RENOVER LES FEUX TRICOLORES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RENOVER LES FEUX TRICOLORES"

Transcription

1 Matinale de l Energie RENOVER LES FEUX TRICOLORES Pourquoi le faire, Comment, A quel prix Matinales 2014 Page 1

2 sommaire 1. UN CADRE JURIDIQUE CONTRAINT 2. LE FONCTIONNEMENT DES FEUX 3. LA MAINTENANCE 4. LE PROGRAMME DE RENOVATION Matinales 2014 Page 2

3 Un cadre juridique contraint Matinales 2014 Page 3

4 Un cadre juridique contraint Les feux tricolores : leurs fonctions : o assurer la sécurité des piétons et des véhicules o améliorer la fluidité de la circulation dans le cadre d une politique de circulation Les feux tricolores : la seule solution => non o Leur installation doit résulter d'une étude approfondie intégrant l'examen des solutions alternatives (géométriques ou réglementaires) Si la signalisation lumineuse est la solution : o arrêté du maire, autorité de police de la circulation Matinales 2014 Page 4

5 Un cadre juridique contraint Les codes et les normes o Le code de la voirie routière o Le code de la route o Les normes Sur les signaux Les contrôleurs de carrefours à feux La maintenance et la mise en œuvre Les échanges de données L électricité L accessibilité aux personnes à mobilité réduite (PMR) Matinales 2014 Page 5

6 Un cadre juridique contraint Un premier impact règlementaire : l arrêté du 21 juin 1991 Délai de réalisation : D abord 2001 puis repoussé à 2005 Points essentiels Contrôle du rouge Implantation des signaux Aspect monobloc Figurines piétons Ecran de contraste Contrefeux / croix de St André PMR Matinales 2014 Page 6

7 Un cadre juridique contraint La mise aux normes PMR Elle concerne : Les carrefours neufs Les travaux sur les feux tricolores pour lesquels l assiette de voirie est modifiée Si la voirie n est pas modifiée, le carrefour peut néanmoins être mis aux normes si ce dernier fait parti du plan de mise en accessibilité de la voirie et des espaces publics Matinales 2014 Page 7

8 Un cadre juridique contraint Les responsabilités dans cadre du transfert de compétence Le SDEC Energie est responsable : Des réalisations faites sous sa maîtrise d ouvrage De la maintenance des installations transférées La commune est responsable De la mise en place de la signalisation routière verticale et horizontale Du maintien en bon état de cette signalisation dans le temps Matinales 2014 Page 8

9 Le Fonctionnement Le fonctionnement des feux tricolores Matinales 2014 Page 9

10 Les modules de feux Le fonctionnement e Matinales 2014 Page 10

11 Les modules de feux Le fonctionnement Matinales 2014 Page 11

12 Les sources lumineuses Le fonctionnement Ampoule Consommation 70 à 140W Durée de vie 7000 heures Consommation 10 à 20 W Durée de vie 100 à heures Matinales 2014 Page 12

13 Le fonctionnement Le contrôleur Matinales 2014 Page 13

14 Le fonctionnement Les détections, les appels Matinales 2014 Page 14

15 Le fonctionnement ZOOM sur la mise aux normes PMR Borne vibrante Télécommande 868Mhz Feu sonore = feu principal? R12 Répétiteur R25 Feux Principal Matinales 2014 Page 15

16 Le fonctionnement ZOOM sur la mise aux normes PMR BEV Bande d éveil à la vigilance (marquage podotactile) NF P (février 1989) : Caractéristiques et essais des dispositifs podo-tactiles au sol d éveil de vigilance à l usage des personnes aveugles ou mal voyantes P (février 1988) : Conditions de conception et d aménagement des cheminements pour l insertion des personnes handicapés Rail de guidage (règlementation) Matinales 2014 Page 16

17 Le fonctionnement ZOOM sur la mise eaux normes PMR Exemple d intersection ou les passages piétons sont mal séparés: Amélioration par élargissement des trottoirs au droit des traversées: Lien vers vidéo Matinales 2014 Page 17

18 Le fonctionnement Le plan de feux Plusieurs plans de feux - POINTES Matin Soir - HEURES CREUSES Journée Nuit - POINTES PARTICULIERES : Départ Week- End Retour Week- End - EVENEMENTS PARTICULIERS : Entrées / Sorties d école Marchés Stade Spectacles Etc.. Matinales 2014 Page 18

19 Le fonctionnement Les types de carrefour Cas N 1 Basique Rouge jaune vert en cycle prédéfini fixe Matinales 2014 Page 19

20 Le fonctionnement Les types de carrefour Cas N 2: avec micro régulation Capteur de trafic: Radar doppler Caméra vidéo (boucles virtuelles) Boucles magnétiques Bouton appel piéton Matinales 2014 Page 20

21 Le fonctionnement Les types de carrefour Cas N 3 : coordination de plusieurs carrefours (une dizaine) Synchronisation filaire, GPS ou horloge Onde verte Matinales 2014 Page 21

22 Le fonctionnement Les types de carrefour Cas N 4 : coordination de plusieurs carrefours (une dizaine) Matinales 2014 Page 22

23 Le fonctionnement Les types de carrefour Cas particuliers Feux vert récompense: Vitesse <50km/h = vert Matinales 2014 Page 23

24 Le fonctionnement Les types de carrefour Cas particuliers : Priorité transport en commun Matinales 2014 Page 24

25 Le fonctionnement L adaptation au trafic HPS_K8.wmv Matinales 2014 Page 25

26 Le fonctionnement L adaptation au trafic Matinales 2014 Page 26

27 Un cadre juridique contraint / le fonctionnement QUESTIONS - REPONSES Matinales 2014 Page 27

28 La maintenance LA MAINTENANCE Matinales 2014 Page 28

29 La maintenance Les problèmes récurrents Matinales 2014 Page 29

30 La maintenance Les problèmes récurrents Matinales 2014 Page 30

31 La maintenance Le remplacement des sources Type de lampe cadence de remplacement Lampe à incandescence Basse Tension tous les 6 mois Lampe à incandescence Très Basse Tension Tube fluorescent tous les 12 mois tous les 2 ans et 6 mois Diodes à 10 % maximum de diodes éteintes Autres types de sources ponctuellement Matinales 2014 Page 31

32 La maintenance Les délais d intervention Numéro d urgence Délai de dépannage d'urgence : 4 heures maximum Délai d'installation provisoire : 8 heures maximum Délai de dépannage normal : 48 heures maximum Feux en panne Matinales 2014 Page 32

33 La maintenance La contribution de la commune carrefour traditionnel moyen : /an carrefour à led moyen : - 5% Télésurveillance : 442,15 /an Matinales 2014 Page 33

34 La maintenance La Télésurveillance Matinales 2014 Page 34

35 Le programme de travaux LES TRAVAUX 2015 Matinales 2014 Page 35

36 Le programme de travaux Remplacement des ballons fluorescents Remplacement de contrôleurs qui ne sont pas conformes Passage des carrefours en 100% LED Remplacement des piles LITHIUM La mise en œuvre d une télésurveillance propriété de la collectivité Ces travaux impactent 73 carrefours (63% du parc) qui se répartissent de la manière suivante : Matinales 2014 Page 36

37 Le programme de travaux Le financement NATURE PROGRAMME SPECIFIQUE, OBJET - Remplacement des lampes basse tension et des lampes fluorescentes par des LED - Remplacement des contrôleurs incompatibles avec les sources LED - Mise aux normes PMR COMMUNE A 25 % avec aide plafonnée à par carrefour AIDES FINANCIERES COMMUNE B COMMUNE C 50 % avec aide plafonnée à par carrefour Matinales 2014 Page 37

38 Le programme de travaux Le financement NATURE OBJET COMMUNE A AIDES FINANCIERES COMMUNE B COMMUNE C CREATION, RENOUVELLEMENT PONCTUEL, AUTRES TRAVAUX D INVESTISSEMENT Toute dépense d investissement HT hors programme spécifique 10 % avec aide plafonnée à par carrefour 30 % avec aide plafonnée à par carrefour Matinales 2014 Page 38

39 Le programme de travaux Le financement Remplacement des piles LITHIUM : financé par le forfait maintenance Télésurveillance : étude en cours Matinales 2014 Page 39

40 Un cadre juridique contraint / le fonctionnement QUESTIONS - REPONSES Matinales 2014 Page 40

La réglementation et les obligations qui en découlent

La réglementation et les obligations qui en découlent Accessibilité en milieu urbain La réglementation et les obligations qui en découlent Actualités : les BEV La norme Afnor NF P 98-351 relative aux caractéristiques et essais des dispositifs podotactiles

Plus en détail

Ajustement. Titre l environnement normatif

Ajustement. Titre l environnement normatif Ajustement de Titre l environnement normatif Rencontres techniques de l AMF 5 février 2015 Antoine Cretin-Maitenaz DHUP Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l Énergie Le décret du 5

Plus en détail

Présentation des équipements d accessibilité dans les gares et les trains

Présentation des équipements d accessibilité dans les gares et les trains Présentation des équipements d accessibilité dans les gares et les trains Octobre 2010 Accessibilité : une démarche «associée» 3 Les solutions d accessibilités mises en place dans les gares et les trains

Plus en détail

Commune X. Quelles nouvelles exigences pour l accessibilité de la voirie? Les prescriptions techniques de l arrêté du 15 janvier 2007

Commune X. Quelles nouvelles exigences pour l accessibilité de la voirie? Les prescriptions techniques de l arrêté du 15 janvier 2007 Commune X Quelles nouvelles exigences pour l accessibilité de la voirie? Les prescriptions techniques de l arrêté du 15 janvier 2007 Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée Les cheminements

Plus en détail

Les Cheminements piétons

Les Cheminements piétons Les Cheminements piétons 2 Les cheminements Le cheminement usuel doit être le plus court possible. Il lie entre eux tous les maillons de la vie sociale. Domicile Services publics Écoles Transports Travail

Plus en détail

VOIRIE ACCESSIBLE Véronique IMBAULT Décembre 2011

VOIRIE ACCESSIBLE Véronique IMBAULT Décembre 2011 VOIRIE ACCESSIBLE Véronique IMBAULT Décembre 2011 Plan Rappels règlementaires Cheminements et trottoirs Escaliers Équipements et mobilier urbains Traversée de chaussée Feux de circulation permanents Emplacements

Plus en détail

480 tests. Code de la route. Codoroute - Tendance & Repères. Jean-Luc Millard. Groupe Eyrolles 2005, ISBN 2-212-11664-0

480 tests. Code de la route. Codoroute - Tendance & Repères. Jean-Luc Millard. Groupe Eyrolles 2005, ISBN 2-212-11664-0 480 tests Code de la route Jean-Luc Millard Groupe Eyrolles 2005, ISBN 2-212-11664-0 Codoroute - Tendance & Repères S é r i e N 1 À la sortie de ce carrefour, je vais emprunter la rue la plus à gauche,

Plus en détail

Accessibilité / voirie et espaces publics DDE 27 1 1

Accessibilité / voirie et espaces publics DDE 27 1 1 Accessibilité > voirie et espaces publics Réglementation et mise en oeuvre Accessibilité / voirie et espaces publics DDE 27 1 1 Les références réglementaires Le cadre législatif Loi n 2005-102 du 11 février

Plus en détail

Urbain. Certu. Les personnes à mobilité réduite (PMR) Savoirs de base en sécurité routière. FICHE n 04. août 2010

Urbain. Certu. Les personnes à mobilité réduite (PMR) Savoirs de base en sécurité routière. FICHE n 04. août 2010 Certu Savoirs de base en sécurité routière FICHE n 04 août 2010 Les personnes à mobilité réduite (PMR) Cette fiche est destinée à donner une information rapide. La contrepartie est le risque d approximation

Plus en détail

Schéma Directeur Accessibilité

Schéma Directeur Accessibilité Schéma Directeur Des services régionaux de transport de voyageurs - Deuxième concertation en Gironde - Contenu de la présentation Rappel des étapes antérieures sur le réseau ferroviaire (Maillage, référentiel

Plus en détail

Présentation Web. Mise à jour au 4/02/2013

Présentation Web. Mise à jour au 4/02/2013 Présentation Web Mise à jour au 4/02/2013 5 domaines d activité Signalisation lumineuse Signalisation tricolore et contrôle d accès Recueil de données de trafic Sûreté périphérique et périmétrique Contrôle

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES TRANSPORTS, DE L ÉQUIPEMENT, DU TOURISME ET DE LA MER Arrêté du 15 janvier 2007 portant application du décret n o 2006-1658 du 21 décembre 2006

Plus en détail

Signalétique Multisensorielle

Signalétique Multisensorielle sigma systems Signalétique Multisensorielle Accessibilité pour Tous dans les Etablissements Recevant du Public sigma systems signalétique des lieux publics Siège Social : ZA de Kerourvois Nord Ergué-Gabéric

Plus en détail

INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES CIVILES

INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES CIVILES index ALIMENTATION MONOPHASEE ALIMENTATION MONOPHASEE ALIMENTATIONS DL 2101ALA DL 2101ALF MODULES INTERRUPTEURS ET COMMUTATEURS DL 2101T02RM INTERRUPTEUR INTERMEDIAIRE DL 2101T04 COMMUTATEUR INTERMEDIAIRE

Plus en détail

Ajustement. Titre l environnement normatif

Ajustement. Titre l environnement normatif Ajustement de Titre l environnement normatif Comité de pilotage Ad AP du 14 janvier 2015 Nantes Présenté par la délégation ministérielle à l accessibilité Eric Heyrman Ministère de l'écologie, du Développement

Plus en détail

RAPPORT MISE A L ACCESSIBILITE DE 6 ECOLES PRIMAIRES. Ecole de MIRANGO I

RAPPORT MISE A L ACCESSIBILITE DE 6 ECOLES PRIMAIRES. Ecole de MIRANGO I RAPPORT MISE A L ACCESSIBILITE DE 6 ECOLES PRIMAIRES Ecole de MIRANGO I Vincent DAVID Le 21 décembre 2010 Table des matières 1- Les outils d accessibilité principalement utilisés 1-1 Les rampes d accès

Plus en détail

L accessibilité des équipements sportifs et de loisirs

L accessibilité des équipements sportifs et de loisirs FORMATION DRJSCS BASSE-NORMANDIE 26 OCTOBRE 2012 L accessibilité des équipements sportifs et de loisirs Objectif: acquérir des connaissances sur l accessibilité des équipements sportifs. Les principales

Plus en détail

INSTRUCTION INTERMINISTERIELLE SUR LA SIGNALISATION ROUTIERE ------------- EXTRAITS. Première partie : GENERALITES

INSTRUCTION INTERMINISTERIELLE SUR LA SIGNALISATION ROUTIERE ------------- EXTRAITS. Première partie : GENERALITES INSTRUCTION INTERMINISTERIELLE SUR LA SIGNALISATION ROUTIERE ------------- EXTRAITS Première partie : GENERALITES Article 9-2. Balises. H. Balises J10 Les balises J10 ont pour objet d'indiquer aux usagers

Plus en détail

Tableau d Alarme Incendie Type 3 type marche/arrêt avec ou sans flash

Tableau d Alarme Incendie Type 3 type marche/arrêt avec ou sans flash Tableau d Alarme Incendie Type 3 type marche/arrêt avec ou sans flash Références commerciales: TA31300 / TA31301 TA31300 (sans flash) TA31301 (avec flash) Table des matières Présentation... 2 Caractéristiques

Plus en détail

CODE DE LA ROUTE. Points particuliers à savoir / à retenir :

CODE DE LA ROUTE. Points particuliers à savoir / à retenir : CODE DE LA ROUTE Points particuliers à savoir / à retenir : - Distance écart avec un cycliste ou un piéton que l on double : 1,5 m en campagne, 1 m en ville. - Les lampes bleues dans un tunnel sont des

Plus en détail

Couv.illustrations.indd 1 21/03/12 16:41

Couv.illustrations.indd 1 21/03/12 16:41 Couv.illustrations.indd 1 21/03/12 16:41 Sommaire INTRODUCTION PARTIE 1 : localisation et implantation d un point d arrêt FICHE TECHNIQUE 1 : localisation et implantation en milieu interurbain FICHE TECHNIQUE

Plus en détail

Electronique Automatisme Informatique Electricité

Electronique Automatisme Informatique Electricité POLYVELEC Développements et Applications Electronique Automatisme Informatique Electricité Contrôleur AZUR Transmission par GSM Télésurveillance et télécommandes Version 2 133, avenue Bellevue - Quartier

Plus en détail

gamme JM La solution adaptée

gamme JM La solution adaptée gamme JM La solution adaptée écran tactile boucle magnétique Communication mains libres ou combiné zoom 9 zones écran 7 0 0 gamme JM La solution adaptée voyant d état alarme active, appel en cours, images

Plus en détail

Annexe D-301 : Planologie stratégique

Annexe D-301 : Planologie stratégique C719 E.I. CU + CE Jardins de la Chasse Page - 1 - Annexe D-301 : Planologie stratégique Le Plan de Déplacement de la Région de Bruxelles-Capitale IRIS 2 (Stratec 2001 2006) La politique de transport et

Plus en détail

BILAN ROUTIER UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE! 7 principales causes de collisions à Montréal. Portrait de la sécurité routière et de la circulation

BILAN ROUTIER UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE! 7 principales causes de collisions à Montréal. Portrait de la sécurité routière et de la circulation BILAN ROUTIER Portrait de la sécurité routière et de la circulation 2010 UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE! Le partage de la route en milieu urbain est l enjeu qui pose le plus grand défi autant aux usagers

Plus en détail

La réforme Accessibilité du cadre bâti des ERP : L ajustement de l environnement normatif

La réforme Accessibilité du cadre bâti des ERP : L ajustement de l environnement normatif La réforme Accessibilité du cadre bâti des ERP : L ajustement de l environnement normatif Rencontre avec les collectivités Février 2015 Direction Départementale des Territoires et de la Mer de la Seine-Maritime

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX DQE

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX DQE MAITRE D'OVRAGE: Commune de Saint André de Corcy Aménagements de circulation et de réduction de vitesse dans l agglomération - RD n 4 et RD n 82 Référence dossier 01 333 09 01/ 09099_DQE-base_rev1 Dossier

Plus en détail

Tableau d alarme sonore

Tableau d alarme sonore Tableau d alarme sonore Type T4 CT ISD Réf. 320 000 Généralités Le tableau d alarme sonore T4 CT ISD est conforme à la norme NF S 32-001. Il est conçu pour répondre aux exigences des SSI de catégorie E

Plus en détail

Entretien et maintenance des installations techniques Hôtel tertiaire Numerica ZAC des Portes du Jura

Entretien et maintenance des installations techniques Hôtel tertiaire Numerica ZAC des Portes du Jura Entretien et maintenance des installations techniques Hôtel tertiaire Numerica ZAC des Portes du Jura Prestations Alarme intrusionalarme incendie et contrôle d accès Sommaire 1 OBJET ET ETENDUE... 02 1.1.

Plus en détail

Index. Introduction. Page. Règles fondamentales 3. De l égard pour les piétons 5. Les transports publics 7. La priorité de droite 9

Index. Introduction. Page. Règles fondamentales 3. De l égard pour les piétons 5. Les transports publics 7. La priorité de droite 9 La priorité et moi Index Page Règles fondamentales 3 De l égard pour les piétons 5 Les transports publics 7 La priorité de droite 9 Panneaux de signalisation 10 Signaux lumineux 12 Le trafic en sens inverse

Plus en détail

Les règles de priorités:

Les règles de priorités: Les règles de priorités: Remarques générales Lors du franchissement d une intersection, l automobiliste doit : Ralentir en côntrôlant son rétroviseur intérieur. S assurer que la route est libre. Observer

Plus en détail

Appareils de transport mécanique 07 (ascenseur, escalier ou trottoir roulants)

Appareils de transport mécanique 07 (ascenseur, escalier ou trottoir roulants) transport mécanique 07 - Respecte les normes du Code de construction du Québec- Chapitre 1, Bâtiment et Code national du bâtiment-canada 1995 (modifié) - Résulte du vécu des personnes ayant une déficience

Plus en détail

Pack alarme initial Egardia

Pack alarme initial Egardia Pack alarme initial Egardia Ce pack initial contient tout le nécessaire pour pouvoir équiper rapidement et efficacement votre domicile contre d éventuelles intrusions. Ce pack peut facilement être complété

Plus en détail

DECOMPOSITION DU PRIX GLOBAL ET FORFAITAIRE Bordereau de prix MARCHE PUBLIC N 13-042-00-MR

DECOMPOSITION DU PRIX GLOBAL ET FORFAITAIRE Bordereau de prix MARCHE PUBLIC N 13-042-00-MR Département du Var C O M M U N E D E G R I M A U D DECOMPOSITION DU PRIX GLOBAL ET FORFAITAIRE Bordereau de prix MARCHE PUBLIC N 13-042-00-MR Objet : ENTRETIEN et MAINTENANCE des ALARMES INCENDIE / VOL

Plus en détail

NOTICE D'ACCESSIBILITE

NOTICE D'ACCESSIBILITE DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES Service Expertive Technique Bureau Aménagement Durable, Ecoquartiers et Accessibilité affaire suivie par : Hervé Parrain Tél. : 04 73 42 14 82 Fax : 73 42 16 70

Plus en détail

Près d une vingtaine d accrochages et d accidents se sont produits aux intersections entre le corridor Rapibus et le réseau routier.

Près d une vingtaine d accrochages et d accidents se sont produits aux intersections entre le corridor Rapibus et le réseau routier. SÉCURITÉ AUX INTERSECTIONS Corridor Rapibus Rapport 1 er octobre 2014 PLAN DU RAPPORT 1. Contexte... 3 2. Sommaire des constats... 3 3. Démarches entreprises :... 4 3.1 Efforts de communication... 4 3.2

Plus en détail

Otis, l accessibilité au quotidien. Accessibilité

Otis, l accessibilité au quotidien. Accessibilité Otis, l accessibilité au quotidien Accessibilité Les mesures à adopter, les réglementations à suivre. L accessibilité des bâtiments est un enjeu de société, abordant à la fois des questions d ordre social,

Plus en détail

> Mettre une croix dans les cases correspondantes Répondre aux deux consignes

> Mettre une croix dans les cases correspondantes Répondre aux deux consignes La signalisation /20 > Mettre une croix dans les cases correspondantes Répondre aux deux consignes A / Accès interdit aux cyclistes... B / Débouché de cyclistes venant de gauche ou de droite... C / Piste

Plus en détail

1- RAPPELS 1/11. direction départementale des Territoires Creuse

1- RAPPELS 1/11. direction départementale des Territoires Creuse direction départementale des Territoires Creuse Accessibilité des personnes à mobilité réduite aux Établissements et Installations ouvertes au public (E.R.P. et I.O.P.) ----------------- Document obligatoirement

Plus en détail

1/11 1- RAPPELS 3- OBLIGATIONS DU MAITRE D'OUVRAGE

1/11 1- RAPPELS 3- OBLIGATIONS DU MAITRE D'OUVRAGE direction départementale de l Equipement et de l agriculture Cher Notice de prise en compte de l'accessibilité aux personnes handicapées dans les établissements recevant du public (E.R.P. et I.O.P.) -----------------

Plus en détail

Fiche d utilisation des outils de détection des ondes électromagnétiques

Fiche d utilisation des outils de détection des ondes électromagnétiques Notre corps est électrique et l exposition à certaines ondes électromagnétiques sur certaines fourchettes de fréquences nous pose problème. Les ondes concernées sont : Les basses fréquences autour de 50

Plus en détail

une centrale ou organe de commande des détecteurs des dispositifs de signalisation d alarme (sirène, alarme lumineuse)

une centrale ou organe de commande des détecteurs des dispositifs de signalisation d alarme (sirène, alarme lumineuse) L ANTI-INTRUSION Comment assurer la sécurité des biens et des personnes? Définitions La détection intrusion a pour finalité principale la détection de personnes qui forcent ou tentent de forcer les protections

Plus en détail

Accessibilité des ERP-IOP situés dans un cadre bâti existant

Accessibilité des ERP-IOP situés dans un cadre bâti existant Ajustement de l environnement normatif Accessibilité des ERP-IOP situés dans un cadre bâti existant Jean-Gérard Langlois - Pôle accessibilité Cotita «Accessibilité des bâtiments des collectivités» - 27

Plus en détail

Circulations intérieures verticales

Circulations intérieures verticales Fiche H.06 Objet de la fiche Rappeler les dispositions de l arrêté pour l application, aux circulations intérieures verticales, des articles R.111-19 à R.111-19-3 ; R.111-19-6, R.111-19-8 et R.111-19-11

Plus en détail

LA ZONE 30. La «zone 30» est un ensemble de voiries à vitesse inférieure à 30 km/h. Elle peut être plus ou moins étendue.

LA ZONE 30. La «zone 30» est un ensemble de voiries à vitesse inférieure à 30 km/h. Elle peut être plus ou moins étendue. LA ZONE 30 DEFINITION 1 «zone 30» section ou ensemble de sections de voies constituant une zone affectée à la circulation de tous les usagers. Dans cette zone, la vitesse des véhicules est limitée à 30km/h.

Plus en détail

EXIGENCES DE PERFORMANCE PHOTOMETRIQUE «CADRE REGLEMENTAIRE»

EXIGENCES DE PERFORMANCE PHOTOMETRIQUE «CADRE REGLEMENTAIRE» EXIGENCES DE PERFORMANCE PHOTOMETRIQUE «CADRE REGLEMENTAIRE» PRESENTATION 1 ASPECTS LEGISLATIF, REGLEMENTAIRE ET NORMATIF -Code Général des Collectivité Territoriale (CGCT) : -Article L2212-2 «L éclairage

Plus en détail

Guide Technique de Conception

Guide Technique de Conception Guide Technique de Conception SOMMAIRE L ACCESSIBILITÉ HORS CADRE BATI p.03 L accessibilité de la voirie et des espaces publics p.03 1 - Circulations extérieures horizontales p.03 Largueur du cheminement

Plus en détail

SYSTÈME ANTI-INTRUSION SANS. fil. L œil sur la sécurité

SYSTÈME ANTI-INTRUSION SANS. fil. L œil sur la sécurité L œil sur la sécurité SYSTÈME ANTI-INTRUSION SANS fil SYSTÈME ANTI-INTRUSION SANS fil AVANTAGES Protège votre maison et donne plus de sécurité à votre famille. La sécurité est une valeur fondamentale pour

Plus en détail

LA GAMME DÉTECTEUR AVERTISSEUR AUTONOME DE FUMÉE DÉTECTEUR AVERTISSEUR AUTONOME DE FUMÉE DÉTECTEUR AVERTISSEUR AUTONOME DE FUMÉE

LA GAMME DÉTECTEUR AVERTISSEUR AUTONOME DE FUMÉE DÉTECTEUR AVERTISSEUR AUTONOME DE FUMÉE DÉTECTEUR AVERTISSEUR AUTONOME DE FUMÉE LA GAMME Détecteurs spécifiques Détecteurs de monoxyde Détecteurs de fumée DÉTECTEUR AVERTISSEUR AUTONOME DE FUMÉE Thermoptek ST-625-FRT DÉTECTEUR AVERTISSEUR AUTONOME DE FUMÉE Interconnectable sans fil

Plus en détail

Bienvenue 23/10/2014. Réseau wifi public: t Godshuis

Bienvenue 23/10/2014. Réseau wifi public: t Godshuis Bienvenue 23/10/2014 Réseau wifi public: t Godshuis Filip Van Alboom Testez votre connaissance du Code de la route Responsable commercial auto-école VAB A. J ai priorité B. Je dois céder le passage Le

Plus en détail

Présentation de la gamme PTI - DATI «GSM S»

Présentation de la gamme PTI - DATI «GSM S» Présentation de la gamme PTI - DATI «GSM S» De fabrication allemande, «GSM S» est la gamme d émetteurs/récepteurs PTI DATI fonctionnant sur la technologie GSM la plus robuste (indice de protection IP65)

Plus en détail

M E T T R E V O S I D É E S E N L U M I È R E FINANCIÈRES

M E T T R E V O S I D É E S E N L U M I È R E FINANCIÈRES M E T T R E V O S I D É E S E N L U M I È R E AIDES FINANCIÈRES 2009 Classification des communes COMMUNES A ARGENCES, BAYEUX, BRETTEVILLE SUR ODON, CABOURG, CAEN, COLOMBELLES, CONDE SUR NOIREAU, CORMELLES

Plus en détail

1- RAPPELS. Réglementation - Loi n 2005-102 du 11 février 2005 - Décret n 2006-555 du 17 mai 2006 Arrêté du 1 er août 2006 Arrêté du 21 mars 2007

1- RAPPELS. Réglementation - Loi n 2005-102 du 11 février 2005 - Décret n 2006-555 du 17 mai 2006 Arrêté du 1 er août 2006 Arrêté du 21 mars 2007 Accessibilité des personnes à mobilité réduite aux Établissements et Installations ouvertes au public (E.R.P. et I.O.P.) ----------------- Document obligatoirement joint au dossier de permis de construire

Plus en détail

Accessibilité d'un bâtiment d habitation collectif neuf

Accessibilité d'un bâtiment d habitation collectif neuf Accessibilité d'un bâtiment d habitation collectif neuf Points examinés R = 1. Généralités L opération de construction entre dans la définition des bâtiments d habitation collectifs ("oui" aux 2 critères

Plus en détail

PLAN DE MISE EN ACCESSIBILITE DE LA VOIRIE ET DES AMENAGEMENTS DES ESPACES ET DES BÂTIMENTS PUBLICS P.M.A.V.A.E.P.

PLAN DE MISE EN ACCESSIBILITE DE LA VOIRIE ET DES AMENAGEMENTS DES ESPACES ET DES BÂTIMENTS PUBLICS P.M.A.V.A.E.P. DES AMENAGEMENTS DES ESPACES ET DES P.M.A.V.A.E.P. Accueil & tour de table Présentation ACCESMETRIE Mise en accessibilité d'une commune: mode d'emploi Les objectifs: La politique d accessibilité

Plus en détail

NOUVEAU DISPOSITIF REGLEMENTAIRE Les ERP

NOUVEAU DISPOSITIF REGLEMENTAIRE Les ERP Loi pour l Égalité des Droits et des Chances, la Participation et la Citoyenneté des Personnes Handicapées (EDCPCPH) NOUVEAU DISPOSITIF REGLEMENTAIRE Les ERP 1 1 Quel classement pour les ERP? Le classement

Plus en détail

L accessibilité des équipements sportifs et de loisirs

L accessibilité des équipements sportifs et de loisirs FORMATION DRJSCS BASSE-NORMANDIE 26 OCTOBRE 2012 L accessibilité des équipements sportifs et de loisirs Objectif: acquérir des connaissances sur l accessibilité des équipements sportifs. Programme Eléments

Plus en détail

Grand Besançon. objectif sécurité! les nouvelles règles. à adopter

Grand Besançon. objectif sécurité! les nouvelles règles. à adopter Grand Besançon objectif sécurité! les nouvelles règles à adopter 1 De bons réflexes à prendre Avant de pouvoir embarquer des passagers, les 19 rames du tram et l ensemble du système d exploitation doivent

Plus en détail

Matthew McCaslin. Vue de l exposition «On the Corner of 5th and Main», Triple V, Paris, 2011. Photo : André Morin

Matthew McCaslin. Vue de l exposition «On the Corner of 5th and Main», Triple V, Paris, 2011. Photo : André Morin Vue de l exposition «On the Corner of 5th and Main», Triple V, Paris, 2011. Photo : André Morin Vue de l exposition «On the Corner of 5th and Main», Triple V, Paris, 2011. Photo : André Morin «Late for

Plus en détail

Merci d'avoir choisi notre système d'alarme intelligent. Veuillez lire ce manuel avant l'installation afin de la faire fonctionner correctement.

Merci d'avoir choisi notre système d'alarme intelligent. Veuillez lire ce manuel avant l'installation afin de la faire fonctionner correctement. Chers utilisateurs, Merci d'avoir choisi notre système d'alarme intelligent. Veuillez lire ce manuel avant l'installation afin de la faire fonctionner correctement. Notre système d'alarme avec le réseau

Plus en détail

Certu. Les bandes d'éveil de vigilance Implantation sur la voirie. FICHE n 03

Certu. Les bandes d'éveil de vigilance Implantation sur la voirie. FICHE n 03 Certu Les cheminements des personnes aveugles et malvoyantes Recommandations pour les aménagements de voirie FICHE n 03 juillet 2010 Les bandes d'éveil de vigilance Implantation sur la voirie L'accessibilité

Plus en détail

Caractéristiques techniques du module électronique Témoin lumineux rouge

Caractéristiques techniques du module électronique Témoin lumineux rouge Caractéristiques techniques du module électronique Témoin lumineux rouge Raccordement terminal de programmation TELU DATA Pile lithium de maintien de l heure type CR032 Résistance de terminaison 120 Ω

Plus en détail

- Les équipements. Route à accès réglementé. Autoroute

- Les équipements. Route à accès réglementé. Autoroute SECURITE ROUTIERE : QUELQUES ELEMENTS A RETENIR Pour réviser, vous pouvez vous entrainez sur le site : http://eduscol.education.fr/cid46889/preparation-auxepreuves-securite-routiere.html L ASSR est l attestation

Plus en détail

Colonnes de signalisation

Colonnes de signalisation COLONNES LUMINEUSES Ø 7 5 Ø 7 compactes à diodes Avantages : Solution complète prête à être raccordée Faible hauteur de montage Durée de vie des diodes extrêmement longue (au moins 70.000 h) et donc pratiquement

Plus en détail

Notice d accessibilité des personnes handicapées aux établissements recevant du public et aux installations ouvertes au public (E.R.P. et I.O.P.

Notice d accessibilité des personnes handicapées aux établissements recevant du public et aux installations ouvertes au public (E.R.P. et I.O.P. Notice d accessibilité des personnes handicapées aux établissements recevant du public et aux installations ouvertes au public (E.R.P. et I.O.P.) ----------------- Accessibilité Avril 2009 (d'autres types

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE D ACCESSIBILITÉ E.R.P. ET I.O.P. SITUÉS DANS UN CADRE BÂTI EXISTANT

NOTICE EXPLICATIVE D ACCESSIBILITÉ E.R.P. ET I.O.P. SITUÉS DANS UN CADRE BÂTI EXISTANT NOTICE EXPLICATIVE D ACCESSIBILITÉ E.R.P. ET I.O.P. SITUÉS DANS UN CADRE BÂTI EXISTANT Rappel des textes : Loi n 0050 du février 005 Ordonnance n 04090 du 6 septembre 04 Décret n 0436 du 05 novembre 04

Plus en détail

Transmettre la voix à distance

Transmettre la voix à distance Pour quoi faire? Par quels moyens? Ressentir et observer sa voix, c était un très vieux rêve, comme l était aussi celui de voler dans les airs Aujourd hui, les moyens de communication modernes permettent

Plus en détail

cyclomoteur Non autorisé En général non autorisé sinon 45 45 45

cyclomoteur Non autorisé En général non autorisé sinon 45 45 45 L ATTESTATION SCOLAIRE DE SECURITE ROUTIERE NIVEAU 3 L attestation scolaire de sécurité routière comporte : - une attestation scolaire de sécurité routière (ASSR) de premier niveau qui se passe en 5 e

Plus en détail

RÉPÉTITEURS DE FEUX PIÉTONS POUR PERSONNES AVEUGLES ET MALVOYANTES

RÉPÉTITEURS DE FEUX PIÉTONS POUR PERSONNES AVEUGLES ET MALVOYANTES Certu RÉPÉTITEURS DE FEUX PIÉTONS POUR PERSONNES AVEUGLES ET MALVOYANTES Mise en œuvre janvier 2006 Centre d études sur les réseaux, les transports, l urbanisme et les constructions publiques Collection

Plus en détail

L énergie durable Pas que du vent!

L énergie durable Pas que du vent! L énergie durable Pas que du vent! Première partie Des chiffres, pas des adjectifs 9 Lumière S éclairer à la maison et au travail Les ampoules électriques les plus puissantes de la maison consomment 250

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE. Février 2012 P O R T A R O L PORTAROL FGDT-007-K 1

GUIDE TECHNIQUE. Février 2012 P O R T A R O L PORTAROL FGDT-007-K 1 GUIDE TECHNIQUE Février 2012 P O R T A R O L FGDT-007-K 1 Sommaire PORTAROL 3 - PORTAROL 4 - TABLIER LAMES ALUMINIUM 5 - LAME FINALE 6 - COULISSES 7-8 - DIAMETRE D ENROULEMENT 9 - FIXATION EXTERIEURE COFFRE

Plus en détail

Elle est donc mise en œuvre pour assurer la protection des biens et des personnes face aux risques d intrusion et d agression.

Elle est donc mise en œuvre pour assurer la protection des biens et des personnes face aux risques d intrusion et d agression. L'ANTI-INTRUSION Comment assurer la sécurité des biens et des personnes? 1. DÉFINITIONS : La détection intrusion a pour finalité principale la détection de personnes qui forcent ou tentent de forcer les

Plus en détail

Entretien et maintenance des installations techniques de Numerica 1 et 2 ZAC des Portes du Jura

Entretien et maintenance des installations techniques de Numerica 1 et 2 ZAC des Portes du Jura Entretien et maintenance des installations techniques de Numerica 1 et 2 ZAC des Portes du Jura Prestations Alarme intrusionalarme incendie et contrôle d accès Sommaire 1. OBJET ET ÉTENDUE... 2 1.1 Nature

Plus en détail

Loi pour l Égalité des Droits et des Chances, la Participation et la Citoyenneté des Personnes Handicapées (EDCPCPH)

Loi pour l Égalité des Droits et des Chances, la Participation et la Citoyenneté des Personnes Handicapées (EDCPCPH) 1 Loi pour l Égalité des Droits et des Chances, la Participation et la Citoyenneté des Personnes Handicapées (EDCPCPH) NOUVEAU DISPOSITIF REGLEMENTAIRE ERP Principales nouveautés du décret : «ERP NEUFS»

Plus en détail

FICHE 1 LA CONNAISSANCE DU VEHICULE

FICHE 1 LA CONNAISSANCE DU VEHICULE FICHE 1 LA CONNAISSANCE DU VEHICULE I LA SECURITE ACTIVE / PASSIVE ET LES AIDES A LA CONDUITE 1 Définitions * Sécurité active : ensemble des éléments liés au véhicule ainsi qu'aux gens et à l'environnement

Plus en détail

Guide d'installation et d'utilisation

Guide d'installation et d'utilisation Guide d'installation et d'utilisation Compact ALARM AM55 Nous vous remercions vivement de votre confiance. En choisissant l alarme BLOCVOL, vous avez acquis un système de sécurité technologique, particulièrement

Plus en détail

Le SQUARE DES AGES, un nouveau concept d habitat sénior

Le SQUARE DES AGES, un nouveau concept d habitat sénior Un habitat adapté, évolutif et intégrant les technologies de l information et de la communication pour l autonomie tout au long de la vie. Espace d accueil, d information et de conseils en aides techniques

Plus en détail

Concevoir une voirie accessible pour tous

Concevoir une voirie accessible pour tous Concevoir une voirie accessible pour tous MINISTÈRE DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT www.territoires.gouv.fr MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE www.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Succession de virages dont le premier est à droite.

Succession de virages dont le premier est à droite. Indique la longueur de la section comprise entre le signal et le début du passage dangereux ou de la zone où s applique la réglementation, ou du point qui fait l objet de l indication. Indique la longueur

Plus en détail

Alarme domestique- Présentation

Alarme domestique- Présentation STI2D PROJET SIN Alarme domestique- Présentation Document réponses Séquence découverte Le fonctionnement du système d alarme domestique: (Démarche d investigation) Après avoir fait une présentation de

Plus en détail

Guide d utilisation de l application TruLink Hearing Control

Guide d utilisation de l application TruLink Hearing Control Guide d utilisation de l application TruLink Hearing Control SE CONNECTER Pour utiliser l application TruLink Hearing Control, il faut d abord jumeler vos aides auditives à votre appareil ios. IMPORTANT:

Plus en détail

Signalisation temporaire de chantier. Performance des organisations - Santé au travail. Groupe Sofaxis

Signalisation temporaire de chantier. Performance des organisations - Santé au travail. Groupe Sofaxis Signalisation temporaire de chantier Performance des organisations - Santé au travail Groupe Sofaxis Signalisation temporaire de chantier Sommaire 5 7 9 13 19 21 32 38 41 45 La signalisation temporaire

Plus en détail

Vous roulez à. le radar préventif. de jour comme de nuit. haute-résistance

Vous roulez à. le radar préventif. de jour comme de nuit. haute-résistance SensibiliseZ vos conducteurs MesUREZ leurs COMPORTEMENTS Fabrication française robuste Conception innovante : assemblage par sertissage d une tôle Alu-zinc ultra robuste et d un profil d entourage triple

Plus en détail

Manuel d installation et d utilisation

Manuel d installation et d utilisation Manuel d installation et d utilisation Introduction L action que peut avoir un affichage visuel de la vitesse n a été prise en compte que récemment dans les techniques générales de la circulation, un développement

Plus en détail

L ACCESSIBILITÉ DU CADRE BÂTI

L ACCESSIBILITÉ DU CADRE BÂTI L ACCESSIBILITÉ DU CADRE BÂTI Les ERP «ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC» Le nouveau dispositif réglementaire Première partie CONTEXTE ET POLITIQUES PUBLIQUES Le contexte Le point de départ L accessibilité

Plus en détail

Une marque du Groupe. Série 308000 PLATINES DE RUE MONOBLOC 2 FILS AUDIO VIDÉO

Une marque du Groupe. Série 308000 PLATINES DE RUE MONOBLOC 2 FILS AUDIO VIDÉO Série 308000 Une marque du Groupe PLATINES DE RUE MONOBLOC AUDIO VIDÉO 2 FILS Sommaire Une esthétique sobre et robuste... page 4 Une accessibilité renforcée... page 6 Une installation et une maintenance

Plus en détail

Traffic engineering MODE. ou FIXE. électrique, le réseau MODE. d enregistrement. LED s avec. par des

Traffic engineering MODE. ou FIXE. électrique, le réseau MODE. d enregistrement. LED s avec. par des 2008 ISIS 120 Analyse Trafic SIRIEN SA 11/03/2008 1. INTRODUCTION Le radar préventif ISIS 120 peut s utiliser selon deux modes : MODE RADAR PRÉVENTIF : Il fonctionne simplement comme radar préventif MOBILE

Plus en détail

Cartographie Informatique Eclairage Public

Cartographie Informatique Eclairage Public Syndicat Départemental d Electricité de la Haute Garonne Cartographie Informatique Eclairage Public Fonctionnalité de déclaration et de suivi des pannes Notice d utilisation 1-Préambule : L application

Plus en détail

CAA/SE N O T I C E D E M O N T A G E E T D U T I L I S A T I O N KIT DE MONTAGE. Clavier lumineux - 100 codes DIGICODE

CAA/SE N O T I C E D E M O N T A G E E T D U T I L I S A T I O N KIT DE MONTAGE. Clavier lumineux - 100 codes DIGICODE CAA/SE Clavier lumineux - 100 codes N O T I C E D E M O N T A G E E T D U T I L I S A T I O N L affichage lumineux par les leds rouge, jaune et verte est toujours opérationnel. Il est possible d avoir

Plus en détail

Centrale d alarme DA996

Centrale d alarme DA996 Centrale d alarme DA996 Référence : 7827 La DA-996 est une centrale d alarme pour 6 circuits indépendants les uns des autres, avec ou sans temporisation, fonctions 24 heures, sirène, alerte et incendie.

Plus en détail

GS301-A Notice d installation et d utilisation.

GS301-A Notice d installation et d utilisation. IMPORTANT: LIRE ENTIEREMENT CETTE NOTICE ET LA COMPRENDRE. GARDER CETTE NOTICE EN LIEU SUR ET IMMEDIATEMENT ACCESSIBLE. Alarme Périphérique Infra-Rouge GS301-A Notice d installation et d utilisation. Description

Plus en détail

Révision du Plan directeur communal 2020 2030 de la Ville de Lausanne : Position de PRO VELO Région Lausanne

Révision du Plan directeur communal 2020 2030 de la Ville de Lausanne : Position de PRO VELO Région Lausanne Révision du Plan directeur communal 2020 2030 de la Ville de Lausanne : Position de PRO VELO Région Lausanne I. Introduction PRO VELO Région Lausanne, en tant qu association forte de plus de 1 200 membres

Plus en détail

N/réf. 1041 - JAM/cv V/réf. Orbe, le 25 août 2015 A rappeler dans la réponse s.v.p.

N/réf. 1041 - JAM/cv V/réf. Orbe, le 25 août 2015 A rappeler dans la réponse s.v.p. Commune d Orbe CP 32 Hôtel de Ville 1350 Orbe T +41 24 442 92 10 F +41 24 442 92 19 greffe@orbe.ch www.orbe.ch MUNICIPALITE Au Conseil communal 1350 Orbe N/réf. 1041 - JAM/cv V/réf. Orbe, le 25 août 2015

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION SFR NAVIGATION BY MAPPY (APPLICATION JAVA)

MANUEL D UTILISATION SFR NAVIGATION BY MAPPY (APPLICATION JAVA) (APPLICATION JAVA) SFR Navigation by Mappy - La navigation pour tous Bienvenue sur SFR Navigation by Mappy. Ce document est la description détaillée du logiciel édité par Mappy SA dans le cadre du service

Plus en détail

1 / 9 PRESENTATION LEDS UTILISEES. Les afficheurs sont fabriqués à partir de leds ovales haute luminosité. Disponibles suivants 5 couleurs de leds :

1 / 9 PRESENTATION LEDS UTILISEES. Les afficheurs sont fabriqués à partir de leds ovales haute luminosité. Disponibles suivants 5 couleurs de leds : 1 / 9 PRESENTATION Les afficheurs DHT permettent l'affichage de la date, de l'heure et de la température en alternance. Disponible en simple face ou double face Réglages et gestion par télécommande IR,

Plus en détail

LES CIRCULATIONS VERTICALES

LES CIRCULATIONS VERTICALES 5 5.1 LES ESCALIERS FOCUS 1 : LA SIGNALÉTIQUE PRINCIPES GÉNÉRAUX DE L ACCESSIBILITÉ Les escaliers constituent un obstacle pour certains usagers ne pouvant pas ou ayant du mal à se déplacer en marchant.

Plus en détail

LE PERMIS DE CONDUIRE «G»

LE PERMIS DE CONDUIRE «G» LE PERMIS DE CONDUIRE «G» 1. Le permis de conduire «G» Désormais, un permis de conduire spécifique est exigé pour la conduite des tracteurs agricoles et forestiers et du matériel mobile agricole. Il s

Plus en détail

COTITA IDF : Club Mobilités Douces, le 21 octobre 2013. Alain Boulanger direction de la voirie et des déplacements Ville de Paris

COTITA IDF : Club Mobilités Douces, le 21 octobre 2013. Alain Boulanger direction de la voirie et des déplacements Ville de Paris Cohabitation vélos et personnes en situation de Handicap Alain Boulanger direction de la voirie et des déplacements Ville de Paris Cohabitation vélos et personnes en situation de Handicap 1-les personnes

Plus en détail

Conformes aux normes de référence NF S 61-936 et NF S 32-001

Conformes aux normes de référence NF S 61-936 et NF S 32-001 Actipole de la fonderie, Bâtiment Chrome 470 Route du Tilleul, 69270 Cailloux-sur-Fontaines Tel : 04.78.88.23.37 info@axendis.com / www.axendis.com Conformes aux normes de référence NF S 61-936 et NF S

Plus en détail