A survey on IMS&Web2.0 based services

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "A survey on IMS&Web2.0 based services"

Transcription

1 A survey on IMS&Web2.0 based services Etudiant : Andrea Vaccani Responsable : Jean Frédéric Wagen Ecole d ingénieurs et d architectes de Fribourg (EIA FR) Expert : Reto Caduff Ericsson AG, Bern 11/06/2010

2

3 3 SOMMAIRE Executive Summary Introduction Contexte Objectifs IMS (IP Multimedia Subsystem) Introduction Analyse SWOT L état actuel Web Introduction Analyse SWOT Technologies Html XHTML Ajax Adobe Flex REST SOAP Developpement de services IMS Les serveurs d applications Les besoins et les tendances Convergence IMS Web Conclusion et travaux futurs Rémérciements Annexes Signature Glossaire Liste des figures juin 2010

4 4 A survey on IMS&Web2.0 based services EXECUTIVE SUMMARY The objectives of this work are to investigate the needs and the trends that new telecommunication services should guarantee in the coming years. More precisely these objectives are: State of the art about the IMS networks deployment and service development; Analysis of the Web2.0 concepts and the applications of these to IMS services; Survey on IMS services and prototypes of IMS services; Definition of needs and trends for future IMS services; Technical support to EIA FR lectures and students during their semester s projects related to the EIA FR IMS platforms (Empirix s Hammer DEX and Ericsson SDS). Definition: IMS (IP Multimedia Subsystem) is a new generation network promoted as the solution implemented by telecommunications operators to increase the users communication experience. Operators assume that users wish to stay always connected and be able to exchange contents and personal information using all kind of devices (smartphones, computers, connected TV, etc.). Definition: The Web2.0 is usually considered to be a platform where users can share information and contents easily and quickly. The goal of Web2.0 is to improve the social aspect of communication and puts the users at the center of the information diffusion. A SWOT analysis about IMS and Web2.0 was performed and the following conclusions have been reached. S: Insure the fix mobile convergence and the implementation of a common AAA mechanism O: Reduce churn and block the price erosion that operators are forced to apply IMS W: Few business cases and terminals supporting IMS capabilities T: Android and iphone applications are direct competitors versus IMS services S: The social side of Web2.0 applications as Facebook, Twitter or LinkedIn O: Develop Web2.0 applications for Android or iphone has never been easier. Web2.0 W: the difficulty to guarantee the users privacy and data confidentiality T: to use Web2.0 applications anywhere, users need broadband mobile networks To complete our analysis of Web2.0, some technologies used to develop RIA (Rich Internet Applications) like Ajax, Adobe Flex, HTML5, etc. have been summarized to provide an overview of services enabling technologies. Further analysis were undertaken to define the needs and the trends of future IMS based services. Our analysis covered a total of 27 stakeholders: 12 universities, 8 manufacturers and 7 operators. The results are summarized in the following figure: Universities Manufacturers Operators Our analysis clearly highlighted that 3/4 th (7 universities, 6 manufacturers and 7 operators) of the considered stakeholders offer traditional IMS services like presence, IM (Instant Messaging) and users location. The Web2.0 concepts are also integrated by 1/3 rd of the stakeholders. Only a few (1/4 th ) offer some IMS services coupled with others technologies (RFID, NFC, P2P, etc.). Even if 6 operators have IPTV services in their portfolios, the combination IMS IPTV is proposed only by 3 manufacturers and 1 university. Our conclusion is that the combination IMS IPTV Web2.0 promises large possibilities of innovation in the development of future IMS services. Therefore, I wish to continue to investigate this domain in my future MSE work. Vaccani Andrea

5 5 1 INTRODUCTION 1.1 CONTEXTE Les actuels réseaux de télécommunications ne satisfont plus les besoins et les attentes des utilisateurs, voulant un nombre majeur de services et d applications sociales, multimédias, disponibles au travers de différents terminaux et de technologies d accès 1. Imaginer d offrir ce type de services au travers des actuels réseaux est impensable tant au niveau technologique qu au niveau des investissements qu il faudrait prévoir pour supporter un tel usage. Dans le monde de l Internet, depuis 2005, le terme Web2.0 caractérise des nouveaux services et applications qui placent les utilisateurs au centre de la communication et de la diffusion de l information. L envie de rester toujours en contact avec les connaissances et d avoir à disposition n importe où les fonctionnalités du Web2.0 ont fait exploser les accès à Internet depuis les appareils mobiles 2. Si d un coté les accès à Internet sont en expansion, malheureusement les revenus des opérateurs pour ce type de trafic ne suivent pas cette allure. Les revenus que les opérateurs peuvent réaliser en vendant ces accès sont assez limités par rapport aux profits que les fournisseurs de services Web (Google, Amazon, etc.) encaissent grâce aux utilisateurs «mobiles» 3. Comment permettre aux opérateurs de rentrer dans ce marché et incrémenter les profits? La solution est dans le développement d une nouvelle infrastructure, laquelle permettra de relier ensemble les réseaux mobiles, fixes et l Internet et de réduire aussi le temps de création et de déploiement de nouveaux services. Les réseaux de prochaine génération (Next Generation Network), permettront ainsi aux opérateurs de télécommunications de préserver leurs revenus, voir de les augmenter et de réduire en même temps les coûts de maintenance des infrastructures 4. À l heure actuelle les premiers réseaux NGNs commencent à être déployés par les opérateurs de télécommunications. Le développement de services et applications dévoile aussi les premiers résultats 5. Dans ce domaine, nombreuses universités et groupes de recherche collaborent avec les opérateurs et les équipementiers afin d investiguer les besoins et les tendances dans le marché des télécommunications actuel et futur. Les fonctionnalités et les opportunités que le Web2.0 apporte à la communication en ligne pourraient être intégrées dans les réseaux de prochaine génération et en particulier l IMS, une version standardisée par 3GPP et ETSI. Dans ce contexte en pleine évolution, la promotion de nouveaux services devient un risque que les opérateurs de télécommunications ne veulent souvent pas prendre. Comment justifier des investissements dans le développement de services innovants basés sur IMS et le Web2.0? Notre travail mettra l accent sur la recherche de services reliant l IMS et les concepts du Web2.0, c'est à dire les aspects sociaux d Internet, le partage de contenus, la participation et la collaboration des utilisateurs ou encore la composition de services. Les résultats des analyses nous permettrons de justifier ou pas cette convergence entre les réseaux de télécommunications et le Web2.0 tout en mettant en évidence les aspects importants à retenir pour le succès de développements de services et d applications. 1 Ericsson, A World of Multimedia.pdf, p. 2 2 Ericsson, consulté le Dave Wisely, IP for 4G, ed. Wiley, p Ericsson, Core and IMS Value Proposition.pdf, p. 15, 16, 58, 60 5 Annexe C IMS Services 11 juin 2010

6 6 A survey on IMS&Web2.0 based services 1.2 OBJECTIFS Initialement les objectifs de ce projet d approfondissement visaient le développement de prototypes de services innovants basés sur les NGN et en particulier le réseau IMS de l EIA FR fourni par l entreprise Empirix 6. Ces prototypes auraient dû démontrer un développement générique de services (GUI incluses) et les adaptations nécessaires permettant des les utiliser sur différents terminaux (smartphone, set top box, PC, etc.) et plateformes (IMS Core Empirix, Ericsson SDS, etc.). En accord avec le professeur responsable de ce projet a été décidé d investir plus de temps dans l investigation des réels besoins et des tendances actuelles et futures auxquelles devront répondre les services et applications basés sur les NGN (en particulier les réseaux IMS). Nous avons donc choisi de reléguer le développement de prototypes pour la future thèse de Master. Les objectifs de ce projet d approfondissement ont donc été redéfinis de la manière suivante : État de l art sur le déploiement des réseaux IMS Études des concepts du Web2.0 et possibles applications à l IMS Recherche et analyse de prototypes de services basés sur IMS Définition des besoins et des tendances dans le développement de services basés sur IMS Suivi de deux projets de semestre Essais et développements sur différentes plateforme (Empirix, SDS4.1/4.2, iphone, Android) Figure 1 Le futur des communications [Ericsson, Core and IMS Value Proposition, p. 76] 6 Empirix, consulté le Vaccani Andrea

7 7 2 IMS (IP MULTIMEDIA SUBSYSTEM) 2.1 INTRODUCTION IMS (IP Multimedia Subsystem) est une infrastructure NGN standardisée par 3GPP et ETSI qui vise à offrir dans les réseaux fixes et mobiles des services multimédias entièrement basés sur IP. Le grand avantage qu IMS apporte au monde des télécommunications est sans doute la convergence entre les réseaux fixes et mobiles. Cet avantage se traduit dans une réduction des coûts pour les opérateurs qui n ont plus plusieurs infrastructures à gérer et maintenir à jour. La convergence entre différentes technologies d accès (xdsl, PSTN, ISDN, 3G, UMTS, etc.) est rendue possible grâce à un cœur de réseau unifié et basé sur la technique de commutation de paquets IP. IMS a été développé dans le but de fournir une infrastructure permettant le déploiement de services multimédias et offrir aussi les moyens pour relier l Internet aux réseaux de télécommunications fixes et mobiles. Dans une couche applicative séparée du cœur de réseau IMS, des serveurs d applications permettent de déployer des services et des applications pouvant être directement connectés à Internet pour ainsi offrir aux utilisateurs finaux plus de fonctionnalités (social network, accès aux contenus multimédias, etc.). La couche applicative permet aussi de réduire le temps de développement et déployer plus facilement des nouveaux services, sans apporter des modifications importantes et couteuses dans le cœur du réseau. La séparation de l infrastructure en différentes couches (Accès, Transport et Routage, Contrôle, Applications) permet entre autre de faire évoluer les réseaux de télécommunications d une architecture verticale à une architecture horizontale. De cette façon les services et les applications déployées dans la couche applicative peuvent être offerts indépendamment de la technologie d accès et du type de terminal utilisé. Figure 2 Architecture des réseaux actuels (à gauche) et des réseaux IMS (à droite) [Maurizio Caon, [IMS Application] MEW Services, p. 9] IMS est la seule solution qui permettra aux opérateurs d offrir des nouveaux services innovants qui répondent à la croissante demande de communications et échanges d informations multimédias et à haut débit. Le déploiement des réseaux IMS pourra aussi aider les opérateurs à réduire le «churn», en offrant plus de services et d applications aux utilisateurs qui resteront fidèles à leur opérateur. L infrastructure des réseaux IMS a été aussi conçue pour supporter le déploiement de l IPTV, en garantissant en outre la gestion de la qualité de service, fondamentale dans ce genre de services où les débits et la quantité d informations échangée sont importants. IMS se révèle être une infrastructure complète, offrant beaucoup de fonctionnalités pour ce qui concerne le développement et le déploiement de nouveaux services, l interfonctionnement entre réseaux fixes et mobiles, la convergence avec Internet. 11 juin 2010

8 8 A survey on IMS&Web2.0 based services 2.2 ANALYSE SWOT Pour mieux comprendre les particularités des réseaux IMS, nous avons effectué une analyse SWOT (Strengths, Weaknesses, Opportunities, Threats) qui nous a permis d avoir une vision assez complète des avantages et des risques que le déploiement des réseaux IMS implique pour les opérateurs. L image suivante représente l analyse SWOT sous forme graphique : Figure 3 Analyse SWOT de l'ims : les facteurs clés pour les opérateurs [Andrea Vaccani, Annexe A IMS & Web2.0 SWOT Analysis, p.2] Le rapport complet de l analyse SWOT est disponible dans l Annexe A IMS & Web2.0 SWOT Analysis. De suite nous présentons les conclusions de cette analyse. Nous sommes confiants des avantages que l IMS apportera au monde des télécommunications. Les réseaux «all IP» sont le futur et IMS se présente comme la technologie qui pourra mieux satisfaire les attentes des opérateurs ainsi que de leurs clients. Grâce à l IMS, l offre de nouveaux services subira une accélération dont tout le monde en pourra bénéficier, indépendamment des réseaux d accès ou du type de terminaux. La vie sur Internet devient toujours plus «sociale», les utilisateurs veulent de plus en plus rester en contact «anytime, anywhere», partager leurs émotions au travers de vidéos, images, sons. IMS et les services y basés sont la plateforme idéale pour offrir aux utilisateurs une nouvelle forme de communication «globale». Malheureusement il y a encore des problèmes à résoudre et des procédures à améliorer pour que l IMS puisse se diffuser chez la grande partie des opérateurs. Il faut résoudre les problèmes liés à la sécurité des infrastructures, définir des modèles économiques à soutien de cette évolution. Les procédures pour l intégration de nouveaux services sur l IMS doivent s améliorer, afin d éviter des retards dans la fourniture et surtout des dépenses supplémentaires. Vaccani Andrea

9 9 Selon une récente étude effectuée par M. Quayle Alain 7, la plus part des opérateurs interrogés sont encore dans une phase définie «Watch and waiting» pour ce qui concerne l état de l IMS. La principale barrière qui limite le déploiement des réseaux IMS est constituée par le manque de «busines cases», par la complexité de cette technologie et aussi par le nombre limité d appareils natifs IMS. Selon cette même étude, les premiers problèmes à résoudre lors du déploiement de l IMS, seront liés à la convergence des actuelles plateformes de communications de la voix et des données. La voix sur les nouveaux réseaux mobiles, tels que HSPA+ ou LTE, ne devrait pas poser de problèmes, à confirmation du fait que l IMS sera le support idéal pour telles technologies d accès. Un autre résultat de cette étude indique comme LTE sera l un des facteurs qui pousseront la diffusion de l IMS chez les opérateurs, suivi de la possibilité de lancer la VoIP sur les réseaux mobiles et l utilisation de clients RCS. Figure 4 Les moteurs dans le déploiement de l IMS [Alan Quayle, IMS Online Survey Results] La volonté des opérateurs d intégrer les réseaux «all IP» dans leurs infrastructures est déclarée. À titre d exemple nous tenons à citer le rapport annuel de Swisscom 8, actuel opérateur leader en Suisse dans les télécommunications. Dans ce rapport est clairement annoncé comme pour l année 2010 les investissements dans les réseaux «all IP» ne cesseront pas, afin d offrir aux clients des services «triple play» de haute qualité. Swisscom souligne que les investigations dans les réseaux «all IP» continuent, afin de permettre des économies liées à l offre de nouveaux services et surtout pour les rendre accessibles indépendamment de la technologie d accès. Il faut poursuivre sur cette route, dans la recherche et le développement de nouvelles solutions qui puissent améliorer l état actuel de cette technologie. Les opportunités que l IMS offrira aux opérateurs et à leurs clients sont clairement supérieures aux menaces que cette technologie porte avec soi. 7 Alan Quayle Weblog: Service Platforms Archives, onlinesurvey results.html, consulté le Swisscom Annual Report 2009, récupéré le , p. 13, juin 2010

10 10 A survey on IMS&Web2.0 based services 2.3 L ETAT ACTUEL Depuis quelque année les équipementiers proposent dans leurs portfolios des solutions pour le déploiement de réseaux IMS. Cependant, nous avions l impression que les opérateurs hésitaient à les intégrer et à offrir des nouveaux services exploitant le potentiel des réseaux IMS. Les recherches sur Internet d opérateurs déployant et offrant à leurs utilisateurs des services basés sur IMS n ont pas données les résultats espérés (exemples, résultats, bilans, etc.). De ce fait nous avons décidé de rechercher ces informations directement auprès des acteurs intéressés (équipementier et opérateurs). Des entretiens ont alors été organisés avec les responsables du déploiement d IMS chez Ericsson et Swisscom dans le but d investiguer si les réseaux IMS sont actuellement en production, quels services sont offerts au travers cette infrastructure et si la convergence IMS Web2.0 est envisageable ou pas. Par la suite nous fournissons les conclusions que nous avons pu retirer lors de ces rencontres tandis que les résumés complets des entretiens sont disponibles dans l Annexe B Entretiens. Ericsson, l un des principaux fournisseurs d équipements et de services de télécommunications, et Swisscom, le principal opérateur en Suisse, sont fortement convaincues que les réseaux IMS seront le futur et la seule solution permettant aux opérateurs de réduire la «perte» de clients et les coûts de maintenance des infrastructures. L offre de nouveaux services multimédias, la possibilité de relier l énorme source d informations qu Internet représente avec les réseaux de télécommunications, le contrôle de la qualité de service sont tous des facteurs qui font si que l IMS soit l infrastructure la plus complète et la mieux adaptée pour répondre aux futurs besoins des opérateurs. Cependant, le déploiement sur large échelle des réseaux IMS a du mal à démarrer à cause de problèmes d intégration et d un manque de terminaux exploitant complètement le potentiel de cette infrastructure. La garantie des services de base (téléphonie, appels d urgence, etc.) doivent d abord être complètement fonctionnels sur la nouvelle infrastructure IMS et ont évidemment la priorité sur le développement et le déploiement de services plus innovants. Swisscom nous a aussi confirmé comme elle n a pas de pression dans le déploiement du réseau IMS et que la responsabilité envers les clients et la Confédération ne permet pas de faire des mauvais choix ou de lancer des services qui pourraient menacer en quelque sorte l image de l entreprise. Depuis ces entretiens nous avons pu nous convaincre que la création de services exploitant les réseaux de télécommunications et le Web2.0 est une réalité. Soit Ericsson que Swisscom sont conscientes que les réseaux sociaux offrent la possibilité de rentrer dans un marché très compétitif mais aussi très lucratif si on dispose des services et applications innovantes. Ericsson encore plus que Swisscom est très décidée à lancer des services suivant cette direction et exploitant le potentiel des réseaux IMS (QoS, présence, interopérabilité, etc.) et du Web2.0, en offrant des services spécifiques pour les réseaux sociaux par exemple. Une liste de ces services est disponible en dans l Annexe C IMS Services. Par contre Swisscom nous a confié qu un déploiement complet du réseau IMS et le lancement des premiers services basés sur IMS ne sont prévus que dans deux ou trois ans. IMS est la normale évolution pour les opérateurs de télécommunications, mais dans le cas de Swisscom ils n ont pas de pression à remplacer leurs actuels réseaux. Nous avons par contre l impression que de la part d Ericsson l envie de lancer et promouvoir des services innovants est très forte et se base sur la conviction de pouvoir offrir quelque chose qui encore manque sur le marché des télécommunications. Vaccani Andrea

11 11 Pour résumer les informations sous forme visuelle nous avons essayé de représenter les étapes de déploiement du réseau IMS de Swisscom. Aucune donnée officielle ne nous a été relacée et de conséquence les étapes du déploiement représentées ont été enchaînées selon le peu d informations que nous avons pu retenir depuis les entretiens. 1. IMS test network (fourni par Ericsson) 2. IMS production network (seulement offert à quelque millier d'utilisateurs privés pour tester le service VoIP) 3. Le réseau est amplié à quelque entreprise pour tester le service de VoIP 4. Les services de base sont déploiés et disponibles 5. Le réseau IMS remplacera les actuelles infrastructers et des services standards basés sur IMS serton lancés 6. Des nouveaux services innovants seront déployés sur le réseau IMS Figure 5 L'état actuel (en vert) et les étapes du déploiement de l'ims chez Swisscom Afin de rendre possible la création et le déploiement de services innovants dans la phase 6, des entreprises externes mandatées par Swisscom pourront apporter les compétences nécessaires. Pour les autres phases, nous avons eu l impression que Swisscom ne veut pas, pour des raisons de sécurité, mandater des entreprises tierces pour le développement de nouveaux services. Pendant les recherches et les investigations qui ont caractérisés ce projet d approfondissement, nous avons eu la possibilité de collaborer activement au développement du réseau IMS de l EIA FR et de suivre des projets de semestre de trois étudiants. Grâce à ces expériences nous pouvons confirmer comme le déploiement d un réseau IMS n est pas si simple et demande beaucoup d investissements en termes de temps. Après l installation des serveurs nous avons dû tester que les principales fonctionnalités du réseau (signalisation lors des appels, envoi de messages, etc.) correspondaient aux standards. Nous avons découverte des problèmes et en étroit collaboration avec le service de support et les développeurs d Empirix nous avons pu mettre à jour les serveurs et rendre le réseau IMS conforme aux principaux standards. L intégration de smartphone sur le réseau a aussi généré un nombre important d heure de travail avant d enfin disposer de deux types de clients IMS mobiles. Le manque de terminaux IMS, souligné aussi par Swisscom, nous a obligé effectuer des nombreuses recherches qui ont amené à choisir le client isipsimple pour iphone et Sipdroid pour Android. Pour ce dernier, 11 juin 2010

12 12 A survey on IMS&Web2.0 based services l un des peu présent sur le marché des applications Android, nous avons dû apporter des modifications au code source afin de le rendre parfaitement compatible avec le réseau IMS de l EIA FR. Ces exemples confirment comme le déploiement, à l heure actuel, des réseaux IMS pose encore nombreuses problèmes qui demandent des investissements importants au niveau du temps (consacré aux tests, aux mises à jours, etc.) et d argent, que heureusement dans le cadre académique de l EIA FR a été limité. Figure 6 Le client IMS EIFSidroid del EIA FR [Andrea Vaccani] Quant au développement de services IMS nous avons suivi et fourni l assistance technique pour des projets de semestre qui ont amené au développement de trois prototypes. Tous les trois prototypes de services ont permis aux étudiants et à nous mêmes d approfondir les connaissances dans le développement de services IMS orientés vers le Web2.0. Deux de ces trois prototypes ont intégré l aspect social du Web2.0, en permettant aux utilisateurs de mettre à jour leurs profils sur le réseau social Twitter lors d établissement d appels par exemple. Le troisième projet à intégré la localisation des utilisateurs (en se basant sur l adresse IP du terminal) et la recherche d informations. Ce service, appelé MEW, permet aux utilisateurs de rechercher les événements programmés dans les villes près de lui ainsi que des prévisions météos. Ces informations, événements et météo, sont recherchées en utilisant des services Web et ensuite fourni aux utilisateurs au travers du réseau IMS. À spécifier que le développement et les tests de ces services a été effectués grâce à l environnement de développement SDS 4.1, fourni gratuitement par Ericsson. Le service MEW a aussi été testé sur le réseau IMS de l EIA FR, mais des problèmes d intégration ont empêché de valider le correct fonctionnement. Une fois de plus ceci démontre les limitations et les problèmes qui peuvent survenir lors du déploiement de services sur un vrai réseau IMS. Nous pouvons ainsi comprendre comme pour les opérateurs soit vital que l infrastructure de base respecte les standards et que les procédures pour l installation des nouveaux services puisse être le plus fiable possible. Les environnements de développement avec lesquels nous avons travaillé (SDS4.1 et SDS4.2) permettent d un coté de coder rapidement les services en mettant à dispositions les fonctions nécessaires à garantir les fonctionnalités de bases des services IMS, mais de l autre coté ne permettent pas de tester les services dans un contexte réel. Il faut donc encore prévoir des tests très approfondis lors du déploiement des services sur des réseaux IMS en production. Concernant SDS 4.2, nous avons résolu les problèmes d installations rencontrés par un des étudiants et une guide d installation a été rédigée. Elle est disponible à l adresse suivante : Vaccani Andrea

13 13 Figure 7 L'architecture du réseau IMS de l'eia FR [Andrea Vaccani] 11 juin 2010

14 14 A survey on IMS&Web2.0 based services 3 WEB INTRODUCTION Le concept du Web2.0 est devenu très populaire grâce à l article «What Is Web2.0 9», diffusé par Tim O Reilly en Cet article résume toutes les discussions autour du Web2.0 qui ont été menées lors d une conférence entre le groupe O Reilly Media 10 et Medialive International 11. Pendant cette conférence, Dale Dougherty, un des pionniers du web, soulignait une tendance très étonnante du web. L importance du web, le nombre de sites et applications à caractère très innovant ne cessait pas de grandir, et ceci avec une régularité déconcertante. Vu l énorme écho que le Web2.0 a engendré dans ces dernières années, nombreuses entreprises et sites web se sont approprié de ce terme, même si leur philosophie ou les contenus proposés n avaient rein à voir avec le Web2.0. Qu est ce que différencie alors une application ou un site Web2.0 des autres? L un des principes essentiels du Web2.0 repose sur le concept de plate forme, «regroupant un ensemble de principes et de pratiques qui, à la manière d un système planétaire, verrait des sites exposant tout ou une partie de ses préceptes graviter à des distances variables du centre en question 12». La grande révolution que le Web2.0 porte avec soi consiste dans la participation active des utilisateurs ; ce sont ces derniers qui créent de la valeur ajoutée aux pages et aux services web, grâce à leurs publications et au partage d informations. De cette manière, les services offerts s améliorent au fur et à mesure que le nombre d utilisateurs croit. Les contenus deviennent plus riches et intéressants et le succès d un site ou d un service en va forcement en dépendre. Le grand succès de cette pensée est démontré par les services de partage de médias (YouTube, Flickr, etc.), où les utilisateurs augment la valeur et la popularité du service en rajoutant leurs propres contenus. Dans la plus part des cas, les utilisateurs ne fournissent pas forcement leur contribution, d où l importance d accumuler et enregistrer leurs actions pour rajouter de la valeur au service offert. Ces actions peuvent, comme les informations que les utilisateurs publient, améliorer le service et donc attirer plus d utilisateurs. L établissement de paramètres par défaut force les utilisateurs à produire inconsciemment des données lors de l utilisation du service. L exploitation de cette «intelligence collective», intrinsèque au web, est la clé du succès des géants du Web2.0. Les bases de données spécialisées sont les fondements de toutes les applications web d une certaine importance (p.ex. Google, Amazon, ebay, etc.). Le contrôle du marché est dans les mains des ces entreprises qui possèdent les données les plus complètes, les plus à jour et surtout les plus particuliers. Pour offrir des services à valeur ajouté innovants et pouvant garantir des revenus considérables, la possession de données stratégiques est essentielle. Informations comme l identité, le positionnement des utilisateurs, des calendriers d événements, des identifiants de produits, constituent des véritables mines d or pour les fournisseurs de services. La participation des utilisateurs au développent des services et la constante récolte d informations stratégiques forcent les fournisseurs de services à maintenir leurs services à une échelle quotidienne. Les utilisateurs 9 What Is Web2.0, Tim O'Reilly, publié le , is web 20.html, consulté le O Reilly Media, consulté le Medialive International, consulté le What is Web2.0, is web 20.html, page 1, consulté le Vaccani Andrea

15 15 deviennent ainsi des co développeurs, qui proposent, modifient et améliorent les services en obligeant les fournisseurs à offrir des services en version «béta perpétuelle 13». L esprit d ouverture des nouveaux services, qui donnent accès aux données, permettent aux utilisateurs de développer nouveaux services innovant et d en y intégrer une grande partie ensemble pour offrir quelque chose de plus complet ou mieux ciblé. Les utilisateurs ajoutent de la valeur. «La clé pour obtenir un avantage concurrentiel en matière d'application Internet est de faire en sorte que les utilisateurs ajoutent leurs données à celles que vous proposez. En conséquence : ne restreignez pas votre "architecture de participation" au développement du logiciel. Incitez vos utilisateurs implicitement et explicitement à ajouter de la valeur à l'application. 14» L intégration de différents services dans un seul, nouveau service, rend le Web2.0 plus dynamique et plus interactive. Le potentiel de ces opérations d intégration est énorme ; certaines sociétés pourront rentrer sur le marché simplement en offrant des services spécifiques basés sur plusieurs services «de base» offerts par d autres. Une autre caractéristique du Web2.0 est l indépendance depuis les plateformes PCs. Les nouveaux terminaux de communication, dont les smartphones sont les ambassadeurs, non seulement doivent pouvoir profiter des véritables avantages que le Web2.0 offre, mais aussi participer activement à son évolution. L intelligence collective n est pas activée seulement que par des humains, mais de plus en plus par des capteurs. Les téléphones portables intégrant des appareils photo, des récepteurs GPS, des senseurs de mouvement, etc., deviennent les «yeux et les oreilles 15» du Web qui collecte ces informations en temps réel. La grande diffusion de smartphones, perpétuellement connectés à Internet, font si que les possibilités du Web puissent augmenter de manière exponentielle. Figure 8 Cartographie sensible du Web2.0 [Wikipédia, 13 Perpetual Beta, consulté le Tim O'Reilly, is web 20.html?page=5, consulté le Hubert Guillaud, web a la puissance 2 le web 20 cinq ans plustard/, le juin 2010

16 16 A survey on IMS&Web2.0 based services 3.2 ANALYSE SWOT Une analyse SWOT du Web2.0 a été effectuée afin de mieux visualiser et décrire les principaux facteurs à considérer lors d un développement de services et applications basés sur ces concepts. Nous avons analysé le Web2.0 en gardant une vision axée sur les opérateurs et leurs enjeux. Figure 9 Analyse SWOT du Web2.0 : les facteurs clés pour les opérateurs [Andrea Vaccani, Annexe A IMS & Web2.0 SWOT Analysis, p. 10] L analyse SWOT du Web2.0 nous a permis de mettre en évidence les principaux bénéfices que ce concept apporte au monde de la communication en ligne. Les risques et les menaces ont aussi été analysés et les conclusions suivantes ont pu être rédigées. Le Web2.0 offre surement des avantages que d autres technologies ne peuvent pas assurer. Internet a pu évoluer grâce à l arrivée des réseaux sociaux, aux sites permettant et stimulant le partage d informations personnelles ou pas, à la participation active des utilisateurs dans le développement de services. Les possibilités que le Web2.0 offre aux gens voulant développer des applications et des services innovants sont nombreuses. Grâce à la participation d autres utilisateurs, au passe parole dans les réseaux sociaux, aux liens sur d autres services ou pages Web, un service innovant et capable d évoluer continuellement peut connaître un véritable succès. La publicité en ligne peut ensuite le rendre aussi rentable. Clairement tous ces bénéfices et opportunités de succès ont leur coté négatif. Les échanges et le partage d informations personnelles en est un point délicat. La sécurité sur Internet ne peut être assurée qu au prix d une perte de performance et d une complication des méthodes de contrôle et de protection. Les Vaccani Andrea

17 17 malintentionnés cherchent toujours à s approprier des données confidentielles d autres utilisateurs et souvent ils arrivent à le faire en provoquant des dégâts importants. Internet et le Web2.0 manquent encore de moyens sûrs et fiables qui puissent garantir la protection de données des utilisateurs sans réduire les performances des systèmes. Les risques qui courent les applications en ligne et les services Web2.0 peuvent mettre en danger toute une entreprise, tant au niveau financier qu à niveau de la réputation et de l image. Il faut donc appliquer toutes les protections et prendre le moins de risques lors du déploiement et de la mise à disposition de services s appuyant sur des informations personnelles des utilisateurs. L analyse SWOT complète et détaillée est disponible dans l Annexe A IMS & Web2.0 SWOT Analysis. 3.3 TECHNOLOGIES Différentes technologies ont été implémentées au cours des ces derniers années afin de supporter et améliorer l interaction avec les services et les applications Web2.0. L interaction des utilisateurs avec les pages Web est nettement augmentée avec l arrivée du Web2.0 et il a donc fallu développer des nouvelles technologies qui facilitaient la programmation des pages Web et simplifiaient le traitement des contenus par les navigateurs. De suite nous présentons quelqu une de ces technologies, dont une description plus complète est disponible dans l Annexe D Web2.0 Technologies HTML5 Avec le terme HTML5 on spécifie la dernière révision du principal langage du World Wide Web (l HTML), l extension du HTML4 et du XHTML 1.1. L objectif de cette révision est de réduire le besoin de plugins propriétaires nécessaires jusqu à maintenant pour visualiser et reproduire des contenus multimédia dans les pages Web. Les navigateurs Web n auront donc plus besoin d avoir installé des applications supplémentaires comme Flash Player, Microsoft Silverlight, Apache Pivot ou JavaFx utilisées normalement pour supporter les applications Internet enrichies (RIA). Grâce à l utilisation de HTML5, les développeurs pourront dans le futur offrir des applications mobiles basées sur le Web sans se soucier de la plateforme utilisée (Android, iphone, Windows, MAC, etc.). Nous pouvons donc comprendre comme le développement d applications spécifiques aux plateformes pourra se réduire et affecter les revenus des entreprises disposant des AppStores. Figure 10 iphone promeut la création de page Web et applications en HTML5 [Ronnie05 s Blog, 11 juin 2010

18 18 A survey on IMS&Web2.0 based services XHTML XHTML (extensible HyperText Markup Language) est un langage de balisage combinant des caractéristiques du XML à celles du HTML ; un fichier XHTML est donc une page HTML écrite selon les standards XML. La version actuelle, sous la forme de W3C Recommendation, est la Le langage XHTML prévoit une utilisation plus restrictive des balises HTML qui amène de conséquence à une syntaxe mieux définie, permettant ainsi d améliorer l interprétation des pages Web par les appareils mobiles disposant de ressource hardware et software limitées. Figure 11 XHTML vs. HTML [Wikipédia, AJAX Ajax, acronyme de «Asynchronous JavaScript and XML», est un ensemble de technologies utilisées pour le développement d applications Internet enrichies (RIA). Ajax est composé par différentes technologies spécialisées à effectuer certaines opérations ; HTML est utilisé pour structurer sémantiquement les informations, CSS pour la présentation, DOM et JavaScript pour afficher et interagir dynamiquement avec l information, XMLHttpRequest pour des échanges de données asynchrone avec les serveurs et XML pour remplacer les formats des données informatives (JSON) et visuelles (HTML). Le grand avantage qu Ajax apporte aux applications Web consiste dans la réduction des données échangées entre le client et le serveur, ce qui permet une visualisation plus réactives des pages. Ceci est possible car, au lieu de charger à chaque fois la page complète, seulement les éléments modifiés sont demandés au serveur. La charge du travail sur les serveurs est aussi réduite car une partie du traitement est effectué sur l ordinateur effectuant les requêtes. 16 XHTML 1.1, xhtml /, consulté le Vaccani Andrea

19 19 Figure 12 Différence entre les interactions client serveur des applications Web classique et Ajax [Wikipédia, fig2_small.png] ADOBE FLEX Flex est un kit de développement (SDK) qui permet de créer et déployer des applications Internet enrichies (RIA) multiplateformes. Ces applications peuvent être donc utilisées sur la plupart des navigateurs, postes de travail et systèmes d exploitation ayant à disposition un lecteur Flash Player. Figure 13 La plateforme Adobe Flash [Adobe Developer Connection, Flex a été développé par Adobe afin de simplifier et accélérer la programmation des applications RIA, en fournissant aux développeurs des composants prêts à l emploi qui permettent d automatiser les procédures les plus complexes et ainsi développer plus rapidement et plus efficacement les GUI des applications RIA. 11 juin 2010

20 20 A survey on IMS&Web2.0 based services REST REST, Representational Transfer State, permet la manipulation des ressources grâce à l utilisation des méthodes GET, POST, PUT et DELETE du protocole HTTP. À la base de l architecture REST il y a donc les ressources, référenciées par un identificateur global (URI) et stockées sur des serveurs les mettant à disposition. Les services Web mettent souvent à disposition des APIs REST pour permettre un développement plus rapide d applications. À titre d exemple nous citons les APIs REST du réseau social Twitter, qui dans ses pages dédié aux développeurs 17 spécifie comment accéder aux ressources parmi des requêtes REST. Figure 14 Exemple de spécification utilisée par Twitter [Twitter API Wiki, REST API Method%3A statuses%c2%a0show] SOAP SOAP (Simple Object Access Protocol) est un protocole pour l échange d informations structurées entre Web Services. SOAP peut être utilisé avec différent protocole de transport, mais il est particulièrement utilisé en combinaison au protocole HTTP. Les messages SOAP suivent la syntaxe du langage XML en utilisant une structure «Head Body» ; dans l entête sont présents les informations concernant le routage des messages ou la sécurité et les transactions, tandis que dans le corps sont contenues les informations effectivement nécessaires et utiles (payload). Figure 15 L'architecture d'un Web Service utilisant SOAP [Wikipédia, Les principaux avantages du protocole SOAP sont l indépendance de la plateforme et des langages utilisées, l extensibilité des messages et la possibilité de l utiliser avec différents protocoles de transport. Le principal désavantage que SOAP comporte se manifeste lors que la taille des messages est importante en ralentissant les échanges client serveur. 17 Twitter API Documentation, API Documentation, consulté le Vaccani Andrea

de survie du chef de projet

de survie du chef de projet KIT de survie du chef de projet 01 1 2 3 4 5 6 04 03 07 07 03 03 LE SERVEUR LE CLIENT TECHNOLOGIE WEB CLIENT LE SERVEUR WEB TECHNIQUES & CADRE DE TRAVAIL APPLICATIONS 101 LE SERVEUR Un serveur informatique

Plus en détail

Petite définition : Présentation :

Petite définition : Présentation : Petite définition : Le Web 2.0 est une technologie qui permet la création de réseaux sociaux, de communautés, via divers produits (des sites communautaires, des blogs, des forums, des wiki ), qui vise

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 3 : Le web dans l entreprise Sommaire Introduction... 1 Intranet... 1 Extranet...

Plus en détail

Parole d utilisateur. Parole d'utilisateur. Cable & Wireless renforce la protection de son environnement informatique. Témoignage Windows Server 2003

Parole d utilisateur. Parole d'utilisateur. Cable & Wireless renforce la protection de son environnement informatique. Témoignage Windows Server 2003 Parole d utilisateur Parole d'utilisateur Témoignage Windows Server 2003 Grâce à la gamme de produits Forefront, nous sommes à même d améliorer la sécurité des services orientés clients et ce, pour un

Plus en détail

Le Cisco Smart Business Communications System

Le Cisco Smart Business Communications System Le Cisco Smart Business Communications System Smart Business Brochure Le Cisco Smart Business Communications System Aujourd hui, les petites entreprises sont confrontées à une concurrence accrue. Une

Plus en détail

Programmation de services en téléphonie sur IP

Programmation de services en téléphonie sur IP Programmation de services en téléphonie sur IP Présentation de projet mémoire Grégory Estienne Sous la supervision du Dr. Luigi Logrippo Introduction La téléphonie sur IP comme support à la programmation

Plus en détail

L Internet des objets

L Internet des objets L Internet des objets L économie numérique entame une nouvelle phase de son évolution notamment avec le développement de l Internet des objets et la future 5G. Ces avancées ouvrent la voie à l avènement

Plus en détail

Coup d oeil sur la solution OpenScape Business

Coup d oeil sur la solution OpenScape Business Coup d oeil sur la solution OpenScape Business Transformez votre PME Pour que le travail soit accompli, il est essentiel de rester en contact avec les collègues et les clients, au bureau comme sur la route.

Plus en détail

*4D, quand c est la solution qui compte. 4D démocratise les services Web

*4D, quand c est la solution qui compte. 4D démocratise les services Web *4D, quand c est la solution qui compte. 4D démocratise les services Web Table des matières I. INTRODUCTION page 3 II. VERS UNE DEFINITION DES SERVICES WEB 1. Qu est ce que c est? page 3 2. A quoi ça sert?

Plus en détail

ETUDE DE CAS. www.jour.fr www.technologicvehicles.com www.heelers.eu. www.indev.be - ETUDE DE CAS

ETUDE DE CAS. www.jour.fr www.technologicvehicles.com www.heelers.eu. www.indev.be - ETUDE DE CAS www.jour.fr www.technologicvehicles.com www.heelers.eu - ETUDE DE CAS Qui sommes-nous? ETUDE DE CAS L agence Indev, installée depuis 2009 à Bruxelles, est une agence internet spécialisée dans les web applications

Plus en détail

Fonctions. Solution professionnelle pour le stockage de données, la synchronisation multi- plateformes et la collaboration

Fonctions. Solution professionnelle pour le stockage de données, la synchronisation multi- plateformes et la collaboration Fonctions Synchronisation dynamique des fichiers : mise à jour automatique des documents sur tous les équipements Partage et collaboration : partage simple des fichiers entre employés, clients et partenaires

Plus en détail

Ce Livre Blanc vise ainsi à vous expliquer concrètement tous les bénéfices d un standard téléphonique pour votre entreprise et vos collaborateurs :

Ce Livre Blanc vise ainsi à vous expliquer concrètement tous les bénéfices d un standard téléphonique pour votre entreprise et vos collaborateurs : AVANT-PROPOS Dans un marché des Télécoms en constante évolution, il est important pour les petites et moyennes entreprises de bénéficier de solutions télécoms qui répondent parfaitement à leurs besoins

Plus en détail

Applications Web. Web 2.0, web services, 18/01/2016. Plan du cours. Introduction Application Web Web/Web 2.0/Web 3.0 HTML 5 Web Services Ajax

Applications Web. Web 2.0, web services, 18/01/2016. Plan du cours. Introduction Application Web Web/Web 2.0/Web 3.0 HTML 5 Web Services Ajax Applications Web Web 2.0, web services, Hubert Segond Orange Labs Année 2015-16 Plan du cours Introduction Application Web Web/Web 2.0/Web 3.0 HTML 5 Web Services Ajax Syndication de contenu & outils de

Plus en détail

Vidéosurveillance sur IP

Vidéosurveillance sur IP Vidéosurveillance sur IP Solutions de sécurité basées sur le protocole TCP/IP Pour des applications domestiques, Small Office, Professionnelles et à grande échelle. 1/12 Concept Les solutions de sécurité

Plus en détail

Support de Cours NGN. 1 ère année Master de recherche. Najjar M. 1

Support de Cours NGN. 1 ère année Master de recherche. Najjar M. 1 Support de Cours NGN 1 ère année Master de recherche Najjar M. 1 Chapitre 1 INTRODUCTION AUX RESEAUX NGN 1.1 Les exigences de tourner vers NGN 1.2 Caractéristiques du réseau NGN 1.3 Principaux équipements

Plus en détail

ALBUM Y REALISE PAR DAGHOUI AZZEDDINE NAJMI HAFIDA ABDALLAH MAISSA

ALBUM Y REALISE PAR DAGHOUI AZZEDDINE NAJMI HAFIDA ABDALLAH MAISSA ALBUM Y REALISE PAR DAGHOUI AZZEDDINE NAJMI HAFIDA ABDALLAH MAISSA Sommaire INTRODUCTION... 3 SYNOPSIS... 4 TITRE DU PROJET... 4 CONCEPT DU PROJET... 4 PUBLIC VISE... 4 OBJECTIFS... 4 CAHIER DES CHARGES...

Plus en détail

EXTENSION de Microsoft Dynamics CRM 2013. Réf FR 80452

EXTENSION de Microsoft Dynamics CRM 2013. Réf FR 80452 EXTENSION de Microsoft Dynamics CRM 2013 Réf FR 80452 Durée : 3 jours A propos de ce cours : Ce cours offre une information interactive et détaillée sur le développement d extensions pour Microsoft Dynamics

Plus en détail

Etude Comparative entre Alfresco Share et MS SharePoint STARXPERT AUTEUR DATE 4 OCTOBRE 2011 VERSION 1.0

Etude Comparative entre Alfresco Share et MS SharePoint STARXPERT AUTEUR DATE 4 OCTOBRE 2011 VERSION 1.0 Etude Comparative entre Alfresco Share et MS SharePoint AUTEUR DATE 4 OCTOBRE 2011 STARXPERT VERSION 1.0 StarXpert 2011 STARXPERT Siège social : 100, rue des Fougères 69009 Lyon Tel 01 75 57 84 80 info@starxpert.fr

Plus en détail

DA MOTA Anthony - Comparaison de technologies : PhoneGap VS Cordova

DA MOTA Anthony - Comparaison de technologies : PhoneGap VS Cordova DA MOTA Anthony - Comparaison de technologies : PhoneGap VS Cordova I. Introduction Dans une période où la plasticité peut aider à réduire les coûts de développement de projets comme des applications mobile,

Plus en détail

Veille Technologique. Cloud-Computing. Jérémy chevalier

Veille Technologique. Cloud-Computing. Jérémy chevalier E6 Veille Technologique Cloud-Computing Jérémy chevalier Table des matières DESCRIPTION :...2 Introduction :...2 Définition du Cloud :...2 Exemple de serveur proposant la solution de Cloud :...2 Les spécificités

Plus en détail

HTML5 Quels enjeux pour la mobilité et le RIA?

HTML5 Quels enjeux pour la mobilité et le RIA? HTML5 Quels enjeux pour la mobilité et le RIA? Julien Roche Philippe Guédez Ludovic Garnier 2 Sommaire Evolution des usages du Web Applications mobiles multiplateformes Contributions d HTML5 au RIA Conclusion

Plus en détail

Qu est-ce que le «cloud computing»?

Qu est-ce que le «cloud computing»? Qu est-ce que le «cloud computing»? Par Morand Studer eleven Octobre 2011 Qu est-ce que le «cloud computing»? - Morand Studer eleven Octobre 2011 www.eleven.fr 1 Aujourd hui, la démocratisation de l informatique

Plus en détail

WordPress : Guide à l édition

WordPress : Guide à l édition WordPress : Guide à l édition WordPress : Guide à l édition... 1 Présentation... 2 1. Accès au site... 2 2. Le tableau de bord... 2 3. Editez les contenus... 4 Quelle est la différence entre les pages

Plus en détail

Glossaire informatique

Glossaire informatique Glossaire informatique DSDEN du Rhône 1. Adresse IP Une adresse IP (IP correspondant à Internet Protocol) est un numéro permettant d identifier une machine sur un réseau informatique. 2. Authentification

Plus en détail

Support personnalisable et proactif basé sur la relation, conçu pour les entreprises

Support personnalisable et proactif basé sur la relation, conçu pour les entreprises Support personnalisable et proactif basé sur la relation, conçu pour les entreprises BlackBerry Technical Support Services pour les entreprises : les niveaux de support Standard, Premium et Élite offrent

Plus en détail

Editeurs de logiciels. Votre guide SMS

Editeurs de logiciels. Votre guide SMS Votre guide SMS SMS et logiciels Les éditeurs de logiciels intègrent de plus en plus le SMS dans leurs produits, notamment pour permettre l envoi d alertes, de rappels de rendez-vous ou encore de notifications.

Plus en détail

Travail collaboratif. Glossaire

Travail collaboratif. Glossaire Glossaire Ajax Traduction anglaise : Ajax (Asynchronous JavaScript And XML) AJAX est un combiné de différents langages de développement Web comme XHTML, JavaScript ou XML, il est fréquemment utilisé pour

Plus en détail

INTERNET est un RESEAU D ORDINATEURS RELIES ENTRE EUX A L ECHELLE PLANETAIRE. Internet : interconnexion de réseaux (anglais : net = réseau)

INTERNET est un RESEAU D ORDINATEURS RELIES ENTRE EUX A L ECHELLE PLANETAIRE. Internet : interconnexion de réseaux (anglais : net = réseau) CS WEB Ch 1 Introduction I. INTRODUCTION... 1 A. INTERNET INTERCONNEXION DE RESEAUX... 1 B. LE «WEB» LA TOILE, INTERCONNEXION DE SITES WEB... 2 C. L URL : LOCALISER DES RESSOURCES SUR L INTERNET... 2 D.

Plus en détail

Introduction de la Voix sur IP

Introduction de la Voix sur IP Voix sur IP (VoIP) Introduction de la Voix sur IP La Voix sur IP, aussi connue sous le nom de téléphonie Internet, est une technologie qui vous permet de téléphoner via un réseau d ordinateurs basé sur

Plus en détail

Guide de Démarrage. Introduction... 2 Scénarios pour l utilisation de votre procloud@ocim.ch... 2 Scénarios à venir :... 2

Guide de Démarrage. Introduction... 2 Scénarios pour l utilisation de votre procloud@ocim.ch... 2 Scénarios à venir :... 2 Guide de Démarrage Introduction... 2 Scénarios pour l utilisation de votre... 2 Scénarios à venir :... 2 Accès à vos données depuis un navigateur internet... 3 Démarrage... 3 Explorez votre nouvel environnement...

Plus en détail

Versus Etude Technologique

Versus Etude Technologique VS Versus Etude Technologique 1 VS Contents Introduction... 3 Présentation des technologies... 3 Phonegap... 3... 3 Pour quels besoins?... 4 Comment ça fonctionne? Les models... 4 Phonegap... 5... 6 Comparatif...

Plus en détail

Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria. La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel

Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria. La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel des périphériques et des applications des périphériques et des applications La

Plus en détail

Méthode de Test. Pour WIKIROUTE. Rapport concernant les méthodes de tests à mettre en place pour assurer la fiabilité de notre projet annuel.

Méthode de Test. Pour WIKIROUTE. Rapport concernant les méthodes de tests à mettre en place pour assurer la fiabilité de notre projet annuel. Méthode de Test Pour WIKIROUTE Rapport concernant les méthodes de tests à mettre en place pour assurer la fiabilité de notre projet annuel. [Tapez le nom de l'auteur] 10/06/2009 Sommaire I. Introduction...

Plus en détail

Introduction @ 1. La gamme Microsoft Expression

Introduction @ 1. La gamme Microsoft Expression La gamme Microsoft Expression Microsoft propose déjà dans son catalogue des outils orientés graphisme ou destinés à la création de sites web. Avec l arrivée de Vista et plus précisément d une couche nommée

Plus en détail

Introduction. Pourquoi Silverlight?

Introduction. Pourquoi Silverlight? Pourquoi Silverlight? Si le Web ne cesse d évoluer et de s accroître, on peut en dire autant des attentes des utilisateurs. Lorsque le premier navigateur Web a été développé, il était destiné à fournir

Plus en détail

Le cloud conçu pour votre organisation.

Le cloud conçu pour votre organisation. Le cloud conçu pour votre organisation. C est le Cloud Microsoft. Chaque organisation est unique. De la santé à la grande distribution, de l industrie à la finance - il n y a pas deux organisations qui

Plus en détail

UserLock Quoi de neuf dans UserLock? Version 7

UserLock Quoi de neuf dans UserLock? Version 7 UserLock Quoi de neuf dans UserLock? Version 7 Table des Matières 1. Controle et sécurisation des sessions Wi-Fi... 3 2. Module UserLock PowerShell... 4 3. Nouvelle API documentée... 6 4. Nouvelle Interface...

Plus en détail

Technologies du Web. Technologies avancées côté serveur. Mastère spécialisé Management et nouvelles technologies, 7 décembre 2009

Technologies du Web. Technologies avancées côté serveur. Mastère spécialisé Management et nouvelles technologies, 7 décembre 2009 Publication XML Technologies du Web Technologies avancées côté serveur Pierre Senellart (pierre.senellart@telecom-paristech.fr) Mastère spécialisé Management et nouvelles technologies, 7 décembre 2009

Plus en détail

Les outils du Web* : comment ça marche et à quoi ça sert?

Les outils du Web* : comment ça marche et à quoi ça sert? Sites Web Les outils du Web* : comment ça marche et à quoi ça sert? Sites marchands, e-commerce Forums Blogs Réseaux sociaux grand public : Facebook, Twitter Réseaux sociaux professionnels : Linkedin,

Plus en détail

Travail d équipe et gestion des données L informatique en nuage

Travail d équipe et gestion des données L informatique en nuage Travail d équipe et gestion des L informatique en nuage BAR Octobre 2013 Présentation Au cours des études collégiales et universitaires, le travail d équipe est une réalité presque omniprésente. Les enseignants

Plus en détail

et dépannage de PC Configuration Sophie Lange Guide de formation avec exercices pratiques Préparation à la certification A+

et dépannage de PC Configuration Sophie Lange Guide de formation avec exercices pratiques Préparation à la certification A+ Guide de formation avec exercices pratiques Configuration et dépannage de PC Préparation à la certification A+ Sophie Lange Troisième édition : couvre Windows 2000, Windows XP et Windows Vista Les Guides

Plus en détail

Le langage PHP permet donc de construire des sites web dynamiques, contrairement au langage HTML, qui donnera toujours la même page web.

Le langage PHP permet donc de construire des sites web dynamiques, contrairement au langage HTML, qui donnera toujours la même page web. Document 1 : client et serveur Les ordinateurs sur lesquels sont stockés les sites web sont appelés des serveurs. Ce sont des machines qui sont dédiées à cet effet : elles sont souvent sans écran et sans

Plus en détail

Travaux pratiques. avec. WordPress. Karine Warbesson

Travaux pratiques. avec. WordPress. Karine Warbesson Travaux pratiques avec WordPress Karine Warbesson Toutes les marques citées dans cet ouvrage sont des marques déposées par leurs propriétaires respectifs. Mise en pages réalisée par ARCLEMAX Illustration

Plus en détail

Qu est-ce que ArcGIS?

Qu est-ce que ArcGIS? 2 Qu est-ce que ArcGIS? LE SIG ÉVOLUE Depuis de nombreuses années, la technologie SIG améliore la communication, la collaboration et la prise de décision, la gestion des ressources et des infrastructures,

Plus en détail

UTC Project Manager. Cahier des charges

UTC Project Manager. Cahier des charges Cahier des charges Benoît Dionne, GI04 Roberto de La Fuente, étudiant en échange (Chili) Séverine Lemierre, Master TICE, GI04 Table des matières 1 Présentation du projet... 3 1.1 Description brève... 3

Plus en détail

La version 12 de PaperPort s est enrichie de nombreuses fonctions qui vont vous aider à gérer encore plus efficacement l ensemble de vos documents.

La version 12 de PaperPort s est enrichie de nombreuses fonctions qui vont vous aider à gérer encore plus efficacement l ensemble de vos documents. Bienvenue! Nuance PaperPort est un logiciel de gestion documentaire qui vous permet de numériser, d organiser, de consulter, de manipuler et de partager vos documents papier et vos fichiers numériques

Plus en détail

Evolutions du Web et des langages

Evolutions du Web et des langages Evolutions du Web Evolutions du Web et des langages WEB statique Ces pages sont écrites en HTML Les pages demandées sont identiques quelque soit La personne qui les demande L heure de la demande Etc. WEB

Plus en détail

Introduction MOSS 2007

Introduction MOSS 2007 Introduction MOSS 2007 Z 2 Chapitre 01 Introduction à MOSS 2007 v. 1.0 Sommaire 1 SharePoint : Découverte... 3 1.1 Introduction... 3 1.2 Ce que vous gagnez à utiliser SharePoint... 3 1.3 Dans quel cas

Plus en détail

Petite histoire d Internet

Petite histoire d Internet À la base, Internet est défini par des ordinateurs qui sont reliés entre eux grâce à des câbles, du WiFi ou encore des satellites, créant ainsi un réseau à échelle mondiale. Les ordinateurs communiquent

Plus en détail

La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle

La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle Comment répondre aux nouveaux enjeux des DRH du 21 ème siècle? Besoin n 1 : innover et développer de nouveaux usages métier en décloisonnant les différents

Plus en détail

XML, PMML, SOAP. Rapport. EPITA SCIA Promo 2004 16 janvier 2003. Julien Lemoine Alexandre Thibault Nicolas Wiest-Million

XML, PMML, SOAP. Rapport. EPITA SCIA Promo 2004 16 janvier 2003. Julien Lemoine Alexandre Thibault Nicolas Wiest-Million XML, PMML, SOAP Rapport EPITA SCIA Promo 2004 16 janvier 2003 Julien Lemoine Alexandre Thibault Nicolas Wiest-Million i TABLE DES MATIÈRES Table des matières 1 XML 1 1.1 Présentation de XML.................................

Plus en détail

Alfresco. Point Produit. Michael Harlaut Romain Guinot. Ingénieurs Solutions

Alfresco. Point Produit. Michael Harlaut Romain Guinot. Ingénieurs Solutions Alfresco Point Produit Michael Harlaut Romain Guinot Ingénieurs Solutions Agenda Retour sur l année 2014 + Alfresco One 4.2 + Records Management 2.x Les nouveautés Alfresco One 5.0 + Intégration bureautique

Plus en détail

La gestion Citrix. Du support technique. Désignation d un Responsable de la relation technique

La gestion Citrix. Du support technique. Désignation d un Responsable de la relation technique La gestion Citrix Du support technique. Désignation d un Responsable de la relation technique Dans les environnements informatiques complexes, une relation de support technique proactive s avère essentielle.

Plus en détail

Aider les exploitants à comprendre les résultats analytiques rapidement et facilement

Aider les exploitants à comprendre les résultats analytiques rapidement et facilement Juin 2013 Aider les exploitants à comprendre les résultats analytiques rapidement et facilement (page 1) De nouveaux outils pour offrir davantage d options afin de visualiser les résultats analytiques

Plus en détail

Calendrier prévisionnel 07 Septembre 2015 Tarif HT 350 000FCFA

Calendrier prévisionnel 07 Septembre 2015 Tarif HT 350 000FCFA FORMATIONS 2015 2016 GOUVERNANCE SI Nos formations Types de formation Nos sessions de formations s adresse à tous les professionnels. Deux types de formations vous sont proposés: - séminaires de formations

Plus en détail

Visualiser, concevoir, déployer et interagir avec vos données Transformez vos données à l aide de Crystal Reports

Visualiser, concevoir, déployer et interagir avec vos données Transformez vos données à l aide de Crystal Reports Visualiser, concevoir, déployer et interagir avec vos données Transformez vos données à l aide de Crystal Reports Solutions SAP BusinessObjects de Business Intelligence Crystal Reports Manipulation de

Plus en détail

En 4 semaines seulement!

En 4 semaines seulement! Votre intranet prêt à l emploi En 4 semaines seulement! Innovate Communicate Collaborate Share Team room Team room est un système de gestion documentaire qui permet le contrôle des versions, des check

Plus en détail

Une collaboration complète pour les PME

Une collaboration complète pour les PME Une collaboration complète pour les PME Êtes-vous bien connecté? C est le défi dans le monde actuel, mobile et digital des affaires où les entreprises cherchent à harmoniser les communications entre employés,

Plus en détail

Communication Unifiée UC². 2008 IBM Corporation

Communication Unifiée UC². 2008 IBM Corporation Communication Unifiée UC² 1 2008 IBM Corporation Communications unifiées? Définition d IBM Intégration de fonctions (présence, messagerie instantanée, email, messagerie unifiée, téléphonie, conférences

Plus en détail

Drive your success. «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com

Drive your success. «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com Drive your success «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com ATEN, dix avantages au service de votre entreprise Qualité de mise en œuvre

Plus en détail

Joomla : un système de gestion de contenu

Joomla : un système de gestion de contenu CHAPITRE 2 Joomla : un système de gestion de contenu Si SGC est l abréviation française pour système de gestion de contenu, l abréviation CMS de l anglais Content Management System est le terme le plus

Plus en détail

Rapport de stage. Création d un site web. Stage du 20/01/2013 au 21/02/2013

Rapport de stage. Création d un site web. Stage du 20/01/2013 au 21/02/2013 Rapport de stage Création d un site web Stage du 20/01/2013 au 21/02/2013 Auteur : Antoine Luczak Tuteur professionnel : M. Tison Tuteur scolaire : Mme Girondon Année scolaire : 2013/2014 1 Table des matières

Plus en détail

Le Cercle Vertueux du Cloud Public

Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cloud public rencontre un intérêt croissant auprès de tous les directeurs IT voulant planifier les stratégies informatiques de leur

Plus en détail

WSS Windows Sharepoint Services Guide pratique. Section Technopédagogie

WSS Windows Sharepoint Services Guide pratique. Section Technopédagogie WSS Windows Sharepoint Services Guide pratique Section Technopédagogie Août 2007 1. QU EST CE QUE WSS? «Un site WSS SharePoint est un site Web représentant un espace de collaboration et un lieu de stockage

Plus en détail

1. Présentation générale

1. Présentation générale BTS SIO PPE2 SISR OCS Inventory NG Page 1 1. Présentation générale 1.1. Principales fonctionnalités 1.1.1. Inventaire et gestion de parc Open Computers and Software Inventory Next Generation est un logiciel

Plus en détail

DEMETER IT SOLUTIONS Mettre en Avant Nos Idées Pour Soutenir l innovation

DEMETER IT SOLUTIONS Mettre en Avant Nos Idées Pour Soutenir l innovation DEMETER IT SOLUTIONS Mettre en Avant Nos Idées Pour Soutenir l innovation Engagé à vous fournir les meilleures solutions informatiques du marché. Nous sommes Doté de la capacité et de l expertise nécessaire

Plus en détail

Guichet unique : Aperçu des nouvelles technologies au service du Citoyen (particulier et entreprise)

Guichet unique : Aperçu des nouvelles technologies au service du Citoyen (particulier et entreprise) Guichet unique : Aperçu des nouvelles technologies au service du Citoyen (particulier et entreprise) Développer la communication et le travail collaboratif pour mieux servir le citoyen Thomas Coustenoble

Plus en détail

Semarchy Convergence for MDM La Plate-Forme MDM Évolutionnaire

Semarchy Convergence for MDM La Plate-Forme MDM Évolutionnaire FICHE PRODUIT Semarchy Convergence for MDM La Plate-Forme MDM Évolutionnaire BENEFICES POUR LES DSI Réussir les projets de gouvernance dans les délais et les budgets Démarrer de manière tactique tout en

Plus en détail

Le cloud qui transforme les données en décisions stratégiques.

Le cloud qui transforme les données en décisions stratégiques. Le cloud qui transforme les données en décisions stratégiques. L essor des technologies sociales, mobiles et cloud a créé un monde de données en perpétuelle croissance. Comment tirer le meilleur parti

Plus en détail

GÉNÉRER DE LA VALEUR ET ATTEINDRE DES RÉSULTATS AVEC LES MANAGED SERVICES

GÉNÉRER DE LA VALEUR ET ATTEINDRE DES RÉSULTATS AVEC LES MANAGED SERVICES UN GUIDE ESSENTIEL : GÉNÉRER DE LA VALEUR ET ATTEINDRE DES RÉSULTATS AVEC LES MANAGED SERVICES Vue d ensemble Dans presque tous les secteurs des services de santé aux services financiers de l industrie

Plus en détail

START AIR SAFE PROJECT AF 10/04/2014. Par corentin RICOU & William BOBO

START AIR SAFE PROJECT AF 10/04/2014. Par corentin RICOU & William BOBO START AIR SAFE PROJECT AF 10/04/2014 Par corentin RICOU & William BOBO TABLE DES MATIÈRES Table des matières Introduction 1 les besoins 1 platforme de travail 2 Conception 3 Architecture 3 Réalisation

Plus en détail

s Pourquoi un PBX IP?

s Pourquoi un PBX IP? s Pourquoi un PBX IP? La VoIP est en pleine évolution, c est pourquoi on trouve de PBX IP comme pbxnsip offrant plus de valeur ajoutée et de fonctionnalités qu un système de centrale téléphonique traditionnel.

Plus en détail

Cisco Unified Business Attendant Console

Cisco Unified Business Attendant Console Cisco Unified Business Attendant Console Cisco Unified Communications est un système étendu de communications IP, d applications et de produits voix, vidéo, données et mobilité. Il rend les communications

Plus en détail

Communiqué de Presse. Boulogne-Billancourt, Septembre 2003

Communiqué de Presse. Boulogne-Billancourt, Septembre 2003 Communiqué de Presse AudioSmartCard annonce son nouveau serveur d authentification Secured Sound Pro Server compatible LDAP et Radius et la disponibilité de son Software Developement Kit SDK Boulogne-Billancourt,

Plus en détail

Philosophie des extensions WordPress

Philosophie des extensions WordPress 8 Philosophie des extensions WordPress Le concept L une des forces de WordPress dans la jungle CMS, c est la simplicité de création d extensions. Il y a plusieurs raisons à cela. Des raisons techniques

Plus en détail

En quoi l EMM représente-t-il le futur de la gestion des Macs

En quoi l EMM représente-t-il le futur de la gestion des Macs En quoi l EMM représente-t-il le futur de la gestion des Macs En quoi l EMM représente-t-il le futur de la gestion des Macs Lors du discours d ouverture du WWDC 2014, Craig Federighi, vice-président de

Plus en détail

Editeur de solutions innovantes C 3. Solution globale managée de communication et de téléphonie sur IP

Editeur de solutions innovantes C 3. Solution globale managée de communication et de téléphonie sur IP Editeur de solutions innovantes C 3 Solution globale managée de communication et de téléphonie sur IP Intelligence et fiabilité au coeur du système de communication de l entreprise de manière simple et

Plus en détail

Langages et technologies du Web 1

Langages et technologies du Web 1 Langages et technologies du Web 1 Manuel ATENCIA manuel.atencia-arcas@upmf-grenoble.fr Objectifs Comprendre le fonctionnement du World Wide Web Produire des documents web statiques et dynamiques 1 2 vocabulaire

Plus en détail

Exploration des technologies web pour créer une interaction entre Mahara et les plateformes professionnelles et sociales

Exploration des technologies web pour créer une interaction entre Mahara et les plateformes professionnelles et sociales Exploration des technologies web pour créer une interaction entre Mahara et les plateformes professionnelles et sociales D 1.3.2 Rapport d analyse Auteurs: Johann Luethi, Laurent Opprecht, Patrick Roth

Plus en détail

Présentation. Objectifs 1.1 QU Y A T IL DANS LA BOÎTE? 1.2 L OPEN HANDSET ALLIANCE

Présentation. Objectifs 1.1 QU Y A T IL DANS LA BOÎTE? 1.2 L OPEN HANDSET ALLIANCE 1 Présentation Objectifs Ce chapitre permet de faire connaissance avec Android. Il décrit l organisme chargé de son développement, sa licence, son environnement technologique, pour terminer avec les applications

Plus en détail

Explications sur l évolution de la maquette. Version : 1.0 Nombre de pages : 9. Projet cplm-admin

Explications sur l évolution de la maquette. Version : 1.0 Nombre de pages : 9. Projet cplm-admin Explications sur l évolution de la maquette Version : 1.0 Nombre de pages : 9 Rédacteur : David Elias 22/07/2008 STATUT DU DOCUMENT Statut Date Intervenant(s) / Fonction Provisoire 20/07/2008 David Elias

Plus en détail

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc L intégration de la gestion des identités et des accès avec l authentification unique Objectif : Renforcer la politique de sécurité et améliorer la productivité

Plus en détail

Systèmes de Gestion de Contenu

Systèmes de Gestion de Contenu Introduction aux de site Web Master 1 CAWEB Page 1/7 Introduction Définition CMS Content Management Systems : logiciels de conception et de mise à jour dynamique de site web ou d'application multimédia

Plus en détail

Google Apps : boostez la productivité de vos équipes via le partage de documents, de vidéos et de sites

Google Apps : boostez la productivité de vos équipes via le partage de documents, de vidéos et de sites Google Apps : boostez la productivité de vos équipes via le partage de documents, de vidéos et de sites Présentation des outils de collaboration GoogleApps permet une collaboration sécurisée et en temps

Plus en détail

ANICOTTE Guillaume GUFFROY Matthieu LIMA Juliette SALLOUH Chamsseddine CAHIER DES CHARGES SI 28

ANICOTTE Guillaume GUFFROY Matthieu LIMA Juliette SALLOUH Chamsseddine CAHIER DES CHARGES SI 28 ANICOTTE Guillaume GUFFROY Matthieu LIMA Juliette SALLOUH Chamsseddine CAHIER DES CHARGES SI 28 AUTOMNE 2013 SOMMAIRE Synopsis de projet 3 Concept 3 Public cible 3 Objectifs 3 Ressources médias Structuration

Plus en détail

Introduction à la programmation web

Introduction à la programmation web Introduction à la programmation web Nouvelles Technologies Dr. Thé Van LUONG The-Van.Luong@heig-vd.ch HEIG-VD Switzerland 8 octobre 2015 1/34 8 octobre 2015 1 / 34 Plan 1 État de l art des langages orientés

Plus en détail

Internet. PC / Réseau

Internet. PC / Réseau Internet PC / Réseau Objectif Cette présentation reprend les notions de base : Objectif, environnement de l Internet Connexion, fournisseurs d accès Services Web, consultation, protocoles Modèle en couches,

Plus en détail

Mise en œuvre des serveurs d application

Mise en œuvre des serveurs d application Nancy-Université Mise en œuvre des serveurs d application UE 203d Master 1 IST-IE Printemps 2008 Master 1 IST-IE : Mise en œuvre des serveurs d application 1/54 Ces transparents, ainsi que les énoncés

Plus en détail

La Stratégie d Intégration Advantage

La Stratégie d Intégration Advantage La Stratégie d Intégration Advantage Intégration pour l Entreprise Synthèse Ces dernières années, les entreprises comptent sur moins de systèmes pour gérer leurs activités au quotidien et ont souvent implémenté

Plus en détail

Notre objectif est de vous communiquer les meilleures solutions pour que vous puissiez

Notre objectif est de vous communiquer les meilleures solutions pour que vous puissiez Toute action marketing a pour objectif nécessairement de vous permettre de maîtriser votre marché, ses contraintes et ses acteurs pour développer une offre, en adéquation parfaite, avec les attentes de

Plus en détail

Concours étudiant de l invention humanitaire. Dossier SoLink AIR. Tous concernés! Tous solidaires!

Concours étudiant de l invention humanitaire. Dossier SoLink AIR. Tous concernés! Tous solidaires! Concours étudiant de l invention humanitaire Dossier SoLink AIR Tous concernés! Tous solidaires! SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE ACTUEL... 3 2. LA SOLUTION DE SOLINK AIR... 3 3. LES OBJECTIFS... 5 4. LA STRATEGIE

Plus en détail

Pla. Introduction n. Conclusion. I. Le logiciel Alfresco. 2. Installation. II. Exemples d utilisation d Alfresco. III. Alfresco vs TeamViewer

Pla. Introduction n. Conclusion. I. Le logiciel Alfresco. 2. Installation. II. Exemples d utilisation d Alfresco. III. Alfresco vs TeamViewer Houij Aida Achour Fahima Messadi Aida 1 Pla Introduction n I. Le logiciel Alfresco 1. Présentation 2. Installation 3.Fonctionnalités II. Exemples d utilisation d Alfresco III. Alfresco vs TeamViewer Avantages

Plus en détail

CROSS PLATEFORM MOBILE DEVELOPMENT (Phonegap, RhoMobile)

CROSS PLATEFORM MOBILE DEVELOPMENT (Phonegap, RhoMobile) INGENIEUR EN SCIENCES INFORMATIQUES RAPPORT D ETUDE TECHNOLOGIQUE SUR LES SOLUTIONS WEB CROSS PLATEFORM MOBILE DEVELOPMENT (Phonegap, ) Student : Jiachen NIE Parcours: IHM Subject : Adaptation des Interfaces

Plus en détail

Mais que deviendrions-nous nous sans Asterisk?

Mais que deviendrions-nous nous sans Asterisk? Mais que deviendrions-nous nous sans Asterisk? Jacques Heitzmann jacques.heitzmann@jaito.com http://www/jaito.com Jaito-s152 15/04/10-1 Agenda 1. Forum ATENA 2. Asterisk sert à tout 1. Usage académique

Plus en détail

Termes de référence Formation sur le développement d'applications pour terminaux mobiles sous ANDROID

Termes de référence Formation sur le développement d'applications pour terminaux mobiles sous ANDROID Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche scientifique et de la Technologie de l Information et de la Communication Université de SFAX Institut Supérieur d Informatique et de Multimédia

Plus en détail

SERVICE CONTACT INSTANTANÉ GUIDE D UTILISATEUR

SERVICE CONTACT INSTANTANÉ GUIDE D UTILISATEUR SERVICE CONTACT INSTANTANÉ GUIDE D UTILISATEUR Table des matières Introduction... 3 Client Office Communicator 2007 R2 pour ordinateur... 4 Configuration manuelle d Office Communicator... 4 Dépannage...

Plus en détail

JACi400 Génération & JACi400 Développement

JACi400 Génération & JACi400 Développement JACi400 Génération & JACi400 Développement Une solution pour développer rapidement des applications WebSphere pour votre iseries directement en RPG ou Cobol. "After spending time with SystemObjects and

Plus en détail

Programmation Web. Madalina Croitoru IUT Montpellier

Programmation Web. Madalina Croitoru IUT Montpellier Programmation Web Madalina Croitoru IUT Montpellier Organisation du cours 4 semaines 4 ½ h / semaine: 2heures cours 3 ½ heures TP Notation: continue interrogation cours + rendu à la fin de chaque séance

Plus en détail

INTERCONNECTION CHALLENGES

INTERCONNECTION CHALLENGES INTERCONNECTION CHALLENGES PLAN Interconnexion: évolution Interaction entre développement de l Internet et interconnexion Marché Internet au Maroc et dans la région INTERCONNEXION TELECOMS: ÉVOLUTION Avant

Plus en détail