THEME 4 INSTALLATION ELECTRIQUE DE LA MAIRIE D AIZIER. REALISATION DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES «HABITAT / TERTIAIRE» Lycée Risle- Seine

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "THEME 4 INSTALLATION ELECTRIQUE DE LA MAIRIE D AIZIER. REALISATION DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES «HABITAT / TERTIAIRE» Lycée Risle- Seine"

Transcription

1 THEME 4 INSTALLATION ELECTRIQUE DE LA MAIRIE D AIZIER REALISATION DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES «HABITAT / TERTIAIRE» Lycée Risle- Seine Seconde BEP Métiers de Thème N 4 l Electrotechnique. Prénom :. Gr :..

2 THEME 4 INSTALLATION ELECTRIQUE D UNE MAIRIE Partie A (Cellule) Secrétariat Alarme anti-intrusion REALISATION DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES «HABITAT / TERTIAIRE» Lycée Risle- Seine Seconde BEP Métiers de l Electrotechnique Thème N 4 Partie A. Prénom :. Gr :..

3 REALISATION D UNE SALLE DU SECRETARIAT D UNE MAIRIE (CELLULE). SMEL 1 Nom de l élève : Thème Date : Durée :. N 4. A. Nicolosi C. Foliot 8h00 Partie A FICHE D EVALUATION DE LA REALISATION (Partie A) Capacités S INFORMER Tâches A réaliser par l élève Utiliser les schémas, descriptifs et devis concernant le travail à réaliser Respecter les procédures des tâches de la réalisation Respecter les consignes de sécurité. Conditions de Réalisation Ressources, matériels, documents Schéma architectural, schéma développé, liste du matériel. Critères De qualité, d évaluation La documentation technique est correctement interprétée. Compétences Evaluation Points C1.1 4 Dossier technique. Les procédures sont respectées. C1.2 2 Le plan de sécurité et de protection de la santé et de l environnement (PPSPS). Les consignes de sécurité et les procédures sont respectées. C1.3 4 note EXECUTER Préparer et vérifier le matériel nécessaire à l exécution du chantier. Organiser le chantier. Poser les conduits. Poser les conducteurs Respecter les normes concernant le choix des conducteurs et câbles. Positionner et fixer les éléments constitutifs de l installation. Liste du matériel. Scie, couteau d électricien. Couronnes de fils, pince coupante. Normes. Mètre à ruban, tournevis adaptés, niveau, notices techniques. La vérification des matériels est effectuée et le chantier est correctement organisé. Respect des conditions de pose. Etanchéité correcte. Respect du nombre de conducteurs (pourcentage de remplissage). Respect des longueurs Respect des sections. Respect des couleurs. Respect du type de conducteur. Les cotations sont respectées. Très bonne tenue. Assemblage correct. C C C Raccorder l installation. Pince coupante, pince à dénuder, tournevis adaptés, tournevis électrique à limiteur de couple, dénude câble, notices. Fils correctement dénudés. Serrage correct. Respect du «mou». Fils correctement rangés. 2 fils maxi par bornes. C MISE EN SERVICE Repérer les éléments. Dossier technique. Les composants sont identifiés. C2.6 4 Effectuer les contrôles de continuité et d isolement hors tension. Effectuer les tests de tension. Configurer les matériels Vérifier la conformité des résultats des mesures obtenues. Appareils de mesure, fiches de tests et d essai. Appareils de mesure, fiches de tests et d essai, EPI. Thermostat et inter horaire programmables, alarme anti-intrusion, notices Techniques. Calibres des appareils corrects. Procédures de mesure correctes. Calibres des appareils corrects. Procédures de mesure correctes. Les réglages de temps de fonctionnement et de températures sont corrects. Les prévisions théoriques. Les résultats obtenus sont corrects. C C JUSFIFIER COMMUNIQUE R Choisir les éléments constitutifs de l installation. Argumenter le devis de l installation. Signaler les difficultés rencontrées. Informer de la qualité et de la conformité du travail fini. Démontrer la conformité fonctionnelle de la réalisation. Le dossier technique, schéma architectural, catalogues constructeurs, logiciels de recherche. Le dossier technique, les normes, les règlements, les caractéristiques des matériels et des appareillages, les plans, les schémas, les notices de réglage. Le compte rendu fait apparaître un choix de matériel adapté et justifié. L argumentation est justifiée : - l installation est conforme au désir du client. - Les solutions technologiques sont adaptées. Les difficultés sont clairement exprimées. Le rapport de fin de chantier est exact et complet. Le compte rendu atteste du bon fonctionnement et de la conformité de l installation. C3.1 5 C3.2 5 C4.2 2 C4.3 2 C4.4 2 Observations de l équipe pédagogique : Notation : / 100 / 20

4 Partie A INSTALLATION ELECTRIQUE D UNE MAIRIE N 1 I.) PRESENTATION GENERALE DU THEME MAIRIE. L'installation représente la réhabilitation de la mairie du petit village d'aizier. Cette mairie, située en rez-de-chaussée, doit permettre l'accueil des handicapés par une rampe d'accès. Suite au récent cambriolage, où tout le matériel informatique a été volé, le conseil municipal a décidé l installation d un système d alarme anti-intrusion filaire. D'une capacité de 30 personnes, l' Etablissement Recevant du Public de type L est classé en 4 ième catégorie. Cet établissement est donc soumis aux prescriptions de l'arrêté du 12/12/84, en particulier pour l'éclairage, voir articles L PE 24. On demande de procéder à la réalisation de l'installation électrique de la Mairie de la commune d'aizier. L'installation comprendra: - le secrétariat; - un couloir servant de salle d'attente lors des permanences ; - un toilette ; - une pièce pour le stockage des archives. L installation devra être conforme aux normes et décrets en vigueur applicables aux travaux considérés (NF C ). On donne le descriptif suivant : Secrétariat : - Eclairage par Télérupteur commandant 2 réglettes fluorescentes prises de courant 2P+T 16 A. - 1 prise Téléphone. - 1 prise Rj convecteurs électriques. - 1 alarme intrusion. - 2 détecteurs de présence à rayon infra rouge. - 1 centrale d alarme. - 1 sirène intérieure.

5 Partie A INSTALLATION ELECTRIQUE D UNE MAIRIE N 2 WC et Cabinet de toilette : - 1 simple allumage commandant un luminaire en plafonnier (WC). - 1 simple allumage commandant un luminaire en plafonnier. - 1 VMC. - 1 chauffe-eau - 1 prise de courant 2P+T 16 A. Salle d attente (couloir) : - 1 va et vient commandant un luminaire en plafonnier. - 1 prise de courant 2P+T 16 A. - 1 détecteur de présence à rayon infra rouge. Archives : - Tableau Alimentation EDF. - 1 simple allumage commandant un luminaire en plafonnier. - 1 prise de courant 2P+T 16 A. Extérieur : - 2 Projecteurs commandés par interrupteur crépusculaire. - 1 commande à clé. Alimentation et protection : L'installation sera réalisée en encastré. Les conduits utilisés devront être non propagateurs de flamme de type ICTA. Les conducteurs devront être rigides, de couleurs et de sections normalisées. Le câblage des différents composants de l alarme devra être câblé avec le câble 2 fils fourni par le constructeur. Ce câble doit être passé dans une gaine ICTA. Cette gaine doit être affectée uniquement à ce câble. La centrale doit être située à l intérieur, près de la porte d entrée, pour faciliter la mise en marche et l arrêt de l alarme. La commande à clé doit être située à côté de la porte d entrée, elle permet la mise en marche et l arrêt de l alarme depuis l extérieur. La sirène doit être située au cœur du bâtiment. Ainsi, en cas d intrusion, elle sera entendue depuis toutes les pièces. Le son, d une puissance de 100 décibels, est agressif et insoutenable. Chaque circuit doit être protégé, contre les surintensités, par un dispositif disjoncteur modulaire normalisé. L alimentation générale est en monophasé 230 V + Terre.

6 Partie A INSTALLATION ELECTRIQUE D UNE MAIRIE N 3 II.) PLAN DE LA MAIRIE D AIZIER. Remarques : Les détecteurs de présence volumétrique sensible au mouvement de corps chaud doivent être placés à une hauteur de 1,20 m (hauteur d interrupteur) et face aux entrées. Il est à noter que statistiquement 80 % des cambrioleurs passent par la porte d entrée.

7 Partie A INSTALLATION ELECTRIQUE D UNE MAIRIE N 4 III.) CAHIER DES CHARGES DU POSTE CELLULE. L installation à réaliser est la suivante : - L éclairage dans le secrétariat (Télérupteur); - L éclairage extérieur commandé par interrupteur horaire programmable; - Le système d alarme anti-intrusion ; - Le chauffage du secrétariat ; - Une protection Parafoudre. Les recommandations présentées précédemment sont à respecter. Le parafoudre : Pour protéger la mairie contre les risques de surtension atmosphérique, il faudra prévoir un système parafoudre adapté à l installation. Les parafoudres se présentent sous forme de blocs modulaires, comme les fusibles ou les disjoncteurs. Le fonctionnement d un parafoudre s effectue dès que la tension à ses bornes dépasse sa tension Up, ou tension de protection (1,2 à 2,5 KV). A ce moment, un courant de décharge s écoule à travers le parafoudre vers la terre. Ce courant très intense, de 2 à 100KA dure quelques microsecondes. Principe de fonctionnement du parafoudre. Le choix du parafoudre se fait en fonction du niveau de risque de foudroiement : - densité de foudroiement faible, forte, ou élevée ; - ligne d alimentation aérienne ou souterraine ; - sensibilité des récepteurs, et leur coût.

8 Partie A INSTALLATION ELECTRIQUE D UNE MAIRIE N 5 Carte de France des densités de foudroiement : faible 1, moyenne 2, élevée 4. Conditions d installation. Un disjoncteur de déconnexion est installé en amont de chaque parafoudre BT. En effet, en cas de trop fort courant de décharge, le parafoudre peut se mettre en court-circuit. Le parafoudre est placé en aval du disjoncteur de branchement. Les fils doivent être le plus court possible. Entre les barrettes de connexions (Ph, N) et la terre, on doit respecter la règle des 50 cm. Longueur maxi de 50 cm pour le raccordement d un parafoudre.

9 Partie A INSTALLATION ELECTRIQUE D UNE MAIRIE N 6 L installation peut être complétée par la protection du réseau téléphonique grâce à un parafoudre téléphonique PRC (non traité dans ce thème). Exemple de schéma de câblage. IV.) SCHEMA ARCHITECTURAL DE L INSTALLATION. En fonction du côté de cellule qui vous est affecté, veuillez trouver ci-dessous le schéma architectural de l installation.

10 Partie A INSTALLATION ELECTRIQUE D UNE MAIRIE N 7 Sirène intérieure Centrale d alarme Commande à clé

11 Partie A INSTALLATION ELECTRIQUE D UNE MAIRIE N 8 V.) REPARTITION DES CIRCUITS. A l aide du descriptif de la mairie, proposez une répartition des circuits. Pour cela complétez le tableau ci-dessous : La partie grisée sera utilisée pour la correction. Pièces de la Mairie Foyers Lumineux Fixes 10 A Nombre de circuits de la mairie d Aizier. Prises Circuits spécialisés De courant 10/16 A Chauffage puissance 20 A Chauffage commande 1 A Alarme 2 A Autres.... Secrétariat Salle D attente Extérieur Total En respectant la norme NFC et les recommandations PROMOTELEC (chapitre 4 de votre livre), définissez le nombre maximum de circuits éclairages et prises de courant à prévoir pour les différentes pièces de la mairie d Aizier. Justifiez vos résultats.

12 Partie A INSTALLATION ELECTRIQUE D UNE MAIRIE N 9 VI.) SCHEMA UNIFILAIRE DE REPARTITION. Complétez le schéma unifilaire de répartition des circuits ci-dessous. Pour cela, tracez les lignes et les appareillages nécessaires puis indiquez sous chaque ligne le type de circuit en précisant les pièces de l habitation concernées. N oubliez pas de placer le parafoudre. Arrivée EDF Wh VII.) SCHEMA DEVELOPPE DE LA MAIRIE. Recherchez le schéma développé du secrétariat et de la salle d attente. - Les différents conducteurs seront représentés par des traits de couleur. - Les appareillages devront être repérés. - Les calibres des protections devront figurer sur le schéma. - Le schéma est à réaliser avec beaucoup de soin Aidez-vous des notices techniques des appareillages électriques mises en annexe dans le dossier ressources.

13 Partie A INSTALLATION ELECTRIQUE D UNE MAIRIE N 10

14 Partie A INSTALLATION ELECTRIQUE D UNE MAIRIE N 11 Schéma d implantation du tableau de répartition des circuits. L implantation du tableau devra être fidèle au plan représenté ci-dessous :

15 Partie A INSTALLATION ELECTRIQUE D UNE MAIRIE N 12 VIII.) DEVIS DE L INSTALLATION DE LA MAIRIE. Recherchez le devis de l installation à l aide des catalogues constructeurs et des CDROM fournis. Désignation Référence Constructeur Quantité Prix Unitaire HT Prix Total HT Total HT Taux de la TVA :..% TVA Total TTC

16 Partie A INSTALLATION ELECTRIQUE D UNE MAIRIE N 13 IX) REALISATION DE L INSTALLATION. A l aide du matériel mis à votre disposition, réalisez l installation électrique du tableau de répartition de la mairie en respectant le PPSPS. Faîtes un inventaire précis du matériel mis à votre disposition avant le début des travaux. Recommencez l inventaire après le démontage. Le temps alloué pour réaliser ce travail est d un maximum de 8h00 avec l évaluation et le démontage compris. X.) MISE EN SERVICE. Avant la mise en service, effectuez les tests suivants : - Vérification des liaisons équipotentielles. - Vérification d absence de court-circuit. - Contrôle d isolement. Procédez aux tests hors tension et complétez le tableau ci-dessous : TESTS APPAREILS BORNES Valeurs attendues Liaisons équipotentielles Absence de Court-circuit Contrôle d isolement Ohmmètre Ohmmètre Mégohmmètre Entre les terres et les masses Sortie Ph-N S = 0 disjoncteur 1A Télérupteur S = 1 commande Sortie Ph-N Disjoncteur 10A Télérupteur utilisation Projecteur Extérieur T = 0 T = 1 Contact Intercrépus non shunté Contact Intercrépus shunté Chauffage KM1=0 KM1=1 Entre phase et terre Entre neutre et terre 0 Ω Infini 1900 Ω Infini 35 Ω Infini 50 Ω Infini 4 MΩ Infini Infini Valeurs mesurées Pour l alarme faîtes un test visuel : Le câblage de l alarme est correctement réalisé : OUI NON

17 Partie A INSTALLATION ELECTRIQUE D UNE MAIRIE N 14 Procédez aux tests sous tension en respectant les règles de sécurité en vigueur. Pour cela l élève devra obligatoirement porter les EPI. Complétez le tableau ci-dessous : Effectuez les mesures de tension en : Aval de F1 Aval de F2 Aval de F3 Aval de F4 Aval de F5 Aval de F6 Aval de F7 Aval de F8 Aval de F9 Valeurs attendues Valeurs mesurées Le résultat est-il Correct? (Oui/Non) 230 V 230 V 230 V 230 V 230 V 230 V 230 V 230 V 230 V XI.) CONCLUSION. Après avoir programmé l interrupteur horaire et réglé le thermostat d ambiance à l aide des paramètres donnés par votre professeur, vérifiez si le fonctionnement du circuit de chauffage est conforme au cahier des charges. Le fonctionnement est correct : OUI NON Si non, pourquoi? Après avoir programmé l interrupteur crépusculaire à l aide des paramètres donnés par votre professeur, vérifiez si le fonctionnement du circuit d éclairage extérieur est conforme au cahier des charges. Le fonctionnement est correct : OUI NON Si non, pourquoi? Après avoir configuré l alarme à l aide des paramètres donnés par le constructeur, vérifiez si son fonctionnement est conforme au cahier des charges. Le fonctionnement est correct : OUI NON Si non, pourquoi? L installation est-elle conforme au cahier des charges : OUI NON L installation est-elle recevable par le client : OUI NON

18

19 THEME 4 INSTALLATION ELECTRIQUE D UNE MAIRIE Partie B (Initiation) Local «Archives» REALISATION DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES «HABITAT / TERTIAIRE» Lycée Risle- Seine Seconde BEP Métiers de l Electrotechnique Thème N 4 Partie B. Prénom :. Gr :..

20 REALISATION DE L INSTALLATION ELECTRIQUE D UN LOCAL «ARCHIVES» SMEL 1 Nom de l élève : Thème Date : Durée :. N 4. A. Nicolosi C. Foliot 8h00 Partie B FICHE D EVALUATION DE LA REALISATION (Partie B) Capacités S INFORMER Tâches A réaliser par l élève Utiliser les schémas, descriptifs et devis concernant le travail à réaliser Respecter les procédures des tâches de la réalisation Respecter les consignes de sécurité. Conditions de Réalisation Ressources, matériels, documents Schéma architectural, schéma développé, liste du matériel. Critères De qualité, d évaluation La documentation technique est correctement interprétée. Compétences Evaluation Points C1.1 4 Dossier technique. Les procédures sont respectées. C1.2 2 Le plan de sécurité et de protection de la santé et de l environnement (PPSPS). Les consignes de sécurité et les procédures sont respectées. C1.3 4 note EXECUTER Préparer et vérifier le matériel nécessaire à l exécution du chantier. Organiser le chantier. Poser les conduits. Poser les conducteurs Respecter les normes concernant le choix des conducteurs et câbles. Positionner et fixer les éléments constitutifs de l installation. Liste du matériel. Scie, couteau d électricien, limes. Couronnes de fils, pince coupante. Normes. Mètre à ruban, tournevis adaptés, niveau, notices techniques. La vérification des matériels est effectuée et le chantier est correctement organisé. Respect des conditions de pose. Etanchéité correcte. Respect du nombre de conducteurs (pourcentage de remplissage). Respect des longueurs Respect des sections. Respect des couleurs. Respect du type de conducteur. Les cotations sont respectées. Très bonne tenue. Assemblage correct. C C C Raccorder l installation. Pince coupante, pince à dénuder, tournevis adaptés, tournevis électrique à limiteur de couple, dénude câble, notices. Fils correctement dénudés. Serrage correct. Respect du «mou». Fils correctement rangés. 2 fils maxi par bornes. C MISE EN SERVICE Repérer les éléments. Dossier technique. Les composants sont identifiés. C2.6 4 Effectuer les contrôles de continuité et d isolement hors tension. Effectuer les tests de tension. Vérifier la conformité des résultats des mesures obtenues. Appareils de mesure, fiches de tests et d essai. Appareils de mesure, fiches de tests et d essai, EPI. Calibres des appareils corrects. Procédures de mesure correctes. Calibres des appareils corrects. Procédures de mesure correctes. Les prévisions théoriques. Les résultats obtenus sont corrects. C C JUSFIFIER COMMUNIQUER Choisir les éléments constitutifs de l installation. Argumenter le devis de l installation. Signaler les difficultés rencontrées. Informer de la qualité et de la conformité du travail fini. Démontrer la conformité fonctionnelle de la réalisation. Le dossier technique, schéma architectural, catalogues constructeurs, logiciels de recherche. Le dossier technique, les normes, les règlements, les caractéristiques des matériels et des appareillages, les plans, les schémas, les notices de réglage. Le compte rendu fait apparaître un choix de matériel adapté et justifié. L argumentation est justifiée : - l installation est conforme au désir du client. - Les solutions technologiques sont adaptées. Les difficultés sont clairement exprimées. Le rapport de fin de chantier est exact et complet. Le compte rendu atteste du bon fonctionnement et de la conformité de l installation. C3.1 5 C3.2 5 C4.2 3 C4.3 3 C4.4 3 Observations de l équipe pédagogique : Notation : / 100 / 20

21 Partie B N 1 INSTALLATION ELECTRIQUE DU LOCAL «ARCHIVES» DE LA MAIRIE. I.) CAHIER DES CHARGES DU POSTE D INITIATION. On demande de procéder à la réalisation de l installation électrique du local d archives de la mairie d Aizier. L installation devra être conforme aux normes et décrets en vigueur applicables aux travaux considérés (NF C ). L installation devra être réalisée en apparent à l aide de moulure blanche 3 compartiments 75 x 20. L installation des circuits éclairage et prise de courant sera réalisée à l aide de conducteurs rigides de section normalisée. L équipement utilisé devra être de la gamme Mosaïc Legrand. Le local étant destiné à stocker des archives anciennes, fragiles à la lumière. Il a été décidé de gérer l éclairage à l aide d un télévariateur. Cet appareil permet par commande déportée (bouton poussoir) de faire varier le niveau lumineux de l installation. On donne le descriptif suivant : - 1 éclairage en plafonnier commandé par télévariateur. - 1 prise de courant 2P+T 16 A Alimentation et protection : Les fils devront être rigides, de couleurs et de sections normalisées de type H07VU. Chaque circuit doit être protégé, contre les surintensités, par un dispositif disjoncteur modulaire normalisé. La protection des personnes sera assurée par un dispositif différentiel de sensibilité 30 ma. L alimentation générale est en monophasé 230 V + Terre. Exemple de montage en apparent Avec de la moulure.

22 Partie B N 2 INSTALLATION ELECTRIQUE DU LOCAL «ARCHIVES» DE LA MAIRIE. II.) SCHEMA ARCHITECTURAL DE L INSTALLATION. On donne 2 schémas possibles de l installation représentés ci-dessous : Vous réaliserez soit l installation correspondant au schéma 1 où celle correspondant au schéma 2. Schéma 1 : BD Q1 H1 Wh F0 F1 F2 F3 T1 L PC

23 Partie B N 3 INSTALLATION ELECTRIQUE DU LOCAL «ARCHIVES» DE LA MAIRIE. Schéma 2 : BD Q1 H1 Wh F0 F1 F2 F3 T1 L PC

24 Partie B N 4 INSTALLATION ELECTRIQUE DU LOCAL «ARCHIVES» DE LA MAIRIE. III.) SCHEMA DEVELOPPE. Représentez le schéma développé de l installation. Les différents circuits, prises de courant et éclairage seront protégés séparément par des disjoncteurs. Utilisez les symboles normalisés.

25 Partie B N 5 INSTALLATION ELECTRIQUE DU LOCAL «ARCHIVES» DE LA MAIRIE. IV.) DEVIS DE L INSTALLATION. Faites la liste du matériel. Pour remplir ce tableau, vous utiliserez les catalogues constructeurs de votre choix. Désignation Référence Constructeur Quantité Prix Unitaire HT Prix Total HT Total HT Taux de la TVA :..% TVA Total TTC

26 Partie B N 6 INSTALLATION ELECTRIQUE DU LOCAL «ARCHIVES» DE LA MAIRIE. V.) REALISATION. A l aide du matériel mis à votre disposition, réalisez l installation électrique de la mairie (extérieur) en respectant le PPSPS (Plan Particulier de Sécurité et de Protection de la Santé et de l environnement). Le travail consiste à effectuer les tâches suivantes : - inventorier le matériel nécessaire à la réalisation de l installation, - organiser le poste de travail, - s assurer de la sécurité sur le poste de travail, - tracer les emplacements des différents éléments à poser, - mettre en forme et placer les moulures, - positionner et fixer les éléments constitutifs de l équipement. - raccorder électriquement les différents matériels, - repérer les éléments (tableau), - configurer les matériels, - contrôler les grandeurs caractéristiques de l installation, - effectuer les essais, - vérifier la conformité de l installation. Il existe un certain nombre de règles à respecter concernant les canalisations, les câbles et les cloisons. Je vous invite donc à lire dans votre livre «Technologie d électrotechnique habitat et tertiaire» les chapitres 5, 6 et 7. Le temps alloué pour réaliser ce travail est d un maximum de 8h00 avec l évaluation et le démontage compris. Eléments de montage pour goulotte : Coude Moulure 75 x 20 Té Cadre

27 Partie B N 7 INSTALLATION ELECTRIQUE DU LOCAL «ARCHIVES» DE LA MAIRIE. VI.) MISE EN SERVICE DE L INSTALLATION. Avant la mise en service, effectuez les tests suivants : - Vérification des liaisons équipotentielle. - Vérification d absence de court-circuit. - Contrôles d isolement. Procédez aux tests hors tension et complétez le tableau ci-dessous : TESTS APPAREILS BORNES VALEURS ATTENDUES Ohmmètre Entre les terres et les masses 0 Ω Liaisons équipotentielles Absence de Court-circuit Ohmmètre Circuit d utilisation Télérupteur éclairage salle de séjour Circuit commande Télérupteur éclairage séjour Pour L1 = 1 entre les bornes ~ et N du télévariateur S1 = 0 S1 = 1 65 Ω Infini 60 KΩ Circuit prises de PC1 = 0 Infini courant (mettre 1 lampe test) PC1 = 1 65 Ω VALEURS MESUREES Contrôle d isolement (disjoncteurs fermés) Mégohmmètre Entre phase et terre Entre neutre et terre Infini Infini Procédez aux tests sous tension et complétez le tableau ci-dessous : Les EPI et la présence du professeur est obligatoire. Effectuez les mesures de tension en : Aval de F1 Aval de F2 Aval de F3 Valeur attendue Valeur mesurée Le résultat est-il Correct? (Oui/Non) 230 V 230 V 230 V

28 Partie B N 8 INSTALLATION ELECTRIQUE DU LOCAL «ARCHIVES» DE LA MAIRIE. En respectant les normes de sécurité, essayez votre réalisation et complétez les tables de fonctionnement représentées ci-dessous : ACTION PC1 (avec récepteur) S1 = 0 S1 = 1 ETAT DU RECEPTEUR Les circuits fonctionnent-ils correctement? OUI NON Avez-vous rencontrez des problèmes? OUI NON Si oui lesquels?.. L installation est-elle conforme au cahier des charges : OUI NON L installation est-elle recevable par le client : OUI NON Télévariateur Legrand Watts pour lampes incandescentes

29 THEME 4 INSTALLATION ELECTRIQUE D UNE MAIRIE Partie C (Initiation) Eclairage extérieur Interrupteur crépusculaire programmable et projecteur REALISATION DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES «HABITAT / TERTIAIRE» Lycée Risle- Seine Seconde BEP Métiers de l Electrotechnique Thème N 4 Partie C. Prénom :. Gr :..

30 REALISATION DE L ECLAIRAGE EXTERIEUR DE LA MAIRIE. SMEL 1 Nom de l élève : Thème Date : Durée :. N 4. A. Nicolosi C. Foliot 8h00 Partie C FICHE D EVALUATION DE LA REALISATION (Partie C) Capacités S INFORME R EXECUTER Tâches A réaliser par l élève Utiliser les schémas, descriptifs et devis concernant le travail à réaliser Respecter les procédures des tâches de la réalisation Respecter les consignes de sécurité. Préparer et vérifier le matériel nécessaire à l exécution du chantier. Organiser le chantier. Poser les conduits. Poser les conducteurs Respecter les normes concernant le choix des conducteurs et câbles. Positionner et fixer les éléments constitutifs de l installation. Conditions de Réalisation Ressources, matériels, documents Schéma architectural, schéma développé, liste du matériel. Critères De qualité, d évaluation La documentation technique est correctement interprétée. Compétences Evaluation Points C1.1 4 Dossier technique. Les procédures sont respectées. C1.2 2 Le plan de sécurité et de protection de la santé et de l environnement (PPSPS). Liste du matériel. Scie, couteau d électricien. Couronnes de fils, pince coupante, câble. Normes. Mètre à ruban, tournevis adaptés, niveau, notices techniques. Les consignes de sécurité et les procédures sont respectées. La vérification des matériels est effectuée et le chantier est correctement organisé. Respect des conditions de pose. Etanchéité correcte. Respect du nombre de conducteurs (pourcentage de remplissage). Respect des longueurs Respect des sections. Respect des couleurs. Respect du type de conducteur. Les cotations sont respectées. Très bonne tenue. Assemblage correct. C1.3 4 C2.1 5 C2.2 C note Raccorder l installation. Pince coupante, pince à dénuder, tournevis adaptés, tournevis électrique à limiteur de couple, dénude câble, notices. Fils correctement dénudés. Serrage correct. Respect du «mou». Fils correctement rangés. 2 fils maxi par bornes. C MISE EN SERVICE Repérer les éléments. Dossier technique. Les composants sont identifiés. C2.6 4 Effectuer les contrôles de continuité et d isolement hors tension. Effectuer les tests de tension. Vérifier la conformité des résultats des mesures obtenues. Appareils de mesure, fiches de tests et d essai. Appareils de mesure, fiches de tests et d essai, EPI. Calibres des appareils corrects. Procédures de mesure correctes. Calibres des appareils corrects. Procédures de mesure correctes. Les prévisions théoriques. Les résultats obtenus sont corrects. C C JUSFIFIER COMMUNIQUER Choisir les éléments constitutifs de l installation. Argumenter le devis de l installation. Signaler les difficultés rencontrées. Informer de la qualité et de la conformité du travail fini. Démontrer la conformité fonctionnelle de la réalisation. Le dossier technique, schéma architectural, catalogues constructeurs, logiciels de recherche. Le dossier technique, les normes, les règlements, les caractéristiques des matériels et des appareillages, les plans, les schémas, les notices de réglage. Le compte rendu fait apparaître un choix de matériel adapté et justifié. L argumentation est justifiée : - l installation est conforme au désir du client. - Les solutions technologiques sont adaptées. Les difficultés sont clairement exprimées. Le rapport de fin de chantier est exact et complet. Le compte rendu atteste du bon fonctionnement et de la conformité de l installation. C3.1 5 C3.2 5 C4.2 3 C4.3 3 C4.4 3 Observations de l équipe pédagogique : Notation : / 100 / 20

31 Partie C N 1 INSTALLATION ELECTRIQUE DE L ECLAIRAGE EXTERIEUR D UNE MAIRIE I.) CAHIER DES CHARGES DU POSTE D INITIATION. On demande de procéder à la réalisation de l éclairage extérieur de la mairie d Aizier. L installation devra être conforme aux normes et décrets en vigueur applicables aux travaux considérés (NF C ). - La solution confort est demandée par le client. - Tous les circuits devront posséder une protection de mise à la terre. - Toutes les prises de courant devront être équipées d éclisses. L installation sera réalisée à l aide de câbles guidés par des tubes IRL de diamètre 20 mm (pose dite «métro») pour la partie éclairage. L installation du circuit prise de courant sera réalisée à l aide de conducteurs rigides de section normalisée passés dans des tubes IRL de diamètre 20 mm. L équipement utilisé devra être étanche, on choisira donc du matériel Legrand de la gamme Plexo. On donne le descriptif suivant : - 2 projecteurs de 150 Watts chacun en applique (L1 et L2), commandés par interrupteur crépusculaire. - 1 prise de courant murale 2P+T 16 A plexo. Alimentation et protection : Les conduits utilisés devront être de type IRL de diamètre 20 mm. Les fils devront être rigides, de couleurs et de sections normalisées de type H07VU. Le câble, alimentant la cellule, devra être normalisé de type H07 RN-F. Chaque circuit doit être protégé, contre les surintensités, par un dispositif disjoncteur modulaire normalisé. La cellule photoélectrique associée à l interrupteur crépusculaire devra être montée dans un boîtier étanche. La protection des personnes sera assurée par un dispositif différentiel de sensibilité 30 ma. L alimentation générale est en monophasé 230 V + Terre.

32 Partie C N 2 INSTALLATION ELECTRIQUE DE L ECLAIRAGE EXTERIEUR D UNE MAIRIE II.) SCHEMA ARCHITECTURAL DE L INSTALLATION. On donne le schéma architectural de l installation représenté ci-dessous : BD Q1 H1 Wh F0 F1 F2 F3 Intcrépus BD C L2 L1 PC

THEME 1 INSTALLATION ELECTRIQUE D UNE MAISON INDIVIDUELLE. REALISATION DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES «HABITAT / TERTIAIRE» Lycée Risle- Seine

THEME 1 INSTALLATION ELECTRIQUE D UNE MAISON INDIVIDUELLE. REALISATION DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES «HABITAT / TERTIAIRE» Lycée Risle- Seine THEME 1 INSTALLATION ELECTRIQUE D UNE MAISON INDIVIDUELLE REALISATION DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES «HABITAT / TERTIAIRE» Lycée Risle- Seine Seconde BEP Métiers de Thème N 1 l Electrotechnique Nom :. Prénom

Plus en détail

THEME 7 INSTALLATION ELECTRIQUE D UN HALL D IMMEUBLE.

THEME 7 INSTALLATION ELECTRIQUE D UN HALL D IMMEUBLE. THEME 7 INSTALLATION ELECTRIQUE D UN HALL D IMMEUBLE. OPERATIONS DE MAINTENANCE SUITE A UNE DEFAILLANCE REALISATION DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES «HABITAT / TERTIAIRE» Lycée Risle- Seine Seconde BEP Métiers

Plus en détail

INSTALLATION ELECTRIQUE D UN PAVILLON

INSTALLATION ELECTRIQUE D UN PAVILLON THEME 2 INSTALLATION ELECTRIQUE D UN PAVILLON REALISATION DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES «HABITAT / TERTIAIRE» Thème N 2 Lycée Risle-Seine BEP les métiers de l électrotechnique. Prénom :. Gr :.. THEME 2

Plus en détail

THEME 3 INSTALLATION ELECTRIQUE D UN APPARTEMENT DE TYPE F2

THEME 3 INSTALLATION ELECTRIQUE D UN APPARTEMENT DE TYPE F2 THEME 3 INSTALLATION ELECTRIQUE D UN APPARTEMENT DE TYPE F2 - Partie A : Salle de bain (chauffage) et couloir. - Partie B : Installation d une VMC pour WC et salle de bain - Partie C : Installation de

Plus en détail

Pavillon Uranus 1. Réalisation des circuits d'éclairage de la chambre 1 et de l'escalier et du circuit du chauffe-eau CAHIER DES CHARGES

Pavillon Uranus 1. Réalisation des circuits d'éclairage de la chambre 1 et de l'escalier et du circuit du chauffe-eau CAHIER DES CHARGES CAHIER DES CHARGES T.P. habitat n 1 p1/9 Mr CLYAN vous confie une partie de la réalisation de l installation électrique de sa maison. Lot «chambre 1, escaliers,» Pose, montage et raccordements dans les

Plus en détail

APPARTEMENT DE TYPE F2

APPARTEMENT DE TYPE F2 SÉRIE N 3 : LE SÉJOUR, LA CUISINE, LE HALL Page 1 sur 22 2 nde B.E.P ELECTROTECHNIQUE APPARTEMENT DE TYPE F2 SÉRIE N 3 : Équipement d une cuisine, d un séjour et du hall SOMMAIRE : Élève n 1 : Page 5 à

Plus en détail

NOM : Groupe : Prénom : Câblage HABITAT. Objectif général du T. P. Réaliser en encastré l installation électrique d une chambre.

NOM : Groupe : Prénom : Câblage HABITAT. Objectif général du T. P. Réaliser en encastré l installation électrique d une chambre. NOM : Prénom : Groupe : Câblage HABITAT TP n 2 : Câblage Chambre Objectif général du T. P Réaliser en encastré l installation électrique d une chambre Bac Pro ELEEC 1 - Cahier des charges : Lors de la

Plus en détail

BREVET D ETUDE PROFESSIONNEL

BREVET D ETUDE PROFESSIONNEL BREVET D ETUDE PROFESSIONNEL Electro Installateur Epreuve EP2 : REALISATION page 1/8 Dossier commun 1 ère situation d évaluation avril-mai 2003 session 2004 SOMMAIRE 1 Dossier commun pages 1 à 8 Mise en

Plus en détail

CFA Lycée Gustave EIFFEL LA CAGE D'ESCALIER. Niveau de Maîtrise

CFA Lycée Gustave EIFFEL LA CAGE D'ESCALIER. Niveau de Maîtrise S3.1 LA CAGE D'ESCALIER Savoir S3.1 S3.2 S6.1 S6.2 Niveau de Maîtrise 4 3 3 3 page 1 / 20 FICHE CONTRAT Capacités Prénom : THEME : INSTALLATIONS ET EQUIPEMENTS ELECTRIQUES Fonctions Organisation Réalisation

Plus en détail

Câblage habitat. Garage. Mise en situation

Câblage habitat. Garage. Mise en situation NOM : Prénom : Date : Câblage habitat Pavillon Garage Mise en situation Installation électrique du garage (IRL) Lors de la construction d un pavillon, on vous demande de réaliser l installation électrique

Plus en détail

S5.1 LE RISQUE ELECTRIQUE. La Norme NF C 15-100. Étude de documents

S5.1 LE RISQUE ELECTRIQUE. La Norme NF C 15-100. Étude de documents S5.1 LE RISQUE ELECTRIQUE La Norme NF C 15-100 Étude de documents Savoir S5.1 S5.2 S3.1 S6.2 Niveau de Maîtrise 3 3 4 3 02/11/10 page 1 / 9 FICHE CONTRAT COURS NFC 15-100 ETUDE DE DOCUMENTS THEME : SECURITE

Plus en détail

S3.1 LA CUISINE. CFA Lycée Gustave EIFFEL S3.1 LA CUISINE RNCAP13-S3-1-CUISINE-APP. Savoir S3.1 S3.2 S6.1 S6.2 Niveau de Maîtrise 4 3 3 3

S3.1 LA CUISINE. CFA Lycée Gustave EIFFEL S3.1 LA CUISINE RNCAP13-S3-1-CUISINE-APP. Savoir S3.1 S3.2 S6.1 S6.2 Niveau de Maîtrise 4 3 3 3 S3.1 LA CUISINE Savoir S3.1 S3.2 S6.1 S6.2 Niveau de Maîtrise 4 3 3 3 27/07/13 page 1 / 11 FICHE CONTRAT TD LA CUISINE THEME : INSTALLATIONS ET EQUIPEMENTS ELECTRIQUES Nom : Prénom : Capacités Fonctions

Plus en détail

CFA Lycée Gustave EIFFEL S3.1-LES WC. Savoir S3.1 S3.2 S6.1 S6.2 Niveau de Maîtrise 4 3 3 3. 26/07/13 page 1 / 10

CFA Lycée Gustave EIFFEL S3.1-LES WC. Savoir S3.1 S3.2 S6.1 S6.2 Niveau de Maîtrise 4 3 3 3. 26/07/13 page 1 / 10 S3.1 LES WC Savoir S3.1 S3.2 S6.1 S6.2 Niveau de Maîtrise 4 3 3 3 26/07/13 page 1 / 10 FICHE CONTRAT TD LES WC THEME : INSTALLATIONS ET EQUIPEMENTS ELECTRIQUES Nom : Prénom : Salle : Capacités Fonctions

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel Électrotechnique, Énergie, Équipements Communicants

Baccalauréat Professionnel Électrotechnique, Énergie, Équipements Communicants Baccalauréat Professionnel Électrotechnique, Énergie, Équipements Communicants Fiche de travaux liés à des activités d : Étude et réalisation. Titre : Alarme intrusion CONRAD filaire Lieu d activité :

Plus en détail

FICHE PRATIQUE / JE PRÉPARE Disponible sur www.legrand.be. et les circuits d éclairage

FICHE PRATIQUE / JE PRÉPARE Disponible sur www.legrand.be. et les circuits d éclairage Le R.G.I.E. et les circuits d éclairage L éclairage de votre logement est le premier élément de votre installation électrique n Les circuits Un circuit d éclairage est câblé en fils de 1,5 mm 2 et protégé

Plus en détail

Second concours de câblage BAC PRO ELEEC. Sujet : la maison intelligente. Sujet réalisé par J.P Benoit, J Frustec et A Pasquier 1/36

Second concours de câblage BAC PRO ELEEC. Sujet : la maison intelligente. Sujet réalisé par J.P Benoit, J Frustec et A Pasquier 1/36 Second concours de câblage BAC PRO ELEEC Sujet : la maison intelligente Sujet réalisé par J.P Benoit, J Frustec et A Pasquier 1/36 PREAMBULE Les produits de la gamme In One By Legrand permettent de choisir

Plus en détail

FICHE DE SEQUENCE CONTROLE D ACCES VIDEO / 2 MONITEURS

FICHE DE SEQUENCE CONTROLE D ACCES VIDEO / 2 MONITEURS FICHE DE SEQUENCE Repère :Vidéo Kit 2 CONTROLE D ACCES VIDEO / 2 MONITEURS Système : PORTIER VIDEO Lieu d activité : Atelier OBJECTIF : Etudier la documentation du constructeur, câbler un contrôle d accès

Plus en détail

Appréciation du correcteur. Il est interdit aux candidats de signer leur composition ou d'y mettre un signe quelconque pouvant indiquer sa provenance.

Appréciation du correcteur. Il est interdit aux candidats de signer leur composition ou d'y mettre un signe quelconque pouvant indiquer sa provenance. DANS CE CADRE Académie : Session : Examen : Série : Spécialité/option : Repère de l épreuve : Epreuve/sous épreuve : NOM : (en majuscule, suivi s il y a lieu, du nom d épouse) Prénoms : Né(e) le : N du

Plus en détail

L électricité d une habitation

L électricité d une habitation Maison : http://www.ttechno.fr/capet/appeda VUE 3D de la maison http://www.lyceejoliotcurie77.fr/ 1 Sommaire automatique http://www.lyceejoliotcurie77.fr/ 2 Le tableau électrique : Les règles s appliquant

Plus en détail

OBJECTIFS DU TP SOMMAIRE

OBJECTIFS DU TP SOMMAIRE NOM : T BEP ELEC NOTE : /0 OBJECTIFS DU TP - Réaliser l'étude d'un équipement d'un moteur asynchrone triphasé destiné à un tour électrique - Décoder le fonctionnement du système - Réaliser le câblage électrique

Plus en détail

TP DOMOTIQUE. 01 avril 2012. Objectifs : Etre capable : Découvrir quelques possibilités domotiques.

TP DOMOTIQUE. 01 avril 2012. Objectifs : Etre capable : Découvrir quelques possibilités domotiques. Objectifs : 1 Etre capable : Découvrir quelques possibilités domotiques. Appréhender les technologies utilisées dans ce domaine. Comparer ces technologies en fonction des contraintes d installation. Simuler

Plus en détail

INSTALLATION ELECTRIQUE DE LA SALLE DE BAINS DE M. PICARD

INSTALLATION ELECTRIQUE DE LA SALLE DE BAINS DE M. PICARD UIMBERTEAU UIMBERTEAU TRAVAUX PRATIQUES 2 ISTALLATIO ELECTRIQUE DE LA SALLE DE BAIS DE M. PICARD ELECTROTECHIQUE Seconde B.E.P. métiers de l'electrotechnique ELECTROTECHIQUE HABITAT Ver. : 1.02 UIMBERTEAU

Plus en détail

TP N 7 «ALARME INTRUSION» TP découverte «Alarme intrusion filaire LEGRAND»

TP N 7 «ALARME INTRUSION» TP découverte «Alarme intrusion filaire LEGRAND» Lycée des Métiers «Louise Michel» Rue Villebois Mareuil 16700 RUFFEC T BACPRO ELEEC «ALARME INTRUSION» TP découverte «Alarme intrusion filaire LEGRAND» NOM :.... Prénom :... Page 1 / 11 L ALARME INTRUSION

Plus en détail

Structure d une installation électrique

Structure d une installation électrique Savoir visé : S3 : Installations et équipements électriques. S6 : Representation graphique et modélisation. Mise en situation : Mr et Mme Dupond ont fait appel à votre entreprise pour rédiger les schémas

Plus en détail

Règles de réalisation des installations électriques

Règles de réalisation des installations électriques Page : 1 sur 6 électriques 1. Montage apparent Ce mode de pose est souvent utilisé lorsque l installation est faite après la construction ou dans le cas d une rénovation de l installation. Il permet un

Plus en détail

Communauté de communes du Pays de St Gilles Croix de Vie BP 30669 GIVRAND 85808 ST GILLES CROIX DE VIE

Communauté de communes du Pays de St Gilles Croix de Vie BP 30669 GIVRAND 85808 ST GILLES CROIX DE VIE Communauté de communes du Pays de St Gilles Croix de Vie BP 30669 GIVRAND 85808 ST GILLES CROIX DE VIE EXTENSION DU SIEGE ADMINISTRATIF (Modification de l existant et extension) CADRE DE BORDEREAU DE DECOMPOSITION

Plus en détail

TP N 7 «ALARME INTRUSION» TP découverte «Alarme intrusion filaire LEGRAND»

TP N 7 «ALARME INTRUSION» TP découverte «Alarme intrusion filaire LEGRAND» Lycée des Métiers «Louise Michel» Rue Villebois Mareuil 16700 RUFFEC T BACPRO ELEEC «ALARME INTRUSION» TP découverte «Alarme intrusion filaire LEGRAND» NOM :.... Prénom :... Page 1 / 11 L ALARME INTRUSION

Plus en détail

19- CONTROLE INDUSTRIEL. Epreuve Organisée par : Lycée COLBERT 117 boulevard Léon Blum BP 2135 56321 LORIENT

19- CONTROLE INDUSTRIEL. Epreuve Organisée par : Lycée COLBERT 117 boulevard Léon Blum BP 2135 56321 LORIENT Pôle Industrie 19- CONTROLE INDUSTRIEL Epreuve Organisée par : Lycée COLBERT 117 boulevard Léon Blum BP 2135 56321 LORIENT BAREME DE NOTATION Nom : Métier :.. Prénom :... N du candidat :... EPREUVES CRITERES

Plus en détail

BAC PROFESSIONNEL «ELEEC» Electrotechnique-Energie-Equipements Communicants TD N 1. Gilles LEROY LPO G BAUMONT Saint Dié Des Vosges

BAC PROFESSIONNEL «ELEEC» Electrotechnique-Energie-Equipements Communicants TD N 1. Gilles LEROY LPO G BAUMONT Saint Dié Des Vosges BAC PROFESSIONNEL «ELEEC» Electrotechnique-Energie-Equipements Communicants TD N 1 Gilles LEROY LPO G BAUMONT Saint Dié Des Vosges - FICHE CONTRAT - BAC PRO ELEEC Titre : Repère : TH3 TD N 1 Niveau : SECONDE

Plus en détail

3.1 Dossier Pédagogique (CAP Installation en Equipements Electriques) Système Didactique & >> NRgest <<

3.1 Dossier Pédagogique (CAP Installation en Equipements Electriques) Système Didactique & >> NRgest << L ycee & hager 3. Dossier pédagogique 3.1. CAP Installation en Equipements Electriques Réservé à l usage interne du lycée E. CUVELETTE et de la société HAGER SYSTEMES SAS Reproduction même partielle interdite

Plus en détail

MAISON BBC TP VMC DOUBLE FLUX. Durée : 4heures Travaux Pratiques sur la VMC Double Flux Classe de terminale Page : 1/20

MAISON BBC TP VMC DOUBLE FLUX. Durée : 4heures Travaux Pratiques sur la VMC Double Flux Classe de terminale Page : 1/20 MAISON BBC TP VMC DOUBLE FLUX sur la VMC Double Flux Classe de terminale Page : 1/20 Fonction du métier Tâches mises en œuvre Compétences terminales F2 Réalisation F3 Mise en service T2-1 Câbler et raccorder

Plus en détail

Préparation et Réalisation d Ouvrages Electriques

Préparation et Réalisation d Ouvrages Electriques SOCIETE NATIONALE DES MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE Organisatrice du concours national «Un des Meilleurs Apprentis de France» 16 rue Saint-Nicolas 75012 PARIS Tél. : 01 43 42 33 02 Fax : 01 43 42 20 41

Plus en détail

ORGANISATION MODULAIRE C.A.P. PROELEC

ORGANISATION MODULAIRE C.A.P. PROELEC ORGANISATION MODULAIRE C.A.P. PROELEC Rapport réalisé avec le soutien du fonds social européen (FSE) DAFCO Formation continue Académie de Reims 2010 ORGANISATION MATÉRIELLE Mesureurs : - voltmètre, - pince

Plus en détail

Tableaux d alarme incendie de type 4-230V~ - 1 boucle / 2 boucles 405 61/62

Tableaux d alarme incendie de type 4-230V~ - 1 boucle / 2 boucles 405 61/62 Tableaux d alarme incendie de type 4-230V~ - 1 boucle / 2 boucles 405 61/62 R Présentation Tableau de type 4 secteur 1 boucle Réf. : 405 61 Tableau de type 4 secteur 2 boucles Réf. : 405 62 Contenu de

Plus en détail

L installation électrique

L installation électrique L installation électrique comme un pro! Thierry GALLAUZIAUX & David FEDULLO Troisième édition 2009 55 87,5 120 150 165 1 2 Sommaire Révisez vos connaissances Guide UTE C 90-483 Câblage résidentiel des

Plus en détail

Alarme et sécurité. Sous Epreuve E12. Travaux pratiques scientifiques sur systèmes

Alarme et sécurité. Sous Epreuve E12. Travaux pratiques scientifiques sur systèmes Alarme et sécurité Sous Epreuve E12 Travaux pratiques scientifiques sur systèmes 1 ACADEMIE DE REIMS Baccalauréat Professionnel Systèmes Electroniques Numériques C.C.F. de Mathématiques et Sciences Physiques

Plus en détail

Le guide de l électricien

Le guide de l électricien Jacques HOLVECK Le guide de l électricien Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11575-X Sommaire Introduction........................................................1 1. Conception et structure d'une installation...................

Plus en détail

FICHE DE SEQUENCE TOTAL : / 170. LOGICIEL «Legrand» : VDI. Lieu d activité : Atelier. Système : Ordinateur VOUS AVEZ APPRIS: VOUS AVEZ:

FICHE DE SEQUENCE TOTAL : / 170. LOGICIEL «Legrand» : VDI. Lieu d activité : Atelier. Système : Ordinateur VOUS AVEZ APPRIS: VOUS AVEZ: FICHE DE SEQUENCE Repère : Logiciel VDI LOGICIEL «Legrand» : VDI Système : Ordinateur Lieu d activité : Atelier OBJECTIF : Introduction à la VDI. Comprendre un câblage VDI. Pourquoi un faire un câblage

Plus en détail

ORGANISATION. 1)Organisation Horaire: 1h30 groupe de 12 ----8 Cours (Schéma, technologie) Lancement TP. 1h classe de 24 ----8 Electrotechnique

ORGANISATION. 1)Organisation Horaire: 1h30 groupe de 12 ----8 Cours (Schéma, technologie) Lancement TP. 1h classe de 24 ----8 Electrotechnique ORGANISATION 1)Organisation Horaire: 1h30 groupe de 12 ----8 Cours (, technologie) Lancement TP 1h30 groupe de 12 ----8 Cours (, technologie) Lancement TP 1h classe de 24 ----8 Electrotechnique 1h classe

Plus en détail

1. L'alimentation électrique

1. L'alimentation électrique PAGE DE SOUS / Objectif Décoder la documentation technique normative et réglementaire (NF - C 5-00) pour réaliser la répartition des circuits dans un logement.. L'alimentation électrique L'alimentation

Plus en détail

MISE EN SERVICE D UN EQUIPEMENT Pourquoi effectuer la mise en service d un équipement.

MISE EN SERVICE D UN EQUIPEMENT Pourquoi effectuer la mise en service d un équipement. MISE EN SERVICE D UN EQUIPEMENT Pourquoi effectuer la mise en service d un équipement. 1.1. Vérifications à effectuer avant toute mise en service La mise en service est une opération obligatoire imposée

Plus en détail

Prénom :. Classe : 4QEM1. Cours : TPEM. EXAMEN DE NOEL PREMIERE PARTIE THEORIE

Prénom :. Classe : 4QEM1. Cours : TPEM. EXAMEN DE NOEL PREMIERE PARTIE THEORIE EX1 ITL ATH Nom :. Date : le / / Prénom :. Classe : 4QEM1. Cours : TPEM. EXAMEN DE NOEL PREMIERE PARTIE THEORIE REPONDEZ AUX QUESTIONS SUR FEUILLES DE L ECOLE. 1. De combien d appareil est constitué le

Plus en détail

Une centrale photovoltaïque

Une centrale photovoltaïque Cahier des charges: Une centrale photovoltaïque Date limite de l offre : 5 novembre 2008 NOTA : une réponse détaillée est exigée pour chaque caractéristique technique présentée ci-dessous Caractéristiques

Plus en détail

Tableaux d alarme sonores

Tableaux d alarme sonores Tableaux d alarme sonores Type T4 CT 1 boucle NiMh Réf. : 320 020 Type T4 CT 2 boucles Réf. : 320 019 FEU BOUCLE 1 FEU TEST BOUCLE 2 DEFAUT BATTERIE SOUS TENSION SECTEUR ABSENT Contenu de l emballage -

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel S.E.N. Électronique Industrielle Embarquée

Baccalauréat Professionnel S.E.N. Électronique Industrielle Embarquée Baccalauréat Professionnel S.E.N. Séquence n 1 EVALUATION Préparation/ Installation/ Paramétrages/ Mise en service Travaux pratiques Séances 1& 2 Durée : 3 heures Maquette pédagogique n 1 Objectifs : le

Plus en détail

REAMENAGEMENT ET MISE EN CONFORMITE ECOLE PRIMAIRE 20 Avenue Jean Cassé 32140 - MASSEUBE

REAMENAGEMENT ET MISE EN CONFORMITE ECOLE PRIMAIRE 20 Avenue Jean Cassé 32140 - MASSEUBE REAMENAGEMENT ET MISE EN CONFORMITE ECOLE PRIMAIRE 20 Avenue Jean Cassé 32140 - MASSEUBE BORDEREAU DE PRIX LOT N 7 ELECTRICITE CFO - CFA SECURITE INCENDIE Le présent bordereau de prix est à remplir obligatoirement

Plus en détail

BREVET PROFESSIONNEL INSTALLATIONS et ÉQUIPEMENTS ÉLECTRIQUES

BREVET PROFESSIONNEL INSTALLATIONS et ÉQUIPEMENTS ÉLECTRIQUES Identification de l académie Identification de l établissement de formation BREVET PROFESSIONNEL INSTALLATIONS et ÉQUIPEMENTS ÉLECTRIQUES Session. DOSSIER D ÉVALUATION ÉPREUVE E2 DANS LE CADRE DU C.C.F

Plus en détail

DOSSIER DE REALISATION

DOSSIER DE REALISATION Nom Candidat : Poste N : Concours Général des Métiers 2015 Spécialité : ELEEC DOSSIER DE REALISATION La ville de CONDE SUR NOIREAU Dossier RÉALISATION Session 2015 Durée: 8 heures DR1 / DR9 SOMMAIRE Modification

Plus en détail

MINOR 11. *2701444_rev.6* Guide d installation et d utilisation MINOR 11. DELTA DORE - Bonnemain - 35270 COMBOURG E-mail : deltadore@deltadore.

MINOR 11. *2701444_rev.6* Guide d installation et d utilisation MINOR 11. DELTA DORE - Bonnemain - 35270 COMBOURG E-mail : deltadore@deltadore. Guide d installation et d utilisation MINOR 11 6151042 MINOR 11 DELTA DORE - Bonnemain - 35270 COMBOURG E-mail : deltadore@deltadore.com Appareil conforme aux exigences des directives : 2004/108/CE (Compatibilité

Plus en détail

DOSSIER DE MISE EN SERVICE

DOSSIER DE MISE EN SERVICE SESSION 2013 DOSSIER DE MISE EN SERVICE N du candidat :.. Pôle administratif et logistique Famille Mary SOMMAIRE I) Les entreprises partenaires DMS2 II) Organisation de l épreuve DMS3 III) Conformité de

Plus en détail

Fonction Du RAP CAPACITES ET COMPETENCES. C1 : S INFORMER Date : / / 20 TITRE : C2 : EXECUTER C3 : JUSTIFIER C4 : COMMUNIQUER

Fonction Du RAP CAPACITES ET COMPETENCES. C1 : S INFORMER Date : / / 20 TITRE : C2 : EXECUTER C3 : JUSTIFIER C4 : COMMUNIQUER Fonction Du RAP F0 : Etude F1 : Organisation F2 : Réalisation F3 : Mise en Service F4 : Maintenance F5 : Relation clients, entreprise CAPACITES ET COMPETENCES THEME : LIEUX : Activité : CONTRAT DE FORMATION

Plus en détail

Tableaux d alarme incendie de type 4-230V~ - 1 boucle / 2 boucles 405 61/62

Tableaux d alarme incendie de type 4-230V~ - 1 boucle / 2 boucles 405 61/62 Tableaux d alarme incendie de type 4-230V~ - 1 boucle / 2 boucles 405 61/62 R Présentation Tableau de type 4 secteur 1 boucle Réf. : 405 61 Tableau de type 4 secteur 2 boucles Réf. : 405 62 Contenu de

Plus en détail

CCTP. Renseignements généraux d ordre Technique. Maître d Ouvrage : Mairie de Guipavas. Mairie de Guipavas Services Techniques

CCTP. Renseignements généraux d ordre Technique. Maître d Ouvrage : Mairie de Guipavas. Mairie de Guipavas Services Techniques V I L L E D E G U I P A V A S SERVICES TECHNIQUES LOT : 3 ELECTRICITE CCTP Renseignements généraux d ordre Technique Maître d Ouvrage : Mairie de Guipavas Mairie de Guipavas Services Techniques Monsieur

Plus en détail

Préparation et Réalisation d Ouvrages Electriques

Préparation et Réalisation d Ouvrages Electriques SOCIETE NATIONALE DES MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE Organisatrice du concours national «Un des Meilleurs Apprentis de France» 16 rue Saint-Nicolas 75012 PARIS Tél. : 01 43 42 33 02 Fax : 01 43 42 20 41

Plus en détail

INSTALLATION ELECTRIQUE DE LA SALLE DE BAINS DE M. PICARD

INSTALLATION ELECTRIQUE DE LA SALLE DE BAINS DE M. PICARD UIMBERTEAU UIMBERTEAU TRAVAUX PRATIQUES ISTALLATIO ELECTRIQUE DE LA SALLE DE BAIS DE M. PICARD ELECTROTECHIQUE Seconde B.E.P. métiers de l'electrotechnique ELECTROTECHIQUE HABITAT Ver. : 1.0 UIMBERTEAU

Plus en détail

Modifier l installation électrique dans un garage

Modifier l installation électrique dans un garage NOM : Date et Heure : Prénom : Câblage HABITAT TP n 1 bis : Câblage Garage Objectif général du T. P Modifier l installation électrique dans un garage Temps du TP : 4h 2de BAC PRO ELEEC 1 - Cahier des charges

Plus en détail

TP1. Pistes pour des TP «MESURES COMMUNICANTES» : Le PEL 103 «en action» au Lycée Professionnel L Odyssée

TP1. Pistes pour des TP «MESURES COMMUNICANTES» : Le PEL 103 «en action» au Lycée Professionnel L Odyssée Pistes pour des TP «MESURES COMMUNICANTES» : Le PEL 103 «en action» au Lycée Professionnel L Odyssée Philippe GUICHARDON et José PRINCIPAL Professeurs d électrotechnique au lycée professionnel L Odyssée

Plus en détail

Mesure tension arrivée EDF. Mesure tension point le plus éloigné. Plans armoires. Contrôle des serrages armoires. Mise en services des horloges

Mesure tension arrivée EDF. Mesure tension point le plus éloigné. Plans armoires. Contrôle des serrages armoires. Mise en services des horloges COURANTS FORTS Mesure terre principale ( indiquer valeur) Contrôle des laisons équipotentielles et continuité de terre Contôles ou mesure isolement (indiquer la valeur) Mesure tension arrivée EDF Mesure

Plus en détail

S4.1 S4.2 L'AGENCE IMMOBILIERE. CFA Lycée Gustave EIFFEL

S4.1 S4.2 L'AGENCE IMMOBILIERE. CFA Lycée Gustave EIFFEL S4.1 S4.2 L'AGENCE IMMOBILIERE Savoir S4.1 S4.2 S3.1 S3.2 S6.1 Niveau de Maîtrise 2 2 4 3 3 page 1 / 22 TD AGENCE IMMOBILIERE FICHE CONTRAT Capacités THEME : SYSTEMES COMMUNICANTS VDI - COURANTS FAIBLES

Plus en détail

ALARME DOMESTIQUE FILAIRE

ALARME DOMESTIQUE FILAIRE TP N 1 ALARME DOMESTIQUE FILAIRE Page 1 sur 13 SOMMAIRE DECE DES COMPOSANTS CONSTITUANT L Fiche contrat... page 3/17 Mise en situation... page 4/17 TRAVAIL DEMANDE :... page 5/17 Questions 1&2 : Identifier

Plus en détail

A Généralités. Courant continu. Courant alternatif. Courant alternatif monophasé 1. Courant alternatif triphasé 3. B Appareillages électriques

A Généralités. Courant continu. Courant alternatif. Courant alternatif monophasé 1. Courant alternatif triphasé 3. B Appareillages électriques A Généralités Courant continu Courant alternatif Courant alternatif monophasé 1 Courant alternatif triphasé 3 B Appareillages électriques Représentation générale d'un tableau, d'un coffret de répartition

Plus en détail

CORRECTION SCHEMA D ECLAIRAGE CAP PROELEC (CJ)

CORRECTION SCHEMA D ECLAIRAGE CAP PROELEC (CJ) Il est possible de faire dessiner par 3 élèves différents un circuit simple: une lampe, un interrupteur, des fils, une pile. Au vue des différences entre les schémas, il est nécessaire d avoir un langage

Plus en détail

AMENAGEMENT DU BATIMENT H1 - LE M.I.N AVIGNON

AMENAGEMENT DU BATIMENT H1 - LE M.I.N AVIGNON AMENAGEMENT DU BATIMENT H1 - LE M.I.N AVIGNON MAITRE D'OUVRAGE SMINA 135 avenue Pierre SEMARD 84000 AVIGNON Lot n 14 ELECTRICITE DPGF MAITRE D'OEUVRE : Monsieur J. F. QUELDERIE 5 rue Nicolas Lescuyer 84000

Plus en détail

une installation électrique

une installation électrique E.03 ELECTRICITÉ Je réalise une installation électrique en toute sécurité AVEC LES COSEILS Rénovation de votre installation é pour une maison plus confortable e La rénovation de votre habitation pour optimiser

Plus en détail

1 ère S.E.N. : AVM TRAVAIL A FAIRE

1 ère S.E.N. : AVM TRAVAIL A FAIRE type de la séance : T.D. série : alimentation en énergie électrique 1 ère S.E.N. : AVM L installation électrique Date : Durée : 0 h 55 Objectif : ce travail doit vous permettre de mettre en œuvre, partiellement,

Plus en détail

Les schémas électriques normalisés

Les schémas électriques normalisés On distingue 4 types de schémas I)- Schéma développé : Les schémas électriques normalisés C'est le schéma qui permet de comprendre facilement le fonctionnement d'une installation électrique. Il ne tient

Plus en détail

Cours commerciaux et industriels de la ville de Wavre EICW 4EELE-1. Schémas électriques. Schémas électriques résidentiels.

Cours commerciaux et industriels de la ville de Wavre EICW 4EELE-1. Schémas électriques. Schémas électriques résidentiels. Cours commerciaux et industriels de la ville de Wavre EICW 4EELE-1 Schémas électriques Schémas électriques résidentiels Exercices Gérard Barmarin 2014-2015 Exercice 0.0 Prenez une feuille de papier et

Plus en détail

Préparation et Réalisation d Ouvrages Electriques

Préparation et Réalisation d Ouvrages Electriques Société Nationale des Meilleurs Ouvriers de France Organisatrice du Concours National «Un des meilleurs Apprentis de France» 16 rue Saint-Nicolas 75012 PARIS Tél : 01 43 42 33 02 Mail : secretariat@mof.fr

Plus en détail

T.P. 7 : Définir et contrôler un système d allumage statique

T.P. 7 : Définir et contrôler un système d allumage statique T.P. 7 : Définir et contrôler un système d allumage statique Nom : Prénom : Classe : Date : Durée : 6 heures Zone de travail : Classe de cours et atelier Objectif du T.P. : - Être capable d identifier

Plus en détail

MDE. Gestionnaire de chauffage. Guide d installation. 2701162 Rév.1

MDE. Gestionnaire de chauffage. Guide d installation. 2701162 Rév.1 TELE INFO Gestionnaire de chauffage MDE Délestage BUS BOÎTIER COMPTEUR d'ambiance ÉLECTRONIQUE MURAL Fils Pilotes Z1 / Z2 DÉLESTAGE en COURS H.C. communication communication communication 2701162 Rév.1

Plus en détail

Bac Pro ELEEC 3 ans 1- INTRODUCTION

Bac Pro ELEEC 3 ans 1- INTRODUCTION Bac Pro ELEEC 3 ans 1- INTRODUCTION 1-1 Exploitation du tableau récapitulatif Il a été délibérément choisi par le groupe de pilotage d avoir une approche par les activités professionnelles (RAP). Le travail

Plus en détail

L Y C É E P R O F E S S I O N N E L L O U I S E M I C H E L T BACPRO ELEEC

L Y C É E P R O F E S S I O N N E L L O U I S E M I C H E L T BACPRO ELEEC LYÉE des MÉTIERS de l ÉO-HABITAT et de l ADMINISTRATION des ENTREPRISES L Y É E P R O F E S S I O N N E L L O U I S E M I H E L T BAPRO ELEE ère Période TP N 5 «Gestionnaire d énergie zones STARBOX F0»

Plus en détail

Monte charge de cuisine PRESENTATION DU MONTE CHARGE

Monte charge de cuisine PRESENTATION DU MONTE CHARGE Nom.. Prénom.. Monte charge de cuisine Réalisation /0 Mise en service /0 Dépannage /0 PRESENTATION DU MONTE CHARGE M ~ S0 (Atu) S (appel pour monter) S (descente) H (descendez les déchets S.V.P.!) Sh Salle

Plus en détail

État de l installation intérieure d ÉlectricitÉ

État de l installation intérieure d ÉlectricitÉ 1.1.1. Courant continu La théorie La tension aux bornes du générateur ne varie pas avec le temps et ainsi, l intensité dans le circuit ne varie pas en fonction du temps. Association de générateurs en courant

Plus en détail

Nom Société 678-1002 WORMHOUT - Groupe Scolaire Roger Salengro Adresse 2 Code Postal - Ville Pays. LOT 09 Electricité Courant Fort et Faible

Nom Société 678-1002 WORMHOUT - Groupe Scolaire Roger Salengro Adresse 2 Code Postal - Ville Pays. LOT 09 Electricité Courant Fort et Faible Nom Société 678-1002 Adresse 1 WORMHOT - Groupe Scolaire Roger Salengro Adresse 2 Code Postal - Ville Pays Code Désignation nité Quantité P.. P.T. CORANT FORT 1 GÉNÉRALITÉS 1.1 Objet de la consultation

Plus en détail

LE DOSSIER DE L INSTALLATION ELECTRIQUE

LE DOSSIER DE L INSTALLATION ELECTRIQUE LE DOSSIER DE L INSTALLATION ELECTRIQUE (Voir article 270-271-272-275) Un dossier est l'ensemble des documents se rapportant à une même installation. Le dossier doit être établi en double exemplaire au

Plus en détail

SYSTEMES ELECTRONIQUES NUMERIQUES

SYSTEMES ELECTRONIQUES NUMERIQUES BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL SYSTEMES ELECTRONIQUES NUMERIQUES (S.E.N.) REF : TASI110 Taxonomie TP Alarme Intrusion type 2 MELODIA 2605 1 je sais de quoi je parle X 2 je sais en parler 3 je sais faire 4

Plus en détail

TP D 3B LES RELAIS. Objectif pédagogique opérationnel

TP D 3B LES RELAIS. Objectif pédagogique opérationnel Académie de Clermont-Ferrand BEP Maintenance de véhicules LES RELAIS Objectif pédagogique opérationnel - Identifier un relais et sa représentation schématique. - Contrôler un relais. - Brancher un relais.

Plus en détail

CAP Préparation et Réalisation d Ouvrages Electriques

CAP Préparation et Réalisation d Ouvrages Electriques mi ni s t èr e Éducati on nat i on al e REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES CAP Préparation et Réalisation d Ouvrages Electriques SERVICE DES FORMATIONS SOUS DIRECTION DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES

Plus en détail

REHABILITATION ET RESTRUCTURATION D'UNE MAIRIE ANNEXE AUTERIVE (31) PHASE PRO

REHABILITATION ET RESTRUCTURATION D'UNE MAIRIE ANNEXE AUTERIVE (31) PHASE PRO 1 RACCORDEMENT AU RESEAU EDF Coffret de branchement saillie au réseau Edf Tarif Jaune avec équipement complet Ens 1 Interrupteur sectionneur à coupure visible U 1 Disjoncteur de branchement 4x60/90A réglable

Plus en détail

LES DIFFERENTS SCHEMAS ELECTRIQUES EN DOMESTIQUE

LES DIFFERENTS SCHEMAS ELECTRIQUES EN DOMESTIQUE LES DIFFERETS SCHEMAS ELECTRIQUES E DOMESTIQUE OBJECTIF DU COURS Connaître les différents schémas électriques d une installation à usage domestique. Simple allumage.. But Il permet d allumer ou d éteindre

Plus en détail

IMPLANTATION DU MATERIEL

IMPLANTATION DU MATERIEL OM : Prénom : Classe : Date : Durée : OTE : /0 DELESTAGE ET PROGRAMMATIO DU CHAUFFAGE SUR UE ZOE Objectifs : effectuer la mise en service de l équipement délestage - programmation effectuer des mesures

Plus en détail

... NIBT 2010 ou NIBT 2010 COMPACT et OIBT

... NIBT 2010 ou NIBT 2010 COMPACT et OIBT Série zéro 00 Procédure de qualification Installateur-électricien CFC installatrice-électricienne CFC Connaissances professionnelles écrites Pos. 3 Document technique de couplage: 3. Règles techniques

Plus en détail

BEP des métiers de l Electrotechnique Epreuve EP1. USINE D INCINERATION de LONS LE SAUNIER DOSSIER SUJET

BEP des métiers de l Electrotechnique Epreuve EP1. USINE D INCINERATION de LONS LE SAUNIER DOSSIER SUJET BEP des métiers de l Electrotechnique Epreuve EP1 USINE D INCINERATION de LONS LE SAUNIER DOSSIER SUJET PILOTAGE NATIONAL Session de remplacement 2009 Facultatif : Code BEP DES MÉTIERS DE L ÉLECTROTECHNIQUE

Plus en détail

Proposition technique et financière pour Le raccordement Sur le réseau public de distribution électricité Raccordement de puissance < kva

Proposition technique et financière pour Le raccordement Sur le réseau public de distribution électricité Raccordement de puissance < kva Proposition technique et financière pour Le raccordement Sur le réseau public de distribution électricité Raccordement de puissance < kva Numéro d affaire : Etablie entre : Vialis, Gestionnaire de Réseau

Plus en détail

S4.2 LE MAGASIN S.S.I

S4.2 LE MAGASIN S.S.I S.S.I Savoir S4.2 S3.1 S3.2 S6.1 Niveau de Maîtrise 2 4 3 3 page 1 / 21 TD LE MAGASIN FICHE CONTRAT Capacités THEME : SYSTEMES COMMUNICANTS VDI - COURANTS FAIBLES Fonctions Organisation C1 S INFORMER Réalisation

Plus en détail

BEP METIERS DE L ELECTROTECHNIQUE DOSSIER PEDAGOGIQUE FOUR RADIANT électrique Page 1/7 FICHE DE TRAVAIL

BEP METIERS DE L ELECTROTECHNIQUE DOSSIER PEDAGOGIQUE FOUR RADIANT électrique Page 1/7 FICHE DE TRAVAIL DOSSIER PEDAGOGIQUE FOUR RADIANT électrique Page 1/7 FICHE CONTRAT : 6 heures Professeur : Travail en binôme NOM : Prénom : Classe : Ter BEP Date : Four radiant OBJECTIF: L élève doit être capable de valider

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES ET PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES ET PARTICULIERES OPERATION MONSIEUR SERRES & MADAME SEREYS CONSTRUCTION D'UNE MAISON D'HABITATION Voie Communale n 03 Dite de Cabarrou 65200 GERDE Maître d'ouvrage : MONSIEUR SERRES & MADAME SEREYS 68 Route de Toulouse

Plus en détail

SAGITRACE SAPG/SAPGS/SAMT/SAMTS

SAGITRACE SAPG/SAPGS/SAMT/SAMTS Nature Il s agit d un système de chauffage électrique de faible puissance à poser le long d une canalisation sous le calorifuge ; il sert à réchauffer le tube pour le maintenir à une température minimale

Plus en détail

Aménagement de bureaux 14 Bd Pasteur 51600 AY. N de dossier : 2013-07-A-06-LB 1/10. Prix unitaire H.T. Repère CCTP. Prix total H.T 1 CLAUSES GENERALES

Aménagement de bureaux 14 Bd Pasteur 51600 AY. N de dossier : 2013-07-A-06-LB 1/10. Prix unitaire H.T. Repère CCTP. Prix total H.T 1 CLAUSES GENERALES nités Quantités total 1 CLASES GENERALES 1.11.1 Démarches administratives et diverses suivant 1.11.2 Bureau de contrôle/attestation Consuel 1.12 Dossier d'éxécution suivant 1.14 Essais-autocontrôles-reception

Plus en détail

UNIGE G ST S T M AI A NTE T N E AN A CE C 1

UNIGE G ST S T M AI A NTE T N E AN A CE C 1 UNIGEST MAINTENANCE 1 Installer UNIGEST...3 Généralités...4 A l ouverture d UNIGEST...5 Premiers pas...6 Pré requis...6 Module des équipements...7 Documents associés...9 Articles associés...10 Historique

Plus en détail

CORRECTION ACTIVITÉ 1

CORRECTION ACTIVITÉ 1 CORRECTION ACTIVITÉ 1 Éclairage du couloir d'une habitation. Conversion d énergie Activité : Étude des différentes lampes existantes Problème posé : Comment optimiser la du système d éclairage du couloir

Plus en détail

Eclairage public maintenance et normalisations. Norme d installation électrique d éclairage public NF C 17-200 Points de vue et évolutions

Eclairage public maintenance et normalisations. Norme d installation électrique d éclairage public NF C 17-200 Points de vue et évolutions 1 AFE Eclairage public maintenance et normalisations Norme d installation électrique d éclairage public NF C 17-200 Points de vue et évolutions 1. Liste des normes et des guides EP La norme NF C 17-200

Plus en détail

TP n 5 Raccordement d un chauffe-eau

TP n 5 Raccordement d un chauffe-eau But du TP : Découvrir les couplages étoile ou triangle des résistances Problématique : Vous devez raccorder le circuit électrique d un chauffe-eau à élément stéatite comportant 3 résistances de chauffe.

Plus en détail

Le projet technique industriel en BTS Électrotechnique

Le projet technique industriel en BTS Électrotechnique Le projet technique industriel en BTS Électrotechnique Le projet technique industriel fait partie intégrante de la formation et de l examen du BTS Electrotechnique par apprentissage. Il consiste, en 192

Plus en détail

Comment créer un nouveau cycle permettant le malaxage et la vidange des granulés en mode automatique avec affichage des actions sur le TGBT

Comment créer un nouveau cycle permettant le malaxage et la vidange des granulés en mode automatique avec affichage des actions sur le TGBT Prérequis : Classe : Terminale Compétence(s) : Connaitre les caractéristiques des systèmes pneumatiques Raccorder les systèmes programmables à leurs périphériques Réaliser des modifications simples sur

Plus en détail

Audit installation électrique appartements

Audit installation électrique appartements Audit installation électrique appartements Domaine de l Arselle Version 1.0 date version auteur changement/ajout 1.0 Pierre DUDEZ Création Association Adicac comité de copropriétaire : commission technique

Plus en détail

Problématique. Mise en situation

Problématique. Mise en situation NOM :.. Prénom : Classe :. Savoirs technologiques associés : S4.8 : Automatismes du bâtiment Compétence(s) : C1-3 Décoder les documents relatifs à tout ou partie d un ouvrage. Non Acquis Acquis C5.2 :

Plus en détail

Dossier n 1409 MAITRE D OUVRAGE : MAIRIE DE MURVIEL-LES-BEZIERS. Architecte ; M. SAMPER Gérard. BET Structure BET GRIF INGENIERIE

Dossier n 1409 MAITRE D OUVRAGE : MAIRIE DE MURVIEL-LES-BEZIERS. Architecte ; M. SAMPER Gérard. BET Structure BET GRIF INGENIERIE Phase DEPARTEMENT DE L HERAULT COMMUNE DE MURVIEL-LES-BEZIERS D.C.E. D.P.G.F. LOT N 7. ELECTRICITE LUSTRERIE CHAUFFAGE ELECTRIQUE N : Echelle : Date : 28.05.2015. MAITRE D OUVRAGE : MAIRIE DE MURVIEL-LES-BEZIERS

Plus en détail

Notice technique : commande à distance

Notice technique : commande à distance Accédez directement aux parties voulues en cliquant sur les intitulés ci -dessous. I) Présentation II) Caractéristiques techniques III) Principe 3-1 La transmission par courants porteurs 3-2 Schéma de

Plus en détail