Maryse POMPEE Directrice du Centre de Jour

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Maryse POMPEE Directrice du Centre de Jour"

Transcription

1 2013

2 Maryse POMPEE Directrice du Centre de Jour

3 - On ne dit pas seulement «ritounin» on dit aussi «Déviré» - An pantalon «Guindo» pour nommer le pantalon du docker - On dit aussi «ay tchiré danw» - «Man lib kon an mangouss an chan kan brilé..» - Ou pani piès Mèss, Aucune éducation - «Chivéya kon an lambiské fil fè», cheveux crépus - Est-ce zot konnet an «Taxi-Pays» - Man konnet madanm tala i té culotière métier dans la fabrique de pantalons -Pa gadé pié bourik pou ba y pòté chay. Moralité : Les apparences sont trompeuses -Mwen pa manjé kodenn, mwen pa sa péyé lasos-la. Moralité : On n a pas à payer pour les erreurs d autrui. (D.D) -Jalouzi sé frè à sosié. Proverbe créole de la Martinique et Guadeloupe. Moralité : Les jaloux n hésitent jamais à utiliser la sorcellerie (D.D)

4 -Mété ajounou pa ayen, sé lapriyè ki tout. Traduction : Se mettre à genoux n est rien, le plus important c est la prière. Moralité : L intention ne suffit pas. (L H) -Bon kok ka chanté an tou poulayé Moralité : Il faut s avoir s imposer partout. (Mme T) -Pawol an bouch pa chaj. Moralité : Engagement verbal n est pas engagement (Chichi) -Sé an sèl fwa yo ka kouyonnen piten anba zikak Moralité : On ne trompe pas deux fois la même personne. (Mme T) -Fok pa filé kouto avan ou ni kabrit. Moralité : Il ne faut pas tuer la peau de l ours avant de l avoir tuer.(mme H) - Pa gadé pié bourik pou ba y pòté chay. Traduction : Ne vous fiez pas aux pattes de la bourrique pour lui donner une charge à porter Moralité : Les apparences sont trompeuses. (Mme V) - La pli tombé rocé jamb pantalon w (Chichi) - Ou cho kon an tchou pip (F.65a) - I ganmé kon an chat 3 grenn (F.67a) - Sa sé an chien a britel (chien gran gen) - Chabin kalazaza - Fidji w boudé kon an doub 6 - Mété Aubéry asou Ayot (F70a) - Ou bèl kon an péché mortel - Fidji w maré kon an procès verbal -Ou kon an mangous dan an piès kann brilé - Sé sa ou fè, ou wè les Aidés du Centre les Aidés du Centre

5 J avais déjà entendu parler de la maladie d Alzheimer, mais sans jamais vraiment côtoyer des personnes atteintes. Je voyais des aînés dépérir et leur famille en souffrance. Certains pensent que le fait d être atteint rend le parent dépendant et les excluent en les mettant de côté en croyant qu ils ne sont plus les mêmes. Mais grâce à la formation que je reçois au sein de l association Case Gran moun, je me suis aperçue qu au contraire les parents ne demandent qu à vivre et retrouver leur autonomie. Ils souhaitent également nous démontrer qu ils ne sont pas malades, que la vie continue et qu ils ont beaucoup d aptitude ainsi que de l énergie à revendre... George AVS à domicile Il y a plus d un siècle que les scientifiques étudient la maladie d Alzheimer sur tout les fronts pour la combattre et pourtant ces malades étaient oubliés. Aujourd hui, je dis qu on peut vivre avec un Alzheimer car il y a beaucoup de centre ou d organisme qui se créent comme Case Gran Moun et qui se battent pour réduire la souffrance des malades et celle de leur proche pour avoir une vie plus belle Pépite d Or AVS à domicile «La formation avec Case Gran Moun m apporte une valorisation de mon métier d Auxilaire de vie. Il faut promouvoir ce métier qui est encore pour beaucoup de personnes considéré comme «femme de ménage». Cette équipe ainsi que sa directrice sont des personnes formidables qui font que les familles peuvent s appuyer dessus. Pliss foss ba zot. Séverine AVS à domicile. La formation avec la plateforme de Répit des Aidants m a permis d acquérir de nouvelles bases TRANSMISSION DES SAVOIRS AVEC LES INTERVENANTES DU DOMICILE pour donner le goût de vivre à nos aînés et à toutes ces personnes qui font face à leur désespoir. Familles, aidants, équipe de Case Gran Moun donnons nous la main pour faire face à nos parents qui ont besoin de nous. En nou ba yo fos la, pa ki té yo bésé lé bras. nou la épi zot. ensem ensem plis fos. Myriam AVS à domicile Durant ces jours de formation avec la plateforme de répit et d accompagnement des Aidants, j ai acquis des connaissances et plus d expérience : faire face à l Aidé. Je peux dire que l équipe Case Gran Moun très sérieuse et dynamique pour le savoir-faire qui me permet d approfondir mon mieux être et pouvoir répondre aux attentes de la personne à aider. L expérience à Case Gran Moun m enrichit, je vois les choses plus concrètes. Je remercie l équipe pour son dévouement. Pliss foss ba lé zédan é long vi ba sé Granmoun nou an. Mariette AVS à domicile Par la plateforme de répit et d accompagnement des Aidants je bénéficie d une formation pour améliorer mon savoir faire au domicile des familles. Cette formation m apporte un autre regard sur le travail à domicile en collaboration avec les autres associations. L attente n est pas de faire du ménage mais d être présent aussi pour le parent! Avant cette formation, la maladie et le vécu des personnes malades m étaient abstraits. Mais depuis ma formation je peux dire qu un aîné atteint de la maladie d Alzheimer à énormément de capacités. Case Gran moun est un pilier pour la compréhension et l accompagnement des parents malades, des familles et de l équipe aidante. Tracy AVS à domicile

6 Le recueil des étudiants J ai pu effectuer mon stage grâce à Case Gran Moun qui était venu au forum du lycée Jean Joseph Dumas. Quand je suis arrivée, j ai été bien accueillie par le personnel et sa Directrice. Durant la 1 ère semaine j ai constaté que le personnel travaille beaucoup en équipe et qu il y a beaucoup d activités proposées contrairement à la structure ou j ai fait mon stage avant. Avec les parents atteints de la maladie d Alzheimer, je me sens bien, je n ai pas peur. Le personnel de Case Gran Moun est très agréable, et j apprends beaucoup de chose que je ne savais pas. Et ça m aide. Clarisse étudiante au Lycée. Case GRan Moun est très dynamique car elle propose des activités variées. J ai eu ce stage grâce à mon lycée et j ai été bien accueillie. Les personnes âgées qui viennent sont très conviviales et je n ai pas de souci à m occuper d elle. Par contre, dans chaque structure où je suis passée auparavant j avais droit à une blouse blanche, là, j en n ai pas besoin..! Choraline étudiante au Lycée Tout au long de ma formation d Auxiliaire de vie sociale, j avais désiré ardemment me confronter à la vie des personnes atteintes de la maladie d Alzheimer ou maladie de l oubli. J ai eu l opportunité de partir en stage et j ai choisi, «La gout d Elixir» basé à saint joseph car cette structure fut pour moi l endroit idéal pour comprendre et apprendre à faire. J ai trouvé une équipe de professionnels expérimentés et conscients des besoins quotidiens des parents dont elle s occupe. J ai été conseillée pour apprendre les techniques à mettre en place. J ai sais maintenant comment gérer le changement d humeur dû au problème de l oubli. A première vue cette maladie fait peur, mais en les côtoyant, j ai réalisé que tout ce qui est mis en place pour le bien être est une vraie thérapie pour eux. L Alzheimer nous amène à prendre conscience de la fragilité de la vie et du besoin d être humain dans le vrai sens du terme. Etre dans l entourage d un malade de l oubli est une école de la vie Aucune violence ni impatience ne doit être utilisée pour faire face à cette MALADIE. Je remercie la Directrice du Centre de jour pour sa confiance et toute l équipe qui m a conseillée, encadrée en partageant leur savoirs. Marie Christine étudiante au Gréta L occasion m a été donnée de faire mon stage à l association Case Gran Moun, Pendant 5 semaines, j ai pu apprendre à devenir une aidante. J ai trouvé une équipe soudée et motivée, à l écoute des parents. J ai eu droit à un accueil chaleureux de tous..merci. Cela m a permis de connaitre, de comprendre et voir la maladie de l oubli autrement. Ici les parents évoluent comme chez eux et aux diverses animations proposées. En toute honnêteté, Case Gran Moun est un exemple à suivre!! je remercie la Directrice et toute l équipe continuez à prendre soin de nos PARENTS Gwanaelle étudiante au Gréta

7 Case gran moun pour moi est une grande aventure que ne fait que commencer. Travailler avec des parents atteints de la maladie de l oubli est une belle leçon de vie. L humilité est le point d ordre car il faut savoir se nier pour s occuper de l autre. J ai pu découvrir au travers Case Gran Moun un cadre agréable, calme, sain, et un mode de prise en charge accessible qui permet à tout un chacun de trouver sa place et d avancer ensemble. M.H Travailler auprès des personnes âgées m enrichit. Cela me permet d échanger avec eux, de leur apporter de l aide. Malgré leurs difficultés, les parents nous montrent qu il faut vivre simplement. Cela m a permis de devenir plus humble et de voir autrement. Travailler auprès des grandes personnes c est un métier qui demande de la patience et surtout à l écoute de l autre. Merci Case Gran Moun T.L En arrivant à Case Gran Moun en 2010, j ai découvert un mode de prise en charge qui a complètement changer ma vision auprès des personnes atteintes de la maladie de l oubli. Je n ai pas hésité à réapprendre, améliorer mon savoir faire et mieux m occuper des personnes que l on me confie. Il est important que ce genre de dispositif se développe sur toute la martinique afin de faire face à cette MALADIE. Grâce au courage et à la détermination de notre Directrice, cette structure a pu voir le jour et aujourd hui, elle est de renommée nationale. Si vous vous présentez à «La Gout d Elixir» vous y découvrirez, un cadre agréable, un personnel compétent, des familles satisfaites, des malades épanouis, une exellente organisation, des horaires souples, des activités stimulantes, un programme riche et varié En somme vous y trouverez le bonheur.! FB les Aidants professionnels du Centre

8

9 Ils ont dit La fréquentation par notre mère de l association Case Gran Moun, répond parfaitement à ce que nous recherchions, après la déclaration de sa maladie. Elle y a trouvé un lieu d accueil extraordinaire, où elle peut s exprimer, etre écoutée, et où elle a une vie sociale tout en ayant des activités adaptée, entourée d un encadrement rigoureux et attentif. Nous avons pu constater chez Maman un très fort ralentissement, sinon une stabilisation de la progression de la maladie. Nous pouvons le dire sans hésiter après deux années à Case Gran Moun, qu elle n en serait pas là aujourd hui. Cette association réalise un travail formidable auprès de nos parents, avec un professionnalisme certain, mais où demeure une atmosphère familiale et amicale. Qui aurait imaginé Maman partir une semaine en vacances sans un des membres de la famille, et surtout sans trop avoir à se soucier d elle?? Je veux dire par là que la confiance règne entre nous la famille, et l encadrement de l association. Au-delà du soutien que l association nous apporte, nous sommes heureux de voir notre mère s épanouir, car même si le soir en rentrant elle n est pas toujours en mesure de nous raconter sa journée, elle nous fait quelques fois des retours des activités qui sont pour elle très positifs. La formule de l accueil de jour est un bon compromis qui permet à maman de rester chez elle et avoir sa vie quotidienne sans trop de pertes de repères. A tout dire Case Gran moun aujourd hui est sa deuxième famille!! Nous ne remercierons jamais assez le travail que fait l association avec un grand dévouement, une patience et surtout avec foi et tout cela dans le but de préserver à nos parents une vie «normale» Famille du domicile J ai rencontré l association Case Gran Moun par un heureux hasard. Depuis mon entreprise est partenaire et œuvre dans la Plateforme de Répit des Aidants. Mon équipe bénéficie professionnellement d un partage de connaissances et savoir faire transmis par la Directrice. Elle a su revaloriser l équipe. Je tire mon chapeau à l association Case Gran Moun pour son savoir faire et sa créativité, car quand on parle de personnes âgées c est vraiment son domaine. C une belle aventure humaine. Merci et Bonne continuation. Responsable de services à la personne. Nord Atlantique Nous sommes partenaires avec Case Gran Moun et la Plateforme de répit des Aidants et mon équipe bénéficie d un accompagnement par l apport de connaissances et savoir faire dans le domaine de la personne âgée. L équipe est satisfaite et les familles sont plus confiantes pour la prise en charge de leur parent. Elles disent qu Il y a une meilleure prise en compte de leurs besoins réels, et qu elles peuvent vraiment compter sur les intervenantes pour avoir du répit. Elles retrouvent les mêmes gestes, la même détente, le même accompagnement. Elles sont satisfaites de la continuité du service offert. PLATEFORME Répi a, cé BON bagay péyi a, ba toutt MOUN péyi a. Responsable de services à la personne. Centre

10 Equipe Case Gran Moun

11 LA MEMOIRE DES MOTS - ETRE sage comme une. - C est clair comme de l eau de - Rien ne sert de C.. - Avoir un chat dans. - Frais comme un - Loin des yeux près du C.. - Bayer aux. - Foncer tête B - Reculer pour mieux S. - Mettre la charrue avant.. - Prendre la poudre d ES.. Yé kric, yé..

12 Tél. : gsm : Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur imprimerie TONIPRINT

Ast & Fischer SA, Wabern

Ast & Fischer SA, Wabern Ast & Fischer SA, Wabern Daniel Troxler, employeur L automne passé, j ai reçu un appel téléphonique lors duquel on m a demandé si j étais intéressé à en savoir plus sur le programme d intégration «Job

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

Le coin naturo. Lice onzales

Le coin naturo. Lice onzales Le coin naturo bioattitude.nc! A G Lice onzales «! ne plus subir mais vivre pleinement sa vie d a n s l e p o s i t i f e t l expérimentation de tout ce qui nous arrive et de tout ce que l on ressent!»

Plus en détail

BG Ingénieurs Conseil, Genève

BG Ingénieurs Conseil, Genève BG Ingénieurs Conseil, Genève Diego Salamon, employeur Sur mandat de l AI, Cadschool nous a demandé si nous serions prêts à accueillir un stagiaire pendant trois mois. Nous connaissions cet institut de

Plus en détail

Les Systèmes. Témoignage d un praticien EFT sur l utilisation des outils PEAT

Les Systèmes. Témoignage d un praticien EFT sur l utilisation des outils PEAT Les Systèmes P.E.A.T. & E.F.T. Témoignage d un praticien EFT sur l utilisation des outils PEAT Frédéric Piton - www.eft-energie.be Frédéric Piton - www.eft-energie.be Témoignage d un praticien EFT sur

Plus en détail

Validation des Acquis de l Expérience. «Si vous en avez envie, osez vous lancer!»

Validation des Acquis de l Expérience. «Si vous en avez envie, osez vous lancer!» Validation des Acquis de l Expérience «Si vous en avez envie, osez vous lancer!» Six entretiens ont été menés par téléphone auprès d assistantes maternelles ayant suivi une VAE pour obtenir le titre professionnel

Plus en détail

Rapport de stage. Travail présenté à Mer et Monde. Par Yohann Lessard

Rapport de stage. Travail présenté à Mer et Monde. Par Yohann Lessard Rapport de stage Travail présenté à Mer et Monde Par Yohann Lessard Université Laval Le 25 octobre 2014 Formation préparatoire Nos formatrices étaient Amélie et Raphaelle. Nous avons abordé plusieurs thèmes,

Plus en détail

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette Rapport de stage Mer et Monde Frédérique Morissette Comment décrire en quelques mots cette merveilleuse expérience qu à été mon stage au Sénégal? Impossible selon moi, je devrais écrire des pages et des

Plus en détail

Reportage photo. 26 I N 164 mars-avril 2015 I déclic

Reportage photo. 26 I N 164 mars-avril 2015 I déclic 26 I N 164 mars-avril 2015 I déclic Je veux vivre chez moi! Laura, 19 ans, est atteinte d une infirmité motrice cérébrale. Après des années en établissement, elle aimerait vivre seule (avec un peu d aide)

Plus en détail

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012)

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) La semaine des mathématiques a été l occasion de présenter aux élèves des parcours de mathématiciennes

Plus en détail

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place?

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place? Université à l étranger: Université Nationale de La Plata Semestre/Année de séjour : Semestre 1/ 2012/2013 Domaine d études : Etudes européennes L accueil : QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT Comment avez-vous

Plus en détail

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple L augmentation des traitements en clinique de fertilité et l âge plus avancé des femmes qui s engagent dans une grossesse contribuent à une plus

Plus en détail

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression.

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression. Roland CHARNAY, professeur honoraire de mathématiques en IUFM, chercheur associé à l'inrp «Apprentissage des tables : quelques étapes du CE1 au CM2» Roland Charnay pose un certain nombre de points de repères

Plus en détail

2.1 J approfondis ma réflexion

2.1 J approfondis ma réflexion Je sais ce que je veux faire, mais j ai besoin de mieux savoir comment m y prendre. Quelles sont les étapes? Quelles sont les questions à se poser? Qui va pouvoir m aider? 2.1 J approfondis ma réflexion

Plus en détail

Ô mon pays, ô Toulouse,

Ô mon pays, ô Toulouse, L'église Saint-Sernin illumine le soir Une fleur de corail que le soleil arrose C'est peut-être pour ça malgré ton rouge et noir C'est peut-être pour ça qu'on te dit Ville Rose Ô mon pays, ô Toulouse,

Plus en détail

Comment t accueillir dans la classe?

Comment t accueillir dans la classe? Comment t accueillir dans la classe? Souvent, l accueil des élèves en début d année est limité à son strict minimum (visite, présentation rapide et informelle, quelques activités d échanges ) En plus de

Plus en détail

Opportunités de bénévolat en or

Opportunités de bénévolat en or J O U R N A L D E S B É N É V O L E S DE L A C T I O N H U M A N I T A I R E ET C O M M U N A U T A I R E LA COHUE V O L U M E 3 N O 1 7 9 A V R I L 2 0 1 2 Mon petit mot Bonjour à toutes et à tous! Les

Plus en détail

Chloé B. 3 ème 2. Rapport de stage : Stage chez Mme J. : cabinet d orthodontie du16 au 20 décembre. Collège Colette BESSON Année 2013-2014.

Chloé B. 3 ème 2. Rapport de stage : Stage chez Mme J. : cabinet d orthodontie du16 au 20 décembre. Collège Colette BESSON Année 2013-2014. Chloé B. 3 ème 2 Rapport de stage : Stage chez Mme J. : cabinet d orthodontie du16 au 20 décembre Collège Colette BESSON Année 2013-2014 Page 1 Sommaire du Rapport de stage : Introduction : Page 3 1 ere

Plus en détail

A la suite de la rencontre qui a eu lieu le 15 novembre à Aimée-Stitelmann, je tiens particulièrement à vous remercier pour l attention l

A la suite de la rencontre qui a eu lieu le 15 novembre à Aimée-Stitelmann, je tiens particulièrement à vous remercier pour l attention l Lettres à un auteur Madame, A la suite de la rencontre qui a eu lieu le 15 novembre à Aimée-Stitelmann, je tiens particulièrement à vous remercier pour l attention l que vous nous avez accordée. J ai beaucoup

Plus en détail

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT SESSION 2009 SOMMAIRE I.Introduction 1 Pages II. Présentation de l entreprise 2 III. l organigramme de la société 3 IV. Description d un thème comptable

Plus en détail

Le co-développement. Ou comment apprendre en travaillant

Le co-développement. Ou comment apprendre en travaillant Le co-développement Ou comment apprendre en travaillant Après une formation. Je reviens à mon job et reprends rapidement tous les dossiers mis en attente pendant la formation Je me dis que cela serait

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

Résultats de l enquête. satisfaction 2009

Résultats de l enquête. satisfaction 2009 Résultats de l enquête satisfaction 2009 80 % de participation, merci de votre collaboration! Votre participation Vous avez été 2 038 à être sollicités et 1 638 à répondre à l enquête Quille Satisf Action.

Plus en détail

Université de Sherbrooke. Rapport de stage. Présenté à : Alain Bergeron, coordonnateur de stage. Par : Anthony Labelle, stagiaire

Université de Sherbrooke. Rapport de stage. Présenté à : Alain Bergeron, coordonnateur de stage. Par : Anthony Labelle, stagiaire Université de Sherbrooke Rapport de stage Présenté à : Alain Bergeron, coordonnateur de stage Par : Anthony Labelle, stagiaire Laboratoire du Pr Spino Université de Sherbrooke T1 Revu par : Pr Claude Spino

Plus en détail

Présentation de PHOTOS

Présentation de PHOTOS Mesures de Contraintes Pour me présenter, je suis Alban LANGLOIS, je suis infirmier, je viens des soins somatiques (et ceci a son importance, à mes yeux, pour l expression de mon ressenti) et je suis membre

Plus en détail

BIENVENUE A L ECOLE DE LA PHILANTHROPIE

BIENVENUE A L ECOLE DE LA PHILANTHROPIE GUIDE D INTERVENTION DU PHILANTHROPE Préparer votre temps d échange avec les Petits Philanthropes Fondée en 2011 avec le soutien des Fondations Edmond de Rothschild, cette association se donne pour objectif

Plus en détail

La prépa intégrée pour réussir votre concours paramédical Psychomotricité, Aide- soignant, Auxiliaire de puériculture

La prépa intégrée pour réussir votre concours paramédical Psychomotricité, Aide- soignant, Auxiliaire de puériculture La prépa intégrée pour réussir votre concours paramédical Psychomotricité, Aide- soignant, Auxiliaire de puériculture PrépEMAP : réussir dans les métiers de la santé Le sanitaire : un secteur qui ne connaît

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction

Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction 1. Bonjour, je m appelle et je suis un(e) policier(ière). (Présentez toute autre personne présente dans la pièce; idéalement, personne d

Plus en détail

Projet professionnel

Projet professionnel FONGECIF POITOU-CHARENTES Projet professionnel Esthéticienne Pamela MESSY 10/10/2013 Demande de prise en charge de formation à distance en vue d obtenir le CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie Sommaire

Plus en détail

Portrait de la profession

Portrait de la profession Vol. 3 - No 3 19 www.magazinemodedemploi.com ME ME www.magazinemodedemploi.com Vol. 3 - No 3 Portrait de la profession On connaît le titre de la profession, mais connaissons-nous réellement ce que fait

Plus en détail

C est ainsi que le projet personnel de l élève se construit : par l observation et par l échange. O. RAUCH

C est ainsi que le projet personnel de l élève se construit : par l observation et par l échange. O. RAUCH LE MOT DU PROVISEUR Le stage de découverte professionnelle est un moment-clé dans le processus d orientation de l élève de la classe de troisième. Pendant une brève période de quatre jours, il permet en

Plus en détail

ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION. Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D)

ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION. Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D) ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D) Durée de l entretien : 14mn C : Alors, est-ce que tu peux d abord te présenter et dire en quoi

Plus en détail

Notes pour une allocution de Mme Marie-France Kenny, présidente Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada

Notes pour une allocution de Mme Marie-France Kenny, présidente Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada Notes pour une allocution de Mme Marie-France Kenny, présidente Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada Au Forum provincial des réseaux de soutien à l immigration francophone

Plus en détail

Michel Duval, conférencier professionnel

Michel Duval, conférencier professionnel Michel Duval, conférencier professionnel Michel Duval est conférencier, motivateur, passionné par le développement du potentiel humain. Il présente des conférences et des ateliers qui stimulent les gens

Plus en détail

L AMOUR EST UN SOUFFRE-BONHEUR

L AMOUR EST UN SOUFFRE-BONHEUR Sismographe L AMOUR EST UN SOUFFRE-BONHEUR Mon Petit Éditeur Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé

Plus en détail

ASAD. parce qu on est bien à la maison

ASAD. parce qu on est bien à la maison ASAD parce qu on est bien à la maison 01 L ASAD qui sommes-nous? Parce qu on est bien à la maison, l ASAD met tout en œuvre pour que chacune et chacun, selon sa propre histoire, puisse y rester le plus

Plus en détail

Marie-P te propose une mission!

Marie-P te propose une mission! Marie-P te propose une mission! D éveloppe tes qualités d observation pour devenir détective, comme Marie-P! Six lettres mystérieuses se sont glissées dans certaines illustrations du roman marquées par

Plus en détail

Douleur, souffrance, démence et fin de vie

Douleur, souffrance, démence et fin de vie Douleur, souffrance, démence et fin de vie Qu est ce que la douleur? Différence entre douleur et souffrance La souffrance serait morale et la douleur physique La douleur serait locale et la souffrance

Plus en détail

LIVAROT COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE LIVAROT. INAUGURATION DE LA SALLE MULTISPORTS samedi 22 octobre 2011 à 11 h

LIVAROT COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE LIVAROT. INAUGURATION DE LA SALLE MULTISPORTS samedi 22 octobre 2011 à 11 h LIVAROT COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE LIVAROT INAUGURATION DE LA SALLE MULTISPORTS samedi 22 octobre 2011 à 11 h Président de la Communauté de communes du Pays de Livarot et Maire de la Commune de

Plus en détail

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Synthèse Sondage Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Préambule Donner la parole aux personnes malades, ne pas s exprimer à leur place,

Plus en détail

Évaluation du séminaire de méthodologie pour les étudiants en étalement

Évaluation du séminaire de méthodologie pour les étudiants en étalement Mireille Houart Juillet 2013 Évaluation du séminaire de méthodologie pour les étudiants en étalement 1. Contexte En 2012-2013, suite à la réforme et à la demande de la Faculté de médecine, un séminaire

Plus en détail

Culturelab 2012. Compte rendu de mon séjour au Festival d Avignon. par Eline Wittevrongel

Culturelab 2012. Compte rendu de mon séjour au Festival d Avignon. par Eline Wittevrongel Culturelab 2012 Compte rendu de mon séjour au Festival d Avignon par Eline Wittevrongel 18/08/2012-28/08/2012 Grâce au concours «Olyfran», j ai eu la chance de visiter la belle ville d Avignon dans le

Plus en détail

Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite

Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite AVANT LA LECTURE 1- SURVOLER LA PAGE COUVERTURE Lire le titre, puis amener l enfant à observer la page couverture tout en l invitant à faire des

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Bourse Explo RA sup

Rapport de fin de séjour Bourse Explo RA sup UNIVERSITE CLAUDE BERNARD Rapport de fin de séjour Bourse Explo RA sup Stage de 3 mois à la fac d ingénierie de l université de Porto Gabriel MESTRE 2013 Je suis actuellement étudiant en 2eme année d un

Plus en détail

Et maintenant? Conseils.

Et maintenant? Conseils. Et maintenant? Conseils. Il y a quelques semaines, le docteur nous a renvoyé à la maison en nous annonçant : votre père souffre de démence. Mon frère et moi, nous nous demandons maintenant ce que nous

Plus en détail

Le partage des responsabilités dans une équipe

Le partage des responsabilités dans une équipe Le partage des responsabilités dans une équipe Comment permettre à chacun d avoir des responsabilités et d être soutenu pour les mener à bien? Peut-on s appuyer sur la diversité (histoire, compétences,

Plus en détail

Enquête Climat scolaire Questionnaire parents

Enquête Climat scolaire Questionnaire parents Enquête Climat scolaire Questionnaire parents Protocole de passation questionnaire parents lien complet : http://ppe.orion.education.fr/academie/itw/answer/j5he1yww4tzy1stg9ozhfa lien raccourci : http://goo.gl/6laokl

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

RÉCIT DES DÉCOUVERTES

RÉCIT DES DÉCOUVERTES RÉCIT DES DÉCOUVERTES Motivations: En raison de la validation du stage de découverte de première année, mon choix s est porté beaucoup plus sur un emploi salarié en période estivale. En effet, il était

Plus en détail

Compte rendu du Forum 6

Compte rendu du Forum 6 FORUM 6 L ÉDUCATION COMME DIACONIE L École, lieu d éducation à la fraternité Compte rendu du Forum 6 «J ai été des années durant un très mauvais élève, un moins que rien! Un jour j ai trouvé un bon professeur

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

Lancement de la campagne «Familles d Accueil» Conférence de presse du vendredi 27 novembre 2015. Intervention du Ministre de l Aide à la Jeunesse,

Lancement de la campagne «Familles d Accueil» Conférence de presse du vendredi 27 novembre 2015. Intervention du Ministre de l Aide à la Jeunesse, Lancement de la campagne «Familles d Accueil» Conférence de presse du vendredi 27 novembre 2015 Intervention du Ministre de l Aide à la Jeunesse, Rachid MADRANE Mesdames, Messieurs, Chers journalistes,

Plus en détail

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie Laurence Beynié 7 kg d amour pour ton anorexie 2 2 Samedi 26 mai 2012 : Tout a commencé ce samedi 26 mai. Jamais je n oublierai ce jour-là, où j ai dû, une fois de plus, t amener à l hôpital pour un contrôle

Plus en détail

Je peux voter! Un guide simple sur le vote au Canada

Je peux voter! Un guide simple sur le vote au Canada Je peux voter! Un guide simple sur le vote au Canada J e p e u x v o t e r! Un guide simple sur le vote au Canada Pour tout renseignement, veuillez vous adresser au : Centre de renseignements Élections

Plus en détail

Le Portable. Xavier Boissaye

Le Portable. Xavier Boissaye Le Portable Xavier Boissaye L acteur entre en scène s appuyant sur une béquille, la jambe plâtrée. «Quand je pense qu il y en a.» (bruit de portable) L acteur prend son appareil dans sa poche et se tourne

Plus en détail

Chapitre 1. Trouver ses bases

Chapitre 1. Trouver ses bases Chapitre 1 Trouver ses bases 9 Lundi Dépendance Comme un bébé dans les bras de sa mère est impuissant, Dieu souhaite que nous (re)devenions ainsi dans ses bras à lui. Il s agit, en fait, plus de réaliser

Plus en détail

Notre ambition : devenir un acteur principal de l immobilier en France, d ici 5 ans!

Notre ambition : devenir un acteur principal de l immobilier en France, d ici 5 ans! LE MOT DU FONDATEUR : Laurent KOEHLER Depuis 2002, les agences KOEHLER IMMOBILIER n ont cessé de prendre des parts de marché dans un contexte concurrentiel toujours plus difficile, et des exigences clients

Plus en détail

CARRIERE : LES SIRENES DU CHANGEMENT

CARRIERE : LES SIRENES DU CHANGEMENT CE DOCUMENT EST VOTRE LIVRET PARTICIPANT Lisez la première partie, puis complétez la 2 e. Reportez en début de 3 e partie les éléments clés de votre stratégie de mobilité 1 CETTE PREMIERE PARTIE EST A

Plus en détail

10 UN ENFANT À DÉCOUVRIR

10 UN ENFANT À DÉCOUVRIR TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...13 CHAPITRE 1: MON ENFANT EST DIFFÉRENT DES AUTRES...19 Devenir parents...21 Devenir les parents d un enfant avec une déficience... 23 Réactions à cette situation...24

Plus en détail

PRÉVOYANCE. Suralia. Epargnez tout souci financier à ceux que vous aimez

PRÉVOYANCE. Suralia. Epargnez tout souci financier à ceux que vous aimez PRÉVOYANCE Suralia Epargnez tout souci financier à ceux que vous aimez Suralia pour protéger votre famille et votre patrimoine Pour vous, il n y a rien de plus important que votre famille. Vous souhaitez

Plus en détail

Allocution de Mme Françoise Bertrand Présidente directrice générale Fédération des chambres de commerce du Québec

Allocution de Mme Françoise Bertrand Présidente directrice générale Fédération des chambres de commerce du Québec Allocution de Mme Françoise Bertrand Présidente directrice générale Fédération des chambres de commerce du Québec Forum de l association des Comptables généraux associés Montréal L allocution prononcée

Plus en détail

SPECIALITE ISN (Initiation aux Sciences Numériques)

SPECIALITE ISN (Initiation aux Sciences Numériques) BOUCHENOIRE MENIN Julie TS2 SPECIALITE ISN (Initiation aux Sciences Numériques) Groupe : MIGNOT Maëlys BOUCHENOIRE MENIN Julie Projet : SURFNET 2014-2015 1. Présentation du projet, origine, but et lancement

Plus en détail

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE : Heureusement que nous sommes très en avance. Tu as vu cette queue?

Plus en détail

Volet : Développement personnel 2.1 Apprendre à apprendre

Volet : Développement personnel 2.1 Apprendre à apprendre F Titre : J apprends à apprendre Activité pouvant servir d amorce au volet développement personnel. Le questionnaire est suivi d une compréhension en lecture et de questions générales. Un livre de référence

Plus en détail

Entrainement quotidien pour arriver spontanément à garder le contrôle de l activité cérébrale

Entrainement quotidien pour arriver spontanément à garder le contrôle de l activité cérébrale Entrainement quotidien pour arriver spontanément à garder le contrôle de l activité cérébrale 1. S entrainer à recevoir un maximum de sensations par les différents canaux Eveiller la conscience, dans l

Plus en détail

EDITO. consommation collaborative

EDITO. consommation collaborative La Gazette POSITIVE EDITO. Depuis quelques d années, de nouvelles pratiques de consommation émergent et interrogent le modèle économique que nous connaissons, basé sur la possession et l accumulation de

Plus en détail

Une formation sur la relation d aide pendant l annonce: Histoire. avec des paramédicaux du chu d Amiens

Une formation sur la relation d aide pendant l annonce: Histoire. avec des paramédicaux du chu d Amiens Une formation sur la relation d aide pendant l annonce: Histoire avec des paramédicaux du chu d Amiens La Communication et la Relation d aide: une compétence de l infirmière Situation: mise en place du

Plus en détail

Compte-rendu de mission orthophonie/éducation à Bopa, Août 2014

Compte-rendu de mission orthophonie/éducation à Bopa, Août 2014 Compte-rendu de mission orthophonie/éducation à Bopa, Août 2014 Avant tout, je souhaite remercier Ambroise, Agnès et sa famille pour leur accueil, leur gentillesse et leur bienveillance, ainsi que pour

Plus en détail

LA Stratégie en 4 étapes pour des chances optimales. Etape n 1 : Guide 2. Tirez le meilleur de notre aide

LA Stratégie en 4 étapes pour des chances optimales. Etape n 1 : Guide 2. Tirez le meilleur de notre aide Association 4BFS LA Stratégie en 4 étapes pour des chances optimales de grossesse Etape n 1 : Guide 2 Aide à la conception 2 INTRODUCTION Nombre de jours pour réaliser ce guide : 1 jour >> Cliquez ICI

Plus en détail

Service Académique d Information et d Orientation Rectorat de Lille

Service Académique d Information et d Orientation Rectorat de Lille Compte rendu des manifestations 12 mars 2005 Ecole des Mines de Douai 19 mars 2005 Ecole d Ingénieur du Pas de Calais -Longuenesse 2 avril 2005 Ecole Nouvelle d Ingénieurs en Informatique -Villeneuve d

Plus en détail

Rapport de stage [516] «Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux»

Rapport de stage [516] «Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux» Rapport de stage [516] «Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux» Marcel Proust Il y a 20 ans, j avais eu la chance de vivre pendant

Plus en détail

Bilan Moral : Cé léstiné, dé lé gué é BAR

Bilan Moral : Cé léstiné, dé lé gué é BAR Bilan Moral : Cé léstiné, dé lé gué é BAR Rentrée en septembre : En quelque mots, on a commencé sur les chapeaux de roues, avec les interviews bar et le début de la bleusaille. On a très vite été débordés

Plus en détail

Rapport de stage Echange IFMSA

Rapport de stage Echange IFMSA Rapport de stage Echange IFMSA La Pologne La Pologne est un pays chargé d histoire, c est principalement pour cette raison que j ai postulé pour y partir. Je voulais connaître l histoire de l Europe de

Plus en détail

Témoignage d'une personne du territoire ayant vécu la maladie

Témoignage d'une personne du territoire ayant vécu la maladie Témoignage d'une personne du territoire ayant vécu la maladie Voici deux ans que je suis à la retraite, mon mari va prendre sa retraite en septembre prochain, nous allons pouvoir en profiter à deux ; tout

Plus en détail

Vous n êtes pas en contact avec un représentant de l assistance. Veuillez renvoyer votre message lorsqu un représentant sera connecté.

Vous n êtes pas en contact avec un représentant de l assistance. Veuillez renvoyer votre message lorsqu un représentant sera connecté. à 20:24:20 Bienvenue sur la discussion en direct avec l assistance Blizzard Support! Vous serez mis en relation avec un représentant dans quelques instants.. Le temps d attente actuel est d environ 39

Plus en détail

ANNEXE 4 : DECLARATIONS DE CANDIDATURE pour le Conseil d Administration 2015-2017

ANNEXE 4 : DECLARATIONS DE CANDIDATURE pour le Conseil d Administration 2015-2017 ANNEXE 4 : DECLARATIONS DE CANDIDATURE pour le Conseil d Administration 2015-2017 Association Ouvrir La Voix, Groupe d entraide et d information sur le Mutisme Sélectif Nom des candidats et présentations

Plus en détail

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses années, les enseignants

Plus en détail

Accueil dans l université

Accueil dans l université L université dans laquelle j ai effectuée mon échange universitaire en S5 est Kyung Hee University dans la ville de Séoul en Corée du Sud. J ai choisi cette université pour en premier lieu le pays qui

Plus en détail

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS La sécurité des personnes âgées Ce qu il faut savoir Vie saine, Aînés et Consommation Manitoba Secrétariat manitobain du mieux-être des personnes âgées et du vieillissement en

Plus en détail

COMMUNIQUER EN FAMILLE CELA S APPREND AUSSI

COMMUNIQUER EN FAMILLE CELA S APPREND AUSSI COMMUNIQUER EN FAMILLE CELA S APPREND AUSSI VOUS QUI SOUHAITEZ ACCROÎTRE L'HARMONIE FAMILIALE MIEUX VOUS FAIRE COMPRENDRE ÉVOLUER AVEC VOS ENFANTS ET VOS ADOS DYNAMISER VOTRE VIE DE FAMILLE RÉAGIR EFFICACEMENT

Plus en détail

Communiquer autrement Pour transformer vos relations professionnelles

Communiquer autrement Pour transformer vos relations professionnelles CONGRÈS DE L ACSQ 2014 Communiquer autrement Pour transformer vos relations professionnelles Manon Deschênes, M.Ps., CRHA Directrice principale Gestion de carrière et psychologie du travail MAI 2014 PLAN

Plus en détail

LE 18 DÉCEMBRE 1996, 8 élèves hellénistes de première du lycée

LE 18 DÉCEMBRE 1996, 8 élèves hellénistes de première du lycée II. L Antiquité pour quoi? TABLE RONDE AUTOUR D ÉLÈVES HELLÉNISTES ET LATINISTES Yvon LOGÉAT LE 18 DÉCEMBRE 1996, 8 élèves hellénistes de première du lycée Zola (Rennes) et 9 latinistes de terminale du

Plus en détail

Orthographe grammaticale

Orthographe grammaticale Orthographe grammaticale On a vu en CE2 et en CM1 a/à/as Marine a faim. Tu as soif a ou as est le verbe avoir conjugué au présent, (truc : on peut le remplacer par avait / avais ) Marie habite à Fréterive

Plus en détail

Communication non-violente et médiation. Étienne Godinot 04.06.2014

Communication non-violente et médiation. Étienne Godinot 04.06.2014 Communication non-violente et médiation Étienne Godinot 04.06.2014 La communication non-violente et la médiation Sommaire 1 - La communication non-violente Qu est ce que la CNV? Définition, rôle Une démarche

Plus en détail

Yuliana Fransani. Une aventure à Paris. Publibook

Yuliana Fransani. Une aventure à Paris. Publibook Yuliana Fransani Une aventure à Paris Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois

Plus en détail

Guide employeurs. La nouvelle plate-forme qui connecte collégiens et employeurs. http://monstagede3e.seine-saint-denis.fr

Guide employeurs. La nouvelle plate-forme qui connecte collégiens et employeurs. http://monstagede3e.seine-saint-denis.fr La nouvelle plate-forme qui connecte collégiens et employeurs. Guide employeurs http://monstagede3e.seine-saint-denis.fr Parce qu une première expérience dans l univers professionnel est souvent déterminante

Plus en détail

Lève-toi et marche...

Lève-toi et marche... Lève-toi et marche... Salut! Te voilà EN ROUTE AVEC Avec qui? Avec l Esprit Saint, car tu l as reçu pour apprendre à devenir davantage l ami e de Jésus. Plus tu accueilles l Esprit Saint, plus il t aide

Plus en détail

Préparation pour la garderie et l école

Préparation pour la garderie et l école 135 Chapitre14 Préparation pour la garderie et l école Dans certaines communautés, il y a des endroits où l on prend soin des enfants pendant que leurs parents travaillent. Ce sont généralement des écoles

Plus en détail

L agence Style Révélation Centre de formation et Conseil en Image sur la métropole Lilloise DOSSIER DE PRESSE. Octobre 2012

L agence Style Révélation Centre de formation et Conseil en Image sur la métropole Lilloise DOSSIER DE PRESSE. Octobre 2012 L agence Style Révélation Centre de formation et Conseil en Image sur la métropole Lilloise DOSSIER DE PRESSE Octobre 2012 En résumé Stefania, directrice de l agence Style révélation décide après 17 ans

Plus en détail

Après un arrêt de travail, comment rependre mes activités professionnelles

Après un arrêt de travail, comment rependre mes activités professionnelles Après un arrêt de travail, comment rependre mes activités professionnelles Présenté par Audrey Duhaime T.S. et Geneviève Joseph T.S. Source: Lise Lacasse, psychologue et conseillère d orientation Le retour

Plus en détail

Rapport d auto-apprentissage d anglais sur l année 2010/2011

Rapport d auto-apprentissage d anglais sur l année 2010/2011 Juliette Olivier, 1AI (Binôme : Tracy GESINI) Rapport d auto-apprentissage d anglais sur l année 2010/2011 I) Evolution de l auto-apprentissage sur l année Au début de l année, j ai eu du mal à quitter

Plus en détail

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio.

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Mode d emploi du cours audio REUSSIR Tout d abord, félicitations pour l achat de ce cours et pour la décision

Plus en détail

La médiation familiale Conflits familiaux, séparation, divorce...

La médiation familiale Conflits familiaux, séparation, divorce... Conflits familiaux, séparation, divorce... Comment va s organiser l accueil de nos enfants après notre séparation? Comment, en tant que père, continuer à assurer le suivi scolaire de ma fille? Je ne vois

Plus en détail

Promoteur : Pierre Arsenault, responsable et gestionnaire du Centre d accès communautaire internet (CACI)

Promoteur : Pierre Arsenault, responsable et gestionnaire du Centre d accès communautaire internet (CACI) Initiative A2 : École La Relève de Saint-Elzéar Promoteur : Pierre Arsenault, responsable et gestionnaire du Centre d accès communautaire internet (CACI) Intervenante : Édith Arsenault, conseillère pédagogique

Plus en détail

LE CORPS PARLE DE L INTERIEUR

LE CORPS PARLE DE L INTERIEUR FOCUSING: LE CORPS PARLE DE L INTERIEUR Intervention d Eugène Gendlin à la 18eme conférence annuelle Internationale sur les traumatismes. Boston MA June 20-23 2007 Traduit par Brigitte Domas Bonjour, je

Plus en détail

Mes besoins et mes objectifs Les buts de cet outil sont de vous : Instructions :

Mes besoins et mes objectifs Les buts de cet outil sont de vous : Instructions : Outil Mes besoins et mes objectifs L outil Mes besoins et mes objectifs est un guide de réflexion qui contient une série de pistes et de questions à aborder en vue de préparer le transfert de votre entreprise.

Plus en détail

Rapport de stage de gestion 2 ème année de formation 06 Janvier 14 Mars 2014. Stage de formation au recrutement et au placement de personnel

Rapport de stage de gestion 2 ème année de formation 06 Janvier 14 Mars 2014. Stage de formation au recrutement et au placement de personnel IPAG Business School Rapport de stage de gestion 2 ème année de formation 06 Janvier 14 Mars 2014 LALLEMAND Thibault Groupe : 2S81 Stage de formation au recrutement et au placement de personnel Adecco

Plus en détail

L ÉXPÉRIENCE ESTHÉTIQUE À L ÉCOLE : POINTS DE VUE D ARTISTES

L ÉXPÉRIENCE ESTHÉTIQUE À L ÉCOLE : POINTS DE VUE D ARTISTES L ÉXPÉRIENCE ESTHÉTIQUE À L ÉCOLE : POINTS DE VUE D ARTISTES Myriam Lemonchois Université de Montréal Selon Dewey (2010), l expérience esthétique est l expression et l organisation de nos désirs en fonction

Plus en détail

Nom :... Date :... ENVOI N 21

Nom :... Date :... ENVOI N 21 Pierre LASSALLE, Biosynergiste Formateur-Conseil en Développement des Ressources Humaines et Communication 56 rue de la Porte 29200 Brest! 02 98 05 25 50 Nom :... Date :... ENVOI N 21 Avertissement : Nous

Plus en détail