Le diagnostic du bâtiment

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le diagnostic du bâtiment"

Transcription

1 Le diagnostic du bâtiment Avec équilibre moyens/résultat Avec professionnels experts Avec la méthode adéquate Prediagnostic Études pluridisciplinaires Diagnostic Le présent programme est financé par l Union européenne Col legi d Aparelladors i Arquitectes Tècnics de Barcelona Méthodologie de diagnostic Prediagnostic Premier approche du bâtiment Visite générale Décider ce qu il faut faire en urgence Définir les aspects du travail pour les études pluridisciplinaires Le présent programme est financé par l Union européenne Col legi d Aparelladors i Arquitectes Tècnics de Barcelona

2 Méthodologie de diagnostic Études pluridisciplinaires Récolte de toute l information nécessaire Étude documentaire, historique et archéologique Étude socio-économique et d habitabilité Relevé graphique Inspection précise du bâtiment Analyse constructive et structurelle Essais in situ et en laboratoire Évaluation de la durabilité Le présent programme est financé par l Union européenne Col legi d Aparelladors i Arquitectes Tècnics de Barcelona Méthodologie de diagnostic Diagnostic Déterminer l état de conservation et les besoins d intervention Analyse de l information récoltée Conclusions Recommandations Le présent programme est financé par l Union européenne Col legi d Aparelladors i Arquitectes Tècnics de Barcelona

3 La visite au bâtiment (du général au détail) -Extérieur du bâtiment Idée globale et dimensions Bactériostatiques constructives Époque de construction Connaissance de la façade Symptômes et lésions -Couverture Structure basique du bâtiment Système d évacuation d eaux -Tout le bâtiment Étude détail Structure verticale Structure horizontale Cloisonnements Éléments décoratifs Finitions Menuiseries Installations, équipements Autres -Communication verticale Escalier et sa structure Observation des cours Le présent programme est financé par l Union européenne Col legi d Aparelladors i Arquitectes Tècnics de Barcelona Information clé du bâtiment Descentes de charges et comportement structurel. Type structurel, modifications, matériels, état de conservation et altérations affectant le système. Couvertures et évacuation des eaux Type de couverture et état Parcours de l eau en conduites, pluie et égouts dans le bâtiment Cloisons et/ou façades Caractéristiques constructives et état de conservation Distribution, finitions et éléments décoratifs Espaces intérieurs, matériels de finition, décorations et état Installations Différentes installations, caractéristiques, état et possibles obsolescences. Confort Conditions hygrothermiques et acoustiques Le présent programme est financé par l Union européenne Col legi d Aparelladors i Arquitectes Tècnics de Barcelona

4 Récolte d information Observation visuelle (l œil rompu à l exercice de l inspection) Réalisation des sondages (par nous-mêmes ou par un maçon) Essais in situ (instruments et outils d aide) Prélèvement d échantillons (essais au laboratoire) Le présent programme est financé par l Union européenne Col legi d Aparelladors i Arquitectes Tècnics de Barcelona Outils d inspection -Représentation de l information Planchette à dessin, papier, crayon, gomme... Fiches d inspection Plans ou croquis pour insérer l information Appareil photographique. -Prise données géométriques Mètre à enrouleur de 5 m. Décamètre de 25 a 50 m. Mètre laser Mètre télescopique Niveau optique ou laser. Niveau manuel. Niveau d eau. Bille d acier Pie à coulisse Compte-fils. Fil au plomb. Boussole. -Pour faciliter l observation Baladeuse Lampe torche Loupe. Gémelles Échelle légère. Élévateur et/ou techniques d escalade -Prise d échantillons Marteau,.. Sachets en plastique pour récolte d échantillons. Étiquettes adhésives pour signaler les échantillons - Détection et évaluation des lésions Couteau. Pointe en acier. Détecteur métaux. Détecteur humidité. Réactifs pour détection des types de sels. Le présent programme est financé par l Union européenne Col legi d Aparelladors i Arquitectes Tècnics de Barcelona

5

6 Les essais non destructifs Les multiples applications des essais non destructifs Techniques analytiques Étude physique Étude constructive Étude du confort Centralisation des données Le présent programme est financé par l Union européenne Col legi d Aparelladors i Arquitectes Tècnics de Barcelona

7

8

9

10 Exercice pratique : Fiche Façade Séminaire REHABIMED FICHE FAÇADE INFORMATIONS SUR LE BATIMENT Propriétaire Administrateur Adresse Code Postal Quartier / Ville / Pays Nombre d étages Nb d appartements Nb de commerces Date de construction Architecte TEST D EVALUATION 1. MASONNERIE NATURE ETAT 1.1 Murs : Structure porteuse Pierre de taille Moellons de pierre équarris ou bruts Briques de terre cuite (Terracotta) Adobe (briques de terre crue) Terre banchée Ossature bois Béton, Agglomérés de ciment Salissures, tâches : nettoyage nécessaire Désorganisation partielle Fissures structurelles, distorsions Observation impossible : sondages nécessaires 1.2 Murs : Revêtements Mur nu Salissures, tâches : nettoyage nécessaire Jointoiement Désordres partiels % Enduit lissé (à la truelle ou à la taloche) Désordres généraux (sur l ensemble) Enduit jeté (grenu) Observation impossible : sondages nécessaires Badigeon, peinture 1.3 Murs : Enduits Ciment Chaux Plâtre Plastiques, jetés, autres Etat satisfaisant Avec fissures Décollé Pulverulent, faïencé, craquelé Usé 1.4 Murs : Peintures, badigeons Synthétique (acrylique, vinylique, ) Huile (glycérophtalique ) Chaux à sec, à fresque Silicate Etat satisfaisant A restaurer (décor) Usage inadapté, inadéquat Repeindre est nécessaire Rempli par : Date : 1

11 Exercice pratique : Fiche Façade Séminaire REHABIMED 1. MACONNERIE (Suite) NATURE ETAT 1.5 Moulurations : les travaux Bandeau, listel, filet, acrotère Encadrements Chaînes d angle Faux parements (liaisons), Plinthes Garde-corps, balustres Balcons Moukarnas 1.6 Moulurations : Structure support Pierre de taille Moellons de pierre équarris ou bruts Briques de terre cuite ou agglomérés Briques de terre crue, Terre banchée Ossature bois Béton armé Mortier Cassures, épaufrures Fissures structurelles, distorsions (tas. dif.) Observation impossible : sondages nécessaires 1.7 Moulurations : Revêtements Mur nu Etat satisfaisant Jointoiement Salissures, tâches : nettoyage nécessaire Enduit lissé (à la truelle ou à la taloche) Désordres partiels % Enduit jeté (grenu) Observation impossible : sondages nécessaires Badigeon, peinture Ciment Chaux Plâtre 1.8 Moulurations : Peintures, badigeons Synthétique (acrylique, vinylique, ) Huile Chaux Silicate Etat satisfaisant Usage inadapté, inadéquat Repeindre est nécessaire Rempli par : Date : 2

12 Exercice pratique : Fiche Façade Séminaire REHABIMED 2. OSSATURE, COUVERTURE NATURE ETAT 2.1 Passée de toiture Corniche en pierre de taille Corniche en mortier de chaux Corniche en plâtre (avec ou sans lattis en bois) Génoise (corniche en tuiles rondes) Caisson en bois (coffre) Chevrons et lattes Etat satisfaisant Maçonnerie, pierres : réparations partielles nécessaires Bois : remplacement de pièces nécessaire Désordres importants : restauration complète nécessaire Observation difficile ou impossible : sondages nécessaires 2.2 Rives de pignon sans passée de toiture Tuiles rondes Eléments préfabriqués Autre Etat satisfaisant Réparation partielle nécessaire Inadapté, inadéquat : révision nécessaire 2.1 Passée de toiture : Peinture Synthétique (acrylique, vinylique, ) Huile Chaux Silicate Etat satisfaisant Repeindre est nécessaire 3. FERRONNERIE Scellements, Ancrages métalliques Garde-corps Barres Enseignes Satisfaisant Repeindre Réparer Ancrages à réviser Remplacer 4. MENUISERIE Fenêtres Volets Moucharabieh Bois Aluminium PVC Fer Satisfaisant Repeindre Réparer Remplacer NB : L état des menuiseries extérieures (fonctionnement, étanchéité, isolation) est purement indicatif. Une étude spécifique avec accès à l intérieur est nécessaire pour un diagnostic plus précis. Rempli par : Date : 3

13 Exercice pratique : Fiche Façade Séminaire REHABIMED 5. ZINGUERIE, PLOMBERIE NATURE ETAT Gouttière Tuyaux Dauphin Casquette Zinc PVC Cuivre Fonte Satisfaisant Nettoyer Inadéquat Réparer Remplacer 6. RESEAUX ET INSTALLATIONS EXTERIEURES Electricité, Téléphone, Câble Antenne, Antennes paraboliques Climatiseur, Air conditionné Système d évacuation des eaux usées Satisfaisant Inadéquat Remplacer Rempli par : Date : 4

14 Exercice pratique : Fiche Façade Séminaire REHABIMED FICHE FAÇADE FICHE DE PRESCRIPTION MACONNERIE 1. Changements importants (structure, ouverture, etc ) Approximer la quantité, en % ou en surface 2. Murs - Nettoyage des fonds : élimination des tâches, salissures, peintures, badigeons - Réparations légères et ponctuelles : rayures, fissures, trous, reprise des arêtes - Restauration partielle, à l identique : Revêtement Jointoiement - Préparation de la surface - Jointoiement - Restauration complète avec un enduit de chaux à plusieurs couches (2 or 3), lissé - Patine à base de chaux sur les reprises partielles (réparations) - Badigeon de chaux ou eau forte, en deux couches - Traitement à l humidité 3. Moulurations - Réparations légères et ponctuelles : rayures, fissures, trous, reprise des arêtes - Réparations partielles des pierres tailles ou fausses pierres au mortier de re-surfaçage - Remplacement de pierres de tailles : démontage, approvisionnement, taille, montage - Réparations des épaufrures et éclats du béton, incluant le traitement des aciers - Restauration étanche à l eau pour les surfaces horizontales : balcons, terrasses, galeries COUVERTURE, PASSEE DE TOITURE, CORNICHE - Traitement et protection des éléments en bois (injection, pulvérisation) - Restauration totale ou partielle de : Chevrons Lattes Caisson en bois (coffre) - Réajustement des tuiles - Réparation de la corniche en plâtre - Réparation de la corniche moulurée au mortier de chaux - Réparation de la génoise (corniche en tuiles rondes) - Vérification des arêtes aux pignons Recommandations spécifiques : STRUCTURE ET REVËTEMENT EN BOIS - Traitement et protection des éléments en bois (injection, pulvérisation) - Démontage et restauration des revêtements en bois - Réparation partielle de certains éléments (bardeaux, planches, éléments de décors) Rempli par : Date : 5

15 Exercice pratique : Fiche Façade Séminaire REHABIMED FERRONNERIE - Restauration des scellements, accroches - Repositionnement de certains éléments : A l identique En utilisant un modèle, un schéma MENUISERIE (indiquer les quantités dans l emplacement correspondant) Quantité (Nb) Réparer Restaurer à l identique Restaurer selon un modèle Etanchéifier les joints Porte d entrée Porte de garage Devanture de magasin Fenêtres Volets intérieurs Volets extérieurs Moucharabieh ZINGUERIE, PLOMBERIE - Nettoyage des gouttières, des descentes et des connexions ; Vérification des scellements - Soudage ; Remplacement des éléments - Remplacement ou mise en place de : Gouttière en zinc Descente (tuyau) en zinc Dauphin en fonte Casquette en zinc PEINTURE - Peinture des murs (nettoyage voir maçonnerie) - Passées de toiture : nettoyage, peinture - Menuiserie : décapage, nettoyage, peinture - Ferronnerie : Brossage, traitement anti-rouille, peinture Acrylique/Vinylique Glycéro Alkyde COMMENTAIRES, REMARQUES Rempli par : Date : 6

16 Exercice pratique : Fiche d analyse des devantures de magasins Séminaire REHABIMED INFORMATIONS SUR LE BATIMENT FICHE D ANALYSE DES DEVANTURES DE MAGASINS Propriétaire Adresse Parcelle N Quartier / Ville / Pays DESCRIPTION FENËTRES DES MAGASINS Type de porte Type Coupe/Section Illustrations Façade/élévation Type en portique Type en applique Position En retrait Au nu du mur, en feuillure Devant, en volume Structure Maçonnerie de pierre Briques ou maçonnerie de terre Structure en bois Structure en métal Béton, armé ou non Autre Illustration Peinture, décors, lettrage Type de lettre (Lettrage) : Couleur des lettres : Couleur du fonds : Eléments décoratifs associés : Illustration Rempli par : Date : 1

17 Exercice pratique : Fiche d analyse des devantures de magasins Séminaire REHABIMED Enseignes et éclairage Peint sur le mur Sur le panneau Sur le volume (coffre) ou la boîte Sur l imposte ou la fenêtre Drapeau, blason (haut ou bas) Eclairage : type et position Autre Illustration Menuiserie de la fenêtre du magasin Menuiserie en bois Menuiserie de métal Autre Illustration Système de fermeture, de sécurité (volets ou volets roulants) A l intérieur Dans l épaisseur du mur A l extérieur Illustration Marquise, auvent, stores Store (détailler la position) Auvent, Marquise en verre Autre Illustration (Coupe) COMMENTAIRES, REMARQUES, PROPOSITIONS Commenter ici le positionnement des câbles, fils électriques, tuyaux d évacuation Rempli par : Date : 2

18 Exercice pratique : Fiches somaires de inspection Séminaire REHABIMED FICHES SOMAIRES DE INSPECTION INTRODUCTION : Ces fiches ont pour objectif de réaliser une estimation et une appréciation rapide sur l'état d'entretien des espaces communs puis des éléments de façade d'un édifice. Il s'agit d'identifier les principaux éléments constructifs, de les décrire puis de vérifier qu'ils remplissent correctement leur fonction. La fiche doit d'une part permettre de codifier l'état apparent et les lésions visibles et d'autre part y associer des prévisions d'interventions dans un futur proche, avec une estimation du degré d'urgence. UN OUTIL D'ANALYSE : Les données sont recueillies lors d'une inspection visuelle générale de l'édifice. Les fiches jouent le rôle d'un guide de référence, d'un canevas de travail. Elles doivent conduire à l'édification des fiches individuelles par édifice et donner une indication rapide sur les besoins et les urgences d'un bâtiment en termes d'entretien et de restauration. Elles ne dispensent pas d'études plus approfondies sur certains problèmes particuliers, mais cherchent à en identifier le besoin éventuel. Le check-list suivant est proposé à titre indicatif (ex: Fiche Edifice) : 1 - La Structure Verticale : Evaluer les fondations, les aplombs, les fissures, ou les autres lésions, autant des poteaux / piliers que des murs et parements porteurs. Identifier les types de matériaux et leurs pathologies apparentes. Contrôler les escaliers. Horizontale : Evaluer la flexion des poutres et des planchers, la solidité des arcs et des voûtes, la présence de fissures, de pourrissement, d'insectes, d'effritement dans le bois, la brique ou la céramique. 2 - La Couverture Vérifier si elle remplit convenablement ses fonctions d'imperméabilisation et de protection, sans égouttement, infiltration ou pont thermique. Vérifier également la surface extérieure, les décollements ou porosités éventuelles, ainsi que le mal fonctionnement éventuel du système d'évacuation des eaux (gouttières et conduits engorgés, encrôttés, rouillés ) 3 - La Façade (Voir aussi la Fiche Façade) Evaluer les différents éléments de la façade, tout d'abord pour l'ensemble sur un plan structurel et sécuritaire: il s'agit alors de déterminer les risques de décollement, puis de chutes sur la voie publique. Ensuite, détailler l'état et évaluer la condition des éléments séparés : structure, balcons et volumes, corniches et passées de toiture, garde corps et appuis de fenêtres (vérifier les fixations et le degré de détérioration), revêtements et décors (mauvaise fixation, décollement, porosité, usure, moisissure, pollution ), menuiseries (fixation et état, insectes..). Sur les faces intérieures et parements mitoyens :Fissures et infiltration d'eau, condensation intérieure. 4 - Intérieurs Evaluer le degré de détérioration et les conditions de confort : Acoustique (niveau acceptable d'isolation des bruits extérieurs), Thermique (ponts thermiques), et sur le plan de l'humidité (infiltrations, condensation et remontées capillaires). 5 - Installations Vérifier l'état des éléments de protection des différentes installations : eau, gaz, électricité, évacuation des eaux usées, ascenseur

19 Exercice pratique : Fiches somaires de inspection Séminaire REHABIMED FICHE EDIFICE INFORMATIONS SUR L'EDIFICE Propriétaire Gestionnaire Adresse Code Postal Quartier / Ville / Pays Nbre d'etages Nbre d'appartements Nbre de boutique/magasin Date de construction Architecte TEST D'EVALUATION Eléments Description Etat Urgence Action recommandée STRUCTURE Verticale Horizontale Escaliers COUVERTURE Cheminées, Décors Revêtement, Rives FAÇADE Principale Arrière Patio Parements médians INTERIEURS Revêtements Mobilier associé INSTALLATIONS Eau Evacuations Electricité Gaz Ascenseur HUMIDITE OBSERVATIONS CONCLUSIONS ET RECOMMENDATIONS ETAT URGENCE SIGNATURE DE L'INSPECTEUR 1 - Bon état A - Intervention immédiate 2 - Manque d'entretien B - Intervention entre 2 et 5 ans 3 - Mauvais état C - Intervention au-delà de 5 ans Fait à, le 20 L'information portée sur ce document reste valide pour une durée de 6 mois à partir de la date de signature Nom

20 Exercice pratique : Fiches somaires de inspection Séminaire REHABIMED FICHE FACADE INFORMATIONS SUR L'EDIFICE Propriétaire Gestionnaire Adresse Code Postal Quartier / Ville / Pays Nbre d'etages Nbre d'appartements Nbre de boutique/magasin Date de construction Architecte ÉVALUATION DES ASPECTS RELATIFS À LA SOLIDITÉ ET LA SECURITÉ Eléments Description Problème détecté Etat Action recommandée Urgence STRUCTURE REVETEMENTS BALCONS, VOLUMES CORNICHES, PASSEE DE TOIT APPUIS, GARDE- CORPS MENUISERIE ÉVALUATION DES ASPECTS RELATIFS AU CONFORT Acoustique Thermique Humidité Concept Problème détecté Etat Action recommandée Urgence OBSERVATIONS CONCLUSIONS ET RECOMMENDATIONS ETAT URGENCE SIGNATURE DE L'INSPECTEUR 1 - Bon état A - Intervention immédiate 2 - Mauvais état ponctuel B - Intervention entre 2 et 5 ans 3 - Mauvais état généralisé C - Intervention au-delà de 5 ans Fait à, le 20 L'information portée sur ce document reste valide pour une durée de 6 mois à partir de la date de signature Nom

21 Exercice pratique : Fiches somaires de inspection Séminaire REHABIMED VARIANTE : ÉTAT ÉDIFICE INFORMATIONS SUR L'EDIFICE Propriétaire Gestionnaire Adresse Code Postal Quartier / Ville / Pays Nbre d'etages Nbre d'appartements Nbre de boutique/magasin Date de construction Architecte Point du rapport En ordre Voir remarques A examiner A assainir Point du rapport En ordre Voir remarques A examiner A assainir 1 Enveloppe du bâtiment 4 Installations techniques.1 Couverture.1 Installation électrique.2 Avant-toits.2 Production de chaleur.3 Corniche, passée de toiture.3 Distribution de chaleur.4 Lucarne, Chien-assis.4 Ventilation, climatisation.5 Couverts; Appentis.5 Cheminées.6 Balcons, volumes de façade.6 Conduites sanitaires.7 Ferronnerie (garde-corps ).7 Installation Gaz.8 Menuiserie (Portes, volets et fenêtres).8 Installation détection et alarme.9 Revêtement de façade.9.10 Décoration de façade (moulures ) Eléments porteurs 5 Installations d'exploitation.1 Planchers.1 Ascenseurs.2 Voûtes, Voûtains, Arcs.2 Monte-charges.3 Piliers.3.4 Charpentes Aménagements intérieurs 6 Aménagements extérieurs.1 Revêtements de sols.1 Route.2 Peintures, tapisseries.2 Plantations.3 Revêtements de plafonds.3 Murs de soutènement.4 Carrelages.4 Clôtures.5 Escaliers.5 Canalisations et regards.6 Portes intérieures.6.7 Verrières, Verres.7.8 Menuiseries.8.9 Ferronneries, Fontes.9.10 Enduits, sgraffites, céramiques Indiquer les remarques relatives à des points particuliers sur des feuilles séparées (Nbre = ) Lieu / Date : Signature :

Généralités : Ravalement / Niveaux d'intervention ARCHITECTURE & TYPOLOGIE MURS BAIES BASE. MATERIAUX Familles de PRODUITS ENDUITS PEINTURES DÉCORS

Généralités : Ravalement / Niveaux d'intervention ARCHITECTURE & TYPOLOGIE MURS BAIES BASE. MATERIAUX Familles de PRODUITS ENDUITS PEINTURES DÉCORS Généralités : Ravalement / Niveaux d'intervention Dénarurations ARCHITECTURE & TYPOLOGIE TOITURES MURS BAIES BASE BATI ANCIEN A T C TECHNIQUES & matériaux MATERIAUX Familles de PRODUITS DIAGNOSTICS et

Plus en détail

Côté 7ème. Côté 7ème

Côté 7ème. Côté 7ème Côté 7ème Marseille 7ème - 9/11/13 rue Joël Recher Notice descriptive - Bureaux 1 / 5 28/08/2013 Sommaire : 1. Le Bâtiment 1.1. Gros œuvre 1.2. Façades 1.3. Couverture 2. Les aménagements extérieurs 2.1.

Plus en détail

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN Avant d attaquer les travaux, les étapes suivantes doivent être réalisées: le terrain a été acheté. le notaire a édité tous les papiers administratifs nécessaires. les plans ont été dessinés et validés

Plus en détail

Maison n 2: Haret Essoura

Maison n 2: Haret Essoura Maison n 2: Haret Essoura Équipe: structure et équipement État des lieux Adresse: Hart soura, derb Derkaoua, n 5, Marrakech Ancienne Zaouia, avec coupole Conception de la maison Accessibilité difficile

Plus en détail

Ancien prieuré. Aménagement de la maison néogothique. Projet. Maître d ouvrage : Ville de la Charité-sur-Loire 58 / Nièvre 08/11/2013

Ancien prieuré. Aménagement de la maison néogothique. Projet. Maître d ouvrage : Ville de la Charité-sur-Loire 58 / Nièvre 08/11/2013 Maître d ouvrage : Ville de la Charité-sur-Loire 58 / Nièvre Ancien prieuré Aménagement de la maison néogothique Projet 08/11/2013 // Pièces écrites / Sommaire /02 Le projet / Description architecturale

Plus en détail

VOCABULAIRE D UNE FAÇADE LUCARNE CORNICHE CROUPE GARDE CORPS BANDEAU ALLÈGE ENCADREMENT DE BAIE SOUBASSEMENT CHASSIS DE TOIT ŒIL DE BŒUF LINTEAU

VOCABULAIRE D UNE FAÇADE LUCARNE CORNICHE CROUPE GARDE CORPS BANDEAU ALLÈGE ENCADREMENT DE BAIE SOUBASSEMENT CHASSIS DE TOIT ŒIL DE BŒUF LINTEAU 2 VOCABULAIRE D UNE FAÇADE LUCARNE CORNICHE CROUPE GARDE CORPS ENCADREMENT DE BAIE ALLÈGE SOUBASSEMENT BANDEAU MODÉNATURE ENSEMBLE DE DÉCORS ET MOULURES CHASSIS DE TOIT ŒIL DE BŒUF LINTEAU QUEUE DE VACHE

Plus en détail

Rapport de Diagnostic Technique de l état physique. «La Maison du contrôleur»

Rapport de Diagnostic Technique de l état physique. «La Maison du contrôleur» Référence dossier : Z0907035-OG Rapport de Diagnostic Technique de l état physique «La Maison du contrôleur» Maître d ouvrage Voies Navigables de France Direction Interrégionale de VNF Sud Ouest 2 Port

Plus en détail

Rapport de Diagnostic Technique de l état physique. «Le Moulin à Farine à Trèbes»

Rapport de Diagnostic Technique de l état physique. «Le Moulin à Farine à Trèbes» Référence dossier : B0903020 Rapport de Diagnostic Technique de l état physique «Le Moulin à Farine à Trèbes» Maître d ouvrage Voies Navigables de France Direction Interrégionale de VNF Sud Ouest Subdivision

Plus en détail

SCI LE NEWTON DESCRIPTIF SOMMAIRE

SCI LE NEWTON DESCRIPTIF SOMMAIRE 1 INFRASTRUCTURE 1-1 - IMPLANTATION Sur un terrain de 973m² environ situé Rue de Maine Commune de SANIT DENIS, construction d un Bâtiment : - Bâtiment: 65 appartements et 1 commerce en R + 6 desservi par

Plus en détail

LISTE DES DESORDRES CÔTÉS - B

LISTE DES DESORDRES CÔTÉS - B LISTE DES DESORDRES CÔTÉS - B Voies Navigables de France - Maison éclusière de Bernès N 46 (8072.M.0029) Equipements communs au site Gestion des Eaux Usées / Eaux de vannes Traitement des eaux usées ancien

Plus en détail

Mur extérieur «mur PAMAflex»

Mur extérieur «mur PAMAflex» A 1. Description Elément préfabriqué hautement isolé composé d une paroi portante en béton de 14 cm d épaisseur, d une couche d isolation de 27 cm de polyuréthane, épaisseur totale du mur de 41 cm. Un

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE DES TRAVAUX. 1. Caractéristiques techniques de l Immeuble

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE DES TRAVAUX. 1. Caractéristiques techniques de l Immeuble NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE DES TRAVAUX 1. Caractéristiques techniques de l Immeuble 1.1 Infrastructures 1.1.1 Fouilles Excavation selon rapport géotechnique 1.1.2 Fondations Semelles et massifs béton,

Plus en détail

INSPECTION D UN BÂTIMENT

INSPECTION D UN BÂTIMENT 1, Chemin Premier, Québec INSPECTION D UN BÂTIMENT NICOLAS DÉRY, TECHNOLOGUE SPÉCIALISTE EN BÂTIMENTS OBJET DE L INSPECTION Cette inspection visuelle en bâtiment a pour but de donner à M. Tremblay et Madame

Plus en détail

oau pied MUR Construction, diagnostic, interventions Jean Coignet architecte urbaniste Laurent Coignet urbaniste

oau pied MUR Construction, diagnostic, interventions Jean Coignet architecte urbaniste Laurent Coignet urbaniste oau pied du MUR La maison ancienne Construction, diagnostic, interventions Jean Coignet architecte urbaniste Laurent Coignet urbaniste Groupe Eyrolles, 2003-2006 Groupe Eyrolles, 2012, pour la nouvelle

Plus en détail

Table des matières générale 1)

Table des matières générale 1) Table des matières générale page 1 Table des matières générale 1) Chap. 5 0 CLAUSES COMMUNES 1) Chap. 1 Clauses générales pour opérations tous corps d état 1/1 Spécifications et prescriptions particulières

Plus en détail

Table des matières générale 1

Table des matières générale 1 Table des matières générale page 1 Table des matières générale 1 0 - Clauses communes Chap. 1 - Clauses générales pour opérations à lot unique 1/1 Définition de l opération Réglementations Lots 1/2 Spécifications

Plus en détail

L HABITAT. Technologie 5ème

L HABITAT. Technologie 5ème L HABITAT LES FONCTIONS CLORE: air, eau RESISTER: poids propre, charges d exploitation, charges climatiques (neige, vent) ISOLER: thermique, acoustique CHAUFFER l hiver RAFFRAICHIR l été PROCURER: hygiène,

Plus en détail

LA GOÉLETTE SPÉCIFICATIONS DES FINIS INCLUS EXTÉRIEUR Garage simple avec clef, porte standard en acier isolée, 11 X 20 6 Entrée de garage en asphalte et trottoir en béton Aménagement paysagé complet Fini

Plus en détail

2 nd Réunion publique. Vieux bourg de Lormont : comment le mettre en valeur? 9 février 2015 salle Castelldefels

2 nd Réunion publique. Vieux bourg de Lormont : comment le mettre en valeur? 9 février 2015 salle Castelldefels 2 nd Réunion publique Vieux bourg de Lormont : comment le mettre en valeur? 9 février 2015 salle Castelldefels Le cadre réglementaire La loi Grenelle II du 12 juillet 2010 impose la transformation des

Plus en détail

INCITATION A LA RESTAURATION DES FAÇADES CAHIER DES CHARGES

INCITATION A LA RESTAURATION DES FAÇADES CAHIER DES CHARGES INCITATION A LA RESTAURATION DES FAÇADES CAHIER DES CHARGES De façon non exhaustive, chaque dossier étant examiné de manière spécifique, les principaux critères de mise en œuvre sont ainsi définis : NETTOYAGE

Plus en détail

MAISON 3 21 & 22, DERB ZAMRANE, MELLAH

MAISON 3 21 & 22, DERB ZAMRANE, MELLAH MAISON 3 21 & 22, DERB ZAMRANE, MELLAH STRUCTURE, CONSTRUCTION ET EQUIPEMENT Mona Elaichi (Maroc), Sanaa Nakhli (Maroc), Berta Pes Solsona (Espagne) & Georges Vlachodimos (Grèce) Fondations, Murs et Poteaux

Plus en détail

RENOUVELLEMENT DES FACADES «VILLA ALLEGRO + CONSTRUCTION D UN ASCENSEUR

RENOUVELLEMENT DES FACADES «VILLA ALLEGRO + CONSTRUCTION D UN ASCENSEUR COMMUNE DE SPA RENOUVELLEMENT DES FACADES «VILLA ALLEGRO + CONSTRUCTION D UN ASCENSEUR situé rue Docteur Pierre Gaspar n 19 4900 SPA cad. Section E n 412y2, 412m2 412x2, 412i3, 412k3 pour compte de l ASBL

Plus en détail

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné :

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : l'assemblage de parpaings le moulage dans un coffrage donnant une forme circulaire

Plus en détail

Mieux connaître le secteur du bâtiment

Mieux connaître le secteur du bâtiment iche d animation Compétence B3 Mieux connaître le secteur du bâtiment Objectif Permettre aux élèves de découvrir la diversité des métiers du bâtiment et les caractéristiques de ce secteur. Matériel nécessaire

Plus en détail

Michel SALMON Architecte D.P.L.G. 17, rue Charles Lecocq 75015 PARIS Tél : 01 48 28 80 90 Mob : 06 08 76 85 41 e : architectesalmon@gmail.

Michel SALMON Architecte D.P.L.G. 17, rue Charles Lecocq 75015 PARIS Tél : 01 48 28 80 90 Mob : 06 08 76 85 41 e : architectesalmon@gmail. M. S Paris, le 28 avril 2014. Objet : Michel SALMON Architecte D.P.L.G. 17, rue Charles Lecocq 75015 PARIS Tél : 01 48 28 80 90 Mob : 06 08 76 85 41 e : architectesalmon@gmail.com Cabinet CB2I A l attention

Plus en détail

DIAGNOSTIC TECHNIQUE SRU

DIAGNOSTIC TECHNIQUE SRU DIAGNOSTIC TECHNIQUE SRU (selon la loi n 2000-1208 du 13 décembre 2000 dite Loi SRU) Selon la loi n 2000-1208 du 13 décembre 2000 relative à la Solidarité et au Renouvellement Urbain (SRU) dans son article

Plus en détail

Nombre de crédits ECTS : construction et connaissance des matériaux Nombre de périodes : 80 Code : N UF 115 DESCRIPTION

Nombre de crédits ECTS : construction et connaissance des matériaux Nombre de périodes : 80 Code : N UF 115 DESCRIPTION IDENTIFICATION Intitulé de l Unité de formation : TECHNOLOGIE, MÉTRÉS ET Niveau d études : A B C - D SCIENCES DE LA TERRE Intitulé du cours : Notions de technologie de la Nombre de crédits ECTS : construction

Plus en détail

Descriptif détaillé. Au 27 janvier 2011

Descriptif détaillé. Au 27 janvier 2011 LES TERRASSES DE L OCEAN Descriptif détaillé Au 27 janvier 2011 Immeuble Foch Rue Foch 2 ème étage Papeete Tél : 00(689) 42.92.92 - Fax : 00(689) 83.55.03 B.P. 43501-98713 Papeete Cedex 01 - Tahiti - Polynésie

Plus en détail

Immeuble "Mont Noble A & B" à Sion Descriptif général de la construction Terrain - Commune de Sion. 1 Bâtiment - Terrassement - Canalisations intérieures en PE et extérieures en PVC - Béton armé, dimensions

Plus en détail

Composition du mur de Façade Mise en œuvre. 1. Avant les années 40 :

Composition du mur de Façade Mise en œuvre. 1. Avant les années 40 : Composition du mur de Façade Mise en œuvre 1. Avant les années 40 : Les murs de façade étaient constitués d éléments maçonnés en contact direct les uns avec les autre et recevaient un enduit extérieur

Plus en détail

NORMES DE PRATIQUE D INSPECTION DE BÂTIMENT

NORMES DE PRATIQUE D INSPECTION DE BÂTIMENT NORMES DE PRATIQUE D INSPECTION DE BÂTIMENT L'inspecteur agit comme généraliste et il doit aviser le client de consulter un spécialiste en structure, fondation, électricité, plomberie, etc, et ce, si un

Plus en détail

QUALITÉ DE CONSTRUCTION

QUALITÉ DE CONSTRUCTION QUALITÉ DE CONSTRUCTION Fondation Par dalle de béton armé. Structure De béton armé avec piliers et planchers. Cloison De briques creuses de 11 cm d épaisseur. Cloison intérieure Avec structures de profiles

Plus en détail

LISTE D INSPECTION PRÉRÉCEPTION

LISTE D INSPECTION PRÉRÉCEPTION Avis au lecteur sur l accessibilité : Ce document est conforme au standard du gouvernement du Québec SGQRI 008-02 afin d être accessible à toute personne handicapée ou non. Toutes les notices entre accolades

Plus en détail

Formations courtes et modulaires

Formations courtes et modulaires Noria et Compagnie Centre de formation professionnelle à l'éco-construction n 7 rue de la Vilaine 44460 St Nicolas de Redon www.noria-cie.com Coordinateur : Samuel Dugelay 06 30 41 33 21 / makjo@makjo.com

Plus en détail

LES TROUBLES HABITUELS

LES TROUBLES HABITUELS LES TROUBLES HABITUELS Le diagnostic et les solutions d intervention Problèmes majeurs Troubles Opérations habituelles 1. Fondation - drainage -- affaissement, déformation -- joints -- fissures -- pourriture

Plus en détail

PNO/PNE/IMMEUBLE. Rapport de vérification

PNO/PNE/IMMEUBLE. Rapport de vérification PNO/PNE/IMMEUBLE Rapport de vérification Souscripteur N de suspens / N de contrat : Nom, prénom : Raison sociale : Adresse : Qualité : Propriétaire unique Syndic de coporopriété Code postal : Ville : Tel

Plus en détail

Ornementation extérieure

Ornementation extérieure FICHE TECHNIQUE Ornementation extérieure 2 5 CONNAÎTRE ET REGARDER > Ornements en toiture > Sculptures et décors en pierres > Ornements en stuc > Fresques et décors peints > Vitraux > Balcons > Ferronneries

Plus en détail

SPI FORELLO LOTISSEMENT TAMB ATR A - TANJOMBATO - FORELLO. Mai 2014 RESIDENCE TARATRA. Appartements résidentiels de Standing du T2 au T4

SPI FORELLO LOTISSEMENT TAMB ATR A - TANJOMBATO - FORELLO. Mai 2014 RESIDENCE TARATRA. Appartements résidentiels de Standing du T2 au T4 SPI FORELLO LOTISSEMENT TAMB ATR A - TANJOMBATO - FORELLO Mai 2014 RESIDENCE TARATRA Images et Photos non contractuelles et sous réserve de modification Tous droits réservés à la SPI Forello Appartements

Plus en détail

Ville de Cagnes-sur-Mer PATIO RENOIR - NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE. Avenue de l Hôtel de Ville / Avenue de Verdun Cagnes-sur-Mer DESCRIPTIF SOMMAIRE

Ville de Cagnes-sur-Mer PATIO RENOIR - NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE. Avenue de l Hôtel de Ville / Avenue de Verdun Cagnes-sur-Mer DESCRIPTIF SOMMAIRE page 1 sur 6 pages Avenue de l Hôtel de Ville / Avenue de Verdun Cagnes-sur-Mer DESCRIPTIF SOMMAIRE Bâtiment Basse Consommation énergétique, B B C 2005 GENERALITE page 2 sur 6 pages La construction sera

Plus en détail

Synthèse Groupe analytique de la typologie Formes de la typologie Inventaire des typologies du pays

Synthèse Groupe analytique de la typologie Formes de la typologie Inventaire des typologies du pays Typologie : Pays : Maison libanaise Syrie CONTENU DE LA FICHE Synthèse Groupe analytique de la typologie Formes de la typologie Inventaire des typologies du pays État actuel de vitalité et conservation

Plus en détail

longe l angle nord-ouest du site.

longe l angle nord-ouest du site. Villa Rotonda Goirle, Pays-Bas Architectes : Bedaux de Brouwer Architecten (Pieter Bedaux, Thomas Bedaux, Koen de Witte, Kees Paulussen, Rien Lagerwerf et Cees de Rooij) Maître d ouvrage : particulier

Plus en détail

OU EST L AMIANTE? Service risques professionnels DIRECCTE RHONE ALPES avril 2011

OU EST L AMIANTE? Service risques professionnels DIRECCTE RHONE ALPES avril 2011 OU EST L AMIANTE? Service risques professionnels DIRECCTE RHONE ALPES avril 2011 Localisation des composants dans la construction 1. Toiture et étanchéité 2. Parois verticales extérieures 3. Parois verticales

Plus en détail

Rapport action tuffeau. CAHIER n 14

Rapport action tuffeau. CAHIER n 14 Rapport action tuffeau Réhabilitation énergétique des bâtiments en tuffeau Etat de l art et retours d expérience CAHIER n 14 Maison de bourg Langeais Figure 1-1 : Façade Nord/Ouest Date de visite : 22

Plus en détail

Textes généraux. Ministère de l économie, des finances et de l industrie

Textes généraux. Ministère de l économie, des finances et de l industrie J.O n 12 du 15 janvier 1998 page 623 texte n Textes généraux Ministère de l économie, des finances et de l industrie Décret no 98-28 du 8 janvier 1998 relatif à la composition du cahier des clauses techniques

Plus en détail

CREATION D UN GROUPE SCOLAIRE

CREATION D UN GROUPE SCOLAIRE S.I.C.A. HABITAT RURAL DE LA SAVOIE 40, rue du Terraillet 73190 SAINT BALDOPH Tél. 04 79 33 06 94 Fax 04 79 85 69 92 E-mail : info@sica-hr.com Dossier 1918-2011 SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE ST OFFENGE CREATION

Plus en détail

Résidence Pietra Rossa

Résidence Pietra Rossa Résidence Pietra Rossa Sur les hauteurs de Bastia, belle petite copropriété de deux immeubles de 8 appartements chacun, vue superbe. Du T2 à la villa de toit. 269.000 279.000 215.000 230.000

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux. Date d édition : 1 septembre 2014

«RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux. Date d édition : 1 septembre 2014 «RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux Ce document présente : Date d édition : 1 septembre 2014 Les qualifications et certifications «RGE»

Plus en détail

Pour un bâtiment non détenu en copropriété et pour la partie privative d un bâtiment détenu en copropriété

Pour un bâtiment non détenu en copropriété et pour la partie privative d un bâtiment détenu en copropriété Inspections régionales Inc. http://www.inspectionsregionales.com/ courriel: info@inspectionsregionales.com Téléphone : 819-893-3460 (Gatineau) Téléphone : 514-312-8240 (Montréal) Télécopieur : 1-855-587-8858

Plus en détail

ABBAYE ROYALE DE CHAALIS RESTAURATION DES TOITURES DE L AILE OUEST DU CLOÎTRE ET ISOLATION DU COMBLE OISE, FONTAINE-CHAALIS. Maîtrise d oeuvre:

ABBAYE ROYALE DE CHAALIS RESTAURATION DES TOITURES DE L AILE OUEST DU CLOÎTRE ET ISOLATION DU COMBLE OISE, FONTAINE-CHAALIS. Maîtrise d oeuvre: OISE, FONTAINE-CHAALIS ABBAYE ROYALE DE CHAALIS RESTAURATION DES TOITURES DE L AILE OUEST DU CLOÎTRE ET ISOLATION DU COMBLE Maîtrise d oeuvre: V.BRUNELLE ACMH Economiste : P.DUPUIS Vérifi cateur M.H. Dossier

Plus en détail

ESTIMATION DÉTAILLÉE D'UNE MAISON NOVOCLIMAT DATE : 25 AOÛT 2005

ESTIMATION DÉTAILLÉE D'UNE MAISON NOVOCLIMAT DATE : 25 AOÛT 2005 ESTIMATION DÉTAILLÉE D'UNE DATE : 25 AOÛT 2005 MURS EXT. FABRIQUÉS EN CHANTIER 1 2 DIV. 1 (EXIGENCES GÉNÉRALES) 3 PERMIS DE CONSTRUCTION 350,00 $ 350,00 $ 350,00 $ 350,00 $ 350,00 $ 350,00 $ 4 IMPLANTATION,

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE Anglet, le 16 novembre 2011 NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE Résidence ELIZALDIA BERRIA Construction de 12 logements Chemin DEP 755 - ARCANGUES MAITRE D OUVRAGE : SARL APRIA 76 Rue d Espagne BP 80420 64604

Plus en détail

----------------------------------------------------- REGLEMENT. «Colorons le Pays» ------------------ PAYS HAUT LANGUEDOC & VIGNOBLES

----------------------------------------------------- REGLEMENT. «Colorons le Pays» ------------------ PAYS HAUT LANGUEDOC & VIGNOBLES PAYS HAUT LANGUEDOC & VIGNOBLES Campagne de ravalement ----------------------------------------------------- REGLEMENT «Colorons le Pays» ------------------ PAYS HAUT LANGUEDOC & VIGNOBLES Bien que relevant

Plus en détail

Réhabilitation éco-responsable d une maison de pêcheur

Réhabilitation éco-responsable d une maison de pêcheur Aménagement - Décoration Réhabilitation éco-responsable d une maison de pêcheur Réhabilitation en tenant compte de considérations écologiques et environnementales. Tant aux étapes de la construction (tri

Plus en détail

Façades. Cette fiche est à compléter avec l entreprise qui sera chargé de réaliser les travaux.

Façades. Cette fiche est à compléter avec l entreprise qui sera chargé de réaliser les travaux. Façades Enjeux : L isolation des murs est un moyen important de diminuer les consommations d énergie. Afin de garder l inertie des parois lourdes anciennes, il est plus pertinent d isoler les murs par

Plus en détail

DEVIS MAISONS SEMI-DÉTACHÉS

DEVIS MAISONS SEMI-DÉTACHÉS DEVIS MAISONS SEMI-DÉTACHÉS EXTÉRIEUR Fondation béton armé Murs de charpente 2 x 6 au 16 Revêtement extérieur tel que plan. Façade en maçonnerie à 50, aluminium pour le reste Toiture en aspenite OSB 15/32

Plus en détail

ANNEXE 2 AQUARELLE PROMOTION ST ETIENNE Résidence AQUARELIA mars 2010 SAINT ETIENNE

ANNEXE 2 AQUARELLE PROMOTION ST ETIENNE Résidence AQUARELIA mars 2010 SAINT ETIENNE Résidence Seniors AQUARELIA SAINT ETIENNE DESCRIPTIF TECHNIQUE SOMMAIRE DE LA RESIDENCE SENIORS NIVEAUX 1 à 8 1- CARACTERISTIQUES TECHNIQUES GENERALES DE L IMMEUBLE 1.1.- Infrastructure 1.1.1-Fondations

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE Notice Descriptive Sommaire NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE Appartements 5 pièces duplex Image non contractuelle BELIN PROMOTION 18/07/2014 1/7 GROS ŒUVRE LE BÂTIMENT Les fondations seront exécutées par des

Plus en détail

Vie d Entier Sàrl promotion immobilière Porrentruy

Vie d Entier Sàrl promotion immobilière Porrentruy Vie d Entier Sàrl promotion immobilière Porrentruy MAISON TÉMOIN Rue des Effondras 11 2950 Courgenay Visites: tous les samedis de 10h00 à 12h00 ou sur rendez-vous au 079 250 46 50 Vie d Entier Sàrl - Route

Plus en détail

Résidence «Terrasses Saint Elme»

Résidence «Terrasses Saint Elme» Descriptif technique sommaire Résidence «Terrasses Saint Elme» T2 T3 T4 ARCACHON DESCRIPTIF TECHNIQUE SOMMAIRE RESIDENCE «Terrasses Saint Elme» ARCACHON T2 - T3 -T4 DESCRIPTION GENERALE DU PROJET DE CONSTRUCTION

Plus en détail

Cours de Structures en béton

Cours de Structures en béton Cours de Structures en béton Chapitre 12 DETAILS DE CONSTRUCTION Section 12.3 Les murs 12.3.1 Le mur extérieur en béton armé 12.3.2 Le mur extérieur en maçonnerie traditionnelle 12.3.3 Le mur extérieur

Plus en détail

Rapport action tuffeau. CAHIER n 12

Rapport action tuffeau. CAHIER n 12 Rapport action tuffeau Réhabilitation énergétique des bâtiments en tuffeau Etat de l art et retours d expérience CAHIER n 12 Maison de maître Forges Figure 1-1 : Façade Ouest Forges Date de visite : 22

Plus en détail

PERMIS DE CONSTRUIRE ET DECLARATION PREALABLE. Guide pratique du particulier

PERMIS DE CONSTRUIRE ET DECLARATION PREALABLE. Guide pratique du particulier PERMIS DE CONSTRUIRE ET DECLARATION PREALABLE Guide pratique du particulier Envie de vous lancer dans un projet de construction neuve? Envie d aménager vos locaux ou de modifier votre façade? Vous êtes

Plus en détail

1. Typologies structurelles: matériaux et éléments

1. Typologies structurelles: matériaux et éléments SÉMINAIRE REHABIMED REHABILITATION ET ACTION SOCIALE Diagnostique et traitement des pathologies structurelles du bâtiments César Díaz Gómez Dr. Architecte Universitat Politècnica de Catalunya 1. Typologies

Plus en détail

Avis et communications

Avis et communications Avis et communications AVIS DIVERS MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Avis relatif à divers indices et index : frais divers, transport routier, végétaux et

Plus en détail

Présentation du béton cellulaire... 14 Historique... 14 Présentation... 14 Composition... 15 Fabrication... 15 Principales utilisations...

Présentation du béton cellulaire... 14 Historique... 14 Présentation... 14 Composition... 15 Fabrication... 15 Principales utilisations... CONSTRUIRE EN BÉTON CELLULAIRE 1. Le béton cellulaire et son environnement Présentation du béton cellulaire.............................................................. 14 Historique......................................................................................

Plus en détail

N LOT HT % TVA TVA TTC

N LOT HT % TVA TVA TTC N LOT HT % TVA TVA TTC 01 Administration - 19,6% - - 02 Gros-Oeuvre - 19,6% - - 03 Structure bois - 19,6% - - 04 Habillages et bardages - 19,6% - - 05 Terrasses bois - 19,6% - - 06 Couverture étanchéité

Plus en détail

OCCUPATION DU BATI CRITERE DE PROTECTION CARACTERISTIQUES. Typologie du bâti : Maison de villégiature Nombre d étages : R+1

OCCUPATION DU BATI CRITERE DE PROTECTION CARACTERISTIQUES. Typologie du bâti : Maison de villégiature Nombre d étages : R+1 Parcelle : AZ 275 9 rue Collet Typologie du bâti : Maison de villégiature Nombre d étages : R+1 Epoque supposée : Fin 19 ème -début 20 ème siècle Surface bâtie (approx.) : 78 m² Meulière jointoyée Maison

Plus en détail

RESTAURATION IMMOBILIERE 6, Place Gambetta 33000 BORDEAUX

RESTAURATION IMMOBILIERE 6, Place Gambetta 33000 BORDEAUX RESTAURATION IMMOBILIERE 6, Place Gambetta 33000 BORDEAUX Descriptif Sommaire des Travaux 13/02/2013 Descriptif des parties communes Lot n 1 Maçonnerie Assainissement : L immeuble sera raccordé au réseau

Plus en détail

OCCUPATION DU BATI CRITERE DE PROTECTION CARACTERISTIQUES. Typologie du bâti : Maison de villégiature Nombre d étages : R + 2+ combles

OCCUPATION DU BATI CRITERE DE PROTECTION CARACTERISTIQUES. Typologie du bâti : Maison de villégiature Nombre d étages : R + 2+ combles Parcelle : AR 11 5 boulevard Bara Typologie du bâti : Maison de villégiature Nombre d étages : R + 2+ combles Epoque supposée : Fin 19 ème -début 20 ème siècle Surface bâtie (approx.) : m² Meulière, rocaille,

Plus en détail

Mémo : L'utilisation du bois dans la construction

Mémo : L'utilisation du bois dans la construction Avant le 01/12/2010: Le décret du 26 décembre 2005 fixait la quantité de bois à utiliser dans les s à 2 dm 3 /m²shon. Depuis le 01/12/2010 : Le décret n 2010-273, du 15 mars 2010 augmente sensiblement

Plus en détail

Le Domaine de Barbateguy

Le Domaine de Barbateguy Le Domaine de Barbateguy Chemin de Linague 64 990 URCUIT DESCRIPTIF SOMMAIRE VILLAS M1, M2, M3, M5, M6, M8 Edition du 30/04/2014 1 A)VILLAS Gros oeuvre 1) Nettoyage du terrain. 2) Fondations des bâtiments

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE MARINADOUR 25 Allées Marines 64100 BAYONNE NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE Bâtiment B2 Edition du 27/06/2013 Page 1 sur 9 A/ APPARTEMENTS Gros œuvre : 1) Démolition, nettoyage du terrain. 2) Fondations des

Plus en détail

Extrait du sommaire du Reef en ligne

Extrait du sommaire du Reef en ligne Extrait du sommaire du Reef en ligne Catalogue par ouvrage Maçonnerie gros œuvre Constructions métalliques Constructions en bois Atrerie - Fumisterie Façades et bardages Couvertures Etanchéité Menuiserie

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Outils de diagnostic pour la rénovation

Formation Bâtiment Durable : Outils de diagnostic pour la rénovation Formation Bâtiment Durable : Outils de diagnostic pour la rénovation Bruxelles Environnement ISOLATION DE L ENVELOPPE Gauthier KEUTGEN ICEDD asbl Objectif(s) de la présentation Attirer l attention sur

Plus en détail

Résidence Les chemins de Berroueta

Résidence Les chemins de Berroueta Résidence Les chemins de Berroueta Quartier Berroueta 64122 URRUGNE DESCRIPTIF SOMMAIRE DU COLLECTIF Edition du 20/03/2014 1 A)APPARTEMENTS Gros oeuvre 1) Démolition, nettoyage du terrain. 2) Fondations

Plus en détail

Je souhaite recevoir les contacts suivant : 1. Je choisi les contacts dans la liste jointe en annexe

Je souhaite recevoir les contacts suivant : 1. Je choisi les contacts dans la liste jointe en annexe Bulletin d adhésion aux services sud-devis.fr (à retourner par mail à contact@sud-devis.fr ou par courrier : 18 chemin du Puits de Carrère 47310 Estillac) Nom de l Entreprise : Siret : Responsable : Fonction

Plus en détail

CÔTÉ BALMA BALMA DESCRIPTIF SOMMAIRE. Une réalisation LES VILLAS. Nouvelle règlementation thermique RT 2012

CÔTÉ BALMA BALMA DESCRIPTIF SOMMAIRE. Une réalisation LES VILLAS. Nouvelle règlementation thermique RT 2012 CÔTÉ DESCRIPTIF SOMMAIRE LES VILLAS Nouvelle règlementation thermique RT 2012 ENGAGEMENT QUALITE ECONOMIE D ENERGIE - ISOLATION ACOUSTIQUE - ISOLATION THERMIQUE - QUALITE DES EQUIPEMENTS Une réalisation

Plus en détail

www.parabond.eu Parabond DL CHEMICALS

www.parabond.eu Parabond DL CHEMICALS Parquet ZINC transparent 600 700 Glazing Marine-Parquet Construction SPRAYABLE PANEL & DECORATION www.parabond.eu FR Mastic colle performant à base de MS polymères, à vulcanisation très rapide. Usage intérieur

Plus en détail

CARNET DE SANTE LYCEE COLBERT A MARSEILLE. Destinataires : AREA M. SIRON

CARNET DE SANTE LYCEE COLBERT A MARSEILLE. Destinataires : AREA M. SIRON AGENCE DE MARSEILLE CONTROLE TECHNIQUE DE CONSTRUCTION 8 RUE JEAN JACQUES VERNAZZA BP 193 13322 MARSEILLE CEDEX 16 04.96.15.22.60 04.96.15.23.96 CARNET DE SANTE LYCEE COLBERT A MARSEILLE Destinataires

Plus en détail

CONSTRUCTION DE 2 VILLAS JUMELLES A 1807 BLONAY PARCELLE N 1919

CONSTRUCTION DE 2 VILLAS JUMELLES A 1807 BLONAY PARCELLE N 1919 CONSTRUCTION DE 2 VILLAS JUMELLES A 1807 BLONAY PARCELLE N 1919 1/9 DESCRIPTIF GENERAL DE CONSTRUCTION GENERALITES Les travaux seront exécutés selon les règles de l art, en conformité avec le permis de

Plus en détail

Ville de Rosny-sous-Bois ATELIER 2 : PATRIMOINE

Ville de Rosny-sous-Bois ATELIER 2 : PATRIMOINE 16 juin Ville de Rosny-sous-Bois ATELIER 2 : PATRIMOINE GLOSSAIRE Acrotère Dans l architecture classique, un acrotère est un ornement sculpté disposé au sommet d un fronton ou sur un pignon. Dans l architecture

Plus en détail

Mise en sécurité d un immeuble communal «Rue de La République» BELGENTIER (83) Maître d'ouvrage: Mairie de BELGENTIER

Mise en sécurité d un immeuble communal «Rue de La République» BELGENTIER (83) Maître d'ouvrage: Mairie de BELGENTIER 1.2.1 Travaux préparatoires TRANCHE FERME 1.2.1.1 Installation de chantier 1.2.1.2 Constat d huissier 1.2.1.3 Etudes, plans d exécution et notes de calculs 1.2.1.4 Mesures de protections pour la sécurité

Plus en détail

Résidence «UTOPIA» NICE UTOPIA-ECOLIFE. Réalisation d un ensemble immobilier «BBC» à NICE route de Turin DESCRIPTIF SOMMAIRE

Résidence «UTOPIA» NICE UTOPIA-ECOLIFE. Réalisation d un ensemble immobilier «BBC» à NICE route de Turin DESCRIPTIF SOMMAIRE Résidence «UTOPIA» NICE UTOPIA-ECOLIFE Réalisation d un ensemble immobilier «BBC» à NICE route de Turin DESCRIPTIF SOMMAIRE 1- GROS ŒUVRE Etanchéité Isolation: Terrassements généraux. Fondations béton

Plus en détail

InfoMaison No.19 11 POINTS À VÉRIFIER AVANT L INSPECTION EN BÂTIMENT

InfoMaison No.19 11 POINTS À VÉRIFIER AVANT L INSPECTION EN BÂTIMENT InfoMaison No.19 Est un dossier préparé pour Info-Immobilier-Rive-Nord (IIRN) à l intention de toutes les personnes intéressées par l immobilier et l immobilier résidentiel de la Rive-Nord du Grand Montréal

Plus en détail

PATIO BAROJA. avenue de Biarritz Anglet DESCRIPTIF SOMMAIRE

PATIO BAROJA. avenue de Biarritz Anglet DESCRIPTIF SOMMAIRE PATIO BAROJA avenue de Biarritz Anglet DESCRIPTIF SOMMAIRE Le PATIO BAROJA est une résidence située avenue de Biarritz à Anglet. L immeuble compte quatre étages desservis par un ascenseur. Les parties

Plus en détail

Couland T DE BOU. Comm AMENA. mune de AGEMENT. don URG CONTRAT COMMUNAL D ON 4. ier 2010. 18 févri

Couland T DE BOU. Comm AMENA. mune de AGEMENT. don URG CONTRAT COMMUNAL D ON 4. ier 2010. 18 févri CONTRAT COMMUNAL D Comm AMENA mune de AGEMENT Couland T DE BOU don URG Constr ruction d FICH d un loca HE ACTIO al d acc ON 4 cueil 18 févri ier 2010 SCP d Architecture et d Aménagement du Territoire DESCOEUR

Plus en détail

Cours de Structures en béton

Cours de Structures en béton Cours de Structures en béton Chapitre 12 DETAILS DE CONSTRUCTION Section 12.0 Exercices d application 12.0.1 Structuration du chapitre 12.0.2 Bâtiment «Emphytehome» à Genève Version 1.0 12.0.1 Structuration

Plus en détail

30-Jan-13 MAISONS DE VILLE GARCIA

30-Jan-13 MAISONS DE VILLE GARCIA 30-Jan-13 MAISONS DE VILLE GARCIA FRAIS GÉNÉRAUX Permis de construction Enregistrement de la garantie des maisons neuves Qualité Habitation Certificat de localisation Constitution de l'acte de copropriété

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux. Date d édition : Janvier 2014

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux. Date d édition : Janvier 2014 «RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux Date d édition : Janvier 2014 Ce document présente la liste des qualifications et certifications«rge» classées par domaine

Plus en détail

Solutions & Mise en œuvre

Solutions & Mise en œuvre Pont thermique et étanchéité des murs afin de construire en B.B.C. Pont thermique Rupture du pont thermique grâce à l interruption des contacts des parois, EFFICACITÉ OPTIMALE Remplissage des joints verticaux.

Plus en détail

Le Vieux Moulin. «La Grange», lot A. 8 pièces

Le Vieux Moulin. «La Grange», lot A. 8 pièces Le Vieux Moulin «La Grange», lot A 8 pièces Real estate agency - Agence immobilière - Immobilienagentur Tél. +41 (0)24 495 16 66 Villars-Chalets sa - Rue Centrale - Case postale 134 - CH 1884 Villars Fax

Plus en détail

Ilot 3 - ESPACE MEDITERRANEE PERPIGNAN

Ilot 3 - ESPACE MEDITERRANEE PERPIGNAN DESCRIPTIF DE VENTE Ilot 3 - ESPACE MEDITERRANEE PERPIGNAN GROS ŒUVRE Terrassements généraux. Fondations par pieux selon l étude de sol et le calcul du Bureau d Etude Technique (BET). Ossature générale

Plus en détail

HABITATION ISOLATION Présentation

HABITATION ISOLATION Présentation Un particulier vient d acheter une maison individuelle construite dans les années 70 suivant le plan de masse ci-contre. Classe énergétique : Emission de Gaz à effet de Serre : 1 / 6 limite terrain N 8m

Plus en détail

Travaux de toiture. Guide pratique

Travaux de toiture. Guide pratique Travaux de toiture Guide pratique 1 Travaux de toiture dangereux 2 Travaux de toiture dangereux 3 Travaux de toiture dangereux 4 Echelles de couvreurs Pour les travaux sur une surface dont la pente est

Plus en détail

Rapport de diagnostic Technique Canal des Deux Mers

Rapport de diagnostic Technique Canal des Deux Mers BUREAU VERITAS Agence : 12 Rue Michel Labrousse BP 64797 31047 Toulouse cedex 1 Tél : 05 61 31 57 89 Fax : 05 61 31 57 14 N affaire : 2099686 N rapport : / Rev.0 Rapport établi le : 25/01/2010 Par l intervenant

Plus en détail

ANNEXE 4-7 Les éléments non structuraux et leur dimensionnement Bâtiment à risque «normal»

ANNEXE 4-7 Les éléments non structuraux et leur dimensionnement Bâtiment à risque «normal» ANNEE 4-7 Les éléments non structuraux et leur dimensionnement Bâtiment à risque «normal» Définition des familles d éléments non structuraux du cadre bâti 1 Les éléments constitutifs du bâtiment sont

Plus en détail

INSPECTION D UN BÂTIMENT

INSPECTION D UN BÂTIMENT 1, Chemin Premier, Québec INSPECTION D UN BÂTIMENT NICOLAS DÉRY, TECHNOLOGUE SPÉCIALISTE EN BÂTIMENTS OBJET DE L INSPECTION Cette inspection visuelle en bâtiment a pour but de donner à M. Tremblay les

Plus en détail

CONFIGURATION TYPIQUE D UN SYSTÈME (EIFS)

CONFIGURATION TYPIQUE D UN SYSTÈME (EIFS) CONFIGURATION TYPIQUE D UN SYSTÈME (EIFS) Structure d acier ou de bois 1-a Structure d acier ou de bois Le système peut être fixé avec des attaches mécaniques (tel qu illustré) ou avec un adhésif (tel

Plus en détail

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX GROS OEUVRE FONDATIONS Conformes aux études faites par le bureau d études en stabilité en fonction des moyens d exécution envisagés et de la nature du sol. STRUCTURE Structure

Plus en détail

Opération: Villa Canopée CAP IMMOCEAN

Opération: Villa Canopée CAP IMMOCEAN CAP IMMOCEAN Compagnie Atlantique de Promotion Immobilière VILLA CANOPEE Avenue Jean Mermoz - LA BAULE - Les plans sont établis sur la base de l avant projet sommaire et pourront subir des adaptations

Plus en détail