Matthew McCaslin. Vue de l exposition «On the Corner of 5th and Main», Triple V, Paris, Photo : André Morin

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Matthew McCaslin. Vue de l exposition «On the Corner of 5th and Main», Triple V, Paris, 2011. Photo : André Morin"

Transcription

1 Vue de l exposition «On the Corner of 5th and Main», Triple V, Paris, Photo : André Morin

2 Vue de l exposition «On the Corner of 5th and Main», Triple V, Paris, Photo : André Morin

3 «Late for the Sky», 2011 Photographie contrecollée sur aluminium, horloge, 27 x 27 cm. Photo : André Morin

4 «Tomorrow s Yesterdays», 2011 Ancre (75 x 50 x 55 cm), chaîne, photographie contrecollée sur aluminium (100 x 75 cm). Photo : André Morin

5 «Lifeline», 1995 Tubes fluorescents, ampoules électriques, horloge, ventilateur, installation électrique, dimensions variables. éd 4/5 + 1 EA. Photo : André Morin

6 «Bite The Bullet», 2011 Photographie contre-collée sur aluminium, chewing gum, 76 x 101 cm. Photo : André Morin

7 «Maple Syrup Reunion», 2011 Photographie contrecollée sur aluminium, robinets, 66 x 150 cm. Photo : André Morin

8 «I m Late», 2009 Photographie contre-collée sur aluminium, horloges, 75 x 105 cm.

9 «He or She», 2009 Gaines flexibles, douille en porcelaine, ampoules chromées (60W), installation électrique, 188 x 86 x 28 cm.

10 «Happy Daze», 2009 Gaines, installation électrique, 5 douilles en porcelaine, 5 ampoules colorées clignotantes, écran 15 DVD en boucle, 121 x 152 x 20 cm.

11 «David Smith», 2009 Installation électrique, douille en porcelaine, ampoule à incandescence (60W), 138 x 28 x 18 cm.

12 «Electric Life Drawing», 2009 Appareils d éclairage, tubes fluorescents lumière noire, écran, DVD en boucle, installation électrique, 99 x 112 x 24 cm.

13 «Scenic View», 2008 Ecran, DVD en boucle, installation électrique, circuits électriques, 208 x 61 x 13 cm.

14 «Inside Out», 2008 Rails en aluminium, tubes fluorescents, installation électrique, 366 x 305 x 622 cm.

15 «Exit», 2008 Panneaux de signalisation lumineux, gaines flexibles, circuits électriques, 265 x 183 x 8 cm, éd.10.

16 «Courtyard Cornucopia», écrans, 3 DVD en boucle, douilles en porcelaine, ampoules chromées, gaines flexibles, installations électriques, 183 x 152 x 10 cm.

17 «Breeze», 2007 Ecran, DVD en boucle, installation électrique, 89 x 117 x 13 cm.

18 «What», 2005 Boules réfléchisantes, 10 cm de diamètre (chaque), dimensions variables.

19 «Dirge», 2005 Baignoire sur pieds, tuyaux en cuivre, pommeaux de douche, pompe à eau, pierre, eau, 218 x 36 x 76 cm.

20 «Wall Arrangement», 2005 Evier en porcelaine, conduits, lampes en porcelaine, installation électrique, ampoules, humus 183 x 81 x 51 cm.

21 «Location, Location, Location», 2001 Micro-ondes, douilles en porcelaine, ampoules chromées, installation électrique, 284 x 91 x 43 cm.

22 «Loop D Loop», 1999 Appareils d éclairage, tube fluorescent lumière noire, matériel électrique, dimensions variables, éd. 15.

contact@station-energy.com

contact@station-energy.com STATION ENERGY est un fournisseur spécialisé de solutions d électrification pour les pays africains. Nos produits innovants sont développés pour répondre aux besoins d énergie : du besoin basique de la

Plus en détail

Hi-trac Appareil d éclairage

Hi-trac Appareil d éclairage indirect pour lampes fluorescentes 72 4 4 2000 4 T1 7 p T1 28W G5 200lm T1 54W G5 4450lm BE DALI 750 cd 150 150 1000 cd 150 150 Description du produit Profilé pour rail et pour appareil d éclairage indirect

Plus en détail

Manuel d'utilisation de la maquette CHAUFFE-EAU SOLAIRE. Enseignement primaire et collège

Manuel d'utilisation de la maquette CHAUFFE-EAU SOLAIRE. Enseignement primaire et collège Manuel d'utilisation de la maquette CHAUFFE-EAU SOLAIRE Enseignement primaire et collège Articles Code Chauffe-eau solaire 870M0003 Document non contractuel Généralités sur l'énergie solaire L'énergie

Plus en détail

RENOVER LES FEUX TRICOLORES

RENOVER LES FEUX TRICOLORES Matinale de l Energie RENOVER LES FEUX TRICOLORES Pourquoi le faire, Comment, A quel prix Matinales 2014 Page 1 sommaire 1. UN CADRE JURIDIQUE CONTRAINT 2. LE FONCTIONNEMENT DES FEUX 3. LA MAINTENANCE

Plus en détail

Les transformations de l énergie page 110

Les transformations de l énergie page 110 Index Les transformations de l énergie page 110 Section 4 L énergie ET LA TECHNIQUE Le problème de l énergie Durant ces dernières années, le problème de l énergie est devenu de plus en plus important.

Plus en détail

1S9 Balances des blancs

1S9 Balances des blancs FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S9 Balances des blancs Type d'activité Étude documentaire Notions et contenus Compétences attendues Couleurs des corps chauffés. Loi de Wien. Synthèse additive.

Plus en détail

Certificats d économie d énergie (CEE) Les opérations standardisées

Certificats d économie d énergie (CEE) Les opérations standardisées Certificats d économie d énergie (CEE) Les opérations standardisées >> LES ACTIONS STANDARDISÉES Les actions standardisées sont regroupées par secteurs concernés : bâtiment résidentiel, bâtiment tertiaire,

Plus en détail

Paris. www.triodedesign.com

Paris. www.triodedesign.com CATALOGUE Paris www.triodedesign.com triode fondateur La création de Triode en 2004 représente pour Jacques Barret l aboutissement d un parcours atypique dont la création en général et le mobilier en

Plus en détail

TORDEZ LE COU À 6 IDÉES REÇUES

TORDEZ LE COU À 6 IDÉES REÇUES REÇUES TORDEZ LE COU À 6 IDÉES pour bien vieillir chez vous Bien vieillir chez soi, c est possible! Adapter son logement à ses nouveaux besoins ne nécessite pas forcément beaucoup de moyens et d investissements.

Plus en détail

Accessoires optionnels

Accessoires optionnels A Volet coupe-feu homologué culus Le volet coupe-feu HCE est offert comme option pour contenir le feu et la fumée sous la hotte lors d un feu aux appareils de cuisson. Construction : L assemblage du volet

Plus en détail

ARCHITECTURE INTERIEURE Mazières Bruno CIF 3A DESCRIPTIF DETAILLE 2012-2013 REPARTITION DES TRAVAUX

ARCHITECTURE INTERIEURE Mazières Bruno CIF 3A DESCRIPTIF DETAILLE 2012-2013 REPARTITION DES TRAVAUX ARCHITECTURE INTERIEURE Mazières Bruno CIF 3A DESCRIPTIF DETAILLE 2012-2013 AFFAIRE Stand exposition - Marché Secrétan DESCRIPTIF RECAPITULATIF 25-02-2013 REPARTITION DES TRAVAUX LOT N 1 LOT N 2 LOT N

Plus en détail

Sans branchement électrique

Sans branchement électrique SEPTEMBRE 2010 Sans branchement électrique Pour mettre de la lumière, là où il n y en a pas! L éclairage par LEDs LEDs : Diodes électro-luminescentes L utilisation des LEDs pour l éclairage à divers avantages

Plus en détail

L habitat. Bio-économique. Pierre-Gilles Bellin. Groupe Eyrolles, 2008 ISBN : 978-2-212-12175-9

L habitat. Bio-économique. Pierre-Gilles Bellin. Groupe Eyrolles, 2008 ISBN : 978-2-212-12175-9 L habitat Bio-économique Pierre-Gilles Bellin Groupe Eyrolles, 2008 ISBN : 978-2-212-12175-9 Dépenses électriques annuelles d un ménage type de 4 personnes Poste de dépense Hypothèse d utilisation Coût

Plus en détail

Mode d emploi Ophoria OR8601

Mode d emploi Ophoria OR8601 Mode d emploi Ophoria OR8601 illustration PANNEAU DE CONTRÔLE / ECRAN en fonction du modèle Température Radio Fréquence Mise en marche Téléphone Eclairage Mode Réglage vers le bas Ventilateur Durée Volume

Plus en détail

100 Eco-Gestes LE QUIZZ

100 Eco-Gestes LE QUIZZ ce quizz vont vous Les 100 questions de économies d énerpermettre d évaluer les jà et celles qu il est gie que vous faites dé. A chaque question encore possible de faire geste détaillé dans du quizz correspond

Plus en détail

Tél. : (450) 979-0667

Tél. : (450) 979-0667 LUMINAIRES ENCASTRÉS 2 TABLE DES MATIÈRES NOTES GÉNÉRALES 4 TYPES DE PRODUITS 5 ÉCLAIRAGE INTÉRIEUR 6 Finitions Finitions MR-16 ou GU-10 pour boîtier 3 5/8 po 8 Finitions MR-16 ou GU-10 pour boîtier 4

Plus en détail

Bloc à LED. Diagramme de sélection COULEUR LED. 2 3 4 6 8 LED blanche LED rouge LED verte LED bleue LED orange TYPE D'INDICATION CONNEXIONS

Bloc à LED. Diagramme de sélection COULEUR LED. 2 3 4 6 8 LED blanche LED rouge LED verte LED bleue LED orange TYPE D'INDICATION CONNEXIONS Bloc à Diagramme de sélection COULEUR 2 3 4 6 8 he e e TYPE D'INDICATION A lumière fixe L lumière clignotante CONNEXIONS TYPE DE FIXATION V vis serre-fils S souder sur circuit imprimé P sur panneau F en

Plus en détail

CATALOGUE GENERAL DES OPTIONS

CATALOGUE GENERAL DES OPTIONS CATALOGUE GENERAL DES OPTIONS INITIALE Agence AUVERGNE 13 bis allée Alan Turing 63170 AUBIERE Tél : 04 73 26 78 04 Fax : 04 73 28 47 65 NOTICE EXPLICATIVE DU CATALOGUE D OPTIONS Vous venez de faire l acquisition

Plus en détail

Barrières et protections

Barrières et protections 3 Barrières et protections 1 Aperçu de la gamme Triopan Lampes d avertissement et bâtons lumineux Textiles Triopan Signaux pliants Triopan 5 6 1 4 2 3 Véhicules Triopan et installations routières Barrières

Plus en détail

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir!

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir! guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir! sommaire Entrée et cuisine... p.- Pièce à vivre... p.- Salle de bain, wc... p.- Immeuble collectif... p. Maison individuelle...

Plus en détail

Robert Longechal. L électricité. et l éclairage. La maison du sol au plafond. J installe Je pose Je change Je répare

Robert Longechal. L électricité. et l éclairage. La maison du sol au plafond. J installe Je pose Je change Je répare Robert Longechal L électricité et l éclairage La maison du sol au plafond J installe Je pose Je change Je répare Maquette intérieure et couverture : Maud Warg Réalisation de couverture : Pierre-André Gualino

Plus en détail

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS 1 2 3 4 5 6 7 PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS 15 PERCEMENTS 16 SAIGNÉES SCELLEMENTS FRAIS DIVERS D'INTERVENTION DE DÉPANNAGE RECONNAISSANCE DES TRAVAUX

Plus en détail

Totem borne lumineuse, applique

Totem borne lumineuse, applique Totem borne lumineuse, applique design: Giordana Arcesilai, Renzo Tedeschi Corps Il se compose de plusieurs platines électrifiées à cartouches qui peuvent être montées sur des mâts existant en différentes

Plus en détail

Mobiliers et équipements pour la chambre

Mobiliers et équipements pour la chambre Mobiliers et équipements pour la chambre www.airliquidesante.fr Rails, fixations Fonction : le rail est une structure à fixer horizontalement au mur pour y accrocher du mobilier ou des équipements de soins.

Plus en détail

What s in the experiment bag?

What s in the experiment bag? What s in the experiment bag? Dans votre kit d expériences, vous trouverez Un laser pointeur violet (405 nm) sans pile (Utilisez deux piles crayon AAA ; le côté + à placer dans le fond du capuchon.) Un

Plus en détail

la comparaison des ampoules

la comparaison des ampoules description la comparaison des ampoules 6 e année, Sciences et technologie Source : Adapté de TDSB, Heat in the Environment Au cours de cette activité d apprentissage, les élèves exploreront leur utilisation

Plus en détail

Economies d énergie. Classe : Lycée et BTS Discipline : Science et Technologie

Economies d énergie. Classe : Lycée et BTS Discipline : Science et Technologie Economies d énergie Classe : Lycée et BTS Discipline : Science et Technologie Durée : 4 heures Thème abordé : Economie d énergie et de matière première Objectifs : - A partir d un exemple industriel concret,

Plus en détail

Dans le dessin à gauche, rajouter en couleurs (rouge et noir) les fils pour que les deux lampes soient branchées en dérivation.

Dans le dessin à gauche, rajouter en couleurs (rouge et noir) les fils pour que les deux lampes soient branchées en dérivation. NOM : PHYSIQUE CLASSE : Qu estce qu un courtcircuit? Dans le dessin à gauche, rajouter en couleurs (rouge et noir) les fils pour que les deux lampes soient branchées en dérivation. Pourquoi un courtcircuit

Plus en détail

La lumière et les couleurs (Chap4)

La lumière et les couleurs (Chap4) La lumière et les couleurs (Chap4) I. La lumière blanche On appelle lumière blanche, la lumière émise par le soleil ou par des éclairages artificiels reproduisant la lumière du soleil. La lumière blanche

Plus en détail

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie Thierry Gallauziaux David Fedullo La plomberie Deuxième édition 2010 Sommaire Sommaire Les bases de la plomberie Les matières synthétiques...16 Les dangers du gaz et de l eau...16 La plomberie...9 L eau...10

Plus en détail

AIDE AU PRE-DIAGNOSTIC DES LOGEMENTS EN PRECARITE ENERGETIQUE Grille d évaluation remplie par :... date & heure : / / /

AIDE AU PRE-DIAGNOSTIC DES LOGEMENTS EN PRECARITE ENERGETIQUE Grille d évaluation remplie par :... date & heure : / / / Grille d évaluation remplie par :......................... date & heure : / / / Coordonnées du bénéficiaire : Nom :........................................ Prénom :................................... Adresse

Plus en détail

Daylight I 50 x 70 cm

Daylight I 50 x 70 cm Daylight I 50 x 70 cm Hornbach No. d article: 7253714 No. d article: 48000057 EAN: 4002177288843 Miroir éclairé biseau tranché avec échancrures effet sablé pour le passage de la lumière, avec 6 ampoules

Plus en détail

Bruno LAFITTE Expert éclairage à l ADEME Service Bâtiment

Bruno LAFITTE Expert éclairage à l ADEME Service Bâtiment Bruno LAFITTE Expert éclairage à l ADEME Service Bâtiment Avis ADEME sur les LED Actions majeures de l ADEME sur l éclairage à LED PACTE LED CITADEL A.I.E. 4E - annex Les Avis de l ADEME L éclairage à

Plus en détail

XLG3 VideoProbe. Inspection Technologies. GE Measurement & Control Solutions. Un outil de la productivité

XLG3 VideoProbe. Inspection Technologies. GE Measurement & Control Solutions. Un outil de la productivité GE Measurement & Control Solutions XLG3 VideoProbe Inspection Technologies Un outil de la productivité GE, le leader modial dans le développement d équipements d inspection télévisuelle à distance (RVI),

Plus en détail

Table des matières. Avant-propos... ix Chapitre 1 Hydrostatique... 1. Chapitre 2 Résistance des matériaux... 31. Chapitre 3 Hydrodynamique... 43.

Table des matières. Avant-propos... ix Chapitre 1 Hydrostatique... 1. Chapitre 2 Résistance des matériaux... 31. Chapitre 3 Hydrodynamique... 43. Avant-propos....................................................................................................... ix Chapitre 1 Hydrostatique.........................................................................

Plus en détail

Système d éclairage continu pour la photo et la vidéo

Système d éclairage continu pour la photo et la vidéo Système d éclairage continu pour la photo et la vidéo Propulsé par: DESRIPTION TECHNIQUE Patent pending 2003 Desription technique p. 1 Utilisation en aplat 1 3 5 4 5c 6 5b 2 Utilisation multiangle 1 Tige

Plus en détail

ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 21

ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 21 ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 21 HYGIENE ET SÉCURITÉ JUIN 2001 Francis MINIER Inspecteur d Hygiène et de Sécurité Correspondant académique à la sécurité Tel : 02 38 79 46 64 Secrétariat

Plus en détail

LA VISION DES COULEURS. Un prisme www.sjefs.net/ ~huldra/i/0006/. http://da.wikipedia.org/wiki/billede:prismer_med_forskellig_dispersion.

LA VISION DES COULEURS. Un prisme www.sjefs.net/ ~huldra/i/0006/. http://da.wikipedia.org/wiki/billede:prismer_med_forskellig_dispersion. LA VISION DES COULEURS La couleur d un objet dépend de la lumière qu il renvoie. 1) La décomposition de la lumière blanche : Un prisme www.sjefs.net/ ~huldra/i/0006/. http://da.wikipedia.org/wiki/billede:prismer_med_forskellig_dispersion.jpg

Plus en détail

IMAGES FORMÉES PAR UNE LENTILLE MINCE CONVERGENTE

IMAGES FORMÉES PAR UNE LENTILLE MINCE CONVERGENTE Chap n 5 IMAGES FRMÉES PAR UNE LENTILLE MINCE CNVERGENTE 1) DÉFINITIN DE LENTILLE MINCE CNVERGENTE Une lentille est un milieu transparent et homogène limité par deux surfaces sphériques. Elle Une lentille

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE. 79 Avenue du bon repos (83700 SAINT-RAPHAËL) S.C.C.V. ROYAL PALM

NOTICE DESCRIPTIVE. 79 Avenue du bon repos (83700 SAINT-RAPHAËL) S.C.C.V. ROYAL PALM NOTICE DESCRIPTIVE 79 Avenue du bon repos (83700 SAINT-RAPHAËL) S.C.C.V. ROYAL PALM NOTICE DESCRIPTIVE Résidence ROYAL PALM PERMIS DE CONSTRUIRE ET ARCHITECTURE : L Architecture a été réalisée par le Cabinet

Plus en détail

Location de comptoirs et panneaux d exposition

Location de comptoirs et panneaux d exposition Location de comptoirs et panneaux d exposition Comptoirs d accueil 2 Desks internet 11 Tables pour salons d exposition 12 Meubles de rangement 13 Chaises de conférences 15 Panneaux et stands d exposition

Plus en détail

IMMEUBLES AV. MAURICE-TROILLET Résidence les Araucarias A & B DOSSIER DE VENTE

IMMEUBLES AV. MAURICE-TROILLET Résidence les Araucarias A & B DOSSIER DE VENTE IMMEUBLES AV. MAURICE-TROILLET DOSSIER DE VENTE Site internet www.résidence-les-araucarias.ch Contact Atelier 2 Antonelli Joseph Sàrl 079 220 32 66 antonelli.jo@gmail.com Architecte Atelier 4, Architectes

Plus en détail

Pascal PINAUD NOM PRÉNOM. L atelier, 2007 Bâche plastique, tirage photo numérique 43 x 2 mètres

Pascal PINAUD NOM PRÉNOM. L atelier, 2007 Bâche plastique, tirage photo numérique 43 x 2 mètres L atelier, 2007 Bâche plastique, tirage photo numérique 43 x 2 mètres Vue partielle de l exposition Bienvenue chez moi, Galerie Catherine Issert, Saint-Paul, 2007 Photographie François Fernandez Courtesy

Plus en détail

Résidence Le Belvédère

Résidence Le Belvédère Résidence Le Belvédère SAINT CASSIN (73) NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE Maître d ouvrage : SCI CHOSSON Chez La Cascade BP 229 73102 AIX LES BAINS CEDEX 02 Architecte : Yves MERCIER 3, Chemin Paul Cézanne

Plus en détail

Radiateur horizontal composé d une âme en aluminium et d une partie externe en laiton de 7 cm de diamètre, chromé et coloré 12,0

Radiateur horizontal composé d une âme en aluminium et d une partie externe en laiton de 7 cm de diamètre, chromé et coloré 12,0 TBT ORIZONTA Radiateur horizontal composé d une âme en aluminium et d une partie externe en laiton de 7 cm de diamètre, chromé et coloré EXEMPE DE COMMANDE Pour passer correctement la commande de ce modèle

Plus en détail

CENTRO WINDOW. ans. 214 cm PACKS CENTRO CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES OPTIONS DISPONIBLES FICHE TECHNIQUE

CENTRO WINDOW. ans. 214 cm PACKS CENTRO CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES OPTIONS DISPONIBLES FICHE TECHNIQUE 10 GARANTIE ans GARANTIE EN DISPONIBLE RECTO-VERSO CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES Système d affichage modulaire innovant. Structure monobloc robuste en aluminium anodisé. Panneaux magnétiques pour un montage

Plus en détail

DESCRIPTIF DES TRAVAUX

DESCRIPTIF DES TRAVAUX DESCRIPTIF DES TRAVAUX MAISON BASSE ENERGIE 27-02-2012 I. Gros-oeuvre fermé I.1. Gros-oeuvre Terrassement, fondations, maçonnerie, plancher et seuils Citerne eau de pluie de 6000 litres I.2. Ossature Ossature

Plus en détail

Opération Eclairage Performant Phase I Inventaire de l'existant. Commune : Sainte Anne

Opération Eclairage Performant Phase I Inventaire de l'existant. Commune : Sainte Anne Bâtiment : Cyberbase 001 Bureaux Mazda Tube T8 Ferromagnétique Tubes fluorescents G13 36 W 1 Interrupteur 34 lux 129 lux 7 m² 002 Bureaux Mazda Tube T8 Ferromagnétique Tubes fluorescents G13 36 W 1 Interrupteur

Plus en détail

TOUT PILOTER AVEC UNE TELECOMMANDE

TOUT PILOTER AVEC UNE TELECOMMANDE Connaissance(s) : Représentation fonctionnelle. Adaptation aux besoins et à la société. Transport du signal : - lumière, infrarouge ; - ondes : hertziennes, ultrasons ;- électrique Capacité(s) : (1) Décrire

Plus en détail

CONSTRUCTION D UN CHAUFFE EAU SOLAIRE

CONSTRUCTION D UN CHAUFFE EAU SOLAIRE CONSTRUCTION D UN CHAUFFE EAU SOLAIRE Motivé par le développement durable je voulais absolument trouver la méthode pour me fabriquer un chauffe eau solaire. J ai donc décidé moi aussi de m investir dans

Plus en détail

Quatrième Confort et domotique. Séquence confort, l éclairage de la maison Comment réaliser un éclairage économique?

Quatrième Confort et domotique. Séquence confort, l éclairage de la maison Comment réaliser un éclairage économique? Rachel Fauquembergue David De Carvalho Quatrième Confort et domotique Séquence confort, l éclairage de la maison Comment réaliser un éclairage économique? Rachel-David A l aide des documents ressources

Plus en détail

Les sources de lumière.

Les sources de lumière. Les sources de lumière. 1. La lumière. La lumière fait partie des ondes électromagnétiques qui vont des rayons cosmiques aux ondes radar. Ces ondes se différencient par leur longueur d onde et par l énergie

Plus en détail

RESTAURATION ET RECONSTRUCTION D'UNE FERME CLASSEE A ESCHWEILER

RESTAURATION ET RECONSTRUCTION D'UNE FERME CLASSEE A ESCHWEILER RESTAURATION ET RECONSTRUCTION D'UNE FERME CLASSEE A ESCHWEILER PERFORMANCE ENERGETIQUE ET PATRIMOINE BÂTI SITUATION EXISTANTE AVANT TRAVAUX Situation existante Atelier d'architecture Danielle Weidert

Plus en détail

Rénovation d'une ancienne ferme et création de 10 logements Lot 4 : bordereau

Rénovation d'une ancienne ferme et création de 10 logements Lot 4 : bordereau FONDS DU LOGEMENT des Familles Nombreuses de Wallonie SCRL Mars 2011 BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES Aide Locative de Namur Rue Saint-Nicolas, 67 5000 Namur Téléphone 081 42 03 67 Télécopie 081 42 03 59 Métré

Plus en détail

Code Largeur mors Ouverture Hauteur patte Poids Prés. Cond. 62366 125 mm 160 mm 800 mm 21 kg V 1

Code Largeur mors Ouverture Hauteur patte Poids Prés. Cond. 62366 125 mm 160 mm 800 mm 21 kg V 1 ETAU A PIED TOURNANT En acier moulé. Conçu pour répondre aux travaux les plus pénibles. Mors striés, taillés dans la masse, et trempés. Pivote horizontalement. Code Largeur mors Ouverture Hauteur patte

Plus en détail

Centre d Accueil des Heures Claires. AGRANDISSEMENT DE LA RESIDENCE LEON D ANDRIMONT à LIMBOURG. Présentation, le 24 janvier 2013

Centre d Accueil des Heures Claires. AGRANDISSEMENT DE LA RESIDENCE LEON D ANDRIMONT à LIMBOURG. Présentation, le 24 janvier 2013 Centre d Accueil des Heures Claires. AGRANDISSEMENT DE LA RESIDENCE LEON D ANDRIMONT à LIMBOURG. Présentation, le 24 janvier 2013 SITUATION EXISTANTE SITUATION EXISTANTE SITUATION EXISTANTE SITUATION EXISTANTE

Plus en détail

Comment déterminer le calibre du câblage de votre système

Comment déterminer le calibre du câblage de votre système Comment déterminer le calibre du câblage de votre système Un câblage du bon calibre peu faire la différence entre la charge inadéquate et la charge complète d'un groupe de batteries, entre les lumières

Plus en détail

Les différentes sources de l électricité.

Les différentes sources de l électricité. Les différentes sources de l électricité. Complète la légende puis colorie la centrale électrique avec les bonnes couleurs : orange énergie éolienne (vent) jaune énergie photovoltaïque ou solaire (lumière)

Plus en détail

Bien régler la température de chauffage

Bien régler la température de chauffage Température de chauffage Baisser la température en cas absence Bien régler la température de chauffage Ne pas gêner la diffusion de chaleur Fermer les volets / rideaux la nuit De même, ne pas mettre de

Plus en détail

MOUSCRON Chaussée de Dottignies Résidence description générale 08-10-2015 1 TRAVAUX DE BECHAGE, DE TERRASSEMENT ET DE FONDATION: - L'enlèvement du gazon et de la terre arable (± 10 cm); - Le bêchage; -

Plus en détail

PHYTOTRON HELIOS 1200

PHYTOTRON HELIOS 1200 PHYTOTRON HELIOS 1200 Descriptif technique PHYTOTRON HELIOS 1200 : SOMMAIRE : I. STRUCTURE DU PHYTOTRON HELIOS1200...3 II. SYSTÈME FRIGORIFIQUE DU PHYTOTRON.........4 III. REFROIDISSEMENT DU SYSTEME D

Plus en détail

Matériel à disposition / version sept 2014. Associations/sociétés membres de ls SDV : 15% rabais

Matériel à disposition / version sept 2014. Associations/sociétés membres de ls SDV : 15% rabais Société de développement de Vevey Jean-Louis Bolomey Ch. Emile-Javelle 30-1800 Vevey Tél : 079 433 47 09 - e-mail : info@sdvevey.ch Site web : www.sdvevey.ch PH - photo sur notre site web (matériel à louer)

Plus en détail

Entrée Cuisine Coin cuisine Salle à manger. Nombre de salles d eau : Nombre de WC indépendants :

Entrée Cuisine Coin cuisine Salle à manger. Nombre de salles d eau : Nombre de WC indépendants : ÉTAT DESCRIPTIF DU MEUBLÉ DE TOURISME 1. Renseignements généraux Nom du propriétaire ou mandataire : Adresse : CP / / / / / / Commune : N de téléphone : / / / / / / N portable : / / / / / / E mail : @

Plus en détail

Réalisation d un circuit électrique simple

Réalisation d un circuit électrique simple Réalisation d un circuit électrique simple Niveau de classe : CP Séquence sur l'électricité menée sur 4 séances Séance 1 : Comment allumer une ampoule avec une pile plate? 1 / 2 Objectifs Matériel Déroulement

Plus en détail

Notice descriptive sommaire Le 4 septembre 2015

Notice descriptive sommaire Le 4 septembre 2015 Notice descriptive sommaire Le 4 septembre 2015 Un programme immobilier de la société PRESENTATION DU PROGRAMME Située sur la commune de GRENOBLE, à proximité immédiate du centre ville, la Résidence «RENAISSANCE»

Plus en détail

SANITAIRE / PLOMBERIE

SANITAIRE / PLOMBERIE SANITAIRE / PLOMBERIE ACCESSOIRES ROBINETTERIE RÉPARATION 292 ROBINETTERIE BÂTIMENT 292 TUBE (TUYAU) PVC 292 RACCORD Ø 32 PVC 293 RACCORD Ø 40 PVC 294 RACCORD Ø 50 PVC 296 AUTRES ACCESSOIRES (COLLES) 298

Plus en détail

Réussir l'alimentation en eau sans soudure

Réussir l'alimentation en eau sans soudure Réussir l'alimentation en eau sans soudure A visser A coller DES BONS CONSEILS POUR FAIRE SOI-MÊME! 1 Les différents types de raccords Les raccords sur un système d'alimentation en eau sans soudure peuvent

Plus en détail

Table des matières. Présentation 4. Prestations / Services 5. Inventaire caisse 6. Adaptateurs 7. Rallonges 220/380V 8. Rallonges 32/63/125 A 9

Table des matières. Présentation 4. Prestations / Services 5. Inventaire caisse 6. Adaptateurs 7. Rallonges 220/380V 8. Rallonges 32/63/125 A 9 2 Table des matières Présentation Prestations / Services 5 Inventaire caisse 6 Adaptateurs 7 s 220/80V 8 s 2/6/25 A s 0 Tableaux 2 Sonorisation Sécurité / Signalisation / Bon Racc. / distribution eau 5

Plus en détail

AUDIT ENERGETIQUE. Vestiaire stade des Gripôts

AUDIT ENERGETIQUE. Vestiaire stade des Gripôts DELTAWATT AUDIT ENERGETIQUE Vestiaire stade des Gripôts DELTAWATT Audit Energétique Saint Sebastien sur Loire - Janvier 2007 Vestiaires stade des Gripôts - 1/11 503 - VESTIAIRES DES GRIPOTS copyright IGN

Plus en détail

Accessoires pour cordon ULTRABRITE. Cordon ULTRABRITE lumineux LED

Accessoires pour cordon ULTRABRITE. Cordon ULTRABRITE lumineux LED Cordon ULTRABRITE lumineux LED Raccord cordon Ø13 ref: 01383 F.D. le 05/06/13 Accessoires pour cordon ULTRABRITE Tube P.V.C. 0 1 2 3 Les lampes LED de ce cordon sont disposées horizontalement afin d avoir

Plus en détail

DOSSIER EVACUATION DES EAUX USEES

DOSSIER EVACUATION DES EAUX USEES DOSSIER EVACUATION DES EAUX USEES DEFINITIONS DISPOSITIONS GENERALES SCHEMA DE RACCORDEMENT DIMENSIONNEMENT DES RACCORDEMENTS D APPAREILS 1 Les eaux usées sont d une manière générale les eaux qui, ayant

Plus en détail

LOCATION DE MATERIELS

LOCATION DE MATERIELS LOCATION DE MATERIELS Pour vos Evènements, Fêtes, Soirées Tel: 06.06.68.81.12 Vidéoprojecteur Faites partager à vos inviter des photos, montage diaporama, vidéos mise à jour du 03 / 06 / 2014 Tarif Vidéoprojecteur

Plus en détail

Description de la villa écologique «ASSIE GAYE»

Description de la villa écologique «ASSIE GAYE» Description de la villa écologique «ASSIE GAYE» La villa ASSIE GAYE, construite en 1997, a été complètement transformée en 2009 2010 en utilisant que des matériaux de construction locaux, principalement

Plus en détail

MANUEL PRATIQUE POUR L ENTRETIEN DE VOTRE LOGEMENT

MANUEL PRATIQUE POUR L ENTRETIEN DE VOTRE LOGEMENT > MANUEL PRATIQUE ENTRETIEN MANUEL PRATIQUE POUR L ENTRETIEN DE VOTRE LOGEMENT Comment entretenir et réparer? Tout locataire est tenu d entretenir et de prendre en charge l entretien courant du logement

Plus en détail

FICHE PRATIQUE / JE PRÉPARE Disponible sur www.legrand.be. et les circuits d éclairage

FICHE PRATIQUE / JE PRÉPARE Disponible sur www.legrand.be. et les circuits d éclairage Le R.G.I.E. et les circuits d éclairage L éclairage de votre logement est le premier élément de votre installation électrique n Les circuits Un circuit d éclairage est câblé en fils de 1,5 mm 2 et protégé

Plus en détail

Pourquoi une nouvelle norme NF C 15-100?

Pourquoi une nouvelle norme NF C 15-100? Pourquoi une nouvelle norme NF C 15-100? De nouveaux textes, adaptés à notre vie d aujourd hui La nouvelle réglementation tient compte de l évolution de nos habitudes de vie, avec trois grands axes principaux

Plus en détail

PARCOURS Ombre et lumière. Sébastien Giroux rou

PARCOURS Ombre et lumière. Sébastien Giroux rou PARCOURS Ombre et lumière Sébastien Giroux Saïd Baouch,, Didier MérouM rou 0. Introduction Mes coordonnées : - sebastien.giroux@univ-lorraine.fr Parcours : - Google : «lamap grand nancy» - http://espe.univ-lorraine.fr/lamap/index.php

Plus en détail

LES GUIDES DU BIEN VIVRE ENSEMBLE. QUI FAIT QUOI DANS LE LOGEMENT? Point par point. www.ophmontreuillois.fr

LES GUIDES DU BIEN VIVRE ENSEMBLE. QUI FAIT QUOI DANS LE LOGEMENT? Point par point. www.ophmontreuillois.fr S GUIDES DU BIEN VIVRE ENSEMB QUI FAIT QUOI DANS LOGEMENT? Point par point www.ophmontreuillois.fr Les installations de chauffage en détail Les installations de plomberie en détail Convecteur électrique

Plus en détail

UNE APPROCHE EXPERIMENTALE DE L OPTIQUE GEOMETRIQUE EN 1ERE S

UNE APPROCHE EXPERIMENTALE DE L OPTIQUE GEOMETRIQUE EN 1ERE S UNE APPROCHE EXPERIMENTALE DE L OPTIQUE GEOMETRIQUE EN ERE S Auteurs : Réseau Pygmanip Virginie Albe, ENFA Yves Boussely, Legta de Rodez, Laurent Decayeux, Legta de Ste Livrade dur Lot C. Ducamp, ENFA

Plus en détail

PHOTO PLAISIRS. La Lumière Température de couleur & Balance des blancs. Mars 2011 Textes et Photos de Bruno TARDY 1

PHOTO PLAISIRS. La Lumière Température de couleur & Balance des blancs. Mars 2011 Textes et Photos de Bruno TARDY 1 PHOTO PLAISIRS La Lumière Température de couleur & Balance des blancs Mars 2011 Textes et Photos de Bruno TARDY 1 Blanc Infrarouge Flash Température Lumière RVB Couleur chaude Couleur Couleur Couleur Incandescente

Plus en détail

Réseaux de plomberie de l immeuble : eau, gaz

Réseaux de plomberie de l immeuble : eau, gaz FICHE TECHNIQUE Réseaux de plomberie de l immeuble : eau, gaz 2 4 5 CONNAÎTRE > Réseau d eau froide > Réseau d eau chaude > Réseau de gaz REGARDER > Réseau d eau ENTRETENIR - AMÉLIORER > Contrat d entretien

Plus en détail

Bertrand Planes Portfolio 2015. sélection -1-

Bertrand Planes Portfolio 2015. sélection -1- Bertrand Planes Portfolio 2015 sélection -1- Blue Screens 20 moniteurs Sony PVM, webcams pointées vers le ciel, logiciel de reconniasance de forme. 2 x 3 x 1,5 m EXIT Festival, Maison des Arts de Créteil,

Plus en détail

LAMPES FLUORESCENTES BASSE CONSOMMATION A CATHODE FROIDE CCFL

LAMPES FLUORESCENTES BASSE CONSOMMATION A CATHODE FROIDE CCFL LAMPES FLUORESCENTES BASSE CONSOMMATION A CATHODE FROIDE CCFL Economisons notre énergie et sauvons la planète Présentation générale 2013 PRESENTATION I. Principes de fonctionnement d une ampoule basse

Plus en détail

DEFINITION DES TRAVAUX...2

DEFINITION DES TRAVAUX...2 SOMMAIRE Page 1 1 DEFINITION DES TRAVAUX...2 1.1 LES LIMITES DE CES PRESTATIONS SONT :...2 1.1.1 Pour la distribution d'eau froide...2 1.1.2 Pour la distribution d'eau chaude sanitaire...2 1.1.3 Pour les

Plus en détail

Speed meeting 2015 RECYLUM Collecte et recyclage des lampes usagées

Speed meeting 2015 RECYLUM Collecte et recyclage des lampes usagées Speed meeting 2015 RECYLUM Collecte et recyclage des lampes usagées Récylum en chiffres Eco-organisme agréé en charge de la collecte et du recyclage des sources lumineuses Chiffres clés : 4800 T de lampes

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES INSTALLATION - MATÉRIEL INSTALLATION - BASE INSTALLATION - DISTRIBUTION D EAU INSTALLATION - LAMPES

TABLE DES MATIÈRES INSTALLATION - MATÉRIEL INSTALLATION - BASE INSTALLATION - DISTRIBUTION D EAU INSTALLATION - LAMPES TABLE DES MATIÈRES 1 2 4 5 6 INSTALLATION - MATÉRIEL INSTALLATION - BASE INSTALLATION - DISTRIBUTION D EAU INSTALLATION - LAMPES INSTALLATION - ZONE DE PLANTATION INSTALLATION - MATÉRIEL Vous assurez d

Plus en détail

Pré-diagnostic énergétique Logement Ancienne Gare Le Bourg

Pré-diagnostic énergétique Logement Ancienne Gare Le Bourg une société du groupe Pré-diagnostic énergétique Logement Ancienne Gare Le Bourg Mars 2013 Siège Social : 2 Bis Boulevard de la Paix 13 640 LA ROQUE D ANTHERON Tel : 04 42 90 43 60 Fax : 04 42 50 47 69

Plus en détail

GUIDE DES USAGERS. Plaine de Balzac à Saint-Brieuc. Terre et Baie Habitat. Tout savoir sur votre logement. Guide de l usager. Economies d énergie

GUIDE DES USAGERS. Plaine de Balzac à Saint-Brieuc. Terre et Baie Habitat. Tout savoir sur votre logement. Guide de l usager. Economies d énergie Terre et Baie Habitat Guide de l usager Nov. 2013 GUIDE DES USAGERS Tout savoir sur votre logement Plaine de Balzac à Saint-Brieuc Economies d énergie Des gestes simples pour profiter au mieux de votre

Plus en détail

SWISSLAMEX TISSUE. Verre novateur avec effet métallique

SWISSLAMEX TISSUE. Verre novateur avec effet métallique SWISSLAMEX TISSUE Verre novateur avec effet métallique 2 Photo: Würth AG, Rorschach, vue extérieure Un verre feuilleté de sécurité avec effet métallique Les effets métalliques confèrent une apparence absolument

Plus en détail

Électrification périurbaine. Sidnei Ueda

Électrification périurbaine. Sidnei Ueda Électrification périurbaine Sidnei Ueda Présentation 1- Introduction 2- Câble concentrique aluminium 3- Câble Concentrique cuivre 4- Étude de cas : Letropaulo (São Paulo) 5- Conclusion CABLE FORUM, ACCRA,

Plus en détail

Pack Investisseur Pack Confort Pack Confort Plus

Pack Investisseur Pack Confort Pack Confort Plus vous propose ses Packs «Facile à vivre» Pack Investisseur Pack Confort Pack Confort Plus Page 1 Pack investisseur - Présentation Cuisine équipée avec hotte et plaques électriques (Electroménager encastrable

Plus en détail

Devis Estimatif - Projet de maisons en bois - Estimatif des trvaux de maçonnerie et de second oeuvre

Devis Estimatif - Projet de maisons en bois - Estimatif des trvaux de maçonnerie et de second oeuvre L'estimation ci-après est établie suivant les plans du modèle "ANCA". Les prix sont donnés à titre indicatif et représentent le marché moyen en Ile de France à ce jour. Ils ne peuvent représenter une valeur

Plus en détail

Maisons Métropole. Deux pavillons I type Metropole I Jean Prouvé module 8x12 I 1954. Jean Prouvé _1901. 1984

Maisons Métropole. Deux pavillons I type Metropole I Jean Prouvé module 8x12 I 1954. Jean Prouvé _1901. 1984 Deux pavillons I type Metropole I Jean Prouvé module 8x12 I 1954 Maisons Métropole 1990 2013 Jean Prouvé _1901. 1984 Deux pavillons I type Metropole I Jean Prouvé module 8x12 I 1954 Jean Prouvé TOURCOING

Plus en détail

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR!

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR! guide pratique Entretien et réparations dans votre logement TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR! sommaire Entrée et cuisine... p.4- Pièce à vivre... p.-7 Salle de bain, wc... p.8-9 Immeuble collectif... p.10 Maison

Plus en détail

Généralités. Les 8 points de la RT «élément par élément» Exemples de rénovation

Généralités. Les 8 points de la RT «élément par élément» Exemples de rénovation LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE POUR LES BÂTIMENTS EXISTANTS «ÉLÉMENT PAR ÉLÉMENT» Généralités «élément par élément» Exemples de rénovation 1 Généralités LA RT GÉNÉRALITÉS Parc existant résidentiel et non

Plus en détail

OUTILS DE PLOMBIER. Code Capacité Cond. Prés. Prix 7350950 42 mm 6 V 24,00 7350951 42 mm 6 SC 24,60

OUTILS DE PLOMBIER. Code Capacité Cond. Prés. Prix 7350950 42 mm 6 V 24,00 7350951 42 mm 6 SC 24,60 PINCE COUPE TUBE PVC Coupe démultipliée. 7350950 42 mm 6 V 24,00 7350951 42 mm 6 SC 24,60 PINCE COUPE TUBE PVC PRO Corps Zamack, retour de la lame par bouton poussoir. 7350955 42 mm 1 B 25,00 MINI COUPE

Plus en détail

Le ciel et la Terre : lumière et ombres.

Le ciel et la Terre : lumière et ombres. Fiche De Préparation Séance Discipline : SCIENCES / Le ciel et la Terre : lumière et ombres. Niveau : Cycle 3 / CM1. Séance 1 Durée : 1h. Pour l enseignant : OBJECTIFS Prise de représentations sur la lumière

Plus en détail

AFFIRMER. votre identité lumière

AFFIRMER. votre identité lumière AFFIRMER votre identité lumière L éclairage public contribue à la qualité du cadre de vie. Il a pour objectifs d améliorer la visibilité, la sécurité des biens et des personnes ainsi que la mise en valeur

Plus en détail