ACCORD DE COLLABORATION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ACCORD DE COLLABORATION"

Transcription

1 ACCORD DE COLLABORATION RESEAU INTERNATIONAL DES INSTITUTS PASTEUR

2 PREAMBULE Face aux défis du 21 ème siècle, le Réseau International des Instituts Pasteur s engage dans la lutte contre les maladies infectieuses et émergentes en conjuguant des moyens innovants de recherche visant à l amélioration de la santé publique. Les Instituts du Réseau International des Instituts Pasteur, forts de leur passé commun, unis par un attachement à l esprit et aux valeurs pasteuriens, réaffirment leur volonté de poursuivre l œuvre entreprise il y a plus d un siècle. Les Instituts qui adhèrent à la présente déclaration s engagent à développer leurs activités dans les domaines de la recherche biomédicale, de la santé publique et de la formation, en tenant compte de leurs contextes locaux et nationaux d intervention, mais en dehors de toutes considérations ethniques, confessionnelles ou de nature à les détourner de leur objectif principal. Ils ont pour fin le développement de la connaissance pour l amélioration de la santé de l homme. Ces actions sont conduites avec le souci de promouvoir un développement durable fondé sur le renforcement des capacités locales et dans le respect de l environnement. I. NOM, ACTIONS, COMPOSITION Le Réseau International des Instituts Pasteur rassemble des instituts liés par le respect des valeurs pasteuriennes et par la poursuite de missions communes, adaptées aux spécificités de chaque région. OBJECTIFS Le Réseau permet de développer une recherche centrée sur les maladies infectieuses, intégrée, de niveau international, au bénéfice des populations et créatrice de compétences locales pérennes. Dans l esprit de la Déclaration de Coopération scientifique de 1993, les éléments fondamentaux sur lesquels repose la vie du Réseau sont : la solidarité scientifique : le Réseau a une vocation de solidarité scientifique qui doit bénéficier à tous. la réponse aux besoins nationaux et régionaux: l insertion dans le pays d implantation est un élément sine qua non de l intégration et du développement harmonieux de chaque Institut du Réseau. Il est important que les Instituts s insèrent également dans le dispositif régional et qu ils s intègrent aux partenariats institutionnels pertinents. 2

3 Ceci suppose que les Instituts soient en mesure de répondre aux besoins de santé publique, de fournir le cas échéant des activités de service réactives et adaptées aux contextes nationaux. Il convient aussi que les Instituts participent à la formation de leurs propres professionnels, ainsi que des futures ressources humaines scientifiques du pays. l implication dans les problématiques de la santé publique mondiale : il est essentiel que chaque Institut participe individuellement et en tant que membre du Réseau aux grandes politiques internationales de santé publique et de recherche. CHAMPS D ACTIVITES Chaque Institut doit être en mesure de maintenir et d améliorer sa performance et sa qualité, en drainant l ensemble des ressources nécessaires, y compris par la recherche des meilleurs partenariats scientifiques et techniques. Le Réseau est un moyen de partager l expertise et la connaissance dans le domaine des sciences de la vie. Il doit également viser à la mise en place d une expertise «mutualisée» en recherche biomédicale et ses applications en santé publique. Le Réseau participe aussi au développement de la formation par la recherche et à la veille microbiologique, tant au plan national qu international. Afin de réaliser ses missions, le Réseau tient à : mettre en place et faciliter les actions collaboratives ; encourager et soutenir la création de partenariats nationaux et internationaux avec d autres organismes de recherche biomédicale et de santé publique ; servir de forum pour aider à la communication entre les Instituts ; favoriser le partage du savoir et des résultats scientifiques au sein des Instituts membres par la formation, l enseignement, la valorisation et la dissémination auprès de la communauté scientifique mondiale. ETHIQUE DE LA RECHERCHE ET DEONTOLOGIE Toute recherche d un Institut du Réseau International des Instituts Pasteur s inscrit dans le cadre des principes éthiques émis et révisés par la communauté internationale : Déclaration d Helsinki, lignes directrices du CIOMS, Déclaration universelle sur la bioéthique et les droits de l homme de l Unesco, Convention d Oviedo et son protocole additionnel, ainsi que les bonnes pratiques cliniques ICH. En outre, dans certains domaines particuliers, comme celui du VIH/Sida, il existe des textes spécifiques de l OMS et des agences de l ONU que tout Institut du Réseau s engage à appliquer. Par ailleurs, l Institut Pasteur a mis en place un Code de Déontologie Scientifique, ainsi qu un Comité de Veille Déontologique et de Conciliation et rédigé une Charte Ethique réexaminée tous les ans. 3

4 COMPOSITION Le Réseau est composé de membres, d institutions correspondantes et de partenaires. Membres Sont membres du Réseau des instituts créés par l Institut Pasteur ou des établissements qui accomplissent à des degrés divers les trois missions de recherche, de santé publique et de formation. Pour devenir membres, les instituts ou établissements doivent : être proposés au Conseil des Directeurs par le Président après consultation du Bureau Exécutif; adhérer au présent accord de collaboration ; être acceptés par une majorité qualifiée des deux tiers des votants du Conseil des Directeurs ; passer une période probatoire de deux ans, à la suite de laquelle leur participation sera validée après évaluation par un vote du Conseil des Directeurs, à l exception des instituts créés par l Institut Pasteur qui peuvent devenir d emblée membres du Réseau sans période probatoire. Institutions correspondantes Sont institutions correspondantes du Réseau des instituts qui, dans le respect des valeurs pasteuriennes, remplissent une ou plusieurs des trois missions du Réseau mais qui ne peuvent devenir membres, soit du fait d un spectre d activités trop large, soit du fait de leur statut. Ces institutions participent au travail commun du Réseau. Pour devenir institutions correspondantes, ces instituts ou établissements doivent : être proposés au Conseil des Directeurs par le Président après consultation du Bureau Exécutif; adhérer au présent accord de collaboration ; être acceptés par une majorité qualifiée des deux tiers des votants du Conseil des Directeurs ; Dans le cadre de leur participation dans le Réseau : les directeurs des ces institutions correspondantes sont invités à participer au Conseil des Directeurs ; ils ne votent pas sur les questions statutaires, mais disposent d un droit de vote pour certaines activités communes du Réseau, auxquelles ils peuvent participer pleinement, sous réserve d avoir acquitté leur contribution ; ils ne peuvent participer au Bureau Exécutif. Partenaires Le statut de Partenaire du Réseau est réservé aux institutions (ou aux réseaux) qui, sans entrer dans le Réseau, souhaitent contribuer scientifiquement et/ou financièrement à ses activités. 4

5 Pour devenir partenaire du Réseau, ces institutions (ou réseaux) doivent : être proposés au Conseil des Directeurs par le Président après consultation du Bureau Exécutif; adhérer au présent accord de collaboration ; être acceptés par une majorité qualifiée des deux tiers des votants du Conseil des Directeurs. Dans le cadre de leur partenariat avec le Réseau, ces institutions (ou réseaux): peuvent être invités au Conseil des Directeurs en tant qu observateurs selon l agenda de ce dernier ; doivent contribuer au budget commun du Réseau ; demeurent partenaires du Réseau pour une durée de quatre ans, éventuellement renouvelable. CONTRIBUTION ANNUELLE Les membres et les institutions correspondantes versent chaque année une contribution régulière au budget commun du Réseau International dont le montant est réévalué par le Conseil des Directeurs tous les deux ans. Des contributions supplémentaires directes ou en nature sont souhaitées et seront sollicitées. Pour sa part, l Institut Pasteur (Paris) abonde chaque année à hauteur d un montant égal à la totalité des contributions régulières des instituts du Réseau. Les partenaires contribuent selon une somme forfaitaire définie avec chacun d entre eux lors de leur entrée dans le Réseau et réévaluée tous les deux ans. Le non paiement entraîne l impossibilité pour l Institut de profiter des soutiens financiers et autres du Réseau et peut constituer une raison d exclusion du Réseau. RESPONSABILITES INSTITUTIONNELLES Le Directeur général de chaque Institut membre peut être appelé à siéger à l'assemblée prévue par l article 5 des statuts de l Institut Pasteur. Le directeur et les membres du personnel scientifique de chaque Institut membre peuvent également être appelés à siéger dans divers organes de l Institut Pasteur. Un ou plusieurs représentants du Réseau peuvent participer au Conseil Scientifique, au Conseil d Administration ou à d autres organes représentatifs des Instituts membres, selon des modalités à définir de façon ad-hoc. Chaque Institut établit un rapport d activité annuel qui est communiqué à l Institut Pasteur et à tous les instituts du Réseau pour être mis à la disposition de la communauté scientifique internationale. Chaque Institut s engage à participer activement aux activités communes du Réseau, à contribuer aux réunions ou conférences scientifiques et techniques du Réseau, ainsi qu aux groupes de travail commun afin d élaborer et de mettre en place des projets transversaux. Il soutient aussi la mobilité des chercheurs ou professionnels au sein du Réseau et s engage à faciliter l accueil de chercheurs d autres Instituts, en particulier lorsque cela n entraîne pas de charge financière supplémentaire. 5

6 Chaque Institut s engage à une diffusion du savoir au sein du Réseau et au niveau national et international. Chaque institut s accorde à apporter un soutien actif au fonctionnement du Réseau. Chaque chercheur d un Institut adhérant au présent accord sera prioritairement informé des opportunités de carrière ou de postes ouverts à l Institut Pasteur et dans tout Institut du Réseau. Sa candidature sera encouragée s il justifie de la qualification exigée. Chaque Institut qui adhère au présent accord s'engage à informer l Institut Pasteur et les autres Instituts s'il envisage d'adhérer à un autre groupement ou réseau d institutions de recherche et de santé publique. Chaque institut les informe également de tout changement de statut qui pourrait modifier significativement ses activités ou sa capacité à respecter les valeurs pasteuriennes. Cela s applique aussi aux principales décisions prises par leurs organes de décision respectifs. Certaines relations entre l Institut Pasteur et chaque Institut qui adhère au présent accord sont régies par des conventions particulières, dans le respect des principes définis par la présente déclaration. RETRAIT DU RESEAU Les membres peuvent quitter le Réseau en informant l Institut Pasteur par lettre recommandée avec accusé de réception. Ce dernier en informera le Président du Bureau Exécutif et le Conseil des Directeurs. Le Bureau Exécutif peut proposer d exclure un membre du Réseau s il estime qu il n a pas respecté les termes du présent accord. Cette décision doit être validée à la majorité des deux tiers par le Conseil des Directeurs. L Institut Pasteur informera le membre de cette action avant de l entamer. L Institut concerné peut faire appel une fois au Bureau Exécutif. Ce dernier réexaminera la décision et la soumettra au prochain Conseil des Directeurs pour validation. II. ADMINISTRATION, FONCTIONNEMENT L Institut Pasteur fournit l infrastructure nécessaire au fonctionnement du Réseau et de ses organes exécutifs. Il assure l animation scientifique et partenariale. LE BUREAU EXECUTIF ET LE CONSEIL DES DIRECTEURS La mise en application et le suivi des programmes, dans leurs aspects techniques et financiers, seront assurés par un Bureau Exécutif présidé par le Vice Président du Conseil des Directeurs. Ce Bureau comprend en outre 5 membres (1 par région -Afrique, Asie-Pacifique, Amériques, Europe et Maghreb-Iran- élu par les directeurs de cette région) et le représentant du Directeur Général de l Institut Pasteur. Il rapporte au Conseil des Directeurs. 6

7 Le Conseil des Directeurs et le Bureau Exécutif ont connaissance de tous les projets d actions transversales menées au sein du Réseau. Des informations sur les activités bilatérales pertinentes pour le Réseau peuvent leur être également communiquées pour information. POUVOIRS DU BUREAU EXECUTIF Le Bureau Exécutif représente le Réseau et ses membres. Il assure l interface entre le Réseau et l Institut Pasteur, agit de la part du Conseil des Directeurs entre les réunions de ce dernier et autorise toutes les opérations qui ne sont pas réservées au Conseil des Directeurs. Le Bureau Exécutif participe à l animation scientifique du Réseau. Le Bureau Exécutif peut établir des comités ou des groupes de travail afin d effectuer le travail nécessaire pour le bon fonctionnement du Réseau. REUNIONS DU BUREAU EXECUTIF Le Bureau Exécutif se réunit au moins deux fois par an, ainsi qu à la demande de son Président. L ordre du jour est établi par le Président en lien avec le Directeur Général de l Institut Pasteur et est diffusé aux membres avant la réunion ; La présence d au moins deux tiers des membres est requise pour valider les résolutions ; Les résolutions sont retenues si une majorité des membres présents votent en leur faveur. En cas d un nombre égal de votes, le Président disposera du vote décisif ; Les décisions du Bureau Exécutif sont enregistrées dans un registre sans blancs ni omissions ni modifications, qui est signé par le Président ; Les ordres du jour et les comptes rendus sont mis sur le site web du Réseau dans les 3 semaines suivant la réunion. Le Bureau Exécutif doit garder à la disposition du Conseil des Directeurs un registre à jour de ses résolutions et décisions, ainsi qu un relevé des moyens techniques, matériels et financiers du Réseau. Le Bureau Exécutif se dote des moyens nécessaires pour la mise en œuvre de ces règles. REMUNERATION Les membres du Bureau Exécutif ne reçoivent aucune rémunération en échange du travail qu ils effectuent pour le Réseau. Seul le remboursement des frais est possible. CONSEIL DES DIRECTEURS Les Directeurs des Instituts qui adhèrent à la présente déclaration siègent au Conseil des Directeurs du Réseau. Ce conseil se réunit chaque année, tantôt à l Institut Pasteur, tantôt au siège des autres Instituts de la communauté pasteurienne. Il est présidé par le Directeur Général de l Institut Pasteur. 7

8 Le Conseil des Directeurs élabore la stratégie et assure le suivi des activités en réseau, chaque Institut membre conservant sa liberté d action pour ses activités propres. Le Conseil des Directeurs approuve les comptes et le budget commun du Réseau. L Institut Pasteur assure le secrétariat du Conseil des Directeurs. Il est notamment chargé de coordonner les activités communes aux Instituts du Réseau dans le monde et aux institutions correspondantes. Le Conseil des Directeurs reçoit le rapport annuel du Bureau Exécutif concernant la situation financière du Réseau. Il l approuve avec ou sans modifications, décide le budget de l année suivante, discute les sujets et les questions soumises par le Bureau Exécutif, à l exception de ceux concernant les modifications au présent accord. Les discussions ne seront considérées comme valables que si deux-tiers des membres du Conseil des Directeurs sont présents. NOMINATIONS ET ELECTIONS Tous les membres du Conseil des Directeurs disposent d une voix égale. Le Président du Conseil des Directeurs est le Directeur Général de l Institut Pasteur. Le Vice Président du Conseil des Directeurs pour 3 ans est élu par majorité absolue à vote secret ; il préside le Bureau Exécutif. Le Vice-Président peut représenter le Président à sa demande. Les membres du Bureau Exécutif représentant les 5 régions sont élus par les directeurs de chaque région pour un mandat de 3 ans. III. GESTION DES FONDS BUDGET COMMUN Le budget commun du Réseau est constitué par les cotisations de ses membres, institutions correspondantes et partenaires, les revenus des contrats divers ou de valorisation des actions menées en coopération par des Instituts du Réseau et éventuellement par des dons ou des legs. GESTION FINANCIERE Le budget commun et tous les fonds supplémentaires qui pourraient être obtenus sont gérés selon les règles suivantes : l utilisation du budget commun du Réseau est validée par le Bureau Exécutif ; les fonds obtenus par l Institut Pasteur sont gérés, en fonction des règles propres des bailleurs et des donateurs, par l Institut Pasteur sur la base d actions qu il organise ou d actions validées par le Bureau Exécutif. 8

9 L évaluation des programmes qui seront financés par le budget commun ou qui engageront le Réseau en tant que tel est assurée par un comité indépendant incluant des experts extérieurs. IV. REGLES INTERNES, DISSOLUTION ENTREE EN VIGUEUR Cet accord entre en vigueur dès qu approuvé par le Conseil des Directeurs. REGLES INTERNES De nouvelles règles internes peuvent être élaborées par le Bureau Exécutif sans être considérées comme des modifications au présent accord tant qu elles ne vont pas à l encontre de son esprit. DISSOLUTION En cas de dissolution prononcée par le Conseil des Directeurs, selon les règles de fonctionnement habituelles, le Conseil nommera un ou plusieurs responsables de la redistribution des fonds restants de façon compatible avec les objectifs du Réseau. CONFLITS Les conflits seront résolus selon la loi française. V. MODIFICATION DE L ACCORD DE COLLABORATION La présente déclaration générale est souscrite pour une période de 5 ans à compter de la date à laquelle chaque Institut l aura signée. Aussi doit-elle être signée tous les 5 ans par les Instituts souhaitant rester membres du Réseau. Les termes de l accord seront également examinés en commun par tous les Instituts qui y ont adhéré tous les 5 ans. Un nouveau texte sera éventuellement élaboré à l occasion de la réunion du Conseil des Directeurs la plus proche pour être soumis aux autorités compétentes de chaque Institut dans le cas où il ne serait pas proposé de reconduire la présente déclaration. 9

10 ANNEXE : Charte des Valeurs Pasteuriennes (2004) Les Instituts du Réseau international des Instituts Pasteur s engagent à respecter les principes fondamentaux (notamment d éthique scientifique) ci-dessous, indispensables à la poursuite des missions instituées par Louis Pasteur : Agir constamment de façon responsable et solidaire dans l intérêt général, poursuivre le caractère universel, généreux et humaniste des missions de l Institut Pasteur ; Apporter un concours actif à l amélioration de la santé publique en ayant pour souci constant de la nourrir par la recherche et l innovation ; Respecter les principes éthiques inhérents à la recherche et à ses applications, en particulier l intégrité dans la conduite des travaux scientifiques et la probité dans les relations entre chercheurs ; Faire preuve de rigueur, de dévouement et d efficacité dans l investigation, le diagnostic et les premières réponses à apporter aux nouvelles épidémies ou pathologies émergentes du domaine de compétence des Instituts Pasteur ; Développer la liberté d initiative et l esprit critique du chercheur en l associant à la définition des axes de recherche qu il entend conduire dans le cadre des objectifs stratégiques de son institution ; Maintenir l excellence de la recherche par l évaluation régulière des chercheurs et de la pertinence des programmes et par des formations adaptées ; Développer l enseignement et la formation continue, notamment au bénéfice des chercheurs des pays où sont implantés des Instituts du Réseau, diffuser le savoir et assurer l accès libre à la connaissance ; Favoriser l accès aux innovations et leur exploitation avec une attention particulière pour les pays les plus défavorisés ; Respecter l environnement, préserver une finalité pacifique de la recherche, et agir dans le sens du développement durable. 10

STATUTS DE L ASSOCIATION FRANCOPHONE DES AUTORITES DE PROTECTION DES DONNEES PERSONNELLES MODIFIES LE 22 NOVEMBRE 2013 A MARRAKECH

STATUTS DE L ASSOCIATION FRANCOPHONE DES AUTORITES DE PROTECTION DES DONNEES PERSONNELLES MODIFIES LE 22 NOVEMBRE 2013 A MARRAKECH STATUTS DE L ASSOCIATION FRANCOPHONE DES AUTORITES DE PROTECTION DES DONNEES PERSONNELLES MODIFIES LE 22 NOVEMBRE 2013 A MARRAKECH PREAMBULE Désireuses de donner effet aux déclarations adoptées lors des

Plus en détail

Fonds de dotation OPENAIRINTERFACE REGLEMENT INTERIEUR

Fonds de dotation OPENAIRINTERFACE REGLEMENT INTERIEUR Fonds de dotation OPENAIRINTERFACE REGLEMENT INTERIEUR PREAMBULE : Le Fonds de dotation OPENAIRINTERFACE a été constitué par la signature de Statuts en date du 18 novembre 2014 dans le but de maintenir,

Plus en détail

CRÉATION D UN COMITÉ NATIONAL DANS VOTRE PAYS

CRÉATION D UN COMITÉ NATIONAL DANS VOTRE PAYS CRÉATION D UN COMITÉ NATIONAL DANS VOTRE PAYS PLUS DE TRENTE COMITÉS NATIONAUX EXISTENT DÉJÀ. SEREZ-VOUS LE PROCHAIN PAYS? SOMMAIRE Guide de création d un comité national - 2 1. ÉTAPE 1 : MIEUX CONNAÎTRE

Plus en détail

Société des amis de l IMA

Société des amis de l IMA Société des amis de l IMA Projet de modification des statuts Article 1 er Constitution et dénomination Il est formé une association qui est régie par la loi 1901, le décret du 16 Août 1901, et toutes dispositions

Plus en détail

STATUTS ASSOCIATION RÉSEAU CITÉ DES MÉTIERS

STATUTS ASSOCIATION RÉSEAU CITÉ DES MÉTIERS STATUTS ASSOCIATION RÉSEAU CITÉ DES MÉTIERS ARTICLE 1 OBJETS ET BUTS Il est créé, entre les membres qui adhèrent aux présents statuts, une association dénommée : «Réseau des Cités des Métiers», en référence

Plus en détail

CHARTE DU PARTENARIAT MONDIAL POUR L ÉDUCATION

CHARTE DU PARTENARIAT MONDIAL POUR L ÉDUCATION CHARTE DU PARTENARIAT MONDIAL POUR L ÉDUCATION Dernière mise à jour : novembre 2013 (Décision BOD/2013/11-02) éducation de qualité pour tous les enfants page 1 de 15 Chartre du PME PRÉAMBULE 1.1 Le Partenariat

Plus en détail

Registre des Energiologues de France STATUTS

Registre des Energiologues de France STATUTS Registre des Energiologues de France STATUTS 1. ARTICLE 1 : FORME Suite au dépôt de ces statuts à la Préfecture de la Vienne (Poitiers), il est projeté de former la présente association, à but non lucratif,

Plus en détail

STATUTS DE L OPQIBI. Edition du 08/04/2010

STATUTS DE L OPQIBI. Edition du 08/04/2010 STATUTS DE L OPQIBI Edition du 08/04/2010 Organisme de Qualification de l Ingénierie 104, rue Réaumur - 75002 Paris Tél. : 01.55.34.96.30 - Fax : 01.42.36.51.90 - E-mail : opqibi@wanadoo.fr Site Internet

Plus en détail

ACCORD DE COLLABORATION RESEAU INTERNATIONAL DES INSTITUTS PASTEUR

ACCORD DE COLLABORATION RESEAU INTERNATIONAL DES INSTITUTS PASTEUR ACCORD DE COLLABORATION RESEAU INTERNATIONAL DES INSTITUTS PASTEUR PREAMBULE 3 1. Principes 3 1. 1 Missions du Réseau 3 1. 2 Champs d activité du Réseau 4 2. Engagements 4 2. 1 Participation effective

Plus en détail

STATUTS. Art.3. L'année sociale de l'association commence le 1er juin et se termine le 31 mai de chaque année.

STATUTS. Art.3. L'année sociale de l'association commence le 1er juin et se termine le 31 mai de chaque année. ACCUEIL DES FRANÇAISES À BRUXELLES a.s.b.l. STATUTS Titre 1er. Dénomination, siège, durée, but Article 1er. Il existe une association sans but lucratif sous la dénomination «Accueil des Françaises à Bruxelles

Plus en détail

Statuts de l Association

Statuts de l Association ASSOCIATION DECLAREE SOUS LA LOI DE 1901 Siège social : Chez le Docteur Isabelle Tostivint 13 rue Froissart 75003 PARIS Club des Jeunes Néphrologues Association loi 1901 Statuts de l Association Article

Plus en détail

MANUEL DU CONSEIL D ADMINISTRATION. 22 Janvier 2010

MANUEL DU CONSEIL D ADMINISTRATION. 22 Janvier 2010 MANUEL DU CONSEIL D ADMINISTRATION 22 Janvier 2010 TABLE DES MATIÈRES Introduction 3 Fonctions du Conseil d administration 4 Représentation des membres du Conseil d administration 5 Président et Vice-Présidents

Plus en détail

Statuts de la Confédération des Jeunes Chercheurs

Statuts de la Confédération des Jeunes Chercheurs Statuts de la Confédération des Jeunes Chercheurs Première partie : Formation et composition Article 1 : Fondation Article 2 : Buts Article 3 : Siège social Article 4 : Composition et qualité des membres

Plus en détail

STATUTS DE L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE

STATUTS DE L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE STATUTS DE L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE Adoptés par la 16 e assemblée générale de São Paulo, le 7 mai 2013 Exposé des motifs 1. De l AUPELF à l Agence universitaire de la Francophonie L Association

Plus en détail

STATUTS. Adoptés à Lyon le 8 octobre 2002, modifiés à Namur le 11 octobre 2005, et à Ouagadougou le 25 novembre 2011

STATUTS. Adoptés à Lyon le 8 octobre 2002, modifiés à Namur le 11 octobre 2005, et à Ouagadougou le 25 novembre 2011 STATUTS Adoptés à Lyon le 8 octobre 2002, modifiés à Namur le 11 octobre 2005, et à Ouagadougou le 25 novembre 2011 I - Dénomination, objet, siège, durée, ressources Article 1 er : Dénomination Il est

Plus en détail

STATUTS SANTE BTP ROUEN DIEPPE

STATUTS SANTE BTP ROUEN DIEPPE STATUTS SANTE BTP ROUEN DIEPPE Adoptés par l assemblée générale extraordinaire du 9 novembre 2012 TITRE I CONSTITUTION OBJET SIEGE DUREE Article 1 Constitution, dénomination A l initiative des professionnels

Plus en détail

CHICA - CANADA Community and Hospital Infection Control Association - Canada POLICY & PROCEDURE MANUAL

CHICA - CANADA Community and Hospital Infection Control Association - Canada POLICY & PROCEDURE MANUAL SUBJECT: CHAPTER TERMS OF REFERENCE TEMPLATE - FRENCH PAGE: 1 of 5 MODÈLE POUR LE DÉVELOPPEMENT DU CADRE DE RÉFÉRENCE D UNE SECTION LE CADRE DE RÉFÉRENCE D UNE SECTION de l organisme devrait refléter et

Plus en détail

Regroupement des écoles de pêche francophones (REPF)

Regroupement des écoles de pêche francophones (REPF) Regroupement des écoles de pêche francophones (REPF) Statuts juridiques adoptés lors de l Assemblée générale constitutive et spéciale du Regroupement des écoles de pêche francophones», tenue à l Institut

Plus en détail

Modification des Statuts de la Société Française d Immunologie

Modification des Statuts de la Société Française d Immunologie Novembre 2010 N 122 Société Française d Immunologie Modification des Statuts de la Société Française d Immunologie La modification des statuts de la Société Française d Immunologie a eu pour origine le

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION «LOGEMENT - FRATERNITÉ»

STATUTS DE L ASSOCIATION «LOGEMENT - FRATERNITÉ» STATUTS DE L ASSOCIATION «LOGEMENT - FRATERNITÉ» ARTICLE 1- FORMATION DÉNOMINATION Il est constitué entre les adhérents aux présents statuts et ceux qui adhéreront ultérieurement, une association régie

Plus en détail

Le Département de Loire-Atlantique, représenté par son Président, agissant en sa qualité d exécutif du Département.

Le Département de Loire-Atlantique, représenté par son Président, agissant en sa qualité d exécutif du Département. CONVENTION Relative à la mise en œuvre des actions de prévention spécialisée sur les territoires des villes de Nantes, Saint-Herblain et Rezé ENTRE Le Département de Loire-Atlantique, représenté par son

Plus en détail

Statuts de l Association Vétérinaire Africaine

Statuts de l Association Vétérinaire Africaine 1 Statuts de l Association Vétérinaire Africaine Article premier : Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts, une association dénommée «Association Vétérinaire Africaine» appelée

Plus en détail

Sous le terme de corruption, l association vise toutes les formes de malversations et de manquements, notamment conflits d intérêt, abus de biens

Sous le terme de corruption, l association vise toutes les formes de malversations et de manquements, notamment conflits d intérêt, abus de biens Anticor, association d élus et de citoyens contre la corruption Siège social : 5 avenue des Piliers 94100 Saint-Maur-des-Fossés L association Anticor est inscrite à la Préfecture du Val de Marne sous le

Plus en détail

Statuts de l association de gestion du réseau Gérard CUNY : révisés le 14/05/2007

Statuts de l association de gestion du réseau Gérard CUNY : révisés le 14/05/2007 Statuts associatifs Réseau Gérontologique du Grand Nancy. A la suite de l Assemblée Générale constitutive du 17 mai 2004, il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par

Plus en détail

«Association nationale pour le développement de la qualité dans les hôpitaux et les cliniques»

«Association nationale pour le développement de la qualité dans les hôpitaux et les cliniques» statuts, 24 novembre 2009 «Association nationale pour le développement de la qualité dans les hôpitaux et les cliniques» Statuts I. But Art. 1 Nom et but Sous le nom «Association nationale pour le développement

Plus en détail

RESEAU pour PERSONNES AGEES du PAYS LUNEVILLOIS

RESEAU pour PERSONNES AGEES du PAYS LUNEVILLOIS RESEAU pour PERSONNES AGEES du PAYS LUNEVILLOIS Réseau pour Personnes Agées du Pays Lunévillois Statuts Page 1 Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du

Plus en détail

Résolution adoptée par le Conseil des droits de l homme* 16/21 Réexamen des activités et du fonctionnement du Conseil des droits de l homme

Résolution adoptée par le Conseil des droits de l homme* 16/21 Réexamen des activités et du fonctionnement du Conseil des droits de l homme Nations Unies Assemblée générale Distr. générale 12 avril 2011 Français Original: anglais A/HRC/RES/16/21 Conseil des droits de l homme Seizième session Point 1 de l ordre du jour Questions d organisation

Plus en détail

STATUTS DU RÉSEAU LEXICOLOGIE, TERMINOLOGIE, TRADUCTION, AISBL

STATUTS DU RÉSEAU LEXICOLOGIE, TERMINOLOGIE, TRADUCTION, AISBL Statuts du Réseau Lexicologie, Terminologie, Traduction, AISBL : 1 Réseau Lexicologie, terminologie, traduction ASSOCIATION INTERNATIONALE SANS BUT LUCRATIF c/o Centre de recherche en linguistique appliquée

Plus en détail

Modifications réglementaires

Modifications réglementaires Modifications réglementaires Modifications au règlement intérieur Adoptées par le Conseil d administration du 2 décembre 2007 I) TITRE I - ADHÉRENTS Article 1 : Rattachement des adhérents Les adhérents

Plus en détail

LES BLOUSES ROSES ANIMATION LOISIRS A L'HOPITAL A.L.H Association reconnue d'utilité publique Siège social : 5 rue Barye 75017 PARIS

LES BLOUSES ROSES ANIMATION LOISIRS A L'HOPITAL A.L.H Association reconnue d'utilité publique Siège social : 5 rue Barye 75017 PARIS LES BLOUSES ROSES ANIMATION LOISIRS A L'HOPITAL A.L.H Association reconnue d'utilité publique Siège social : 5 rue Barye 75017 PARIS STATUTS 6 12 2007 I - Présentation de l'association Préambule : Constitution

Plus en détail

CONSTITUTION MODÈLE D UNE SECTION NATIONALE. Préambule

CONSTITUTION MODÈLE D UNE SECTION NATIONALE. Préambule CONSTITUTION MODÈLE D UNE SECTION NATIONALE Préambule www.gopacnetwork.org RECONNAISSANT CONSCIENTS DÉPLORANT ESTIMANT CONSTATANT RÉALISANT RÉITÉRANT la suprémacie des parlements en tant qu institutions

Plus en détail

Statuts CIEP - «Centre International d Enseignement Pétanque» Association Loi de 1901 Basé sur la méthode Claude RALUY Préambule Les jeux dits de

Statuts CIEP - «Centre International d Enseignement Pétanque» Association Loi de 1901 Basé sur la méthode Claude RALUY Préambule Les jeux dits de Statuts CIEP - «Centre International d Enseignement Pétanque» Association Loi de 1901 Basé sur la méthode Claude RALUY Préambule Les jeux dits de «Boules», de pétanque, lyonnaise, jeu provençal sont au

Plus en détail

Règlement intérieur. Approuvé par l Assemblée générale annuelle d EUROCITIES réunie à Lyon le 22 novembre 2005

Règlement intérieur. Approuvé par l Assemblée générale annuelle d EUROCITIES réunie à Lyon le 22 novembre 2005 Règlement intérieur Approuvé par l Assemblée générale annuelle d EUROCITIES réunie à Lyon le 22 novembre 2005 1. CONDITIONS D ADHÉSION 1.1. Membres effectifs et membres associés Les conditions d adhésion

Plus en détail

CHARTE. Club des Partenaires Image & Multimédia de l'ensicaen. Département des Relations Industrielles de l ENSICAEN

CHARTE. Club des Partenaires Image & Multimédia de l'ensicaen. Département des Relations Industrielles de l ENSICAEN Club des Partenaires Image & Multimédia (IM) de l'ensicaen CHARTE Ce document est propriété de ses auteurs. Il ne peut être reproduit ou communiqué à des tiers sans autorisation écrite. de l ENSICAEN Préambule

Plus en détail

CONVENTION CONSTITUTIVE CONVENTION CONSTITUTIVE. Convention approuvée par arrêté préfectoral n

CONVENTION CONSTITUTIVE CONVENTION CONSTITUTIVE. Convention approuvée par arrêté préfectoral n CONVENTION CONSTITUTIVE Convention approuvée par arrêté préfectoral n Vu le Code général des collectivités territoriales, Vu les articles 98 et suivants de la loi 2011-525 du 17 mai 2011 de simplification

Plus en détail

Rapporteur : Louis VILLARET RAPPORT 1.2 ADMINISTRATION GENERALE EVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES : RESEAU REVMED PARTICIPATION AU RESEAU REVMED, RESEAU MEDITERRANEEN DE COLLECTIVITES POUR L EVALUATION

Plus en détail

souri SEL Système d échange local

souri SEL Système d échange local souri SEL Système d échange local Statuts de l association ARTICLE 1 : Nom et siège Entre toutes les personnes qui adhèrent aux présents statuts, il est formé une association dénommée souri SEL Cette association

Plus en détail

Profil, fonctions, règles de désignation et statut du Secrétaire général et du Secrétaire général adjoint

Profil, fonctions, règles de désignation et statut du Secrétaire général et du Secrétaire général adjoint Écoles Européennes Bureau du Secrétaire général Secrétariat général Réf. : 2010-D-362-fr-6 Orig. : en Version : fr Profil, fonctions, règles de désignation et statut du Secrétaire général et du Secrétaire

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR PREAMBULE. Principes généraux inspirant le règlement de l'adapei 35 Les papillons blancs d Ille-et- Vilaine (1)

REGLEMENT INTERIEUR PREAMBULE. Principes généraux inspirant le règlement de l'adapei 35 Les papillons blancs d Ille-et- Vilaine (1) REGLEMENT INTERIEUR PREAMBULE Principes généraux inspirant le règlement de l'adapei 35 Les papillons blancs d Ille-et- Vilaine (1) a) Confiance mutuelle : Les membres de l'adapei 35 étant personnellement

Plus en détail

FONDATION SAINT JEAN DE DIEU

FONDATION SAINT JEAN DE DIEU STATUTS FONDATION SAINT JEAN DE DIEU PRÉAMBULE La Fondation Saint Jean de Dieu a pour objet de poursuivre une œuvre âgée de plus de quatre siècles en France, fondée sur l inspiration originelle de Saint

Plus en détail

Contrat Type. A.S.B.L. - Statuts

Contrat Type. A.S.B.L. - Statuts http://www.droitbelge.net infos@droitbelge.net A.S.B.L. - Statuts Auteur: Me François Collon, avocat AVERTISSEMENT Ce document est une version d évaluation du contrat. Il a pour seul objectif de vous informer

Plus en détail

RES4MED Renewable Energy Solutions for the MEDiterranean STATUTS

RES4MED Renewable Energy Solutions for the MEDiterranean STATUTS RES4MED Renewable Energy Solutions for the MEDiterranean STATUTS Table des matières SECTION I... 4 FONDATION, TITRE, MEMBRES, SIEGE SOCIAL, DUREE, OBJET ET ACTIVITES... 4 ARTICLE 1ER... 4 FONDATION ET

Plus en détail

Statuts du Club des Aînés de Pfulgriesheim

Statuts du Club des Aînés de Pfulgriesheim Statuts du Club des Aînés de Pfulgriesheim TITRE I : DENOMINATION - ETHIQUE Article 1 er : dénomination. Article 2 : but de l association TITRE II : COMPOSITION, OBJET ET ADHESION Article 3 : composition

Plus en détail

Convention constitutive du GROUPEMENT d INTÉRÊT SCIENTIFIQUE. dénommé G.I.S. Institut Européen de Recherche sur la

Convention constitutive du GROUPEMENT d INTÉRÊT SCIENTIFIQUE. dénommé G.I.S. Institut Européen de Recherche sur la Convention constitutive du GROUPEMENT d INTÉRÊT SCIENTIFIQUE dénommé G.I.S. Institut Européen de Recherche sur la Formation et l Analyse de l Activité IERFA Entre : Institution Centre d'études et de recherches

Plus en détail

Les rôles et responsabilités du conseil : l exercice d une bonne gouvernance

Les rôles et responsabilités du conseil : l exercice d une bonne gouvernance Modifiée : Page 1 de 8 Préambule En vertu de la Loi sur l éducation, le conseil scolaire, dont ses membres ont été dûment élus, est tenu de promouvoir le rendement des élèves et leur bien-être, de veiller

Plus en détail

POLITIQUE SUR LES BANQUES DE DONNÉES ET DE MATERIEL BIOLOGIQUE À DES FINS DE RECHERCHE

POLITIQUE SUR LES BANQUES DE DONNÉES ET DE MATERIEL BIOLOGIQUE À DES FINS DE RECHERCHE POLITIQUE SUR LES BANQUES DE DONNÉES ET DE MATERIEL BIOLOGIQUE À DES FINS DE RECHERCHE Adoptée par le Comité d éthique de la recherche et le Conseil d administration du CHU Sainte-Justine le 16 juin 2004

Plus en détail

STATUTS ET RÈGLEMENTS

STATUTS ET RÈGLEMENTS STATUTS ET RÈGLEMENTS Adoptés le 30 mai 1997 Révisés le 31 mars 2008 Dernière révision le 18 mai 2013 Table des matières Article 1 : Nom 3 Article 2 : Siège social. 3 Article 3 : Année financière 3 Article

Plus en détail

FEDERATION NATIONALE DES ASSOCIATIONS DE L'AIDE FAMILIALE POPULAIRE / CSF

FEDERATION NATIONALE DES ASSOCIATIONS DE L'AIDE FAMILIALE POPULAIRE / CSF FEDERATION NATIONALE DES ASSOCIATIONS DE L'AIDE FAMILIALE POPULAIRE / CSF STATUTS Adoptés par l'assemblée Générale Extraordinaire du 17 septembre 1988, modifiés par l Assemblée Générale Extraordinaire

Plus en détail

MODÈLE DE RÉGLEMENT D ORDRE INTÉRIEUR D UNE ASBL POUVOIR ORGANISATEUR

MODÈLE DE RÉGLEMENT D ORDRE INTÉRIEUR D UNE ASBL POUVOIR ORGANISATEUR MODÈLE DE RÉGLEMENT D ORDRE INTÉRIEUR D UNE ASBL POUVOIR ORGANISATEUR PRÉAMBULE Le présent document est un modèle mis à la disposition des ASBL PO de l enseignement catholique s inspirant des principes

Plus en détail

«CONSTRUIRE ENSEMBLE UNE PLACE POUR TOUS LES JEUNES»

«CONSTRUIRE ENSEMBLE UNE PLACE POUR TOUS LES JEUNES» STATUTS ARML-idf Préambule A la suite de l ordonnance du 26 mars 1982, les premières missions locales se sont créées en Ile-de-France, à l initiative des collectivités locales Avec l appui - de l État

Plus en détail

Statuts de l ASP. ASP Fondatrice, Accompagnement, développement en Soins Palliatifs

Statuts de l ASP. ASP Fondatrice, Accompagnement, développement en Soins Palliatifs Statuts de l ASP Création : Dépôt légal 13 décembre 1984 Journal officiel du 2 janvier 1985 Modifications des statuts approuvées par l Assemblée générale des 17 mai 1999, 06 mai 2003, 17 mai 2005 et 22

Plus en détail

STATUTS. Article 1 : Constitution

STATUTS. Article 1 : Constitution STATUTS Article 1 : Constitution Il est constitué entre les adhérents aux présents statuts et ceux qui y adhèreront ultérieurement une Association régie par les articles 21 à 79 du Code Civil Local découlant

Plus en détail

ANNEXE. L Organisation des Nations Unies pour l éducation, la science et la culture,

ANNEXE. L Organisation des Nations Unies pour l éducation, la science et la culture, Annexe page 1 ANNEXE PROJET D ACCORD ENTRE LE GOUVERNEMENT DU ROYAUME DU MAROC ET L ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L EDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE (UNESCO) CONCERNANT LA CREATION D UN CENTRE

Plus en détail

STATUTS AGENCE LOCALE DE L ENERGIE TITRE 1 OBJET ET COMPOSITION

STATUTS AGENCE LOCALE DE L ENERGIE TITRE 1 OBJET ET COMPOSITION STATUTS AGENCE LOCALE DE L ENERGIE TITRE 1 OBJET ET COMPOSITION ARTICLE 1. FORME ET DENOMINATION Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association par la loi du 1 er juillet 1901 et

Plus en détail

Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE)

Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE) POUR L AVANCEMENT ET L INNOVATION EN ENSEIGNEMENT Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE) Information générale et processus de mise en candidature Miser sur l innovation en formation pour

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION

STATUTS DE L ASSOCIATION STATUTS DE L ASSOCIATION SESAME AUTISME RHONE-ALPES Adopté à l Assemblée Générale Extraordinaire du 14 décembre 2011 Auteur Sésame Autisme Rhône-Alpes Date : 14 décembre 2011 Fichier Statuts-SARA-VV_AGE-2011.docx

Plus en détail

Cluster Rhône-Alpes Éco-énergies Statuts

Cluster Rhône-Alpes Éco-énergies Statuts Cluster Rhône-Alpes Éco-énergies Statuts TITRE 1 Forme - Dénomination - Objet - Siège - Durée ARTICLE 1 - FORME L'Association a été constituée le 28 novembre 2006 sous la forme d'une Association de la

Plus en détail

10900, rue des Montagnards Beaupré (QC) G0A 1E0 Tél : 418-827-4193 Fax : 418-827-6856. Règlements Généraux

10900, rue des Montagnards Beaupré (QC) G0A 1E0 Tél : 418-827-4193 Fax : 418-827-6856. Règlements Généraux CENTRE DE LA PETITE ENFANCE LA PELUCHE 10900, rue des Montagnards Beaupré (QC) G0A 1E0 Tél : 418-827-4193 Fax : 418-827-6856 Règlements Généraux Adoptés par le conseil d administration du 17 janvier 2013

Plus en détail

ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE «THEATRE DE BOURG-EN-BRESSE» STATUTS

ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE «THEATRE DE BOURG-EN-BRESSE» STATUTS ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE «THEATRE DE BOURG-EN-BRESSE» STATUTS EXPOSE DES MOTIFS Le Théâtre de Bourg-en-Bresse constitue aujourd hui un équipement culturel notoire en matière de spectacle

Plus en détail

RÈGLEMENT GÉNÉRAL DES LABORATOIRES DE L UNIVERSITÉ PARIS 8 VINCENNES SAINT-DENIS. (Approuvé par le CA séance du 30 septembre 2011)

RÈGLEMENT GÉNÉRAL DES LABORATOIRES DE L UNIVERSITÉ PARIS 8 VINCENNES SAINT-DENIS. (Approuvé par le CA séance du 30 septembre 2011) RÈGLEMENT GÉNÉRAL DES LABORATOIRES DE L UNIVERSITÉ PARIS 8 VINCENNES SAINT-DENIS (Approuvé par le CA séance du 30 septembre 2011) Vu le code de l Education et notamment ses articles L612-7 et L713-1 Vu

Plus en détail

SYGENE L alliance des généalogistes professionnels

SYGENE L alliance des généalogistes professionnels SYGENE L alliance des généalogistes professionnels Syndicat professionnel initialement déclaré sous la terminologie : Chambre Syndicale des Généalogistes et Héraldistes de France (C.S.G.H.F.) le 28 mars

Plus en détail

Association suisse des services d'aide et de soins à domicile. Statuts

Association suisse des services d'aide et de soins à domicile. Statuts Association suisse des services d'aide et de soins à domicile Statuts Association suisse des services d'aide et de soins à domicile, Secrétariat central, Sulgenauweg 38, Case postale 1074, 3000 Berne 23

Plus en détail

Le présent Règlement Intérieur précise et compète les dispositions de la Convention de Libreville portant création du RIARC.

Le présent Règlement Intérieur précise et compète les dispositions de la Convention de Libreville portant création du RIARC. VERSION MODIFIEE DU RÈGLEMENT INTÉRIEUR ET FINANCIER TITRE I : REGLEMENT INTERIEUR. Article 1 er : OBJET Le présent Règlement Intérieur précise et compète les dispositions de la Convention de Libreville

Plus en détail

CONSEIL DE SURVEILLANCE REGLEMENT INTERIEUR

CONSEIL DE SURVEILLANCE REGLEMENT INTERIEUR CONSEIL DE SURVEILLANCE REGLEMENT INTERIEUR Version approuvée par le Conseil de surveillance du 10 mai 2012 1 CONSEIL DE SURVEILLANCE REGLEMENT INTERIEUR Suite aux modifications apportées par le décret

Plus en détail

STATUTS COMITE D ORGANISATION EVENEMENT DISCIPLINE - DATE LIEU - DEPARTEMENT

STATUTS COMITE D ORGANISATION EVENEMENT DISCIPLINE - DATE LIEU - DEPARTEMENT STATUTS COMITE D ORGANISATION EVENEMENT DISCIPLINE - DATE LIEU - DEPARTEMENT STATUT TYPE C.O. M.I.O. - version initiale Page 1 de 15 SOMMAIRE ARTICLE 1 : FORME... 3 ARTICLE 2 : DENOMINATION... 3 ARTICLE

Plus en détail

Statuts de l association France Blues

Statuts de l association France Blues Statuts de l association France Blues Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts, une association, conformément aux dispositions de la loi du 1 er juillet 1901 dénommée «France Blues» Article

Plus en détail

LES AMIS ET AMIES DE LA BIBLIOTHÈQUE PUBLIQUE DU CANTON DE RUSSELL CONSTITUTION ET RÈGLEMENT

LES AMIS ET AMIES DE LA BIBLIOTHÈQUE PUBLIQUE DU CANTON DE RUSSELL CONSTITUTION ET RÈGLEMENT LES AMIS ET AMIES DE LA BIBLIOTHÈQUE PUBLIQUE DU CANTON DE RUSSELL ARTICLE 1 NOM ET DÉFINITIONS CONSTITUTION ET RÈGLEMENT 1.1 Le groupe sera connu sous le nom de Les Amis et amies de la Bibliothèque publique

Plus en détail

AMIDON 45 STATUTS. Mis à Jour le 27 juin 2005

AMIDON 45 STATUTS. Mis à Jour le 27 juin 2005 AMIDON 45 STATUTS Mis à Jour le 27 juin 2005 ARTICLE 1 CONSTITUTION ET DENOMINATION Lors de l Assemblée Générale Constitutive du 20 mars 1996, il a été fondé entre les adhérents aux présents statuts une

Plus en détail

STATUTS DE L ARRCO Approuvés par arrêté ministériel du 24 octobre 2013

STATUTS DE L ARRCO Approuvés par arrêté ministériel du 24 octobre 2013 STATUTS DE L ARRCO Approuvés par arrêté ministériel du 24 octobre 2013 STATUTS DE L ARRCO TABLE DES ARTICLES TITRE I - DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article 1 - Constitution Article 2 - Siège social Article 3

Plus en détail

STATUTS Approuvés par l arrêté du 17 décembre 1998 (journal officiel du 29 décembre 1998)

STATUTS Approuvés par l arrêté du 17 décembre 1998 (journal officiel du 29 décembre 1998) SOCIETE DES ANCIENS ELEVES DE L ECOLE NATIONALE SUPERIEURE D ARTS ET METIERS Fondée en 1846 Reconnue d utilité publique par décret du 4 avril 1860 et d intérêt général le 31 mai 1961 STATUTS Approuvés

Plus en détail

STATUTS ET REGLEMENTS DE L ASSOCIATION «MONTPELLIER AGGLO ATHLETIC MEDITERRANEE»

STATUTS ET REGLEMENTS DE L ASSOCIATION «MONTPELLIER AGGLO ATHLETIC MEDITERRANEE» STATUTS ET REGLEMENTS DE L ASSOCIATION «MONTPELLIER AGGLO ATHLETIC MEDITERRANEE» DENOMINATION OBJET SIEGE DUREE TITRE 1 : PREAMBULE L association appelée «MONTPELLIER AGGLO ATHLETIC MEDITERRANEE» (MAAM),

Plus en détail

Charte du comité consultatif des Actionnaires d Orange

Charte du comité consultatif des Actionnaires d Orange Charte du comité consultatif des Actionnaires d Orange Dans le cadre de sa bonne gouvernance, Orange souhaite améliorer de manière continue la qualité de ses relations et de sa communication avec les actionnaires

Plus en détail

STATUTS TYPES DES ASSOCIATIONS DE L U.A.I.C.F.

STATUTS TYPES DES ASSOCIATIONS DE L U.A.I.C.F. UNION ARTISTIQUE ET INTELLECTUELLE DES CHEMINOTS FRANÇAIS STATUTS TYPES DES ASSOCIATIONS DE L U.A.I.C.F. TITRE I - CONSTITUTION - OBJET - SIÈGE SOCIAL - DURÉE Article 1 : Constitution et dénomination Il

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE Décret n o 2006-501 du 3 mai 2006 relatif au fonds pour l insertion des personnes handicapées dans la fonction publique NOR

Plus en détail

Règlement intérieur du Groupement Philatélique Régional d Alsace et de Belfort

Règlement intérieur du Groupement Philatélique Régional d Alsace et de Belfort Règlement intérieur du Groupement Philatélique Régional d Alsace et de Belfort Région fédérée n VI Abréviations utilisées : FEDERATION = la Fédération Française des Associations Philatéliques GPRAB = Groupement

Plus en détail

L Institut Royal de Formation des Cadres de la Jeunesse et des Sports

L Institut Royal de Formation des Cadres de la Jeunesse et des Sports L Institut Royal de Formation des Cadres de la Jeunesse et des Sports Règlement intérieur du conseil de l Institut Royal de Formation des Cadres de la Jeunesse et des Sports Titre premier : Dispositions

Plus en détail

STATUTS «CONFLUENCE, PAYS D APT EN MOUVEMENT» Association déclarée par application de la Loi du 1 er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901.

STATUTS «CONFLUENCE, PAYS D APT EN MOUVEMENT» Association déclarée par application de la Loi du 1 er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901. STATUTS «CONFLUENCE, PAYS D APT EN MOUVEMENT» Association déclarée par application de la Loi du 1 er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901. PREAMBULE Le Pays d'apt constitue un bassin de vie cohérent

Plus en détail

GUIDE DE PROCEDURES DU GROUPE DES AMIS DU PARAGRAPHE 47

GUIDE DE PROCEDURES DU GROUPE DES AMIS DU PARAGRAPHE 47 47. Nous sommes conscients de l importance de la communication, par les entreprises, d informations sur l impact environnemental de leurs activités et les encourageons, en particulier s agissant des entreprises

Plus en détail

RESEAU DE FORMATION INITIALE MARIE CURIE

RESEAU DE FORMATION INITIALE MARIE CURIE ANNEXE III DISPOSITIONS SPÉCIFIQUES RESEAU DE FORMATION INITIALE MARIE CURIE [BÉNÉFICIAIRE UNIQUE] III.1 Définitions Outre les définitions figurant à l article II.1, les définitions suivantes s appliquent

Plus en détail

REGLEMENT D ORDRE INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION

REGLEMENT D ORDRE INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION REGLEMENT D ORDRE INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION Le présent règlement d ordre intérieur a été adopté par le Conseil d Administration d Econocom Group SA/NV («Econocom»), ci-après également dénommé

Plus en détail

STATUTS TITRE I DISPOSITIONS GENERALES

STATUTS TITRE I DISPOSITIONS GENERALES Immeuble Axe Etoile 103-105 rue des Trois Fontanot 92000 Nanterre association déclarée régie par la loi du 1 er juillet 1901 GERP enregistré à l ACP sous le n 477 654 743 / GP1 STATUTS TITRE I DISPOSITIONS

Plus en détail

Association Départementale de Protection Civile

Association Départementale de Protection Civile PREAMBULE Vu, - Le vote du Conseil d administration du 11 Décembre 2009 - La résolution du bureau du 30 septembre 1997, - Les statuts approuvés le 10 juillet 1969, - Les statuts du règlement de la F.N.P.C.,

Plus en détail

STATUTS ASSOCIATION DES PRODUCTEURS DE LAIT LACTALIS CRAON

STATUTS ASSOCIATION DES PRODUCTEURS DE LAIT LACTALIS CRAON STATUTS ASSOCIATION DES PRODUCTEURS DE LAIT LACTALIS CRAON ARTICLE 1 : CONSTITUTION Il est fondé entre les adhérents, et toutes les personnes physiques ou morales qui adhéreront ultérieurement, une association,

Plus en détail

FONDATION DE RECHERCHE EN ADMINISTRATION DE L UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE (F.R.A.U.S.) Règlements généraux

FONDATION DE RECHERCHE EN ADMINISTRATION DE L UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE (F.R.A.U.S.) Règlements généraux FACULTÉ D ADMINISTRATION FONDATION DE RECHERCHE EN ADMINISTRATION DE L UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE (F.R.A.U.S.) Règlements généraux Version 1 Adoptés par le conseil d administration : 2000-06-13 Ratifiés

Plus en détail

ﻝﻭﻷﺍ ﺏﺎـــﺒﻟﺍ ﻝﻭﻷﺍ ﻞﺼﻔﻟﺍ ﺔﻣﺎﻋ ﻡﺎﻜﺣﺃ ـ ﻩﺍﺪﻣﻭ ﺔﻴﻌﻤﳉﺍ ﻞﻤﻋ ﺓ ﺪﻣ ـ ﺮﻘﳌﺍ ـ

ﻝﻭﻷﺍ ﺏﺎـــﺒﻟﺍ ﻝﻭﻷﺍ ﻞﺼﻔﻟﺍ ﺔﻣﺎﻋ ﻡﺎﻜﺣﺃ ـ ﻩﺍﺪﻣﻭ ﺔﻴﻌﻤﳉﺍ ﻞﻤﻋ ﺓ ﺪﻣ ـ ﺮﻘﳌﺍ ـ الجمهورية الجزاي رية الديمقراطية الشعبية وزارة الداخلية والجماعات المحلية القانون الا ساسي النموذجي للجمعيات ﻣﻼﺣﻈﺔ : ﺗﻀﻊ ﻣﺼﺎﻟﺢ وزارة اﻟﺪاﺧﻠﯿﺔ واﻟﺠﻤﺎﻋﺎت اﻟﻤﺤﻠﯿﺔ ھﺬا اﻟﻘﺎﻧﻮن اﻷﺳﺎﺳﻲ اﻟﻨﻤﻮذﺟﻲ ﺗﺤﺖ ﺗﺼﺮف اﻟﻤﻮاﻃﻨﯿﻦ

Plus en détail

Statuts de la Fondation du Cnam

Statuts de la Fondation du Cnam Statuts de la Fondation du Cnam Le conseil d administration du Conservatoire national des arts et métiers (Cnam) a décidé de créer une fondation universitaire et en a approuvé les statuts le 29 juin 2011.

Plus en détail

Règlement Intérieur de fonctionnement

Règlement Intérieur de fonctionnement ENVOL ISERE AUTISME - Reconnue d intérêt général - Association Affiliée Autisme France - B.P. N 60241 Tél :06 60 72 07 58 38305 BOURGOIN-JALLIEU Cedex Correspondant Grenoble/Grésivaudan/Sud Isère 06 70

Plus en détail

Statuts approuvés par l'a.g. extraordinaire 6 juin 2015

Statuts approuvés par l'a.g. extraordinaire 6 juin 2015 Statuts approuvés par l'a.g. extraordinaire 6 juin 2015 Chapitre I - Dénomination, siège, but et objet Article 1er. L association est dénommée Réseau Financité ; son siège social est établi à 5000 Namur,

Plus en détail

Conseil d administration Genève, novembre 2007 PFA POUR DÉCISION. Budgets proposés pour les comptes extrabudgétaires en 2008-09

Conseil d administration Genève, novembre 2007 PFA POUR DÉCISION. Budgets proposés pour les comptes extrabudgétaires en 2008-09 BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GB.300/PFA/4/2 300 e session Conseil d administration Genève, novembre 2007 Commission du programme, du budget et de l administration PFA POUR DÉCISION QUATRIÈME QUESTION

Plus en détail

Charte de gouvernement d entreprise du Crédit Coopératif

Charte de gouvernement d entreprise du Crédit Coopératif Charte de gouvernement d entreprise du Crédit Coopératif Adoptée par le Conseil d administration du 15 septembre 2005 1 PREAMBULE Le Groupe CREDIT COOPERATIF constitue une branche spécialisée de la coopération

Plus en détail

Société Française de Nanomédecine. SFNano STATUTS

Société Française de Nanomédecine. SFNano STATUTS Dr Nathalie Mignet Siège social : Faculté des Sciences Pharmaceutiques INSERM U1022 - CNRS UMR8151 4, avenue de l observatoire 75006 PARIS 01 53 73 95 81 http://www.sfnano.fr Société Française de Nanomédecine

Plus en détail

Règlement intérieur du CHSCT spécial enquêteurs de l Insee

Règlement intérieur du CHSCT spécial enquêteurs de l Insee REGLEMENT INTERIEUR DES COMITES D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL DE CENTRALE, DE PROXIMITE ET SPECIAUX DES MINISTERES ECONOMIQUE ET FINANCIER Règlement intérieur du CHSCT spécial enquêteurs

Plus en détail

Formation des formateurs

Formation des formateurs Organisation des Nations Unies Département des opérations de maintien de la paix Département de l appui aux missions Réf. 2009.24 Procédures opérationnelles permanentes Formation des formateurs Approbation

Plus en détail

CHAPITRE III: L ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE

CHAPITRE III: L ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE CHAPITRE III: L ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.1 : L ENSEIGNEMENT SOUS-SECTION 3.1.1 : LES ÉTUDES DE PREMIER CYCLE PROCÉDURE RELATIVE À L ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DES ENSEIGNEMENTS AU PREMIER CYCLE

Plus en détail

Schéma de développement des achats socialement responsables

Schéma de développement des achats socialement responsables Schéma de développement des achats socialement responsables Historique des clauses sociales et enjeux cadre législatif Les décrets de 2001, 2004 et enfin 2006 portant code des marchés publics, ont introduit

Plus en détail

UNION FLEURS. International Flower Trade Association / Association internationale du commerce des fleurs. Statuts

UNION FLEURS. International Flower Trade Association / Association internationale du commerce des fleurs. Statuts UNION FLEURS International Flower Trade Association / Association internationale du commerce des fleurs Statuts I. Dénomination, siège social, objet Article 1 - Nom Il est constitué par la présente une

Plus en détail

DÉLIBÉRATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE L UNIVERSITÉ DE LA ROCHELLE

DÉLIBÉRATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE L UNIVERSITÉ DE LA ROCHELLE DÉLIBÉRATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE L UNIVERSITÉ DE LA ROCHELLE LE CONSEIL D ADMINISTRATION Délibération n 2010-07-05-4 : Statuts de la fondation universitaire de l université de La Rochelle Séance

Plus en détail

Exemple de statuts pour la constitution d une association à but non lucratif, régie par la loi du 1er Juillet 1901

Exemple de statuts pour la constitution d une association à but non lucratif, régie par la loi du 1er Juillet 1901 Exemple de statuts pour la constitution d une association à but non lucratif, régie par la loi du 1er Juillet 1901 proposé par la Fédération Française d Airsoft version 1.0 du 14 décembre 2015 Licence

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION Mis à jour le 4 mars 2015 PREAMBULE Le conseil d administration d ARKEMA (la «Société») a arrêté le présent règlement intérieur contenant le recueil des

Plus en détail

CONSTITUTION. Congrès national des cadres en immobilier public fondé à l Université Queen s, Kingston

CONSTITUTION. Congrès national des cadres en immobilier public fondé à l Université Queen s, Kingston CONSTITUTION Congrès national des cadres en immobilier public fondé à l Université Queen s, Kingston Statuts et règlements comprenant les modifications apportées dans le cadre de l Assemblée générale annuelle,

Plus en détail