Chantons pour les droits de l enfant!

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chantons pour les droits de l enfant!"

Transcription

1 Chantons pour les droits de l enfant! 1

2 Sensibiliser les enfants et les jeunes aux droits de l enfant Le 20 novembre, la Convention internationale des droits de l enfant fête son anniversaire, et le 20 novembre 2009, la CIDE a fêté ses 20 ans! La Convention internationale des droits de l enfant est un texte fondateur que l Unicef s est donné pour mission de défendre et à partir duquel il définit ses missions en France et à l étranger. Dans le cadre du 20 e anniversaire de la Convention internationale des droits de l enfant, l Unicef France a souhaité créer des événements symboliques forts pour sensibiliser de façon festive les enfants et les jeunes aux droits et conditions de vie des enfants dans le monde. L Unicef souhaite attirer votre attention sur l un d entre eux, particulièrement fédérateur et pédagogique : «Chantons pour les droits de l enfant». 2

3 Fêtez les droits de l enfant avec vos élèves! L événement «Chantons pour les droits de l enfant» vise à fédérer tous les élèves de 6 à 18 ans (écoliers, collégiens, lycéens) pour qu ils chantent en classe, le 20 novembre, une chanson sur les droits de l enfant, composée spécialement pour l Unicef et cette opération par l artiste Oxmo Puccino. Plusieurs fois récompensé, Oxmo Puccino est un artiste incontournable de la scène rap français. Ses chansons mêlent les genres (rap, slam, jazz ) et ses textes sont réalistes et poétiques. Parce qu il est engagé auprès des jeunes et sensible à la cause des droits de l enfant, l Unicef l a sollicité pour sensibiliser les principaux concernés par ces questions en créant une chanson. Pour nourrir sa réflexion et sa chanson «Naître adulte», l artiste est notamment allé à la rencontre des élèves (collégiens) pour échanger avec eux sur le thème des droits de l enfant. L objectif est que cette chanson soit reprise le plus largement possible dans les classes: le 20 novembre et toute l année ; et qu elle serve de support d apprentissage pour aborder le thème des droits de l enfant avec vos élèves. 3

4 Un événement fédérateur et pédagogique La musique, et particulièrement celle d Oxmo Puccino, est très appréciée des jeunes. Elle les invite ici à s exprimer sur le thème des droits de l enfant. L événement permet de faire connaître la CIDE auprès des principaux concernés les enfants et les jeunes - et de créer une solidarité de tous autour des droits de l enfant. La richesse du texte de la chanson permet d en faire un véritable support d apprentissage qui incite les élèves à s intéresser aux droits de l enfant à partir d un travail sur la langue française. Afin d aider les enseignants dans leurs activités pédagogiques autour des droits de l enfant, de la solidarité internationale et de la citoyenneté, l Unicef s appuie sur un accord-cadre signé en 2006 avec le ministère de l Education nationale. 4

5 Des outils pour exploiter l événement avec les élèves Un ensemble d outils est mis à la disposition des enseignants pour permettre une exploitation pédagogique de l événement «Chantons pour les droits de l enfant» : un dossier pédagogique contenant des activités le texte de la chanson le texte de la chanson expliqué la chanson (fichier mp3) la version instrumentale de la chanson (fichier mp3) Tous ces outils sont téléchargeables gratuitement sur le site de l Unicef France :

6 Proposition d exploitation pédagogique 1/ Ecouter la chanson : La chanson et la version instrumentale de la chanson (sur le site) 2/ Pour connaître la CIDE : L événement «Chantons pour les droits de l enfant» (p. 2-4) Les grands principes des droits de l enfant (p. 7). Questionnaire sur la CIDE et les droits de l enfant (p. 8) Correction questionnaire (p.15) Le texte de la chanson (sur le site) Tous niveaux Tous niveaux 3/ Réaliser un travail préalable sur le texte de la chanson : Les champs lexicaux (p. 10) Le sens propre et le sens figuré (p ) Compréhension, reformulation et écriture (p ) Le texte de la chanson et le texte de la chanson expliqué (sur le site) Primaire (cycle 3) Collège Tous niveaux 4/ Prolongements possibles : Ateliers d écriture de poésies et chansons sur le thème des droits de l enfant (français) Travail en classe sur les droits de l enfant sur plusieurs séances (histoire, géographie, éducation civique) : débat, exposition, blog Intervention d un bénévole de l Unicef dans votre classe : les bénévoles des comités départementaux sont à votre disposition pour appuyer votre travail et intervenir dans votre classe. Pour connaître leurs coordonnées : 6

7 2/ Connaître la CIDE : Les grands principes des droits de l enfant J ai le droit d avoir un nom et une nationalité. J ai le droit d avoir une alimentation suffisante et équilibrée. J ai le droit d être protégé des maladies et d être soigné. J ai le droit d aller à l école. J ai le droit d être protégé de la violence et de l exploitation. J ai le droit de ne pas faire la guerre, ni de la subir. J ai le droit d avoir un refuge, d être secouru. J ai le droit d avoir une famille, d être entouré et aimé. J ai le droit de jouer, danser, chanter. J ai le droit à la liberté de pensée et de religion. J ai le droit d être écouté des adultes et de leur dire «non». Les adultes doivent respecter et garantir les droits des enfants. Les enfants sont des personnes qui ont jusqu à 18 ans. La Convention internationale des droits de l'enfant est le traité relatif aux droits de l'homme le plus largement ratifié de l'histoire (193 États). Seuls les Etats-Unis d Amérique et la Somalie ne l ont pas ratifiée. Elle a été adoptée à l'unanimité par l'assemblée générale des Nations unies le 20 novembre En la ratifiant, les États s'engagent à respecter un code d'obligations envers leurs enfants. Elle comporte 54 articles qui définissent l ensemble des droits de l enfant. Elle repose sur 4 grands principes : la non-discrimination, l intérêt supérieur de l enfant, la survie et le développement de l enfant, la participation. 7

8 2/ Connaître la CIDE : Questionnaire sur la CIDE 1. Qu est-ce que la Convention internationale des droits de l enfant (CIDE)? 2. Que célèbre-t-on le 20 novembre 2009? 3. Sur combien de grands principes repose la CIDE? 4. Qui est concerné par la CIDE : tous les pays du monde l ont-ils ratifiée? 5. Combien de grands groupes de droits comprend la CIDE? 6. Les enfants ont-ils les mêmes droits partout dans le monde? 7. Dans la CIDE, un enfant, c est une personne qui a entre quel âge et quel âge? 8. Combien d articles comporte la CIDE? 9. Quel est le rôle de l Unicef? 10. Quel est le rôle du Comité des droits de l enfant? 8

9 3/ Travail préalable sur le texte de la chanson en 3 étapes : - un travail sur les champs lexicaux - un travail sur le sens propre et le sens figuré - un travail de compréhension, reformulation et écriture Les champs lexicaux (p. 10) Le sens propre et le sens figuré (p ) Compréhension, reformulation et écriture (p ) Le texte de la chanson et le texte de la chanson expliqué (sur le site) 9

10 3/ Travail préalable sur le texte de la chanson : Les champs lexicaux Rappel : Un champ lexical est un ensemble de mots et expressions qui se rapportent à un même thème. Demander aux élèves de repérer : - le champ lexical de la naissance, de l identité et de la famille - le champ lexical de l enfance et de l éducation - le champ lexical de la guerre - les termes qui évoquent la souffrance et le mal être de l enfant - les termes d espoir et ceux qui incitent à agir À l oral : - Demander aux élèves de faire le lien entre ces champs lexicaux et les droits de l enfant auxquels ils se rapportent (à partir du texte de la chanson expliqué). - Conclure avec les élèves que 5 droits de la CIDE sont abordés dans la chanson, mais que la CIDE en comporte bien d autres encore. 10

11 3/ Travail préalable sur le texte de la chanson : Le sens propre et le sens figuré Rappel : Le sens propre est le sens premier d un mot. Le sens figuré est le sens imagé et non concret d un mot, qui relève de l idée ou du sentiment. Exemple : fendre le cœur, fendre a un sens figuré. 1. Cite des mots ou expressions qui ont dans ce texte un sens figuré. 2. Explique le sens figuré de 2 ou 3 mots que tu as cités. 11

12 3/ Travail préalable sur le texte de la chanson : Le sens propre et le sens figuré 3. Essaie de relier le sens figuré de ces mots à des droits de l enfant. À l oral : - Faire constater aux élèves que le chanteur est parti d éléments concrets de la réalité pour parler des droits de l enfant et qu il a ensuite mis ses idées en forme en utilisant des images (des métaphores) pour faire de cette chanson une poésie. - Parler avec eux des événements de l actualité (en France et dans le monde) qui concernent les enfants et essayer de leur faire identifier les droits qui n ont pas été respectés au cours de ces événements. 12

13 3/ Travail préalable sur le texte de la chanson : Compréhension, reformulation et écriture 1. Trouve des mots-clés qui résument les idées principales du refrain et de chaque couplet de la chanson. Couplet n 1 Couplet n 2 Couplet n 3 Refrain 13

14 3/ Travail préalable sur le texte de la chanson : Compréhension, reformulation et écriture 2. En t inspirant de ce que tu sais des droits de l enfant et de ce qui t entoure, crée un couplet supplémentaire à la chanson. Sers-toi du travail réalisé sur les champs lexicaux et le sens figuré pour trouver des images pouvant représenter tes idées. 14

15 Correction questionnaire sur la CIDE 1. Qu est-ce que la Convention internationale des droits de l enfant (CIDE)? La Convention internationale des droits de l enfant (CIDE) est un ensemble de principes et d obligations universellement reconnus qui affirme que la recherche d une société juste et pacifique passe avant tout par le respect des droits de l enfant. 2. Que célèbre-t-on le 20 novembre 2009? Le 20 novembre, nous fêtons l anniversaire de la CIDE et cette année, la CIDE a eu 20 ans ( )! 3. Sur combien de grands principes repose la CIDE? La CIDE repose sur 4 valeurs fondamentales : la non-discrimination, l intérêt supérieur de l enfant, la survie et le développement de l enfant, la participation. 4. Qui est concerné par la CIDE : tous les pays du monde l ont-ils adoptée? La CIDE est le traité international le plus largement et le plus rapidement ratifié (193 pays : la Somalie et les Etats-Unis ne l ont pas ratifiée). 5. Combien de grands groupes de droits comprend la CIDE? La Convention comprend quatre groupes de droits : les droits à la survie (ex. le droit à des soins efficaces), les droits au développement (ex. le droit à un enseignement adapté), les droits à la protection (ex. le droit d être protégé contre l exploitation), les droits à la participation (ex. le droit d exprimer sa propre opinion). 6. Les enfants ont-ils les mêmes droits partout dans le monde? Grâce à l application de la CIDE dans les pays qui l ont ratifiée, tous les enfants du monde sont censés avoir tous les mêmes droits. Mais en pratique, il existe encore beaucoup d enfants dans le monde dont les droits ne sont pas respectés. 7. Dans la CIDE, un enfant, c est une personne qui a entre quel âge et quel âge? Un enfant est une personne qui a moins de 18 ans. 8. Combien d articles comporte la CIDE? La CIDE se compose de : 54 articles répartis en trois parties, 2 protocoles additionnels. 9. Quel est le rôle de l Unicef? L Unicef est la seule agence des Nations unies spécifiquement consacrée à l enfance. L article 45 de la CIDE énonce que l Unicef est juridiquement tenu de promouvoir et de veiller au respect des droits de l enfant. Autrement dit, la Convention internationale des droits de l enfant est la «colonne vertébrale» de l Unicef. L Unicef ne fournit pas seulement des vaccins, mais apporte éducation, protection, soins et participation aux enfants qui n en bénéficient pas. 10. Quel est le rôle du Comité des droits de l enfant? Il est au cœur du processus de surveillance de l application de la Convention. Il se compose de 18 experts internationaux élus pour un mandat de 4 ans. Il surveille l application de la CIDE. Il examine et commente les rapports remis par les États parties 2 ans après la ratification puis tous les 5 ans. Il suit les progrès accomplis. Il encourage les États à prendre des mesures spécifiques pour les enfants. Il remet un rapport sur ses activités à l Assemblée générale de l ONU tous les 2 ans. 15

Chantons pour les droits de l enfant!

Chantons pour les droits de l enfant! Chantons pour les droits de l enfant! Sensibiliser les enfants et les jeunes aux droits de l enfant Le 20 novembre 2009, la Convention internationale des droits de l enfant fêtera ses 20 ans. La Convention

Plus en détail

Tous les enfants du monde ont des droits

Tous les enfants du monde ont des droits Tous les enfants du monde ont des droits Ne pas confondre Les Droits et Devoirs du citoyen avec Les droits fondamentaux IL EXIXTE DEUX CATEGORIES D ENFANTS Tous les autres Ceux dont les droits Sont respectés

Plus en détail

Chantons pour les droits de l enfant!

Chantons pour les droits de l enfant! Chantons pour les droits de l enfant! L Unicef France et Camélia Jordana s unissent pour les droits de l enfant Dossier pédagogique Primaire/Collège Unicef France, novembre 2010 1 Le 20 novembre : journée

Plus en détail

Quelques mots sur la Convention relative aux droits de l'enfant

Quelques mots sur la Convention relative aux droits de l'enfant Quelques mots sur la Convention relative aux droits de l'enfant Pourquoi les pays signent-ils des conventions internationales? Imagine un t-shirt cousu en Chine avec du tissu fabriqué en Inde, transporté

Plus en détail

Convention internationale des droits de l enfant. AFA - Catherine DARTIGUENAVE 11 juillet et 3 octobre 2006

Convention internationale des droits de l enfant. AFA - Catherine DARTIGUENAVE 11 juillet et 3 octobre 2006 Convention internationale des droits de l enfant AFA - Catherine DARTIGUENAVE Contexte : - Un texte fondamental et de référence en la matière - La CIDE ou Convention de New-York concerne tous les enfants

Plus en détail

Contribution de l UNICEF France

Contribution de l UNICEF France Contribution de l UNICEF France Septembre 2012 I La France et la Convention internationale des droits de l enfant 1. La Convention internationale des droits de l enfant 2. Les droits de l enfant et l éducation

Plus en détail

L Education civique au collège classe de sixième

L Education civique au collège classe de sixième Bulletin officiel spécial n 6 du 28 août 2008 L Education civique au collège classe de sixième Anne-Marie HAZARD-TOURILLON, IA-IPR d histoire-géographie Sommaire I. L éducation civique au collège 1. la

Plus en détail

AUTOÉVALUATION PAR LES MEMBRES DU CA

AUTOÉVALUATION PAR LES MEMBRES DU CA AUTOÉVALUATION PAR LES MEMBRES DU CA AUTOÉVALUATION PAR LES MEMBRES DU CA Questionnaire pour le fonctionnement général du conseil d administration Cette autoévaluation a pour but de faire le point après

Plus en détail

Actions d'éducation artistique en direction des publics

Actions d'éducation artistique en direction des publics Actions d'éducation artistique en direction des publics Dans le cadre de projets artistiques et culturels construits, la salle de musiques actuelles Le Cargö peut proposer un large éventail d'ateliers

Plus en détail

Education-civique. Chapitre n L enfant

Education-civique. Chapitre n L enfant Education-civique Chapitre n L enfant I) L enfant : une personne mineure Problématiques : Comment est définie l identité de l enfant? Qu est-ce que l autorité parentale? A/ L enfant acquiert une identité

Plus en détail

QUESTIONNAIRE du Plan d action international de Madrid sur le vieillissement 31 juillet 2015

QUESTIONNAIRE du Plan d action international de Madrid sur le vieillissement 31 juillet 2015 QUESTIONNAIRE La résolution 24/20 du Conseil des droits de l homme a prié l Experte Indépendante chargée de promouvoir l exercice par les personnes âgées de tous les droits de l homme d analyser les incidences

Plus en détail

Allocution de Mme Maria Luisa Fornara, Représentante de l UNICEF en Tunisie

Allocution de Mme Maria Luisa Fornara, Représentante de l UNICEF en Tunisie TUNISIE Allocution de Mme Maria Luisa Fornara, Représentante de l UNICEF en Tunisie Présentation des résultats de l'étude sur Les représentations de l enfant, de l adolescent et du jeune dans les médias

Plus en détail

L approche des nombres en maternelle

L approche des nombres en maternelle L approche des nombres en maternelle I. Du côté théorique et didactique: A. Le nombre ça sert à quoi? a) Les nombres servent à mémoriser les quantités et à construire ainsi des collections ayant le même

Plus en détail

Dossier de présentation du Concours d affiches international 2015

Dossier de présentation du Concours d affiches international 2015 Dossier de présentation du Concours d affiches international 2015 N effacez pas nos... droits Affiche lauréate de l édition 2014 Maison de quartier Paul Langevin - Villetaneuse - Seine-Saint-Denis Une

Plus en détail

Les Français et les droits de l'enfant

Les Français et les droits de l'enfant Les Français et les droits de l'enfant 3ème édition du Baromètre UNICEF / Fondation pour l'enfance «Avec le soutien du mécénat de sanofi-aventis, partenaire de l UNICEF et de la Fondation pour l Enfance»

Plus en détail

Discipline progressive et promotion d un comportement positif chez les élèves. Procédure administrative : Numéro : PA 7.038

Discipline progressive et promotion d un comportement positif chez les élèves. Procédure administrative : Numéro : PA 7.038 Procédure administrative : Discipline progressive et promotion d un comportement positif chez les élèves Numéro : PA 7.038 Catégorie : Administration des écoles Pages : 6 Approuvée : le 3 mars 2008 Modifiée

Plus en détail

INTERVENTIONS MUSICALES EN MILIEU SCOLAIRE Du Conservatoire de musique et de danse d Aurillac

INTERVENTIONS MUSICALES EN MILIEU SCOLAIRE Du Conservatoire de musique et de danse d Aurillac INTERVENTIONS MUSICALES EN MILIEU SCOLAIRE Du Conservatoire de musique et de danse d Aurillac Manuel de présentation à l usage des professeurs des écoles annexe n 2 au Projet d Etablissement Préambule

Plus en détail

Niveau A1 du Cadre européen commun de référence pour les langues. DELF Prim A1. Livret de l examinateur. Production orale PMA12S009 02/06/14

Niveau A1 du Cadre européen commun de référence pour les langues. DELF Prim A1. Livret de l examinateur. Production orale PMA12S009 02/06/14 Niveau A1 du Cadre européen commun de référence pour les langues Livret de l examinateur Production orale PMA12S009 02/06/14 Épreuve de production / interaction orale 25 points Cette épreuve est composée

Plus en détail

COLLECTIF PARIS-AFRICA : Les ricochets

COLLECTIF PARIS-AFRICA : Les ricochets COLLECTIF PARIS-AFRICA : Les ricochets Paroles et musique : Collectif Paris-Africa Warner Music Thèmes L Afrique, les enfants, l UNICEF. Objectifs Objectifs communicatifs : Identifier le thème d une chanson.

Plus en détail

Écrire le scénario d'une vidéo 1jour1question avec sa classe?

Écrire le scénario d'une vidéo 1jour1question avec sa classe? Écrire le scénario d'une vidéo 1jour1question avec sa classe? LE PROJET Tout au long de sa scolarité, l élève reçoit une éducation aux médias et à l information. Au cycle 3, les enseignants peuvent s appuyer

Plus en détail

Un devoir de protection pour l enfance en danger

Un devoir de protection pour l enfance en danger Un devoir de protection pour l enfance en danger En novembre 1997, huit ans après l'adoption de la Convention internationale des droits de l'enfant, RFI consacre une émission à l'enfance maltraitée. Le

Plus en détail

L ABC du droit international du travail

L ABC du droit international du travail L ABC du droit international du travail Les droits des travailleuses et des travailleurs À quoi font-ils référence? Les cadres juridiques régissant les droits des travailleuses et des travailleurs au Québec

Plus en détail

L audition de l enfant. C est de toi qu il s agit ton opinion compte. Pour les jeunes dès 13 ans

L audition de l enfant. C est de toi qu il s agit ton opinion compte. Pour les jeunes dès 13 ans L audition de l enfant C est de toi qu il s agit ton opinion compte Pour les jeunes dès 13 ans Impressum Edition Institut Marie Meierhofer pour l enfant, MMI UNICEF Suisse Texte Sabine Brunner, licenciée

Plus en détail

CHARTE DES DROITS DE L ENFANT DANS LE SPORT

CHARTE DES DROITS DE L ENFANT DANS LE SPORT CHARTE DES DROITS DE L ENFANT DANS LE SPORT 2 TABLE DES MATIÈRES Préambule... 3 Première partie : Définitions... 5 Deuxième partie : Droits et libertés fondamentales de l enfant sportif... 7 Troisième

Plus en détail

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 sur 6 POLITIQUE LINGUISTIQUE

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 sur 6 POLITIQUE LINGUISTIQUE COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 sur 6 1.0 PRÉAMBULE L adoption d une politique linguistique à la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin s inscrit dans le Plan d action pour l amélioration

Plus en détail

3COMMENT ORGANISER LA SÉANCE 3INTERGÉNÉRATIONNELLE EN CLASSE

3COMMENT ORGANISER LA SÉANCE 3INTERGÉNÉRATIONNELLE EN CLASSE 3 On peut récréer des liens intergénérationnels réels en construisant des activités où les enfants et les personnes âgées dans un même espace vont apprendre et échanger des expériences. Une heure de visite

Plus en détail

SÉQUENCE D APPRENTISSAGE OU ACTIVITÉ. Cette séquence concerne les élèves de CM1 et CM2, voire de l entrée au collège.

SÉQUENCE D APPRENTISSAGE OU ACTIVITÉ. Cette séquence concerne les élèves de CM1 et CM2, voire de l entrée au collège. FICHE PÉDAGOGIQUE CYCLE 3 N 150 Février 2013 HISTOIRE RUBRIQUE l histoire de l école en France DOMAINES D ACTIVITÉS histoire, instruction civique et TUIC OBJECTIFS ET COMPÉTENCES * Objectifs * : en privilégiant

Plus en détail

VADE MECUM LA FRANCE

VADE MECUM LA FRANCE VADE MECUM LA FRANCE ET LA DIVERSITÉ LINGUISTIQUE ET CULTURELLE Tandis qu'en Europe et dans le monde, la France s'affirme souvent à l'avant garde des principes de sauvegarde de la diversité linguistique

Plus en détail

Vous pouvez me retourner ce questionnaire soit par mail à : anne-sophie.lapointe@orange.fr

Vous pouvez me retourner ce questionnaire soit par mail à : anne-sophie.lapointe@orange.fr Madame la Présidente, Monsieur le Président, Représentant(e) à l Alliance Maladies Rares, Président(e) d une association de malades dans les maladies rares ou son représentant à l Alliance Maladies Rares,

Plus en détail

Le Canada face au projet de Protocole facultatif au Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels

Le Canada face au projet de Protocole facultatif au Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels Le Canada face au projet de Protocole facultatif au Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels Tous les droits de l'homme sont universels, indissociables, interdépendants

Plus en détail

La construction du langage de l enfant

La construction du langage de l enfant Compte rendu de la conférence de Monsieur P. Boisseau Mercredi 1 er décembre 2010-12-01 Circonscription de Cambrai Le Cateau IEN : Monsieur P Facon M. Philippe Boisseau a été instituteur, rééducateur,

Plus en détail

guide Pour L enseignant L école est un droit, les vacances aussi! supports pédagogiques PRIMAIRE secondaire

guide Pour L enseignant L école est un droit, les vacances aussi! supports pédagogiques PRIMAIRE secondaire réseau laïque pour Des vacances et Des loisirs éducatifs supports pédagogiques PRIMAIRE secondaire À commander ET À TÉLÉcHARGER sur LE site WWW.soliDaritevacances.Jpa.asso.fr guide Pour L enseignant L

Plus en détail

EVALUATION NIVEAU A1 ANGLAIS

EVALUATION NIVEAU A1 ANGLAIS EVALUATION NIVEAU A1 du cadre Européen Commun de Référence pour les Langues. ANGLAIS Diocèse de NICE 2009 2010 INTRODUCTION Ces évaluations ont été conçues par le groupe des enseignants personnes ressources

Plus en détail

1,2,3 nous avons des droits

1,2,3 nous avons des droits 1,2,3 nous avons des droits Dossier pédagogique 1 Sommaire du dossier pédagogique A. LA PIÈCE EN UN COUP D OEIL Résumé B. PISTES PÉDAGOGIQUES Avant de venir au théâtre : - Activités et questions proposées

Plus en détail

Page 2 - Synthèse/évaluation des participants, liste des participants et programme de la journée.

Page 2 - Synthèse/évaluation des participants, liste des participants et programme de la journée. Page 2 - Synthèse/évaluation des participants, liste des participants et programme de la journée. Pages 3/8 - Stratégie et plan de communication.. Partager les définitions. Construire la stratégie et le

Plus en détail

Projet Apprendre à porter secours-cycle 3 - Séance 2 Protection-Traumatisme - Page 1 sur 5

Projet Apprendre à porter secours-cycle 3 - Séance 2 Protection-Traumatisme - Page 1 sur 5 Projet Apprendre à porter secours-cycle 3 - Séance 2 Protection-Traumatisme - Page 1 sur 5 SEANCE 2 : Partie 1 : La Protection (suite) Partie 2 : Secourir une victime suite à une chute Durée : 1h30 Mise

Plus en détail

Déclaration sur l'élimination de la violence à l'égard des femmes

Déclaration sur l'élimination de la violence à l'égard des femmes Déclaration sur l'élimination de la violence à l'égard des femmes L'Assemblée générale, Considérant qu'il est urgent de faire en sorte que les femmes bénéficient universellement des droits et principes

Plus en détail

Les droits de l homme 10 décembre, Journée internationale des droits de l homme

Les droits de l homme 10 décembre, Journée internationale des droits de l homme Les droits de l homme 10 décembre, Journée internationale des droits de l homme «Tous les habitants de la planète partagent le désir de vivre à l abri des horreurs de la violence, de la famine, de la maladie,

Plus en détail

Projet de formation à l éveil musical destiné aux professionnels intervenant dans le domaine de la petite enfance

Projet de formation à l éveil musical destiné aux professionnels intervenant dans le domaine de la petite enfance Projet de formation à l éveil musical destiné aux professionnels intervenant dans le domaine de la petite enfance Conception : Régis PEYRARD Educateur de Jeunes Enfants - intervenant musical indépendant

Plus en détail

Projet de service Aide à la Gestion du Budget Familial (AGBF) 2013-2016

Projet de service Aide à la Gestion du Budget Familial (AGBF) 2013-2016 Projet de service Aide à la Gestion du Budget Familial (AGBF) 2013-2016 Projet de service AGBF 1 Préambule L élaboration du présent projet de service est le fruit d un travail collaboratif et de concertation

Plus en détail

Quelle famille pour garantir une Cohésion Sociale et une Solidarité entre les Populations, pour une Côte d Ivoire Emergente à l horizon 2020?

Quelle famille pour garantir une Cohésion Sociale et une Solidarité entre les Populations, pour une Côte d Ivoire Emergente à l horizon 2020? RÉPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE ------------------------- MINISTERE DE LA SOLIDARITE, DE LA FAMILLE, DE LA FEMME ET DE L ENFANT LES RENDEZ-VOUS DU GOUVERNEMENT Quelle famille pour garantir une Cohésion Sociale

Plus en détail

3ANALYSER LES INFORMATIONS DES FICHIERS DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES (GRH) : ÉLÉMENTS DE MÉTHODOLOGIE

3ANALYSER LES INFORMATIONS DES FICHIERS DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES (GRH) : ÉLÉMENTS DE MÉTHODOLOGIE 3ANALYSER LES INFORMATIONS DES FICHIERS DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES (GRH) : ÉLÉMENTS DE MÉTHODOLOGIE P. 35/42 FICHE N 10 : Les conditions d une exploitation des fichiers de GRH P. 43/49 FICHE N

Plus en détail

Renseignements pour les Manitobains handicapés Avertissement légal

Renseignements pour les Manitobains handicapés Avertissement légal Renseignements pour les Manitobains handicapés Avertissement légal Les renseignements contenus dans le présent document sont fournis uniquement à titre d information. Bien que le gouvernement du Manitoba

Plus en détail

ANNEXE 2010-CA544-17-R5717. Politique sur la santé et la sécurité en milieu de travail et d études

ANNEXE 2010-CA544-17-R5717. Politique sur la santé et la sécurité en milieu de travail et d études ANNEXE 2010-CA544-17-R5717 Politique sur la santé et la sécurité 12 avril 2010 Avant-propos La politique sur la santé et la sécurité affirme la volonté de l UQTR de protéger la santé, la sécurité et l

Plus en détail

LE COIN DES ENSEIGNANTS La Colline du Parlement dans votre classe. Niveau avancé (2 e cycle du secondaire)

LE COIN DES ENSEIGNANTS La Colline du Parlement dans votre classe. Niveau avancé (2 e cycle du secondaire) LE COIN DES ENSEIGNANTS La Colline du Parlement dans votre classe Niveau avancé (2 e cycle du secondaire) 1 Niveau avancé En utilisant Internet, les élèves exploreront les aspects patrimoniaux et historiques

Plus en détail

> PARCE QUE LE THÉÂTRE JEUNE PUBLIC ŒUVRE À L ÉMANCIPATION DU JEUNE SPECTATEUR.

> PARCE QUE LE THÉÂTRE JEUNE PUBLIC ŒUVRE À L ÉMANCIPATION DU JEUNE SPECTATEUR. Le secteur du Théâtre Jeune Public a une cinquantaine d année d existence en Fédération Wallonie-Bruxelles. De nombreuses créations théâtrales qui en sont issues, ont connu non seulement un grand succès

Plus en détail

Présentation Entreprises 2011

Présentation Entreprises 2011 Présentation Entreprises 2011 Sommaire L Unicef en quelques mots L initiative «Entreprise Amie de l Unicef» Participez au financement de la campagne «Des écoles pour l Afrique» Devenez «Entreprise Amie

Plus en détail

Le service civique en alternance

Le service civique en alternance Le service civique en alternance au lycée e Paul Héroult H Saint-Jean Jean-de-Maurienne Ministère de l Él Éducation nationale Agence du service civique Le service civique Domaines Domaines reconnus: reconnus:

Plus en détail

Catalogue d animations. des ambassadeurs. de la prévention et du tri

Catalogue d animations. des ambassadeurs. de la prévention et du tri Catalogue d animations des ambassadeurs de la prévention et du tri Nous contacter : par téléphone 05 65 73 83 23 par mail : ambassadeurdutri@agglo-grandrodez.fr Les ambassadeurs vous proposent des animations,

Plus en détail

Ce projet nécessite environ 6 leçons préparatoires avant la journée de rencontre. Étape 1 - Définition du projet commun avec les élèves

Ce projet nécessite environ 6 leçons préparatoires avant la journée de rencontre. Étape 1 - Définition du projet commun avec les élèves Projet Musique Le thème est la musique avec une rencontre basée sur plusieurs ateliers à ce sujet. Les élèves des classes partenaires se retrouveront la matinée pour participer à des ateliers autour de

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Des musées gratuits : une mesure controversée

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Des musées gratuits : une mesure controversée ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B2 Des musées gratuits : une mesure controversée Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Isabelle

Plus en détail

Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur.

Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur. CyCle 2 ProPosition de déroulé de visite (1 h 30) Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur. Nous

Plus en détail

Des stratégies à mettre en œuvre dès la petite enfance pour soutenir le développement du raisonnement et de la numératie

Des stratégies à mettre en œuvre dès la petite enfance pour soutenir le développement du raisonnement et de la numératie Des stratégies à mettre en œuvre dès la petite enfance pour soutenir le développement du raisonnement et de la numératie Colloque QuébecStrasbourg Octobre 2008 Présenté par Gilles Cantin, Ph.D. Département

Plus en détail

«Twitter : un outil éducatif dans le cadre scolaire?» (Enquête 2013)

«Twitter : un outil éducatif dans le cadre scolaire?» (Enquête 2013) 1 «Twitter : un outil éducatif dans le cadre scolaire?» (Enquête 2013) ANALYSE DES RESULTATS : DOCUMENT DE TRAVAIL Enquête INJEP, réalisée en 2013 1 : questionnaire en ligne auprès de 130 répondants (dont

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B2 Partir un an à l étranger Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Stéphanie Bara, Isabelle

Plus en détail

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sur le rapport de la Troisième Commission (A/58/499)]

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sur le rapport de la Troisième Commission (A/58/499)] Nations Unies A/RES/58/137 Assemblée générale Distr. générale 4 février 2004 Cinquante-huitième session Point 108 de l ordre du jour Résolution adoptée par l Assemblée générale [sur le rapport de la Troisième

Plus en détail

Trame de projet relatif à l action «Juniors du développement durable»

Trame de projet relatif à l action «Juniors du développement durable» Trame de projet relatif à l action «Juniors du développement durable» Titre du projet : TRIER AUJOURD HUI POUR MIEUX VIVRE DEMAIN. Motivation du projet (pourquoi engager les élèves dans ce projet précis?

Plus en détail

Rôle de l action contre les mines dans l intégration de l assistance aux victimes à des cadres plus larges

Rôle de l action contre les mines dans l intégration de l assistance aux victimes à des cadres plus larges Rôle de l action contre les mines dans l intégration de l assistance aux victimes à des cadres plus larges Convention sur l interdiction des mines antipersonnel Convention sur l interdiction de l emploi,

Plus en détail

DOSSIER DES ENSEIGNANT-E-S. Travail de fin d études en didactique universitaire

DOSSIER DES ENSEIGNANT-E-S. Travail de fin d études en didactique universitaire DOSSIER DES ENSEIGNANT-E-S Travail de fin d études en didactique universitaire Magali Muller Bastien Walliser Septembre 2009 CHOIX D UNE PROBLEMATIQUE L étape choix d une problématique comprend les documents

Plus en détail

Tété : Mon trésor. Paroles et musique : Tété Epic-Jive / Sony BMG. Thèmes. Objectifs. Vocabulaire. Liste des activités. siècle. L amour, la rupture.

Tété : Mon trésor. Paroles et musique : Tété Epic-Jive / Sony BMG. Thèmes. Objectifs. Vocabulaire. Liste des activités. siècle. L amour, la rupture. Tété : Mon trésor Paroles et musique : Tété Epic-Jive / Sony BMG Thèmes L amour, la rupture. Objectifs Objectifs communicatifs : Exprimer une opinion. Identifier des informations visuelles. Associer des

Plus en détail

«Cap sur ton métier» ITFWB 16 mai 2013

«Cap sur ton métier» ITFWB 16 mai 2013 «Cap sur ton métier» ITFWB 16 mai 2013 Programme Présentation de l action Récapitulatif du dossier pédagogique Le CV et la lettre de motivation Intervenants extérieurs Quiz Présentation de l action Qui

Plus en détail

Épisode 3 «Tout n est pas pour toi» Si t es choqué, faut en parler

Épisode 3 «Tout n est pas pour toi» Si t es choqué, faut en parler Épisode 3 «Tout n est pas pour toi» Si t es choqué, faut en parler Fiche d accompagnement Niveaux : cycle 2 et 3, 6 e Attention aux clichés, ce n est Âge pas la : 7 réalité à 12 ans Préambule L une des

Plus en détail

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT PREFECTURE DE LA REGION AQUITAINE Direction régionale du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle Santé Sécurité Travail REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

Plus en détail

Eléments pour aborder le nom et le groupe nominal

Eléments pour aborder le nom et le groupe nominal Eléments pour aborder le nom et le groupe nominal 1. Rappels des programmes 2008 Rappels des connaissances et compétences que les élèves doivent maîtriser Grammaire : Au cycle 2 : 1. identification du

Plus en détail

Thème : «Eveil citoyen et vivre ensemble»

Thème : «Eveil citoyen et vivre ensemble» Voici l ensemble des différentes thématiques et leurs déclinaisons en activités, développées dans le cadre des TAP 2015 2016. Il est à noter que la mise en place de ces activités sera variable d un établissement

Plus en détail

CHARTE DU BENEVOLAT ADMR

CHARTE DU BENEVOLAT ADMR CHARTE DU BENEVOLAT ADMR Adhérer et s engager Force vive d une association, le bénévole ADMR est responsable de terrain et créateur de lien social. Il adhère aux valeurs et aux finalités du projet de l

Plus en détail

La fête de la musique

La fête de la musique Fiche Pédagogique La fête de la musique Par Karine Trampe Sommaire : Tableau descriptif. 2 Fiche élève.. 3-5 Fiche professeur.. 6-7 Paroles chanson.. 8-9 Sources 10 1 Tableau descriptif Niveau A2 Descripteur

Plus en détail

Exemples de séances pour des rencontres

Exemples de séances pour des rencontres Exemples de séances pour des rencontres Thème : Lipdubbing Les fiches d activités suivantes ont été conçues pour aider les enseignants qui réalisent un projet d échange en langue étrangère avec une école

Plus en détail

comprendre un message adressé aux parents rapporter un message

comprendre un message adressé aux parents rapporter un message comprendre un message adressé aux parents rapporter un message 1. TRANSMETTRE UN MESSAGE 226 1.1. Les différentes façons de demander de transmettre un message 1.2. Donne ce mot à tes parents 2. LIRE LES

Plus en détail

Comment utiliser ce document PDF?

Comment utiliser ce document PDF? ? Comment utiliser ce document PDF? Pour aller à la page suivante faites un clic gauche ou appuyez sur la flèche droite de votre clavier Pour aller à la page précédente faites un clic droit ou appuyez

Plus en détail

CARACTERISTIQUES DES TPE

CARACTERISTIQUES DES TPE Une démarche inscrite dans la durée... CARACTERISTIQUES DES TPE Les TPE fournissent aux élèves le temps de mener un véritable travail, en partie collectif, qui va de la conception à la production achevée.

Plus en détail

Synthèse des résultats du sondage «Nous aussi, nous avons notre mot à dire!»

Synthèse des résultats du sondage «Nous aussi, nous avons notre mot à dire!» Département fédéral de l'intérieur DFI Secrétariat général DFI Bureau fédéral de l'égalité pour les personnes handicapées BFEH Synthèse des résultats du sondage «Nous aussi, nous avons notre mot à dire!»

Plus en détail

60/147 Résolution adoptée par l Assemblée générale le 16 décembre 2005

60/147 Résolution adoptée par l Assemblée générale le 16 décembre 2005 Principes fondamentaux et directives concernant le droit à un recours et à réparation des victimes de violations flagrantes du droit international des droits de l homme et de violations graves du droit

Plus en détail

Les rôles et responsabilités du conseil : l exercice d une bonne gouvernance

Les rôles et responsabilités du conseil : l exercice d une bonne gouvernance Modifiée : Page 1 de 8 Préambule En vertu de la Loi sur l éducation, le conseil scolaire, dont ses membres ont été dûment élus, est tenu de promouvoir le rendement des élèves et leur bien-être, de veiller

Plus en détail

UNE AGENCE EUROPÉENNE DES DROITS FONDAMENTAUX?

UNE AGENCE EUROPÉENNE DES DROITS FONDAMENTAUX? UNE AGENCE EUROPÉENNE DES DROITS FONDAMENTAUX? L AEDH a pris connaissance avec intérêt de la décision du Conseil européen de Bruxelles d élargir le mandat de l Observatoire européen des phénomènes racistes

Plus en détail

La délégation d élèves

La délégation d élèves Centre des Méthodes d Enseignement La délégation d élèves Nom :... Prénom :... Classe :... Établissement :... Table des matières 1. Coordonnées des délégué-e-s... 2 2. Rôles du-de la- délégué-e dans le

Plus en détail

GUY BÉLANGER CONSEILLER EN DO 1

GUY BÉLANGER CONSEILLER EN DO 1 FICHE D APPRÉCIATION D UNE ACTIVITÉ OU D UNE TÂCHE DÉLÉGUÉE Nom du délégateur (gestionnaire) : Nom du délégataire (collaborateur) : Service : Période d évaluation : GUY NÉLANGER Dernière MAJ : Juillet

Plus en détail

Résumé : Faire participer les élèves à la conception et à la présentation de la charte informatique et Internet de la classe et/ou de l école.

Résumé : Faire participer les élèves à la conception et à la présentation de la charte informatique et Internet de la classe et/ou de l école. Charte informatique et Internet Proposition 2 Domaine 2 du B2i : «Adopter une attitude responsable» Présentation Résumé : Faire participer les élèves à la conception et à la présentation de la charte informatique

Plus en détail

NOS DENTS. ------------------------------------------------------------------------------ Destination des activités:

NOS DENTS. ------------------------------------------------------------------------------ Destination des activités: NOS DENTS Prénom: ROSA Noms: ALIGUÉ CAPSADA Email adresse: rosaaligue@hotmail.com Institution: Universitat Autònoma de Barcelona Destination des activités: Premier cycle de l école Primaire Sujet : Sciences

Plus en détail

lemondeenclasse.unicef.ca

lemondeenclasse.unicef.ca Journée mondiale des réfugiés 20 juin Titre Mon nouveau chez-moi Thème général Réfugiés Durée Cycles visés 2 e et 3 e cycles Domaine général de formation Vivre-ensemble et citoyenneté Domaine d apprentissage,

Plus en détail

Cette année, le thème de la semaine des services de garde «Près de toi, prêt pour toi!» a grandement inspiré l équipe du CPE-BC Québec-Centre.

Cette année, le thème de la semaine des services de garde «Près de toi, prêt pour toi!» a grandement inspiré l équipe du CPE-BC Québec-Centre. Cette année, le thème de la semaine des services de garde «Près de toi, prêt pour toi!» a grandement inspiré l équipe du CPE-BC Québec-Centre. Une phrase, qui accompagnait le dévoilement de l illustration,

Plus en détail

PROJET PÉDAGOGIQUE Sensibilisation à la faim dans le monde et aux réalités du monde paysan dans les pays du Sud

PROJET PÉDAGOGIQUE Sensibilisation à la faim dans le monde et aux réalités du monde paysan dans les pays du Sud PROJET PÉDAGOGIQUE Sensibilisation à la faim dans le monde et aux réalités du monde paysan dans les pays du Sud Public ciblé : élèves de CM1, CM2, 6ème SOMMAIRE Page 3 : Programme Page 4 : Ampleur de la

Plus en détail

Histoires des arts : plans possibles pour le passage de l épreuve orale

Histoires des arts : plans possibles pour le passage de l épreuve orale Histoires des arts : plans possibles pour le passage de l épreuve orale Vous devrez être capable de : Situer l œuvre dans le temps, dans l espace et dans son contexte historique, social ou artistique Analyser

Plus en détail

DOSSIER D EXERCICES PÉDAGOGIQUES Pour l enseignement au primaire et au secondaire

DOSSIER D EXERCICES PÉDAGOGIQUES Pour l enseignement au primaire et au secondaire DOSSIER D EXERCICES PÉDAGOGIQUES Pour l enseignement au primaire et au secondaire NIVEAU 6 ième ANNÉE PRIMAIRE ET SECONDAIRE 1 Peut être travaillé en: Univers social, français (oral, écriture), éthique

Plus en détail

FICHE DE RÉFÉRENCE CARACTÉRISTIQUES RECHERCHÉES D UN PROGRAMME ÉDUCATIF

FICHE DE RÉFÉRENCE CARACTÉRISTIQUES RECHERCHÉES D UN PROGRAMME ÉDUCATIF FICHE DE RÉFÉRENCE CARACTÉRISTIQUES RECHERCHÉES D UN PROGRAMME ÉDUCATIF Le programme éducatif doit être un cadre de référence pour votre personnel éducateur et un outil d information pour les parents.

Plus en détail

Atelier d animation (U9-U13)

Atelier d animation (U9-U13) Temps estimé: 5/0 min Intégré à la séance d entraînement GUIDE PRATIQUE POUR LES EDUCATEURS Atelier d animation (U9-U) «Le droit de jouer» ATELIER D ANIMATION ÉGALITÉ DES CHANCES La cible : U9-U A l occasion

Plus en détail

ATELIER #23 Guide du participant

ATELIER #23 Guide du participant ATELIER #23 Guide du participant - 1 - Liste des annexes de l atelier # 23 23.1a La raison d être de la politique d aménagement linguistique 23.1b À titre de réflexion 23.1c L exercice des valeurs 23.1d

Plus en détail

Dossier de Présentation Saison 2015 / 2016

Dossier de Présentation Saison 2015 / 2016 Dossier de Présentation Saison 2015 / 2016 COLLECTIF ARTISTIQUE KITEUS 5 rue Gabriel Faure 07300 Tournon sur Rhône contact@kiteus.fr/ 09 81 08 38 18/ www.kiteus.fr Licences : 2-142437 3-142438 Siret :

Plus en détail

FRANCAS SECTEUR OUEST 7 Place Napoléon 70800 Bouligney Tel : 03 84 49 43 59

FRANCAS SECTEUR OUEST 7 Place Napoléon 70800 Bouligney Tel : 03 84 49 43 59 FRANCAS SECTEUR OUEST 7 Place Napoléon 70800 Bouligney Tel : 03 84 49 43 59 Année 2015-2016 Page 1 Année 2015-2016 Page 2 Grand jeu autour des droits de l enfant Objectif : sensibiliser les enfants à leurs

Plus en détail

La Semaine canadienne des adultes apprenants : «Apprendre, tout au long de la vie : une initiative à célébrer!»

La Semaine canadienne des adultes apprenants : «Apprendre, tout au long de la vie : une initiative à célébrer!» «Apprendre, tout au long de la vie : une initiative à célébrer» FCAF www.fcaf.net Cahier des activités de la semaine La Semaine canadienne des adultes apprenants Du 20 au 26 mars 2010 Les activités proposées

Plus en détail

«La notion de stratégie d apprentissage»

«La notion de stratégie d apprentissage» fiche pédagogique FDLM N 373 / EXPLOITATION DES PAGES 24-25 PAR PAOLA BERTOCHINI ET EDVIGE COSTANZO «La notion de stratégie d apprentissage» PUBLIC : FUTURS ENSEIGNANTS EN FORMATION INITIALE ET ENSEIGNANTS

Plus en détail

Histoire des arts : La naissance du cinéma à la fin du XIXe siècle

Histoire des arts : La naissance du cinéma à la fin du XIXe siècle Histoire des arts : La naissance du cinéma à la fin du XIXe siècle Exercice et méthode de recherche sur Internet Dans le cadre du thème Histoire des arts retenu pour la classe de 4 ( Mouvement et vitesse

Plus en détail

Sont exclus de la procédure de médiation auprès du Groupe BNP PARIBAS PERSONAL FINANCE :

Sont exclus de la procédure de médiation auprès du Groupe BNP PARIBAS PERSONAL FINANCE : CHARTE DE LA MEDIATION auprès du Groupe BNP PARIBAS PERSONAL FINANCE CLIENTELE DES PARTICULIERS Mai 2016 La charte de la médiation du Groupe BNP PARIBAS PERSONAL FINANCE est rédigée conformément à la législation

Plus en détail

Forum Africain sur la protection des données personnelles FA/PDP Dakar 2015 DISCOURS D OUVERTURE DU PRESIDENT DE LA CDP

Forum Africain sur la protection des données personnelles FA/PDP Dakar 2015 DISCOURS D OUVERTURE DU PRESIDENT DE LA CDP Forum Africain sur la protection des données personnelles FA/PDP Dakar 2015 DISCOURS D OUVERTURE DU PRESIDENT DE LA CDP Monsieur le Directeur de Cabinet du Ministère des Postes et des Télécommunications,

Plus en détail

POLITIQUE GESTION ET SÉCURITÉ DE L INFORMATION

POLITIQUE GESTION ET SÉCURITÉ DE L INFORMATION POLITIQUE GESTION ET SÉCURITÉ DE L INFORMATION Objectifs Encadrer la gestion de l information conformément aux lois et règlements en la matière Promouvoir une utilisation efficace, appropriée et sécuritaire

Plus en détail

Communication non-violente et médiation. Étienne Godinot 04.06.2014

Communication non-violente et médiation. Étienne Godinot 04.06.2014 Communication non-violente et médiation Étienne Godinot 04.06.2014 La communication non-violente et la médiation Sommaire 1 - La communication non-violente Qu est ce que la CNV? Définition, rôle Une démarche

Plus en détail

[ÉLÉMENTAIRE] ACTIVITÉ PÉDAGOGIQUE SENS CIVIQUE SENS CIVIQUE

[ÉLÉMENTAIRE] ACTIVITÉ PÉDAGOGIQUE SENS CIVIQUE SENS CIVIQUE SENS CIVIQUE L école offre aux élèves un environnement exceptionnel pour faire preuve d implication sociale. Tout au long de la section Sens civique, les élèves découvrent de quelles façons l implication

Plus en détail

mouvement, mais il constitue aussi un outil pédagogique privilégié, qui, de manière transversale, contribue à la mise en œuvre des priorités

mouvement, mais il constitue aussi un outil pédagogique privilégié, qui, de manière transversale, contribue à la mise en œuvre des priorités Le numérique, permet de mettre en phase l École avec un monde en perpétuel mouvement, mais il constitue aussi un outil pédagogique privilégié, qui, de manière transversale, contribue à la mise en œuvre

Plus en détail

De la Déclaration de Genève à la Convention internationale des droits de l'enfant

De la Déclaration de Genève à la Convention internationale des droits de l'enfant LES DROITS DE L'ENFANT / 1948-1989, NATIONS UNIES De la Déclaration de Genève à la Convention internationale des droits de l'enfant Dès 1946, préoccupée par le sort des enfants d'europe et de Chine dans

Plus en détail

22. Stop au trafic des mineurs à des fins sexuelles Une campagne sans précédent de l ECPAT et de The Body Shop

22. Stop au trafic des mineurs à des fins sexuelles Une campagne sans précédent de l ECPAT et de The Body Shop 22. Stop au trafic des mineurs à des fins sexuelles Une campagne sans précédent de l ECPAT et de The Body Shop Patchareeboon Sakulpitakphon ECPAT International Bangkok Introduction L ONG ECPAT (End Child

Plus en détail