est une tache pigmentée qui apparaît sur la peau dans l enfance. Il est développé à partir de mélanocytes. Chez l adulte on retrouve environ une vingtaine

Plus en détail

Cancer de la cavité buccale

Cancer de la cavité buccale Cancer de la cavité buccale Comprendre le diagnostic Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Cancer de la cavité buccale Comprendre le diagnostic Vous venez d apprendre que vous avez

Plus en détail

Qu est-ce que le mélanome?

Qu est-ce que le mélanome? Cancer de la peau - mélanome Qu est-ce que le mélanome? Laissez-nous vous expliquer. www.fondsanticancer.org www.esmo.org ESMO/FAC Patient Guide Series basés sur les recommandations de pratique clinique

Plus en détail

CLINIQUE DU SEIN. Quelles étapes vais-je franchir pour établir mon bilan? Qui vais-je rencontrer?

CLINIQUE DU SEIN. Quelles étapes vais-je franchir pour établir mon bilan? Qui vais-je rencontrer? CLINIQUE DU SEIN Quelles étapes vais-je franchir pour établir mon bilan? Qui vais-je rencontrer? SOMMAIRE 2 LE BILAN...............................................................................................3

Plus en détail

L'œsophage L'œsophage est un tube musculaire qui traverse de la bouche à l'estomac. Causes

L'œsophage L'œsophage est un tube musculaire qui traverse de la bouche à l'estomac. Causes L'œsophage est un tube musculaire qui traverse de la bouche à l'estomac. Chez l'adulte moyen, il fait 25 cm à 30 cm (10 po à 14 po) de long et environ 2 cm (moins d'un pouce) de large. L'œsophage est constitué

Plus en détail

G U I D E P A T I E N T - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E. La prise en charge du cancer de la thyroïde

G U I D E P A T I E N T - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E. La prise en charge du cancer de la thyroïde G U I D E P A T I E N T - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge du cancer de la thyroïde Septembre 2010 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis ce guide pour vous

Plus en détail

G U I D E P A T I E N T - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E. La prise en charge du cancer de la prostate

G U I D E P A T I E N T - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E. La prise en charge du cancer de la prostate G U I D E P A T I E N T - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge du cancer de la prostate Juin 2010 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis ce guide pour vous informer

Plus en détail

Gillette Venus Naked Skin designed by Braun

Gillette Venus Naked Skin designed by Braun Questions et réponses Gillette Venus Naked Skin designed by Braun Questions d ordre général Qu est-ce que Venus Naked Skin designed by Braun? Venus Naked Skin est un appareil ingénieux d épilation par

Plus en détail

LES EXAMENS BIOLOGIQUES EXPLIQUÉS

LES EXAMENS BIOLOGIQUES EXPLIQUÉS LES EXAMENS BIOLOGIQUES EXPLIQUÉS On vient de vous diagnostiquer une leucémie myéloïde chronique (LMC). Il se peut que vous ayez eu une analyse sanguine de routine demandée par votre médecin traitant ou

Plus en détail

CANCERS DE LA PEAU. Les cancers de la peau se divisent en deux catégories principales : les mélanomes malins et les non mélanomes.

CANCERS DE LA PEAU. Les cancers de la peau se divisent en deux catégories principales : les mélanomes malins et les non mélanomes. CANCERS DE LA PEAU Définition Les cancers de la peau se divisent en deux catégories principales : les mélanomes malins et les non mélanomes. Les mélanomes Ces tumeurs se développent dans les mélanocytes,

Plus en détail

Définitions : tumeur. Une tumeur : prolifération anormale de cellules (bénigne ou maligne). Peut toucher tous les tissus vivants.

Définitions : tumeur. Une tumeur : prolifération anormale de cellules (bénigne ou maligne). Peut toucher tous les tissus vivants. Les tumeurs Définitions : tumeur Une tumeur : prolifération anormale de cellules (bénigne ou maligne). Peut toucher tous les tissus vivants. Définitions : tumeur bénigne Tumeur bénigne : -néoformation

Plus en détail

Acné (acné vulgaire) Acne (Acne Vulgaris) (French)

Acné (acné vulgaire) Acne (Acne Vulgaris) (French) Acné (acné vulgaire) Acne (Acne Vulgaris) (French) L acné, dont le nom scientifique est l acné vulgaire, est la maladie de la peau la plus répandue. Elle survient chez 85 % des adolescents, parfois dès

Plus en détail

Cancer du sein Comprendre le diagnostic

Cancer du sein Comprendre le diagnostic Cancer du sein Comprendre le diagnostic Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 cancer.ca Cancer du sein Comprendre le diagnostic Vous venez d apprendre que vous avez un cancer Une telle nouvelle

Plus en détail

Quels sont les facteurs qui font augmenter les risques de cancer du rein?

Quels sont les facteurs qui font augmenter les risques de cancer du rein? Qu est-ce que le cancer du rein? L adénocarcinome rénal est le type le plus fréquent de cancer du rein 1. Le rôle des reins consiste à filtrer le sang et à évacuer les déchets de l organisme dans l urine.

Plus en détail

«Je suis restée là, figée, à ne rien

«Je suis restée là, figée, à ne rien Prendre soin de soi À quoi s attendre Vous avez un cancer du sein. On n est jamais vraiment prête à recevoir pareille nouvelle. Aussi, l apprendre est-il toujours bouleversant. Le choc du diagnostic pourrait

Plus en détail

Cancer du col de l'utérus

Cancer du col de l'utérus Cancer du col de l'utérus Comprendre le diagnostic Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Cancer du col de l'utérus Comprendre le diagnostic Vous venez d apprendre que vous avez un

Plus en détail

avec atteinte ganglionnaire

avec atteinte ganglionnaire Le mélanome avec atteinte ganglionnaire Comprendre La maladie et son traitement Le mélanome avec atteinte ganglionnaire Mieux comprendre votre maladie, pour mieux vivre avec Conseil scientifique en dermatologie

Plus en détail

UNE INTERVENTION CHIRURGICALE AU NIVEAU DU SEIN

UNE INTERVENTION CHIRURGICALE AU NIVEAU DU SEIN UNE INTERVENTION CHIRURGICALE AU NIVEAU DU SEIN Informations générales Pour vous, pour la vie Cette brochure vise à vous fournir des informations générales concernant l intervention chirurgicale que vous

Plus en détail

Un été de prévention et de sensibilisation au cancer de la peau

Un été de prévention et de sensibilisation au cancer de la peau Un été de prévention gustaveroussy.fr Suivez-nous sur ET VOUS, COMBIEN DE GRAINS DE BEAUTÉ AVEZ-VOUS DANS LE DOS? QU EST-CE QUE LE MÉLANOME? Le mélanome est une tumeur de la peau de l adulte (rare chez

Plus en détail

Cancer primitif du foie

Cancer primitif du foie Cancer primitif du foie Comprendre le diagnostic Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Cancer primitif du foie Comprendre le diagnostic Vous venez d apprendre que vous avez un cancer

Plus en détail

DOSSIER DE LIAISON. Service de Pneumologie Centre Hospitalier de Rodez

DOSSIER DE LIAISON. Service de Pneumologie Centre Hospitalier de Rodez DOSSIER DE LIAISON Service de Pneumologie Centre Hospitalier de Rodez SOMMAIRE I Coordonnées Utiles II Comprendre la Chimiothérapie III Précautions à prendre IV Déroulement Pratique I Coordonnées Utiles

Plus en détail

Cancer de l utérus. Comprendre le diagnostic

Cancer de l utérus. Comprendre le diagnostic Cancer de l utérus Comprendre le diagnostic Cancer de l utérus Comprendre le diagnostic Lorsqu on lui annonce qu elle a un cancer, une personne peut se sentir seule, avoir peur et être dépassée par l énorme

Plus en détail

Dépistage du cancer du sein du NHS (Service National de Santé) Pour vous aider à décider

Dépistage du cancer du sein du NHS (Service National de Santé) Pour vous aider à décider Dépistage du cancer du sein du NHS (Service National de Santé) Pour vous aider à décider Qu est-ce que le cancer du sein? 2 Qu est-ce que le dépistage du cancer du sein? 3 Résultats du dépistage du cancer

Plus en détail

Sarcome d Ewing intra-osseux: une approche innovatrice de reconstruction

Sarcome d Ewing intra-osseux: une approche innovatrice de reconstruction Sarcome d Ewing intra-osseux: une approche innovatrice de reconstruction Nader Khaouam MD Laurie Archambault 28 mars 2014 Présentation du cas H - 20 ans, monteur et soudeur d acier Aucun antécédent X 2

Plus en détail

Ovaires : cancer et kystes

Ovaires : cancer et kystes Ovaires : cancer et kystes Le cancer des ovaires : Description Au Canada, une femme sur 70 sera touchée par un cancer de l'ovaire au cours de sa vie. Le cancer de l ovaire est le plus mortel des cancers

Plus en détail

Principales causes de décès selon le groupe d âge. 0 24 25 44 45 64 65 84 85 et plus

Principales causes de décès selon le groupe d âge. 0 24 25 44 45 64 65 84 85 et plus Module 2 Exercice 1: Cellules souches hématopoïétiques 1. Causes de décès en Suisse (2010) La figure suivante montre les causes de décès les plus fréquentes en Suisse en 2010, telles qu elles ont été relevées

Plus en détail

ITINERAIRE CLINIQUE du SEIN

ITINERAIRE CLINIQUE du SEIN ITINERAIRE CLINIQUE du SEIN Je dois subir une intervention chirurgicale, Pourquoi? La chirurgie Pour traiter le cancer du sein, il faut enlever ou détruire les cellules cancéreuses. La chirurgie est souvent

Plus en détail

Maladie de Blau/Sarcoïdose juvénile

Maladie de Blau/Sarcoïdose juvénile Pædiatric Rheumatology InterNational Trials Organisation Maladie de Blau/Sarcoïdose juvénile De quoi s agit-il? Le syndrome de Blau est une maladie génétique. Les patients souffrent d une combinaison entre

Plus en détail

LA DYSPLASIE FIBREUSE : DE QUOI S AGIT-IL?

LA DYSPLASIE FIBREUSE : DE QUOI S AGIT-IL? LA DYSPLASIE FIBREUSE : DE QUOI S AGIT-IL? La dysplasie fibreuse des os (DF) est une maladie osseuse rare pouvant atteindre tous les os. Le nombre d os concernés est très variable : un seul os, deux, trois

Plus en détail

Cancer du sein. Comprendre le diagnostic

Cancer du sein. Comprendre le diagnostic Cancer du sein Comprendre le diagnostic Cancer du sein Comprendre le diagnostic Lorsqu on lui annonce qu elle a un cancer, une personne peut se sentir seule, avoir peur et être dépassée par l énorme quantité

Plus en détail

G U I D E P A T I E N T - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E. La prise en charge du cancer du sein

G U I D E P A T I E N T - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E. La prise en charge du cancer du sein G U I D E P A T I E N T - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge du cancer du sein Juin 2010 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis ce guide pour vous informer sur

Plus en détail

INFORMATION SUR LE MÉTHOTREXATE EN INJECTION

INFORMATION SUR LE MÉTHOTREXATE EN INJECTION 23 INFORMATION SUR LE MÉTHOTREXATE EN INJECTION Pour vous, pour la vie INFORMATION SUR LE MÉTHOTREXATE EN INJECTION Le méthotrexate est un médicament de choix pour le traitement de l arthrite rhumatoïde.

Plus en détail

Traitements topiques. Utiliser conformément aux instructions figurant sur l emballage. Aident à éliminer les squames. Soulagent les démangeaisons.

Traitements topiques. Utiliser conformément aux instructions figurant sur l emballage. Aident à éliminer les squames. Soulagent les démangeaisons. SANS ORDONNANCE Solutions pour le bain et la douche : Huiles Farine d avoine Sels d Epsom Sels de al Mer Morte Utiliser conformément aux instructions figurant sur l emballage. Aident à éliminer les squames.

Plus en détail

- Effets secondaires des traitements - Métastases - Second cancer après cancer du sein - Qualité de vie BENEFICES ET MODALITES DE SURVEILLANCE

- Effets secondaires des traitements - Métastases - Second cancer après cancer du sein - Qualité de vie BENEFICES ET MODALITES DE SURVEILLANCE SURVEILLANCE DU CANCER DU SEIN TRAITE ( VIVIANE FEILLEL) SURVEILLANCE LOCOREGIONALE - Séquelles post-thérapeutiques - Récidive homolatérale - Cancer du sein controlatéral SURVEILLANCE GENERALE - Effets

Plus en détail

Le méthotrexate Pour réduire les symptômes de maladies auto-immunes

Le méthotrexate Pour réduire les symptômes de maladies auto-immunes Le méthotrexate Pour réduire les symptômes de maladies auto-immunes Votre médecin vous a prescrit du méthotrexate. Ce médicament réduit la douleur due à plusieurs maladies auto-immunes. Cette fiche vous

Plus en détail

Clinique universitaire de médecine nucléaire Carcinome thyroïdien, soins postopératoires

Clinique universitaire de médecine nucléaire Carcinome thyroïdien, soins postopératoires Clinique universitaire de médecine nucléaire Carcinome thyroïdien, soins postopératoires Chère patiente, cher patient, Au nom de la direction de la clinique et de l hôpital, nous vous souhaitons la bienvenue

Plus en détail

La drépanocytose. Sikkelcelziekte (Frans)

La drépanocytose. Sikkelcelziekte (Frans) La drépanocytose Sikkelcelziekte (Frans) Qu est-ce que la drépanocytose? La drépanocytose est une maladie causée par un changement héréditaire du pigment rouge dans les globules rouges : l hémoglobine.

Plus en détail

Rayonnement solaire: connaissez-vous les risques?

Rayonnement solaire: connaissez-vous les risques? Rayonnement solaire: connaissez-vous les risques? Information destinée aux personnes travaillant en plein air Le soleil est beau, mais dangereux Le soleil, c est la vie. La chaleur de ses rayons stimule

Plus en détail

GUIDE PATIENT - AFFECTION DE LONGUE DURÉE. La prise en charge du cancer du rein

GUIDE PATIENT - AFFECTION DE LONGUE DURÉE. La prise en charge du cancer du rein GUIDE PATIENT - AFFECTION DE LONGUE DURÉE La prise en charge du cancer du rein Novembre 2010 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis ce guide pour vous informer sur le cancer du rein, son

Plus en détail

Un test Pap pourrait vous sauver la vie

Un test Pap pourrait vous sauver la vie Un test Pap pourrait vous sauver la vie Un test Pap pourrait vous sauver la vie Vous avez 21 ans ou plus et êtes sexuellement active? Passez un test Pap! Si vous saviez qu un test Pap, qui prend 5 minutes,

Plus en détail

CANCER DE LA PEAU NON MÉLANOME

CANCER DE LA PEAU NON MÉLANOME CANCER DE LA PEAU NON MÉLANOME Carcinome spinocellulaire Carcinome basocellulaire Kératose actinique Cette brochure a été réalisée avec l'aimable contribution des Docteurs Jean-Michel AMICI et Rafat MESSIKH,

Plus en détail

Comprendre l OMD : un guide

Comprendre l OMD : un guide OMD Œdème maculaire diabétique Comprendre l OMD : un guide Table des matières Œdème maculaire diabétique (OMD) 3 Présentation de l OMD 7 Quels sont les facteurs de risque de l OMD? 9 Quels sont les symptômes

Plus en détail

Qu est-ce que l anesthésie?

Qu est-ce que l anesthésie? Qu est-ce que l anesthésie? Le mot «Anesthésie» signifie «insensibilité à la douleur et autres sensations» provoquées par les actes diagnostiques ou thérapeutiques. L anesthésie, en réalité, n est pas

Plus en détail

Guide sur les traitements Programme-clientèle d oncologie Pour vous, pour la vie

Guide sur les traitements Programme-clientèle d oncologie Pour vous, pour la vie UNITÉ D APHÉRÈSE Guide sur les traitements Programme-clientèle d oncologie Pour vous, pour la vie L aphérèse est une technique servant à extraire et séparer les éléments figurés du sang, soit pour la préparation

Plus en détail

Le don de moelle osseuse

Le don de moelle osseuse Le don de moelle osseuse Enfant, je rêvais de sauver des vies. Aujourd hui, je le fais. Grande cause nationale 2009 Olivier, 4 ans Olivier, 32 ans Établissement relevant du ministère de la santé Le don

Plus en détail

Tout ce qu il faut savoir sur le don de moelle osseuse

Tout ce qu il faut savoir sur le don de moelle osseuse Tout ce qu il faut savoir sur le don de moelle osseuse 1. La moelle osseuse : un rôle vital pour le corps humain Page 2/23 1.1. Qu est ce que la moelle osseuse? La moelle osseuse est indispensable à la

Plus en détail

Questions et réponses sur le cancer du sein Guide à l intention des femmes et de leurs médecins

Questions et réponses sur le cancer du sein Guide à l intention des femmes et de leurs médecins Initiative canadienne sur le cancer du sein Questions et réponses sur le cancer du sein Guide à l intention des femmes et de leurs médecins 2 e édition Fondé sur les Guides de pratique clinique pour la

Plus en détail

Sommaire : LES CANCERS DU SEIN. 1-Qu est- ce qu un cancer? 2-Qu est -ce qu un cancer du sein? 3- Les facteurs de risque.

Sommaire : LES CANCERS DU SEIN. 1-Qu est- ce qu un cancer? 2-Qu est -ce qu un cancer du sein? 3- Les facteurs de risque. LES CANCERS DU SEIN Ne donnez pas votre sein au cancer! Sommaire : 1-Qu est- ce qu un cancer? 2-Qu est -ce qu un cancer du sein? 3- Les facteurs de risque. 4-Le dépistage : Les symptômes. Ce dépliant est

Plus en détail

Cancer du poumon. Comprendre le diagnostic. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca

Cancer du poumon. Comprendre le diagnostic. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Cancer du poumon Comprendre le diagnostic Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Cancer du poumon Comprendre le diagnostic Vous venez d apprendre que vous avez un cancer Une telle nouvelle

Plus en détail

Traduction microscopique des lésions élémentaires primaires vues en sémiologie dermatologique (suite)

Traduction microscopique des lésions élémentaires primaires vues en sémiologie dermatologique (suite) UE Revêtement Cutané (2010-2011) Traduction microscopique des lésions élémentaires primaires vues en sémiologie dermatologique (suite) Pr. Béatrice Vergier (service de pathologie, CHU Bordeaux) Lésions

Plus en détail

Cancer du pancréas Comprendre le diagnostic

Cancer du pancréas Comprendre le diagnostic Cancer du pancréas Comprendre le diagnostic Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 cancer.ca Cancer du pancréas Comprendre le diagnostic Vous venez d apprendre que vous avez un cancer Une telle nouvelle

Plus en détail

Pour un bronzage sage. Guide pour un utilisateur averti de banc solaire

Pour un bronzage sage. Guide pour un utilisateur averti de banc solaire Pour un bronzage sage Guide pour un utilisateur averti de banc solaire -18 C est surtout durant les longs mois d hiver que le manque de soleil incite les amateurs de soleil à aller le chercher ailleurs

Plus en détail

Guide d information à l usage des personnes malades et de leurs proches

Guide d information à l usage des personnes malades et de leurs proches Guide d information à l usage des personnes malades et de leurs proches Ce guide s inscrit dans le cadre d un programme réalisé en partenariat avec l INSTITUT NATIONAL DU CANCER 52, avenue André Morizet

Plus en détail