Hélia : Avez vous un parcour particulier? Quelles études avez vous faites?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Hélia : Avez vous un parcour particulier? Quelles études avez vous faites?"

Transcription

1 Interview: Faure Stéphanie, directrice de D day Vision agence de communication événementielle Adresse: Impasse Mas Saint Jacques MAUGUIO Téléphone: / Créée en 2006 par Faure Stéphanie et son confrère, D day vision est une entreprise spécialisée dans la création et réalisation de stands et signalétiques. 25 ans d'expérience dans le domaine de l'évènement et un mot d'ordre, la polyvalence. En effet D day est présente partout et dans différents types d'événements. Leur but est de créer une empreinte sur un évènement, amener de la valeur ajoutée à tous les outils de la communication visuelle. Attirer le regard et s'adapter aux attentes des clients afin de personnaliser au mieux son environnement de travail. Stéphanie Faure nous a reçus le mercredi 12 Novembre à 15h30 dans ces locaux, nous nous sommes présentées à elle et lui avons expliqué le but et les objectifs de cet entretien. Ensuite nous avont fait un bref rappel des modalités, cet entretien est enregistré à l'aide de notre ordinateur puis retranscrit, ensuite envoyé à cette dernière afin qu'elle puisse confirmer et enfin publier sur le blog de l'infocom où l'accès n'est réservé qu'aux élèves et aux professeurs. Les deux élèves posseront des questions. Durée de l'interview: 46,57 minutes Irati: Bonjour, nous vous remercions de nous accueillir dans vos locaux. Comme nous vous l'avons expliqué auparavant, cette interview nous permet de se faire une idée plus précise du milieu de la communication événementielle et de votre métier. Nous vous enregistrons puis nous allons retranscrir afin de le publier sur notre blog étudiant après avoir eu votre accord. Ça vous va? Stéphanie Faure: Oui très bien. Hélia : Avez vous un parcour particulier? Quelles études avez vous faites? Stéphanie Faure: J'ai commencé en STAPS Hélia: C'est quoi STAPS? C'est le sport c'est ça? Stéphanie Faure: Oui, après j'ai fait un BTS comptabilité gestion et du coup après j'ai fait une année de spécialisation en RH, ressources humaines et de là après j'ai été embauchée dans une société. Avec mon ami on a pris la gérance de la société puis on a revendu et là il y a 3 ans j'ai créée cette société.

2 Hélia: Avant vous étiez dans une société de quoi? Stéphanie Faure: Avant c'était une société d'évènementielle on faisait tout ce qu'était aménagement d'événements pour les stands, dans le son, lumières et là maintenant on fait plus tout ce qui est impressions numériques, des stands et là régie d'événements. Irati: Pourquoi l'événementiel? Stéphanie Faure: Mon ami, ça fait 27 ans qu'il travaille dans l'événementiel et moi du coup maintenant ça fait 10 ans. Tout d'abord parce que j'ai été embauchée dans une société qui faisait dans l'événement et après celle-ci a été liquidée et donc du coup on a remonté quelque chose avec les anciens clients. Mais j'ai un parcour complètement différent de ce que je fais maintenant. Hélia: Et vous pensez qu'il y a un parcour type à avoir? Nous ce qu'on a vu c'est que la plupart du temps les gens n'ont pas forcément fait d'études. Stéphanie Faure: Mon ami on va dire qu'il a été "pousse caisse" par exemple au début en prod et là maintenant il fait la régie de toutes sortes d'événements. Concert ou inaugurations de la dernière voiture de chez BM. Après peu-être dans le son comme ingénieur son. Hélia: Oui c'est un peu plus spécialisé. Stéphanie Faure: Oui voilà mais après non, pour l'infographie si par exemple mais l'infographie ce n'est pas que dans l'événement. Mais c'est vrai que maintenant j'ai vu qu'ils développaient pas mal de BTS et Licences dans ce domaine. Hélia: C'est souvent communication et après on peut se spécialiser dans l'événementiel. Stéphanie Faure: Là j'ai une personne qui est en contrat étudiant, elle, elle fait un BTS aménagement et volume. Et ça c'est tout nouveau. Hélia: Oui c'est vrai qu'il y a plein de choses qui apparaissent, la communication c'est très large comme domaine. Irati: Oui c'est trop varié. Hélia: Du coup pour en revenir à ça, on sait que le milieu de la communication c'est très ouvert, comment vous définissez votre travail? Est-ce que vous avez un nom particulier? Stéphanie Faure: Le mien? Hélia: Oui Stéphanie Faure: Bah déjà je suis la gérante, donc je dois m'occuper de tout et après moi je m'occupe de tout ce qui est impression, je gère toutes les machines. Hélia: Donc vous êtes chef de projet? Stéphanie Faure: De la production

3 Hélia: Chef de production, d'accord. Irati: Vous partagez ce travail avec votre ami? Stéphanie Faure: On est tous les deux à gérer. Hélia: Parfois vous faites appel à d'autres intervenants? Stéphanie Faure: Là on a un CDD avec un technicien qui devrait normalement nous soulager sur la partie production donc lui pour l'instant il fait tout ce qui est les finitions, montages des stands et démontages. J'ai une autre personne en contrat de professionnalisation sur la partie commerciale et après j'ai la personne en contrat étudiant qui vient le soir et les vacances pour la création et elle m'aide pour la production aussi. Hélia: Elle touche un peu à tout? Stéphanie Faure: Oui, elle apprend aussi comment fonctionnent les machines. (rires collectifs) Hélia: Est ce que vous avez des journées types? Stéphanie Faure: Non! Hélia: Ca change tout le temps? On s'ennuie pas du coup? Stéphanie Faure: Bah nous dans notre métier le souci qu'on a c'est que c'est très variable, on peut passer une semaine à bloc avec des journées de 17H et d'autres comme aujourd'hui où c'est calme. Aujourd'hui c'est calme mais à partir de demain après demain ça repart! 10 jours non-stop, c'est très aléatoire. Pourquoi c'est comme ça, c'est parce qu'on a pas assez de clients réguliers, comme on touche surtout les salons ça dépends des périodes du coup. On n'a pas assez de clients réguliers qui viennent tout les jours pour commander une bâche ou un sticker, ça commence un peu à venir mais on a surtout des gros événements. Hélia: Mais ça vous donne quand même une certaine notoriété, j'ai vu par rapport à ce que vous avez fait au FISE pour le Tram. Irati: Du coup vous travaillez plutôt toute seule ou en groupe? Stéphanie Faure: le FISE on le gère depuis Hélia: J'y ait participé l'année dernière et c'est vrai que je me demandais qui avait fait ça. Stéphanie Faure: Oui donc c'est surtout sur les gros événements, c'est pour ça qu'on est spécifique à l'événement. Parce qu'il y a plein d'imprimeurs et nous on est vraiment spécifiés dans l'événement. Parce que nous on a pas les contraintes horaires, jours fériés, week end. Stéphanie Faure: On est trois après pendant les périodes de grosses activités on embauche mais en matière de production on est souvent que deux ou moi toute seule. Moi au bureau à produire et lui plus sur le terrain.

4 Hélia: Est ce que parfois ça arrive que vous ne tombiez pas d'accord sur quelque chose? Stéphanie Faure: Avec le client ou? Hélia: Entre vous et avec le client aussi. Stéphanie Faure: Oui ça arrive...(rires) Hélia: Comment ça se passe, comment vous gérez dans ses moments là? Stéphanie Faure: On pèse le pour et le contre, on voit pourquoi on n'est pas d'accord, par exemple sur une impression pourquoi moi je ferais comme ça et lui comme ça, après on en discute et on essaie de voir ce qui est le plus adapté. Et après avec le client c'est souvent des problèmes de fichiers. Hélia: Par rapport aux formats? Stéphanie Faure: Souvent sur le rendu de l'impression, parce que le fichier est pas assez de bonne qualité et quand il y a des très grands formats ça pixélisent. Moi je ne suis pas d'accord dans ces moments là pour envoyer un rendu comme ça parce que c'est pas très professionnel. C'est arrivé dernièrement j'ai envoyé une photo du rendu de l'impression au client en lui disant que je pouvais pas livrer ça, soit vous me donnez un autre fichier soit vous me donnez votre accord comme quoi je peux continuer à imprimer. Hélia et Irati : Oui c'est normal pour éviter que vous soyez en tort et que ça vous retombe dessus. (rires collectifs) Stéphanie Faure: Oui et après qu'on sois pas payé ou autre. Irati: Du coup les rendez vous avec les clients c'est plutôt par téléphone ou ils viennent ici? Stéphanie Faure: Sois c'est ici ou dans leurs bureaux directement. Le premier contact c'est souvent par téléphone et après on se déplace ou ils viennent, suivant la nature des clients parce que pour certains c'est relationnel, des clients qu'on a depuis plusieurs années et sinon il y a un peu de prospect. Dès fois c'est que par téléphone, selon la nature du projet si c'est juste un Roll up ça, ça se fait par téléphone. Hélia: Les clients vous trouvent par rapport à votre site internet ou autre chose? Stéphanie Faure: ing ou site internet. Hélia: Vous n'êtes pas dans des listes d'entreprises ou des catalogues d'entreprises par exemple? Stéphanie Faure: Non, en terme de communication pure pour l'instant est pas bon...on ne fait pas assez de prospect et tout, on le sait mais après c'est le temps. Hélia: Oui s'il faut tout gérer et en plus prospecter c'est compliqué, en plus ça a un prix de se mettre dans un guide.

5 Stéphanie Faure: Après on touche aussi un peu le particulier, au contraire nous on recherche aussi d'autres clients. Après nous c'est l'événement mais on peut toucher à plusieurs choses. C'est ce que j'appelle le «récurrent», des clients qui viennent un peu «tout les jours», que demain on vienne chercher une bâche ou juste un sticker. Hélia: Ca permet de faire vivre l'entreprise en dehors des gros événements? Stéphanie Faure: Oui justement pour éviter les périodes de vides, les pics saisonniers.(rire) Hélia: Est ce que ça vous arrive d'être beaucoup stressée? Par exemple pour les gros événements comme le FISE? Stéphanie Faure: Là dessus non, on a toujours de la pression parce que Jour J, Heure H c'est pour ça qu'on s'appel D day Vision. Etre prêt à l'heure H oui c'est stressant... Hélia: Vous avez pas des rituels entre vous des choses qui font que le stresse redéscent un peu? Stéphanie Faure: Non moi je stresse beaucoup mais tout les deux on s'entraide mais après le problème c'est quand on est stréssés on fait parfois des cacahuètes des petits trucks qui vont pas. (rires collectifs) Irati: Vous travaillez beaucoup? Stéphanie Faure: Oui même quand il n'y a pas de pic on travaille quand même parce qu'on essaie de prospecter et de faire tous ce qui est administratif, la gestion que je ne peux pas la faire pendant deux mois de speed. Parce que j'ai pas la tête à ça en plus en étant chef d'entreprise on est obligé d'être présent. Des moments de relache on en a pas trop. Hélia: Psychologiquement et physiquement parlant c'est dur? Stéphanie Faure: Oui! C'est dur, après ça dépend aussi du tempérament de la personne. On n'est pas non plus une société avec 50 personnes donc du coup on peut pas se permettre de dire bah ce mois ci on se relache on fait rien, parce qu'on est obligé de manger et le but c'est de travailler. L'été a était très calme cette année et ce n'est pas évident de remonter la pente après ça, du coup on a fait trois mois d'affilé très speed et ce n'est pas évident. Parce qu'on n'a pas le droit de faire un mois à 0, à moins d'avoir une trésorerie mais je penses que les entreprises à l'heure actuelle n'en n'ont pas. Irati et Hélia : On était déjà au courant que le milieu était difficile mais pas à ce point là, après comme vous le dites ça dépend aussi du tempérament il faut s'accrocher.(rires) Irati: Vous avez vu une évolution depuis le début de votre carrière? Stéphanie Faure: Oui j'apprehendes plus les choses, je prends un peu de recul en vieillissant.(rire) Hélia: Parce que quand vous étiez plus jeune c'était plus spontanné? Stéphanie Faure: Plus jeune, les coups de gueule c'est de suite on ne réfléchit pas et on ce dit j'en ai marre. Maintenant en vieillissent j'ai plus de recul. Hélia: Dans toutes les choses que vous proposez à vos clients, y'a t'il quelque chose que vous préferez faire?

6 Stéphanie Faure: Moi c'est l'impression sur le nouveau support qu'on propose, on propose de plus en plus de nouveaux médias qui sortent de la bache et du sticker. On peut faire de la tapisserie, des toiles tableaux, covering des véhicules, le canvas, le textile adhésif et recto verso, c'est des supports qui sortent un peu plus de l'ordinaire. Hélia: Est ce que quand vous imprimez c'est vous qui pensez le design ou c'est le client? Stéphanie Faure: D'abord on écoute le client, pour voir ce qu'il veut et après on le conseille après si il est assez ouvert aux nouveautés souvent on propose des nouveaux supports pour qu'ils arrivent à se différencier des autres après si le client est fermé, on reste sur l'idée de base. Hélia: Mais du coup au niveau du graphisme ou par exemple de la tipographie sur les supports, comment ça se passe? Stéphanie Faure: Souvent c'est le client, si on doit le retravailler en interne on le fait. Pour tout ce qui est création on fait un brief au départ avec le client, après c'est Aurélie qui dessine et ensuite on envoie au client, s'il y a des modifications à faire on les fait. Irati: Vous avez déjà eu des plaintes de clients ou des difficultées? Stéphanie Faure: Non non et puis de toute façon on n'imprime pas sans la validation du client. Après, parfois, il y a des petites erreurs, dernièrement il y a un client qui nous avait validé le rendu mais on n'avait pas vu une erreur d'orthographe (rires collectifs) et du coup à l'impression ça n'a pas été vu. Dans ces moments là on refait et puis voilà. Hélia: Du coup quand vous décidez de créer ça doit vous prendre plus de temps, est ce que vous aimez le faire? Ça doit changer un peu de d'habitude? Stéphanie Faure: Bah je laisse Aurélie dans son monde. Je la laisse créer après si elle a des questions on peut lui répondre, après on voit ensemble si il y a pas des modifs à faire et si on peut apporter autre chose aussi. Irati: Est ce que vous avez eu des difficultées avec cette entreprise ou un moment en particulier difficile? Stéphanie Faure: Des coups durs financiers? Hélia: N'importe financiers, morals Stéphanie Faure: Les coups durs financiers ça va avec le rythme de l'activité donc oui on a eu l'été dernier qui a été dur, parce qu'on a fait pas mal de devis et la plupart des clients ont repoussés pour la rentrée. Nous les moments durs c'est quand on n'a pas de boulot. Hélia: Au final il faut être sur de pouvoir remonter la pente après! Stéphanie Faure: En début d'année ça a été un mois à un autre mois à 4000 un autre mois à 18. Hélia: ça doit être stressant de ne pas savoir à chaque fois, parce que c'est ça qu'on peut dire je penses que vous êtes souvent dans le flou, non? Stéphanie Faure: Oui mais après on sait que suivants les mois suivant, la période dans laquelle on

7 se trouve, il y a par exemple plus de clients, pour le dernier trimestre de l'année on sait que c'est la période des salons. On a déjà un prévisionnel après c'est à nous de le remplir mais on sait déjà qu'il y a tels salons et tels salons. On a des clients chaques année on sait qu'ils vont nous appeler après c'est dans les mois comme les mois d'avril où il y a rien. C'est pour ça que je dis qu'ils nous manquent des clients récurrants. C'est pour ça que j'ai pris aussi un contrat pro pour qu'elle me fasse du prospect, porte à porte, distribuer des flyers ou faire un peu de phoning, chose que nous on ne fait pas, on travaille plus sur le relationnel. On n'est pas des vendeurs winners, ce n'est pas notre tempérament parce qu'il y en a dans le métier qui sont comme ça. Il y a des commerciaux qui sont des vendeurs winners et qui vous vendrez n'importe quoi. Hélia: Oui mais vous êtes moins dans le commercial. Stéphanie Faure: Oui mais nous, c'est pas méchant ce que je dis mais il nous faudrait un vendeur winner, un vendeur photocopieur. Hélia: Moi j'ai vu sur votre site que du coup vous aviez de l'expérience dans les festivals, comment ça se passait? Stéphanie Faure: Comment ça? Hélia: Quelle était votre rôle dans un festival par exemple? Vous faisiez le même travaille que vous faites maintenant ou c'était différent? Stéphanie Faure: Oui c'était la même chose on travaillait soit pour l'organisateur de l'événement soit pour un client. Comme le festival des Eurockéens de Belfort à Paris là on travaillait pour une agence de communication pour Desperados et Coca-cola. On traite soit avec le client final soit avec une agence de com. Soit elle nous demande de s'occuper du stand en totalité ou soit juste des signalétiques. Hélia: C'est quoi les signalétiques? Stéphanie Faure: C'est tout ce qui est support de communication les bâches, les rolls up, les drapeaux, tout ce qui relève de la communication visuelle. Hélia: Du coup est ce que c'est différent quand vous passez par une agence de communication que de passer par le client directement? Stéphanie Faure: Moi je préfères gérer avec une agence de com. Hélia: Pourquoi? Stéphanie Faure: Elle traite avec le client final, c'est différent de travailler avec le client parce que la plupart n'y connaissent rien et du coup ils ne savent pas de quoi on parle. C'est plus simple avec une agence de com. Elle débroussaille déjà un peu le terrain! (rires collectifs) Dès qu'on peut même si on passe par l'agence de com on peut traiter avec le client en direct si on a un souci de fichier mais notre client principal ça sera l'agence de com. Hélia: Vous avez traitez surtout avec des agences de communication de Paris ou..?

8 Stéphanie Faure: De partout, française ça nous ait arrivé de travailler à l'étranger mais pour des sociétés françaises Irati: Y a-t-il un événement qui vous a le plus marqué dans votre carrière? Stéphanie Faure: Le FISE, ça change chaques année, on l'a pris à la base quand il a déménagé de Palavas, c'est nous qui l'avons monté pour la première fois sur les rives du Lez et on l'a fait évoluer ensuite. On est quand même mis tous les ans en concurrence mais bon on n'a pas trop de soucis, parce qu'ils nous connaissent, ils savent notre activité. Cette année ils se sont rendu compte la veille de l'ouverture qu'ils leurs manquaient certaines choses, et du coup la nuit on l'a imprimé et le lendemain c'était bon.(rires collectifs) Ils passent par une autre entreprise je sais pas s'ils auront les choses à temps ou s'ils passent par une société étrangère. Parce qu'on passe beaucoup par des sociétés étrangères maintenant parce que ça coûte moins cher mais après on n'est pas sur des résultats. L'impression peut être pas mal mais les délais ne sont pas les mêmes. Après normalement une entreprise locale c'est bien qu'elle fasse travailler les locaux, en toute logique. Ce n'est pas la logique de tout le monde. (rires) Hélia: Du coup,qu'est-ce que ça vous fait de travailler pour un gros événement comme ça? Parce que c'est quand même connu, on en entend beaucoup parler. Par exemple, moi je ne viens pas d'ici, je viens de Tours, même à Tours on en parle de ce festival de sport extrême. C'est vachement jeune, c'est dans la vague d'aujourd'hui. Qu'est-ce que ça vous fait quand vous passez à cet endroit là et que vous voyez que tout ça c'est votre travail? Stéphanie Faure: On est fier! On est fier de l'avoir fait toutes les années! Hélia: Et ça vous renvois un peu en arrière aussi. De se dire que vous avez commencé par là et vous en êtes arrivé à ce résultat. Y'a-t-il une grosse évolution? Stéphanie Faure: Ҫa dépend. Des fois c'est un peu dur. Quand on est sur le lieu, on a du mal à réaliser. Quand l'événement commence, on a tellement la tête dans le jus que des fois on a du mal à réaliser tout ce qu'on a fait. Après coup on se rend compte: "Ah m***e, on a fait tous ça!" (rires) Hélia: Vous saviez pourquoi vous veniez au début? Stéphanie Faure: Non. Hélia: On prend l'exemple de cet événement.. Stéphanie Faure: Même les organisateurs ont beaucoup évolués aussi. Hélia: Et vous avec donc! Stéphanie Faure: Oui, on leur amener des solutions.. On a amélioré pas mal tous ce qui est la partie son, ça ce n'est pas moi qui m'en occupe mais ça a beaucoup évolué avec les contraintes des riverains, etc.. voilà. Hélia: J'ai vu que vous aviez développé des nouvelles techniques dans les stands! Stéphanie Faure: Oui on propose tous les ans autre chose aussi! Après y'a certaines entreprises qui ne changent pas, il propose la même chose tout le temps. Ҫa leur plait!

9 Hélia: D'accord. Vous faites pas mal de salons, non? Stéphanie Faure: Oui, beaucoup dans le vin. (rires) Hélia: Pourquoi? Stéphanie Faure: Parce qu'on a eu beaucoup de clients depuis longtemps dans le vin, en plus on est dans une région où il y a une grosse production. Puis du coup, y'a pas mal aussi de salon dans le vin et autour du vin. Hélia: La gastronomie et tout ça? Stéphanie Faure: Non, quand je dis autour du vin c'est plutôt la vinification mais c'est vrai qu'on continue dans ce domaine là, surtout. Mais on a aussi fait d'autres salons comme l'agriculture, mais surtout autour du vin même les agences de communication travaillent beaucoup avec ses clients. Helia: Et ça vous plait d'avoir une certaine polyvalence ou vous auriez préféré vous basez sur quelque chose? Stéphanie Faure: Non non, on est ouvert a tous domaines. Hélia: Oui, j'ai vu, vous avez fait quelque chose dans le cinéma pour le Seigneur des Anneaux aussi...pour le Hobbit? Stéphanie Faure: Oui, c'etait pour le lancement du film. Helia: J'ai trouvé ça super! Bon après moi, je suis pas très objective parce que j'adore le film... (rires collectifs) Stéphanie Faure: Oui, on est ouvert a pleins de choses. Oui, le lancement d'un film, puis la dernièrement c'était pour un covering d'un Renault Master, pour les produits du Larzac, le covering de la "Tudzi", ça a rien avoir, le covering d'un semi remorque pour Danone. Hélia: Et vous avez un domaine en particulier que vous préférez ou..? Int: Le sport, quand même. On est pas mal axé vers le sport, on sort du Marathon de Montpellier aussi. Le sport, les évènements culturels,...mais après on a pas de... on est partout enfaite. Hélia: Du coup vous arrivez à vous adapter? Stéphanie Faure: Ah oui on s'adapte. Quand on travaille avec des vignerons ce n'est pas la même chose.. La clientèle n'est pas la même.. (rires) Quand c'est des agences immobilières, des vignerons, ou.. Voilà, c'est différent. C'est des langages différents, une culture différente. Hélia/Irati: Faut savoir s'adapter quoi! Stéphanie Faure: Y'as des mileux un peu "prout prout", comme il peut avoir des milieux un peu

10 paysans. Citévi ou Vintech, là cette année c'est Vintech à Bordeaux et Citévi à Montpellier, c'est le même salon. Là c'est les tracteurs.. et le SIMA à Paris. Alors le SIMA à Paris, c'est le Salon International des Machines Agricoles, c'est comme le salon de l'auto à Paris mais sur les machines agricoles! Donc c'est d'autres clientèles que le salon de l'auto.. Irati: Ah oui la pour le coup.. (rires) Hélia: Du coup, vous arrivez quand même a acquiérir d'autres choses sur le vin, les techniques de vinifications...? Stéphanie Faure: Oui, oui, oui, c'est comme pour le FISE, tous les modules qu'ils montent, on n'y connaissait rien. Irati: Du coup vous avez fait des recherches ou c'est venue au fur et à mesure? Stéphanie Faure: Non absolument, c'est sur le moment. À force de travailler avec eux. Hélia: Donc vous travaillez sur pleins de chose, des milieux différents, du coup la polyvalence et le mot d'ordre je suppose? Stéphanie Faure: Oui effectivement c'est très varié, parce qu'on touche à tous, tous les domaines. Là,ce weekend, c'est le salon de la piscine. Hélia: C'est où? Stéphanie Faure: À Lyon. À la fin du mois, on a trois salons en même temps: la Foire Expo à Bézier, Vinitech à Bordeaux et Polytech à Lyon. Hélia: Vous vous déplacez souvent? Stéphanie Faure: Oui. Irati: Souvent toute seule ou toute l'équipe? Stéphanie Faure: Là comme il y a trois salons en même temps, on va un peu se diviser. Hélia: Ce n'est pas trop stressant de se retrouver toute seule? Stéphanie Faure: Ҫa va être un peu galère mais bon... Les dates de montages sont différentes donc après on va gérer pour les monter... Hélia: Et comment ça se passe, en groupe? Par exemple vous y allez avec quelqu'un ou vous toute seule? Stéphanie Faure: Non, moi je pense que je vais rester là et quand tout sera imprimé je monterais sur Lyon ou Bordeaux, ça dépend, pour voir les clients. Hélia: Et au niveau du montage d'un stand, comment ça se passe? Stéphanie Faure: Soit on prend des soustraitants, soit a deux, on s'organise, ça dépend. Hélia: Ҫa dépend du client, ou ça dépend de la structure, si cest vraiment un gros travail..

11 Stéphanie Faure: Oui, ça dépend aussi du temps qu'on a pour le monter. Après on prend des techniques plus simples aussi, on a des stands qui se montent plus vite que d'autres suivant le délai qu'on a et le budget. Hélia:Vous faites pour tous les budgets? Stéphanie Faure: Oui. Après faut qu'on rentre aussi dans le budget du client. Ҫa dépend de ce que veut le client. Après il a une surface à habiller, y'a pas de budget minimum/maximum, c'est selon ce qu'ils veulent. Après souvent on fait un ratio aux mètres carrés, ça dépend de la gueule de son stand enfaite. Hélia: En revenant dans les années quand vous n'étiez pas dans votre entreprise mais avant, vous vous voyez avoir une entreprise ici, comme ça? Stéphanie Faure: Moi j'ai commencé j'avais 25ans après un BTS, j'avais 25 ans et je fesais une année en RH (ressources humaines) donc non je ne me voyais pas gérante. À la base je voulais être prof de sport donc... Hélia: Oui mais au final ça rejoint! Stéphanie Faure: Oui, oui, mais après du coup j'ai fait un contrat pro, avant un contrat qualification, dans une société mais pas du tout dans l'évènement et après j'ai fait une année dans une société qui travaille dans l'événement et après j'ai continué. Hélia: Et c'était quoi dans l'événement? Stéphanie Faure: Pareil, il y avait pour les stands, après une filliale d'impression numérique, une filliale éléctricité et une filliale mobilière pour les chapiteaux. Donc une grosse entreprise mais après elle a laissé tomber peu à peu toutes les filliales... J'ai dû rester un an chez eux, je suis partis la dernière. Hélia: Dans ce milieu là, on peut dire qu'on a un métier stable? Stéphanie Faure: Non.. Hélia: Jamais? (rires) Stéphanie Faure: Non. Irati: C'est rassurant! (rires) Daccord... Vous vous voyez évoluer dans un nouveau métier ou vous voulez rester gérante ici? Stéphanie Faure: Là, aujourd'hui, non. Pour l'instant je fais ça et, du fait que je n"ai pas le chômage, je suis obligé de continuer. Mais d'abord les machines ça donne une plus-value sur la société donc si je veux les vendre, voilà. Ce n'est pas comme une société qui gère un portefeuille de clients et c'est tout, ils n'ont rien d'autre. Quand on commence à avoir des machines on a aussi les clients qui viennent avec. Mais on a les machines! ( plus important).

12 Hélia: Tout à l'heure vous nous disiez que vous aviez plus de recul avec les années, est ce que c'est justement à cause du fait que vous ayez pris conscience que c'était un métier peu stable et que du coup vous êtes plus en retrait, vous faites plus attention ou par rapport à autre chose? Stéphanie Faure: Très bonne question! (rires collectifs) Pourquoi j'ai pris plus de recul? Parce que j'ai mûri! Helia: Oui, mais il faut avoir un peu de courage sachant que comme on disait ça peut paraître flou et qu'il ne faut pas avoir peur du lendemain? Stéphanie Faure: Il faut avoir de l'aplomb, moi à 25 ans je ne pensais jamais être chef d'entreprise et je l'ai été a 34, 33/34. Bon avant j'ai était en association avec mon ami mais de toute façon après quand on a commencé à être à son compte, c'est très dur demain d'avoir quelqu'un au-dessus comme responsable. Hélia: ça doit être un peu.. Stéphanie Faure: Être à son compte ça a ses avantages et ses inconvénients, c'est sûr, mais vue l'autonomie qu'on a ce n'est pas évident, après, des fois ça m'arrive de me dire : "j'en ai marre, je laisse tout tomber" mais je pourrais me faire embaucher, ce n'est pas le souci, j'aurais mon salaire à la fin du mois, chez moi je n'aurais pas de soucis, voilà demain matin je vais bosser et le soir je rentre chez moi... Mais si demain je fais ça, je m'ennuis! Je préfère avoir moins de soucis, c'est sûr, mais demain je retourne chez un patron d'une entreprise quelconque même dans le même milieu ou dans un autre, m'occuper de la compta parce que j'ai un BTS Comptabilité/Gestion, je peux aller voir n'importe quelles entreprises : "je fais votre compta bilan et tout"... Mais avoir quelqu'un audessus de soi maintenant c'est.. ça ne serait pas évident.. ça ne serait pas évident du tout. Irati: Après des années, oui je vois. Hélia: Est ce que vous avez des conseils, parce que nous du coup en tant qu'étudiantes dans la communication et l'information on aimerait savoir, est ce que vous avez des conseils pour les gens qui veulent travailler dans ce milieu la? Quelque chose à dire? Irati: Des qualitées indispensables? Hélia: Oui, voilà. Stéphanie Faure: Être bosseur et avoir la niaque, parce que c'est quand même un milieu de requins. Milieu difficile même entre nous. (les entreprises) Irati: On imaginait oui, tout ce qui est la publicité, les événements, etc... Stéphanie Faure: Entre confrères et concurrants, il faut avoir du caractère! Hélia: Faut s'accrocher! (rires) Stéphanie Faure: Oui voilà. Helia/Irati: Très bien Stéphanie Faure: Bon là j'ai peut être pas tous les mots, mais voila.

13 Hélia: Bon on a deja un petite idée! Même si on se projète, on peut se retrouver dans.. la compta par exemple. (rires) Stéphanie Faure: Voila, on sait jamais. Hélia:Bon, tu veux dire quelque chose d'autre? (à Irati) Irati: Non, je crois que c'est bon! Hélia: Quelque chose que vous voulez ajouter? Stéphanie Faure: Non, c'est bon, merci! Bon, si j'ai répondu à toutes vos questions préparées.. Irati: Même à plus de questions! Stéphanie Faure: Bon alors voilà! (rires collectifs) Hélia: Merci pour votre temps! Après avoir coupé la caméra nous sommes revenus sur le sujet des conditions du métier, la directrice nous a expliqué que le plupart du temps on reconnaît les gens qui ont fait des études et ceux qui ont de l'expérience. Elle nous a conseillé de faire un maximum de stages afin de s'ouvrir et de ne pas rester enfermer dans la partie théorique de nos études. Nous l'avons remercié et nous avons ensuite quittés les locaux. Irati Le Roïc Afonso Caldas Hélia

INTERVIEW D'UN CHERCHEUR PAR DES ELEVES DU CYCLE 3

INTERVIEW D'UN CHERCHEUR PAR DES ELEVES DU CYCLE 3 INTERVIEW D'UN CHERCHEUR PAR DES ELEVES DU CYCLE 3 D'après le travail réalisé en 1996 pour son mémoire professionnel par Fabienne MARILL, professeur d'école. 1 Interview du chercheur par les C.E. 2 de

Plus en détail

EVALUATION DE NIVEAU LYON BLEU INTERNATIONAL

EVALUATION DE NIVEAU LYON BLEU INTERNATIONAL EVALUATION DE NIVEAU LYON BLEU INTERNATIONAL Voici les conditions idéales pour faire le test : 50 minutes maximum choisir une réponse seulement si vous êtes sûrs. Ne devinez pas par de dictionnaire, ni

Plus en détail

BUREAU D'AUDIENCES PUBLIQUES SUR L'ENVIRONNEMENT

BUREAU D'AUDIENCES PUBLIQUES SUR L'ENVIRONNEMENT BUREAU D'AUDIENCES PUBLIQUES SUR L'ENVIRONNEMENT ÉTAIENT PRÉSENTS: Mme GISÈLE GALLICHAN, présidente M. JOHN HAEMMERLI, commissaire AUDIENCE PUBLIQUE SUR LE PROJET D AGRANDISSEMENT DU LIEU D ENFOUISSEMENT

Plus en détail

ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION. Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D)

ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION. Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D) ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D) Durée de l entretien : 14mn C : Alors, est-ce que tu peux d abord te présenter et dire en quoi

Plus en détail

Qu'est-ce qu'on gagne?

Qu'est-ce qu'on gagne? Qu'est-ce qu'on gagne? Un couple au train de vie aisé rencontre un homme travailleur précaire et une femme plombier qui vie en marge et travaille seulement quand elle a besoin d'un peu d'argent. Durée

Plus en détail

Vous n êtes pas en contact avec un représentant de l assistance. Veuillez renvoyer votre message lorsqu un représentant sera connecté.

Vous n êtes pas en contact avec un représentant de l assistance. Veuillez renvoyer votre message lorsqu un représentant sera connecté. à 20:24:20 Bienvenue sur la discussion en direct avec l assistance Blizzard Support! Vous serez mis en relation avec un représentant dans quelques instants.. Le temps d attente actuel est d environ 39

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B2 Partir un an à l étranger Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Stéphanie Bara, Isabelle

Plus en détail

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi anapec Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Des compétences pour l emploi des emplois pour les

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

Lili et le nouveau cirque

Lili et le nouveau cirque PROGRAMNR 51458/ra5 Lili et le nouveau cirque Programlängd : 14 30 Producent : Anna Trenning-Himmelsbach Sändningsdatum : 2006-02-14 - T'as déjà été au cirque? - Oui - Et c'était quoi le cirque? - Ben

Plus en détail

INTERVIEW : RENCONTRE AVEC SOLID

INTERVIEW : RENCONTRE AVEC SOLID INTERVIEW : RENCONTRE AVEC SOLID Eskimon 29 octobre 2015 Table des matières 1 Introduction 5 3 1 Introduction Figure 1.1 Solid Salut Solid! Il parait que tu exerces dans un domaine finalement peu connu,

Plus en détail

BTS NRC. Trouver son stage en entreprise

BTS NRC. Trouver son stage en entreprise BTS NRC Trouver son stage en entreprise Comment trouver un stage? htp://fr.wikihow.com/trouver-un-stage Un stage est un bon moyen de vous faire ouvrir des portes et d'acquérir de l'expérience sur un poste

Plus en détail

QUATRE CAS DE BLOCAGES ET CONFLITS LORS D ENTRETIENS PROFESSIONNELS JEU DE ROLE

QUATRE CAS DE BLOCAGES ET CONFLITS LORS D ENTRETIENS PROFESSIONNELS JEU DE ROLE http://mastermop.unblog.fr http://sciencespomanagement.unblog.fr Auteur : Lionel Honoré Professeur des Universités en Management Institut d Etupes Politiques de Rennes lionel.honore@sciencespo-rennes.fr

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

Carte orange 3V uitwerkingen spreekoefeningen unités 1-3

Carte orange 3V uitwerkingen spreekoefeningen unités 1-3 Carte orange 3V uitwerkingen spreekoefeningen unités 1-3 Unité 1 exercice 19 Comment tu t'appelles? Je m appelle Tu as quel âge? J'ai eu ans le mois dernier. Quelle est ton adresse? J habite Tu es dans

Plus en détail

Églantine et les Ouinedoziens

Églantine et les Ouinedoziens Églantine et les Ouinedoziens La grande migration Églantine demande à Tim s'il veut bien lui faire visiter la salle serveurs. Il est très surpris par la demande mais finit par accepter. Toute ressemblance

Plus en détail

EXAMEN MODULE. «U4 Le client au cœur de la stratégie des entreprises» Jeudi 5 septembre 2013. 09h30 11h30. Durée 2 heures

EXAMEN MODULE. «U4 Le client au cœur de la stratégie des entreprises» Jeudi 5 septembre 2013. 09h30 11h30. Durée 2 heures Licence Professionnelle d Assurances 2012-2013 EXAMEN MODULE «U4 Le client au cœur de la stratégie des entreprises» Jeudi 5 septembre 2013 09h30 11h30 Durée 2 heures (document non autorisé) calculatrice

Plus en détail

25 Le rythme du cours peut paraitre un peu lent sur les derniers amphis pour les élèves issus de la filière MP Info.

25 Le rythme du cours peut paraitre un peu lent sur les derniers amphis pour les élèves issus de la filière MP Info. 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 Le rythme du cours peut paraitre un peu lent sur les derniers amphis pour les élèves issus de la filière MP Info. 26 27 28 29 30 31 32

Plus en détail

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE : Heureusement que nous sommes très en avance. Tu as vu cette queue?

Plus en détail

KANTAR MEDIA TEL : 01.47.67.18.00 FAX : 01.47.67.18.01 service.clients@kantarmedia.

KANTAR MEDIA TEL : 01.47.67.18.00 FAX : 01.47.67.18.01 service.clients@kantarmedia. EUROPE 1 L'INTERVIEW Le 18/12/2015 07:45:27 Invité : Olivier SCHRAMECK, président du CSA C est la révolution dans le monde des chaînes d'info en continu depuis hier, depuis que le CSA a décidé d'autoriser

Plus en détail

Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès

Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès Une mère, parlant à ses enfants : Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès Vous savez que papa ne se sent pas très bien et qu il a des problèmes depuis un certain temps. Eh bien, le docteur nous a dit

Plus en détail

French Beginners (Section I Listening)

French Beginners (Section I Listening) 2008 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE SPECIMEN EXAMINATION French Beginners (Section I Listening) Transcript Question 1 Les jeunes d aujourd hui deviennent de plus en plus obèses. Lorsqu ils rentrent chez eux

Plus en détail

Hansel et Gretel. Le plus loin qu ils courraient, le plus loin qu'ils étaient de leur maison. Bientôt, Gretel avait peur.

Hansel et Gretel. Le plus loin qu ils courraient, le plus loin qu'ils étaient de leur maison. Bientôt, Gretel avait peur. Hansel et Gretel Première scène Il était une fois, dans un petit village, un bûcheron et ses deux enfants, Hansel et Gretel. Un jour, il n'y avait plus de manger dans la maison alors le bûcheron demandait

Plus en détail

de vos photos pour "coller" aux contraintes techniques soit du papier

de vos photos pour coller aux contraintes techniques soit du papier TEST d'un livre photo avec cewe Je souhaitais faire un livre photo des clichés que j'avais pris lors des 24h moto o de 2014. Actuellement, nous trouvons énormément d'offres sur internet pour effectuer

Plus en détail

Séance construction 04/11/04/Armelle

Séance construction 04/11/04/Armelle Séance construction 04/11/04/Armel consigne 1. P Vous alr jouer avec jeu de construction petit ingénieur mais cette fois-ci on va compliquer un petit peu s choses, Johanna, vous me regardez là, A. on va

Plus en détail

C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux!

C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux! Christian Husson: Salut Matthieu. Matthieu Tenenbaum: Comment vas-tu? C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux! M. T.: Mes meilleurs vœux! C. H.: Alors, moi, je vais te

Plus en détail

Prospecter de nouveaux clients. Cela commence par le recensement de clients potentiels

Prospecter de nouveaux clients. Cela commence par le recensement de clients potentiels Prospecter de nouveaux clients. Cela commence par le recensement de clients potentiels Comment prospecter? 1- Si elle est mal préparée, la prospection conduit très vite à l échec et au découragement. Elle

Plus en détail

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR Activité 1. Complète les phrases avec le bon verbe au présent. DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR 1. Elle absolument terminer son boulot avant de partir. 2. Elle sait bien qu elle rentrer à dix heures! 3. Il acheter

Plus en détail

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V ANNEX V 233 Interviews in Victor Hugo school, June 29, 1999 Premier Groupe S : qu est ce que que vous pouvez me dire quand vous utilisez le enfin l email, le courrier électronique? 1 : euh 2 : c est le

Plus en détail

Questionnaire Enfants Projet Accueil dans les BM

Questionnaire Enfants Projet Accueil dans les BM 1 HEG- 2006- Cours Statistique et techniques d'enquête Questionnaire Enfants Projet Accueil dans les BM "Nous sommes des étudiants de la Haute Ecole de Gestion à Genève nous faisons des études pour travailler

Plus en détail

Alain et la lampe de poche merveilleuse

Alain et la lampe de poche merveilleuse 1 Personnages Alain Chantal Daniel Le génie de la lampe Mère d'alain Alain et la lampe de poche merveilleuse par Luc Boulanger Décor : un fond de scène avec des affiches publicitaires de marques connues

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

ACTIVITÉ 1 : compréhension orale

ACTIVITÉ 1 : compréhension orale 2 TÉLÉSIMULATION ÉCHO A2 - LEÇON 2 «TU AS DU BOULOT?» Objectifs : Présenter ses projets, demander des conseils, demander un prêt Points de langue : Le futur simple, le conditionnel présent Thèmes culturels

Plus en détail

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression.

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression. Roland CHARNAY, professeur honoraire de mathématiques en IUFM, chercheur associé à l'inrp «Apprentissage des tables : quelques étapes du CE1 au CM2» Roland Charnay pose un certain nombre de points de repères

Plus en détail

Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction

Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction 1. Bonjour, je m appelle et je suis un(e) policier(ière). (Présentez toute autre personne présente dans la pièce; idéalement, personne d

Plus en détail

Performance et débordements du travail sur la vie personnelle Les enseignements d une étude menée auprès de cadres en France

Performance et débordements du travail sur la vie personnelle Les enseignements d une étude menée auprès de cadres en France Performance et débordements du travail sur la vie personnelle Les enseignements d une étude menée auprès de cadres en France Émilie Genin École de Relations Industrielles Université de Montréal Colloque

Plus en détail

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie Laurence Beynié 7 kg d amour pour ton anorexie 2 2 Samedi 26 mai 2012 : Tout a commencé ce samedi 26 mai. Jamais je n oublierai ce jour-là, où j ai dû, une fois de plus, t amener à l hôpital pour un contrôle

Plus en détail

Pourquoi créer un site Web?

Pourquoi créer un site Web? Créer mon site Web Vous avez une passion, un centre d'intérêt, un "hobbie", et vous souhaitez en parler, partager autour de ce sujet. Vous avez bien pensé à utiliser l'espace web pour faire connaître votre

Plus en détail

MUSIQUE ET POINTS DE VENTE SYNTHÈSE GÉNÉRALE

MUSIQUE ET POINTS DE VENTE SYNTHÈSE GÉNÉRALE 1 Date Titre présentation MUSIQUE ET POINTS DE VENTE SYNTHÈSE GÉNÉRALE Service études et prospective, Direction des ressources et de la stratégie, Juliette Delfaud Octobre 2014 www.sacem.fr SOMMAIRE RAPPEL

Plus en détail

Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer. Interviews Julia Fassbender, photographe Page 1/5

Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer. Interviews Julia Fassbender, photographe Page 1/5 Une interview avec la photographe et directrice artistique de la Chancelière allemande, Julia Fassbender Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer Le Grand méchant loup s est rendu

Plus en détail

SCRIPT 0 (France) VALIDATION DEMANDE & DECOUVERTE PROSPECT

SCRIPT 0 (France) VALIDATION DEMANDE & DECOUVERTE PROSPECT SCRIPT 0 (France) VALIDATION DEMANDE & DECOUVERTE PROSPECT Bonjour, pourrais-je parler à M. XXXXXX Oui, bonjour, je suis XXX Je vous appelle suite au formulaire que vous avez rempli sur internet pour avoir

Plus en détail

YOLAN - épisode 6 01/04 Ecriture, 01/04//2005

YOLAN - épisode 6 01/04 Ecriture, 01/04//2005 YOLAN - épisode 6 01/04 Ecriture, 01/04//2005 Nota : Narrateur, voix off : celle de Yolan. Tonalité de narration, neutre. Texte en noir dans le script. Yolan dans l'action : texte en vert. Elfe mâle, jeune.

Plus en détail

LA NÉGATION I. Transformez les phrases à la forme négative (Attention aux articles) Répondez négativement aux questions comme dans l'exemple:

LA NÉGATION I. Transformez les phrases à la forme négative (Attention aux articles) Répondez négativement aux questions comme dans l'exemple: LA NÉGATION I Transformez les phrases à la forme négative (Attention aux articles) 1. Elles adorent la pétanque. 2. Ma tante fait de l'escalade. 3. Mon cousin achète un livre tous les samedis. 4. Je vais

Plus en détail

Le père de Stephen Bon!Nous allons ouvrir les cadeaux! François Et les packs de bières

Le père de Stephen Bon!Nous allons ouvrir les cadeaux! François Et les packs de bières S1 Voix OFF Moi, c'est *, née le 26 décembre 1972, à Saint-Caly- En-Saonois**, dans une famille composé d'astro physiciens, professeur de mathématiques, de physique chimie et même des boulanger ***(je

Plus en détail

Les 10 règles indispensables pour réussir vos achats immobiliers. http://www.investir et immobilier.com

Les 10 règles indispensables pour réussir vos achats immobiliers. http://www.investir et immobilier.com Les 10 règles indispensables pour réussir vos achats immobiliers http://www.investir et immobilier.com Sommaire Sommaire... 2 1. Bien définir son objectif et sa stratégie... 3 2. Acheter dans un secteur

Plus en détail

LE CORPS PARLE DE L INTERIEUR

LE CORPS PARLE DE L INTERIEUR FOCUSING: LE CORPS PARLE DE L INTERIEUR Intervention d Eugène Gendlin à la 18eme conférence annuelle Internationale sur les traumatismes. Boston MA June 20-23 2007 Traduit par Brigitte Domas Bonjour, je

Plus en détail

NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES

NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES Obtenez plus en osant demander C est plus simple qu il n y parait Avertissement : Toute reproduction, intégrale ou partielle, ou toute diffusion, par quelque procédé que ce

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

Bilan Moral : Cé léstiné, dé lé gué é BAR

Bilan Moral : Cé léstiné, dé lé gué é BAR Bilan Moral : Cé léstiné, dé lé gué é BAR Rentrée en septembre : En quelque mots, on a commencé sur les chapeaux de roues, avec les interviews bar et le début de la bleusaille. On a très vite été débordés

Plus en détail

Pouvons-nous citer votre nom et celui de votre entreprise sur le site ou désirez-vous rester anonyme?

Pouvons-nous citer votre nom et celui de votre entreprise sur le site ou désirez-vous rester anonyme? Pouvons-nous citer votre nom et celui de votre entreprise sur le site ou désirez-vous rester anonyme? Je m appelle Julie Remfort et je travaille au Ministère des Finances à Paris. Quel métier faites-vous

Plus en détail

France 3 Midi-Pyrénées

France 3 Midi-Pyrénées Collège Montesquieu. Cugnaux. A Monsieur MARANT. RAPPORT DE STAGE EN ENTREPRISE Q M 3 4 France 3 Midi-Pyrénées Je remercie tout d abord Monsieur VALETTE, journaliste, sans qui je n aurais pas pu faire

Plus en détail

Indications pédagogiques E1 / 43

Indications pédagogiques E1 / 43 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques E1 / 43 E : APPRECIER UN MESSAGE Degré de difficulté 1 Objectif intermédiaire Objectif opérationnel Pré-requis Nombre d exercices proposés 4

Plus en détail

Damas. effet oui. M.N- En. la peur de blanche. M.N- ça sais pas. quoi écrire. chose. .com

Damas. effet oui. M.N- En. la peur de blanche. M.N- ça sais pas. quoi écrire. chose. .com Retranscription de la vidéo 1 M- Bonjour, Mikael Messa, aujourd hui j ai le plaisir d accueillir chez moi, Marie-Noël Damas. M.N- Bonjour Mikael. M- Suite au sondage que l on vous a envoyé il y a quelques

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

J ai aidé à préparer et à servir et les gens ont été très sympathiques avec moi. C est fatigant, mais avec des horaires normaux.

J ai aidé à préparer et à servir et les gens ont été très sympathiques avec moi. C est fatigant, mais avec des horaires normaux. Témoignage 1 Voici le témoignage de Kevin : J ai passé une semaine d observation au restaurant d entreprise d une grosse société qui travaille pour l espace et fabrique des satellites. Tous les midis,

Plus en détail

J aime bien la lecture. Quand je prends Taoki, j arrive bien à lire et ma mère elle me gronde même pas! Il faut apprendre tout doucement.

J aime bien la lecture. Quand je prends Taoki, j arrive bien à lire et ma mère elle me gronde même pas! Il faut apprendre tout doucement. J aime bien la lecture. Quand je prends Taoki, j arrive bien à lire et ma mère elle me gronde même pas! Il faut apprendre tout doucement. On réfléchit, on a les mots dans sa tête, on les lit à l école

Plus en détail

Utiliser ma messagerie GMAIL

Utiliser ma messagerie GMAIL Utiliser ma messagerie GMAIL Doc réalisé par : Delphine BERTRAND Service AVAMN Décembre 2013 Version SOMMAIRE 1 Comment se connecter à Gmail --------------------------------------------- p.1 2 Comment

Plus en détail

Script de vente Ruban pour la famille et les amis

Script de vente Ruban pour la famille et les amis Script de vente Ruban pour la famille et les amis Ce bref script de vente instructif vous est proposé à titre de référence. C est un complément au Guide de vente Ruban MD et aux autres outils de la Trousse

Plus en détail

Table ronde du Vendredi 21 Janvier 2011 de 10h30 à 11h30 En Annexe, retrouver un diaporama sur la poursuite d étude des élèves de STI

Table ronde du Vendredi 21 Janvier 2011 de 10h30 à 11h30 En Annexe, retrouver un diaporama sur la poursuite d étude des élèves de STI Table ronde du Vendredi 21 Janvier 2011 de 10h30 à 11h30 En Annexe, retrouver un diaporama sur la poursuite d étude des élèves de STI SALON AZIMUT Les 20, 21 et 22 Janvier 2011 PARC DES EXPOSITIONS DE

Plus en détail

7 étapes pour bien démarrer un blog quand on est débutant.

7 étapes pour bien démarrer un blog quand on est débutant. 7 étapes pour bien démarrer un blog quand on est débutant. Bonjour, je l appelle Marie-Sainte Vanessa et je suis le webmasteur de www.bloggingpassion.fr. Quand j ai démarré Blogging Passion, j ai fait

Plus en détail

Alice s'est fait cambrioler

Alice s'est fait cambrioler Alice s'est fait cambrioler Un beau jour, à Saint-Amand, Alice se réveille dans un hôtel cinq étoiles (elle était en congés). Ce jour-là, elle était très heureuse car elle était venue spécialement ici

Plus en détail

Apprendrelaphotonumerique.com

Apprendrelaphotonumerique.com Le guide pour apprendre la photo facilement 1) Je me présente J'étais vraiment nul en photo. Pourtant, tout petit déjà, je savais que c'était ça que je voulais faire. J'étais tellement mauvais que je refusais

Plus en détail

Entretien réalisé avec des enfants de CM1-CM2. École du Lac de la Villeneuve de GRENOBLE (Classe de Jacqueline BASSET)

Entretien réalisé avec des enfants de CM1-CM2. École du Lac de la Villeneuve de GRENOBLE (Classe de Jacqueline BASSET) ELMO DES ENFANTS... EN PARLENT Nous incitons de mille manières nos enfants à lire. Nous tentons de nous montrer psychologues en tenant compte de leurs manières de choisir, de leur goût, des aides dont

Plus en détail

L audition de l enfant

L audition de l enfant L audition de l enfant On t écoute ton opinion compte Pour les enfants dès 5 ans Chère mère, cher père, cette brochure appartient à votre enfant mais vous Impressum Edition Institut Marie Meierhofer pour

Plus en détail

LE GRAD & PARTENAIRES

LE GRAD & PARTENAIRES BlogueurJOB Découvrez la manière la plus simple d'entreprendre et de gagner assez bien sa vie en animant un BLOG DE QUOI S AGIT-IL EXACTEMENT? "BlogueurJOB" fait parti des programmes Networking de l association

Plus en détail

Retours sur la formation Licence informatique 2014-2015

Retours sur la formation Licence informatique 2014-2015 Retours sur la formation Licence informatique 2014-2015 La formation est intéressante, j'ai apprécié surtout les retours d'expérience mais un peu moins les interventions universitaires qui ressemblaient

Plus en détail

Douleur, souffrance, démence et fin de vie

Douleur, souffrance, démence et fin de vie Douleur, souffrance, démence et fin de vie Qu est ce que la douleur? Différence entre douleur et souffrance La souffrance serait morale et la douleur physique La douleur serait locale et la souffrance

Plus en détail

1ère séance : Jésus m'invite! - samedi 22 septembre 2012

1ère séance : Jésus m'invite! - samedi 22 septembre 2012 1ère séance : Jésus m'invite! - samedi 22 septembre 2012 Samedi 22 septembre 2012 10h15 à 12h00 Rencontre d'éveil à la foi pour l'enfant avec un de ses parents. Avant la séance : préparer la salle : 1

Plus en détail

Amina : Je suis vraiment fatiguée Sara. Sara : Moi aussi, Amina. Il nous faut marcher plus loin à chaque fois.

Amina : Je suis vraiment fatiguée Sara. Sara : Moi aussi, Amina. Il nous faut marcher plus loin à chaque fois. SCÈNE UN Dans un petit village rural d Afrique, sous la chaleur écrasante de la mi-journée. Les femmes et les fillettes ramassent le bois nécessaires pour cuisiner. Sara et son amie Amina, deux écolières,

Plus en détail

UN AN EN FRANCE par Isabella Thinsz

UN AN EN FRANCE par Isabella Thinsz UN AN EN FRANCE par Isabella Thinsz Musique On entend toujours l anglais mais le français, ça peut passer des semaines ou même des mois avant qu on entende le français à la radio ou à la télé, donc j ai

Plus en détail

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript 2013 H I G H E R S C H O O L C E R T I F I C A T E E X A M I N A T I O N French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE: MALE: FEMALE: MALE: FEMALE: Salut,

Plus en détail

Les jeunes dans le move : actualité de leurs déplacements.

Les jeunes dans le move : actualité de leurs déplacements. Les jeunes dans le move : actualité de leurs déplacements. Une enquête comparative Lyon-Montréal Nathalie Ortar, Claudio Ribeiro, Stéphanie Vincent-Geslin Julie-Anne Boudreau, Pascal Pochet, Louafi Bouzouina,

Plus en détail

Une enquête de l inspecteur Copeland

Une enquête de l inspecteur Copeland Une enquête de l inspecteur Copeland De Mélissa, Nigel et Kenza (5 ème 7) L enquêteur Patrick Copeland, policier à Alès, était tranquillement assis dans son fauteuil en train de regarder «Enquêtes Criminelles»

Plus en détail

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz 1 Ce texte est offert gracieusement à la lecture. Avant toute exploitation publique, professionnelle ou amateur, vous devez obtenir l'autorisation de la SACD : www.sacd.fr de Patrick Mermaz Présentation

Plus en détail

PMU Analyses et logiques pour bien jouer!

PMU Analyses et logiques pour bien jouer! Dany Jurdeczka PMU Analyses et logiques pour bien jouer! Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est

Plus en détail

CaroleBlancot: Le tchat sur la paie avec Pierre-Jean Fabas, auteur de "l'abécédaire social et Paye 2008" débutera à 16h

CaroleBlancot: Le tchat sur la paie avec Pierre-Jean Fabas, auteur de l'abécédaire social et Paye 2008 débutera à 16h CR de tchat sur la paie avec Pierre-Jean FABAS Auteur de "l'abécédaire social et Paye 2008" le 24/10/09 sur http://gestionpaieetgrhquichoisir.blogspot.com/ CaroleBlancot: Le tchat sur la paie avec Pierre-Jean

Plus en détail

L'INVITE DE L'ECONOMIE Le 12/12/2014 20 :18 :27 Invitée : Marie-Anne BARBAT-LAYANI, directrice générale de la FEDERATION BANCAIRE FRANÇAISE

L'INVITE DE L'ECONOMIE Le 12/12/2014 20 :18 :27 Invitée : Marie-Anne BARBAT-LAYANI, directrice générale de la FEDERATION BANCAIRE FRANÇAISE 1/5 Marie-Anne Barbat-Layani : «C est le bon moment pour investir, pour aller voir sa banque avec un projet». Retrouvez l interview de Marie-Anne Barbat-Layani, directrice générale de la FBF, qui était

Plus en détail

Complétez les phrases en conjuguant les verbes au subjonctif.

Complétez les phrases en conjuguant les verbes au subjonctif. Complétez les phrases en conjuguant les verbes au subjonctif. A) Qu'estce qu'il faut faire? 1 Il faut que je (rencontrer) madame Biron. 2 Il fut que tu (organiser) tes vacances. 3 Il faut que nous (téléphoner)

Plus en détail

e-venement v2.6, par poste de fonctionnement

e-venement v2.6, par poste de fonctionnement À Quimper le 18 novembre 2013 e-venement v2.6, par poste de fonctionnement Précision : Certaines des fonctionnalités listées ne seront accessibles que pour les structures ayant fait explicitement la demande

Plus en détail

QUESTIONS/REPONSES UTILES SUR LE STAGE...

QUESTIONS/REPONSES UTILES SUR LE STAGE... QUESTIONS/REPONSES UTILES SUR LE STAGE... Merci de bien lire jusqu au bout toutes les questions évoquées, c est important avant de vous engager pour faire ce stage Est-ce un week-end de détente? - On va

Plus en détail

TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire

TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire Démarche sur l aide financière aux participantes Marie-Lourdes Pas beaucoup d argent pour tout ce qu il faut

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

Pourquoi apprendre? Danny Patry Montérégie (2002)

Pourquoi apprendre? Danny Patry Montérégie (2002) Pourquoi apprendre? C'est la première question que vous devez vous poser. Peu importe l'école que vous choisirez et le professeur que vous aurez, cela n'a pas vraiment d'importance si vous ne savez pas

Plus en détail

Passage de windows 7,8,8,1 vers 10

Passage de windows 7,8,8,1 vers 10 Passage de windows 7,8,8,1 vers 10 Dans un post précèdent nous avions parlé de l intérêt de passer ou non à windows10... maintenant que la nouvelle version officielle est arrivée vous avez 3 choix: ne

Plus en détail

Petit Hector et la triche

Petit Hector et la triche Petit Hector et la triche En plus de la vie avec ses parents, Petit Hector en avait au moins trois autres : deux vies à l école, avec les maîtres et avec les copains, et puis la vie des vacances, où il

Plus en détail

Le Portable. Xavier Boissaye

Le Portable. Xavier Boissaye Le Portable Xavier Boissaye L acteur entre en scène s appuyant sur une béquille, la jambe plâtrée. «Quand je pense qu il y en a.» (bruit de portable) L acteur prend son appareil dans sa poche et se tourne

Plus en détail

Trouver sa façon de flotter : quelle est la mienne?

Trouver sa façon de flotter : quelle est la mienne? Trouver sa façon de flotter : quelle est la mienne? Le bain flottant est un espace libre de toute stimulation et contrainte au corps et à l esprit. À l intérieur, il n y a que vous sans les distractions

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. ( Section I Listening) Transcript

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. ( Section I Listening) Transcript 2015 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Beginners ( Section I Listening) Transcript Familiarisation Text FE Chouette j ai anglais maintenant et après la récréation mes matières favorites. Vraiment

Plus en détail

BTS Comptabilité et Gestion des Organisations

BTS Comptabilité et Gestion des Organisations BTS Comptabilité et Gestion des Organisations Recueil de témoignages de titulaires d un bac STG ou professionnel de comptabilité 12 rue Dessaignes 41016 BLOIS CEDEX bts-dessaignes.org Téléphone : 02 54

Plus en détail

EVALUATION DU STAGE MATHC2+ - OCTOBRE 2014

EVALUATION DU STAGE MATHC2+ - OCTOBRE 2014 EVALUATION DU STAGE MATHC2+ - OCTOBRE 2014 16 élèves (sur 27 au total) ont répondu au questionnaire à la fin du stage mathc2+. Voici quelques éléments qui sont ressortis de ce questionnaire (j ai laissé

Plus en détail

JÊROME LEBLEU : Jérôme Lebleu, conseiller principal d'éducation à Versailles depuis septembre 2005.

JÊROME LEBLEU : Jérôme Lebleu, conseiller principal d'éducation à Versailles depuis septembre 2005. JÊROME LEBLEU FATIMA CAETANO FRÉDÉRIC HÉRAUT PASCALE DE MOURA JÊROME LEBLEU : Jérôme Lebleu, conseiller principal d'éducation à Versailles depuis septembre 2005. FATIMA CAETANO : Fatima Caetano, j'habite

Plus en détail

Mboté na bino (Bonjour à vous)

Mboté na bino (Bonjour à vous) Mboté na bino (Bonjour à vous) Enfin je vous écris, après mes deux premiers mois dans mon nouveau Pays qu est la République Démocratique du Congo. Tout d abord je voudrais vous remercier pour votre soutien

Plus en détail

Enquête de satisfaction CIL PASS-ASSISTANCE

Enquête de satisfaction CIL PASS-ASSISTANCE SYNTHESE Enquête de satisfaction CIL PASS-ASSISTANCE Mars 2011 Service CIL PASS-ASSISTANCE Avril 2011 Action Logement Les entreprises s engagent avec les salariés 1 Données de l enquête Enquête de type

Plus en détail

QUESTIONS/REPONSES UTILES SUR LE STAGE...

QUESTIONS/REPONSES UTILES SUR LE STAGE... QUESTIONS/REPONSES UTILES SUR LE STAGE... Merci de bien lire jusqu au bout toutes les questions évoquées, c est important avant de vous engager pour faire ce stage Est-ce un week-end de détente? - On va

Plus en détail

Employé(e) de commerce CFC Branche Logistique et Transports Internationaux. Faisons. bouger. le monde. ensemble

Employé(e) de commerce CFC Branche Logistique et Transports Internationaux. Faisons. bouger. le monde. ensemble Faisons bouger ensemble Employé(e) de commerce CFC Branche Logistique et Transports Internationaux le monde J assume depuis le début des responsabilités dans cet emploi. Mon travail est très apprécié dans

Plus en détail

Affiliation Cash Livre PDF Gratuit Cliquez Ici Pour Télécharger Merci!

Affiliation Cash Livre PDF Gratuit Cliquez Ici Pour Télécharger Merci! Enfin, Voici l'information que VOUS attendiez depuis longtemps. Vous allez découvrir une méthode inédite et des secrets que la plupart des affiliés ne connaitront jamais... Par: Mustapha GASSEM Le Dans

Plus en détail

Masson Erwan, L2 Sciences du Langage 02/02/15. Projet personnel personnalisé. Le métier de CPE, Conseiller principal d'éducation.

Masson Erwan, L2 Sciences du Langage 02/02/15. Projet personnel personnalisé. Le métier de CPE, Conseiller principal d'éducation. Masson Erwan, L2 Sciences du Langage 02/02/15 Projet personnel personnalisé Le métier de CPE, Conseiller principal d'éducation. Introduction : Dans le cadre du projet personnel, notre groupe s'est intéressé

Plus en détail

La recherche d'une entreprise d'accueil

La recherche d'une entreprise d'accueil La recherche d'une entreprise d'accueil Comment faire ses démarches par téléphone! Ce document vous apporte quelques conseils ainsi que la démarche générale pour prendre contact avec les entreprises et

Plus en détail