Comment concilier développement durable et compétitivité dans l hôtellerie?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Comment concilier développement durable et compétitivité dans l hôtellerie?"

Transcription

1 Comment concilier développement durable et compétitivité dans l hôtellerie? Journées Multimédia du Tourisme Durable Richard DUVAUCHELLE juin 2015

2 Pourquoi cette prise de conscience? Une rencontre exceptionnelle avec un homme d Etat à la tête d une croisade écologique relayée par la presse, les politiques, les entreprises et les citoyens. «Une vérité qui dérange» Al Gore, Prix Nobel de la Paix 2007 JOURNEES MULTIMEDIA DU TOURISME DURABLE /35

3 Problématique De Stockholm (1972) au Grenelle de l environnement Secteur du tourisme concerné dès 1995 à Lanzarote «Charte du tourisme durable» D ici à 2050 : de 7,2 à 9,6 milliards d habitants ( 8,1 milliard en 2025) de 4,7 milliard de touristes internationaux contre 1,1 milliard en 2014 ( 1,8 Milliard en 2030) Réduction des gaz à effet de serre de 25% à 40% Source: Groupe d experts intergouvernemental sur l évolution du climat (GIEC) Un impact croissant des coûts de l énergie, de l eau, des matières et du traitement des déchets dans l hôtellerie JOURNEES MULTIMEDIA DU TOURISME DURABLE /35

4 Chiffres clefs de l Hôtellerie mondiale Hotels : plus de chambres dans le monde 20 Millions de chambres disponibles 7 Millions de chambres en Europe 60 millions d employés soit en moyenne un par chambre Plus 1.1 billion de touristes ont voyagé en 2014 Un impact croissant des coûts de l énergie, de l eau, des matières et du traitement des déchets dans l hôtellerie Taux d occupation moyen : 62 % ( projection 2014 ) 2 Billions de clients 8 millions de restaurants dans le monde JOURNEES MULTIMEDIA DU TOURISME DURABLE /35

5 Chiffres clefs de l Hôtellerie francais ( Source KPMG) JOURNEES MULTIMEDIA DU TOURISME DURABLE /35

6 Comment concilier développement durable et compétitivité dans l hôtellerie? Comment concilier développement durable et compétitivité dans l hôtellerie? Cadre et enjeux Les grandes dates du développement durable Conférence mondiale des Nations Unies sur l environnement Stockholm The Prince of Wales Business Leaders Forum Conférence du tourisme durable Lanzarote Sommet du Millénaire New York Sommet de Bali Rapport Brundtland Sommet de la Terre Rio Protocole de Kyoto Sommet mondial du développement durable Johannesburg Grenelle de l environnement Paris JOURNEES MULTIMEDIA DU TOURISME DURABLE /35

7 Cadre et enjeux «Répondre aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs» (Rapport Bruntdland -1987) Source: CNRS JOURNEES MULTIMEDIA DU TOURISME DURABLE /35

8 Résultats et perspectives de l étude Nouvelle approche d évaluation des performances : Social (People), Environnemental (Planet), Economique (Profit) : «Triple Bottom Line Reporting» Priorité à l éducation, la formation continue et à l information sur les meilleures pratiques Boîte à outils pour une nouvelle politique hôtelière : éco-guides, recueil des meilleures pratiques et outils de benchmarking Emergence de «l éco-marketing», ou comment séduire la clientèle de demain (générations X et Y) JOURNEES MULTIMEDIA DU TOURISME DURABLE /35

9 HILTON «WE CARE» PROGRAM JOURNEES MULTIMEDIA DU TOURISME DURABLE /35

10 HILTON «WE CARE» PROGRAM JOURNEES MULTIMEDIA DU TOURISME DURABLE /35

11 Résultats de l étude FRANCE LEED Hôtel des Orangeraies Hôtel Novotel Montparnasse Leadership in Energy and Environmental Design Surcoûts liés à l investissement Retour sur investissement 5 à 30% 10 à 15% 1 à 2% 4 à 5 ans 10 à 15 ans 12 à 24 mois Réduction des coûts Chaînes internationales LEED Eau 10 à 20% 40% Energie 10 à 20% 30 à 40% Déchets 20% jusqu à 70% Emission de CO² 10 à 20% 35% Source LEED: Etude 2007 du Green Building Council (USGBC) JOURNEES MULTIMEDIA DU TOURISME DURABLE 11/35

12 Définition d un «hôtel vert» Etre responsable en matière d environnement afin de minimiser l impact environnemental, des achats, des opérations d un hôtel et de la gestion du bâtiment» Améliorer la santé et le bien être des clients et des employés. Œuvrer à la réduction du gaspillage, de la toxicité et du coût des opérations. Pour être une véritable entreprise «durable» il est aujourd hui indispensable d intégrer la philosophie de développement durable dans toutes les décisions et à tous les niveaux de l organisation Politiques et cadre général Sensibilisation et formation de tous Management environnemental Politique d achat Communauté et relations humaines Protection de la destination JOURNEES MULTIMEDIA DU TOURISME DURABLE /35

13 Les principaux concepts propres à l hôtellerie Eco-room Eco-conception d un hôtel Commerce équitable et agriculture biologique Restauration de proximité Eco-service et mise en place de chartes environnementales Eco-programming : faire vivre une éco-expérience aux clients lors de leur séjour dans une destination JOURNEES MULTIMEDIA DU TOURISME DURABLE /35

14 Perspectives du développement durable Convaincre les hôteliers de l impact économique : de la mise en place immédiate d un plan d action pour réduire à court terme les charges d exploitation de la baisse des coûts de fonctionnement à moyen terme des hôtels rénovés ou construits «HQE» Prendre en compte les futures normes : Nouveau classement de l hôtellerie française, imposant aux 4 et 5 étoiles une approche de développement durable environnementales internationales : label STEP Sustainable Tourism Eco-Certification Program - «Sustainable Travel International» (STI) et nouveau Ecolabel européen HQE-Hôtellerie : rénovation ou construction JOURNEES MULTIMEDIA DU TOURISME DURABLE /35

15 «Programmes de développement durable des grandes Chaines Hôtelières Mondiales» JOURNEES MULTIMEDIA DU TOURISME DURABLE /35

16 «Programmes de certification internationaux» JOURNEES MULTIMEDIA DU TOURISME DURABLE /35

17 «Best practices in the Hotel Industry» JOURNEES MULTIMEDIA DU TOURISME DURABLE /35

18 «Sustainable Hotel Siting Design & Construction» JOURNEES MULTIMEDIA DU TOURISME DURABLE /35

19 «LEED» :Leadership in Energy & Environmental Design LEED : premier label mondial de certification de bâtiments écologiques à haute performances, soutenu par un réseau de participants, constamment mis à jour, par l innovation, la recherche et les investissements pour améliorer le programme. Leadership en terme de «Green Building» :transforme la façon de concevoir les plans, la construction, la maintenance et l opération des bâtiments dans le monde. Les Bâtiments certifiés «LEED» économisent de l argent, des ressources ( jusqu à 40 %) et ont un impact positif sur la santé des occupants, tout en faisant la promotion d énergie renouvelable et propre. LEED reconnait les meilleurs stratégies et pratiques des bâtiments «GREEN» Le Programme fonctionne à partir de cinq classements différents basés sur un nombre de points permettant l accès à quatre niveaux de certification : Platinium,Gold, Silver & Certifié. JOURNEES MULTIMEDIA DU TOURISME DURABLE /35

20 STEP «Sustainable Tourism Eco-Certification Program» STEP : éco-certification mondiale dans le domaine du Luxe ayant eu pour objectif d inclure en un seul programme, quatre principaux critères qui existent et existeront dans les futures normes internationales. Exemples : ISO 14001, ISO 9001, ISO 8000, et ISO Management durable efficace 2. Bénéfices économiques pour la communauté 3. Prise en compte de l impact socio-culturel 4. Prise en compte des aspects environnementaux Mise en place d une boite à outils permettant une évaluation de l hôtel, la comparaison avec les «best practices» de l industrie, avec priorité au retour sur investissement Mise en œuvre de plans d action en trois étapes : définir les priorités, suivre les performances et planifier le long terme Stratégie de participation à tous les niveaux impliquant, les clients, les employés et la communauté. «Triple Bottom line» : économique, sociétal, environnemental. Retour sur investissements : priorité a un «business» intégrant les standards STEP, dans tout le management, afin de réaliser des réductions de coûts par une efficace gestion de toutes les ressources, une baisse des coûts opérationnels, et une optimisation des politiques d achats. JOURNEES MULTIMEDIA DU TOURISME DURABLE /35

21 Perspectives du développement durable Personnel : Sensibilisation et mobilisation au développement durable Plus grande prise en compte de la responsabilité sociale de l hôtelier : bilan social, chartes environnementales, règlement intérieur, futures normes RSE, ISO Clientèle : Méthodologie de réussite avec les acteurs-clé Valorisation des actions environnementales engagées Anticiper les attentes de «politiques vertes» pro-actives Stratégie de communication pour séduire et garder les futures générations JOURNEES MULTIMEDIA DU TOURISME DURABLE /35

22 Perspectives du développement durable Quels défis à relever pour l hôtellerie? Quels seront les plans d aides pour la future mise aux normes HQE-Hôtellerie? Les politiques oseront-ils anticiper et accompagner l approche citoyenne qui mûrit, avec : Application du principe pollueur - payeur Éco-fiscalité Economie et écologie sont-elles compatibles? Un capitalisme humain et moral est-il possible? JOURNEES MULTIMEDIA DU TOURISME DURABLE /35

23 L Hôtel du futur : synthèse des perspectives d évolution. Innovation dans le design hôtelier : chambres intelligentes & «high tech» Nouvelles technologies : robotique, nanotechnologies, accès internet à haut débit, sans fil, cartes intelligentes, robots Experiences Fitness & Spa :obligatoires Développement durable : «l hôtel vert» : éco-room, écohôtel, concept «Triple Bottom Line», efficacité énergétique. Extension du mouvement «slow food» : commerce équitable, agriculture biologique, achat équitable de proximité. Recherche des talents : essentiel dans la perspective de pénurie de talents du fait des départs à la retraite des «baby boomers» JOURNEES MULTIMEDIA DU TOURISME DURABLE /35

24 Challenges 2020 de l IHRA «International Hotel & Restaurant Association». JOURNEES MULTIMEDIA DU TOURISME DURABLE /35

25 INTERCONTINENTAL HOTELS «Green Engage Program» Le programme de développement durable mondial du groupe IHG Permet à chaque hôtel de suivre, mesurer et documenter leurs performances en matière de développement durable Offre plus de 200 solutions vertes pour améliorer les performances Mesure les consommations d énergie, d eau et des déchets Aide à l élaboration de plans d actions environnementaux Objectifs de réduction de 25 % des consommations d énergie Permet à chaque hôtel une optimisation des coûts Amélioration «in fine» de la qualité du service aux clients. JOURNEES MULTIMEDIA DU TOURISME DURABLE /35

26 «THE WILLARD INTERCONTINENTAL Washington DC» JOURNEES MULTIMEDIA DU TOURISME DURABLE /35

27 «THE WILLARD INTERCONTINENTAL Washington DC» L équation «Triple Bottom Line» 1. PROFIT : Prospérité économique Recherche de l optimisation du profit en étant responsable dans l utilisation des ressources naturelles, techniques et humaines Stratégie d économies à long-terme (énergie, gaspillage, eau et achats) Augmentation du chiffre d affaire auprès de la clientèle sensibilisé au DD 2. PEOPLE : Responsabilité Sociale Rôle de leader dans la communauté et globalement Recherche du bien être des clients et des employés Employeur équitable traitant son personnel avec respect, dignité 3. PLANET : Protection de l environnement Réduction continuelle de l impact sur l environnement : efficacité optimum, réduction des pertes, économies d énergie. Politique environnemental établie au niveau siège et mise en œuvre au sein de l Hôtel avec l implication de toutes les parties prenantes JOURNEES MULTIMEDIA DU TOURISME DURABLE /35

28 «THE WILLARD INTERCONTINENTAL Washington DC» JOURNEES MULTIMEDIA DU TOURISME DURABLE /35

29 «CARLSON REZIDOR RESPONSIBLE BUSINESS» JOURNEES MULTIMEDIA DU TOURISME DURABLE /35

30 «CARLSON REZIDOR RESPONSIBLE BUSINESS» JOURNEES MULTIMEDIA DU TOURISME DURABLE /35

31 LA BOITE A OUTIL - Développement Durable de l Hôtelier (environmental benchmarking tool on line) Guide Eco-gestion & Eco-Construction - Guide pratique «Mon Hôtel & L environnement» Publication François Tourisme Consultant, Group Accor actions list - (inter active site for the business of hospitality) ecogreenhotel.com - ehotelier.com (global portal for hospitality professionals) UNF Research Selecting Sustainable Tourism Criteria.ppt - ( H.RH. Prince of Wales Business Leaders Forum) - ( Hotel Energy Solutions) JOURNEES MULTIMEDIA DU TOURISME DURABLE /35

32 GREEN HOTELIER PUBLICATION IHEI JOURNEES MULTIMEDIA DU TOURISME DURABLE /35

33 Sites des Chaines Hôtelières «Green» JOURNEES MULTIMEDIA DU TOURISME DURABLE /35

34 LA BOITE A OUTIL «Développement Durable de l Hôtelier» JOURNEES MULTIMEDIA DU TOURISME DURABLE /35

35 Comment concilier développement durable et compétitivité dans l hôtellerie? Possible, inéluctable, voire irréversible JOURNEES MULTRIMEDIA DU TOURISME DURABLE /35

L éco-responsabilité, l innovation douce. 16, 17 et 18 mars 2011 Apt, Gréoux-les-Bains et Arles

L éco-responsabilité, l innovation douce. 16, 17 et 18 mars 2011 Apt, Gréoux-les-Bains et Arles L éco-responsabilité, l innovation douce 16, 17 et 18 mars 2011 Devenir éco-responsable Une démarche éthique? Un objectif économique? Une réponse à l évolution de la demande? Yannick Le Magadure Comité

Plus en détail

La RSE Corinne DELPUECH 09/02/06

La RSE Corinne DELPUECH 09/02/06 La RSE Corinne DELPUECH Responsabilité Sociale de l Entreprise et Développement Durable Concepts Cadre juridique 1 Développement Durable Parties prenantes Responsabilité environnementale Ethique Responsabilité

Plus en détail

Orientation 1. Améliorer la qualité de l air et réduire les émissions des GES. Objectif : Réduire les émissions de gaz à effet de serre

Orientation 1. Améliorer la qualité de l air et réduire les émissions des GES. Objectif : Réduire les émissions de gaz à effet de serre PLAN LOCAL DE DÉVELOPPEMENT DURABLE DE LA VILLE MONTRÉAL-EST Introduction 2013-2015 Le développement durable est, de nos jours, un concept très important qui permet à tout décideur de concilier les dimensions

Plus en détail

la Responsabilité Sociétale de l Entreprise: «le paradigme Rachid Nafti, expert GIZ

la Responsabilité Sociétale de l Entreprise: «le paradigme Rachid Nafti, expert GIZ la Responsabilité Sociétale de l Entreprise: «le paradigme managérial des années à venir». Rachid Nafti, expert GIZ Séminaire RSE dans le secteur hôtelier, organisé par AHK, GIZ & CITET le 20 octobre 2011

Plus en détail

AU SERVICE DE VOTRE PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE ET ENVIRONNEMENTALE

AU SERVICE DE VOTRE PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE ET ENVIRONNEMENTALE AU SERVICE DE VOTRE PERFORMANCE ET ENVIRONNEMENTALE CONTEXTE DANS UN MONDE EN PROFONDE MUTATION DES SOLUTIONS ADAPTÉES AUX ENJEUX SPÉCIFIQUES DE CHAQUE CLIENT L engagement vers la transition énergétique

Plus en détail

Matinée A. Le Grenelle de l environnement B. Les grandeurs caractéristiques C. Le confort D. Les déperditions thermiques Après midi E.

Matinée A. Le Grenelle de l environnement B. Les grandeurs caractéristiques C. Le confort D. Les déperditions thermiques Après midi E. 1 Matinée A. Le Grenelle de l environnement B. Les grandeurs caractéristiques C. Le confort D. Les déperditions thermiques Après midi E. Applications sur un pavillon F. Exemples de mises en évidence 2

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE - NOVEMBRE 2011 EXCLUSIVE RESTAURANTS SE LANCE EN FRANCHISE

DOSSIER DE PRESSE - NOVEMBRE 2011 EXCLUSIVE RESTAURANTS SE LANCE EN FRANCHISE DOSSIER DE PRESSE - NOVEMBRE 2011 SE LANCE EN FRANCHISE SOMMAIRE SE LANCE EN FRANCHISE... SE LANCE EN FRANCHISE... 3 SOMMAIRE UN CONCEPT UNIQUE SUR LE MARCHÉ 4 - Une activité inédite en France et dans

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 18 OCTOBRE 2007 DELIBERATION N CR-07/15.207 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Lutte contre le changement climatique : vers un Plan Climat Languedoc- Roussillon LE CONSEIL REGIONAL LANGUEDOC-ROUSSILLON,

Plus en détail

Développement Durable et Industries Agroalimentaires Valorisation et Communication des engagements

Développement Durable et Industries Agroalimentaires Valorisation et Communication des engagements - 2011 Développement Durable et Industries Agroalimentaires Valorisation et Communication des engagements Synthèse de l étude 2011 Action financée par : Développement Durable & Industries Agroalimentaires

Plus en détail

«Notre ambition pour Total à l horizon 2035 est cohérente avec le scénario 2 C de l AIE» PATRICK POUYANNÉ. Président-Directeur général de Total

«Notre ambition pour Total à l horizon 2035 est cohérente avec le scénario 2 C de l AIE» PATRICK POUYANNÉ. Président-Directeur général de Total intégrer le climat à notre stratégie - 5 «Notre ambition pour Total à l horizon 2035 est cohérente avec le scénario 2 C de l AIE» ENTRETIEN AVEC PATRICK POUYANNÉ Président-Directeur général de Total Le

Plus en détail

INVESTING IN THE FUTURE * * Investir dans le futur. Bollore-logistics.com / saveprogram

INVESTING IN THE FUTURE * * Investir dans le futur. Bollore-logistics.com / saveprogram INVESTING IN THE FUTURE * * Investir dans le futur Bollore-logistics.com / saveprogram L ENGAGEMENT ENVIRONNEMENTAL : LEVIER DE PERFORMANCE POUR L ENTREPRISE Avec Save Program, vous pouvez associer des

Plus en détail

EN MARCHE POUR LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE L ESSENTIEL EN

EN MARCHE POUR LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE L ESSENTIEL EN EN MARCHE POUR LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE 10 L ESSENTIEL EN POINTS 1 UN PROCESSUS NÉCESSAIRE rationnelle et efficace des ressources. Elle concerne les La transition écologique doit conduire à la mise en

Plus en détail

Conseil des ministres franco-allemand Paris, le 19 février 2014. Déclaration conjointe Energie, climat et développement durable

Conseil des ministres franco-allemand Paris, le 19 février 2014. Déclaration conjointe Energie, climat et développement durable Conseil des ministres franco-allemand Paris, le 19 février 2014 Déclaration conjointe Energie, climat et développement durable Face à la réalité indéniable du réchauffement global, l Allemagne et la France

Plus en détail

METTRE EN PLACE UNE DÉMARCHE RSE :

METTRE EN PLACE UNE DÉMARCHE RSE : METTRE EN PLACE UNE DÉMARCHE RSE : UNE RÉELLE OPPORTUNITÉ POUR VOTRE ENTREPRISE! Salon des Entrepreneurs Mercredi 4 février 2015 Intervenants Frédéric CURIER o Président de Bio Crèche Emilie DAMLOUP o

Plus en détail

Congrès 2013. Atelier RSE Intervention de Roger LUNEL représentant d AFNOR Certification

Congrès 2013. Atelier RSE Intervention de Roger LUNEL représentant d AFNOR Certification Congrès 2013 Atelier RSE Intervention de Roger LUNEL représentant d AFNOR Certification Norme Internationale ISO 26000, lignes directrices relatives à la responsabilité sociétale, Une réponse au 10 principes

Plus en détail

Responsabilité sociétale des entreprises Quels enjeux, Quels bénéfices?

Responsabilité sociétale des entreprises Quels enjeux, Quels bénéfices? Responsabilité sociétale des entreprises Quels enjeux, Quels bénéfices? 28 novembre 2012 Sommaire Enjeux liés à la Responsabilité sociétale? S engager dans une réponse globale ou spécifique? Peut-on quantifier

Plus en détail

Développement durable ou soutenable

Développement durable ou soutenable Développement durable ou soutenable Laurent Lamy Mairie du Vésinet Le 19 novembre 2012 L humanité vit une révolution Bombe démographique : 1 à 7 Mds en 112 ans, 9,3 Mds en 2050; Raréfaction et renchérissement

Plus en détail

POLITIQUE CAPITAL INVESTISSEMENT RESPONSABLE

POLITIQUE CAPITAL INVESTISSEMENT RESPONSABLE POLITIQUE CAPITAL INVESTISSEMENT RESPONSABLE PRÉAMBULE Engagés depuis 2002 dans une première réflexion sur le Capital Investissement Socialement Responsable (C-ISR), nous sommes convaincus de la nécessité

Plus en détail

ENVIRONNEMENTALE BMCE BANK -SME-

ENVIRONNEMENTALE BMCE BANK -SME- LE GROUPE BMCE BANK REDUction de l EMPREINTE ENVIRONNEMENTALE BMCE BANK -SME- Une Démarche Systémique pour une Performance Ecologique LA PREVENTION DE LA POLLUTION GESTION DES SITUATIONS D URGENCE A IMPACT

Plus en détail

DECOUVRIR NOTRE DEMARCHE RSE

DECOUVRIR NOTRE DEMARCHE RSE RRI-Révélateur de Richesses Immatérielles est une jeune entreprise de conseil et d accompagnement pour la valorisation et le développement du capital humain. À ce titre, nos engagements RSE se doivent

Plus en détail

Sommaire. et Environnementale Sequana 2012-2015. 1. Introduction Présentation PowerPointP Stratégie globale de Responsabilité Sociale

Sommaire. et Environnementale Sequana 2012-2015. 1. Introduction Présentation PowerPointP Stratégie globale de Responsabilité Sociale Sommaire 1. Introduction Présentation PowerPointP Stratégie globale de Responsabilité Sociale 2. Résultat et Bilan Consolidés et Environnementale Sequana 2012-2015 3. Activité des Filiales 4. Stratégie

Plus en détail

Sommaire. Les enjeux. Les engagements. Le constat énergétique. Efficacité du parc de bâtiments tertiaires. Le cadre réglementaire 12-04-2013

Sommaire. Les enjeux. Les engagements. Le constat énergétique. Efficacité du parc de bâtiments tertiaires. Le cadre réglementaire 12-04-2013 Sommaire Les enjeux Les engagements Le constat énergétique Efficacité du parc de bâtiments tertiaires Le cadre réglementaire test pied de page 2 bâtiment tertiaire- les enjeux Triple enjeux de la transition

Plus en détail

Politique de développement durable pour les édifices de la Ville de Montréal

Politique de développement durable pour les édifices de la Ville de Montréal Direction des immeubles Direction des stratégies et transactions immobilières Juin 2009 Politique de développement durable pour les édifices de la Ville de Montréal Table des matières 1.0 Contexte et préambule...1

Plus en détail

Le soutien public dans la construction résidentielle le cas d Austin (Texas)

Le soutien public dans la construction résidentielle le cas d Austin (Texas) Le soutien public dans la construction résidentielle le cas d Austin (Texas) LÉA MÉTHÉ MYRAND / AOUT 2010 Léa Méthé Myrand est chargée de projet chez Écobâtiment, organisme national d intérêt public (Canada)

Plus en détail

les solutions sgs pour plus de performance et de transparence en matière de responsabilité sociétale

les solutions sgs pour plus de performance et de transparence en matière de responsabilité sociétale les solutions sgs pour plus de performance et de transparence en matière de responsabilité sociétale Aujourd hui, les parties prenantes exigent des entreprises une gouvernance efficiente, l adoption de

Plus en détail

Présentation de la SCIC. acrene. Société Coopérative d Intérêt Collectif Pour la promotion de la rénovation énergétique en Alsace Centrale

Présentation de la SCIC. acrene. Société Coopérative d Intérêt Collectif Pour la promotion de la rénovation énergétique en Alsace Centrale Présentation de la SCIC acrene Société Coopérative d Intérêt Collectif Pour la promotion de la rénovation énergétique en Alsace Centrale La SCIC ACRENE : Une coopération d acteurs œuvrant pour la réduction

Plus en détail

énergie Was ist das? C est quoi che cosa è? Qué es? ? Hablas ENERGIE? Do you speak Management de l énergie L ISO 50001 en 10 questions

énergie Was ist das? C est quoi che cosa è? Qué es? ? Hablas ENERGIE? Do you speak Management de l énergie L ISO 50001 en 10 questions énergie Kezako che cosa è? C est quoi donc? Qué es? Was ist das??? Hablas ENERGIE? Do you speak ENERGIE?? Management de l énergie L ISO 50001 en 10 questions ? Management de l énergie L ISO 50001? SOMMAIRE

Plus en détail

Responsabilité Sociétale Limagrain

Responsabilité Sociétale Limagrain Responsabilité Sociétale Limagrain Face à des enjeux agricoles et alimentaires forts : valorisation durable du métier d agriculteur, sécurité alimentaire et qualité des denrées, optimisation des ressources

Plus en détail

NEXITY, AG2R LA MONDIALE, SODEXO ET SUEZ ENVIRONNEMENT CRÉENT LE PRIX «HAPPY CITY» EN FAVEUR DU BIEN-ÊTRE CITOYEN.

NEXITY, AG2R LA MONDIALE, SODEXO ET SUEZ ENVIRONNEMENT CRÉENT LE PRIX «HAPPY CITY» EN FAVEUR DU BIEN-ÊTRE CITOYEN. NEXITY, AG2R LA MONDIALE, SODEXO ET SUEZ ENVIRONNEMENT CRÉENT LE PRIX «HAPPY CITY» EN FAVEUR DU BIEN-ÊTRE CITOYEN. Paris, le 5 février 2015 Nexity, AG2R LA MONDIALE, Sodexo et Suez Environnement unissent

Plus en détail

Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik. 7 juillet 2009 Direction de la Stratégie et du développement durable GDF SUEZ

Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik. 7 juillet 2009 Direction de la Stratégie et du développement durable GDF SUEZ Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik 7 juillet 2009 Direction de la Stratégie et du développement durable GDF SUEZ Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik Le

Plus en détail

ACTE HLM 2016-2020. pour Agir pour le Climat et la Transition Énergétique. Les engagements du Mouvement Hlm. Du 22 au 24 septembre 2015

ACTE HLM 2016-2020. pour Agir pour le Climat et la Transition Énergétique. Les engagements du Mouvement Hlm. Du 22 au 24 septembre 2015 ACTE HLM 2016-2020 Les engagements du Mouvement Hlm pour Agir pour le Climat et la Transition Énergétique Du 22 au 24 septembre 2015 Du 22 au 24 septembre 2015 Préambule En 1972, la Conférence des Nations

Plus en détail

Conférence ministérielle africaine sur l environnement. Renforcer la capacité d adaptation au climat en Afrique : de l engagement politique à l action

Conférence ministérielle africaine sur l environnement. Renforcer la capacité d adaptation au climat en Afrique : de l engagement politique à l action NATIONS UNIES DOCUMENT DE TRAVAIL POUR LE DIALOGUE MINISTERIEL SUR L ADAPTATION AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES EP Conférence ministérielle africaine sur l environnement Version non éditée Distr.: Générale

Plus en détail

La législation : frein ou accélérateur de la transition économique? Jeudi 15 novembre 2012

La législation : frein ou accélérateur de la transition économique? Jeudi 15 novembre 2012 La législation : frein ou accélérateur de la transition économique? Jeudi 15 novembre 2012 Sommaire Qu est-ce que le développement durable en entreprise? Pressions s exerçant sur l entreprise Chiffres-clés

Plus en détail

ADP France. Pacte Mondial - Communication on Progress March, 2012. Entreprise ADP France Date Mars 2012. Adresse

ADP France. Pacte Mondial - Communication on Progress March, 2012. Entreprise ADP France Date Mars 2012. Adresse Pacte Mondial - Communication on Progress March, 2012 Entreprise ADP France Date Mars 2012 Adresse 31, rue Jules Quentin 92000 Nanterre Date d adhésion Février 2010 Pays France Nombre de collaborateurs

Plus en détail

Je ne vais pas traiter la problématique de l Innovation face Manager Responsable car je ne suis pas un spécialiste de l innovation

Je ne vais pas traiter la problématique de l Innovation face Manager Responsable car je ne suis pas un spécialiste de l innovation 18 juin 2010 Des stratégies d innovations par des managers responsables Préambule Je ne vais pas traiter la problématique de l Innovation face Manager Responsable car je ne suis pas un spécialiste de l

Plus en détail

Colloque FIL IDF CANADA / STELA

Colloque FIL IDF CANADA / STELA Colloque FIL IDF CANADA / STELA 13-16 mai 2013 Session 2: Développement durable de l industrie laitière Initiatives de développement durable Point de vue d un transformateur Présenté par : Martin Scuccimarri,

Plus en détail

C O M M U N I Q U E D E P R E S S E. Berner France affirme son engagement RSE et publie la 4 ème édition de son rapport de développement durable

C O M M U N I Q U E D E P R E S S E. Berner France affirme son engagement RSE et publie la 4 ème édition de son rapport de développement durable Berner France affirme son engagement RSE et publie la 4 ème édition de son rapport de développement durable Berner France Z.I. Les Manteaux 14, rue Albert Berner F-89331 Saint-Julien-du-Sault Cedex www.berner.fr

Plus en détail

Déclaration de la Réunion sur le Tourisme durable dans les Îles

Déclaration de la Réunion sur le Tourisme durable dans les Îles Déclaration de la Réunion sur le Tourisme durable dans les Îles La Conférence sur «Le développement durable du tourisme des îles», organisée par l OMT (Nations-Unies) et le Gouvernement français à Saint-Denis

Plus en détail

Atelier OSE. Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie

Atelier OSE. Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie Atelier OSE Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie Présentation Le CUEEP Littoral - Service Formation continue, apprentissage et VAE de l ULCO - Le CUEEP a des activités: -

Plus en détail

La lutte contre le dérèglement climatique à différentes échelles

La lutte contre le dérèglement climatique à différentes échelles 0 La lutte contre le dérèglement climatique à différentes échelles A l échelle internationale - La Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC) Instaurée en 1992 lors du

Plus en détail

Communication sur le Progrès 2014 du Groupe EDF Energies Nouvelles

Communication sur le Progrès 2014 du Groupe EDF Energies Nouvelles Communication sur le Progrès 2014 du Groupe EDF Energies Nouvelles Lancée en 2000 par l Organisation des Nations Unies, le Pacte Mondial est une initiative destinée à rassembler les entreprises, les organismes

Plus en détail

Pour des «bâtiments responsables» : les défis pour la profession ; les défis pour la formation

Pour des «bâtiments responsables» : les défis pour la profession ; les défis pour la formation Pour des «bâtiments responsables» : les défis pour la profession ; les défis pour la formation Une approche globale de la relation marché / emploi / formation dans le secteur du Bâtiment en Bretagne 2

Plus en détail

La Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) en Suisse

La Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) en Suisse La Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) en Suisse Laetitia Gill, Directerice du Réseau et Développement Philias Forum 20 ans Mode d Emploi 16 novembre UNIL Lausanne www.philias.org www.philias.org

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 15 septembre 2015. Novethic Une boussole pour vous guider avant, pendant et après la COP 21

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 15 septembre 2015. Novethic Une boussole pour vous guider avant, pendant et après la COP 21 DOSSIER DE PRESSE Mardi 15 septembre 2015 Novethic Une boussole pour vous guider avant, pendant et après la COP 21 Novethic, une boussole pour vous guider avant, pendant et après la COP 21 Depuis sa création

Plus en détail

Référentiel d Activités Industrielles et de compétences de l Ingénieur de l Ecole des Mines d Alès

Référentiel d Activités Industrielles et de compétences de l Ingénieur de l Ecole des Mines d Alès Référentiel d Activités Industrielles et de compétences de l Ingénieur de l Ecole des Mines d Alès L ingénieur diplômé de l Ecole des Mines d Alès est un généraliste de haut niveau scientifique. Il est

Plus en détail

À l écoute de ses clients, à l écoute de la planète

À l écoute de ses clients, à l écoute de la planète Programme Éco-Logis À l écoute de ses clients, à l écoute de la planète Toujours à l affût des plus récentes percées technologiques, des nouveaux enjeux sociaux et des besoins de ses clients, Goscobec

Plus en détail

Idriss CHASSILLAN L.E.T.P. Saint-Pierre 29 bis rue des Godeaux 91800 Brunoy cedex B.T.S. Ventes & Productions Touristiques 1 ère année

Idriss CHASSILLAN L.E.T.P. Saint-Pierre 29 bis rue des Godeaux 91800 Brunoy cedex B.T.S. Ventes & Productions Touristiques 1 ère année 1 TOURISME, CRISE ET APRES? DANS QUELS PROJETS IMMOBILIERS OU COMMERCIAUX FAUT-IL INVESTIR AFIN DE SORTIR DE LA CRISE? QUELS SONT LES NOUVEAUX MARCHES, LES NOUVELLES CIBLES DE CLIENTELE A PROSPECTER? COMMENT

Plus en détail

développement durable des établissements et entreprises publics.

développement durable des établissements et entreprises publics. L Andra signe la charte développement durable des établissements et entreprises publics. Mercredi 2 avril, Marie-Claude Dupuis, Directrice Générale de l'andra, a signé, avec 32 autres organismes publics,

Plus en détail

coaching pour les cadres dirigeants développement du leadership PDG alignement de l'organisation coaching de prise de poste

coaching pour les cadres dirigeants développement du leadership PDG alignement de l'organisation coaching de prise de poste coaching pour les cadres dirigeants intégration communautés de talents marque employeur croissance succession développement du leadership diversité PDG comité de direction stratégie de gestion des talents

Plus en détail

POLITIQUE DE CAPITAL INVESTISSEMENT RESPONSABLE

POLITIQUE DE CAPITAL INVESTISSEMENT RESPONSABLE POLITIQUE DE CAPITAL INVESTISSEMENT RESPONSABLE SOMMAIRE Préambule..3 Principes fondamentaux de notre politique de Capital Investissement Responsable 4 Le parti pris de notre approche de Capital Investissement

Plus en détail

Table ronde 28 janvier 2010: «Green IT, de l éco responsabilité au développement durable»

Table ronde 28 janvier 2010: «Green IT, de l éco responsabilité au développement durable» «Green IT, de l éco-responsabilité au développement durable» Compte-Rendu de la table ronde du 28 janvier La table ronde du 28 janvier 2010 a permis de réunir des experts venant d horizons différents pendant

Plus en détail

Le tourisme durable dans l espace francophone

Le tourisme durable dans l espace francophone Le tourisme durable dans l espace francophone De la valorisation des patrimoines culturels et naturels vers une économie verte I. Contexte et justification Le tourisme, en plein essor, est reconnu comme

Plus en détail

48 ième Conférence. L Habitat Social Face au changement Climatique

48 ième Conférence. L Habitat Social Face au changement Climatique 48 ième Conférence L Habitat Social Face au changement Climatique La Ville Nouvelle de Chrafate Un Programme Pilote pour la Maturation d une Politique Faible Carbone de l Habitat Social ------------- Mohamed

Plus en détail

Formations. Green Expertise 2014. Des formations opérationnelles adaptées au secteur du Tourisme. P r o g r a m m e s

Formations. Green Expertise 2014. Des formations opérationnelles adaptées au secteur du Tourisme. P r o g r a m m e s Formations Green 2014 P r o g r a m m e s D u r é e : 1 j o u r n é e 7 h 0 0 FG1 Engager une démarche environnementale : pourquoi, comment? FG2 Mettre en place un label environnemental : se préparer à

Plus en détail

Baccalauréat sciences et technologies de l hôtellerie et de la restauration (STHR) Programme d économie et gestion hôtelière CLASSE DE SECONDE

Baccalauréat sciences et technologies de l hôtellerie et de la restauration (STHR) Programme d économie et gestion hôtelière CLASSE DE SECONDE Baccalauréat sciences et technologies de l hôtellerie et de la restauration (STHR) Programme d économie et gestion CLASSE DE SECONDE La série technologique hôtellerie-restauration présente des particularités

Plus en détail

La planification du réseau de RTE dans le contexte européen Pierre Bornard RTE Directeur général délégué ENTSO-E Chairman of the board

La planification du réseau de RTE dans le contexte européen Pierre Bornard RTE Directeur général délégué ENTSO-E Chairman of the board La planification du réseau de RTE dans le contexte européen Pierre Bornard RTE Directeur général délégué ENTSO-E Chairman of the board 4 461 M de chiffre d affaires 379 M de résultat net 8 500 salariés

Plus en détail

Les relations entre. Externalisation sur les sites industriels. Concilier performances économiques et environnementales

Les relations entre. Externalisation sur les sites industriels. Concilier performances économiques et environnementales Externalisation sur les sites industriels Concilier performances économiques et environnementales L externalisation, une pratique qui se généralise parce que chacun des partenaires y est gagnant : l industriel

Plus en détail

Pour des bâtiments plus performants, sûrs, confortables et économes

Pour des bâtiments plus performants, sûrs, confortables et économes Building Technologies Pour des bâtiments plus performants, sûrs, confortables et économes Siemens, votre partenaire pour la conception et la rénovation de bâtiments intelligents et innovants Retrouvez

Plus en détail

Finance durable / investissement responsable (IR/ISR)

Finance durable / investissement responsable (IR/ISR) Finance durable / investissement responsable (IR/ISR) Jean Laville, associé avril 2013 points abordés Investissement responsable (IR) définition et évolution du marché intérêt des investisseurs classification

Plus en détail

COMMERCE BIO SOMMAIRE

COMMERCE BIO SOMMAIRE COMMERCE BIO SOMMAIRE LE MARCHÉ DU COMMERCE BIO... 2 LA RÉGLEMENTATION DU COMMERCE BIO... 5 L'ACTIVITÉ DU COMMERCE BIO... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DU COMMERCE BIO... 10 EN SAVOIR PLUS SUR CE SECTEUR...

Plus en détail

Concours d admission en 1 er Cycle. Epreuve écrite principale 1/2. Correction de la Dissertation. Durée : 2 heures. Thématique 2 Changement climatique

Concours d admission en 1 er Cycle. Epreuve écrite principale 1/2. Correction de la Dissertation. Durée : 2 heures. Thématique 2 Changement climatique Concours d admission en 1 er Cycle Epreuve écrite principale 1/2 Correction de la Dissertation Durée : 2 heures Thématique 2 Changement climatique Sujet : Le développement durable : une réponse aux enjeux

Plus en détail

Responsabilité sociétale des organisations : Principes et retours d expérience de l évaluation AFAQ 26000

Responsabilité sociétale des organisations : Principes et retours d expérience de l évaluation AFAQ 26000 Responsabilité sociétale des organisations : Principes et retours d expérience de l évaluation AFAQ 26000 Web-conférence 12 Mai 2011 Sommaire Les enjeux de l évaluation Le processus d évaluation Les livrables

Plus en détail

Atelier 4. Appréhender la question énergétique à l échelle du territoire

Atelier 4. Appréhender la question énergétique à l échelle du territoire Atelier 4 Appréhender la question énergétique à l échelle du territoire 26 Février 2010 UNE AEU DANS LE CADRE DU PLU 10 thématiques en quatre ateliers Atelier n 1 Biodiversité Paysages et patrimoine Atelier

Plus en détail

DU MANAGEMENT DE LA SANTE ET LA SECURITE AU TRAVAIL A LA RESPONSABILITE SOCIETALE DES ENTREPRISES. PREVENTICA Lille - 24 janvier 2008

DU MANAGEMENT DE LA SANTE ET LA SECURITE AU TRAVAIL A LA RESPONSABILITE SOCIETALE DES ENTREPRISES. PREVENTICA Lille - 24 janvier 2008 DU MANAGEMENT DE LA SANTE ET LA SECURITE AU TRAVAIL A LA RESPONSABILITE SOCIETALE DES ENTREPRISES PREVENTICA Lille - 24 janvier 2008 1 PROGRAMME Valérie RAVEZ AFNOR - Action régionale Comment intégrer

Plus en détail

Charte régionale de la commande publique responsable. La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement

Charte régionale de la commande publique responsable. La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement Charte régionale de la commande publique responsable La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement Préambule Dès 1987 la Commission Mondiale sur l Environnement et le Développement des Nations

Plus en détail

Séance 1 : Un développement inégal et déséquilibré à toutes les échelles.

Séance 1 : Un développement inégal et déséquilibré à toutes les échelles. Séquence 1 : Du développement au développement durable Niveau de classe : Seconde Place dans l année : c est le chapitre introductif de géographie dans lequel on définit le concept de développement durable.

Plus en détail

GROUPE LA POSTE PERFORMANCE ET CONFIANCE DEVELOPPEMENT RESPONSABLE 2008-2012

GROUPE LA POSTE PERFORMANCE ET CONFIANCE DEVELOPPEMENT RESPONSABLE 2008-2012 GROUPE LA POSTE PERFORMANCE ET CONFIANCE DEVELOPPEMENT RESPONSABLE 2008-2012 Isabelle Loulmet, Déléguée au Développement Durable 5èmes Rencontres des Eco-Industries 25 novembre 2009 1 Présentation du Groupe

Plus en détail

POLITIQUE DE DEVELOPPEMENT DURABLE

POLITIQUE DE DEVELOPPEMENT DURABLE POLITIQUE DE DEVELOPPEMENT DURABLE INTRODUCTION Situé aux pieds de l Opéra Garnier, l est une institution parisienne depuis 1862. Cet hôtel 4* appartenant au groupe InterContinental Hotels Group dispose

Plus en détail

PRISE EN COMPTE DE L ENVIRONNEMENT AU SEIN DU CONSEIL REGIONAL D AQUITAINE ET DISPOSITIF D ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES I Présentation générale :

PRISE EN COMPTE DE L ENVIRONNEMENT AU SEIN DU CONSEIL REGIONAL D AQUITAINE ET DISPOSITIF D ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES I Présentation générale : PRISE EN COMPTE DE L ENVIRONNEMENT AU SEIN DU CONSEIL REGIONAL D AQUITAINE ET DISPOSITIF D ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES I Présentation générale : 1 -la politique sectorielle 2 - les applications au sein

Plus en détail

CHARTE POUR UN APPROVISIONNEMENT DURABLE DE LA RESTAURATION COLLECTIVE JURASSIENNE

CHARTE POUR UN APPROVISIONNEMENT DURABLE DE LA RESTAURATION COLLECTIVE JURASSIENNE CHARTE POUR UN APPROVISIONNEMENT DURABLE DE LA RESTAURATION COLLECTIVE JURASSIENNE "APPROVISIONNEMENT DE LA RESTAURATION COLLECTIVE DANS LE JURA PAR DES PRODUITS AGRICOLES ET AGROALIMENTAIRES LOCAUX" PREAMBULE

Plus en détail

Consommation. Les émissions de gaz à effet de serre (dont l augmentation. Quels impacts sur le climat? De quoi parle-t-on?

Consommation. Les émissions de gaz à effet de serre (dont l augmentation. Quels impacts sur le climat? De quoi parle-t-on? Consommation Quels impacts sur le climat? De quoi parle-t-on? Depuis la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (adoptée en 1992), le monde industriel et économique a profondément

Plus en détail

UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC

UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC Septembre 2012 UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC La transition énergétique voulue par le Président de la République doit permettre la mutation

Plus en détail

Dossier de presse Paris, 16 juin 2005

Dossier de presse Paris, 16 juin 2005 Dossier de presse Paris, 16 juin 2005 Communiqué de presse 16 juin 2005 Fusion de Stock at Stake (membre du groupe Ethibel) et Vigeo : naissance du Groupe Vigeo, première agence européenne de mesure de

Plus en détail

RAPPORT D ANALYSE. La prise en compte des impacts environnementaux dans l organisation des manifestations sportives de nature.

RAPPORT D ANALYSE. La prise en compte des impacts environnementaux dans l organisation des manifestations sportives de nature. RAPPORT D ANALYSE La prise en compte des impacts environnementaux dans l organisation des manifestations sportives de nature. Présentation problématique Les activités humaines ont toujours eu un effet

Plus en détail

INNOVATION ET PERFORMANCE ENERGETIQUE DANS L IMMOBILIER Le cas de la France

INNOVATION ET PERFORMANCE ENERGETIQUE DANS L IMMOBILIER Le cas de la France INNOVATION ET PERFORMANCE ENERGETIQUE DANS L IMMOBILIER Le cas de la France Jean Carassus Professeur à l Ecole des Ponts ParisTech Consultant 1/ Immobilier: le problème n 1 de deux enjeux planétaires liés

Plus en détail

GDF SUEZ CHARTE DE L ENVIRONNEMENT

GDF SUEZ CHARTE DE L ENVIRONNEMENT GDF SUEZ CHARTE DE L ENVIRONNEMENT SOMMAIRE INTRODUCTION > Chapitre 1 L environnement et le Développement durable 9 S engager > Chapitre 2 Principes de mise en œuvre 19 Comprendre Savoir-faire Partager

Plus en détail

Article225: Guide sectoriel CNCC Audition plateforme RSE, 20 février 2014

Article225: Guide sectoriel CNCC Audition plateforme RSE, 20 février 2014 Article225: Guide sectoriel CNCC Audition plateforme RSE, 20 février 2014 Jean-Michel Silberstein Délégué Général CNCC Christophe Garot CNCC UNIBAIL-RODAMCO Le CNCC Le CNCC, Conseil National des Centres

Plus en détail

Cliquez ici pour ajouter un titre ou une photo

Cliquez ici pour ajouter un titre ou une photo Cliquez ici pour ajouter un titre ou une photo Rofaïda LAHRECH rofaida.lahrech@cstb.fr Les dispositifs réglementaires pour l amélioration de la performance énergétique des bâtiments en France Maîtrise

Plus en détail

VOTRE LOGO. Sommaire. En bref : gérer l énergie pour l avenir. EN 16001 : parlons énergie! La certification EN 16001.

VOTRE LOGO. Sommaire. En bref : gérer l énergie pour l avenir. EN 16001 : parlons énergie! La certification EN 16001. Sommaire En bref : gérer l énergie pour l avenir EN 16001 : parlons énergie! La certification EN 16001 Etudes de cas En bref : gérer l énergie pour l avenir VOTRE LOGO Gérer l énergie pour l avenir Des

Plus en détail

5.DEMARCHE QUALITE TOURISME : intérêt et méthode

5.DEMARCHE QUALITE TOURISME : intérêt et méthode POUR TOUS Par filière Restaurateurs Débits de boissons 5.DEMARCHE QUALITE TOURISME : intérêt et méthode Hébergeurs Activités de pleine nature Lieux de visite et sites culturels Afin de toujours mieux recevoir

Plus en détail

Sylvie PAYOUX et Constant CALVO - 30 janvier 2012

Sylvie PAYOUX et Constant CALVO - 30 janvier 2012 Comment un Responsable de Formation peut gérer la Responsabilité Sociale des Entreprises (R.S.E.)? Sylvie PAYOUX et Constant CALVO - 30 janvier 2012 1 La R.S.E. a pour finalité le développement durable

Plus en détail

«HOTELS PRESQUE ZERO ENERGIE» Présentation du projet européen nezeh & Table ronde & Exposition

«HOTELS PRESQUE ZERO ENERGIE» Présentation du projet européen nezeh & Table ronde & Exposition «HOTELS PRESQUE ZERO ENERGIE» Présentation du projet européen nezeh & Table ronde & Exposition Le Vendredi 12 septembre 2014 à 14h35 La Campagne St Lazare 04300 Forcalquier Alpes de Haute-Provence A l

Plus en détail

Le premier portail européen des professionnels de la construction durable

Le premier portail européen des professionnels de la construction durable Paris, le 30 mars 2012 Le premier portail européen des professionnels de la construction durable Un projet initié et coordonné par l IFPEB. Hier le Grenelle de l environnement en France, demain la Conférence

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Lundi 19 mars 2012. CONTACT PRESSE Laurence Crétaud Attachée de presse Téléphone : 04 70 02 56 63 Mail : presse.montlucon@gmail.

DOSSIER DE PRESSE Lundi 19 mars 2012. CONTACT PRESSE Laurence Crétaud Attachée de presse Téléphone : 04 70 02 56 63 Mail : presse.montlucon@gmail. DOSSIER DE PRESSE Lundi 19 mars 2012 CONTACT PRESSE Laurence Crétaud Attachée de presse Téléphone : 04 70 02 56 63 Mail : presse.montlucon@gmail.com - 2 - Agenda 21 faits et chiffres :... 5 Les défis à

Plus en détail

INVENTEUR DE SOLUTIONS GLOBALES INTELLIGENTES*

INVENTEUR DE SOLUTIONS GLOBALES INTELLIGENTES* INVENTEUR DE SOLUTIONS GLOBALES INTELLIGENTES* *Inventor of smart global solutions SPECIALISTE DANS L ANALYSE, LE DEVELOPPEMENT ET LA MISE EN SERVICE D APPLICATIONS AUTOMATISEES POUR LES INFRASTRUCTURES

Plus en détail

COMMISSION DEVELOPPEMENT SOUTENABLE, ENVIRONNEMENT, ENERGIE ET CLIMAT

COMMISSION DEVELOPPEMENT SOUTENABLE, ENVIRONNEMENT, ENERGIE ET CLIMAT COMMISSION DEVELOPPEMENT SOUTENABLE, ENVIRONNEMENT, ENERGIE ET CLIMAT AP - Rapport n 3 3 1/10 3 PROPOSITION ASSEMBLEE PLENIERE 13 DECEMBRE 2013 RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL REGIONAL Intégration de critères

Plus en détail

Participez au. quiz ISR. vous apprenez vous êtes socialement responsable

Participez au. quiz ISR. vous apprenez vous êtes socialement responsable Participez au quiz ISR vous apprenez vous êtes socialement responsable 01. L ISR, 3 lettres Mais Pourquoi ce quiz? «Lancée en 2010 à l initiative du Forum pour l Investissement Responsable (FIR), la Semaine

Plus en détail

Edenred Leader mondial des services prépayés aux entreprises. Septembre 2012

Edenred Leader mondial des services prépayés aux entreprises. Septembre 2012 Edenred Leader mondial des services prépayés aux entreprises Septembre 2012 Sommaire Le Groupe Edenred Nos solutions En savoir plus 2 Le Groupe Edenred Qui est Edenred? Un Groupe au cœur d un écosystème

Plus en détail

15 % Secteur spécialisé

15 % Secteur spécialisé LA PROPRETE, un service universel et indispensable Secteur classique Bureaux, locaux administratifs, musées, gymnases, écoles, centres commerciaux, parties communes d immeubles Services associés aux bâtiments,

Plus en détail

chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe

chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe 4.1 définir L innovation selon l insee, l innovation est un changement significatif de nature technique, commerciale, organisationnelle, structurelle ou de logique

Plus en détail

AMCEN/SS/IV/INF/7. Déclaration de Libreville sur la biodiversité et la lutte contre la pauvreté en Afrique

AMCEN/SS/IV/INF/7. Déclaration de Libreville sur la biodiversité et la lutte contre la pauvreté en Afrique AMCEN/SS/IV/INF/7 Déclaration de Libreville sur la biodiversité et la lutte contre la pauvreté en Afrique PNUE UNION AFRICAINE CMAE REPUBLIQUE GABONAISE NATIONS UNIES Distr. : Générale PACBPA/1/7 21 septembre

Plus en détail

Entrepreneuriat social et son rôle dans le développement territorial et local

Entrepreneuriat social et son rôle dans le développement territorial et local Entrepreneuriat social et son rôle dans le développement territorial et local Pr Amina KCHIRID- Mars 2015 Sommaire L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Pourquoi l ESS? Les actions des pouvoirs publics

Plus en détail

Appel à propositions «Efficacité énergétique»

Appel à propositions «Efficacité énergétique» 2 Appel à propositions «Efficacité énergétique» A Bâtiments et consommateurs B Chauffage et refroidissement C Industrie et produits D Financer l énergie durable A Bâtiments et consommateurs budgétaire

Plus en détail

Les partenaires de l étude

Les partenaires de l étude Les partenaires de l étude VIVAPOLIS est la marque ombrelle visant à fédérer les acteurs français publics et privés qui veulent promouvoir, à l international, une ambition partagée d un développement urbain

Plus en détail

Le Système de Management de l Energie ISO 50001

Le Système de Management de l Energie ISO 50001 Le Système de Management de l Energie ISO 50001 Opérateur international de services organisé autour de 4 grands domaines de compétences : Normalisation Edition de solutions et services d information Evaluation

Plus en détail

Management de l Entreprise. Manag. de l Ent.

Management de l Entreprise. Manag. de l Ent. Management de l Entreprise Manag. de l Ent. 6 161 GE04 17h GE10 GE11 Gestion des ressources humaines apprendre et utiliser les outils pertinents des ressources humaines pour comprendre les fonctionnements

Plus en détail

Communiqué de Presse

Communiqué de Presse Communiqué de Presse Bruxelles, le 21 Septembre 2015 Objectifs du Développement Durable 2015-2030: la contribution que peuvent apporter AquaFed et les opérateurs privés dans l univers de l eau de demain

Plus en détail

Commission scolaire de la Riveraine

Commission scolaire de la Riveraine Commission scolaire de la Riveraine P O L I T I Q U E POLITIQUE : Politique de développement durable. SERVICE : Secrétariat général Date d approbation : 28 juin 2011 Résolution numéro : CC 1106-2076 2

Plus en détail

Pourquoi et comment faire de la PICARDIE une destination éco-touristique d excellence

Pourquoi et comment faire de la PICARDIE une destination éco-touristique d excellence Pourquoi et comment faire de la PICARDIE une destination éco-touristique d excellence Xavier RMBAULT Ingénieur/Consultant GREENEO xavier.rimbault@greeneo.eu Vous avez dit «éco», «durable»? Développement

Plus en détail

Les changements d attitudes!

Les changements d attitudes! Les changements d attitudes! Rachel Léger 11 octobre 2013 Mieux communiquer Engagement Émerveillement Modifier nos comportements Promouvoir l éducation Notre Mission, notre vision : Accompagner l humain

Plus en détail