R COM 0053/11/HCC Feuillet

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "R COM 0053/11/HCC Feuillet 1 ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------"

Transcription

1 R COM 0053/11/HCC Feuillet LA HAUTE COUR DE COMMERCE SIEGEANT A KIGALI AU PREMIER DEGRE REND L ARRET SUIVANT LE 12/07/2011 DANS L AFFAIRE R COM 0053/11/HCC : LES PARTIES EN CAUSE SORWATHE Ltd, BP 1136 KIGALI, au nom de son représentant DEMANDERERESSE SORAS Ltd, ayant son siège sis Boulevard de la Révolution, BP 924 KIGALI, au nom de son représentant DEFENDERESSE RWANDA FURNITURE WORKS Ltd..INTERVENANT FORCE OBJET DU LITIGE a) Condamner la SORAS au paiement de la valeur de thé assuré équivalent à USD suivant le contrat d assurance ; b) Remboursement des frais utilisés par la SORWATHE Ltd après le vol de thé jusqu au jour du jugement ; c) Dommages et intérêts résultant du refus d exécution du contrat ; d) Frais de consignation et de procédure ; e) Honoraires d Avocat I. RESUME DE L AFFAIRE

2 R COM 0053/11/HCC Feuillet 2 [1] En vue d assurer l expédition de ses marchandises à l étranger, la SORWATHE Ltd a signé un contrat d assurance avec la SORAS SA (devenue Limited) le 14/05/1992 sous la police d abonnement n U. Cette police d assurance faisait référence à la «Police française d assurance maritime sur faculté (marchandises)». Selon cette police d assurance, l assuré s obligeait à déclarer en aliment aux assureurs et ceux-ci s obligeaient à accepter, pendant toute la durée de la police, et tant qu elles y étaient applicables toutes les expéditions faites pour son compte ou en exécution d un contrat d achat ou de vente mettant à sa charge l obligation d assurer. Ces expéditions étaient couvertes automatiquement à partir du moment où elles étaient exposées aux risques garanties, à la condition formelle que la déclaration d aliment ait été faite aux assureurs dans les huit jours au plus tard de la réception des avis nécessaires [2] Le 07/03/2003, la SORWATHE Ltd et la SORAS SA ont signé une nouvelle police d abonnement n W «Facultés terrestres» en remplacement de la police maritime n U en vue de couvrir les exportations de thé de la SORWATHE sur le trajet CYOHOHA-MOMBASA. Cette police fait référence à la «Police française d assurance des marchandises transportées par voie de terre». Selon cette police, les déclarations d aliment doivent être faites à l assureur au plus tard pour les expéditions effectuées par le souscripteur, dans les trois jours francs de l envoi et, pour les autres expéditions, dans les trois jours francs de la réception par lui de l avis d envoi. [3] Le 23/11/2009, une cargaison de thé ( Kg) de la SORWATHE Ltd de la valeur de USD a été volée au Kenya. La SORAS SA a dans un premier, temps, proposé à la SORWATHE Ltd l indemnisation de ce sinistre à la hauteur de Frw , le montant plafond prévu dans la police d abonnement n U signée le 14/05/1992 ; cependant cette proposition a été rejetée par la SORWATHE Ltd qui exige que le montant total du sinistre USD lui soit remboursé. D où l introduction de son action en justice le 18/03/2011, laquelle a été enregistrée sous le numéro R.COM 0053/11/HCC, ici examinée par la Cour. [4] La SORAS Ltd a, quant à elle, retiré sa proposition d indemniser la SORWATHE Ltd à concurrence de Frw et considère que celle-ci n a droit à aucune indemnisation pour ce sinistre compte tenu du fait que cette dernière a souscrit

3 R COM 0053/11/HCC Feuillet 3 l assurance 11 jours après la survenance du sinistre et 10 jours après ce sinistre. Elle sollicite l intervention forcée du transporteur de la marchandise volée RWANDA FURNITURE WORKS pour endosser la responsabilité de ce sinistre. II. DEROULEMENT DE L AUDIENCE A LA HAUTE COUR DE COMMERCE [5] A l audience du 23/05/2011 qui a débattu de l affaire au fond, les deux parties ont comparu : la SORWATHE Ltd représentée par son Conseil Me MUGEMANA Jean- Marie Vianney et la SORAS Ltd représentée par son Conseil Me KAZUNGU Jean- Bosco. L intervenant forcée, RWANDA FURNITURE WORKS était représentée par son Conseil Me NKEZABO Jean Damascène. III. ANALYSE DES PROBLEMES JURIDIQUE POSES [6] Trois problèmes juridiques ressortent de cette affaire : a) Quelle était la police d abonnement en vigueur entre les deux parties au moment de la survenance du sinistre : la Police française d assurance maritime sur faculté (marchandises) ou la Police française d assurance des marchandises transportées par voie de terre? b) Quelle est la sanction applicable en cas de non respect par l assuré du délai de déclaration d aliment : l assureur doit-il refuser d indemniser ou peut-il indemniser? c) Quid de l intervention forcée de RWANDA FURNITURE WORKS dans cette affaire et de sa responsabilité quant au vol de the de la SORWATHE Ltd? [7] Concernant la police d abonnement applicable au moment du sinistre, la SORWATHE Ltd considère qu il s agit de la Police française d assurance maritime sur faculté (marchandises) car celle-ci est en vigueur par la coutume et les usages entre les parties depuis le 14/05/1992 tandis que la SORAS Ltd considère que la Police française d assurance des marchandises transportées par voie de terre est celle applicable aux parties depuis le 07/03/2003. [8] La Cour constate que lors de la signature de la Police française d assurance des marchandises transportées par voie de terre le 07/03/2003, les deux parties ont

4 R COM 0053/11/HCC Feuillet 4 marqué leur accord pour que cette police remplace la police maritime n U. En effet, la lettre de notification de la SORAS Ltd signifiant à la SORWATHE Ltd la nouvelle police d abonnement n W «Facultés terrestres» est libellée en ces termes : «Référence faite à votre lettre n 044/JCA/NA/MS/03, nous avons le plaisir de vous informer que votre police maritime n 11288U est remplacée par la police terrestre d abonnement n W» D où, la police d abonnement n W «Facultés terrestres» est celle qui était en vigueur le 23/11/2009 lors du vol de la cargaison de thé de la SORWATHE Ltd au Kenya. [9] Quant aux allégations de la SORWATHE Ltd portant sur le fait que dans la pratique, les deux parties appliquaient encore la Police française d assurance maritime sur faculté (marchandises) tel qu il ressort du cas d accident d un camion RAA 381 F/RL 0078, survenu au Kenya le 21/08/2006 endommageant 240 sacs de thé de SORWATHE Ltd, laquelle a été indemnisée par la SORAS Ltd, la Cour constate qu elle ne peut accorder du crédit à ces allégations dans la mesure ou les documents lui soumis par la SORWATHE Ltd ne démontrent en aucun cas que les deux parties appliquaient encore Police française d assurance maritime sur faculté (marchandises). En outre, le seul cas d accident indemnisé (cfr le cas d accident cihaut cité) en vertu de cette police dont fait référence la SORWATHE Ltd, ne mentionne pas la date à laquelle la déclaration d aliment a été faite pour que la Cour conclue qu elle a été faite en application de la Police française d assurance maritime sur faculté (marchandises). [10] Concernant la sanction applicable à la SORWATHE Ltd pour le non respect du délai de 3 jours pour la déclaration d aliment à l assureur, la SORAS Ltd considère que la SORWATHE Ltd n a droit a aucune indemnisation dans la mesure où elle a souscrit l assurance 11 jours après la survenance du sinistre et 10 jours après ce sinistre alors que selon la Police française d assurance des marchandises transportées par voie de terre, les déclarations d aliment doivent être faites à l assureur au plus tard pour les expéditions effectuées par le souscripteur, dans les trois jours francs de l envoi et, pour les autres expéditions, dans les trois jours francs de la réception par lui de l avis d envoi.

5 R COM 0053/11/HCC Feuillet 5 [11] La Cour constate que dans le nouveau contrat d assurance signée par les deux parties le 07/03/2003, les conditions générales applicables à ce contrat sont les conditions de la police française d assurance des marchandises par voie de terreversion imprimée du 15/04/1981. [12] L article 29, point 1, al 2 et 4 de ces conditions générales stipule : «Les déclarations d aliments doivent être faites à l assureur au plus tard pour les expéditions effectuées par le souscripteur dans les trois jours francs de l envoi et, pour les autres expéditions, dans les trois jours francs de la réception par lui de l avis d envoi En cas de retard, d erreur ou d omission dans les déclarations d aliments, l assureur est en droit d exiger du souscripteur le paiement de la prime omise majorée de 50% sous réserve des sanctions prévues à l article L du Code des Assurances.» [13] L article du Code des Assurance (France) qui regit le contrat des deux parties dispose: «L'omission ou la déclaration inexacte de la part de l'assuré dont la mauvaise foi n'est pas établie n'entraîne pas la nullité de l'assurance. Si elle est constatée avant tout sinistre, l'assureur a le droit soit de maintenir le contrat, moyennant une augmentation de prime acceptée par l'assuré, soit de résilier le contrat dix jours après notification adressée à l'assuré par lettre recommandée, en restituant la portion de la prime payée pour le temps où l'assurance ne court plus. Dans le cas où la constatation n'a lieu qu'après un sinistre, l'indemnité est réduite en proportion du taux des primes payées par rapport au taux des primes qui auraient été dues, si les risques avaient été complètement et exactement déclarés.» [14] L article du Code des Assurances (France) dispose : «Dans les assurances où la prime est décomptée soit en raison des salaires, soit d'après le nombre des personnes ou des choses faisant l'objet du contrat, il peut être stipulé que, pour toute erreur ou omission dans les déclarations servant de base à la fixation de la prime l'assuré doit payer, outre le montant de la prime, une indemnité qui ne peut en aucun cas excéder 50 % de la prime omise.»

6 R COM 0053/11/HCC Feuillet 6 [15] Eu égard aux dispositions contractuelles et légales ci-haut citées, la Cour que la sanction en cas de retard de paiement de la prime en cas d assurance de marchandise-facultés terrestres n est pas le non paiement de l indemnité en cas de sinistre mais plutôt le paiement de la prime augmentée d une indemnité (article ) ou la réduction de l indemnisation (article 113-9), d où la décision de la SORAS Ltd ne pas indemniser la SORWATHE Ltd est contraire au contrat d assurance signé le 07/03/2003 ainsi qu au Code des Assurance français qui le régit d autant plus que la SORAS Ltd avait déjà opté pour le paiement de la prime bien qu intervenu après le sinistre (Cfr le certificat d assurance établi en faveur de la SORWATHE Ltd le 15/12/2009.) [16] Concernant l intervention forcée de RWANDA FURNITURE WORKS dans cette affaire et sa responsabilité quant au vol de the de la SORWATHE Ltd, la Cour considère que cette intervention ne peut être fondée que dans la mesure où la SORAS Ltd paie la SORWATHE Ltd suite au contrat d assurance qui les lie (Cfr contrat du 07/03/2003 et Certificat d assurance n 010/917/8/000590/2009)) et se subroge ainsi à la SORWATHE Ltd. [17] «Lorsque l assureur indemnise son assuré conformément à ses obligations contractuelles en vertu d une police d assurance, il est alors subrogé dans les droits et recours de son assuré jusqu à concurrence de la somme qu il a versée à celui-ci. L assureur pourra donc intenter une action contre le tiers responsable des dommages subis par son assuré, comme ce dernier aurait pu le faire s il n avait pas bénéficié d une couverture d assurance lui permettant d être dédommagé. L assureur pourra ainsi tenter de récupérer les sommes versées à son assuré.» 1 [18] Etant donné que la SORAS Ltd n a pas indemnisé la SORWATHE Ltd, il n ya pas lieu de faire intervenir RWANDA FURNITURE WORK dans cette affaire car elle est basé sur un contrat d assurance lequel ne peut avoir d effets que contre ceux qui en ont été parties conformément à l article 63 du Code Civil, Livre III. 1 Me Boily, «La Subrogation en faveur de l assureur et les Droits de l assuré», GASCO, Avril Disponible dans le site internet :

7 R COM 0053/11/HCC Feuillet 7 [19] Ainsi, considérant tout ce qui précède, la SORAS Ltd doit payer à la SORWATHE Ltd Frw (USD x ) : 2 = Frw à titre d indemnisation car le montant total de l indemnisation USD ne peut être accordé vu que la SORWATHE Ltd a payé la prime avec retard (Cfr article [20] La SORAS Ltd doit payer à la SORWATHE Ltd Frw à titre de dommages et intérêts ainsi que Frw de frais d honoraires d avocat accordés ex aequo et bono. IV. DECISION DE LA HAUTE COUR DE COMMERCE [21] RECOIT l action de la SORWATHE Ltd et la DIT fondée en partie. et la DIT non fondée. [22] CONDAMNE la SORAS Ltd au paiement de Frw à la SORWATHE Ltd à titre d indemnisation et de Frw à titre de dommages et intérêts et honoraires d avocat. [23] CONDAMNE la SORWATHE Ltd au paiement de 4% de Frw à titre de droit proportionnels et de Frw à titre de frais de justice. [24] DIT que l arrêt n a pas été prononcé le 30/06/2011 car le juge était en congé de circonstance. AINSI JUGE ET PRONONCE EN AUDIENCE PUBLIQUE DU 12/07/2011. MUTALINDWA Félix Greffier Sé/ RWANYINDO K. Fanfan Juge Sé/ Copie conforme à l original Fait à Kigali le 2 Cfr Cours de change BNR à la date du 11/07/2011 :

8

R COM 0305/10/HCC Feuillet 1 ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

R COM 0305/10/HCC Feuillet 1 --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- R COM 0305/10/HCC Feuillet 1 --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- LA HAUTE COUR DE COMMERCE SIEGEANT A KIGALI AU PREMIER

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE 9 mai 2014 AMENDEMENT

ASSEMBLÉE NATIONALE 9 mai 2014 AMENDEMENT ASSEMBLÉE NATIONALE 9 mai 2014 ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE - (N 1891) Commission Gouvernement Adopté AMENDEMENT présenté par le Gouvernement ---------- ARTICLE 34 N o 414 (2ème Rect) Rédiger ainsi cet

Plus en détail

La proposition n engage ni le proposant, ni l assureur (Article 6 alinéa 1 du Code des Assurances)

La proposition n engage ni le proposant, ni l assureur (Article 6 alinéa 1 du Code des Assurances) PROPOSITION D ASSURANCE INCENDIE / RISQUES INDUSTRIELS RISQUES COMMERCIAUX REMARQUE PRELIMINAIRE : La proposition n engage ni le proposant, ni l assureur (Article 6 alinéa 1 du Code des Assurances) Cependant,

Plus en détail

LE MEDECIN ET LES ADMINISTRATIONS/INSTITUTIONS

LE MEDECIN ET LES ADMINISTRATIONS/INSTITUTIONS LE MEDECIN ET LES Depuis la loi du 4 mars 2002 dite «loi KOUCHNER» relative au droit des malades et à la qualité du système de santé, tout professionnel de santé doit obligatoirement souscrire une responsabilité

Plus en détail

Conditions générales d assurance (CGA) Essais cliniques dans le cadre de la recherche sur l être humain. Edition 2014

Conditions générales d assurance (CGA) Essais cliniques dans le cadre de la recherche sur l être humain. Edition 2014 Conditions générales d assurance (CGA) Essais cliniques dans le cadre de la recherche sur l être humain Edition 2014 Sommaire 1. DESCRIPTIF DU CONTRAT... 4 1.1 NUMERO DE POLICE... 4 1.2 PRENEUR D'ASSURANCE...

Plus en détail

P O L I C E G L O B A L E 2 0 0 0 INCENDIE ET RISQUES DIVERS RISQUES AGRICOLES

P O L I C E G L O B A L E 2 0 0 0 INCENDIE ET RISQUES DIVERS RISQUES AGRICOLES P O L I C E G L O B A L E 2 0 0 0 INCENDIE ET RISQUES DIVERS RISQUES AGRICOLES CONDITIONS ADMINISTRATIVES (CA 01 /éd.:01/03/2013) 1. QUELLES SONT LES OBLIGATIONS DU PRENEUR ET DE L ASSURE? A) Lors de la

Plus en détail

CONVENTION ANNEXE «A» ASSURANCE «CORPS»

CONVENTION ANNEXE «A» ASSURANCE «CORPS» Les clauses ci-dessous sont mises à la disposition de toute personne intéressée, sur simple demande. Elles sont indicatives, les parties pouvant convenir de conditions d assurance différentes. Pour toute

Plus en détail

CONDITIONS SPÉCIALES

CONDITIONS SPÉCIALES ASSURANCE-CRÉDIT POLICE INDIVIDUELLE D ASSURANCE-CRÉDIT CONDITIONS SPÉCIALES ETABLISSEMENTS DE CREDIT Garantie de la confirmation d un crédit documentaire - DGP 508 A - SOMMAIRE Article 1 Prise d effet

Plus en détail

CONDITIONS SPÉCIALES

CONDITIONS SPÉCIALES ASSURANCE-CRÉDIT POLICE INDIVIDUELLE D ASSURANCE-CRÉDIT CONDITIONS SPÉCIALES EXPORTATEURS Garantie d un engagement de caution de soumission - DGP 505 A - SOMMAIRE Article 1 Faits générateurs de sinistre

Plus en détail

748.411. Ordonnance sur le transport aérien. (OTrA) Dispositions générales. du 17 août 2005 (Etat le 1er janvier 2009)

748.411. Ordonnance sur le transport aérien. (OTrA) Dispositions générales. du 17 août 2005 (Etat le 1er janvier 2009) Ordonnance sur le transport aérien (OTrA) 748.411 du 17 août 2005 (Etat le 1er janvier 2009) Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 6a et 75 de la loi fédérale du 21 décembre 1948 sur l aviation (LA) 1,

Plus en détail

Package AON Pertes d exploitation. Conditions générales

Package AON Pertes d exploitation. Conditions générales Package AON Pertes d exploitation Conditions générales Des dispositions complémentaires relatives aux conditions générales Package AON figurent également aux pages suivantes : Dispositions communes Lexique

Plus en détail

Tribunal administratif

Tribunal administratif Nations Unies AT/DEC/1195 Tribunal administratif Distr. limitée 30 septembre 2004 Français Original : anglais TRIBUNAL ADMINISTRATIF Jugement No 1195 Affaire No 1290 : NEWTON Contre : Le Secrétaire général

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, DEUXIÈME CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, DEUXIÈME CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant : Cour de cassation chambre civile 2 Audience publique du 15 septembre 2011 N de pourvoi: 10-21269 Non publié au bulletin Rejet M. Loriferne (président), président SCP Célice, Blancpain et Soltner, SCP Defrenois

Plus en détail

Conditions Générales. Assurance de responsabilité Incendie / Explosion

Conditions Générales. Assurance de responsabilité Incendie / Explosion Conditions Générales Assurance de responsabilité Incendie / Explosion 0079-2002203F-22062015 AG Insurance sa Bd. E. Jacqmain 53, B-1000 Bruxelles RPM Bruxelles TVA BE 0404.494.849 www.aginsurance.be Tél.

Plus en détail

PROPOSITION D ASSURANCE ART CORPORATE COLLECTION 500 Assurance pour les objets d art appartenant à une entreprise Prime minimale CHF 500

PROPOSITION D ASSURANCE ART CORPORATE COLLECTION 500 Assurance pour les objets d art appartenant à une entreprise Prime minimale CHF 500 PROPOSITION D ASSURANCE ART CORPORATE COLLECTION 500 Assurance pour les objets d art appartenant à une entreprise Prime minimale CHF 500 Veuillez nous renvoyer ce questionnaire par poste ou par fax. AXA

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES FISCOVER PROTECTION JURIDIQUE 1/8 175913A002_201509

CONDITIONS GÉNÉRALES FISCOVER PROTECTION JURIDIQUE 1/8 175913A002_201509 CONDITIONS GÉNÉRALES FISCOVER PROTECTION JURIDIQUE 1/8 FISCOVER 2/8 CONDITIONS GÉNÉRALES PROTECTION JURIDIQUE SOMMAIRE ARTICLE 1. QUELQUES DÉFINITIONS... 3 ARTICLE 2. LE BÉNÉFICIAIRE... 4 ARTICLE 3. L

Plus en détail

946.101 Ordonnance sur l Assurance suisse contre les risques à l exportation

946.101 Ordonnance sur l Assurance suisse contre les risques à l exportation Ordonnance sur l Assurance suisse contre les risques à l exportation (OASRE) du 25 octobre 2006 (Etat le 1 er janvier 2016) Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 11, al. 2, 17, al. 2, 29, al. 5, et 31,

Plus en détail

Modalités d utilisation de l agence

Modalités d utilisation de l agence Modalités d utilisation de l agence VOTRE AUTORITÉ Propositions Vous pouvez recevoir des propositions portant sur des risques d assurance pour lesquels vous détenez un permis et nous les présenter aux

Plus en détail

Numéro du rôle : 2912. Arrêt n 167/2004 du 28 octobre 2004 A R R E T

Numéro du rôle : 2912. Arrêt n 167/2004 du 28 octobre 2004 A R R E T Numéro du rôle : 2912 Arrêt n 167/2004 du 28 octobre 2004 A R R E T En cause : la question préjudicielle relative à l'article 87, 2, de la loi du 25 juin 1992 sur le contrat d'assurance terrestre, posée

Plus en détail

Nota : tous les termes rédigés en gras et italiques dans le présent bulletin ont le sens défini au contrat.

Nota : tous les termes rédigés en gras et italiques dans le présent bulletin ont le sens défini au contrat. Nota : tous les termes rédigés en gras et italiques dans le présent bulletin ont le sens défini au contrat. Cette offre a été négociée par le cabinet de courtage Stema-Foujols pour les agents de joueur

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICES. MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE Passé en application de l article 28 du code des marchés publics

MARCHE PUBLIC DE SERVICES. MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE Passé en application de l article 28 du code des marchés publics PREFET DU HAUT-RHIN MARCHE PUBLIC DE SERVICES MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE Passé en application de l article 28 du code des marchés publics CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES (CCP) ASSURANCE RESPONSABILITE

Plus en détail

MANDAT DE GESTION ET DE REGLEMENT POUR LE COMPTE DU BUREAU CENTRAL FRANÇAIS (Mandataire ) -----------------------------------

MANDAT DE GESTION ET DE REGLEMENT POUR LE COMPTE DU BUREAU CENTRAL FRANÇAIS (Mandataire ) ----------------------------------- 01/07/2006-mandataire MANDAT DE GESTION ET DE REGLEMENT POUR LE COMPTE DU BUREAU CENTRAL FRANÇAIS (Mandataire ) ----------------------------------- Entre le Bureau central français des sociétés d assurances

Plus en détail

CHAPITRE I - OBJET ET ETENDUE DE LA GARANTIE 3 CHAPITRE II - DUREE ET FIN DU CONTRAT D ASSURANCE 5 CHAPITRE III - PRIMES 7 CHAPITRE IV - ACCIDENTS 10

CHAPITRE I - OBJET ET ETENDUE DE LA GARANTIE 3 CHAPITRE II - DUREE ET FIN DU CONTRAT D ASSURANCE 5 CHAPITRE III - PRIMES 7 CHAPITRE IV - ACCIDENTS 10 - AD1071FR - 161112 CHAPITRE I - OBJET ET ETENDUE DE LA GARANTIE 3 Article 1 - Objet de la garantie 3 Article 2 - Risque assuré 3 Article 3 - Modification du risque assuré 3 Article 4 - Etendue territoriale

Plus en détail

Mme Bignon (conseiller doyen faisant fonction de président), président. SCP Garreau, Bauer-Violas et Feschotte-Desbois, SCP Odent et Poulet, avocat(s)

Mme Bignon (conseiller doyen faisant fonction de président), président. SCP Garreau, Bauer-Violas et Feschotte-Desbois, SCP Odent et Poulet, avocat(s) Cour de cassation chambre civile 1 Audience publique du 24 septembre 2014 N de pourvoi: 13-21339 ECLI:FR:CCASS:2014:C101057 Non publié au bulletin Rejet Mme Bignon (conseiller doyen faisant fonction de

Plus en détail

Convention de délégation du service public des fourrières automobiles

Convention de délégation du service public des fourrières automobiles Convention de délégation du service public des fourrières automobiles Entre : L État, représenté par Mme ou M.. en sa qualité de Préfet de., dûment habilité aux fins des présentes, ci-après dénommé «L

Plus en détail

PROTECTION JURIDIQUE VIE PRIVEE QUELLES SONT LES PRESTATIONS?

PROTECTION JURIDIQUE VIE PRIVEE QUELLES SONT LES PRESTATIONS? PROTECTION JURIDIQUE VIE PRIVEE QUELLES SONT LES PRESTATIONS? Nous : 1) informerons l assuré sur l étendue de ses droits et la manière de défendre; 2) garantirons son libre choix de l expert dans une procédure

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, DEUXIÈME CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, DEUXIÈME CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant : Cour de cassation chambre civile 2 Audience publique du 23 février 2012 N de pourvoi: 11-10202 Non publié au bulletin Cassation partielle M. Loriferne (président), président SCP Boré et Salve de Bruneton,

Plus en détail

Assurance Pertes Pécuniaires sur un Crédit Impôt Recherche (CIR) Questionnaire de souscription CIR 2014 (pour les dépenses de R&D 2013)

Assurance Pertes Pécuniaires sur un Crédit Impôt Recherche (CIR) Questionnaire de souscription CIR 2014 (pour les dépenses de R&D 2013) Assurance Pertes Pécuniaires sur un Crédit Impôt Recherche (CIR) Questionnaire de souscription CIR 2014 (pour les dépenses de R&D 2013) Le présent questionnaire de souscription [ci-après le Questionnaire]

Plus en détail

L EXTRADITION LOI N 71-77 DU 28 DECEMBRE 1971 RELATIVE A L EXTRADITION TITRE PREMIER : LES CONDITIONS DE L EXTRADITION

L EXTRADITION LOI N 71-77 DU 28 DECEMBRE 1971 RELATIVE A L EXTRADITION TITRE PREMIER : LES CONDITIONS DE L EXTRADITION L EXTRADITION LOI N 71-77 DU 28 DECEMBRE 1971 RELATIVE A L EXTRADITION TITRE PREMIER : LES CONDITIONS DE L EXTRADITION Article premier En l absence de traités, les conditions, la procédure et les effets

Plus en détail

Exempt - appel en matière de droit du travail. Audience publique du quatorze juin deux mille douze. Numéro 37518 du rôle.

Exempt - appel en matière de droit du travail. Audience publique du quatorze juin deux mille douze. Numéro 37518 du rôle. Exempt - appel en matière de droit du travail. Audience publique du quatorze juin deux mille douze. Numéro 37518 du rôle Présents: Charles NEU, premier conseiller, président, Ria LUTZ, conseiller, Brigitte

Plus en détail

FÉDÉRATION GÉNÉRALE DES RETRAITÉS DES CHEMINS DE FER DE FRANCE ET D OUTRE MER

FÉDÉRATION GÉNÉRALE DES RETRAITÉS DES CHEMINS DE FER DE FRANCE ET D OUTRE MER FÉDÉRATION GÉNÉRALE DES RETRAITÉS DES CHEMINS DE FER DE FRANCE ET D OUTRE MER 59 boulevard de Magenta 75010 PARIS 01 40 37 31 21 01 40 37 67 96 - Association déclarée conformément à la loi du 1 er juillet

Plus en détail

Objet: Mécanismes particuliers ayant pour but ou pour effet de favoriser la fraude fiscale dans le chef de tiers

Objet: Mécanismes particuliers ayant pour but ou pour effet de favoriser la fraude fiscale dans le chef de tiers Contrats d'assurance vie à primes flexibles - taux garanti, Provisions complémentaires d'assurances vie, Bases techniques de la tarification des contrats d'assurance vie Bruxelles, le 30 novembre 2001

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour Administrative d Appel de Versailles N 12VE00585 Inédit au recueil Lebon 5ème chambre Mme COËNT-BOCHARD, président Mme Sylvie MEGRET, rapporteur Mme BESSON-LEDEY, rapporteur public SCP VAILLANT &

Plus en détail

Conditions Générales. Assurance de Groupe

Conditions Générales. Assurance de Groupe Assurance de Groupe Conditions Générales Société Anonyme - Capital Social 40.000.000,00 EUR - N entreprise 0403.262.553 - RPM Bruxelles Tour Louise, Avenue Louise, 149-1050 Bruxelles - Tél. (02) 403 87

Plus en détail

Conditions générales de licence de logiciel

Conditions générales de licence de logiciel Conditions générales de licence de logiciel 1. Préambule MAÏDOTEC est titulaire des droits de propriété intellectuelle et de commercialisation sur le logiciel décrit dans les conditions particulières associées

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES D ACHAT IDVERDE :

CONDITIONS GÉNÉRALES D ACHAT IDVERDE : CONDITIONS GÉNÉRALES D ACHAT IDVERDE : Article 1 Champ d application Toute commande passée par IDVERDE (ci-après dénommée «l Acheteur») auprès d un fournisseur de Biens ou d un prestataire de Services

Plus en détail

AUDIENCE PUBLIQUE ORDINAIRE DU 14 NOVEMBRE 2014

AUDIENCE PUBLIQUE ORDINAIRE DU 14 NOVEMBRE 2014 REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE ----------------- COUR D APPEL D ABIDJAN ----------------- TRIBUNAL DE COMMERCE D ABIDJAN ------------------- RG 2002/2014 ------------- JUGEMENT CONTRADICTOIRE ET DE DEFAUT

Plus en détail

VITA PENSION 51.30.255 09/12

VITA PENSION 51.30.255 09/12 ISO 9001 CERTIFIED FIRM BCCA VITA PENSION 51.30.255 09/12 VITA PENSION CONDITIONS GENERALES DEFINITIONS A. Preneur d assurance La personne qui conclut le contrat d assurance avec l entreprise d assurances.

Plus en détail

SARL RDLM ASSOCIES - AGENCE RACINE CONDITIONS GENERALES DE VENTE

SARL RDLM ASSOCIES - AGENCE RACINE CONDITIONS GENERALES DE VENTE SARL RDLM ASSOCIES - AGENCE RACINE CONDITIONS GENERALES DE VENTE Article 1 Objet Les présentes conditions générales de vente régissent les relations contractuelles entre le client et la société à responsabilité

Plus en détail

Concours d assurances (RC-TRC)

Concours d assurances (RC-TRC) Concours d assurances (RC-TRC) 21 avril 2015 Hugo Keulers 1. Concours d assurances: quel contexte? La personne qui a subi un dommage peut se retourner potentiellement contre plusieurs assureurs en vertu

Plus en détail

Cette sûreté est un effet de commerce qui peut faire l objet ou non de dépossession.

Cette sûreté est un effet de commerce qui peut faire l objet ou non de dépossession. WARRANT 22/12/2014 Le warrant est une sûreté mobilière dévolue aux professionnels qui permet à ces derniers d obtenir du crédit en donnant en gage des éléments de leurs exploitations. Cette sûreté est

Plus en détail

Droit des assurances

Droit des assurances Catégorie Economique Droit des assurances Titulaire : S. FLORIO Baccalauréat : comptabilité Année académique 20122013 2 ème année 1 Introduction Section 1. Plan Après une introduction comportant un bref

Plus en détail

Assurance Pertes Pécuniaires sur un Crédit Impôt Recherche (CIR) Questionnaire de souscription CIR 2015 (pour les dépenses de R&D 2014)

Assurance Pertes Pécuniaires sur un Crédit Impôt Recherche (CIR) Questionnaire de souscription CIR 2015 (pour les dépenses de R&D 2014) Assurance Pertes Pécuniaires sur un Crédit Impôt Recherche (CIR) Questionnaire de souscription CIR 2015 (pour les dépenses de R&D 2014) Le présent questionnaire de souscription [ci-après le Questionnaire]

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES COMMUNES «AON» 2015

CONDITIONS GÉNÉRALES COMMUNES «AON» 2015 SOMMAIRE CONDITIONS GÉNÉRALES COMMUNES «AON» 2015 Introduction Hiérarchie des conditions contractuelles Article 1 En quoi consiste notre protection? Article 2 Quelles sont les prestations assurées et les

Plus en détail

La Loi sur la protection du consommateur et la location à long terme d une automobile

La Loi sur la protection du consommateur et la location à long terme d une automobile La Loi sur la protection du consommateur et la location à long terme d une automobile Les contrats de location d une automobile d une durée de quatre mois ou plus qui interviennent entre un commerçant

Plus en détail

Responsabilité civile diverses

Responsabilité civile diverses CONDITIONS GENERALES D ASSURANCE Responsabilité civile diverses TABLE DES MATIERES DEFINITION CHAPITRE I : OBJET ET ETENDUE DE L'ASSURANCE ARTICLE 1 : LIMITES TERRITORIALES ARTICLE 2 : OBJET DE L ASSURANCE

Plus en détail

Code Apporteur : Etes-vous affilié à un organisme professionnel? Oui Non Si oui, lequel? Dernier exercice Exercice en cours Exercice à venir

Code Apporteur : Etes-vous affilié à un organisme professionnel? Oui Non Si oui, lequel? Dernier exercice Exercice en cours Exercice à venir Code Apporteur : Note de presentation Responsabilité civile Tourisme Identification du proposant Raison Sociale Adresse de la société Site Web Code SIREN Avez-vous des filiales à l étranger? Si oui, merci

Plus en détail

Le Président a mis l' affaire en délibéré et a indiqué aux parties la date à laquelle le jugement serait rendu.

Le Président a mis l' affaire en délibéré et a indiqué aux parties la date à laquelle le jugement serait rendu. Extrait des Minutes du Greffe du Tribunal d'instance de Nancy DU 23 OCTOBRE 2007 RÉPERTOIRE N 865/2007 Code n 56 c TRIBUNAL D'INSTANCE DE NANCY JUGEMENT DU VINGT TROIS OCTOBRE DE L'AN DEUX MILLE SEPT EN

Plus en détail

Êtes-vous bien assuré?

Êtes-vous bien assuré? guide pratique guide pratique des assurances Êtes-vous bien assuré? Isabelle SCREVE Marie ZAGHEDEN L édition professionnelle L éditeur veille à la fiabilité des informations publiées, lesquelles ne pourraient

Plus en détail

Ets VIELLEVOYE SA Division TOLFER CONDITIONS GENERALES de VENTE

Ets VIELLEVOYE SA Division TOLFER CONDITIONS GENERALES de VENTE Ets VIELLEVOYE Division TOLFER CONDITIONS GENERALES de VENTE Applicables à partir du 01 janvier 2016 1 Article 1 : Champ d application Ces conditions générales de vente (CGV) s appliquent à tous les produits

Plus en détail

SENTENCE ARBITRALE DU COLLEGE ARBITRAL DE LA COMMISSION DE LITIGES VOYAGES

SENTENCE ARBITRALE DU COLLEGE ARBITRAL DE LA COMMISSION DE LITIGES VOYAGES SENTENCE ARBITRALE DU COLLEGE ARBITRAL DE LA COMMISSION DE LITIGES VOYAGES AUDIENCE DU 11 mars 2014 En cause de : Monsieur A, et son épouse, Madame B, domiciliés XXX, demandeurs comparaissant personnellement

Plus en détail

«Travel» Frais d annulation de voyage

«Travel» Frais d annulation de voyage Conditions générales Edition du 01.01.2016 «Travel» Frais d annulation de voyage 2 Conditions générales Vaudoise Contenu Introduction 4 Introduction...4 A Couverture d'assurance 5 A1 Étendue territoriale...5

Plus en détail

Conditions Générales de Vente

Conditions Générales de Vente Conditions Générales de Vente ARTICLE 1 : ACCEPTATION DE COMMANDE 1.1 : Champ d application : Les présentes conditions générales régissent toutes nos ventes en magasin, sans préjudice d éventuelles conditions

Plus en détail

Assurance Responsabilité Civile Exploitation et Professionnelle et Protection Juridique

Assurance Responsabilité Civile Exploitation et Professionnelle et Protection Juridique Assurance Responsabilité Civile Exploitation et Professionnelle et Protection Juridique pour les professionnels de l informatique, du numérique et des télécommunications Notice d information Risques. Réassurance.

Plus en détail

Conditions Générales (CGV) de la société Mercateo France S.A.S.

Conditions Générales (CGV) de la société Mercateo France S.A.S. CGV Conditions Générales (CGV) de la société Mercateo France S.A.S. 1 Domaine d application et objet 2 Parties contractantes 3 Conclusion du Contrat 4 Informations relatives aux produits, prix, disponibilité

Plus en détail

Me Ricard, SCP Célice, Blancpain et Soltner, SCP Gatineau et Fattaccini, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

Me Ricard, SCP Célice, Blancpain et Soltner, SCP Gatineau et Fattaccini, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre civile 1 Audience publique du 30 mai 2012 N de pourvoi: 11-13087 Non publié au bulletin Rejet M. Charruault (président), président Me Ricard, SCP Célice, Blancpain et Soltner,

Plus en détail

1. Prestations de TPA. 2. Conditions d admission au fonds de garantie TPA. 3. Obligations du membre

1. Prestations de TPA. 2. Conditions d admission au fonds de garantie TPA. 3. Obligations du membre Règlement et conditions complémentaires TPA Pour les membres au bénéfice de la couverture des fonds du client proposée par TPA Édition du 17.05.2014 1. Prestations de TPA 1.1. TPA fournit à ses membres

Plus en détail

MARITIME ET TRANSPORT MARCHANDISES TRANSPORTEES

MARITIME ET TRANSPORT MARCHANDISES TRANSPORTEES FORMULAIRE DE DECLARATION DE RISQUE MARITIME ET TRANSPORT MARCHANDISES TRANSPORTEES COURTIER Nom du Cabinet : Nom et prénom du représentant : E-mail : Téléphone : Adresse : Code ORIAS : PROPOSANT (sera

Plus en détail

Le Monde de la Tutelle POUR VOTRE ASSOCIATION

Le Monde de la Tutelle POUR VOTRE ASSOCIATION POUR VOTRE ASSOCIATION 1 VOTRE CONTRAT RESPONSABILITE CIVILE PROFESSIONNELLE Objet du contrat Dans la limite des garanties ci- après énoncées, l'assureur se substitue à l'assuré pour indemniser la victime,

Plus en détail

13 Madame S a formé un pourvoi en cassation contre cet arrêt devant le Högsta domstolen (cour suprême).

13 Madame S a formé un pourvoi en cassation contre cet arrêt devant le Högsta domstolen (cour suprême). Isabelle Chaumont Avocate Au Barreau de Lyon Lettre d actualité Mars 2008 DROIT DES PERSONNES ET DE LA FAMILLE DROIT DE LA CONSOMMATION DROIT BANCAIRE RECOUVREMENT DE CREANCES CIVILES ET COMMERCIALES PROCEDURES

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES Article 1 : Champ d application Article 2 : Promotion et offre

CONDITIONS GENERALES Article 1 : Champ d application Article 2 : Promotion et offre CONDITIONS GENERALES Article 1 : Champ d application Ces conditions générales sont applicables aux contrats d organisation et d intermédiaire de voyages, tels que définis par la loi du 16 février 1994

Plus en détail

Conditions générales d accées et d utilisation du service de location de vélos de la communauté d agglomération Grand Montauban

Conditions générales d accées et d utilisation du service de location de vélos de la communauté d agglomération Grand Montauban Conditions générales d accées et d utilisation du service de location de vélos de la communauté d agglomération Grand Montauban ARTICLE 1 Objet et structure du service MONBEECYCLE MONBEECYCLE est un service

Plus en détail

Conditions générales de location

Conditions générales de location Conditions générales de location Applicables à compter du 01/11/2011 ARTICLE 1. Champ d application 1.1 Partie Les présentes conditions générales sont applicables entre : TRAVELLERPAD, SAS au capital de

Plus en détail

I Dispositions générales

I Dispositions générales PRÉAMBULE La présente notice d information constitue un résumé du contrat d assurance de groupe Multirisques Professionnel des Personnels et Assimilés de l Enseignement Public et Laïque souscrit par l

Plus en détail

Conditions Générales de Vente

Conditions Générales de Vente Conditions Générales de Vente Version 1.0 PREAMBULE Vintage Rides Private Limited est une société de droit indien, dont le siège social se situe à F- 189 / 1 A Main Road, Savitri Nagar (Malviya Nagar),

Plus en détail

TABLEAU COMPARATIF - 51 - Texte de la proposition de loi n 85 (2006-2007) Conclusions de la commission. de loi n 86 (2006-2007)

TABLEAU COMPARATIF - 51 - Texte de la proposition de loi n 85 (2006-2007) Conclusions de la commission. de loi n 86 (2006-2007) - 51 - TABLEAU COMPARATIF Proposition de loi relative aux contrats d assurance de protection juridique Proposition de loi visant à réformer l assurance de protection juridique Proposition de loi portant

Plus en détail

SNOWCARE. Information aux clients conformément à la LCA et Conditions Générales d'assurance

SNOWCARE. Information aux clients conformément à la LCA et Conditions Générales d'assurance Information aux clients conformément à la LCA et Conditions Générales d'assurance Edition 2015 05.10.2015 SOMMAIRE SNOWCARE ASSURANCE ASSISTANCE SUR LES PISTES DE SKI... 3 I. INFORMATION AUX CLIENTS CONFORMÉMENT

Plus en détail

Les inconvénients de ne pas avoir de police locale lorsque vous traitez des affaires à l échelle internationale

Les inconvénients de ne pas avoir de police locale lorsque vous traitez des affaires à l échelle internationale Les inconvénients de ne pas avoir de police locale lorsque vous traitez des affaires à l échelle internationale 1 2 Les inconvénients de ne pas avoir de police locale lorsque vous traitez des affaires

Plus en détail

ASSURANCE AUTO : POINT IMPORTANTS

ASSURANCE AUTO : POINT IMPORTANTS La convention RDR et d expertise ASSURANCE AUTO : POINT IMPORTANTS Le but de la convention est d accélérer les règlements de sinistre. Ainsi les frais de gestion sont diminués et les assurés sont contents.

Plus en détail

PHOTOVOLTAIQUE. PROPOSANT (sera le Preneur d Assurance si le contrat est souscrit)

PHOTOVOLTAIQUE. PROPOSANT (sera le Preneur d Assurance si le contrat est souscrit) FORMULAIRE DE DECLARATION DE RISQUE PROTECTION JURIDIQUE DES ENTREPRISES PHOTOVOLTAIQUE COURTIER Nom du Cabinet : Nom et prénom du représentant : E-mail : Téléphone : Adresse : Code ORIAS : PROPOSANT (sera

Plus en détail

Règlement Mutualiste HOSPITALISATION ACCIDENT

Règlement Mutualiste HOSPITALISATION ACCIDENT Règlement Mutualiste HOSPITALISATION ACCIDENT Chapitre I - Définitions Article 1 Adhérent La personne physique désignée comme telle au Certificat d Adhésion et qui a donné son consentement à l assurance.

Plus en détail

Numéro du rôle : 4588. Arrêt n 149/2009 du 30 septembre 2009 A R R E T

Numéro du rôle : 4588. Arrêt n 149/2009 du 30 septembre 2009 A R R E T Numéro du rôle : 4588 Arrêt n 149/2009 du 30 septembre 2009 A R R E T En cause : la question préjudicielle concernant l'article 1022 du Code judiciaire, tel qu'il a été remplacé par l'article 7 de loi

Plus en détail

L attestation d assurance décennale

L attestation d assurance décennale À partir du 02.07.2016, les attestations pour l assurance obligatoire en responsabilité décennale devront comporter les mentions minimales requises. Avant l'ouverture du chantier, le professionnel doit

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre criminelle Audience publique du 18 février 2014 N de pourvoi: 12-87629 ECLI:FR:CCASS:2014:CR00011 Publié au bulletin Cassation partielle M. Louvel (président), président Me Le

Plus en détail

CISG-FRANCE. Cour de cassation - Chambre commerciale 11 mai 2010. Ultimate Solution Company. contre Union International Oil and Gaz Material Pictures

CISG-FRANCE. Cour de cassation - Chambre commerciale 11 mai 2010. Ultimate Solution Company. contre Union International Oil and Gaz Material Pictures CISG-FRANCE Cour de cassation - Chambre commerciale 11 mai 2010 Ultimate Solution Company contre Union International Oil and Gaz Material Pictures Cour de cassation Chambre commerciale Audience publique

Plus en détail

SCP Baraduc, Duhamel et Rameix, SCP Boulloche, SCP Piwnica et Molinié, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

SCP Baraduc, Duhamel et Rameix, SCP Boulloche, SCP Piwnica et Molinié, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre civile 3 Audience publique du 28 janvier 2015 N de pourvoi: 13-27397 ECLI:FR:CCASS:2015:C300101 Publié au bulletin Rejet M. Terrier (président), président SCP Baraduc, Duhamel

Plus en détail

REPUBLIQUE DU CAMEROUN ETUDE DE CAS

REPUBLIQUE DU CAMEROUN ETUDE DE CAS REPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix Travail Patrie ------------ MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ---------------- INSTITUTS PROFESSIONNELS D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR (IPES) Examen : ETUDE DE CAS Epreuve : Assurance

Plus en détail

Numéro du rôle : 4631. Arrêt n 190/2009 du 26 novembre 2009 A R R E T

Numéro du rôle : 4631. Arrêt n 190/2009 du 26 novembre 2009 A R R E T Numéro du rôle : 4631 Arrêt n 190/2009 du 26 novembre 2009 A R R E T En cause : la question préjudicielle relative à l article 14bis, 3, de la loi du 3 juillet 1967 sur la prévention ou la réparation des

Plus en détail

Article 4 Durée du marché

Article 4 Durée du marché Article 1 - Objet du Marché Le présent MAPA a pour objet : la fourniture et la fabrication de mobilier ci-après désigné "matériel" l exécution des prestations associées : - de livraison, - de déchargement,

Plus en détail

Numéro du rôle : 2174. Arrêt n 65/2002 du 28 mars 2002 A R R E T

Numéro du rôle : 2174. Arrêt n 65/2002 du 28 mars 2002 A R R E T Numéro du rôle : 2174 Arrêt n 65/2002 du 28 mars 2002 A R R E T En cause : la question préjudicielle concernant l article 80, 2, de la loi du 9 juillet 1975 relative au contrôle des entreprises d assurances,

Plus en détail

PROCURATION. Veuillez SVP fournir 2 originaux de ce document.

PROCURATION. Veuillez SVP fournir 2 originaux de ce document. PROCURATION Veuillez SVP fournir 2 originaux de ce document. Juin 2013 PROCURATION RELATIVE AUX TRANSACTIONS FINANCIÈRES DÉCOULANT DE LA CONVENTION D INVESTISSEMENT INTERVENUE ENTRE SCOTIA CAPITAUX INC.

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION DE BATEAU DE PLAISANCE

CONTRAT DE LOCATION DE BATEAU DE PLAISANCE CONTRAT DE LOCATION DE BATEAU DE PLAISANCE ENTRE : OU Madame / Monsieur Né(e) le à De nationalité Demeurant La Société au capital de Euros, immatriculée au RCS de sous le n Dont le siège social est situé

Plus en détail

Les risques assurés ainsi que l étendue des prestations de la couverture d assurance sont ceux stipulés dans les conditions générales d assurance.

Les risques assurés ainsi que l étendue des prestations de la couverture d assurance sont ceux stipulés dans les conditions générales d assurance. Groupe Mutuel Assurances GMA SA Rue du Nord 5 1920 Martigny Conditions générales de l assurance collective «ohtoyou» Assurance collective «ohtoyou» Informations pratiques et juridiques conformément à la

Plus en détail

CONDITIONS SPECIALES PROTECTION JURIDIQUE PARTICULIER «ACCESS»

CONDITIONS SPECIALES PROTECTION JURIDIQUE PARTICULIER «ACCESS» CONDITIONS SPECIALES PROTECTION JURIDIQUE PARTICULIER «ACCESS» SOMMAIRE Article 1 Quelles sont les personnes assurées? Article 2 En quelle qualité êtes-vous assuré? Article 3 Quelles sont les matières

Plus en détail

Les affaires et le droit par M e Micheline Montreuil. Publications CCH ltée. Corrigé du chapitre 10 - Les assurances

Les affaires et le droit par M e Micheline Montreuil. Publications CCH ltée. Corrigé du chapitre 10 - Les assurances Les affaires et le droit par M e Micheline Montreuil Publications CCH ltée Corrigé du chapitre 10 - Les assurances Réponses aux questions 10.1 Le contrat d assurance est celui par lequel l assureur, moyennant

Plus en détail

Maître Christophe LENOIR loco Maître Roland FORESTINI - pour la requérante. Maître Nicolas BERCHEM loco Maître Dominique LEONARD - pour l Etat Belge

Maître Christophe LENOIR loco Maître Roland FORESTINI - pour la requérante. Maître Nicolas BERCHEM loco Maître Dominique LEONARD - pour l Etat Belge Tribunal de Ière Instance de Bruxelles Jugement du 5 novembre 2004 - Rôle n 2000/11722/A Exercice d'imposition 1994 Note : Ou de l imputation d un remboursement d impôts sur une dette d impôts contestée

Plus en détail

Conditions générales de prestations et de services

Conditions générales de prestations et de services Conditions générales de prestations et de services I- OBJET Les présentes conditions générales ont pour objet de régir les relations contractuelles entre le Client d une part, et la société 4D CREA dont

Plus en détail

POLICE FRANÇAISE D ASSURANCE COUVRANT LA RESPONSABILITÉ DU TRANSPORTEUR FLUVIAL

POLICE FRANÇAISE D ASSURANCE COUVRANT LA RESPONSABILITÉ DU TRANSPORTEUR FLUVIAL POLICE FRANÇAISE D ASSURANCE COUVRANT LA RESPONSABILITÉ DU TRANSPORTEUR FLUVIAL Imprimé du 18 Juin 1998, modifié le 1er janvier 2007 CONDITIONS GÉNÉRALES - 1 - SOMMAIRE PRÉAMBULE - LOI APPLICABLE... 3

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières

Cahier des Clauses Administratives Particulières MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Communauté de Communes du Pays Granvillais - Service des Marchés publics 197 Avenue des Vendéens BP 231 50402 Granville Cedex Tél: 02 33 91 38 60 FOURNITURE

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE COUR D APPEL DE NOUMÉA N 07/678 Présidente : Mme FONTAINE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Greffier lors des débats : Cécile KNOCKAERT Chambre sociale Arrêt du 20 Août 2008 PARTIES DEVANT

Plus en détail

INCOTERMS 2000. International Commercial Terms

INCOTERMS 2000. International Commercial Terms INCOTERMS 2000 International Commercial Terms INCOTERMS 2000 (International Commercial Terms) Que vous expédiez un colis à un client ou commandiez un produit à un fournisseur, il est crucial que votre

Plus en détail

FORMULAIRE DE DECLARATION PHOTOVOLTAIQUE

FORMULAIRE DE DECLARATION PHOTOVOLTAIQUE A S S U R A N C E S DEPARTEMENT C.E.P FORMULAIRE DE DECLARATION PHOTOVOLTAIQUE Conformément à l article 27 de la loi du 6 janvier 1978 N 78.17 relative à l informatique, aux fichiers et aux libertés, le

Plus en détail

Fiche d information relative au fonctionnement des garanties «responsabilité civile» dans le temps

Fiche d information relative au fonctionnement des garanties «responsabilité civile» dans le temps GENERALI assurances Société Anonyme d Assurances Au capital de 53 193 775 EUR Entièrement versé. Entreprise régie par le code des Assurances Siège social : 7, boulevard Haussmann 75456 Paris Cedex 09 552

Plus en détail

COMMUNE DE FERNEY-VOLTAIRE CAHIER DES CHARGES

COMMUNE DE FERNEY-VOLTAIRE CAHIER DES CHARGES COMMUNE DE FERNEY-VOLTAIRE CAHIER DES CHARGES MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES DE PRESTATIONS DE SERVICES JURIDIQUES : CONSEIL ET REPRESENTATION EN JUSTICE Article 1 - Objet du contrat 1-1 Présentation Le

Plus en détail

Cour de cassation. Chambre sociale

Cour de cassation. Chambre sociale Cour de cassation Chambre sociale Audience publique du 12 juin 2014 Pourvoi n 12-29063 Pourvoi n 13-11448 Publié au bulletin Rejet Cour de cassation Chambre sociale Audience publique du 12 juin 2014 N

Plus en détail

POLICES FRANÇAISES D ASSURANCE MARCHANDISES TRANSPORTÉES PAR VOIE MARITIME, TERRESTRE, AÉRIENNE OU FLUVIALE CLAUSE ADDITIONNELLE

POLICES FRANÇAISES D ASSURANCE MARCHANDISES TRANSPORTÉES PAR VOIE MARITIME, TERRESTRE, AÉRIENNE OU FLUVIALE CLAUSE ADDITIONNELLE Les clauses ci-dessous sont mises à la disposition de toute personne intéressée, sur simple demande. Elles sont indicatives, les parties pouvant convenir de conditions d assurance différentes. Pour toute

Plus en détail

Fiche pratique n 4 : la responsabilité des compagnies aériennes (22/07/09)

Fiche pratique n 4 : la responsabilité des compagnies aériennes (22/07/09) Fiche pratique n 4 : la responsabilité des compagnies aériennes (22/07/09) Surbooking (surréservation), perte des bagages, annulation des vols Les occasions de litiges avec les compagnies aériennes sont

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE COUR D APPEL DE NOUMÉA N 07/418 Présidente : Mme FONTAINE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Greffier lors des débats : Cécile KNOCKAERT Chambre sociale Arrêt du 20 Août 2008 PARTIES DEVANT

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE. Nom de l'élève stagiaire : Réf. : ENSCP/DDE/DD/1A 2011-2012 Dates du stage : Sujet du stage : Entre les soussignés :

CONVENTION DE STAGE. Nom de l'élève stagiaire : Réf. : ENSCP/DDE/DD/1A 2011-2012 Dates du stage : Sujet du stage : Entre les soussignés : Nom de l'élève stagiaire : Réf. : ENSCP/DDE/DD/1A 2011-2012 Dates du stage : Sujet du stage : CONVENTION DE STAGE Entre les soussignés : L Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Paris, établissement public

Plus en détail

Vu la loi n 17-99 portant code des assurances promulguée par le dahir n 1-02-238 du 25 rejeb 1423 (3 octobre 2002), telle qu elle a été complétée ;

Vu la loi n 17-99 portant code des assurances promulguée par le dahir n 1-02-238 du 25 rejeb 1423 (3 octobre 2002), telle qu elle a été complétée ; Arrêté du ministre des finances et de la privatisation n 2003-05 du13 ramadan 1426 (17 octobre 2005) fixant les conditions générales type du contrat d assurance accidents du travail et maladies professionnelles

Plus en détail