P (Watt) P = U. I => I (A) = ---- U (Volt)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "P (Watt) P = U. I => I (A) = ---- U (Volt)"

Transcription

1 ÉCLAIRAGE ET SIGNALISATION FONCTION - VOIR ET ÊTRE VU - AMÉLIORER LE CONFORT D'UTILISATION DU VÉHICULE CONDITIONS D' UTILISATION Pour éclairer la route, le dispositif d'éclairage doit satisfaire à deux conditions contradictoires: >>> éclairer le plus loin possible devant le véhicule >>> ne pas éblouir les usagers roulant en sens inverse. Pour satisfaire à la première condition, les rayons lumineux émis par l'ampoule sont réfléchis vers l'avant du véhicule par un miroir paraolique. Ce sont les feux de route. Pour ne pas éblouir les usagers, une partie des rayons lumineux émis par l'ampoule est occultée pour ne pas être réfléchie par le miroir parabolique. Ce sont les feux de croisement. RÈGLE ÉLECTRIQUE GÉNÉRALE P (Watt) P = U. I => I (A) = ---- U (Volt) La puissance détermine l'intensité consommée. RÈGLE ÉLECTRIQUE PARTICULIÈRE À chaud, la puissance d'une lampe est donnée par la formule suivante: P (watt) = U² (volt) ==> R = U² R (ohm) P Une lampe de 12 V / 21 W présente donc un résistance de 6,85 Ω PAGE 1 / 8

2 MISE EN SITUATION - INVENTAIRE PROJECTEURS (Route et croisement) Variante PROJECTEURS (Route) PROJECTEURS (Croisement) PROJECTEURS ADDITIONNELS (Brouillard ou longue portée) CLIGNOTANTS LANTERNES BOÎTE À GANTS PORTIÈRE TABLEAU DE BORD MIROIR DE COURTOISIE PLAFONNIERS LECTEUR DE CARTES SPOT COFFRE CLIGNOTANTS LANTERNES STOPS PLAQUE DE POLICE RECUL BROUILLARD PAGE 2 / 8

3 DESCRIPTION ET NORMALISATION DE LA LAMPE LA LAMPE À DOUBLE FONCTION OU CODE EUROPÉEN La lampe code européen double fonction est actuellement utilisée sur le segment bas de gamme. La coupure d'éclairage en feux de croisement est relevé de 15 sur la droite grâce à la forme particulière de la coupelle. On obtient ainsi un faisceau asymétrique. Description LA LAMPE HALOGÈNE H4 Dans une lampe ordinaire, le filament est en tungstène. Porté à haute température, il se détruit par vaporisation. Pour éviter ce phénomène, on a recours à un fonctionnement halogène qui limite la température du filament. À l'intérieur de l'ampoule en verre de silice, est enfermé un mélange de gaz comprenant du kryton, de l'iode, du brome et du fluor. Sous l'action de la chaleur, le filament de tungstène se vaporise en fines particules. En se combinant avec les particules d'iode, le tungstène se transforme en iodure de tungstène. Au contact du verre de l'ampoule, l'iodure de tungstène se refroidit, car la température du filament est beaucoup plus élevée que celle du verre, les molécules éclatent et le tungstène se redépose sur le filament. La lampe H4 est 20% plus puissante et permet de doubler l'intensité lumineuse. 1. Masse 2. Feu de croisement 3. feu de route 4. Ampoule en verre 5. Verre de silice 6. Coupelle 7. Collerette 8. Culot Rabattement du faisceau Hauteur du projecteur 1 à 2,5 cm 0,75 m 1. Code européen et code iode 2. Limite code classique PAGE 3 / 8

4 TECHNIQUE DU MIROIR PARABOLIQUE Un miroir parabolique a la forme de la surface engendrée par la rotation d'une parabole autour de son axe. Cette parabole est caractérisée par son foyer et son axe. Le foyer d'un miroir parabolique a une incidence sur la propagation des rayons lumineux réfléchis. 3 cas peuvent se présenter: la source lumineuse est placée au foyer. Dans ce cas les rayons réfléchis sont parallèles à l'axe du miroir. La portée de la lumière est très longue mais la surface éclairée est petite. 1. parabole 2. rayon réfléchi 3. source lumineuse 4. rayon incident la source lumineuse est placée en arrière du foyer. C'est le cas des feux de route Dans ce cas les rayons sont divergents et la surface éclairée est très grande. 5. filament "route" F. foyer la source lumineuse est placée en avant du foyer. C'est le cas des feux de croisement Dans ce cas les rayons réfléchis convergent puis divergent. Le filament de la lampe est placé en avant du foyer. Une coupelle écran empêche une partie des rayons de se réfléchir sur la partie inférieure de la parabole évitant ainsi d'éblouir les usagers venant en sens inverse. 7. filament "croisement" 8. coupelle F. foyer LES GLACES DES PROJECTEURS Description 1. Parabole 2. Glace 3. Prisme 4. Rayon réfléchi 5. Source lumineuse 6. Strie 7. Rayon réfléchi Les stries et les prismes qui apparaissent sur les glaces des projecteurs ont pour fonction de diffuser avec un maximum d'efficacité la lumière émise. Elles permettent d'éviter les zones d'ombres du faisceau qui gênent le conducteurs. Leur rôle est de seconder le miroir de la parabole en guidant l'orientation du flux lumineux avec plus de précision. - les prismes provoquent une déviation parallèle des rayons. - les stries permettent une divergence des rayons réfléchis. La combinaison de ces 2 procédés pour obtenir le faisceau recherché est le fruit d'études en laboratoire et d'essais en conditions réelles d'utilisation. PAGE 4 / 8

5 LES LAMPES MODÈLE PUISSANCE CONSOMMATION SOUS 12 Volts AFFECTATION CODE EUROPÉEN 40 W - 45 W 3,3-3,75 A 2 fonctions: FEUX DE ROUTE FEUX DE CROISEMENT H4 CODE EUROPÉEN 4,5-5 A 2 fonctions: FEUX DE ROUTE 55 W - 60 W FEUX DE CROISEMENT 1 fonction: H1 55 W 4,5 A PROJECTEURS et ADDITIONNELS - ANTI-BROUILLARD - LONGUE-PORTÉE 1 fonction: H2 55 W 4,5 A PROJECTEURS et ADDITIONNELS - ANTI-BROUILLARD - LONGUE-PORTÉE 1 fonction: H3 55 W 4,5 A PROJECTEURS et ADDITIONNELS - ANTI-BROUILLARD - LONGUE-PORTÉE PAGE 5 / 8

6 LES LAMPES MODÈLE PUISSANCE CONSOMMATION SOUS 12 Volts AFFECTATION GRAISSEUR 5 W 0,41 A VEILLEUSE (LANTERNES) PLAQUES DE POLICE POIRETTE 21 W 1,75 A CLIGNOTANT FEUX STOP FEUX DE RECUL FEUX DE BROUILLARD POIRETTE 21 W - 5 W 1,75 A 0,41 A AVANT: VEILLEUSE CLIGNOTANT ARRIÈRE: VEILLEUSE STOP NAVETTE 3, 5, 7 W 0,25 A 0,41 A 0,52 A PLAFONNIER COFFRE BOÎTE À GANTS PLAQUES DE POLICE PORTIÈRES VOYANT SANS CULOT 3 W AVEC CULOT 3 W 0,25 A TABLEAU DE BORD LECTEUR DE CARTE MIROIR COURTOISIE BOÎTE À GANTS PAGE 6 / 8

7 LES LAMPES À DÉCHARGE C'est la grande innovation des années Elles permettent de réduire de moitié la hauteur des projecteurs ce qui est d'un intérêt énorme sur le plan aérodynamique et stylistique. Principe de fonctionnement Une décharge de très haute tension (8000 à volts) traverse un tube de verre rempli de sodium et de mercure. L'échauffement de ce gaz se traduit par une lumière exceptionnelle. La première difficulté est d'obtenir avec une rapidité quasi-instantanée, cet échauffement indispensable, et pour cela, on utilise du xénon pour créer l'éclair d'amorçage. La seconde difficulté est de produire cette très forte tension à partir d'une batterie de 12 volts, de stabiliser l'arc électrique sous une tension de 100 volts et de contrôler avec précision la puissance de la lampe. Cette fonction est remplie par un convertisseur électronique de petite taille qui doit se loger sous le capot, derrière la calandre par exemple. La lampe à décharge produit une lumière blanche. Avantages de la lampe à décharge par rapport aux lampes halogènes - À consommation égale, la luminosité est multipliée par trois, avec une meilleure répartition du flux lumineux. Malgré des projecteurs plus petits, l'éclairement de la chaussée est doublé. - La durée de vie est trois fois supérieure grâce à l'absence de filament à l'intérieur: 1500 heures de fonctionnement contre 450 pour une H4. - La consommation d'énergie est diminuée de moitié. En effet, la luminosité d'une 35 watts à décharge équivaut à 62 watts en halogène H4. LES PROJECTEURS À SURFACES COMPLEXES A. feux de croisement B. feux de route Le système d'éclairage à surfaces complexes fait appel à une technique optique jusqu'alors inconnue dans l'automobile. La parabole du projecteur est décomposée en une multitude de petites facettes, comme autant de petits miroirs qui vont contrôler de façon très rigoureuse l'orientation du flux lumineux. Grâce à de puissants programmes informatiques, l'orientation de ces surfaces de réflexion est calculée avec la plus grande précision. La distribution de lumière obtenue permet de prendre en compte les facteurs tels que la taille du filament des lampes, la dimension et l'inclinaison des glaces, etc. De plus, dans ces projecteurs, le flux est récupéré au maximum grâce à l'utilisation de la totalité de la surface de la parabole. PAGE 7 / 8

8 HISTORIQUE 1859 Naissance du premier "projecteur" de lumière électrique placé sur l'arc de triomphe par M. Saurer 1878 Découverte de la lampe à incandescence Premier projecteur parabolique avec un réflecteur en verre Première réglementation sur l'éclairage des automobiles (un feu blanc et un feu vert à l'avant, et remplacement des lampes à acétylène et à pétrole par des lanternes électriques Arrêté obligeant deux dispositifs d'éclairage sur les véhicules automobiles La lumière jaune devient obligatoire sur tous les véhicules automobiles Apparition du faisceau de croisement asymétrique dit "code européen" (coupure à 15 ) Utilisation d'une lampe halogène simple fonction sur une voiture de compétition Création de la lampe halogène deux fonctions (croisement et route) Invention de la lampe à décharge 1992 La lumière blanche devient obligatoire sur les voitures neuves... VOCABULAIRE On doit dire feux de route au lieu de plein phare On doit dire feux de croisement au lieu de code On doit dire lampe au lieu d'ampoule. En effet, l'ampoule n'est que le globe de verre rempli d'un gaz sous faible pression, contenant les filaments de la lampe à incandescence. PAGE 8 / 8

COFFRET D OPTIQUE OEB. CLASSE DE 8 ème

COFFRET D OPTIQUE OEB. CLASSE DE 8 ème COFFRET D OPTIQUE OEB Contenu Toutes les expériences présentées dans les pages suivantes ont été faites avec ce matériel. CLASSE DE 8 ème CH 6-1 Propagation de la lumière I Propagation de la lumière p

Plus en détail

Eclairage INFORMATIONS D ORDRE GENERAL. Feux de jour. Condensation. Feux stop. Phares au xénon. Feux de recul

Eclairage INFORMATIONS D ORDRE GENERAL. Feux de jour. Condensation. Feux stop. Phares au xénon. Feux de recul Eclairage INFORMATIONS D ORDRE GENERAL Il existe deux types de systèmes de phares : Phares au xénon (feux de route/croisement) avec feux de route d appoint halogènes Système de phares autodirectionnels.

Plus en détail

CITROËN C5 DOCUMENT 2

CITROËN C5 DOCUMENT 2 CENTRE INTERNATIONAL DE FORMATION COMMERCE CITROËN C5 DOCUMENT 2 AUTOMOBILES CITROËN Société Anonyme au capital de 1 400 000 000 F R.C.S. Nanterre B 642 050 199 Siège Social : 62, boulevard Victor Hugo

Plus en détail

Le faisceau de lumière. Un faisceau de lumière est la partie de l espace éclairée par une source de. lumière.

Le faisceau de lumière. Un faisceau de lumière est la partie de l espace éclairée par une source de. lumière. LE FAISCEAU DE LUMIERE Le faisceau de lumière n existe pas dans un milieu complètement vide car il n est pas possible de le matérialiser. La lumière ne se voit pas, elle permet de voir les objets. Un faisceau

Plus en détail

HIGH INTENSITY DISCHARGER KIT XENON KIT XENON - EQUIPO XENON - SATZ XENON TARIF ET DOCUMENTATION TECHNIQUE

HIGH INTENSITY DISCHARGER KIT XENON KIT XENON - EQUIPO XENON - SATZ XENON TARIF ET DOCUMENTATION TECHNIQUE HIGH INTENSITY DISCHARGER KIT XENON KIT XENON - EQUIPO XENON - SATZ XENON TARIF ET DOCUMENTATION TECHNIQUE HIGH INTENSITY DISCHARGER KIT XENON KIT XENON - EQUIPO XENON - SATZ XENON LES AVANTAGES En comparant

Plus en détail

ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE

ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE Page 93 (1,1) CARACTÉRISTIQUES BATTERIE ALTERNATEUR - Tension (V)... 12 - Capacité (Ah) : 1,8 l... 44 1,9 l TDI... 80 - Puissance (A) : 1,8 l... 70 1,9 l TDI... 120 MÉTHODES DE RÉPARATION Fusibles et Relais

Plus en détail

Les LEDs dans l éclairage et la signalisation automobile

Les LEDs dans l éclairage et la signalisation automobile Les s dans l éclairage et la signalisation automobile Jean-Paul Charret Directeur Recherche & Développement Valeo Eclairage & Signalisation Benoit Reiss Responsable Projets Recherche Avancée Valeo Eclairage

Plus en détail

MR, 2007 Optique 1/20 MR, 2007 Optique 2/20

MR, 2007 Optique 1/20 MR, 2007 Optique 2/20 Sources de lumière Sources naturelles Soleil Étoiles Sources artificielles Bougie Ampoule MR, 2007 Optique 1/20 Origine de la lumière Incandescence La lumière provient d un corps chauffé à température

Plus en détail

Vérifications intérieures

Vérifications intérieures Vérifications intérieures Effectuez un appel lumineux. Vérifiez la présence du certificat d'immatriculation du véhicule (carte grise). Actionnez la commande du clignotant droit et montrez le voyant Que

Plus en détail

TP focométrie. Ce TP est évalué à l'aide du compte-rendu pré-imprimé.

TP focométrie. Ce TP est évalué à l'aide du compte-rendu pré-imprimé. TP focométrie Ce TP est évalué à l'aide du compte-rendu pré-imprimé. Objectifs : déterminer la distance focale de divers lentilles minces par plusieurs méthodes. 1 Rappels 1.1 Lentilles... Une lentille

Plus en détail

1. DOCUMENTS 2. VOYANTS. Vérifiez la présence du certificat d'immatriculation du véhicule. Sous le pare-soleil côté conducteur

1. DOCUMENTS 2. VOYANTS. Vérifiez la présence du certificat d'immatriculation du véhicule. Sous le pare-soleil côté conducteur Questions Réponses 1. DOCUMENTS Vérifiez la présence du certificat d'immatriculation du véhicule. Sous le pare-soleil côté conducteur Vérifiez la présence du constat amiable. Sous le pare-soleil côté conducteur

Plus en détail

1- Liquide de lave-glace 2 Liquide de refroidissement 3 Remplissage d'huile 4 Niveau d'huile 5 Liquide de frein 6 Batterie 7 Ouverture du capot

1- Liquide de lave-glace 2 Liquide de refroidissement 3 Remplissage d'huile 4 Niveau d'huile 5 Liquide de frein 6 Batterie 7 Ouverture du capot Sous le capot : 5 2 3 6 4 7 PHOTO N - Liquide de lave-glace 2 Liquide de refroidissement 3 Remplissage d'huile 4 Niveau d'huile 5 Liquide de frein 6 Batterie 7 Ouverture du capot Feux avant : PHOTO N 2

Plus en détail

Projecteurs de complément Hella. pour off-road et SUV. Des innovations pour l'automobile de demain

Projecteurs de complément Hella. pour off-road et SUV. Des innovations pour l'automobile de demain Projecteurs de complément Hella pour off-road et SUV Des innovations pour l'automobile de demain Honda CR-V 2 DynaView Evo2 L éclairage de virage : Plus d infos sur www.hella.de/dynaview DynaView Evo2

Plus en détail

OPTIQUE. 1. Loi de la réflexion. Un rayon lumineux incident sur une surface transparente, se comporte comme illustré ci-dessous: rayon incident

OPTIQUE. 1. Loi de la réflexion. Un rayon lumineux incident sur une surface transparente, se comporte comme illustré ci-dessous: rayon incident OPTIQUE Un rayon lumineux incident sur une surface transparente, se comporte comme illustré ci-dessous: rayon incident AIR rayon réfléchi EAU rayon réfracté A l'interface entre les deux milieux, une partie

Plus en détail

Vérifications intérieures

Vérifications intérieures BANQUE DE QUESTIONS: Vérifications intérieures L'interrogation du candidat se déroule à l'intérieur du véhicule. L élève doit montrer un témoin lumineux, une commande ou un organe du véhicule et dire à

Plus en détail

Comparaison des performances d'éclairages

Comparaison des performances d'éclairages Comparaison des performances d'éclairages Présentation Support pour alimenter des ampoules de différentes classes d'efficacité énergétique: une ampoule LED, une ampoule fluorescente, une ampoule à incandescence

Plus en détail

DIFFRACTion des ondes

DIFFRACTion des ondes DIFFRACTion des ondes I DIFFRACTION DES ONDES PAR LA CUVE À ONDES Lorsqu'une onde plane traverse un trou, elle se transforme en onde circulaire. On dit que l'onde plane est diffractée par le trou. Ce phénomène

Plus en détail

CARNET DE BORD CONSEILS PRATIQUES

CARNET DE BORD CONSEILS PRATIQUES CONSEILS PRATIQUES POSTE DE CONDUITE 8 9 0 9 8 0 9 8 La présence des équipements décrits ci-après dépend de la version et des options du véhicule ainsi que du pays. Aérateur gauche Emplacement pour haut-parleur

Plus en détail

Dans le cadre du. Tout s éclaire! Dossier pédagogique pour l enseignant. Le contenu des ateliers est donné à titre indicatif et pour mémoire.

Dans le cadre du. Tout s éclaire! Dossier pédagogique pour l enseignant. Le contenu des ateliers est donné à titre indicatif et pour mémoire. Dans le cadre du Tout s éclaire! Dossier pédagogique pour l enseignant Le contenu des ateliers est donné à titre indicatif et pour mémoire. Les animateurs adapteront leur message en fonction du public

Plus en détail

5/ Fonctionnement du laser

5/ Fonctionnement du laser 5/ Fonctionnement du laser La longueur d onde du laser est de 532 nanomètres (532x10-9 m) soit dans le vert. Le choix de cette longueur d onde n est pas fait au hasard car la matière va interagir avec

Plus en détail

VERIFICATIONS EXTERIEURES DU VEHICULE SEAT IBIZA

VERIFICATIONS EXTERIEURES DU VEHICULE SEAT IBIZA INTERROGATION ORALE PERMIS B VERIFICATIONS EXTERIEURES DU VEHICULE SEAT IBIZA Page 1 sur 18 Vérifications extérieures du véhicule 01/97. Contrôlez l'état et la propreté de tous les rétroviseurs extérieurs

Plus en détail

Module 1, chapitre 4 : LES LENTILLES

Module 1, chapitre 4 : LES LENTILLES Module 1, chapitre 4 : LES LENTILLES Nom : 4.1 Les différents types de lentilles Laboratoire: Les types de lentilles But : Découvrir les caractéristiques principales de divers types de lentilles. Matériel

Plus en détail

Re: REMORQUE ET HOMOLOGATION

Re: REMORQUE ET HOMOLOGATION Re: REMORQUE ET HOMOLOGATION Le permis de conduire et la carte grise Depuis le 1er mars 1999, pour les permis B délivrés après cette date, tracter une caravane ou une remorque de plus de 750 kg requiert

Plus en détail

Petit guide pratique de dépannage du système d alerte centralisée (modèles de 1980 à 1988)

Petit guide pratique de dépannage du système d alerte centralisée (modèles de 1980 à 1988) Petit guide pratique de dépannage du système d alerte centralisée (modèles de 1980 à 1988) Le système d alerte centralisée de la 928 est destiné a présenter au conducteur toute anomalie de fonctionnement

Plus en détail

mouvement des électrons Observation : En actionnant en permanence la manivelle de la machine, la lampe à lueur brille de façon continue.

mouvement des électrons Observation : En actionnant en permanence la manivelle de la machine, la lampe à lueur brille de façon continue. Chapitre 3 Électricité 3.1 Tension et énergie électriques 3.1.1 Énergie électrique Expérience 3.1 On relie les calottes d une lampe à lueur aux sphères métalliques d une machine de Wimshurst (figure 3.1).

Plus en détail

L énergie durable Pas que du vent!

L énergie durable Pas que du vent! L énergie durable Pas que du vent! Première partie Des chiffres, pas des adjectifs 9 Lumière S éclairer à la maison et au travail Les ampoules électriques les plus puissantes de la maison consomment 250

Plus en détail

NOM: GROUPE: Laboratoire L OPTIQUE

NOM: GROUPE: Laboratoire L OPTIQUE PARTIE 1: LA LUMIÈRE A DES COULEURS : NOM: GROUPE: Laboratoire L OPTIQUE Observer les différentes couleurs qui composent la lumière blanche. (OU THÉORIE): Pour votre théorie, définissez une onde électromagnétique,

Plus en détail

D où viennent les couleurs de l arc en ciel?

D où viennent les couleurs de l arc en ciel? Matériel : Lampe lumière blanche, prisme, lentille convergente, moteur, disque de Newton. Playmobil de différentes couleurs, lampe et filtres colorés. D où viennent les couleurs de l arc en ciel? 1. Observations

Plus en détail

L'éclairage et la signalisation

L'éclairage et la signalisation L'éclairage et la signalisation É l e c t r i c i t é É l e c t r o n i q u e é d i t é a v e c l e c o n c o u r s d e l é d u c a t i o n n a t i o n a l e Eclairages Maintenance et diagnostic Lumière

Plus en détail

FICHE 1 LA CONNAISSANCE DU VEHICULE

FICHE 1 LA CONNAISSANCE DU VEHICULE FICHE 1 LA CONNAISSANCE DU VEHICULE I LA SECURITE ACTIVE / PASSIVE ET LES AIDES A LA CONDUITE 1 Définitions * Sécurité active : ensemble des éléments liés au véhicule ainsi qu'aux gens et à l'environnement

Plus en détail

O b j e t - O b j e t t e c h n i q u e - F o n c t i o n s

O b j e t - O b j e t t e c h n i q u e - F o n c t i o n s Les Objets et leur fonctions JPS - MAZAMET 6ème_activités_fonctions.pub - 1 TÂCHES Objets, Objets Techniques, Fonction d'usage Fiche 1 A : Différencier objet naturel et objet technique B : La fonction

Plus en détail

Chapitre II-3 La dioptrique

Chapitre II-3 La dioptrique Chapitre II-3 La dioptrique A- Introduction Quelques phénomènes causés par la réfraction de la lumière : quelqu'un dans une piscine semble plus petit... un règle en partie immergée semble brisée... un

Plus en détail

Table des matières. Demarreur Alternateur temoin de charge (combiné 3 cadrans sauf BVA) Demarreur Alternateur temoin de charge (combiné 4 cadrans)

Table des matières. Demarreur Alternateur temoin de charge (combiné 3 cadrans sauf BVA) Demarreur Alternateur temoin de charge (combiné 4 cadrans) Table des matières Repertoire Demarreur Alternateur temoin de charge (combiné 3 cadrans sauf BVA) Demarreur Alternateur temoin de charge (combiné 4 cadrans) Demarreur Alternateur temoin de charge (2056

Plus en détail

LES DIODES ÉLECTRO- LUMINESCENTES

LES DIODES ÉLECTRO- LUMINESCENTES Roger Cadiergues MémoCad nd43.a LES DIODES ÉLECTRO- LUMINESCENTES SOMMAIRE nd43.1. Les diodes électroluminescentes (LED) nd43.2. Les très basses tension de sécurité (TBTS) nd43.3. Le montage des appareils

Plus en détail

pour faire des économies d'énergie et de budget. N hesitez pas de nous contacter nnnnnnn cissokho@soleluce.it visitez notre site www.soleluce.

pour faire des économies d'énergie et de budget. N hesitez pas de nous contacter nnnnnnn cissokho@soleluce.it visitez notre site www.soleluce. SOLELUCE est une entreprise qui vise à proposer un ensemble d'informations, de conseils et de technologies sur les énergies renoubelables en particulier sur les panneaux solaires photovoltaïques et l éclairage

Plus en détail

conducteur 21/31 Montrez où se situe la commande de Manette côté gauche en dessous du volant réglage de hauteur du volant conducteur

conducteur 21/31 Montrez où se situe la commande de Manette côté gauche en dessous du volant réglage de hauteur du volant conducteur INSTALLATION AU POSTE DE CONDUITE 34/52 Montrez où se situe la commande de réglage de l'inclinaison du dossier du siège Molette sur le coté gauche du siège 07/77 Montrez comment régler la hauteur de Bouton

Plus en détail

Séquence 9. Étudiez le chapitre 11 de physique des «Notions fondamentales» : Physique : Dispersion de la lumière

Séquence 9. Étudiez le chapitre 11 de physique des «Notions fondamentales» : Physique : Dispersion de la lumière Séquence 9 Consignes de travail Étudiez le chapitre 11 de physique des «Notions fondamentales» : Physique : Dispersion de la lumière Travaillez les cours d application de physique. Travaillez les exercices

Plus en détail

Chapitre 4 - Lumière et couleur

Chapitre 4 - Lumière et couleur Choix pédagogiques Chapitre 4 - Lumière et couleur Manuel pages 64 à 77 Ce chapitre reprend les notions introduites au collège et en classe de seconde sur les sources de lumières monochromatiques et polychromatiques.

Plus en détail

Carrosserie. Irisbus R312 Irisbus Agora Irisbus Agora Line Irisbus Citelis Irisbus Citelis Line Heuliez GX 217, GX 417.

Carrosserie. Irisbus R312 Irisbus Agora Irisbus Agora Line Irisbus Citelis Irisbus Citelis Line Heuliez GX 217, GX 417. Carrosserie BMC Alyos Euro BMC SCB Euro, BMC Probus 0 TBX Euro, Bova FHD euro depuis chassis 00000 Iveco Daily Tourys Iveco Wing Iveco Mago Irisbus Master Irisbus Tracer Irisbus FR Irisbus Recreo Irisbus

Plus en détail

Histoire de l optique Optique géométrique (version historique) 2005-2006

Histoire de l optique Optique géométrique (version historique) 2005-2006 Histoire de l optique Optique géométrique (version historique) 2005-2006 1. Propagation rectiligne de la lumière (Euclide, ~300 av. J.-C. - ~260av. J.-C.) Durée : environ 1h00 en classe Construction d

Plus en détail

Hilux. Guide Express

Hilux. Guide Express Hilux Guide Express i Index Clés 2 Portes 2 Réglage des sièges et des ceintures de sécurité 3 Vitres électriques (sur certains modèles) 4 Réglage du volant 4 Présentation du tableau de bord 5 Tableau

Plus en détail

L ELECTRICITE. L atome est le constituant élémentaire de la matière, c est un assemblage de particules fondamentales.

L ELECTRICITE. L atome est le constituant élémentaire de la matière, c est un assemblage de particules fondamentales. 1. Le courant électrique 2 1.1 Les atomes 2 1.2 Le noyau 2 1.3 Le nuage électronique 2 1.4 La tension électrique 3 1.5 Dipôle 3 1.6 Le courant électrique 4 2. Lois des tensions 4 2.1 Loi des branches 4

Plus en détail

Courant, tension et Intensite

Courant, tension et Intensite eçon 01 : Courant, tension et Intensite Exercice N 1. Dans le montage ci-contre, on mesure la tension U égale à 6. aux bornes du générateur et la tension U 2 égale à 2,4 aux bornes de la lampe. En déduire

Plus en détail

Les puissances 4. 4.1. La notion de puissance. 4.1.1. La puissance c est l énergie pendant une seconde CHAPITRE

Les puissances 4. 4.1. La notion de puissance. 4.1.1. La puissance c est l énergie pendant une seconde CHAPITRE 4. LES PUISSANCES LA NOTION DE PUISSANCE 88 CHAPITRE 4 Rien ne se perd, rien ne se crée. Mais alors que consomme un appareil électrique si ce n est les électrons? La puissance pardi. Objectifs de ce chapitre

Plus en détail

obs.1 Lentilles activité

obs.1 Lentilles activité obs.1 Lentilles activité (Lentille mince convergente) 1) première partie : étude qualitative Dans cette manipulation, on va utiliser un banc d optique. On va positionner la lentille de distance focale

Plus en détail

Innovation constante

Innovation constante K 5600 L I G H T I N G R Innovation constante Service compris K5600 Lighting vous recommande: Cwwwcamera-forumfr K5600 Lighting, 475 rue de Flins, 78410 BOUAFLE - France Tel : 33(0)130905600 - Fax : 33(0)130953607

Plus en détail

S-UV 419. La reproduction de ce document n est autorisée que sous la forme de fac-similé photographique intégral.

S-UV 419. La reproduction de ce document n est autorisée que sous la forme de fac-similé photographique intégral. S-UV 419 Rev : 1 du 08/13 Phone +33 (0)130 808 182 - Fax. +33 (0)130 808 199 /15 rue des Frères Lumière - ZI des Ebisoires BP136-78374 PLAISIR Cedex www.babbco.fr Sommaire Mode d emploi 1/ DESCRIPTION

Plus en détail

LE CIRCUIT DE CHARGE

LE CIRCUIT DE CHARGE MAINTENANCE AUTOMOBILE 1 LE CIRCUIT DE CHARGE PROBLÈME POSÉ Les véhicules automobiles modernes sont maintenant équipés de circuits électriques et électroniques aussi variés que nombreux. Il est donc nécessaire

Plus en détail

Contrôle d un système d assistance de freinage

Contrôle d un système d assistance de freinage Pré requis : Savoirs Maîtriser la frontière du système de freinage et de ses composants Maîtriser les fonctions du système et des composants Maîtriser le fonctionnement des organes de frein Connaître les

Plus en détail

Guide de l éclairage 1to1 energy Efficacité énergétique, confort et esthétique

Guide de l éclairage 1to1 energy Efficacité énergétique, confort et esthétique Guide de l éclairage to energy Efficacité énergétique, confort et esthétique Sommaire Pour y voir plus clair 3 L essentiel en bref 4 Comparatif anciennes/nouvelles ampoules 6 Ampoules basse consommation

Plus en détail

document 1 - indice de réfraction

document 1 - indice de réfraction chap 1 les mécanismes optiques de la vision document 1 - indice de réfraction La lumière est déviée lorsqu'elle passe d'un milieu transparent à un autre. C'est ce phénomène qu'on observe lorsque l'on regarde

Plus en détail

Son et Lumière. L optique géométrique

Son et Lumière. L optique géométrique Son et Lumière Leçon N 3 L optique géométrique Introdution Nous allons au cours de cette leçon poser les bases de l optique géométrique en en rappelant les principes fondamentaux pour ensuite nous concentrer

Plus en détail

PARCOURS Ombre et lumière. Sébastien Giroux rou

PARCOURS Ombre et lumière. Sébastien Giroux rou PARCOURS Ombre et lumière Sébastien Giroux Saïd Baouch,, Didier MérouM rou 0. Introduction Mes coordonnées : - sebastien.giroux@univ-lorraine.fr Parcours : - Google : «lamap grand nancy» - http://espe.univ-lorraine.fr/lamap/index.php

Plus en détail

Lentilles Détermination de distances focales

Lentilles Détermination de distances focales Lentilles Détermination de distances focales Résumé Les lentilles sont capables de faire converger ou diverger un faisceau lumineux. La distance focale f d une lentille caractérise cette convergence ou

Plus en détail

Thème : Modèle et modélisation. Problématique : Comment fonction les lentilles optiques et à quoi servent-elles?

Thème : Modèle et modélisation. Problématique : Comment fonction les lentilles optiques et à quoi servent-elles? PENET François LAMARCQ Simon DELAHAYE Nicolas Les lentilles optiques Thème : Modèle et modélisation. Problématique : Comment fonction les lentilles optiques et à quoi servent-elles? Sommaire : Introduction

Plus en détail

Ce qu il faut savoir sur l éclairage de votre demeure. Ampoules et luminaires : lorsque la technologie s en mêle

Ce qu il faut savoir sur l éclairage de votre demeure. Ampoules et luminaires : lorsque la technologie s en mêle Ce qu il faut savoir sur l éclairage de votre demeure Ampoules et luminaires : lorsque la technologie s en mêle Où qualité rime avec efficacité La qualité et l efficacité énergétique dans l éclairage sont

Plus en détail

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices :

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices : Chapitre 02 La lumière des étoiles. I- Lumière monochromatique et lumière polychromatique. )- Expérience de Newton (642 727). 2)- Expérience avec la lumière émise par un Laser. 3)- Radiation et longueur

Plus en détail

LAMPES FLUORESCENTES BASSE CONSOMMATION A CATHODE FROIDE CCFL

LAMPES FLUORESCENTES BASSE CONSOMMATION A CATHODE FROIDE CCFL LAMPES FLUORESCENTES BASSE CONSOMMATION A CATHODE FROIDE CCFL Economisons notre énergie et sauvons la planète Présentation générale 2013 PRESENTATION I. Principes de fonctionnement d une ampoule basse

Plus en détail

mécatronicien d automobiles

mécatronicien d automobiles Profil des compétences professionnelles Programme-cadre et détail du programme des examens relatifs aux modules des cours de technologie, théorie professionnelle Organisation pratique Détail du programme

Plus en détail

INTERROGATION ORALE PERMIS B VERIFICATIONS INTERIEURES DU VEHICULE SEAT IBIZA

INTERROGATION ORALE PERMIS B VERIFICATIONS INTERIEURES DU VEHICULE SEAT IBIZA INTERROGATION ORALE PERMIS B VERIFICATIONS INTERIEURES DU VEHICULE SEAT IBIZA Vérifications intérieures du véhicule 01/67. Effectuez un appel lumineux. Mettez le contact. Utilisez la commande de gauche

Plus en détail

MODE D'EMPLOI DU WATTMÈTRE. Mesurer pour mieux comprendre ses consommations électriques

MODE D'EMPLOI DU WATTMÈTRE. Mesurer pour mieux comprendre ses consommations électriques MODE D'EMPLOI DU WATTMÈTRE Mesurer pour mieux comprendre ses consommations électriques Un Wattmètre, pour quoi faire? Le Wattmètre permet de mesurer la puissance et déterminer la consommation électrique

Plus en détail

Etablissement : Collège Verlaine (Béthune) Rédigé par : L atelier Scientifique. Professeur Référent : Ugo Leenhardt

Etablissement : Collège Verlaine (Béthune) Rédigé par : L atelier Scientifique. Professeur Référent : Ugo Leenhardt Etablissement : Collège Verlaine (Béthune) Rédigé par : L atelier Scientifique Professeur Référent : 1.LANCEMENT DU PROJET Afin d envisager autrement l investigation, la démarche proposée par le concours

Plus en détail

Deuxième partie : Optique

Deuxième partie : Optique Deuxième partie : Optique Introduction Exemples de questions Comment fonctionne un projecteur de dias? Qu est-ce que la mise au point d un appareil photo? Comment la lumière peut-elle être guidée dans

Plus en détail

Bien choisir son éclairage

Bien choisir son éclairage L habitat AGIR! Bien choisir son éclairage Meilleur pour l environnement, moins coûteux pour vous et efficace partout Édition : février 2015 sommaire glossaire introduction De la lumière sans gaspillage....

Plus en détail

Vu le décret n 79/341 du 03 septembre 1979 portant réglementation de circulation routière, et ses texte modificatifs subséquents ;

Vu le décret n 79/341 du 03 septembre 1979 portant réglementation de circulation routière, et ses texte modificatifs subséquents ; REPUBLIQUE DU CAMEROUN PAIX-TRAVAIL-PATRIE DECISION N 00469/D/MINT/DTT/ SDRC DU 01 SEP 2000 CONTENUE DU PROGRAMME, COMPOSITION DES EPREUVES ET MODALITES DE DELIBERATION DE L EXAMEN DU PERMIS DE CONDUIRE

Plus en détail

Diagrammes SysML OUVRE PORTAIL SOLAIRE

Diagrammes SysML OUVRE PORTAIL SOLAIRE Diagrammes SysML OUVRE PORTAIL SOLAIRE Sandra GIL Philippe KESSLER Diagrammes SysML Ouvre Portail Solaire Page 1 Diagramme de contexte Système : Ouvre portail solaire Utilisateur piéton Installateur Environnement

Plus en détail

3B SCIENTIFIC PHYSICS

3B SCIENTIFIC PHYSICS 3B SCIENTIFIC PHYSICS Jeu d optique laser de démonstration U17300 et jeu complémentaire Manuel d utilisation 1/05 ALF Sommaire Page Exp. n o Expérience Jeu d appareils 1 Introduction 2 Eléments fournis

Plus en détail

Nous nous intéresserons ici à une version simplifiée du modèle corpusculaire pour décrire l optique géométrique.

Nous nous intéresserons ici à une version simplifiée du modèle corpusculaire pour décrire l optique géométrique. OPTIQUE GEOMETRIQUE Définitions : L optique est la science qui décrit les propriétés de la propagation de la lumière. La lumière est un concept extrêmement compliqué et dont la réalité physique n est pas

Plus en détail

3. ÉQUIPEMENT. 3.1 Éclairage. Feux de route. Feux de croisement. Feux de croisement

3. ÉQUIPEMENT. 3.1 Éclairage. Feux de route. Feux de croisement. Feux de croisement 3. ÉQUIPEMENT Cette partie porte sur l équipement obligatoire et facultatif pour votre véhicule. Elle propose aussi des moyens d assurer une utilisation plus sécuritaire de la route. 3.1 Éclairage Nul

Plus en détail

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière Seconde / P4 Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière 1/ EXPLORATION DE L UNIVERS Dans notre environnement quotidien, les dimensions, les distances sont à l échelle humaine : quelques mètres,

Plus en détail

1 000 W ; 1 500 W ; 2 000 W ; 2 500 W. La chambre que je dois équiper a pour dimensions : longueur : 6 m largeur : 4 m hauteur : 2,50 m.

1 000 W ; 1 500 W ; 2 000 W ; 2 500 W. La chambre que je dois équiper a pour dimensions : longueur : 6 m largeur : 4 m hauteur : 2,50 m. EXERCICES SUR LA PUISSANCE DU COURANT ÉLECTRIQUE Exercice 1 En zone tempérée pour une habitation moyennement isolée il faut compter 40 W/m 3. Sur un catalogue, 4 modèles de radiateurs électriques sont

Plus en détail

La Composition de la lumière De quoi est composée la lumière Blanche?

La Composition de la lumière De quoi est composée la lumière Blanche? La Composition de la lumière De quoi est composée la lumière Blanche? Introduction de dossier : Newton, dans sa vision de la blancheur de la lumière solaire résultant de toutes les 3 couleurs primaire

Plus en détail

MIROIRS SPHÉRIQUES ET LENTILLES

MIROIRS SPHÉRIQUES ET LENTILLES EXPÉRIENCE 5 MIROIRS SPHÉRIQUES ET LENTILLES I. Introduction et objectifs Les miroirs et les lentilles sont des objets utilisés quotidiennement. Le miroir le plus répandu (et le plus simple) est le miroir

Plus en détail

MODULE 1. Performances-seuils. Résistance interne (générateur). Pertes par effet Joule. Pertes en ligne.

MODULE 1. Performances-seuils. Résistance interne (générateur). Pertes par effet Joule. Pertes en ligne. MODUL 1 MODUL 1. ésistance interne (générateur). Pertes par effet Joule. Pertes en ligne. Performances-seuils. L élève sera capable 1. d expliquer l effet qu occasionne la résistance interne d une source

Plus en détail

STRUCTURES >>> LUMINEUSES

STRUCTURES >>> LUMINEUSES STRUCTURES >>> LUMINEUSES 20 STRUCTURES LUMINEUSES >>> 65 140 VEGA System CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES : T5 Asymétrique RENDEMENT NORMALISÉ direct : Monotube : 0.81 E indirect : 0.89 Bitube : 0.68 E 0.83

Plus en détail

Il est nécessaire de mettre en place un système de sécurité incendie (SSI) permettant de détecter le plus rapidement possible un début de sinistre.

Il est nécessaire de mettre en place un système de sécurité incendie (SSI) permettant de détecter le plus rapidement possible un début de sinistre. PAGE : 1 Situation : Les établissements doivent être protégés contre les incendies. Suivant leur catégorie, les systèmes de sécurité incendie (SSI) à mettre en place sont plus ou moins complexes. A l issue

Plus en détail

Les lentilles minces

Les lentilles minces http://www.bauchrie.sscc.edu.lb Les lentilles minces http://mazenhabib.webs.com 1 - Pour commencer... D après les lois de la réfraction, on doit changer de milieu si l on veut changer la direction de la

Plus en détail

SP4 Formation des images & Approximation de Gauss

SP4 Formation des images & Approximation de Gauss SP4 Formation des images & Approximation de Gauss Objectifs de cette leçon : Définitions d un objet, d une image et d un système optique. Notions d objets et d images étendues Notions d objets et d images

Plus en détail

L ALIMENTATION ÉLECTRIQUE

L ALIMENTATION ÉLECTRIQUE Les appareillages de protection et de branchement Le réseau électrique ou réseau de distribution publique : ensemble des circuits (lignes, câbles, postes électriques ) qui délivrent l électricité aux usagers.

Plus en détail

Eco. Plus chères à l'achat, les ampoules faible consommation se révèlent très économiques au bout de quelques mois...

Eco. Plus chères à l'achat, les ampoules faible consommation se révèlent très économiques au bout de quelques mois... Eco consommation La mairie ou la société de remontée mécanique veillent à limiter et à réduire leur consommation d énergie pour l éclairage des locaux et de la station. Grâce à des gestes simples et les

Plus en détail

Les lentilles et la formation des images

Les lentilles et la formation des images Les lentilles et la formation des images I- Les différents types de lentilles. Une lentille est un bloc transparent (en verre ou en matière organique) limité par deux faces planes ou sphériques. Toutes

Plus en détail

1 ) Composants de base permettant de modifier les caractéristiques géométriques d'un faisceau lumineux : miroirs, fibres optiques, lentilles

1 ) Composants de base permettant de modifier les caractéristiques géométriques d'un faisceau lumineux : miroirs, fibres optiques, lentilles II.2 ptique 1 ) Composants de base permettant de modifier les caractéristiques géométriques d'un faisceau lumineux : miroirs, fibres optiques, lentilles 1.1) Définitions 1.1.1) Rayons et faisceaux lumineux

Plus en détail

Formation des images, lentilles et miroirs

Formation des images, lentilles et miroirs Formation des images, lentilles et miroirs 1 Pourquoi faut-il une optique afin de créer une image? 2 Préambule: chaque point d un dun objet et la source d un ensembles de rayons Point source fronts d onde

Plus en détail

Lighting. Lampes LED. au service de la performance

Lighting. Lampes LED. au service de la performance Lighting Lampes LED L innovation LED au service de la performance Prix HT au 1 er Juin 2015 Savoir-faire Philips Depuis le lancement de la gamme MASTER LEDlamps en 2009, nos lampes LED ont été régulièrement

Plus en détail

Une méthode de construction d'un auto-directeur de parabole de radiotélescope ou toute antenne directive

Une méthode de construction d'un auto-directeur de parabole de radiotélescope ou toute antenne directive Après la construction (ou plutôt l'assemblage de matériels existant et de matériels construits) du radiotélescope proprement dit (équipement parabole, récepteur, convertisseur analogique-numérique, alimentations

Plus en détail

Physique, chapitre 8 : La vision

Physique, chapitre 8 : La vision Physique, chapitre 8 : La vision 1. Voir un objet 1.1 Sources de lumière Une source primaire de lumière produit la lumière qu elle émet. Par exemple, le soleil, une ampoule, le feu, un éclaire, une luciole

Plus en détail

Capsule théorique sur l optique géométrique (destinée au personnel)

Capsule théorique sur l optique géométrique (destinée au personnel) Capsule théorique sur l optique géométrique (destinée au personnel) Octobre 2014 Table des matières Spectre électromagnétique... 3 Rayons lumineux... 3 Réflexion... 3 Réfraction... 3 Lentilles convergentes...

Plus en détail

CARNET DE BORD CONSEILS PRATIQUES

CARNET DE BORD CONSEILS PRATIQUES CONSEILS PRATIQUES POSTE DE CONDUITE 4 5 9 8 7 6 Interrupteur d'éclairage Clignotants Feux de stationnement Éclairage route Appels de phares Ordinateur de bord* Interrupteur de feux antibrouillard 4 Essuie-glace/lave-glace

Plus en détail

Les vérifications extérieures en permis B

Les vérifications extérieures en permis B Les vérifications extérieures en permis B 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 Contrôlez et la propreté de tous les rétroviseurs extérieurs du véhicule. Qu'appelle-t-on un "angle mort"? Montrez l'orifice de remplissage

Plus en détail

OPTIQUE GEOMETRIQUE II.- THEORIE. Définition : L indice de réfraction n caractérise le milieu dans lequel se propage la lumière.

OPTIQUE GEOMETRIQUE II.- THEORIE. Définition : L indice de réfraction n caractérise le milieu dans lequel se propage la lumière. 31 O1 OPTIQUE GEOMETRIQUE I.- INTRODUCTION L optique est une partie de la physique qui étudie la propagation de la lumière. La lumière visible est une onde électromagnétique (EM) dans le domaine de longueur

Plus en détail

TP Physique n 1. Spécialité TS. I. Généralités sur les lentilles minces: Convention:

TP Physique n 1. Spécialité TS. I. Généralités sur les lentilles minces: Convention: TP Physique n 1 Spécialité TS Convention: Dans cet exposé, la lumière est supposée se déplacer de la gauche vers la droite. I. Généralités sur les lentilles minces: Une lentille est un milieu transparent

Plus en détail

Le circuit électrique

Le circuit électrique BULLETIN SPÉCIAL N 2 Le circuit électrique Théorie un peu de réflexion Intro L électricité est une source d énergie. Une énergie que l on peut facilement transformer en mouvement, lumière ou chaleur. L

Plus en détail

Ordonnance concernant les exigences techniques requises pour les voitures automobiles de transport et leurs remorques

Ordonnance concernant les exigences techniques requises pour les voitures automobiles de transport et leurs remorques Ordonnance concernant les exigences techniques requises pour les voitures automobiles de transport et leurs remorques (OETV 1) 741.412 du 19 juin 1995 (Etat le 1 er janvier 2013) Le Conseil fédéral suisse,

Plus en détail

Etablis un constat de l expérience et essaie d expliquer le phénomène :

Etablis un constat de l expérience et essaie d expliquer le phénomène : Défi : La lumière est-elle blanche? un disque compact, une lampe de poche 1. Eclaire le CD. Ton hypothèse s est-elle vérifiée? 1 Défi : La lumière est-elle blanche? un miroir, une cuvette, de l eau, une

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE ENERGIE «ECLAIRAGE»

FICHE TECHNIQUE ENERGIE «ECLAIRAGE» FICHE TECHNIQUE ENERGIE «ECLAIRAGE» Sources : syndicat de l éclairage et CNIDEP A. ETAT DE L ART 1. Caractéristiques générales L éclairage a pour vocation : - D assurer de bonnes conditions de travail,

Plus en détail

Portée du faisceau supérieure à 2 Km - Largeur du faisceau ajustable de 2 à 40 - Water resistant - Variateur de puissance - Fonction Stroboscope

Portée du faisceau supérieure à 2 Km - Largeur du faisceau ajustable de 2 à 40 - Water resistant - Variateur de puissance - Fonction Stroboscope Configurations avec projecteur : MBS - 410 MBPKG-B - Basic MBS-410 Kit de base Maxa Beam avec le projecteur MBS - 410 et chargeur lent MBP-3100 : Maxa Beam Searchlight 7 500 000 Cdl - Ampoule Xénon 75

Plus en détail

Lentilles I. 2-2 Détermination de la distance focale d une lentille mince convergente

Lentilles I. 2-2 Détermination de la distance focale d une lentille mince convergente Lentilles I - UT DE L MNIPULTIN La manipulation consiste à déterminer, par différentes méthodes, la distance focale f d'une lentille mince convergente (on admettra que la lentille est utilisée dans les

Plus en détail

Banque de questions : Vérifications extérieures

Banque de questions : Vérifications extérieures Banque de questions : Vérifications extérieures L'interrogation du candidat s'effectue à l'extérieur du véhicule et se décompse en deux temps : - une vérification à faire ou montrer où cela s'effectue

Plus en détail

La priorité à droite À une intersection, lorsqu'il n'y a pas de panneau ou que l'on trouve le panneau priorité à droite qui s'applique.

La priorité à droite À une intersection, lorsqu'il n'y a pas de panneau ou que l'on trouve le panneau priorité à droite qui s'applique. Comment franchir une intersection avecprioritéàdroite? Une intersection (carrefour) est une zone où se rejoignent, se croisent des usagers venant de directions différentes. Dans quel ordre doivent-ils

Plus en détail

Sommaire. Sommaire des services. CIRCUIT DE CARBURANT p 112 à 114. FILTRES p 115 à 116. ECLAIRAGE p 4 à 10. MOTEUR 1600 TYPE CT p 117 à 129

Sommaire. Sommaire des services. CIRCUIT DE CARBURANT p 112 à 114. FILTRES p 115 à 116. ECLAIRAGE p 4 à 10. MOTEUR 1600 TYPE CT p 117 à 129 Sommaire ECLAIRAGE p 4 à 10 CARROSSERIE p 11 à 24 JOINTS DE CARROSSERIE p 25 à 27 EXTÉRIEUR p 28 à 34 JANTES & PNEUS p 35 à 39 FREINAGE p 40 à 46 DIRECTION p 46 à 48 TRAIN AVANT p 48 à 51 TRAIN ARRIÈRE

Plus en détail