SULLYVAN MEMOIRE CAP2 PROELEC ANNEE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SULLYVAN MEMOIRE CAP2 PROELEC ANNEE 2011-2012"

Transcription

1 CAP2 PROELEC ANNEE

2 SOMMAIRE -INTRODUCTION :....P2 1- PRESENTATION PERSONNELLE :.....P3 2- PRESENTATION DE L ENTREPRISE :...P4 3- PLAN SUPPORT :....P7 4- DESCRIPTIF DE L INSTALLATION ELECTRIQUE :.. P8 5- SCHEMA ARCHITECTURAL :.... P10 6- QUANTITATIF :....P12 7- COMPTEUR ET LE DISJONCTEUR DE BRANCHEMENT :....P14 8- LE TABLEAU DE DISTRIBUTION :...P19 9- LES SCHEMAS DEVELOPPES DES DIFFERENTS CIRCUITS :. P LE CHAUFFE EAU ELECTRIQUE :. P LA PRISE DE TERRE :..P LA PROTECTION CONTRE LES SURTENSIONS :.P LA SALLE DE BAIN :. P LA CUISINE :...P LA VENTILATION MECANIQUE CONTROLEE :...P DISTRIBUTION DES COURANTS FAIBLES : P LISTE DU MATERIEL P LES VOLETS ROULANTS...P VERIFICATION DE L INSTALLATION..P CONCLUSION.....P62 Page 1 sur 68

3 INTRODUCTION : Dans le cadre de ma formation, j effectue mes stages pratiques dans une entreprise. Au fil des jours, des semaines et des moi, je vais la découvrir, apprendre à connaitre les personnes avec qui je travaille. Cette étude sera pour moi l occasion de m informer, de rechercher et d inventorier les différentes activités que l entreprise réalise. Une étude récente révèle que plus de la moitié des logements construits avant 1974 ne dispose pas d une installation électrique qui réponde aux règles élémentaires de sécurité. Cela représente plus de 7 millions de logements sur les 28 millions dénombrés en France. De plus, installations s additionnent à ce chiffre chaque année puisque l on estime qu une installation sans entretien devient dangereuse au bout de 30 ans. Chaque année on déplore plusieurs milliers d accidents corporels dont 80 sont mortels et plus de incendies d origine électrique. On estime que 20 millions de nos concitoyens sont en danger potentiel. Les installations électriques des logements d habitation neufs doivent être conformes à la norme NF C (arrêté du 22 octobre 1969), dont les règles imposent et décrivent la mise en place de la prise de terre et de son circuit de terre associé. Toutefois, ces règles ne seront effectivement mises en pratique qu à la création officielle de Consuel. Si les dispositions de cette norme ont évolué au cours des différentes révisions et interprétations, ses multiples éditions ne sont pas rétroactives. La fréquence du réseau est de 50 Hz. Les locaux d habitation des constructions neuves sont généralement alimentés en courant monophasé 230 volts (entre phase et neutre ou entre phase). Dans certains cas, l alimentation ne peut être assurée qu en triphasé (230/400 v). Il y a lieu de se renseigner auprès du service local de distribution d énergie électrique. Le branchement monophasé présente des avantages pour l usager, notamment : -installation plus simple ; -absence de contrainte d équilibrage des phases ; -Puissance souscrite inferieure entrainant une économie sur la prime fixe. -Les appareils électrodomestiques fonctionnent habituellement en monophasé. Le branchement monophasé est donc le mieux adapté à cette situation. Pratiquement, une puissance de 12 kva en monophasé est le plus souvent suffisante pour les maisons individuelles même si elles sont équipées d un chauffage électrique, étant donné les normes d isolation thermique. Page 2 sur 68

4 1- PRESENTATION PERSONNELLE Je m appelle RIVIERE je suis née le 22 juin 1989 à vienne(38), mon adresse postale est 6 place de la Bouterie à ST Symphorien sur Coise. -Mon cursus scolaire pour les deux dernières années avant de venir à la maison familiale est : : terminal général STI électronique au lycée François Mauriac-forez à Andrézieux-Bouthéon : année de travail au sein de la société MC Donald à FEURS (Loire). -Les raisons qui mon fait choisir le métier d électricien est que j avais déjà pris connaissance du métier au paravent et que le métier me plaisais. -Personne ne m a aidé à choisir. -Ce métier correspond à mes attentes mais je voudrais aller plus loin et envisager un BP électricité ou un BP chez EDF et après plus loin BTS Page 3 sur 68

5 2-PRESENTATION DE L ENTREPRISE: L entreprise qui m accueille est «REGIS GAUDIN ELECTRICITE GENERAL «, mon maitre d apprentissage se nomme REGIS GAUDIN, l entreprise existe depuis 17 ans, l origine de sa création est RIGIS GAUDIN, elle est situé à THURINS (69), Les activités qu elle exerce sont des chantiers villa classique neuf rénovation, appartement, domotique, automatisme, vidéo surveillance, alarme, et magasin. Les projets future de l entreprise est de se lancé dans la climatisation. - Ses principaux clients sont des particuliers et magasin, son rayon d action est toute la France. Les principaux chantiers sont dans la Région Rhône-Alpes, mais il y a aussi à paris, Dijon, Nîmes, st tropes il n y a pas de principaux chantier c est un diversifier dans la France. - Depuis que je suis entré j ai connu une nette évolution dans les responsabilités et de confiance en vers le patron et les ouvriers TEL : FAX : Dirigeant : Régis GAUDIN - Siret : L entreprise a été créé par REGIS GAUDIN en 1994, elle a évolué de façon au début il été tout seul puis maintenant on et en tous six. L entreprise et dirigé actuellement par le même depuis la création c est à dire REGIS GAUDIN. Page 4 sur 68

6 ORGANIGRAMME DE L ENTREPRISE : REGIS GAUDIN Md Fabienne GAUDIN -Hervé Cuissard -Cédric Heyob (Chef d equipe) David Cuissard Romain Bourquin Sullyvan Riviere Responsabilités, spécialités ancienneté de chacun : REGIS GAUDIN : patron dirigeant, responsable de tout le monde. Sa femme : Secrétaire Hervé Cuissard : ouvrier Chef d équipe, ancienneté inferieur a 5 ans Cédric Heyob : ouvrier Chef d équipe, ancienneté inferieur a 5 ans David Cuissard : jeune ouvrier en période ancienneté 1 ans Romains Bourquin : Apprentis dernière année de BP à la MFR de st Symphorien sur coise, ancienneté 4 ans. - L entreprise ne fait jamais appel à des intérimaires. Page 5 sur 68

7 Entreprise (Thurins) Principaux chantiers : Lyon (Rhône) Grenoble (Isère) Roanne (Loire) Annecy Les vehicules : Page 6 sur 68

8 3-PLAN SUPPORT DE MON Page 7 sur 68

9 4-DESCRIPTIF DE L INSTALLATION DESCRIPTIF DE L INSTALLATION ELECTRIQUE : PIECES EQUIPEMENT PREVU POUR L INSTALLATION EQUIPEMENT MINIMAL REQUIS PAR LA NORME NF C ECLAIRAGES PC 2P CIRCUITS SPECIALISES COURANT FAIBLES CHAUFFAGES (sortie de ECLAIRAGES PC 2P + T CIRCUITS SPECIALISES COURANT FAIBLES VV BP SA + 32A/20A câble) 32A/20A T TV TEL TV TEL SALON/SEJOUR EN PERIPH CHAMBRE 1,2, CUISINE dont 4 sur le plan de travail CHAUFFAGES (sortie de câble) ENTREE COULOIR WC SALLE DE BAIN (SS) GARAGE TERRASE EXTERIEUR SALON : -4 spots BT commandée par 1 va-et- vient sur variateur - 5 prises 2p + t 16A en peripherique dont 1 triple et deux simple - 1 prise TV et 1 RJ45-1 ligne de chauffage 1000W (sortie de câble) - 1 ligne volet roulant SEJOUR : - 4 spots BT commandée par 4 boutons poussoir sur télérupteur avec variateur - 3 prises 2P + T 16A - 1 prise RJ45-1 ligne chauffage 2000w (sortie de câble) Page 8 sur 68

10 - 1 ligne volet roulant sr baie vitré CHAMBRE 1, 2,3 : - 1 centre sur va-et-vient (x 3) - 3 prises 2P+T (x 3) - 1 prises TV et RJ45 (x 3) - 1 Ligne chauffage 1000w (sortie de câble) (x 3) - 1 ligne volet roulant (x 3) CUISINE :- 4 spots BT sur 1 simple allumage et 1 applique sur va-et-vient - 7 prises 2P+T dont 4 sur le plan de travail - 1 prise tv et une prise RJ45-1 circuit spécialisé 32A plaque de cuisson - 1 circuit spécialisé 20A four - 1 prise 2P+T 20A lave-vaisselle - 1 ligne hotte - 1 interrupteur pour la VMC 2 vitesses - 1 ligne volet roulant ENTREE : 1 spot sur va-et-vient - 1 prise 2P+T 16A - 1 ligne de chauffage 750W (sortie de câble) COULOIR :- 2 spots commandés par 4 boutons poussoir sur télérupteur - 1 prise 2P+T 16A WC : - 1 centre sur simple allumage SALLE DE BAIN : 1 centre+ un spot et 1 applique sur 2 simples allumages - 2 prises 2P+T rassoir 16A - 1 prise 2P+T 16A - 1 ligne sèche serviette 1000w (sortie de câble) GARAGE : - 1 centre sur va-et-vient - 2 centres sur va-et-vient - 3 prises 2P+T 16A et 2 prises 2P+T 16A modulaire - 1 sortie de câble pour chauffe-eau EN H/C H/P - 1 alimentation pour porte garage électrique 1 prise 2P+T 16A - 2 prises 2P+T 20A pour lave-linge et sèche-linge TERRASE : - 5 appliques sur va-et-vient - 2 prises 2P+T 16A EXTERIEUR : - 6 appliques sur détection nuits - 2 prises 2P+T 16 A DIVERS : - 1 interphone porte d entrée et portail - 1 portail électrique - 1 alimentation pour VMC 2A Page 9 sur 68

11 5- SCHEMA ARCHITECTURAL : Page 10 sur 68

12 LEGENDE des symboles : SYMBOLES NOMS Centre Pc 2P+T Applique Sortie de câble Spot Inter simple Va-et-vient Prise RJ45 Poussoir Prise TV Interphone Central chauffage Tableau de distribution Tableau de communication Liaison équipotentiel EDF Commande volet roulant Inter crépusculaire Convecteur avec fil pilote Interrupteur Vitesse VMC Page 11 sur 68

13 BOITIE DCL BOITE DCL SPOT INTERRUPTEU R VA-ET-VIENT POUSSOIR INTERUPTEUR VITESSE VMC TELERUPTEUR BOITE D ENCASTREMEN T PRISE CONFORT PRISE SPECIALISEE SORTIE DE CABLE BOITE D ENCASTREMEN T PRISE TELEPHONE PRISE TV BOITE D ENCASTREMENT VOLET ROULANT VMC/BOUCHE RIVIERE 6-QUANTITATIF: Tableau récapitulatif : PIECES CIRCUITS D ECLAIRARE CIRCUITS PRISES COURANTS FAIBLES AUTRE CIRCUITS SALON/SEJOU R CHAMBRE (x3) 1,2,3 CUISINE ENTREE COULOIR WC SALLE DE BAIN GARAGE TERRASE EXTERIEUR TOTAL TOTAL CIRCUIT 2 CIRCUITS EN TELERUPTEUR+ 4 CIRCUITS ECLAIRAGE 6 CIRCUITS PRISE 1 CIRCUIT 32A 2 CIRCUITS 20A 4 CIRCUITS CHAUFFAGES 6 CIRCUITS RJ45 5 CIRCUITS TV 6 CIRCUITS VOLET.R 1 CIRCUIT VMC DONT 3 BOUCHE Page 12 sur 68

14 -Surface habitable du logement : D après la norme NF C du guide PROMOTELEC pour une surface habitable de logement supérieur à 100m ² il faudra 3 dispositifs différentiel de type AC et un dispositif différentiel de type A pour la plaque de cuisson et le lave-linge. Page 13 sur 68

15 7-LE COMPTEUR ET LE DISJONCTEUR DE BRANCHEMENT: Pour raccorder une maison au réseau électrique de l'e.d.f., il faut en faire la demande, mais il faut aussi réaliser un certain nombre de travaux pour qu E.D.F. réalise le branchement. Le branchement électrique d'une maison individuelle est constitué de différents éléments : -Un système de raccordement -Le coffret de coupe-circuit -Le compteur -Le relais récepteur de télécommande ou l'horloge (éventuellement) -Le disjoncteur de branchement -Les canalisations de liaison entre ces matériels. -LE COMPTEUR Le compteur doit, dans toute la mesure du possible, être placé à l'extérieur de la propriété, dans un coffret accessible aux agents de l'e.d.f. sans qu'ils aient à franchir une clôture. (Norme NF C ). Le coffret de comptage peut être encastré dans un mur existant. Réaliser une niche de 550 x 550 x 250 mm desservie par une cavité de 200 x 100 mm pour le passage des câbles. Dans le cas d'une construction, E.D.F. peut fournir une coquille de coffrage. Prévoir, dans le fond de la niche, 4 taquets de fixation en contreplaqué extérieur de 80 mm de côté et 18 mm d'épaisseur. Le coffret sera vissé avec des vis à bois de 5 x 30. Le coffret de comptage peut aussi être encastré dans une enveloppe préfabriquée à se procurer auprès des services E.D.F. A placer en limite de propriété, elle sera scellée sur une hauteur minimum de 50 cm. LE DISJONCTEUR DE BRANCHEMENT Le disjoncteur de branchement doit être placé à l'intérieur d'un local privé (en général dans la maison) mais avec accord de l'e.d.f. Il peut être placé dans un coffret spécialement affecté à cet usage à l'extérieur, dans la propriété. Selon l'abonnement souscrit, le disjoncteur de branchement peut être : Bipolaire 45A (réglable à ou 45 A) Bipolaire 60A (réglable à ou 60 A) Bipolaire 90A (réglable à ou 90A) Tétra Polaire 30A (réglable à ou 30A) Tétra Polaire 60A (réglable à ou 60A) La livraison de l'énergie électrique par E.D.F. s'effectue aux bornes aval du disjoncteur, votre installation électrique commence donc à la sortie du disjoncteur. Il peut comporter ou non une fonction différentielle 500 milliampères selon qu'il est conforme à la norme NF C ou à la norme NF C Un disjoncteur différentiel de branchement porte le symbole S. Il permet l'installation de parafoudres car il ne se déclenche pas au passage des surtensions Page 14 sur 68

16 éliminées par ces parafoudres. Il est recommandé lorsque l'installation électrique alimente des matériels sensibles comme un congélateur, une alarme, un ordinateur, etc. LA COUPURE DE SECURITE En général, la coupure de sécurité dans la maison est assurée par le disjoncteur de branchement. Dans le cas du disjoncteur de branchement posé en limite de propriété, il faut installer, dans la maison, un dispositif général omnipolaire de coupure (interrupteur ou disjoncteur) sur le tableau principal de répartition. LES LIAISONS La liaison entre le réseau et le disjoncteur de branchement constitue un ouvrage de distribution publique qui doit être réalisé par l'e.d.f. ou par une entreprise avec l'accord et sous le contrôle de l'e.d.f. La liaison entre le disjoncteur de branchement et l'organe de coupure installé dans la maison constitue un ouvrage privé. Elle fait partie de l'installation électrique intérieure et elle doit être établie en respectant les règles de la norme NF C avec du câble U 1000 R2V sous conduit TPC, ICD ou ICT avec un dispositif avertisseur. Si le disjoncteur de branchement installé en limite de propriété est différentiel, on peut aussi utiliser les câbles U 1000 RI2N ou FR-N 05 VV sous conduit TPC, ICD ou ICT avec un dispositif avertisseur, ou les câbles U 1000 RVFV ou U 1000 RGPFV posés en pleine terre avec dispositif avertisseur. En terrain inondé, utiliser uniquement le câble U RGPFV. La section des câbles dépend de la longueur de la canalisation et de l'intensité maximale de réglage du disjoncteur. LONGUEURS MAXIMALES ADMISSIBLES EN METRES Section du câble en mm² Canalisations en cuivre Monophasé230V Triphasé230V/400V Réglage maximal du disjoncteur (Puissance du branchement) 60A (12kVA) 90A (18kVA) 30A (18kVA) 60A (36kVA) TRANCHEE DE PASSAGE Pour faire passer les câbles d'alimentation de la limite de la propriété à l'intérieur de la maison, il faut réaliser une tranchée et y passer les conduits. Elle doit être rectiligne et de 20 m de longueur maxi. Dans les cas de tranchées de plus de 20 m ou non rectilignes ou pour tous les cas particuliers, consulter le service local d'e.d.f. Dans le cas d'une tranchée avec des angles, prévoir dans chaque angle un regard de 60 x 60 x 60 cm. La tranchée doit faire 40 à 60 cm de largeur et 60 cm de profondeur en zone non accessible aux voitures (1 m de profondeur en zone de passage de voitures). La liaison entre compteur et disjoncteur est réalisée sous fourreau plastique aiguillé de type renforcé TP rouge de diamètre 50/60. Il part de la gaine de desserte du coffret compteur et arrive au disjoncteur. Il doit être étanche sur toute sa longueur. Page 15 sur 68

17 Seul le câble de branchement E.D.F. est autorisé dans ce fourreau. Toute autre canalisation (sonnerie, téléphone, asservissement au tarif de nuit, etc.) doit être placée dans d'autres conduits appropriés (par exemple un conduit 20/30 pour le câble pilote et l'asservissement au tarif de nuit) et placé à 20 cm du conduit E.D.F. Le conduit E.D.F. est posé dans la tranchée sur un lit de sable de 10 cm et recouvert de 10 cm de sable. La tranchée est ensuite remblayée avec de la terre sans caillou, en disposant un grillage avertisseur en plastique rouge à 20 cm au-dessus du conduit. Pour les remontées, le conduit doit faire un coude ayant un rayon de courbure d'au moins 80 cm. Tout autre conduit est placé à 20 cm au moins du conduit E.D.F. MONOPHASE OU TRIPHASE Un branchement monophasé permet la fourniture d'électricité jusqu'à 18 kva avec du matériel de type 90 A : compteur, disjoncteur, coffret de comptage, coupe-circuit, câbles... Dans la pratique, une puissance de 12 kva est le plus souvent suffisante pour une maison individuelle, même si elle est équipée d'un chauffage électrique, si elle répond aux normes d'isolation thermique. Le branchement monophasé a des avantages pour l'usager : installation plus simple, pas de problème d'équilibrage des phases, puissance souscrite pouvant entraîner une économie sur l'abonnement. Le branchement triphasé s'impose si on veut utiliser des appareils à moteur triphasé ou dans le cas d'impossibilité technique du réseau (le réseau de l'e.d.f. ne peut pas supporter la puissance que vous souhaitez). Page 16 sur 68

18 Mon choix Page 17 sur 68

19 LE COMPTEUR D ENERGIE DU FUTURE C est le «linky», un nouveau compteur qui pourrait remplacer d ici 2017 les 35 millions de compteurs électriques actuellement en fonctionnement dans l hexagone. Le linky également appelé compteur «intelligent» - est un appareil électronique théoriquement capable de transmettre en temps réel au fournisseur d énergie des informations sur la consommation du client. Les données transitent du compteur installé chez les clients vers des concentrateurs qui centralisent les données, grâce aux câbles électriques avant d être transmises au fournisseur d énergie. Ce dernier peut donc relever à distance, automatiquement et en temps réel la consommation d énergie sans recourir au déplacement d un agent. COMPTEUR D ENERGIE NUMERIQUE D AUJOUDHUI Page 18 sur 68

20 8- LE TABLEAU DE DISTRIBUTION : Schéma unifilaire du tableau de distribution : Page 19 sur 68

21 La norme exige en fonction de la surface le nombre de différentiels suivant : CHOIX NOM DE L APPAREIL DESIGNATION NOMBRE DE MODULES Q0 Disjoncteur de branchement Q1 Interrupteur diff 63mA 2 type A Q2 Interrupteur diff 30mA 2 Type AC Q3 Interrupteur diff 30mA 2 Type AC Q4 Interrupteur diff 30mA 2 Type AC Q5 parafoudre 2 Q6 Disjoncteur magnéto- 1 thermique 32A Q7 Disjoncteur magnéto- 1 thermique 20A Q8 Disjoncteur magnéto- 1 thermique 2A Q9 Disjoncteur magnéto- 1 thermique 20A Q10 Disjoncteur magnéto- 1 thermique 20A Q11 Disjoncteur magnéto- 1 thermique 20A Q12 Disjoncteur magnéto- 1 thermique 20A Q13 Disjoncteur magnéto- 1 thermique 20A Q14 Disjoncteur magnéto- 1 thermique 16A Q15 Disjoncteur magnéto- 1 thermique 20A Q16 Disjoncteur magnéto- 1 thermique 20A Q17 Disjoncteur magnétothermique 16A 1 Page 20 sur 68

22 Q18 Q19 Q20 Q21 Q22 Q23 Q24 Q25 Q26 Q27 Q28 Q29 Q30 Q31 Q32 Q33 Q34 Q35 Q36 Disjoncteur magnétothermique 10A Disjoncteur magnétothermique 10A Disjoncteur magnétothermique 20A Disjoncteur magnétothermique 20A Disjoncteur magnétothermique 20A Disjoncteur magnétothermique 16A Disjoncteur magnétothermique 16A Disjoncteur magnétothermique 16A Disjoncteur magnétothermique 10A Disjoncteur magnétothermique 10A Disjoncteur magnétothermique 10A Disjoncteur magnétothermique 20A Disjoncteur magnétothermique 20A Disjoncteur magnétothermique 2A Disjoncteur magnétothermique 2A Disjoncteur magnétothermique 16A Disjoncteur magnétothermique 16A Disjoncteur magnétothermique 16A Disjoncteur magnétothermique 2A TOTAL= 41 Il y a en tous 41 modules, donc je prendrais un tableau 4x18 modules qui serais suffisant avec 20% d espace libre comme le cite la norme NF-C x18=72 20 % de 72 = 14.4 donc = 56.6 modules. Page 21 sur 68

23 IL NOUS FAUT 41 MODULES ; DONC SUFFISANT 9-LES SCHEMAS DEVELOPPES DES DIFFERENTS CIRCUITS : Schéma développer d un va-et-vient Schéma développer simple allumage Page 22 sur 68

24 Schéma développer du télérupteur Schéma développer du chauffe-eau commandé en heures creuse-heures pleine Page 23 sur 68

25 10- LE CHAUFFE EAU ELECTRIQUE A ACCUMULATION : Par soucis d économie, il est moins couteux de produire de l eau chaude sanitaire pendant les «heures creuses». Le distributeur d énergie électrique propose un tarif permettant d automatiser le fonctionnement du chauffe-eau lorsque l électricité est moins chère. L électricité est une forme d énergie qu il est impossible de stocker en grosse quantité. La consommation au cours d une journée varie selon nos activités. De façon à mieux répartir la consommation sur 24 heures, il peut être intéressant de stocker l énergie sous une autre forme aux heures de faible consommation, pour l utiliser aux heures de grande consommation. Certains appareils fonctionnent sur ce principe : ils absorbent de l électricité pendant les heures creuses la nuit, pour la restituer sous forme de chauffage ou d eau chaude le jour. Pour commander le fonctionnement du chauffe-eau pendant les heures creuses, il est nécessaire de l alimenter par l intermédiaire d un dispositif que le mette automatiquement en service lorsque l électricité est au tarif réduit. C est le rôle du contacteur jour-nuit appelé aussi relais heures creuses. Page 24 sur 68

26 - Un circuit puissance, protégé par disjoncteur 20A, passant par les contacts de puissance du relais pour assurer l alimentation du chauffe-eau. Ces contacts s ouvrent et se ferment tel un interrupteur classique, à ceci près que leur permutation est automatique, et que la coupure du circuit est bipolaire (phase + neutre). - Un circuit de commande, protégé par disjoncteur 2A, permettant comme son nom l indique de commander l ouverture et la fermeture des contacts de puissance. - L appareil qui lui envoie l ordre de changement est le compteur électrique d EDF électronique. C est à l intérieur du compteur qu il y a un dispositif électronique permettant de changé l état du contacteur j/n. - Les différents modes de fonctionnement du contacteur jour-nuit sont la marche forcée, l arrêt, et le mode automatique. Page 25 sur 68

27 A/ en direct (marche forcée) il fonctionne comme un radiateur électrique seul le thermostat de l appareil coupe l arrivée électrique lorsque la température de l'eau est atteinte. B/ marche automatique, seul EDF commande la mise sous tension de votre appareil en heures creuses. En principe le contacteur jour/nuit possède également une fonction 0 pour un arrêt complet du cumulus. -Si on oublie après une marche forcée le contacteur revient automatiquement sur la position auto, quand la température souhaiterait atteint Page 26 sur 68

28 11- LA PRISE DE TERRE : La mise à la terre des masses est obligatoire pour toute installation. Page 27 sur 68

29 La barrette de mesures sert à isoler le circuit quand on la devise. On peut alors mesurer la valeur de la résistance de la terre si elle est suffisante ou pas pour l installation. On la mesure avec un mesureur de terre. (Contrôleur de terre) La résistance maximum quel ne doit pas dépasser et de 100 ohm. Les valeurs maximales de la prise de terre. Selon la sensibilité du dispositif différentiel, Pour des valeurs de résistance de la prise de terre supérieures à 500 ohms, il convient d installer un dispositif ayant un courant résiduel assigné au plus égal à 30 ma. Toutefois, cette possibilité n est que le dernier recours après avoir réalisé avec le plus grand soin la prise de terre notamment dans les terrains de nature Pierreux secs - Sable sec. Pour les autres natures de terrain, le tableau 1 montre qu il est toujours possible de réaliser des prises de terre de résistance inférieure à 100 ohms. - La valeur de la résistance de la prise de terre doit répondre à cette relation : U L RT : R -RESISTANCE MAX DE LA PRISE DE TERRE T I N -TENSION LIMITE (QUE PEUX SUPPORTE UNE PERSONNE 50V R 100 U L : T PENDANT UNE DUREE ILLIMITE) 0.5mA I N : -SENSIBILITE DU DIFFENTIEL Page 28 sur 68

30 12- LA PROTECTION CONTRE LES SURTENSIONS : Le parafoudre, ou parasurtenseur, est un dispositif de sécurité visant à protéger les installations et appareils électriques contre les surtensions engendrées par la foudre. Un excès brutal de tension est en effet très destructeur pour bon nombre d'appareils, en particulier les appareils électroniques. Principe de fonctionnement du parafoudre : Quel que soit le type de parafoudre, le principe reste le même. Le parafoudre se comporte un peu comme un interrupteur, qui au-delà d'un certain seuil de tension va laisser s'échapper le courant électrique vers la terre, et ainsi éviter qu'il ne se fraye son propre chemin au sein des différents appareils raccordés au réseau électrique. Le parafoudre est obligatoire dans certains départements français, et est placé le plus souvent en tête des tableaux électriques, protégeant ainsi l'ensemble des installations électriques qu'ils desservent A défaut de voir toute son installation protégée, certains parafoudres sont intégrés à des multiprises, afin d'au moins protéger les matériels les plus sensibles et souvent onéreux, notamment les appareils multimédia (ordinateurs, TV, modem,...). Page 29 sur 68

31 Le parafoudre est obligatoire dans les départements représentés en rouge sur la carte suivante: La longueur totale des fils liés au fonctionnement du parafoudre, du bornier de répartition phase et neutre, au bornier de terre, ne doit excéder 50 cm, quel que soit le type de parafoudre choisit (auto protégé ou non). Il convient par conséquent de placer votre parafoudre sur la 1ère rangée de votre tableau électrique, afin qu'il soit le plus proche possible des borniers de répartition. Il sera également généralement placé à gauche. Le schéma de droite illustrant les longueurs de fils à prendre en compte concerne un parafoudre auto protégé. Il en sera de même pour les parafoudres nécessitant l'ajout d'un disjoncteur, c'est à dire depuis les borniers phase/neutre en amont du disjoncteur 20A, jusqu'au répartiteur de terre (PE). Cette longueur maxi à pour but de limiter tant que possible la distance parcourue par les courants provoqués par la foudre, et ainsi faciliter l'évacuation de ceux-ci. Fin de vie Des voyants, mécaniques ou lumineux, indiquent l état des parafoudres (par exemple vert = en bon état, rouge = hors service). Les parafoudres disposent souvent de cassettes ou cartouches interchangeables qu il convient de changer dès qu elles sont hors d usage. C est tout là que prend l intérêt d acheter un parafoudre de marque reconnue, dont les cassettes ou cartouches de rechange se trouvent plus facilement (au lieu d'achat du parafoudre). Page 30 sur 68

32 13- LA SALLE DE BAIN : L installation électrique dans les locaux d habitation nécessite la connaissance du matériel existant ainsi que la connaissance des normes. La technologie est en constante évolution, elle a fait d énorme progrès pour la sécurité et le confort des utilisateurs. Cette sécurité n est réelle que dans le respect des normes officielles que régissent les installations électriques. La salle de bain est une pièce où nous sommes plus qu ailleurs exposés aux risques d origine électrique. Lieu hautement humide qui diminue l isolation électrique du corps. Elle représente de nombreux risques d électrocution. C est le cas du sèche-cheveux qui tombe dans la baignoire, du poste de radio branché au secteur sur le bord de la baignoire, des pieds nus en contact avec l eau, des prises trop proches de l eau, des fils dénudés ou rafistolés, du chauffage d appoint Page 31 sur 68

33 Liste de tous les appareils électriques de la salle de bain : 3 PRISE 2P+T (volume 3) 1 DOUBLE INTER (volume 3) 2 CENTRE ET UNE APPLIQUE VASQUE SPOTS étanche (volume 3 au-dessus de la baignoire) 1 SORTIE DE CABLE POUR LE SECHE SERVIETTE (volume 3) L implantation des appareils électriques sont choisi par rapport au devis qui a été fait précédemment en fonction du client et ces besoins. Après pour le cheminement des canalisations encastrées c est l entreprise qui décide comment si-prendre en fonction des murs ou parois Volume 0 : c'est celui de la douche ou de la baignoire. Volume 1 : dimensions de la douche ou de la baignoire sur 2, 25 m de hauteur. Volume 2 : sa hauteur est la même que celle du volume 1, horizontalement il s'étend jusqu'à 0,6m à partir de la surface extérieur du volume 1. (Dans l'ancienne version le volume 2 montait jusqu'à 3m, comme sur le schéma, cela n'est plus en vigueur). Volume 3 : le volume situé au-dessus des volumes 1 et 2, jusqu'à 3m de hauteur est un volume 3. Le volume 3 s'étend par ailleurs jusqu'à 2,4m à partir de la surface extérieure du volume 2 et ce sur une hauteur au dessus du sol de 2,25m. Un disjoncteur différentiel 30mA doit protéger le circuit électrique. Une liaison de terre équipotentielle doit relier toutes les parties métalliques présentes dans la pièce -Sections des circuits permettant d alimenter les appareils électriques sont de sections 1.5 et 2.5 mm². La protection des personnes par des mise à la terre de tous les appareils électrique, associé à une protection par dispositif différentiel (disjoncteur ou interrupteur différentiel) à l origine de Page 32 sur 68

34 l installation, de sensibilité appropriée aux conditions de mise à la terre. Ce dispositif peut être intégré au disjoncteur de branchement. Cette disposition vise à prévenir tout contact d'une personne avec des masses métalliques anormalement mises sous tension pouvant entraîner l'électrocution. Le courant est évacué vers la terre avant que son contact ne puisse devenir dangereux pour les personnes. Afin d assurer une protection efficace des personnes il convient d adopter des dispositifs différentiels à haute sensibilité (30 ma). Il y a aussi des obturateurs pour protège les enfants contre l électrocution suite à l insertion de leurs doigts ou objets dans la prise. Les trous sont en effet fermés avec des volets qui ne s ouvrent que sous la poussée simultanée de deux broches d une fiche. Il faut également éviter de laisser les rallonges branchées au secteur après rangement de l appareil ménager. Supprimer les fils dénudés et les prises branlantes. -Les dispositifs assurant cette protection sont placés en amont du circuit pour le disjoncteur puis pour les terres elles sont reliées tous ensemble. -Pour chacun des circuits la protection contre les surcharges ou court-circuit sont réalisée par la mise à la terre des appareils électrique puis de disjoncteur différentiel et le tous mis à la terre dans la terre sous la maison. -Les valeurs portées sur ces protections son 30Ma, 100 ohm -Le fil bicolore vert jaune et le fil de la mise à la terre qui est raccordé à certaines masses métalliques de la salle de bain. Les masses métalliques concernées sont la machine à laver, la baignoire, lavabo Page 33 sur 68

35 14- LA CUISINE : La cuisine est une pièce comportant un nombre important d appareils électriques, certains nécessitent une alimentation qui leur est propre. Ces circuits sont appelés «circuits spécialisés». Ils peuvent concerner une alimentation par prise de courant ou par sortie de câble. -Prise de courant non spécialisée 16 A 6 socles minimum dont 4 pour les plans de travail (3 socles seulement admis si S 4 m2) (En 2.5mm²) Accessibilité : A une hauteur à 1,30 m du sol. Accessibilité + un socle de prise de courant à proximité immédiate du dispositif de commande d'éclairage (peut-être comptabilisé dans les 5) -Point d'éclairage Au moins 1 au plafond équipé d un socle + douille DCL (Si pas possible : 2 en applique ou 2 prises de courant commandées) (En 1.5mm²) Accessibilité Commande entre 0,90 et 1,30 m -Circuits spécialisés gros électroménager 3 circuits spécialisés avec 1 prise de courant 20A pour l alimentation d appareils du type : lave-linge, lave-vaisselle, sèche-linge, four indépendant, congélateur. (En 2.5mm²) - Cuisinière ou plaque de cuisson seule 1 circuit spécialisé avec 1 boîte de connexion, ou 1 prise 32 A mono, ou 1 prise 20 A tri. (En 6mm²) -La plaque de cuisson est protégé par le disjoncteur magnétothermique Q6 de 32 A avec une section de 6mm² -Le lave-vaisselle est protégé par le disjoncteur magnétothermique Q9 de 20A avec une section de 2.5mm² - Le four est protégé par le disjoncteur magnétothermique Q10 de 20A avec une section de 2.5mm² En amont ces dispositifs sont protégés par un disjoncteur différentiel Q1 de type A de 63mA Le circuit prise de la cuisine est protégé par un disjoncteur magnétothermique Q13 de 20A en section 2.5mm². Et en amont ils sont protégés par un différentiel Q2 30mA de type AC Page 34 sur 68

36 15- LA VENTILATION MECANIQUE CONTROLEE : Le soin apporté à l isolation des maisons entraîne une trop grande étanchéité à l air vicié, à la vapeur d eau et aux odeurs. Il convient de remédier à ce problème en renouvelant l aire, c est le rôle la ventilation mécanique contrôlée. La VMC permet le renouvellement de l air dans le logement. L extraction de l air vicié peut être plus ou moins rapide en fonction des activités. Sa commande peut être manuelle ou automatique selon le modèle de VMC. Pour des raisons d économie d énergie, la chaleur peut être récupérée dans l air extrait pour réchauffer l air neuf qui entre dans l habitation. -LA VMC SIMPLE FLUX Ce type de VMC est en train de disparaitre au profit d appareils permettant de récupérer les calories de l air vicié. La VMC simple flux est composée d un groupe d aspiration, généralement installé dans les combles de la maison, attaché de façon qu il pende pour ne pas que une condensation se fasse. - De voies d'amené d air frais(les ouïes), souvent intégrées aux fenêtres des pièces à vivre tel que les chambres, bureau, salon, la salle à manger. - Dans les pièces dites humides, sont installées des bouches d évacuation d air, leur diamètre étant de 80 mm dans les salles de bain, toilettes et buanderie, et de 125 mm pour la cuisine. Ces bouches d évacuation sont directement raccordées aux entrées du groupe VMC par des gaines souples d un diamètre équivalent au diamètre des bouches elles-mêmes. - D'une bouche de toit, afin d évacuer vers l extérieur, l air aspiré par le groupe. Son diamètre est de 125 mm et est raccordé à la sortie du groupe avec le même type de gaine souple. Page 35 sur 68

37 - Les groupes de VMC simple flux ont généralement deux vitesses de fonctionnement. Une petite vitesse pour l usage quotidien, et une grande en cas d'humidité excessive liée à certaines occasions (ex : douche). La commande petite/grande vitesse est réalisée via un interrupteur type "va et vient" installé le plus souvent dans la cuisine ou la salle de bain. Schéma d une VMC dans une maison : Schéma architectural de la VMC : Le groupe VMC est protégé par un disjoncteur 2 ampères. Les porte-fusibles ne sont pas autorisés pour les systèmes de ventilation motorisées quels qu'ils soient. Le câblage s'effectue en 1,5 mm². Page 36 sur 68

38 -LA VMC DOUBLE FLUX : Principe de la VMC double flux Dans un système de ventilation double flux, le renouvellement d air est assuré mécaniquement par insufflation dans les pièces de vie et extraction dans les sanitaires et la cuisine. L air neuf est amené dans le logement par les conduits d insufflation et diffusé par des bouches situées dans le salon/salle à manger et les chambres. L air vicié extrait par les bouches des pièces humides traverse un échangeur de chaleur avant d être Rejeté vers l extérieur. L échangeur permet de récupérer jusqu'à 90 % des calories de l air extrait pour préchauffer l air entrant. Page 37 sur 68

39 EXEMPLE : IL PEUT AVOIR AUSSI LA VMC double flux couplées à un puits canadien pour plus avoir d efficacité : Voici une manière de rendre encore plus avantageux votre passage au double flux. Plutôt que de prendre l'air extérieur à température ambiante, pourquoi ne pas le faire parvenir lui-même déjà préchauffé? Le principe du puits canadien est de profiter de la température constante du sol (12 à 15 C) en y faisant passer de l'air qui, en hiver permettra de chauffer l'air importé, et en été de le rafraîchir. Exemple d'installation couplée à un puis canadien: Page 38 sur 68

40 Mon avis sur la qualité de l air que fournissent ces appareils, les avantages et éventuellement les inconvénients qu ils entraînent : La VMC simple flux : Avantages : Inconvénients : -Simple d'utilisation - Non adaptée aux grands bâtiments -Peu coûteuse à l'achat - Non adaptée à l'environnement -Nécessite peu de place bruyante et pollué. -Débit d'air contrôlé et facile à régler - Pertes énergétiques importantes -Adaptée à la rénovation - Air neuf non filtré La VMC simple flux est la solution la moins chère. Il faut compter environ 700 pour le matériel et l'installation. La VMC simple flux est souvent utilisée dans de petites maisons situées dans un environnement "sain" (sans bruit, non pollué) La VMC double flux : Avantages - Economies d'énergie par récupération de calories - Filtration de l'air entrant - Sensation de courant d'air froid supprimée - Préchauffage ou rafraîchissement de l'air entrant Inconvénient - Equipement onéreux (environ 10 fois plus cher qu une ventilation simple flux) -Installation complexe et longue à mettre en œuvre -Entretien périodique indispensable (nettoyage des filtres et de l'échangeur deux fois par an) -Ventilation bruyante en cas de mauvaise installation -Nécessité de rendre la maison bien étanche à l air La VMC double flux est plus coûteux que la VMC simple flux, mais elle permet de réaliser des économies sur le chauffage. Pour une maison de 120m², le prix d'installation d'une VMC double flux est environ de Le prix exact dépend de plusieurs facteurs comme la géométrie de la maison, le nombre d'habitants et leur mode de vie, la qualité... Le tableau suivant compare les performances des systèmes de ventilation possibles. Les valeurs sont estimée pour une maison de 120m², le prix d'achat de l'électricité est mis à 0,11 /kwh. Une combinaison d'une VMC double-flux avec un puits canadien permet d'économiser environ / an ( kwh/an). Page 39 sur 68

41 16- DISTRIBUTION DES COURANTS FAIBLES : L habitation est devenue de plus en plus communicante. La distribution du téléphone des données informatiques et de la télévision est réalisé par des réseaux VDI, (voix, données, images). Ce sont ces réseaux pré câblés que nous allons observer dans cette étude de stage. LES CABLES Désormais obligatoire dans les constructions neuves, le tableau de communication prend place à côté du tableau électrique dans la GTL (gaine technique de logement). Ce tableau permet de gérer les réseaux de communication (téléphone, Internet, multimédia), on parle souvent de VDI (Voix, Données, Images). Les grades : Les guides préconisent 4 niveaux de performance des réseaux de communication, en gros : - le grade 1 : permet de distribuer le téléphone (par câble téléphonique classique PTT 298 ou PTT299) télévision par câble d'antenne classique (dit coaxial) - le grade 2 : permet de distribuer le téléphone et le réseau informatique (par câble réseau) et la télé par coaxial. - le grade 3 : distribution du téléphone, de la télé et du réseau informatique par câble réseau. - le grade 4 : comme le 3 mais avec de la fibre optique. Quelques précisions importantes sur les normes : Depuis le premier janvier 2008, les prises en T ne sont plus autorisées dans les logements neufs. Elles sont remplacées par des prises de communication de type RJ45. Le Grade 1 ( TV par coaxial et Téléphone) est le minimum requis pour le consuel, donc : - un répartiteur hertzien en coaxial - le réseau téléphonique avec des câbles téléphoniques ( PTT 298 ou 299) Avec ce système, on utilise des prises d'antennes classiques pour la télé et des prises RJ45 à la place des prises en T. Souvent, les prises de téléphone en T étaient montées en série, or, pour l'informatique les prises sont montées en étoile : une prise = un câble Petite info : les prises RJ11 des téléphones sont compatibles avec les prises RJ45. Page 40 sur 68

42 J envisage un grade 2 je choisi donc de passé du RJ45 pour le téléphone et l'informatique et du coaxial pour la télévision. Cette configuration est moins modulable mais il y a peu de chance pour que nous changions la télévision de place (si tant est qu'on la garde...) et nous avons prévu des prises RJ45 un peu partout. Le câble à paires torsadées Utilisé à l'origine pour le téléphone, il est actuellement utilisé pour les réseaux informatiques, la télévision par Internet, la télévision UHF-VHF C'est une solution de base, efficace, fiable et durable Avantages Prise RJ 45 standardisée Bande passante suffisante pour la plupart des applications Inconvénient Affaiblissement important et bande passante insuffisante pour la télévision par satellite Ce câblage existe dans tous les logements dont le permis de construire est postérieur à avril 2003 (NF C ) Dénominations des câbles UTP - Unshielded Twisted Pairs paires torsadées (sans blindage) ce type de câble est utilisé en milieu non soumis à des perturbations électromagnétiques FTP - Foiled Twisted Pairs paires torsadées + feuille de blindage aluminium Page 41 sur 68

43 STP - Shielded Twisted Pairs paires torsadées + tresse métallique SFTP - Shielded Foiled Twisted Pairs paires torsadées + feuille de blindage aluminium + tresse métallique SSTP - Shielded Shielded Twisted Pairs câble blindé paire par paire ou PIMF (Pair In Metal Foiled) La catégorie définit la bande passante: cat 5 (100MHz) cat 5e (125MHz) cat 6 (250MHz) - cat 6a (500MHz) - cat 7 (600MHz) Les types de câbles de paires torsadées Le type de câble utilisé dépend du grade souhaité Grade 1 Câble UTP EN ( ) Grade 2 Câble FTP EN ( ) Grade 3 Câble SFTP EN ( ) Page 42 sur 68

44 Câble SSTP Les règles de câblage Détorsadage d'un câble Séparation des câbles «courant fort» et «courant faible» La distance minimale de séparation est : 5 cm en circulation horizontale 30 cm en circulation verticale Les croisements de ces câbles doivent se faire à 90 Le connecteur RJ 45 Il est impératif de choisir le connecteur adapté au type de service souhaité Grade 1 : EN ou EN Grade 2 : EN Grade 3 : EN Toutes les prises RJ45 doivent être repérées et numérotées dans les pièces et dans le BRU Page 43 sur 68

45 Prise informatique LEGRAND Mosaic RJ45 Cat.6 - UTP Il existe 2 normes de câblage EIA 568 A et EIA 568 B Le câblage du réseau Ethernet concerne les paires 1-2 et 3-6 Ces paires ont leurs couleurs inversées selon la norme utilisée: 1-2 vert pour EIA 568 A et orange pour EIA 568 B 3-6 orange pour EIA 568 A et vert pour EIA 568 B La paire 4-5 concerne le téléphone La paire 7-8 concerne la télévision Le câblage coaxial Il est utilisé pour: la télévision VHF-UHF (grade 1 et 2) la télévision satellite (grades 1, 2, 3 et 4) Page 44 sur 68

46 Fiche TV mâle coaxiale LEGRAND Prise TV-FM-SAT Sagane LEGRAND Prise vidéo femelle Mosaic LEGRAND - Le blindage (enveloppe métallique) entourant les câbles permet de protéger les données transmises sur le support des parasites (autrement appelés bruit) pouvant causer une distorsion des données.( limiter les interférences) Page 45 sur 68

47 LES CATEGORIES Catégorie 1 La catégorie 1 est un type de câblage abandonné. Cette catégorie de câble était destinée aux communications téléphoniques. Cette norme n est plus d actualité. Catégorie 2 La catégorie 2 est un type de câblage abandonné. Cette catégorie de câble permettait la transmission de données à 4 Mbit/s avec une bande passante de 2 MHz, notamment pour les réseaux de type Token Ring. Catégorie 3 La catégorie 3 est un type de câblage permettant une bande passante de 16 MHz, il est défini dans la norme ANSI/TIA/EIA-568B. Ce type de câble de nos jours ne sert principalement plus qu à la téléphonie sur le marché commercial, aussi bien pour les lignes analogiques que numériques (systèmes téléphoniques, par exemple : Norstar, etc.). Il est également utilisé pour les réseaux Fast Ethernet (100 Mbps). Ce type de câblage est en cours d abandon (en 2007) par les opérateurs au bénéfice de câbles de catégorie 5e ou supérieure, pour la transmission de la voix comme des données. Le code couleur est jaune, vert, rouge, noir. Dans les systèmes de xdsl on prend le vert et le rouge pour transmettre les données. Catégorie 4 La catégorie 4 est un type de câblage permettant une bande passante de 20 MHz. Ce standard fut principalement utilisé pour les réseaux Token Ring à 16 Mbps ou les réseaux10base-t. Il fut rapidement remplacé par les catégories 5 et 5 e. Dans la norme actuelle ANSI/TIA/EIA-568B, seule la catégorie 3 est décrite. Catégorie 5 La catégorie 5 permet une bande passante de 100 MHz et une vitesse allant jusqu à 100 Mbits/s. Ce standard permet l utilisation du 100BASE-TX et du 1000BASE-T, ainsi que diverses applications de téléphonie ou de réseaux (Token ring, ATM). Il était décrit dans l ancienne norme ANSI/TIA/EIA-568- A. Dans la norme actuelle], seules les catégories 5e et 6restent décrites. Catégorie 5e / classe D La catégorie 5e (enhanced) peut permettre une vitesse allant jusqu à Mbits/s. C est un type de câblage permettant une bande passante de 100 MHz (apparu dans la norme TIA/EIA-568B). La norme est une adaptation de la catégorie 5 (résistance < 9,38 Ω/100 m, capacité mutuelle < 5,6 nf/100 m, capacité à la masse < 330 pf pour une fréquence comprise entre 1 khz et 1 GHz, impédance de la paire diff adaptée à 100 ohms ±15 % pour une fréquence comprise entre 1 MHz et 1 GHz, temps de propagation < 5,7 ns/m à10 MHz, le type de blindage et l appairage en longueur ne sont pas spécifiés). Page 46 sur 68

48 Catégorie 6 / classe E La catégorie 6 est un type de câblage permettant une bande passante de 250 MHz et plus (norme ANSI/TIA/EIA-568-B.2-1 et ISO/CEI ed.2). Catégorie 6a / classe Ea Ratifiée le 8 février 2008, la norme 6a est une extension de la catégorie 6 avec une bande passante de 500 MHz (norme ANSI/TIA/EIA-568-B.2-10). Cette norme permet le fonctionnement du 10GBASE- T sur 90 mètres. Exemple de nombre de torsade par paire torsadée mesurée sur un câble de cette catégorie (tours/mètre : tr/m) : Bleu bleu-blanc 55 tr/m Vert vert-blanc 50 tr/m Orange orange-blanc 43 tr/m Marron marron-blanc 33 tr/m Catégorie 7 / classe F La catégorie 7 a une bande passante de 600 MHz2. Elle permet l acheminement d un signal de télévision modulé en bande VHF ou UHF, mais pas dans une bande satellite. Catégorie 7a / classe Fa La catégorie 7a a une bande passante de 1 GHz et permet un débit allant jusqu'à 10Gbits/s. Page 47 sur 68

49 Page 48 sur 68

50 Page 49 sur 68

51 Page 50 sur 68

52 3-LE COFFRET DE COMMUNICATION Page 51 sur 68

INSTALLATION ELECTRIQUE DOMESTIQUE Page 1

INSTALLATION ELECTRIQUE DOMESTIQUE Page 1 INSTALLATION ELECTRIQUE DOMESTIQUE Une installation électrique est constituée par l ensemble des circuits qui sont associés en vue de l utilisation de l énergie électrique. L installation électrique d

Plus en détail

L'habitat communicant

L'habitat communicant L'habitat résidentiel intègre de plus en plus, dans son infrastructure, les réseaux de communication (téléphone, Internet, multimédia), au même titre que le réseau électrique Le terme VDI (Voix, Données,

Plus en détail

Généralités sur la nouvelle Norme Electrique NF C 15-100 :

Généralités sur la nouvelle Norme Electrique NF C 15-100 : Généralités sur la nouvelle Norme Electrique NF C 15-100 : 1) Section des conducteurs, calibres des protections : Nature du circuit Eclairage, volets roulants, prises commandées Section minimale des conducteurs

Plus en détail

L électricité d une habitation

L électricité d une habitation Maison : http://www.ttechno.fr/capet/appeda VUE 3D de la maison http://www.lyceejoliotcurie77.fr/ 1 Sommaire automatique http://www.lyceejoliotcurie77.fr/ 2 Le tableau électrique : Les règles s appliquant

Plus en détail

1. Pourquoi le précâblage? 2. V.D.I. V voix D données I Images. 3. La norme

1. Pourquoi le précâblage? 2. V.D.I. V voix D données I Images. 3. La norme 1. Pourquoi le précâblage? Le premier réseau permettant l'échange d'informations fut sans aucun doute le réseau téléphonique. Dès les années quatre-vingt, l'arrivée de l'informatique a imposé la cohabitation

Plus en détail

L installation électrique

L installation électrique L installation électrique comme un pro! Thierry GALLAUZIAUX & David FEDULLO Troisième édition 2009 55 87,5 120 150 165 1 2 Sommaire Révisez vos connaissances Guide UTE C 90-483 Câblage résidentiel des

Plus en détail

LA NORME NF C 15-100 INSTALLATION ELECTRIQUE

LA NORME NF C 15-100 INSTALLATION ELECTRIQUE LA NORME NF C 15-100 INSTALLATION ELECTRIQUE La norme NF C 15-100 - (Extraction) Depuis le 31 mai 2003, date de dépôt des permis de construire faisant foi, les ouvrages doivent respecter les articles de

Plus en détail

Pourquoi une nouvelle norme NF C 15-100?

Pourquoi une nouvelle norme NF C 15-100? Pourquoi une nouvelle norme NF C 15-100? De nouveaux textes, adaptés à notre vie d aujourd hui La nouvelle réglementation tient compte de l évolution de nos habitudes de vie, avec trois grands axes principaux

Plus en détail

Les évolutions de la norme NF C 15-100 dans l habitat

Les évolutions de la norme NF C 15-100 dans l habitat Les évolutions de la norme NF C 15-100 dans l habitat Ce document présente les principales évolutions normatives dans les locaux d habitation. Vous y trouverez également trois schémas de principe conformes

Plus en détail

FORMATION SUR LE CABLAGE DES RESEAUX INFORMATIQUES D ENTREPRISE

FORMATION SUR LE CABLAGE DES RESEAUX INFORMATIQUES D ENTREPRISE FORMATION SUR LE CABLAGE DES RESEAUX INFORMATIQUES D ENTREPRISE Auteur du Projet : Société organisatrice : Formateur : Mohamed A. Idjabou Durée : Début : / / FORMATION SUR LE CABLAGE DES RESEAUX INFORMATIQUES

Plus en détail

Sommaire. page. Les 12 principaux changements 2 de la nouvelle norme NF C 15-100

Sommaire. page. Les 12 principaux changements 2 de la nouvelle norme NF C 15-100 Sommaire Les 12 principaux changements 2 de la nouvelle norme NF C 15-100 page Equipement minimal demandé par la nouvelle norme NF C 15-100 c synthèse 5 c cuisine 6 c salle de bains 7 c séjour 8 c chambre

Plus en détail

4 Exemples de mise en œuvre

4 Exemples de mise en œuvre EDF Exemples de mise en œuvre 5 exemples de composition d'une gaine technique logement. Concevoir une GTL Solution encastrée Solution en saillie Tous les tableaux sont installés sur une goulotte. Solution

Plus en détail

FICHE PRATIQUE / JE PRÉPARE Disponible sur www.legrand.be. et les circuits d éclairage

FICHE PRATIQUE / JE PRÉPARE Disponible sur www.legrand.be. et les circuits d éclairage Le R.G.I.E. et les circuits d éclairage L éclairage de votre logement est le premier élément de votre installation électrique n Les circuits Un circuit d éclairage est câblé en fils de 1,5 mm 2 et protégé

Plus en détail

NF C 15-100 Amendement A5. Les évolutions. Supplément et correctif gratuits pour les ouvrages :

NF C 15-100 Amendement A5. Les évolutions. Supplément et correctif gratuits pour les ouvrages : Supplément et correctif gratuits pour les ouvrages : _addendum_elec_015.indd 1 18/1/015 14:47 Hager L ETEL et la GTL Création de l ETEL (espace technique électrique du logement) La GTL (gaine technique

Plus en détail

CONSTITUTION DU TABLEAU DE REPARTITION

CONSTITUTION DU TABLEAU DE REPARTITION CONSTITUTION DU TABLEAU DE REPARTITION La liaison entre le coffret d extérieur (en limite de propriété, accessible depuis le domaine public) et le panneau de contrôle situé dans la gaine technique de logement

Plus en détail

LES RESEAUX DE COMMUNICATION

LES RESEAUX DE COMMUNICATION 1 LES RESEAUX DE COMMUNICATION L arrivée d internet, des chaînes numériques et d autres technologies numériques dans l habitat ont fait évoluer nos habitudes. Comment accéder à ces données? Quelles sont

Plus en détail

Installation électrique du logement

Installation électrique du logement FICHE TECHNIQUE Installation électrique du logement 2 CONNAÎTRE > Courant électrique > Fourniture du courant, abonnement > Eléments constitutifs d une installation électrique d habitation > Compteur de

Plus en détail

L électricité à la maison

L électricité à la maison 1 Table des matière D où vient notre électricité 3 Tableau de raccordement 5 Compteur électrique 5 Tableau de distribution 6 Disjoncteur 7 Disjoncteur Differentiel 8 Fil de terre 8 Les conducteurs 9 Le

Plus en détail

INSTALLER UN CHAUFFAGE ELECTRIQUE. Construire Aménager Décorer Jardiner CONSEIL. Castorama

INSTALLER UN CHAUFFAGE ELECTRIQUE. Construire Aménager Décorer Jardiner CONSEIL. Castorama 80.04 INSTALLER UN CHAUFFAGE ELECTRIQUE CONSEIL Castorama Memo page 2&3 L alimentation electrique page 4&5 Emplacement et branchement pages 6 Fixation et entretien pages 7 page 1/7 MEMO Ce mémo vous permet

Plus en détail

Les régimes du neutre

Les régimes du neutre Chapitre 1 Les régimes du neutre Dans tout système triphasé Haute ou Basse Tension existent trois tensions simples, mesurées entre chacune des phases et un point commun appelé "point neutre". Physiquement,

Plus en détail

Le câblage VDI. V: Voix D: Données I: Images

Le câblage VDI. V: Voix D: Données I: Images Le câblage VDI D après le catalogue Legrand 1 ) Introduction : Les moyens actuels de communication sont en évolution permanente. Là où le téléphone était le seul système de communication, de nouveaux moyens

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE. Guide descriptif du matériel pour la mise en place des raccordements

GUIDE TECHNIQUE. Guide descriptif du matériel pour la mise en place des raccordements GUIDE TECHNIQUE Guide descriptif du matériel pour la mise en place des raccordements Version V0 du 01.09.2011 Référentiel Technique GUIDE DESCRIPTIF DU MATERIEL POUR LA MISE EN PLACE DES RACCORDEMENTS

Plus en détail

S3.2 PROTECTION ELECTRIQUE

S3.2 PROTECTION ELECTRIQUE RNCAP13S32PROTECTIONELECPRO S32 LA PROTECTION ELECTRIQUE LA PROTECTION EN INSTALLATION DOMESTIQUE 1.1)Observation d une installation électrique domestique 1.2)Protection générale d une installation électrique

Plus en détail

CAP PRÉPARATION ET RÉALISATION D OUVRAGES ÉLECTRIQUES SESSION 2012 ÉPREUVE EP1 COMMUNICATION TECHNIQUE DOSSIER CORRIGÉ

CAP PRÉPARATION ET RÉALISATION D OUVRAGES ÉLECTRIQUES SESSION 2012 ÉPREUVE EP1 COMMUNICATION TECHNIQUE DOSSIER CORRIGÉ CAP PRÉPARATION ET RÉALISATION D OUVRAGES ÉLECTRIQUES SESSION 0 ÉPREUVE EP COMMUNICATION TECHNIQUE DOSSIER CORRIGÉ Tous les documents sont à rendre en fin d épreuve. Le dossier sujet est le dossier-réponse.

Plus en détail

S5.1 LE RISQUE ELECTRIQUE. La Norme NF C 15-100. Étude de documents

S5.1 LE RISQUE ELECTRIQUE. La Norme NF C 15-100. Étude de documents S5.1 LE RISQUE ELECTRIQUE La Norme NF C 15-100 Étude de documents Savoir S5.1 S5.2 S3.1 S6.2 Niveau de Maîtrise 3 3 4 3 02/11/10 page 1 / 9 FICHE CONTRAT COURS NFC 15-100 ETUDE DE DOCUMENTS THEME : SECURITE

Plus en détail

ZA Avenue du Parc - BP 40081 60403 PASSEL CEDEX Tél. : 03 44 09 88 88 ~ Fax : 03 44 09 88 89 www.pro-fil.com ~ contact@pro-fil.com

ZA Avenue du Parc - BP 40081 60403 PASSEL CEDEX Tél. : 03 44 09 88 88 ~ Fax : 03 44 09 88 89 www.pro-fil.com ~ contact@pro-fil.com 1 Sommaire Code couleur Pro Fil... 3 Repère des fils par bague... 4 Circuit VMC... 4 Circuit double lampe ou prise... 5 Circuit convecteur... 5 Circuit volet roulant... 6 Circuit volet roulant avec fils

Plus en détail

Le circuit de communication du branchement

Le circuit de communication du branchement Le circuit de communication du branchement ÉLECTRICITÉ RÉSEAU DISTRIBUTION FRANCE FFIE SERCE FEDELEC UNA3E-CAPEB FNCCR CONSUEL Juillet 2011 - n 16 Ce document définit les conditions de réalisation du téléreport

Plus en détail

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE Les informations techniques PROMOTELEC MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE La sécurité des personnes contre un défaut d isolement survenant dans un matériel doit être assurée. En effet, un défaut

Plus en détail

La VDI : le câblage structuré

La VDI : le câblage structuré La VDI : le câblage structuré Objectif : réaliser la liaison de tous les utilisateurs à tous les réseaux Assurer souplesse, fiabilité, évolutions entre des utilisateurs des terminaux divers des réseaux

Plus en détail

E. 2. Guide technique

E. 2. Guide technique E. 2 Guide technique Guide technique La norme NF C 15-100 Page E. 4 Régimes de neutre Page E. 8 Tarification EDF Page E. 11 Filiation Page E. 12 Degrés de protection Page E. 13 Détermination des courants

Plus en détail

Coffret de communication sans brassage - Coffret basic Références

Coffret de communication sans brassage - Coffret basic Références Coffret de communication sans brassage - Coffret basic Références Caractéristiques ABS/PC autoextinguible RAL 9010 Conforme à la norme NF C 61-910 Coffret Basic sans porte Références de commande Désignation

Plus en détail

Communauté de communes du Grand Chambord Réhabilitation d un logement sis 1bis Rue des Tuileries 41230 COURMEMIN

Communauté de communes du Grand Chambord Réhabilitation d un logement sis 1bis Rue des Tuileries 41230 COURMEMIN . Réhabilitation d un logement sis 1bis Rue des Tuileries 41230 COURMEMIN Lot 05 Electricité VMC Chauffage MAITRE D ŒUVRE : SOCIETE D ARCHITECTURE BOITTE Agence de Blois (Siège social) Agence de Romorantin

Plus en détail

LE PLAN DU TABLEAU DE REPARTITION ELECTRIQUE

LE PLAN DU TABLEAU DE REPARTITION ELECTRIQUE LE PLAN DU TABLEAU DE REPARTITION ELECTRIQUE 1 Table des matières 1Introduction...4 2Les protections du tableau électrique...5 2.1L'interrupteur différentiel...5 2.2Le disjoncteur divisionnaire...6 2.3Le

Plus en détail

en toute sécurité Votre habitation La sécurité repose sur

en toute sécurité Votre habitation La sécurité repose sur ma solution TRANQUILLITÉ LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE Votre habitation en toute sécurité Pour vivre en toute sérénité et vous protéger contre tous risques électriques, votre installation doit respecter quelques

Plus en détail

Cahier des charges pour encastrement de coffrets de branchement et pose de fourreaux en domaine privé des utilisateurs

Cahier des charges pour encastrement de coffrets de branchement et pose de fourreaux en domaine privé des utilisateurs Mise à jour le 28 janvier 2015 Cahier des charges pour encastrement de coffrets de branchement et pose de fourreaux en domaine privé des utilisateurs Résumé : Ces fiches doivent permettre à nos clients

Plus en détail

FICHE DE SEQUENCE TOTAL : / 170. LOGICIEL «Legrand» : VDI. Lieu d activité : Atelier. Système : Ordinateur VOUS AVEZ APPRIS: VOUS AVEZ:

FICHE DE SEQUENCE TOTAL : / 170. LOGICIEL «Legrand» : VDI. Lieu d activité : Atelier. Système : Ordinateur VOUS AVEZ APPRIS: VOUS AVEZ: FICHE DE SEQUENCE Repère : Logiciel VDI LOGICIEL «Legrand» : VDI Système : Ordinateur Lieu d activité : Atelier OBJECTIF : Introduction à la VDI. Comprendre un câblage VDI. Pourquoi un faire un câblage

Plus en détail

Dossier Electrique. Adresse Le bourg 24240 SAUSSIGNAC

Dossier Electrique. Adresse Le bourg 24240 SAUSSIGNAC Dossier Electrique Adresse Le bourg 24240 SAUSSIGNAC Titre de l'affaire Date de création: 11-05-2012 Date de modification: HAZAS-COLORADO Loïc Le bourg 24240 SAUSSIGNAC contact@electro12.com 06 78 01 64

Plus en détail

Guide pratique du branchement Pour une production photovoltaïque à 36 kva

Guide pratique du branchement Pour une production photovoltaïque à 36 kva Guide pratique du branchement Pour une production photovoltaïque à 36 kva Page 1 / 18 Sommaire 1. Normes 2. Politique et règles techniques 2.1. Branchement monophasé ou triphasé 2.2. Accessibilité relève

Plus en détail

BREVET D ETUDE PROFESSIONNEL

BREVET D ETUDE PROFESSIONNEL BREVET D ETUDE PROFESSIONNEL Electro Installateur Epreuve EP2 : REALISATION page 1/8 Dossier commun 1 ère situation d évaluation avril-mai 2003 session 2004 SOMMAIRE 1 Dossier commun pages 1 à 8 Mise en

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES ET PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES ET PARTICULIERES OPERATION MONSIEUR SERRES & MADAME SEREYS CONSTRUCTION D'UNE MAISON D'HABITATION Voie Communale n 03 Dite de Cabarrou 65200 GERDE Maître d'ouvrage : MONSIEUR SERRES & MADAME SEREYS 68 Route de Toulouse

Plus en détail

NOTICE d Installation et d utilisation des radiateurs Verre trempé Miroir Sèche serviette Osily - (à conserver par l utilisateur final de l appareil)

NOTICE d Installation et d utilisation des radiateurs Verre trempé Miroir Sèche serviette Osily - (à conserver par l utilisateur final de l appareil) NOTICE d Installation et d utilisation des radiateurs Verre trempé Miroir Sèche serviette Osily - (à conserver par l utilisateur final de l appareil) - 1 Introduction : La notice d utilisation est une

Plus en détail

Pavillon Uranus 1. Réalisation des circuits d'éclairage de la chambre 1 et de l'escalier et du circuit du chauffe-eau CAHIER DES CHARGES

Pavillon Uranus 1. Réalisation des circuits d'éclairage de la chambre 1 et de l'escalier et du circuit du chauffe-eau CAHIER DES CHARGES CAHIER DES CHARGES T.P. habitat n 1 p1/9 Mr CLYAN vous confie une partie de la réalisation de l installation électrique de sa maison. Lot «chambre 1, escaliers,» Pose, montage et raccordements dans les

Plus en détail

Les schémas électriques normalisés

Les schémas électriques normalisés On distingue 4 types de schémas I)- Schéma développé : Les schémas électriques normalisés C'est le schéma qui permet de comprendre facilement le fonctionnement d'une installation électrique. Il ne tient

Plus en détail

de la salle d eau Volume 0 : la baignoire ou la douche Tout matériel électrique (sèche-cheveux, rasoir, téléphone portable, etc.) est interdit.

de la salle d eau Volume 0 : la baignoire ou la douche Tout matériel électrique (sèche-cheveux, rasoir, téléphone portable, etc.) est interdit. Savoir visé : S3 : Installations et équipements électriques. Installations électriques des bâtiments. Mise en situation : Mr Dupond a decidé de refaire sa salle de bain. Avant de poser le carelage, il

Plus en détail

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE Les informations techniques PROMOTELEC MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE 1 La sécurité des personnes contre un défaut d isolement survenant dans un matériel doit être assurée. En effet, un défaut

Plus en détail

Second concours de câblage BAC PRO ELEEC. Sujet : la maison intelligente. Sujet réalisé par J.P Benoit, J Frustec et A Pasquier 1/36

Second concours de câblage BAC PRO ELEEC. Sujet : la maison intelligente. Sujet réalisé par J.P Benoit, J Frustec et A Pasquier 1/36 Second concours de câblage BAC PRO ELEEC Sujet : la maison intelligente Sujet réalisé par J.P Benoit, J Frustec et A Pasquier 1/36 PREAMBULE Les produits de la gamme In One By Legrand permettent de choisir

Plus en détail

Le guide de l électricien

Le guide de l électricien Jacques HOLVECK Le guide de l électricien Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11575-X Sommaire Introduction........................................................1 1. Conception et structure d'une installation...................

Plus en détail

PUITS CANADIEN ET VMC DOUBLE FLUX.

PUITS CANADIEN ET VMC DOUBLE FLUX. PUITS CANADIEN ET VMC DOUBLE FLUX. source Helios Le puits canadien ou provençal, comme la ventilation mécanique double flux, s inscrivent dans la nouvelle politique de construction. Le premier est très

Plus en détail

Source : http://www.positron-libre.com/ Électricité

Source : http://www.positron-libre.com/ Électricité Source : http://www.positron-libre.com/ Électricité La norme NF C15-100 La nouvelle édition de la NF C15-100 est entrée en vigueur le 5 décembre 2002. Elle s'applique à toutes les installations des bâtiments

Plus en détail

LE DOSSIER DE L INSTALLATION ELECTRIQUE

LE DOSSIER DE L INSTALLATION ELECTRIQUE LE DOSSIER DE L INSTALLATION ELECTRIQUE (Voir article 270-271-272-275) Un dossier est l'ensemble des documents se rapportant à une même installation. Le dossier doit être établi en double exemplaire au

Plus en détail

Guide pratique du Branchement Basse Tension collectif

Guide pratique du Branchement Basse Tension collectif Guide pratique du Branchement Basse Tension collectif Branchement collectif Page 1 / 10 Sommaire 1- Normes...3 2- Politiques et règles techniques...3 2.1 Branchement aérien ou souterrain...3 2.2 Branchement

Plus en détail

1. Le système. 2. Éléments du système de ventilation. Texte de cahier des charges Zehnder ComfoAir XL 800

1. Le système. 2. Éléments du système de ventilation. Texte de cahier des charges Zehnder ComfoAir XL 800 Texte de cahier des charges Zehnder ComfoAir XL 800 1. Le système L'unité de ventilation est conçue pour l'application d'une ventilation équilibrée avec récupération de chaleur dans les grandes habitations

Plus en détail

Le compteur bleu électronique TRIPHASÉ

Le compteur bleu électronique TRIPHASÉ Le compteur bleu électronique TRIPHASÉ Mode d'emploi Edition 2008 SOMMAIRE Qu est-ce que le compteur électronique? page 1 Comment consulter les informations disponibles? page 2 Informations disponibles

Plus en détail

La réglementation > Norme NF C 15-100, Installation électriques à basse tension

La réglementation > Norme NF C 15-100, Installation électriques à basse tension Pour en savoir plus Quelques adresses utiles > Agence EDF locale (www.edf.fr) > Promotelec : www.promotelec.com > CONSUEL (COmité National pour la Sécurité des Usagers de l ÉLectricité) : www.consuel.com

Plus en détail

Cours commerciaux et industriels de la ville de Wavre EICW 4EELE-1. Schémas électriques. Schémas électriques résidentiels.

Cours commerciaux et industriels de la ville de Wavre EICW 4EELE-1. Schémas électriques. Schémas électriques résidentiels. Cours commerciaux et industriels de la ville de Wavre EICW 4EELE-1 Schémas électriques Schémas électriques résidentiels Exercices Gérard Barmarin 2014-2015 Exercice 0.0 Prenez une feuille de papier et

Plus en détail

LES PLANS EN ELECTRICITE. Le plan architectural

LES PLANS EN ELECTRICITE. Le plan architectural LES PLANS EN ELECTRICITE Le plan architectural Mentions légales Les notions techniques et informations en électricité de cet ouvrage appartiennent exclusivement au site internet www.installation renovation

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Création d'un espace périscolaire Et d'une nouvelle mairie A CUSE et ADRISANS Rue PATARD 25 680 CUSE et ADRISANS Lot n 4 Électricité Maître d'ouvrage Mairie

Plus en détail

Guide VDI Documents ressource 24/39

Guide VDI Documents ressource 24/39 Guide VDI Documents ressource 24/39 1 Câbler les paires en respectant la norme de câblage EIA/TIA 568, schéma de câblage A ou B. Les étiquettes sur chaque connecteur vous rappellent les codes couleurs

Plus en détail

Guide pratique du Branchement Basse Tension individuel à 36 kva

Guide pratique du Branchement Basse Tension individuel à 36 kva Guide pratique du Branchement Basse Tension individuel à 36 kva Branchement Basse tension individuel Page 1 / 14 Sommaire 1- Normes :... 3 2- Politiques et règles techniques... 3 2.1 Branchement aérien

Plus en détail

PAVILLON T4 N 1. Pavillon T4 : HSP : 2,5 m. 4.77 4.77 Placard (PL) 0.45 0.45 Local technique (LT) 0.68 0.68 Cuisine 11.18 11.

PAVILLON T4 N 1. Pavillon T4 : HSP : 2,5 m. 4.77 4.77 Placard (PL) 0.45 0.45 Local technique (LT) 0.68 0.68 Cuisine 11.18 11. PAVILLON T4 N 1 PRESENTATION : Monsieur Leparticulier fait construire un pavillon de type 4, de plain-pied, sur la commune du Puy-en-velay (Haute Loire alt.630 m). L entreprise ELEC MANDELA dans laquelle

Plus en détail

LES PREMIERES QUESTIONS A SE POSER

LES PREMIERES QUESTIONS A SE POSER LES PREMIERES QUESTIONS A SE POSER QUEL SERA VOTRE TYPE DE LOGEMENT? Dans un premier temps, il vous faudra définir le type de logement dans lequel vous résiderez. Pour ce faire, vous aller devoir établir

Plus en détail

Le défi des Familles Eco-Engagées. Engagées. Guide de la ventilation l étanchéité à l air

Le défi des Familles Eco-Engagées. Engagées. Guide de la ventilation l étanchéité à l air Le défi des Familles Eco-Engagées Engagées Guide de la ventilation ventilation et de l étanchéité à l air La ventilation d un bâtiment permet : - d évacuer l air vicié, chargé en humidité et en polluants

Plus en détail

Cahier des charges descriptif N 2 Câblage des petits sites tertiaires

Cahier des charges descriptif N 2 Câblage des petits sites tertiaires 1 Cahier des charges descriptif N 2 Câblage des petits sites tertiaires Pour téléphonie, informatique, ADSL, TV, sonorisation Adresse de l installation : Installateur : Nombre de prises RJ45 : Type de

Plus en détail

LES PLANS EN ELECTRICITE. Le plan unifilaire

LES PLANS EN ELECTRICITE. Le plan unifilaire LES PLANS EN ELECTRICITE Le plan unifilaire Mentions légales Les notions techniques et informations en électricité de cet ouvrage appartiennent exclusivement au site internet www.installation renovation

Plus en détail

Diagnostic du logement

Diagnostic du logement Diagnostic du logement Mise à jour novembre 2014 Fiche réalisée par Héliose Les 5 clés de la basse consommation ❶ Isolation de l enveloppe ❺ Energies renouvelables ❷ Ventilation et étanchéité à l air ❹

Plus en détail

Le très haut débit dans l habitat

Le très haut débit dans l habitat Le très haut débit dans l habitat Pourquoi un câblage résidentiel? Depuis plusieurs années maintenant, nous vivons au cœur d une révolution technologique sans précédent. Les outils et les techniques de

Plus en détail

RACCORDEMENT PROVISOIRE. guide technique des raccordements provisoires

RACCORDEMENT PROVISOIRE. guide technique des raccordements provisoires DOCUMENTATION TECHNIQUE DE RÉFÉRENCE (DTR) d ESR RACCORDEMENT PROVISOIRE guide technique des raccordements provisoires Résumé Ce document est associé à la «Procédure de traitement des demandes de raccordement

Plus en détail

La VDI : le câblage structuré

La VDI : le câblage structuré La VDI : le câblage structuré Objectif : réaliser la liaison de tous les utilisateurs à tous les réseaux Assurer souplesse, fiabilité, évolutions entre des utilisateurs des terminaux de communication des

Plus en détail

Indice de Protection IP

Indice de Protection IP Indice de Protection IP L'indice de protection IP détermine le degré de protection du matériel contre la pénétration des corps solides (1 er chiffre) et des liquides (2 ème chiffre). Exemple : IP45 Premier

Plus en détail

NOTICE PACK PILOT HEBDO

NOTICE PACK PILOT HEBDO NOTICE PACK PILOT HEBDO PROGRAMMATEUR DE CHAUFFAGE ELECTRIQUE + DIGI PILOT HEBDO DELESTEUR/CONTACTEUR Sommaire Description de la DIGI PILOT HEBDO Page 2 Les différents modes Page 2 Réglage du jour et de

Plus en détail

Newsletter Label Promotelec Performance

Newsletter Label Promotelec Performance OCTOBRE 2013 Certification, visites sur site et écarts récurrents sur les installations de VMC 1. Certification, visites sur site et écarts récurrents Fort de 130000 logements neufs visités à ce jour,

Plus en détail

GARANTIE 2 ANS SOMMAIRE. Sèche-serviettes élèctrique à fluide caloporteur Modèle VOM5400001

GARANTIE 2 ANS SOMMAIRE. Sèche-serviettes élèctrique à fluide caloporteur Modèle VOM5400001 MILA Sèche-serviettes élèctrique à fluide caloporteur Modèle VOM5400001 GARANTIE 2 ANS SOMMAIRE I- AVERTISSEMENTS II- CARACTERISTIQUES III- INSTALLATION ELECTRIQUE IV - INSTRUCTIONS DE MONTAGE V- UTILISATION

Plus en détail

COMPTAGE / TARIFICATION

COMPTAGE / TARIFICATION S1.4 COMPTAGE / TARIFICATION 1) 2) 3) 4) Généralités Le tarif bleu Les autres tarifs Les compteurs Savoir S1.4 S3.1 S3.2 S6.1 Niveau de Maîtrise 1 4 3 2 3 page 1 / 27 FICHE CONTRAT Capacités Nom : TD COMPTAGE-TARIFICATION

Plus en détail

Etat des installations électriques n 07/IMO/2128/STC

Etat des installations électriques n 07/IMO/2128/STC Etat des installations électriques des immeubles à usage d habitation Numéro de dossier : Norme méthodologique employée : Date du repérage : Heure d arrivée : Durée du repérage : 07/IMO/2128/STC AFNOR

Plus en détail

LOT N 5 ELECTRICITE COURANTS FORTS et COURANTS FAI BLES DESIGNATION U Qté UNITAIRE HT TOTAL HT 1 DEPOSE 1-TOTAL DEPOSE H.T.

LOT N 5 ELECTRICITE COURANTS FORTS et COURANTS FAI BLES DESIGNATION U Qté UNITAIRE HT TOTAL HT 1 DEPOSE 1-TOTAL DEPOSE H.T. 1 DEPOSE Neutralisation et dépose de l'installation électrique existante Ens 1 1-TOTAL DEPOSE H.T. 2 INSTALLATION DE CHANTIER mise en place d'un branchement provisoire 400V 3P+N+T nécessaire pour l'ensemble

Plus en détail

1 ère S.E.N. : AVM TRAVAIL A FAIRE

1 ère S.E.N. : AVM TRAVAIL A FAIRE type de la séance : T.D. série : alimentation en énergie électrique 1 ère S.E.N. : AVM L installation électrique Date : Durée : 0 h 55 Objectif : ce travail doit vous permettre de mettre en œuvre, partiellement,

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION

MANUEL D UTILISATION MANUEL D UTILISATION Radiateur à Inertie Céramique Modèles : HT10EK/HT15EK/HT20EK UTILISATION INTERIEURE UNIQUEMENT Lire attentivement la notice avant de procéder à l installation et l utilisation de l

Plus en détail

Module volet roulant. Guide opérationnel

Module volet roulant. Guide opérationnel Module volet roulant Guide opérationnel Sommaire 1. Caractéristiques techniques 4 2. Informations techniques 6 3. Charges supportées 7 4. Informations générales concernant Fibaro system 8 5. Installation

Plus en détail

Centrale de communication

Centrale de communication 5 363 Centrale de communication OZW111 Centrale de communication pour le relevé, la commande et la surveillance d'une installation équipée de compteurs et de régulateurs raccordés au M-Bus. Domaines d'application

Plus en détail

Réussir son installation domotique et multimédia

Réussir son installation domotique et multimédia La maison communicante Réussir son installation domotique et multimédia François-Xavier Jeuland Avec la contribution de Olivier Salvatori 2 e édition Groupe Eyrolles, 2005, 2008, ISBN : 978-2-212-12153-7

Plus en détail

CH 11: PUIssance et Énergie électrique

CH 11: PUIssance et Énergie électrique Objectifs: CH 11: PUssance et Énergie électrique Les exercices Tests ou " Vérifie tes connaissances " de chaque chapitre sont à faire sur le cahier de brouillon pendant toute l année. Tous les schémas

Plus en détail

EXPOSE. Présentation d un plancher chauffant électrique

EXPOSE. Présentation d un plancher chauffant électrique EXPOSE Présentation d un plancher chauffant électrique Baccalauréat Professionnel ELEEC Electrotechnique - Energie - Equipements Communicants Année scolaire : 2010 2011 DELUCE Théo Lycée Condorcet 1 avenue

Plus en détail

Les conseils utiles pour votre logement

Les conseils utiles pour votre logement Les conseils utiles pour votre logement Habitat Nord Deux-Sèvres 7 rue Claude Debussy - 79 100 THOUARS w w w. h a b i t a t - n o r d 7 9. f r Aujourd hui, vous prenez possession de votre nouvelle habitation.

Plus en détail

Formation Electro dom : T.P 2. http://www.installation-renovation-electrique.com/logiciel-installation-electrique-domestique/

Formation Electro dom : T.P 2. http://www.installation-renovation-electrique.com/logiciel-installation-electrique-domestique/ Formation Electro dom : T.P 2 Source : http://www.installation-renovation-electrique.com/logiciel-installation-electrique-domestique/ Outils/Documents : Logiciel Legrand Chantier chrono. Formation TP1

Plus en détail

V D I.(Voix Donnée Image)

V D I.(Voix Donnée Image) V D I.(Voix Donnée Image) Objectifs: Définir les principes de la VDI. Énoncer et définir les principes de mise en oeuvre A - La VDI. 1-Introduction. Le premier réseau courant faible fut sans aucun doute

Plus en détail

Nouveaux Tableaux de Communication RJ45

Nouveaux Tableaux de Communication RJ45 Nouveaux Tableaux de Communication RJ45 TOUT LE MULTIMEDIA EN UN TOUR DE MAIN! L innovation permanente au service de vos projets. Nouveaux Tableaux de Communication RJ45 Avec michaud, branchez-vous sur

Plus en détail

Guide pratique pour un raccordement électrique individuel consommateur, d une puissance inférieure ou égale à 36 kva

Guide pratique pour un raccordement électrique individuel consommateur, d une puissance inférieure ou égale à 36 kva Rédigé par : MD/JFR Le 24/05/2013 Guide pratique pour un raccordement électrique individuel consommateur, d une puissance inférieure ou égale à 36 kva Versions : Nom Version Date Modifications MD V1.3

Plus en détail

Recommandation d'installation et de raccordement d'immeubles au réseau multimédia

Recommandation d'installation et de raccordement d'immeubles au réseau multimédia Recommandation d'installation et de raccordement d'immeubles au réseau multimédia 1. Préambule Les applications multimédia exigent l accès à des données dans toutes les pièces d un appartement. Il est

Plus en détail

Votre partenaire Réseau Cabling

Votre partenaire Réseau Cabling Connectique Data Technologie Votre partenaire Réseau Cabling Coffret 10" Coffret / Baie Gris 19" Coffret / Baie Noir 19" Solution BRIC Coffret Grade 1 Coffret Grade 3 Edition 2012 COFFRETS 10" 413001 412001

Plus en détail

MISE EN SERVICE D UN EQUIPEMENT Pourquoi effectuer la mise en service d un équipement.

MISE EN SERVICE D UN EQUIPEMENT Pourquoi effectuer la mise en service d un équipement. MISE EN SERVICE D UN EQUIPEMENT Pourquoi effectuer la mise en service d un équipement. 1.1. Vérifications à effectuer avant toute mise en service La mise en service est une opération obligatoire imposée

Plus en détail

VILLE DE CLOUANGE MISE EN CONFORMITE ELECTRIQUE HOTEL EUROPA ET VIDEO CLUB 17, RUE CLEMENCEAU C.D.P.G.F DETAIL QUANTITATIF ET ESTIMATIF

VILLE DE CLOUANGE MISE EN CONFORMITE ELECTRIQUE HOTEL EUROPA ET VIDEO CLUB 17, RUE CLEMENCEAU C.D.P.G.F DETAIL QUANTITATIF ET ESTIMATIF VILLE DE CLOUANGE MISE EN CONFORMITE ELECTRIQUE HOTEL EUROPA ET VIDEO CLUB 17, RUE CLEMENCEAU C.D.P.G.F DETAIL QUANTITATIF ET ESTIMATIF LOT N 1 ELECTRICITE Service Technique. Mairie de CLOUANGE. M.COSTALONGA

Plus en détail

ETAT DE L INSTALLATION INTERIEURE D ELECTRICITE

ETAT DE L INSTALLATION INTERIEURE D ELECTRICITE ETAT DE L INSTALLATION INTERIEURE D ELECTRICITE En application de l arrêté du 4 avril 2011 et de la norme XP C16-600 Réf dossier n 100512.4204 A Désignation du ou des immeubles bâti(s) LOCALISATION DU

Plus en détail

4 Installation des parafoudres

4 Installation des parafoudres 4 nstallation des parafoudres 4.1 Raccordement Les connexions aux récepteurs d'un parafoudre doivent être les plus courtes possibles afin de réduire la valeur du niveau de protection en tension (Up installé)

Plus en détail

La chaleur du bien être à tarif réduit

La chaleur du bien être à tarif réduit La chaleur du bien être à tarif réduit Appareils de chauffage électrique à accumulation de chaleur Description Utilisation Installation Modèles: 3700, 4700, 5700, 6700 3800, 4800, 5800 3600, 4600, 5600,

Plus en détail

Réseaux VDI. 1 V. D. I. (Voix Données Images) Nom. Prénom

Réseaux VDI. 1 V. D. I. (Voix Données Images) Nom. Prénom Nom.. Prénom.. Réseaux VDI Thème Date : Technologie 1 V. D. I. (Voix Données Images) Toutes les infrastructures de services et de bureaux utilisent de plus en plus des réseaux organisés pour transporter

Plus en détail

Attention pensez à vérifier votre colis.

Attention pensez à vérifier votre colis. Attention pensez à vérifier votre colis. Notice d installation et d utilisation Version verticale horizontale Lire la notice avant le montage de l appareil. Le radiateur doit être installé par une personne

Plus en détail

Communication. Réseaux. Multimédia

Communication. Réseaux. Multimédia Communication Réseaux Multimédia Le câblage des réseaux dans le logement doit répondre à des normes françaises permettant de garantir la qualité de l installation en termes de performances, de fiabilité

Plus en détail

Guide pour le Raccordement des Logements Neufs à la Fibre Optique. Novembre 2011

Guide pour le Raccordement des Logements Neufs à la Fibre Optique. Novembre 2011 Guide pour le Raccordement des Logements Neufs à la Fibre Optique Novembre 2011 Préambule Ce document est destiné à la Filière, c est à dire les installateurs, prescripteurs, promoteurs, opérateurs, fabricants,

Plus en détail