Les avancées dans le domaine de l éclairage

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les avancées dans le domaine de l éclairage"

Transcription

1 Les avancées dans le domaine de l éclairage Patrick Martineau, ing. 27 e congrès de l AQME 9 mai 2013

2 CONTENU DE LA PRÉSENTATION Avancées technologiques Survol des technologies Évolution des normes en éclairage Les bonnes pratiques Exemples de projets d éclairage

3 AVANCÉES TECHNOLOGIQUES

4 ÉVOLUTION DES SOURCES LUMINEUSES Efficacité lumineuse (lm/w) Source : Navigant consulting inc. Année

5 GAINS ÉNERGÉTIQUES En 2030 l éclairage à DEL va combler 70% des besoins Ce qui permettra des gains énergétiques de 46% Source : Département de l Énergie des États-Unis

6 ELLES N ONT PAS DIT LEUR DERNIER MOT Avec l arrivée du DEL, plusieurs autres sources lumineuses ont évoluées L éclairage à Induction : durée de vie élevée Lampes longues durées : Sodium haute pression : 50 % de survie = heures Fluorescent T5HO : heures Fluorescent T8 : heures Plusieurs manufacturiers ont cessé d investir dans la recherche sur les technologies de transition : CMH pour l éclairage d accentuation et l éclairage extérieur Fluocompactes vissés dans le secteur commercial Induction plusieurs compagnies ont vendu leurs brevets Source : Sylvania

7 SURVOL DES TECHNOLOGIES

8 SURVOL DES SOURCES LUMINEUSES APPLICATION TECHNOLOGIE GAIN * Plafonds bas Fluorescent T8 25 % T8 et T5HO 45 % Plafonds hauts Induction 40 % HM démarrage assisté 25 % Éclairage d accentuation DEL > 75 % Éclairage extérieur DEL > 50 % Enseignes DEL > 50 % Comptoirs réfrigérés DEL > 50 % * Réduction de la charge électrique d éclairage typique. Exclus les effets croisés électriques. Peut varier en fonction du projet.

9 SURVOL DES CONTRÔLES APPLICATION TYPE GAIN * Détecteur d occupation > 25 % Éclairage intérieur Détecteur d éclairage naturel > 25 % Commande centralisée > 15 % Éclairage extérieur Détecteur d occupation > 40 % Horloge astronomique > 25 % Contrôle adaptatif > 30 % * Réduction typique de l horaire d éclairage

10 EFFET CUMULATIF DES GAINS Vapeur de mercure Halogénures métalliques Démarrage assisté T5HO DEL

11 ÉVOLUTION DES NORMES

12 TYPES DE NORMES TYPES DESCRIPTION EXEMPLES Définitions LED, LED chip, etc. IES RP-16 Normes d essai des composantes Normes d essai des Luminaires Compatibilité des composantes Critères de performance des installations Norme d efficacité énergétique des luminaires Norme d efficacité énergétique des installations Maintien du flux lumineux, couleur, etc. Mesure photométrie et électrique, sécurité, etc. Compatibilité mécanique et électrique Niveaux d éclairement, vision mésopique Performance photométrique et énergétique des luminaires Performance énergétique des installations LM-80, ANSI C78.377A LM-79, CSA C22.2 No. 250 ANSI C IES Handbook, TM-12 Critères du DesignLights Consortium ASHRAE 90.1 CSA C-653

13 NORMALISATION DES DEL Les principales normes pour l éclairage à DEL sont en place Le manque de normalisation n est plus un frein à l adoption des DEL Ces nouvelles normes permettent de spécifier des produits performants, mais leur maîtrise demeure complexe Heureusement, plusieurs outils pratiques existent pour faciliter le travail des éclairagistes Codes Handbook TM-21 LM-80 : flux DEL LM-79 : essai luminaire ANSI C CSA C : sécurité RP-16 : définitions

14 L INTÉGRATION DES NORMES Codes Handbook DEVIS DE PERFORMANCE LISTE DE PRODUITS TM-21 LM-80 : flux DEL LM-79 : essai luminaire ANSI C CSA C : sécurité MAINTIEN DU FLUX LUMINEUX RP-16 : définitions

15 MAINTIEN DU FLUX LUMINEUX

16 MAINTIEN DU FLUX LUMINEUX LM-79 : Norme d essai pour le luminaire LM-80 : Norme d essai pour les DEL Maintien du flux lumineux à heures minimum TM-21 : Méthode pour extrapoler le maintien du flux lumineux des luminaires Facteur maximum d extrapolation : 6 Résultat : L XX = y heures LM-79 Luminaires TM-21 Projection L 70 = heures LM-80 DEL Exemple

17 SOURCE DE DÉFAILLANCE Étude sur luminaires à DEL, après d heures d opération cumulées : 29 défaillances DEL seulement 10 % Donc la durée de vie du luminaire ne dépend pas seulement de la fiabilité des DEL DEL 10% Boîtier 31% Circuit d alimentation 52% Contrôle 7% Source : DOE

18 DÉFAILLANCES La courbe en forme de «baignoire» représente la répartition typique des défaillances des systèmes électroniques Usure Taux de défaillance Mortalité infantile Défaillances aléatoires Temps

19 LISTE DE PRODUITS QUALIFIÉS

20 POURQUOI UNE LISTE DE PRODUITS? Caractéristique des technologies émergentes : grande variabilité de la performance Les normes existantes sont difficiles à appliquer pour l utilisateur : Difficulté d obtenir des données indépendantes Mauvaise connaissance de la performance requise Complexité d analyse Les listes de produits favorisent l émergence des produits performants tout en simplifiant leur choix par les utilisateurs Listes fiables : ENERGY STAR DesignLights TM Consortium (DLC)

21 DesignLights TM Consortium La liste a 2 buts : Assurer que les produits satisfont les besoins Assurer des gains énergétiques Plus de produits d éclairage à DEL qualifiés de 500 manufacturiers dans 30 catégories Accessible à partir du site Web du DesignLights TM Consortium Lancement prochain d une base de données Web simple à utiliser Source : DesignLights TM Consortium

22 CE QUI EST VÉRIFIÉ Les critères de performance visent : Le flux lumineux et distribution lumineuse L efficacité du luminaire La température de couleur et l indice de rendu de couleur Le flux lumineux maintenu (TM-21 : L70 = heures) Les caractéristiques électriques La garantie minimum Source : DesignLights TM Consortium

23 LES BONNNES PRATIQUES

24 LES BONNES PRATIQUES Établir les besoins Connaître ses actifs Choisir la bonne technologie pour la bonne application Intégrer les divers éléments : source lumineuse, contrôle, bâtiment, environnement L efficacité dépend autant du design que de la technologie

25 EXEMPLES DE PROJETS D ÉCLAIRAGE

26 L école de l Hymne-au-Printemps Située à Vaudreuil, elle a gagné le Prix Hubert-Reeves Source : Commission scolaire des Trois-Lacs

27 L école de l Hymne-au-Printemps Environnement tempéré et sain, où l ambiance favorise l apprentissage Performances énergétiques remarquables : 3 fois plus efficace que les autres écoles de la Commission Scolaire des Trois-Lacs 60 % plus efficace que le Code Modèle National de l Énergie pour les Bâtiments (CMNÉB) Économies d environ kwh et $ par année

28 L école de l Hymne-au-Printemps Photos : Patrick Martineau

29 L école de l Hymne-au-Printemps Photos : Patrick Martineau

30 L école de l Hymne-au-Printemps Photos : Patrick Martineau

31 L école de l Hymne-au-Printemps Photos : Patrick Martineau

32 L école de l Hymne-au-Printemps Photos : Patrick Martineau

33 L école de l Hymne-au-Printemps Photos : Patrick Martineau

34 Complexe Desjardins Photo : Patrick Martineau

35 Complexe Desjardins Photo : Patrick Martineau

36 Complexe Desjardins Photos : Patrick Martineau

37 Immeuble sur le boulevard René-Lévesque Photo : Patrick Martineau

38 Éclairage public Ville de Los Angeles : luminaires d installés Plus de 60 % d économies d énergie AVANT - SHP APRÈS - DEL Source : LEDs Magazine

39 Éclairage extérieur Source : LEDs Magazine Source : Wal-Mart, présentation SSL Market Introduction Workshop, Chicago, 14 juillet 2009

40 Stationnements intérieurs AVANT APRÈS Source : DOE, projet GATEWAY

41 CONCLUSION

42 CONCLUSION Le manque de normalisation n est plus un frein à l adoption de la technologie à DEL à grande échelle La dégradation du flux lumineux des DEL n est qu un des nombreux modes de défaillance possible Il faut contrôler la robustesse des autres éléments L application des normes est complexe et les listes de produits du DesignLights TM Consortium ou Energy Star simplifient les choix Lorsque bien contrôlé la technologie à DEL est fiable et performante

43 CONCLUSION (suite) Plusieurs technologies performantes sont disponibles : il faut choisir celle qui convient à l application et aux besoins L efficacité dépend autant du design que de la technologie Il faut intégrer les divers éléments : source lumineuse, contrôle, bâtiment, environnement

44

Éclairage efficace : quoi choisir parmi les équipements sur le marché?

Éclairage efficace : quoi choisir parmi les équipements sur le marché? Éclairage efficace : quoi choisir parmi les équipements sur le marché? Patrick Martineau, ing. Colloque des gestionnaires techniques du logement social et communautaire 12 mars 2014 CONTENU DE LA PRÉSENTATION

Plus en détail

Le LED permet-il réellement de réaliser des économies d'énergie? Le confort est-il assuré? Points d'attentions et cas vécus

Le LED permet-il réellement de réaliser des économies d'énergie? Le confort est-il assuré? Points d'attentions et cas vécus Séminaire à Namur - le 24 octobre 2014 Le LED permet-il réellement de réaliser des économies d'énergie? Le confort est-il assuré? Points d'attentions et cas vécus Ingrid Van Steenbergen Consultante en

Plus en détail

EXIGENCES DE PERFORMANCE PHOTOMETRIQUE «CADRE REGLEMENTAIRE»

EXIGENCES DE PERFORMANCE PHOTOMETRIQUE «CADRE REGLEMENTAIRE» EXIGENCES DE PERFORMANCE PHOTOMETRIQUE «CADRE REGLEMENTAIRE» PRESENTATION 1 ASPECTS LEGISLATIF, REGLEMENTAIRE ET NORMATIF -Code Général des Collectivité Territoriale (CGCT) : -Article L2212-2 «L éclairage

Plus en détail

AGPI Mini colloque Avril 2010

AGPI Mini colloque Avril 2010 AGPI Mini colloque Avril 2010 Particularités des diodes électroluminescentes à haute puissance et leur utilisation dans les appareils d éclairage Chrisnel Blot Président du laboratoire Spectralux Une diode

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE ENERGIE «ECLAIRAGE»

FICHE TECHNIQUE ENERGIE «ECLAIRAGE» FICHE TECHNIQUE ENERGIE «ECLAIRAGE» Sources : syndicat de l éclairage et CNIDEP A. ETAT DE L ART 1. Caractéristiques générales L éclairage a pour vocation : - D assurer de bonnes conditions de travail,

Plus en détail

U7/R7 Un éclairage avancé dans un design unique

U7/R7 Un éclairage avancé dans un design unique U7/R7 U7/R7 Un éclairage avancé dans un design unique 2 ETAP U7/R7 Avec U7 et R7, faites entrer chez vous l éclairage du futur. Les luminaires utilisent la technologie LED+LENS et ont été mis au point

Plus en détail

TECHNIQUE. Cahier. Guide d application de la norme européenne Éclairage public EN 13201

TECHNIQUE. Cahier. Guide d application de la norme européenne Éclairage public EN 13201 Cahier TECHNIQUE Guide d application de la norme européenne Éclairage public EN 13201 > Partie 1 : Sélection des classes d éclairage > Partie 2 : Exigences de performance DOSSIER RÉALISÉ PAR CHRISTIAN

Plus en détail

Formation L énergie. dans les bâtiments durables. Bruxelles Environnement. AUDIT des INSTALLATIONS D ECLAIRAGE. Ingrid Van Steenbergen

Formation L énergie. dans les bâtiments durables. Bruxelles Environnement. AUDIT des INSTALLATIONS D ECLAIRAGE. Ingrid Van Steenbergen Formation L énergie dans les bâtiments durables Bruxelles Environnement AUDIT des INSTALLATIONS D ECLAIRAGE Ingrid Van Steenbergen ODID Bureau conseil indépendant Economie d énergie en éclairage Bureau

Plus en détail

ConneCtez-vous au soleil. au soleil

ConneCtez-vous au soleil. au soleil ConneCtez-vous au soleil ConneCtez-vous au soleil «L éclairage intérieur est un trait de caractère majeur de l ambiance d un bâtiment. Une lumière naturelle engendre une sensation de bien-être et de confort

Plus en détail

Fiches Techniques Bâtiment

Fiches Techniques Bâtiment Fiches Techniques Bâtiment Bâti Comment faire des économies? Aide Les déperditions par le bâti comptent jusqu à 50% de la consommation énergétique des bâtiments. La performance énergétique est donc une

Plus en détail

L énergie durable Pas que du vent!

L énergie durable Pas que du vent! L énergie durable Pas que du vent! Première partie Des chiffres, pas des adjectifs 9 Lumière S éclairer à la maison et au travail Les ampoules électriques les plus puissantes de la maison consomment 250

Plus en détail

Atelier de stockage. Ateliers Industriels AOÛT 2014. Étude réalisée pour le compte de l ADEME par ENEA Consulting et le CETIAT Marché N 1281C0055

Atelier de stockage. Ateliers Industriels AOÛT 2014. Étude réalisée pour le compte de l ADEME par ENEA Consulting et le CETIAT Marché N 1281C0055 de stockage s Industriels AOÛT 2014 Étude réalisée pour le compte de l ADEME par ENEA Consulting et le CETIAT Marché N 1281C0055 Coordonnées des organismes : ENEA Consulting 89 rue Réaumur, Paris CETIAT

Plus en détail

Bruno LAFITTE Expert éclairage à l ADEME Service Bâtiment

Bruno LAFITTE Expert éclairage à l ADEME Service Bâtiment Bruno LAFITTE Expert éclairage à l ADEME Service Bâtiment Avis ADEME sur les LED Actions majeures de l ADEME sur l éclairage à LED PACTE LED CITADEL A.I.E. 4E - annex Les Avis de l ADEME L éclairage à

Plus en détail

PRE-DIAGNOSTIC ECLAIRAGE PUBLIC SANTANS

PRE-DIAGNOSTIC ECLAIRAGE PUBLIC SANTANS PRE-DIAGNOSTIC ECLAIRAGE PUBLIC SANTANS 39502 Commune de SANTANS - SIDEC du Jura - Année 2011 SOMMAIRE 1. Résumé de l Eclairage Public de la Commune de SANTANS 2. Fiches Caractéristiques des Armoires d

Plus en détail

Relumina. L alternative ECO-Performante aux lampes à vapeur de mercure

Relumina. L alternative ECO-Performante aux lampes à vapeur de mercure L alternative ECO-Performante aux lampes à vapeur de mercure Qu'est-ce que la législation ErP? Pourquoi choisir? La législation relative aux produits liés à l'énergie (ErP, Energy related Product) a été

Plus en détail

Le remplacement d un tube fluo T8 par un tube LED dans les écoles : la synthèse pour le directeur

Le remplacement d un tube fluo T8 par un tube LED dans les écoles : la synthèse pour le directeur Le remplacement d un tube fluo T8 par un tube LED dans les écoles : la synthèse pour le directeur Un tube fluo de 1.500 mm et de 58 W consomme 68 W avec son ballast. Dans certains cas, il pourrait être

Plus en détail

LAMPES FLUORESCENTES BASSE CONSOMMATION A CATHODE FROIDE CCFL

LAMPES FLUORESCENTES BASSE CONSOMMATION A CATHODE FROIDE CCFL LAMPES FLUORESCENTES BASSE CONSOMMATION A CATHODE FROIDE CCFL Economisons notre énergie et sauvons la planète Présentation générale 2013 PRESENTATION I. Principes de fonctionnement d une ampoule basse

Plus en détail

Rapport de test Gonio-photométrie R-678-3 V1

Rapport de test Gonio-photométrie R-678-3 V1 R-678-3 V1 Rapport de test Gonio-photométrie R-678-3 V1 INFORMATIONS CLIENT Client BATILEDS 41 bis Avenue du Progrès 69680 CHASSIEU Mr GAVIN Cyril Affaire suivie par Référence Client - INFORMATIONS LABORATOIRE

Plus en détail

L'éclairage des tunnels par LED

L'éclairage des tunnels par LED NOTE D'INFORMATIONn 19 L'éclairage des tunnels par LED Janvier 2011 Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement Centre d'études des Tunnels www.cetu.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Lampes à DEL EcoShine II Plus

Lampes à DEL EcoShine II Plus Lampes à DEL EcoShine II Plus LAMPES POUR TABLETTE, RAIL et PAVILLON POUR COMPTOIRS MULTI-NIVEAUX, LIBRE-SERVICE ET DE PRODUITS SPÉCIALISÉS Une efficacité d éclairage maximale dans la vente d aliments

Plus en détail

L ÉCLAIRAGE DES ÉTABLES LAITIÈRES 20912

L ÉCLAIRAGE DES ÉTABLES LAITIÈRES 20912 L ÉCLAIRAGE DES ÉTABLES LAITIÈRES 20912 M. FORTIER 1, M. DUSSAULT 2, D. NAUD 3 2005-01 INSTRUCTIONS COMPLÈTES Photo : Marcel Dussault (MAPAQ) 1. MICHEL FORTIER, ingénieur, Direction régionale Chaudière-Appalaches

Plus en détail

Un éclairage de sécurité sûr grâce aux LED

Un éclairage de sécurité sûr grâce aux LED K9 Un éclairage de sécurité sûr grâce aux LED La LED : une source lumineuse idéale pour l éclairage de sécurité. Compact La conception extrêmement compacte a été rendue possible grâce à l utilisation de

Plus en détail

ÉCLAIRAGE INDUSTRIEL. EXCELLENTES PERFORMANCES POUR UNE FAIBLE CONSOMMATION D'ÉNERGIE.

ÉCLAIRAGE INDUSTRIEL. EXCELLENTES PERFORMANCES POUR UNE FAIBLE CONSOMMATION D'ÉNERGIE. ÉCLAIRAGE INDUSTRIEL. EXCELLENTES PERFORMANCES POUR UNE FAIBLE CONSOMMATION D'ÉNERGIE. 03 Introduction 04 05 Améliorer la motivation et la sécurité Présentation 06 07 Éclairage de façade Floodlight 3000

Plus en détail

Seminarie 04/11/2010 Toepassing van LED's in de binnenverlichting Séminaire 04/11/2010 Les applications LED en éclairage intérieur

Seminarie 04/11/2010 Toepassing van LED's in de binnenverlichting Séminaire 04/11/2010 Les applications LED en éclairage intérieur Seminarie 04/11/2010 Toepassing van LED's in de binnenverlichting Séminaire 04/11/2010 Les applications LED en éclairage intérieur Michel Nicosia Verkoopleider Zuid - Chef de vente Sud IBE-BIV Séminaire

Plus en détail

DESCRIPTION DES DOCUMENTS TECHNIQUES REQUIS

DESCRIPTION DES DOCUMENTS TECHNIQUES REQUIS DESCRIPTION DES DOCUMENTS TECHNIQUES REQUIS Volet sur mesure - Nouveau bâtiment ÉnerCible Volume 1, numéro 1 Mars 2012 Liste des documents à transmettre Afin que nous puissions effectuer l analyse technique

Plus en détail

Auteur : Muriel DUPRET. Juin 2006

Auteur : Muriel DUPRET. Juin 2006 Notes techniques et réflexions Confort d été : comment réduire les apports internes dans les bâtiments de bureaux Auteur : Muriel DUPRET Juin 2006 Ingénierie énergétique 26160 FELINES S/RIMANDOULE TEL

Plus en détail

la comparaison des ampoules

la comparaison des ampoules description la comparaison des ampoules 6 e année, Sciences et technologie Source : Adapté de TDSB, Heat in the Environment Au cours de cette activité d apprentissage, les élèves exploreront leur utilisation

Plus en détail

Le diagnostic en éclairage public

Le diagnostic en éclairage public Emission du 11 février 2013 S@ti TV Le diagnostic en éclairage public Intervention de M. Vincent MARCHAUT, formateur et consultant en éclairage public Présentation : Florence BONFILS, Conseiller formation

Plus en détail

Performances et évolution des technologies LED

Performances et évolution des technologies LED Performances et évolution des technologies LED Du composant à l application futur et perspectives Laurent MASSOL Expert AFE, président du centre régional Midi-Pyrénées de l AFE (Led Engineering Development)

Plus en détail

Lighting. Tubes LED. Avec les tubes LED Philips, prenez une LED d avance

Lighting. Tubes LED. Avec les tubes LED Philips, prenez une LED d avance Lighting Tubes LED Avec les tubes LED Philips, prenez une LED d avance 2 gammes de tubes LED pour répondre à tous vos besoins Les tubes LED Philips, MASTER LEDtube et CorePro LEDtube, une solution simple,

Plus en détail

Lampes MASTER LED & Novallures Septembre 2011

Lampes MASTER LED & Novallures Septembre 2011 Lampes MASTER LED & Novallures Septembre 2011 GU5.3 GU10 GU4 E27 B22 Aujourd hui, MASTER LEDlamps c est: La gamme la plus large du marché. Le plus large choix de culots et de formes disponibles sur le

Plus en détail

LA GAMME BRIO. KAUFEL Systèmes de sécurité KAUFEL, NOTRE EXPERTISE A VOTRE SERVICE

LA GAMME BRIO. KAUFEL Systèmes de sécurité KAUFEL, NOTRE EXPERTISE A VOTRE SERVICE KAUFEL, NOTRE EXPERTISE A VOTRE SERVICE KAUFEL Systèmes de sécurité LA GAMME BRIO UNE GAMME UNIQUE POUR TOUTES VOS APPLICATIONS Des hommes, des produits et des références pour vous accompagner dans vos

Plus en détail

MASTER PREVENTION DES RISQUES ET NUISANCES TECHNOLOGIQUES L ECLAIRAGE DES. Travail dirigé par : Thierry ATHUYT. Professeur associé

MASTER PREVENTION DES RISQUES ET NUISANCES TECHNOLOGIQUES L ECLAIRAGE DES. Travail dirigé par : Thierry ATHUYT. Professeur associé MASTER PREVENTION DES RISQUES ET NUISANCES TECHNOLOGIQUES P.R.N.T. L ECLAIRAGE DES LOCAUX DE TRAVAIL Travail dirigé par : Thierry ATHUYT Professeur associé Faculté de pharmacie Marseille Unité d enseignement

Plus en détail

1028 Lampes Tubes Fluorescents

1028 Lampes Tubes Fluorescents 1028 Lampes Tubes Fluorescents legende photo appli 2 Lampes Tubes Fluorescents 1029 Tubes Fluorescents Les tubes fluorescents sont des lampes à décharge tubulaires à vapeur de mercure basse pression dont

Plus en détail

Le nouvel immeuble du groupe BEI : Climat interne et environnement

Le nouvel immeuble du groupe BEI : Climat interne et environnement Le nouvel immeuble du groupe BEI : Climat interne et environnement Conçu et équipé pour s adapter aux méthodes de travail et aux exigences de communications des nouvelles technologies, le nouvel immeuble

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION. Photomètre à LED blanche. Modèle LT40

MANUEL D UTILISATION. Photomètre à LED blanche. Modèle LT40 MANUEL D UTILISATION Photomètre à LED blanche Modèle LT40 Présentation Toutes nos félicitations pour votre acquisition du photomètre à LED, modèle LT40 d Extech, qui permet de mesurer l intensité lumineuse

Plus en détail

Introduction. Le développement durable : un enjeu permanent de l éclairage extérieur, renforcé par le Grenelle Environnement

Introduction. Le développement durable : un enjeu permanent de l éclairage extérieur, renforcé par le Grenelle Environnement Introduction Philips Lec Technilum Ville de Chartres 2 Le développement durable : un enjeu permanent de l éclairage extérieur, renforcé par le Grenelle Environnement Depuis les premières lanternes déposées

Plus en détail

be tween Un design épuré pour une colonne LED polyvalente et raffinée Caractéristiques - luminaire options

be tween Un design épuré pour une colonne LED polyvalente et raffinée Caractéristiques - luminaire options Design: Pearl Creative Caractéristiques - luminaire Etanchéité du bloc optique: IP 65 (*) Résistance aux chocs (verre): IK 08 (**) Tension nominale: 230V 50Hz Classe électrique: I ou II (*) Poids (module):

Plus en détail

RÉFLECTEUR INDUSTRIEL FLUORESCENT POUR DES APPLICATIONS DE GRANDE HAUTEUR

RÉFLECTEUR INDUSTRIEL FLUORESCENT POUR DES APPLICATIONS DE GRANDE HAUTEUR RÉFLECTEUR INDUSTRIEL FLUORESCENT POUR DES APPLICATIONS DE GRANDE HAUTEUR RÉFLECTEUR INDUSTRIEL POUR DES APPLICATIONS DE GRANDE HAUTEUR Les réflecteurs industriels intégrant des tubes fluorescents T5 sont

Plus en détail

Atelier de stockage froid positif

Atelier de stockage froid positif de stockage froid positif s Industriels AOÛT 2014 Étude réalisée pour le compte de l ADEME par ENEA Consulting et le CETIAT Marché N 1281C0055 Coordonnées des organismes : ENEA Consulting 89 rue Réaumur,

Plus en détail

GE Lighting. Catalogue Spectrum LAMPES 2014

GE Lighting. Catalogue Spectrum LAMPES 2014 GE Lighting Catalogue Spectrum LAMPES 2014 GE imagination at work www.gelighting.com GE Lighting Spectrum Catalogue lampes 2014 GE Lighting poursuit une politique de développement et d'amélioration continus

Plus en détail

Les Certificats d économie d énergie. Éclairage Public

Les Certificats d économie d énergie. Éclairage Public Les Certificats d économie d énergie Éclairage Public Principe Obligation des fournisseurs d'énergie («obligés») à réaliser des actions d'ure ou acheter CEE, sinon pénalité Autres acteurs («éligibles»)

Plus en détail

L'ÉCLAIRAGE : DOSSIER TECHNIQUE

L'ÉCLAIRAGE : DOSSIER TECHNIQUE L'ÉCLAIRAGE : DOSSIER TECHNIQUE Dernière révision du document : juillet 2012 L'éclairage d'un site de production ne fait pas toujours l'objet d'une attention particulière. Or, une installation d'éclairage

Plus en détail

Rénovation de. l'éclairage. dans les bâtiments tertiaires. Doc. Philips. En partenariat avec :

Rénovation de. l'éclairage. dans les bâtiments tertiaires. Doc. Philips. En partenariat avec : Rénovation de l'éclairage dans les bâtiments tertiaires Doc. Philips En partenariat avec : Rénovation en éclairage dans le tertiaire : s éclairer mieux en consommant moins Le parc d éclairage français

Plus en détail

énergétique Généralités

énergétique Généralités LEED V4 et modélisation André Legault ing., PA LEED BD+C, BEMP Footprint Généralités Même système d évaluation pour tous les pays Adaptation aux standards et normes canadiennes par le CBDCa grâce aux Autres

Plus en détail

ETUDE COMPARATIVE. N projet : Client : Responsable : JC Date : 09.09.2014

ETUDE COMPARATIVE. N projet : Client : Responsable : JC Date : 09.09.2014 ETUDE COMPARATIVE Client Responsable JC 09.09.2014 Conditions générales de réalisation de l étude d éclairement Le niveau d'éclairement moyen (visible ci après sur la page «Résumé des résultats) est à

Plus en détail

Guide de référence de L ÉCLAIRAGE

Guide de référence de L ÉCLAIRAGE Guide de référence de L ÉCLAIRAGE CLAUSE DE NON-RESPONSABILITÉ : Ni CEA Technologies Inc., ni les auteurs, ni les commanditaires, ou toute autre personne agissant en leur nom, ne seront en aucun cas tenus

Plus en détail

T-Bay. La solution des entrepreneurs électriciens. CFI Fluorescent est une marque du groupe Philips. Fluorescent industriel T5HO et T8

T-Bay. La solution des entrepreneurs électriciens. CFI Fluorescent est une marque du groupe Philips. Fluorescent industriel T5HO et T8 Fluorescent industriel T5HO et T8 La solution des entrepreneurs électriciens CFI Fluorescent est une marque du groupe Philips CFI Fluorescent lance, sa dernière génération de s fluorescents pour hauts

Plus en détail

U500. La nouvelle classe de performance dans la technologie des détecteurs à ultrasons

U500. La nouvelle classe de performance dans la technologie des détecteurs à ultrasons U500 La nouvelle classe de performance dans la technologie des détecteurs à ultrasons Le succès grâce à la flexibilité Une forme de boîtier deux technologies L histoire des nouvelles classes de performance

Plus en détail

ÉCLAIRAGE DE CUISINE

ÉCLAIRAGE DE CUISINE ÉCLAIRAGE DE CUISINE La préparation des repas, la cuisson et toute autre activité de cuisine sont bien plus plaisantes en présence d un éclairage sûr, efficace et couvrant uniformément le plan de travail.

Plus en détail

Ondulo ZE. Ondulo B1 LPO. Radium T5. Encastrés fluorescents. Architecture et technique 4,2 4,2 4,2 4,3 4,3 20 960 F

Ondulo ZE. Ondulo B1 LPO. Radium T5. Encastrés fluorescents. Architecture et technique 4,2 4,2 4,2 4,3 4,3 20 960 F Architecture et technique B3056 Encastrés fluorescents Ondulo ZE Plafonnier encastré avec caisson métallique Réfracteur écran en tôle microperforée Couleur : blanc Eclairage direct/indirect à lumière réfléchie.

Plus en détail

Portrait d un projet Nouveau bâtiment de DIAL. blog.dial.de

Portrait d un projet Nouveau bâtiment de DIAL. blog.dial.de Portrait d un projet Nouveau bâtiment de DIAL blog.dial.de 2 Portrait d un projet A propos de DIAL Pôle de compétences pour l éclairage, la gestion du bâtiment et l architecture intelligente. DIAL a été

Plus en détail

Guide de l éclairage 1to1 energy Efficacité énergétique, confort et esthétique

Guide de l éclairage 1to1 energy Efficacité énergétique, confort et esthétique Guide de l éclairage to energy Efficacité énergétique, confort et esthétique Sommaire Pour y voir plus clair 3 L essentiel en bref 4 Comparatif anciennes/nouvelles ampoules 6 Ampoules basse consommation

Plus en détail

Le LUX en mode économie d énergie

Le LUX en mode économie d énergie Séminaire Bâtiment Durable : Le LUX en mode économie d énergie 5 mars 2014 Bruxelles Environnement Eclairage LED, la panacée universelle? Focus sur la technologie LED : évolution, applications et normalisation

Plus en détail

www.osram.fr Shoplighting Les solutions pour éclairer vos magasins de vente

www.osram.fr Shoplighting Les solutions pour éclairer vos magasins de vente www.osram.fr Shoplighting Les solutions pour éclairer vos magasins de vente LES NOUVEAUX CONCEPTS D ÉCLAIRAGE La lumière invite, séduit et fait vendre Découvrez les dernières innovations dédiées à l éclairage

Plus en détail

Notice du logiciel Dialux evo

Notice du logiciel Dialux evo Notice du logiciel Dialux evo Version janvier 2014 Notice Dialux Evo 2.0 et 3.0 Page 1 Sommaire I. Démarrage et configuration du logiciel :... 3 I.1 Lancement du logicel :... 3 I.2 Paramétrage du logiciel

Plus en détail

Opération Eclairage Performant Phase I Inventaire de l'existant. Commune : Sainte Anne

Opération Eclairage Performant Phase I Inventaire de l'existant. Commune : Sainte Anne Bâtiment : Cyberbase 001 Bureaux Mazda Tube T8 Ferromagnétique Tubes fluorescents G13 36 W 1 Interrupteur 34 lux 129 lux 7 m² 002 Bureaux Mazda Tube T8 Ferromagnétique Tubes fluorescents G13 36 W 1 Interrupteur

Plus en détail

Samedi 27 septembre 2014 DOSSIER DE PRESSE. Station Jean Jaurès. Visite de fin de chantier station Jean Jaurès

Samedi 27 septembre 2014 DOSSIER DE PRESSE. Station Jean Jaurès. Visite de fin de chantier station Jean Jaurès Samedi 27 septembre 2014 DOSSIER DE PRESSE Station Jean Jaurès Visite de fin de chantier station Jean Jaurès Samedi 27 septembre 2014 La station Jean Jaurès La station Jean Jaurès est située au croisement

Plus en détail

CHROMOPHARE Génération F : éclairage innovant à réflecteur avec LED. Un concept et un design d'éclairage qui réunissent fonctionnalité et esthétique

CHROMOPHARE Génération F : éclairage innovant à réflecteur avec LED. Un concept et un design d'éclairage qui réunissent fonctionnalité et esthétique CHROMOPHARE Génération F : éclairage innovant à réflecteur avec LED Un concept et un design d'éclairage qui réunissent fonctionnalité et esthétique Tuttlingen, novembre 2011 - La nouvelle CHROMOPHARE Génération

Plus en détail

RÉDUISEZ VOS CONSOMMATIONS ALLÉGEZ VOS FACTURES ÉNERGÉTIQUES

RÉDUISEZ VOS CONSOMMATIONS ALLÉGEZ VOS FACTURES ÉNERGÉTIQUES RÉDUISEZ VOS CONSOMMATIONS ALLÉGEZ VOS FACTURES ÉNERGÉTIQUES «Lean Energy Analysis» : une étude de 3e-performance pour traquer vos gaspillages et bâtir une stratégie d action 1 LEAN ENERGY ANALYSIS: DISTINGUER

Plus en détail

Plan lumière : «Lausanne, c est du gris, du vert et du bleu» Crédit-cadre 2014-2023 pour le remplacement et l extension de l éclairage public

Plan lumière : «Lausanne, c est du gris, du vert et du bleu» Crédit-cadre 2014-2023 pour le remplacement et l extension de l éclairage public Services industriels Plan lumière : «Lausanne, c est du gris, du vert et du bleu» Crédit-cadre 2014-2023 pour le remplacement et l extension de l éclairage public Réponse aux postulats de M. Yves Ferrari

Plus en détail

Bien choisir son éclairage

Bien choisir son éclairage L habitat AGIR! Bien choisir son éclairage Meilleur pour l environnement, moins coûteux pour vous et efficace partout Édition : février 2013 sommaire glossaire introduction De la lumière sans gaspillage....

Plus en détail

Ergonomie et Prévention des risques professionnels

Ergonomie et Prévention des risques professionnels Ergonomie et Prévention des risques professionnels Catalogue des formations AVISErgonomique Laurent AVISSE Laurent AVISSE Ergonome Consultant 29, Rue de Montbazon 37 300 JOUE-LES-TOURS Tél : 06 09 44 30

Plus en détail

PROGRAMME DE RÉCUPÉRATION ET DE VALORISATION DES LAMPES AU MERCURE APPEL DE DEMANDE D EXPRESSION D INTÉRÊT (ADEI)

PROGRAMME DE RÉCUPÉRATION ET DE VALORISATION DES LAMPES AU MERCURE APPEL DE DEMANDE D EXPRESSION D INTÉRÊT (ADEI) PROGRAMME DE RÉCUPÉRATION ET DE VALORISATION DES LAMPES AU MERCURE APPEL DE DEMANDE D EXPRESSION D INTÉRÊT (ADEI) 1. Introduction. 1.1. L Association des Producteurs Responsables (l APR) développe un programme

Plus en détail

Le LUX en mode économie d énergie

Le LUX en mode économie d énergie Séminaire Bâtiment Durable : Le LUX en mode économie d énergie Le 5 mars 2015 Bruxelles Environnement Case Study : Relighting Exemples de relighting dans diverses applications Ingrid VAN STEENBERGEN, Gérante

Plus en détail

Intensifiez l'expérience de magasinage

Intensifiez l'expérience de magasinage Photographie Mark Delsasso de Visus, Ltd. Intensifiez l'expérience de magasinage Collection d'éclairage au détail Philips www.philips.com Philips Lighting Company 200 Franklin Square Drive P.O. Box 6800

Plus en détail

ELEGANT ET COMPACT. Pièces frontales décoratives ETAP

ELEGANT ET COMPACT. Pièces frontales décoratives ETAP K1 ELEGANT ET COMPACT 2 K1 ETAP K1 possède une forme élégante et compacte qui s intègre aux environnements les plus variés. La gamme très complète utilise différentes sources lumineuses et des possibilités

Plus en détail

U N E N O U V E L L E P E R S P E C T I V E D E G E S T I O N D E V O T R E H Ô T E L

U N E N O U V E L L E P E R S P E C T I V E D E G E S T I O N D E V O T R E H Ô T E L La gestion intelligente de l'énergie U N E N O U V E L L E P E R S P E C T I V E D E G E S T I O N D E V O T R E H Ô T E L A m é l i o r e z l e c o n f o r t d e v o s c l i e n t s t o u t e n r é d

Plus en détail

L accompagnement Domotique par Home sweet Ohm

L accompagnement Domotique par Home sweet Ohm L accompagnement Domotique par Jean-Christophe DEGIORGIS : 06 08 58 13 73 1 Sommaire Préambule Fonctions implémentables grâce à un câblage domotique La mission d Les atouts d 2 Préambule 3 Préambule Le

Plus en détail

Questionnaire sur l évaluation des ampoules à basse consommation d énergie et de longue durée de vie

Questionnaire sur l évaluation des ampoules à basse consommation d énergie et de longue durée de vie Questionnaire sur l évaluation des ampoules à basse consommation d énergie et de longue durée de vie Edition: juillet 2013 SuperDrecksKësct B.P. 43 L-7701 olmar-berg Tel. : 00352 488 216 1 Fax : 00352

Plus en détail

Liste des opérations d'économies d'énergie du début de la 3 ème période des certificats d'économies d'énergie

Liste des opérations d'économies d'énergie du début de la 3 ème période des certificats d'économies d'énergie AGRI-TH-101 Agricole Dispositif de stockage d'eau chaude de type "Open Buffer" AGRI-TH-102 Agricole Dispositif de stockage d'eau chaude AGRI-TH-103 Agricole Pré-refroidisseur de lait AGRI-TH-108 Agricole

Plus en détail

The table below is part of Commission Regulation (EC) No 245/2009 Ecodesign requirements, applicable from 13 April 2010.

The table below is part of Commission Regulation (EC) No 245/2009 Ecodesign requirements, applicable from 13 April 2010. Philips Lighting, GBU Fluorescent Lamps, Global Product Marketing Mathildelaan 1, 5611 BD Eindhoven The Netherlands Date: March 2010 The table below is part of Commission Regulation (EC) No 245/2009 Ecodesign

Plus en détail

Tubes Fluorescents Haut Rendement Garantie Longue Durée : 60 Mois

Tubes Fluorescents Haut Rendement Garantie Longue Durée : 60 Mois Tubes Fluorescents Haut Rendement Garantie Longue Durée : 60 Mois Modèle T8-18 W (60 cm) / 36 W (120 cm) / 58 W (150 cm) 830 (Blanc Chaud) / 840 (Blanc Deluxe) / 865 (Lumière du Jour) Les Tubes Fluorescents

Plus en détail

Programme d'efficacité électrique Jura

Programme d'efficacité électrique Jura 1/5 Conditions générales de soutien 1. L'objet d'encouragement doit se trouver dans un bâtiment situé dans le canton du Jura. 2. Les contributions de soutien sont octroyées jusqu'à épuisement du budget.

Plus en détail

Mise en pratique : Etude de spectres

Mise en pratique : Etude de spectres Mise en pratique : Etude de spectres Introduction La nouvelle génération de spectromètre à détecteur CCD permet de réaliser n importe quel spectre en temps réel sur toute la gamme de longueur d onde. La

Plus en détail

Solutions d aménagement

Solutions d aménagement Solutions d aménagement pour les chambres des personnes âgées: maisons de retraite, EHPAD, RPA, et maintien à domicile Systèmes d installation électrique SYSTÈMES D INSTALLAT ÉLECTRIQUE Toutes les solutions

Plus en détail

Mesdames, Messieurs, Notre Lightletter vous réserve également des sujets passionnants. Que cette lecture vous procure du plaisir. Votre Soc.

Mesdames, Messieurs, Notre Lightletter vous réserve également des sujets passionnants. Que cette lecture vous procure du plaisir. Votre Soc. Lightletter LIGHTLETTER 06 14 by Hess by Hess Hess. Ein Une Unternehmen société de Nordeon-Group der Nordeon-Gruppe Lakefront Park, Kissimmee (Florida, USA) Mesdames, Messieurs, le passage des installations

Plus en détail

SCHOTT Termofrost SDS 2. Système de portes coulissantes pour une réfrigération plus efficace

SCHOTT Termofrost SDS 2. Système de portes coulissantes pour une réfrigération plus efficace SCHOTT Termofrost SDS 2 Système de portes coulissantes pour une réfrigération plus efficace 2 A la pointe de la technologie, SCHOTT est un grand groupe international, riche de 130 années d expérience dans

Plus en détail

40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère.

40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère. «Consommer moins en consommant mieux» 40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère. Maîtriser notre consommation en électricité, c est nous engager à adopter des gestes

Plus en détail

Point n 5 de l ordre du jour. Monsieur le président, Mesdames et Messieurs les conseillers généraux,

Point n 5 de l ordre du jour. Monsieur le président, Mesdames et Messieurs les conseillers généraux, Point n 5 de l ordre du jour Rapport du Conseil communal au Conseil général relatif à une demande de crédit de CHF 348 000.- pour le remplacement des lampadaires à la vapeur de mercure par un éclairage

Plus en détail

la solution sans fil de controle de l eclairage public par internet

la solution sans fil de controle de l eclairage public par internet la solution sans fil de controle de l eclairage public par internet PRESENTATION LUX MONITOR QU EST CE QUE C EST? LUX MONITOR EST UN SYSTÈME DE CONTRÔLE DE L ÉCLAIRAGE PUBLIC : Maîtrisez instantanément

Plus en détail

Le bâtiment, nouvel outil de performance pour l entreprise. Solutions STIBIL et GILIF

Le bâtiment, nouvel outil de performance pour l entreprise. Solutions STIBIL et GILIF Le bâtiment, nouvel outil de performance pour l entreprise Solutions STIBIL et GILIF Un immeuble tertiaire à réinventer Les entreprises sont régulièrement confrontées à de profonds changements de leur

Plus en détail

Isolation murs maisons à ossature bois:

Isolation murs maisons à ossature bois: Isolation murs maisons à ossature bois: La mise en œuvre consiste à poser l isolant Magripol entre une ossature bois sur laquelle sera fixé un parement en plaque de plâtre ou en bois. Prescriptions de

Plus en détail

Maintenance des installations d éclairage public. Rapport annuel consolidé 2013. sur 163 communes. Syndicat Départemental d Energie

Maintenance des installations d éclairage public. Rapport annuel consolidé 2013. sur 163 communes. Syndicat Départemental d Energie Maintenance des installations d éclairage public Rapport annuel consolidé 2013 sur 163 communes Syndicat Départemental d Energie Sommaire Sommaire... 1 I Préambule... 2 L entretien préventif annuel...

Plus en détail

WWW.SOLARIS.LIGHTING. SOLARIS - 415 Allée de Fétan - 01600 TREVOUX Tél. 04 74 00 18 26 - Fax 04 74 00 40 89 - Email : info@solaris.

WWW.SOLARIS.LIGHTING. SOLARIS - 415 Allée de Fétan - 01600 TREVOUX Tél. 04 74 00 18 26 - Fax 04 74 00 40 89 - Email : info@solaris. /20 Mobilier urbain solaire Catalogue Solaris v15.1 Sommaire / Le catalogue en ligne... 2 La société Solaris... 3 Services et prestations SOLARIS... 4 Notre gamme de produits... 6 Les candélabres solaires...

Plus en détail

Les solutions concretes PARCE QUE CHACUN A LE DROIT DE VIVRE MIEUX

Les solutions concretes PARCE QUE CHACUN A LE DROIT DE VIVRE MIEUX Les solutions concretes PARCE QUE CHACUN A LE DROIT DE VIVRE MIEUX 15 Les solutions pour la maison L un des enjeux majeurs du maintien à domicile est la garantie, pour la personne en situation de dépendance

Plus en détail

Eclairage artificiel

Eclairage artificiel Eclairage artificiel Directions de lumière Effets de la source Mise en Scène Mise en Valeur Eléments de Projet Directions de lumière La composition lumineuse d une scène suppose la maîtrise des directions

Plus en détail

SIMPLEMENT INTELLIGENT

SIMPLEMENT INTELLIGENT SIMPLEMENT INTELLIGENT SIMPLEMENT INTELLIGENT Intelli Vida offre des solutions intégrées et abordables qui permettent de contrôler tous les systèmes de votre maison gestion de l énergie, de la sécurité

Plus en détail

StANLEY SAFE tm. SOluTION CONNECTéE de PROTECTION du domicile. PERFORMANCE IN ACTION tm (1)

StANLEY SAFE tm. SOluTION CONNECTéE de PROTECTION du domicile. PERFORMANCE IN ACTION tm (1) StANLEY SAFE tm SOluTION CONNECTéE de PROTECTION du domicile (1) PERFORMANCE IN ACTION tm En cumulant des fonctionnalités avancées de sécurité et de domotique pilotables directement depuis un smartphone

Plus en détail

Gestion Technique et Energétique du Bâtiment

Gestion Technique et Energétique du Bâtiment Gestion Technique et Energétique du Bâtiment Jean VINTOUSKY Philippe CÔTE Sommaire I. Présentation Société ABELIC et TREND II. Pourquoi investir dans une GTEB III.La GTEB IV.Exemples concrets : GUILLIN

Plus en détail

Indicateurs Normes Codes de conduite. Françoise Berthoud Grenoble, 12 juin 2012

Indicateurs Normes Codes de conduite. Françoise Berthoud Grenoble, 12 juin 2012 Indicateurs Normes Codes de conduite Françoise Berthoud Grenoble, 12 juin 2012 Pas de normes globales.. Mais 2 initiatives importantes Recenser les Normes concevoir un document (2013) (Coordination Group

Plus en détail

AUDIT ET SUIVI ÉNERGÉTIQUES DANS LES ENTREPRISES

AUDIT ET SUIVI ÉNERGÉTIQUES DANS LES ENTREPRISES AUDIT ET SUIVI ÉNERGÉTIQUES DANS LES ENTREPRISES I t o ctio Le Novembre 0, un Décret et un Arrêté imposent la réalisation d audits énergétiques pour près de 000 nouvelles entreprises en France. Ils viennent

Plus en détail

Les technologies BIM pour optimiser la performance énergétique des bâtiments

Les technologies BIM pour optimiser la performance énergétique des bâtiments Les technologies BIM pour optimiser la performance énergétique des bâtiments Association québécoise pour la maîtrise de l'énergie 3 mai 2012 Marie-Pierre Lebel, ing. Spécialiste d applications Sénior Coordonatrice

Plus en détail

Bien choisir son éclairage

Bien choisir son éclairage L habitat AGIR! Bien choisir son éclairage Meilleur pour l environnement, moins coûteux pour vous et efficace partout Édition : février 2015 sommaire glossaire introduction De la lumière sans gaspillage....

Plus en détail

Par: Michel Morin, coordonnateur à l énergie et à l entretien. Président du comité d énergie régional LLL.

Par: Michel Morin, coordonnateur à l énergie et à l entretien. Président du comité d énergie régional LLL. Par: Michel Morin, coordonnateur à l énergie et à l entretien. Président du comité d énergie régional LLL. Pierre Lefrancois, B.ing., consultant en gestion d énergie. Plan de la présentation La commission

Plus en détail

Émissions de gaz à effet de serre (GES) pour le chauffage, la production d eau chaude sanitaire et le refroidissement

Émissions de gaz à effet de serre (GES) pour le chauffage, la production d eau chaude sanitaire et le refroidissement SDH - SARL n 23 Avenue Gambetta 17100 Saintes Tél. : 05 46 97 61 34 - Fax : 05 46 97 26 30 N SIREN : 504 761 248 Compagnie d assurance : Generali Assurances n AL169975 Diagnostic de performance énergétique

Plus en détail

Exemple de réalisation dans le cas de projets pilotes Smart Grids. sociétaux» 13 juin, Laas-CNRS Toulouse Jean Wild

Exemple de réalisation dans le cas de projets pilotes Smart Grids. sociétaux» 13 juin, Laas-CNRS Toulouse Jean Wild Exemple de réalisation dans le cas de projets pilotes Smart Grids «Smart grids au carrefour des enjeux technologiques et sociétaux» 13 juin, Laas-CNRS Toulouse Jean Wild l'essentiel Milliards d euros de

Plus en détail

Et de solutions d éclairage.

Et de solutions d éclairage. Créateur du LUMAPHORE Et de solutions d éclairage. 2015 ELECTRIC & LIGHTING CONCEPT 5 Chemin des Prières 59310 Orchies +33 (0)3 20 34 56 11 contact@elc-france.com - www.elc-france.com LUMAPHORE HI Multi

Plus en détail

Assises Européennes du Bâtiment Basse Consommations. Frédéric ric FRUSTA. Président Directeur Général. ENERGIVIE 25 Juin 2010

Assises Européennes du Bâtiment Basse Consommations. Frédéric ric FRUSTA. Président Directeur Général. ENERGIVIE 25 Juin 2010 c1 Assises Européennes du Bâtiment Basse Consommations Frédéric ric FRUSTA Président Directeur Général ENERGIVIE 25 Juin 2010 Diapositive 1 c1 Merci de me fournir le texte complet de la page de titre cql;

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.A)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.A) Diagnostic de performance énergétique logement (6.A) N : DPE01230-0002 Valable jusqu au : 27/12/2021 Type de bâtiment : Appartement Année de construction : 2002 Surface habitable : 50 m² Numéro appartement

Plus en détail