Manuel d'administration. Chris Clancey Harry Goldschmitt John Kastner Eric Oberlander Peter Walker

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Manuel d'administration. Chris Clancey Harry Goldschmitt John Kastner Eric Oberlander Peter Walker"

Transcription

1 Manuel d'administration Chris Clancey Harry Goldschmitt John Kastner Eric Oberlander Peter Walker

2 Manuel d'administration par Chris Clancey, Harry Goldschmitt, John Kastner, Eric Oberlander, et Peter Walker Version française : Patrick Bernaud, Éric Boniface, Stéphane Chartier, Olivier Gey, Erwann Simon Publié le 30 avril 2008 Copyright Chris Clancey, Harry Goldschmitt, John Kastner, Eric Oberlander, Peter Walker Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the GNU Free Documentation License, Version 1.2 or any later version published by the Free Software Foundation; with no Invariant Sections, with no Front-Cover Texts, and with no Back- Cover Texts. A copy of the license is included in the section entitled GNU Free Documentation License. Permission est accordée de copier, distribuer et/ou modifier ce document selon les termes de la Licence de Documentation Libre GNU (GNU Free Documentation License), version 1.2 ou toute version ultérieure publiée par la Free Software Foundation ; sans Section Invariable ; sans Texte de Première de Couverture, et sans Texte de Quatrième de Couverture. Une copie de la présente Licence est incluse dans la section intitulée GNU Free Documentation License.

3 Table des matières Avant-propos... vi Mentions légales... vi Préface... vi 1. Introduction par le Chef de Projet... 1 Qu'est ce qu'ipcop?... 1 Aperçu des fonctionnalités... 1 Remerciements Administration et Configuration... 5 Page d'accueil de l'interface d'administration... 5 Pages de l'onglet Système... 7 Page Mises à jour... 8 Page Mots de passe Page Accès SSH Page Interface Graphique Page Sauvegarde Page Arrêter Pages de l'onglet État Page État du système Page État du réseau Page Graphiques système Page Courbes de trafic Page Graphes du proxy Connexions Pages de l'onglet Réseau Page Connexion Page Chargement Page Modem Page Configuration alias externes Pages de l'onglet Services Page Serveur mandataire (proxy) Page Serveur DHCP Page DNS Dynamique Écran Hôtes statiques Page Serveur de temps Page Lissage du trafic (shaping) Page Détection d'intrusion Pages de l'onglet Pare-feu Quels sont les flux autorisés entre les différentes interfaces réseau d'ipcop? Personnalisation par l'utilisateur Page Transferts de ports Page Accès externes Page Accès à la DMZ Page Accès BLEU Page Options du firewall Pages de l'onglet RPVs Virtual Private Networks (VPNs) ou Réseau Privé Virtuel (RPV) Encadré Paramètres généraux Encadré Contrôle et statut de la connexion Encadré Autorités de certification Pages de l'onglet Journaux Introduction Page Configuration des journaux Page Résumé des journaux Page Journaux du serveur mandataire Page Journaux du pare-feu iii

4 Manuel d'administration Page Journaux IDS Page Journaux système A. GNU Free Documentation License Preamble Applicability and Definitions Verbatim Copying Copying In Quantity Modifications Combining Documents Collections of Documents Aggregation With Independent Works Translation Termination Future Revisions of This License iv

5 Liste des illustrations 2.1. Page d'accueil Page Page d'accueil, connexion de type Ethernet Page d'accueil, connexion par modem Accès SSH et clés d'hôte SSH Configuration de l'interface graphique Sauvegarde de la configuration Arrêt et planification des redémarrages Paramétrages PPP Chargement des firmwares des modems Paramétrage Modem Paramétrages des alias externes Options additionnelles DHCP Ajout d'un nouveau bail fixe Liste des baux fixes Baux dynamiques en cours Paramètres du DNS dynamique Écran d'ajout d'un nom d'hôte Liste des hôtes configurés Paramétrage du serveur de temps Mise à jour manuelle de l'heure Configuration du lissage de trafic Configuration de la détection d'intrusion Flux IP Paramétrage des transferts de ports Configuration des accès externes Paramétrage des accès depuis la DMZ Paramétrage de l'accès BLEU Options du pare-feu Paramètres généraux du VPN Encadré de contrôle et de statut : vue initiale Sélection du type de connexion VPN Saisie d'une connexion VPN Serveur-à-Réseau Paramètres d'une connexion VPN Réseau-à-Réseau Paramètres pour l'authentification Autorités de certification : vue initiale Configuration des journaux Affichage du résumé des traces Affichage des traces du serveur mandataire Affichage des traces du pare-feu Affichage des traces de l'ids Affichage des traces système v

6 Avant-propos Mentions légales Préface IPCop est sous Copyright du IPCop Linux Group. IPCop Linux est couvert par la GNU General Public License. Pour plus d'informations, consultez le site web d'ipcop. [http://www.ipcop.org] Vous avez le droit de copier tout ou partie de ce document du moment que cette déclaration de copyright accompagne la copie. Les informations contenues dans ce document sont susceptibles de changer d'une version à l'autre. Tout a été fait pour que le contenu de ce document soit exact et à jour. Cependant l'absence d'erreur ne peut être garantie. De ce fait, IPCop décline toute garantie explicite ou implicite quant aux éventuelles erreurs contenues dans ce manuel et aux dégâts qu'elles pourraient entraîner sur la disponibilité ou la performance du produit. L'usage dans ce document de noms dans un sens général, de noms d'entreprises, de noms de marques, etc ne signifie pas que leur usage est «libre» selon les termes de la législation sur les marques et qu'ils peuvent être utilisés par tous. Tous les noms de marques sont utilisés sans garantie de libre utilisation et peuvent être des marques enregistrées. En règle générale, IPCop se conforme à la notation adoptée par le fabricant. Les autres produits mentionnés peuvent être des marques enregistrées par leurs fabricants respectifs. Première Édition - 29 décembre 2001 Rédacteur - Charles Williams. Je souhaite remercier toutes les personnes qui ont vérifiées et corrigées ce document, à savoir : Harry Goldschmitt, Mark Wormgoor, Eric S. Johansson et le reste du groupe IPCop Linux. Seconde Édition - 10 janvier 2003 Rédacteurs - Chris Clancey, James Brice, Harry Goldschmitt, and Rebecca Ward. Troisième Édition - 25 avril 2003 Rédacteurs - Chris Clancey, Harry Goldschmitt, and Rebecca Ward. Quatrième Édition - 25 septembre 2004 Rédacteurs - Chris Clancey, Harry Goldschmitt, John Kastner, Eric Oberlander and Peter Walker. Bonjour. Au nom de notre Chef de Projet, Jack Beglinger, l'équipe de Documentation vous souhaite la bienvenue dans ce Manuel d'administration d'ipcop. Nous profitons d'ailleurs de ce document pour vous remercier d'évaluer notre pare-feu et nous espérons qu'il satisfait à vos besoins. L'équipe veut également remercier, pour sa présence et sa précieuse assistance aux utilisateurs novices ou expérimentés, la communauté bâtie autour d'ipcop Linux. Nous souhaitons enfin remercier l'équipe SmoothWall pour avoir fait naître cette communauté. Que vous soyez un utilisateur convaincu mettant à jour son installation ou bien un nouvel utilisateur préparant sa première installation, nous espérons que vous trouverez dans ces pages tout ce qui vous est nécessaire pour prendre en main votre nouvel IPCop. Si, pour une raison ou pour une autre, quelque chose n'est pas traité ici et que vous estimez qu'il le devrait, prenez contact avec nous pour nous le faire savoir. Nous aimons avoir un retour de nos utilisateurs (en réalité, certains parmi nous sont seuls, assis derrière leur écran à longueur de journées : un petit message ne peut que leur faire plaisir) et vi

7 Avant-propos nous ferons de notre mieux pour vous satisfaire. Vous pouvez maintenant vous relaxer et profiter pleinement de l'internet sans souci. Voici tout de même quelques pistes pour celles et ceux qui ne souhaitent pas prendre le temps de lire ce manuel et sont trop impatients de pouvoir utiliser leur IPCop. La première version d'ipcop était en fait une version intermédiaire pour nous permettre d'identifier les problèmes de la distribution IPCop Linux. Nous en sommes maintenant à la troisième publication réelle. S'il vous arrivait de découvrir un problème, commencez par vérifier qu'il n'est pas traité dans la Foire Aux Questions d'ipcop. Nous faisons notre possible pour maintenir à jour cette FAQ à chaque nouveau problème détecté et résolu (que cela soit en le contournant temporairement ou en apportant une solution définitive). Si votre problème ne trouve pas sa réponse dans la FAQ, il est toujours possible de nous rejoindre sur IRC (serveur : irc.openprojects.net canal: #ipcop), d'appeler à l'aide sur une des listes de diffusion du projet ou bien encore de contacter directement le groupe IPCop Linux pour assistance. Comprenez bien que vous obtiendrez plus rapidement une réponse avec les trois premières méthodes. En effet, le délai de réponse d'une requête envoyée directement au groupe IPCop Linux est proportionnel à la charge du développement assuré par l'équipe. Vous pourrez trouver de plus amples informations, des réponses aux questions fréquemment posées, les adresses des listes de diffusion et les coordonnées complètes pour contacter le groupe IPCop Linux sur notre site web : Site Web IPCop. [http://www.ipcop.org] vii

8 Chapitre 1. Introduction par le Chef de Projet Bienvenue et merci d'évaluer ou d'utiliser IPCop. Qu'est ce qu'ipcop? Eh oui, qu'est ce que c'est qu'ipcop? 1. IPCop est un pare-feu et il le restera. 2. IPCop est une distribution Linux spécialisée, complète, adaptée et prête à protéger vos réseaux informatiques. Elle est pour cela distribuée sous les termes de la GNU General Public License [http://www.gnu.org/licenses/gpl.html] : son code source peut être téléchargé, évalué et même modifié. Elle peut être entièrement recompilée par vos soins pour servir au mieux vos besoins personnels ou répondre à des impératifs de sécurité particuliers. 3. IPCop est une communauté dont les membres s'entraident avec le souci de toujours faire progresser le projet. Il peut s'agir d'expliquer à des débutants les bases des réseaux informatiques ou d'aider à la personnalisation d'ipcop pour des besoins spécifiques tels que la téléphonie par Internet (VoIP) et l'implantation d'ipcop en entreprise. La réponse correcte à cette question piège est donc : les trois à la fois. Motivations : IPCop a été créé en réponse à plusieurs besoins. Le premier d'entre eux était le besoin d'une protection sûre et efficace de nos réseaux qu'ils soient personnels ou d'entreprises. Lorsque le projet IPCop a été lancé en octobre 2001, il existait déjà d'autres pare-feu. Mais l'équipe IPCop d'alors a considéré qu'ils ne satisfaisaient pas à deux autres des besoins précédents : GPL et le sens de la communauté. Le groupe fondateur d'ipcop a alors décidé de partir du code de base d'un pare-feu sous GPL et de faire les choses différemment. L'objectif était de remanier ce code pour se mettre à l'écoute des attentes de sa communauté d'utilisateurs. Parmi ces attentes se trouvaient celle de laisser à chaque utilisateur la possibilité de créer son propre IPCop, celle de proposer et d'ajouter des améliorations et celle d'apprendre grâce au travail des autres. C'est grâce à ces objectifs clairs, en étudiant l'existant et en écoutant ses utilisateurs qu'ipcop a pu progresser et progresse toujours. Cette communauté permet à IPCop de mûrir et IPCop l'aide à progresser. Aujourd'hui, après près de deux ans et demi, la première révision majeure d'ipcop est publiée. Avec elle, nombre de fonctionnalités intéressantes ont été ajoutées : le support de quatre réseaux, la détection d'intrusion sur tous les réseaux et une nouvelle interface encore plus pratique n'en sont que quelques exemples. Encore une fois, soyez les bienvenus dans IPCop! Jack Beglinger Chef du Projet IPCop Aperçu des fonctionnalités filtrage réseau par IPTable ; support des disques IDE, SCSI et CF (Disk on Chip) ; 1

9 Introduction par le Chef de Projet possibilité d'organisation du parc en quatre réseaux : VERT Réseau interne de confiance ; BLEU Réseau sans-fil, confiance limitée (peut également être utilisé en deuxième réseau VERT) ; ORANGE Zone délimitarisée (DMZ) pour les serveurs accessibles depuis l'extérieur ; RED Réseau de connexion à l'internet par : modem RTC ISDN carte d'interface réseau connectée à : un modem DSL, un modem-câble. USB connecté (avec les pilotes matériels appropriés) à : un modem DSL, un modem-câble. support de plusieurs «réelles» adresses IP sur le réseau ROUGE dans une configuration à IP statique ; client DHCP sur le réseau ROUGE pour obtenir l'adresse IP du FAI, avec en plus la gestion du DNS dynamique au changement d'ip ; serveur DHCP sur les réseaux VERT et BLEU pour simplifier la mise en place et la maintenance des réseaux ; client NTP pour le réglage automatique de l'heure de la machine IPCop et serveur NTP pour les machines des réseaux VERT et BLEU ; sonde de détection d'intrusions sur TOUS les réseaux (ROUGE, ORANGE, BLEU et VERT) ; Réseau Privé Virtuel (RPV ou VPN) pour interconnecter plusieurs sites distants dans un unique grand réseau logique ; serveur mandataire Web et DNS pour diminuer les temps de connexion et simplifier la gestion du réseau ; administration de la machine, après installation, par une interface web sécurisée permettant : l'affichage des performances du processeur, de la mémoire et des disques ainsi que le trafic réseau par des graphiques ; la visualisation des journaux d'évènement et l'archivage automatique de ces derniers ; le choix entre plusieurs langues. utilisation possible de matériel dépassé : 386 ou mieux. La version 1.4 a été testée avec succès sur un 486sx25 disposant de 12Mo de RAM et 273Mo de disque dur. Il s'agissait de la plus ancienne et la plus modeste des machines disponibles au moment du test. L'installation a été faite par le réseau. Cette configuration s'est avérée tout à fait correcte pour une connexion par modem-câble à 3Mb/s. Remerciements IPCop est tout à la fois un projet collaboratif et un projet reposant sur des composants existants de grande qualité. Ces remerciements sont adressés à nombre de personnes ayant aidé directement ou indirectement, ainsi qu'à tous ceux, anonymes, qui ont permis le développement du projet mais dont le nombre nous empêche de les lister ici. À ces derniers, j'adresse personnellement tous mes remerciements et mes excuses pour l'absence de leur nom. 2

10 Introduction par le Chef de Projet Pour tout le reste, merci Une liste plus complète et à jour est consultable directement sur la page Système#Crédits de votre IPCop. Équipe principale Mark Wormgoor Développeur Principal. Alan Hourihane Développeur SMP & SCSI. Gilles Espinasse. Harry Goldschmitt Chef de l'équipe de Documentation. Eric Oberlander Développeur & Coordinateur Traductions. Développeurs. Mark Wormgoor, Alan Hourihane, Eric S. Johansson, Darren Critchley, Robert Kerr, Gilles Espinasse, Steve Bootes, Graham Smith, Robert Wood, Eric Oberlander, Tim Butterfield et David Kilpatrick. Équipe de documentation. Harry Goldschmitt, Chris Clancey, John Kastner, Eric Oberlander, Peter Walker. Équipes de traduction. Coordinatrice traductions : Rebecca Ward Développeur site Web/base de données traductions : Marco van Beek Afrikaans : Johann du Preez Arabe : Ghalia Saleh Shariha, Salma Mahmod Ashour Bulgare : Alexander Dimitrov Portugais brésilien : Edson-Empresa, Claudio Corrêa Porto, Adilson Oliveira, Mauricio Andrade, Wladimir Nunes. Catalan : Albert Ferran Casas, Sergi Valls, Josep Sanchez, Toni Chinois (simplifié) : Vince Chu, Yuan-Chen Cheng, Sohoguard. Chinois (traditionnel) : Ronald Ng. Tchèque : Petr Dvoracek, Jakub Moc. Danois : Michael Rasmussen. Hollandais : Gerard Zwart, Berdt van der Lingen, Tony Vroon, Mark Wormgoor, Maikel Punie. Finois : Kai Käpölä. Français : Bertrand Sarthre, Michel Janssens, Erwann Simon, Patrick Bernaud, Marc Faid'herbe, Eric Legigan, Eric Berthomier, Stéphane Le Bourdon, Stéphane Thirion, Jan M. Dziewulski,spoutnik, Eric Darriak, Eric Boniface, Franck Bourdonnec. Allemand : Dirk Loss, Ludwig Steininger, Helmet, Markus, Michael Knappe, Michael Linke, Richard Hartmann, Ufuk Altinkaynak, Gerhard Abrahams, Benjamin Kohberg, Samuel Wiktor. Grec : Spyros Tsiolis, A. Papageorgiou, G. Xrysostomou. Gujarâtî : Kartik Mistry Hongrois : Ádám Makovecz, Ferenc Mányi-Szabó. 3

11 Introduction par le Chef de Projet Italien : Fabio Gava, Antonio Stano, Marco Spreafico. Japonais : Adam Barbary Raina Otoni Latino Spanish : Fernando Diaz. Lituanien: Aurimas Fi#eras. Norvégien : Morten Grendal, Alexander Dawson, Mounir S. Chermiti, Runar Skraastad, Alf-Ivar Holm. Persan (farsi) : Ali Tajik, A T Khalilian. Polonais : Jack Korzeniowski, Piotr, Andrzej Zolnierowicz, Remi Schleicher. Portugais : Luis Santos, Renato Kenji Kano, Mark Peter, Wladimir Nunes, Daniela Cattarossi. Roumain : Viorel Melinte. Russe/ukrainien : Vladimir Grichina, Vitaly Tarasov. Slovaque : Milo# Mrà z, Drlik Zbynek. Slovène : Miha Martinec, Grega Varl. Somalien : Mohamed Musa Ali. Espagnol : Curtis Anderson, Diego Lombardia, Mark Peter, QuiQue Soriano, David Cabrera Lozano, Jose Sanchez, Santiago Cassina, Marcelo Zunino, Alfredo Matignon, Juan Janczuk. Suédois : Anders Sahlman, Christer Jonson. Thaï : Touchie. Turc : Ismail Murat Dilek, Emre Sumengen. Ourdou : Mudassar Iqbal Vietnamien : Le Dinh Long. Autres projets et sociétés : Traverse Technologies Improved Dual ISDN and DOV support, Linux from Scratch (LFS) base de code pour IPCop 1.4, FreeSwan et OpenFreeSwan IPSec et logiciel de VPN, Smoothwall origine et source d'inspiration du projet, ainsi que d'autres trop nombreux pour les citer tous. 4

12 Chapitre 2. Administration et Configuration Page d'accueil de l'interface d'administration Figure 2.1. Page d'accueil Page Pour accéder à l'interface d'administration d'ipcop, il suffit d'ouvrir un navigateur et d'entrer en adresse soit l'adresse IP de l'interface VERTE, soit le nom d'hôte du serveur IPCop, le tout suivi du numéro de port 445 (https/secure) ou 81 (redirigé automatiquement vers 445) : https://ipcop:445 ou https:// :445 ou ou Remarque : abandon de l'écoute sur le port 81 en HTTP À compter de la version d'ipcop, les connexions HTTP au port 81 sont automatiquement redirigées sur le port 445 en HTTPS. Au moment de la conception d'ipcop, il y a de cela quelques années, seule une poignée de navigateurs supportait le protocole HTTPS. Le port 81 était utilisé par tous les autres. La plupart a maintenant disparu ou s'est adaptée. La transmission en clair des mots de passe de votre IPCop étant par nature risqué, il a été décidé d'abandonner les connexions HTTP. Pour les utilisateurs habitués au port 81, les connexions sur ce port sont automatiquement redirigées sur HTTPS. Si vous utilisez encore un navigateur ne supportant pas HTTPS, pensez à le mettre à jour ou à le remplacer. Modification du numéro de port pour HTTPS Dans certaines situations, il est nécessaire de changer le numéro de port servant aux connexions sécurisées. Il s'agit d'éviter un conflit avec le port 445 utilisé par les Directory Services (SMB sur TCP/IP) des versions récentes de Windows. Certains FAI bloquent systématiquement ce port 445 pour raison de sécurité, c'est à dire pour empêcher la propagation de virus. Un utilitaire en ligne de commande du nom de setreservedports a été introduit avec la version d'ipcop Il permet de modifier le port sécurisé d'écoute de l'interface d'administration. $ /usr/local/bin/setreservedports 5445 Même si le port numéro 5445 est suggéré dans l'exemple précédent, n'importe quel numéro de port entre 445 et convient tout aussi bien. S'il vous arrivait d'oublier le numéro de ce port, vous pouvez toujours utiliser le protocole non sécurisé HTTP et le port 81 : votre requête est alors automatiquement redirigée. La page d'accueil de l'interface d'administration de votre IPCop apparaît dans votre navigateur. Vous pouvez d'ores et déjà explorer les différentes options et les informations disponibles par le biais de cette 5

13 interface. Vous trouverez ci-dessous la liste des options principales de configuration/administration. Lorsque vous vous sentirez suffisamment à l'aise avec le système, continuez avec les sections suivantes de ce manuel. Les pages web d'administration d'ipcop sont accessibles par des onglets en haut de l'écran : Système : Configuration du système et fonctions associées à IPCop. Etat : Présentation détaillée de l'état de plusieurs éléments de votre serveur IPCop. Réseau : Configuration/Administration de vos paramètres de connexion. Services : Configuration/Administration de nombreux services optionnels de votre serveur IPCop. Pare-feu : Configuration/Administration de la fonction pare-feu de votre serveur IPCop. RPVs : Configuration/Administration de votre éventuel Réseau Privé Virtuel. Journaux : Consultation de tous les journaux d'évènements générés par votre serveur IPCop (parefeu, sonde de détection d'intrusion, etc). Cette page d'accueil est une des nombreuses pages qui diffère selon la configuration d'ipcop. Par exemple, si votre connexion est de type Ethernet par l'interface ROUGE, la page d'accueil n'affiche pas de nom de connexion. Figure 2.2. Page d'accueil, connexion de type Ethernet En revanche, si votre connexion à l'internet est de type PPP et en admettant que la configuration de la connexion est correcte, trois boutons viennent compléter l'affichage précédent. Figure 2.3. Page d'accueil, connexion par modem 6

14 Note Aucune connexion n'est affichée tant que vous n'avez pas fini de paramétrer votre serveur IPCop. Le nom de domaine pleinement qualifié de la machine IPCop apparaît dans le coin supérieur gauche de la zone d'informations de connexion. Boutons de gestion de la connexion Connexion - Lance une tentative de connexion à l'internet. Déconnexion - Termine une connexion à l'internet. Rafraîchir - Réactualise les informations données par la page d'accueil. En plus des boutons décrits ci-dessus, le nom du «Profil actuel» utilisé pour la connexion est affiché. Il est suivi d'une ligne donnant l'état actuel de la connexion. Ces états sont les suivants : Inactif - Pas de connexion à l'internet et aucune tentative en cours. Connexion en cours... - Tentative de connexion à l'internet en cours. Connecté - Actuellement connecté à l'internet. Si une connexion à l'internet est en cours, l'état est complété par un message utilisant le motif suivant : Connecté ( #d #h #m #s) d=nombre de jours de connexion h=nombre d'heures de connexion m=nombre de minutes de connexion s=nombre de secondes de connexion Au dessous de ce bloc d'information sur le profil courant et l'état de la connexion se trouve une ligne du genre : 7:07pm up 1 day, 7:21, 0 users, load average: 0.03, 0.01, 0.00 Cette ligne représente la sortie de la commande Linux uptime. Elle affiche l'heure courante, le nombre de jours/heures/minutes depuis le dernier redémarrage et le nombre d'utilisateurs connectés sur le serveur IPCop. Les derniers nombres représentent la charge moyenne de la machine. Enfin, cette page peut vous informer sur la disponibilité de mises à jour pour votre IPCop. IPCop dispose de deux utilisteurs web en plus de l'utilisateur root sur la console. Le premier se nomme admin. Grâce à cet identifiant, vous avez accès à tous les écrans de l'interface d'administration. L'autre identifiant, nommé dial, n'est autorisé qu'à utiliser les boutons Connexion et Déconnexion. Par défaut, l'utilisateur dial est désactivé ; pour l'activer vous devez lui assigner un mot passe. La consultation des écrans d'accueil et d'information ne nécessitent pas d'authentification. Pour tous les autres, le mot de passe de l'utilisateur admin est requis. Pages de l'onglet Système Cet ensemble de pages est conçu pour vous aider à administrer et contrôler votre serveur IPCop. Pour y accéder, sélectionnez l'onglet Système dans la partie supérieure de l'écran. Vous avez alors le choix entre : Accueil pour retourner à la page d'accueil ; 7

15 Mises à jour pour rechercher et appliquer des correctifs à votre IPCop ; Mots de passe pour changer le mot de passe de l'utilisateur admin, et éventuellement en assigner un à l'utilisateur dial ; Accès SSH pour activer et configurer l'accès sécurisé à votre IPCop par SSH ; Interface Graphique pour activer ou désactiver l'utilisation de Javascript par l'interface d'administration et en changer le langage ; Sauvegarde pour sauvegarder les paramètres de configuration de votre IPCop, soit dans un fichier, soit sur une disquette. Ces paramètres peuvent aussi être restaurés depuis cette page ; Arrêter pour arrêter ou redémarrer votre IPCop ; Crédits pour afficher la liste des nombreux volontaires et autres projets qui font d'ipcop ce qu'il est. Page Mises à jour Cet page se décompose en deux parties : 1. Le premier encadré présente les correctifs disponibles et propose les liens permettant de les télécharger et de les appliquer. Il vous offre aussi la possibilité de sélectionner un type de noyau et libérer ainsi de l'espace disque. 2. Le second encadré donne la liste des correctifs déjà installés. IPCop vérifie automatiquement la disponibilité de correctifs lors de chacune de vos connexions à l'internet. Vous pouvez également lancer manuellement cette vérification en cliquant sur le bouton Actualiser la liste des mises à jour. Pour chaque mise à jour disponible, une courte description et un lien pour son téléchargement sont insérés dans ce cadre. 8

16 En cliquant sur le bouton Télécharger, vous récupérez un fichier d'extension.tgz.gpg directement sur votre machine IPcop (ceci ne fonctionne pas correctement sur la version IPCop à cause d'un bug, vous devez donc installer manuellement la mise à jour vers la version ). La mise à jour manuelle vous impose de télécharger le fichier.tgz.gpg sur votre poste client, et non sur la machine IPCop comme précédemment, à l'aide d'un navigateur Web. Ceci fait, au niveau du champ Transférer le fichier de mise à jour, utilisez le bouton Parcourir pour sélectionner le fichier sur votre machine cliente. Puis cliquez sur le bouton Chargement pour transférer le fichier vers la machine IPCop et appliquer le correctif. L'espace disque de la partition «/boot» étant limité, les mises à jour relatives au noyau doivent parfois être scindées en deux. Pour augmenter cet espace disque, une option a été introduite permettant de sélectionner et de ne conserver qu'un type de noyau parmi les deux installés par défaut - un pour système mono-processeur et un pour système multi-processeurs type SMP. Après l'installation d'ipcop version , utilisez le bouton Actualiser la liste des mises à jour pour profiter de la nouvelle page de mises à jour. Dans la section Utilisation du disque, une case de couleur rouge indique un niveau d'espace disque libre insuffisant. Pour en libérer plus, vous devez sélectionner le type de noyau adapté à votre machine en cliquant sur le bouton Sélection du type de noyau. Ceci a pour effet de créer de l'espace sur les partitions /dev/root et /boot. Au redémarrage suivant, il est possible que vous deviez indiquer au lanceur grub le noyau à utiliser si celui-ci ne se trouve pas en première ligne du menu présenté. Les seuils d'avertissement d'un remplissage excessif d'une partition (conduisant à une case de couleur rouge) sont de 20 Mo libres sur la partition /dev/root et 1 Mo libre sur la partition /boot. Le partitionnement automatique des disques SCSI ne permet le maintien que de deux versions de noyau ( et ) et deux types de noyau avant la saturation de la partition /boot. Sa taille a été amenée de 8 à 10 Mo avec la version d'ipcop. Le nettoyage du cache du serveur mandataire web (squid) peut également permettre la libération d'espace disque sur la partition /var/log. Ce nettoyage se fait par un clic sur le bouton Vider le cache. Note Seules les mises à jour IPCop officielles peuvent être installées sur votre serveur IPCop. Certaines nécessitent un redémarrage manuel de la machine, lisez donc très attentivement la totalité de la description de chacune avant de les appliquer. 9

17 Résolution des problèmes de mises à jour Si vous obtenez le message d'erreur «Ceci n'est pas une mise à jour autorisée.», vérifiez que l'horloge de votre machine IPCop ne retarde pas : ce décalage laisse penser à gpg que le correctif a été signé dans le futur, déclenchant alors une erreur. Pour confirmer ce problème, consultez les messages enregistrés dans le fichier de journalisation /var/log/httpd/error_log. IPCop étant fréquemment installé sur des matériels un peu anciens, il n'est pas rare que l'horloge du système soit inexacte à cause d'une défaillance de sa batterie. Page Mots de passe La page Mots de passe vous permet de changer les mots de passe des utilisateurs admin et dial si vous le jugez nécessaire. Tapez deux fois le nouveau mot de passe pour l'utilisateur concerné et cliquez sur le bouton Enregistrer. L'utilisateur dial est activé par l'assignation d'un mot de passe à son identifiant. Cet utilisateur particulier est autorisé à se servir des boutons de la page Accueil de l'interface d'administration d'ipcop. Il ne peut en revanche ni modifier, ni consulter les autres pages. Servez-vous de cet utilisateur si vous possédez une connexion de type modem et que vous souhaitez autoriser vos utilisateurs à initier les connexions à l'internet sans posséder pour autant les droits de l'utilisateur admin. Page Accès SSH Cette page vous permet d'autoriser ou d'interdire l'accès distant à votre machine IPCop par SSH. En cochant la première des cases, vous rendez possible l'accès distant par SSH. Plusieurs autres options sont à votre disposition. L'accès SSH est désactivé par défaut et nous vous recommandons de ne l'activer que lorsque vous en avez besoin et de le désactiver par la suite. 10

18 Figure 2.4. Accès SSH et clés d'hôte SSH Tout comme le HTTP et le HTTPS de votre machine IPCop utilisent respectivement les ports nonstandard 81 et 445, le port attaché à SSH pour IPCop est le 222. Si vous vous servez d'une application graphique pour l'accès à votre machine IPCop, pensez à spécifier le port 222 dans les options de connexion. Si vous utilisez les commandes ssh, scp ou sftp et ce bien qu'elles soient proches, la syntaxe pour indiquer le port est différente. En admettant que votre machine IPCop possède l'adresse IP , les commandes s'écrivent : SSH SCP SFTP $ ssh -p 222 $ scp -P 222 some/file $ sftp -o port=222 Reportez-vous aux pages de manuel sur votre machine cliente pour une explication complète de ces commandes. SSH Depuis cette page, les options SSH suivantes sont disponibles : Accès SSH Support du protocole SSH version 1 (requis uniquement pour les clients anciens) En cochant cette case, vous activez SSH. À moins de mettre en place un accès externe, le servive n'est utilisable que depuis le réseau VERT. Lorsque SSH est activé, toute personne ayant connaissance du mot de passe root d'ipcop peut s'introduire sur votre pare-feu et y obtenir une ligne de commande. En cochant cette case, les connexions de clients SSH version 1 sont autorisées. L'activation de cette fonctionnalité est fortement déconseillée. Il existe plusieurs vulnérabilités connues avec SSH version 1. Son utilisation doit se limiter à un accès temporaire et seulement si vous disposez de clients version 1 sans possibilité de mise à jour en version 2. La plupart des clients SSH, pour ne pas dire tous, supporte la version 2. Aussi pensez à mettre à jour vos clients. 11

19 Autorise le transfert TCP Le fait de cocher cette case vous permet de créer des tunnels SSH chiffrés entre des machines protégées par le pare-feu et des utilisateurs extérieurs. Pourquoi utiliser cela alors qu'ipcop propose déjà un VPN? Imaginez. Vous êtes sur la route et quelque chose va mal sur l'un de vos serveurs. Vous n'avez pas mis en place une connexion VPN nomade. Si vous connaissez le mot de passe de votre IPCop vous pouvez utiliser le transfert de port pour traverser votre pare-feu IPCop et accèder au serveur en question qui se trouve sur l'un des réseaux protégés. Les paragraphes suivants expliquent comment faire cela en admettant qu'un serveur telnet tourne sur la machine interne d'adresse IP L'hypothèse d'un système Linux comme machine distante est également faite. La commande putty sous Windows propose les mêmes fonctionnalités mais vous y accédez par des boîtes de dialogue. Il est probable que vous ayez déjà effectué l'une des premières étapes. 1. activez ou faites activer l'accès externe par le port 445, le port de HTTPS ; 2. utilisez les pages d'administration d'ipcop pour autoriser l'accès SSH, le transfert TCP et l'accès externe par le port 222 ; 3. créez un tunnel SSH entre la machine nomade et la machine interne tournant un démon SSH par la commande : $ ssh -p 222 -N -f -L 12345: :23 -p 222 IPCop écoute les requêtes SSH sur le port 222, pas le port standard 22. -N Cette option, conjointement à -f, demande à SSH de se placer en tâche de fond sans se terminer. Si vous utilisez cette option, vous devrez vous rappeler de tuer le processus SSH pour le terminer. Vous pouvez aussi ajouter sleep 100 à la fin de la ligne de commande et supprimer l'option - N. Dans ce dernier cas, le SSH invoqué par la commande ssh se terminera après 12

20 100 secondes sans que ni la session telnet, ni le tunnel ne se ferment. -f Cette option permet de lancer SSH en tâche de fond. -L Ceci indique à SSH de monter un tunnel en transfert de port dont les paramètres sont donnés à la suite Il s'agit du port local à utiliser pour le tunnel vers le service distant. Il doit être supérieur à 1024 sans quoi vous devrez être root pour l'utiliser Ceci est l'adresse VERTE du serveur distant. 23 Il s'agit du port distant à utiliser. Cette valeur de port correspond au service telnet. Et pour finir, ce paramètre indique que vous allez utiliser votre parefeu IPCop comme agent de transfert de port. Vous devez disposer d'un identifiant pour vous logguer et seul l'identifiant root est disponible sur IPCop. Le mot de passe correspondant à cet utilisateur vous sera demandé. 4. Enfin, identifiez-vous auprès du service telnet distant en utilisant le tunnel. $ telnet localhost

INSTALLATION CD PERMANENT Version Nomade

INSTALLATION CD PERMANENT Version Nomade INSTALLATION CD PERMANENT Version Nomade SOMMAIRE 1 Introduction...2 1.1 Vue d ensemble...2 1.2 Configuration recommandée...2 2 Guide d installation...3 2.1 Sélection du répertoire d installation de l

Plus en détail

Alfresco Mobile pour Android

Alfresco Mobile pour Android Alfresco Mobile pour Android Guide d'utilisation de l'application Android version 1.1 Commencer avec Alfresco Mobile Ce guide offre une présentation rapide vous permettant de configurer Alfresco Mobile

Plus en détail

Installation d'ipcop

Installation d'ipcop Installation d'ipcop 1. Présentation d IPCOP : Qu'est ce que IPCOP? IPCop est un projet Open Source basé sur une distribution Linux optimisée destinée à assurer la sécurité d un réseau (local ou internet)

Plus en détail

STATISTICA Réseau Concurrent (licences flottantes) : Instructions d'installation pour une Utilisation sous Terminal Server et Citrix (Version 8)

STATISTICA Réseau Concurrent (licences flottantes) : Instructions d'installation pour une Utilisation sous Terminal Server et Citrix (Version 8) STATISTICA Réseau Concurrent (licences flottantes) : Instructions d'installation pour une Utilisation sous Terminal Server et Citrix (Version 8) Remarques : 1. Ces instructions s'appliquent à une installation

Plus en détail

Sauvegarde automatique des données de l ordinateur. Manuel d utilisation

Sauvegarde automatique des données de l ordinateur. Manuel d utilisation Sauvegarde automatique des données de l ordinateur Manuel d utilisation Sommaire 1- Présentation de la Sauvegarde automatique des données... 3 2- Interface de l'application Sauvegarde automatique des données...

Plus en détail

STATISTICA - Version 10

STATISTICA - Version 10 STATISTICA - Version 10 Instructions d'installation de STATISTICA Entreprise pour une Utilisation sous Terminal Server et Citrix Remarques : 1. Ces instructions s'appliquent à une installation sous Terminal

Plus en détail

Tutorial Terminal Server sous

Tutorial Terminal Server sous Tutorial Terminal Server sous réalisé par Olivier BOHER Adresse @mail : xenon33@free.fr Site Internet : http://xenon33.free.fr/ Tutorial version 1a Page 1 sur 1 Index 1. Installation des services Terminal

Plus en détail

ACCUEIL...2 LA DEMANDE DE DEVIS...11 COMPLETER UN DEVIS...12 ACCEPTER OU A REFUSER LE DEVIS...13

ACCUEIL...2 LA DEMANDE DE DEVIS...11 COMPLETER UN DEVIS...12 ACCEPTER OU A REFUSER LE DEVIS...13 ACCUEIL...2 LA COMMANDE...3 ONGLET "NATURE DES TRAVAUX"...3 ONGLET INFORMATIONS...8 ONGLET RECAPITULATIF...9 LA COMMANDE SIMPLE A VALIDER PAR LES ACHETEURS...10 LA DEMANDE DE DEVIS...11 COMPLETER UN DEVIS...12

Plus en détail

Fiche pratique. Les outils systèmes. Maintenance, défragmenter, planifier, sauvegarder

Fiche pratique. Les outils systèmes. Maintenance, défragmenter, planifier, sauvegarder 1 Fiche pratique Les outils systèmes Maintenance, défragmenter, planifier, sauvegarder Les outils système Proposés dans Windows Vista vous permettent de défragmenter, nettoyer, sauvegarder, restaurer...

Plus en détail

Atelier No1 : Installation de Windows Server 2003 Standard Edition Configuration du protocole TCP/IP

Atelier No1 : Installation de Windows Server 2003 Standard Edition Configuration du protocole TCP/IP Atelier No1 : Installation de Windows Server 2003 Standard Edition Configuration du protocole TCP/IP Précisions concernant les équipes de travail: Afin de rationaliser les équipements disponibles au niveau

Plus en détail

TecGo Online Local. Votre accès à TecCom. Installation et configuration du logiciel client version 3.0

TecGo Online Local. Votre accès à TecCom. Installation et configuration du logiciel client version 3.0 TecGo Online Local Votre accès à TecCom Installation et configuration du logiciel client version 3.0 SOMMAIRE I. Type d'installation II. III. Installation de TecLocal Configuration de la liaison en ligne

Plus en détail

Guide d'installation d'icewarp

Guide d'installation d'icewarp Le serveur Icewarp Guide d'installation d'icewarp Version 11 Avril 2014 Icewarp France / DARNIS Informatique i Sommaire Guide d'installation d'icewarp 1 Introduction... 1 Pré-requis... 1 Exigences sur

Plus en détail

Installation et Réinstallation de Windows XP

Installation et Réinstallation de Windows XP Installation et Réinstallation de Windows XP Vous trouvez que votre PC n'est plus très stable ou n'est plus aussi rapide qu'avant? Un virus a tellement mis la pagaille dans votre système d'exploitation

Plus en détail

Installation d OCS Inventory

Installation d OCS Inventory Installation d OCS Inventory Guillaume Genteuil Période : 2014 Contexte : L entreprise Diamond Info localisé en Martinique possède une cinquantaine de salariés. Basé sur une infrastructure en réseau local,

Plus en détail

Forum I6S. Module USB Instructions d Installation & Guide de l utilisateur. Windows 2000. Manuel Forum I6S USB (2744.12303) Révision 1.

Forum I6S. Module USB Instructions d Installation & Guide de l utilisateur. Windows 2000. Manuel Forum I6S USB (2744.12303) Révision 1. Forum I6S Module USB Instructions d Installation & Guide de l utilisateur Windows 2000 1 USommaire A PROPOS DE USB 3 CONFIGURATION REQUISE 3 COMPOSANTS 4 INSTALLATION SOUS WINDOWS 2000 4 CONNEXIONS D'ACCES

Plus en détail

Acronis Backup & Recovery 11

Acronis Backup & Recovery 11 Acronis Backup & Recovery 11 Guide de démarrage rapide S'applique aux éditions suivantes : Advanced Server Virtual Edition Advanced Server SBS Edition Advanced Workstation Serveur pour Linux Serveur pour

Plus en détail

Retrospect 9 pour Mac Manuel d'utilisation, addendum

Retrospect 9 pour Mac Manuel d'utilisation, addendum Retrospect 9 pour Mac Manuel d'utilisation, addendum 2 Retrospect 9 Manuel d'utilisation, addendum www.retrospect.com 2011 Retrospect, Inc. Tous droits réservés. Manuel d'utilisation de Retrospect 9, première

Plus en détail

Sophos Mobile Control Guide d'utilisation pour Windows Phone 8. Version du produit : 4

Sophos Mobile Control Guide d'utilisation pour Windows Phone 8. Version du produit : 4 Sophos Mobile Control Guide d'utilisation pour Windows Phone 8 Version du produit : 4 Date du document : mai 2014 Table des matières 1 À propos de Sophos Mobile Control...3 2 À propos de ce guide...4 3

Plus en détail

Serveur de Licences Acronis. Guide Utilisateur

Serveur de Licences Acronis. Guide Utilisateur Serveur de Licences Acronis Guide Utilisateur TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION... 3 1.1 Présentation... 3 1.2 Politique de Licence... 3 2. SYSTEMES D'EXPLOITATION COMPATIBLES... 4 3. INSTALLATION DU

Plus en détail

Configuration de l'accès distant dans AlmaPro. Documentation du dimanche 21 décembre 2014

Configuration de l'accès distant dans AlmaPro. Documentation du dimanche 21 décembre 2014 Configuration de l'accès distant dans AlmaPro Documentation du dimanche 21 décembre 2014 Préambule : L'accès distant permet d'accéder à vos données patients à l'extérieur de votre cabinet grâce à internet.

Plus en détail

CONFIGURER VOTRE HEBERGEMENT LINUX

CONFIGURER VOTRE HEBERGEMENT LINUX CONFIGURER VOTRE HEBERGEMENT LINUX Ref : FP. P858 V 6.0 Ce document vous indique comment utiliser votre hébergement Linux à travers votre espace abonné. A - Accéder à la gestion de votre Hébergement...

Plus en détail

SAUVEGARDER SES DONNEES PERSONNELLES

SAUVEGARDER SES DONNEES PERSONNELLES SAUVEGARDER SES DONNEES PERSONNELLES Il est important de sauvegarder son environnement système Windows ainsi que ses données personnelles. Nous verrons dans ce tutorial comment créer un point de restauration

Plus en détail

et dépannage de PC Configuration Sophie Lange Guide de formation avec exercices pratiques Préparation à la certification A+

et dépannage de PC Configuration Sophie Lange Guide de formation avec exercices pratiques Préparation à la certification A+ Guide de formation avec exercices pratiques Configuration et dépannage de PC Préparation à la certification A+ Sophie Lange Troisième édition : couvre Windows 2000, Windows XP et Windows Vista Les Guides

Plus en détail

L exemple d un serveur Proxy sous Windows NT 4 SERVER MICROSOFT PROXY SERVER 2 Installation et configuration Auteur : Eliane Bouillaux SERIA5

L exemple d un serveur Proxy sous Windows NT 4 SERVER MICROSOFT PROXY SERVER 2 Installation et configuration Auteur : Eliane Bouillaux SERIA5 L exemple d un serveur Proxy sous Windows NT 4 SERVER MICROSOFT PROXY SERVER 2 Installation et configuration Auteur : Eliane Bouillaux SERIA5. Préparation à l installation de MS Proxy server Ce logiciel

Plus en détail

Instructions de mise à jour du micrologiciel des lecteurs SSD clients Crucial

Instructions de mise à jour du micrologiciel des lecteurs SSD clients Crucial Instructions de mise à jour du micrologiciel des lecteurs SSD clients Crucial Présentation Au moyen de ce guide, un utilisateur peut effectuer une mise à jour du micrologiciel sur les SSD Crucial Client

Plus en détail

TP 9.3.5 Configuration des clients DHCP

TP 9.3.5 Configuration des clients DHCP TP 9.3.5 Configuration des clients DHCP Objectif L'objectif de ce TP est de présenter le protocole DHCP (Dynamic Host Configuration Protocol) et le processus de configuration d'un ordinateur d'un réseau

Plus en détail

1. Introduction... 2. 2. Sauvegardes Hyper-V avec BackupAssist... 2. Avantages... 2. Fonctionnalités... 2. Technologie granulaire...

1. Introduction... 2. 2. Sauvegardes Hyper-V avec BackupAssist... 2. Avantages... 2. Fonctionnalités... 2. Technologie granulaire... Guide de démarrage rapide : console de restauration granulaire Hyper-V Sommaire 1. Introduction... 2 2. Sauvegardes Hyper-V avec BackupAssist... 2 Avantages... 2 Fonctionnalités... 2 Technologie granulaire...

Plus en détail

Guide d utilisation. Table des matières. Mutualisé : guide utilisation FileZilla

Guide d utilisation. Table des matières. Mutualisé : guide utilisation FileZilla Table des matières Table des matières Généralités Présentation Interface Utiliser FileZilla Connexion FTP Connexion SFTP Erreurs de connexion Transfert des fichiers Vue sur la file d'attente Menu contextuel

Plus en détail

INSTALLATION DE WINDOWS

INSTALLATION DE WINDOWS Installation et Réinstallation de Windows XP Vous trouvez que votre PC n'est plus très stable ou n'est plus aussi rapide qu'avant? Un virus a tellement mis la pagaille dans votre système d'exploitation

Plus en détail

WINDOWS SERVER 2003 ADMINISTRATION A DISTANCE

WINDOWS SERVER 2003 ADMINISTRATION A DISTANCE 1. Introduction WINDOWS SERVER 2003 ADMINISTRATION A DISTANCE En règle générale, les administrateurs ne travaillent pas en salle serveurs. Et cette dernière peut se trouver n'importe où dans le bâtiment.

Plus en détail

Installer le socle java version 2

Installer le socle java version 2 Installer le socle java version 2 Version : 1.5.0 Date : 10.mars 2009 Auteur : Monique Hug Le présent document est téléchargeable à l adresse suivante : http://adullact.net/docman/index.php?group_id=554&selected_doc_group_id=1025&language_id=7

Plus en détail

Guide d Utilisation Box Ultra Haut Débit

Guide d Utilisation Box Ultra Haut Débit Guide d Utilisation Box Ultra Haut Débit www.monaco-telecom.mc Sommaire 1. Accès à l interface de gestion de la box UHD 3 2. L interface de la box UHD 3 2.1. Onglet Etat 4 Partie Logiciel 4 Partie Connexion

Plus en détail

1. Introduction... 2. 2. Avantages, fonctionnalités, limitations et configuration requise... 2. Avantages... 2

1. Introduction... 2. 2. Avantages, fonctionnalités, limitations et configuration requise... 2. Avantages... 2 Guide de démarrage rapide : moteur Zip Sommaire 1. Introduction... 2 2. Avantages, fonctionnalités, limitations et configuration requise... 2 Avantages... 2 Fonctionnalités spécifiques au moteur Zip de

Plus en détail

HP Data Protector Express Software - Tutoriel 4. Utilisation de Quick Access Control (Windows uniquement)

HP Data Protector Express Software - Tutoriel 4. Utilisation de Quick Access Control (Windows uniquement) HP Data Protector Express Software - Tutoriel 4 Utilisation de Quick Access Control (Windows uniquement) Que contient ce tutoriel? Quick Access Control est une application qui s'exécute indépendamment

Plus en détail

Comment faire pour récupérer Windows XP à partir d'un Registre endommagé qui empêche le démarrage du système

Comment faire pour récupérer Windows XP à partir d'un Registre endommagé qui empêche le démarrage du système Comment faire pour récupérer Windows XP à partir d'un Registre endommagé qui empêche le démarrage du système Voir les produits auxquels s'applique cet article Ancien nº de publication de cet article :

Plus en détail

Mise en œuvre d'une solution de haute disponibilité pour un serveur de fichier

Mise en œuvre d'une solution de haute disponibilité pour un serveur de fichier Mise en œuvre d'une solution de haute disponibilité pour un serveur de fichier janvier 17 2014 Rodrigue Marie 913 G2 TP5 : Mise en œuvre d'une solution de haute disponibilité pour un serveur de fichier

Plus en détail

STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation

STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation Réseau en Licences Flottantes avec Nomadisme Remarques : 1. L'installation de la version réseau de STATISTICA s'effectue en deux temps : a) l'installation

Plus en détail

TrashMagic 2. Manuel d'utilisation

TrashMagic 2. Manuel d'utilisation TrashMagic 2 Manuel d'utilisation Droits d auteur Ce logiciel est Copyright 2010 TED et TRI-EDRE. Ce manuel et le logiciel qu il décrit sont protégés par le droit d auteur. L utilisation de tout ou partie

Plus en détail

Seules les personnes intelligentes consultent le manuel.

Seules les personnes intelligentes consultent le manuel. Seules les personnes intelligentes consultent le manuel. Sommaire Mise en route... 1 Mise sous et hors tension de votre disque en toute sécurité... 1 Déconnexion de périphériques esata et 1394... 2 Périphériques

Plus en détail

1. Comment accéder à mon panneau de configuration VPS?

1. Comment accéder à mon panneau de configuration VPS? FAQ VPS Business Section 1: Installation...2 1. Comment accéder à mon panneau de configuration VPS?...2 2. Comment accéder à mon VPS Windows?...6 3. Comment accéder à mon VPS Linux?...8 Section 2: utilisation...9

Plus en détail

Installation et Réinstallation de Windows XP

Installation et Réinstallation de Windows XP 1 sur 25 16/08/2010 23:13 Réinstallation de Windows XP (avec formatage) Date 26/11/2005 16:08:03 Sujet : Tutorial Installation et Réinstallation de Windows XP Vous trouvez que votre PC n'est plus très

Plus en détail

Installation de TeamLab sur un serveur local Ce guide est destiné aux utilisateurs ayant des connaissances de base en administration Windows

Installation de TeamLab sur un serveur local Ce guide est destiné aux utilisateurs ayant des connaissances de base en administration Windows Information sur la version serveur TeamLab Serveur TeamLab est une version du portail destinée à ceux qui ont décidé d'installer et de configurer TeamLab sur leur propre serveur. A partir de la version

Plus en détail

Guide de démarrage rapide

Guide de démarrage rapide Guide de démarrage rapide 1. À propos de ce guide Ce guide vous aide à installer et à commencer à utiliser BitDefender Security for Mail Servers. Pour des instructions détaillées, veuillez vous référer

Plus en détail

Installation 4D. Configuration requise Installation et activation

Installation 4D. Configuration requise Installation et activation Installation 4D Configuration requise Installation et activation Configuration requise Les applications de la gamme 4D v15 requièrent au minimum les configurations suivantes : Windows OS X Processeur Intel

Plus en détail

Date : Vendredi 02 mai 2014 TP Réseaux & Firewall INFOSUP.BTS-SIO1. Durée du TP : 4 heures. Sommaire

Date : Vendredi 02 mai 2014 TP Réseaux & Firewall INFOSUP.BTS-SIO1. Durée du TP : 4 heures. Sommaire Durée du TP : 4 heures Sommaire Introduction... 2 Objectif à réaliser... 2 Schéma de configuration... 3 Configuration de base CISCO... 3 Installation IPCOP... 5 Introduction... 6 Lancement de l'installation

Plus en détail

ESET NOD32 Antivirus 4 pour Linux Desktop. Guide de démarrage rapide

ESET NOD32 Antivirus 4 pour Linux Desktop. Guide de démarrage rapide ESET NOD32 Antivirus 4 pour Linux Desktop Guide de démarrage rapide ESET NOD32 Antivirus 4 assure une protection de pointe de votre ordinateur contre les codes malveillants. Basé sur le moteur d'analyse

Plus en détail

IBM SPSS Statistics Version 22. Instructions d'installation sous Windows (licence nominative)

IBM SPSS Statistics Version 22. Instructions d'installation sous Windows (licence nominative) IBM SPSS Statistics Version 22 Instructions d'installation sous Windows (licence nominative) Table des matières Instructions d'installation....... 1 Configuration requise........... 1 Code d'autorisation...........

Plus en détail

domovea accès distant tebis

domovea accès distant tebis domovea accès distant tebis SOMMAIRE SOMMAIRE Page 1. INTRODUCTION... 2 1.1 OBJET DU DOCUMENT... 2 1.2 PRELIMINAIRES... 2 2.... 3 2.1 CONNEXION AU PORTAIL DOMOVEA.COM... 3 2.2 CREATION D'UN COMPTE PERSONNEL...

Plus en détail

Forum I6S. Module USB Instructions d'installation & Guide de l'utilisateur. Windows 98 SOMMAIRE 1 À PROPOS DE USB 3

Forum I6S. Module USB Instructions d'installation & Guide de l'utilisateur. Windows 98 SOMMAIRE 1 À PROPOS DE USB 3 Forum I6S Module USB Instructions d'installation & Guide de l'utilisateur Windows 98 USommaire SOMMAIRE 1 À PROPOS DE USB 3 Manuel Forum I6S USB (2744.02303) Révision A 1 CONFIGURATION REQUISE 3 COMPOSANTS

Plus en détail

L'installation de Mandriva.

L'installation de Mandriva. GET Linux A.S.C.T L'installation de Mandriva. L'installation pas à pas pour les débutants Préambule Premier écran Choix du clavier et licence Disque dédié Un seul disque avec un autre système présent Installation

Plus en détail

LOGICIEL PERMANENT MANUEL D INSTALLATION CD-Rom

LOGICIEL PERMANENT MANUEL D INSTALLATION CD-Rom LOGICIEL PERMANENT MANUEL D INSTALLATION CD-Rom Edition octobre 2005 Vous pouvez consulter la dernière version mise à jour du manuel d installation monoposte/réseau sur : http://www.editions-legislatives.fr/logicielspermanents

Plus en détail

Manuel d administration

Manuel d administration Gestion et sécurité de l accueil visiteurs Manuel d administration Version 1.35 Sommaire 1- Introduction... 3 2- L outil d administration WiSecure... 4 2.1 Lancement de l interface d administration...

Plus en détail

Guide d utilisation du service Virtual Assistant de Tango

Guide d utilisation du service Virtual Assistant de Tango Guide d utilisation du service Virtual Assistant de Tango Page 1 1. Définition et avantages du service Virtual Assistant :... 4 2. Accès via interface Téléphonique... 5 2.1. Création de votre service d

Plus en détail

Base de connaissances

Base de connaissances Base de connaissances 1/11 Sommaire Sommaire... 2 Principe de fonctionnement... 3 Configurer Serv-U avec un routeur/pare-feu... 4 Le client FTP ne voit pas les listes de répertoires ou n arrive pas à se

Plus en détail

JetClouding Installation

JetClouding Installation JetClouding Installation Lancez le programme Setup JetClouding.exe et suivez les étapes d installation : Cliquez sur «J accepte le contrat de licence» puis sur continuer. Un message apparait and vous demande

Plus en détail

Guillaume LHOMEL Laboratoire Supinfo des Technologies Microsoft Très Bien. Tous les articles de cet auteur 40007 47/227

Guillaume LHOMEL Laboratoire Supinfo des Technologies Microsoft Très Bien. Tous les articles de cet auteur 40007 47/227 Auteur Serveur Windows 2000 dans un Réseau Macintosh Accueil > Articles > Réseau Guillaume LHOMEL Laboratoire Supinfo des Technologies Microsoft Très Bien Tous les articles de cet auteur 40007 47/227 Présentation

Plus en détail

STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation

STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation Réseau Classique en Licences Flottantes Remarques : 1. L'installation de la version réseau de STATISTICA s'effectue en deux temps : a) l'installation

Plus en détail

Installation de Bâtiment en version réseau

Installation de Bâtiment en version réseau Installation de Bâtiment en version réseau 1. CONFIGURATION LOGICIEL ET MATERIELS Version du logiciel : Systèmes validés : Protocoles validés : Bâtiment 2009 V10.0.0 et supérieure Sur le serveur : Windows

Plus en détail

Ref : Résolution problème d'accès aux supports de cours

Ref : Résolution problème d'accès aux supports de cours PLATE FORME e-learning LLMS Pôle national de compétences FOAD (Formation Ouverte et A Distance) Ref : Résolution problème d'accès Pôle compétences FOAD SIGAT http://foad.ac-toulouse.fr/ Page 2 SOMMAIRE

Plus en détail

STATISTICA - Version 10

STATISTICA - Version 10 STATISTICA - Version 10 Instructions d'installation STATISTICA en Réseau Classique avec Validation du Nom de Domaine Remarques : 1. L'installation de la version réseau de STATISTICA s'effectue en deux

Plus en détail

Installation d'un Slis 3.2 par une personne ressource en établissement

Installation d'un Slis 3.2 par une personne ressource en établissement Installation d'un Slis 3.2 par une personne ressource en établissement (Mise à jour du 8 juin 2005) ATTENTION : Ce document n'est ni un outil de formation ni un document contractuel, mais seulement un

Plus en détail

Vous y trouverez notamment les dernières versions Windows, MAC OS X et Linux de Thunderbird.

Vous y trouverez notamment les dernières versions Windows, MAC OS X et Linux de Thunderbird. MAIL > configuration de mozilla thunderbird > SOMMAIRE Qu'est ce que Thunderbird? Téléchargement du logiciel Thunderbird Configuration Installation d'un compte POP Installation d'un compte IMAP En cas

Plus en détail

Installation et configuration du CWAS dans une architecture à 2 pare-feux

Installation et configuration du CWAS dans une architecture à 2 pare-feux Installation et configuration du CWAS dans une architecture à 2 pare-feux Sommaire SOMMAIRE... 1 PRE REQUIS DU SERVEUR WEB ACCESS... 2 INSTALLATION DU SERVEUR WEB ACCESS EN DMZ... 3 Installation de base

Plus en détail

INSTALLATION D'UN SERVEUR FTP, DEFINITION D'UN NOM DE DOMAINE

INSTALLATION D'UN SERVEUR FTP, DEFINITION D'UN NOM DE DOMAINE INSTALLATION D'UN SERVEUR FTP, DEFINITION D'UN NOM DE DOMAINE Table des matières i Objetcif :...2 ii Ma configuration :... 2 iii Méthodologie... 2 1 Votre mode de connexion à internet...3 1.1 Vous ne savez

Plus en détail

Calibrage du scanner avec la suite LITTLE CMS

Calibrage du scanner avec la suite LITTLE CMS Calibrage du scanner avec la suite LITTLE CMS Introduction : L'autre périphérique qu'il faut calibré est le scanner. Nous avons affaire ici à un périphérique d'entrée. Il nous faudra une charte IT8 comme

Plus en détail

Google Chrome. La barre de favoris: Une petit barre (Ctrl+B) qui fait tout la largeur du navigateur juste en dessous de la barre de recherche.

Google Chrome. La barre de favoris: Une petit barre (Ctrl+B) qui fait tout la largeur du navigateur juste en dessous de la barre de recherche. Google Chrome Résumé rapide: Lien de téléchargement: http://www.google.fr/chrome La barre de favoris: Une petit barre (Ctrl+B) qui fait tout la largeur du navigateur juste en dessous de la barre de recherche.

Plus en détail

DU Chef de projet informatique en environnement territorial

DU Chef de projet informatique en environnement territorial DU Chef de projet informatique en environnement territorial Ateliers UNIX version 1.1 Franck Corsini Installation de Fwbuilder Installation fwbuilder Page 1 sur 11 Copyright (c) 2007-2008 Franck Corsini.

Plus en détail

inviu routes Installation et création d'un ENAiKOON ID

inviu routes Installation et création d'un ENAiKOON ID inviu routes Installation et création d'un ENAiKOON ID Table des matières inviu routes...1 1 L installation...1 2 Lancer l application...1 3 L assistant d installation d inviu routes...2 3.1 Se connecter

Plus en détail

Tobii Communicator 4. Guide de démarrage

Tobii Communicator 4. Guide de démarrage Tobii Communicator 4 Guide de démarrage BIENVENUE DANS TOBII COMMUNICATOR 4 Tobii Communicator 4 permet aux personnes souffrant de handicaps physiques ou de communication d'utiliser un ordinateur ou un

Plus en détail

Préalable : sauvegardez la base principale (\Data) : depuis le client, Outils, Gestion des bases, Sauvegarder une base!!!

Préalable : sauvegardez la base principale (\Data) : depuis le client, Outils, Gestion des bases, Sauvegarder une base!!! Mise à jour 2.04 de Bcdi client-serveur pour Windows I - Mise à jour du serveur Deux possibilités : la mise à jour automatique, la mise à jour manuelle 1 - Mise à jour automatique : Préalable : sauvegardez

Plus en détail

Installation 4D. Configuration requise Installation et activation

Installation 4D. Configuration requise Installation et activation Installation 4D Configuration requise Installation et activation Configuration requise Les applications de la gamme 4D v13 requièrent au minimum les configurations suivantes : Windows Mac OS Processeur

Plus en détail

Présentation / Installation / Configuration d un serveur MS Windows NT 4.0. Travail réalisé en cours et lors de séance en autonomie.

Présentation / Installation / Configuration d un serveur MS Windows NT 4.0. Travail réalisé en cours et lors de séance en autonomie. Intitulé : Présentation / Installation / Configuration d un serveur MS Windows NT 4.0 Cadre : Travail réalisé en cours et lors de séance en autonomie. Conditions de réalisation : Ce travail à été réalisé

Plus en détail

CONFIGURATION P 2 P 3 P 3 P 10 P 11 P 13 P 14 P 16

CONFIGURATION P 2 P 3 P 3 P 10 P 11 P 13 P 14 P 16 CONFIGURATION 1 Présentation 2 Topologie du projet 3 Installation 4 Configuration 4.1 Création de la DMZ publique 4.2 Accès vers l Internet 4.3 Publication d Exchange 4.4 Rapports d activité et alertes

Plus en détail

Installation des caméras IP

Installation des caméras IP Installation des caméras IP 1 Configurer la caméra La première étape consiste à connecter votre caméra sur votre réseau local. Branchez l'alimentation sur le secteur, puis branchez le connecteur sur la

Plus en détail

Version 4.3.0D02 minimum

Version 4.3.0D02 minimum 1. PRESENTATION GENERALE Visual Taxe Pro supporte le fonctionnement «full ip» avec les PBX AASTRA A400 de version 3.0 et supérieure. Ce fonctionnement en IP concerne la collecte des tickets, l interactivité

Plus en détail

Manuel d'installation

Manuel d'installation SQUARE - Manuel installation.docx 05.03.2015 v2.0 1 / 24 Table des Matières Manuel d'installation page 0. Préambule... 3 0.1 Introduction... 3 0.2 Pré-requis... 3 0.3 Déroulement de l'installation... 3

Plus en détail

Guide d'utilisateur. Caméra IP. www.solutionsjng.com

Guide d'utilisateur. Caméra IP. www.solutionsjng.com Guide d'utilisateur Caméra IP www.solutionsjng.com Avant-propos Merci d'avoir acheté votre caméra chez Solutions JNG. Ce guide vous aidera à connecter et configurer votre caméra IP sans fil. Pour la configuration

Plus en détail

Mise à jour de version

Mise à jour de version Mise à jour de version Cegid Business Version 2008 Service d'assistance Téléphonique 0 826 888 488 Sommaire 1. A lire avant installation... 3 2. Installer les nouvelles versions des logiciels... 4 Compte

Plus en détail

http://cri.univ-lille1.fr Virtualisation de Windows dans Ubuntu Linux

http://cri.univ-lille1.fr Virtualisation de Windows dans Ubuntu Linux http://cri.univ-lille1.fr Virtualisation de Windows dans Ubuntu Linux Version 1.0 Septembre 2011 SOMMAIRE 1. Introduction 3 2. Installation du logiciel de virtualisation VirtualBox 4 3. Création d'une

Plus en détail

Installation de Windows 2000 Serveur

Installation de Windows 2000 Serveur Installation de Windows 2000 Serveur Introduction Ce document n'explique pas les concepts, il se contente de décrire, avec copies d'écran, la méthode que j'utilise habituellement pour installer un Windows

Plus en détail

Table des matières...2 Introduction...4 Terminologie...4

Table des matières...2 Introduction...4 Terminologie...4 Table des matières Table des matières...2 Introduction...4 Terminologie...4 Programme EasyTour...5 Premiers pas...5 Installation...6 Installation du logiciel EasyTour...6 Branchement du téléchargeur...6

Plus en détail

Version 1.0 09/10. Xerox ColorQube 9301/9302/9303 Services Internet

Version 1.0 09/10. Xerox ColorQube 9301/9302/9303 Services Internet Version 1.0 09/10 Xerox 2010 Xerox Corporation. Tous droits réservés. Droits non publiés réservés conformément aux lois relatives au droit d'auteur en vigueur aux États-Unis. Le contenu de cette publication

Plus en détail

Si le connecteur E-sidoc était activé en icône (ExportBcdi.exe) redémarrez-le

Si le connecteur E-sidoc était activé en icône (ExportBcdi.exe) redémarrez-le Mise à jour 2.21 de Bcdi client-serveur pour Windows I - Mise à jour du serveur Deux possibilités : la mise à jour automatique, la mise à jour manuelle 1 - Mise à jour automatique : Préalable : sauvegardez

Plus en détail

2012 - Copyright Arsys Internet E.U.R.L. Arsys Backup Online. Guide de l utilisateur

2012 - Copyright Arsys Internet E.U.R.L. Arsys Backup Online. Guide de l utilisateur Arsys Backup Online Guide de l utilisateur 1 Index 1. Instalation du Logiciel Client...3 Prérequis...3 Installation...3 Configuration de l accès...6 Emplacement du serveur de sécurité...6 Données utilisateur...6

Plus en détail

Administration du site (Back Office)

Administration du site (Back Office) Administration du site (Back Office) A quoi sert une interface d'administration? Une interface d'administration est une composante essentielle de l'infrastructure d'un site internet. Il s'agit d'une interface

Plus en détail

Sophos Mobile Encryption pour Android Aide. Version du produit : 1.3

Sophos Mobile Encryption pour Android Aide. Version du produit : 1.3 Sophos Mobile Encryption pour Android Aide Version du produit : 1.3 Date du document : février 2013 Table des matières 1 À propos de Sophos Mobile Encryption...3 2 Affichage de la page d'accueil...5 3

Plus en détail

Configurer ma Livebox Pro pour utiliser un serveur VPN

Configurer ma Livebox Pro pour utiliser un serveur VPN Solution à la mise en place d un vpn Configurer ma Livebox Pro pour utiliser un serveur VPN Introduction : Le VPN, de l'anglais Virtual Private Network, est une technologie de Réseau Privé Virtuel. Elle

Plus en détail

Chaque étudiant démarre son serveur Windows2003 virtuel. Les deux machines sont sur le même réseau (en host-only).

Chaque étudiant démarre son serveur Windows2003 virtuel. Les deux machines sont sur le même réseau (en host-only). TP DNS OBJECTIFS Mettre en place un serveur DNS principal. MATÉRIELS ET LOGICIELS NÉCESSAIRES Chaque étudiant démarre son serveur Windows2003 virtuel. Les deux machines sont sur le même réseau (en host-only).

Plus en détail

Internet Explorer 6.0 SP1

Internet Explorer 6.0 SP1 Guide d installation Détail II Table des matières Système... 1 Configuration système... 1 Matériel... 1 Logiciel... 1 Démarrage... 2 Installation de l'application... 2 Introduction... 2 Installation...

Plus en détail

Sommaire. 1. Installation... 2. 2. Configuration de la sauvegarde... 4. 3. Le Panneau de contrôle... 7. 4. L'interface en ligne...

Sommaire. 1. Installation... 2. 2. Configuration de la sauvegarde... 4. 3. Le Panneau de contrôle... 7. 4. L'interface en ligne... Sommaire 1. Installation... 2 2. Configuration de la sauvegarde... 4 3. Le Panneau de contrôle... 7 4. L'interface en ligne... 7 5. Rechercher un fichier... 8 6. Partager un fichier... 8 7. Statut de mon

Plus en détail

Installation de Windows 2000 Serveur

Installation de Windows 2000 Serveur Installation de Windows 2000 Serveur Introduction Ce document n'explique pas les concepts, il se contente de décrire, avec copies d'écran, la méthode que j'utilise habituellement pour installer un Windows

Plus en détail

Installation du client Cisco VPN 5 (Windows)

Installation du client Cisco VPN 5 (Windows) Documentation pour tout utilisateur mise à jour le 20.06.2007, a été réalisée par Kurt Tornare Installation du client Cisco VPN 5 (Windows) Attention : la réexportation de ce logiciel cryptographique est

Plus en détail

CREER ET FORMATER UNE PARTITION DE DISQUE DUR 1 QUE SONT LES PARTITIONS ET LES LECTEURS LOGIQUES? 6

CREER ET FORMATER UNE PARTITION DE DISQUE DUR 1 QUE SONT LES PARTITIONS ET LES LECTEURS LOGIQUES? 6 Table des matières. CREER ET FORMATER UNE PARTITION DE DISQUE DUR 1 QUE SONT LES PARTITIONS ET LES LECTEURS LOGIQUES? 6 QUE SONT LES DISQUES DE BASE ET LES DISQUES DYNAMIQUES? 6 FORMATAGE DES DISQUES ET

Plus en détail

Installation de Windows 2012 Serveur

Installation de Windows 2012 Serveur Installation de Windows 2012 Serveur Introduction Ce document n'explique pas les concepts, il se contente de décrire, avec copies d'écran, la méthode que j'utilise habituellement pour installer un Windows

Plus en détail

UT Installation et paramétrage logiciel de sauvegarde INSTALLATION ET PARAMETRAGE LOGICIEL DE SAUVEGARDE. Groupe PROGMAG

UT Installation et paramétrage logiciel de sauvegarde INSTALLATION ET PARAMETRAGE LOGICIEL DE SAUVEGARDE. Groupe PROGMAG GUIDE UTILISATION POINT DE VENTE INSTALLATION ET PARAMETRAGE LOGICIEL DE SAUVEGARDE SOMMAIRE 1 Créer une tâche de sauvegarde... 4 1.1 Paramètres de la tâche... 4 1.1.1 Nommer la tâche... 4 1.1.2 Emplacement

Plus en détail

wiki.ipfire.org The official documentation for IPFire - An Open Source Firewall Solution Outils

wiki.ipfire.org The official documentation for IPFire - An Open Source Firewall Solution Outils wiki.ipfire.org The official documentation for IPFire - An Open Source Firewall Solution Aller au contenu Outils T a b l e d e s m a t i è r e s L'interface Web L'interface Web est une interface graphique

Plus en détail

CONFIGURER VOTRE HEBERGEMENT WINDOWS

CONFIGURER VOTRE HEBERGEMENT WINDOWS CONFIGURER VOTRE HEBERGEMENT WINDOWS Ce document vous indique comment utiliser votre hébergement Windows à travers votre espace abonné. A - Accéder à la Gestion de votre hébergement... 2 B - Gérer votre

Plus en détail

Manuel du client de bureau distant de KDE

Manuel du client de bureau distant de KDE Manuel du client de bureau distant de KDE Brad Hards Urs Wolfer Traduction française : Joëlle Cornavin Traduction française : Yann Neveu Relecture de la documentation française : Ludovic Grossard 2 Table

Plus en détail

Notice d installation

Notice d installation Notice d installation Page 1 sur 27 Sommaire I. Avant-Propos... 3 II. Lancement de l installation... 3 III. Installation Monoposte... 5 IV. Installation Réseau Serveur... 7 1. Le serveur Contient l application

Plus en détail

UltraVNC, UltraVNC SC réglages et configurations

UltraVNC, UltraVNC SC réglages et configurations UltraVNC, UltraVNC SC réglages et configurations UltraVNC Serveur (réglages des paramètres d administration du module Serveur) L option «Accepte les connexions» est validée par défaut et toutes les autres

Plus en détail