RENOVER LES FEUX TRICOLORES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RENOVER LES FEUX TRICOLORES"

Transcription

1 Matinale de l Energie RENOVER LES FEUX TRICOLORES Pourquoi le faire, Comment, A quel prix Matinales 2014 Page 1

2 sommaire 1. UN CADRE JURIDIQUE CONTRAINT 2. LE FONCTIONNEMENT DES FEUX 3. LA MAINTENANCE 4. LE PROGRAMME DE RENOVATION Matinales 2014 Page 2

3 Un cadre juridique contraint Matinales 2014 Page 3

4 Un cadre juridique contraint Les feux tricolores : leurs fonctions : o assurer la sécurité des piétons et des véhicules o améliorer la fluidité de la circulation dans le cadre d une politique de circulation Les feux tricolores : la seule solution => non o Leur installation doit résulter d'une étude approfondie intégrant l'examen des solutions alternatives (géométriques ou réglementaires) Si la signalisation lumineuse est la solution : o arrêté du maire, autorité de police de la circulation Matinales 2014 Page 4

5 Un cadre juridique contraint Les codes et les normes o Le code de la voirie routière o Le code de la route o Les normes Sur les signaux Les contrôleurs de carrefours à feux La maintenance et la mise en œuvre Les échanges de données L électricité L accessibilité aux personnes à mobilité réduite (PMR) Matinales 2014 Page 5

6 Un cadre juridique contraint Un premier impact règlementaire : l arrêté du 21 juin 1991 Délai de réalisation : D abord 2001 puis repoussé à 2005 Points essentiels Contrôle du rouge Implantation des signaux Aspect monobloc Figurines piétons Ecran de contraste Contrefeux / croix de St André PMR Matinales 2014 Page 6

7 Un cadre juridique contraint La mise aux normes PMR Elle concerne : Les carrefours neufs Les travaux sur les feux tricolores pour lesquels l assiette de voirie est modifiée Si la voirie n est pas modifiée, le carrefour peut néanmoins être mis aux normes si ce dernier fait parti du plan de mise en accessibilité de la voirie et des espaces publics Matinales 2014 Page 7

8 Un cadre juridique contraint Les responsabilités dans cadre du transfert de compétence Le SDEC Energie est responsable : Des réalisations faites sous sa maîtrise d ouvrage De la maintenance des installations transférées La commune est responsable De la mise en place de la signalisation routière verticale et horizontale Du maintien en bon état de cette signalisation dans le temps Matinales 2014 Page 8

9 Le Fonctionnement Le fonctionnement des feux tricolores Matinales 2014 Page 9

10 Les modules de feux Le fonctionnement e Matinales 2014 Page 10

11 Les modules de feux Le fonctionnement Matinales 2014 Page 11

12 Les sources lumineuses Le fonctionnement Ampoule Consommation 70 à 140W Durée de vie 7000 heures Consommation 10 à 20 W Durée de vie 100 à heures Matinales 2014 Page 12

13 Le fonctionnement Le contrôleur Matinales 2014 Page 13

14 Le fonctionnement Les détections, les appels Matinales 2014 Page 14

15 Le fonctionnement ZOOM sur la mise aux normes PMR Borne vibrante Télécommande 868Mhz Feu sonore = feu principal? R12 Répétiteur R25 Feux Principal Matinales 2014 Page 15

16 Le fonctionnement ZOOM sur la mise aux normes PMR BEV Bande d éveil à la vigilance (marquage podotactile) NF P (février 1989) : Caractéristiques et essais des dispositifs podo-tactiles au sol d éveil de vigilance à l usage des personnes aveugles ou mal voyantes P (février 1988) : Conditions de conception et d aménagement des cheminements pour l insertion des personnes handicapés Rail de guidage (règlementation) Matinales 2014 Page 16

17 Le fonctionnement ZOOM sur la mise eaux normes PMR Exemple d intersection ou les passages piétons sont mal séparés: Amélioration par élargissement des trottoirs au droit des traversées: Lien vers vidéo Matinales 2014 Page 17

18 Le fonctionnement Le plan de feux Plusieurs plans de feux - POINTES Matin Soir - HEURES CREUSES Journée Nuit - POINTES PARTICULIERES : Départ Week- End Retour Week- End - EVENEMENTS PARTICULIERS : Entrées / Sorties d école Marchés Stade Spectacles Etc.. Matinales 2014 Page 18

19 Le fonctionnement Les types de carrefour Cas N 1 Basique Rouge jaune vert en cycle prédéfini fixe Matinales 2014 Page 19

20 Le fonctionnement Les types de carrefour Cas N 2: avec micro régulation Capteur de trafic: Radar doppler Caméra vidéo (boucles virtuelles) Boucles magnétiques Bouton appel piéton Matinales 2014 Page 20

21 Le fonctionnement Les types de carrefour Cas N 3 : coordination de plusieurs carrefours (une dizaine) Synchronisation filaire, GPS ou horloge Onde verte Matinales 2014 Page 21

22 Le fonctionnement Les types de carrefour Cas N 4 : coordination de plusieurs carrefours (une dizaine) Matinales 2014 Page 22

23 Le fonctionnement Les types de carrefour Cas particuliers Feux vert récompense: Vitesse <50km/h = vert Matinales 2014 Page 23

24 Le fonctionnement Les types de carrefour Cas particuliers : Priorité transport en commun Matinales 2014 Page 24

25 Le fonctionnement L adaptation au trafic HPS_K8.wmv Matinales 2014 Page 25

26 Le fonctionnement L adaptation au trafic Matinales 2014 Page 26

27 Un cadre juridique contraint / le fonctionnement QUESTIONS - REPONSES Matinales 2014 Page 27

28 La maintenance LA MAINTENANCE Matinales 2014 Page 28

29 La maintenance Les problèmes récurrents Matinales 2014 Page 29

30 La maintenance Les problèmes récurrents Matinales 2014 Page 30

31 La maintenance Le remplacement des sources Type de lampe cadence de remplacement Lampe à incandescence Basse Tension tous les 6 mois Lampe à incandescence Très Basse Tension Tube fluorescent tous les 12 mois tous les 2 ans et 6 mois Diodes à 10 % maximum de diodes éteintes Autres types de sources ponctuellement Matinales 2014 Page 31

32 La maintenance Les délais d intervention Numéro d urgence Délai de dépannage d'urgence : 4 heures maximum Délai d'installation provisoire : 8 heures maximum Délai de dépannage normal : 48 heures maximum Feux en panne Matinales 2014 Page 32

33 La maintenance La contribution de la commune carrefour traditionnel moyen : /an carrefour à led moyen : - 5% Télésurveillance : 442,15 /an Matinales 2014 Page 33

34 La maintenance La Télésurveillance Matinales 2014 Page 34

35 Le programme de travaux LES TRAVAUX 2015 Matinales 2014 Page 35

36 Le programme de travaux Remplacement des ballons fluorescents Remplacement de contrôleurs qui ne sont pas conformes Passage des carrefours en 100% LED Remplacement des piles LITHIUM La mise en œuvre d une télésurveillance propriété de la collectivité Ces travaux impactent 73 carrefours (63% du parc) qui se répartissent de la manière suivante : Matinales 2014 Page 36

37 Le programme de travaux Le financement NATURE PROGRAMME SPECIFIQUE, OBJET - Remplacement des lampes basse tension et des lampes fluorescentes par des LED - Remplacement des contrôleurs incompatibles avec les sources LED - Mise aux normes PMR COMMUNE A 25 % avec aide plafonnée à par carrefour AIDES FINANCIERES COMMUNE B COMMUNE C 50 % avec aide plafonnée à par carrefour Matinales 2014 Page 37

38 Le programme de travaux Le financement NATURE OBJET COMMUNE A AIDES FINANCIERES COMMUNE B COMMUNE C CREATION, RENOUVELLEMENT PONCTUEL, AUTRES TRAVAUX D INVESTISSEMENT Toute dépense d investissement HT hors programme spécifique 10 % avec aide plafonnée à par carrefour 30 % avec aide plafonnée à par carrefour Matinales 2014 Page 38

39 Le programme de travaux Le financement Remplacement des piles LITHIUM : financé par le forfait maintenance Télésurveillance : étude en cours Matinales 2014 Page 39

40 Un cadre juridique contraint / le fonctionnement QUESTIONS - REPONSES Matinales 2014 Page 40

Ajustement. Titre l environnement normatif

Ajustement. Titre l environnement normatif Ajustement de Titre l environnement normatif Rencontres techniques de l AMF 5 février 2015 Antoine Cretin-Maitenaz DHUP Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l Énergie Le décret du 5

Plus en détail

Table des matières du chapitre

Table des matières du chapitre Directives techniques pour TRAM Chapitre : 12. 12. SIGNALISATION ET INSTALLATIONS DE SECURITE Section : Table des matières du chapitre sections / pages 12.1 Généralités 12.1 / 1 12.2 Signaux destinés aux

Plus en détail

La réglementation et les obligations qui en découlent

La réglementation et les obligations qui en découlent Accessibilité en milieu urbain La réglementation et les obligations qui en découlent Actualités : les BEV La norme Afnor NF P 98-351 relative aux caractéristiques et essais des dispositifs podotactiles

Plus en détail

Zones de rencontre et zones 30 en Suisse: quelle sécurité pour les PMR? Yasmine Bani-Hachemi Ville de Genève

Zones de rencontre et zones 30 en Suisse: quelle sécurité pour les PMR? Yasmine Bani-Hachemi Ville de Genève Zones de rencontre et zones 30 en Suisse: quelle sécurité pour les PMR? Yasmine Bani-Hachemi Ville de Genève VILLE DE GENEVE Département des constructions et de l aménagement Service de l aménagement urbain

Plus en détail

FICHE ESTIMATION FINANCIERE N 4:

FICHE ESTIMATION FINANCIERE N 4: FICHE ESTIMATION FINANCIERE N 4: Stationnement PMR (l. 3,30ml x L. 7,00ml conseillée) - Prix H.T. Signalisation verticale Rabotage couche de roulement (si nécessaire Estimation du prix unitaire (H.T.)

Plus en détail

VOIRIE ACCESSIBLE Véronique IMBAULT Décembre 2011

VOIRIE ACCESSIBLE Véronique IMBAULT Décembre 2011 VOIRIE ACCESSIBLE Véronique IMBAULT Décembre 2011 Plan Rappels règlementaires Cheminements et trottoirs Escaliers Équipements et mobilier urbains Traversée de chaussée Feux de circulation permanents Emplacements

Plus en détail

Forum Sécurité Routière. Zones à circulation apaisée : recommandations d aménagement. Patrice Champon Cete de Lyon

Forum Sécurité Routière. Zones à circulation apaisée : recommandations d aménagement. Patrice Champon Cete de Lyon Forum Sécurité Routière Saint Étienne de Saint Geoirs Jeudi 7 novembre 2013 Zones à circulation apaisée : recommandations d aménagement Cete de Lyon Patrice.Champon@developpement-durable.gouv.fr 04 74

Plus en détail

SOLUTIONS POUR LES PMR

SOLUTIONS POUR LES PMR GAMME ACCESSIBILITE SOLUTIONS POUR LES PMR NOUS FABRIQUONS DES SOLUTIONS INTERIEURES ET EXTERIEURES à destination des personnes en situation d handicap afin qu elles puissent circuler en toute sécurité

Plus en détail

Les Cheminements piétons

Les Cheminements piétons Les Cheminements piétons 2 Les cheminements Le cheminement usuel doit être le plus court possible. Il lie entre eux tous les maillons de la vie sociale. Domicile Services publics Écoles Transports Travail

Plus en détail

LA SIGNALISATION TEMPORAIRE DE CHANTIERS

LA SIGNALISATION TEMPORAIRE DE CHANTIERS Service Hygiène et sécurité VOIRIE Fiche 1 CHANTIERS Janvier 2009 LA SIGNALISATION TEMPORAIRE DE De nombreux travaux ou interventions réalisés au sein de la collectivité (élagage des arbres, réseaux d

Plus en détail

Capteurs Video Citilog L exemple du tramway de Paris

Capteurs Video Citilog L exemple du tramway de Paris Assuring Traffic Data & Safety Management Capteurs Video Citilog L exemple du tramway de Paris Contact : Miguel Pintado CTO Mob : +33 6 82 82 75 77 mpintado@citilog.com CITILOG Citilog La société CA: 5,5

Plus en détail

énergie en éclairage public

énergie en éclairage public Les économies d éd énergie en éclairage SMEPE Toulouse 6 Décembre 2012 Intervenant: Yacin LALA Ingénieur nieur Responsable Technique Chef de Secteur Syndicat Départemental d Electricité de Haute-Garonne

Plus en détail

Ajustement. Titre l environnement normatif

Ajustement. Titre l environnement normatif Ajustement de Titre l environnement normatif Comité de pilotage Ad AP du 14 janvier 2015 Nantes Présenté par la délégation ministérielle à l accessibilité Eric Heyrman Ministère de l'écologie, du Développement

Plus en détail

Rues sans voie piétonne

Rues sans voie piétonne Rues sans voie piétonne Les réseaux piétonniers ne sont pas toujours continus. En l absence de trottoir ou autre voie qui leur est réservée, les piétons sont contraints à longer le bord de la chaussée

Plus en détail

Conditions de financement des travaux

Conditions de financement des travaux USEDA cond Financ 10/02/15 5:13 Page 1 Union des Secteurs d Energie Département de l Aisne ZAC Champ Roy, Rue Turgot - CS 90666-02007 LAON CEDEX Tél. 03 23 27 15 80 - Fax 03 23 27 15 81 - E-mail : useda@useda.fr

Plus en détail

Une Voirie pour Tous

Une Voirie pour Tous Diapo 1 Une Voirie pour Tous :1 Bandes de guidage à Montpellier 2 Tricycle électrique pour personnes âgées Continuité des cheminements Partie 1 : Les cheminements La notion de "bande passante" Continuité

Plus en détail

Accessibilité / voirie et espaces publics DDE 27 1 1

Accessibilité / voirie et espaces publics DDE 27 1 1 Accessibilité > voirie et espaces publics Réglementation et mise en oeuvre Accessibilité / voirie et espaces publics DDE 27 1 1 Les références réglementaires Le cadre législatif Loi n 2005-102 du 11 février

Plus en détail

de la chaussée sans feux de signalisation

de la chaussée sans feux de signalisation Traversée de la chaussée sans feux de signalisation La traversée de la route constitue l étape la plus critique des déplacements piétons. Cela est d autant plus vrai lorsque ce passage ne bénéficie pas

Plus en détail

RESEAU DES CORRESPONDANTS "SECURITE ROUTIERE" Réunion du 16 septembre 2009

RESEAU DES CORRESPONDANTS SECURITE ROUTIERE Réunion du 16 septembre 2009 RESEAU DES CORRESPONDANTS "SECURITE ROUTIERE" Définition de l'agglomération Espace sur lequel sont regroupés des immeubles bâtis rapprochés et dont l'entrée et la sortie sont signalées par des panneaux

Plus en détail

Interaction véhicule-infrastructure intelligente

Interaction véhicule-infrastructure intelligente XIXème FORUM Systèmes et Logiciels pour les NTIC dans le transport Interaction véhicule-infrastructure intelligente Jean-Hubert WILBROD Interaction véhicule-infrastructure intelligente Sommaire Du contact

Plus en détail

Schéma Directeur Accessibilité

Schéma Directeur Accessibilité Schéma Directeur Des services régionaux de transport de voyageurs - Deuxième concertation en Gironde - Contenu de la présentation Rappel des étapes antérieures sur le réseau ferroviaire (Maillage, référentiel

Plus en détail

Présentation des équipements d accessibilité dans les gares et les trains

Présentation des équipements d accessibilité dans les gares et les trains Présentation des équipements d accessibilité dans les gares et les trains Octobre 2010 Accessibilité : une démarche «associée» 3 Les solutions d accessibilités mises en place dans les gares et les trains

Plus en détail

480 tests. Code de la route. Codoroute - Tendance & Repères. Jean-Luc Millard. Groupe Eyrolles 2005, ISBN 2-212-11664-0

480 tests. Code de la route. Codoroute - Tendance & Repères. Jean-Luc Millard. Groupe Eyrolles 2005, ISBN 2-212-11664-0 480 tests Code de la route Jean-Luc Millard Groupe Eyrolles 2005, ISBN 2-212-11664-0 Codoroute - Tendance & Repères S é r i e N 1 À la sortie de ce carrefour, je vais emprunter la rue la plus à gauche,

Plus en détail

VILLE D'YVERDON-LES-BAINS MUNICIPALITE

VILLE D'YVERDON-LES-BAINS MUNICIPALITE VILLE D'YVERDON-LES-BAINS MUNICIPALITE JM Préavis n 14 30 mars 2005 RAPPORT AU CONSEIL COMMUNAL D'YVERDON-LES-BAINS concernant une demande de crédit d investissement de fr. 239'600.- pour un service d'entretien

Plus en détail

LES SIGNAUX LUMINEUX DE CIRCULATION

LES SIGNAUX LUMINEUX DE CIRCULATION 18. - LA PRIORITÉ LES SIGNAUX LUMINEUX DE CIRCULATION LES SIGNAUX LUMINEUX CIRCLAIRES DU SYSTÈME TRICOLORE 1. Le feu rouge Si le feu est rouge, vous devez vous arrêter devant la ligne d'arrêt de couleur

Plus en détail

Limitations de vitesse et panneaux d'agglomération

Limitations de vitesse et panneaux d'agglomération Direction départementale de l Équipement Saône-et-Loire les repères Limitations de vitesse et panneaux d'agglomération Plan départemental d'actions de Sécurité Routière (PDASR) Octobre 2005 PRÉFECTURE

Plus en détail

La réforme Accessibilité du cadre bâti des ERP : L ajustement de l environnement normatif

La réforme Accessibilité du cadre bâti des ERP : L ajustement de l environnement normatif La réforme Accessibilité du cadre bâti des ERP : L ajustement de l environnement normatif Rencontre avec les collectivités Février 2015 Direction Départementale des Territoires et de la Mer de la Seine-Maritime

Plus en détail

PROGRAMME 2012-2013-2014 D AIDE AUX COMMUNES ET STRUCTURES INTERCOMMUNALES EN MATIERE DE VOIRIE

PROGRAMME 2012-2013-2014 D AIDE AUX COMMUNES ET STRUCTURES INTERCOMMUNALES EN MATIERE DE VOIRIE ANNEXE 6 PROGRAMME 2012-2013-2014 D AIDE AUX COMMUNES ET STRUCTURES INTERCOMMUNALES EN MATIERE DE VOIRIE Travaux éligibles au "bonus écologique" travaux techniques éco-responsables (sous réserve que ces

Plus en détail

SOMMAIRE 01. LES CHIFFRES 02. TYPES DE PASSAGES À NIVEAU 03. L ACCIDENTOLOGIE 04. PLAN D ACTION 05. LES RÈGLES DE FRANCHISSEMENTS

SOMMAIRE 01. LES CHIFFRES 02. TYPES DE PASSAGES À NIVEAU 03. L ACCIDENTOLOGIE 04. PLAN D ACTION 05. LES RÈGLES DE FRANCHISSEMENTS TITRE DE LA PRÉSENTATION SUR 2 LIGNES MAX SOUS-TITRE SUR DEUX LIGNES MAIS PAS PLUS SÉCURITÉ ROUTIÈRE AUX PASSAGES À NIVEAU 1 30 décembre 2015 SOMMAIRE 01. LES CHIFFRES 02. TYPES DE PASSAGES À NIVEAU 03.

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES TRANSPORTS, DE L ÉQUIPEMENT, DU TOURISME ET DE LA MER Arrêté du 15 janvier 2007 portant application du décret n o 2006-1658 du 21 décembre 2006

Plus en détail

Commune X. Quelles nouvelles exigences pour l accessibilité de la voirie? Les prescriptions techniques de l arrêté du 15 janvier 2007

Commune X. Quelles nouvelles exigences pour l accessibilité de la voirie? Les prescriptions techniques de l arrêté du 15 janvier 2007 Commune X Quelles nouvelles exigences pour l accessibilité de la voirie? Les prescriptions techniques de l arrêté du 15 janvier 2007 Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée Les cheminements

Plus en détail

ATLANTIQUE. Prescriptions & Procédures. pour les. Interventions d exploitation. sur les. Routes bi-directionnelles

ATLANTIQUE. Prescriptions & Procédures. pour les. Interventions d exploitation. sur les. Routes bi-directionnelles ATLANTIQUE Prescriptions & Procédures pour les Interventions d exploitation sur les Routes bi-directionnelles septembre 2008 2 Généralités Ce document a pour objet de définir les procédures de pose et

Plus en détail

L USEDA et le changement climatique

L USEDA et le changement climatique ETREPILLY VAUX ANDIGNY L USEDA et le changement climatique HOLNON CRAONNE 1 Présentation de l USEDA Autorité organisatrice de la distribution d énergie ( AODE) Propriétaire de réseaux de distribution d

Plus en détail

Bienvenue 23/10/2014. Réseau wifi ouvert: t Godshuis

Bienvenue 23/10/2014. Réseau wifi ouvert: t Godshuis Bienvenue 23/10/2014 Réseau wifi ouvert: t Godshuis Tony De Mesel Sécurité et systèmes d aide à la conduite Senior editor technique automobile chez Fleet & Business et VAB Magazine Quels sont les systèmes

Plus en détail

TARIF SYSTEME 2015. Système Appel Malade Radio INTER/F@SSE INSFRASTRUCTURE POUR SYSTEME D APPEL RESIDENTS RADIO INTER/F@SSE

TARIF SYSTEME 2015. Système Appel Malade Radio INTER/F@SSE INSFRASTRUCTURE POUR SYSTEME D APPEL RESIDENTS RADIO INTER/F@SSE TARIF SYSTEME 2015 Liste de prix - Janvier 2015 (Mise à jour le 27/07/15) Système Appel Malade Radio INTER/F@SSE INSFRASTRUCTURE POUR SYSTEME D APPEL RESIDENTS RADIO INTER/F@SSE Système de communication

Plus en détail

Les zones de rencontre

Les zones de rencontre Une Voirie Pour Tous «La vie des zones de rencontre : De la conception à l entretien durable» Les zones de rencontre Réglementation et recommandations Auteur : François MENAUT Service : Cerema DTerSO DTISPV/GSPV

Plus en détail

Télégestion et la maintenance centralisée. Comment mutualiser des solutions informatiques pour une meilleure gestion des coûts?

Télégestion et la maintenance centralisée. Comment mutualiser des solutions informatiques pour une meilleure gestion des coûts? Télégestion et la maintenance centralisée Comment mutualiser des solutions informatiques pour une meilleure gestion des coûts? Denis MOUGEOT, INEO SUEZ, Directeur du Développement 21 novembre 2007 Sommaire

Plus en détail

Fiche Produit Le pack Bi-bip solution d alerte d urgence

Fiche Produit Le pack Bi-bip solution d alerte d urgence Fiche Produit Le pack Bi-bip solution d alerte d urgence Référence du pack Bi-bip : DIAG13ASF Désignation produit : Pack Bi-bip solution d alerte d urgence Garantie : Chacun des produits constituant le

Plus en détail

Le réseau d éclairage public, vers de nouveaux usages

Le réseau d éclairage public, vers de nouveaux usages Le réseau d éclairage public, vers de nouveaux usages...il y a encore peu de temps, le réseau d éclairage avait la vocation d éclairer pour : Sécuriser les déplacements auto / piéton Etendre à la nuit

Plus en détail

Zone 30 Plateau traversant

Zone 30 Plateau traversant Zone 30 Plateau traversant COTITA rencontre du 8 octobre 2009 Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de l'aménagement du territoire www.certu.gouv.fr 2 Sommaire Les zones de

Plus en détail

Les règles de priorités:

Les règles de priorités: Les règles de priorités: Remarques générales Lors du franchissement d une intersection, l automobiliste doit : Ralentir en côntrôlant son rétroviseur intérieur. S assurer que la route est libre. Observer

Plus en détail

Tableau d Alarme Incendie Type 3 type marche/arrêt avec ou sans flash

Tableau d Alarme Incendie Type 3 type marche/arrêt avec ou sans flash Tableau d Alarme Incendie Type 3 type marche/arrêt avec ou sans flash Références commerciales: TA31300 / TA31301 TA31300 (sans flash) TA31301 (avec flash) Table des matières Présentation... 2 Caractéristiques

Plus en détail

La prise en compte de l accessibilité par les services de la voirie et du stationnement ---

La prise en compte de l accessibilité par les services de la voirie et du stationnement --- La prise en compte de l accessibilité par les services de la voirie et du stationnement --- Le stationnement PMR Etat des lieux et prise en compte des évolutions réglementaires à Lille Métropole M. Courbot

Plus en détail

La généralisation des doubles sens cyclables dans les zones 30

La généralisation des doubles sens cyclables dans les zones 30 La généralisation des doubles sens cyclables dans les zones 30 Rue de l Avenir «Ville à 30, Ville à Vivre», Montreuil, 19 mai 2010 1 INTRODUCTION 18 ème arrondissement 2 Historique Paris ne part pas de

Plus en détail

Apaisement de la circulation sur le Plateau Mont- Royal

Apaisement de la circulation sur le Plateau Mont- Royal Apaisement de la circulation sur le Plateau Mont- Royal Par : Daniel Bouchard Dans le cadre des soirées d information du Plan de déplacement urbain du Plateau Mont-Royal Apaisement de la circulation L

Plus en détail

Bienvenue 23/10/2014. Réseau wifi public: t Godshuis

Bienvenue 23/10/2014. Réseau wifi public: t Godshuis Bienvenue 23/10/2014 Réseau wifi public: t Godshuis Filip Van Alboom Testez votre connaissance du Code de la route Responsable commercial auto-école VAB A. J ai priorité B. Je dois céder le passage Le

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX DQE

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX DQE MAITRE D'OVRAGE: Commune de Saint André de Corcy Aménagements de circulation et de réduction de vitesse dans l agglomération - RD n 4 et RD n 82 Référence dossier 01 333 09 01/ 09099_DQE-base_rev1 Dossier

Plus en détail

L éclairage de sécurité et l alarme incendie

L éclairage de sécurité et l alarme incendie L éclairage de sécurité et l alarme incendie 1. Les établissements recevant du public (ERP) L éclairage de sécurité 1. Définition et réglementation Dans tout type d établissement un éclairage électrique

Plus en détail

GUIDE DE RECOMMANDATIONS NUMERIQUES

GUIDE DE RECOMMANDATIONS NUMERIQUES GUIDE DE RECOMMANDATIONS NUMERIQUES PLAN D ACCESSIBILITE DE LA VOIRIE ET DES ESPACES PUBLICS Version 1 octobre 2009 1 ARTICLE 1 - CONTEXTE Le présent guide de recommandations numériques a pour objet de

Plus en détail

CODE DE LA ROUTE. Points particuliers à savoir / à retenir :

CODE DE LA ROUTE. Points particuliers à savoir / à retenir : CODE DE LA ROUTE Points particuliers à savoir / à retenir : - Distance écart avec un cycliste ou un piéton que l on double : 1,5 m en campagne, 1 m en ville. - Les lampes bleues dans un tunnel sont des

Plus en détail

Approche complémentaire accessibilité-sécurité routière dans le traitement des traversées de communes: exemple de la commune de Bayel

Approche complémentaire accessibilité-sécurité routière dans le traitement des traversées de communes: exemple de la commune de Bayel Approche complémentaire accessibilité-sécurité routière dans le traitement des traversées de communes: exemple de la commune de Bayel Michel Lamy et Pascal Lux DDEA de l Aube Présentation de la commune

Plus en détail

Comment s harmoniser à l architecture canadienne?

Comment s harmoniser à l architecture canadienne? L'implantation du centre de gestion de la mobilité urbaine (CGMU) de Montréal dans le cadre de l'architecture canadienne 2010 Comment s harmoniser à l architecture canadienne? Hugues Bessette, ing Chef

Plus en détail

Rénovation de la banque de questions de l'etg

Rénovation de la banque de questions de l'etg Rénovation de la banque de questions de l'etg Présentation aux écoles de conduite Ministère de l'écologie, de l'énergie,du Développement durable et de la mer, en charge des technologies vertes et des négociations

Plus en détail

Règles de circulation à Vélo

Règles de circulation à Vélo Règles de circulation à Vélo circulation sur les trottoirs : les véhicules doivent, sauf en cas de nécessité absolue, circuler sur la chaussée ; toutefois, ils peuvent franchir un trottoir, à partir de

Plus en détail

Accessibilité des ERP-IOP situés dans un cadre bâti existant

Accessibilité des ERP-IOP situés dans un cadre bâti existant Ajustement de l environnement normatif Accessibilité des ERP-IOP situés dans un cadre bâti existant Jean-Gérard Langlois - Pôle accessibilité Cotita «Accessibilité des bâtiments des collectivités» - 27

Plus en détail

Manuel de sécurité pour les chantiers routiers.

Manuel de sécurité pour les chantiers routiers. Manuel de sécurité pour les chantiers routiers. René Steveny Conseiller en prévention. 1 Table des matières. 1. Prescriptions légales ou réglementaires en matière de signalisation des chantiers et des

Plus en détail

Quelques rappels essentiels pour une bonne prise en compte des vélos dans le cadre des projets de tramway

Quelques rappels essentiels pour une bonne prise en compte des vélos dans le cadre des projets de tramway Les aménagements cyclables Quelques rappels essentiels pour une bonne prise en compte des vélos dans le cadre des projets de tramway Dominique BEAND CEU Voirie, espace public 1 La prise en compte des vélos

Plus en détail

Arrêté définitif relatif à l implantation des feux tricolores sur la commune

Arrêté définitif relatif à l implantation des feux tricolores sur la commune Département ISERE Canton BOURGOIN-JALLIEU Commune BOURGOIN-JALLIEU REPUBLIQUE FRANCAISE Liberté - Egalité - Fraternité ARRETE DU MAIRE N 280 Arrêté définitif relatif à l implantation des feux tricolores

Plus en détail

Les nouveaux panneaux : principes d application

Les nouveaux panneaux : principes d application Les nouveaux panneaux : principes d application Définition d un panneau Un panneau de signalisation routière délivre une information aux usagers. Il peut s agir d une direction donnée à l usager, d une

Plus en détail

Education au Développement Durable. Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable

Education au Développement Durable. Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable Lyon, 23/11/11 Education au Développement Durable Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable Pierre SOULARD Responsable du service mobilité urbaine

Plus en détail

SECTEUR A. Commune de JULIÉNAS. PLAN DE MISE EN ACCESSIBILITÉ (Selon le constat du 10/03/2010) FICHE n 001. Illustration

SECTEUR A. Commune de JULIÉNAS. PLAN DE MISE EN ACCESSIBILITÉ (Selon le constat du 10/03/2010) FICHE n 001. Illustration Illustration Réglementation : Bandes d'éveil et de vigilance FICHE n 001 Constat et remarques : Préconisations : Absence de BEV Mettre des BEV Ce passage ne rejoint pas un espace réservé aux piétons mais

Plus en détail

VILLE D INGWILLER MARCHÉ DE MAITRISE D ŒUVRE Domaine Infrastructures MISSION DE MAITRISE D ŒUVRE. pour. Acte d'engagement

VILLE D INGWILLER MARCHÉ DE MAITRISE D ŒUVRE Domaine Infrastructures MISSION DE MAITRISE D ŒUVRE. pour. Acte d'engagement VILLE D INGWILLER MARCHÉ DE MAITRISE D ŒUVRE Domaine Infrastructures MISSION DE MAITRISE D ŒUVRE pour VILLE D INGWILLER Sécurisation Rue Bellevue et Rue de la Brasserie Acte d'engagement Ordonnateur :

Plus en détail

LA SIGNALISATION LUMINEUSE S.N.C.B

LA SIGNALISATION LUMINEUSE S.N.C.B LA SIGNALISATION LUMINEUSE S.N.C.B Un certain nombre de nouveaux membres nous ont demandé des renseignements sur la signalisation belge. L article présenté ci- dessous est une occasion d éclairer leur

Plus en détail

INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES CIVILES

INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES CIVILES index ALIMENTATION MONOPHASEE ALIMENTATION MONOPHASEE ALIMENTATIONS DL 2101ALA DL 2101ALF MODULES INTERRUPTEURS ET COMMUTATEURS DL 2101T02RM INTERRUPTEUR INTERMEDIAIRE DL 2101T04 COMMUTATEUR INTERMEDIAIRE

Plus en détail

GUIDE D ACCESSIBILITÉ À L ESPACE PUBLIC

GUIDE D ACCESSIBILITÉ À L ESPACE PUBLIC Accessibilité à l espace public GUIDE D ACCESSIBILITÉ À L ESPACE PUBLIC FICHES TECHNIQUES Guide d accessilité à l espace public Accessibilité à l espace public Fiche de cas n 1a Passage piéton HAUTEUR

Plus en détail

Fiche Produit : Centrale d alarme sans fil

Fiche Produit : Centrale d alarme sans fil Gestion des ressources humaines Sécurité, contrôle des accès Vidéo surveillance via Internet Gestion d activités Affichage d informations Distribution d heure synchronisée Audit, Conseil, Formation Développement

Plus en détail

L éclairage public est-il un éclairage performant?

L éclairage public est-il un éclairage performant? La Lumière & Économies d énergie - 1 L éclairage public est-il un éclairage performant? La Lumière & Économies d énergie - 2 Les Sources Lumineuses Intérieur Incandescence 10lm/W 1000h Halogène 25lm/W

Plus en détail

Avis d appel public à la concurrence

Avis d appel public à la concurrence Avis d appel public à la concurrence Pouvoir adjudicateur : Ville de La Verrière Objet du Marché : Achat ou location, pose et mise en service de Panneaux Lumineux d Information Dossier de consultation

Plus en détail

Guide d'installation et d'utilisation

Guide d'installation et d'utilisation Guide d'installation et d'utilisation Compact ALARM AM55 Nous vous remercions vivement de votre confiance. En choisissant l alarme BLOCVOL, vous avez acquis un système de sécurité technologique, particulièrement

Plus en détail

MUNICIPALITÉ D'ÉCUBLENS/VD PRÉAVIS No 16/2009

MUNICIPALITÉ D'ÉCUBLENS/VD PRÉAVIS No 16/2009 MUNICIPALITÉ D'ÉCUBLENS/VD PRÉAVIS No 16/2009 Remise à niveau des installations de signalisation et de régulation routière, installation d une surveillance automatique du trafic le long du m1 Demande de

Plus en détail

Sécurisation des arrêts de cars hors agglomération en Ardèche

Sécurisation des arrêts de cars hors agglomération en Ardèche Directions des Transports et Mobilités, Direction des Routes 1er avril 2014 COTITA CENTRE EST Sécurisation des arrêts de cars hors agglomération en Ardèche Les arrêts de car en Ardèche: constats - plus

Plus en détail

Correction détaillée ASSR2. Session 2011

Correction détaillée ASSR2. Session 2011 détaillée ASSR2 Epreuve principale Session 2011 Question 1 Piétons Rollers Dépasser un piéton C est bien sur le trottoir que le roller, qui est considéré comme un piéton, doit circuler. Mais, plus rapide

Plus en détail

PREAVIS DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL

PREAVIS DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL PREAVIS DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL N 33/9.08 DEMANDE D'UN CREDIT DE CHF 100'000.00 POUR LE REMPLACEMENT, AU CARREFOUR PADEREWSKI/DUFOUR, DES INSTALLATIONS EXISTANTES DE SURVEILLANCE AUTOMATIQUE

Plus en détail

Amélioration de la sécurité routière lors des opérations de déneigement. Signalisation des véhicules de déneigement

Amélioration de la sécurité routière lors des opérations de déneigement. Signalisation des véhicules de déneigement Michel Masse, ing. Direction du soutien aux opérations Amélioration de la sécurité routière lors des opérations de déneigement Signalisation des véhicules de déneigement Contenu 1. Rappel des faits 2.

Plus en détail

Les aménagements de voirie

Les aménagements de voirie Les aménagements de voirie en faveur des bus Fiche n 2.6 Juillet 2014 Collection mobilité Le réseau de bus d Île-de-France, seul ou en intermodalité avec d autres modes de transport collectif, capte 46

Plus en détail

Electronique Automatisme Informatique Electricité

Electronique Automatisme Informatique Electricité POLYVELEC Développements et Applications Electronique Automatisme Informatique Electricité Contrôleur AZUR Transmission par GSM Télésurveillance et télécommandes Version 2 133, avenue Bellevue - Quartier

Plus en détail

Dossier de presse Contact presse :

Dossier de presse Contact presse : Dossier de presse Contact presse : Corine Busson-Benhammou, responsable des relations presse Ville d Angers - Angers Loire Métropole Tél. : 02 41 05 40 33 - corine.busson-benhammou@ville.angers.fr 1 Sommaire

Plus en détail

N/réf. 1041 - JAM/cv V/réf. Orbe, le 25 août 2015 A rappeler dans la réponse s.v.p.

N/réf. 1041 - JAM/cv V/réf. Orbe, le 25 août 2015 A rappeler dans la réponse s.v.p. Commune d Orbe CP 32 Hôtel de Ville 1350 Orbe T +41 24 442 92 10 F +41 24 442 92 19 greffe@orbe.ch www.orbe.ch MUNICIPALITE Au Conseil communal 1350 Orbe N/réf. 1041 - JAM/cv V/réf. Orbe, le 25 août 2015

Plus en détail

ADRESSE Mairie de ROUEN CITEOS ROUEN. Direction des Espaces Publics et Naturels ZI des Pâtis - BP 70156

ADRESSE Mairie de ROUEN CITEOS ROUEN. Direction des Espaces Publics et Naturels ZI des Pâtis - BP 70156 ADRESSE Mairie de ROUEN CITEOS ROUEN Direction des Espaces Publics et Naturels ZI des Pâtis - BP 70156 Centre Municipal Pélissier 2 rue du Stade Rue de Chanzy 76144 LE PETIT QUEVILLY 76037 ROUEN Cedex

Plus en détail

Formation Veremap.pro Saisie Sommaire III. Saisie des éléments de voirie et de circulation

Formation Veremap.pro Saisie Sommaire III. Saisie des éléments de voirie et de circulation Formation Veremap.pro Saisie Sommaire III. Saisie des éléments de voirie et de circulation A. B. C. Accès au module de saisie Recommandations de saisie Rechercher des données D. Ajouter des données : E.

Plus en détail

Pourquoi les zones 30?

Pourquoi les zones 30? Introduction de la Sommaire Pourquoi les zones 30? 3 Distance de freinage réduite 4 Réduction du bruit 5 Perte de temps minimale 5 Prescriptions du Ministère du Développement durable et des Infrastructures

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION DE LA CARTE DE COMMANDE URBACO U200 ET U201 Référence : 002ZU200 Version V4

NOTICE D UTILISATION DE LA CARTE DE COMMANDE URBACO U200 ET U201 Référence : 002ZU200 Version V4 NOTICE D UTILISATION DE LA CARTE DE COMMANDE URBACO U200 ET U201 Référence : 002ZU200 Version V4 CE MANUEL EST DESTINE AU PERSONNEL RESPONSABLE DE L INSTALLATION, DE L EXPLOITATION ET DE L ENTRETIEN DE

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Selon la procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Selon la procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP Mairie de BRAILLANS 9 rue de la mairie 25640 BRAILLANS 03 81 57 93 30 Email : mairie.braillans@orange.fr MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Selon la procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

Plus en détail

ORGANISATION. 1)Organisation Horaire: 1h30 groupe de 12 ----8 Cours (Schéma, technologie) Lancement TP. 1h classe de 24 ----8 Electrotechnique

ORGANISATION. 1)Organisation Horaire: 1h30 groupe de 12 ----8 Cours (Schéma, technologie) Lancement TP. 1h classe de 24 ----8 Electrotechnique ORGANISATION 1)Organisation Horaire: 1h30 groupe de 12 ----8 Cours (, technologie) Lancement TP 1h30 groupe de 12 ----8 Cours (, technologie) Lancement TP 1h classe de 24 ----8 Electrotechnique 1h classe

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION ET D'EXPLOITATI ET D EXPLOITATION. Bloc Autonome d'alarme Sonore type Sattelite avec ou sans Flash

NOTICE D UTILISATION ET D'EXPLOITATI ET D EXPLOITATION. Bloc Autonome d'alarme Sonore type Sattelite avec ou sans Flash NOTICE D UTILISATION ET D'EXPLOITATI ET D EXPLOITATION 08 BASSA NT001 Notice B.A.A.S. Sa REV A1 Bloc Autonome d'alarme Sonore type Sattelite avec ou sans Flash Sous Tension Défaut batterie Sous Tension

Plus en détail

Signature de la convention de financement des travaux de la 2ème phase de modernisation

Signature de la convention de financement des travaux de la 2ème phase de modernisation DOSSIER D INFORMATION Signature de la convention de financement des travaux de la 2ème phase de modernisation Challans, le 18 avril 2014 Sommaire 1. Le contexte et les objectifs page 3 A. Les caractéristiques

Plus en détail

Citeos center. Solution de gestion d équipements urbains

Citeos center. Solution de gestion d équipements urbains Citeos center Solution de gestion d équipements urbains OBJECTIFS Partager l information en temps réel Faciliter mise en œuvre et mises à jour Paramétrer et utiliser selon ses besoins Sécuriser et personnaliser

Plus en détail

LOT 1 VOIRIE RESEAU EP ESPACES VERTS

LOT 1 VOIRIE RESEAU EP ESPACES VERTS S E R I Forum Ville Active 32 rue Mallet Stevens Bât D 30900 NIMES Tél :04.66.28.04.91 Fax : 04.66.28.12.79 Email : seri30@beseri.fr 6.1 DEVIS QUANTITATIF ESTIMATIF LOT 1 VOIRIE RESEAU EP ESPACES VERTS

Plus en détail

Depuis le 13 juillet 2005 et la loi dite «Pope» sur les orientations énergétiques de la France, l heure est plus que jamais à la chasse au CO 2.

Depuis le 13 juillet 2005 et la loi dite «Pope» sur les orientations énergétiques de la France, l heure est plus que jamais à la chasse au CO 2. L Éclairage Public Depuis le 13 juillet 2005 et la loi dite «Pope» sur les orientations énergétiques de la France, l heure est plus que jamais à la chasse au CO 2. En matière d éclairage public (EP), le

Plus en détail

Urbain. Certu. Les personnes à mobilité réduite (PMR) Savoirs de base en sécurité routière. FICHE n 04. août 2010

Urbain. Certu. Les personnes à mobilité réduite (PMR) Savoirs de base en sécurité routière. FICHE n 04. août 2010 Certu Savoirs de base en sécurité routière FICHE n 04 août 2010 Les personnes à mobilité réduite (PMR) Cette fiche est destinée à donner une information rapide. La contrepartie est le risque d approximation

Plus en détail

ACCESSIBILITÉ. Intérieure & Extérieure 42 RUE PASTEUR CS 10010 10430 ROSIERES-PRES-TROYES TEL : 03 25 71 35 77 FAX : 03 25 71 35 88

ACCESSIBILITÉ. Intérieure & Extérieure 42 RUE PASTEUR CS 10010 10430 ROSIERES-PRES-TROYES TEL : 03 25 71 35 77 FAX : 03 25 71 35 88 Intérieure & Extérieure 42 RUE PASTEUR CS 10010 10430 ROSIERES-PRES-TROYES TEL : 03 25 71 35 77 FAX : 03 25 71 35 88 WWW.SOCOBOIS.FR SOCOBOIS@SOCOBOIS.FR Socobois lance une nouvelle activité : Les produits

Plus en détail

PC SCOTT: Comment ça marche? Direction de la Circulation 1

PC SCOTT: Comment ça marche? Direction de la Circulation 1 PC SCOTT: Comment ça marche? Direction de la Circulation 1 GENERALITES Le système PC SCOTT permet la mise en œuvre d un ensemble de fonctionnalités essentielles pour la gestion du trafic, notamment : Le

Plus en détail

COACH CODE Apprenez tout le code de la route!

COACH CODE Apprenez tout le code de la route! COACH CODE Apprenez tout le code de la route! Les différentes règles de priorités : Priorités aux intersections. Remarques générales Lors du franchissement d une intersection, l automobiliste doit : -

Plus en détail

HYDRAFLEX 15 rue des sources 77176 SAVIGNY le TEMPLE Tel 01 60 63 37 78 Fax 01 78 72 85 27 commercial@hydraflex.fr www.hydraflex.

HYDRAFLEX 15 rue des sources 77176 SAVIGNY le TEMPLE Tel 01 60 63 37 78 Fax 01 78 72 85 27 commercial@hydraflex.fr www.hydraflex. HYDRAFLEX 15 rue des sources 77176 SAVIGNY le TEMPLE commercial@hydraflex.fr www.hydraflex.fr BORNES ESCAMOTABLES Bornes escamotables hydrauliques sans énergie Bornes escamotables commande à distance Bornes

Plus en détail

Agir ensemble pour être plus fort

Agir ensemble pour être plus fort Agir ensemble pour être plus fort Les Journées de l accessibilité RESPECT DES NORMES Par Aurélie Digue, Expert Diagnostic à l APAVE Rennes I / LOI HANDICAP 2005 Loi n 2005-102 du 11 Février 2005 Décret

Plus en détail

TRAVAUX DE MARQUAGE HORIZONTAL SUR VOIRIES MUNICIPALES. Bordereau des Prix Unitaires

TRAVAUX DE MARQUAGE HORIZONTAL SUR VOIRIES MUNICIPALES. Bordereau des Prix Unitaires Ville de Cysoing Hôtel de Ville 2, place de la République BP 67 59830 CYSOING Tél : 03.20.79.44.70. Fax : 03.20.79.57.59. N Cys TRAVAUX DE MARQUAGE HORIZONTAL SUR VOIRIES MUNICIPALES Bordereau des Prix

Plus en détail

DECOMPOSITION DU PRIX GLOBAL ET FORFAITAIRE Bordereau de prix MARCHE PUBLIC N 13-042-00-MR

DECOMPOSITION DU PRIX GLOBAL ET FORFAITAIRE Bordereau de prix MARCHE PUBLIC N 13-042-00-MR Département du Var C O M M U N E D E G R I M A U D DECOMPOSITION DU PRIX GLOBAL ET FORFAITAIRE Bordereau de prix MARCHE PUBLIC N 13-042-00-MR Objet : ENTRETIEN et MAINTENANCE des ALARMES INCENDIE / VOL

Plus en détail

Présentation Web. Mise à jour au 4/02/2013

Présentation Web. Mise à jour au 4/02/2013 Présentation Web Mise à jour au 4/02/2013 5 domaines d activité Signalisation lumineuse Signalisation tricolore et contrôle d accès Recueil de données de trafic Sûreté périphérique et périmétrique Contrôle

Plus en détail

your Creative agency MountainCloud CLUSTER HBI INOTEP - Pôle d Excellence BTP Nord-Pas de Calais 73 rue Raoul Briquet - 62700 BRUAY-LA-BUISSIERE

your Creative agency MountainCloud CLUSTER HBI INOTEP - Pôle d Excellence BTP Nord-Pas de Calais 73 rue Raoul Briquet - 62700 BRUAY-LA-BUISSIERE MountainCloud your Creative agency info@ info@ MountainCloud your Creative agency classes objectifs apports moyens A+ Gestion A Gestion active coopérative Le bâtiment intelligent a la capacité d auto-adaptation

Plus en détail