La géodatabase pour les nuls

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La géodatabase pour les nuls"

Transcription

1 La géodatabase pour les nuls Salle de classe SIG 2011

2 2

3 Exercice 1 : Construire une Géodatabase et intégrer des données Temps estimé: 40 minutes Dans cet exercice, vous allez construire une Géodatabase sur la commune de Courtance puis vous y chargerez différentes sources de données spatiales et attributaires liées à la gestion du cadastre et des réseaux d eau sur la commune de Courtance. L objectif de cet exercice est d apprendre à définir la structure d une Géodatabase en créant des jeux de classes, des classes d entités et des tables. Les étapes de l exercice vous proposent d importer des données dans différents formats : Fichier de formes, Fichier DXF, Table DBF, Table ASCII et des données Raster. Dans cet exercice vous allez : Examiner les données sources avec ArcCatalog Créer une Géodatabase et définir sa structure Charger plusieurs données dans une classe d entités Importer plusieurs fichiers de formes dans une Géodatabase Importer une table dans une Géodatabase Importer un fichier DAO dans une Géodatabase Convertir une table en une classe d entités de points dans une Géodatabase Créer une Mosaïque. Ajouter des rasters à une Mosaïque. Etape 1 : Examiner les données sources avec ArcCatalog Avant de construire votre Géodatabase et de définir sa structure, vous allez prendre connaissance des sources de données à intégrer. Démarrez ArcCatalog. Placez-vous dans le répertoire C:\Courtance. Les sources de données à intégrer sont listées ci-dessous : Fichier DXF contenant les tronçons du réseau d eau de la commune digitalisés sous AutoCAD. Fichier de formes contenant les bâtiments. Fichiers TIF couvrant la commune de Courtance. 3

4 Fichiers de formes contenant, par section cadastrale, les limites des parcelles digitalisées avec ArcView 3.3 Table dbase contenant la liste des propriétaires des parcelles de la commune de Courtance issue de la base de données MAJIC. Fichier ASCII contenant la localisation des éléments ponctuels du réseau d eau (vannes, raccords, ) issu du relevés GPS. Fichier de formes contenant les limites des sections cadastrales. La phase de conception nécessite une bonne connaissance des données à modéliser. Vous allez, à l aide de l onglet Aperçu d ArcCatalog, parcourir vos données afin de prendre connaissance du contenu de chaque source de données. Maintenant que vous connaissez le contenu des sources de données, vous allez visualiser le schéma suivant représentant la structure de votre Géodatabase. Vous passerez ensuite à la phase de création de la base de données. Courtance.gdb Cadastre Jeu de classes Réseau Jeu de classes Propriétaires Table Emprise Mosaïque Batiments Parcelles Sections Raccordements Réseau_eau Classe d entités Classe d entités Classe d entités Classe d entités Classe d entités 4

5 Etape2 : Créer une Géodatabase et définir sa structure Cette étape a pour objectif d apprendre à créer une Géodatabase et à créer des classes d entités et les jeux de classes. A partir du répertoire Courtance, exécutez la commande Nouveau > Géodatabase fichier puis nommez la Courtance.gdb. Vous allez maintenant créer le jeu de classe Cadastre. Comme vous l avez vu sur le schéma précédent, ce jeu de classe va contenir les classes : Sections, Parcelles et Batiments. Pour créer un jeu de classes vous devez connaitre sa référence spatiale. Celle-ci se caractérise par le système de coordonnées et l étendue géographique des classes d entités qu il va contenir. Dans cet exercice vous vous contenterez d importer la référence spatiale de la source de données ayant la plus grande étendue géographique soit, dans notre cas, le fichier des Sections. Sélectionnez la Géodatabase puis, à partir du menu contextuel (clic droit), exécutez la commande Nouveau > Jeu de classe d entités. Nommez le jeu de classe Cadastre. Cliquez sur le bouton Suivant pour modifier la référence spatiale du jeu de classes. Dans cette nouvelle fenêtre, cliquez le bouton Importer puis sélectionnez le fichier Sections.shp. Cliquez sur le bouton Ajouter puis deux fois sur le bouton Suivant en laissant les paramètres par défaut. Validez la création du jeu de classe d entités en cliquant sur le bouton Terminer. Vous allez répéter la même opération pour créer le jeu de classes qui contiendra les deux classes d entités du réseau d eau. Comme précédemment vous importerez la référence spatiale du fichier des sections qui couvre l ensemble de la commune de Courtance. Vous nommerez le jeu de classe Réseau. 5

6 Dans l étape suivante vous procéderez au chargement des entités parcelles depuis l ensemble des fichiers de formes sur lesquelles elles sont actuellement stockées. Dans ce cas de figure, il est préférable de créer au préalable la structre de la classe d entités qui recueillera le chargement. Sélectionnez le jeu de classe Cadastre puis exécuter la commande Nouveau > Classe d entités à partir du menu contextuel. Dans la zone Nom, saisir Parcelles. Dans la zone Alias, saisir Parcelles cadastrales. Dans la fenêtre Type, sélectionnez Entités Polygone. Cette fenêtre Type vous permet de définir le type d entités (Point, Ligne, Polygone ou Annotation) que va contenir votre classe d entités. Cliquez 2 fois sur le bouton Suivant. Le panneau suivant affiche les champs attributaires qui seront ajoutés à la table. Vous pouvez ajouter des nouveaux champs en saisissant leurs noms et en définissant d autres propriétés. Il est également possible d importer des champs d une table existante. Vous allez importer des champs depuis Parcelles_AB.shp. Cliquez sur Importer au bas de l assistant. Accédez à votre dossier Courtance, puis cliquez successivement sur Parcelles_AB.shp et sur Ajouter. 6

7 Validez la création des champs à l aide du bouton Terminer. A aucun moment, lors de la création de cette classe d entités vous n avez eu à définir sa référence spatiale. Ceci est dû au fait qu elle s attribue automatiquement la référence spatiale du jeu de classe dans lequel elle se trouve. Vous auriez construit cette classe d entités en dehors d un jeu de classe, il aurait fallu dans ce cas lui définir un système de projection. Etape 3 : Charger plusieurs données dans une classe d entités Remarque: Dans cette étape vous allez charger les parcelles depuis les fichiers de formes vers la classe d entité que vous venez de créer. Dans les étapes ultérieures, vous procéderez à l import des classes d entités et de la table, leur structure sera donc créée directement au moment de l import des sources de données. Il est possible de procéder aux deux méthodes. Néanmoins le chargement prend plus de temps car il faut à chaque fois créer les structures des classes d entités. Vous allez procéder au chargement des 9 fichiers de formes contenant les parcelles. Le chargement de données est une étape où il convient de bien contrôler la structure des attributs des données sources par rapport aux attributs de la classe d entités destination. Placez-vous sur la nouvelle classe d entités Parcelles puis exécutez la commande Charger des données (Clic droit sur la classe d entités). Passez le panneau d introduction en cliquant sur le bouton Suivant. Sélectionnez le premier fichier de formes Parcelles_AB puis cliquez sur le bouton Ajouter. Réitérez l opération successivement pour chaque fichier de formes jusqu à Parcelles_I. 7

8 Une fois tous les fichiers de formes ajoutés, cliquez sur le bouton Suivant. Cliquez à nouveau sur Suivant en conservant l option par défaut. En vous appuyant sur la copie d écran ci-dessous, définir si besoin les correspondances entre les noms de champs de la cible (la classe d entités de la Géodatabase) et les noms des champs dans les fichiers de formes. Cliquez sur le bouton Suivant. Lors du chargement de données, il est possible de spécifier une requête afin de ne pas charger dans la Géodatabase l ensemble des données de la source. Dans cet exercice, vous chargerez l ensemble des entités. 8

9 Conservez l option Charger toutes les sources de données puis cliquez sur le bouton Suivant puis sur le bouton Terminer. Une fois le chargement terminé, affichez l Aperçu de la classe Parcelles. Interrogez quelques parcelles, à l aide de l outil chargés. pour vérifier que les attributs ont bien été Etape 4 : Importer plusieurs fichiers de formes dans une Géodatabase Au cours de cette étape, vous allez importer les fichiers de formes des sections cadastrales et des bâtiments. Les classes des sections et des bâtiments vont être stockées dans le jeu de classes Cadastre. A la différence de la procédure adoptée pour la classe des parcelles, la procédure d import permet de créer la classe d entités et d effectuer en même temps le chargement des entités. Sélectionnez le jeu de classes d entités Cadastre puis, à partir du menu contextuel, exécutez la commande Importer > Classe d entités (multiple). Dans la zone Classe d entités en entrée sélectionnez les fichiers Sections.shp et Batiments.shp 9

10 Cliquez sur OK pour lancer l import des fichiers dans le jeu de classes d entités Cadastre. Une fois l import terminé, affichez l Aperçu de la classe Sections et Batiments. Batiments Sections 10

11 Etape 5 : importer une table dans une Géodatabase fichier Vous allez continuer à intégrer vos données en important la table des propriétaires. Dans une Géodatabase, les tables ne peuvent être regroupées dans des jeux de classes. La démarche permettant d importer une table est similaire à celle permettant d importer un fichier de formes ou une couverture. Placez-vous sur la Géodatabase Courtance.gdb. A l aide du menu contextuel, exécutez la commande Importer > Table (unique)... Dans la zone Table en entrée, sélectionnez la table Proprietaires.dbf située dans le répertoire C:\Courtance. Valider votre choix en cliquant sur Ajouter. La zone Emplacement en sortie est automatiquement renseignée par C:\ Courtance\Courtance.gdb. Dans la zone Nom de la Table en sortie, saisir Propriétaires. Dans l onglet Appariement des champs (facultatif), vous avez la possibilité d ajouter et de supprimer certains champs ou de changer leur nom dans la table en sortie. Dans cet exercice, vous importerez l ensemble des champs contenus dans le fichier source. Lancez l import de la table en cliquant sur le bouton OK. Etape 6 : Importer un fichier DAO dans une Géodatabase Vous allez intégrer les données concernant le réseau d eau. Les tronçons du réseau d eau sont stockés sous la forme de polylignes dans le fichier DXF. La classe des tronçons va être stockée dans le jeu de classes Réseau. Placez-vous sur le jeu de classe Réseau. A l aide du menu contextuel, exécutez la commande Importer > Classe d entités (unique). Dans la zone Entités en entrée, sélectionnez la classe d entités polyline du fichier Réseaux_eau.dxf. Valider votre choix en cliquant sur Ajouter. Nommez la classe d entités en sortie Réseau_eau. 11

12 Cliquez sur OK pour lancer l import du fichier DXF dans la Géodatabase. Lorsque vous importez un fichier DAO dans une Géodatabase, un certain nombre d attributs de dessin utilisés par AutoCAD ou Microstation sont conservés dans la table attributaire de la classe d entités. Par exemple, le champ LAYER permet de connaître les couches dans lesquelles les entités ont été dessinées. Une fois l import terminé, affichez l Aperçu de la classe Réseau_eau. Interrogez quelques tronçons, à l aide de l outil chargés. pour vérifier que les attributs ont bien été 12

13 Etape 7 : Convertir une table en une classe d entités de points dans une Géodatabase Une autre source de données à intégrer dans la Géodatabase est un fichier ASCII issu de relevés GPS effectué sur les conduites du réseau d eau. Ce fichier contient un ensemble d éléments ponctuels du réseau (vannes, pompes, raccords, réservoirs,...) localisés en X et en Y dans le système de coordonnées Lambert II. ArcGIS vous offre la possibilité de vous connecter à des fichiers ASCII et de les utiliser comme des tables. Pour cela, le fichier doit posséder une structure tabulaire avec sur la première ligne le nom des champs séparés par une virgule, un point-virgule ou tabulation. Le fichier raccordements.txt issu du relevé GPS utilisé dans l exercice est décrit avec le séparateur de tabulation. Il a la structure suivante: A l aide de l onglet Aperçu, visualisez la table en sélectionnant le fichier raccordements.txt. Vous constatez que la table possède un champ X et un champ Y. Ces informations de localisation peuvent être utilisées par ArcGIS pour créer un fichier de formes ou une classe d entités ponctuelles. Pour votre information ces coordonnées sont dans le même système que le jeu de classe Réseau. Vous allez créer une classe d entités ponctuelles à partir du fichier texte, en ayant défini la référence spatiale, puis vous l intégrerez dans le jeu de classe Réseau. Sélectionnez le fichier raccordements.txt puis exécutez la commande Créer une classe d entités > A partir d une table XY située dans le menu contextuel. Dans la zone Champ X, sélectionnez le champ nommé X Dans la zone Champ Y, sélectionnez le champ nommé Y Cliquer sur le bouton Référence spatiale des coordonnées en entrée pour spécifier une nouvelle référence spatiale en entrée. Cliquez sur Importer puis sélectionner le jeu de classe Réseau. Validez votre choix en cliquant sur Ajouter puis sur OK. Pour la classe d entités en sortie sélectionnez la Géodatabase Courtance.gdb et nommez la classe d entités Raccordements. 13

14 Cette commande ne permet pas la création d une classe d entités directement dans un jeu de classes. Vous allez donc créer la classe d entités Raccordements dans la Géodatabase et faire un glisserdéposer dans le jeu de classe Réseau. Lancez la conversion en cliquant sur OK. La classe d entités Raccordements doit apparaître dans la Géodatabase. Si ce n est pas le cas, sélectionnez la Géodatabase et cliquez sur la touche F5 (commande Actualiser). Vous pouvez vérifier son contenu en la sélectionnant et en vous plaçant sur l onglet Aperçu. Vous allez ensuite glisser-déposer la classe d entités Raccordements vers le jeu de classe Réseau. Votre Géodatabase doit posséder la structure suivante : Etape 8 : créer une mosaïque (facultatif) Les mosaïques correspondent à un ensemble de jeux de données raster affichés sous la forme d une image mosaïquée de manière dynamique. Les jeux de données raster qui sont référencés par une mosaïque peuvent être des fichiers image autonomes ou des jeux de données raster qui existent déjà dans la géodatabase. Les mosaïques vous permettent également d ajouter des données raster dans différents résolutions, espaces par pixel et nombre de canaux. Dans cette étape, vous allez créer une mosaïque à partir de trois fichiers TIF. Dans ArcCatalog, développez C:\Courtance Ce dossier contient trois fichiers TIF qui partagent des étendues superposées. Affichez un aperçu de chaque fichier pour voir l étendue de chacune d elles. La première étape consiste à créer une mosaïque vide et sa structure dans la géodatabase. Cliquez avec le bouton droit de la souris sur la géodatabase Courtance.gdb, pointez sur Nouveau, puis sélectionnez Mosaïque. 14

15 L outil Créer une mosaïque s ouvre. Vous créez une structure de géodatabase qui stocke des informations sur l emplacement des rasters source, sur leurs propriétés et sur la manière dont ils doivent être traités lors de l affichage de la mosaïque. La mosaïque ne copie pas de données; elle génère simplement une image mosaïquée dynamique à la volée lors de l accès à la mosaïque. Entrez Emprise comme nom de la mosaïque. Cliquez sur le bouton de navigation du volet Système de coordonnées. Cliquez sur Importer. Accédez à C:\Courtance. Sélectionnez Emprise1.tif et cliquez sur Ajouter. Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue Propriétés de référence spatiale. Cliquez sur OK dans la fenêtre de l outil Créer une mosaïque. La mosaïque est créée dans la géodatabase Courtance.gdb. La limite est l étendue de tous les jeux de données raster, définie par leurs emprises, au sein de la mosaïque. Les emprises renferment le contour de chaque raster au sein de la mosaïque. Dans l étape suivante, vous allez ajouter les trois 15

16 fichiers TIF à la mosaïque. Etape 9 : Ajouter des rasters a une mosaïque (facultatif) Dans cette étape, vous allez ajouter les trois fichiers TIF à la mosaïque que vous avez créée précédemment. Lorsque vous ajoutez des données raster, un pointeur vers l emplacement des données est stocké dans la mosaïque. Les pixels ne sont pas transférés ni stockés à l intérieur de la mosaïque dans la géodatabase. Dans la fenêtre Catalogue, cliquez avec le bouton droit de la souris sur la mosaïque et sélectionnez Ajouter des rasters. L outil Ajouter des rasters à la mosaïque s ouvre. Assurez-vous que le type de raster est défini sur Jeu de données raster (Raster Dataset). Cliquez sur la flèche de la liste déroulante sous Entrée et sélectionnez Dataset. Cliquez sur le bouton de navigation sous Entrée et sélectionnez les trois fichiers TIF puis cliquez sur Ajouter. Cliquez sur OK pour exécuter l outil. Vous remarquerez que les fichiers TIF ont été ajoutées à la mosaïque Emprise. Lorsque vous créez une mosaïque, vous pouvez l afficher sous forme d image mosaïquée ou de catalogue (ou table). Chaque jeu de données raster est ajouté en tant que ligne dans la table de la mosaïque et est représenté par un polygone d emprise. 16

17 Exercice 2 : Comportements de géodatabase Temps estimé: 40 minutes Dans cet exercice, vous utiliserez ArcCatalog et ArcMap pour explorer et utiliser des comportements de géodatabase liés à la gestion du cadastre et des réseaux d eau sur la commune de Courtance. L objectif de cet exercice est d appréhender le fonctionnement et l utilité des comportements spécifiques au format géodatabase. Les étapes de l exercice vous proposent de voir et de manipuler les comportements suivants : sous-type, domaine, topologie, classe de relations et annotations. Dans cet exercice vous allez : Explorer des sous-types dans la fenêtre Catalogue. Explorer des sous-types dans ArcMap. Explorer des domaines dans la fenêtre Catalogue. Explorer des domaines dans ArcMap. Explorer les propriétés d une classe de relations dans la fenêtre Catalogue. Consulter des données reliées dans ArcMap. Explorer une topologie dans la fenêtre Catalogue. Visualiser une topologie dans ArcMap. Convertir des étiquettes en annotations de géodatabase. Etape 1 : Explorer des sous-types dans la fenêtre catalogue Dans cette étape, vous allez explorer des sous-types existants dans la classe d entités Batiments. Les sous-types classent les entités de bâtiments en fonction d un critère : Public ou Privé. Démarrer ArcMap et ouvrez une nouvelle carte vierge. Dans la fenêtre Catalogue, accédez à la classe d entités Batiments dans la géodatabase Courtance_Comportements.gdb et ouvrez ses propriétés. Cliquer sur l onglet Champs. 17

18 Rechercher le champ Type_bati dans la colonne Nom du champ. Ce champ stocke le type de bâtiment de chaque entité (public ou privé). Il est de type entier court. Cliquez sur l onglet Sous-types. Le champ de sous-type est qui a été paramétré est Type_bati. Seuls les champs de type entier peuvent être définis comme champs de sous-type. Dans la section Sous-types, les valeurs numériques indiquées dans la colonne Code font référence aux valeurs du champ Type_bati. Il n y a que 2 valeurs uniques dans ce champ qui sont 1 et 2. Dans la colonne Description, une description synthétique a été inscrite pour chaque code. Par la suite vous pourrez afficher ces descriptions dans la table à la place du code. Sélectionner le premier sous-type (Privé) en cliquant sur la petite case grise à l extrémité gauche de la ligne. Dans la zone Domaines et valeurs par défaut située au bas de la boîte de dialogue, faites défiler vers le bas jusqu au champ Nature. Le champ affiche la nature du bâtiment. La valeur par défaut pour le sous-type privé est «Entreprise». Si vous numérisez une nouvelle entité bâtiment privé, la valeur «Entreprise» sera automatiquement inscrite dans le champ Nature. Dans la même classe d entités, chaque sous-type aura un comportement proche de celui d une classe d entité. Une valeur par défaut voire un domaine pourra être affecté à un champ en fonction d un sous-type ce qui évitera de multiplier les classes d entités. Dans l exemple, au lieu de stocker les bâtiments publics et les bâtiments privés dans 2 classes d entités différentes, un sous-type a été paramétré sur la classe d entités Batiments et les entités bâtiments publics et privés pourront être gérées indépendemment. 18

19 Cliquez sur Annuler dans la boîte de dialogue Propriétés de la classe d entités. Etape 2 : Explorer des sous-types dans ArcMap Vous allez à présent utiliser des sous-types dans ArcMap. Ajoutez la couche Batiments à la carte à partir de la géodatabase Courtance_Comportements.gdb. Dans la table des matières, vous pouvez constater que pour la couche Batiments ArcMap a créé automatiquement une symbologie catégorielle sur le champ de sous-type. A l aide de l outil d interrogation, identifiez un bâtiment sur la carte. Vous constatez que la valeur affichée pour le champ Type_bati n est pas le code numérique (1,2) mais le descriptif du code du sous-type. Vous allez maintenant examiner la table attributaire de cette couche. Ouvrez la table attributaire de la couche Batiments. 19

20 Dans le champ Type_bati, vous constatez que les valeurs affichées correspondent aux descriptifs des sous-types et non aux codes. Vous pouvez cependant afficher les valeurs des codes en utilisant la procédure suivante : Exécutez la commande Apparence à partir du bouton Options de la table. Décochez l option Afficher les descriptions des domaines de valeurs codées et des soustypes. Cliquez sur OK pour valider ces options d apparence de la table. Vous constatez que ce sont maintenant les valeurs des codes de sous-types qui s affichent. Ces valeurs sont celles qui sont effectivement stockées dans la table. Exécutez à nouveau la commande Apparence à partir du bouton Options de la table, puis cochez l option Afficher les descriptions des domaines de valeurs codées et des sous-types. Fermez la fenêtre Table. Fermer ArcMap et cliquez sur Non pour ne pas enregistrer les modifications. 20

21 Etape 3 : Explorer des domaines dans la fenêtre catalogue Les domaines permettent de définir les valeurs valides qui peuvent être stockées dans un champ. Un domaine peut définir une plage de valeurs (par exemple 2 à 6) ou une série de valeurs précodées (par exemple 10, 30, 50 et 100). Dans cette étape vous allez visualiser les domaines qui ont été créées dans la géodatabase Courtance_Comportements.gdb. Démarrer ArcMap et ouvrez une nouvelle carte vierge. Depuis la fenêtre Catalogue, sélectionnez la Géodatabase Courtance_Comportements.gdb. Affichez les propriétés de la Géodatabase (Clic droit > Propriété) puis sélectionnez l onglet Domaines. Pour faciliter la saisie et assurer l intégrité des valeurs qui codent la nature des bâtiments, deux domaines de valeurs précodées ont été créés : Domaine_privé et Domaine_public. Placez-vous sur le domaine Domaine_privé. Dans la zone Propriétés du domaine, notez que le type de champ est défini sur Texte et que le type de domaine correspond à Valeurs précodées. Dans la zone Valeurs précodées, notez la liste des 3 valeurs valides : «Association», «Entreprise» et «Particulier». Lorsque ce domaine sera appliqué à un champ, ces trois codes seront les seuls valeurs valides acceptées dans le champ. Toute autre valeur sera considérée comme érronée. Vérifiez que pour le Domaine_public, la liste comporte les 4 valeurs : «Administration», «Etablissement scolaire», «Etablissement sportif» et «Hôpital». Cliquez sur Annuler. Etape 4 : Explorer des domaines dans ArcMap Dans cette étape, vous allez mettre à jour un bâtiment en modifiant une valeur dans un champ associé à un domaine. Vous comprendrez ainsi le rôle des domaines pour assurer l intégrité des données dans une Géodatabase. Ouvrez le document Domaines_Courtance.mxd Affichez la barre d outils Editeur si nécessaire. Exécutez la commande Editeur > Ouvrir une session de mise à jour. 21

22 Dans la table des matières, cliquez droit sur la couche Batiments puis sur Sélection/Sélectionner tout. Cliquez OK dans la fenêtre qui s affiche, la sélection peut prendre quelques secondes. Dans le menu Editeur, actionnez la commande Valider la sélection. 3 entités ne sont pas valides, seules ces entités restent sélectionnées. Cliquez sur OK. Ouvrez la table attributaire de la couche Batiments et affichez uniquement les enregistrements sélectionnés. Dans le champ NATURE, vous constatez que les valeurs ne correspondent ni à la liste des descriptions du domaine Domaine_Privé ni à celle du domaine Domaine_public. Deux valeurs comportent des fautes de saisie et la valeur Caserne n était pas prévue dans aucune des liste. Sélectionnez une à une les valeurs dans la table (en cliquant sur la cellule). Vous remarquerez qu à chaque fois un menu déroulant vous propose les valeurs prédéfinies des domaines. Chaque domaine étant appliqué au champ Nature en fonction d un sous-type, la liste Domaine_public est proposée pour les bâtiments publics et la liste Domaine_privé pour les bâtiments privés. Fermez votre session de mise à jour à l aide de la commande Editeur > Quitter la session de mise à jour. Vous ne sauvegarderez pas vos modifications. Fermer ArcMap. Etape 5 : Explorer les propriétés d une classe de relation Une classe de relation est créée dans une géodatabase. Elle enregistre les paramètres de la relation entre deux tables ou classes d entités stockées dans la même géodatabase. La relation est alors exploitable en permanence. Dans cette étape, vous allez explorer les propriétés d une classe de relation, reliant la classe d entités Parcelles et la table des Propriétaires. Lancez ArcMap. Dans la fenêtre Catalogue, développez la Géodatabase Courtance_Comportement.gdb puis le jeu de classe d entités Cadastre. Cliquez avec le bouton droit sur Parcelles_Proprietaires, puis sélectionnez Propriétés. Cliquez sur l onglet Général si nécessaire. 22

23 Dans l onglet Général l ensemble des paramètres de la relation sont consultables. Le type de la relation est Simple : Il n y a pas d incidence sur la table des propriétaires lors de la suppression d une ou plusieurs parcelles. La cardinalité est 1-M : une parcelle peut avoir un ou plusieurs propriétaires, non l inverse car la table d origine est celle des parcelles et la table de destination celle des propriétaires. Deux champs nommés IDPROP sont les champs de clé, le premier sur la table des parcelles (clé primaire) et le deuxième sur la table des propriétaires (clé étrangère). Cliquez sur Annuler. Etape 6 : Consulter des données reliées dans ArcMap Ouvrez le document Parcelles_Proprietaire.mxd. Le document ArcMap contient la couche des parcelles. A l aide de l outil d interrogation, identifiez une Parcelle. La fenêtre d identification apparaît et les attributs de l entité s affichent. 23

24 Cliquez ici En cliquant sur le signe + (cf. copie d écran ci-dessus) puis en sélectionnant l objet, faites apparaître les attributs des propriétaires issus de la table reliée). Vous constatez qu ArcMap a retrouvé automatiquement l enregistrement relié sur la table Proprietaires en utilisant les informations définies dans la classe de relations. Vous noterez également qu il n est pas nécessaire de charger la table (ou la classe) reliée dans le document ArcMap pour pouvoir accéder aux attributs des objets reliés. Vous allez ensuite charger dans ArcMap, la table Proprietaires en passant par la relation. 24

25 Fermez la fenêtre Identifier. Sélectionnez une entité sur la carte avec l outil de sélection. Affichez la table attributaire de la couche Parcelles. Cliquez sur le bouton Options de la table puis dans la commande Tables reliées > Parcelles_Proprietaires : Proprietaires afin d afficher la table reliée. Cette commande ajoute la table Propriétaires dans la table des matières et l affiche dans la fenêtre Table. Les enregistrements correspondants dans la table reliée sont automatiquement sélectionnés. 25

26 Si vous sélectionnez un autre enregistrement dans la table origine, vous devez ré-exécuter la commande Options > Tables reliées pour rafraîchir la sélection dans la table destination. Fermez la fenêtre Table. Fermez ArcMap. Cliquez sur Non pour ne pas enregistrer les modifications. Etape 7 : Explorer une topologie dans la fenêtre catalogue La topologie dans les géodatabases permet de valider la géométrie des entités qui y participent suivant les critères précis de règles prédéfinies. Vous utiliserez une topologie pour détecter les entités qui transgressent une règle de topologie. Au total 32 règles sont disponibles dans ArcGis 10. Ouvrez un document ArcMap vide. Dans la fenêtre Catalogue, développez Courtance_Comportements.gdb, puis développez le jeu de classe d entités Cadastre. Un fichier de topologie est toujours stocké à l intérieur d un jeu de classe d entités. Cliquez avec le bouton droit sur Cadastre_Topology Cliquez sur l onglet Général si nécessaire., puis sélectionnez Propriétés. Avec une license ArcEditor ou ArcInfo vous pouvez modifier les paramètres d une topologie de géodatabase. La topologie n a pas encore été validée, donc aucune erreur spatiale n a pu être détectée. Cliquez sur l onglet Classes d entités. Deux classes d entités participent à la topologie, Sections et Parcelles, celles-ci sont stockées dans le jeu de classe. 26

27 Avec une license ArcEditor ou ArcInfo vous pouvez ajouter ou supprimer des classes d entités du jeu de classe à la topologie. Donc seule la classe d entités Batiments pourrait être ajoutée ici. Cliquez sur l onglet Règles. Cet onglet vous permet d ajouter ou de supprimer des règles au sein de la Topologie. Deux règles sont affectées à cette topologie : Les entités de Parcelles «Ne doivent pas se superposer», et les entités de Parcelles «doivent être recouvertes par les entités de» Sections. Sélectionnez la première règle Parcelles «Ne doivent pas se superposer» puis cliquez sur Description. Vous disposez de la description de chacune des règles utilisées. 27

28 Grâce à cette règle, Vous pouvez contrôler qu au sein de la même classe d entité polygone, aucune entité ne soit recouverte par une autre. Notez le polygone rouge dans l illustration. Il indique une erreur de superposition. Désactivez la case à coche en regard de l option Afficher les erreurs. Vous ne visualisez plus l erreur dans la description. Fermer la boîte de dialogue Description de la règle. Cliquez sur l onglet Erreurs dans la boîte de dialogue Propriétés de la topologie. L onglet Erreurs vous permet de générer la liste de toutes les erreurs et exceptions rencontrées dans votre topologie. Cliquez sur le bouton Générer un récapitulatif. Vous pouvez remarquer qu il y a quatre règles dans la liste. La règle «doivent être plus grandes que la tolérance d agrégat» est automatiquement ajoutée par le logiciel, ce qui vous permet de repérer les entités dont la taille est inférieure à la tolérance d agrégat et éventuellement de les supprimer. Aucune erreur n est répertoriée, en effet, tant que vous n avez pas validé la topologie, ArcGIS ne 28

29 peut identifier les erreurs et affiche la valeur 0 pour chaque règle. Cliquez sur Annuler dans la boîte de dialogue des Propriétés de topologie. Etape 8 : Visualiser une topologie dans ArcMap Vous allez à présent examiner la topologie dans ArcMap et la valider afin de détecter des erreurs. Ajoutez Cadastre_Topology à la carte à partir de Courtance_Comportements.gdb\Cadastre. Cliquez sur Oui pour ajouter à la carte toutes les classes d entités qui participent à la topologie. La couche topologie a été ajoutée à la carte ainsi que toutes les couches qui participent à la topologie. Cliquez à un emplacement vide dans la table des matières pour désélectionner toutes les couches. Cliquez sur le bouton Répertorier par ordre d affichage puis faites passer la couche des parcelles au dessus de celle des sections. Double-cliquez sur la couche Cadastre_Topology pour consulter ses propriétés. Cliquez sur l onglet Symbologie. en haut de la table des matières Les trois types d erreurs (surfaciques, linéaires et ponctuelles) s affichent par défaut et correspondent à des sous-couches de la couche topologie. Vous pouvez créer une symbologie pour chaque géométrie d erreur ou d exception. Les exceptions, sont définies par l utilisateur. Les zones à valider sont des étendues où la topologie n a pas encore été validée. Vous pouvez aussi définir le symbole des zones à valider : 29

30 Cochez les Zones à valider. Cliquez sur Zones à valider pour afficher le symbole correspondant. Les zones à valider seront symbolisées par un hachurage bleu Cliquez sur OK pour appliquer la symbologie. Avant la première validation, la zone à valider recouvre l étendue totale des entités participant à la topologie. Ouvrez une session de mise à jour, avec la barre d outils Editeur. Dans le menu Editeur, sélectionnez Autres outils de mise à jour, puis Topologie. La barre d outils Topologie s affiche. Elle contient des outils de mise à jour spécialisés. Les deux boutons suivants valident votre topologie :. Le bouton de gauche valide la topologie dans des zones spécifiées, tandis que celui de droite la valide dans l étendue courante. Fermez la fenêtre Créer des entités. Au besoin, effectuez un zoom arrière afin que l intégralité de la topologie soit comprise dans l étendue courante. Cliquez sur le bouton Valider la topologie dans l étendue courante. Des erreurs affichées en rouge apparaissent sur votre carte. La zone à valider hachurée en bleu a disparu, car vous avez validé votre topologie. 30

31 Dans la barre d outils Topologie, cliquez sur l outil Inspecteur d erreurs. Dans la fenêtre de l inspecteur d erreurs, cliquez sur Rechercher. Deux erreurs sont répertoriées, une erreur pour chaque règle. Dans la fenêtre de l Inspecteur d erreurs cliquez droit sur l erreur Doivent être recouvertes pas les entités de puis faites Zoom sur. Décochez et re-cochez la couche Cadastre_topology dans la table des matières pour visualiser le dépassement de la parcelle au-delà de la section. La couche Cadastre_topology contient l erreur polygonale qui correspond à ce sur-dépassement. Dans la fenêtre de l Inspecteur d erreurs cliquez droit sur l erreur Ne doivent pas se superposer puis faites Zoom sur. 31

32 Remarquez que la parcelle de droite recouvre une partie de la parcelle de gauche. Le recouvrement est symbolisé sur la couche Cadastre_topology sous la forme d une erreur polygonale. Dans les deux exemples, nous n avons que constaté les erreurs, nous ne les avons pas corrigées. Pour corriger les erreurs, sont à votre disposition des outils dans le menu contextuel de l Inspecteur d erreurs, dans la barre d outils Topologie et bien sûr les outils d édition classiques qui se trouvent dans toutes les barres d outils de mise à jour, notamment Editeur. Dans le menu Editeur, sélectionnez Quitter la session de mise à jour sans l enregistrer. Fermez ArcMap et cliquez sur Non pour ne pas enregistrer les modifications. Etape 9 : Convertir des étiquettes en annotations de géodatabase (facultatif) Au cours de cette étape, vous allez travailler avec les annotations sur un fond de carte représentant la commune de Courtance. Vous commencerez par utiliser la commande qui permet de convertir des étiquettes en annotations. Lancer ArcMap et ouvrez le document Anno_Courtance.mxd qui se trouve dans le répertoire C:\Courtance_Comportements. Remarquez que des étiquettes ont été créées pour la couche Sections. Vous allez les transformer en annotations de géodatabase et les stocker dans une nouvelle classe d entités Anno_Courtance. Vous pourrez ensuite les déplacer et les modifier individuellement. Dans la zone d échelle, saisissez l échelle de référence des annotations puis appuyer sur Entrée du clavier. La taille des annotations sera fixe à l échelle 1/

33 Dans la table des matières d ArcMap, faites un clic droit sur la couche Sections puis choisissez la commande Convertir les étiquettes en annotations. Dans la zone Stocker les annotations, cochez l option Dans une base de données. Décochez l option Liées aux entités et nommez la nouvelle classe d entités Anno_courtance. Cliquez sur Convertir pour lancer la conversion. Une fois la conversion terminée, la carte a toujours le même aspect à un point près : les étiquettes des Sections ont été remplacées par des annotations. Une nouvelle couche nommée Anno_courtance a été ajoutée en haut de la table des matières. Dans la fenêtre Catalogue, notez la nouvelle classe d entité annotation créée. Dans la table des matières, activez et désactivez la couche Anno_courtance. La visibilité des annotations de géodatabase est contrôlée de la même manière que celle des autres couches. A l issue de cette conversion, les annotations ne peuvent pas être déplacées ni modifiées. Vous devez préalablement ouvrir une session de mise à jour. Activez la barre d outils Editeur si ce n est pas le cas et ouvrez une session de mise à jour. Sur la barre d outils Editeur, saisissez l outil de sélection des annotations. Déplacez à l aide de l outil une ou plusieurs annotations. Les annotations de géodatabases se comportent comme des entités géographiques. La même méthode sera empruntée pour créer ou mettre à jour les annotations de géodatabase ou les entités point, ligne et polygone. Notez le modèle d entité dans la fenêtre Créer des entités lié à la couche annotation. Fermez la session de mise à jour et fermez ArcMap sans enregistrer les modifications. 33

Réaliser un atlas cartographique

Réaliser un atlas cartographique Réaliser un atlas cartographique Salle de classe SIG 2011 Exercice : Création d un atlas cartographique Temps estimé: 30 minutes La mise en page des cartes est un élément essentiel des SIG, la version

Plus en détail

ArcGIS Network Analyst :

ArcGIS Network Analyst : ArcGIS Network Analyst : Un exemple d analyse de déplacement sur un réseau routier Salle de classe SIG 2011 Copyright 2011 ESRI WNET- 1 ArcGis Network Analyst: Un exemple d analyse ArcGis Network Analyst:

Plus en détail

IUT Nice-Côte d Azur Informatique appliquée 2005 2006. TP N o 4. Tableur : affichage et impression

IUT Nice-Côte d Azur Informatique appliquée 2005 2006. TP N o 4. Tableur : affichage et impression 1 IUT Nice-Côte d Azur TC-Nice 1 re année Informatique appliquée 2005 2006 TP N o 4 Tableur : affichage et impression I Options d affichage Les options concernant l affichage dans les feuilles de calcul

Plus en détail

Fiches Outil Acces Sommaire

Fiches Outil Acces Sommaire Fiches Outil Acces Sommaire Fiche Outil Access n 1 :... 2 Le vocabulaire d Access... 2 Fiche Outil Access n 2 :... 4 Créer une table dans la base... 4 Fiche Outil Access n 3 :... 6 Saisir et modifier des

Plus en détail

DÉCOUVRIR POWERPOINT 2010

DÉCOUVRIR POWERPOINT 2010 CHAPITRE 1 DÉCOUVRIR POWERPOINT 2010 Qu est-ce que PowerPoint?... 15 Lancer PowerPoint... 15 Découvrir l interface... 15 Recourir aux aides et aux info-bulles... 22 Modifier les principales options de

Plus en détail

TD : Représenter de la donnée géographique et faire une carte (QGIS) Thématique parcellaire agricole

TD : Représenter de la donnée géographique et faire une carte (QGIS) Thématique parcellaire agricole http://www.sigea.educagri.fr http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/ TD : Représenter de la donnée géographique et faire une carte (QGIS) Thématique parcellaire agricole Temps de réalisation

Plus en détail

Utiliser un modèle d état prédéfini

Utiliser un modèle d état prédéfini Chapitre 8 Etats rapides Certains boutons sont désactivés, en fonction du type de cellule sélectionné. 4 Répétez les étapes 2 et 3 pour chaque bordure à paramétrer. 5 Cliquez sur le bouton OK pour valider

Plus en détail

FENESTELA V.1.2005. Manuel Utilisateur

FENESTELA V.1.2005. Manuel Utilisateur FENESTELA V.1.2005 Manuel Utilisateur 1 Lors de l installation de Fenestela un Profil Administrateur et un bureau type est fourni. Pour accéder à votre Fenestela, ouvrez votre navigateur Web (Internet

Plus en détail

INSTRUCTIONS VSGIS.CH

INSTRUCTIONS VSGIS.CH INSTRUCTIONS VSGIS.CH Espace protégé avancé Rue de la Métralie 26 Autor: NS 3960 Sierre Mandat: 0933 Tel. 027 / 455 91 31 Version: 2.3 02.09.2014 info@rudaz.ch GUIDE RAPIDE L accès aux WebSIG communaux

Plus en détail

Raum + Notice explicative pour la plateforme internet

Raum + Notice explicative pour la plateforme internet Raum + Notice explicative pour la plateforme internet EPF Zurich Institut du développement du territoire et du paysage Chaire du développement du territoire Stefano-Franscini-Platz 5 CH-8093 Zurich raumplus@ethz.ch

Plus en détail

Subvention forestière: transmission des décomptes soins et biodiversité en forêt par format informatique

Subvention forestière: transmission des décomptes soins et biodiversité en forêt par format informatique Subvention forestière: transmission des décomptes soins et biodiversité en forêt par format informatique Guide d'utilisation 1. But du guide Le présent guide a pour but d'expliquer la façon d'installer

Plus en détail

PRONOTE2007. Guide de saisie de l enseignant. Avec ProfNOTE, PRONOTE client et via l Espace Professeurs sur Internet. INDEX-EDUCATION.

PRONOTE2007. Guide de saisie de l enseignant. Avec ProfNOTE, PRONOTE client et via l Espace Professeurs sur Internet. INDEX-EDUCATION. PRONOTE007 Guide de saisie de l enseignant Avec ProfNOTE, PRONOTE client et via l Espace Professeurs sur Internet. INDEX-EDUCATION.COM LES LOGICIELS QUI FONT AVANCER L ECOLE Tél. : 0.96...70 / Fax : 0.96..00.06

Plus en détail

Dompter l affichage et l impression

Dompter l affichage et l impression 5 Dompter l affichage et l impression Chapitre 5 - Dompter l affichage et l impression Ce nouveau chapitre est consacré aux commandes qui permettent de parfaire l agencement général de vos documents ainsi

Plus en détail

Pour ouvrir la fenêtre Structure territoriale: 1. A partir du menu Saisie de données, sélectionner Zones de structure

Pour ouvrir la fenêtre Structure territoriale: 1. A partir du menu Saisie de données, sélectionner Zones de structure Les noms de structure territoriale qui s affichent dans la fenêtre Structure territoriale de la fenêtre Navigation IMSMA sont créés via la fenêtre Structure territoriale. Pour ouvrir la fenêtre Structure

Plus en détail

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE 1 Environnement Lancement du logiciel : ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE Atelier «pour approfondir» Le tableur OpenOffice Calc o Menu Démarrer > Tous les programmes > OpenOffice.org > OpenOffice.org

Plus en détail

Prise en main ProConcept ERP. Version 11.1 Web

Prise en main ProConcept ERP. Version 11.1 Web Prise en main ProConcept ERP Version 11.1 Web Version du 08.10.2015 Table des matières 1. Lancement de ProConcept Web ERP 11.1... 4 1.1. Définir la page ProConcept ERP comme page de démarrage... 5 1.2.

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11771-X

Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11771-X Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11771-X Création de pages dynamiques courantes CHAPITRE 3 169 Figure 3-39 La boîte de dialogue de l objet Liste/Menu permet de configurer les options de l affichage

Plus en détail

«SIG et archéologie, Initiation» Master Pro 2 d archéologie, 2008 Logiciel ArcView

«SIG et archéologie, Initiation» Master Pro 2 d archéologie, 2008 Logiciel ArcView «SIG et archéologie, Initiation» Master Pro 2 d archéologie, 2008 Logiciel ArcView Olivier Barge, Emmanuelle Régagnon, Séverine Sanz Maison de l Orient et de la Méditerranée Que sont les SIG? Les SIG sont

Plus en détail

Microsoft. Office. Manuel. Trier et filtrer des données

Microsoft. Office. Manuel. Trier et filtrer des données Microsoft Office Manuel Trier et filtrer des données Table des matières 1 INTRODUCTION... 1 2 FRACTIONNER SIMPLEMENT LE CONTENU DE DIFFÉRENTES CELLULES DANS DES COLONNES DISTINCTES... 2 3 TRIER RAPIDEMENT

Plus en détail

Création et utilisation de la boutique

Création et utilisation de la boutique Création et utilisation de la boutique Ce guide a pour but de présenter l organisation et le fonctionnement de l outil boutique de Sopixi, ainsi que les fonctions de base, nécessaire au bon fonctionnement

Plus en détail

Utilisation des WebServices CUB

Utilisation des WebServices CUB Utilisation des WebServices CUB Objectif de ce document : Ce document montre comment utiliser les WebServices CUB WFS et WMS, disponibles sur le site http://data.lacub.fr. Le logiciel utilisé dans ce document

Plus en détail

EBP Editeur DAS Bilatérale

EBP Editeur DAS Bilatérale EBP Editeur DAS Bilatérale Pour Windows XP et Vista Manuel utilisateur Editeur DASBI... 1 L'éditeur de DAS Bilatérale... 1 Les conséquences d une modification... 1 Les fonctions de l éditeur... 1 La visualisation

Plus en détail

Guide de l utilisateur VNF. SIG Fédératif Interface Cartographique

Guide de l utilisateur VNF. SIG Fédératif Interface Cartographique VNF SIG Fédératif Interface Cartographique Table des matières 1 Organisation de l'écran... 6 1.1 L entête... 7 1.2 La carte... 7 1.3 Le panneau de gauche... 7 1.3.1 Catalogues de données... 8 1.3.2 Gestion

Plus en détail

WORD 2007 WORD 2010 TABLEAUX

WORD 2007 WORD 2010 TABLEAUX WORD 2007 WORD 2010 TABLEAUX Sommaire CREER UN TABLEAU... 2 Onglet INSERTION... 2 Insérer un tableau.... 2 Largeur de colonne fixe... 2 Ajuster au contenu... 2 Ajuster à la fenêtre... 2 Dessiner un tableau...

Plus en détail

FlukeView Forms Documenting Software

FlukeView Forms Documenting Software FlukeView Forms Documenting Software 5 : Utilisation de FlukeView Forms avec le testeur d installation électrique Fluke 1653 Introduction Ce didacticiel explique comment transférer les données du 1653

Plus en détail

Manuel Utilisateur Messagerie

Manuel Utilisateur Messagerie Manuel Utilisateur Messagerie Auteur : Logica Version : 1.3 Droit d auteur Ce texte est disponible sous contrat Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales

Plus en détail

5.3.3.5 Travaux pratiques Contrôle et gestion des ressources système dans Windows 7

5.3.3.5 Travaux pratiques Contrôle et gestion des ressources système dans Windows 7 5.0 5.3.3.5 Travaux pratiques Contrôle et gestion des ressources système dans Windows 7 Introduction Imprimez et faites ces travaux pratiques. Au cours de ce TP, vous allez utiliser des outils d administration

Plus en détail

Le générateur d états

Le générateur d états Le générateur d états XLPos pour Windows Lancer le générateur d états Lancer le générateur d états... 119 Ouvrir un dictionnaire de données... 119 Ouvrir un état... 121 Réouvrir un état... 122 Présentation

Plus en détail

Fonctions de base d Outlook

Fonctions de base d Outlook Fonctions de base d Outlook Outlook est un outil puissant pour la gestion de votre messagerie, de vos contacts, de vos calendriers et de vos tâches. Pour en tirer le meilleur parti, il faut d abord en

Plus en détail

LE TRAITEMENT DE TEXTE CREATION D UN DOCUMENT STRUCTURE

LE TRAITEMENT DE TEXTE CREATION D UN DOCUMENT STRUCTURE LE TRAITEMENT DE TEXTE CREATION D UN DOCUMENT STRUCTURE Ce chapitre présente les fonctionnalités permettant de réaliser un document structuré à l aide de Word97. Prérequis : Connaître les fonctions de

Plus en détail

LE CLOUD ADMANTIC MANUEL D UTILISATION DU CLIENT OWNCLOUD

LE CLOUD ADMANTIC MANUEL D UTILISATION DU CLIENT OWNCLOUD Page 1 Le client owncloud reste en arrière plan et est visible dans la barre des tâches. Il est représenté par une icône en forme de nuage superposée d une icône indiquant le statut de la synchronisation.

Plus en détail

DATA.DREES MANUEL DÉTAILLÉ DES CUBES DE DONNEES

DATA.DREES MANUEL DÉTAILLÉ DES CUBES DE DONNEES DATA.DREES MANUEL DÉTAILLÉ DES CUBES DE DONNEES LES FONCTIONNALITÉS PROPOSÉES CONSULTER, MANIPULER ET CONSERVER DES CUBES DE DONNÉES EN LIGNE Ce document est destiné à vous présenter le fonctionnement

Plus en détail

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE Atelier «pour débuter» Découverte de l ordinateur sous Windows 8 (PARTIE 2) 1 L ARBORESCENCE DE WINDOWS Windows est bâti sur une arborescence de fichiers et

Plus en détail

Travailler à plusieurs

Travailler à plusieurs Chapitre 9 Travailler à plusieurs Il existe plusieurs façons d utiliser Word pour partager des informations avec d autres personnes. C est à vous de décider avec qui vous voulez partager les informations

Plus en détail

Manuel moteur de recherche «Trouve ton échange»

Manuel moteur de recherche «Trouve ton échange» Manuel moteur de recherche «Trouve ton échange» Paris, 12/11/15 1 Inscription Si vous avez déjà un compte, veuillez vous connecter sur http://trouvetonechange.ofaj.org/wp/wp-login.php Vous pouvez vous

Plus en détail

Notice de présentation. Edition de photos du Registre Parcellaire Graphique (RPG)

Notice de présentation. Edition de photos du Registre Parcellaire Graphique (RPG) Notice de présentation Edition de photos du Registre Parcellaire Graphique (RPG) Document mis à jour le 02 avril 2013 Table des matières NOTICE DE PRESENTATION... 1 INTRODUCTION... 3 A savoir avant de

Plus en détail

Maîtriser les premières bases de la technologie informatique.

Maîtriser les premières bases de la technologie informatique. 1 Maîtriser les premières bases de la technologie informatique. Rappel du texte de référence : Notions techniques liées aux items de ce domaine : L élève doit être capable: d utiliser à bon escient le

Plus en détail

Choisissez l un des modèles et dans la zone Options dans le volet de droite indiquez où vous désirez voir apparaître la Barre de navigation.

Choisissez l un des modèles et dans la zone Options dans le volet de droite indiquez où vous désirez voir apparaître la Barre de navigation. Publisher 2007 Créer une composition de type WEB Pour pouvoir publier votre site Web sur le Web, vous devez vous abonner à un service d'hébergement Web après d'un fournisseur de services Internet. Ce service

Plus en détail

ArcGIS 10.1 et 10.2.x : guide de l utilisateur pour l installation et l autorisation

ArcGIS 10.1 et 10.2.x : guide de l utilisateur pour l installation et l autorisation ArcGIS 10.1 et 10.2.x : guide de l utilisateur pour l installation et l autorisation Le présent document décrit la marche à suivre pour télécharger et activer ArcGIS 10.1 et 10.2.x. Premier pas : Création

Plus en détail

MEDIATOR 7. Lancer Médiator Cliquer sur Fichier, puis sur Nouveau Cliquer sur Standard pour commencer une présentation

MEDIATOR 7. Lancer Médiator Cliquer sur Fichier, puis sur Nouveau Cliquer sur Standard pour commencer une présentation 1 CREATION DE LA PREMIERE PAGE Lancer Médiator Cliquer sur Fichier, puis sur Nouveau Cliquer sur Standard pour commencer une présentation Sélectionner un mode,ainsi qu une résolution (maximum conseillé)

Plus en détail

10.3.1.6 Travaux pratiques Sauvegarde et récupération de données sous Windows XP

10.3.1.6 Travaux pratiques Sauvegarde et récupération de données sous Windows XP 5.0 10.3.1.6 Travaux pratiques Sauvegarde et récupération de données sous Windows XP Introduction Imprimez et faites ces travaux pratiques. Au cours de ce TP, vous allez sauvegarder des données. Vous effectuerez

Plus en détail

Prendre en main PowerPoint 2010

Prendre en main PowerPoint 2010 1 Prendre en main PowerPoint 2010 Dans ce chapitre, vous vous familiariserez avec les manipulations de base, préparatoires à la réalisation d une présentation. Vous étudierez les bases, comme l ouverture

Plus en détail

Organiser vos documents Windows 7 - Vista

Organiser vos documents Windows 7 - Vista Organiser vos documents Windows 7 - Vista Dossier? Fichier? Qu'est ce que c'est? Un dossier (autrement appelé répertoire) est un élément dans lequel on peut mettre d'autres dossiers, ou des fichiers (ou

Plus en détail

Plateforme Systempay v1.24 Personnalisation avancée de la page paiement. Version 1.2a

Plateforme Systempay v1.24 Personnalisation avancée de la page paiement. Version 1.2a Plateforme Systempay v1.24 Personnalisation avancée de la page paiement Version 1.2a Rédaction, Vérification, Approbation Rédaction Vérification Approbation Nom Date/Visa Nom Date/Visa Nom Date/Visa Lyra-Network

Plus en détail

Salle de classe SIG 2015 : Créer une application en 30 minutes avec la Visionneuse de Synthèse

Salle de classe SIG 2015 : Créer une application en 30 minutes avec la Visionneuse de Synthèse Salle de classe SIG 2015 : Créer une application en 30 minutes avec la Visionneuse de Synthèse Créer une application en 30min avec la Visionneuse de Synthèse Au cours de cet exercice, vous allez réaliser

Plus en détail

Guide d Installation du logiciel Diagnostic Suite

Guide d Installation du logiciel Diagnostic Suite Guide d Installation du logiciel Diagnostic Suite Version 5 Impartial Software La Longanière 49330 Marigné Tél. : 02 41 69 20 45 e-mail : contact@impartial-software.com web : http://www.impartial-software.com

Plus en détail

Guide de prise en main rapide Solutions IR/FP

Guide de prise en main rapide Solutions IR/FP Guide de prise en main rapide Solutions IR/FP Solutions IR/FP est un logiciel de gestion des déclarations fiscales de patrimoine. Il contient un module administrateur, responsable de l affectation des

Plus en détail

OUTIL D ÉVALUATION DU RISQUE CHIMIQUE

OUTIL D ÉVALUATION DU RISQUE CHIMIQUE OUTIL D ÉVALUATION DU RISQUE CHIMIQUE ACCÈS À L OUTIL Se connecter à l espace e-prévention Sélectionner éventuellement une entreprise, si vous en gérez plusieurs Cliquer sur «Évaluation du risque chimique»

Plus en détail

Guide de démarrage rapide

Guide de démarrage rapide Guide de démarrage rapide L aspect de Microsoft Visio 2013 étant différent par rapport aux versions précédentes, nous avons créé ce guide pour vous aider à être opérationnel au plus vite. Modèles mis à

Plus en détail

Notice de présentation. Edition de photos du Registre Parcellaire Graphique (RPG)

Notice de présentation. Edition de photos du Registre Parcellaire Graphique (RPG) Notice de présentation Edition de photos du Registre Parcellaire Graphique (RPG) Avril 2014 Table des matières NOTICE DE PRESENTATION... 1 INTRODUCTION... 3 A savoir avant de commencer... 3 ACCES AU SERVICE...

Plus en détail

Tableur OpenOffice : Les Outils

Tableur OpenOffice : Les Outils 1. Environnement de travail Bouton système Nom du document Nom du logiciel Barre de menus Cases système du logiciel Cases système du fichier Zone de nom : elle contient l adresse du champ sélectionné Cellule

Plus en détail

CAPTURE DES PROFESSIONNELS

CAPTURE DES PROFESSIONNELS CAPTURE DES PROFESSIONNELS CAPTURE DES PROFESSIONNELS 2 Téléchargement 3 Installation 8 Prise en main rapide 10 Lancement Recherche 14 Gestion des fichiers 23 Compare et Sépare 25 Fichiers annexes 27 Le

Plus en détail

Découverte de l ordinateur. Le système d exploitation : Premiers pas avec Windows 7

Découverte de l ordinateur. Le système d exploitation : Premiers pas avec Windows 7 Découverte de l ordinateur Le système d exploitation : Premiers pas avec Windows 7 SOMMAIRE I WINDOWS 7... 4 1-1 : GENERALITES... 4 1-2 : LANCEMENT - QUITTER... 4 1.2.1 : LANCEMENT... 4 1.2.2 : QUITTER...

Plus en détail

Manipulation # 02.1 : Réaliser un Mini Traitement de Texte

Manipulation # 02.1 : Réaliser un Mini Traitement de Texte Manipulation # 02.1 : Réaliser un Mini Traitement de Texte Objectifs : A travers cette manipulation, vous allez apprendre à mettre en œuvre quelques fonctionnalités relatives au traitement de texte. Vous

Plus en détail

Conseils pour mettre en forme un rapport avec LibreOffice Texte (Writer). Sommaire, pagination, note de bas de page.

Conseils pour mettre en forme un rapport avec LibreOffice Texte (Writer). Sommaire, pagination, note de bas de page. Conseils pour mettre en forme un rapport avec LibreOffice Texte (Writer). Sommaire, pagination, note de bas de page À partir de LO 5 Table des matières 1 Introduction...2 2 Création de la page de garde

Plus en détail

Notice de présentation. Edition de photos du Registre Parcellaire Graphique (RPG) (campagne 2015)

Notice de présentation. Edition de photos du Registre Parcellaire Graphique (RPG) (campagne 2015) Notice de présentation Edition de photos du Registre Parcellaire Graphique (RPG) (campagne 2015) Avril 2015 Table des matières NOTICE DE PRESENTATION... 1 INTRODUCTION... 3 A savoir avant de commencer...

Plus en détail

Manuel d utilisation de l Illustrateur de PPC

Manuel d utilisation de l Illustrateur de PPC Table des matières Configuration requise... 2 Langues prises en charge... 2 Compatibilité des navigateurs... 2 Pour commencer dans l Illustrateur... 2 Comment accéder à l Illustrateur... 2 L Illustrateur

Plus en détail

Apple Pro Training Series Mac OS X Support Essentials Guide de maintenance et de dépannage pour Mac OS X 10.5

Apple Pro Training Series Mac OS X Support Essentials Guide de maintenance et de dépannage pour Mac OS X 10.5 Apple Pro Training Series Mac OS X Support Essentials Guide de maintenance et de dépannage pour Mac OS X 10.5 Kevin M. White Leçon 2 Comptes utilisateur Durée Objectifs Cette leçon dure environ 2 heures

Plus en détail

PROCEDURE D EXPORT-IMPORT DU CERTIFICAT InVS INTERNET EXPLORER

PROCEDURE D EXPORT-IMPORT DU CERTIFICAT InVS INTERNET EXPLORER PROCEDURE D EXPORT-IMPORT DU CERTIFICAT InVS INTERNET EXPLORER FIREFOX Le certificat InVS, indispensable pour vous connecter au portail d authentification de l InVS, ne peut être récupéré qu une seule

Plus en détail

Partie 1 : principes de bases

Partie 1 : principes de bases Partie 1 : principes de bases Fiche n 1 : Présentation générale du tableur...2 Fiche n 2 : Les formules...6 Fiche n 3 : Mise en forme et impression...9 Fiche n 4 : Copie incrémentée, Références Absolues

Plus en détail

SiiG 1005 route de Vénéjan 30 200 Saint-Nazaire Tél : 04 66 90 58 00 / Fax : 04 66 82 98 35 / Email : technique@siig.fr / Web : http://www.siig.

SiiG 1005 route de Vénéjan 30 200 Saint-Nazaire Tél : 04 66 90 58 00 / Fax : 04 66 82 98 35 / Email : technique@siig.fr / Web : http://www.siig. Evolutions Veremap.pro (Décembre 2009) Sont décrites ici les évolutions apportées à l application de cartographie en ligne «Veremap.pro», à savoir : - L évolution des fonctionnalités existantes ; - L ajout

Plus en détail

Module Article. Plate-forme de gestion de contenu. PubliShare utilise la librairie javascript (AJAX - Web 2.0)

Module Article. Plate-forme de gestion de contenu. PubliShare utilise la librairie javascript (AJAX - Web 2.0) G U I D E D U T I L I S AT I O N Publishare Plate-forme de gestion de contenu Module Article PubliShare utilise la librairie javascript (AJAX - Web.0) Sommaire Généralités Schéma de navigation Identification

Plus en détail

Chapitre 5. Premiers pas dans Delphi 5.0. Lancer Delphi 5.0. Au sommaire de ce chapitre

Chapitre 5. Premiers pas dans Delphi 5.0. Lancer Delphi 5.0. Au sommaire de ce chapitre Premiers pas dans Delphi 5.0 Chapitre 5 Au sommaire de ce chapitre Lancer Delphi 5.0 L environnement de développement Un petit lexique Quitter Delphi 5.0 Lancer Delphi 5.0 Pour lancer Delphi, cliquez sur

Plus en détail

LES TRUCS ET ASTUCES DANS GESCOF

LES TRUCS ET ASTUCES DANS GESCOF LES TRUCS ET ASTUCES DANS GESCOF Voici une liste de petits trucs, qui ne sont pas forcément intuitifs dans GesCOF mais qui peuvent faciliter vos recherches ou vos saisies. Astuce N 1 => Rechercher Dans

Plus en détail

Didacticiel de publication des services de géotraitement

Didacticiel de publication des services de géotraitement Didacticiel de publication des services de géotraitement Copyright 1995-2012 Esri All rights reserved. Table of Contents Didacticiel : Publication d'un service de géotraitement.................... 0 Copyright

Plus en détail

Paramétrage -------------------------------------------- Page 3

Paramétrage -------------------------------------------- Page 3 Installation -------------------------------------------- Page 2 Paramétrage -------------------------------------------- Page 3 Connection entre et --------------------------------------------

Plus en détail

Créer une bannière Flash WebPlus

Créer une bannière Flash WebPlus Dans ce didacticiel de niveau débutant, nous allons utiliser les outils et techniques de base d animation par image-clé pour créer une bannière Web simple, que vous pourrez importer dans WebPlus. Dans

Plus en détail

Insérer et modifier des illustrations

Insérer et modifier des illustrations Insérer et modifier des illustrations Introduction Dans ce chapitre Bien que l enrichissement graphique des feuilles de calcul ne compense pas un manque de contenu, il vous sera plus facile de capter l

Plus en détail

Tapez le titre de la page «BASTIA ville méditerranéenne», puis allez deux fois à la ligne à l aide de la touche Entrée.

Tapez le titre de la page «BASTIA ville méditerranéenne», puis allez deux fois à la ligne à l aide de la touche Entrée. Créer un site Internet à l aide du logiciel NVU Le logiciel NVU, permet l édition Wysiwyg (What You See, Is What You Get, ce que vous voyez, est ce que vous obtenez ) d un site internet. Vous rédigez le

Plus en détail

OSIRIS. Exercices - Module A4

OSIRIS. Exercices - Module A4 OSIRIS Exercices - Module A4 TABLE DES MATIÈRES Icones utilisées dans les exercices 2 1 XA-1 : Module d initialisation 3 1.1 Utiliser l application et naviguer sur la carte... 3 1.1.1 S identifier, utiliser

Plus en détail

Exercices pour Windows XP

Exercices pour Windows XP Exercices pour Windows XP Ces premiers exercices ont pour but de vous aider à personnaliser l affichage de votre ordinateur et l utilisation de la souris, des boutons, fenêtres... Exercice n 1 Changez

Plus en détail

Didacticiel netcdf. Copyright 1995-2012 Esri All rights reserved.

Didacticiel netcdf. Copyright 1995-2012 Esri All rights reserved. Copyright 1995-2012 Esri All rights reserved. Table of Contents A propos du didacticiel netcdf............................. 0 Exercice 1 : affichage d'une couche raster à partir d'un fichier NetCDF.............

Plus en détail

Guide d installation et d administration

Guide d installation et d administration Guide d installation et d administration Table des matières Introduction...2 Installer l application... 3 Confirmer les exigences d installation... 5 Installation dans un environnement monoposte... 6 Installation

Plus en détail

Configuration d une politique de sauvegarde

Configuration d une politique de sauvegarde Configuration d une politique de sauvegarde Pré-requis à cette présentation La lecture de ce guide suppose que vous avez installé l agent SFR Backup sur l équipement que vous souhaitez sauvegarder. Il

Plus en détail

ÉTAPE 1 : FONCTIONS SIMPLES

ÉTAPE 1 : FONCTIONS SIMPLES ÉTAPE 1 : FONCTIONS SIMPLES OBJECTIFS : Être capable de : - Sauvegarder un document. - Se déplacer rapidement dans le document. - Ajouter un ou plusieurs mots (correction en mode insertion). - Remplacer

Plus en détail

Impression de documents avec Optymo

Impression de documents avec Optymo Impression de documents avec Optymo Notes de lecture : dans ce document, les textes soulignés font référence aux libellés des fenêtres ou aux libellés associés à des boutons d Optymo. Les textes en caractères

Plus en détail

Utilisation de Fiery WebSpooler

Utilisation de Fiery WebSpooler 20 Utilisation de Fiery WebSpooler Fiery WebSpooler reproduit de nombreuses fonctions et fonctionnalités de Command WorkStation. WebSpooler permet le suivi et la gestion des travaux à partir de différentes

Plus en détail

L AUTOMATISATION DU FONCTIONNEMENT D UNE BASE DE DONNÉES

L AUTOMATISATION DU FONCTIONNEMENT D UNE BASE DE DONNÉES 1 L AUTOMATISATION DU FONCTIONNEMENT D UNE BASE DE DONNÉES Dans ce chapitre, nous allons automatiser le fonctionnement de la base de données. Jusqu à présent, nous avons créé différents objets, mais maintenant

Plus en détail

Microsoft Outlook. Version 2003. Microsoft Outlook 2003. Gestion des contacts. page 1/10

Microsoft Outlook. Version 2003. Microsoft Outlook 2003. Gestion des contacts. page 1/10 Microsoft Outlook Version 2003 page 1/10 Table des matières Importer des adresses... 3 Nommer un tableau Excel... 3 Exporter dans Outlook... 3 Exporter des adresses... 5 Catégoriser à un contact.. 6 Créer

Plus en détail

Utilisation de Conference Manager pour Microsoft Outlook

Utilisation de Conference Manager pour Microsoft Outlook Utilisation de Conference Manager pour Microsoft Outlook Mai 2012 Sommaire Chapitre 1 : Utilisation de Conference Manager pour Microsoft Outlook... 5 Présentation de Conference Manager pour Microsoft

Plus en détail

Fiche n 2 : Création de tâches

Fiche n 2 : Création de tâches PlanningPME Planifiez en toute simplicité Fiche n 2 : Création de tâches I. Description... 2 II. Comment créer une tâche?... 2 III. Création de tâches multi ressources... 9 IV. Création de tâches périodiques...

Plus en détail

Créer des fonds de cartes sur illustrator pour qu ils soient exploitables avec Cabral. La gestion des calques illustrator :

Créer des fonds de cartes sur illustrator pour qu ils soient exploitables avec Cabral. La gestion des calques illustrator : La gestion des calques Créer des fonds de cartes sur illustrator pour qu ils soient exploitables avec Cabral. La gestion des calques illustrator : En dehors des fichiers contenant les statistiques (Les

Plus en détail

Logiciel de supervision LVS2 pour BAES adressable

Logiciel de supervision LVS2 pour BAES adressable Logiciel de supervision LVS2 pour BAES adressable notice utilisateur LE05042AB-FR.indd 1 29/05/13 11:58 Sommaire PRESENTATION Types d'installation...3 Les niveaux d'accès...3 INSTALLATION Installation

Plus en détail

Guide d installation des pilotes MF

Guide d installation des pilotes MF Français Guide d installation des pilotes MF User Software CD-ROM.................................................................. 1 A propos des pilotes et des logiciels..............................................................

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2003, ISBN : 2-212-11317-X

Groupe Eyrolles, 2003, ISBN : 2-212-11317-X Groupe Eyrolles, 2003, ISBN : 2-212-11317-X 7 Étude de cas : la boutique MX Dans ce dernier chapitre, nous allons exploiter Dreamweaver MX pour développer une boutique marchande utilisant la technologie

Plus en détail

Traitement de texte En Utilisant Microsoft Office Word 2010

Traitement de texte En Utilisant Microsoft Office Word 2010 Traitement de texte En Utilisant Microsoft Office Word 2010 Table des matières Brevet De Responsabilité... VI Introduction... IX 1. UTILISATION DE L APPLICATION DE TRAITEMENT DE TEXTE... 1 1.1. Travailler

Plus en détail

Ce document explique comment utiliser le logiciel utilitaire UPX-C200. Procédures d utilisation... (page 2)

Ce document explique comment utiliser le logiciel utilitaire UPX-C200. Procédures d utilisation... (page 2) 3-207-419-22(2) UPX-C200 Logiciel utilitaire Guide de l utilisateur Le logiciel utilitaire UPX-C200 vous permet de télécharger des photos à partir d un appareil photo, de sélectionner une mise en page

Plus en détail

Créer des macros sous Visual Basic pour Excel. Par Henry P. Aubert. Sommaire

Créer des macros sous Visual Basic pour Excel. Par Henry P. Aubert. Sommaire Créer des macros sous Visual Basic pour Excel Par Henry P. Aubert Sommaire 1 Qu est qu une macro? 2 2 Enregistrer la séquence des opérations à répéter 2 3 Visualiser le code d une macro 3 4 Ecrire ou modifier

Plus en détail

Module Exploitant. Comment répondre aux déclarations et envoyer un Récépissé. www.dictservices.fr 05.59.01.00.20 assistance@dictservices.fr.

Module Exploitant. Comment répondre aux déclarations et envoyer un Récépissé. www.dictservices.fr 05.59.01.00.20 assistance@dictservices.fr. Module Exploitant Comment répondre aux déclarations et envoyer un Récépissé. www.dictservices.fr 05.59.01.00.20 assistance@dictservices.fr mai, 2015 www.dictservices.fr service proposé par SIG-IMAGE, éditeur

Plus en détail

Publier des données sur le Web

Publier des données sur le Web Publier des données sur le Web Introduction Microsoft Excel fournit les outils dont vous avez besoin pour créer et enregistrer votre classeur sous forme d une page web et le publier sur le Web. La commande

Plus en détail

PRODIGE V3. Manuel utilisateurs. Consultation cartographique

PRODIGE V3. Manuel utilisateurs. Consultation cartographique PRODIGE V3 Manuel utilisateurs Consultation cartographique 1 Pour plus d'information sur le dispositif : à remplir par chaque site éventuellement 2 SOMMAIRE Table des matières 1. OBJET DU DOCUMENT...4

Plus en détail

Réseau de vigilance des Bactériémies Nosocomiales. Guide informatique. Application VIGI_BN V2. A. Avant-propos. B. Installation et mise à jour

Réseau de vigilance des Bactériémies Nosocomiales. Guide informatique. Application VIGI_BN V2. A. Avant-propos. B. Installation et mise à jour Réseau de vigilance des Bactériémies Nosocomiales Guide informatique Application VIGI_BN V2 A. Avant-propos B. Installation et mise à jour C. Lancement de l application D. Saisie des données E. Contrôle

Plus en détail

Une icône est la représentation graphique d un programme ou de façon générale d un élément sous Windows.

Une icône est la représentation graphique d un programme ou de façon générale d un élément sous Windows. INITIATION A WINDOWS VOUS ALLEZ APPRENDRE DANS CETTE LEÇON LES BASES DE WINDOWS (LE SYSTEME DE FENETRES, LES FICHIERS, LES DOSSIERS, L EXPLORATEUR) QU EST-CE QUE WINDOWS? Windows est un logiciel (c'est-à-dire

Plus en détail

Conception avec des thèmes Partie 1 : les concepts de base

Conception avec des thèmes Partie 1 : les concepts de base Conception avec des thèmes Partie 1 : les concepts de base Un thème est un ensemble de polices, de couleurs et d effets visuels coordonnés. En un clic, vous pouvez appliquer l un des thèmes prédéfinis

Plus en détail

Personnaliser son espace de travail

Personnaliser son espace de travail 7 Personnaliser son espace de travail L environnement de travail de Windows 7 est hautement configurable. Ce chapitre passe en revue les mille et une façons de faire de votre système d exploitation un

Plus en détail

Découverte de l ordinateur. Explorer l ordinateur et gérer ses fichiers

Découverte de l ordinateur. Explorer l ordinateur et gérer ses fichiers Découverte de l ordinateur Explorer l ordinateur et gérer ses fichiers SOMMAIRE I L ORDINATEUR ET L EXPLORATEUR... 3 1.1 : PRESENTATION ET GENERALITES... 3 1.2 : CONNAÎTRE LES PROPRIETES D UN ELEMENT...

Plus en détail

Didacticiel de géocodage

Didacticiel de géocodage Copyright 1995-2012 Esri All rights reserved. Table of Contents A propos du didacticiel de géocodage.......................... 3 Exercice 1 : Création d'un localisateur d'adresses......................

Plus en détail

MODE D EMPLOI DU LOGICIEL LIGNES DE TEMPS

MODE D EMPLOI DU LOGICIEL LIGNES DE TEMPS MODE D EMPLOI DU LOGICIEL LIGNES DE TEMPS 1. Navigation dans Lignes de temps Si vous avez téléchargé l installeur contenant Nosferatu de F.W. Murnau, le film est affiché par défaut. Vous pourrez visualiser

Plus en détail

Services messagerie Menara Webmail

Services messagerie Menara Webmail Services messagerie Menara Webmail Calendrier : Le calendrier d Outlook Web Access Menara vous permet de créer et d effectuer le suivi des rendez-vous. Vous pouvez organiser et planifier des rendez-vous

Plus en détail

NBB.Stat Manuel d utilisation

NBB.Stat Manuel d utilisation NBB.Stat Manuel d utilisation Table des matières 1. INTRODUCTION... 3 1.1. QU EST-CE QUE NBB.STAT?... 3 1.2. DEMARRAGE... 3 1.3. AIDE... 3 1.4. CONCEPTS DE BASE... 3 2. TROUVER UN ENSEMBLE DE DONNEES...

Plus en détail