Projet Mécatronique S4. Plateau élévateur

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Projet Mécatronique S4. Plateau élévateur"

Transcription

1 Projet Mécatronique S4 Plateau élévateur Réalisé par El Khairi Neji Desfontaine Jonas 2013~

2 Spécification Technique des Besoins (STB) Projet : Plateau élévateur Réf. : STB001 Organisme émetteur : Groupe 1 ENSIBS 1 er année Nom de l auteur : El Khairi Neji Desfontaines Jonas Mail : Date d émission : 21 /12/2013 Signature : K.Neji D.Jonas Vérification Nom Date Signature El Khairi Neji 20 /12/2013 K.Neji Desfontaines Jonas 20 /12/2013 D.Jonas Approbation Nom Date Signature El khairi Neji 20 /12/2013 K.Neji Desfontaines Jonas 20 /12/2013 D.Jonas 1

3 Contenu Présentation générale de l organisme ) Présentation générale de l organisme ) Missions et objectifs stratégiques de l organisme ) Organisation générale de l organisme ) Contraintes générales de l organisme... 3 Présentation générale du système attendu... 4 A. Introduction... 4 B. Présentation de l utilisation et des missions du système ) Présentation générale du systeme ) Description des plaques à porter ) Contraintes et besoins du système :... 5 C. Récapitulatif... 6 Conception de l élévateur... 7 A. Les différentes solutions envisagés... 7 B. Description de la solution choisie... 8 C. Justification des caractéristiques techniques... 8 D. Justification des spécifications E. Le modèle CAO 3D F. Nomenclature du système... 0 G. Estimation du poids de système :... 1 H. Chiffrage du coût du système :... 0 Conclusion

4 Présentation générale de l organisme 1) Présentation générale de l organisme Le système à concevoir est une demande de l école nationale supérieure des ingénieurs de Bretagne sud (ENSIBS) représenté par M. Stéphane BOCHARD. 2) Missions et objectifs stratégiques de l organisme La mission principale de l'organisme est la formation de niveaux ingénieurs. Ses activités annexes sont des missions d'expertises, de sous-traitance pour le monde industriel. 3) Organisation générale de l organisme L'organisme se décompose en 3 filières : mécatronique, génie informatique et génie industriel. La formation s étale sur 3 ans. 4) Contraintes générales de l organisme Les contraintes de l organisme sont principalement un budget limité alloué à chaque projet. Il faut aussi faire avec les outils à disposition. 3

5 Présentation générale du système attendu A. Introduction Le système à développer est un système de plateau élévateur asservi. Il a pour but de pouvoir accueillir un nombre quelconque de plaques plastique et de garantir une hauteur constante du haut de la pile. Ceci quel que soit le nombre de plaques (inferieur au maximum N). B. Présentation de l utilisation et des missions du système 1) Présentation générale du systeme Le système de plateau élévateur se comporte de deux parties : La partie mécanique : Elle se compose elle même de deux parties, le châssis servant de base au système et la partie mobile, portant les pièces et permettant ainsi de modifier la hauteur de la pile. La force permettant le déplacement est fournie par un moteur Lego. La partie électronique : Elle regroupe les capteurs et la commande qui vont nous permettre de déterminer le poids des pièces afin de déterminer le nombre de pièces et d ajuster la hauteur en fonction. Cette partie sera effectuée au second semestre 2) Description des plaques à porter Il existe deux types de plaque que le système doit porter, ce sont les suivantes : Plaque 1 : taille : longueur1 = largeur1 = 99 à 105 mm ; hauteur1 = 9.5 à 10mm masse : m1 = 136 à 146 g Couleur : blanche 4

6 Plaque 2 : taille : longueur2 = largeur2 = 99 à 101 mm ; hauteur2 = 2,0 à 2,2mm masse : m2 = 30 à 32 g Couleur : jaune 3) Contraintes et besoins du système : Nous allons présenter ici les différentes contraintes et besoins du système sous forme d un tableau. Besoins Le plateau peut contenir plusieurs types de pièces à la fois La face supérieure des pièces doit être maintenue de façon automatique à une hauteur de Références B1 B2 référence H. Le système doit réaliser la pesée des pièces Le système doit identifier les pièces non conformes niveau poids. (+/- 5g) Le plateau doit retrouver sa position de référence en un temps limité (1s) Le nombre de pièces minimal supportées par le plateau est 5 pièces La hauteur de référence H est ajustable et de 100 mm (+/- 10 mm de tolérance) La stabilité des pièces sur le plateau doit être garantie Le système doit avoir une longueur maximale de 180 mm (+10 mm de tolérance) Le système doit avoir une largeur maximale de 150 mm (+5 mm de tolérance) Le système doit avoir une hauteur maximale de 120 mm (+10 mm de tolérance) L erreur de la position par rapport à la référence est de +/- 2 mm au maximum avec une B3 B4 B5 B6 B7 C1 C2 C3 C4 C5 tolérance inférieur à +/- 5 mm 5

7 C. Récapitulatif Voici le résumé des exigences principales à respecter : Spécification Valeur Exigence Tolérance Longueur 180 mm Maximum +10 mm Largeur 150 mm Maximum +5 mm Hauteur 120 mm Maximum +10 mm Nombre de pièces N 5 Minimum aucune hauteur de référence H 100 mm ajustable +/- 10 mm erreur de position / référence +/- 2 mm Maximum <+/- 5 mm temps retour position référence 1 s Maximum +1 s Détection pièce non conforme +/- 5 g Maximum <+/- 10 g Voici un schéma descriptif du système attendu : 6

8 A. Les différentes solutions envisagés Conception de l élévateur Nous avions commencé par envisager une solution de type cric mais celle ci demandait de nombreuses pièces et aux premiers essais nous nous sommes rendu compte que cette solution était volumineuse. C est pour cela que nous avons décidé de nous inspirer de ce qui se fait sur les charriots élévateurs de manutention. Nous avions pensé à une chaine entre deux engrenages sur lequel est accroché un plateau. Cette solution était plutôt efficace mais par manque de longueur de chaine disponible, nous avons opté pour le même système avec des poulies et du câble à la place des chaine. Voici notre système : 7

9 B. Description de la solution choisie Projet Mécatronique S4 Afin de mieux comprendre le système choisi, voici le schéma cinématique. Chaque classe d équivalence a un couleur différente : Liaison pivot Axe Z, centre B B Poulie Liaison glissière Axe Y Courroie de transmission Y x Liaison pivot Axe Z, centre E E Chassi Poulie Le moteur entraine en rotation la poulie du bas. Le mouvement de rotation est transmis à la poulie du haut grâce à la courroie (les câbles). Le plateau élévateur est fixé sur cette courroie et suit le mouvement de monté descente. C est un système à la cinématique simple qui permet l utilisation de peu de pièces et qui est relativement facile à mettre en place. C. Justification des caractéristiques techniques Nous cherchons à déterminer si le système que nous avons choisi, permet grâce au moteur fourni, de soulever la charge voulue. Voici une illustration du problème : Py Py Y x Cz 8

10 Nous nous plaçons dans le cas extrême ou nous devons soulever 5 grosses plaques. Cela fait un total de 146g x 5 = 730g et donc une force de 7,3N. Le bras de levier par rapport à l axe du moteur est 1 cm. Le moteur doit donc fournir un couple de 7,3 N.cm. Nous regardons alors sur le graphique des caractéristiques moteur. Nous sommes alimenté avec des batteries, la tension d alimentation est donc de 7,2V. Le moteur dont nous disposons est donc assez puissant pour soulever la charge, nous sommes loin du couple maximum qui est d un peu moins de 20N.cm. Nous cherchons maintenant à determiner si notre système peut atteindre sa position voulue en moins de 1 seconde. Pour cela nous regardons la vitesse du moteur en fonction du couple que nous venons de determiner. 9

11 Le moteur devrait tourner à 100 tr/min (10,47 rad/sec) sous la condition de chargement maximum. Comme nous connaissons le rayon de la poulie (1cm) cela fait un déplacement vertical de 10,47cm/sec. Etant donné que la hauteur de 5 plaques équivaut à 5 cm, le déplacement s effectuera en moins de 1 seconde. Ces résultats ont bien été vérifiés lors des tests. D. Justification des spécifications Nous allons, ici, justifier le respect des différentes contraintes et besoins du système. B1 : Le plateau peut contenir plusieurs types de pièces à la fois Le capteur de poids captera les augmentations de masse sur le plateau et on pourra en déduire le type de pièce ajouté. B2 : La face supérieure des pièces doit être maintenue de façon automatique à une hauteur de référence H. Ce besoin sera satisfait par l asservissement en hauteur du plateau élévateur en fonction du nombre de plaques présentent sur le plateau. Ce nombre de pièce sera calculé avec le capteur de poids. La position du plateau sera déterminée grâce au codeur intégré au moteur. Un capteur fin de course permettra d initialiser le système au «zéro». Tout cela sera fait au prochain semestre. 10

12 B3 : Le système doit réaliser la pesée des pièces Pour répondre à ce besoin nous allons utiliser un capteur de poids. Il nous permettra de déterminer le nombre de plaques présentent sur le système Son interfaçage sera vu au prochain semestre. B4 : Le système doit identifier les pièces non conformes niveau poids. (+/- 5g) Le capteur de poids permettra d identifier les pièces non conforment. Nous effectuerons des tests pour voir si cette condition sera vérifiée. B5 : Le plateau doit retrouver sa position de référence en un temps limité (1s) Cette condition est vérifiée (cf : Justification des caractéristiques techniques) B6 : Le nombre de pièces minimal supportées par le plateau est 5 pièces La résistance du système au poids des 5 pièces a été vérifiée par test. La capacité à lever les 5 est aussi vérifiée (cf : Justification des caractéristiques techniques) B7 : La hauteur de référence H est ajustable et de 100 mm (+/- 10 mm de tolérance) 11

13 On remarque qu avec notre système on atteint une hauteur de référence de 110,09 mm, ce qui est légèrement supérieur à la hauteur limite donnée au cahier de charge (110 mm), lorsqu on met cinq grandes pièces. En effet le plateau ne peut pas descendre plus bas. Par contre on respecte bien la contrainte lorsque ce sont de petites pièces qui sont présente. On peut aller jusqu à 19 petites pièces. C1 : La stabilité des pièces sur le plateau doit être garantie Cette contrainte était bien vérifiée lors des tests. 12

14 C2 : Le système doit avoir une longueur maximale de 180 mm (+10 mm de tolérance) C4 : Le système doit avoir une hauteur maximale de 120 mm (+10 mm de tolérance) La contrainte C2 est bien respectée, on a eu une longueur de 166,90 mm+11,51mm (rayon moteur) =178,4 mm<190 mm Par contre, la contrainte C4 n est pas respectée car la hauteur h=131,37 mm est légèrement supérieure à la hauteur imposée (h=120+10=130mm). C3 : Le système doit avoir une largeur maximale de 150 mm (+5 mm de tolérance) 13

15 La largeur de notre système est de 95,07 mm ce qui respecte largement la contrainte C3 qui impose une largeur de 150mm. C5 : L erreur de la position par rapport à la référence est de +/- 2 mm au maximum avec une tolérance inférieur à +/- 5 mm L asservissement de position, qui sera réalisé au prochain semestre, permettra de respecter cette contrainte. Nous effectuerons des tests pour voir si cette condition sera vérifiée. 14

16 E. Le modèle CAO 3D Voici ci-après les différentes vue de notre CAO ainsi que la mise en plan de notre système. Des différentes vues de notre système : -Vue d arrière- -Vue de face- -Vue de gauche- -Vue de droite- 15

17 -Vue trimétrique- 16

18 Mise en plan: 17

19 F. Nomenclature du système Voici la nomenclature de notre système, référençant l ensemble des pièces utilisées et leur quantité. No. ARTICLE NUMERO DE PIECE 3703 Brique Technic 1x16 avec trous 3738 Plaque Technic 2x8 avec trous Bras Technic 1x5 QTE Pion Technic 2L Pion Technic Bras Technic 1x Clips pour barre Electric Motor NXT Bras Technic coudé 1x Barre 1L avec pion Brique Technic 1x14 avec trous 3894 Brique Technic 1x6 avec trous 3702 Brique Technic 1x8 avec trous Brique 2x Brique Technic 1x10 avec trous 6536 Jonction pour 2 axes perpendiculaires 3737 Barre Technic 10L Roue Bras Technic 1x Bras Technic coudé à 90 2x

20 G. Estimation du poids de système : Projet Mécatronique S4 NUMERO DE PIECE QTE volume (m^3) Volume total (m^3) 3703 Brique Technic 1x16 avec trous 2 5,59339E-06 1,11868E Plaque Technic 2x8 avec trous 5 2,30476E-06 1,15238E Bras Technic 1x5 2 1,11487E-06 2,22974E Pion Technic 2L 20 1,6824E-07 3,3648E Pion Technic ,2957E-07 5,1828E Bras Technic 1x15 6 3,51629E-06 2,10977E Clips pour barre 6 1,296E-07 7,776E Electric Motor NXT Bras Technic coudé 1x11 6 2,73635E-06 1,64181E Barre 1L avec pion 14 1,9027E-07 2,66378E Brique Technic 1x14 avec trous 2 4,78775E-06 9,5755E Brique Technic 1x6 avec trous 2 2,10931E-06 4,21862E Brique Technic 1x8 avec trous 2 2,77892E-06 5,55784E Brique 2x8 1 4,50385E-06 4,50385E Brique Technic 1x10 avec trous 1 3,44853E-06 3,44853E Jonction pour 2 axes perpendiculaires 2 0, , Barre Technic 10L 3 9,7732E-07 2,93196E Roue 4 9,127E-07 3,6508E Bras Technic 1x9 2 2,07676E-06 4,15352E Bras Technic coudé à 90 2x4 2 1,13187E-06 2,26374E-06 TOTAUX 87 3,89814E-05 0, On a pesé le moteur et on a eu une masse M moteur =80 g Pour la masse de la structure sans prendre compte du moteur est : avec le volume totale de la structure sans le moteur est de 11, m 3 et la masse volumique du matériau plastique ABS égale à 1060 kg/m 3 donc M= 0,1175 kg=117,5 g D où la masse totale du système est égale à M totale =M+ M moteur =117,5+80=197,48 g. Le poids total de notre système est de 197,48 grammes sans prendre en compte les masses des capteurs. 1

21 H. Chiffrage du coût du système : No. ARTICLE NUMERO DE PIECE 3703 Brique Technic 1x16 avec trous 3738 Plaque Technic 2x8 avec trous Bras Technic 1x5 QTE volume (mm^3) volume (cm^3) Remise Prix unitaire Total ,39 5, ,61 1, ,76 2, ,05 0,27 1, ,87 1, ,16 0, Pion Technic 2L ,24 0, ,1 0,06 1, Pion Technic Bras Technic 1x ,57 0, ,06 0, ,29 3, ,05 0,38 2, Clips pour barre 6 129,6 0,1296 0,05 0,06 0, Electric Motor NXT Bras Technic coudé 1x Barre 1L avec pion Brique Technic 1x14 avec trous ,07 24, ,00 20, ,35 2, ,05 0,31 1, ,27 0, ,1 0,06 0, ,75 4, ,53 1,06 18

22 Brique Technic 1x6 avec trous 3702 Brique Technic 1x8 avec trous ,31 2, ,26 0, ,92 2, ,33 0, Brique 2x ,85 4, ,50 0, Brique Technic 1x10 avec trous 6536 Jonction pour 2 axes perpendiculaires 3737 Barre Technic 10L ,53 3, ,39 0, , ,09 0, ,32 0, ,15 0, Roue 4 912,7 0, ,14 0, Bras Technic 1x ,76 2, ,26 0, Bras Technic coudé à 90 2x ,87 1, ,16 0,33 TOTAUX ,42 63, ,36 34,85 Donc d après le tableau des couts ci-dessus, notre système nous revient à 34,85. Ce faible cout est obtenu grâce l utilisation d un nombre restreint de pièces. De plus toutes les pièces utilisées sont des pièces existante, non fabriquées a l imprimante 3D, ce qui limite énormément les couts. 1

23 Conclusion Nous avons fini la réalisation de la partie mécanique de notre système. Celle-ci rempli la quasi totalité du cahier des charges. Il va donc maintenant falloir concevoir la partie électronique servant à l asservissement. Nous aurons le semestre suivant pour nous occuper de cela. 18

Table des matières PLATEAU ELEVATEUR

Table des matières PLATEAU ELEVATEUR RESUME Le plateau élévateur est une partie d'un atelier flexible (chaine de convoyage) qui permet de mettre à hauteur des piles de pièces en asservissant la hauteur de la partie supérieure de la pile.

Plus en détail

Projet Mécatronique S4

Projet Mécatronique S4 1 Projet Mécatronique S4 10/11/2014 Projet Mécatronique S4 «Plateau élévateur» P KADRI Wadie / LEBARON Arthur Deuxième année Mécatronique Année Universitaire 2014/2015 Université de Bretagne Sud 2 Projet

Plus en détail

Bureau Etude. Conception d un monte charge. Godart Maxime, Niclot Pierre- Marc

Bureau Etude. Conception d un monte charge. Godart Maxime, Niclot Pierre- Marc Bureau Etude Conception d un monte charge Godart Maxime, Niclot Pierre- Marc Sommaire : Table des matières I) Objet... 3 II) Présentation générale de l organisme... 3 2.1 Présentation générale de l organisme...

Plus en détail

Conception d'une pince en légo NXT

Conception d'une pince en légo NXT Le Falher Alexandre Dominicus Geoffrey Conception d'une pince en légo NXT Dans le cadre du projet du semestre 4 de notre formation, pendant lequel nous devrons programmer un moteur NXT, nous avons déjà

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE ÉPREUVE DE SCIENCES DE L INGÉNIEUR Session 2014 Page 1 sur 14 Nacelle gyrostabilisée pour prise de vue aérienne par multicoptère CORRECTION Page 2 sur 14 1. Analyse

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE ÉPREUVE DE SCIENCES DE L INGÉNIEUR Session 2014 Page 1 sur 14 Retransmission vidéo d évènements sportifs par caméra mobile 14SISCMLR1C Éléments de correction Partie

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2008. Cric électrique pour véhicule particulier

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2008. Cric électrique pour véhicule particulier BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE SCIENCES ET TECHNIQUES INDUSTRIELLES GÉNIE ÉLECTROTECHNIQUE SESSION 2008 ÉPREUVE : ÉTUDE DES CONSTRUCTIONS Durée: 4 heures Coefficient : 6 Cric électrique pour véhicule

Plus en détail

Marwan Brouche Ecole Supérieure d Ingénieurs de Beyrouth, LIBAN 2010-2011. Force centrifuge

Marwan Brouche Ecole Supérieure d Ingénieurs de Beyrouth, LIBAN 2010-2011. Force centrifuge Force centrifuge I- Introduction Dans ce TP, nous étudions la force centrifuge exerçant sur un corps, résultant de la rotation autour d un axe défini. Dans un premier temps, l étude de la force en fonction

Plus en détail

MACHINE D EMPILAGE ET DE BROSSAGE DE PLAQUES DE BATTERIE (Banque PT SI1 2003)

MACHINE D EMPILAGE ET DE BROSSAGE DE PLAQUES DE BATTERIE (Banque PT SI1 2003) MACHINE D EMPILAGE ET DE BROSSAGE DE PLAQUES DE BATTERIE (Banque PT SI1 2003) 1.MISE EN SITUATION Le produit Une batterie électrique au plomb est composée de deux électrodes, une anode et une cathode réalisées

Plus en détail

CH2 : Les mécanismes de transmission du mouvement

CH2 : Les mécanismes de transmission du mouvement BTS électrotechnique 2 ème année - Sciences physiques appliquées CH2 : Les mécanismes de transmission du mouvement Motorisation des systèmes. Problématique : En tant que technicien supérieur il vous revient

Plus en détail

Dispositif Vision 3D

Dispositif Vision 3D Sciences & Génie des Matériaux Dispositif Vision 3D Prise de vue + visionneuse LENGLET Jordan BAUDOT Anthony Année : 2011-2012 Résumé : Au cours de notre deuxième année de DUT SGM nous réalisons le projet

Plus en détail

Séminaire Sciences de l ingénieur

Séminaire Sciences de l ingénieur Séminaire Sciences de l ingénieur Le référentiel Analyser Modéliser Observer un système Modéliser un système Agir sur le système Analyser le besoin Analyser le système Caractériser des écarts Rechercher

Plus en détail

Parties Problématique Questionnaire Compétences Capacités Connaissances Documents T1 T2 T3 T4 T5 Partie n 0 (lecture du sujet : 30 min)

Parties Problématique Questionnaire Compétences Capacités Connaissances Documents T1 T2 T3 T4 T5 Partie n 0 (lecture du sujet : 30 min) Baccalauréat S profil SI épreuve de sciences de l ingénieur Sujet BEZOUT -Track T1 analyser un technique et vérifier ses performances attendues ; T2 proposer et valider des modèles ; T3 analyser des résultats

Plus en détail

Carte de Pilotage des Bras

Carte de Pilotage des Bras Carte de Pilotage des Bras But : Cette carte est destinée à piloter (rentrer / sortir) les deux bras du robot : Le bras latéral permettant de faire tomber les quilles ; Le bras permettant de ramasser les

Plus en détail

Manuel du fauteuil roulant électrique

Manuel du fauteuil roulant électrique Moto Standard et Tilto Manuel du fauteuil roulant électrique Moto Standard & Moto Tilto Félicitations pour votre achat du fauteuil roulant électrique Hepro Moto Fabricant: Overmoan 9 8500 Rognan Norvège

Plus en détail

BTS Conception et Réalisation de Systèmes Automatiques ÉPREUVE E4. Conception préliminaire d'un système automatique. Session 2013

BTS Conception et Réalisation de Systèmes Automatiques ÉPREUVE E4. Conception préliminaire d'un système automatique. Session 2013 BTS Conception et Réalisation de Systèmes Automatiques ÉPREUVE E4 Conception préliminaire d'un système automatique Session 2013 Durée : 4 h 30 - Coefficient : 3 SYSTÈME AUTOMATIQUE DE TRAITEMENT DE BADGES

Plus en détail

PROGRESSION «Défi véhicule» (EMN Ecole Georges Sand CP44)

PROGRESSION «Défi véhicule» (EMN Ecole Georges Sand CP44) PROGRESSION «Défi véhicule» (EMN Ecole Georges Sand CP44) Eléments de connaissance et de compétences sur les objets techniques (Cycle 3, documents de janvier 2012, DEGESCO) : Objets mécaniques, la transmission

Plus en détail

ROBOT DE PRESSE INJECTION PLASTIQUE (Banque PT SIA 2006)

ROBOT DE PRESSE INJECTION PLASTIQUE (Banque PT SIA 2006) 1.MISE EN SITUATION ROBOT DE PRESSE INJECTION PLASTIQUE (Banque PT SIA 2006) Les pièces injectées représentent aujourd'hui une grande part de la production industrielle. Le déchargement des presses d'injection

Plus en détail

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Proposition d un modèle mécanique Temps alloué 2 heures

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Proposition d un modèle mécanique Temps alloué 2 heures PSI* 28/11/12 Lycée P.Corneille tp_modele_mecanique_dae.doc Page 1/1 Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Proposition d un modèle mécanique Temps alloué 2 heures Vous disposez : De la direction

Plus en détail

LE BALLON-GRUE GONFLÉ À L HÉLIUM QUELQUES SOLUTIONS...

LE BALLON-GRUE GONFLÉ À L HÉLIUM QUELQUES SOLUTIONS... LE BALLON-GRUE GONFLÉ À L HÉLIUM QUELQUES SOLUTIONS... Mars 2005 Dynamomètre pour mesurer la capacité de charge d un ballon gonflé à l hélium Fonction de l appareil L appareil mesure la force ascensionnelle

Plus en détail

Lego Mindstorms EV3 EDU Cours d introduction

Lego Mindstorms EV3 EDU Cours d introduction Lego Mindstorms EV3 EDU Cours d introduction Source principale: Frédéric Genevey - v1.0, septembre 2013 Introduction 3 Présentation du matériel 5 La brique EV3 6 Caractéristiques techniques de la brique

Plus en détail

Chariot de golf. TP 2 heures

Chariot de golf. TP 2 heures Chariot de golf S si TP 2 heures Noms : Prénoms : Classe : Date : Note : /20 Problématique Pour le confort du golfeur, le chariot doit pouvoir se déplacer à une vitesse allant jusqu à 8km/h. Comment le

Plus en détail

Ce manuel de montage contient les éléments suivants :

Ce manuel de montage contient les éléments suivants : NOTICE DE MONTAGE V-1000 Machine de table Avec option Pied utilitaire Ce manuel de montage contient les éléments suivants : 1/ Contenu des emballages 2/ Instructions de sécurité 3/ Informations pour le

Plus en détail

Bridge CFAO BRIDGE CFAO

Bridge CFAO BRIDGE CFAO BRIDGE CFAO PLAN DE TRAVAIL 2.1 Fiche technique et explications 2.2 Fabrication des modèles 2.3 Réalisation du wax-up 2.4 Préparation du modèle pour le scannage 2.5 Scannage du modèle 2.6 Modélisation

Plus en détail

Modélisation d une pompe hydraulique à engrenage avec CosmosMotion et CosmosWorks

Modélisation d une pompe hydraulique à engrenage avec CosmosMotion et CosmosWorks Modélisation d une pompe hydraulique à engrenage avec CosmosMotion et CosmosWorks Introduction Je propose de soumettre à nos outils de MAO (mécanique assistée par ordinateur) Cosmos pack éducation 2006,

Plus en détail

Fiches Outil Acces Sommaire

Fiches Outil Acces Sommaire Fiches Outil Acces Sommaire Fiche Outil Access n 1 :... 2 Le vocabulaire d Access... 2 Fiche Outil Access n 2 :... 4 Créer une table dans la base... 4 Fiche Outil Access n 3 :... 6 Saisir et modifier des

Plus en détail

OUTIL D EXPÉRIMENTATION. Dessin et design industriels. Projet personnel d orientation (PPO)

OUTIL D EXPÉRIMENTATION. Dessin et design industriels. Projet personnel d orientation (PPO) OUTIL D EXPÉRIMENTATION Dessin et design industriels Projet personnel d orientation (PPO) DESSIN ET DESIGN INDUTRIELS Guide des activités Les informations contenues dans ces guides des activités sont données

Plus en détail

T.P. COMPRESSEUR. T.P. Machines Thermiques : Compresseur / Page : 1/8

T.P. COMPRESSEUR. T.P. Machines Thermiques : Compresseur / Page : 1/8 T.P. COMPRESSEUR T.P. Machines Thermiques : Compresseur / Page : /8 But du T.P. : Tester les performances d un compresseur à piston bi-étagé à refroidissement intermédiaire. Introduction : Les compresseurs

Plus en détail

CONVERTIR l ENERGIE HYDRAULIQUE EN ENERGIE MECANIQUE

CONVERTIR l ENERGIE HYDRAULIQUE EN ENERGIE MECANIQUE Centre d Intérêt n 5 : ALIMENTER ET DISTRIBUER L ENERGIE ENERGIE HYDRAULIQUE Système : pilote automatique de bateau COURS TP série 2 TD NOM : Prénom : DATE : 1 T.S.I. Nous avons mis en évidence, dans la

Plus en détail

DIRECTION A ASSISTANCE ELECTRIQUE

DIRECTION A ASSISTANCE ELECTRIQUE DIRECTION A ASSISTANCE ELECTRIQUE SEQUENCE DE TRAVAUX PRATIQUES N 1 Fonctionnement et performances 1/18 2/18 SOMMAIRE 1. PROBLEME TECHNIQUE:... 5 2. DEROULEMENT DE LA SEANCE... 6 3. MISE EN SITUATION...

Plus en détail

PPE : La voiture Raptor

PPE : La voiture Raptor PPE : La voiture Raptor Dossier rédigé par : BEERNAERT Maxime CAURE Charly DELERUE Tristan 1 Voiture Raptor Traxxas F150 SVT 2 I/ Sommaire I/ Présentation de l existant : 1) Caractéristique de la voiture

Plus en détail

Boîte mécanique 6 vitesses 02M

Boîte mécanique 6 vitesses 02M Service. Programme autodidactique 205 Boîte mécanique 6 vitesses 02M Conception et fonctionnement Afin de permettre aux automobiles modernes de satisfaire aux exigences croissantes en matière de confort

Plus en détail

TD 5 Cinématique. 1 Étude du déploiement d une échelle de pompiers 1

TD 5 Cinématique. 1 Étude du déploiement d une échelle de pompiers 1 Compétences travaillées : Réaliser un graphe de structure du mécanisme, Réaliser un schéma cinématique lorsque la modélisation des liaisons est connue, Écrire la fermeture géométrique pour obtenir la loi

Plus en détail

TD 1 : RÉALISER L ANALYSE

TD 1 : RÉALISER L ANALYSE TD 1 : RÉALISER L ANALYSE FONCTIONNELLE ET STRUCTURELLE DES SYSTÈMES. Exercice 1 : Sèche-mains Dyson AirBlade L association de la technologie Airblade et du tout dernier moteur numérique Dyson permet de

Plus en détail

Suspension arrière de la Voxan 1000 V2 ROADSTER

Suspension arrière de la Voxan 1000 V2 ROADSTER Partie 1 Suspension arrière de la Voxan 1000 V2 ROADSTER On utilise pour cela un modèle simplifié plan. 1.1. Colorié le document 1 pour faire apparaître les différentes classes d équivalence. 1.2. Réaliser

Plus en détail

Recherche sur la modification de l accélération d un chariot se déplaçant vers le bas sur un plan incliné

Recherche sur la modification de l accélération d un chariot se déplaçant vers le bas sur un plan incliné La recherche Recherche sur la modification de l accélération d un chariot se déplaçant vers le bas sur un plan incliné Question de recherche : L accélération d un chariot se déplaçant vers le bas sur un

Plus en détail

Le cahier des charges

Le cahier des charges 41 Le cahier des charges Pages 205 et 206 Le cahier des charges est un document qui contient la liste des besoins, des exigences et des contraintes qu il faut respecter lors de la réalisation d un projet.

Plus en détail

Confection d un pêle-mêle de photos pour une carte de fin d année

Confection d un pêle-mêle de photos pour une carte de fin d année 1) Création du fond de la carte a. Ouvrir le programme Photofiltre b. Cliquer sur la première icône de la barre des commandes (Ouvrir) Il faut que l image soit très grande pour permettre d accueillir les

Plus en détail

DESCRIPTION DU SYSTÈME

DESCRIPTION DU SYSTÈME DESCRIPTION GENERALE Le seul système d'emplissage haute capacité pour bouteilles GPL au monde Tous les repères numérotés dans la description qui suit renvoient au plan intitulé DISPOSITION DE FLEXSPEED.

Plus en détail

Guillaume COMTE / Rémi BAZINETTE / Julien ALAIMO / Sylvain BARANTHOL. Projet Cachan

Guillaume COMTE / Rémi BAZINETTE / Julien ALAIMO / Sylvain BARANTHOL. Projet Cachan 1 Projet Cachan 2014 Ce document est un dossier technique qui a pour but de décrire le robot «Chamallow-Q» participant au concours de robotique de Cachan représentant l iut de Grenoble. é 2 SOMMAIRE I

Plus en détail

Chapitre 5.2 La pression d un gaz

Chapitre 5.2 La pression d un gaz Chapitre 5.2 La pression d un La pression d un Lorsqu on emprisonne un dans un ballon, le applique une force sur la du ballon, car celle-ci se déforme à mesure que le entre dans le ballon. Ainsi, un comprimé

Plus en détail

Exercice 2D Porte Jeton

Exercice 2D Porte Jeton Exercice 2D Porte Jeton Version 1.0 Révision le 21/12/05 - FR E-mail : charlyrobot@charlyrobot.com page 1 Dans ce document, nous allons réaliser un porte jeton et son jeton pour caddies de supermarché.

Plus en détail

Baccalauréat technologique annale zéro

Baccalauréat technologique annale zéro éduscol Baccalauréat technologique STI2D Enseignements technologiques transversaux Baccalauréat technologique annale zéro Annale zéro n 2 (Coefficient 8 Durée 4 heures) Aucun document autorisé Calculatrice

Plus en détail

Epreuve de Sciences Industrielles C

Epreuve de Sciences Industrielles C 065 Epreuve de Sciences Industrielles C Durée 6 h Si, au cours de l épreuve, un candidat repère ce qui lui semble être une erreur d énoncé, d une part il le signale au chef de salle, d autre part il le

Plus en détail

Rendre plus grand. Par exemple, un levier peut amplifier la force de votre bras.

Rendre plus grand. Par exemple, un levier peut amplifier la force de votre bras. Nous avons tenté de rendre notre glossaire aussi compréhensible et pratique que possible sans utiliser d équations difficiles, ni d explications fastidieuses. Si vous voulez un aperçu plus détaillé des

Plus en détail

SYSTEME D EMPILAGE DE PALETTES

SYSTEME D EMPILAGE DE PALETTES 1. Présentation SYSTEME D EMPILAGE DE PALETTES Le système d empilage de palettes de la société ERM «Multitec» est un mécanisme didactique qui permet de simuler un système d empilage ou de dépilage de palettes

Plus en détail

SEANCE 4 : GUIDE DE PRISE EN MAIN DU LOGICIEL CBS

SEANCE 4 : GUIDE DE PRISE EN MAIN DU LOGICIEL CBS CESFA BTP CAO - DAO SEANCE 4 : GUIDE DE PRISE EN MAIN DU LOGICIEL CBS PRESENTATION : La descente de charge sera faite en modélisant la structure en 3D à l aide du logiciel Autodesk Concrete Building Structures.

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL TRANSPORTS URBAINS ET REGIONAUX DE PERSONNES CAHIER DES CHARGES DU STAGE. 1. Objectifs

MASTER PROFESSIONNEL TRANSPORTS URBAINS ET REGIONAUX DE PERSONNES CAHIER DES CHARGES DU STAGE. 1. Objectifs MASTER PROFESSIONNEL TRANSPORTS URBAINS ET REGIONAUX DE PERSONNES CAHIER DES CHARGES DU STAGE A partir du mois d Avril, la formation s achève par un stage professionnel obligatoire d une durée minimale

Plus en détail

Mettre en place une démarche d'investigation pour résoudre un défi

Mettre en place une démarche d'investigation pour résoudre un défi Mettre en place une démarche d'investigation pour résoudre un défi École élémentaire Eiffel Classe de CM1/CM2 Céline Rocoplan CDRS 21 ESIREM Les objets techniques: Du ruban correcteur au VTT. Sciences

Plus en détail

Cahier des Charges : Description du projet de réalité virtuelle - Ensimag 3A MMIS-IRVM.

Cahier des Charges : Description du projet de réalité virtuelle - Ensimag 3A MMIS-IRVM. Cahier des Charges : Réalité Virtuelle-Augmenté Description du projet de réalité virtuelle - Ensimag 3A MMIS-IRVM. Peythieux Laura Janvier Adrien Siegel Edouard Champeau Julien Grenoble INP - Ensimag 2010-2011

Plus en détail

Plan & Devis d Installation Toile Fixe TS100 Système à Commande Directe

Plan & Devis d Installation Toile Fixe TS100 Système à Commande Directe Plan & Devis d Installation Toile Fixe TS100 Système à Commande Directe Ventilation Secco division de Secco International inc. 4040 boul. Casavant Ouest St-Hyacinthe, Qc J2S 8E3 T: 450-771-0777 F: 450-771-5779

Plus en détail

Robot de pose de fibres optiques

Robot de pose de fibres optiques ECOLE NATIONALE DES PONTS ET CHAUSSEES, ECOLES NATIONALES SUPERIEURES DE L AERONAUTIQUE ET DE L ESPACE, DE TECHNIQUES AVANCEES, DES TELECOMMUNICATIONS, DES MINES DE PARIS, DES MINES DE SAINT-ETIENNE, DES

Plus en détail

TP 05 Etude de la chaîne d'énergie

TP 05 Etude de la chaîne d'énergie OBJECTIFS Etude de la chaine d'énergie. Etude du cycle de montée et de descente de la station de levage. Etude de la fonction acquérir (capteur de vitesse). POINTS DU PROGRAMME ABORDES 2.1.1 Organisation

Plus en détail

SOMEFI est une entreprise dédiée à la fabrication de convoyeurs et d éléments modulaires de manutention continue. Depuis plus de 40 ans, SOMEFI

SOMEFI est une entreprise dédiée à la fabrication de convoyeurs et d éléments modulaires de manutention continue. Depuis plus de 40 ans, SOMEFI ergonomie SOMEFI est une entreprise dédiée à la fabrication de convoyeurs et d éléments modulaires de manutention continue. Depuis plus de 40 ans, SOMEFI propose une gamme complète d appareils industriels,

Plus en détail

INSA de Strasbourg Résumé Génie Mécanique (EI) Master Automotive Product Engineering

INSA de Strasbourg Résumé Génie Mécanique (EI) Master Automotive Product Engineering INSA de Strasbourg Résumé Génie Mécanique (EI) Master Automotive Product Engineering Hoffmann Sébastien Septembre 2012 1. Introduction De nombreuses contraintes sont apparues ces dernières années. Les

Plus en détail

Remplacement d un embrayage

Remplacement d un embrayage Remplacement d un embrayage Ce tutoriel indique comment procéder pour remplacer l embrayage d une ZX Turbo D équipée d un moteur XUD9TE. L opération consiste à déposer la boite de vitesse afin d avoir

Plus en détail

CLASSE DE PROBLÈMES LOG-SEQ-1 MODÉLISER, PRÉVOIR ET VÉRIFIER LES

CLASSE DE PROBLÈMES LOG-SEQ-1 MODÉLISER, PRÉVOIR ET VÉRIFIER LES CLASSE DE PROBLÈMES LOG-SEQ- MODÉLISER, PRÉVOIR ET VÉRIFIER LES PERFORMANCES DES SYSTÈMES SÉQUENTIELS DÉCRIRE PUIS RÉALISER UN SYSTÈME À PARTIR D UN BESOIN DE MÉMORISATION PROBLÉMATIQUE : Afin de déterminer

Plus en détail

Guide d utilisation. Configurateur d échafaudage

Guide d utilisation. Configurateur d échafaudage Guide d utilisation «www.mefranvision.fr» Configurateur d échafaudage Edition du 15/06/2015 www.mefranvision.fr Page 1 sur 29 Table des matières 1. Avant propos... 4 2. Introduction... 4 3. Réglages à

Plus en détail

Volume et température d un gaz

Volume et température d un gaz Volume et température d un gaz Par Pascal Rebetez Janvier 7 Introduction Après avoir étudié expérimentalement la relation entre le volume et la température d un gaz (de l air), nous comparons les données

Plus en détail

EXERCICES DE SAUT. SAUT EN LONGUEUR (Aller seulement) RELATION DE L'EXERCICE :

EXERCICES DE SAUT. SAUT EN LONGUEUR (Aller seulement) RELATION DE L'EXERCICE : EXERCICES DE SAUT SAUT EN LONGUEUR (Aller seulement) RELATION DE L'EXERCICE : Pour la mise en place, voir les prescriptions générales réglementaires. Le Chien sautera un cadre de 3 m de long et de 2 m

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES MOBILIER

CAHIER DES CHARGES MOBILIER CAHIER DES CHARGES MOBILIER Ce modèle de cahier des charges est à modifier suivant les besoins spécifiques de la médiathèque concernée et à adapter à la demande de la commune. A OBJET DE LA CONSULTATION

Plus en détail

GLOBAL BH 1000 Machine boutonnières à oeillet

GLOBAL BH 1000 Machine boutonnières à oeillet GLOBAL BH 1000 Machine boutonnières à oeillet MODE D EMPLOI - 1 - Sommaire 1. Instruction de sécurité... 3 2. Instructions concernant la sécurité de l opérateur et la maintenance... 3 3. Liste des étiquette

Plus en détail

Recherche sur les collisions à une dimension : la relation entre la masse et le son

Recherche sur les collisions à une dimension : la relation entre la masse et le son Recherche sur les collisions à une dimension : la relation entre la masse et le son Recherche Le but de cette expérience est de faire une recherche sur la relation entre la masse et le son produit dans

Plus en détail

Nous avons votre solution MODULIFT MODULIFT

Nous avons votre solution MODULIFT MODULIFT MODULIFT MODULIFT Le caisson est l expression d un nouveau concept d organisation du poste de travail informatisé. Constitué d un caisson métallique qui se glisse sous le plan de travail et d une trappe

Plus en détail

Les leviers - C3. Pour le maître :

Les leviers - C3. Pour le maître : Les leviers - C3 Pour le maître : Ce module propose des activités pédagogiques dont l objectif est de comprendre que la mise en rotation d un solide par une force de grandeur donnée se fait plus ou moins

Plus en détail

Oximo WT Le système spécial d opérateurs pour volets roulants

Oximo WT Le système spécial d opérateurs pour volets roulants somfy.ch Le système spécial d opérateurs pour volets roulants Préservation optimale du volet roulant grâce au couple variable obtenu par Somfy Drive Control TM Protection efficace du volet roulant grâce

Plus en détail

IMPRIMANTES 3D UP! PLUS/AFINIA

IMPRIMANTES 3D UP! PLUS/AFINIA IMPRIMANTES 3D UP! PLUS/AFINIA Introduction à l impression 3D Luc BARON, ing. et André CINCOU, ing. Automne 2014 LE GÉNIE EN PREMIÈRE CLASSE Copyright 2014 École Polytechnique, Version 1.2 1 OBJECTIF DE

Plus en détail

Brevet de Technicien Supérieur MAINTENANCE INDUSTRIELLE. Session 2009

Brevet de Technicien Supérieur MAINTENANCE INDUSTRIELLE. Session 2009 Brevet de Technicien Supérieur MAINTENANCE INDUSTRIELLE Session 2009 Analyse et conception des solutions possibles d automatisation d un moyen de production (Sous-épreuve E 51) Questionnaire Ce dossier

Plus en détail

Travaux Pratiques CARACTERISATION DE LA REPONSE DU PILOTE A UN ECHELON DE CAP

Travaux Pratiques CARACTERISATION DE LA REPONSE DU PILOTE A UN ECHELON DE CAP PSI * 24/01/14 Lycée P.Corneille Réponse à un échelon de cap.doc Page : 1 Travaux Pratiques CARACTERISATION DE LA REPONSE DU PILOTE A UN ECHELON DE CAP Temps alloué 2 heures Vous disposez: du pilote TP5000

Plus en détail

Table des matières. II. Vérification de notre première hypothèse: l'orientation des feuilles. 1. La phyllotaxie.

Table des matières. II. Vérification de notre première hypothèse: l'orientation des feuilles. 1. La phyllotaxie. Table des matières. Introduction I. Constat de départ. II. Vérification de notre première hypothèse: l'orientation des feuilles. 1. La phyllotaxie. 1.1. La suite de Fibonacci. 1.2. Description des dispositions

Plus en détail

CCH 2004-01. CAHIER DES CHARGES AFG Novembre 2006

CCH 2004-01. CAHIER DES CHARGES AFG Novembre 2006 CAHIER DES CHARGES AFG Novembre 2006 Edition : 3 Dispositifs indémontables robinet de sécurité à obturation automatique intégrée / tuyau flexible métallique onduleux XP E 29-140 / NF D 36-121 Sommaire

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL SESSION 2008 France métropolitaine - Réunion Option : Agroéquipement BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE N 5 SCIENCES APPLIQUÉES ET TECHNOLOGIE Durée : 2 h 30 Matériel(s) et document(s) autorisé(s) : Calculatrice,

Plus en détail

GCI 107 - Communication graphique en ingénierie

GCI 107 - Communication graphique en ingénierie GCI 107 - Communication graphique en ingénierie Démonstrations et exercices dirigés sur Catia V5 - Semaine #1 Version 1.0 Table des matières DÉMONSTRATION #1 : Solide extrudé... 2 DÉMONSTRATION #2 : Solide

Plus en détail

e-course - Manuel Utilisateur Course En Cours Manuel Utilisateur - 1 - septembre 2010

e-course - Manuel Utilisateur Course En Cours Manuel Utilisateur - 1 - septembre 2010 Course En Cours Manuel Utilisateur - 1 - Contenu CONTENU... 2 INSTALLATION DU LOGICIEL... 3 1. Installation du driver USB... 3 2. Installation du logiciel... 7 1. UTILISATION DU LOGICIEL... 8 2. RAPPEL

Plus en détail

Projet Bibliographique. Caméra linéaire TDI

Projet Bibliographique. Caméra linéaire TDI Projet Bibliographique Caméra linéaire TDI License professionnelle gestion de la production industrielle Spécialité Vision industrielle 1 Sommaire Introduction 3 a)définition d un capteur 4 I] Caméra linéaire

Plus en détail

Corrigé des exercices «Principe fondamental de la dynamique»

Corrigé des exercices «Principe fondamental de la dynamique» «Principe fondamental de la dynamique» Exercice 1 a. Un véhicule parcourt 72 km en 50 minutes. Calculer sa vitesse moyenne et donner le résultat en km/h puis en m/s. La vitesse v est donnée en fonction

Plus en détail

RECOMMANDATION OIML R 32 INTERNATIONALE. Compteurs de volume de gaz à pistons rotatifs et compteurs de volume de gaz à turbine

RECOMMANDATION OIML R 32 INTERNATIONALE. Compteurs de volume de gaz à pistons rotatifs et compteurs de volume de gaz à turbine RECOMMANDATION OIML R 32 INTERNATIONALE Edition 1989 (F) Compteurs de volume de gaz à pistons rotatifs et compteurs de volume de gaz à turbine Rotary piston gas meters and turbine gas meters OIML R 32

Plus en détail

MLT 627 TURBO. Un gabarit compact offrant des performances hors pairs

MLT 627 TURBO. Un gabarit compact offrant des performances hors pairs MLT 627 TURBO Un gabarit compact offrant des performances hors pairs MLT 627 Turbo à com 2. La compacité sur mesure avec 3 La cabine de la MLT 627 T est spacieuse pour un confort de travail optimal. L

Plus en détail

Etude n 1 : Moteur simplifé (1 cylindre)

Etude n 1 : Moteur simplifé (1 cylindre) Etude n 1 : Moteur simplifé (1 cylindre) Mise en situation Le mécanisme étudié est un moteur à essence de moto. Pour simplifier l étude, seulement un piston et une bielle ont été représentés. Le mécanisme

Plus en détail

Micro Projet : Pré Etude de Brevetabilité Machine de Retouche Robotisée pour Circuits Imprimés

Micro Projet : Pré Etude de Brevetabilité Machine de Retouche Robotisée pour Circuits Imprimés Tuteur : M. Pujo Equipe : The Clan 1 / 30 Sommaire 1. Analyse de la machine de retouche robotisée pour circuits imprimés 3 1.1. DEFINITION DU THEME DU PROJET. 3 1.1.1. Principes Physiques 3 1.1.2. Fonctions

Plus en détail

Rapport IN52. Sujet : Résolution d un puzzle

Rapport IN52. Sujet : Résolution d un puzzle CARRE Julien PIERNOT Jérôme Rapport IN52 Sujet : Résolution d un puzzle Responsable : M. Ruicheck Y. Automne 2007 1 SOMMAIRE INTRODUCTION...3 I. Description et approche du sujet...4 1. Description 2. Outils

Plus en détail

OPTIMISATION SOUS CONTRAINTES

OPTIMISATION SOUS CONTRAINTES OPTIMISATION SOUS CONTRAINTES Sommaire 1. Optimisation entre des bornes... 1 2. Exercice... 4 3. Optimisation sous contrainte à variables multiples... 5 Suite à une planification de la production, supposons

Plus en détail

L incroyable jeu de quilles!

L incroyable jeu de quilles! 2e et 3e cycle du primaire Ton nom : Nom de ton coéquipier : L incroyable jeu de quilles! Mise en situation Vous êtes engagé pour travailler dans une équipe de concepteur de jeux vidéo. On vient de vous

Plus en détail

MATLAB/Simulink pour l Enseignement des Sciences Industrielles de l Ingénieur

MATLAB/Simulink pour l Enseignement des Sciences Industrielles de l Ingénieur MATLAB/Simulink pour l Enseignement des Sciences Industrielles de l Ingénieur Ivan LIEBGOTT Professeur de Chaire Supérieure Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles Lycée des Eucalyptus de Nice Formateur

Plus en détail

Ces activités peuvent nécessiter des adaptations avant d être utilisées auprès des élèves.

Ces activités peuvent nécessiter des adaptations avant d être utilisées auprès des élèves. Description des expériences Remarques : Ces activités peuvent nécessiter des adaptations avant d être utilisées auprès des élèves. Pour chaque expérience, l élève doit suivre un cadre spécifique d analyse.

Plus en détail

Atelier n 11 : PICASA 3 1ère Partie

Atelier n 11 : PICASA 3 1ère Partie Atelier n 11 : PICASA 3 1ère Partie Nous avons vu comment utiliser le logiciel Photofiltre pour réaliser une carte de vœux personnalisée en créant une composition d image. Cet exercice a nécessité d utiliser

Plus en détail

Corps remorqué dans l eau

Corps remorqué dans l eau ACCUEIL Corps remorqué dans l eau Frédéric Elie, août 2007 La reproduction des articles, images ou graphiques de ce site, pour usage collectif, y compris dans le cadre des études scolaires et supérieures,

Plus en détail

PROJET de SI: Robot inspecteur de câbles

PROJET de SI: Robot inspecteur de câbles Villevieille Jérémy TS1 PROJET de SI: Robot inspecteur de câbles Sommaire: I. Présentation 1. Introduction 2. Cahier des charges II. Partie Mécanique 1. Structure du robot 2. Les roues 3. La caméra III.

Plus en détail

ALTIMETRE ELECTRONIQUE

ALTIMETRE ELECTRONIQUE ALTIMETRE ELECTRONIQUE Version 1.10 Manuel d utilisation 1 Edition : 09 janvier 2005 Composition du document INDEX DES PAGES Ce document comprend 18 pages numérotées et datées conformément au présent tableau.

Plus en détail

La commande par mode glissant

La commande par mode glissant 1. Introduction Les lois de commande classiques du type PID sont très efficaces dans le cas des systèmes linéaires à paramètres constants. Pour des systèmes non linéaires ou ayant des paramètres non constants,

Plus en détail

IDEES DE PROJETS PLURITECHNOLOGIQUES à base de Lego Mindstorms NXT

IDEES DE PROJETS PLURITECHNOLOGIQUES à base de Lego Mindstorms NXT IDEES DE PROJETS PLURITECHNOLOGIQUES à base de Lego Mindstorms NXT Présentation : Ce document regroupe et présente des projets déjà réalisés ou des idées de projets tous articulés autour du concept NXT

Plus en détail

Leçon N 16 Création d un album de photo avec ALBELLI 2 ème partie

Leçon N 16 Création d un album de photo avec ALBELLI 2 ème partie Leçon N 16 Création d un album de photo avec ALBELLI 2 ème partie 2 Préparation Le travail le plus important pour créer un album de photo c est la préparation. 2.1 Choisir les photos. Dans un premier temps

Plus en détail

Étapes Actions Fichier Logiciels 1 Schéma structurel Schéma du typon

Étapes Actions Fichier Logiciels 1 Schéma structurel Schéma du typon Du schéma à la gravure Auteur F.Cerf enseignant au Lycée Fresnel 1. Principe Présentation des 4 étapes pour arriver à graver un circuit imprimé avec la machine KOSY. Le circuit réalisé avec cette technique

Plus en détail

INTRODUCTION. Les dépenses et produits retenus doivent exclusivement être comptabilisés sur l exercice concerné.

INTRODUCTION. Les dépenses et produits retenus doivent exclusivement être comptabilisés sur l exercice concerné. ETABLISSEMENT DES BUDGETS PREVISIONNELS ET BILANS FINANCIERS DEVECO AIDE AU CONTROLE DE SERVICE FAIT INTRODUCTION Cette note est destinée à fixer les règles pour l'établissement des budgets prévisionnels

Plus en détail

LES MOTEURS ELECTRIQUES

LES MOTEURS ELECTRIQUES L objectif de ce cours est de comprendre le fonctionnement des moteurs électriques. Nous verrons les notions de puissance, de pertes et de rendement. Nous étudierons de manière simplifié comment ces moteurs

Plus en détail

L USAGE DES DRONES POUR LE CONTROLE NON DESTRUCTIF

L USAGE DES DRONES POUR LE CONTROLE NON DESTRUCTIF L USAGE DES DRONES POUR LE CONTROLE NON DESTRUCTIF Yoann JOBARD Société AIR MARINE, 1 allée Jean Rostand, 33 650 MARTILLAC, France yoann.jobard@air-mairne.fr Les Journées COFREND 20 22 mai 2014, Palais

Plus en détail

NOUVEAUTÉS DE LA VERSION

NOUVEAUTÉS DE LA VERSION 5.8 NOUVEAUTÉS DE LA VERSION 5. Deux axes d orientation Ergonomie Richesse fonctionnelle Installation Une nouvelle procédure d installation du logiciel est mise en service. Elle distingue deux fichiers

Plus en détail

LES AVANTAGES DE COÛT ET DE MISE EN OEUVRE

LES AVANTAGES DE COÛT ET DE MISE EN OEUVRE LES AVANTAGES DE COÛT ET DE MISE EN OEUVRE DES PORTIQUES MODULAIRES À BASE DE POUTRES ALUMINIUM ET DE GUIDAGE EN V. +33 (0)1 34 64 30 44 info.fr@hepcomotion.com 2 LES AVANTAGES DE COÛT ET DE MISE EN OEUVRE

Plus en détail

Pilotage d un Servomoteur via une Liaison Infrarouge

Pilotage d un Servomoteur via une Liaison Infrarouge Bureau d Étude d électronique Tronc Commun 1A :PET/PMP Pilotage d un Servomoteur via une Liaison Infrarouge Responsables : Fanny Poinsotte Nicolas Ruty Lien Chamilo : http ://chamilo2.grenet.fr/inp/ courses/phelmaa13pmcpel9

Plus en détail

Formation au microscope DMLM. et au logiciel Pixelinx Capture SE. LNN Université de Sherbrooke

Formation au microscope DMLM. et au logiciel Pixelinx Capture SE. LNN Université de Sherbrooke Formation au microscope DMLM et au logiciel Pixelinx Capture SE LNN Université de Sherbrooke Description Description générale Le microscope DMLM est un microscope optique à 5 objectifs (2.5X, 5X, 10X,

Plus en détail