6 SOLUTIONS DE COUPLAGE 6

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "6 SOLUTIONS DE COUPLAGE 6"

Transcription

1 ERM AUTOMATISMES INDUSTRIELS 280 Rue Edouard Daladier CARPENTRAS Cedex Tél : Fax : Site : 1 PREAMBULE 1 2 OBJECTIF ET INTERET DU SOLAIRE THERMIQUE 1 3 LE CHAUFFE-EAU SOLAIRE INDIVIDUEL (CESI) 1 4 PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT DU CESI 2 5 LES CAPTEURS SOLAIRES LE CAPTEUR VITRE LE CAPTEUR VITRE SOUS VIDE 5 6 SOLUTIONS DE COUPLAGE LE CESI A APPOINT SEPARE LE CESI A APPOINT INTEGRE 7 7 DIMENSIONNEMENT D'INSTALLATION 8 8 POSITIONNEMENT ECONOMIQUE 8 9 L'ENTRETIEN ET LA MAINTENANCE 9 10 DESCRIPTION PRODUIT SOLERM THERMIQUE CESI AB10 10 DOSSIER TECHNIQUE F1.1 Présentation

2 DOSSIER MACHINE SOLERM THERMIQUE CESI F 1.1 Présentation Page 1/10 1 PREAMBULE Les qualités de l'énergie solaire à travers le vecteur eau chaude représente le solaire thermique. En effet, l énergie solaire thermique peut être utilisée directement pour chauffer un fluide, qui sert à la production d eau chaude sanitaire (ECS) ou à la production combinée d eau chaude sanitaire et de chauffage des locaux. Associé à une énergie d'appoint (Gaz naturel, Electricité, ), le solaire thermique est une réponse concrète aux soucis du respect de l environnement. De plus, le solaire thermique peut être considéré comme une solution efficace pour contribuer à la diminution des émissions de gaz à effet de serre dans le bâtiment. Si l on exclut les régions tropicales, où le solaire peut satisfaire la totalité des besoins d eau chaude, en zone climatique tempérée, l énergie solaire thermique est à considérer avant tout comme un moyen d économie d énergie. Le solaire thermique peut être utilisé dans toutes les régions françaises, aussi bien celles du Nord que celles du Sud. (Pour produire la même quantité d énergie, une installation solaire qui utilisera une surface de 100 m² de capteurs solaires à Toulouse, en comptera 120 m² à Paris). 2 OBJECTIF ET INTERET DU SOLAIRE THERMIQUE L objectif principal du solaire thermique est de diminuer les charges énergétiques dues à la production d eau chaude sanitaire (ECS) grâce à l énergie solaire. Pour la production d eau chaude sanitaire, on prévoit de 0,7 à 1,5m2 de capteurs solaires thermiques par habitant et un volume de stockage d environ 50 litres par m2 de capteurs. La productivité des capteurs atteint 400 à 500kWh/an/m2, en énergie utile. Cette productivité permet de couvrir 50 à 80% des besoins annuels. En été, la couverture des besoins est proche de 100%. Ceci permet de ne pas utiliser sa chaudière d appoint durant 2 à 4 mois. En évitant de faire fonctionner sa chaudière, pendant quelques mois, avec de mauvais rendement pour des simples besoins d eau chaude, on économise sur la durée de vie de sa chaudière. 3 LE CHAUFFE-EAU SOLAIRE INDIVIDUEL (CESI) Le Chauffe-Eau Solaire Individuel (CESI) est donc un système qui assure le préchauffage de l'eau sanitaire. Une seconde source d'énergie (Gaz, Electrique, ) apporte le complément de chaleur nécessaire à l'obtention de la température de production d'eau chaude sanitaire souhaitée, notamment pendant la période où le rayonnement solaire est insuffisant. Pour pouvoir installer un CESI, il convient de vérifier que l'on dispose d'une surface disponible suffisante. Pour obtenir une efficacité optimale du système, il est nécessaire que les capteurs solaires soit : De dimensions suffisantes (environ 4 m² de capteurs solaires pour un pavillon afin de satisfaire près de 50 % des besoins en eau chaude sanitaire); Orientée préférentiellement vers le sud et avec un minimum d'ombre portée (par exemple par un bâtiment voisin); Accessible. Plusieurs dispositions sont possible pour l'intégration des capteurs solaires : En toiture (Capteurs directement posés sur la toiture ou intégrés à la toiture); En toiture-terrasse (Capteurs sur supports); Au sol (Capteurs sur supports).

3 DOSSIER MACHINE SOLERM THERMIQUE CESI F 1.1 Présentation Page 2/10 4 PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT DU CESI Capter l'énergie solaire A l'aide du capteur solaire 1 qui comprend : - une plaque et des tubes métalliques noirs. Ils constituent l absorbeur. C est le cœur du "système solaire", qui reçoit le rayonnement solaire et s échauffe; - un coffre rigide et thermiquement isolé entourant l absorbeur. Sa partie supérieure, vitrée, laisse pénétrer le soleil et retient la chaleur comme une petite serre. L ensemble est en général placé sur un toit. Transporter la chaleur 2. Étanche et calorifugé, il contient de l eau additionnée d antigel. Ce liquide s échauffe en passant dans les tubes du capteur, et se dirige vers un ballon de stockage. C est le rôle du circuit primaire Restituer la chaleur Un échangeur thermique primaire, refroidi, repart 4 reste efficace. (serpentin), cède ses calories solaires à l eau sanitaire. Le liquide vers le capteur, où il est chauffé à nouveau tant que l ensoleillement 3 Stocker l'eau chaude 5 est une cuve métallique bien isolée. Il constitue la réserve d eau sanitaire. L eau chaude soutirée est remplacée immédiatement par la même quantité d eau froide du réseau 6, réchauffée à son tour par le liquide du circuit primaire. Le ballon solaire

4 DOSSIER MACHINE SOLERM THERMIQUE CESI F 1.1 Présentation Page 3/10 Faire circuler le liquide primaire La circulation du liquide peut être naturelle ou forcée : - dans le premier cas, le liquide caloporteur circule grâce à sa différence de densité avec l eau du ballon. Tant qu il est plus chaud, donc moins dense qu elle, il s élève naturellement par thermorégulatrice. Le ballon doit être placé plus haut que les capteurs. Sur ce principe sont conçus les chauffe-eau solaires "en thermosiphon" ; - dans le second cas, une petite pompe électrique, le circulateur 7, met en mouvement le liquide caloporteur quand il est plus chaud que l eau sanitaire du ballon. Son fonctionnement est commandé par un dispositif de régulation 8 jouant sur les différences de températures : si la sonde du ballon (10) est plus chaude que celle du capteur (9), la régulation coupe le circulateur. Sinon, le circulateur est remis en route et le liquide primaire réchauffe l eau sanitaire du ballon. Pallier l insuffisance d ensoleillement Partout en métropole, on doit faire face à des périodes défavorables (hiver, demi-saison, longue période de mauvais temps). L énergie solaire ne peut alors assurer la totalité de la production d eau chaude. Aussi, le ballon est équipé d un dispositif d appoint qui prend le relais en cas de besoin, et reconstitue le stock d eau chaude. Il peut s agir : - d une résistance (appoint électrique), souvent placée à mi-hauteur du ballon solaire ; - d un serpentin 11 (appoint hydraulique) raccordé à une chaudière 12 (gaz, fioul, bois) située en aval du ballon. Un second ballon pourvu d un réchauffeur électrique peut également servir d appoint.

5 DOSSIER MACHINE SOLERM THERMIQUE CESI F 1.1 Présentation Page 4/10 5 LES CAPTEURS SOLAIRES 5.1 Le capteur vitré le capteur plan à liquide vitré produit du chauffage et de l Eau Chaude Sanitaire (ECS) pour les bâtiments en pays tempérés ou froids. Il est le plus répandu et le mieux adapté pour répondre à ces besoins par le biais de l énergie solaire. Ce capteur absorbe le rayonnement solaire et le transforme en chaleur transmise à un fluide caloporteur. La chaleur ainsi captée est ensuite transférée vers un réservoir de stockage. Il se présente sous forme de caissons de différentes dimensions, ou sous forme d éléments séparés à intégrer directement dans l architecture des bâtiments. Ses dimensions peuvent varier de quelques mètres carrés (individuel) à plusieurs centaines de mètres carrés (installations collectives). Ce système peut atteindre une efficacité de 90%. Il se compose de : un corps noir qui absorbe le rayonnement solaire un fluide caloporteur (principalement de l eau mélangée à un antigel) un isolant thermique une couverture transparente qui assure l effet de serre (vitre)

6 DOSSIER MACHINE SOLERM THERMIQUE CESI F 1.1 Présentation Page 5/ Le capteur vitré sous vide Ce type de capteur permet de répondre aux besoins en fortes températures, aux difficultés de chauffage en pays froid ou aux problématiques de surfaces réduites et/ou d'orientation imparfaite des capteurs. Le capteur sous vide est constitué d une série de tubes de verre sous vide à l intérieur desquels se trouve un absorbeur avec un circuit hydraulique, qui capte l énergie solaire et la transfère au fluide caloporteur. Le fonctionnement est le même que celui du capteur plan à liquide vitré, mais le vide créé à l intérieur des tubes permet de réduire conséquemment les déperditions en chaleur. Ce capteur atteint ainsi des températures plus élevées. Le choix de ce capteur est intéressant pour répondre à des besoins en chaleur qui ne peuvent être satisfaits par le capteur plan à liquide vitré. Il peut, par exemple, être installé sur des procédés de climatisation par absorption où des températures de plus de 80 c sont nécessaires, ou encore être utilisé pour la distillation. Toutefois, ce système étant plus onéreux, et ne favorisant pas une parfaite intégration en toiture est la plupart du temps déconseillé pour les projets individuels.

7 DOSSIER MACHINE SOLERM THERMIQUE CESI F 1.1 Présentation Page 6/10 6 SOLUTIONS DE COUPLAGE 6.1 Le CESI à appoint séparé Cette solution de couplage est la plus répandue et utilisée lorsque le couplage doit être réalisé sans remplacement de la chaudière individuelle existante. Ces systèmes possèdent une régulation qui enclenche le circulateur dès que l énergie solaire est suffisante. La performance est ainsi supérieure à celle des thermosiphons. Les capteurs peuvent s intégrer dans l architecture du bâtiment et le ballon être situé séparément n importe où dans le bâtiment, même en dessous des capteurs. Une énergie d appoint peut être intégrée dans le ballon solaire tout comme en aval de celui-ci. La structure de plomberie et de chauffage ordinaire de ce système correspond à celle d un système de production classique, et l entretien est similaire. Le principe de fonctionnement d'un CESI à appoint séparé est le suivant : La chaleur des capteurs solaires est transférée à un ballon de stockage solaire par l'intermédiaire d'un échangeur placé dans le ballon; L'eau préchauffée dans ce ballon de stockage est dirigée en entrée du ballon existant raccordé à la chaudière (ou à l'entrée eau froide de la chaudière) qui assure l'appoint; La circulation entre les capteurs et le ballon de stockage solaire s'effectue grâce à un circulateur 1 et une régulation appropriée. Schéma de principe : 1 Ou par effet Thermosiphon Dans cette configuration, le ballon de stockage doit être placé lus haut que le capteur, dans les combles par exemple.

8 DOSSIER MACHINE SOLERM THERMIQUE CESI F 1.1 Présentation Page 7/ Le CESI à appoint intégré Le principe de fonctionnement d'un CESI à appoint intégré est le suivant : L'installation dispose d'un seul ballon de stockage pourvu de deux échangeurs : - L'échangeur en partie basse permet de récupérer l'énergie solaire et réchauffe l'eau stockée dans la partie inférieure du ballon. Durant les jours les plus ensoleillés, l'ensemble du volume du ballon peut être réchauffé par l'énergie solaire; - Un échangeur hydraulique en partie haute (placé à la moitié ou aux deux tiers du ballon) apporte le complément d'énergie nécessaire à l'élévation ou au maintien en température de l'eau stockée dans la partie supérieure du ballon; La circulation entre les capteurs et le ballon s'effectue grâce à un circulateur et une régulation appropriée. Schéma de principe :

9 DOSSIER MACHINE SOLERM THERMIQUE CESI F 1.1 Présentation Page 8/10 7 DIMENSIONNEMENT D'INSTALLATION Dans le cas d'une installation neuve, le dimensionnement de la production d'eau chaude sanitaire doit être réalisée indépendamment de la présence de l'installation solaire. En effet, la production doit couvrir l'ensemble des besoins en l'absence d'apport solaire. Dans le cas d'une installation existante, c'est la solution du CESI à appoint séparé qui doit être retenu. En fonction du taux de couverture solaire souhaité, de la zone climatique et des besoins en eau chaude sanitaire, la surface des capteurs et les capacités du ballon peuvent varier dans des proportions assez importantes. A titre d'exemple, le tableau suivant donne une indication des surfaces de capteurs solaires et des volumes de ballons solaires. Ce tableau prend pour base de calcul une consommation journalière par personne de 50 à 60 litres d'eau chaude à 45 C et une couverture des besoins par le solaire comprise entre 50 et 70%. (En cas de consommations inférieures à 50 litres/personne, il conviendra d'ajuster ces valeurs) Nombre d'occupants 1 ou 2 3 ou 4 5 ou 6 7 ou 8 Volume du ballon solaire 1 (En litres) 100 à à à à 500 Volume total du ballon 2 (En litres) 100 à à à 650 Zones climatiques Surface des capteurs (en m²) Zone 1 2 à 3 3 à 5,5 4 à 7 5 à 7 Zone 2 2 à 3 2,5 à 4,5 3,5 à 6,5 4,5 à 7 Zone 3 2 à 2,5 2 à 4 3 à 5,5 3,5 à 7 Zone 4 2 à 2,5 2 à 3,5 2,5 à 4,5 3,5 à 6 8 POSITIONNEMENT ECONOMIQUE Selon le dimensionnement retenu, un équipement solaire thermique individuel (solaire-gaz naturel par exemple) peut réduire de 30% à 70% les besoins énergétiques liés à la production d'eau chaude (soit 10 à 20% des besoins totaux chauffage et eau chaude d un pavillon). Les coûts d'une installation solaire (investissement et exploitation) sont directement liés à la surface de capteurs, donc au taux de couverture solaire recherché et à l ensoleillement de la région (Les départements du Nord reçoivent 30 à 40 % de soleil en moins que ceux du littoral méditerranéen). Le coût d investissement varie également fortement en fonction du type de matériel choisi. Les aides publiques en faveur du solaire, délivrées généralement par l'ademe et les Conseils Régionaux peuvent couvrir une part importante de l investissement, mais varient selon les régions et dans le temps (en fonction des orientations politiques et budgétaires). Certaines communes peuvent accompagner les solutions solaires, au travers de différents mécanismes (subventions directes, réduction de l imposition locale ). Alors que moins de 100 chauffe-eau solaire individuels par an étaient installés en 1999, environ CESI ont été installés en Le marché du logement collectif avec l eau chaude sanitaire solaire collective est aussi concerné. Plusieurs milliers de m² de capteurs ont été posés en Pour un chauffe-eau solaire à appoint intégré. 2 Pour un chauffe-eau solaire à appoint séparé.

10 DOSSIER MACHINE SOLERM THERMIQUE CESI F 1.1 Présentation Page 9/10 9 L'ENTRETIEN ET LA MAINTENANCE Le Chauffe-Eau Solaire Individuel (CESI), comme tout équipement de chauffage, doit avoir un suivi régulier et être entretenu périodiquement. Il est recommandé de vérifier régulièrement le bon fonctionnement du système solaire, en contrôlant : - la pression du fluide des capteurs, qui doit être d'environ 0,6 bar + H/10 (avec H représentant la hauteur entre le capteur et le ballon), - le fonctionnement du régulateur et du circulateur, par temps ensoleillé. Il est utile de prévoir sur l'installation un thermomètre à l'entrée et un autre à la sortie de l'échangeur solaire du ballon. En fonctionnement et par temps ensoleillé, l'écart entrée - sortie dépasse rarement 10 K. Si cet écart est supérieur à 15 K, c'est probablement le signe d'une mauvaise circulation de fluide. Cette vérification peut être réalisée par le client, entre deux visites d entretien d'un professionnel. Des contrôles doivent être effectuées tous les ans, suivant les indications du constructeur et de l'installateur au moment de la mise en service de l'installation.

11 DOSSIER MACHINE SOLERM THERMIQUE CESI F 1.1 Présentation Page 10/10 10 DESCRIPTION PRODUIT (STANDARD) 10.1 Solerm thermique CESI AB10 L'équipement Solerm thermique CESI AB10 est un chauffe-eau solaire équipé de 4 m² de capteurs, d'un ballon d'eau de 300 litres, d'un appoint électrique et d'un groupe de transfert. Afin de réaliser diverses activités pédagogiques sur les bilans énergétiques, le système est conçu pour évacuer l eau chaude produite. Pour ce faire et dans un souci d économie d'eau, la sortie de distribution d eau du système doit être raccordée à un point de puisage fonctionnel. Un contrôle du débit soutiré permettra de ramener le volume des puisages à une valeur quotidienne correspondante à une maison individuelle. L équipement est instrumenté afin de permettre les mesures suivantes : - Irradiation solaire; - Température extérieure; - Température, débit dans les différents circuits; - Température dans le ballon solaire; - Energie électrique absorbée par l appoint; De plus, les compteurs d énergie thermiques permettent de mesurer les températures, le débit, le volume et l énergie thermique. Un manomètre permet de mesurer, à poste fixe, les pressions amont et aval du circulateur permettant ainsi différents travaux pratiques sur le point de fonctionnement du circulateur. L'équipement est équipé d'une centrale d acquisition (option) qui enregistre l'évolution des différentes mesures ainsi que les puisages réels ou simulés. Cette centrale, est interrogeable à distance via une connexion Internet. Par conséquent, les apprenants peuvent réaliser les différents travaux pratiques avec des mesures instantanées et/ou en interprétant les enregistrements des jours précédents.

Chauffe eau solaire. Système

Chauffe eau solaire. Système Système Chauffe eau solaire I. INTERÊT Utiliser le soleil pour chauffer l eau sanitaire est une idée qui paraît d une logique implacable. Le principe des chauffe-eau solaires est simple et la technique

Plus en détail

Les kits solaires thermiques

Les kits solaires thermiques ÉQUIPEMENT 1 Les kits solaires thermiques L équipement solaire pour les particuliers a le vent en poupe si l on ose dire. En quelques années l offre de matériel s est dès lors considérablement étoffée.

Plus en détail

Associer énergie solaire et gaz naturel

Associer énergie solaire et gaz naturel Associer énergie solaire et gaz naturel Pourquoi associer l énergie solaire au gaz naturel? Si vous souhaitez équiper votre maison en privilégiant respect de l'environnement et économies d'énergie, alors

Plus en détail

Fiche explicative détaillée #6 Appoints

Fiche explicative détaillée #6 Appoints Fiche explicative détaillée #6 Appoints 1 Objet et limites du document Ce document est intimement lié au CCTP type (cahier des clauses techniques particulières), spécifique aux systèmes de climatisation

Plus en détail

DROUHIN Bernard. Le chauffe-eau solaire

DROUHIN Bernard. Le chauffe-eau solaire DROUHIN Bernard Le chauffe-eau solaire DROUHIN Bernard Le chauffe-eau solaire Principe de fonctionnement Les Capteurs Les ballons Les organes de sécurité Les besoins L ensoleillement dimensionnement Comment

Plus en détail

LA POMPE A CHALEUR. SAT MARCHAND. Tous droits réservés SIRET : 796020105 00014. www.satmarchand.com

LA POMPE A CHALEUR. SAT MARCHAND. Tous droits réservés SIRET : 796020105 00014. www.satmarchand.com LA POMPE A CHALEUR Les pompes à chaleur ou PAC sont capables d'assurer seules, c'est-à-dire sans autre générateur d'appoint, la totalité du chauffage et de la production d'eau chaude d'un bâtiment. Elles

Plus en détail

aurostep Chauffe-Eau Solaire Individuel (CESI) à vidange automatique des capteurs

aurostep Chauffe-Eau Solaire Individuel (CESI) à vidange automatique des capteurs aurostep Chauffe-Eau Solaire Individuel (CESI) à vidange automatique des capteurs Premier pas vers le solaire... aurostep : le solaire en toute confiance! Les Chauffe Eau Solaire Individuel aurostep figurent

Plus en détail

Le chauffe-eau solaire

Le chauffe-eau solaire Avril 2007 (mise à jour 2010) Chambre d Agriculture du Cantal Le chauffe-eau solaire En réponse à la demande d eau chaude nécessaire, le chauffe-eau solaire peut être une solution pertinente puisqu en

Plus en détail

Label Promotelec Habitat Neuf PRESCRIPTIONS OBLIGATOIRES, POINTS DE VÉRIFICATION ET RECOMMANDATIONS

Label Promotelec Habitat Neuf PRESCRIPTIONS OBLIGATOIRES, POINTS DE VÉRIFICATION ET RECOMMANDATIONS 3 Label Promotelec Habitat Neuf, POINTS DE VÉRIFICATION ET RECOMMANDATIONS Production d eau chaude sanitaire Réseaux de communication MARQUAGE QUALITÉ EXIGÉ Tous systèmes de production d'eau chaude sanitaire

Plus en détail

La pompe à chaleur : comment ça marche?

La pompe à chaleur : comment ça marche? La pompe à chaleur : comment ça marche? Le principe d une pompe à chaleur est relativement simple : une pompe à chaleur, composée d un évaporateur, d un générateur à compresseur et d un condensateur, remplace

Plus en détail

Les Chauffe-Eau Solaires Individuels (CESI)

Les Chauffe-Eau Solaires Individuels (CESI) Les Chauffe-Eau Solaires Individuels (CESI) Cette fiche décrit la façon de renseigner dans Clima-Win les éléments constitutifs de l installation solaire de production d ECS. Date 0 2 / 1 0 /2013 V ersion

Plus en détail

La performance au service de l eau et du chauffage

La performance au service de l eau et du chauffage La performance au service de l eau et du chauffage Vous cherchez une solution performante de chauffage et de production d eau chaude sanitaire? L ensemble des questions et la diversité des réponses qui

Plus en détail

L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC)

L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC) L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC) SSC signifie : Système Solaire Combiné. Une installation SSC, est une installation solaire qui est raccordée au circuit de chauffage de la maison,

Plus en détail

RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012 : LES SOLUTIONS CHAFFOTEAUX

RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012 : LES SOLUTIONS CHAFFOTEAUX Gaz Solaire Air Électricité RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012 : LES SOLUTIONS CHAFFOTEAUX DOSSIER DE PRESSE Septembre 2012 LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012 La Réglementation Thermique 2012 est applicable à

Plus en détail

Nos ballons et la concurrence Les solutions solaires ATLANTIC J Bouix

Nos ballons et la concurrence Les solutions solaires ATLANTIC J Bouix Nos ballons et la concurrence Les solutions solaires ATLANTIC 1 LES BALLONS Cuve émaillée Thermostat à bulbe Précision Durée de vie Fiabilité Isolation mousse de polyuréthane injecté type chauffe-eau électrique

Plus en détail

les solutions systèmes e.l.m. leblanc

les solutions systèmes e.l.m. leblanc les solutions systèmes e.l.m. leblanc à l occasion d Interclima 2013, e.l.m. leblanc présente plusieurs solutions Blueactive multi-énergie pour la construction neuve et la rénovation en habitat résidentiel

Plus en détail

à un bel avenir au Maroc

à un bel avenir au Maroc L'enseigne BigMat promue à un bel avenir au Maroc Les briquetiers relèveront-ils le défi de la diversification? Le pari absolu de InterfaceFLOR Objectif: Mission Zéro déchets! DOMESPACE explore les limites

Plus en détail

Manuel d utilisation des chauffe-eau solaires

Manuel d utilisation des chauffe-eau solaires Manuel d utilisation des chauffe-eau solaires 1. Qu'est-ce qu'un chauffe-eau solaire? Le chauffe-eau solaire se substitue aux chauffe-eau électriques et chauffe-eau à gaz pour permettre aux occupants d'un

Plus en détail

L énergie Valoriser les apports énergétiques dans un bâtiment

L énergie Valoriser les apports énergétiques dans un bâtiment L énergie Valoriser les apports énergétiques dans un bâtiment Travaux Dirigés 05 Le chauffe-eau solaire Filière Scientifique - Option Sciences de l Ingénieur LYCEE PAPE-CLEMENT - PESSAC 1 Lycée Pape CLEMENT

Plus en détail

SOLUTION CHAUFFAGE & EAU CHAUDE SANITAIRE

SOLUTION CHAUFFAGE & EAU CHAUDE SANITAIRE SOLUTION CHAUFFAGE & EAU CHAUDE SANITAIRE kw 9 12 14 16 Unités Extérieures s s L 200 / 300 200 / 300 200 / 300 200 / 300 Ballon ECS m 2 Panneaux Compatibles Ballon ECS Panneaux Solaires Fiable et très

Plus en détail

Le solaire thermique Solaire thermique

Le solaire thermique Solaire thermique Le solaire thermique Les panneaux solaires thermiques convertissent les rayons du soleil en chaleur. Dans les capteurs solaires, plans ou tubes, circule un fluide caloporteur (généralement de l eau et du

Plus en détail

Le vase d expansion d une installation solaire thermique collective

Le vase d expansion d une installation solaire thermique collective Le vase d expansion d une installation solaire thermique collective Fiche technique sur le rôle et l importance du dimensionnement du vase d expansion d une installation solaire thermique collective. Cette

Plus en détail

Programme de Promotion de l Utilisation du Chauffe-eau Solaire en Tunisie

Programme de Promotion de l Utilisation du Chauffe-eau Solaire en Tunisie Programme de Promotion de l Utilisation du Chauffe-eau Solaire en Tunisie ANNEXE 1 Spécifications Techniques d admissibilité des chauffe-eau solaires au programme Page 1 sur 5 1- Admissibilité des chauffe-eau

Plus en détail

Systèmes Solaires Thermiques

Systèmes Solaires Thermiques Systèmes Solaires Thermiques Sommaire Systèmes Solaires Thermiques TARIF Capteur Heliostar 252 S4 > > Capteur & accessoires... 124 Capteur Piscine HELIOPOOL > > Capteur & fixations...127 Régulation solaire

Plus en détail

Le chauffe-eau solaire est un compagnon idéal sous nos latitudes

Le chauffe-eau solaire est un compagnon idéal sous nos latitudes Raison 1 Le chauffe-eau solaire est un compagnon idéal sous nos latitudes En Belgique, on n a pas de pétrole, mais on a du soleil! Y a-t-il suffisamment de soleil en Belgique pour produire de l eau chaude?

Plus en détail

Energies renouvelables Eau chaude sanitaire collective Chauffage de bassins

Energies renouvelables Eau chaude sanitaire collective Chauffage de bassins Energies renouvelables Eau chaude sanitaire collective Chauffage de bassins Le système Genèse du système Etablissements de santé, logements collectifs, hôtellerie, cuisines collectives, centres aquatiques

Plus en détail

Dietrisol >> >> >> L investissement gagnant pour un Confort Durable. Énergie 100 % gratuite Système 100 % propre Confort 100 % garanti

Dietrisol >> >> >> L investissement gagnant pour un Confort Durable. Énergie 100 % gratuite Système 100 % propre Confort 100 % garanti solaire bois pompes à chaleur Condensation fioul/gaz Dietrisol S Y S T È M E S S O L A I R E S ADVANCE L investissement gagnant pour un Confort Durable >> >> >> Énergie 100 % gratuite Système 100 % propre

Plus en détail

eueu L Eurl New Generation Technologie meziani a été crée le 04 juillet 2000 par nos soins, elle est dirigée Par nous meme qui sommes assistés par une équipe qualifiée. Cette équipe est composée de 04

Plus en détail

Le solaire : un acte citoyen. http://www.climamaison.com/ 1/7

Le solaire : un acte citoyen. http://www.climamaison.com/ 1/7 Le solaire : un acte citoyen http://www.climamaison.com/ Le solaire, bien que distant de quelques 150 millions de kilomètres de la terre, est une énergie disponible, gratuite, économique et non polluante.

Plus en détail

le chauffe-eau solaire individuel

le chauffe-eau solaire individuel Performant et économique, le chauffe-eau solaire individuel L HABITAT INDIVIDUEL Performant et économique, le chauffe-eau solaire individuel SOMMAIRE Un chauffe-eau solaire... Pourquoi?..................................

Plus en détail

CHAUFFAGE SOLEIL & BOIS. Chauffe-eau solaire

CHAUFFAGE SOLEIL & BOIS. Chauffe-eau solaire CHAUFFE EAU SOLAIRE CHAUFFAGE SOLEIL & BOIS CHAUFFAGE PISCINE SOLEIL & BOIS Chauffe-eau solaire La solution la plus économique pour faire entrer le soleil dans votre chauffe-eau Simple Évolutif A moindre

Plus en détail

<< easylife.dedietrich-thermique.fr >> Inisol

<< easylife.dedietrich-thermique.fr >> Inisol SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ Inisol CHAUFFE-EAU SOLAIRE INDIVIDUEL EASYLIFE Du soleil pour chacun, le solaire pour tous >> Economies importantes >> Zéro émission de CO 2 >> Confort

Plus en détail

LE SOLEIL. Source d énergie gratuite, pour tout le monde

LE SOLEIL. Source d énergie gratuite, pour tout le monde LE SOLEIL Source d énergie gratuite, pour tout le monde Petite histoire. - Le soleil est, depuis des millions d années, la source d énergie la plus importante sur terre. Les rayons solaires qui parviennent

Plus en détail

Production d eau chaude sanitaire par pompes à chaleur sur panneaux solaires hybrides. Heliopac - Solaire 2G S.A.S. 28 janvier 2016 Monitoring

Production d eau chaude sanitaire par pompes à chaleur sur panneaux solaires hybrides. Heliopac - Solaire 2G S.A.S. 28 janvier 2016 Monitoring Production d eau chaude sanitaire par pompes à chaleur sur panneaux solaires hybrides ECS et électricité pour 73 logements Sur un immeuble à Marseille, une installation couplant la technologie hybride

Plus en détail

Notice d utilisation du Titre V RT2012 Heliopacsystem. Heliopac

Notice d utilisation du Titre V RT2012 Heliopacsystem. Heliopac Notice d utilisation du Titre V RT2012 Heliopacsystem Cette notice explicite les modalités de prise en compte d Heliopacsystem dans la réglementation thermique 2012 en application du Titre V Heliopacsystem

Plus en détail

DS 5. Pompe à chaleur monobloc 5 kw double service. Édition du 16 avril 2014

DS 5. Pompe à chaleur monobloc 5 kw double service. Édition du 16 avril 2014 DS 5 Pompe à chaleur monobloc 5 kw double service 1 Édition du 16 avril 2014 Contexte réglementaire REGLEMENTATION THERMIQUE Si la RT2012 n interdit pas d équiper un logement d une pompe à chaleur réversible

Plus en détail

ECS TECHNICO-ÉCONOMIQUE. Bailleurs sociaux Programme neuf & Rénovation. habitat collectif

ECS TECHNICO-ÉCONOMIQUE. Bailleurs sociaux Programme neuf & Rénovation. habitat collectif ÉTUDE TECHNICO-ÉCONOMIQUE habitat collectif Bailleurs sociaux Programme neuf & Rénovation ECS 1 er système centralisé de récupération d énergie sur VMC pour production d ECS Autres 20 % Chauffage 30 %

Plus en détail

LA POMPE A CHALEUR (ER 10)

LA POMPE A CHALEUR (ER 10) LA POMPE A CHALEUR (ER 10) Réchauffer l intérieur d une pièce en captant la chaleur naturelle de l extérieur. 1 INTRODUCTION Depuis quelques années dans notre pays, la pompe à chaleur bénéficie d un regain

Plus en détail

Rénovation énergétique d un pavillon

Rénovation énergétique d un pavillon Rénovation énergétique d un pavillon Centre d intérêt visé: Réduction des consommations énergétiques Objectif pédagogique : Identifier des solutions permettant de réduire la consommation énergétique d

Plus en détail

Performances en mode chauffage. Type de pompe à chaleur Niveau exigé (1) PAC air extérieur/eau. PAC eau glycolée/eau ou PAC eau glycolée/eau glycolée

Performances en mode chauffage. Type de pompe à chaleur Niveau exigé (1) PAC air extérieur/eau. PAC eau glycolée/eau ou PAC eau glycolée/eau glycolée LABEL PROMOTELEC PERFORMANCE LES EXIGENCES TECHNIQUES à RESPECTER PAR POSTE CLé DU BÂTiMENT Spécifications des pompes à chaleur à absorption à chauffage direct au gaz Caractéristiques Les matériels destinés

Plus en détail

Tout savoir sur le chauffe-eau solaire. Ateliers de la rue VootFormation Techniques Solaires Ateliers de la rue

Tout savoir sur le chauffe-eau solaire. Ateliers de la rue VootFormation Techniques Solaires Ateliers de la rue Formation Techniques Solaires Ateliers de la rue 1 Techniques solaires Réalisation de capteurs solaires thermiques et finalisation d un projet de chauffe-eau solaire Deux cycles par an de 12 séances et

Plus en détail

Les systèmes solaires collectifs individualisés

Les systèmes solaires collectifs individualisés DOSSIER DE PRESSE MARS 2008 Les systèmes solaires collectifs individualisés L énergie solaire au service du collectif REPORTAGE PAGE 03 Une nouvelle solution pour le solaire collectif : un exemple à Blondel

Plus en détail

PRIME 13 - CHAUFFE-EAU SOLAIRE

PRIME 13 - CHAUFFE-EAU SOLAIRE PRIME 13 - CHAUFFE-EAU SOLAIRE CONSTRUCTION NEUVE ET RENOVATION Assurez-vous de bien répondre à tous les critères imposés pour l obtention de cette prime (www.bruxellesenvironnement.be > Particuliers >

Plus en détail

PRIMES COMMUNALES EN FAVEUR DES ENERGIES RENOUVELABLES ET DE L ISOLATION DES TOITURES TITRE I REGLEMENT GENERAL

PRIMES COMMUNALES EN FAVEUR DES ENERGIES RENOUVELABLES ET DE L ISOLATION DES TOITURES TITRE I REGLEMENT GENERAL PRIMES COMMUNALES EN FAVEUR DES ENERGIES RENOUVELABLES ET DE L ISOLATION DES TOITURES TITRE I REGLEMENT GENERAL Article 1 : Pour l application du présent règlement, il faut entendre par demandeur, toute

Plus en détail

L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI)

L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI) L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI) CESI signifie Chauffe-eau Solaire Individuel. L offre CESI est adaptée à tous les bâtiments qui ont des besoins en eau chaude sanitaire. L installation

Plus en détail

STRATIVARI Eau chaude sanitaire et chauffage

STRATIVARI Eau chaude sanitaire et chauffage STRATIVARI Eau chaude sanitaire et chauffage A partir d aujourd hui et pour demain, le système STRATIVARI est l élément central idéal pour un appoint solaire compatible avec tout type de chauffage. STRATIVARI

Plus en détail

LISTE D'INSPECTION DE RECEPTION DE BOILER SOLAIRE

LISTE D'INSPECTION DE RECEPTION DE BOILER SOLAIRE LISTE D'INSPECTION DE RECEPTION DE BOILER SOLAIRE 1. DONNEES GENERALES 1.1 Identification Date de l'inspection : Adresse d'installation du chauffe-eau solaire: Coordonnées de la personne à contacter :

Plus en détail

ventilez chauffez votre eau CRÉDIT D IMPÔTS* vmc BBC + chauffe-eau thermodynamique sur air extrait aéraulix 2 facilité d intégration

ventilez chauffez votre eau CRÉDIT D IMPÔTS* vmc BBC + chauffe-eau thermodynamique sur air extrait aéraulix 2 facilité d intégration vmc BBC + chauffe-eau thermodynamique sur air extrait aéraulix 2 Les P r o d u i t s facilité d intégration facilité d installation gains énergétiques renforcés : rendement stable quelle que soit la température

Plus en détail

CAPTEURS THERMOSOLAIRE

CAPTEURS THERMOSOLAIRE CAPTEURS THERMOSOLAIRE CAPTEURS THERMOSOLAIRE CATEGORIE Constructions neuves Les capteurs thermosolaires sont destinés à transformer le rayonnement solaire pour chauffer un fluide caloporteur. La chaleur

Plus en détail

RéglementationThermique 2012. Eau Chaude Sanitaire

RéglementationThermique 2012. Eau Chaude Sanitaire RéglementationThermique 2012 & Eau Chaude Sanitaire Sources : AJENA Consommation ep < 50 kwh/m²/an Modulations -Surface -Usage -Source d énergie Exigences de résultat Bbiomax Cmax confort en été 5 usages

Plus en détail

Une piscine chauffée est trois fois "plus utilisée qu'une non chauffée!

Une piscine chauffée est trois fois plus utilisée qu'une non chauffée! Une piscine chauffée est trois fois plus utilisée qu'une non chauffée! INTRODUCTION > Une piscine à vivre dés les premiers beaux jours Quand les premiers rayons de soleil s'installent, l'envie de profiter

Plus en détail

Comment économiser lorsque l on a un chauffe-eau électrique?

Comment économiser lorsque l on a un chauffe-eau électrique? Comment économiser lorsque l on a un chauffe-eau électrique? En France plus d un tiers des chauffe-eau installés sont des chauffe-eau électriques* dont une majorité sont à accumulation (chauffe-eau conçu

Plus en détail

PRINCIPE page 1 PRESTATIONS page 6 MATERIEL page 9

PRINCIPE page 1 PRESTATIONS page 6 MATERIEL page 9 CHAUFFAGE SOMMAIRE PRINCIPE page 1 PRESTATIONS page 6 MATERIEL page 9 1 - PRINCIPE L'énergie solaire pour chauffer votre maison Non polluante, économique, facilement disponible, renouvelable, aisément

Plus en détail

Saisie du système Héliopac sur le logiciel règlementaire U22win de Perrenoud

Saisie du système Héliopac sur le logiciel règlementaire U22win de Perrenoud Saisie du système Héliopac sur le logiciel règlementaire U22win de Perrenoud SOMMAIRE I. GENERALITES... 2 1. Le système Héliopac... 2 2. Définition... 2 3. Méthodologie... 3 II. SAISIE DANS U22WIN D UN

Plus en détail

1. CAHIER DES CHARGES

1. CAHIER DES CHARGES CONTI & ASSOCIES Ingénieurs S.A. 2 décembre 2010 Quartier de Laurana-Parc et extensions Concept énergétique 1. CAHIER DES CHARGES 1.1. Situation et description générale du projet Les immeubles de logements

Plus en détail

Itho Daalderop Chauffe-eau solaires et capteurs solaires. Catalogue

Itho Daalderop Chauffe-eau solaires et capteurs solaires. Catalogue Itho Daalderop Chauffe-eau solaires et capteurs solaires Catalogue 2 Les chauffe-eau solaires Itho Daalderop propose deux modèles de chauffe-eau solaires, le Solior et le Préchauffeur. Le Solior est un

Plus en détail

HAUTE TEMPéRATURE 80 c

HAUTE TEMPéRATURE 80 c Fioul Pompe à chaleur Hybride Avec appoint FIOUL intégré HAUTE TEMPéRATURE 80 c Solution rénovation en remplacement de chaudière Faites connaissance avec... Fioul Qu est ce qu un produit «Hybrid Atlantic»?

Plus en détail

CORAL SOLVITRO - ACIER VITRIFIÉ. Modèles SOLAIRES, la solution intégrale! BALLONS ACCUMULATEURS / PRÉPARATEURS D ECS

CORAL SOLVITRO - ACIER VITRIFIÉ. Modèles SOLAIRES, la solution intégrale! BALLONS ACCUMULATEURS / PRÉPARATEURS D ECS CORAL SOLVITRO - ACIER VITRIFIÉ Modèles SOLAIRES, la solution intégrale! Ballons à serpentin intérieur d échange thermique haute performance et équipement hydraulique complet avec station électronique

Plus en détail

Inauguration de BELENOS Vendredi 30 octobre 2009. Plan du dossier. Le contexte et la dynamique du solaire thermique

Inauguration de BELENOS Vendredi 30 octobre 2009. Plan du dossier. Le contexte et la dynamique du solaire thermique belen os Centre d essais et de recherche des systèmes solaires Inauguration de BELENOS Vendredi 30 octobre 2009 Plan du dossier Le contexte et la dynamique du solaire thermique BELENOS : l engagement de

Plus en détail

Fiche d application : Saisie des systèmes solaires thermiques

Fiche d application : Saisie des systèmes solaires thermiques Fiche d application : Saisie des systèmes solaires thermiques Historique des versions : Date Contenu de la mise à jour Version 10 mars 2008 1 Préambule : Cette fiche d application présente les différents

Plus en détail

ENERGIE SOLAIRE «THERMIQUE» INTRODUCTION

ENERGIE SOLAIRE «THERMIQUE» INTRODUCTION ENERGIE SOLAIRE «THERMIQUE» INTRODUCTION Le chauffe-eau solaire HIMIN est un système épreuve, de type thermosiphon boucle ouverte.les capacité s échelonnent de 105 à 300 litres. Solution économique : Le

Plus en détail

Maîtrise des consommations d énergie en élevage de veaux de boucherie : La production d'eau chaude grâce au. 11 septembre 2013 Coline WILLAME

Maîtrise des consommations d énergie en élevage de veaux de boucherie : La production d'eau chaude grâce au. 11 septembre 2013 Coline WILLAME Maîtrise des consommations d énergie en élevage de veaux de boucherie : La production d'eau chaude grâce au solaire thermique encouragée en Bretagne SPACE 11 septembre 2013 Coline WILLAME Rappel des consommations

Plus en détail

La maison basse consommation. Les Fondamentaux. N 4 Août 2009 Information Presse

La maison basse consommation. Les Fondamentaux. N 4 Août 2009 Information Presse La maison basse consommation Les Fondamentaux N 4 Août 2009 Information Presse La maison basse consommation La maison basse consommation Les Réglementations Thermiques pour le neuf et l'existant ainsi

Plus en détail

Lyon : 685 rue Juliette Récamier Paris : 35 rue Claude Tillier 69 970 Chaponnay 75 012 Paris 12 04 37 23 03 40 01 43 48 06 01 Site internet :

Lyon : 685 rue Juliette Récamier Paris : 35 rue Claude Tillier 69 970 Chaponnay 75 012 Paris 12 04 37 23 03 40 01 43 48 06 01 Site internet : Lyon : 685 rue Juliette Récamier Paris : 35 rue Claude Tillier 69 970 Chaponnay 75 012 Paris 12 04 37 23 03 40 01 43 48 06 01 Site internet : www.becsa.fr La consommation électrique Le cycle frigorifique

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE MINISTÈRE DU LOGEMENT, DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DE LA RURALITÉ

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE MINISTÈRE DU LOGEMENT, DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DE LA RURALITÉ ANNEXE 1 ANNEXE 1 Modalités de prise en compte des systèmes «HPSU Compact», «GCU Compact», «Ballons hors pression» et «Solaris» dans la réglementation thermique 2012. MODALITÉS DE PRISE EN COMPTE DES SYSTÈMES

Plus en détail

Journée Infra 7 février 2012 JOURNEE INFRA 2012 ENERGIE: PRODUCTION ET TRANSPORT. SITUATION EN MATIERE D ENERGIE SOLAIRE Bernard Thissen

Journée Infra 7 février 2012 JOURNEE INFRA 2012 ENERGIE: PRODUCTION ET TRANSPORT. SITUATION EN MATIERE D ENERGIE SOLAIRE Bernard Thissen JOURNEE INFRA 2012 ENERGIE: PRODUCTION ET TRANSPORT SITUATION EN MATIERE D ENERGIE SOLAIRE Bernard Thissen Index 1) Technologies solaires 2) Les avantages de l énergie solaire thermique 3) La production

Plus en détail

Retour d'expérience installations solaires thermiques

Retour d'expérience installations solaires thermiques Retour d'expérience installations solaires thermiques Asder Xavier Cholin 17 février 2011 Plan 1.Rapide présentation d INES 2.Particularités du 3.Suivi de CESI (TélésuiWeb) 4.Suivi de Systèmes Solaires

Plus en détail

PHAROS Gamme de chaudières au sol mixtes à condensation

PHAROS Gamme de chaudières au sol mixtes à condensation Gaz Solaire PHAROS Gamme de chaudières au sol mixtes à condensation > Économies d énergie > Confort optimal en chauffage et eau chaude sanitaire > Encombrement réduit > Idéale pour répondre aux puisages

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Bruxelles Environnement Production solaire thermique pour logements individuels et collectifs (< 10 unités) Gregory NEUBOURG APERe Objectif(s) de la présentation Connaitre

Plus en détail

Comparatif schémas hydrauliques solaires primaires

Comparatif schémas hydrauliques solaires primaires Comparatif schémas hydrauliques solaires primaires copyright APPER 2010 Dans la conception d une installation solaire, certains choix sont à effectuer dès le début du projet, en particulier celui du mode

Plus en détail

DESCRIPTIF FORMATION LONGUE MONTEUR- INSTALLATEUR EN ENERGIES RENOUVELABLES

DESCRIPTIF FORMATION LONGUE MONTEUR- INSTALLATEUR EN ENERGIES RENOUVELABLES DESCRIPTIF FORMATION LONGUE MONTEUR- INSTALLATEUR EN ENERGIES RENOUVELABLES Nombre de place: 10 Durée : 315 heures MODULE / CONTENU MODULE Installation d un Chauffe-Eau Solaire Individuel (CESI) A la fin

Plus en détail

Doc 3 transferts thermiques

Doc 3 transferts thermiques Activité Documentaire Transferts d énergie entre systèmes macroscopiques Doc 1 Du microscopique au macroscopique La description de la matière peut être faite au niveau microscopique ou au niveau macroscopique.

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE SSC : Système Solaire Combiné eau chaude sanitaire / appui chauffage maison / appui eau chaude piscine

NOTICE TECHNIQUE SSC : Système Solaire Combiné eau chaude sanitaire / appui chauffage maison / appui eau chaude piscine NOTICE TECHNIQUE SSC : Système Solaire Combiné eau chaude sanitaire / appui chauffage maison / appui eau chaude piscine «Capteur autonome eau chaude» Choix de la gamme ECOAUTONOME a retenu un capteur solaire

Plus en détail

DHP-AQ Pompe à chaleur air/eau La performance et la fiabilité au sommet pour vous et vos clients www.danfoss.com

DHP-AQ Pompe à chaleur air/eau La performance et la fiabilité au sommet pour vous et vos clients www.danfoss.com LA VIE MODERNE À PORTÉE DE MAIN DHP-AQ Pompe à chaleur air/eau La performance et la fiabilité au sommet pour vous et vos clients www.danfoss.com Une performance irréprochable qui garantit le meilleur retour

Plus en détail

Guide filière sur. le chauffe-eau. thermodynamique

Guide filière sur. le chauffe-eau. thermodynamique Guide filière sur le chauffe-eau thermodynamique QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? > Le chauffe-eau thermodynamique est un appareil de production d eau chaude sanitaire. Il se compose d une

Plus en détail

Cahier des charges de la plateforme pédagogique. Formation «Installation solaire collective de production d'eau chaude sanitaire»

Cahier des charges de la plateforme pédagogique. Formation «Installation solaire collective de production d'eau chaude sanitaire» Cahier des charges de la plateforme pédagogique Formation «Installation solaire collective de production d'eau chaude sanitaire» Février 2014 Préambule Les déroulés pédagogiques établis par les professionnels

Plus en détail

Flash information : Juin 2010

Flash information : Juin 2010 Flash information : Juin 2010 Comment rendre son logement plus performant Le coût de l énergie, son impact polluant sur notre environnement, nous mènent aujourd hui à favoriser et à développer chez chacun

Plus en détail

CHAFFOTEAUX FAIT ÉVOLUER SES SOLUTIONS MULTI-ÉNERGIES ET ÉCO-PERFORMANTES

CHAFFOTEAUX FAIT ÉVOLUER SES SOLUTIONS MULTI-ÉNERGIES ET ÉCO-PERFORMANTES NOUVEAUTÉS SEPTEMBRE 2012 Gaz Solaire Air Électricité CHAFFOTEAUX FAIT ÉVOLUER SES SOLUTIONS MULTI-ÉNERGIES ET ÉCO-PERFORMANTES DOSSIER DE PRESSE Juin 2012 AVEC LES SOLUTIONS CHAFFOTEAUX, MAÎTRISEZ LE

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2015 INSTALLATIONS SOLAIRES THERMIQUES EN AGRICULTURE FONDS CHALEUR

APPEL A PROJETS 2015 INSTALLATIONS SOLAIRES THERMIQUES EN AGRICULTURE FONDS CHALEUR APPEL A PROJETS 2015 INSTALLATIONS SOLAIRES THERMIQUES EN AGRICULTURE FONDS CHALEUR Cahier des charges Partenaires financeurs : Partenaires techniques : Appel à projets solaire thermique agricole 2015

Plus en détail

aurotherm 700 Système Solaire Combiné (SSC)

aurotherm 700 Système Solaire Combiné (SSC) aurotherm 700 Système Solaire Combiné (SSC) Eau chaude et chauffage grâce à l énergie solaire aurotherm 700 : eau chaude et chauffage solaires Aides financières Les systèmes aurotherm 700 font partie des

Plus en détail

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique Laboratoire national de métrologie et d essais Guide technique Comment choisir les équipements solaires thermiques pour atteindre les objectifs de la Réglementation Thermique 2012 1 rue Gaston Boissier

Plus en détail

Offre standardisée pour un chauffe-eau solaire

Offre standardisée pour un chauffe-eau solaire Offre standardisée pour un chauffe-eau solaire Annexe au formulaire de demande de prime 1. Coordonnées du demandeur Nom du demandeur Adresse Adresse de l installation Rue : N : Code Postal : Commune :

Plus en détail

La production d ECS Solaire Thermique Collective Centralisée Intervenant : Hervé SEBASTIA

La production d ECS Solaire Thermique Collective Centralisée Intervenant : Hervé SEBASTIA La production d ECS Solaire Thermique Collective Centralisée Intervenant : Hervé SEBASTIA 04/04/13 Production d ECS Solaire Thermique Collective Centralisée 1 SCC : principe de fonctionnement Capteurs

Plus en détail

Le capteur solaire thermique : un exemple concret

Le capteur solaire thermique : un exemple concret Le capteur solaire thermique : un exemple concret Une utilisation possible du soleil est le chauffage de l eau sanitaire, utilisée pour se laver, pour faire la vaisselle ou encore le ménage. Il s agit

Plus en détail

L EAU CHAUDE DES PANNEAUX PHOTOVOLTAÏQUES INVENTION SLOVAQUE BREVETÉE LES CHAUFFE-EAU HYBRIDES LOGITEX CATALOGUES DES PRODUITS

L EAU CHAUDE DES PANNEAUX PHOTOVOLTAÏQUES INVENTION SLOVAQUE BREVETÉE LES CHAUFFE-EAU HYBRIDES LOGITEX CATALOGUES DES PRODUITS L EAU CHAUDE DES PANNEAUX PHOTOVOLTAÏQUES INVENTION SLOVAQUE BREVETÉE LES CHAUFFE-EAU HYBRIDES LOGITEX CATALOGUES DES PRODUITS Les chauffe-eau LOGITEX représentent une nouvelle solution révolutionnaire

Plus en détail

ANNEXES AUX NOTICES D INFORMATION A L ATTENTION DES DEMANDEURS DE L AIDE A L AMELIORATION DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE DES EXPLOITATIONS AGRICOLES

ANNEXES AUX NOTICES D INFORMATION A L ATTENTION DES DEMANDEURS DE L AIDE A L AMELIORATION DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE DES EXPLOITATIONS AGRICOLES ANNEXES AUX NOTICES D INFORMATION A L ATTENTION DES DEMANDEURS DE L AIDE A L AMELIORATION DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE DES EXPLOITATIONS AGRICOLES 1 FICHE N1 Fiche explicative de certains investissements

Plus en détail

Un air tempéré en toutes saisons.

Un air tempéré en toutes saisons. S Y S T E M E S D E T E M P E R A T I O N D O M E S T I Q U E T.Zen300/3000 Un air tempéré en toutes saisons. 1 SYSTEME Ventiler Chauffer Rafraîchir 3 FONCTIONS Bienvenue dans un monde tempéré. Système

Plus en détail

Fiche d application du Titre V Système RT2012 «Chauffe-eau thermodynamique Cylia EAU / Xiros EAU» Validé le 1 er décembre 2014

Fiche d application du Titre V Système RT2012 «Chauffe-eau thermodynamique Cylia EAU / Xiros EAU» Validé le 1 er décembre 2014 Fiche d application du Titre V Système RT2012 Validé le 1 er décembre 2014 Xiros EAU - 100 L - 150 L Cylia EAU - 200 L - 300 L 1. Le PRINCIPE Les chauffe-eau thermodynamiques Xiros EAU et Cylia EAU, captent

Plus en détail

CHAFFOTEAUX LANCE SON GUIDE «SOLUTIONS MAISONS INDIVIDUELLES RT 2012»

CHAFFOTEAUX LANCE SON GUIDE «SOLUTIONS MAISONS INDIVIDUELLES RT 2012» Gaz Solaire Air Électricité CHAFFOTEAUX LANCE SON GUIDE «SOLUTIONS MAISONS INDIVIDUELLES RT 0» DOSSIER DE PRESSE Septembre 0 UN OUTIL INÉDIT DÉDIÉ AUX CONSTRUCTEURS DE MAISONS INDIVIDUELLES ET BUREAUX

Plus en détail

CHAUFFE EAU INSTANTANE EXTRA PLAT - ECRAN LED DJS

CHAUFFE EAU INSTANTANE EXTRA PLAT - ECRAN LED DJS CHAUFFE EAU INSTANTANE EXTRA PLAT - ECRAN LED DJS Caractéristiques techniques Applications Tableau comparatif des puissances Installation Comparaison Chauffe eau Instantané et Ballon DJS France ZI Les

Plus en détail

Pompe à chaleur à absorption gaz naturel aérothermique double service

Pompe à chaleur à absorption gaz naturel aérothermique double service Pompe à chaleur à absorption gaz naturel aérothermique double service Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : ArchiWIZARD de RayCREATIS Version 2.8.0 du 07/10/2013 Logiciel évalué conforme à la RT

Plus en détail

FICHE DE LECTURE. Réduire les consommations énergétiques, tester une énergie alternative Agriculture durable

FICHE DE LECTURE. Réduire les consommations énergétiques, tester une énergie alternative Agriculture durable GENIE CLIMATIQUE ET ENERGETIQUE FICHE DE LECTURE Réduire les consommations énergétiques, tester une énergie alternative Agriculture durable Projet de Fin d Etudes réalisé au Ctifl Par Emilie AUGER Tuteur

Plus en détail

Obtenir des conditions intérieures confortables en été n'est pas toujours possible sans recours à un système de production de froid.

Obtenir des conditions intérieures confortables en été n'est pas toujours possible sans recours à un système de production de froid. Contexte Orientations Contexte Obtenir des conditions intérieures confortables en été n'est pas toujours possible sans recours à un système de production de froid. Les bâtiments, ou parties de bâtiments,

Plus en détail

Données administratives. Rue : Rue Jean Haust N : 122 Boîte : CP : 4000 Localité : Liège(4000) Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Rue Jean Haust N : 122 Boîte : CP : 4000 Localité : Liège(4000) Type de bâtiment : CP : 4000 Localité : Liège(4000) Type de bâtiment : Maison unifamiliale Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : Numéro de référence du permis : Construction : avant 1971 ou inconnu Version du protocole:

Plus en détail

CONCEPTION, DÉVELOPPEMENT ET FABRICATION EUROPÉENNE ECO EAUX CHAUDES SANITAIRES ÉCONOMIE CONFORT ÉCOLOGIE JUSQU À 85% D ÉCONOMIE. Nouvelle Conception

CONCEPTION, DÉVELOPPEMENT ET FABRICATION EUROPÉENNE ECO EAUX CHAUDES SANITAIRES ÉCONOMIE CONFORT ÉCOLOGIE JUSQU À 85% D ÉCONOMIE. Nouvelle Conception CONCEPTION, DÉVELOPPEMENT ET FABRICATION EUROPÉENNE ECO EAUX CHAUDES SANITAIRES ÉCONOMIE CONFORT ÉCOLOGIE PROBABLEMENT LE CHAUFFE-EAU SOLAIRE LE PLUS ÉVOLUÉ DU MONDE EAU CHAUDE 4 HEURES PAR JOUR FONCTIONNE

Plus en détail

Rencontre technique Eau chaude solaire collective

Rencontre technique Eau chaude solaire collective PLAEFORME DE FORMAION SOLAIRE & BAIMEN Rencontre technique Eau chaude solaire collective guillaume.pradier@ines-solaire.org 17 décembre 2014 1 Programme Présentation INES Dispositif élésuiweb et prestations

Plus en détail

T.Flow CRÉDIT D'IMPÔTS. Plus performant et plus silencieux! NOUVELLE GÉNÉRATION BÉNÉFICIEZ DE VMC HYGRORÉGLABLE & CHAUFFE EAU THERMODYNAMIQUE

T.Flow CRÉDIT D'IMPÔTS. Plus performant et plus silencieux! NOUVELLE GÉNÉRATION BÉNÉFICIEZ DE VMC HYGRORÉGLABLE & CHAUFFE EAU THERMODYNAMIQUE VMC HYGRORÉGLABLE & CHAUFFE EAU THERMODYNAMIQUE NOUVELLE GÉNÉRATION Plus performant et plus silencieux! BÉNÉFICIEZ DE CRÉDIT D'IMPÔTS Selon loi de finances en vigueur Un système révolutionnaire 2 en 1

Plus en détail

V - GÉRER L ÉNERGIE ET LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE

V - GÉRER L ÉNERGIE ET LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE V - GÉRER L ÉNERGIE ET LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE LA SITUATION À PARIS V.1 - FAVORISER LA SOBRIÉTÉ ÉNERGÉTIQUE La maîtrise de l énergie et plus largement la politique de lutte contre les changements

Plus en détail

Systèmes de chauffage thermodynamique

Systèmes de chauffage thermodynamique Systèmes de chauffage thermodynamique Un chauffage confortable respectueux de l environnement Le principe Un principe simple, bien pensé et performant Comparable au principe d'un réfrigérateur, le fonctionnement

Plus en détail

LES BESOINS THERMIQUES DE LA MAISON

LES BESOINS THERMIQUES DE LA MAISON HERE COME THE SUN LES BESOINS THERMIQUES DE LA MAISON CHAUFFAGE - EAU CHAUDE - PISCINE ECONOMIES D ENERGIE SOLISCONFORT CHAUFFAGE SOLAIRE THERMIQUE DE SOLISART CHAUFFAGE Gestion de 4 températures Confort

Plus en détail