Le LED permet-il réellement de réaliser des économies d'énergie? Le confort est-il assuré? Points d'attentions et cas vécus

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le LED permet-il réellement de réaliser des économies d'énergie? Le confort est-il assuré? Points d'attentions et cas vécus"

Transcription

1 Séminaire à Namur - le 24 octobre 2014 Le LED permet-il réellement de réaliser des économies d'énergie? Le confort est-il assuré? Points d'attentions et cas vécus Ingrid Van Steenbergen Consultante en éclairage Gérante d ODID Bureau conseil indépendant Pour le service du Facilitateur URE désigné par le Service Public de Wallonie Secteur bâtiments Membre IBE/BIV Auditrice Agréée Région wallonne Lid van Groen Licht Vlaanderen 1

2 Les 3 fondements des économies en éclairage 1) Utilisation de sources lumineuses et de luminaires efficaces (et bien les entretenir!) 2) Eteindre ou dimmer l éclairage quand on n en a pas besoin (de façon intelligente! Favorisez l éclairage du jour!) 3) Dimensionnement et planification adéquat (concept, normes, confort visuel ) Les 3 fondements des économies en éclairage 1) Utilisation de sources lumineuses et de luminaires efficaces (et bien les entretenir!) 2

3 Comparatif des principales sources (lumière blanche) Cool White LED Efficiëntie (lm/w) Vapeur de mercure Fluorescence Iodure métallique Halogène En conditions labo! Warm White LED 840 = IRC K 830 = IRC K A remplacer les lampes industrielles (teinte 33,640) Incandescence Tijd (jaren) Bron : DOE USA 2008/LABORELEC 3

4 Quelques graphiques (source DOE USA 2012) Sans tenir compte de l IRC et de la t de couleur Source DOE L efficacité des systèmes d éclairage (lumen/w) (y compris auxiliaires électriques et optiques) Source Auxiliaires Optique Au moins aussi important que le rendement en lm/w: La photométrie! 4

5 Les luminaires Optique & photométrie Mécanique (IP, Ch ) Electrotechnique Esthetique Rendement du système = Rendement de la source x rendement des auxiliaires x rendement de l optique La photométrie est aussi importante que le rendement! (voir point 3: Dimensionnement) Entretien correcte de l installation d éclairage Entretien groupé sur base de la durée de vie moyenne! Luminaires à nettoyer (facteur d entretien!) Avantages ballast électronique (HF) Durée de vie et fiabilité des LEDS???? -Durée de vie de lampe doublée exemple: h L80B10? -Pas d effet stroboscopique exemple: h L70B50? -Economie d énergie (20%) LM80? -Gestion automatisée possible (existe ballast HF dimmable) 5

6 TRES IMPORTANT en LED Gestion thermique, alimentation et optique passief LEDs et chaleur : Effet sur la durée de vie 100 Luminous output (%) C C 100 C Burning hours 55 CLED 85 CLED 100 C NaLP-TC NaHP-TC HgHP NaLP-TC HgHP NaLP-TC HgIHP HgHPHgIHP HgHP HgLPHgIHP HgLP HgIHP LED 55 C HgLP HgLP LED NaHP-TC NaLP-TC NaHP-TC 55 CLED 85 C NaHP-TC Laborelec - Lumiled Luxeon at 350 ma 6

7 Quelques cas vécus Exemples de lampes et/ou luminaires à faible rendement ou de mauvais entretien Halogènes A remplacer par halogènes ECO (50W => 35W) Ou A remplacer par spots LED (économie d énergie > 70%)! Attention : compatibilité transfo? IRC? T? Ou À revoir concept d éclairage (autre que spots) Quelques cas vécus Exemples de lampes et/ou luminaires à faible rendement ou de mauvais entretien Tubes fluorescentes en fin de vie Teintes différentes (entretien curatif) ENTRETIEN : tubes et starters à remplacer (Teinte ) Trop de lumière avec nouvelles tubes? Surdimensionnement! Eventuellement enlever 1 tube sur 2 si possible: économie d énergie 50%! Tubes LED à placer? Economie d énergie possible MAIS et souvent luminaires en fin de vie => RELIGHTING à prévoir!! 7

8 Tubes LED? Attention! NON à l ancienne génération Luminaire modifié: CE / ENEC plus valable! Tubes LED? Nouvelle génération: Plug and play Rien est modifié au luminaire existant Attestations de conformité aux normes à exiger (e.a. EN Dir. Basse tension) TUBES LED EVENTUELLEMENT à envisager: -Si l installation actuelle d éclairage est surdimensionnée -Si les luminaires actuellement en place sont encore en bon état (poids tube LED!) -Si dans le cas de 2 lampes par luminaire les lampes ne sont pas superposées -Si la température ambiante est basse (pas à recommander dans luminaires fermés) -Si l uniformité de l éclairage n est pas importante -Dans luminaires conçus pour tubes LED - L58W/840 : lm / 72W* = 72 lm/w Tube LED marque connue *: Ballast magnétique Tube LED 22W: lm/ 22W = 127 lm/w * 10% lumenbehoud, vervuilde reflector en armatuur (rendement armatuur 60%) **Systeem wattage incl. blindstroom Economie: > 70% mais risque trop peu de lumière 8

9 Quelques cas vécus: luminaires IP Luminaires semi-étanches IP en fin de vie RELIGHTING à recommander par des luminaires conçus pour LED (attention: à préférer courbe BATWING, à éviter éblouissement, souvent jettable ) + GESTION AUTOMATISEE Economie d énergie > 50% Les photos ne sont que des exemples Quelques cas vécus: Downlights Downlights à fluo-compactes à faible rendement (surtout 2- ou 3-lampes par luminaire) RELIGHTING à recommander par des downlights conçus pour LED attention à l éblouissement!!!!, attention au décolorations, demandez des garanties + GESTION AUTOMATISEE Economie d énergie possible > 50% Les photos ne sont que des exemples 9

10 Les 3 fondements des économies en éclairage 1) Utilisation de sources lumineuses et de luminaires efficaces (et bien les entretenir!) 2) Eteindre ou dimmer l éclairage quand on n en a pas besoin (de façon intelligente! Favorisez l éclairage du jour!) Gestion automatisée (de façon intelligente!) Détecteurs de présence ou d absence (pas sur BM!) Gradation en fonction de la lumière du jour (par lampe, par groupe de lampes, centralisé ) Cellule crépusculaire + horloge 10

11 Quelques cas vécus Pas de gestion automatisée en fonction de la lumière du jour ou de l activité Actions possibles: Sensibilisation des utilisateurs! Gestion automatisée à prévoir! mais pas sur ballasts magnétiques* LED ON/OFF à 100% à l instant (même en conditions froides) LED DIMMABLE avec driver dimmable (p.ex. DALI) *: uniquement sur auxiliaires électroniques et/ou électroniques dimmables Quelques cas vécus Pas de gestion automatisée en fonction de la lumière du jour ou de l activité Situation avant rénovation à Bascoup - Vapeur de mercure + sodium haute pression (remarquez la différence de teinte des lampes) -Pas de gestion automatisée (tout à 100%) => Après rénovation: luminaires dimmables LEDS allumées inutilement = Gaspillage! 11

12 Les 3 fondements des économies en éclairage 3) Dimensionnement et planification adéquat (concept, normes, confort visuel ) Dimensionnement de l éclairage p.ex. Logiciel de calcul de niveau d éclairement DIALUX 12

13 Dimensionnement de l éclairage Facteur de maintenance pour le flux LED/TL gradation de la lumière en installation neuve = économie d énergie immédiat Verlichtingssterkte LED T Gebruiksuren Eclairage fonctionnel Norme EN «Lieux de travail intérieur» Niveau d éclairement recommandé: - Bureau lux - Couloir 100 lux - Salle de réunion lux Surtout éviter les situations d inconfort visuel (Eblouissement, contrastes, ombres ) 13

14 Quelques notions de photométrie Flux [F] Lumen Intensité [I] Candela I=F/dΩ Luminance [L] Candela/m² Eclairement [E] Lux E=F/dS E=I/d² Quelques notions en photométrie: exemple LED module +/- lumière blanche Lampe fluorescente 58W lm lm Fluo T8 58W: cd/m² LED : > cd/m² = éblouissement! 14

15 80% des informations qui nous parviennent sont liées à la vision! Voir = un phénomène très complexe! Comptez les points noirs 15

16 C est quoi la couleur? Toute l information est dans le spectre No Colours! Only spectra & reflection characteristics Colour Source: Kevin Smet A colour rendering index based on memory colours L importance de l indice de rendu des couleurs et de la température de couleur 16

17 Quelques cas vécus Situation actuelle: spots halogènes et lampes économiques < 100 lux (en déduisant la lumière du jour) norme lux Puissance installée: 370W Puissance spécifique: 370/48,64/1 = 7,6 W/m²/100 lux (max. 2,5 W/m²/100 lux) Proposition: luminaires suspendus à fluo T5 HE ou LED mais budget limité, à éviter T5 HO! «courbe batwing» 4 circuits disponibles (option: gradation en fonction de la lumière du jour) Niveau d éclairement x 5: conforme; confort visuel élevé Puissance installée: 220W (- 40%) 1,36 W/m²/100 lux Extrait DIALUX Quelques cas vécus: dalle LED Dans publicités: Economie d énergie > 70% (*??) *?? Par rapport à quoi? Type Puissance/luminaire Economie Dalle LED 45W Vieux 4x20W T12 100W -55% Vieux 4x18W T8 BM 80W -44% 3x13-14W T5 ECO HE 33W pas d économie LED performant 30W pas d économie 17

18 Quelques cas vécus : frais cumulés Hall de stockage: installation en fin de vie Le rélighting s impose: Fluo ou LED? Frais cumulés situation industrie 24h/24h 7j/7j Temps de retour < 2 ans Remarque: Dans ce cas installation LED à remplacer après +/- 5 à 6 ans Conclusions Oui, le LED permet réellement de réaliser des économies d'énergie mais pas n importe comment et pas (encore) partout et pas (encore) toujours Le confort visuel n est pas toujours assuré. (Risque d éblouissement, contrastes, ombres) L éclairage est une matière très complexe qui mérite toute notre attention! 18

19 0473/ Ingrid Van Steenbergen Je vous remercie pour votre attention et je reste à votre disposition pour tout information complémentaire 19

Le remplacement d un tube fluo T8 par un tube LED dans les écoles : la synthèse pour le directeur

Le remplacement d un tube fluo T8 par un tube LED dans les écoles : la synthèse pour le directeur Le remplacement d un tube fluo T8 par un tube LED dans les écoles : la synthèse pour le directeur Un tube fluo de 1.500 mm et de 58 W consomme 68 W avec son ballast. Dans certains cas, il pourrait être

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE ENERGIE «ECLAIRAGE»

FICHE TECHNIQUE ENERGIE «ECLAIRAGE» FICHE TECHNIQUE ENERGIE «ECLAIRAGE» Sources : syndicat de l éclairage et CNIDEP A. ETAT DE L ART 1. Caractéristiques générales L éclairage a pour vocation : - D assurer de bonnes conditions de travail,

Plus en détail

Éclairage efficace : quoi choisir parmi les équipements sur le marché?

Éclairage efficace : quoi choisir parmi les équipements sur le marché? Éclairage efficace : quoi choisir parmi les équipements sur le marché? Patrick Martineau, ing. Colloque des gestionnaires techniques du logement social et communautaire 12 mars 2014 CONTENU DE LA PRÉSENTATION

Plus en détail

L'ÉCLAIRAGE : DOSSIER TECHNIQUE

L'ÉCLAIRAGE : DOSSIER TECHNIQUE L'ÉCLAIRAGE : DOSSIER TECHNIQUE Dernière révision du document : juillet 2012 L'éclairage d'un site de production ne fait pas toujours l'objet d'une attention particulière. Or, une installation d'éclairage

Plus en détail

RÉFLECTEUR INDUSTRIEL FLUORESCENT POUR DES APPLICATIONS DE GRANDE HAUTEUR

RÉFLECTEUR INDUSTRIEL FLUORESCENT POUR DES APPLICATIONS DE GRANDE HAUTEUR RÉFLECTEUR INDUSTRIEL FLUORESCENT POUR DES APPLICATIONS DE GRANDE HAUTEUR RÉFLECTEUR INDUSTRIEL POUR DES APPLICATIONS DE GRANDE HAUTEUR Les réflecteurs industriels intégrant des tubes fluorescents T5 sont

Plus en détail

Performances et évolution des technologies LED

Performances et évolution des technologies LED Performances et évolution des technologies LED Du composant à l application futur et perspectives Laurent MASSOL Expert AFE, président du centre régional Midi-Pyrénées de l AFE (Led Engineering Development)

Plus en détail

Les avancées dans le domaine de l éclairage

Les avancées dans le domaine de l éclairage Les avancées dans le domaine de l éclairage Patrick Martineau, ing. 27 e congrès de l AQME 9 mai 2013 CONTENU DE LA PRÉSENTATION Avancées technologiques Survol des technologies Évolution des normes en

Plus en détail

Lampes MASTER LED & Novallures Septembre 2011

Lampes MASTER LED & Novallures Septembre 2011 Lampes MASTER LED & Novallures Septembre 2011 GU5.3 GU10 GU4 E27 B22 Aujourd hui, MASTER LEDlamps c est: La gamme la plus large du marché. Le plus large choix de culots et de formes disponibles sur le

Plus en détail

Eco. Plus chères à l'achat, les ampoules faible consommation se révèlent très économiques au bout de quelques mois...

Eco. Plus chères à l'achat, les ampoules faible consommation se révèlent très économiques au bout de quelques mois... Eco consommation La mairie ou la société de remontée mécanique veillent à limiter et à réduire leur consommation d énergie pour l éclairage des locaux et de la station. Grâce à des gestes simples et les

Plus en détail

LAMPES FLUORESCENTES BASSE CONSOMMATION A CATHODE FROIDE CCFL

LAMPES FLUORESCENTES BASSE CONSOMMATION A CATHODE FROIDE CCFL LAMPES FLUORESCENTES BASSE CONSOMMATION A CATHODE FROIDE CCFL Economisons notre énergie et sauvons la planète Présentation générale 2013 PRESENTATION I. Principes de fonctionnement d une ampoule basse

Plus en détail

L'éclairage des tunnels par LED

L'éclairage des tunnels par LED NOTE D'INFORMATIONn 19 L'éclairage des tunnels par LED Janvier 2011 Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement Centre d'études des Tunnels www.cetu.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

1028 Lampes Tubes Fluorescents

1028 Lampes Tubes Fluorescents 1028 Lampes Tubes Fluorescents legende photo appli 2 Lampes Tubes Fluorescents 1029 Tubes Fluorescents Les tubes fluorescents sont des lampes à décharge tubulaires à vapeur de mercure basse pression dont

Plus en détail

Ondulo ZE. Ondulo B1 LPO. Radium T5. Encastrés fluorescents. Architecture et technique 4,2 4,2 4,2 4,3 4,3 20 960 F

Ondulo ZE. Ondulo B1 LPO. Radium T5. Encastrés fluorescents. Architecture et technique 4,2 4,2 4,2 4,3 4,3 20 960 F Architecture et technique B3056 Encastrés fluorescents Ondulo ZE Plafonnier encastré avec caisson métallique Réfracteur écran en tôle microperforée Couleur : blanc Eclairage direct/indirect à lumière réfléchie.

Plus en détail

Auteur : Muriel DUPRET. Juin 2006

Auteur : Muriel DUPRET. Juin 2006 Notes techniques et réflexions Confort d été : comment réduire les apports internes dans les bâtiments de bureaux Auteur : Muriel DUPRET Juin 2006 Ingénierie énergétique 26160 FELINES S/RIMANDOULE TEL

Plus en détail

U7/R7 Un éclairage avancé dans un design unique

U7/R7 Un éclairage avancé dans un design unique U7/R7 U7/R7 Un éclairage avancé dans un design unique 2 ETAP U7/R7 Avec U7 et R7, faites entrer chez vous l éclairage du futur. Les luminaires utilisent la technologie LED+LENS et ont été mis au point

Plus en détail

TECHNIQUE. Cahier. Guide d application de la norme européenne Éclairage public EN 13201

TECHNIQUE. Cahier. Guide d application de la norme européenne Éclairage public EN 13201 Cahier TECHNIQUE Guide d application de la norme européenne Éclairage public EN 13201 > Partie 1 : Sélection des classes d éclairage > Partie 2 : Exigences de performance DOSSIER RÉALISÉ PAR CHRISTIAN

Plus en détail

B U R E A U X, É C O L E S Mieux s éclairer À C O Û T S M A Î T R I S É S

B U R E A U X, É C O L E S Mieux s éclairer À C O Û T S M A Î T R I S É S B U R E A U X, É C O L E S Mieux s éclairer À C O Û T S M A Î T R I S É S Éclairage tertiaire : l efficacité à portée de main Objectifs : ergonomie et développement durable Dans les espaces de bureaux

Plus en détail

ÉCLAIRAGE INDUSTRIEL. EXCELLENTES PERFORMANCES POUR UNE FAIBLE CONSOMMATION D'ÉNERGIE.

ÉCLAIRAGE INDUSTRIEL. EXCELLENTES PERFORMANCES POUR UNE FAIBLE CONSOMMATION D'ÉNERGIE. ÉCLAIRAGE INDUSTRIEL. EXCELLENTES PERFORMANCES POUR UNE FAIBLE CONSOMMATION D'ÉNERGIE. 03 Introduction 04 05 Améliorer la motivation et la sécurité Présentation 06 07 Éclairage de façade Floodlight 3000

Plus en détail

MASTER PREVENTION DES RISQUES ET NUISANCES TECHNOLOGIQUES L ECLAIRAGE DES. Travail dirigé par : Thierry ATHUYT. Professeur associé

MASTER PREVENTION DES RISQUES ET NUISANCES TECHNOLOGIQUES L ECLAIRAGE DES. Travail dirigé par : Thierry ATHUYT. Professeur associé MASTER PREVENTION DES RISQUES ET NUISANCES TECHNOLOGIQUES P.R.N.T. L ECLAIRAGE DES LOCAUX DE TRAVAIL Travail dirigé par : Thierry ATHUYT Professeur associé Faculté de pharmacie Marseille Unité d enseignement

Plus en détail

Lighting. Tubes LED. Avec les tubes LED Philips, prenez une LED d avance

Lighting. Tubes LED. Avec les tubes LED Philips, prenez une LED d avance Lighting Tubes LED Avec les tubes LED Philips, prenez une LED d avance 2 gammes de tubes LED pour répondre à tous vos besoins Les tubes LED Philips, MASTER LEDtube et CorePro LEDtube, une solution simple,

Plus en détail

Guide de l éclairage 1to1 energy Efficacité énergétique, confort et esthétique

Guide de l éclairage 1to1 energy Efficacité énergétique, confort et esthétique Guide de l éclairage to energy Efficacité énergétique, confort et esthétique Sommaire Pour y voir plus clair 3 L essentiel en bref 4 Comparatif anciennes/nouvelles ampoules 6 Ampoules basse consommation

Plus en détail

la solution sans fil de controle de l eclairage public par internet

la solution sans fil de controle de l eclairage public par internet la solution sans fil de controle de l eclairage public par internet PRESENTATION LUX MONITOR QU EST CE QUE C EST? LUX MONITOR EST UN SYSTÈME DE CONTRÔLE DE L ÉCLAIRAGE PUBLIC : Maîtrisez instantanément

Plus en détail

The table below is part of Commission Regulation (EC) No 245/2009 Ecodesign requirements, applicable from 13 April 2010.

The table below is part of Commission Regulation (EC) No 245/2009 Ecodesign requirements, applicable from 13 April 2010. Philips Lighting, GBU Fluorescent Lamps, Global Product Marketing Mathildelaan 1, 5611 BD Eindhoven The Netherlands Date: March 2010 The table below is part of Commission Regulation (EC) No 245/2009 Ecodesign

Plus en détail

Lampes à DEL EcoShine II Plus

Lampes à DEL EcoShine II Plus Lampes à DEL EcoShine II Plus LAMPES POUR TABLETTE, RAIL et PAVILLON POUR COMPTOIRS MULTI-NIVEAUX, LIBRE-SERVICE ET DE PRODUITS SPÉCIALISÉS Une efficacité d éclairage maximale dans la vente d aliments

Plus en détail

Un éclairage de sécurité sûr grâce aux LED

Un éclairage de sécurité sûr grâce aux LED K9 Un éclairage de sécurité sûr grâce aux LED La LED : une source lumineuse idéale pour l éclairage de sécurité. Compact La conception extrêmement compacte a été rendue possible grâce à l utilisation de

Plus en détail

Réglettes lumineuses fluorescentes

Réglettes lumineuses fluorescentes Réglettes lumineuses fluorescentes Photo: Schröder-Küchen 49 Luminaires à encastrer pour plafonds Accessoires Luminaires encastrés et d agencement Réglettes lumineuses fluorescentes LED SlimLite CS Variante

Plus en détail

L énergie durable Pas que du vent!

L énergie durable Pas que du vent! L énergie durable Pas que du vent! Première partie Des chiffres, pas des adjectifs 9 Lumière S éclairer à la maison et au travail Les ampoules électriques les plus puissantes de la maison consomment 250

Plus en détail

Sécurité et confort Busch-Guard

Sécurité et confort Busch-Guard Sécurité et confort Busch-Guard Confort et sécurité à tout moment. Sur le qui-vive le jour comme la nuit. Busch-Guard. Busch-Guard. Ces détecteurs de mouvement optiques, innovants et de haute qualité de

Plus en détail

Kardó. Une combinaison infinie de lumiere

Kardó. Une combinaison infinie de lumiere Kardó Une combinaison infinie de lumiere CONCEPT Design: eer architectural design, Belgique 2 - Kardó Kardó est un système d éclairage spécial qui permet de s adapter à l architecture à travers tout le

Plus en détail

Eclairage artificiel

Eclairage artificiel Eclairage artificiel Directions de lumière Effets de la source Mise en Scène Mise en Valeur Eléments de Projet Directions de lumière La composition lumineuse d une scène suppose la maîtrise des directions

Plus en détail

ConneCtez-vous au soleil. au soleil

ConneCtez-vous au soleil. au soleil ConneCtez-vous au soleil ConneCtez-vous au soleil «L éclairage intérieur est un trait de caractère majeur de l ambiance d un bâtiment. Une lumière naturelle engendre une sensation de bien-être et de confort

Plus en détail

Streetlight 30 LED SL30

Streetlight 30 LED SL30 www.osram.com Streetlight 30 LED SL30 OSR LUM OUT PM Sales Presentation Light is efficient 1. Domaines d applications 2. Information Produit 3. Contrôle 4. Efficacité 2 Applications 12 m Domaines d applications

Plus en détail

Opération Eclairage Performant Phase I Inventaire de l'existant. Commune : Sainte Anne

Opération Eclairage Performant Phase I Inventaire de l'existant. Commune : Sainte Anne Bâtiment : Cyberbase 001 Bureaux Mazda Tube T8 Ferromagnétique Tubes fluorescents G13 36 W 1 Interrupteur 34 lux 129 lux 7 m² 002 Bureaux Mazda Tube T8 Ferromagnétique Tubes fluorescents G13 36 W 1 Interrupteur

Plus en détail

Energies. D ambiance REFERENCES : ACTIONS MENEES : CONTACT : DESCRIPTION TECHNIQUE DES ACTIONS ENGAGEES : GAINS OU BENEFICES DEGAGES : renouvelables

Energies. D ambiance REFERENCES : ACTIONS MENEES : CONTACT : DESCRIPTION TECHNIQUE DES ACTIONS ENGAGEES : GAINS OU BENEFICES DEGAGES : renouvelables REFERENCES : Entreprise : ELEC-EAU 47 Rue de la petite vitesse 72300 Sablé sur Sarthe Tél. : 02 43 95 07 22 Effectif : 11 salariés Activité : Electricité, plomberie, chauffage et climatisation Energies

Plus en détail

Les Certificats d économie d énergie. Éclairage Public

Les Certificats d économie d énergie. Éclairage Public Les Certificats d économie d énergie Éclairage Public Principe Obligation des fournisseurs d'énergie («obligés») à réaliser des actions d'ure ou acheter CEE, sinon pénalité Autres acteurs («éligibles»)

Plus en détail

Tubes Fluorescents Haut Rendement Garantie Longue Durée : 60 Mois

Tubes Fluorescents Haut Rendement Garantie Longue Durée : 60 Mois Tubes Fluorescents Haut Rendement Garantie Longue Durée : 60 Mois Modèle T8-18 W (60 cm) / 36 W (120 cm) / 58 W (150 cm) 830 (Blanc Chaud) / 840 (Blanc Deluxe) / 865 (Lumière du Jour) Les Tubes Fluorescents

Plus en détail

Mise en pratique : Etude de spectres

Mise en pratique : Etude de spectres Mise en pratique : Etude de spectres Introduction La nouvelle génération de spectromètre à détecteur CCD permet de réaliser n importe quel spectre en temps réel sur toute la gamme de longueur d onde. La

Plus en détail

Lumière en toute sécurité

Lumière en toute sécurité Lumière en toute sécurité Solutions d éclairage pour les environnements industriels 2 L impact de la lumière La lumière joue un rôle vital dans la création d un espace de travail sain. Si la lumière du

Plus en détail

PHOTO PLAISIRS. La Lumière Température de couleur & Balance des blancs. Mars 2011 Textes et Photos de Bruno TARDY 1

PHOTO PLAISIRS. La Lumière Température de couleur & Balance des blancs. Mars 2011 Textes et Photos de Bruno TARDY 1 PHOTO PLAISIRS La Lumière Température de couleur & Balance des blancs Mars 2011 Textes et Photos de Bruno TARDY 1 Blanc Infrarouge Flash Température Lumière RVB Couleur chaude Couleur Couleur Couleur Incandescente

Plus en détail

Recycler mes lampes? Une idée lumineuse. En plus d être économiques, les lampes basse consommation se recyclent!

Recycler mes lampes? Une idée lumineuse. En plus d être économiques, les lampes basse consommation se recyclent! Recycler mes lampes? Une idée lumineuse En plus d être économiques, les lampes basse consommation se recyclent! Prévu par deux règlements européens relatifs à l éco-conception des lampes, le retrait progressif

Plus en détail

Éclairage public : quelles perspectives pour les communes wallonnes?

Éclairage public : quelles perspectives pour les communes wallonnes? énergie 53 Éclairage public : quelles perspectives pour les communes wallonnes? Marianne Duquesne Conseiller La CWaPE a publié, il y a un an, l état des lieux de l éclairage public communal en Wallonie.

Plus en détail

be tween Un design épuré pour une colonne LED polyvalente et raffinée Caractéristiques - luminaire options

be tween Un design épuré pour une colonne LED polyvalente et raffinée Caractéristiques - luminaire options Design: Pearl Creative Caractéristiques - luminaire Etanchéité du bloc optique: IP 65 (*) Résistance aux chocs (verre): IK 08 (**) Tension nominale: 230V 50Hz Classe électrique: I ou II (*) Poids (module):

Plus en détail

40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère.

40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère. «Consommer moins en consommant mieux» 40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère. Maîtriser notre consommation en électricité, c est nous engager à adopter des gestes

Plus en détail

GROUPE ENSEIGNE PRO GROUPE ENSEIGNE PRO

GROUPE ENSEIGNE PRO GROUPE ENSEIGNE PRO GROUPE ENSEIGNE PRO Catalogue 2009 Chemin de Castillones ZI des Iscles 13550 NOVES TEL : 09.64.18.86.48 FAX : 04.90.23.51.57 MAIL : groupe.enseigne.pro@orange.fr Toute l équipe de Groupe Enseigne Pro est

Plus en détail

dossiers de l'alec Maîtrise de la Demande en Électricité En savoir + pour consommer

dossiers de l'alec Maîtrise de la Demande en Électricité En savoir + pour consommer Les dossiers de l'alec Maîtrise de la Demande en Électricité En savoir + pour consommer déc. 2013 11 SommairE k Contexte et enjeux p. 2 D'une approche sectorielle... k Usages thermiques : Chauffage, climatisation,

Plus en détail

Another lighting, for tomorrow...

Another lighting, for tomorrow... Another lighting, for tomorrow... Showroom Rodez : Production / stockage : Edito Viser l excellence dans le développement de solutions d éclairage LED est notre plus grande ambition! Depuis les prémisses

Plus en détail

Vers le renouveau du logement social Un besoin impératif A.DE HERDE

Vers le renouveau du logement social Un besoin impératif A.DE HERDE Vers le renouveau du logement social Un besoin impératif A.DE HERDE 1 Le nombre de logements dont la SWL et ses sociétés agréées sont propriétaires s élève à 101.242 ; le montant annuel des investissements

Plus en détail

Guide pratique de l éclairage domestique pour un éclairage efficace et confortable

Guide pratique de l éclairage domestique pour un éclairage efficace et confortable Guide pratique de l éclairage domestique pour un éclairage efficace et confortable Table des matières Pour y voir plus clair Applications classiques 3 Comparatif anciennes/nouvelles lampes 4 Lampes économiques

Plus en détail

PRE-DIAGNOSTIC ECLAIRAGE PUBLIC SANTANS

PRE-DIAGNOSTIC ECLAIRAGE PUBLIC SANTANS PRE-DIAGNOSTIC ECLAIRAGE PUBLIC SANTANS 39502 Commune de SANTANS - SIDEC du Jura - Année 2011 SOMMAIRE 1. Résumé de l Eclairage Public de la Commune de SANTANS 2. Fiches Caractéristiques des Armoires d

Plus en détail

INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES CIVILES

INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES CIVILES index ALIMENTATION MONOPHASEE ALIMENTATION MONOPHASEE ALIMENTATIONS DL 2101ALA DL 2101ALF MODULES INTERRUPTEURS ET COMMUTATEURS DL 2101T02RM INTERRUPTEUR INTERMEDIAIRE DL 2101T04 COMMUTATEUR INTERMEDIAIRE

Plus en détail

Bien choisir son éclairage

Bien choisir son éclairage L habitat AGIR! Bien choisir son éclairage Meilleur pour l environnement, moins coûteux pour vous et efficace partout Édition : février 2015 sommaire glossaire introduction De la lumière sans gaspillage....

Plus en détail

HIGH INTENSITY DISCHARGER KIT XENON KIT XENON - EQUIPO XENON - SATZ XENON TARIF ET DOCUMENTATION TECHNIQUE

HIGH INTENSITY DISCHARGER KIT XENON KIT XENON - EQUIPO XENON - SATZ XENON TARIF ET DOCUMENTATION TECHNIQUE HIGH INTENSITY DISCHARGER KIT XENON KIT XENON - EQUIPO XENON - SATZ XENON TARIF ET DOCUMENTATION TECHNIQUE HIGH INTENSITY DISCHARGER KIT XENON KIT XENON - EQUIPO XENON - SATZ XENON LES AVANTAGES En comparant

Plus en détail

Consommez moins, éclairez bien! Lubio, solution tout en un de commande, protection et régulation d éclairage

Consommez moins, éclairez bien! Lubio, solution tout en un de commande, protection et régulation d éclairage Consommez moins, éclairez bien! Lubio, solution tout en un de commande, protection et régulation d éclairage Lubio est parfaitement conforme à la directive RoHS qui prévoit la restriction des substances

Plus en détail

L énergie. chapitre 3

L énergie. chapitre 3 L énergie Jusqu'à présent dans notre société, c est surtout la dimension économique de l énergie qui a eu la priorité, négligeant la dimension environnementale. L utilisation rationnelle de l énergie (en

Plus en détail

Prothésistes dentaires. Aide au cahier des charges d un nouveau laboratoire

Prothésistes dentaires. Aide au cahier des charges d un nouveau laboratoire Prothésistes dentaires Aide au cahier des charges d un nouveau laboratoire Carsat Centre Ouest Assurance des risques professionnels 37, avenue du Président René Coty 87048 LIMOGES CEDEX LOCAUX DE TRAVAIL

Plus en détail

CHROMOPHARE Génération F : éclairage innovant à réflecteur avec LED. Un concept et un design d'éclairage qui réunissent fonctionnalité et esthétique

CHROMOPHARE Génération F : éclairage innovant à réflecteur avec LED. Un concept et un design d'éclairage qui réunissent fonctionnalité et esthétique CHROMOPHARE Génération F : éclairage innovant à réflecteur avec LED Un concept et un design d'éclairage qui réunissent fonctionnalité et esthétique Tuttlingen, novembre 2011 - La nouvelle CHROMOPHARE Génération

Plus en détail

Étude sur l efficacité des bâtiments

Étude sur l efficacité des bâtiments Étude sur l efficacité des bâtiments Quelle est l influence des systèmes de gestion de l éclairage et de protection solaire sur la consommation d énergie d un immeuble de bureaux Janvier 2012 Les mesures

Plus en détail

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices :

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices : Chapitre 02 La lumière des étoiles. I- Lumière monochromatique et lumière polychromatique. )- Expérience de Newton (642 727). 2)- Expérience avec la lumière émise par un Laser. 3)- Radiation et longueur

Plus en détail

1S9 Balances des blancs

1S9 Balances des blancs FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S9 Balances des blancs Type d'activité Étude documentaire Notions et contenus Compétences attendues Couleurs des corps chauffés. Loi de Wien. Synthèse additive.

Plus en détail

Questionnaire sur l évaluation des ampoules à basse consommation d énergie et de longue durée de vie

Questionnaire sur l évaluation des ampoules à basse consommation d énergie et de longue durée de vie Questionnaire sur l évaluation des ampoules à basse consommation d énergie et de longue durée de vie Edition: juillet 2013 SuperDrecksKësct B.P. 43 L-7701 olmar-berg Tel. : 00352 488 216 1 Fax : 00352

Plus en détail

Objectifs pédagogiques : spectrophotomètre Décrire les procédures d entretien d un spectrophotomètre Savoir changer l ampoule d un

Objectifs pédagogiques : spectrophotomètre Décrire les procédures d entretien d un spectrophotomètre Savoir changer l ampoule d un CHAPITRE 6 : LE SPECTROPHOTOMETRE Objectifs pédagogiques : Citer les principaux éléments d un dun spectrophotomètre Décrire les procédures d entretien d un spectrophotomètre p Savoir changer l ampoule

Plus en détail

Séquence 9. Étudiez le chapitre 11 de physique des «Notions fondamentales» : Physique : Dispersion de la lumière

Séquence 9. Étudiez le chapitre 11 de physique des «Notions fondamentales» : Physique : Dispersion de la lumière Séquence 9 Consignes de travail Étudiez le chapitre 11 de physique des «Notions fondamentales» : Physique : Dispersion de la lumière Travaillez les cours d application de physique. Travaillez les exercices

Plus en détail

Gesti0n de l éeclairage. Sommaire. Équipe de travail

Gesti0n de l éeclairage. Sommaire. Équipe de travail Équipe de travail Matthieu Le Guen Jean-Paul Pruvost Pascal Pujades Sous la direction de : Marc Mahieu Merci à Jean-Michel Raynaud Année scolaire 2008-2009 Sommaire Page 1 : Présentation Page 2 : Consommation

Plus en détail

Qualité de la lumière perçue au bureau

Qualité de la lumière perçue au bureau Zumtobel Research Qualité de la lumière perçue au bureau Phase 1 Évaluation au niveau européen Fraunhofer IAO, Stuttgart DE Zumtobel Lighting GmbH, Dornbirn AT Mars 2014 Zumtobel Research ISBN 978-3-902940-51-3

Plus en détail

Intensifiez l'expérience de magasinage

Intensifiez l'expérience de magasinage Photographie Mark Delsasso de Visus, Ltd. Intensifiez l'expérience de magasinage Collection d'éclairage au détail Philips www.philips.com Philips Lighting Company 200 Franklin Square Drive P.O. Box 6800

Plus en détail

LIVIANO. Projecteur. Eco-design innovant en format compact

LIVIANO. Projecteur. Eco-design innovant en format compact LIVIANO Projecteur Eco-design innovant en format compact 4010 T-Mobile Store Berlin/D Architecte : Mutabor Design GmbH, Hambourg/D Solution lumière : projecteur LIVIANO, projecteur TEMPURA Éclairage attrayant

Plus en détail

Alimentation portable 10000 mah

Alimentation portable 10000 mah Alimentation portable 10000 mah Guide d'utilisation 31883 I. Introduction Ce produit est léger, de haute capacité, élégant et constitue une alimentation portable pratique pour la plupart des appareils

Plus en détail

ET LA DOMOTIQUE VOUS SIMPLIFIE LA VIE

ET LA DOMOTIQUE VOUS SIMPLIFIE LA VIE ET LA DOMOTIQUE VOUS SIMPLIFIE LA VIE PILOTAGE À DISTANCE Je commande mes volets, mes éclairages, mon alarme et mon chauffage à distance PILOTAGE CHAUFFAGE Je fais des économies sur le poste chauffage

Plus en détail

LA LUMIERE DYNAMIQUE DESORMAIS A LA PORTEE DE TOUS

LA LUMIERE DYNAMIQUE DESORMAIS A LA PORTEE DE TOUS Lumière dynamique LA LUMIERE DYNAMIQUE DESORMAIS A LA PORTEE DE TOUS L apport de dynamique dans l intensité, la couleur et la répartition de la lumière (artificielle) a de nombreuses applications. Vous

Plus en détail

Éclairage naturel L5C 2009/2010. Aurore BONNET

Éclairage naturel L5C 2009/2010. Aurore BONNET Éclairage naturel L5C 2009/2010 Aurore BONNET Introduction : Les 2 aspects de l éclairage naturel : Introduction : Les 2 aspects de l éclairage naturel : l ensoleillement et l éclairage diffus L ENSOLEILLEMENT

Plus en détail

Information Technique Derating en température du Sunny Boy et du Sunny Tripower

Information Technique Derating en température du Sunny Boy et du Sunny Tripower Information Technique Derating en température du Sunny Boy et du Sunny Tripower On parle de «derating» en température lorsque l onduleur réduit sa puissance afin de protéger les composants contre toute

Plus en détail

La Photographie - Page 1 / 13

La Photographie - Page 1 / 13 La Photographie - Page 1 / 13 Table des matières 1. Généralités sur la lumière... 3 2. La photographie... 5 2.a. Le support... 5 2.a.i. L argentique... 5 2.a.ii. Le numérique... 6 3. L outil appelé appareil

Plus en détail

L ÉCLAIRAGE NATUREL À LED ÉCO CONÇU

L ÉCLAIRAGE NATUREL À LED ÉCO CONÇU L ÉCLAIRAGE NATUREL À LED ÉCO CONÇU ST290S-CTP 40 SD ST290S-STD 40 SD ST290S-NTR 40 SD ST290S-AND 40 SD C O L O R I S Quatre coloris de série, autres teintes réalisables sur demande. 1 m 2 m 3 m 4 m

Plus en détail

Association française de l éclairage. 21 mai 2014 Light On Architect - Lumibat

Association française de l éclairage. 21 mai 2014 Light On Architect - Lumibat Association française de l éclairage 21 mai 2014 Light On Architect - Lumibat La lumière, un matériau dynamique et un outil pour les architectes Nathalie Bozzi Responsable Customisation et Solutions Innovantes

Plus en détail

Enseigner la prévention des risques professionnels. Éclairage et vision. Fiches principales

Enseigner la prévention des risques professionnels. Éclairage et vision. Fiches principales Enseigner la prévention des risques professionnels Éclairage et vision Fiches principales EV 1 OBJECTIF : Identifier les caractéristiques physiques de la lumière et de l environnement lumineux de travail

Plus en détail

LA GAMME BRIO. KAUFEL Systèmes de sécurité KAUFEL, NOTRE EXPERTISE A VOTRE SERVICE

LA GAMME BRIO. KAUFEL Systèmes de sécurité KAUFEL, NOTRE EXPERTISE A VOTRE SERVICE KAUFEL, NOTRE EXPERTISE A VOTRE SERVICE KAUFEL Systèmes de sécurité LA GAMME BRIO UNE GAMME UNIQUE POUR TOUTES VOS APPLICATIONS Des hommes, des produits et des références pour vous accompagner dans vos

Plus en détail

Émissions de gaz à effet de serre (GES) pour le chauffage, la production d eau chaude sanitaire et le refroidissement

Émissions de gaz à effet de serre (GES) pour le chauffage, la production d eau chaude sanitaire et le refroidissement SDH - SARL n 23 Avenue Gambetta 17100 Saintes Tél. : 05 46 97 61 34 - Fax : 05 46 97 26 30 N SIREN : 504 761 248 Compagnie d assurance : Generali Assurances n AL169975 Diagnostic de performance énergétique

Plus en détail

Programme d'efficacité électrique Jura

Programme d'efficacité électrique Jura 1/5 Conditions générales de soutien 1. L'objet d'encouragement doit se trouver dans un bâtiment situé dans le canton du Jura. 2. Les contributions de soutien sont octroyées jusqu'à épuisement du budget.

Plus en détail

ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 21

ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 21 ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 21 HYGIENE ET SÉCURITÉ JUIN 2001 Francis MINIER Inspecteur d Hygiène et de Sécurité Correspondant académique à la sécurité Tel : 02 38 79 46 64 Secrétariat

Plus en détail

kst ag Module thermoactif klima system technologie klima system technologie

kst ag Module thermoactif klima system technologie klima system technologie kst ag Module thermoactif system klima technologie klima system technologie 2 Confort climatique et bien-être Le module thermoactif de KST AG intègre la masse du bâtiment dans la gestion énergétique du

Plus en détail

LUMIÈRE NATURELLE BIEN-ÊTRE ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL

LUMIÈRE NATURELLE BIEN-ÊTRE ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL LUMIÈRE NATURELLE BIEN-ÊTRE ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL 1 Lumière naturelle SOMMAIRE Introduction La lumière naturelle est essentielle Les effets sur la santé et le bien-être Les effets sur la sécurité et performance

Plus en détail

L éclairage naturel première partie : Principes de base

L éclairage naturel première partie : Principes de base Suzel BALEZ L5C 2007-08 L éclairage naturel première partie : Principes de base Hertzog et Partner Bât. De bureaux à Wiesbaden Plan Notions préliminaires La vision Grandeurs photométriques Le flux lumineux

Plus en détail

ELEGANT ET COMPACT. Pièces frontales décoratives ETAP

ELEGANT ET COMPACT. Pièces frontales décoratives ETAP K1 ELEGANT ET COMPACT 2 K1 ETAP K1 possède une forme élégante et compacte qui s intègre aux environnements les plus variés. La gamme très complète utilise différentes sources lumineuses et des possibilités

Plus en détail

TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE

TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE OBJECTIFS : - Distinguer un spectre d émission d un spectre d absorption. - Reconnaître et interpréter un spectre d émission d origine thermique - Savoir qu un

Plus en détail

PLATO SQUARE PLATO PLUS

PLATO SQUARE PLATO PLUS SQUARE PLUS SQUARE Luminaire à encastrer ultra plat à LED composé de: Boîtier en aluminium Diffuseur en technopolymère Cadre en aluminium UGR

Plus en détail

01 CONCEPT 02 DETAILS 03 OPTIQUES 04 PUISSANCES 05 DONNEES TECHNIQUE CLOUD

01 CONCEPT 02 DETAILS 03 OPTIQUES 04 PUISSANCES 05 DONNEES TECHNIQUE CLOUD 01 CONCEPT 02 DETAILS 03 OPTIQUES 04 PUISSANCES 05 DONNEES TECHNIQUE CLOUD PROJECTEUR EXTRACTIBLE À DE DERNIÈRE GÉNÉRATION Le design particulier est ce qui distingue principalement CLOUD. En créant une

Plus en détail

É C R A N TA C T I L E

É C R A N TA C T I L E ÉCR AN TACTILE Niko Home Control Live it, love it 01 Niko Home Control est l installation électrique moderne domestique par excellence. Elle permet de commander la maison en un point central et de maîtriser,

Plus en détail

LES PROJECTEURS : FLUORESCENTS

LES PROJECTEURS : FLUORESCENTS Les tubes fluorescents ayant faits d'énormes progrès en terme de qualité de lumière et de puissance, de nombreux fabricants ont lancés sur le marché des projecteurs puissants et légers utilisant ces sources.

Plus en détail

Mesures de PAR. Densité de flux de photons utiles pour la photosynthèse

Mesures de PAR. Densité de flux de photons utiles pour la photosynthèse Densité de flux de photons utiles pour la photosynthèse Le rayonnement lumineux joue un rôle critique dans le processus biologique et chimique de la vie sur terre. Il intervient notamment dans sur les

Plus en détail

ABB i-bus KNX Modules TOR SA/S Manuel produit

ABB i-bus KNX Modules TOR SA/S Manuel produit ABB i-bus KNX Modules TOR SA/S Manuel produit Sommaire Sommaire Page 1 Généralités... 5 1.1 Utilisation du manuel produit...5 1.1.1 Structure du manuel produit...6 1.1.2 Remarques...6 1.2 Vue d'ensemble

Plus en détail

Manuel d'utilisation de la maquette

Manuel d'utilisation de la maquette Manuel d'utilisation de la maquette PANNEAU SOLAIRE AUTO-PILOTE Enseignement au lycée Article Code Panneau solaire auto-piloté 14740 Document non contractuel L'énergie solaire L'énergie solaire est l'énergie

Plus en détail

1 222 rue de l Université 75343 PARIS 07 téléphone 01 56 61 71 01

1 222 rue de l Université 75343 PARIS 07 téléphone 01 56 61 71 01 Questionnaire sur les conditions générales d accueil et de conservation d œuvres dans le cadre d un prêt Institution : Adresse : Téléphone /Fax : Email : Date : Questionnaire rempli par (nom et qualité)

Plus en détail

Guide d utilisation :application LIGHTIFY

Guide d utilisation :application LIGHTIFY Guide d utilisation :application LIGHTIFY La lumière connectée intelligente La lumière pour moi c est réinventer ma maison. Et la lumière pour vous c est.? Une nouvelle expérience de la lumière Contrôlez

Plus en détail

A qui proposer ce concept?

A qui proposer ce concept? 29 Praticiens qui souhaitent créer une salle de chirurgie Praticiens qui souhaitent avoir une solution polyvalente 2 éclairages = soins en chirurgie 1 éclairage = soins omni-pratiques Pour quelles raisons

Plus en détail

RÉSIDENTIEL. Laissez-vous guider... Salon - Salle à manger LE SALON : LA SALLE À MANGER :

RÉSIDENTIEL. Laissez-vous guider... Salon - Salle à manger LE SALON : LA SALLE À MANGER : Vinct 4 LE SALON : Laissez-vous guider... C est le lieu de la maison où les activités sont les plus variées, l éclairage doit donc avoir plusieurs fonctions : L éclairage de fond, d ambiance : l éclairage

Plus en détail

Maintenance des installations d éclairage public. Rapport annuel consolidé 2013. sur 163 communes. Syndicat Départemental d Energie

Maintenance des installations d éclairage public. Rapport annuel consolidé 2013. sur 163 communes. Syndicat Départemental d Energie Maintenance des installations d éclairage public Rapport annuel consolidé 2013 sur 163 communes Syndicat Départemental d Energie Sommaire Sommaire... 1 I Préambule... 2 L entretien préventif annuel...

Plus en détail

KIT SOLAIRE EVOLUTIF DE BASE

KIT SOLAIRE EVOLUTIF DE BASE PARALLELE ENERGIE KIT SOLAIRE EVOLUTIF DE BASE Ce kit solaire est un système solaire facile à utiliser. Il s agit d un «générateur solaire» qui convertit la lumière du soleil en électricité, et qui peut

Plus en détail

L'intégration et le montage d'appareillages électriques doivent être réservés à des électriciens

L'intégration et le montage d'appareillages électriques doivent être réservés à des électriciens Automate d'éclairage de cage d'escaliers rail DIN N de commande : 0821 00 Module à impulsion N de commande : 0336 00 Manuel d utilisation 1 Consignes de sécurité L'intégration et le montage d'appareillages

Plus en détail

Un spectromètre à fibre plus précis, plus résistant, plus pratique Concept et logiciel innovants

Un spectromètre à fibre plus précis, plus résistant, plus pratique Concept et logiciel innovants & INNOVATION 2014 NO DRIVER! Logiciel embarqué Un spectromètre à fibre plus précis, plus résistant, plus pratique Concept et logiciel innovants contact@ovio-optics.com www.ovio-optics.com Spectromètre

Plus en détail

Guide de référence de L ÉCLAIRAGE

Guide de référence de L ÉCLAIRAGE Guide de référence de L ÉCLAIRAGE CLAUSE DE NON-RESPONSABILITÉ : Ni CEA Technologies Inc., ni les auteurs, ni les commanditaires, ou toute autre personne agissant en leur nom, ne seront en aucun cas tenus

Plus en détail