Généralités : Ravalement / Niveaux d'intervention ARCHITECTURE & TYPOLOGIE MURS BAIES BASE. MATERIAUX Familles de PRODUITS ENDUITS PEINTURES DÉCORS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Généralités : Ravalement / Niveaux d'intervention ARCHITECTURE & TYPOLOGIE MURS BAIES BASE. MATERIAUX Familles de PRODUITS ENDUITS PEINTURES DÉCORS"

Transcription

1 Généralités : Ravalement / Niveaux d'intervention Dénarurations ARCHITECTURE & TYPOLOGIE TOITURES MURS BAIES BASE BATI ANCIEN A T C TECHNIQUES & matériaux MATERIAUX Familles de PRODUITS DIAGNOSTICS et Désordres ENDUITS PEINTURES DÉCORS COULEURS & aspects de finition OPERATIONS FACADES ETUDE CONSEIL

2 DESORDRES Désordres structurels Pathologies des pierres Pathologies des enduits Pathologies des peintures DIAGNOSTICS MOYENS Observations non destructives Auscultations Sondages Dégagements Prélèvements d'enduits Prélèvements de peintures (stratigraphie) DENATURATIONS courantes et solutions Architecturale Techniques Couleurs

3 Charpente Bois massif assemblé Métalliques Philibert Delorme Tuiles canal Tuiles vernissées Couverture Lauzes Calcaire Schiste TOITURES Chaume Cuivre Toitures végétales Zinc Eléments particuliers Solins Noues Rives Souches Débord de toit Corniches Génoises Sur chevrons Caisson sur lattis Zinguerie Gestion des eaux / fuites / en pied de mur Chêneaux encaissés Gouttières pendantes Descentes Dauphins

4 Dégagements Gommages Décapages chimiques Produits anticryptogamiques Pansements de cure Pierres de taille Accroches mécaniques Fausse pierre Murs en pierre Restitutions Epaufrures Ragréages Glacis Silicates Patines MURS Protection Hydrofuges Pierres équarries Pierres sèches Pierres de tout venant Blocage Terres cuites Terre crue Pisé Adobes Pierres vues ou enduites? Quand et comment purger Types de joints Pans de bois Ossatures bois Remplissages

5 Formulation des enduits Pathologies des enduits Généralités Identification des supports Travaux préparatoires Piquage Modes opératoires Accroche / Dressage / Finitions Enduit Chaux ENDUITS Stucs (voir décors) Plâtre chaux Chaux prompt Fausse pierre FINITIONS Enduits talochés Enduits fouettés Enduits tyroliens Enduit graissé taloché éponge chantiers Exemples de façades récentes

6 Pathologies des peintures Généralités Identification des supports Travaux préparatoires Accroches selon supports Définition Formules Modes opératoires Chantiers PEINTURES Peintures à la chaux Chaulages Badigeons Colatures Eaux fortes Patines Enduits Peintures silicates Peintures Interfaces Peintures Patines Peintures organiques Naturelles De synthèse Exemples de façades récentes

7 Pierres de taille MODENATURES Ciment Ciment Naturel Prompt Rocaillage DÉCORS PEINTS Couleurs Italie Fausse brique DÉCORS STUCS A plat Relief Chaux et marbre Tadelakt Modelé Tiré au gabarit GYPSERIES Stucs Staff Stuc marbre scagliola Tirés au gabarit Modelés Prise d'empreinte Moulage Pose Plafonds

8 GENERALITES Percements Composition DENATURATIONS courantes et solutions Arcs de décharge En bois En pierres plates Monolithes Arrêts de maçonnerie Linteaux Plates bandes appareillées Arc plein cintre Arcs Arc ogival Arc segmentaire BAIES Encadrements Seuils et appuis Portes Portails Menuiseries Fenêtres Volets Lambrequins et stores Ferronneries Fer Fonte Commerces Devantures Défenses Enseignes Eclairages Autres éléments de maçonnerie

9 Causes Fuites Infiltrations Condensations Remontées capillaires Eau stagnante Effets Esthétiques Altérations Moisissures HUMIDITÉ Ecarter l'eau du pied de façade Vides ventilés Cloisons ventilées Sols ventilés Remèdes Coupures de continuité Injections Feuilles de métal BASE Procédés électriques Procédés électroniques Paliatifs Revêtements étanches Absorbeurs d'humidité Fonctions Erreurs fréquentes SOUBASSEMENTS Mortiers décoratifs Mortiers spéciaux Résistants aux sels Respirants et résistants à l'humidité Décors Panneaux Moulures SOLS Sols FONDATIONS

10 Types de pierres : Grès Houiller Granit Calcaire tendre Tuff PIERRES Pierres de Taille Pierres sèches Tout venant TERRES Terres cuites / Briques Terres crues Terres colorantes CHARGES Sables et terres Argiles Limons Sables Graves Graviers Cailloux Fines Farines MATÉRIAUX Chaux Chaux aériennes Chaux en poudre Chaux en pâte Chaux hydrauliques NHL 2 / 3,5 / 5 LIANTS Plâtres Types de plâtres Emplois Aspects de finition Ciments Ciments naturels prompt Autres ciments Bâtards Chaux Prompt Pâtre et chaux Fausse pierre Chaux et ciment (liants à maçonner) ADJUVANTS DIVERS Machefer BOIS

11 THEORIE des couleurs Généralités : Rapport Couleurs Techniques / Aspects de finition / Les palettes. Couleurs Couleurs des MURS Enduits Peintures Décors peints Couleurs Italie Couleurs des ENCADREMENTS Couleurs des MENUISERIES et FERRONNERIES

12 Relevés ARCHI tecture TYPOlogie et techniques TECHNIQUES et matériaux Rapport d'etude COULEURS et aspects de finition Dénaturations ETUDES Montpellier Milhau 3 Docs OPÉRATIONS FACADES OUTILS Echantillons Coloriciel Palette des enduits Palettes bois fer Règlement Secteur Subventions Mise en place de l'opération Formations Artisans Utilisation des palettes Conseil Doc de sensibilisation Mobilisation des Acteurs CONSEIL Recommandations techniques Suivi des Travaux Bilans et animation

13 OPERATIONS FACADES FONDATION DU PATRIMOINE SDAP Acteurs des OPERATIONS FACADES ARTISANS CAPEB ARCHI CONSEIL PROPRIETAIRES COMMUNE

INCITATION A LA RESTAURATION DES FAÇADES CAHIER DES CHARGES

INCITATION A LA RESTAURATION DES FAÇADES CAHIER DES CHARGES INCITATION A LA RESTAURATION DES FAÇADES CAHIER DES CHARGES De façon non exhaustive, chaque dossier étant examiné de manière spécifique, les principaux critères de mise en œuvre sont ainsi définis : NETTOYAGE

Plus en détail

Catalogue de formations. Connaître le bâti traditionnel et contemporain

Catalogue de formations. Connaître le bâti traditionnel et contemporain Catalogue de formations Connaître le bâti traditionnel et contemporain 2013 Sommaire Formations théoriques Connaissance du patrimoine bâti 1 jour p 3 Vocabulaire descriptif du patrimoine bâti 1 jour p

Plus en détail

N 1 FACADES ENDUITES CHAUX SUR MOELLONS DE PIERRE TYPOLOGIE ELEMENTS GENERAUX PATHOLOGIES RECURRENTES

N 1 FACADES ENDUITES CHAUX SUR MOELLONS DE PIERRE TYPOLOGIE ELEMENTS GENERAUX PATHOLOGIES RECURRENTES FACADES ENDUITES CHAUX SUR MOELLONS DE PIERRE TYPOLOGIE N 1 ELEMENTS GENERAUX Les façades enduites chaux sur moellons de pierre correspondent au système constructif traditionnel ancien le plus répandu

Plus en détail

Ville de TOURS. Réhabilitation d'immeuble 12 rue Descartes. atelier Alain GOURDON Architecte Urbansite DPLG

Ville de TOURS. Réhabilitation d'immeuble 12 rue Descartes. atelier Alain GOURDON Architecte Urbansite DPLG Ville de TOURS Réhabilitation d'immeuble 12 rue Descartes atelier Alain GOURDON Architecte Urbansite DPLG 2 ter rue de Lucé - TOURS (37000) tél : 02 47 64 63 65 - fax : 02 47 056 54 23 site : www.alaingourdon-architecte.com

Plus en détail

A U D CONDITIONS D ATTRIBUTION, DE VERSEMENT ET DE SUBVENTION POUR RESTAURATION DES FAÇADES REGLEMENT. Septembre 2006 VILLE DE SAINT-OMER

A U D CONDITIONS D ATTRIBUTION, DE VERSEMENT ET DE SUBVENTION POUR RESTAURATION DES FAÇADES REGLEMENT. Septembre 2006 VILLE DE SAINT-OMER A U D Agence d'urbanisme et de Développement de la Région de St-Omer SUBVENTION POUR RESTAURATION DES FAÇADES REGLEMENT VILLE DE SAINT-OMER Septembre 2006 CONDITIONS D ATTRIBUTION, DE VERSEMENT ET DE CALCUL

Plus en détail

Avantages de l isolation par l extérieur

Avantages de l isolation par l extérieur Avantages de l isolation par l extérieur Isolation par l'extérieur : la solution la plus efficace En isolation extérieure, la mise en œuvre de est aisée, ils se maçonnent contre les façades existantes

Plus en détail

Ancien prieuré. Aménagement de la maison néogothique. Projet. Maître d ouvrage : Ville de la Charité-sur-Loire 58 / Nièvre 08/11/2013

Ancien prieuré. Aménagement de la maison néogothique. Projet. Maître d ouvrage : Ville de la Charité-sur-Loire 58 / Nièvre 08/11/2013 Maître d ouvrage : Ville de la Charité-sur-Loire 58 / Nièvre Ancien prieuré Aménagement de la maison néogothique Projet 08/11/2013 // Pièces écrites / Sommaire /02 Le projet / Description architecturale

Plus en détail

OCCUPATION DU BATI CRITERE DE PROTECTION CARACTERISTIQUES. Typologie du bâti : Maison de villégiature Nombre d étages : R + 2+ combles

OCCUPATION DU BATI CRITERE DE PROTECTION CARACTERISTIQUES. Typologie du bâti : Maison de villégiature Nombre d étages : R + 2+ combles Parcelle : AR 11 5 boulevard Bara Typologie du bâti : Maison de villégiature Nombre d étages : R + 2+ combles Epoque supposée : Fin 19 ème -début 20 ème siècle Surface bâtie (approx.) : m² Meulière, rocaille,

Plus en détail

Charpente et couverture

Charpente et couverture Charpente et couverture Guide pratique du patrimoine bâti du Vexin français Les paysages du Vexin français sont fortement marqués par ces longs pans de toiture couverts de tuiles. En très grande majorité

Plus en détail

OPERATION FACADES Règlement d attribution des subventions du Grand Narbonne, Communauté d'agglomération

OPERATION FACADES Règlement d attribution des subventions du Grand Narbonne, Communauté d'agglomération OPERATION FACADES Règlement d attribution des subventions du Grand Narbonne, Communauté d'agglomération En vigueur au 1 janvier 2012 (Modifié par délibération du Conseil Communautaire du 16 décembre 2011)

Plus en détail

FAÇADE EN PIERRE NATURELLE

FAÇADE EN PIERRE NATURELLE FAÇADE EN PIERRE NATURELLE L architecture de ce type de façade fait partie du patrimoine historique de Paris. La nature et l origine des pierres employées doivent être préservées de manière à conserver

Plus en détail

Relance de la Campagne de ravalement. Guide de la campagne de ravalement

Relance de la Campagne de ravalement. Guide de la campagne de ravalement Guide de la campagne de ravalement Depuis de nombreuses années, les communes de Fontainebleau et Avon sont soucieuses de conserver et valoriser leur patrimoine urbain tout en améliorant le cadre de vie

Plus en détail

Intervention financière de la Ville de Mons dans les travaux de rénovation et d embellissement des façades

Intervention financière de la Ville de Mons dans les travaux de rénovation et d embellissement des façades Intervention financière de la Ville de Mons dans les travaux de rénovation et d embellissement des façades 1. Une prime? Il existe sur l entité montoise de nombreux bâtiments de qualité faisant partie

Plus en détail

oau pied MUR Construction, diagnostic, interventions Jean Coignet architecte urbaniste Laurent Coignet urbaniste

oau pied MUR Construction, diagnostic, interventions Jean Coignet architecte urbaniste Laurent Coignet urbaniste oau pied du MUR La maison ancienne Construction, diagnostic, interventions Jean Coignet architecte urbaniste Laurent Coignet urbaniste Groupe Eyrolles, 2003-2006 Groupe Eyrolles, 2012, pour la nouvelle

Plus en détail

Le diagnostic du bâtiment

Le diagnostic du bâtiment Le diagnostic du bâtiment Avec équilibre moyens/résultat Avec professionnels experts Avec la méthode adéquate Prediagnostic Études pluridisciplinaires Diagnostic Le présent programme est financé par l

Plus en détail

Les couleurs du bâti percheron

Les couleurs du bâti percheron Les couleurs du bâti percheron Le territoire d étude Un territoire aux multiples visages La couleur et la matière jouent un rôle fondamental dans la définition de notre cadre de vie. Les différents matériaux

Plus en détail

communes du pays de brouilly. Four du hameau de Chardignon Saint-Lager

communes du pays de brouilly. Four du hameau de Chardignon Saint-Lager Schéma de restaurationvalorisation du petit patrimoine des communes du pays de brouilly. Four du hameau de Chardignon Saint-Lager SOMMAIRE 1) ÉDIFICE PRÉSENTE... 3 A) DÉNOMINATION ET POSITION GÉOGRAPHIQUE...

Plus en détail

La façade et son décor

La façade et son décor La façade et son décor Guide pratique du patrimoine bâti du Vexin français Le traitement d une façade est caractéristique de la nature d un mur et de la fonction que l on veut donner à l enduit et aux

Plus en détail

CONNAISSANCE DU PATRIMOINE ARCHITECTURAL ET URBAIN RAPPORT DE PRÉSENTATION

CONNAISSANCE DU PATRIMOINE ARCHITECTURAL ET URBAIN RAPPORT DE PRÉSENTATION ARCHITECTURAL ET URBAIN ZPPAUP Montpellier Gambetta Clemenceau Figuerolles Rapport de présentation Juillet 2006 Page 73 Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager SECTEUR GAMBETTA

Plus en détail

PROTÉGER, METTRE EN VALEUR ET RÉNOVER LE PATRIMOINE BÂTI

PROTÉGER, METTRE EN VALEUR ET RÉNOVER LE PATRIMOINE BÂTI A - PROBLÉMATIQUE : Le Pays Ouest Charente possède un patrimoine bâti et petit patrimoine (fontaines, lavoirs, fours, coués, etc.) de qualité. Patrimoine modeste (petite maison de bourg, maison de ville

Plus en détail

REGLEMENT DE LA Z.P.P.A.U.P Zone de Protection du Patrimoine Architectural Urbain et Paysager Mise à jour Février 2009 COMMUNE DE VILLERS-SUR-MER

REGLEMENT DE LA Z.P.P.A.U.P Zone de Protection du Patrimoine Architectural Urbain et Paysager Mise à jour Février 2009 COMMUNE DE VILLERS-SUR-MER COMMUNE DE VILLERS-SUR-MER Service Départemental de l Architecture & du Patrimoine du Calvados ATELIER D ARCHITECTURE MONCHECOURT & CORD Architectes du Patrimoine DPLG 19 rue de Turenne 75004 PARIS ATELIER

Plus en détail

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN Avant d attaquer les travaux, les étapes suivantes doivent être réalisées: le terrain a été acheté. le notaire a édité tous les papiers administratifs nécessaires. les plans ont été dessinés et validés

Plus en détail

Les façades des immeubles doivent être constamment tenues en bon état de propreté. Outre son intérêt esthétique certain, pour le simple passant dans

Les façades des immeubles doivent être constamment tenues en bon état de propreté. Outre son intérêt esthétique certain, pour le simple passant dans Guide POUR la rénovation de votre Façade PRÉAMBULE Les façades des immeubles doivent être constamment tenues en bon état de propreté. Outre son intérêt esthétique certain, pour le simple passant dans la

Plus en détail

Fiche Conseil 1 : Style VILLEGIATURE : Réhabilitation du bâti ancien, construction

Fiche Conseil 1 : Style VILLEGIATURE : Réhabilitation du bâti ancien, construction Fiche Conseil 1 : Style VILLEGIATURE : Réhabilitation du bâti ancien, construction GENERALITES Maisons de villégiature Maisons de bourg Le centre village s est construit par étapes successives autour de

Plus en détail

COMMUNE DE MEYRARGUES 08.157 / août 2009. Opération façades. Réglement & Recommandations architecturales et techniques

COMMUNE DE MEYRARGUES 08.157 / août 2009. Opération façades. Réglement & Recommandations architecturales et techniques COMMUNE DE MEYRARGUES 08.157 / août 2009 Opération façades Réglement & Recommandations architecturales et techniques CONSEIL D ARCHITECTURE D URBANISME ET DE L ENVIRONNEMENT DES BOUCHES DU RHONE 35 rue

Plus en détail

Ouvrages annexes de toiture

Ouvrages annexes de toiture Fiche technique Ouvrages annexes de toiture 2 4 5 7 Connaître Description, fonctions, vocabulaire Regarder Manifestation des désordres Eléments défectueux, usés Défauts de conception ou de réalisation

Plus en détail

GAmmE PAtRimOinE à la chaux naturel e

GAmmE PAtRimOinE à la chaux naturel e Gamme Patrimoine à la chaux naturelle La gamme patrimoine à la chaux naturelle, fidèle à la tradition du bâti ancien Sommaire 1 2 3 4 Restaurer avec des mortiers traditionnels à la chaux - 4 Restaurer

Plus en détail

VILLE DE CHATEAU-RENAULT. Aire de Mise en Valeur de l Architecture et du Patrimoine

VILLE DE CHATEAU-RENAULT. Aire de Mise en Valeur de l Architecture et du Patrimoine VILLE DE Aire de Mise en Valeur de l Architecture et du Patrimoine Devantures commerciales 190 4. Devantures commerciales et enseignes Intégrer au mieux les devantures commerciales et enseignes en proposant

Plus en détail

LES SOUBASSEMENTS ET LES MURS EN PIERRE OU MAÇONNERIE

LES SOUBASSEMENTS ET LES MURS EN PIERRE OU MAÇONNERIE fiche technique / 02 les techniques constructives traditionnelles Le soubassement est en général en pierre afin de protéger les parties en bois de l'humidité et de l'intrusion des animaux comme les rongeurs

Plus en détail

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Détails 1. Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Crochet type mur sec Mortier Membrane d'étanchéite Chaînage béton Brique

Plus en détail

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné :

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : l'assemblage de parpaings le moulage dans un coffrage donnant une forme circulaire

Plus en détail

I) - HABITATIO S A) ISOLATIO I TERIEURE 1) COMBLES. a) - sous les rampants: Généralités

I) - HABITATIO S A) ISOLATIO I TERIEURE 1) COMBLES. a) - sous les rampants: Généralités I) - HABITATIO S A) ISOLATIO I TERIEURE 1) COMBLES a) - sous les rampants: Généralités Comme pour tous les isolants, il faut ménager une lame d air depuis la panne faîtière jusqu à la jonction entre les

Plus en détail

Maçonneries. Guide pratique du patrimoine bâti du Vexin français. Les différents types de roches. La localisation

Maçonneries. Guide pratique du patrimoine bâti du Vexin français. Les différents types de roches. La localisation Maçonneries Guide pratique du patrimoine bâti du Vexin français Territoire de calcaire, c est tout naturellement que le choix des matériaux pour ériger les constructions dans le Vexin français s est porté

Plus en détail

LISTE DES DESORDRES CÔTÉS - B

LISTE DES DESORDRES CÔTÉS - B LISTE DES DESORDRES CÔTÉS - B Voies Navigables de France - Maison éclusière de Bernès N 46 (8072.M.0029) Equipements communs au site Gestion des Eaux Usées / Eaux de vannes Traitement des eaux usées ancien

Plus en détail

ANNEXE 1 RECOMMANDATIONS

ANNEXE 1 RECOMMANDATIONS ANNEXE 1 RECOMMANDATIONS 1 Le règlement de la ZPPAUP comprend, hormis des prescriptions, des recommandations concernant l implantation des constructions, leur aspect extérieur et aménagement de leurs abords

Plus en détail

Rapport de Diagnostic Technique de l état physique. «Le Moulin à Farine à Trèbes»

Rapport de Diagnostic Technique de l état physique. «Le Moulin à Farine à Trèbes» Référence dossier : B0903020 Rapport de Diagnostic Technique de l état physique «Le Moulin à Farine à Trèbes» Maître d ouvrage Voies Navigables de France Direction Interrégionale de VNF Sud Ouest Subdivision

Plus en détail

DIAGNOSTIC TECHNIQUE SRU

DIAGNOSTIC TECHNIQUE SRU DIAGNOSTIC TECHNIQUE SRU (selon la loi n 2000-1208 du 13 décembre 2000 dite Loi SRU) Selon la loi n 2000-1208 du 13 décembre 2000 relative à la Solidarité et au Renouvellement Urbain (SRU) dans son article

Plus en détail

I. Les divers rôles des enduits

I. Les divers rôles des enduits Conseils pour la restauration Services territoriaux de l architecture et du patrimoine (STAP) Direction régionale des affaires culturelles d Île-de-France LES ENDUITS Ils const it uent un atout pour le

Plus en détail

La chaux performance. Enduire à la chaux. édition Juin 2010. Visitez notre site internet! www.bcb-tradical.com

La chaux performance. Enduire à la chaux. édition Juin 2010. Visitez notre site internet! www.bcb-tradical.com La chaux performance Enduire à la chaux édition Juin 2010 Visitez notre site internet! www.bcb-tradical.com Tradical, la chaux performance Sommaire 03 La chaux, matériau d avenir 04-05 Performances et

Plus en détail

H Y G R O B A E t u d e d e l a r é h a b i l i t a t i o n h y g r o t h e r m i q u e d e s p a r o i s a n c i e n n e s

H Y G R O B A E t u d e d e l a r é h a b i l i t a t i o n h y g r o t h e r m i q u e d e s p a r o i s a n c i e n n e s Etude de la réhabilitation hygro des parois anciennes CAHIER N 1 : MURS EN TERRE CRUE Sommaire 1. Caractéristiques principales des murs en terre crue... 5 1.1. Le pisé... 5 1.2. La bauge... 8 1.3. L adobe...

Plus en détail

5. FACADES COMMERCIALES. Généralités : Les devantures A. Obligations :

5. FACADES COMMERCIALES. Généralités : Les devantures A. Obligations : 5. FACADES COMMERCIALES. REGLES Généralités : Les devantures A. Obligations : Les prescriptions sur les devantures, vitrines stores et bannes s'appliquent aux constructions anciennes et neuves dans le

Plus en détail

Audit architectural et énergétique de trois bâtiments anciens Ville de Grenoble. Sylvie Amselem- architecte du patrimoine

Audit architectural et énergétique de trois bâtiments anciens Ville de Grenoble. Sylvie Amselem- architecte du patrimoine Audit architectural et énergétique de trois bâtiments anciens Ville de Grenoble Etude en 3 phases : Relevés - calculs - préconisations PRESENTATION ARCHITECTURALE Choix de 3 immeubles: XV -XIX siècle Edifices

Plus en détail

Un projet en neuf ou en re vation?

Un projet en neuf ou en re vation? Vérandas Fermetures & Stores Un projet en neuf ou en re vation? PRÉSENTATION GÉNÉRALE www.fermetures-ventoises.fr VÉRANDAS ALUMINIUM SUR MESURE 1986 1986 IMPLANTATION & FORMES Classique ou contemporaine,

Plus en détail

Commune de Préverenges

Commune de Préverenges Commune de Préverenges PREAVIS MUNICIPAL N 1/14 DEMANDE D'UN CREDIT DE Fr. 200'000.00 POUR LA REFECTION DES FACADES DU BATIMENT COMMUNAL «LE CHÂTEAU» 0 MUNICIPALITE DE PREVERENGES Préavis N 1/14 Demande

Plus en détail

Formations courtes et modulaires

Formations courtes et modulaires Noria et Compagnie Centre de formation professionnelle à l'éco-construction n 7 rue de la Vilaine 44460 St Nicolas de Redon www.noria-cie.com Coordinateur : Samuel Dugelay 06 30 41 33 21 / makjo@makjo.com

Plus en détail

Commune de Nîmes : O.P.A.H. Quartier Placette Rue Emile Jamais Règlement des aides communales

Commune de Nîmes : O.P.A.H. Quartier Placette Rue Emile Jamais Règlement des aides communales Commune de Nîmes : O.P.A.H. Quartier Placette Rue Emile Jamais Règlement des aides communales Aide au ravalement des façades Réglementation d'attribution des aides municipales aux particuliers : 1 - Objet

Plus en détail

TECHNI.CH. Rapport technique / domaine du bâtiment. Contenu : L humidité dans les bâtiments

TECHNI.CH. Rapport technique / domaine du bâtiment. Contenu : L humidité dans les bâtiments Page 1 / 6 Rapport technique / domaine du bâtiment Contenu : L humidité dans les bâtiments Rédaction : Tomasini François / Etudiant ETC 3 ème année Date : Décembre 2010 Présentation Un problème abordé

Plus en détail

REGLEMENT DE L'ECO-HAMEAU-DURABLE. ARTICLE G 1- Désignation des terrains et origine de propriété

REGLEMENT DE L'ECO-HAMEAU-DURABLE. ARTICLE G 1- Désignation des terrains et origine de propriété REGLEMENT DE L'ECO-HAMEAU-DURABLE Chapitre I - DISPOSITIONS GENERALES ARTICLE G 1- Désignation des terrains et origine de propriété Le présent règlement s applique au lotissement situé sur la commune de

Plus en détail

2 nd Réunion publique. Vieux bourg de Lormont : comment le mettre en valeur? 9 février 2015 salle Castelldefels

2 nd Réunion publique. Vieux bourg de Lormont : comment le mettre en valeur? 9 février 2015 salle Castelldefels 2 nd Réunion publique Vieux bourg de Lormont : comment le mettre en valeur? 9 février 2015 salle Castelldefels Le cadre réglementaire La loi Grenelle II du 12 juillet 2010 impose la transformation des

Plus en détail

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX Sont prescrites les restaurations des immeubles n 38, rue Armagnac et 60, rue du 4 Septembre, parcelle n 277 et 276, du carron BN 35, dans la bastide Saint Louis, situé

Plus en détail

L évolution des parts de marché des produits et matériaux de la construction. Annexe à l étude

L évolution des parts de marché des produits et matériaux de la construction. Annexe à l étude Résidentiel neuf L évolution des parts de marché des produits et matériaux de la construction OBSERVATION Annexe à l étude observatoire de la qualité de la construction Résidentiel neuf Typologie des maisons

Plus en détail

DG RENOVATION. 5 CHEMIN DU GRAND VAL - Extension. VAULX EN VELIN, le 12/03/13

DG RENOVATION. 5 CHEMIN DU GRAND VAL - Extension. VAULX EN VELIN, le 12/03/13 DG RENOVATION 5 CHEMIN DU GRAND VAL - Extension DEVIS n 100617 VAULX EN VELIN, le 12/03/13 MAITRE D'OUVRAGE M & Mme LEHON 55 CHEMIN DU GRAND VAL 69980 CIVRIEUX D'AZERGUES MAITRE D'OEUVRE DG RENOVATION

Plus en détail

Isolation intérieure et extérieure de murs anciens en briques pleines

Isolation intérieure et extérieure de murs anciens en briques pleines Isolation intérieure et extérieure de murs anciens en briques pleines LES CAHIERS PRATIQUES Préambule La demande du client Ce document est réalisé sur la base d ateliers de travail rassemblant des entreprises

Plus en détail

EXTENSIONS ECOLOGIQUES

EXTENSIONS ECOLOGIQUES www.josefapricoupenko.com Louise Ranck, Latitude 48 www.latitude48.net EXTENSIONS ECOLOGIQUES www.josefapricoupenko.com 27 mars 2010 Extensions écologiques, Joséfa Pricoupenko 1 Structure associative créée

Plus en détail

Cours de Structures en béton

Cours de Structures en béton Cours de Structures en béton Chapitre 12 DETAILS DE CONSTRUCTION Section 12.3 Les murs 12.3.1 Le mur extérieur en béton armé 12.3.2 Le mur extérieur en maçonnerie traditionnelle 12.3.3 Le mur extérieur

Plus en détail

REGLEMENT DU DISPOSITIF D AIDE A LA RENOVATION DES FACADES DU CENTRE ANCIEN DE BLAGNAC. Introduction

REGLEMENT DU DISPOSITIF D AIDE A LA RENOVATION DES FACADES DU CENTRE ANCIEN DE BLAGNAC. Introduction REGLEMENT DU DISPOSITIF D AIDE A LA RENOVATION DES FACADES DU CENTRE ANCIEN DE BLAGNAC Introduction Toute l ambition du projet Blagnac Centre 2020 est de valoriser le centre-ville en affirmant son identité

Plus en détail

PROGRAMME D INCITATION A LA RESTAURATION ET AU RAVALEMENT DES FACADES D IMMEUBLES

PROGRAMME D INCITATION A LA RESTAURATION ET AU RAVALEMENT DES FACADES D IMMEUBLES PROGRAMME D INCITATION A LA RESTAURATION ET AU RAVALEMENT DES FACADES D IMMEUBLES Janvier 2012 1 PREAMBULE A l issue d un diagnostic urbain (2003), la ville d Angoulême s est engagée dans le projet urbain

Plus en détail

Les façades. en Centres. Anciens

Les façades. en Centres. Anciens GUIDE DE BONNE PRATIQUE Les façades en Centres Anciens Sommaire 1 - Préalables de la restauration d une façade 4 Prendre conseil auprès des ServiceS instructeurs S entourer des hommes de l art les démarches

Plus en détail

Ensemble d habitations

Ensemble d habitations Ensemble d habitations C o l l i n e S a i n t - D e n i s à L a g n y s u r M a r n e Une démarche architecturale à l épreuve du temps Ces maisons furent construites au début de la seconde moitié du XX

Plus en détail

1 FICHE CONSEIL CHOISIR LES DIFFÉRENTES COULEURS QUI COMPOSENT LE BÂTI. Les qualités. Attention

1 FICHE CONSEIL CHOISIR LES DIFFÉRENTES COULEURS QUI COMPOSENT LE BÂTI. Les qualités. Attention CHOISIR LES DIFFÉRENTES COULEURS QUI COMPOSENT LE BÂTI 1 FICHE CONSEIL La démarche Le bâti ancien a été construit à l aide des matériaux de provenance ou d extraction locale qui ont déterminé les couleurs

Plus en détail

LES COUVERTURES DANS LE RHÔNE

LES COUVERTURES DANS LE RHÔNE 24/10/2005 LES COUVERTURES DANS LE RHÔNE FICHE CONSEIL Le département du Rhône forme la limite nord des régions aux toitures à faible pente, celles-ci étant couvertes de tuiles de terre cuite appelées

Plus en détail

Cahier de recommandations

Cahier de recommandations FICHES DE RECOMMANDATIONS Cahier de recommandations Pour la mise en oeuvre de vos projets Commune de Beaulieu-lès-Loches, département de l Indre et Loire Aire de Mise en Valeur de l Architecture et du

Plus en détail

Le ravalement des façades dans la Ville

Le ravalement des façades dans la Ville Cahier technique N 3 www.nancy.fr Le ravalement des façades dans la Ville La ville de Nancy est attachée à offrir à ses habitants comme à ses visiteurs un cadre de vie agréable, digne de son histoire et

Plus en détail

Economies d énergies et bâti ancien

Economies d énergies et bâti ancien Economies d énergies et bâti ancien 1/ un réseau de professionnels Avant toute construction ou aménagement, il importe de consulter un architecte le plus en amont possible du projet architectural, urbain

Plus en détail

Matières & couleurs du Parc

Matières & couleurs du Parc MONTS D ARDÈCHE Matières & couleurs du Parc Mémento Recommandations architecturales COULEURS ET MATIÈRES D HIER... L architecture traditionnelle des Monts d Ardèche s est construite avec des matériaux

Plus en détail

La pierre Cette pierre extraite de la carrière n'est qu'un caillou. L'homme, avec ses outils, va la façonner, la modeler, lui donner vie.

La pierre Cette pierre extraite de la carrière n'est qu'un caillou. L'homme, avec ses outils, va la façonner, la modeler, lui donner vie. La pierre Cette pierre extraite de la carrière n'est qu'un caillou. L'homme, avec ses outils, va la façonner, la modeler, lui donner vie. Carrière souterraine de Thénac exploitée depuis l'antiquité - cr1974

Plus en détail

N 5 SUPERSTRUCTURE. Enveloppe Seconde œuvre. Arezou MONSHIZADE MOBat

N 5 SUPERSTRUCTURE. Enveloppe Seconde œuvre. Arezou MONSHIZADE MOBat N 5 SUPERSTRUCTURE Enveloppe Seconde œuvre Arezou MONSHIZADE MOBat SUPERSTRUCTURE: Eléments constructifs SUPERSTRUCTURE Murs et baies Plancher Toiture Couverture +Seconde oeuvre INFRASTRUCTURE Sol Semelles

Plus en détail

Rapport action tuffeau. CAHIER n 12

Rapport action tuffeau. CAHIER n 12 Rapport action tuffeau Réhabilitation énergétique des bâtiments en tuffeau Etat de l art et retours d expérience CAHIER n 12 Maison de maître Forges Figure 1-1 : Façade Ouest Forges Date de visite : 22

Plus en détail

Construction. Catalogue de détails. L habitat sain, naturellement. Produits pour la construction saine issus de matériaux naturels renouvelables

Construction. Catalogue de détails. L habitat sain, naturellement. Produits pour la construction saine issus de matériaux naturels renouvelables Catalogue de détails Produits pour la construction saine issus de matériaux naturels renouvelables Construction CONTENU Détails de raccords Maison très basse consommation Systèmes bois massif Support maçonné

Plus en détail

Peintre décorateur. Formation qualifiante de

Peintre décorateur. Formation qualifiante de Formation qualifiante de Peintre décorateur Titre de peintre décorateur en bâtiment (niveau IV) inscrit au RNCP Parcours complet avec réalisations pratiques sur murs Depuis la conception du décor jusqu

Plus en détail

Création d'une véranda. Monsieur et Madame LECAMUS 7 Place Foirals 82190 MIRAMONT DE QUERCY. Cahier des Clauses Techniques Particulières

Création d'une véranda. Monsieur et Madame LECAMUS 7 Place Foirals 82190 MIRAMONT DE QUERCY. Cahier des Clauses Techniques Particulières Monsieur et Madame LECAMUS 7 Place Foirals 82190 MIRAMONT DE QUERCY Cahier des Clauses Techniques Particulières TOUS CORPS D'ETAT ENVELOPPE SOMMAIRE DESCRIPTIF : ELEVATIONS... 4 Coffre : volet roulant...

Plus en détail

LE LAVOIR DE LA MONTAGNE - RAPPORT DE PRESENTATION - DOSSIER PHOTOGRAPHIQUE

LE LAVOIR DE LA MONTAGNE - RAPPORT DE PRESENTATION - DOSSIER PHOTOGRAPHIQUE LE LAVOIR DE LA MONTAGNE - RAPPORT DE PRESENTATION - DOSSIER PHOTOGRAPHIQUE 1 La mairie de Ressons-le-Long souhaite restaurer le lavoir de la Montagne. L opération fait l objet d une souscription «Fondation

Plus en détail

Harmonie et intégration

Harmonie et intégration Harmonie et intégration Bâti contemporain : la forme et la tonalité de ce bâtiment s intègrent parfaitement dans le paysage D un point de vue administratif et réglementaire, nous rappelons quelques points

Plus en détail

Michel SALMON Architecte D.P.L.G. 17, rue Charles Lecocq 75015 PARIS Tél : 01 48 28 80 90 Mob : 06 08 76 85 41 e : architectesalmon@gmail.

Michel SALMON Architecte D.P.L.G. 17, rue Charles Lecocq 75015 PARIS Tél : 01 48 28 80 90 Mob : 06 08 76 85 41 e : architectesalmon@gmail. M. S Paris, le 28 avril 2014. Objet : Michel SALMON Architecte D.P.L.G. 17, rue Charles Lecocq 75015 PARIS Tél : 01 48 28 80 90 Mob : 06 08 76 85 41 e : architectesalmon@gmail.com Cabinet CB2I A l attention

Plus en détail

Préparer un ravalement de façade MODE D'EMPLOI

Préparer un ravalement de façade MODE D'EMPLOI Préparer un ravalement de façade MODE D'EMPLOI zinguerie menuiserie pierre de taille ferronnerie élément de décor soubassement Angers est reconnue bien au-delà de ses frontières pour la qualité de son

Plus en détail

Construction d'un groupe de deux T3

Construction d'un groupe de deux T3 Construction d'un groupe de deux T3 DEVIS QUANTITATIF / ESTIMATIF MAÎTRE D'OUVRAGE Mr Modèle Fac-Similé Rue de la Paix 20137 Porto Vecchio MAÎTRE D'OEUVRE Lotissement Cavu-Vèrdiola Route de Cavu 20144

Plus en détail

Bureau d'études de sols et structures Spécialiste dans le génie parasismique

Bureau d'études de sols et structures Spécialiste dans le génie parasismique DEMANDE DE DEVIS Demande à transmettre à contact@be-gph.fr N : Reçu : Demandeur : Coordonnées du PROJET : Vous êtes : Particulier Professionnel (3) Nom Prénom* adresse du (1) Raison sociale : projet* Nom

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Outils de diagnostic pour la rénovation

Formation Bâtiment Durable : Outils de diagnostic pour la rénovation Formation Bâtiment Durable : Outils de diagnostic pour la rénovation Bruxelles Environnement ISOLATION DE L ENVELOPPE Gauthier KEUTGEN ICEDD asbl Objectif(s) de la présentation Attirer l attention sur

Plus en détail

Cahier de recommandations architecturales. Restauration des maisons de village dans les centres anciens

Cahier de recommandations architecturales. Restauration des maisons de village dans les centres anciens Cahier de recommandations architecturales Restauration des maisons de village dans les centres anciens g Aujourd hui plus que par le passé, les maisons de village dans les centres anciens ont besoin de

Plus en détail

Rapport de Diagnostic Technique de l état physique. «La Maison du contrôleur»

Rapport de Diagnostic Technique de l état physique. «La Maison du contrôleur» Référence dossier : Z0907035-OG Rapport de Diagnostic Technique de l état physique «La Maison du contrôleur» Maître d ouvrage Voies Navigables de France Direction Interrégionale de VNF Sud Ouest 2 Port

Plus en détail

RÉALISER UN ENDUIT A LA CHAUX SUR UN MUR ANCIEN

RÉALISER UN ENDUIT A LA CHAUX SUR UN MUR ANCIEN RÉALISER UN ENDUIT A LA CHAUX SUR UN MUR ANCIEN L'enduit doit s'accrocher / protéger / décorer. S'accrocher par le gobetis ou par les joints? Restaurer le support Quelques définitions Le corps d'enduit

Plus en détail

RENOUVELLEMENT DES FACADES «VILLA ALLEGRO + CONSTRUCTION D UN ASCENSEUR

RENOUVELLEMENT DES FACADES «VILLA ALLEGRO + CONSTRUCTION D UN ASCENSEUR COMMUNE DE SPA RENOUVELLEMENT DES FACADES «VILLA ALLEGRO + CONSTRUCTION D UN ASCENSEUR situé rue Docteur Pierre Gaspar n 19 4900 SPA cad. Section E n 412y2, 412m2 412x2, 412i3, 412k3 pour compte de l ASBL

Plus en détail

b- Cahier de recommandations architecturales

b- Cahier de recommandations architecturales 6 b- Cahier de recommandations architecturales Modification n 2 du P.L.U. approuvée par délibération du Conseil Municipal en date du 26 septembre 2013 Modification n 1 du P.L.U. approuvée par délibération

Plus en détail

Rourétoise de rénovation SAVOIR-FAIRE - AUTHENTICITÉ - TRADITION - QUALITÉ

Rourétoise de rénovation SAVOIR-FAIRE - AUTHENTICITÉ - TRADITION - QUALITÉ Rourétoise de rénovation SAVOIR-FAIRE - AUTHENTICITÉ - TRADITION - QUALITÉ 35 ans de savoir-faire, d authenticité, de tradition pour donner vie à vos projets Artisan Maçon reconnu par 35 années d Expérience

Plus en détail

Extrait : DTU 26-1 Travaux d enduits de mortiers Avril 2008

Extrait : DTU 26-1 Travaux d enduits de mortiers Avril 2008 3 Liants 3.1 Ciments Les ciments Portland (CEM I) et ciments Portland composés (CEM II) doivent être conformes à la norme NF EN 197-1. NOTE 1 La marque NF-Liants hydrauliques, ou son équivalent dans les

Plus en détail

Textes généraux. Ministère de l économie, des finances et de l industrie

Textes généraux. Ministère de l économie, des finances et de l industrie J.O n 12 du 15 janvier 1998 page 623 texte n Textes généraux Ministère de l économie, des finances et de l industrie Décret no 98-28 du 8 janvier 1998 relatif à la composition du cahier des clauses techniques

Plus en détail

CAHIER DES DEVANTURES COMMERCIALES. Pays Haut Languedoc et Vignobles

CAHIER DES DEVANTURES COMMERCIALES. Pays Haut Languedoc et Vignobles CAHIER DES DEVANTURES COMMERCIALES Pays Haut Languedoc et Vignobles SOMMAIRE 03 AVANT-PROPOS 04 LES ÉCHOPPES MÉDIÉVALES 06 LES DEVANTURES COMMERCIALES 08 LES ENSEIGNES ET STORES Réglementation Enclos Tissier-Sarrus

Plus en détail

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX Est prescrite la restauration de l immeuble n 40, rue Voltaire, cadastré section BM, parcelle 413, îlot 22, situé au sein du «secteur sauvegardé» de Carcassonne. Les travaux

Plus en détail

Organiser, plannifier

Organiser, plannifier Dossier HABITAT - Organiser, plannifier Organiser, plannifier 010-011 Les métiers et l organisation Situation de départ : Les travaux de la maison vont commencer, qui doit intervenir en premier, comment

Plus en détail

CHARTE ARCHITECTURALE TYPOLOGIE, PROPORTIONS ET RYTHMES

CHARTE ARCHITECTURALE TYPOLOGIE, PROPORTIONS ET RYTHMES TYPOLOGIE,PROPORTION ET RYTHMES ELEMENTS REMARQUABLES DU BATI 1 Pignon Mur extérieur dont les contours épousent la forme des pentes d un comble. Dans les immeubles, même à toit plat, on a pris l habitude

Plus en détail

Les différentes étapes de la construction d une maison

Les différentes étapes de la construction d une maison HABITAT & OUVRAGES Cliquer pour faire défiler Collège de la Saussaye Les différentes étapes de la construction d une maison Présentation en 19 diapositives et 38 étapes C est le travail du géométre Le

Plus en détail

Les enduits. Unité de Formation Professionnelle

Les enduits. Unité de Formation Professionnelle Les enduits Unité de Formation Professionnelle Les différents enduits Les finitions en isolations extérieure Migration de vapeur d eau Gestions des désordres Une protection contre les intempéries 1 Certains

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION POUR LA RENOVATION DU PATRIMOINE BATI ANCIEN

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION POUR LA RENOVATION DU PATRIMOINE BATI ANCIEN DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION POUR LA RENOVATION DU PATRIMOINE BATI ANCIEN A retourner à : Monsieur le Maire de Dannemarie 1 Place de l Hôtel-de-Ville 68210 DANNEMARIE 03 89 25 00 13 mairie@dannemarie.fr

Plus en détail

DISPOSITIONS APPLICABLES AUX SECTEURS URBANISES. ZONE Up. Sous-secteur Upi : inondable. Cette zone recouvre le centre ancien du bourg

DISPOSITIONS APPLICABLES AUX SECTEURS URBANISES. ZONE Up. Sous-secteur Upi : inondable. Cette zone recouvre le centre ancien du bourg DISPOSITIONS APPLICABLES AUX SECTEURS URBANISES ZONE Up Sous-secteur Upi : inondable Cette zone recouvre le centre ancien du bourg Elle est intégralement comprise dans le périmètre de la ZPPAUP ; les projets

Plus en détail

Présentation du béton cellulaire... 14 Historique... 14 Présentation... 14 Composition... 15 Fabrication... 15 Principales utilisations...

Présentation du béton cellulaire... 14 Historique... 14 Présentation... 14 Composition... 15 Fabrication... 15 Principales utilisations... CONSTRUIRE EN BÉTON CELLULAIRE 1. Le béton cellulaire et son environnement Présentation du béton cellulaire.............................................................. 14 Historique......................................................................................

Plus en détail

L HABITAT. Technologie 5ème

L HABITAT. Technologie 5ème L HABITAT LES FONCTIONS CLORE: air, eau RESISTER: poids propre, charges d exploitation, charges climatiques (neige, vent) ISOLER: thermique, acoustique CHAUFFER l hiver RAFFRAICHIR l été PROCURER: hygiène,

Plus en détail

Couvertures métalliques

Couvertures métalliques FICHE TECHNIQUE Couvertures métalliques 2 4 5 CONNAÎTRE > Les métaux utilisés > Compatibilité des matériaux > Mise en œuvre > Supports > Ventilation REGARDER > L état de la couverture > L état des supports

Plus en détail

Cadastre n 235, 1 place Saint-Melaine

Cadastre n 235, 1 place Saint-Melaine Cadastre n 235, 1 place Saint-Melaine ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- FAÇADES DU CENTRE ANCIEN

Plus en détail

P r é s e r v a t i o n e t v a l o r i s a t i o n d u b â t i a n c i e n

P r é s e r v a t i o n e t v a l o r i s a t i o n d u b â t i a n c i e n P r é s e r v a t i o n e t v a l o r i s a t i o n d u b â t i a n c i e n Conseils sur le bâti ancien, en complément du cahier de recommandations architecturales Objectifs Le cahier de recommandations

Plus en détail

Rénovation d'une ancienne ferme et création de 10 logements

Rénovation d'une ancienne ferme et création de 10 logements FONDS DU LOGEMENT des Familles Nombreuses de Wallonie SCRL Avril 2011 BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES Aide Locative de Namur Rue Saint-Nicolas, 67 5000 Namur Téléphone 081 42 03 67 Télécopie 081 42 03 59

Plus en détail