La géodatabase pour les nuls

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La géodatabase pour les nuls"

Transcription

1 La géodatabase pour les nuls Salle de classe SIG 2011

2 2

3 Exercice 1 : Construire une Géodatabase et intégrer des données Temps estimé: 40 minutes Dans cet exercice, vous allez construire une Géodatabase sur la commune de Courtance puis vous y chargerez différentes sources de données spatiales et attributaires liées à la gestion du cadastre et des réseaux d eau sur la commune de Courtance. L objectif de cet exercice est d apprendre à définir la structure d une Géodatabase en créant des jeux de classes, des classes d entités et des tables. Les étapes de l exercice vous proposent d importer des données dans différents formats : Fichier de formes, Fichier DXF, Table DBF, Table ASCII et des données Raster. Dans cet exercice vous allez : Examiner les données sources avec ArcCatalog Créer une Géodatabase et définir sa structure Charger plusieurs données dans une classe d entités Importer plusieurs fichiers de formes dans une Géodatabase Importer une table dans une Géodatabase Importer un fichier DAO dans une Géodatabase Convertir une table en une classe d entités de points dans une Géodatabase Créer une Mosaïque. Ajouter des rasters à une Mosaïque. Etape 1 : Examiner les données sources avec ArcCatalog Avant de construire votre Géodatabase et de définir sa structure, vous allez prendre connaissance des sources de données à intégrer. Démarrez ArcCatalog. Placez-vous dans le répertoire C:\Courtance. Les sources de données à intégrer sont listées ci-dessous : Fichier DXF contenant les tronçons du réseau d eau de la commune digitalisés sous AutoCAD. Fichier de formes contenant les bâtiments. Fichiers TIF couvrant la commune de Courtance. 3

4 Fichiers de formes contenant, par section cadastrale, les limites des parcelles digitalisées avec ArcView 3.3 Table dbase contenant la liste des propriétaires des parcelles de la commune de Courtance issue de la base de données MAJIC. Fichier ASCII contenant la localisation des éléments ponctuels du réseau d eau (vannes, raccords, ) issu du relevés GPS. Fichier de formes contenant les limites des sections cadastrales. La phase de conception nécessite une bonne connaissance des données à modéliser. Vous allez, à l aide de l onglet Aperçu d ArcCatalog, parcourir vos données afin de prendre connaissance du contenu de chaque source de données. Maintenant que vous connaissez le contenu des sources de données, vous allez visualiser le schéma suivant représentant la structure de votre Géodatabase. Vous passerez ensuite à la phase de création de la base de données. Courtance.gdb Cadastre Jeu de classes Réseau Jeu de classes Propriétaires Table Emprise Mosaïque Batiments Parcelles Sections Raccordements Réseau_eau Classe d entités Classe d entités Classe d entités Classe d entités Classe d entités 4

5 Etape2 : Créer une Géodatabase et définir sa structure Cette étape a pour objectif d apprendre à créer une Géodatabase et à créer des classes d entités et les jeux de classes. A partir du répertoire Courtance, exécutez la commande Nouveau > Géodatabase fichier puis nommez la Courtance.gdb. Vous allez maintenant créer le jeu de classe Cadastre. Comme vous l avez vu sur le schéma précédent, ce jeu de classe va contenir les classes : Sections, Parcelles et Batiments. Pour créer un jeu de classes vous devez connaitre sa référence spatiale. Celle-ci se caractérise par le système de coordonnées et l étendue géographique des classes d entités qu il va contenir. Dans cet exercice vous vous contenterez d importer la référence spatiale de la source de données ayant la plus grande étendue géographique soit, dans notre cas, le fichier des Sections. Sélectionnez la Géodatabase puis, à partir du menu contextuel (clic droit), exécutez la commande Nouveau > Jeu de classe d entités. Nommez le jeu de classe Cadastre. Cliquez sur le bouton Suivant pour modifier la référence spatiale du jeu de classes. Dans cette nouvelle fenêtre, cliquez le bouton Importer puis sélectionnez le fichier Sections.shp. Cliquez sur le bouton Ajouter puis deux fois sur le bouton Suivant en laissant les paramètres par défaut. Validez la création du jeu de classe d entités en cliquant sur le bouton Terminer. Vous allez répéter la même opération pour créer le jeu de classes qui contiendra les deux classes d entités du réseau d eau. Comme précédemment vous importerez la référence spatiale du fichier des sections qui couvre l ensemble de la commune de Courtance. Vous nommerez le jeu de classe Réseau. 5

6 Dans l étape suivante vous procéderez au chargement des entités parcelles depuis l ensemble des fichiers de formes sur lesquelles elles sont actuellement stockées. Dans ce cas de figure, il est préférable de créer au préalable la structre de la classe d entités qui recueillera le chargement. Sélectionnez le jeu de classe Cadastre puis exécuter la commande Nouveau > Classe d entités à partir du menu contextuel. Dans la zone Nom, saisir Parcelles. Dans la zone Alias, saisir Parcelles cadastrales. Dans la fenêtre Type, sélectionnez Entités Polygone. Cette fenêtre Type vous permet de définir le type d entités (Point, Ligne, Polygone ou Annotation) que va contenir votre classe d entités. Cliquez 2 fois sur le bouton Suivant. Le panneau suivant affiche les champs attributaires qui seront ajoutés à la table. Vous pouvez ajouter des nouveaux champs en saisissant leurs noms et en définissant d autres propriétés. Il est également possible d importer des champs d une table existante. Vous allez importer des champs depuis Parcelles_AB.shp. Cliquez sur Importer au bas de l assistant. Accédez à votre dossier Courtance, puis cliquez successivement sur Parcelles_AB.shp et sur Ajouter. 6

7 Validez la création des champs à l aide du bouton Terminer. A aucun moment, lors de la création de cette classe d entités vous n avez eu à définir sa référence spatiale. Ceci est dû au fait qu elle s attribue automatiquement la référence spatiale du jeu de classe dans lequel elle se trouve. Vous auriez construit cette classe d entités en dehors d un jeu de classe, il aurait fallu dans ce cas lui définir un système de projection. Etape 3 : Charger plusieurs données dans une classe d entités Remarque: Dans cette étape vous allez charger les parcelles depuis les fichiers de formes vers la classe d entité que vous venez de créer. Dans les étapes ultérieures, vous procéderez à l import des classes d entités et de la table, leur structure sera donc créée directement au moment de l import des sources de données. Il est possible de procéder aux deux méthodes. Néanmoins le chargement prend plus de temps car il faut à chaque fois créer les structures des classes d entités. Vous allez procéder au chargement des 9 fichiers de formes contenant les parcelles. Le chargement de données est une étape où il convient de bien contrôler la structure des attributs des données sources par rapport aux attributs de la classe d entités destination. Placez-vous sur la nouvelle classe d entités Parcelles puis exécutez la commande Charger des données (Clic droit sur la classe d entités). Passez le panneau d introduction en cliquant sur le bouton Suivant. Sélectionnez le premier fichier de formes Parcelles_AB puis cliquez sur le bouton Ajouter. Réitérez l opération successivement pour chaque fichier de formes jusqu à Parcelles_I. 7

8 Une fois tous les fichiers de formes ajoutés, cliquez sur le bouton Suivant. Cliquez à nouveau sur Suivant en conservant l option par défaut. En vous appuyant sur la copie d écran ci-dessous, définir si besoin les correspondances entre les noms de champs de la cible (la classe d entités de la Géodatabase) et les noms des champs dans les fichiers de formes. Cliquez sur le bouton Suivant. Lors du chargement de données, il est possible de spécifier une requête afin de ne pas charger dans la Géodatabase l ensemble des données de la source. Dans cet exercice, vous chargerez l ensemble des entités. 8

9 Conservez l option Charger toutes les sources de données puis cliquez sur le bouton Suivant puis sur le bouton Terminer. Une fois le chargement terminé, affichez l Aperçu de la classe Parcelles. Interrogez quelques parcelles, à l aide de l outil chargés. pour vérifier que les attributs ont bien été Etape 4 : Importer plusieurs fichiers de formes dans une Géodatabase Au cours de cette étape, vous allez importer les fichiers de formes des sections cadastrales et des bâtiments. Les classes des sections et des bâtiments vont être stockées dans le jeu de classes Cadastre. A la différence de la procédure adoptée pour la classe des parcelles, la procédure d import permet de créer la classe d entités et d effectuer en même temps le chargement des entités. Sélectionnez le jeu de classes d entités Cadastre puis, à partir du menu contextuel, exécutez la commande Importer > Classe d entités (multiple). Dans la zone Classe d entités en entrée sélectionnez les fichiers Sections.shp et Batiments.shp 9

10 Cliquez sur OK pour lancer l import des fichiers dans le jeu de classes d entités Cadastre. Une fois l import terminé, affichez l Aperçu de la classe Sections et Batiments. Batiments Sections 10

11 Etape 5 : importer une table dans une Géodatabase fichier Vous allez continuer à intégrer vos données en important la table des propriétaires. Dans une Géodatabase, les tables ne peuvent être regroupées dans des jeux de classes. La démarche permettant d importer une table est similaire à celle permettant d importer un fichier de formes ou une couverture. Placez-vous sur la Géodatabase Courtance.gdb. A l aide du menu contextuel, exécutez la commande Importer > Table (unique)... Dans la zone Table en entrée, sélectionnez la table Proprietaires.dbf située dans le répertoire C:\Courtance. Valider votre choix en cliquant sur Ajouter. La zone Emplacement en sortie est automatiquement renseignée par C:\ Courtance\Courtance.gdb. Dans la zone Nom de la Table en sortie, saisir Propriétaires. Dans l onglet Appariement des champs (facultatif), vous avez la possibilité d ajouter et de supprimer certains champs ou de changer leur nom dans la table en sortie. Dans cet exercice, vous importerez l ensemble des champs contenus dans le fichier source. Lancez l import de la table en cliquant sur le bouton OK. Etape 6 : Importer un fichier DAO dans une Géodatabase Vous allez intégrer les données concernant le réseau d eau. Les tronçons du réseau d eau sont stockés sous la forme de polylignes dans le fichier DXF. La classe des tronçons va être stockée dans le jeu de classes Réseau. Placez-vous sur le jeu de classe Réseau. A l aide du menu contextuel, exécutez la commande Importer > Classe d entités (unique). Dans la zone Entités en entrée, sélectionnez la classe d entités polyline du fichier Réseaux_eau.dxf. Valider votre choix en cliquant sur Ajouter. Nommez la classe d entités en sortie Réseau_eau. 11

12 Cliquez sur OK pour lancer l import du fichier DXF dans la Géodatabase. Lorsque vous importez un fichier DAO dans une Géodatabase, un certain nombre d attributs de dessin utilisés par AutoCAD ou Microstation sont conservés dans la table attributaire de la classe d entités. Par exemple, le champ LAYER permet de connaître les couches dans lesquelles les entités ont été dessinées. Une fois l import terminé, affichez l Aperçu de la classe Réseau_eau. Interrogez quelques tronçons, à l aide de l outil chargés. pour vérifier que les attributs ont bien été 12

13 Etape 7 : Convertir une table en une classe d entités de points dans une Géodatabase Une autre source de données à intégrer dans la Géodatabase est un fichier ASCII issu de relevés GPS effectué sur les conduites du réseau d eau. Ce fichier contient un ensemble d éléments ponctuels du réseau (vannes, pompes, raccords, réservoirs,...) localisés en X et en Y dans le système de coordonnées Lambert II. ArcGIS vous offre la possibilité de vous connecter à des fichiers ASCII et de les utiliser comme des tables. Pour cela, le fichier doit posséder une structure tabulaire avec sur la première ligne le nom des champs séparés par une virgule, un point-virgule ou tabulation. Le fichier raccordements.txt issu du relevé GPS utilisé dans l exercice est décrit avec le séparateur de tabulation. Il a la structure suivante: A l aide de l onglet Aperçu, visualisez la table en sélectionnant le fichier raccordements.txt. Vous constatez que la table possède un champ X et un champ Y. Ces informations de localisation peuvent être utilisées par ArcGIS pour créer un fichier de formes ou une classe d entités ponctuelles. Pour votre information ces coordonnées sont dans le même système que le jeu de classe Réseau. Vous allez créer une classe d entités ponctuelles à partir du fichier texte, en ayant défini la référence spatiale, puis vous l intégrerez dans le jeu de classe Réseau. Sélectionnez le fichier raccordements.txt puis exécutez la commande Créer une classe d entités > A partir d une table XY située dans le menu contextuel. Dans la zone Champ X, sélectionnez le champ nommé X Dans la zone Champ Y, sélectionnez le champ nommé Y Cliquer sur le bouton Référence spatiale des coordonnées en entrée pour spécifier une nouvelle référence spatiale en entrée. Cliquez sur Importer puis sélectionner le jeu de classe Réseau. Validez votre choix en cliquant sur Ajouter puis sur OK. Pour la classe d entités en sortie sélectionnez la Géodatabase Courtance.gdb et nommez la classe d entités Raccordements. 13

14 Cette commande ne permet pas la création d une classe d entités directement dans un jeu de classes. Vous allez donc créer la classe d entités Raccordements dans la Géodatabase et faire un glisserdéposer dans le jeu de classe Réseau. Lancez la conversion en cliquant sur OK. La classe d entités Raccordements doit apparaître dans la Géodatabase. Si ce n est pas le cas, sélectionnez la Géodatabase et cliquez sur la touche F5 (commande Actualiser). Vous pouvez vérifier son contenu en la sélectionnant et en vous plaçant sur l onglet Aperçu. Vous allez ensuite glisser-déposer la classe d entités Raccordements vers le jeu de classe Réseau. Votre Géodatabase doit posséder la structure suivante : Etape 8 : créer une mosaïque (facultatif) Les mosaïques correspondent à un ensemble de jeux de données raster affichés sous la forme d une image mosaïquée de manière dynamique. Les jeux de données raster qui sont référencés par une mosaïque peuvent être des fichiers image autonomes ou des jeux de données raster qui existent déjà dans la géodatabase. Les mosaïques vous permettent également d ajouter des données raster dans différents résolutions, espaces par pixel et nombre de canaux. Dans cette étape, vous allez créer une mosaïque à partir de trois fichiers TIF. Dans ArcCatalog, développez C:\Courtance Ce dossier contient trois fichiers TIF qui partagent des étendues superposées. Affichez un aperçu de chaque fichier pour voir l étendue de chacune d elles. La première étape consiste à créer une mosaïque vide et sa structure dans la géodatabase. Cliquez avec le bouton droit de la souris sur la géodatabase Courtance.gdb, pointez sur Nouveau, puis sélectionnez Mosaïque. 14

15 L outil Créer une mosaïque s ouvre. Vous créez une structure de géodatabase qui stocke des informations sur l emplacement des rasters source, sur leurs propriétés et sur la manière dont ils doivent être traités lors de l affichage de la mosaïque. La mosaïque ne copie pas de données; elle génère simplement une image mosaïquée dynamique à la volée lors de l accès à la mosaïque. Entrez Emprise comme nom de la mosaïque. Cliquez sur le bouton de navigation du volet Système de coordonnées. Cliquez sur Importer. Accédez à C:\Courtance. Sélectionnez Emprise1.tif et cliquez sur Ajouter. Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue Propriétés de référence spatiale. Cliquez sur OK dans la fenêtre de l outil Créer une mosaïque. La mosaïque est créée dans la géodatabase Courtance.gdb. La limite est l étendue de tous les jeux de données raster, définie par leurs emprises, au sein de la mosaïque. Les emprises renferment le contour de chaque raster au sein de la mosaïque. Dans l étape suivante, vous allez ajouter les trois 15

16 fichiers TIF à la mosaïque. Etape 9 : Ajouter des rasters a une mosaïque (facultatif) Dans cette étape, vous allez ajouter les trois fichiers TIF à la mosaïque que vous avez créée précédemment. Lorsque vous ajoutez des données raster, un pointeur vers l emplacement des données est stocké dans la mosaïque. Les pixels ne sont pas transférés ni stockés à l intérieur de la mosaïque dans la géodatabase. Dans la fenêtre Catalogue, cliquez avec le bouton droit de la souris sur la mosaïque et sélectionnez Ajouter des rasters. L outil Ajouter des rasters à la mosaïque s ouvre. Assurez-vous que le type de raster est défini sur Jeu de données raster (Raster Dataset). Cliquez sur la flèche de la liste déroulante sous Entrée et sélectionnez Dataset. Cliquez sur le bouton de navigation sous Entrée et sélectionnez les trois fichiers TIF puis cliquez sur Ajouter. Cliquez sur OK pour exécuter l outil. Vous remarquerez que les fichiers TIF ont été ajoutées à la mosaïque Emprise. Lorsque vous créez une mosaïque, vous pouvez l afficher sous forme d image mosaïquée ou de catalogue (ou table). Chaque jeu de données raster est ajouté en tant que ligne dans la table de la mosaïque et est représenté par un polygone d emprise. 16

17 Exercice 2 : Comportements de géodatabase Temps estimé: 40 minutes Dans cet exercice, vous utiliserez ArcCatalog et ArcMap pour explorer et utiliser des comportements de géodatabase liés à la gestion du cadastre et des réseaux d eau sur la commune de Courtance. L objectif de cet exercice est d appréhender le fonctionnement et l utilité des comportements spécifiques au format géodatabase. Les étapes de l exercice vous proposent de voir et de manipuler les comportements suivants : sous-type, domaine, topologie, classe de relations et annotations. Dans cet exercice vous allez : Explorer des sous-types dans la fenêtre Catalogue. Explorer des sous-types dans ArcMap. Explorer des domaines dans la fenêtre Catalogue. Explorer des domaines dans ArcMap. Explorer les propriétés d une classe de relations dans la fenêtre Catalogue. Consulter des données reliées dans ArcMap. Explorer une topologie dans la fenêtre Catalogue. Visualiser une topologie dans ArcMap. Convertir des étiquettes en annotations de géodatabase. Etape 1 : Explorer des sous-types dans la fenêtre catalogue Dans cette étape, vous allez explorer des sous-types existants dans la classe d entités Batiments. Les sous-types classent les entités de bâtiments en fonction d un critère : Public ou Privé. Démarrer ArcMap et ouvrez une nouvelle carte vierge. Dans la fenêtre Catalogue, accédez à la classe d entités Batiments dans la géodatabase Courtance_Comportements.gdb et ouvrez ses propriétés. Cliquer sur l onglet Champs. 17

18 Rechercher le champ Type_bati dans la colonne Nom du champ. Ce champ stocke le type de bâtiment de chaque entité (public ou privé). Il est de type entier court. Cliquez sur l onglet Sous-types. Le champ de sous-type est qui a été paramétré est Type_bati. Seuls les champs de type entier peuvent être définis comme champs de sous-type. Dans la section Sous-types, les valeurs numériques indiquées dans la colonne Code font référence aux valeurs du champ Type_bati. Il n y a que 2 valeurs uniques dans ce champ qui sont 1 et 2. Dans la colonne Description, une description synthétique a été inscrite pour chaque code. Par la suite vous pourrez afficher ces descriptions dans la table à la place du code. Sélectionner le premier sous-type (Privé) en cliquant sur la petite case grise à l extrémité gauche de la ligne. Dans la zone Domaines et valeurs par défaut située au bas de la boîte de dialogue, faites défiler vers le bas jusqu au champ Nature. Le champ affiche la nature du bâtiment. La valeur par défaut pour le sous-type privé est «Entreprise». Si vous numérisez une nouvelle entité bâtiment privé, la valeur «Entreprise» sera automatiquement inscrite dans le champ Nature. Dans la même classe d entités, chaque sous-type aura un comportement proche de celui d une classe d entité. Une valeur par défaut voire un domaine pourra être affecté à un champ en fonction d un sous-type ce qui évitera de multiplier les classes d entités. Dans l exemple, au lieu de stocker les bâtiments publics et les bâtiments privés dans 2 classes d entités différentes, un sous-type a été paramétré sur la classe d entités Batiments et les entités bâtiments publics et privés pourront être gérées indépendemment. 18

19 Cliquez sur Annuler dans la boîte de dialogue Propriétés de la classe d entités. Etape 2 : Explorer des sous-types dans ArcMap Vous allez à présent utiliser des sous-types dans ArcMap. Ajoutez la couche Batiments à la carte à partir de la géodatabase Courtance_Comportements.gdb. Dans la table des matières, vous pouvez constater que pour la couche Batiments ArcMap a créé automatiquement une symbologie catégorielle sur le champ de sous-type. A l aide de l outil d interrogation, identifiez un bâtiment sur la carte. Vous constatez que la valeur affichée pour le champ Type_bati n est pas le code numérique (1,2) mais le descriptif du code du sous-type. Vous allez maintenant examiner la table attributaire de cette couche. Ouvrez la table attributaire de la couche Batiments. 19

20 Dans le champ Type_bati, vous constatez que les valeurs affichées correspondent aux descriptifs des sous-types et non aux codes. Vous pouvez cependant afficher les valeurs des codes en utilisant la procédure suivante : Exécutez la commande Apparence à partir du bouton Options de la table. Décochez l option Afficher les descriptions des domaines de valeurs codées et des soustypes. Cliquez sur OK pour valider ces options d apparence de la table. Vous constatez que ce sont maintenant les valeurs des codes de sous-types qui s affichent. Ces valeurs sont celles qui sont effectivement stockées dans la table. Exécutez à nouveau la commande Apparence à partir du bouton Options de la table, puis cochez l option Afficher les descriptions des domaines de valeurs codées et des sous-types. Fermez la fenêtre Table. Fermer ArcMap et cliquez sur Non pour ne pas enregistrer les modifications. 20

21 Etape 3 : Explorer des domaines dans la fenêtre catalogue Les domaines permettent de définir les valeurs valides qui peuvent être stockées dans un champ. Un domaine peut définir une plage de valeurs (par exemple 2 à 6) ou une série de valeurs précodées (par exemple 10, 30, 50 et 100). Dans cette étape vous allez visualiser les domaines qui ont été créées dans la géodatabase Courtance_Comportements.gdb. Démarrer ArcMap et ouvrez une nouvelle carte vierge. Depuis la fenêtre Catalogue, sélectionnez la Géodatabase Courtance_Comportements.gdb. Affichez les propriétés de la Géodatabase (Clic droit > Propriété) puis sélectionnez l onglet Domaines. Pour faciliter la saisie et assurer l intégrité des valeurs qui codent la nature des bâtiments, deux domaines de valeurs précodées ont été créés : Domaine_privé et Domaine_public. Placez-vous sur le domaine Domaine_privé. Dans la zone Propriétés du domaine, notez que le type de champ est défini sur Texte et que le type de domaine correspond à Valeurs précodées. Dans la zone Valeurs précodées, notez la liste des 3 valeurs valides : «Association», «Entreprise» et «Particulier». Lorsque ce domaine sera appliqué à un champ, ces trois codes seront les seuls valeurs valides acceptées dans le champ. Toute autre valeur sera considérée comme érronée. Vérifiez que pour le Domaine_public, la liste comporte les 4 valeurs : «Administration», «Etablissement scolaire», «Etablissement sportif» et «Hôpital». Cliquez sur Annuler. Etape 4 : Explorer des domaines dans ArcMap Dans cette étape, vous allez mettre à jour un bâtiment en modifiant une valeur dans un champ associé à un domaine. Vous comprendrez ainsi le rôle des domaines pour assurer l intégrité des données dans une Géodatabase. Ouvrez le document Domaines_Courtance.mxd Affichez la barre d outils Editeur si nécessaire. Exécutez la commande Editeur > Ouvrir une session de mise à jour. 21

22 Dans la table des matières, cliquez droit sur la couche Batiments puis sur Sélection/Sélectionner tout. Cliquez OK dans la fenêtre qui s affiche, la sélection peut prendre quelques secondes. Dans le menu Editeur, actionnez la commande Valider la sélection. 3 entités ne sont pas valides, seules ces entités restent sélectionnées. Cliquez sur OK. Ouvrez la table attributaire de la couche Batiments et affichez uniquement les enregistrements sélectionnés. Dans le champ NATURE, vous constatez que les valeurs ne correspondent ni à la liste des descriptions du domaine Domaine_Privé ni à celle du domaine Domaine_public. Deux valeurs comportent des fautes de saisie et la valeur Caserne n était pas prévue dans aucune des liste. Sélectionnez une à une les valeurs dans la table (en cliquant sur la cellule). Vous remarquerez qu à chaque fois un menu déroulant vous propose les valeurs prédéfinies des domaines. Chaque domaine étant appliqué au champ Nature en fonction d un sous-type, la liste Domaine_public est proposée pour les bâtiments publics et la liste Domaine_privé pour les bâtiments privés. Fermez votre session de mise à jour à l aide de la commande Editeur > Quitter la session de mise à jour. Vous ne sauvegarderez pas vos modifications. Fermer ArcMap. Etape 5 : Explorer les propriétés d une classe de relation Une classe de relation est créée dans une géodatabase. Elle enregistre les paramètres de la relation entre deux tables ou classes d entités stockées dans la même géodatabase. La relation est alors exploitable en permanence. Dans cette étape, vous allez explorer les propriétés d une classe de relation, reliant la classe d entités Parcelles et la table des Propriétaires. Lancez ArcMap. Dans la fenêtre Catalogue, développez la Géodatabase Courtance_Comportement.gdb puis le jeu de classe d entités Cadastre. Cliquez avec le bouton droit sur Parcelles_Proprietaires, puis sélectionnez Propriétés. Cliquez sur l onglet Général si nécessaire. 22

23 Dans l onglet Général l ensemble des paramètres de la relation sont consultables. Le type de la relation est Simple : Il n y a pas d incidence sur la table des propriétaires lors de la suppression d une ou plusieurs parcelles. La cardinalité est 1-M : une parcelle peut avoir un ou plusieurs propriétaires, non l inverse car la table d origine est celle des parcelles et la table de destination celle des propriétaires. Deux champs nommés IDPROP sont les champs de clé, le premier sur la table des parcelles (clé primaire) et le deuxième sur la table des propriétaires (clé étrangère). Cliquez sur Annuler. Etape 6 : Consulter des données reliées dans ArcMap Ouvrez le document Parcelles_Proprietaire.mxd. Le document ArcMap contient la couche des parcelles. A l aide de l outil d interrogation, identifiez une Parcelle. La fenêtre d identification apparaît et les attributs de l entité s affichent. 23

24 Cliquez ici En cliquant sur le signe + (cf. copie d écran ci-dessus) puis en sélectionnant l objet, faites apparaître les attributs des propriétaires issus de la table reliée). Vous constatez qu ArcMap a retrouvé automatiquement l enregistrement relié sur la table Proprietaires en utilisant les informations définies dans la classe de relations. Vous noterez également qu il n est pas nécessaire de charger la table (ou la classe) reliée dans le document ArcMap pour pouvoir accéder aux attributs des objets reliés. Vous allez ensuite charger dans ArcMap, la table Proprietaires en passant par la relation. 24

25 Fermez la fenêtre Identifier. Sélectionnez une entité sur la carte avec l outil de sélection. Affichez la table attributaire de la couche Parcelles. Cliquez sur le bouton Options de la table puis dans la commande Tables reliées > Parcelles_Proprietaires : Proprietaires afin d afficher la table reliée. Cette commande ajoute la table Propriétaires dans la table des matières et l affiche dans la fenêtre Table. Les enregistrements correspondants dans la table reliée sont automatiquement sélectionnés. 25

26 Si vous sélectionnez un autre enregistrement dans la table origine, vous devez ré-exécuter la commande Options > Tables reliées pour rafraîchir la sélection dans la table destination. Fermez la fenêtre Table. Fermez ArcMap. Cliquez sur Non pour ne pas enregistrer les modifications. Etape 7 : Explorer une topologie dans la fenêtre catalogue La topologie dans les géodatabases permet de valider la géométrie des entités qui y participent suivant les critères précis de règles prédéfinies. Vous utiliserez une topologie pour détecter les entités qui transgressent une règle de topologie. Au total 32 règles sont disponibles dans ArcGis 10. Ouvrez un document ArcMap vide. Dans la fenêtre Catalogue, développez Courtance_Comportements.gdb, puis développez le jeu de classe d entités Cadastre. Un fichier de topologie est toujours stocké à l intérieur d un jeu de classe d entités. Cliquez avec le bouton droit sur Cadastre_Topology Cliquez sur l onglet Général si nécessaire., puis sélectionnez Propriétés. Avec une license ArcEditor ou ArcInfo vous pouvez modifier les paramètres d une topologie de géodatabase. La topologie n a pas encore été validée, donc aucune erreur spatiale n a pu être détectée. Cliquez sur l onglet Classes d entités. Deux classes d entités participent à la topologie, Sections et Parcelles, celles-ci sont stockées dans le jeu de classe. 26

27 Avec une license ArcEditor ou ArcInfo vous pouvez ajouter ou supprimer des classes d entités du jeu de classe à la topologie. Donc seule la classe d entités Batiments pourrait être ajoutée ici. Cliquez sur l onglet Règles. Cet onglet vous permet d ajouter ou de supprimer des règles au sein de la Topologie. Deux règles sont affectées à cette topologie : Les entités de Parcelles «Ne doivent pas se superposer», et les entités de Parcelles «doivent être recouvertes par les entités de» Sections. Sélectionnez la première règle Parcelles «Ne doivent pas se superposer» puis cliquez sur Description. Vous disposez de la description de chacune des règles utilisées. 27

28 Grâce à cette règle, Vous pouvez contrôler qu au sein de la même classe d entité polygone, aucune entité ne soit recouverte par une autre. Notez le polygone rouge dans l illustration. Il indique une erreur de superposition. Désactivez la case à coche en regard de l option Afficher les erreurs. Vous ne visualisez plus l erreur dans la description. Fermer la boîte de dialogue Description de la règle. Cliquez sur l onglet Erreurs dans la boîte de dialogue Propriétés de la topologie. L onglet Erreurs vous permet de générer la liste de toutes les erreurs et exceptions rencontrées dans votre topologie. Cliquez sur le bouton Générer un récapitulatif. Vous pouvez remarquer qu il y a quatre règles dans la liste. La règle «doivent être plus grandes que la tolérance d agrégat» est automatiquement ajoutée par le logiciel, ce qui vous permet de repérer les entités dont la taille est inférieure à la tolérance d agrégat et éventuellement de les supprimer. Aucune erreur n est répertoriée, en effet, tant que vous n avez pas validé la topologie, ArcGIS ne 28

29 peut identifier les erreurs et affiche la valeur 0 pour chaque règle. Cliquez sur Annuler dans la boîte de dialogue des Propriétés de topologie. Etape 8 : Visualiser une topologie dans ArcMap Vous allez à présent examiner la topologie dans ArcMap et la valider afin de détecter des erreurs. Ajoutez Cadastre_Topology à la carte à partir de Courtance_Comportements.gdb\Cadastre. Cliquez sur Oui pour ajouter à la carte toutes les classes d entités qui participent à la topologie. La couche topologie a été ajoutée à la carte ainsi que toutes les couches qui participent à la topologie. Cliquez à un emplacement vide dans la table des matières pour désélectionner toutes les couches. Cliquez sur le bouton Répertorier par ordre d affichage puis faites passer la couche des parcelles au dessus de celle des sections. Double-cliquez sur la couche Cadastre_Topology pour consulter ses propriétés. Cliquez sur l onglet Symbologie. en haut de la table des matières Les trois types d erreurs (surfaciques, linéaires et ponctuelles) s affichent par défaut et correspondent à des sous-couches de la couche topologie. Vous pouvez créer une symbologie pour chaque géométrie d erreur ou d exception. Les exceptions, sont définies par l utilisateur. Les zones à valider sont des étendues où la topologie n a pas encore été validée. Vous pouvez aussi définir le symbole des zones à valider : 29

30 Cochez les Zones à valider. Cliquez sur Zones à valider pour afficher le symbole correspondant. Les zones à valider seront symbolisées par un hachurage bleu Cliquez sur OK pour appliquer la symbologie. Avant la première validation, la zone à valider recouvre l étendue totale des entités participant à la topologie. Ouvrez une session de mise à jour, avec la barre d outils Editeur. Dans le menu Editeur, sélectionnez Autres outils de mise à jour, puis Topologie. La barre d outils Topologie s affiche. Elle contient des outils de mise à jour spécialisés. Les deux boutons suivants valident votre topologie :. Le bouton de gauche valide la topologie dans des zones spécifiées, tandis que celui de droite la valide dans l étendue courante. Fermez la fenêtre Créer des entités. Au besoin, effectuez un zoom arrière afin que l intégralité de la topologie soit comprise dans l étendue courante. Cliquez sur le bouton Valider la topologie dans l étendue courante. Des erreurs affichées en rouge apparaissent sur votre carte. La zone à valider hachurée en bleu a disparu, car vous avez validé votre topologie. 30

31 Dans la barre d outils Topologie, cliquez sur l outil Inspecteur d erreurs. Dans la fenêtre de l inspecteur d erreurs, cliquez sur Rechercher. Deux erreurs sont répertoriées, une erreur pour chaque règle. Dans la fenêtre de l Inspecteur d erreurs cliquez droit sur l erreur Doivent être recouvertes pas les entités de puis faites Zoom sur. Décochez et re-cochez la couche Cadastre_topology dans la table des matières pour visualiser le dépassement de la parcelle au-delà de la section. La couche Cadastre_topology contient l erreur polygonale qui correspond à ce sur-dépassement. Dans la fenêtre de l Inspecteur d erreurs cliquez droit sur l erreur Ne doivent pas se superposer puis faites Zoom sur. 31

32 Remarquez que la parcelle de droite recouvre une partie de la parcelle de gauche. Le recouvrement est symbolisé sur la couche Cadastre_topology sous la forme d une erreur polygonale. Dans les deux exemples, nous n avons que constaté les erreurs, nous ne les avons pas corrigées. Pour corriger les erreurs, sont à votre disposition des outils dans le menu contextuel de l Inspecteur d erreurs, dans la barre d outils Topologie et bien sûr les outils d édition classiques qui se trouvent dans toutes les barres d outils de mise à jour, notamment Editeur. Dans le menu Editeur, sélectionnez Quitter la session de mise à jour sans l enregistrer. Fermez ArcMap et cliquez sur Non pour ne pas enregistrer les modifications. Etape 9 : Convertir des étiquettes en annotations de géodatabase (facultatif) Au cours de cette étape, vous allez travailler avec les annotations sur un fond de carte représentant la commune de Courtance. Vous commencerez par utiliser la commande qui permet de convertir des étiquettes en annotations. Lancer ArcMap et ouvrez le document Anno_Courtance.mxd qui se trouve dans le répertoire C:\Courtance_Comportements. Remarquez que des étiquettes ont été créées pour la couche Sections. Vous allez les transformer en annotations de géodatabase et les stocker dans une nouvelle classe d entités Anno_Courtance. Vous pourrez ensuite les déplacer et les modifier individuellement. Dans la zone d échelle, saisissez l échelle de référence des annotations puis appuyer sur Entrée du clavier. La taille des annotations sera fixe à l échelle 1/

33 Dans la table des matières d ArcMap, faites un clic droit sur la couche Sections puis choisissez la commande Convertir les étiquettes en annotations. Dans la zone Stocker les annotations, cochez l option Dans une base de données. Décochez l option Liées aux entités et nommez la nouvelle classe d entités Anno_courtance. Cliquez sur Convertir pour lancer la conversion. Une fois la conversion terminée, la carte a toujours le même aspect à un point près : les étiquettes des Sections ont été remplacées par des annotations. Une nouvelle couche nommée Anno_courtance a été ajoutée en haut de la table des matières. Dans la fenêtre Catalogue, notez la nouvelle classe d entité annotation créée. Dans la table des matières, activez et désactivez la couche Anno_courtance. La visibilité des annotations de géodatabase est contrôlée de la même manière que celle des autres couches. A l issue de cette conversion, les annotations ne peuvent pas être déplacées ni modifiées. Vous devez préalablement ouvrir une session de mise à jour. Activez la barre d outils Editeur si ce n est pas le cas et ouvrez une session de mise à jour. Sur la barre d outils Editeur, saisissez l outil de sélection des annotations. Déplacez à l aide de l outil une ou plusieurs annotations. Les annotations de géodatabases se comportent comme des entités géographiques. La même méthode sera empruntée pour créer ou mettre à jour les annotations de géodatabase ou les entités point, ligne et polygone. Notez le modèle d entité dans la fenêtre Créer des entités lié à la couche annotation. Fermez la session de mise à jour et fermez ArcMap sans enregistrer les modifications. 33

Support de cours ARGIS 9.xx

Support de cours ARGIS 9.xx Support de cours ARGIS 9.xx Emmanuel Bonnet Université de Lille1 1 Découverte du logiciel et appropriation du vocabulaire ESRI Quelques mots sur le logiciel et ses versions antérieures! " #!!!!!! $%&!'!!

Plus en détail

Initiation à ArcGIS. 12 au 14 Décembre, 2007 Bobo-Dioulasso

Initiation à ArcGIS. 12 au 14 Décembre, 2007 Bobo-Dioulasso Initiation à ArcGIS 12 au 14 Décembre, 2007 Bobo-Dioulasso Initiation à ArcGIS 12 au 14 Décembre, 2007 Bobo-Dioulasso Rédigé par A. Midekor (Observatoire de l Eau * ) & J. Wellens (GEeau) Réalisé sur

Plus en détail

ARCGIS DESKTOP. Qu est-ce que ArcGIS Desktop?

ARCGIS DESKTOP. Qu est-ce que ArcGIS Desktop? ARCGIS DESKTOP Qu est-ce que ArcGIS Desktop? ArcGIS Desktop comprend une suite d applications intégrées : ArcMap, ArcCatalog et ArcToolbox. A l aide de ces trois applications, vous pouvez effectuer toutes

Plus en détail

République du Mali Office du Niger. Direction Gestion Eau et Maintenance du Réseau Hydraulique

République du Mali Office du Niger. Direction Gestion Eau et Maintenance du Réseau Hydraulique République du Mali Office du Niger Direction Gestion Eau et Maintenance du Réseau Hydraulique Module de formation : 11 Système d Information Géographique (SIG) Financement: Kreditanstalt für Wiederaufbau

Plus en détail

Guide d utilisation de GéoCalvados Extranet

Guide d utilisation de GéoCalvados Extranet Guide d utilisation de GéoCalvados Extranet MAJ : 19 décembre 2013 Préambule Ce guide d utilisateur a pour objectif d accompagner vos premiers pas dans le nouveau portail cartographique du : GéoCalvados.

Plus en détail

Publier des données sur le Web

Publier des données sur le Web Publier des données sur le Web Introduction Microsoft Excel fournit les outils dont vous avez besoin pour créer et enregistrer votre classeur sous forme d une page web et le publier sur le Web. La commande

Plus en détail

Créer une application web grâce au générateur Flex

Créer une application web grâce au générateur Flex Créer une application web grâce au générateur Flex Salle de Classe SIG 2012 Copyright 2012 ESRI France SIG 2012 2 Créer une application web grâce au générateur Flex Exercice Temps Estimé : 45 minutes Etape

Plus en détail

Fiches d aide à ArcGis 10.x Desktop

Fiches d aide à ArcGis 10.x Desktop Réalisation : fabien.guerreiro@gmail.com. http://www.sigea.educagri.fr Fiches d aide à ArcGis 10.x Desktop (ArcView/ ArcEditor/ ArcInfo) Site officiel de ESRI, éditeur de la suite ArcGis http://www.esri.com/

Plus en détail

Tapez le titre de la page «BASTIA ville méditerranéenne», puis allez deux fois à la ligne à l aide de la touche Entrée.

Tapez le titre de la page «BASTIA ville méditerranéenne», puis allez deux fois à la ligne à l aide de la touche Entrée. Créer un site Internet à l aide du logiciel NVU Le logiciel NVU, permet l édition Wysiwyg (What You See, Is What You Get, ce que vous voyez, est ce que vous obtenez ) d un site internet. Vous rédigez le

Plus en détail

Type du document MANUEL UTILISATEUR. Titre. Création carte situation: Manuel Utilisateur v 2.0. Création carte situation. Diffusion.

Type du document MANUEL UTILISATEUR. Titre. Création carte situation: Manuel Utilisateur v 2.0. Création carte situation. Diffusion. Type du document MANUEL UTILISATEUR Titre Création carte situation Date 14/05/2008 19/05/2009 Version 1.0 2.0 Auteur S Barthon S Barthon Commentaires Création du document Ajout de l utilisation de ArcGis

Plus en détail

Infogéo68 : Guide utilisateur

Infogéo68 : Guide utilisateur Infogéo68 : Guide utilisateur V3 Juillet 2015 1 Organisation d Infogéo68... 2 2 Le portail... 2 2.1 Accueil... 2 2.2 Cartothèque... 3 2.3 Métadonnées... 6 3 L application cartographique... 7 3.1 Organisation...

Plus en détail

L espace de travail de Photoshop

L espace de travail de Photoshop L espace de travail de Photoshop 1 Au cours de cette leçon, vous apprendrez à : ouvrir les fichiers Photoshop ; sélectionner et employer certains des outils dans le panneau Outils ; définir les options

Plus en détail

Initiation WORD. Module 2 : Les fonctions de base

Initiation WORD. Module 2 : Les fonctions de base Initiation WORD. Module 2 : Les fonctions de base Système d exploitation utilisé : Windows XP Service Pack 2 Créé par Xavier CABANAT Version 1.0 Document créé par Xavier CABANAT Page 1 sur 14 Avant propos.

Plus en détail

Tutoriel GéoIDE Carto avancé

Tutoriel GéoIDE Carto avancé Tutoriel GéoIDE Carto avancé Vue générale d une carte dynamique élaborée avec GéoIDE Carto : Visualiser l emprise de la carte. Outil personnalisé de localisation. Centre et zoom sur la sélection. Les critères

Plus en détail

Tutoriaux : Faites vos premiers pas avec Microsoft Visio 2010

Tutoriaux : Faites vos premiers pas avec Microsoft Visio 2010 Tutoriaux : Faites vos premiers pas avec Microsoft Visio 2010 Les tutoriaux suivants vous guident dans l utilisation de Visio 2010. Certaines vidéos sont disponibles sur le site. Tutoriaux : Faites vos

Plus en détail

Guide utilisateurs pour les applications SIG sous ArcOpole SOMMAIRE

Guide utilisateurs pour les applications SIG sous ArcOpole SOMMAIRE Guide utilisateurs pour les applications SIG sous ArcOpole SOMMAIRE Application cadastre : guide général (p.2) Ajouter une couche de données, un fond de plan (p.10) Visualiser la légende (p.12) Modèles

Plus en détail

AMELIORATIONS DES FONCTIONNALITES DISPONIBLES

AMELIORATIONS DES FONCTIONNALITES DISPONIBLES AMELIORATIONS DES FONCTIONNALITES DISPONIBLES DANS LE GEOSERVICE RIS.NET GESTION V.2 Zoom + vue) : Permet de faire un zoom avant sur la carte (uniquement en cadrant une Zoom à l échelle déroulante, : Possibilité

Plus en détail

Prise en main du logiciel de SIG MapInfo

Prise en main du logiciel de SIG MapInfo Prise en main du logiciel de SIG MapInfo Myriam Vendé-Leclerc 01/08/2008 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 Données fournies pour le TP... 4 I- Structure des données sous Mapinfo... 5 II- Ouvrir une table... 6 III-

Plus en détail

TUTORIEL D UTILISATION DE L APPLICATION STOT-NC

TUTORIEL D UTILISATION DE L APPLICATION STOT-NC Sommaire Présentation générale... 2 Accessibilité... 3 TUTORIEL D UTILISATION DE L APPLICATION STOT-NC Accès «interface cartographique»... 3 Connexion... 3 Fonctionnalités disponibles... 3 Accès «Saisie

Plus en détail

Utilisation du service image du Géoportail en flux WMS dans les différents SIG. Tutoriel

Utilisation du service image du Géoportail en flux WMS dans les différents SIG. Tutoriel Utilisation du service image du Géoportail en flux WMS dans les différents SIG Tutoriel Mars 2013 2- Abonnement au Service image du Géoportail Pour visualiser les données IGN en flux WMS, il convient préalablement

Plus en détail

CENTRE DE FORMATION SUPPORT DE COURS - EXCEL 2013 - PERFECTIONNEMENT SUPPORT DE COURS EXCEL 2013 - PERFECTIONNEMENT RÉVÉLATEUR DE COMPÉTENCES

CENTRE DE FORMATION SUPPORT DE COURS - EXCEL 2013 - PERFECTIONNEMENT SUPPORT DE COURS EXCEL 2013 - PERFECTIONNEMENT RÉVÉLATEUR DE COMPÉTENCES RÉVÉLATEUR DE COMPÉTENCES SUPPORT DE COURS EXCEL 2013 - PERFECTIONNEMENT CENTRE DE FORMATION BUREAUTIQUE - INFOGRAPHIE PAO - 3D - WEB - WEBMARKETING MANAGEMENT - TECHNIQUES DE VENTE - COMMUNICATION - EFFICACITÉ

Plus en détail

Contenu 1.1 Les composantes de l environnement ArcGIS 1.1.1 Les applications :

Contenu 1.1 Les composantes de l environnement ArcGIS 1.1.1 Les applications : Contenu Aide pour le logiciel ArcGIS... 2 1.1 Les composantes de l environnement ArcGIS... 3 1.1.1 Les applications : ArcGis comprend une suite d applications intégrées :... 3 1.2 Les extensions... 5 1.2.1

Plus en détail

QGIS. Sommaire. I. Introduction

QGIS. Sommaire. I. Introduction QGIS Sommaire I. Introduction... 1 II. Configurer un nouveau Projet... 2 III. Charger une carte... 2 A. Carte Géoréférencé... 2 B. Carte sous format image... 3 C. Carte en ligne... 3 IV. Charger des points...

Plus en détail

Logiciel ArpentGIS-PC Guide de l utilisateur

Logiciel ArpentGIS-PC Guide de l utilisateur D3E Electronique Logiciel ArpentGIS-PC Guide de l utilisateur D3E Electronique SA 2003-2008 D3E ELECTRONIQUE Parc du Grand Troyes 3 Rond-point Winston Churchill 10302 SAINTESAVINE Cedex Email : support@arpentgis.com

Plus en détail

Formation au logiciel ArcGIS 10

Formation au logiciel ArcGIS 10 Formation au logiciel ArcGIS 10 APUR/InterAtlas TD «Paris : occupation du sol du 13ème arrt» Auteur : Milena Palibrk, mars 2012 Pôle Image Université Paris Diderot-Paris7 3 Formation au logiciel ArcGIS

Plus en détail

MODE D EMPLOI DE L APPLICATION CARTELIE :

MODE D EMPLOI DE L APPLICATION CARTELIE : MODE D EMPLOI DE L APPLICATION CARTELIE : Titre de la carte Description de la carte : Barre d outils (1) Carte de navigation : - Ouverture / Fermeture par bouton + ou - Déplacement dans la carte interactive

Plus en détail

Nous allons détailler dans cette documentation les fonctionnalités pour créer un objet colonne.

Nous allons détailler dans cette documentation les fonctionnalités pour créer un objet colonne. Généralités Dans le générateur d états des logiciels Ciel pour Macintosh vous avez la possibilité de créer différents types d éléments (texte, rubrique, liste, graphiques, tableau, etc). Nous allons détailler

Plus en détail

Découverte de l ordinateur. Explorer l ordinateur et gérer ses fichiers

Découverte de l ordinateur. Explorer l ordinateur et gérer ses fichiers Découverte de l ordinateur Explorer l ordinateur et gérer ses fichiers SOMMAIRE I L ORDINATEUR ET L EXPLORATEUR... 3 1.1 : PRESENTATION ET GENERALITES... 3 1.2 : CONNAÎTRE LES PROPRIETES D UN ELEMENT...

Plus en détail

Formation à ArcView 9.x. et à la représentation cartographique

Formation à ArcView 9.x. et à la représentation cartographique Formation à ArcView 9.x et à la représentation cartographique Exercice d application Contact : fabien.guerreiro@gmail.com Crédits : Ce support est libre d utilisation pour la formation Les données associées

Plus en détail

Questions / Réponses. Comment mettre à jour mon registre parcellaire graphique?

Questions / Réponses. Comment mettre à jour mon registre parcellaire graphique? Questions / Réponses Comment mettre à jour mon registre parcellaire graphique? Février 2014 Liste des questions Préambule... 3 Localisation... 4 1.- Comment faire pour se déplacer sur la carte?... 4 2.-

Plus en détail

Windows 7 - Dossiers et fichiers

Windows 7 - Dossiers et fichiers Windows 7 - Dossiers et fichiers Explorez votre PC : dossiers et fichiers Tous les fichiers nécessaires au fonctionnement de votre ordinateur, qu il s agisse de ceux de Windows, des logiciels installés

Plus en détail

Microsoft Outlook. Version 2003. Microsoft Outlook 2003. Gestion des contacts. page 1/10

Microsoft Outlook. Version 2003. Microsoft Outlook 2003. Gestion des contacts. page 1/10 Microsoft Outlook Version 2003 page 1/10 Table des matières Importer des adresses... 3 Nommer un tableau Excel... 3 Exporter dans Outlook... 3 Exporter des adresses... 5 Catégoriser à un contact.. 6 Créer

Plus en détail

Connexion entre une BD FileMaker Pro 10 et ArcGis 10.x sous Windows 7

Connexion entre une BD FileMaker Pro 10 et ArcGis 10.x sous Windows 7 Connexion entre une BD FileMaker Pro 10 et ArcGis 10.x sous Windows 7 1. Pré-requis sur FileMaker Pro 10 Ouvrir la base que l on veut partager en connexion ODBC. Il faut activer le partage ODBC : menu

Plus en détail

PRISE EN MAIN D UN TABLEUR. Version OPEN OFFICE

PRISE EN MAIN D UN TABLEUR. Version OPEN OFFICE PRISE EN MAIN D UN TABLEUR Version OPEN OFFICE Prise en main d un tableur page 2 1. L utilisation de la souris Pour faire fonctionner un tableur, on utilise le clavier mais aussi la souris. Rappelons,

Plus en détail

Leçon N 4 Classement des photos sur votre ordinateur

Leçon N 4 Classement des photos sur votre ordinateur Leçon N 4 Classement des photos sur votre ordinateur L idéal lorsque vous enregistrez des photos sur votre ordinateur c est de les mettre dans un dossier «Temporaire». Vous pourrez ensuite aller les chercher

Plus en détail

Créer des tableaux. Définir un style de tableau PRATIQUE. AutoCAD 2005

Créer des tableaux. Définir un style de tableau PRATIQUE. AutoCAD 2005 AutoCAD 2005 Créer des tableaux Un tableau est un cadre dans lequel des données texte peuvent être disposées en colonnes et en rangées. Ses propriétés, mémorisées dans un style, lui permettent de pouvoir

Plus en détail

Documentation Administrateur

Documentation Administrateur Documentation Administrateur Gestion des droits Comprendre Gestion des fiches Gestion des extensions Réaliser Gestion des utilisateurs Accompagner Gestion des thèmes Siège social : 24 av de l Europe 44

Plus en détail

Outlook - 2010. Le calendrier. www.cote-azur-pro.com

Outlook - 2010. Le calendrier. www.cote-azur-pro.com Outlook - 2010 Le calendrier www.cote-azur-pro.com 1 Avant de commencer : Rappel des bonnes pratiques pour gérer correctement son temps avec Outlook 2010... 3 Accéder aux calendriers... 4 Le ruban et les

Plus en détail

Tutoriel GéoIDE-Carto avancé

Tutoriel GéoIDE-Carto avancé Tutoriel GéoIDE-Carto avancé La DDT de la Charente propose des cartes statiques ou dynamiques consultables dans la cartothèque de notre intranet ou sur le site internet des Services de l'état. Vue générale

Plus en détail

1 CRÉER UN TABLEAU. IADE Outils et Méthodes de gestion de l information

1 CRÉER UN TABLEAU. IADE Outils et Méthodes de gestion de l information TP Numéro 2 CRÉER ET MANIPULER DES TABLEAUX (Mise en forme, insertion, suppression, tri...) 1 CRÉER UN TABLEAU 1.1 Présentation Pour organiser et présenter des données sous forme d un tableau, Word propose

Plus en détail

Créer des documents interactifs

Créer des documents interactifs Créer des documents interactifs 14 Au cours de cette leçon, vous apprendrez à : créer un document en ligne de base ; ajouter des boutons, des transitions de page et des hyperliens ; exporter au format

Plus en détail

L interface de Windows 7

L interface de Windows 7 chapitre L interface de Windows 7. Démarrer... 35.2 Arrêt... 39.3 Barre des tâches... 44.4 Bureau... 77.5 Les gadgets du Bureau... 0.6 Menu Démarrer... 8.7 Sécuriser... 29 Démarrer 35 L interface de Windows

Plus en détail

Importation et exportation de contenu

Importation et exportation de contenu Importation et exportation de contenu Bienvenue dans Corel DESIGNER, programme de dessin vectoriel complet destiné à la création de graphiques techniques. Dans ce didacticiel, vous allez importer un fichier

Plus en détail

Guide d utilisation. Pour GestiO Saisie Rapide version 1.01.05

Guide d utilisation. Pour GestiO Saisie Rapide version 1.01.05 Guide d utilisation Pour GestiO Saisie Rapide version 1.01.05 Partie 1 : Installation Procédure pour la première installation du logiciel ❶ ❷ ❸ Téléchargement du fichier o Vous devez vous connecter au

Plus en détail

Access 2007 FF Access FR FR Base

Access 2007 FF Access FR FR Base ACCESS Basic Albertlaan 88 Avenue Albert Brussel B-1190 Bruxelles T +32 2 340 05 70 F +32 2 340 05 75 E-mail info@keyjob-training.com Website www.keyjob-training.com BTW TVA BE 0425 439 228 Access 2007

Plus en détail

Carrefour de l information Université de Sherbrooke. Flash MX 2004 (Notions de base)

Carrefour de l information Université de Sherbrooke. Flash MX 2004 (Notions de base) Carrefour de l information Université de Sherbrooke (Notions de base) Créé par : Josée Martin (hiver 2005) Révisé et augmenté par : Geneviève Khayat (hiver 2006) Sherbrooke Hiver 2006 Table des matières

Plus en détail

Mode d emploi pour l extracteur de données du CRAE

Mode d emploi pour l extracteur de données du CRAE Mode d emploi pour l extracteur de données du CRAE L extracteur de données est accessible au-travers du guichet cartographique EauInfo, à l adresse http://etat.geneve.ch/geoportail/eauinfo/ Ce guichet

Plus en détail

Manuel d utilisation des archives pour enregistreur numérique Alarme DB

Manuel d utilisation des archives pour enregistreur numérique Alarme DB Manuel d utilisation des archives pour enregistreur numérique Alarme DB Procédure d accès aux archives 1- Cliquez une fois avec le bouton gauche de la souris sur l icône «View Log» en bas à droite de l

Plus en détail

Guide de l utilisateur. EXPERTISES sous Windows. Gestion Professionnelle pour cabinet de Géomètre Expert

Guide de l utilisateur. EXPERTISES sous Windows. Gestion Professionnelle pour cabinet de Géomètre Expert Guide de l utilisateur EXPERTISES sous Windows Gestion Professionnelle pour cabinet de Géomètre Expert Bienvenue Vous avez souhaité en savoir plus sur le logiciel Winexpertises sous Windows en téléchargeant

Plus en détail

26 Centre de Sécurité et de

26 Centre de Sécurité et de 26 Centre de Sécurité et de Maintenance La fenêtre du Centre de sécurité et de maintenance (CSM) rassemble tous les outils nécessaires au contrôle, à l analyse, à la maintenance, à la sauvegarde et au

Plus en détail

I-Blast 4 Manuel de l utilisateur

I-Blast 4 Manuel de l utilisateur Tutorial du logiciel I-Blast I-Blast 4 Manuel de l utilisateur LOGICIEL DE CONCEPTION DE TIRS Une technologie DNA-Blast développée par FOR A MILLION DOLLAR BENEFIT Guide d utilisateur Ann1 : Récupération

Plus en détail

Organisation des fiches de métadonnées en 3 niveaux :

Organisation des fiches de métadonnées en 3 niveaux : Fiche synoptique n 1 QUELQUES NOTIONS FONDAMENTALES LA FICHE DE MEDADONNEES Objectif : décrire et identifier la donnée Contenu : Intitulé, description, version, résumé,.. Emprise des données,.. Contraintes

Plus en détail

GESTION DU LOGO. 1. Comment gérer votre logo? 2. 2.1. Format de l image 7 2.2. Dimensions de l image 8 2.3. Taille de l image 9

GESTION DU LOGO. 1. Comment gérer votre logo? 2. 2.1. Format de l image 7 2.2. Dimensions de l image 8 2.3. Taille de l image 9 GESTION DU LOGO 1. Comment gérer votre logo? 2 1.1. Insérer un logo 3 1.1.1. Insérer un logo dans le bandeau 3 1.1.2. Insérer un logo dans les éditions 4 1.2. Supprimer un logo 6 1.2.1. Supprimer un logo

Plus en détail

INSERER DES OBJETS - LE RUBAN INSERTION... 3 TABLEAUX

INSERER DES OBJETS - LE RUBAN INSERTION... 3 TABLEAUX TABLE DES MATIERES Livret Utilisateur Excel 2007 Niveau 2 INSERER DES OBJETS - LE RUBAN INSERTION... 3 TABLEAUX... 4 Les tableaux croisés dynamiques... 4 Création d un tableau croisé... 5 Comparer des

Plus en détail

PC & Windows Livret d exercices Laurent DUPRAT Pratiquons

PC & Windows Livret d exercices Laurent DUPRAT Pratiquons Pratiquons ensemble PC & Windows Livret d exercices Laurent DUPRAT Pratiquons ensemble PC & Windows Livret d exercices Laurent DUPRAT Pratiquons ensemble PC & Windows Livret d exercices Laurent DUPRAT

Plus en détail

@gro-portail. http://www.charente.gouv.fr/politiques-publiques/agriculture-foret-et-developpementrural/agriculture/observatoire-de-l-agriculture

@gro-portail. http://www.charente.gouv.fr/politiques-publiques/agriculture-foret-et-developpementrural/agriculture/observatoire-de-l-agriculture Accès depuis le site des services de l État @gro-portail http://www.charente.gouv.fr/politiques-publiques/agriculture-foret-et-developpementrural/agriculture/observatoire-de-l-agriculture Dans la rubrique

Plus en détail

Les différents types de relation entre les tables

Les différents types de relation entre les tables TABLES Les différents types de relation entre les tables La mise en relation de tables permet de relier les données d une table à celles d une autre table et ainsi d établir une base de données de type

Plus en détail

Leçon N 5 PICASA Généralités

Leçon N 5 PICASA Généralités Leçon N 5 PICASA Généralités Avec cette leçon N 5, nous allons commencer l étude du traitement de vos photos avec le logiciel de GOOGLE, PICASA, que vous avez téléchargé dans la leçon N 3. 1 Présentation

Plus en détail

Guide d Utilisation Pour la consultation des données SIG par Intranet Communauté de Communes Sud Estuaire

Guide d Utilisation Pour la consultation des données SIG par Intranet Communauté de Communes Sud Estuaire Guide d Utilisation Pour la consultation des données SIG par Intranet Communauté de Communes Sud Estuaire Auteur : Olivier LE RESTE, Administrateur SIG Tel : 02 38 95 08 76 Mail : sig@cc-sudestuaire.fr

Plus en détail

Support de TD ArcGIS 10.1. Introduction à l automatisation et au développement avec ArcGIS 10.1 JEAN-MARC GILLIOT 2014-2015. 3 e année ingénieur

Support de TD ArcGIS 10.1. Introduction à l automatisation et au développement avec ArcGIS 10.1 JEAN-MARC GILLIOT 2014-2015. 3 e année ingénieur JEAN-MARC GILLIOT 2014-2015 Durée 1,5 heures Introduction à l automatisation et au développement avec ArcGIS 10.1 3 e année ingénieur Support de TD ArcGIS 10.1 Grande école européenne d'ingénieurs et de

Plus en détail

Concepts de base de Word

Concepts de base de Word Concepts de base de Word Word est une application performante de traitement de texte et de mise en page. Pour en tirer le meilleur parti, il faut d abord en comprendre les concepts de base. Ce didacticiel

Plus en détail

Open Office Writer Diffuser une lettre.

Open Office Writer Diffuser une lettre. Bureautique Open Office Writer Diffuser une lettre. Envoyer un même courrier en nombre à plusieurs personnes devient une opération facile et rapide, avec Open Office.org et Writer. Vous devez envoyer une

Plus en détail

Cadastre du bruit SIT-JURA. Connecteur Arcview9.x - MSAccess. Mode d emploi. Appel formulaire. Page 1 sur 15

Cadastre du bruit SIT-JURA. Connecteur Arcview9.x - MSAccess. Mode d emploi. Appel formulaire. Page 1 sur 15 Cadastre du bruit SIT-JURA Connecteur Arcview9.x - MSAccess Mode d emploi Appel formulaire Page 1 sur 15 Table des matières 1. INSTALLATION 3 2. UTILISATION 3 2.1. Création de nouvelles géodatabases 7

Plus en détail

Manuel de démarrage DataStudio

Manuel de démarrage DataStudio Mode d emploi Manuel n 012-08107 Manuel de démarrage DataStudio Manuel n 012-08107 Manuel n 012-08107 Manuel de démarrage DataStudio Introduction Qu est-ce que DataStudio? DataStudio est un programme

Plus en détail

LR3 Module Bibliothèque

LR3 Module Bibliothèque Panneau gauche Concernant la Gestion des Catalogues,les Préférences,les fonctions d Importation, voir les documents dédiés Barre de progression : Lors d une opération effectuée par le logiciel, une barre

Plus en détail

Présentation et manuel utilisateur. Comment bien démarrer avec les LOGI-Logiciels?

Présentation et manuel utilisateur. Comment bien démarrer avec les LOGI-Logiciels? Merci beaucoup d avoir rejoint les utilisateurs de la suite logicielle LOGI-Collector pour PC. Elle vous permettra de gérer efficacement vos collections de Timbres, Capsules, Fèves, Véhicules miniatures,

Plus en détail

DREAL Corse. Version 2014. Atlas et catalogue de métadonnées

DREAL Corse. Version 2014. Atlas et catalogue de métadonnées Atlas et catalogue de métadonnées DREAL Corse Version 2014 Application conçue par la Direction Régionale de l Environnement, de l Aménagement et du Logement dans le cadre de l Observatoire du Développement

Plus en détail

Manuel utilisateur GeoDepl 2013

Manuel utilisateur GeoDepl 2013 Manuel utilisateur GeoDepl 2013 Table des matières I. Activation de GeoDepl 2013... 4 II. Le lancement du logiciel... 4 III. Créer/ouvrir un projet... 6 1. Créer un nouveau projet... 6 2. Importer des

Plus en détail

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE 1 Environnement ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE Atelier «pour débuter» Les bases du traitement de texte OpenOffice Writer Démarrer le logiciel : o Menu Démarrer > Tous les programmes > OpenOffice.org

Plus en détail

PRISE EN MAIN D ILLUSTRATOR

PRISE EN MAIN D ILLUSTRATOR CHAPITRE 1 PRISE EN MAIN D ILLUSTRATOR Présentation... 13 Contenu du livre... 13 Les nouveautés... 14 Composants de l interface... 15 Afficher les documents... 20 Organiser son espace de travail... 21

Plus en détail

Excel. Formules avec opérateur simple

Excel. Formules avec opérateur simple Formules avec opérateur simple Dans l'exemple ci-contre la cellule C8 contient le résultat de l'addition des cellules C5 et C6 moins le contenu de la cellule C7. Saisir une formule Cliquer sur la cellule

Plus en détail

Espace de travail. Les éléments... 12 Modifications de l affichage... 17

Espace de travail. Les éléments... 12 Modifications de l affichage... 17 Espace de travail Les éléments... 12 Modifications de l affichage... 17 Chapitre 1 Espace de travail L espace de travail d InDesign CS4 s inscrit dans la lignée de tous les produits de la gamme Creative

Plus en détail

DÉMARRER AVEC OUTLOOK 2010

DÉMARRER AVEC OUTLOOK 2010 CHAPITRE 1 DÉMARRER AVEC OUTLOOK 2010 Lancer Outlook... 15 Quitter Outlook... 16 L Assistant Démarrage d Outlook... 17 Les barres... 19 Le Ruban... 22 Afficher ou masquer les info-bulles... 29 Définir

Plus en détail

Je me familiarise avec l ordinateur et son système d exploitation. Apprendre à utiliser les TIC dans la vie de tous les jours

Je me familiarise avec l ordinateur et son système d exploitation. Apprendre à utiliser les TIC dans la vie de tous les jours Je me familiarise avec l ordinateur et son système d exploitation Cahier de formation 1 Apprendre à utiliser les TIC dans la vie de tous les jours Programme ordinateur de Je Passe Partout Document produit

Plus en détail

Création et utilisation de formulaire pdf

Création et utilisation de formulaire pdf Création et utilisation de formulaire pdf Grâce à Adobe Acrobat, il est plus facile de créer, de remplir et d envoyer des formulaires électroniques PDF. Vous pouvez concevoir et créer un formulaire complètement

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION DES OUTILS DU «Gis Portal»

MANUEL D UTILISATION DES OUTILS DU «Gis Portal» MANUEL D UTILISATION DES OUTILS DU «Gis Portal» Information Site et Patrimoine Novembre 2014 Table of Contents 1 Introduction... 3 2 Aide... 3 3 Interface... 3 4 Navigation... 5 5 Recherche... 5 6 Ajout

Plus en détail

Dans votre navigateur Microsoft Internet Explorer, choisissez le menu «Outils», «Options Internet», puis ouvrez l onglet «Contenu» :

Dans votre navigateur Microsoft Internet Explorer, choisissez le menu «Outils», «Options Internet», puis ouvrez l onglet «Contenu» : Une fois en possession de votre certificat logiciel, nous vous conseillons de sauvegarder votre certificat et votre clé privée en les exportant sur un support externe de stockage (disquette, clé de stockage,

Plus en détail

GEOSDEC Guide utilisateur Page 1

GEOSDEC Guide utilisateur Page 1 GEOSDEC Guide utilisateur Page 1 Sommaire Préambule... 4 Se connecter à GeoSDEC... 5 Description de l interface principale de GeoSDEC... 7 - Barre d outils... 8 - Affichage des fonds de plan... 8 - Réglage

Plus en détail

SIG Atlas de Bamako. Construction et utilisation de la base de données. Service Cartographie de la DIC Août 2013

SIG Atlas de Bamako. Construction et utilisation de la base de données. Service Cartographie de la DIC Août 2013 INSTITUT DE RECHERCHE POUR LE DÉVELOPPEMENT SIG Atlas de Bamako Construction et utilisation de la base de données Service Cartographie de la DIC Août 2013 Parcelles et bâti dans la zone d étude de Hamdallaye

Plus en détail

SEANCE 2 : REQUETES DE SELECTION & FORMULAIRES DE CONSULTATION

SEANCE 2 : REQUETES DE SELECTION & FORMULAIRES DE CONSULTATION SEANCE 2 : REQUETES DE SELECTION & FORMULAIRES DE CONSULTATION Année universitaire 20015-2016 Masters Économie Société - Finances Informatique appliquée SGBD Pierre-Henri GOUTTE La requête de sélection

Plus en détail

L interface de Windows 7

L interface de Windows 7 chapitre L interface de Windows 7. Utiliser le menu Démarrer et la barre des tâches de Windows 7... 2.2 Profiter de l affichage Aero et de Windows Flip 3D... 30.3 Utiliser les thèmes... 33.4 Modifier la

Plus en détail

Le Finder. Le bureau. La barre des menus : Elle est unique et se modifie en fonction de l application qui est au premier plan. Icône de dossier.

Le Finder. Le bureau. La barre des menus : Elle est unique et se modifie en fonction de l application qui est au premier plan. Icône de dossier. Le Finder C est l application (le programme) qui permet de communiquer avec l ordinateur à l aide d une interface graphique (bureau, menus, icônes, fenêtres). Le bureau C est ce qui s affiche sur l écran

Plus en détail

Cartes dynamiques. Formation à l utilisation des cartes dynamiques Cartelie, Geo-IDE, Geolimousin disponibles à la DDT 19.

Cartes dynamiques. Formation à l utilisation des cartes dynamiques Cartelie, Geo-IDE, Geolimousin disponibles à la DDT 19. Formation à l utilisation des cartes dynamiques Cartelie, Geo-IDE, Geolimousin disponibles à la DDT 19 1 Sur l intranet Sur l internet Cartes et données Cartes et données 2 Cartes et données Voir fiche

Plus en détail

Collège Lionel-Groulx Service du soutien à l enseignement. PowerPoint 2007. Note de formation

Collège Lionel-Groulx Service du soutien à l enseignement. PowerPoint 2007. Note de formation Collège Lionel-Groulx Service du soutien à l enseignement PowerPoint 2007 Note de formation Johanne Raymond Automne 2009 Table des matières Interface... 1 Éléments de l interface graphique... 2 Bouton

Plus en détail

Présentation de l utilisation de la plateforme de téléchargement des données du RGP

Présentation de l utilisation de la plateforme de téléchargement des données du RGP Présentation de l utilisation de la plateforme de téléchargement des données du RGP Contexte L outil «Interface de téléchargement» a été créé dans le but d améliorer le service de diffusion pour toutes

Plus en détail

Didacticiel de mise à jour Web

Didacticiel de mise à jour Web Didacticiel de mise à jour Web Copyright 1995-2012 Esri All rights reserved. Table of Contents Didacticiel : Création d'une application de mise à jour Web.................. 0 Copyright 1995-2012 Esri.

Plus en détail

Guide de l utilisateur. Faites connaissance avec la nouvelle plateforme interactive de

Guide de l utilisateur. Faites connaissance avec la nouvelle plateforme interactive de Guide de l utilisateur Faites connaissance avec la nouvelle plateforme interactive de Chenelière Éducation est fière de vous présenter sa nouvelle plateforme i+ Interactif. Conçue selon vos besoins, notre

Plus en détail

Cours iguess. inotes v10.1

Cours iguess. inotes v10.1 Cours iguess inotes v10.1 Ce projet a été financé avec le soutien de la Commission européenne. Cette publication (communication) n engage que son auteur et la Commission n est pas responsable de l usage

Plus en détail

Édu-groupe - Version 4.3

Édu-groupe - Version 4.3 Édu-groupe - Version 4.3 Guide de l utilisateur Gestion des fichiers Société GRICS, Équipe Évaluation Août 2012 2 CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES A. Importante mise en garde concernant les types de fureteur Les

Plus en détail

NCR-420-35 Hiver 2011

NCR-420-35 Hiver 2011 NCR-420-35 Hiver 2011 Enregistrer un fichier Mettre à jour un fichier Créer un nouveau fichier Ouvrir un fichier Imprimer un fichier Afficher les propriétés d un dossier/fichier Création de raccourcis

Plus en détail

Vectorisation des images

Vectorisation des images Vectorisation des images Bienvenue dans CorelDRAW, programme de dessin vectoriel et de conception graphique complet destiné aux professionnels de l image. Dans ce didacticiel, vous apprendrez à vectoriser

Plus en détail

Formation au logiciel ArcGIS 10

Formation au logiciel ArcGIS 10 Formation au logiciel ArcGIS 10 TD «Paris : arbres d alignement» Auteur : Milena Palibrk, mars 2012 Pôle Image Université Paris Diderot-Paris7 3 Formation au logiciel ArcGIS 10 TD «Paris : arbres d alignement»

Plus en détail

Fiches d aide à QuantumGIS (QGIS)

Fiches d aide à QuantumGIS (QGIS) Réalisation : fabien.guerreiro@gmail.com. http://www.sigea.educagri.fr Fiches d aide à QuantumGIS (QGIS) Version 1.6 Site officiel http://www.qgis.org/ Utilisation des fiches La protection du document

Plus en détail

PRÉSENTATION GÉRER LES REQUÊTES

PRÉSENTATION GÉRER LES REQUÊTES Access 2007 PRÉSENTATION Objet du logiciel Démarrer Découvrir l'écran Donner des ordres Menu Office Menu contextuel Ruban Barre d outils Accès rapide Gérer les objets Quitter le logiciel GÉRER LES TABLES

Plus en détail

Documentation Tableur OpenOffice 2

Documentation Tableur OpenOffice 2 Documentation Tableur OpenOffice 2 1. Environnement de travail Nom du Nom du logiciel Barre de Zone de nom elle affiche l'adresse du champ sélectionné Cellule active Zone d'édition : elle affiche le contenu

Plus en détail

Correction des Travaux Pratiques Organiser son espace de travail

Correction des Travaux Pratiques Organiser son espace de travail Module 01 Correction des Travaux Pratiques Organiser son espace de travail Correction de l exercice N 1 Organiser son espace de travail Objectif de l exercice : 1. Comprendre le dock 2. Afficher les règles

Plus en détail

Salle de classe SIG 2015 : Prise en main de ArcGIS Pro

Salle de classe SIG 2015 : Prise en main de ArcGIS Pro Salle de classe SIG 2015 : Prise en main de ArcGIS Pro Sommaire Exercice : Découverte d ArcGIS Pro... 3 Temps Estimé : 60 min... 3 Etape 1: Se connecter à ArcGIS Pro... 4 Etape 2: Migrer et utiliser du

Plus en détail

SIG : définition. L information géographique contient : - la forme et la localisation de l objet localisé, sous forme graphique.

SIG : définition. L information géographique contient : - la forme et la localisation de l objet localisé, sous forme graphique. I- Qu est ce qu un SIG? SIG : Système d Information Géographique Un SIG est un outil informatisé capable de créer, transformer, afficher, analyser et stocker de l information géographique. Il permet d'organiser

Plus en détail

Cartographie des périmètres irrigués de Mogtedo et de Karfiguela à l aide de Google Earth

Cartographie des périmètres irrigués de Mogtedo et de Karfiguela à l aide de Google Earth MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE L HYDRAULIQUE ------------ SECRETARIAT GENERAL ------------- DIRECTION GENERALE DES PRODUCTIONS VEGETALES ------------- DIRECTION GENERALE DES AMENAGEMENTS ET DU DEVELOPPEMENT

Plus en détail

5 Manipuler fichiers et dossiers

5 Manipuler fichiers et dossiers Manipuler fichiers et dossiers 5 5 Manipuler fichiers et dossiers L EXPLORATEUR WINDOWS L Explorateur Windows est un outil dédié à la gestion des fichiers et des dossiers. Il est accessible : à partir

Plus en détail