Eléments du programme

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Eléments du programme"

Transcription

1 L ELECTRICITE Eléments du programme Cycle 2 : Les objets et les matériaux Réalisation d un circuit électrique simple. Principes élémentaires de sécurité des personnes et des biens dans l utilisation de l électricité. Cycle 3 : Monde construit par l homme Circuits électriques alimentés uniquement avec des piles : bornes, conducteurs et isolants ; quelques montages en série et en dérivation. Principes élémentaires de sécurité électrique. Important Ne pas oublier de signaler que les expériences faites avec les piles sont dangereuses si on les réalise avec les prises électriques du secteur. Cf annexe1 p33 1

2 Pour expérimenter valises ou matériel d école? Désormais les valises ne seront plus dotées de matériel consommable (ampoules et piles). Nous vous conseillons vivement de doter votre école de sa propre mallette de sciences. L investissement n est pas énorme et vous y gagnerez en flexibilité d utilisation. Différents fournisseurs tels que Celda ou Pierron peuvent être consultés. OPITEC est sans aucun doute le moins cher de tous. Le matériel ainsi acquis sera en conséquence relativement fragile et donc à manipuler avec précaution. Fournisseur OPITEC France SARL Tél : Rue Defrance Fax : Vincennes Cedex Nous proposons deux options selon le budget de l école. La plus économique permettra de travailler en classe avec le matériel minimum pour 5 groupes. La seconde, permettra de former 10 groupes dans sa classe et d approfondir certaines notions en utilisant des appareils plus spécifiques (photo résistance, multimètre, boîtier de piles). Quantité Quantité Référence Prix Dénomination minimale idéale catalogue Unitaire (Budget mini) (Budget large ) Piles plates 4,5 Volts ,15 Câbles de liaison «pinces crocodiles» (44 cm) 40 câbles 80 câbles ,05 les 10 Douille Illu E 10 (support pour les lampes) ,20 les 10 Ampoules 3,5 V / 0,2 A ,55 les 10 Interrupteur à bascule ,90 les 10 Moteurs R 23 ou RE208R ,35 Diode lumineuse Rouge LED (pour les courant faibles!) 1 de 5 à ,25 Résistance 150 Ohms (à coupler à la LED pour la protéger) 1 de 5 à ,50 Mini vibrateurs à tonalité d impulsion (buzzer) de 5 à ,15 Photo résistance (laisse passer le courant seulement si il y a de la lumière) LCD Multimètre numérique (mesure la tension, l intensité, la résistance). Boîtier pour pile 4,5 V (3 piles 1,5V) permet de comprendre le fonctionnement de la pile 4,5 V , , ,95 La configuration minimale coûte 45 Euros ( de frais de port). La configuration optimale coûte 134 Euros ( de frais de port). 2

3 Contenu du dossier Circonscription Ambérieu en Bugey Eléments du programme. La démarche pédagogique et le cahier de sciences. Séance d introduction : Recueil des représentations. Défi 1 : Allumer une ampoule p9 Défi 2 : Réaliser un circuit p11 Défi 3 : L'interrupteur p12 Défi 4 : Conducteurs et isolants p15 Défi 5 : Allumer plusieurs lampes p17 Défi 6 : Réparer des pannes p18 Pistes de travail d'application : L'électricité statique p20 Allumer les lumières (maquette) p22 Fabriquer un phare p23 Fabriquer un télégraphe p24 L interrupteur p25 Le système d'alarme p25 Jeu d'adresse p26 Quizz électrique p27 Moteur électrique p28 Déclencheur de foudre p30 Fabriquer un électro-aimant p32 Annexes 1 / Les dangers de l électricité à la maison. 2 / Eléments de connaissance pour les enseignants. 3 / Définition des termes «ampoules» et «lampes». 4 / Liste de matériel à acheter dans les écoles. 3

4 4

5 5

6 6

7 LA DEMARCHE PEDAGOGIQUE 1. Appropriation de la situation de départ (défi, tâche ). 2. Recueil des représentations (échange oral dans le grand groupe). Elles permettront de poser les questions scientifiques. 3. Faire les hypothèses oralement (argumenter). 4. Demander aux élèves de représenter sur le cahier d expériences le dispositif expérimental et leurs hypothèses : dessin d observation, schéma, symbolisation, texte Réaliser l expérience, remplir les fiches de résultats le cas échéant. 6. Synthèse orale permettant l élaboration des connaissances. 7. Trace écrite finale sur le cahier de sciences (ou des savoirs). LE CAHIER D EXPERIENCES C est le cahier que l élève utilise lors de l expérimentation. Il n est pas corrigé : c est un cahier de recherches personnelles, une trace pour mémorisation (entre autres des hypothèses émises pour vérification en fin d expérimentation). Le cahier de sciences (ou des savoirs) est différent : Il regroupe les synthèses élaborées en classe et validées par l enseignant. Il est structuré et sans faute. Les deux cahiers peuvent cohabiter sur le même support (page de gauche et page de droite, couleur spécifique à chacun, parties séparées ) ou peuvent être séparés (classeur et cahier ). Par le cahier d expériences et les mises en commun, on amènera l élève à passer du croquis d observation à la schématisation puis à la symbolisation normalisée : cet apprentissage se fait progressivement sur l ensemble de la scolarité. 7

8 Séance préambule : Recueil des représentations des élèves. L idée de cette première séance est de partir des représentations des élèves concernant les phénomènes électriques, il est donc important dans cette phase de ne pas donner les «bonnes réponses» aux élèves. Questions collectives : 1/ Qu est ce que l électricité? 2/ Quels appareils utilisent de l électricité? 3/ Comment peut- on produire de l électricité? 4/ Quels sont les dangers de l électricité? Une affiche collective peut être réalisée afin de recenser les réponses de la classe à ces questions.il sera intéressant en fin de module de revenir sur cette affiche afin d évaluer l évolution des représentations des élèves. 8

9 Défi 1 : Allumer une ampoule Connaissances visées : - Une pile peut faire circuler de l électricité dans une chaîne continue et fermée (notion de circuit fermé). Défi : Comment allumer l'ampoule? Expérience Matériel par groupe : cahier d expériences une pile plate. une ampoule Démarche : S approprier le dispositif. Emettre des hypothèses sur le montage à réaliser et produire un schéma. Faire le montage prévu. Mise en commun pour élaboration du savoir. Explication : La pile produit un courant électrique qui passe dans la ampoule. Un circuit fermé doit être établi entre les deux bornes de la pile et celles de l'ampoule. Vocabulaire : courant électrique ( à ne pas confondre avec : courant (adj) = usuel, courant (v) = en se déplaçant rapidement) : Déplacement d énergie (des électrons) au sein d un matériau ampoule : partie en verre d une lampe. lampe : ensemble culot + ampoule de verre + filament. bornes : pièces de connexion. Evaluation : (fiche ci-jointe) On peut proposer des schémas avec divers placements de l'ampoule sur la pile : il faut retrouver les montages qui fonctionnent. Prolongement possible : On peut observer l ampoule et produire un schéma de celle-ci individuellement puis au niveau de la classe. NB : On peut manipuler d autres ampoules de la vie quotidienne (12V et 220V et «économie d énergie») et observer les différences et similitudes. 9

10 Evaluation / Défi 1. Place les mots suivants : culot filament ampoule plot isolant borne + borne - - Si l'ampoule s'allume, colorie la en jaune. 10

11 Défi 2 : Réaliser un circuit Connaissances visées : Une pile peut faire circuler de l électricité dans une chaîne continue et fermée. Le courant électrique produit par une pile a un sens. (plutôt cycle 3) Normaliser un schéma. Défi : - Comment allumer l'ampoule? sans déplacer les - Comment faire tourner le moteur? objets. - Comment faire sonner le buzzer? Expérience Matériel par groupe : Cahier d expériences Des fils conducteurs de connexion (avec pinces crocodile). Une pile plate. (on peut proposer l utilisation d une pile ronde afin de faire le lien avec les piles utilisées à la maison, mais pour établir les connexions, il vaut mieux alors utiliser des fils dénudés à leurs extrémités et les fixer avec du ruban adhésif). Une ampoule (et son support) ou un moteur (avec un «drapeau» adhésif installé sur l axe extérieur pour mettre en évidence le sens de rotation) ou un buzzer. Démarche : S approprier le dispositif. Emettre des hypothèses sur le montage à réaliser et produire un schéma. Faire le montage prévu. Mise en commun pour élaboration du savoir et présentation du schéma normalisé (avec les symboles) à partir des réalisations des élèves. Explication : Un circuit doit être fermé pour que l électricité agisse sur l appareil électrique (moteur, lampe ou buzzer). On remarque que : L'ampoule fonctionne dès qu elle est intégrée dans un circuit fermé. Le moteur ne tourne pas dans le même sens suivant la manière dont ses bornes sont reliées à celles de la pile (+/-). Le buzzer ne fonctionne que s il est relié dans un sens précis aux bornes de la pile. Le courant électrique a donc bien un sens. Vocabulaire : schématiser : représenter uniquement ce qu il y d essentiel dans l objet. symboliser : utiliser dans un schéma un signe conventionnel. Les symboles : pile : ou G moteur : M ampoule : fil : buzzer : interrupteur : 11

12 Défi 3 : L'interrupteur Circonscription Ambérieu en Bugey Connaissances visées : - On peut ouvrir ou fermer aisément un circuit électrique grâce à un interrupteur Tâche : Construire un circuit qui permet d allumer ou d éteindre l ampoule. Expérience Matériel par groupe : des fils conducteurs de connexion. une pile une ampoule (et son support) un interrupteur Explication : L'interrupteur en ouvrant ou fermant le circuit permet le passage de l'électricité. Démarche : S approprier le dispositif. Emettre des hypothèses. Expérimenter. Mise en commun et élaboration du savoir. Réalisation du schéma d un circuit ouvert et du schéma d un circuit fermé. Circuit ouvert Circuit fermé Vocabulaire : circuit ouvert : «le courant qui part de la pile ne revient pas à la pile», «la chaîne n est pas fermée», «le courant ne passe pas dans le circuit». circuit fermé : «le courant qui part de la pile revient à la pile», «la chaîne est fermée», «le courant passe dans le circuit». Evaluation : (fiche ci-jointe) On propose des schémas ou symboles de circuits contenant fils et interrupteurs à valider par les élèves. Il est intéressant ici de travailler sur la différence schéma / symbole. Prolongement : Proposer aux élèves d inventer d autres interrupteurs (on peut distribuer des trombones, ciseaux, épingles, attaches parisiennes, etc ) 12

13 Evaluation / Défi 3. Circonscription Ambérieu en Bugey 13

14 Indique pour chaque circuit si la lampe va s'allumer. Si oui, colorie l ampoule en jaune. 14

15 Défi 4 : Conducteurs et isolants Circonscription Ambérieu en Bugey Connaissances visées : - Tous les matériaux ne sont pas des conducteurs électriques. CYCLE 3 CYCLE 2 Défi : Invente un dispositif pour connaître les matériaux qui conduisent l'électricité. Ou A partir du dispositif de la séance précédente (pile-ampouleinterrupteur), dresse la liste des matériaux qui conduisent l'électricité. Expérience Matériel par groupe : Des fils conducteurs de connexion. Une pile Une ampoule (et son support) (on pourra utiliser des LED qui s allument avec une intensité très faible, notamment pour mettre en évidence la conductibilité de l eau et attirer les dangers des situations associant eau et électricité) Des objets divers proposés par l enseignant ou par l élève : trombone en métal et en plastique, ciseaux en métal ou en plastique, fil de scoubidou, fil à coudre, pinceau, papier, papier d aluminium, craie, clé, l eau, pâte à modeler, NB : la diversité des objets proposés a pour but d amener l élève à dépasser la fonction de l objet pour aller vers la notion de matériau. Explication : Certains matériaux ne permettent pas le passage du courant électrique ( dans leur composition, leurs électrons sont fortement liés aux atomes et ne peuvent donc se mettre en mouvement). Les matériaux conducteurs sont essentiellement des métaux (mais pas toujours!). Démarche : S approprier le dispositif. Dans le premier cas, ce sont les enfants qui trouvent le dispositif à mettre en place et dans le second c'est l'adulte qui fournit le circuit tout prêt. Emettre des hypothèses sur l effet produit par chaque objet. Expérimenter. Dresser la liste des objets qui conduisent, qui ne conduisent pas. Mise en commun et élaboration du savoir. Vocabulaire : conducteur : matériau permettant le passage du courant électrique. Isolant : matériau ne permettant pas le passage du courant électrique. Evaluation : 15

16 On peut proposer aux élèves de faire des hypothèses sur d autres objets non testés préalablement afin de vérifier ensuite leurs hypothèses par l expérience. Prolongement (Cycle 3) : L enseignant peut terminer la séance en réalisant la séance avec des liquides en y ajoutant quelques ingrédients (sel, citron, huile, sucre..). On pourra ainsi déterminer quelles sont les solutions qui laissent passer le courant dans un circuit comprenant une DEL. C est ici l occasion d alerter les élèves sur les dangers liés à la manipulation d appareils électriques en présence d eau. 16

17 Défi 5 : Allumer plusieurs lampes (cycle 3) Connaissances visées : - mettre des éléments en série ou en parallèle. Expérience Matériel par groupe : Des fils conducteurs de connexion. Une pile Des ampoules (et leur support) Une ampoule ne fonctionnant pas. (Elle pourra servir à mettre en évidence l utilité des montages en parallèle. Une ampoule grillée n empêche pas alors les autres de s allumer). Explication : Montage en série : Le courant électrique passe successivement dans les différentes ampoules : la résistance est supérieure et la lumière produite sera moins intense. Montage en parallèle : Le courant électrique passe en même temps dans les différentes ampoules : l intensité lumineuse est supérieure. Défi : - Comment faire pour allumer plusieurs ampoules en même temps? Démarche : S approprier le dispositif. Emettre des hypothèses sur le fonctionnement de chaque type de montage. Expérimenter. Schématiser. Mise en commun et élaboration du savoir. Prolongement : Afin de montrer les intérêts pratiques de l utilisation du montage en parallèle, l enseignant pourra proposer des simulations de montages qui continuent ou non de fonctionner avec une ampoule défectueuse (ou déconnectée). Par exemple une guirlande de Noël, le circuit d éclairage d une voiture, une modélisation d éclairage public 17

18 18

19 Défi 6 : Réparer des circuits en panne électrique. (Cycles 2 et 3) Défi : Ces six circuits sont en panne : peux-tu trouver pourquoi et les réparer? Proposition de démarche : Chaque groupe construit un circuit qui ne fonctionne pas. Les groupes échangent leurs circuits et cherchent à identifier la nature de la panne pour la réparer. Mise en commun. L enseignant pourra proposer sur différents ateliers, différents types de pannes selon le niveau de la classe et les situations préalablement rencontrées. Ce dispositif peut également servir d évaluation finale. Exemples : Une ampoule est grillée : à proposer en parallèle ou en série. Une pile est Hors Service. Un fil mal branché provoque un court circuit. Un isolant est inséré dans le circuit. Une ampoule est mal vissée. Une ampoule (220V) n est pas adaptée à la pile 4.5V. Un fil est déconnecté au niveau de la pince crocodile 19

20 Pistes de travail : Circonscription Ambérieu en Bugey Objets à fabriquer : On peut envisager soit la réalisation à partir d un schéma (lecture compréhension) soit un défi : réaliser le schéma et l objet qui doit fonctionner (si non fonctionnement, trouver l erreur) Les idées qui figurent dans les pages suivantes sont extraites des ouvrages : 100 expériences faciles à réaliser (de Cash et Parker chez Nathan) méga expériences (sous la direction de Bertrand Evenot, l'encyclopédie vivante Nathan) l'électricité, une énergie à maîtriser (Les petits débrouillards) 20

21 21

22 22

23 23

24 24

25 25

26 26

27 27

28 28

29 29

30 30

31 31

32 32

33 Annexe 1 33

34 LES DANGERS DE LA MAISON Entoure en rouge ce qui est dangereux Circonscription Ambérieu en Bugey 34

35 Annexe 2 Eléments de connaissance pour l enseignant : sources : Hachette Multimédia / Hachette Livre, 1999 Electricité : Dès le VIe s. av. J.-C., les Grecs constatèrent que l ambre frotté attirait de nombreux corps légers. Au XVIIIe s., on montra qu on peut faire apparaître par frottement deux sortes d électricité, baptisées positive et négative, et l on parvint ainsi au concept de charge électrique : des objets chargés se repoussent ou s attirent selon qu ils portent des charges de même signe ou de signes contraires. La loi fondamentale de cette interaction, dite électrostatique, homologue de la gravitation universelle de Newton, fut établie en 1785 par Coulomb. À partir de 1800, la pile de Volta permit de réaliser les premiers courants électriques. À la suite de l expérience réalisée en 1820 par Œrsted et analysée par Laplace et Ampère, on découvrit les actions dites électrodynamiques qui s exercent entre les courants et on établit que le champ magnétique créé par un courant est proportionnel à l intensité de celui-ci, c.-à-d. à la charge qu il transporte par unité de temps. L étude des courants électriques (électrocinétique) fut complétée en 1826 par Ohm, qui établit la relation entre l intensité traversant un conducteur et la différence de potentiel aux bornes de celui-ci et définit ainsi la notion de résistance. En 1831, Faraday dégagea le concept de force électromotrice et établit les lois du phénomène d induction électromagnétique, ouvrant ainsi la voie aux applications techniques de l électricité (générateurs, dynamos, transformateurs, etc.) dont l étude constitue l électrotechnique. En 1841, Joule établit les lois régissant le dégagement de chaleur dans un conducteur (effet Joule). En 1864, Maxwell prédit l existence des ondes électromagnétiques (mises en évidence expérimentalement en 1885 par Hertz) et montra l unité profonde de l électrostatique et du magnétisme, fondant ainsi l électromagnétisme. À la fin du XIXe s., la découverte de l électron ouvrit la voie aux réalisations ultérieures de l électronique. On distingue fondamentalement: l électrostatique, qui traite de l ensemble des phénomènes dus à la présence de charges électriques immobiles, et l électrocinétique, qui traite plus particulièrement des phénomènes que provoque le déplacement de ces charges. Les interactions entre champ magnétique et courant électrique sont exclues de l électrocinétique; leur étude constitue l électrodynamique. L électrocinétique montre qu un courant électrique se produit lorsqu on réunit par un conducteur deux points qui se trouvent à des potentiels différents. Le passage de ce courant s accompagne d un dégagement de chaleur (effet Joule) et d un effet électromagnétique. L intensité d un courant est la quantité d électricité qui traverse un conducteur pendant un temps limité. Elle s exprime en ampères, cette unité étant définie par l interaction (produite par effet magnétique) de deux conducteurs parcourus par un courant. La résistance qu oppose un conducteur au passage d un courant électrique s exprime en ohms; elle dépend de la longueur l, de la section S et de la résistivité du conducteur : R = s. La résistivité des métaux purs est très faible (de l ordre de 10-8 ohms-mètres). Celle des isolants est, en revanche, très élevée (10 5 à 10¹ 6 ohms-mètres). La différence de potentiel (d.d.p.) que l on constate entre deux points d un conducteur parcouru par un courant électrique correspond au rapport de l énergie abandonnée et de la quantité d électricité mise en jeu. Elle s exprime par la loi d Ohm: U = R I (U en volts, R en ohms et I en ampères). La puissance calorifique dissipée est donnée par la loi de Joule: P = RI² (P en watts). Dans le cas d un circuit fermé comprenant des résistances, des générateurs montés en série, on utilise la loi de Pouillet généralisée : ΣE - ΣE = I ΣR, ΣE étant la somme des forces électromotrices (f.é.m.) des générateurs, ΣE celle des forces contreélectromotrices des récepteurs, ΣR celle des résistances internes des générateurs et des récepteurs, ainsi que des autres résistances. Sur le plan pratique, l électricité joue un rôle considérable; l énergie électrique, facile à transporter et à distribuer, a révolutionné les moyens de production et la vie de l homme. Représentant environ le tiers de l énergie consommée, elle est produite, dans des centrales électriques, par transformation d énergie thermique, hydraulique ou nucléaire. Cette opération se fait par l intermédiaire de générateurs de courant continu ou d alternateurs. Si l énergie thermique est de plus en plus produite par le pétrole, bientôt la production d énergie électrique au moyen de piles solaires, de piles à combustibles, de générateurs magnétohydrodynamiques, à fusion nucléaire, etc., sera cause de progrès considérable en ce domaine. 35

36 L énergie électrique est transportée quelquefois par des courants continus, le plus souvent par des courants alternatifs. L électricité a rendu possible la mise au point de moteurs électriques très variés, et les usages industriels de l électricité sont extrêmement divers. Ainsi, les phénomènes électrostatiques permettent le dépoussiérage des fumées d usine, la peinture électrostatique, la photocopie, la concentration du faisceau électronique d un tube cathodique de téléviseur, etc. L électricité est la base des procédés d électroformage, d électroérosion, d usinage par jet de plasma et par faisceau d électrons. L éclairage sous toutes ses formes est dû à l électricité. Les transports constituent un champ d application immense de l électricité, qu il s agisse de traction électrique, de signalisation, de communication, de l automobile, de l aviation ou de la marine. Les utilisations domestiques sont multiples (électroménager). 36

37 Annexe 3 37

38 Annexe 4 : Liste du matériel pour les écoles. 38

LA MAIN A LA PATE L électricité Cycle 3 L électricité.

LA MAIN A LA PATE L électricité Cycle 3 L électricité. LA MAIN A LA PATE L électricité Cycle 3 v L électricité. L électricité cycle 3 - doc Ecole des Mines de Nantes 1 LA MAIN A LA PATE L électricité Cycle 3 v L'électricité. PROGRESSION GENERALE Séance n 1

Plus en détail

Le circuit électrique

Le circuit électrique BULLETIN SPÉCIAL N 2 Le circuit électrique Théorie un peu de réflexion Intro L électricité est une source d énergie. Une énergie que l on peut facilement transformer en mouvement, lumière ou chaleur. L

Plus en détail

Chapitre 7 : CHARGES, COURANT, TENSION S 3 F

Chapitre 7 : CHARGES, COURANT, TENSION S 3 F Chapitre 7 : CHARGES, COURANT, TENSION S 3 F I) Electrostatique : 1) Les charges électriques : On étudie l électricité statique qui apparaît par frottement sur un barreau d ébonite puis sur un barreau

Plus en détail

CREST d Oloron IEN Oloron. Centre administratif 2 ème étage, 14 rue adoue 64 400 Oloron Ste Marie cedex Tel : 05 59 39 79 09 - Email:

CREST d Oloron IEN Oloron. Centre administratif 2 ème étage, 14 rue adoue 64 400 Oloron Ste Marie cedex Tel : 05 59 39 79 09 - Email: Séquence : l'électricité au cycle 2 Place dans les programmes : 4. Le monde des objets Ils réalisent des maquettes élémentaires et des circuits électriques simples pour comprendre le fonctionnement d un

Plus en détail

Choix multiples : Inscrire la lettre correspondant à la bonne réponse sur le tiret. (10 pts)

Choix multiples : Inscrire la lettre correspondant à la bonne réponse sur le tiret. (10 pts) SNC1D test d électricité Nom : Connaissance et Habiletés de la pensée compréhension (CC) (HP) Communication (Com) Mise en application (MA) 35 % 30 % 15 % 20 % /42 /31 grille /19 Dans tout le test, les

Plus en détail

Défi 1 Qu est-ce que l électricité statique?

Défi 1 Qu est-ce que l électricité statique? Défi 1 Qu estce que l électricité statique? Frotte un ballon de baudruche contre la laine ou tes cheveux et approchele des morceaux de papier. Décris ce que tu constates : Fiche professeur Après avoir

Plus en détail

La charge électrique C6. La charge électrique

La charge électrique C6. La charge électrique Fiche ACTIVIT UM 8. / UM 8. / 8. La charge électrique 8. La charge électrique C6 Manuel, p. 74 à 79 Manuel, p. 74 à 79 Synergie UM S8 Corrigé Démonstration La charge par induction. Comment un électroscope

Plus en détail

Cours d électricité. Introduction. Mathieu Bardoux. 1 re année. IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie

Cours d électricité. Introduction. Mathieu Bardoux. 1 re année. IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie Cours d électricité Introduction Mathieu Bardoux mathieu.bardoux@univ-littoral.fr IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie 1 re année Le terme électricité provient du grec ἤλεκτρον

Plus en détail

avec E qui ne dépend que de la fréquence de rotation.

avec E qui ne dépend que de la fréquence de rotation. Comment régler la vitesse d un moteur électrique?. Comment régler la vitesse d un moteur à courant continu? Capacités Connaissances Exemples d activités Connaître le modèle équivalent simplifié de l induit

Plus en détail

SEANCE 1 : Ecole L OMNIPRESENCE DE L ELECTRICITE DANS NOTRE VIE.

SEANCE 1 : Ecole L OMNIPRESENCE DE L ELECTRICITE DANS NOTRE VIE. PARCOURS 3 : Electricité Domaine : Circuits électriques alimentés par des piles. Règles de sécurité, dangers de l électricité. Ouverture vers d autres disciplines : Français / Mathématiques / Arts Visuels.

Plus en détail

Usage personnel uniquement. 2008 R. BALDERACCHI Page 1 DICTIONNAIRE DES TERMES UTILISES EN SCIENCES PHYSIQUES AU COLLEGE

Usage personnel uniquement. 2008 R. BALDERACCHI Page 1 DICTIONNAIRE DES TERMES UTILISES EN SCIENCES PHYSIQUES AU COLLEGE Abscisse : dans un graphique, l abscisse est l axe parallèle au bord inférieur de la feuille ou au horizontal au tableau. On représente généralement le temps sur l abscisse. Air : l air est un mélange

Plus en détail

MATIE RE DU COURS DE PHYSIQUE

MATIE RE DU COURS DE PHYSIQUE MATIE RE DU COURS DE PHYSIQUE Titulaire : A. Rauw 5h/semaine 1) MÉCANIQUE a) Cinématique ii) Référentiel Relativité des notions de repos et mouvement Relativité de la notion de trajectoire Référentiel

Plus en détail

Électricité. 1 Interaction électrique et modèle de l atome

Électricité. 1 Interaction électrique et modèle de l atome 4 e - AL Électricité 1 Électricité 1 Interaction électrique et modèle de l atome 1.1 Électrisation par frottement Expérience 1.1 Une baguette en matière plastique est frottée avec un chiffon de laine.

Plus en détail

Module 3 : L électricité

Module 3 : L électricité Sciences 9 e année Nom : Classe : Module 3 : L électricité Partie 1 : Électricité statique et courant électrique (chapitre 7 et début du chapitre 8) 1. L électrostatique a. Les charges et les décharges

Plus en détail

Electrocinétique Livret élève

Electrocinétique Livret élève telier de Physique Secondaire supérieur Electrocinétique Livret élève ouquelle Véronique Pire Joëlle Faculté des Sciences Diffusé par Scienceinfuse, ntenne de Formation et de Promotion du secteur Sciences

Plus en détail

Prêt de matériel scientifique de l Inspection académique du Gard disponible au CDDP : 58, rue Rouget de Lisle 30 000 NIMES

Prêt de matériel scientifique de l Inspection académique du Gard disponible au CDDP : 58, rue Rouget de Lisle 30 000 NIMES DOSSIER ELECTRICITE Prêt de matériel scientifique de l Inspection académique du Gard disponible au CDDP : 58, rue Rouget de Lisle 30 000 NIMES Contacts : Tel. : 04.66.67.85.19 Fax : 04.66.67.84.00 Site

Plus en détail

ÉLECTRICITÉ - - - - -- - - -

ÉLECTRICITÉ - - - - -- - - - ÉLECTRICITÉ I LA FORCE ÉLECTRIQUE Pierre BOUTELOUP 1Deux ballons Frottons deux ballons de baudruche identiques avec une peau de chat et suspendonsles au même point du plafond. On constate qu ils s écartent

Plus en détail

L ÉLECTROCUTION Intensité Durée Perception des effets 0,5 à 1 ma. Seuil de perception suivant l'état de la peau 8 ma

L ÉLECTROCUTION Intensité Durée Perception des effets 0,5 à 1 ma. Seuil de perception suivant l'état de la peau 8 ma TP THÈME LUMIÈRES ARTIFICIELLES 1STD2A CHAP.VI. INSTALLATION D ÉCLAIRAGE ÉLECTRIQUE SÉCURISÉE I. RISQUES D UNE ÉLECTROCUTION TP M 02 C PAGE 1 / 4 Courant Effets électriques 0,5 ma Seuil de perception -

Plus en détail

Chapitre 3 CONDUCTEURS ET ISOLANTS

Chapitre 3 CONDUCTEURS ET ISOLANTS Chapitre 3 CONDUCTEURS ET ISOLANTS Circuit à réaliser Réalisez les circuits ci-dessous, constitué d une lampe (ou une D.E.L. qui est plus sensible que la lampe), une pile et des objets conducteurs ou isolants.

Plus en détail

PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES. Intervenants Enseignant de la classe, Assistante d Education CÔTÉ SCIENCES

PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES. Intervenants Enseignant de la classe, Assistante d Education CÔTÉ SCIENCES PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES Objet Module scolaire, CÔTÉ SCIENCES Intervenants Enseignant de la classe, Assistante d Education CÔTÉ SCIENCES Public scolaire visé CE2-CM1-CM2 Durée du

Plus en détail

La maison aux 1000 possibilités techniques

La maison aux 1000 possibilités techniques euille pédagogique N 200.180 La maison aux 1000 possibilités techniques 1 2 1 projet qui peut être exécuté de 2 manières. Les feuilles pédagogiques se rapportant à cet article sont à télécharger sur notre

Plus en détail

Cours d électricité. Circuits électriques en courant constant. Mathieu Bardoux. 1 re année

Cours d électricité. Circuits électriques en courant constant. Mathieu Bardoux. 1 re année Cours d électricité Circuits électriques en courant constant Mathieu Bardoux mathieu.bardoux@univ-littoral.fr IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie 1 re année Objectifs du chapitre

Plus en détail

Circuit comportant plusieurs boucles

Circuit comportant plusieurs boucles Sommaire de la séquence 3 Séance 1 Qu est-ce qu un circuit comportant des dérivations? A Les acquis du primaire B Activités expérimentales C Exercices d application Séance 2 Court-circuit dans un circuit

Plus en détail

Module d Electricité. 2 ème partie : Electrostatique. Fabrice Sincère (version 3.0.1) http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere

Module d Electricité. 2 ème partie : Electrostatique. Fabrice Sincère (version 3.0.1) http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere Module d Electricité 2 ème partie : Electrostatique Fabrice Sincère (version 3.0.1) http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere 1 Introduction Principaux constituants de la matière : - protons : charge

Plus en détail

1 000 W ; 1 500 W ; 2 000 W ; 2 500 W. La chambre que je dois équiper a pour dimensions : longueur : 6 m largeur : 4 m hauteur : 2,50 m.

1 000 W ; 1 500 W ; 2 000 W ; 2 500 W. La chambre que je dois équiper a pour dimensions : longueur : 6 m largeur : 4 m hauteur : 2,50 m. EXERCICES SUR LA PUISSANCE DU COURANT ÉLECTRIQUE Exercice 1 En zone tempérée pour une habitation moyennement isolée il faut compter 40 W/m 3. Sur un catalogue, 4 modèles de radiateurs électriques sont

Plus en détail

CHAPITRE IX. Modèle de Thévenin & modèle de Norton. Les exercices EXERCICE N 1 R 1 R 2

CHAPITRE IX. Modèle de Thévenin & modèle de Norton. Les exercices EXERCICE N 1 R 1 R 2 CHPITRE IX Modèle de Thévenin & modèle de Norton Les exercices EXERCICE N 1 R 3 E = 12V R 1 = 500Ω R 2 = 1kΩ R 3 = 1kΩ R C = 1kΩ E R 1 R 2 U I C R C 0V a. Dessiner le générateur de Thévenin vu entre les

Plus en détail

ELECTRICITE. Introduction

ELECTRICITE. Introduction Direction des études Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques (MSSTFP) Introduction ELECTRICITE L'utilisation de l'énergie électrique est devenue tellement courante que nul ne saurait

Plus en détail

!!! atome = électriquement neutre. Science et technologie de l'environnement CHAPITRE 5 ÉLECTRICITÉ ET MAGNÉTISME

!!! atome = électriquement neutre. Science et technologie de l'environnement CHAPITRE 5 ÉLECTRICITÉ ET MAGNÉTISME 1 DÉFINITION DE L ÉLECTRICITÉ ET DE LA CHARGE ÉLECTRIQUE 2 LES FORCES D ATTRACTION ET DE RÉPULSION L électricité c est l ensemble des phénomènes provoqués par les charges positives et négatives qui existe

Plus en détail

CIRCUIT DE CHARGE BOSCH

CIRCUIT DE CHARGE BOSCH LA GUZZITHÈQUE 1/5 10/06/06 CIRCUIT DE CHARGE BOSCH Ce document est issu d un article de l Albatros, revue de liaison du MGCF, lui-même issu du Gambalunga, revue anglaise de liaison du MGC d Angleterre.

Plus en détail

Module 3 : L électricité

Module 3 : L électricité Sciences 9 e année Nom : Classe : Module 3 : L électricité Sci9.3.1 : Électricité statique et courant électrique, Sci9.3.2 : Les circuits, la résistance et la Loi d Ohm Sci9.3.3 : La transmission de l

Plus en détail

Induction électromagnétique

Induction électromagnétique Induction électromagnétique Sommaire I) Théorie de l induction électromagnétique..2 A. Introduction 2 B. Notion de force électromotrice 3 C. Loi de Faraday..5 D. Quelques applications.7 Spire circulaire

Plus en détail

Petit guide pratique de dépannage du système d alerte centralisée (modèles de 1980 à 1988)

Petit guide pratique de dépannage du système d alerte centralisée (modèles de 1980 à 1988) Petit guide pratique de dépannage du système d alerte centralisée (modèles de 1980 à 1988) Le système d alerte centralisée de la 928 est destiné a présenter au conducteur toute anomalie de fonctionnement

Plus en détail

Syllabus d électricité. G. Barmarin

Syllabus d électricité. G. Barmarin Syllabus d électricité G. Barmarin 2012-2013 1 2 3 Table des matières 4 Electrostatique Histoire 5 Expérience : Conclusion : il existe deux types de charges que l on qualifiera de positive et négative

Plus en détail

Conversion électronique statique

Conversion électronique statique Conversion électronique statique Sommaire I) Généralités.2 A. Intérêts de la conversion électronique de puissance 2 B. Sources idéales.3 C. Composants électroniques..5 II) III) Hacheurs..7 A. Hacheur série

Plus en détail

L ÉLECTRICITÉ : ÊTES-VOUS AU COURANT? SCP 4011-2. Corrigé des exercices supplémentaires. Centre Christ Roi Mont-Laurier

L ÉLECTRICITÉ : ÊTES-VOUS AU COURANT? SCP 4011-2. Corrigé des exercices supplémentaires. Centre Christ Roi Mont-Laurier L ÉLECTRICITÉ : ÊTES-VOUS AU COURANT? Corrigé des exercices supplémentaires Centre Christ Roi Mont-Laurier Le 29 novembre 2005 SCP 4011 1. Associez chaque unité de mesure donnée à un des items énumérés

Plus en détail

HA863RK CENTRALE ALARME 3 ZONES + INTERRUPTEUR À CLÉ

HA863RK CENTRALE ALARME 3 ZONES + INTERRUPTEUR À CLÉ HA863RK CENTRALE ALARME 3 ZONES + INTERRUPTEUR À CLÉ Merci d'avoir choisi ce produit EUROPSONIC. Avant toute utilisation, veuillez lire attentivement la notice. Ce produit a été testé et emballé correctement

Plus en détail

Comparaison des performances d'éclairages

Comparaison des performances d'éclairages Comparaison des performances d'éclairages Présentation Support pour alimenter des ampoules de différentes classes d'efficacité énergétique: une ampoule LED, une ampoule fluorescente, une ampoule à incandescence

Plus en détail

Manuel d'utilisation de la maquette

Manuel d'utilisation de la maquette Manuel d'utilisation de la maquette PANNEAU SOLAIRE AUTO-PILOTE Enseignement au lycée Article Code Panneau solaire auto-piloté 14740 Document non contractuel L'énergie solaire L'énergie solaire est l'énergie

Plus en détail

Electrotechnique. Fabrice Sincère ; version 3.0.5 http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere/

Electrotechnique. Fabrice Sincère ; version 3.0.5 http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere/ Electrotechnique Fabrice Sincère ; version 3.0.5 http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere/ 1 Sommaire 1 ère partie : machines électriques Chapitre 1 Machine à courant continu Chapitre 2 Puissances électriques

Plus en détail

ALIMENTATION PORTABLE 9000 AVEC DEMARRAGE DE SECOURS POUR VOITURE

ALIMENTATION PORTABLE 9000 AVEC DEMARRAGE DE SECOURS POUR VOITURE ALIMENTATION PORTABLE 9000 AVEC DEMARRAGE DE SECOURS POUR VOITURE Guide d'utilisation 31889 Veuillez lire attentivement ce manuel avant l'utilisation de ce produit. Dans le cas contraire, cela pourrait

Plus en détail

Centrale d alarme DA996

Centrale d alarme DA996 Centrale d alarme DA996 Référence : 7827 La DA-996 est une centrale d alarme pour 6 circuits indépendants les uns des autres, avec ou sans temporisation, fonctions 24 heures, sirène, alerte et incendie.

Plus en détail

PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS

PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS Matériel : Un GBF Un haut-parleur Un microphone avec adaptateur fiche banane Une DEL Une résistance

Plus en détail

Le moteur asynchrone triphasé

Le moteur asynchrone triphasé Cours d Electricité 2 Électrotechnique Le moteur asynchrone triphasé I.U.T Mesures Physiques Université Montpellier 2 Année universitaire 2008-2009 Table des matières 1 Définition et description 2 2 Principe

Plus en détail

ORGANISATION MODULAIRE C.A.P. PROELEC

ORGANISATION MODULAIRE C.A.P. PROELEC ORGANISATION MODULAIRE C.A.P. PROELEC Rapport réalisé avec le soutien du fonds social européen (FSE) DAFCO Formation continue Académie de Reims 2010 ORGANISATION MATÉRIELLE Mesureurs : - voltmètre, - pince

Plus en détail

Sciences physiques Stage n

Sciences physiques Stage n Sciences physiques Stage n C.F.A du bâtiment Ermont 1 Activité 1 : 1) Observer les plaquettes d appareils électriques suivantes et relever les indications utiles pour un utilisateur quelconque : Four électrique

Plus en détail

Enseignement professionnel. 2 ème degré. Electricité. Institut Saint-Joseph (Ecole Technique)

Enseignement professionnel. 2 ème degré. Electricité. Institut Saint-Joseph (Ecole Technique) Enseignement professionnel 2 ème degré Electricité Institut Saint-Joseph (Ecole Technique) Deuxième degré professionnel Electricité Grille Horaire ELEC 3 4 A. FORMATION OBLIGATOIRE Religion 2 Français

Plus en détail

L énergie sous toutes ses formes : définitions

L énergie sous toutes ses formes : définitions L énergie sous toutes ses formes : définitions primaire, énergie secondaire, utile ou finale. Quelles sont les formes et les déclinaisons de l énergie? D après le dictionnaire de l Académie française,

Plus en détail

Observer. L électricité. Structurer

Observer. L électricité. Structurer Observer Tester L électricité Structurer L électricité Quelques questions de départ - A quoi sert l électricité dans nos maisons? o Différentes propositions possibles : Chauffer, Eclairer, Travailler,

Plus en détail

Les puissances 4. 4.1. La notion de puissance. 4.1.1. La puissance c est l énergie pendant une seconde CHAPITRE

Les puissances 4. 4.1. La notion de puissance. 4.1.1. La puissance c est l énergie pendant une seconde CHAPITRE 4. LES PUISSANCES LA NOTION DE PUISSANCE 88 CHAPITRE 4 Rien ne se perd, rien ne se crée. Mais alors que consomme un appareil électrique si ce n est les électrons? La puissance pardi. Objectifs de ce chapitre

Plus en détail

L ÉLECTRICITÉ C EST QUOI?

L ÉLECTRICITÉ C EST QUOI? L ÉLECTRICITÉ C EST QUOI? L électricité est le moyen de transport de l énergie! L électricité, comme l énergie, est présente dans la nature mais on ne la voit pas. Sauf quand il y a un orage! L électricité

Plus en détail

Gestion et entretien des Installations Electriques BT

Gestion et entretien des Installations Electriques BT Durée : 5 jours Gestion et entretien des Installations Electriques BT Réf : (TECH.01) ² Connaître les paramètres d une installation basse tension, apprendre les bonnes méthodes de gestion et entretien

Plus en détail

Chapitre 3 : Mesure et Incertitude.

Chapitre 3 : Mesure et Incertitude. Chapitre 3 : Mesure et ncertitude. Le scientifique qui étudie un phénomène naturel se doit de faire des mesures. Cependant, lors du traitement de ses résultats ce pose à lui la question de la précision

Plus en détail

Physique, chapitre 8 : La tension alternative

Physique, chapitre 8 : La tension alternative Physique, chapitre 8 : La tension alternative 1. La tension alternative 1.1 Différence entre une tension continue et une tension alternative Une tension est dite continue quand sa valeur ne change pas.

Plus en détail

Chapitre 7: Énergie et puissance électrique. Lequel de vous deux est le plus puissant? L'énergie dépensée par les deux est-elle différente?

Chapitre 7: Énergie et puissance électrique. Lequel de vous deux est le plus puissant? L'énergie dépensée par les deux est-elle différente? CHAPITRE 7 ÉNERGIE ET PUISSANCE ÉLECTRIQUE 2.4.0 Découvrir les grandeurs physiques qui influencent l'énergie et la puissance en électricité. Vous faites le grand ménage dans le sous-sol de la maison. Ton

Plus en détail

Monte charge de cuisine PRESENTATION DU MONTE CHARGE

Monte charge de cuisine PRESENTATION DU MONTE CHARGE Nom.. Prénom.. Monte charge de cuisine Réalisation /0 Mise en service /0 Dépannage /0 PRESENTATION DU MONTE CHARGE M ~ S0 (Atu) S (appel pour monter) S (descente) H (descendez les déchets S.V.P.!) Sh Salle

Plus en détail

L ÉLECTRICITÉ, C EST QUOI?

L ÉLECTRICITÉ, C EST QUOI? L ÉLECTRICITÉ, C EST QUOI? L'électricité est le moyen de transport de l'énergie! L électricité, comme l énergie, est présente dans la nature mais on ne la voit pas. Sauf quand il y a un orage! L électricité

Plus en détail

Electricité. Electrostatique

Electricité. Electrostatique 5G1 - Electrostatique - Page 1 Electricité Electrostatique Cette partie du cours de physique étudie le comportement des charges électriques au repos ainsi que l influence de celles-ci les unes sur les

Plus en détail

1 ère partie : tous CAP sauf hôtellerie et alimentation CHIMIE ETRE CAPABLE DE. PROGRAMME - Atomes : structure, étude de quelques exemples.

1 ère partie : tous CAP sauf hôtellerie et alimentation CHIMIE ETRE CAPABLE DE. PROGRAMME - Atomes : structure, étude de quelques exemples. Référentiel CAP Sciences Physiques Page 1/9 SCIENCES PHYSIQUES CERTIFICATS D APTITUDES PROFESSIONNELLES Le référentiel de sciences donne pour les différentes parties du programme de formation la liste

Plus en détail

2 e partie de la composante majeure (8 points) Les questions prennent appui sur six documents A, B, C, D, E, F (voir pages suivantes).

2 e partie de la composante majeure (8 points) Les questions prennent appui sur six documents A, B, C, D, E, F (voir pages suivantes). SUJET DE CONCOURS Sujet Exploitation d une documentation scientifique sur le thème de l énergie 2 e partie de la composante majeure (8 points) Les questions prennent appui sur six documents A, B, C, D,

Plus en détail

CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT

CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT TP CIRCUITS ELECTRIQUES R.DUPERRAY Lycée F.BUISSON PTSI CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT OBJECTIFS Savoir utiliser le multimètre pour mesurer des grandeurs électriques Obtenir expérimentalement

Plus en détail

KIT SOLAIRE EVOLUTIF DE BASE

KIT SOLAIRE EVOLUTIF DE BASE PARALLELE ENERGIE KIT SOLAIRE EVOLUTIF DE BASE Ce kit solaire est un système solaire facile à utiliser. Il s agit d un «générateur solaire» qui convertit la lumière du soleil en électricité, et qui peut

Plus en détail

La sécurité des biens et des personnes Comment se protéger des intrusions?

La sécurité des biens et des personnes Comment se protéger des intrusions? Etablir un croquis du circuit d alimentation énergétique et un croquis du circuit ACOT-02 1/4 Problématique : Nous connaissons ce qu est un système d alarme, sa fonction et les différents éléments qui

Plus en détail

Chapitre 1 - Les circuits électriques

Chapitre 1 - Les circuits électriques Chapitre 1 - Les circuits électriques Lois fondamentales Historique des versions Version Auteur Description 1.0 pjean Version corrigée et enrichie - portage sous OOo. 2009-09-27 pcornelis Version originale

Plus en détail

Chap 1: Toujours plus vite... Introduction: Comment déterminer la vitesse d une voiture?

Chap 1: Toujours plus vite... Introduction: Comment déterminer la vitesse d une voiture? Thème 2 La sécurité Chap 1: Toujours plus vite... Introduction: Comment déterminer la vitesse d une voiture?! Il faut deux informations Le temps écoulé La distance parcourue Vitesse= distance temps > Activité

Plus en détail

Chap3 Puissance et énergie électrique.

Chap3 Puissance et énergie électrique. Chap3 Puissance et énergie électrique. Items Connaissances Acquis Puissance nominale d un appareil. Unité de puissance du Système international (SI). Ordres de grandeur de puissances électriques domestiques.

Plus en détail

Manuel d'utilisation de la maquette VEHICULE ELECTRIQUE A ENERGIE SOLAIRE. (Modèle avec stockage de l'énergie électrique)

Manuel d'utilisation de la maquette VEHICULE ELECTRIQUE A ENERGIE SOLAIRE. (Modèle avec stockage de l'énergie électrique) Manuel d'utilisation de la maquette VEHICULE ELECTRIQUE A ENERGIE SOLAIRE (Modèle avec stockage de l'énergie électrique) Enseignement collège et lycée Article Code Véhicule électrique à énergie solaire

Plus en détail

Vous avez dit... LED??? DOCLED V2 Page 1 / 14

Vous avez dit... LED??? DOCLED V2 Page 1 / 14 Vous avez dit... LED??? DOCLED V2 Page 1 / 14 Bonjour. Le but de ce document est d'éclaircir certains points de fonctionnement de ces composants très pratiques que sont les LEDS. Il décrit dans les grandes

Plus en détail

notice Porte de garage à enroulement Résipac Récepteur Rollixo OSE

notice Porte de garage à enroulement Résipac Récepteur Rollixo OSE notice Porte de garage à enroulement Résipac Récepteur Rollixo OSE Ver 11.09.2013 Nous vous suggérons de lire les quelques recommandations suivantes avant de débuter la pose de votre porte de garage STOCKAGE

Plus en détail

PHYSIQUE Discipline fondamentale

PHYSIQUE Discipline fondamentale Examen suisse de maturité Directives 2003-2006 DS.11 Physique DF PHYSIQUE Discipline fondamentale Par l'étude de la physique en discipline fondamentale, le candidat comprend des phénomènes naturels et

Plus en détail

L électricité et le magnétisme

L électricité et le magnétisme L électricité et le magnétisme Verdicts et diagnostics Verdict CHAPITRE 5 STE Questions 1 à 26, A à D. 1 QU EST-CE QUE L ÉLECTRICITÉ? (p. 140-144) 1. Vanessa constate qu un objet est chargé positivement.

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1 TP A.1 Page 1/5 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1 Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : Page 2/5 - une

Plus en détail

Comment créer votre propre lampes LED

Comment créer votre propre lampes LED Comment créer votre propre lampes LED Intro Un tutorial pour faire fabriqué des ampoules LED comme à l usine. Après de nombreuses tentatives pour faire toutes sortes de conversions LED, j ai enfin trouvé

Plus en détail

Notice de montage et d utilisation

Notice de montage et d utilisation BECK-O-TRONIC 5 Version : Centronic fr Notice de montage et d utilisation Commande de porte Informations importantes pour: l'installateur / l'électricien / l'utilisateur À transmettre à la personne concernée!

Plus en détail

ÉNERGIE : DÉFINITIONS ET PRINCIPES

ÉNERGIE : DÉFINITIONS ET PRINCIPES DÉFINITION DE L ÉNERGIE FORMES D ÉNERGIE LES GRANDS PRINCIPES DE L ÉNERGIE DÉCLINAISONS DE L ÉNERGIE RENDEMENT ET EFFICACITÉ DÉFINITION DE L ÉNERGIE L énergie (du grec : force en action) est ce qui permet

Plus en détail

Economie possible de 3 % Sur les charges

Economie possible de 3 % Sur les charges SUPRAWIND ÉCONOMISEUR D ÉNERGIE Les démarches, nombreuses et variées, qui visent à économiser l énergie s inscrivent dans un contexte de réchauffement climatique avec la nécessité d une diminution de l

Plus en détail

NOTICE D'UTILISATION DU TABLEAU D ALARMES TECHNIQUES SAT

NOTICE D'UTILISATION DU TABLEAU D ALARMES TECHNIQUES SAT NOTICE D'UTILISATION DU TABLEAU D ALARMES TECHNIQUES SAT pages 1 introduction 1 encombrement fixation 3 installation 3 à 5 raccordement 4 descriptif des 6 touches et des voyants 5 fonctionnement 7 contrôle,

Plus en détail

Les machines électriques Électricité 2 Électrotechnique Christophe Palermo IUT de Montpellier Département Mesures Physiques & Institut d Electronique du Sud Université Montpellier 2 e-mail : Christophe.Palermo@univ-montp2.fr

Plus en détail

CH 11: PUIssance et Énergie électrique

CH 11: PUIssance et Énergie électrique Objectifs: CH 11: PUssance et Énergie électrique Les exercices Tests ou " Vérifie tes connaissances " de chaque chapitre sont à faire sur le cahier de brouillon pendant toute l année. Tous les schémas

Plus en détail

ATELIER PÉDAGOGIQUE 2 LUTTER CONTRE LES IDÉES REÇUES SUR LES PILES AVEC L ÉLECTRO-QUIZ

ATELIER PÉDAGOGIQUE 2 LUTTER CONTRE LES IDÉES REÇUES SUR LES PILES AVEC L ÉLECTRO-QUIZ RECYCLER SES PILES, C EST FACILE ET C EST UTILE! ATELIER PÉDAGOGIQUE 2 LUTTER CONTRE LES IDÉES REÇUES SUR LES PILES AVEC L ÉLECTRO-QUIZ 1. OBJECTIF Lutter contre quelques idées reçues sur les piles et

Plus en détail

Champ électromagnétique?

Champ électromagnétique? Qu est-ce qu un Champ électromagnétique? Alain Azoulay Consultant, www.radiocem.com 3 décembre 2013. 1 Définition trouvée à l article 2 de la Directive «champs électromagnétiques» : des champs électriques

Plus en détail

T4 Pourquoi éteindre les phares d une voiture quand le moteur est arrêté? Comment fabriquer une pile? un accumulateur?

T4 Pourquoi éteindre les phares d une voiture quand le moteur est arrêté? Comment fabriquer une pile? un accumulateur? T4 Pourquoi éteindre les phares d une voiture quand le moteur est arrêté? Comment fabriquer une pile? un accumulateur? Pour ce module, sont proposés et présentés des phases de recherche documentaire, de

Plus en détail

OFPPT ROYAUME DU MAROC RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES UTILISATION DES APPAREILS DE MESURE ELECTRIQUES MODULE N : 7 ELECTROTECHNIQUE

OFPPT ROYAUME DU MAROC RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES UTILISATION DES APPAREILS DE MESURE ELECTRIQUES MODULE N : 7 ELECTROTECHNIQUE OFPPT ROYAUME DU MAROC Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES MODULE N : 7 UTILISATION

Plus en détail

Acquisition et conditionnement de l information Les capteurs

Acquisition et conditionnement de l information Les capteurs Acquisition et conditionnement de l information Les capteurs COURS 1. Exemple d une chaîne d acquisition d une information L'acquisition de la grandeur physique est réalisée par un capteur qui traduit

Plus en détail

GS301-A Notice d installation et d utilisation.

GS301-A Notice d installation et d utilisation. IMPORTANT: LIRE ENTIEREMENT CETTE NOTICE ET LA COMPRENDRE. GARDER CETTE NOTICE EN LIEU SUR ET IMMEDIATEMENT ACCESSIBLE. Alarme Périphérique Infra-Rouge GS301-A Notice d installation et d utilisation. Description

Plus en détail

Electricité Générale

Electricité Générale Electricité Générale Electricité 1 Livret 4 Résistance Loi d Ohm Loi de Joule Mise à jour février 2007 *FC1207041.1* FC 1207 04 1.1 Centre National d Enseignement et de Formation A Distance Réalisation

Plus en détail

Variateur radio universel encastrable Art. No.: 0809 00

Variateur radio universel encastrable Art. No.: 0809 00 Art. o.: 0809 00 Fonction e variateur radio universel encastrable est un composant du système radiobus. Il permet la commutation et la variation d intensité lumineuse de diverses charges électriques dès

Plus en détail

Génie Industriel et Maintenance

Génie Industriel et Maintenance Visite du département Génie Industriel et Maintenance Pour qu aucun de ces systèmes ne tombe en panne. Plan de la visite 1 2 3 4 6 5 1 er Etage 7 8 Rez-de-chaussée 1 Laboratoire de recherche Rôles : L

Plus en détail

LCD COLOR MONITOR (English French Translation)

LCD COLOR MONITOR (English French Translation) LCD COLOR MONITOR (English French Translation) Front page : -1 Manuel d Utilisation -2 Système Vidéo Couleur LCD Table of contents : Table des Matières 1. Précautions 2. Accessoires 3. Fonctions 4. Télécommande

Plus en détail

Electricité et mise à la terre

Electricité et mise à la terre Electricité et mise à la terre... 2 Le bruit électrique... 2 Les décharges électrostatiques... 2 La mise à la terre du matériel informatique... 3 Le problème des terres multiples... 4 Les perturbations

Plus en détail

AUTOPORTE III Notice de pose

AUTOPORTE III Notice de pose AUTOPORTE III Notice de pose Vous avez acquis le système AUTOPORTE, nous vous en remercions. Veuillez lire attentivement cette notice, vous serez à même de faire fonctionner correctement ce système. FONCTIONNEMENT

Plus en détail

Séquence 14 : puissance et énergie électrique Cours niveau troisième

Séquence 14 : puissance et énergie électrique Cours niveau troisième Séquence 14 : puissance et énergie électrique Cours niveau troisième Objectifs : - Savoir que : o Le watt (W) est l unité de puissance o Le joule (J) est l unité de l énergie o L intensité du courant électrique

Plus en détail

En panne des sciences

En panne des sciences S V i v re l es s ci en ces p a r l ' ex p éri en ce usciter l éveil scientifique chez l enfant, c est l aider à mieux comprendre le fonctionnement de tout ce qui constitue le monde qui nous entoure. e

Plus en détail

Le moteur à courant continu à aimants permanents

Le moteur à courant continu à aimants permanents Le moteur à courant continu à aimants permanents Le moteur à courant continu à aimants permanents Principe, caractéristiques Alimentation, variation de vitesse Puissance, rendement Réversibilité Cette

Plus en détail

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière Seconde / P4 Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière 1/ EXPLORATION DE L UNIVERS Dans notre environnement quotidien, les dimensions, les distances sont à l échelle humaine : quelques mètres,

Plus en détail

GZZZZZZZT! Atelier de découverte de l électricité Cycles 1 et 2

GZZZZZZZT! Atelier de découverte de l électricité Cycles 1 et 2 GZZZZZZZT! Atelier de découverte de l électricité Cycles 1 et 2 Fête de la Science Loire Du 9 au 12 octobre 2012 Andrézieux-Bouthéon, Feurs, Firminy, Montbrison, Saint-Chamond et Roanne La Rotonde - CCSTI

Plus en détail

Les Mesures Électriques

Les Mesures Électriques Les Mesures Électriques Sommaire 1- La mesure de tension 2- La mesure de courant 3- La mesure de résistance 4- La mesure de puissance en monophasé 5- La mesure de puissance en triphasé 6- La mesure de

Plus en détail

LE CIRCUIT DE CHARGE

LE CIRCUIT DE CHARGE MAINTENANCE AUTOMOBILE 1 LE CIRCUIT DE CHARGE PROBLÈME POSÉ Les véhicules automobiles modernes sont maintenant équipés de circuits électriques et électroniques aussi variés que nombreux. Il est donc nécessaire

Plus en détail

Entraînement, consolidation, structuration... Que mettre derrière ces expressions?

Entraînement, consolidation, structuration... Que mettre derrière ces expressions? Entraînement, consolidation, structuration... Que mettre derrière ces expressions? Il est clair que la finalité principale d une démarche d investigation est de faire acquérir des connaissances aux élèves.

Plus en détail

Réseau électrique. Le transport de l énergie électrique depuis la centrale électrique jusqu à la maison de Monsieur Toulemonde

Réseau électrique. Le transport de l énergie électrique depuis la centrale électrique jusqu à la maison de Monsieur Toulemonde Alain ROBERT Réseau électrique Le transport de l énergie électrique depuis la centrale électrique jusqu à la maison de Monsieur Toulemonde Fabrication et utilisation de la maquette UTLO - Groupe InterGénérations

Plus en détail

CORRIGÉS DES EXERCICES

CORRIGÉS DES EXERCICES Physique L ÉNERIE DANS LES CIRCUITS ÉLECTRIQUES CORRIÉS DES EXERCICES 2011 L'ENERIE DANS LES CIRCUITS ELECTRIQUES Corrigés des exercices Corrigés des exercices relatifs à l objectif 1 Modéliser les transformations

Plus en détail