Quelle base juridique pour le droit de la famille? La voie à suivre

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Quelle base juridique pour le droit de la famille? La voie à suivre"

Transcription

1 DIRECTION GÉNÉRALE DES POLITIQUES INTERNES DÉPARTEMENT THÉMATIQUE C: DROITS DES CITOYENS ET AFFAIRES CONSTITUTIONNELLES AFFAIRES JURIDIQUES Quelle base juridique pour le droit de la famille? La voie à suivre NOTE PE FR

2 Ce document a été demandé par la commission des affaires juridiques du Parlement européen. AUTEUR Aude FIORINI Faculté de droit de Dundee Université de Dundee Nethergate, Dundee, DD1 4HN, Écosse, Royaume-Uni ADMINISTRATEUR RESPONSABLE Vesna NAGLIČ Parlement européen Département thématique C: Droits des citoyens et affaires constitutionnelles B-1047 Bruxelles Courriel: VERSIONS LINGUISTIQUES Original: EN Traductions: BG/CS/DA/DE/EL/ES/ET/FR/IT/LV/LT/HU/MT/NL/PL/PT/RO/SK/SL/FI/SV À PROPOS DE L'ÉDITEUR Pour contacter le département thématique ou pour vous abonner à sa lettre d'information mensuelle, veuillez écrire à l'adresse suivante: Rédaction achevée en novembre Bruxelles, Union européenne, Ce document est disponible sur Internet à l'adresse suivante: CLAUSE DE RESPONSABILITÉ Les opinions exprimées dans le présent document sont celles de l'auteur et ne reflètent pas nécessairement la position officielle du Parlement européen. Reproduction et traduction autorisées, sauf à des fins commerciales, moyennant mention de la source, information préalable de l'éditeur et transmission d'un exemplaire à celui-ci.

3 Quelle base juridique pour le droit de la famille? La voie à suivre SYNTHÈSE Contexte Pour aborder la question de la base juridique de l'action de l'union européenne dans le domaine du droit de la famille, il convient tout d'abord de clarifier la signification du "droit de la famille". Étant donné le principe fondamental de l'union d'attribution de compétence et le manque de dispositions transférant la compétence à l'union dans le domaine du droit de la famille national, il est pratiquement certain que le droit matériel de la famille relève exclusivement de la compétence des États membres. Une compétence partagée (entre les États membres et l'union) existe toutefois dans les domaines de la liberté, de la sécurité et de la justice, dès lors que l'union européenne est chargée au titre des traités de développer une coopération judiciaire dans les matières civiles (y compris la famille) ayant une incidence transfrontalière. L'exercice de cette compétence peut essentiellement revêtir trois formes: 1) l'union peut prendre des mesures qui touchent l'ensemble 1 de son territoire (article 81 du traité FUE), 2) l'union peut autoriser les États membres à établir des mesures relatives au droit de la famille (article 20 du TUE), 3) il est également concevable que cette compétence puisse être exercée par la participation de l'union aux instruments du droit international de la famille, dont la portée s'étend au-delà de la région de l'union européenne (article 216 du traité FUE). À ce jour, les trois approches ont été utilisées. Trois règlements se sont fondés sur l'article 81 du traité FUE: le règlement du Conseil (CE) n 2201/2003 relatif à la compétence, la reconnaissance et l'exécution des décisions en matière matrimoniale et en matière de responsabilité parentale, le règlement (CE) n 4/2009 relatif à la compétence, la loi applicable, la reconnaissance et l'exécution des décisions et la coopération en matière d'obligations alimentaires, le règlement (UE) n 650/2012 relatif à la compétence, la loi applicable, la reconnaissance et l'exécution des décisions, l'acceptation et l'exécution des actes authentiques en matière de successions et à la création d'un certificat successoral européen. Le règlement (UE) n 1259/2010 du Conseil du 20 décembre 2010 a harmonisé la loi applicable au divorce et à la séparation de corps, mais il a été adopté sur la base d'une coopération renforcée. En outre, l'union européenne a ratifié le protocole de la Conférence de La Haye du 23 novembre 2007 sur la loi applicable aux obligations alimentaires et a autorisé les États membres à ratifier ou accéder à la convention de La Haye de 1996 sur la protection des enfants. L'Union a également mis au point une procédure à laquelle les 1 Le Danemark, l'irlande et le Royaume-Uni ne participent à aucune mesure de l'union relative au droit de la famille. Le Royaume-Uni et l'irlande peuvent toutefois décider d'y participer. 3

4 Département thématique C: Droits des citoyens et affaires constitutionnelles États membres peuvent recourir dans certaines circonstances afin de conclure des accords avec des États tiers. Objectif Le présent document évalue le contenu et les limites des bases juridiques des règles de l'union relatives au droit de la famille, afin de définir le ou les mécanismes optimaux permettant de progresser sur le plan législatif. La position des citoyens de l'union qui tirent parti de leur droit à la libre circulation est au cœur de l'action de l'union. La situation des autres catégories de personnes ne doit cependant pas être négligée et cette note aborde la question dans une section suivante. Les citoyens de l'union dans l'union Le présent document évalue les bases juridiques qui peuvent être employées afin de créer des règles harmonisées pour les citoyens de l'union qui résident ou circulent dans l'union européenne, en fonction des objectifs actuels fixés dans ce domaine, en particulier un meilleur accès à la justice. Il est possible d'atteindre ces objectifs de façon optimale par l'exercice d'une compétence interne plutôt qu'externe. L'adoption de mesures internes dans le domaine du droit de la famille s'est toutefois révélée bien plus lente que dans d'autres matières civiles. Cela s'explique en partie par le fait que les mesures relatives au droit de la famille doivent être adoptées selon une procédure législative spéciale (qui exige l'unanimité au Conseil et la consultation du Parlement européen). Ce dernier élément est lié au caractère particulièrement sensible de ces questions, ainsi qu'à la vigueur des traditions et cultures nationales dans ce domaine. Les actes existants ne couvrent pas tous les domaines fondamentaux du droit de la famille et ils se caractérisent par la fragmentation et la différenciation, dont une grande partie peut être associée à la base juridique choisie et à la procédure législative connexe utilisée. Par conséquent, l'attention se porte sur la mesure dans laquelle le recours à la passerelle ou à une coopération renforcée pourrait être envisagé en vue de faciliter et d'accélérer l'adoption de mesures relatives au droit de la famille. Passerelle Des clauses "passerelle" sont présentes dans les traités et permettent des transitions entre les procédures législatives et les exigences en matière de vote. Une de ces clauses concerne les mesures relatives au droit de la famille. En vertu de l'article 81, paragraphe 3, le Conseil peut décider, à l'unanimité et après consultation du Parlement européen, l'adoption d'une mesure relative au droit de la famille ayant une incidence transfrontalière conformément à la procédure législative ordinaire. Toute discussion au sujet de la passerelle nécessite une clarification sur les "mesures relatives au droit de la famille ayant une incidence transfrontalière". Le champ d'application exact de cette catégorie est incertain et discutable, comme peuvent l'illustrer les différentes bases juridiques utilisées pour élaborer les règlements en matière d'obligations alimentaires et de succession. Alors qu'il n'est pas contesté que les questions liées aux obligations alimentaires et à la succession présentent un caractère mixte, qui combine des aspects du droit de la famille et du droit des obligations ou du droit des biens, leur traitement s'est révélé très différent. Le caractère mixte des obligations alimentaires a été utilisé pour justifier une tentative de recours à la passerelle. Cette tentative a échoué et le règlement 4

5 Quelle base juridique pour le droit de la famille? La voie à suivre (CE) n 4/2009 du Conseil a été adopté conformément à une procédure législative spéciale. En revanche, la mixité de la loi relative à la succession a été réfutée d'emblée, permettant l'adoption du règlement selon la procédure législative ordinaire. Si l'on garde à l'esprit que le recours à la passerelle est fondé sur le vote unanime du Conseil ainsi que l'acceptation des parlements nationaux, il est évident que le mécanisme peut uniquement être lancé si les États conviennent que le contenu de la mesure envisagée sera acceptable. Ce sera le cas si non seulement la portée de l'instrument ne soulève luimême aucune objection, mais également si les règles qu'il contient restent neutres. Ces conditions préalables ne sont pas facilement réunies étant donné les intentions affichées par l'action de l'union européenne dans le domaine du droit de la famille. Coopération renforcée L'article 20 TUE autorise une coopération renforcée, laquelle permet à un groupe d'états membres d'établir des mesures entre eux (à l'aide des institutions et des mécanismes définis par le TUE). Si l'on garde à l'esprit que les règlements adoptés grâce à la coopération renforcée ne sont, par définition, pas en mesure d'atteindre les objectifs attribués à l'action de l'union européenne dans le domaine du droit de la famille de manière aussi complète que pour les mesures à l'échelle de l'union, quel mérite y a-t-il à encourager ce mécanisme pour l'élaboration du droit de la famille dans l'union européenne? D'une certaine façon, pour définir des objectifs ambitieux, il peut se révéler utile d'atteindre un certain niveau d'harmonisation entre plusieurs États participants plutôt qu'aucun. Cependant, il convient de réfléchir à l'incidence que peut avoir la coopération renforcée dans le domaine concerné, pas seulement pour les citoyens de l'union qui en bénéficient, mais aussi pour ceux qui n'en bénéficieront pas. En outre, il y a lieu de bien comprendre la nature de "dernier ressort" de la coopération renforcée. Autres catégories de personnes Concernant les personnes qui ne sont pas citoyens de l'union et qui font valoir leur droit à la libre circulation, la situation est moins évidente. Tout d'abord, il convient de rappeler que les règles adoptées pour les citoyens de l'union qui résident dans l'union bénéficieront à d'autres catégories de personnes. En effet, grâce au principe de non-discrimination, les règles relatives au droit de la famille s'appliqueront à tous les résidents de l'union européenne, sans distinction de nationalité. Par ailleurs, le choix et l'activation des facteurs de connexion dans le contexte des litiges familiaux, et non individuels, impliquent que ces règles peuvent même bénéficier à certains citoyens de l'union qui résident dans des États tiers. Toutefois, la situation des autres citoyens de l'union qui résident en dehors de l'union peut également nécessiter un examen si l'union européenne veut atteindre ses objectifs, y compris les exigences définies à l'article 3, paragraphe 5, du TUE. Il est possible de recourir aux dispositions en matière de compétence externe (articles 216 et suiv. du traité FUE) dans ce contexte. 5

(Actes non législatifs) RÈGLEMENTS

(Actes non législatifs) RÈGLEMENTS L 359/30 II (Actes non législatifs) RÈGLEMENTS RÈGLEMENT D'EXÉCUTION (UE) N o 1329/2014 DE LA COMMISSION du 9 décembre 2014 établissant les formulaires mentionnés dans le règlement (UE) n o 650/2012 du

Plus en détail

Représentant les avocats d Europe Representing Europe s lawyers

Représentant les avocats d Europe Representing Europe s lawyers Représentant les avocats d Europe Representing Europe s lawyers Résumé des dispositions de la directive visant à améliorer l accès à la justice dans les affaires transfrontalières par l établissement de

Plus en détail

DIRECTION GÉNÉRALE DES POLITIQUES INTERNES DÉPARTEMENT THÉMATIQUE C: DROITS DES CITOYENS ET AFFAIRES CONSTITUTIONNELLES AFFAIRES JURIDIQUES

DIRECTION GÉNÉRALE DES POLITIQUES INTERNES DÉPARTEMENT THÉMATIQUE C: DROITS DES CITOYENS ET AFFAIRES CONSTITUTIONNELLES AFFAIRES JURIDIQUES DIRECTION GÉNÉRALE DES POLITIQUES INTERNES DÉPARTEMENT THÉMATIQUE C: DROITS DES CITOYENS ET AFFAIRES CONSTITUTIONNELLES AFFAIRES JURIDIQUES Choix de la loi applicable en cas d'accident de la circulation

Plus en détail

COM (2013) 109 final

COM (2013) 109 final COM (2013) 109 final ASSEMBLÉE NATIONALE QUATORZIEME LÉGISLATURE SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2012-2013 Reçu à la Présidence de l Assemblée nationale le 19 mars 2013 Enregistré à la Présidence du Sénat le

Plus en détail

Droit européen de la Famille. www.dbfbruxelles.eu

Droit européen de la Famille. www.dbfbruxelles.eu Droit européen de la Famille Cas pratique n 1 Faits Dieter, de nationalité allemande, et Najat, de nationalité franco-marocaine, se rencontrent pendant leurs études alors qu ils résident en Allemagne.

Plus en détail

COM (2013) 252 final

COM (2013) 252 final COM (2013) 252 final ASSEMBLÉE NATIONALE QUATORZIEME LÉGISLATURE SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2012-2013 Reçu à la Présidence de l Assemblée nationale le 22 mai 2013 Enregistré à la Présidence du Sénat le

Plus en détail

Proposition de RÈGLEMENT DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL

Proposition de RÈGLEMENT DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 21.3.2011 COM(2011) 137 final 2008/0090 (COD) Proposition de RÈGLEMENT DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL modifiant le règlement (CE) n 1049/2001 relatif à l'accès

Plus en détail

Le règlement (CE) N 1896/2006 du parlement européen et du conseil du 12 décembre 2006 instituant une procédure européenne d injonction de payer

Le règlement (CE) N 1896/2006 du parlement européen et du conseil du 12 décembre 2006 instituant une procédure européenne d injonction de payer Le règlement (CE) N 1896/2006 du parlement européen et du conseil du 12 décembre 2006 instituant une procédure européenne d injonction de payer Par Michelle POESS, étudiante en droit et Karl H. BELTZ,

Plus en détail

LA COOPÉRATION JUDICIAIRE CIVIL ENTRE LES ÉTATS MEMBRE DE L UE

LA COOPÉRATION JUDICIAIRE CIVIL ENTRE LES ÉTATS MEMBRE DE L UE Red Europea de Formación Judicial (REFJ) European Judicial Training Network (EJTN) Réseau Européen de Formation Judiciaire (REFJ) MODULE II THÈME 1 LA COOPÉRATION JUDICIAIRE CIVIL ENTRE LES ÉTATS MEMBRE

Plus en détail

CONSEIL DE L'UNION EUROPÉENNE. Bruxelles, le 7 avril 2009 (OR. en) 6759/09 EEE 8 CHIMIE 17 SAN 33 MI 69 ENT 31 ECO 19

CONSEIL DE L'UNION EUROPÉENNE. Bruxelles, le 7 avril 2009 (OR. en) 6759/09 EEE 8 CHIMIE 17 SAN 33 MI 69 ENT 31 ECO 19 CONSEIL DE L'UNION EUROPÉENNE Bruxelles, le 7 avril 2009 (OR. en) 6759/09 EEE 8 CHIMIE 17 SAN 33 MI 69 ENT 31 ECO 19 ACTES LÉGISLATIFS ET AUTRES INSTRUMENTS Objet: PROJET DE DÉCISION DU COMITÉ MIXTE DE

Plus en détail

CONSEIL DE L'UNION EUROPÉENNE. Bruxelles, le 17 mars 2008 (18.03) (OR. en) 6690/3/08 REV 3. Dossier interinstitutionnel: 2008/0004 (CNS) RC 1 COASI 47

CONSEIL DE L'UNION EUROPÉENNE. Bruxelles, le 17 mars 2008 (18.03) (OR. en) 6690/3/08 REV 3. Dossier interinstitutionnel: 2008/0004 (CNS) RC 1 COASI 47 CONSEIL DE L'UNION EUROPÉENNE Bruxelles, le 17 mars 2008 (18.03) (OR. en) Dossier interinstitutionnel: 2008/0004 (CNS) 6690/3/08 REV 3 RC 1 COASI 47 PROPOSITION Origine: Commission En date du: 14 janvier

Plus en détail

E 3370 DOUZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2006-2007

E 3370 DOUZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2006-2007 E 3370 ASSEMBLÉE NATIONALE S É N A T DOUZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2006-2007 Reçu à la Présidence de l'assemblée nationale Enregistré à la Présidence du Sénat le 27 décembre 2006 le 27 décembre

Plus en détail

Avis de la Chambre des Métiers

Avis de la Chambre des Métiers CdM/21/05/2012 12-38 Amendements gouvernementaux au projet de règlement grand-ducal fixant les critères, la procédure d agrément aux fonctions de médiateur judiciaire et familial et le mode de rémunération

Plus en détail

Conseil des Notariats de l Union Européenne

Conseil des Notariats de l Union Européenne Conseil des Notariats de l Union Européenne Réponses du CNUE au Livre Vert de la Commission européenne sur la révision de l acquis communautaire en matière de protection des consommateurs COM (2006) 744

Plus en détail

Journal officiel de l'union européenne

Journal officiel de l'union européenne L 321/26 6.12.2003 DIRECTIVE 2003/110/CE DU CONSEIL du 25 novembre 2003 concernant l'assistance au transit dans le cadre de mesures d'éloignement par voie aérienne LE CONSEIL DE L'UNION EUROPÉENNE, vu

Plus en détail

Décision 85/257/CEE, Euratom du Conseil (7 mai 1985)

Décision 85/257/CEE, Euratom du Conseil (7 mai 1985) Décision 85/257/CEE, Euratom du Conseil (7 mai 1985) Légende: Dans sa décision du 7 mai 1985, le Conseil maintient les sources de recettes existantes et décide des adaptations nécessaires pour augmenter

Plus en détail

JOIN (2014) 36 final

JOIN (2014) 36 final JOIN (2014) 36 final ASSEMBLÉE NATIONALE QUATORZIEME LÉGISLATURE SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2014-2015 Reçu à la Présidence de l Assemblée nationale le 17 novembre 2014 Enregistré à la Présidence du Sénat

Plus en détail

vu le traité instituant la Communauté européenne, et notamment son article 93, vu la proposition de la Commission ( 1 ),

vu le traité instituant la Communauté européenne, et notamment son article 93, vu la proposition de la Commission ( 1 ), L 15/24 DIRECTIVE 2001/115/CE DU CONSEIL du 20 décembre 2001 modifiant la directive 77/388/CEE en vue de simplifier, moderniser et harmoniser les conditions imposées à la facturation en matière de taxe

Plus en détail

Convention sur la représentation en matière de vente internationale de marchandises (Genève, 17 février 1983)

Convention sur la représentation en matière de vente internationale de marchandises (Genève, 17 février 1983) Convention sur la représentation en matière de vente internationale de marchandises (Genève, 17 février 1983) LES ETATS PARTIES A LA PRESENTE CONVENTION, DESIRANT établir des dispositions communes concernant

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL DES SERVICES DE LA COMMISSION

DOCUMENT DE TRAVAIL DES SERVICES DE LA COMMISSION COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 11.3.2013 SWD(2013) 67 final DOCUMENT DE TRAVAIL DES SERVICES DE LA COMMISSION Résumé de l analyse d impact concernant les dispositions sur l expérimentation animale

Plus en détail

Accord créant une association entre la CEE et la Turquie (Ankara, 12 septembre 1963)

Accord créant une association entre la CEE et la Turquie (Ankara, 12 septembre 1963) Accord créant une association entre la CEE et la Turquie (Ankara, 12 septembre 1963) Légende: Le 12 septembre 1963, la Communauté économique européenne (CEE) et la Turquie signent à Ankara un accord d'association.

Plus en détail

CONSEIL DE L'EUROPE COMITÉ DES MINISTRES RECOMMANDATION N R (97) 5 DU COMITÉ DES MINISTRES AUX ÉTATS MEMBRES

CONSEIL DE L'EUROPE COMITÉ DES MINISTRES RECOMMANDATION N R (97) 5 DU COMITÉ DES MINISTRES AUX ÉTATS MEMBRES CONSEIL DE L'EUROPE COMITÉ DES MINISTRES RECOMMANDATION N R (97) 5 DU COMITÉ DES MINISTRES AUX ÉTATS MEMBRES RELATIVE À LA PROTECTION DES DONNÉES MÉDICALES (adoptée par le Comité des ministres le 13 février

Plus en détail

Règlement (CEE) n 337/75 de Conseil, du 10 février 1975, portant création d'un centre européen pour le développement de la formation professionnelle

Règlement (CEE) n 337/75 de Conseil, du 10 février 1975, portant création d'un centre européen pour le développement de la formation professionnelle Avis juridique important 31975R0337 Règlement (CEE) n 337/75 de Conseil, du 10 février 1975, portant création d'un centre européen pour le développement de la formation professionnelle Journal officiel

Plus en détail

Position de la COFACE sur le rôle des pensions alimentaires dans la lutte contre la pauvreté des familles monoparentales

Position de la COFACE sur le rôle des pensions alimentaires dans la lutte contre la pauvreté des familles monoparentales Confédération des Organisations Familiales de l Union européenne Confederation of Family Organisations in the European Union Position de la COFACE sur le rôle des pensions alimentaires dans la lutte contre

Plus en détail

LA COOPÉRATION JUDICIAIRE EN MATIÈRE CIVILE

LA COOPÉRATION JUDICIAIRE EN MATIÈRE CIVILE LA COOPÉRATION JUDICIAIRE EN MATIÈRE CIVILE La libre circulation des biens, des services, des capitaux et des personnes est en constant essor, ce qui donne forcément lieu à un développement des relations

Plus en détail

La coopération judiciaire en matière civile au sein de l Union européenne

La coopération judiciaire en matière civile au sein de l Union européenne La coopération judiciaire en matière civile au sein de l Union européenne Guide pour les praticiens du droit Justice 2 Guide pour les praticiens du droit La coopération judiciaire en matière civile au

Plus en détail

Commission des clauses abusives

Commission des clauses abusives Commission des clauses abusives Recommandation n 16-01 de la Commission des clauses abusives relative aux contrats de déménagement, garde-meubles et stockage en libre-service 0 La Commission des clauses

Plus en détail

Accord instituant la Conférence européenne de biologie moléculaire

Accord instituant la Conférence européenne de biologie moléculaire Accord instituant la Conférence européenne de biologie moléculaire Les Etats parties au présent Accord, conscients du rôle important joué par la biologie moléculaire pour le progrès de la science et le

Plus en détail

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES Bruxelles, le 09.03.2001 COM(2001) 128 final 2001/0068 (ACC) VOLUME V Proposition de DÉCISION DU CONSEIL relative à la position de la Communauté au sein du conseil

Plus en détail

2. Aux termes de l article 34, paragraphes 1 à 3, du code des impôts sur les revenus 1992 (ci-après le «CIR 1992»):

2. Aux termes de l article 34, paragraphes 1 à 3, du code des impôts sur les revenus 1992 (ci-après le «CIR 1992»): CE Cour de Justice, le 23 janvier 2014 * Affaire C-296/12 Commission européenne contre Royaume de Belgique 1. Par sa requête, la Commission européenne demande à la Cour de constater que, en adoptant et

Plus en détail

CONVENTION. entre le Grand-Duché de Luxembourg et le Royaume de Belgique sur la sécurité sociale des travailleurs frontaliers.

CONVENTION. entre le Grand-Duché de Luxembourg et le Royaume de Belgique sur la sécurité sociale des travailleurs frontaliers. CONVENTION entre le Grand-Duché de Luxembourg et le Royaume de Belgique sur la sécurité sociale des travailleurs frontaliers. Loi du 6 janvier 1995 portant approbation de la Convention entre le Grand-Duché

Plus en détail

Proposition de RÈGLEMENT DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL

Proposition de RÈGLEMENT DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 9.12.2015 COM(2015) 627 final 2015/0284 (COD) Proposition de RÈGLEMENT DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL visant à assurer la portabilité transfrontière des services

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL «ARTICLE 29» SUR LA PROTECTION DES DONNÉES

GROUPE DE TRAVAIL «ARTICLE 29» SUR LA PROTECTION DES DONNÉES GROUPE DE TRAVAIL «ARTICLE 29» SUR LA PROTECTION DES DONNÉES 1271-04-02/08/FR WP 155 rév. 04 Document de travail sur les questions fréquemment posées (FAQ) concernant les règles d entreprise contraignantes

Plus en détail

U IO EUROPÉE E. Bruxelles, le 6 février 2012 (OR. en) 2009/0035 (COD) PE-CO S 79/11 DRS 133 COMPET 624 ECOFI 896 CODEC 2464 OC 99

U IO EUROPÉE E. Bruxelles, le 6 février 2012 (OR. en) 2009/0035 (COD) PE-CO S 79/11 DRS 133 COMPET 624 ECOFI 896 CODEC 2464 OC 99 U IO EUROPÉE E LE PARLEME T EUROPÉE LE CO SEIL Bruxelles, le 6 février 2012 (OR. en) 2009/0035 (COD) PE-CO S 79/11 DRS 133 COMPET 624 ECOFI 896 CODEC 2464 OC 99 ACTES LÉGISLATIFS ET AUTRES I STRUME TS

Plus en détail

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES Bruxelles, le 04.04.2002 SEC(2002) 335 final 2000/0213 (COD) COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN conformément à l'article 251, paragraphe 2, deuxième

Plus en détail

18. CONVENTION SUR LA RECONNAISSANCE DES DIVORCES ET DES SÉPARATIONS DE CORPS 1. (Conclue le premier juin 1970)

18. CONVENTION SUR LA RECONNAISSANCE DES DIVORCES ET DES SÉPARATIONS DE CORPS 1. (Conclue le premier juin 1970) 18. CONVENTION SUR LA RECONNAISSANCE DES DIVORCES ET DES SÉPARATIONS DE CORPS 1 (Conclue le premier juin 1970) Les Etats signataires de la présente Convention, Désirant faciliter la reconnaissance des

Plus en détail

52.- LA PROTECTION DES DROITS FONDAMENTAUX

52.- LA PROTECTION DES DROITS FONDAMENTAUX e n l a r g E d u c a t i o n V A L I S E P É D A G O G I Q U E " É L A R G I S S E M E N T D E L U N I O N E U R O P É E N N E " Cofinancée par l Union européenne VALISE PÉDAGOGIQUE "ÉLARGISSEMENT DE

Plus en détail

COM(2014) 106 final QUATORZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2013-2014 TEXTE SOUMIS EN APPLICATION DE L'ARTICLE 88-4 DE LA CONSTITUTION

COM(2014) 106 final QUATORZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2013-2014 TEXTE SOUMIS EN APPLICATION DE L'ARTICLE 88-4 DE LA CONSTITUTION COM(2014) 106 final ASSEMBLÉE NATIONALE S É N A T QUATORZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2013-2014 Reçu à la Présidence de l'assemblée nationale Enregistré à la Présidence du Sénat Le 21 mars 2014

Plus en détail

Conseil de l'union européenne Bruxelles, le 17 juin 2016 (OR. en)

Conseil de l'union européenne Bruxelles, le 17 juin 2016 (OR. en) Conseil de l'union européenne Bruxelles, le 17 juin 2016 (OR. en) Dossier interinstitutionnel: 2013/0279 (COD) 8536/1/16 REV 1 ACTES LÉGISLATIFS ET AUTRES INSTRUMENTS Objet: STATIS 22 COMPET 200 UD 92

Plus en détail

DIRECTIVE 2001/23/CE DU CONSEIL

DIRECTIVE 2001/23/CE DU CONSEIL L 82/16 DIRECTIVE 2001/23/CE DU CONSEIL du 12 mars 2001 concernant le rapprochement des législations des États membres relatives au maintien des droits des travailleurs en cas de transfert d'entreprises,

Plus en détail

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES DOCUMENT DE TRAVAIL DE LA COMMISSION SUR LA JURIDICTION PREVUE EN MATIERE DE BREVET COMMUNAUTAIRE

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES DOCUMENT DE TRAVAIL DE LA COMMISSION SUR LA JURIDICTION PREVUE EN MATIERE DE BREVET COMMUNAUTAIRE COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES Bruxelles, le 30.08.2002 COM(2002) 480 final DOCUMENT DE TRAVAIL DE LA COMMISSION SUR LA JURIDICTION PREVUE EN MATIERE DE BREVET COMMUNAUTAIRE Contexte Le 1er août

Plus en détail

RÈGLEMENT DÉLÉGUÉ (UE) N /.. DE LA COMMISSION. du 30.4.2013

RÈGLEMENT DÉLÉGUÉ (UE) N /.. DE LA COMMISSION. du 30.4.2013 COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 30.4.2013 C(2013) 2420 final RÈGLEMENT DÉLÉGUÉ (UE) N /.. DE LA COMMISSION du 30.4.2013 modifiant le règlement (CE) n 809/2004 en ce qui concerne les obligations d'information

Plus en détail

données à caractère personnel (ci-après "la LVP"), en particulier les articles 31bis et 36bis ;

données à caractère personnel (ci-après la LVP), en particulier les articles 31bis et 36bis ; 1/9 Comité sectoriel pour l'autorité Fédérale Délibération AF n 14/2013 du 2 mai 2013 Objet : demande d'autorisation émanant du Fonds Commun de Garantie Automobile afin de pouvoir consulter certaines données

Plus en détail

Ce document constitue un outil de documentation et n engage pas la responsabilité des institutions

Ce document constitue un outil de documentation et n engage pas la responsabilité des institutions 2004D0003 FR 18.06.2011 001.001 1 Ce document constitue un outil de documentation et n engage pas la responsabilité des institutions B DÉCISION DE LA BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE du 4 mars 2004 relative

Plus en détail

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN FR FR FR COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES Bruxelles, le 21.9.2007 COM(2007) 546 final 2002/0222 (COD) COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN conformément à l'article 251, paragraphe

Plus en détail

Procédure d injonction de payer européenne Règlement CE n 1896/2006

Procédure d injonction de payer européenne Règlement CE n 1896/2006 Procédure d injonction de payer européenne Règlement CE n 1896/2006 Note de Synthèse réalisée par le réseau Enterprise Europe Network de la CCI de Lyon Avec le concours de Mademoiselle Camille Brauer Stagiaire

Plus en détail

Déclaration conjointe pour le Partenariat de Mobilité entre la Tunisie, l'union Européenne et ses Etats membres participants

Déclaration conjointe pour le Partenariat de Mobilité entre la Tunisie, l'union Européenne et ses Etats membres participants Déclaration conjointe pour le Partenariat de Mobilité entre la Tunisie, l'union Européenne et ses Etats membres participants La République Tunisienne, l'union européenne (ci-après "UE") et les États membres

Plus en détail

LES PROCÉDURES DÉCISIONNELLES DE TYPE INTERGOUVERNEMENTAL

LES PROCÉDURES DÉCISIONNELLES DE TYPE INTERGOUVERNEMENTAL LES PROCÉDURES DÉCISIONNELLES DE TYPE INTERGOUVERNEMENTAL En matière de politique étrangère et de sécurité commune ainsi que dans plusieurs autres domaines tels que les coopérations renforcées, certaines

Plus en détail

ECB-PUBLIC AVIS DE LA BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE. du 20 novembre 2015

ECB-PUBLIC AVIS DE LA BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE. du 20 novembre 2015 FR ECB-PUBLIC AVIS DE LA BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE du 20 novembre 2015 sur le redressement et la résolution des établissements de crédit et des entreprises d'investissement et sur les systèmes de garantie

Plus en détail

RÈGLEMENT (CE) No 1898/2006 DE LA COMMISSION. du 14 décembre 2006

RÈGLEMENT (CE) No 1898/2006 DE LA COMMISSION. du 14 décembre 2006 RÈGLEMENT (CE) No 1898/2006 DE LA COMMISSION du 14 décembre 2006 portant modalités d application du règlement (CE) no 510/2006 du Conseil relatif à la protection des indications géographiques et des appellations

Plus en détail

Règles d entreprise visant à légitimer un transfert de données à caractère personnel vers des pays non membres de la communauté européenne.

Règles d entreprise visant à légitimer un transfert de données à caractère personnel vers des pays non membres de la communauté européenne. ROYAUME DE BELGIQUE Bruxelles, le Adresse : Av. de la porte de Hal, 5-8, B-1060 Bruxelles Tél.: +32(0)2/542.72.00 Email : commission@privacy.fgov.be Fax.: +32(0)2/542.72.12 http://www.privacy.fgov.be/

Plus en détail

COMITÉ DES QUESTIONS CONSTITUTIONNELLES ET JURIDIQUES. Quatre-vingt-quatrième session. Rome, 2-4 février 2009

COMITÉ DES QUESTIONS CONSTITUTIONNELLES ET JURIDIQUES. Quatre-vingt-quatrième session. Rome, 2-4 février 2009 Janvier 2009 F COMITÉ DES QUESTIONS CONSTITUTIONNELLES ET JURIDIQUES Quatre-vingt-quatrième session Rome, 2-4 février 2009 DÉLÉGATION DE POUVOIRS PAR LE DIRECTEUR GÉNÉRAL GÉNÉRALITÉS 1. Le Plan d action

Plus en détail

Mardi 22 novembre 2005, Bruxelles

Mardi 22 novembre 2005, Bruxelles DISCOURS DE M. LE VICE PRÉSIDENT FRATTINI, À L OCCASION DU SÉMINAIRE DE TRAVAIL DES MEMBRES DU RÉSEAU DES PRÉSIDENTS DES COURS SUPRÊMES DE L UNION EUROPÉENNE AVEC LES REPRÉSENTANTS DES INSTITUTIONS DE

Plus en détail

Texte d'accord entre le CPE et le SNE

Texte d'accord entre le CPE et le SNE Texte d'accord entre le CPE et le SNE 1/ La création d'un Code des usages - Dans le Code de la Propriété Intellectuelle «I. - Les organisations professionnelles représentatives des auteurs et des éditeurs

Plus en détail

COM (2015) 76 final P A R L E G O U V E R N E M E N T, À L A S S E M B L É E N A T I O N A L E E T A U S É N A T.

COM (2015) 76 final P A R L E G O U V E R N E M E N T, À L A S S E M B L É E N A T I O N A L E E T A U S É N A T. COM (2015) 76 final ASSEMBLÉE NATIONALE QUATORZIEME LÉGISLATURE SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2014-2015 Reçu à la Présidence de l Assemblée nationale le 5 mars 2015 Enregistré à la Présidence du Sénat le

Plus en détail

Traité de l OMPI sur le droit d auteur (WCT)*

Traité de l OMPI sur le droit d auteur (WCT)* (Ce texte remplace celui classé précédemment sous le même numéro de cote.) ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (OMPI) Traité de l OMPI sur le droit d auteur (WCT)* (adopté à Genève le

Plus en détail

Conseil de l'union européenne Bruxelles, le 16 mars 2015 (OR. en)

Conseil de l'union européenne Bruxelles, le 16 mars 2015 (OR. en) Conseil de l'union européenne Bruxelles, le 16 mars 2015 (OR. en) 6735/15 ADD 1 PROJET DE PROCÈS-VERBAL Objet: PV/CONS 8 COMPET 102 RECH 68 ESPACE 4 3371 e session du Conseil de l'union européenne (COMPÉTITIVITÉ

Plus en détail

Procédure législative ordinaire

Procédure législative ordinaire Annexe 4 LISTE DES ARTICLES RELEVANT DE LA PROCÉDURE LÉGISLATIVE ORDINAIRE Le traité de Lisbonne prévoit l extension de la procédure dite de «codécision» et désormais appelée «procédure législative ordinaire»,

Plus en détail

vu la proposition de la Commission au Parlement européen et au Conseil (COM(2004)0173) 1,

vu la proposition de la Commission au Parlement européen et au Conseil (COM(2004)0173) 1, P6_TA(2005)0499 Procédure européenne d'injonction de payer ***I Résolution législative du Parlement européen sur la proposition de règlement du Parlement européen et du Conseil instituant une procédure

Plus en détail

Copyright Nations Unies 2005

Copyright Nations Unies 2005 PROJET D ARTICLES SUR LE STATUT DU COURRIER DIPLOMATIQUE ET DE LA VALISE DIPLOMATIQUE NON ACCOMPAGNÉE PAR UN COURRIER DIPLOMATIQUE ET PROJETS DE PROTOCOLES FACULTATIFS Y RELATIFS 1989 Texte adopté par

Plus en détail

N 3426 ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI

N 3426 ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI N 3426 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 20 janvier 2016. PROJET DE LOI ratifiant l ordonnance n 2015-1288

Plus en détail

L injonction de payer européenne:

L injonction de payer européenne: L injonction de payer européenne: Utiliser le règlement (CE) 1896/2006 Amélie Leclercq, DSGJ Janvier 2016 Contexte du règlement 1896/2006 Processus législatif 1999 Conseil de Tampere objectif : faciliter

Plus en détail

Journal officiel de l'union européenne. (Actes législatifs) RÈGLEMENTS

Journal officiel de l'union européenne. (Actes législatifs) RÈGLEMENTS 5.6.2015 L 141/1 I (Actes législatifs) RÈGLEMENTS RÈGLEMENT (UE) 2015/847 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 20 mai 2015 sur les informations accompagnant les transferts de fonds et abrogeant le règlement

Plus en détail

Le nouveau Règlement européen sur les successions et la Suisse

Le nouveau Règlement européen sur les successions et la Suisse SGDL Genève, 7 octobre 2013 Le nouveau Règlement européen sur les successions et la Suisse Prof. Andrea Bonomi Université de Lausanne Andrea.Bonomi@unil.ch Remarques générales Une matière très complexe

Plus en détail

2. CONVENTION RELATIVE À LA PROCÉDURE CIVILE 1. (Conclue le premier mars 1954)

2. CONVENTION RELATIVE À LA PROCÉDURE CIVILE 1. (Conclue le premier mars 1954) 2. CONVENTION RELATIVE À LA PROCÉDURE CIVILE 1 (Conclue le premier mars 1954) Les Etats signataires de la présente Convention ; Désirant apporter à la Convention du 17 juillet 1905, relative à la procédure

Plus en détail

du 21 décembre 2006 vu le traité instituant la Communauté européenne, et notamment son article 62, point 2) b) i),

du 21 décembre 2006 vu le traité instituant la Communauté européenne, et notamment son article 62, point 2) b) i), 30.12.2006 FR Journal officiel de l'union européenne L 405/23 Règlement (CE) n o 1932/2006 du Conseil du 21 décembre 2006 modifiant le règlement (CE) n o 539/2001 fixant la liste des pays tiers dont les

Plus en détail

Première évaluation d'une analyse d'impact de la Commission européenne

Première évaluation d'une analyse d'impact de la Commission européenne Première évaluation d'une analyse d'impact de la Commission européenne Proposition de la Commission européenne visant à autoriser l'ouverture de négociations en vue de la conclusion d un accord de libre-échange

Plus en détail

Calcul des pensions alimentaires entre époux et après divorce Analyse bisannuelle de décisions de jurisprudence (2012) 907 Nathalie Dandoy

Calcul des pensions alimentaires entre époux et après divorce Analyse bisannuelle de décisions de jurisprudence (2012) 907 Nathalie Dandoy sommaire Chronique de jurisprudence Calcul des pensions alimentaires entre époux et après divorce Analyse bisannuelle de décisions de jurisprudence (2012) 907 Nathalie Dandoy LÉGISLATION 1. Législation

Plus en détail

Convention internationale relative au contrat de voyage (CCV)

Convention internationale relative au contrat de voyage (CCV) Convention internationale relative au contrat de voyage (CCV) (Bruxelles, 23 avril 1970) Les Etats Parties à la présente Convention, Constatant le développement du tourisme et son rôle économique et social,

Plus en détail

Syndicat de la Presse Indépendante d Information en Ligne (SPIIL)

Syndicat de la Presse Indépendante d Information en Ligne (SPIIL) Syndicat de la Presse Indépendante d Information en Ligne (SPIIL) Contribution du SPIIL à la Consultation de la Commission européenne sur le «Livre vert sur l avenir de la TVA vers un système de TVA plus

Plus en détail

APPLICATION, PORTÉE ET INTERPRÉTATION DE LA CDF DANS LES PROCÉDURES JUDICIAIRES INTERNES

APPLICATION, PORTÉE ET INTERPRÉTATION DE LA CDF DANS LES PROCÉDURES JUDICIAIRES INTERNES APPLICATION, PORTÉE ET INTERPRÉTATION DE LA CDF DANS LES PROCÉDURES JUDICIAIRES INTERNES PROF. LAURENT PECH Middlesex University London (L.PECH@MDX.AC.UK) 1 SOMMAIRE 1. BREF APERÇU DE CERTAINES CONTROVERSES

Plus en détail

VADE MECUM LA FRANCE

VADE MECUM LA FRANCE VADE MECUM LA FRANCE ET LA DIVERSITÉ LINGUISTIQUE ET CULTURELLE Tandis qu'en Europe et dans le monde, la France s'affirme souvent à l'avant garde des principes de sauvegarde de la diversité linguistique

Plus en détail

Décision n 2010 621 DC. Dossier documentaire

Décision n 2010 621 DC. Dossier documentaire Décision n 2010 621 DC Résolution tendant à adapter le chapitre XI bis du règlement du Sénat aux stipulations du traité de Lisbonne concernant les parlements nationaux Dossier documentaire Source : services

Plus en détail

IFRIC 21 : Droits ou taxes

IFRIC 21 : Droits ou taxes IFRIC 21 : Droits ou taxes Réunion du Groupe de discussion sur les IFRS du 2 décembre 2013 : résumé des délibérations IFRIC 21 Droits ou taxes fournit des indications sur la comptabilisation des droits

Plus en détail

E 2456 ASSEMBLEE NATIONALE TEXTE SOUMIS EN APPLICATION DE L'ARTICLE 88-4 DE LA CONSTITUTION À L'ASSEMBLÉENATIONALE ET AU SÉNAT

E 2456 ASSEMBLEE NATIONALE TEXTE SOUMIS EN APPLICATION DE L'ARTICLE 88-4 DE LA CONSTITUTION À L'ASSEMBLÉENATIONALE ET AU SÉNAT E 2456 ASSEMBLEE NATIONALE SENAT DOUZIEME LEGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2003-2004 Reçu à la Présidence de l'assemblée nationale le 3 décembre 2003 Annexe au procès-verbal de la séance du 3 décembre

Plus en détail

(Actes dont la publication est une condition de leur applicabilité)

(Actes dont la publication est une condition de leur applicabilité) L 181/6 I (Actes dont la publication est une condition de leur applicabilité) RÈGLEMENT (CE) N o 1338/2001 DU CONSEIL du 28 juin 2001 définissant des mesures nécessaires à la protection de l'euro contre

Plus en détail

LE DROIT DES SOCIÉTÉS

LE DROIT DES SOCIÉTÉS LE DROIT DES SOCIÉTÉS Bien qu'il n'existe pas de droit européen des sociétés codifié, la législation européenne prévoit des normes minimales applicables aux sociétés dans toute l'union européenne. Deux

Plus en détail

Convention de Berne pour la protection des œuvres littéraires et artistiques*

Convention de Berne pour la protection des œuvres littéraires et artistiques* ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (OMPI) Convention de Berne pour la protection des œuvres littéraires et artistiques* du 9 septembre 1886, complétée à Paris le 4 mai 1896, révisée à

Plus en détail

UNION INTERNATIONALE DES AVOCATS

UNION INTERNATIONALE DES AVOCATS UNION INTERNATIONALE DES AVOCATS INTERNATIONAL ASSOCIATION OF LAWYERS INTERNATIONALE ANWALTS-UNION UNION INTERNACIONAL DE ABOGADOS UNIONE INTERNAZIONALE DEGLI AVVOCATI CHARTE DE TURIN SUR L EXERCICE DE

Plus en détail

Commentaire. Décision n 2012-261 QPC du 22 juin 2012. M. Thierry B. (Consentement au mariage et opposition à mariage)

Commentaire. Décision n 2012-261 QPC du 22 juin 2012. M. Thierry B. (Consentement au mariage et opposition à mariage) Commentaire Décision n 2012-261 QPC du 22 juin 2012 M. Thierry B. (Consentement au mariage et opposition à mariage) Le Conseil constitutionnel a été saisi le 13 avril 2012 par la première chambre civile

Plus en détail

E 3527 DOUZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2006-2007

E 3527 DOUZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2006-2007 E 3527 ASSEMBLÉE NATIONALE S É N A T DOUZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2006-2007 Reçu à la Présidence de l'assemblée nationale Enregistré à la Présidence du Sénat le 18 mai 2007 le 18 mai 2007

Plus en détail

Traité de l OMPI sur le droit d auteur (WCT) Genève (1996)

Traité de l OMPI sur le droit d auteur (WCT) Genève (1996) Table des matiéres Traité de l OMPI sur le droit d auteur (WCT) Genève (1996) Préambule Article premier Rapports avec la Convention de Berne Article 2 Étendue de la protection au titre du droit d auteur

Plus en détail

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE NOR : AFSA1424209A Intitulé du texte : Projet d arrêté relatif aux modalités de présentation et d instruction des demandes ainsi que des modalités de proposition

Plus en détail

Convention des Nations Unies sur les immunités juridictionnelles des États et de leurs biens

Convention des Nations Unies sur les immunités juridictionnelles des États et de leurs biens Convention des Nations Unies sur les immunités juridictionnelles des États et de leurs biens Les États Parties à la présente Convention, Considérant que les immunités juridictionnelles des États et de

Plus en détail

NOTE TECHNIQUE. Ainsi, un salarié occupé 5 jours par semaine, pourra être en situation de télétravail au plus 3 jours par semaine.

NOTE TECHNIQUE. Ainsi, un salarié occupé 5 jours par semaine, pourra être en situation de télétravail au plus 3 jours par semaine. NOTE TECHNIQUE L accord du 4 mars 2014 est conclu à durée déterminée. Il s applique pour une durée de 3 ans à compter de sa date d agrément, soit du 3 juillet 2014 au 2 juillet 2017. 1 Définition du télétravail

Plus en détail

RECOMMANDATION COMMUNE CONCERNANT LES LICENCES DE MARQUES. adoptée par

RECOMMANDATION COMMUNE CONCERNANT LES LICENCES DE MARQUES. adoptée par RECOMMANDATION COMMUNE CONCERNANT LES LICENCES DE MARQUES adoptée par l Assemblée de l Union de Paris pour la protection de la propriété industrielle et l Assemblée générale de l Organisation Mondiale

Plus en détail

13 Madame S a formé un pourvoi en cassation contre cet arrêt devant le Högsta domstolen (cour suprême).

13 Madame S a formé un pourvoi en cassation contre cet arrêt devant le Högsta domstolen (cour suprême). Isabelle Chaumont Avocate Au Barreau de Lyon Lettre d actualité Mars 2008 DROIT DES PERSONNES ET DE LA FAMILLE DROIT DE LA CONSOMMATION DROIT BANCAIRE RECOUVREMENT DE CREANCES CIVILES ET COMMERCIALES PROCEDURES

Plus en détail

LES METHODES DE TRAVAIL DU CONSEIL CONSTITUTIONNEL. par Olivier Dutheillet de Lamothe Membre du Conseil constitutionnel.

LES METHODES DE TRAVAIL DU CONSEIL CONSTITUTIONNEL. par Olivier Dutheillet de Lamothe Membre du Conseil constitutionnel. 1 LES METHODES DE TRAVAIL DU CONSEIL CONSTITUTIONNEL par Olivier Dutheillet de Lamothe Membre du Conseil constitutionnel (16 Juillet 2007) Les méthodes de travail du Conseil constitutionnel sont dictées

Plus en détail

Orientations. Orientations relatives aux notions essentielles contenues dans la directive sur les gestionnaires de fonds d investissement alternatifs

Orientations. Orientations relatives aux notions essentielles contenues dans la directive sur les gestionnaires de fonds d investissement alternatifs Orientations Orientations relatives aux notions essentielles contenues dans la directive sur les gestionnaires de fonds d investissement alternatifs 13.08.2013 ESMA/2013/611 Date: 13.08.2013 ESMA/2013/611

Plus en détail

LE PROJET DE LOI 82 SUR L ADMINISTRATION PUBLIQUE :

LE PROJET DE LOI 82 SUR L ADMINISTRATION PUBLIQUE : Cat. 2.412-80.3 LE PROJET DE LOI 82 SUR L ADMINISTRATION PUBLIQUE : UNE ATTEINTE À LA CAPACITÉ DE LA COMMISSION DES DROITS DE LA PERSONNE ET DES DROITS DE LA JEUNESSE DE DÉFENDRE ET PROMOUVOIR LES DROITS

Plus en détail

Légende: Source: Copyright: URL: Date de dernière mise à jour:

Légende: Source: Copyright: URL: Date de dernière mise à jour: Décision du secrétaire général du Conseil/haut représentant pour la PESC relative aux mesures de protection des informations classifiées (27 juillet 2000) Légende: Décision du secrétaire général du Conseil

Plus en détail

> Cession de droits d auteur d œuvres chorégraphiques

> Cession de droits d auteur d œuvres chorégraphiques DROIT > Cession de droits d auteur d œuvres chorégraphiques Décembre 2014 > DÉPARTEMENT RESSOURCES PROFESSIONNELLES 1 rue Victor-Hugo 93507 Pantin cedex T 01 41 839 839 (accueil) F 01 41 839 841 ressources@cnd.fr

Plus en détail

L objet du droit du commerce international

L objet du droit du commerce international L objet du droit du commerce international Fiche 1 Objectifs Identifier les situations juridiques objet du droit du commerce international. Prérequis Introduction au droit Droit de l entreprise Droit européen

Plus en détail

DIRECTIVE 2007/16/CE DE LA COMMISSION

DIRECTIVE 2007/16/CE DE LA COMMISSION 20.3.2007 Journal officiel de l Union européenne L 79/11 DIRECTIVES DIRECTIVE 2007/16/CE DE LA COMMISSION du 19 mars 2007 portant application de la directive 85/611/CEE du Conseil portant coordination

Plus en détail

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit :

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit : Secrétariat du Grand Conseil PL 10107 Projet présenté par le Conseil d Etat Date de dépôt: 5 septembre 2007 Projet de loi modifiant la loi de procédure civile (E 3 05) Le GRAND CONSEIL de la République

Plus en détail

Traité de l OMPI sur le droit d auteur (WCT) Genève (1996)

Traité de l OMPI sur le droit d auteur (WCT) Genève (1996) BGBl. III - Ausgegeben am 17. März 2010 - Nr. 22 1 von 7 Traité de l OMPI sur le droit d auteur (WCT) Genève (1996) Traité de l OMPI sur le droit d auteur (WCT) Genève (1996) Table de matiére Préambule

Plus en détail

Cette note est largement diffusable. Benjamin Demagny Pour le Comede benjamin.demagny@comede.org

Cette note est largement diffusable. Benjamin Demagny Pour le Comede benjamin.demagny@comede.org Procédure de domiciliation et exercice de leurs droits (AJ, séjour, etc.) par les étrangers irréguliers sans domicile stable (commentaires de la ) Le Conseil constitutionnel (CC) a rendu en octobre 2013

Plus en détail

"Mariage et cohabitation (hétéro/homo) dans un contexte international"

Mariage et cohabitation (hétéro/homo) dans un contexte international "Mariage et cohabitation (hétéro/homo) dans un contexte international" QUELQUES CHIFFRES En France entre 2001 et 2011 le nombre de mariage est passé de 295 720 à 241 000 alors que celui des Pacs est passé

Plus en détail

LES DOCUMENTS DE TRAVAIL DU SÉNAT

LES DOCUMENTS DE TRAVAIL DU SÉNAT LES DOCUMENTS DE TRAVAIL DU SÉNAT Série LÉGISLATION COMPARÉE LE STATUT DU BEAU-PARENT n LC 196 Avril 2009 - 3 - LE STATUT DU BEAU-PARENT Sommaire Pages NOTE DE SYNTHÈSE... 5 DISPOSITIONS NATIONALES Allemagne...

Plus en détail

Les communes et l application de la loi relative aux baux commerciaux quelques éclaircissements Pascale Blondiau - Décembre 2003

Les communes et l application de la loi relative aux baux commerciaux quelques éclaircissements Pascale Blondiau - Décembre 2003 Les communes et l application de la loi relative aux baux commerciaux quelques éclaircissements Pascale Blondiau - Décembre 2003 Nombreux sont les litiges dans lesquels des exploitants de cafétérias ou

Plus en détail