Inside this issue: Le partenariat UE-COI à l'œuvre pour une exploitation durable des ressources de la mer

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Inside this issue: Le partenariat UE-COI à l'œuvre pour une exploitation durable des ressources de la mer"

Transcription

1 Le partenariat UE-COI à l'œuvre pour une exploitation durable des ressources de la mer La Commission de l'océan Indien (COI) a appuyé, pour la Fo r mation te c hni q ue et professionnelle (FTP) aux Comores L a nce m ent d es t ra va u x d entretien courant routier aux Comores deuxième année, la fermeture de la pêche aux poulpes à Rodrigues. Cet appui a été octroyé au titre du programme pour Mauritius: Capacity building for the Office of Public la mise en œuvre d'une stratégie régionale de pêche pour la Sector Governance région Afrique orientale et australe et océan Indien, plus connu sous l'acronyme SmartFish. La COI a lancé ce programme en mars 2011 pour une durée de 3 ans. Avec un budget total de 21 millions d'euros, financé en intégralité par le 10 e Fonds européen de Développement (FED), le programme SmartFish a notamment pour objectif d'améliorer la gestion durable de la pêche dans les pays de la région. Programmes Régionaux: Energies et Biodiversité Page 5 L'année 2013 a vu la signature avec la Commission de l'océan Indien des conventions de financement de deux programmes régionaux importants pour les états insulaires et côtiers de l'océan Indien. Ils portent sur la gestion et l'utilisation durables de la biodiversité et la promotion des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique. Ces actions répondent à des préoccupations fortes aussi bien nationales que régionales et mondiales, et aux priorités de l'action extérieure de l'union européenne, notamment l'«agenda for change» adoptée en Les activités de ces deux programmes financés sous le 10 e FED, pour un montant de 15 millions d'euros chacun, démarreront au courant de la première moitié de l année Page 6 December ISSUE Inside this issue: Mauritius: Green Port 8 Mauritius: EU and UNODC support anti -piracy efforts Mauritius: EU Grant supports Child Education S e y c h e l l e s & C o m o r o s : New Fisheries Partnership Protocol signed Réunion des Officiers Permanents de la Liaison (OPL) de la Commission de l'océan Indien (COI) aux Comores ISSN: Catalogue No.: MU-AA A-N European Union, 2013

2 C OOPÉRATION UE COMORES Formation technique et professionnelle (FTP) aux Comores L adoption de la loi d orientation sur la formation technique et professionnelle (FTP) ouvre de nouvelles perspectives pour préparer l'insertion des jeunes dans la vie active en s'appuyant sur un partenariat public-privé. La nouvelle loi d orientation sur la formation technique et professionnelle adoptée par l'assemblée nationale le 1 e juillet 2013 et promulguée le 22 octobre fixe les grands principes et axes stratégiques de développement du secteur, en s'articulant notamment autour d'un partenariat public-privé novateur et porteur d'espoir. L'adoption de cette loi est l'aboutissement d'un long travail de consultation participatif initié depuis plusieurs mois sur l'ensemble des 3 îles de l'union des Comores (Grande Comore, Mohéli et Anjouan) par le Ministère de l'emploi et de la Formation Professionnelle. Le processus d'élaboration de la loi a été appuyé techniquement par l'union européenne à travers le Projet d'appui à la Formation Technique et Professionnelle du 10 e Fond européen de Développement (FED). Selon Toulaibi Msa Said - Secrétaire Général du Ministère de l Emploi : «le choix de l Expert juriste sur la méthode de faire a permis aux membres du groupe de travail d acquérir des connaissances et des compétences en la matière». Dès 2008, lors d une étude révélant l'absence de pilotage, l'anarchie du système et son manque de coordination avec les acteurs économiques et la société civile, le Programme d Appui au Secteur Education des Comores (PASEC - 9 e FED) avait mis en exergue la nécessité de réglementer le secteur de la formation professionnelle Le secteur de FTP est actuellement caractérisé par une offre limitée, de qualité irrégulière, qui manque de réglementation et qui est peu orientée vers la satisfaction des besoins d'un marché de l emploi encore mal identifié. La nouvelle loi d'orientation confère à la FTP le rôle clé d'intégrateur social, favorisant l égalité des chances, quelque soit le genre ou niveau d'éducation de départ des apprenants, et essaye de répondre véritablement à la problématique de la nécessaire adéquation «formation - emploi». En particulier, la loi prévoit la mise en œuvre d'un nouveau mode de gestion et de pilotage de la formation professionnelle via un partenariat technique et financier avec le secteur productif, le dialogue entre les acteurs du secteur, l introduction de l approche pédagogique par les compétences, la mise en place d un nouveau système de qualification, y inclus la valorisation des acquis de l'expérience. Mme Saadia Hamadi - directrice de COD COM, une école de formation en restauration et cuisine, s est félicitée de l adoption de la loi d orientation : «l accompagnement de l Union européenne nous a permis de disposer d un cadre formel qui encadre l orientation des jeunes vers l insertion socioprofessionnelle».

3 C OOPÉRATION UE COMORES Formation technique et professionnelle (FTP) aux Comores Principaux axes stratégiques de la loi d'orientation de la Formation Professionnelle : Une mobilisation plus volontaire des acteurs économiques et la mise en place d un partenariat entre les pouvoirs publics, les acteurs économiques et de formation et les représentants de la société civile; La création de véritables complémentarités entre formation initiale et formation continue et entre formation technique et professionnelle et enseignement général ; Le développement qualitatif de l outil de formation appuyé par la professionnalisation des ressources humaines ; La promotion du développement des compétences des salariés et la valorisation de l expérience ; L amélioration et le développement de l apprentissage ; La mise en place d un dispositif d insertion professionnelle ; La prise en compte des exigences du développement durable. Atelier de menuiserie Données clés du Projet d'appui à la Formation Technique et Professionnelle (FTP) - 10 FED : Montant : EUR Durée : mars 2010 à mars 2016 Objectifs : Elaboration et mise en application d'un cadre législatif et réglementaire de la FTP; Information et appropriation du dispositif de formation par le public et partenaires de la FTP; du Réhabilitation et équipement de certains centres de FTP et d apprentissage (Ecole de Pêche et Ecole Nationale Technique et Professionnelle d'anjouan, Centre National Horticole); Appui à des initiatives de FTP de la société civile; Appui à l'alphabétisation fonctionnelle des apprenants FTP; Renforcement des capacités du Ministère et des acteurs de la FTP.

4 C OOPÉRATION UE COMORES Lancement des travaux d entretien courant routier aux Comores La première campagne de travaux d entretien routier courant a été lancée le 19 septembre 2013 à l'occasion d'une cérémonie - coprésidée par le Vice président en charge du Ministère de l Aménagement du Territoire, des Infrastructures et l Urbanisme et l Ambassadeur de France à Moroni, qui assure la Présidence locale de l'union européenne. Ces travaux de 1,7 million EUR qui démarrent actuellement sur le terrain - sont réalisés par les entreprises locales sur financement et sous la supervision du Programme d Appui au Développement Durable du Secteur des Transports (PADDST - 10 e FED - 27 millions EUR). Le programme aura pour objectif global la facilitation de la circulation des biens et des personnes. L entretien s'inscrit dans une logique de préservation du patrimoine existant. Les travaux portent sur la majeure partie du réseau national à savoir 320 km en Grande Comore, 177 km à Anjouan et 69 km à Mohéli où des réparations ponctuelles sont effectuées afin d'améliorer la circulation sur des voies souvent déjà fortement dégradées (bouchage de nids de poule, rechargement des accotements, réparation des fosses, etc.). Cette première campagne d'une durée d'un an sera renforcée courant 2014 par des travaux d'entretien périodiques - puis par une seconde campagne d'entretien courant également financées par l'union européenne. Cet appui de l'union européenne s'inscrit dans le cadre de la nouvelle politique sectorielle des transports qui prévoit notamment la relance et la sécurisation d'un Fonds d'entretien Routier, garant de la durabilité des investissements conséquents antérieurs ou à consentir - par le gouvernement et ses partenaires au développement pour la réhabilitation et la création de nouveaux axes routiers. Entretien et construction de routes au nord-ouest de l'ile de Mohéli

5 C OOPERATION UE COI Smarfish Le partenariat UE-COI à l'œuvre pour une exploitation durable des ressources de la mer La COI a déjà apporté son appui, au titre du programme SmartFish, à la première fermeture de la pêche aux poulpes à Rodrigues en Cette mesure de gestion durable, qui est en conformité avec le Code de Conduite de l Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), pour une pêche responsable (1995), permettant au stock de poulpes de se reconstituer. A la réouverture de la pêche en 2012, les captures ont augmentées en nombre et en taille, rapportant ainsi des revenus plus lucratifs aux pêcheurs. La COI appuie la pêche aux poulpes à Rodrigues, car elle représente une activité économique très importante, surtout pratiquée par les femmes, qui comptent pour près de 40% de la communauté des pêcheurs rodriguais. L'appui de la COI à la fermeture, qui a duré deux mois du 5 août au 6 octobre 2013, a été mis en œuvre en étroite collaboration avec l'assemblée Régionale de Rodrigues, et en partenariat avec la FAO et des Organisations Non Gouvernementales actives à Rodrigues pour la préservation des ressources naturelles et des zones côtières. Cet appui inclut le développement d'activités alternatives pour les pêcheurs pendant la clôture et la surveillance des zones de pêche. Les activités alternatives comprennent à la fois un volet «formation» (sécurité en mer, suivi de la pêche, mécanique, etc.) et un volet «travaux d intérêt public» (lutte contre les espèces végétales invasives, nettoyage du littoral, etc.). Il est question à présent de pérenniser cette mesure de gestion et éventuellement de l étendre davantage. Le défi sera ainsi de développer les capacités de l'ensemble des parties prenantes, ainsi que les moyens pour soutenir la mise en œuvre de cette mesure de gestion de la pêche. Pour plus d'informations sur la politique de développement de l'ue concernant le secteur de la pêche dans les pays partenaires, veuillez consulter le site de la Direction Générale de la Coopération au Développement: h t t p : / / e c. e u r o p a. e u / e u r o p e a i d / w h a t / development-policies/intervention-areas/ environment/fish_fr.htm Rodrigues: ourites séchées avant d'être vendues sur le marché.

6 islands.ioconline.org/ C OOPERATION REGIONALE Energies La convention de financement de ce programme a été signée le 17 Janvier 2013 aux Seychelles à l'occasion du 28 e Conseil des Ministres de la COI. Le programme sera mis en œuvre par la COI entre 2013 et 2017 dans ses pays membres (Comores, Madagascar, Maurice, Seychelles), ainsi qu'en Tanzanie et au Kenya, avec par ailleurs la participation de l'ile de la Réunion sur ressources financières propres. Le Programme vise à promouvoir la gestion et l'utilisation durables de la biodiversité dans la région «Afrique de l'est et Australe Océan Indien» (AEA-OI), ainsi que la contribution de la biodiversité à l'amélioration des conditions de vie des populations, et appuiera la coopération et la mise en réseau de tous les acteurs nationaux et régionaux impliqués dans la gestion de la biodiversité, y compris avec le secrétariat de la Convention de Nairobi qui assure un rôle de coordination régionale dans le domaine de la biodiversité marine. Les activités porteront en particulier sur l'amélioration des politiques et cadres institutionnels et légaux; la sensibilisation des populations et décideurs nationaux; le développement des capacités et des échanges de connaissances, données et bonnes pratiques entre pays; la création ou le support à des centres thématiques sur la biodiversité, et enfin la réalisation de projets pilotes à travers des appels à propositions permettant aux acteurs non étatiques et communautés locales de développer et mettre en œuvre des petits projets de gestion de la biodiversité, possiblement générateurs de revenus futurs pour les acteurs et populations concernés. La procédure pour le recrutement international de l'assistance technique au programme est en cours et devrait aboutir à un démarrage des activités au cours du 1 er trimestre Promotion de la gestion et utilisation durable de la Biodiversité La convention de financement de ce programme a été signée le 5 Juin 2013 au siège de la Commission de l'océan Indien (COI) à Maurice à l'occasion de la journée mondiale de l'environnement. Le programme sera mis en œuvre par la COI entre 2013 et 2017 dans les pays membres de la COI (Comores, Madagascar, Maurice, Seychelles) avec la participation de l'ile de la Réunion sur ressources financières propres. Le Programme vise à promouvoir le développement, l'investissement et la gestion des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique, à travers une approche associant tous les acteurs de la région et les partenariats public-privé. Les activités porteront en particulier sur l'amélioration des capacités et des cadres institutionnels et réglementaires; la sensibilisation des populations et décideurs nationaux; l'amélioration des connaissances, des bases de données et des échanges entre pays; le développement de labels et standards d'efficacité énergétique, et la réalisation d'installations pilotes à travers le lancement d'appels à propositions. La procédure pour le recrutement international de l'assistance technique au programme est en cours et devrait aboutir à un démarrage des activités du programme au cours du 2 e trimestre 2014.

7 C OOPERATION EU M AURITIUS Capacity building for Office of Public Sector Governance for the performance monitoring of parastatals Parastatal reform features prominently in the economic and social reform programme of the Government of the Republic of Mauritius. State owned enterprises (SOEs) are spread over many economic sub-sectors including utilities, commercial, economic, educational, welfare, social, and cultural sectors. Most of these public enterprises provide critical services and therefore need to be efficient. In this context, the European Union is providing technical assistance, with the global ob- EU funded workshop on 23 October 2013 jective of empowering the Office of Public Sector Governance (OPSG) to fulfil its mandate for performance management of parastatals and state-owned enterprises as set by the Government of the Republic of Mauritius. This technical assistance benefits from EU funding to the tune of rupees. A team of three consultants funded by the European Union came to the Republic of Mauritius between June 2013 and August 2013, in order to provide capacity building and training to the Office of Public Sector Governance in the fields of performance monitoring, software tools, change management and public sector governance. The experts have left behind a number of tools and guidelines specifically designed to the staff of the OPSG, namely: A manual for the Performance Monitoring and Evaluation process of parastatals and state-owned enterprises; Guidelines for the application of change management principles; A Manual for the update of the Parastatal Information Management System software; A Strategy and Action Plan for the application of public sector governance, and corporate governance principles. These were delivered to the Office of Public Sector Governance in October 2013, together with the appropriate accompanying training programme for the staff responsible for these activities within OPSG. Two workshops were held on 3 July 2013 and 23 October 2013 with the heads of parastatals and state owned enterprises to sensitise them on the various tools and methodologies needed to improve performance monitoring and public sector governance.

8 http//www.mauport.com/ C OOPERATION EU MAURITIUS Towards the Green Port in Mauritius The Mauritius Ports Authority (MPA) aims at obtaining a Green Port status in the future. The Green Ports initiative is to develop environmental programmes and projects aimed at reducing or neutralising the impact of port operations on the environment and the surrounding community. This initiative is the doing of the International Association of Ports and Harbours (IAPH), under the World Ports Climate Initiative. Under this programme, launched in 2008, signatory ports contribute to studies, strategies and actions to reduce greenhouse gas emissions and improve air quality. It also provides a platform for ports to exchange information about the effects of climate change and measures that can be adopted for its mitigation. The MPA thus concurs with the initiative of some 55 world s key ports which have come together in a commitment to reduce their greenhouse gas emissions while continuing their role as transportation and economic centres. To assist MPA in achieving this ambitious goal, the EU has mobilised five experts in the field of energy efficiency and renewable energy. MPA, together with the Cargo Handling Corporation Ltd (CHCL), have benefitted from the expertise to investigate into ways and means to implement measures in strategic energy management which could be employed to make the port more energy efficient and environment friendly. This project is also in line with Government s long term strategy to adopt best practices to reduce energy consumption and to contribute towards the protection of the environment and the vision of the Maurice Ile Durable. The experts completed an energy audit of MPA and CHCL, elaborated the Energy Management Plan, assessed the renewable energy potentials, established a road map leading to a Green Port in the Mauritian context and delivered training to a team of MPA and CHCL staff. The assignment started in December 2012 and was completed in July A final workshop was organised on 3 July 2013 to share the salient findings and recommendations of the project with all port stakeholders as well as to exchange information on relevant existing projects. One of the main findings of the study was that PV-generated electricity proved to be the most practicable renewable energy source. In addition, the Green Port status will be achieved through a step by step approach, based on an elaborated road map for the MPA to proceed with its energy efficiency and renewable energy project in a phased manner. Port of Mauritius MPA

9 C OOPERATION EU UNODC: ANTI-PIRACY European Union and UNODC jointly support anti-piracy efforts of Mauritius A major threat of criminal activities in the Indian Ocean region led the European Union (EU) and United Nations Office on Drugs and Crime (UNODC) to support jointly the efforts of the Republic of Mauritius in the international fight against piracy and promotion of maritime security since To this effect, a joint EU-UNODC programme, financed by the EU Instrument for Stability, has now been successfully completed. Due to the increasing insecurity in the Indian Ocean, the Republic of Mauritius stepped up its efforts in supporting the international fight against maritime piracy in The European Union, together with UNODC, provided support to Mauritius to accompany these endeavours. In July 2011, the EU and the Republic of Mauritius signed the Agreement on the conditions of transfer of suspected pirates and associated seized property from the EU-led naval force (EUNAVFOR) to the Republic of Mauritius and the treatment of suspected pirates after transfer (Transfer agreement). In August 2011, the joint EU-UNODC programme support to the trial and related treatment of piracy suspects in Mauritius became operational. Under this programme Mauritius was provided with targeted support for the prosecution, police, judicial and prison services, with a particular focus on helping to overcome capacity and logistical constraints with trying and detaining piracy suspects. The joint EU-UNODC programme, financed by the EU Instrument for Stability for an amount of EUR , has now been successfully completed. Both partners are happy to see that the assistance provided to Mauritius was well targeted, appropriate, efficient, and done in a timely manner, e.g. with regard to: 1) the drafting of the required legislation, notably the Piracy and Maritime Violence Bill; 2) the refurbishment of dedicated cells at Beau Bassin prison; 3) regional learning exchanges for the prosecution, prison and police staff; 4) handover exercises at the sea and airport, including the elaboration of the accompanying guide; 5) the installation of the security equipment for the court; 6) the recruitment of Somali-English interpreters; 7) the transfer of 12 suspected pirates in January The EU and UNODC will continue to support Mauritius in its efforts to fight piracy at the sea with various means. To this end, in June 2013, the regional MASE programme for promoting maritime security in the Eastern and Southern Africa - Indian Ocean region became operational. It is financed from the 10 European Development Fund for a total of EUR and has a component of EUR dedicated to develop and/or strengthen the national/regional legal, legislative and infrastructural capability for arrest, transfer, detention and prosecution of pirates. This component will be implemented by UNODC. Beau Bassin Prison Cells

10 C OOPERATION EU MAURITIUS EU Grant supports Child Education The EU Delegation has proceeded with the award of a grant worth EUR (MUR ) to the Centre d Education et de Développement pour les Enfants Mauriciens (CEDEM) in October 2013 to finance its action entitled "Providing quality residential care and therapy to 24 abused children including those with disabilities". The award of this grant to CEDEM was made possible after Mauritius received a topup on the Non State Actors (NSA) thematic programme. Celebrating the 25 anniversary of CEDEM CEDEM operates two residential care centres in Mauritius for abused children including those with disabilities to promote their inclusive development. It has always struggled to raise child care standards during its 16 years of experience in the delivery of residential child care. Through this proposed project, CEDEM is aiming at transforming this service into small-group familylike residential care as per the Guidelines for the Alternative Care of Children set by the United Nations in 2010 to help in the proper education, rehabilitation, family reunification and reintegration in society of abused children. The action will be implemented over the next three years and the expected results are: Improved physical, mental and emotional health and stability of the children; Better self-confidence and social and life skills of the children; Respect and protection of the children s rights by all their stakeholders; An active participation of the children s families in the realisation of their responsibilities; Relationship building and restoration of the children with their family and their return to their family milieu at their majority; Proper reintegration of the abused and disabled children in society.

11 C OOPERATION EU SEYCHELLES New Fisheries Partnership Protocol signed A new Fisheries Partnership Protocol governing the tuna fishing activities of the EU vessels in the Seychelles' waters has been initialled the 10 th May The Protocol provides tuna fishing opportunities for 40 purse seiners and 6 long liners and will apply for 6 years as from the 18 th January The total financial contribution from the EU will amount to EUR 30,7 Mio on the whole period, including a specific fund of EUR 15,2 Mio allocated to the support and implementation of Seychelles sectoral fisheries policy and aiming at promoting sustainable fisheries in Seychelles' waters. The new protocol s provisions materialise the reform of the external dimension of the EU Common Fisheries Policy. The Partnership between the EU and Seychelles introduces best practices for the governance of the sector. The ship-owners will significantly and gradually increase their financial contribution to the access right fees. In addition, the introduction of the electronic catch reporting system will allow a daily follow up of their catch composition. Not only the fishing activities will be closely monitored but the sectoral support will continue to be instrumental to maximize the benefits from the fishing activities of the industrial and artisanal fleets. The appropriate infrastructures and commercial facilities and the strengthening of the Seychelles Fishing Authority regulatory body will improve the «doing business environment» in the fishery sector, securing landings, trade and processing of the fisheries products in an incentive environment. The Seychelles tuna processing industry is already highly relying on the activities and catches of the EU fleet in the whole Indian Ocean but further investments would lead to diversify the range of fisheries products and markets allowing more value addition and employment in the sector. Reciprocally the EU has granted access of Mayotte waters under its jurisdiction as from the 1 st January 2014 to the Seychelles tuna flagged vessels. This first intergovernmental agreement which has provided the right to fish to vessels of a third country in waters under EU jurisdiction, was initialled in Victoria on the 15 th November The highest standards of sustainability, transparency, control and monitoring will therefore apply for the Seychelles purse seine fleet, subject to the rules and regulation of the applicable EU Common Fisheries Policy and the conservation and management measures established by the Indian Ocean Tuna Commission (IOTC), the body responsible for the management of the tuna stocks in the Indian Ocean.

12 C OOPERTATION UE COMORES Etablissement d un nouveau Protocole d'accord de Partenariat Pêche A Moroni le 5 juillet 2013, l'union des Comores et l'union européenne ont paraphé un nouveau Protocole d'accord de Partenariat Pêche pour une période de trois ans à compter du 1 er janvier Les possibilités de pêche sont offertes pour 42 senneurs et 20 palangriers. La contribution financière totale de l'union européenne sera de 1,8 million d'euros pour toute la période y inclus un fonds de euros spécifiquement alloué à la mise en œuvre de la politique de développement du secteur de la pêche aux Comores. Dans le contexte d'un rapide développement de l'effort de pêche des flottes artisanales et semiindustrielles comoriennes, ce sont les capacités de régulation, d'encadrement et de suivi des activités de pêche de cette flotte par l'administration des pêches qui seront prioritairement renforcées. Le partenariat et la coopération entre les parties s'attacheront en particulier à ce que les résolutions de gestion et de conservation des ressources thonières de la Commission Thonière de l'océan Indien, dont l'union des Comores et l'union européenne sont membres actifs, soient bien d'application. Réunion des Officiers Permanents de la Liaison (OPL) de la Commission de l'océan Indien (COI) aux Comores La Délégation de l'union européenne basée à Maurice a participé à la réunion du Comité des OPL de la COI qui s'est tenue à Moroni, Comores, les 27 et 28 août Cette réunion a été précédée par des cérémonies pour la mise en place du Conseil National de Coopération Régionale (CNCR) et de l inauguration du Bureau Permanent de Liaison (BPL) des Comores qui bénéficient d'un soutien de l'union européenne à travers des fonds régionaux du 10 e FED. Cette réunion des comités des OPL organissée à mi-parcours de l année a permis de faire le bilan des actions menées par le Secrétariat Général de la COI suite aux décisions prises au mois de janvier 2013 par le Conseil des Ministres qui s'est tenu aux Seychelles. Le Comité des OPL a permis de valider des recommandations à l attention du Secrétariat Général et à préparer la prochaine réunion du Conseil des Ministres de la COI qui devrait se dérouler sous présidence comorienne début Le Secrétariat Général de la COI, soutenu par ses partenaires, dont l'union européenne qui est le plus important, dispose ainsi d'une feuille de route qui devrait faciliter le suivi des progrès et les futures prise de décision lors de la prochaine réunion du Conseil des Ministres.

Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche. Pathways for effective governance of the English Channel

Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche. Pathways for effective governance of the English Channel Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche Pathways for effective governance of the English Channel Prochaines étapes vers une gouvernance efficace de la Manche Next steps for effective

Plus en détail

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095 Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2008 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 Projets de transfert

Plus en détail

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Sommaire Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Comment définir

Plus en détail

CONTRUISONS ENSEMBLE UNE STRATÉGIE POUR L ESPACE MANCHE. Developing a joint strategy for the Channel area

CONTRUISONS ENSEMBLE UNE STRATÉGIE POUR L ESPACE MANCHE. Developing a joint strategy for the Channel area CONTRUISONS ENSEMBLE UNE STRATÉGIE POUR L ESPACE MANCHE Developing a joint strategy for the Channel area Les objectifs du projet Co-financé par le programme Interreg IVA France (Manche) Angleterre, le

Plus en détail

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations Initiative d excellence de l université de Bordeaux Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014 Recommandations 2/1 RECOMMANDATIONS DU COMITE STRATEGIQUE Une feuille de route pour le conseil de gestion

Plus en détail

Complex Weapons - Delivering Capability Through Partnerships Nick Neale Project Director Future Local Area Air Defence System (Maritime)

Complex Weapons - Delivering Capability Through Partnerships Nick Neale Project Director Future Local Area Air Defence System (Maritime) Complex Weapons - Delivering Capability Through Partnerships Nick Neale Project Director Future Local Area Air Defence System (Maritime) Presentation Themes MBDA delivering capability through partnerships

Plus en détail

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC)

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) Reporting to the General Manager, Engineering and Maintenance, you will provide strategic direction on the support and maintenance of

Plus en détail

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking European Commission DG MARKT Unit 02 Rue de Spa, 2 1049 Brussels Belgium markt-consultation-shadow-banking@ec.europa.eu 14 th June 2012 Natixis Asset Management Response to the European Commission Green

Plus en détail

Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien. 10 Septembre 2012

Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien. 10 Septembre 2012 Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien 10 Septembre 2012 Les défis de la chaine de la logistique du transport maritime Danielle T.Y WONG Director Logistics Performance

Plus en détail

Sub-Saharan African G-WADI

Sub-Saharan African G-WADI Sub-Saharan African G-WADI Regional chapter of the Global network on Water and Development Information for Arid Lands Prof. Cheikh B. Gaye G-WADI Workshop 20-21 April 2010 Dakar, Senegal 35 participants

Plus en détail

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes Le Centre d Innovation des Technologies sans Contact-EuraRFID (CITC EuraRFID) est un acteur clé en matière de l Internet des Objets et de l Intelligence Ambiante. C est un centre de ressources, d expérimentations

Plus en détail

INSTITUT MARITIME DE PREVENTION. For improvement in health and security at work. Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM

INSTITUT MARITIME DE PREVENTION. For improvement in health and security at work. Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM INSTITUT MARITIME DE PREVENTION For improvement in health and security at work Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM Maritime fishing Shellfish-farming Sea transport 2005 Le pilier social

Plus en détail

that the child(ren) was/were in need of protection under Part III of the Child and Family Services Act, and the court made an order on

that the child(ren) was/were in need of protection under Part III of the Child and Family Services Act, and the court made an order on ONTARIO Court File Number at (Name of court) Court office address Applicant(s) (In most cases, the applicant will be a children s aid society.) Full legal name & address for service street & number, municipality,

Plus en détail

Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY

Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY Johannesburg (Afrique du Sud) 4 au 7 mars 2007 Johannesburg (South Africa)

Plus en détail

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Le dispositif L Institut suisse de brainworking (ISB) est une association

Plus en détail

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Les faits saillants Highlights L état financier du MAMROT est très complexe et fournit de nombreuses informations. Cette

Plus en détail

Ecodevelopment and Resilient Energy Policies

Ecodevelopment and Resilient Energy Policies Ecodevelopment and Resilient Energy Policies Laura E. Williamson - Project Director UNFCCC COP 17 Side Event December 2, 2011 Renewable Energy Policies for Climate Resilience, Sustainable Development and

Plus en détail

L ESPACE À TRAVERS LE REGARD DES FEMMES. European Economic and Social Committee Comité économique et social européen

L ESPACE À TRAVERS LE REGARD DES FEMMES. European Economic and Social Committee Comité économique et social européen L ESPACE À TRAVERS LE REGARD DES FEMMES 13 European Economic and Social Committee Comité économique et social européen 13 This publication is part of a series of catalogues published in the context of

Plus en détail

UPFI URBAN PROJECTS FINANCE INITIATIVE

UPFI URBAN PROJECTS FINANCE INITIATIVE UPFI URBAN PROJECTS FINANCE INITIATIVE Union pour la Méditerranée Union for the Mediterranean Lors de la conférence ministérielle des 9 et 10 novembre 2011 à Strasbourg sur le développement urbain durable,

Plus en détail

Discours du Ministre Tassarajen Pillay Chedumbrum. Ministre des Technologies de l'information et de la Communication (TIC) Worshop on Dot.

Discours du Ministre Tassarajen Pillay Chedumbrum. Ministre des Technologies de l'information et de la Communication (TIC) Worshop on Dot. Discours du Ministre Tassarajen Pillay Chedumbrum Ministre des Technologies de l'information et de la Communication (TIC) Worshop on Dot.Mu Date: Jeudi 12 Avril 2012 L heure: 9h15 Venue: Conference Room,

Plus en détail

GLOBAL FORUM London, October 24 & 25, 2012

GLOBAL FORUM London, October 24 & 25, 2012 GLOBAL FORUM London, October 24 & 25, 2012-1 - Content REDUCING FLARING AND DEVELOPMENT OF GAS IN THE REPUBLIC OF CONGO REDUCTION DU TORCHAGE ET VALORISATION DU GAZ EN REPUBLIQUE DU CONGO - 2 - Content

Plus en détail

Canada-Italy Innovation Award 2015 Call for Proposals

Canada-Italy Innovation Award 2015 Call for Proposals Embassy of Canada to Italy Canada-Italy Innovation Award 2015 Public Affairs and Advocacy www.canada.it Canada-Italy Innovation Award 2015 Call for Proposals Overview The Embassy of Canada to Italy is

Plus en détail

EUROPEAN NEIGHBOURHOOD

EUROPEAN NEIGHBOURHOOD EUROPEAN NEIGHBOURHOOD TWINNING NEWS 28 European Neighbourhood Twinning Projects Pipeline for August, September and Twinning number ALGERIA Project title Renforcement des structures, pouvoirs et compétences

Plus en détail

Gouvernance européenne sur les technologies énergétiques

Gouvernance européenne sur les technologies énergétiques Gouvernance européenne sur les technologies énergétiques Gouvernance européenne sur les technologies énergétiques 9 Plateformes technologiques européennes sur l Energie (ETP) Industrie + Recherche Association

Plus en détail

THE OUAGADOUGOU RECOMMENDATIONS INTERNET INFRASTRUCTURE FOR AN AFRICAN DIGITAL ECONOMY 5-7 MARCH 2012

THE OUAGADOUGOU RECOMMENDATIONS INTERNET INFRASTRUCTURE FOR AN AFRICAN DIGITAL ECONOMY 5-7 MARCH 2012 THE OUAGADOUGOU RECOMMENDATIONS INTERNET INFRASTRUCTURE FOR AN AFRICAN DIGITAL ECONOMY 5-7 MARCH 2012 We, the participants, assembled in Ouagadougou, Burkina Faso, from 5-7 March 2012, for the meeting

Plus en détail

Technical Assistance for Sustainable National Greenhouse Gas Inventory Management Systems in West Africa (West Africa GHG Project)

Technical Assistance for Sustainable National Greenhouse Gas Inventory Management Systems in West Africa (West Africa GHG Project) Technical Assistance for Sustainable National Greenhouse Gas Inventory Management Systems in West Africa (West Africa GHG Project) Dr. Sabin Guendehou, Regional Project Coordinator Cluster Francophone

Plus en détail

ORDONNANCE XG-C568-09-2011. RELATIVEMENT À la Loi sur l Office national de l énergie (Loi sur l ONÉ) et à ses règlements d application;

ORDONNANCE XG-C568-09-2011. RELATIVEMENT À la Loi sur l Office national de l énergie (Loi sur l ONÉ) et à ses règlements d application; DEVANT l Office, le 23 juin 2011. ORDONNANCE XG-C568-09-2011 RELATIVEMENT À la Loi sur l Office national de l énergie (Loi sur l ONÉ) et à ses règlements d application; RELATIVEMENT À une demande présentée

Plus en détail

CEPF FINAL PROJECT COMPLETION REPORT

CEPF FINAL PROJECT COMPLETION REPORT CEPF FINAL PROJECT COMPLETION REPORT I. BASIC DATA Organization Legal Name: Conservation International Madagascar Project Title (as stated in the grant agreement): Knowledge Management: Information & Monitoring.

Plus en détail

REVITALIZING THE RAILWAYS IN AFRICA

REVITALIZING THE RAILWAYS IN AFRICA REVITALIZING THE RAILWAYS IN AFRICA Contents 1 2 3 4 GENERAL FRAMEWORK THE AFRICAN CONTINENT: SOME LANDMARKS AFRICAN NETWORKS: STATE OF PLAY STRATEGY: DESTINATION 2040 Contents 1 2 3 4 GENERAL FRAMEWORK

Plus en détail

2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF

2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF 2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF Kick off transnational project meeting June 6 & 7th 2011 6 et 7 Juin 2011 CERGY/ VAL D OISE Monday june 6th morning

Plus en détail

MONACO BUSINESS START, GROW, WIN!

MONACO BUSINESS START, GROW, WIN! AUDITORIUM RAINIER III 16 OCTOBRE 2013 MONACO BUSINESS START, GROW, WIN! UNE VITRINE, DES OPPORTUNITÉS D AFFAIRES... ET UNE FENÊTRE SUR LE MONDE START MONACO BUSINESS est un événement unique pour maximiser

Plus en détail

No. 48900 * Argentina and Uruguay

No. 48900 * Argentina and Uruguay No. 48900 * Argentina and Uruguay Agreement signed by the Presidents of the Argentine Republic and of the Eastern Republic of Uruguay for the joint monitoring of the BOTNIA UPM PULL plant and all the industrial

Plus en détail

Think performance and engineering

Think performance and engineering Think performance and engineering Un processus maîtrisé Notre organisation et nos méthodes de réalisation des projets sont basées sur : Un cycle en V des projets, de la spécification au commissioning et

Plus en détail

First Nations Assessment Inspection Regulations. Règlement sur l inspection aux fins d évaluation foncière des premières nations CONSOLIDATION

First Nations Assessment Inspection Regulations. Règlement sur l inspection aux fins d évaluation foncière des premières nations CONSOLIDATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION First Nations Assessment Inspection Regulations Règlement sur l inspection aux fins d évaluation foncière des premières nations SOR/2007-242 DORS/2007-242 Current to September

Plus en détail

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée.

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. Il y a trois approches possibles du produit intérieur brut : Optique de la production Optique

Plus en détail

Become. Business Provider for Matheo Software

Become. Business Provider for Matheo Software Become Business Provider for Matheo Software Who we are? Matheo Software was created in 2003 by business intelligence and information processing professionals from higher education and research. Matheo

Plus en détail

La Poste choisit l'erp Open Source Compiere

La Poste choisit l'erp Open Source Compiere La Poste choisit l'erp Open Source Compiere Redwood Shores, Calif. Compiere, Inc, leader mondial dans les progiciels de gestion Open Source annonce que La Poste, l'opérateur postal français, a choisi l'erp

Plus en détail

EUROPEAN COMMISSION Job Description Form. Job description version5 (Active) Job no.164686 in DEVCO.B.4 Valid from 26/07/2012 until

EUROPEAN COMMISSION Job Description Form. Job description version5 (Active) Job no.164686 in DEVCO.B.4 Valid from 26/07/2012 until EUROPEAN COMMISSION Job Description Form Job description version5 (Active) Job no.164686 in DEVCO.B.4 Valid from 26/07/2012 until Job Holder Name Graça Maria MOREIRA DE SOUSA Job Profile Position CONTRACT

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES DU ROYAUME DES PAYS-BAS LA HAYE

MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES DU ROYAUME DES PAYS-BAS LA HAYE MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES DU ROYAUME DES PAYS-BAS LA HAYE CONVENTION SUR LA PROTECTION DES ENFANTS ET LA COOPÉRATION EN MATIÈRE D'ADOPTION INTERNATIONALE (La Haye, le 29 mai 1993) Notification

Plus en détail

EU- Luxemburg- WHO Universal Health Coverage Partnership:

EU- Luxemburg- WHO Universal Health Coverage Partnership: EU- Luxemburg- WHO Universal Health Coverage Partnership: Supporting policy dialogue on national health policies, strategies and plans and universal coverage Year 2 Report Jan. 2013 - - Dec. 2013 [Version

Plus en détail

Calculation of Interest Regulations. Règlement sur le calcul des intérêts CONSOLIDATION CODIFICATION. Current to August 4, 2015 À jour au 4 août 2015

Calculation of Interest Regulations. Règlement sur le calcul des intérêts CONSOLIDATION CODIFICATION. Current to August 4, 2015 À jour au 4 août 2015 CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Calculation of Interest Regulations Règlement sur le calcul des intérêts SOR/87-631 DORS/87-631 Current to August 4, 2015 À jour au 4 août 2015 Published by the Minister

Plus en détail

LOI SUR LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES MANDAT SPÉCIAL FINANCIAL ADMINISTRATION ACT SPECIAL WARRANT

LOI SUR LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES MANDAT SPÉCIAL FINANCIAL ADMINISTRATION ACT SPECIAL WARRANT SPECIAL WARRANT LOI SUR LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES MANDAT SPÉCIAL Pursuant to subsections 19(2) and (3) of the Financial Administration Act, the Commissioner in Executive Council hereby issues this

Plus en détail

BA (Hons) French with Translation Studies F/T SH 322F

BA (Hons) French with Translation Studies F/T SH 322F BA (Hons) French with Translation Studies F/T SH 322F 1. Rationale With the advent of globalization, translation studies have become an imperative field to be taken on-board by department of languages.

Plus en détail

Frequently Asked Questions

Frequently Asked Questions GS1 Canada-1WorldSync Partnership Frequently Asked Questions 1. What is the nature of the GS1 Canada-1WorldSync partnership? GS1 Canada has entered into a partnership agreement with 1WorldSync for the

Plus en détail

ERA-Net Call Smart Cities. CREM, Martigny, 4 décembre 2014 Andreas Eckmanns, Responsable de la recherche, Office Fédéral de l énergie OFEN

ERA-Net Call Smart Cities. CREM, Martigny, 4 décembre 2014 Andreas Eckmanns, Responsable de la recherche, Office Fédéral de l énergie OFEN ERA-Net Call Smart Cities CREM, Martigny, 4 décembre 2014 Andreas Eckmanns, Responsable de la recherche, Office Fédéral de l énergie OFEN Une Smart City, c est quoi? «Une Smart City offre à ses habitants

Plus en détail

Archived Content. Contenu archivé

Archived Content. Contenu archivé ARCHIVED - Archiving Content ARCHIVÉE - Contenu archivé Archived Content Contenu archivé Information identified as archived is provided for reference, research or recordkeeping purposes. It is not subject

Plus en détail

Rapport d analyse des retombées presse Février 2014

Rapport d analyse des retombées presse Février 2014 Rapport d analyse des retombées presse Février 2014 Préparé par AHMED CHEIKH Aboubacar Responsable des archives et de la documentation 1 CARACTERISTIQUES La majorité des articles proviennent de la presse

Plus en détail

VERS L EXCELLENCE DANS LA FORMATION PROGRAMME D APPUI A LA QUALITE AMELIORATION SUPERIEUR DE LA QUALITE DE L ENSEIGNEMENT TITRE DU PROJET

VERS L EXCELLENCE DANS LA FORMATION PROGRAMME D APPUI A LA QUALITE AMELIORATION SUPERIEUR DE LA QUALITE DE L ENSEIGNEMENT TITRE DU PROJET PROGRAMME D APPUI A LA QUALITE AMELIORATION DE LA QUALITE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR TITRE DU PROJET VERS L EXCELLENCE DANS LA FORMATION ETABLISSEMENT GESTIONNAIRE DU PROJET ISET DE NABEUL JUILLET 2009

Plus en détail

Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013

Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013 Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013 Bonjour Mesdames et Messieurs, Je suis très heureux d être avec vous aujourd hui pour ce Sommet AéroFinancement organisé

Plus en détail

Le projet WIKIWATER The WIKIWATER project

Le projet WIKIWATER The WIKIWATER project Le projet WIKIWATER The WIKIWATER project Eau et assainissement pour tous Water and sanitation for all Faire connaitre facilement les moyens techniques, financiers, éducatifs ou de gouvernance pour faciliter

Plus en détail

S-9.05 Small Business Investor Tax Credit Act 2003-39 RÈGLEMENT DU NOUVEAU-BRUNSWICK 2003-39 NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39. établi en vertu de la

S-9.05 Small Business Investor Tax Credit Act 2003-39 RÈGLEMENT DU NOUVEAU-BRUNSWICK 2003-39 NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39. établi en vertu de la NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39 under the SMALL BUSINESS INVESTOR TAX CREDIT ACT (O.C. 2003-220) Regulation Outline Filed July 29, 2003 Citation........................................... 1 Definition

Plus en détail

MANAGEMENT SOFTWARE FOR STEEL CONSTRUCTION

MANAGEMENT SOFTWARE FOR STEEL CONSTRUCTION Ficep Group Company MANAGEMENT SOFTWARE FOR STEEL CONSTRUCTION KEEP ADVANCING " Reach your expectations " ABOUT US For 25 years, Steel Projects has developed software for the steel fabrication industry.

Plus en détail

Projet de réorganisation des activités de T-Systems France

Projet de réorganisation des activités de T-Systems France Informations aux medias Saint-Denis, France, 13 Février 2013 Projet de réorganisation des activités de T-Systems France T-Systems France a présenté à ses instances représentatives du personnel un projet

Plus en détail

Paxton. ins-20605. Net2 desktop reader USB

Paxton. ins-20605. Net2 desktop reader USB Paxton ins-20605 Net2 desktop reader USB 1 3 2 4 1 2 Desktop Reader The desktop reader is designed to sit next to the PC. It is used for adding tokens to a Net2 system and also for identifying lost cards.

Plus en détail

SC 27/WG 5 Normes Privacy

SC 27/WG 5 Normes Privacy SC 27/WG 5 Normes Privacy Club 27001 Toulousain 12/12/2014 Lionel VODZISLAWSKY Chief Information Officer l.vodzislawsky@celtipharm.com PRE-CTPM 141212-Club27001 Toulouse normes WG5_LV L organisation de

Plus en détail

BA (Hons) French with Translation Studies P/T SH 322

BA (Hons) French with Translation Studies P/T SH 322 BA (Hons) French with Translation Studies P/T SH 322 1. Rationale With the advent of globalization, translation studies have become an imperative field to be taken on-board by department of languages.

Plus en détail

AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE

AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE PURPOSE The Audit Committee (the Committee), assists the Board of Trustees to fulfill its oversight responsibilities to the Crown, as shareholder, for the following

Plus en détail

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011.

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. Sent: 11 May 2011 10:53 Subject: Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. I look forward to receiving two signed copies of this letter. Sent: 10

Plus en détail

Archived Content. Contenu archivé

Archived Content. Contenu archivé ARCHIVED - Archiving Content ARCHIVÉE - Contenu archivé Archived Content Contenu archivé Information identified as archived is provided for reference, research or recordkeeping purposes. It is not subject

Plus en détail

Manager, Construction and Engineering Procurement. Please apply through AECL website:

Manager, Construction and Engineering Procurement. Please apply through AECL website: Position: Location: How to Apply: Manager, Construction and Engineering Procurement Chalk River, Ontario Please apply through AECL website: http://www.recruitingsite.com/csbsites/aecl/en/jobdescription.asp?jobnumber=709148

Plus en détail

Propriété Intellectuelle et accord de consortium

Propriété Intellectuelle et accord de consortium INFODAYS Incontact 8-10 october 2012, Dakar, Sénégal Propriété Intellectuelle et accord de consortium Anne-Marie Schelstraete CIRAD, France Direction de la Recherche scientifique et de la Stratégie Chargée

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing?

Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing? Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing? Alexandre Loire A.L.F.A Project Manager July, 5th 2007 1. Changes to roles in customer/supplier relations a - Distribution Channels Activities End customer

Plus en détail

PEINTAMELEC Ingénierie

PEINTAMELEC Ingénierie PEINTAMELEC Ingénierie Moteurs de productivité Drivers of productivity Automatisation de systèmes de production Informatique industrielle Manutention Contrôle Assemblage Automating production systems Industrial

Plus en détail

C H A P T E R 28 C H A P I T R E 28. (Assented to June 12, 2014) (Date de sanction : 12 juin 2014)

C H A P T E R 28 C H A P I T R E 28. (Assented to June 12, 2014) (Date de sanction : 12 juin 2014) C H A P T E R 28 C H A P I T R E 28 THE CONSUMER PROTECTION AMENDMENT ACT (CONTRACTS FOR DISTANCE COMMUNICATION SERVICES) LOI MODIFIANT LA LOI SUR LA PROTECTION DU CONSOMMATEUR (CONTRATS DE SERVICES DE

Plus en détail

Provide supervision and mentorship, on an ongoing basis, to staff and student interns.

Provide supervision and mentorship, on an ongoing basis, to staff and student interns. Manager, McGill Office of Sustainability, MR7256 Position Summary: McGill University seeks a Sustainability Manager to lead the McGill Office of Sustainability (MOOS). The Sustainability Manager will play

Plus en détail

MANITOBA TRADE AND INVESTMENT CORPORATION ANNUAL REPORT 2010/11 SOCIÉTÉ DU COMMERCE ET DE L'INVESTISSEMENT DU MANITOBA RAPPORT ANNUEL 2010/11

MANITOBA TRADE AND INVESTMENT CORPORATION ANNUAL REPORT 2010/11 SOCIÉTÉ DU COMMERCE ET DE L'INVESTISSEMENT DU MANITOBA RAPPORT ANNUEL 2010/11 MANITOBA TRADE AND INVESTMENT CORPORATION ANNUAL REPORT 2010/11 SOCIÉTÉ DU COMMERCE ET DE L'INVESTISSEMENT DU MANITOBA RAPPORT ANNUEL 2010/11 Board of Directors Conseil d administration Hugh Eliasson Chair

Plus en détail

For the attention of all Delegations/ A l attention de toutes les Délégations

For the attention of all Delegations/ A l attention de toutes les Délégations Postal address Adresse postale F-67075 Strasbourg Cedex France With the compliments of the Human Resources Directorate 17 September 2013 Avec les compliments de la Direction des Ressources Humaines DRH(2013)529

Plus en détail

Africa GIS & SIGAFRIQUE network

Africa GIS & SIGAFRIQUE network Africa GIS & SIGAFRIQUE network Final meeting of the pilot phase (2003-2005): 2005): main results SIG Afrique & Réseau SIGAfrique Réunion finale de la phase pilote (2003-2005): 2005): principaux résultats

Plus en détail

Support Orders and Support Provisions (Banks and Authorized Foreign Banks) Regulations

Support Orders and Support Provisions (Banks and Authorized Foreign Banks) Regulations CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Support Orders and Support Provisions (Banks and Authorized Foreign Banks) Regulations Règlement sur les ordonnances alimentaires et les dispositions alimentaires (banques

Plus en détail

COMPONENT: CAPACITY BUILDING

COMPONENT: CAPACITY BUILDING COMPONENT: CAPACITY BUILDING TITLE OF THE ACTIVITY 1 Context Target goups / Beneficiaries/actors Implementation strategy Capitalization of Experiences In spite of the efforts made by projects and FIDAfrique

Plus en détail

Ligne droits de propriété intellectuelle pour les petites et moyennes entreprises

Ligne droits de propriété intellectuelle pour les petites et moyennes entreprises Ligne droits de propriété intellectuelle pour les petites et moyennes entreprises 2009-1-TR1-LEO05-08625 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Ligne droits de propriété intellectuelle pour les

Plus en détail

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Workshop on Integrated management of micro-databases Deepening business intelligence within central banks statistical

Plus en détail

Rountable conference on the revision of meat inspection Presentation of the outcome of the Lyon conference

Rountable conference on the revision of meat inspection Presentation of the outcome of the Lyon conference Rountable conference on the revision of meat inspection Presentation of the outcome of the Lyon conference Brussels 18 May 2010- Dr Pascale GILLI-DUNOYER General Directorate for Food Ministry of Food,

Plus en détail

POSITION DESCRIPTION DESCRIPTION DE TRAVAIL

POSITION DESCRIPTION DESCRIPTION DE TRAVAIL Supervisor Titre du poste de la superviseure ou du superviseur : Coordinator, Communications & Political Action & Campaigns Coordonnatrice ou coordonnateur de la Section des communications et de l action

Plus en détail

Edna Ekhivalak Elias Commissioner of Nunavut Commissaire du Nunavut

Edna Ekhivalak Elias Commissioner of Nunavut Commissaire du Nunavut SECOND SESSION THIRD LEGISLATIVE ASSEMBLY OF NUNAVUT DEUXIÈME SESSION TROISIÈME ASSEMBLÉE LÉGISLATIVE DU NUNAVUT GOVERNMENT BILL PROJET DE LOI DU GOUVERNEMENT BILL 52 PROJET DE LOI N o 52 SUPPLEMENTARY

Plus en détail

CURRENT UNIVERSITY EDUCATION SYSTEM IN SPAIN AND EUROPE

CURRENT UNIVERSITY EDUCATION SYSTEM IN SPAIN AND EUROPE CURRENT UNIVERSITY EDUCATION SYSTEM IN SPAIN AND EUROPE 1 st Cycle (1 Ciclo) (I livello) DEGREE (Grado) 240 ECTS (European Credit Transfer System) credits* over four years of university study). The equivalent

Plus en détail

COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53

COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53 COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53 WORKING DOCUMENT from : Presidency to : delegations No prev. doc.: 12621/08 PI 44 Subject : Revised draft

Plus en détail

1. City of Geneva in context : key facts. 2. Why did the City of Geneva sign the Aalborg Commitments?

1. City of Geneva in context : key facts. 2. Why did the City of Geneva sign the Aalborg Commitments? THE AALBORG COMMITMENTS IN GENEVA: AN ASSESSMENT AT HALF-TIME 1. City of Geneva in context : key facts 2. Why did the City of Geneva sign the Aalborg Commitments? 3. The Aalborg Commitments: are they useful

Plus en détail

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS MINISTERE DE L AGRICULTURE LES CRUDETTES SAS www.lescrudettes.com MÉMOIRE DE FIN D ÉTUDES présenté pour l obtention du diplôme d ingénieur agronome spécialisation : Agro-alimentaire option : QUALI-RISQUES

Plus en détail

Interest Rate for Customs Purposes Regulations. Règlement sur le taux d intérêt aux fins des douanes CONSOLIDATION CODIFICATION

Interest Rate for Customs Purposes Regulations. Règlement sur le taux d intérêt aux fins des douanes CONSOLIDATION CODIFICATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Interest Rate for Customs Purposes Regulations Règlement sur le taux d intérêt aux fins des douanes SOR/86-1121 DORS/86-1121 Current to August 4, 2015 À jour au 4 août

Plus en détail

Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013

Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013 Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013 (slide 1) Mr President, Reporting and exchange of information have always been a cornerstone of the

Plus en détail

How to be a global leader in innovation?

How to be a global leader in innovation? How to be a global leader in innovation? 2014-03-17 / Rybinsk Marc Sorel Safran Country delegate /01/ Innovation : a leverage to create value 1 / 2014-01-30/ Moscou / Kondratieff A REAL NEED FOR INNOVATION

Plus en détail

Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees

Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees For Immediate Release October 10, 2014 Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees The Senate Standing Committee on Banking, Trade, and Commerce resumed hearings

Plus en détail

INVESTMENT REGULATIONS R-090-2001 In force October 1, 2001. RÈGLEMENT SUR LES INVESTISSEMENTS R-090-2001 En vigueur le 1 er octobre 2001

INVESTMENT REGULATIONS R-090-2001 In force October 1, 2001. RÈGLEMENT SUR LES INVESTISSEMENTS R-090-2001 En vigueur le 1 er octobre 2001 FINANCIAL ADMINISTRATION ACT INVESTMENT REGULATIONS R-090-2001 In force October 1, 2001 LOI SUR LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES RÈGLEMENT SUR LES INVESTISSEMENTS R-090-2001 En vigueur le 1 er octobre

Plus en détail

en SCÈNE RATIONAL Rational Démonstration SDP : automatisation de la chaîne de développement Samira BATAOUCHE sbataouche@fr.ibm.com

en SCÈNE RATIONAL Rational Démonstration SDP : automatisation de la chaîne de développement Samira BATAOUCHE sbataouche@fr.ibm.com Rational Démonstration SDP : automatisation de la chaîne de développement Samira BATAOUCHE sbataouche@fr.ibm.com Fabrice GRELIER fabrice.grelier@fr.ibm.com RATIONAL en SCÈNE 2007 IBM Corporation Objectif

Plus en détail

LCBO PN-6113-LCBO Beeton/New Tecumseth Times @ 2C (3.313) x 106ag

LCBO PN-6113-LCBO Beeton/New Tecumseth Times @ 2C (3.313) x 106ag STORE IN BEETON, RFP# 2014-110 BEETON retailers in Beeton. The Liquor Control Board of Ontario () is seeking a responsible, customer-focused retailer to operate an Agency store in Beeton. To qualify, the

Plus en détail

ATELIER : INTERNATIONALISATION DE L INNOVATION ET LEVIERS EUROPEENS 1 PARTICIPATION AUX PROGRAMMES ACTUELS

ATELIER : INTERNATIONALISATION DE L INNOVATION ET LEVIERS EUROPEENS 1 PARTICIPATION AUX PROGRAMMES ACTUELS ATELIER : INTERNATIONALISATION DE L INNOVATION ET LEVIERS EUROPEENS Ce doucement constitue la note préparatoire pour l atelier «internationalisation de l innovation et leviers européens» du 27 janvier

Plus en détail

Please complete Part I of this application form and submit it to the Department of the Environment at the address or fax number provided below.

Please complete Part I of this application form and submit it to the Department of the Environment at the address or fax number provided below. Requesting Approval of a Source Air Quality Regulation - Clean Air Act Water Quality Regulation - Clean Environment Act Used Oil Regulation - Clean Environment Act d agrément pour une source Règlement

Plus en détail

09/2011. Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France

09/2011. Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France Missions Registration Information Payment of allowances Support for job seekers Assistance to companies for their recruitment Establishment

Plus en détail

Name of document. Audit Report on the CORTE Quality System: confirmation of the certification (October 2011) Prepared by.

Name of document. Audit Report on the CORTE Quality System: confirmation of the certification (October 2011) Prepared by. AUDIT REPORT ON THE CORTE QUALITY SYSTEM: CONFIRMATION OF THE CERTIFICATION (OCTOBER 2011) Name of document Prepared by Audit Report on the CORTE Quality System: confirmation of the certification (October

Plus en détail

Sustainability Monitoring and Reporting: Tracking Your Community s Sustainability Performance

Sustainability Monitoring and Reporting: Tracking Your Community s Sustainability Performance Sustainability Monitoring and Reporting: Tracking Your Community s Sustainability Performance Thursday, February 11 th, 2011 FCM Sustainable Communities Conference, Victoria, BC The Agenda 1. Welcome and

Plus en détail

Annex 1: OD Initiative Update

Annex 1: OD Initiative Update Fondements du D Cadre de travail stratégique Stratégie de Stratégie de programmes rédigée et Projet de stratégie de programmes partagée avec la Commission programmes Consultative Statut Commentaires/problèmes/

Plus en détail

Capacity Development Needs Diagnostics for Renewable Energy - CaDRE

Capacity Development Needs Diagnostics for Renewable Energy - CaDRE Capacity Development Needs Diagnostics for Renewable Energy - CaDRE Practitioners Handbook and Toolbox Meeting of the CEM Multilateral Working Group on Solar and Wind Energy Technologies, London, 03.05.2012

Plus en détail

LE PLAN SAUMON DE LOIRE- ALLIER 2014-2019 THE 2014-2019 LOIRE-ALLIER. Nicolas FORRAY Dreal Centre, Dreal de bassin Loire-Bretagne

LE PLAN SAUMON DE LOIRE- ALLIER 2014-2019 THE 2014-2019 LOIRE-ALLIER. Nicolas FORRAY Dreal Centre, Dreal de bassin Loire-Bretagne LE PLAN SAUMON DE LOIRE- ALLIER 2014-2019 THE 2014-2019 LOIRE-ALLIER SALMON MANAGEMENT PLAN Nicolas FORRAY Dreal Centre, Dreal de bassin Loire-Bretagne CONTEXTE D ÉLABORATION DU PLAN WORKING CONTEXT Document

Plus en détail

SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES)

SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES) CIUDADES) ES/08/LLP-LdV/TOI/149019 1 Project Information Title: Project Number: SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES) ES/08/LLP-LdV/TOI/149019 Year: 2008 Project Type: Status:

Plus en détail

EXPERTISE & SOLUTIONS POUR OPERATEURS & PROPRIETAIRES D AVIONS PRIVES EXPERTISE & SOLUTIONS FOR PRIVATE AIRCRAFT OPERATORS & OWNERS

EXPERTISE & SOLUTIONS POUR OPERATEURS & PROPRIETAIRES D AVIONS PRIVES EXPERTISE & SOLUTIONS FOR PRIVATE AIRCRAFT OPERATORS & OWNERS EXPERTISE & SOLUTIONS POUR OPERATEURS & PROPRIETAIRES D AVIONS PRIVES EXPERTISE & SOLUTIONS FOR PRIVATE AIRCRAFT OPERATORS & OWNERS JET SERVICES GROUP vous propose la solution MANAJETS destinée aux opérateurs

Plus en détail

GISAfrica First phase closure meeting East African Pole. SIGAfrique Réunion de clôture de la première phase Pôle Afrique de l est

GISAfrica First phase closure meeting East African Pole. SIGAfrique Réunion de clôture de la première phase Pôle Afrique de l est GISAfrica First phase closure meeting East African Pole SIGAfrique Réunion de clôture de la première phase Pôle Afrique de l est Ethiopia MAURITANIE MALI Kenya SENEGAL GUINEE Ouagadougou BURKINA FASO NIGER

Plus en détail

Nos Métiers. Historique. Notre Vision. Notre Mission

Nos Métiers. Historique. Notre Vision. Notre Mission Historique 1958 : Création de la SMMO : Minoterie de blé tendre à Oujda. Première minoterie cotée en bourse entre 1972 et 1980. 1989 : Création de la société COPATES ; première unité industrielle de production

Plus en détail