CCN MÉDICO-TECHNIQUE. L action sociale AU SERVICE DES SALARIÉS ET DE LEURS AYANTS DROIT Édition 2016

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CCN MÉDICO-TECHNIQUE. L action sociale AU SERVICE DES SALARIÉS ET DE LEURS AYANTS DROIT Édition 2016"

Transcription

1 CCN MÉDICO-TECHNIQUE L action sociale AU SERVICE DES SALARIÉS ET DE LEURS AYANTS DROIT Édition 2016

2 Les partenaires sociaux de votre branche ont créé un fonds d action sociale en juillet Ce fonds intervient en complémentarité de certains dispositifs ; ces interventions sont indiquées dans les encadrés «fonds dédié de votre CCN» de ce dépliant. Comité Paritaire de surveillance du régime de prévoyance Branche médico-technique IDCC 1982

3 POUR LES SALARIÉS ET LEUR FAMILLE AIDES À LA FAMILLE Accueillir la naissance d un enfant Lors d une naissance ou d une adoption, un CESU* «Maternité» d un montant total de 150 peut être attribué afin de régler la facture d un prestataire de services. Il est versé dès le premier enfant pour les foyers non imposables et sans conditions de ressources pour les enfants suivants. Accompagner le décès d un proche Lors du décès du salarié, de son conjoint ou d un enfant, l attribution d un CESU* «Décès» permet à la famille de régler la facture d un prestataire de service dans le cadre d une aide à domicile. Ce dispositif vient en complément d une proposition d accompagnement social par nos chargés de développement social. Participer aux frais du permis de conduire Pour faciliter la recherche d emploi des jeunes (étudiants ou apprentis) en alternance, une participation financière de 600 à la formation pour l obtention du permis de conduire peut être attribuée sous conditions de ressources. Bénéficiaires : enfant d un salarié cotisant en prévoyance, jeune travaillant dans l entreprise cliente. en attribuant une allocation de 800 pour un foyer non imposable et de 400 pour un foyer imposable au titre des 2 premières tranches du barème d impôt sur les revenus (jusqu à ou équivalent selon la loi de finances de l année de référence). Construire l avenir de vos enfants Des aides financières sont proposées, sous conditions de ressources, pour accompagner la scolarité des enfants des foyers les plus modestes. Soutenir les foyers monoparentaux Un CESU* «Garde d enfant» (1) d un montant de 300 (pour 1 enfant) et de 450 (pour 2 enfants ou plus) peut être attribué. Le cotisant doit être bénéficiaire de l Allocation de soutien familial (ASF) de la Caisse d allocations familiales (CAF). en attribuant une allocation de * CESU : chèque emploi service universel (1) enfants âgés de 10 ans maximum (2) critère d invalidité : 50 % Faciliter l accès aux loisirs L accès aux vacances est facilité grâce à des tarifs négociés auprès de nos partenaires. Bénéficiez d une assistance à domicile Le service gratuit d assistance à domicile permet de bénéficier, en cas d accident de santé soudain et imprévisible, d une gamme de services adaptés permettant le retour à une vie de famille normale (garde des enfants, soutien pédagogique à domicile, prise en charge des ascendants, aide ménagère, livraison des médicaments ). Contactez le : L action sociale intervient à titre dérogatoire pour des situations sociales particulières (difficultés ou urgences) ne rentrant pas dans le cadre du dispositif mais nécessitant tout de même une intervention. HANDICAP Accompagner la scolarité des enfants handicapés Une aide au soutien scolaire peut être dispensée pour un enfant handicapé qui suit des cours à domicile délivrés par un prestataire spécialisé (participation jusqu à 32 heures par année scolaire). en finançant 12 heures supplémentaires par an. Pour faciliter l intégration d un enfant handicapé en milieu scolaire ordinaire, un CESU* «Scolarité handicap» peut être accordé à la famille afin de participer au coût que représente l accompagnement par une personne aidante. Améliorer la qualité de vie Une contribution financière pour l aménagement de l habitat, du véhicule ou pour l acquisition de matériel adapté peut être attribuée, en complément des dispositifs publics. Un CESU* «Accompagnement handicap» d un montant total de est proposé aux personnes en situation de handicap (2) (le salarié, son conjoint ou son enfant handicapé à charge), afin de contribuer au financement de prestations de services qui favorisent l autonomie. Faciliter l accès aux établissements d accueil spécialisé L action sociale de Malakoff Médéric participe au financement de plus de places dans des structures d accueil spécialisé (foyers, instituts médico-éducatifs, établissements d aide par le travail).

4 FRAGILITÉ SOCIALE Faciliter le retour à l emploi L action sociale propose, sur la base du volontariat, aux salariés en arrêt de travail longue durée, un accompagnement spécifique. L objectif est d identifier les freins au retour à l emploi pour les personnes dont l état de santé s est amélioré et de les aider à se construire un projet personnel et professionnel. Pour les salariés en arrêt de travail de courte durée, la prévoyance fait un signalement à l action sociale qui envoie un courrier de proposition d accompagnement spécialisé. Cet accompagnement se fait également sur la base du volontariat. Faire face aux difficultés budgétaires Des aides matérielles peuvent être attribuées sous conditions de ressources, notamment pour aider les familles à faire face à un déséquilibre budgétaire lié à des dépenses mal maîtrisées, une accumulation de crédits ou un accident de la vie (un deuil, un divorce, la perte d un emploi ). Pour accompagner les foyers les plus fragilisés, nos services s appuient sur l expertise de l association CRESUS, reconnue d utilité publique dans le domaine de la prévention du surendettement. en attribuant une allocation dans la limite de AIDE AUX AIDANTS Accompagner la perte d autonomie d un parent Le réseau social de Malakoff Médéric accompagne les assurés qui prennent soin au quotidien d un proche en perte d autonomie : orientation vers des services d aides à domicile, recherche de solutions de répit (accueil de jour ou de nuit, groupes de parole ) et accès à un parc de places en établissements d hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD). Mieux informer les salariés aidants Pour apporter des réponses concrètes et personnalisées aux besoins des aidants familiaux, Malakoff Médéric propose un site d information et de conseils gratuits : lesitedesaidants.fr Ce site Internet offre notamment un accès gratuit à plus de 80 fi ches d information, un service de géolocalisation pour trouver des solutions de proximité et un espace participatif «idées d aidants» pour échanger trucs et astuces qui facilitent le quotidien. Apporter une aide au répit pour l aidant Une allocation de 450 et un chéquier vacances d un montant de 150 sont versés aux salariés accompagnant un parent dépendant afi n de participer aux dépenses liées à des solutions de répit (accueil de jour, séjour temporaire ). Accompagner un enfant hospitalisé Une allocation de 70 par jour est versée dans cette situation exceptionnelle, sous conditions de ressources, dès le premier jour d hospitalisation d un enfant âgé de 18 ans maximum et dans la limite de 50 jours par an. Rester aux côtés d un proche malade Pour accompagner les salariés aidant leur conjoint en convalescence pendant plus de 21 jours, un CESU* «Salarié aidant» de 600 maximum permettra de fi nancer des heures d aide à domicile. Pour permettre aux parents de rester aux côtés d un enfant gravement malade, l action sociale propose une aide fi nancière en complément de l Allocation Journalière de Présence Parentale (AJPP) versée par la CAF, ainsi qu une participation aux frais d accompagnement lors d une hospitalisation. Prendre un congé de solidarité familiale Une allocation, dans la limite de 1300, est versée lorsqu un salarié bénéfi cie de l Allocation journalière d accompagnement d une personne en fi n de vie (AJAP) pour accompagner à domicile un proche en fi n de vie. en fi nançant une allocation de pour un salarié travaillant à temps plein et une allocation de pour un salarié travaillant à temps partiel. Pour obtenir plus d informations, pour connaître les conditions d éligibilité, pour déposer votre demande, contactez l action sociale de Malakoff Médéric

5 En cas de décès d un salarié, une rente de conjoint et/ou une rente d éducation sont versées à ses ayants droit par l OCIRP. L OCIRP propose également un accompagnement et un soutien aux familles endeuillées. EN CAS DE DÉCÈS RECONSTRUIRE LA VIE DU CONJOINT Aide aux démarches Le guide Reconstruire présente l ensemble des démarches et des droits au lendemain du décès du conjoint ou du concubin. Une assistance juridique par téléphone (numéro d appel gratuit) permet d être conseillé dans les démarches, guidé pour la constitution d un dossier ou éventuellement être reçu dans l une des délégations de la Compagnie Française de Défense et de Protection (CFDP). Aide à l insertion professionnelle Un accompagnement individualisé vers l emploi peut être proposé aux allocataires en situation d insertion professionnelle. Une aide fi nancière de 700 est accordée aux veufs et veuves en recherche d emploi pour le passage du permis de conduire. Aide au départ en vacances sous certaines conditions Accompagnement autonomie Des informations sur la vie quotidienne, un accompagnement en cas de dépendance ou de handicap, des actions de prévention sont proposés aux allocataires de rente de conjoint âgés de plus de 60 ans (avec Fil assistance international). Une aide à l aménagement du logement pour les allocataires de rente de conjoint âgés de plus de 60 ans est proposée avec la Fédération Pact Arim. BÂTIR L AVENIR DES ENFANTS Soutien scolaire Un soutien scolaire est proposé à toute étape du cursus scolaire aux jeunes orphelins. Orientation professionnelle Aide à la recherche d emploi pour les orphelins de 16 à 26 ans récemment endeuillés. Aide au passage du permis de conduire Une aide fi nancière de 600 est accordée aux jeunes bénéfi ciaires d une rente éducation ayant 18 ans dans l année. Contactez le service d action sociale de l OCIRP Pour une écoute téléphonique, information sur les rentes, aide dans les démarches Écoute et soutien : Dialogue & Solidarité Depuis plus de dix ans, l OCIRP accueille et écoute toute personne en situation de veuvage dans le cadre de son association Dialogue & Solidarité pour l aider à surmonter cette épreuve. Les espaces Dialogue et Solidarité proposent un accompagnement, des entretiens individuels et la participation à des groupes de paroles. POUR EN SAVOIR PLUS

6 Malakoff Médéric Prévoyance Institution de prévoyance régie par le Code de la sécurité sociale 21 rue Laffitte Paris Une institution de prévoyance du groupe Malakoff Médéric - Siège social : 21 rue Laffitte Paris - malakoffmederic.com AGRY Avec Ecofolio tous les papiers se recyclent. - Getty Images

CCN MÉDICO-TECHNIQUE. L action sociale AU SERVICE DES SALARIÉS ET DE LEURS AYANTS DROIT Édition 2015

CCN MÉDICO-TECHNIQUE. L action sociale AU SERVICE DES SALARIÉS ET DE LEURS AYANTS DROIT Édition 2015 CCN MÉDICO-TECHNIQUE L action sociale AU SERVICE DES SALARIÉS ET DE LEURS AYANTS DROIT Édition 2015 Les partenaires sociaux de votre branche ont créé un fonds d action sociale en juillet 2014. Ce fonds

Plus en détail

PRÉVOYANCE-SANTÉ 2017 L ACTION SOCIALE POUR PRENDRE SOIN DES SALARIÉS

PRÉVOYANCE-SANTÉ 2017 L ACTION SOCIALE POUR PRENDRE SOIN DES SALARIÉS PRÉVOYANCE-SANTÉ 2017 L ACTION SOCIALE POUR PRENDRE SOIN DES SALARIÉS Chômage, divorce, handicap, retraite, dépendance, événement familial Chaque moment sensible de la vie suscite des besoins particuliers.

Plus en détail

L ACTION SOCIALE AU SERVICE DES SALARIÉS

L ACTION SOCIALE AU SERVICE DES SALARIÉS L ACTION SOCIALE AU SERVICE DES SALARIÉS Une difficulté passagère? Faites appel à l action sociale Maternité, chômage, divorce, handicap, retraite, dépendance Chaque moment sensible de la vie suscite des

Plus en détail

BRANCHE PROFESSIONNELLE PROMOTION IMMOBILIÈRE L ACTION SOCIALE AU SERVICE DES SALARIÉS. Une difficulté passagère? Faites appel à l action sociale

BRANCHE PROFESSIONNELLE PROMOTION IMMOBILIÈRE L ACTION SOCIALE AU SERVICE DES SALARIÉS. Une difficulté passagère? Faites appel à l action sociale BRANCHE PROFESSIONNELLE PROMOTION IMMOBILIÈRE L ACTION SOCIALE AU SERVICE DES SALARIÉS Une difficulté passagère? Faites appel à l action sociale Maternité, chômage, divorce, handicap, retraite, dépendance

Plus en détail

L action sociale AU SERVICE DES SALARIÉS ET DE LEURS AYANTS DROIT

L action sociale AU SERVICE DES SALARIÉS ET DE LEURS AYANTS DROIT CCN MÉDICO-TECHNIQUE L action sociale AU SERVICE DES SALARIÉS ET DE LEURS AYANTS DROIT POUR LES SALARIÉS ET LEUR FAMILLE AIDES À LA FAMILLE CESU maternité Lors d une naissance ou d une adoption, un CESU

Plus en détail

5 AUTRES IDÉES POUR RÉDUIRE SES IMPÔTS

5 AUTRES IDÉES POUR RÉDUIRE SES IMPÔTS 5 AUTRES IDÉES POUR RÉDUIRE SES IMPÔTS Il existe de multiples aides fiscales liées à la famille, d autres aux personnes dépendantes ou encore aux dons et cotisations. Revue de détail. 1- SE FAIRE AIDER

Plus en détail

SOCIALE AU SERVICE DES SALARIÉS

SOCIALE AU SERVICE DES SALARIÉS L ACTION SOCIALE AU SERVICE DES SALARIÉS Une difficulté passagère? Faites appel à l action sociale Maternité, chômage, divorce, handicap, retraite, dépendance Chaque moment sensible de la vie suscite des

Plus en détail

L âge L APA est une prestation destinée aux personnes âgées de 60 ans et plus.

L âge L APA est une prestation destinée aux personnes âgées de 60 ans et plus. Direction des services aux personnes âgées et aux personnes handicapées Service accueil - information 01.43.99.75.75 OBJET : (APA) Texte de référence : Règlement Départemental d Aide Sociale du Val de

Plus en détail

TABLEAU DE BORD au 1 er Avril 2014

TABLEAU DE BORD au 1 er Avril 2014 TABLEAU DE BORD au 1 er Avril 2014 Dernière mise à jour Avril 2014 ENFANTS DE MOINS DE 20 ANS Allocation d Education de l Enfant Handicapé (AEEH) Allocation de base : 129.99 /mois Compléments mensuels

Plus en détail

Paris, le 15 mai 2013

Paris, le 15 mai 2013 MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES MINISTERE DE LA REFORME DE L ETAT, DE LA DECENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Direction du budget 2BPSS n 13-3621 -------- Direction générale de l administration

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. EXTRAIT DES DÉCISIONS DE LA COMMISSION PERMANENTE Séance du 17 juillet 2009 DOSSIER N 2009 C07 A 31 106

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. EXTRAIT DES DÉCISIONS DE LA COMMISSION PERMANENTE Séance du 17 juillet 2009 DOSSIER N 2009 C07 A 31 106 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Politique : - Ressources humaines Programme : Opération : EXTRAIT DES DÉCISIONS DE LA COMMISSION PERMANENTE Séance du 17 juillet 2009 DOSSIER N 2009 C07 A 31 106 Objet : Frais de déplacement

Plus en détail

RÉGIME DE PRÉVOYANCE OBLIGATOIRE

RÉGIME DE PRÉVOYANCE OBLIGATOIRE CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES BUREAUX D ÉTUDES TECHNIQUES CABINETS D INGÉNIEURS-CONSEILS SOCIÉTÉS DE CONSEILS RÉGIME DE PRÉVOYANCE OBLIGATOIRE DES SALARIÉS MALAKOFF MÉDÉRIC, VOTRE PARTENAIRE POUR

Plus en détail

SOMMAIRE MEMO DISPOSITIF REST O COLLEGE ANNEE SCOLAIRE 2016/2017. Calculs du Quotient Familial des CAF A COMMENT CALCULER LE QUOTIENT FAMILAL CAF

SOMMAIRE MEMO DISPOSITIF REST O COLLEGE ANNEE SCOLAIRE 2016/2017. Calculs du Quotient Familial des CAF A COMMENT CALCULER LE QUOTIENT FAMILAL CAF MEMO DISPOSITIF REST O COLLEGE ANNEE SCOLAIRE 2016/2017 Calculs du Quotient Familial des CAF SOMMAIRE A COMMENT CALCULER LE QUOTIENT FAMILAL CAF B QUELS SONT LES CHANGEMENTS DE SITUATION? C - ANNEXE DES

Plus en détail

Action sanitaire et sociale

Action sanitaire et sociale Nous sommes là pour vous aider Action sanitaire et sociale Demande d accompagnement à la sortie d hospitalisation Action sociale... soutien à domicile... Pouvoir vivre chez soi Cette notice a été réalisée

Plus en détail

Centre Communal d Action Sociale. Rapport d activités 2012

Centre Communal d Action Sociale. Rapport d activités 2012 Centre Communal d Action Sociale Rapport d activités 2012 Le contexte Liffréen et le public reçu Contexte Liffréen et public reçu La population légale de la commune au 1 er janvier 2013 s établit à 6 829

Plus en détail

LES CHIFFRES-CLÉS PRESTATIONS FAMILIALES MIS À JOUR AU 01/09/2013. Complément de libre choix d activité - (Depuis le 1 er avril 2013 après CRDS)

LES CHIFFRES-CLÉS PRESTATIONS FAMILIALES MIS À JOUR AU 01/09/2013. Complément de libre choix d activité - (Depuis le 1 er avril 2013 après CRDS) PRESTATIONS FAMILIALES Complément de libre choix d activité - (Depuis le 1 er avril 2013 après CRDS) Montant du complément à taux plein : 388,19 /mois / Taux majoré : 572,81 /mois Montant du complément

Plus en détail

Le décès d un. Démarches et délais

Le décès d un. Démarches et délais Le décès d un proche Démarches et délais La mort d'une personne aimée est une des plus grandes épreuves de la vie, à laquelle nous serons, un jour ou l'autre, tous confrontés. Source d'une grande souffrance,

Plus en détail

Temps libres. Petite enfance. Logement. Aides spécifiques Bateliers. Guide des aides d action sociale. Applicable au 1 er septembre 2014

Temps libres. Petite enfance. Logement. Aides spécifiques Bateliers. Guide des aides d action sociale. Applicable au 1 er septembre 2014 Temps libres Petite enfance Logement Aides spécifiques Bateliers Guide des aides d action sociale 2014 Applicable au 1 er septembre 2014 La Caf des Yvelines accompagne les familles batelières dans leur

Plus en détail

DOSSIER UNIQUE D INSCRIPTIONS 2012 / 2013. DATE LIMITE DE DÉPÔT DU DOSSIER : 31 juillet 2012

DOSSIER UNIQUE D INSCRIPTIONS 2012 / 2013. DATE LIMITE DE DÉPÔT DU DOSSIER : 31 juillet 2012 Nom(s) de famille de(s) l enfant(s) : --------------------------------------------- École : --------------------------------------------- CADRE réservé au service : Dossier reçu le : Dossier saisi le :

Plus en détail

erenassur rente Jusqu à 2 500 de rente mensuelle en cas de perte d autonomie. L assurance n est plus ce qu elle était.

erenassur rente Jusqu à 2 500 de rente mensuelle en cas de perte d autonomie. L assurance n est plus ce qu elle était. erenassur rente Jusqu à 2 500 de rente mensuelle en cas de perte d autonomie. L assurance n est plus ce qu elle était. Pourquoi souscrire un contrat de dépendance? Souscrire un contrat de dépendance est

Plus en détail

Personne chargée du dossier : Nora HADDAD. tél. : fax : mél. :

Personne chargée du dossier : Nora HADDAD. tél. : fax : mél. : Ministère du travail, de l emploi et de la santé Ministère du budget, des comptes publics et de la fonction publique Ministère des solidarités et de la cohésion sociale Direction de la sécurité sociale

Plus en détail

L AIDE A L AUTONOMIE. Organisation et financement. Aide à l'autonomie UFR CGT Cheminots

L AIDE A L AUTONOMIE. Organisation et financement. Aide à l'autonomie UFR CGT Cheminots L AIDE A L AUTONOMIE Organisation et financement 1 Aide à l autonomie 2 Dépendance ou aide à l autonomie? La notion de dépendance, apparue en 1997, renvoie à une approche uniquement biomédicale, visant

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES PROTECTION SOCIALE. Direction de la sécurité sociale

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES PROTECTION SOCIALE. Direction de la sécurité sociale PROTECTION SOCIALE Prestations familiales MINISTÈRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Direction de la sécurité sociale Sous-direction

Plus en détail

P E R N E D N R D E R E E N E N CH C A H R A G R E G E LE L S E S P U P B U L B I L CS C

P E R N E D N R D E R E E N E N CH C A H R A G R E G E LE L S E S P U P B U L B I L CS C PRENDRE EN CHARGE LES PUBLICS FRAGILISES A PARIS UNE REPONSE RESEAU Patricia CORDEAU, Directrice UNA PARIS, Union des Associations d aide, de soins et de services aux domiciles de Paris Déroulé de la présentation

Plus en détail

J ai un logement. Loyer, prêt, travaux, déménagement N oubliez pas. Plus d informations sur vos prestations. Connaissez-vous la Caf?

J ai un logement. Loyer, prêt, travaux, déménagement N oubliez pas. Plus d informations sur vos prestations. Connaissez-vous la Caf? Loyer, prêt, travaux, déménagement 2014 N oubliez pas L aide que vous recevez de votre caisse d Allocations familiales correspond à votre situation. Vous devez penser à lui signaler tout changement. Votre

Plus en détail

LE MOT DU PRÉSIDENT. Madame, Monsieur,

LE MOT DU PRÉSIDENT. Madame, Monsieur, CENTRE LE MOT DU PRÉSIDENT Madame, Monsieur, Depuis plus de 50 ans, le C.G.O.S œuvre pour vous accompagner, vous aider, tout au long de votre vie professionnelle, sociale et familiale. Grâce à la mise

Plus en détail

Barèmes des aides financières en faveur des mineurs placés en famille d accueil

Barèmes des aides financières en faveur des mineurs placés en famille d accueil Département de la formation, de la jeunesse et de la culture Service de protection de la jeunesse Barèmes des aides financières en faveur des mineurs placés en famille d accueil Extrait du document R2.10

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE «BOURSE AU PERMIS DE CONDUIRE»

DOSSIER DE CANDIDATURE «BOURSE AU PERMIS DE CONDUIRE» ù PHOTO CABINET du MAIRE 05 56 75 69 17 DOSSIER DE CANDIDATURE «BOURSE AU PERMIS DE CONDUIRE» Notice de présentation BOURSE PERMIS DE CONDUIRE Pour favoriser l accès au permis de conduire, la ville de

Plus en détail

vous accompagner, vous orienter et vous soutenir dans vos projets

vous accompagner, vous orienter et vous soutenir dans vos projets Le Fonds d Action Sociale de la Restauration Rapide Des solutions concrètes pour : vous accompagner, vous orienter et vous soutenir dans vos projets La Restauration Rapide : une profession solidaire profession

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES FAMILLES, DE L ENFANCE ET DES DROITS DES FEMMES PROTECTION SOCIALE

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES FAMILLES, DE L ENFANCE ET DES DROITS DES FEMMES PROTECTION SOCIALE MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES PROTECTION SOCIALE Prestations familiales MINISTÈRE DES FAMILLES, DE L ENFANCE ET DES DROITS DES FEMMES Direction de la sécurité sociale Sous-direction de l accès

Plus en détail

INFORMATIONS MAINTIEN A DOMICILE

INFORMATIONS MAINTIEN A DOMICILE INFORMATIONS MAINTIEN A DOMICILE Le maintien à domicile a pour vocation de permettre à une personne dépendante et/ou âgée de vivre chez elle tout en conservant ses repères et les souvenirs de sa vie. Lieux

Plus en détail

Œuvre des Pupilles Orphelins et fonds d Entraide des Sapeurs Pompiers

Œuvre des Pupilles Orphelins et fonds d Entraide des Sapeurs Pompiers Œuvre des Pupilles Orphelins et fonds d Entraide des Sapeurs Pompiers 1 27 mars 1926 Création de l Oeuvre Des Pupilles - Selon le vœu du Commandant GUESNET alors Président de la Fédération Nationale des

Plus en détail

ACCOMPAGNER VOTRE BIEN VIEILLIR C EST AUSSI PRÉSERVER VOTRE BIEN-ÊTRE

ACCOMPAGNER VOTRE BIEN VIEILLIR C EST AUSSI PRÉSERVER VOTRE BIEN-ÊTRE ACCOMPAGNER VOTRE BIEN VIEILLIR C EST AUSSI PRÉSERVER VOTRE BIEN-ÊTRE ASSURANCE DÉPENDANCE Cap Futur Autonomie POURQUOI C EST IMPORTANT? Vivre longtemps et en bonne santé, c est ce que nous souhaitons

Plus en détail

NOR : ETSS C Classement thématique : Prestations familiales DATE D'APPLICATION : 1 er janvier 2011.

NOR : ETSS C Classement thématique : Prestations familiales DATE D'APPLICATION : 1 er janvier 2011. MINISTERE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTE MINISTERE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS, DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA REFORME DE L ETAT MINISTERE DES SOLIDARITES ET DE LA COHESION SOCIALE Direction

Plus en détail

Ministère des finances et des comptes publics Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes

Ministère des finances et des comptes publics Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Ministère des finances et des comptes publics Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Direction de la sécurité sociale Sous-direction de l accès aux soins, des prestations

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES PROTECTION SOCIALE. Direction de la sécurité sociale

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES PROTECTION SOCIALE. Direction de la sécurité sociale PROTECTION SOCIALE Prestations familiales MINISTÈRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Direction de la sécurité sociale Sous-direction

Plus en détail

Le RSA mode d emploi. > Édition 2016. Le guide du revenu de solidarité active (RSA) en Ille-et-Vilaine. Pour connaître vos droits et devoirs lorsque

Le RSA mode d emploi. > Édition 2016. Le guide du revenu de solidarité active (RSA) en Ille-et-Vilaine. Pour connaître vos droits et devoirs lorsque Le RSA mode d emploi Le guide du revenu de solidarité active (RSA) en Ille-et-Vilaine > Édition 2016 Pour connaître vos droits et devoirs lorsque vous percevez le RSA Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine

Plus en détail

Maîtrise. Clarté. Engagement.

Maîtrise. Clarté. Engagement. Association des Résidences Notre-Dame Information au personnel David Charles Genève, le 16 juin 2015 Maîtrise. Clarté. Engagement. 2015 Argos Prévoyance SA. Droits réservés. 1 Sommaire Système de prévoyance

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES PROTECTION SOCIALE NOR : AFSS C

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES PROTECTION SOCIALE NOR : AFSS C PROTECTION SOCIALE Prestations familiales MINISTÈRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS Direction de la sécurité sociale Sous-direction de l accès aux soins, des prestations familiales et des accidents

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3249 Convention collective nationale IDCC : 1516. ORGANISMES DE FORMATION

Plus en détail

DESCRIPTIF DES GARANTIES

DESCRIPTIF DES GARANTIES CCN des remontées mécaniques et domaines skiables DESCRIPTIF DES GARANTIES w Édition février 2016 Régime de Prévoyance conventionnel obligatoire humanis.com Personnel concerné Ensemble du personnel ouvrier,

Plus en détail

GUIDE DES PRESTATIONS CNAS

GUIDE DES PRESTATIONS CNAS 2016 GUIDE DES PRESTATIONS du CNAS SOMMAIRE 4 Comment demander une PRESTATION? 5 Généralités VOTRE QUOTIDIEN 6 Aide familiale 7 Mariage ou Pacs du bénéficiaire 8 Médaille du courage 9 Médaille 10 Départ

Plus en détail

Division Financière L ACTION SOCIALE EN FAVEUR DES PERSONNELS

Division Financière L ACTION SOCIALE EN FAVEUR DES PERSONNELS Division Financière DIFIN07-397-425 du 10//09/07 L ACTION SOCIALE EN FAVEUR DES PERSONNELS Références : - circulaire du 23 juillet 2007 du ministère de l éducation nationale portant sur les orientations

Plus en détail

DEMANDE D AIDE FINANCIERE

DEMANDE D AIDE FINANCIERE Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre Service départemental : Important : Il est rappelé à tout demandeur que les aides de l ONACVG sont subsidiaires des aides de droit commun.

Plus en détail

Préserver son autonomie : comprendre, anticiper et choisir

Préserver son autonomie : comprendre, anticiper et choisir Préserver son autonomie : comprendre, anticiper et choisir Comment être aidé lorsque l on aide? Besoin de répit? Certaines structures accueillent de façon temporaire les personnes dépendantes. Elles permettent

Plus en détail

TABLEAU DE BORD au 1 er Avril 2016

TABLEAU DE BORD au 1 er Avril 2016 TABLEAU DE BORD au 1 er Avril 2016 Dernière mise à jour ENFANTS DE MOINS DE 20 ANS Allocation d Education de l Enfant Handicapé (AEEH) Allocation de base : 130.12 /mois Compléments mensuels (a) et majoration

Plus en détail

COORDINATION DES REGIMES METROPOLITAINS ET CALEDONIENS DE SECURITE SOCIALE

COORDINATION DES REGIMES METROPOLITAINS ET CALEDONIENS DE SECURITE SOCIALE COORDINATION DES REGIMES METROPOLITAINS ET CALEDONIENS DE SECURITE SOCIALE Décembre 2002 11, rue de la Tour des Dames - 75436 Paris cedex 09 - Tél. 01 45 26 33 41 - Fax 01 49 95 06 50 - www.cleiss.fr 2

Plus en détail

AIDES A L ÉQUIPEMENT DU LOGEMENT

AIDES A L ÉQUIPEMENT DU LOGEMENT AIDES A L ÉQUIPEMENT DU LOGEMENT 2012 Pour vous permettre d équiper, d aménager votre résidence principale et habituelle, des aides à l équipement du logement peuvent vous être accordées. Ces aides peuvent

Plus en détail

J ai un logement. Loyer, prêt, travaux, déménagement. N oubliez pas. Plus d informations sur vos prestations. Connaissez-vous la Caf?

J ai un logement. Loyer, prêt, travaux, déménagement. N oubliez pas. Plus d informations sur vos prestations. Connaissez-vous la Caf? Loyer, prêt, travaux, déménagement N oubliez pas Montants en vigueur au 1 er avril 2016 au 31 mars 2017 L aide que vous recevez de votre Caf correspond à votre situation. Vous devez penser à lui signaler

Plus en détail

Mesures diverses de revalorisation relatives à certaines prestations et allocations familiales dans les DOM

Mesures diverses de revalorisation relatives à certaines prestations et allocations familiales dans les DOM Direction des Ressources humaines er des Relations Sociales Direction de l'economie RH et des Ressources Destinataires Direction Générale de l'enseigne de La Poste Direction Exécutive d'o-mer Contact GASPAR

Plus en détail

N hésitez pas à contacter le Service d Action Sociale de votre MSA

N hésitez pas à contacter le Service d Action Sociale de votre MSA N hésitez pas à contacter le Service d Action Sociale de votre MSA Conception et réalisation : Service Communication - MSA Portes de Bretagne - Crédits photographiques : CCMSA Service Images - Juillet

Plus en détail

Malakoff Médéric Expat Demande de devis

Malakoff Médéric Expat Demande de devis Malakoff Médéric Expat Demande de devis À adresser à : APRIL Mobilité - 110, avenue de la République - CS 51108-75127 Paris Cedex Téléphone : 01 73 02 93 949 - Télécopie : 01 73 02 93 70 - E-mail : deviscollectif

Plus en détail

Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère des sports, de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative

Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère des sports, de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère des sports, de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative Direction de la sécurité sociale Sous-direction de l accès aux soins,

Plus en détail

ACCOMPAGNER VOTRE BIEN VIEILLIR C EST AUSSI PRÉSERVER VOTRE BIEN-ÊTRE

ACCOMPAGNER VOTRE BIEN VIEILLIR C EST AUSSI PRÉSERVER VOTRE BIEN-ÊTRE ACCOMPAGNER VOTRE BIEN VIEILLIR C EST AUSSI PRÉSERVER VOTRE BIEN-ÊTRE ASSURANCE DÉPENDANCE Cap Futur Autonomie CAP FUTUR AUTONOMIE PLUS QU UNE SIMPLE ASSURANCE, UN VÉRITABLE ACCOMPAGNEMENT PERSO Pour quels

Plus en détail

Guide des Aides individuelles d action sociale 2012

Guide des Aides individuelles d action sociale 2012 Guide des Aides individuelles d action sociale 2012 Caisse d allocations familiales des Hautes-Alpes 10 Boulevard G. Pompidou BP 145 05008 GAP cedex Caf des Hautes-Alpes Page 1 sur 16 Sommaire PRINCIPES

Plus en détail

NÉGOCE ET PRESTATIONS DE SERVICES DANS LE SECTEUR MÉDICO TECHNIQUES OFFRE FRAIS DE SANTÉ CONVENTIONNELLE VOS SALARIÉS MÉRITENT LE MEILLEUR

NÉGOCE ET PRESTATIONS DE SERVICES DANS LE SECTEUR MÉDICO TECHNIQUES OFFRE FRAIS DE SANTÉ CONVENTIONNELLE VOS SALARIÉS MÉRITENT LE MEILLEUR NÉGOCE ET PRESTATIONS DE SERVICES DANS LE SECTEUR MÉDICO TECHNIQUES OFFRE FRAIS DE SANTÉ CONVENTIONNELLE VOS SALARIÉS MÉRITENT LE MEILLEUR ÉVOLUTION DU CONTEXTE LÉGAL Conformément aux dispositions de la

Plus en détail

L accompagnement du veuvage de la Carsat Sud-Est

L accompagnement du veuvage de la Carsat Sud-Est Veufs NOVEMBRE 2014 L accompagnement du veuvage de la Carsat Sud-Est La retraite de réversion Une aide momentanée Les démarches Nous vous guidons dans les démarches à accomplir et les personnes à prévenir

Plus en détail

CE QU IL FAUT DÉCLARER

CE QU IL FAUT DÉCLARER CE QU IL FAUT DÉCLARER POUR LES PRINCIPALES REMUNERATIONS, INDEMNITES ET ALLOCATIONS, CE QUI EST A DECLARER, CE QUI N EST PAS A DECLARER Salaires des apprentis munis d un contrat Sommes perçues dans le

Plus en détail

Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère de l économie et des finances

Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère de l économie et des finances Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère de l économie et des finances Direction de la sécurité sociale Sous-direction de l accès aux soins, des prestations familiales et des accidents

Plus en détail

Ministère des finances et des comptes publics Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes

Ministère des finances et des comptes publics Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Ministère des finances et des comptes publics Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Direction de la sécurité sociale Sous-direction de l accès aux soins, des prestations

Plus en détail

personnes ayant la charge d un enfant ou d un adulte handicapé?

personnes ayant la charge d un enfant ou d un adulte handicapé? L affiliation à l assurance vieillesse du parent au foyer (A.V.P. F.) Synthèse Afin de générer des droits pour leur future retraite, les organismes débiteurs des prestations familiales (CAF, MSA, ) cotisent

Plus en détail

RÉGIME PROFESSIONNEL OBLIGATOIRE DE PRÉVOYANCE (RPO) *

RÉGIME PROFESSIONNEL OBLIGATOIRE DE PRÉVOYANCE (RPO) * Annexes RPO (2.8) RÉGIME PROFESSIONNEL OBLIGATOIRE DE PRÉVOYANCE (RPO) * Article 1er - Objet Le présent règlement définit les garanties prévues par l'article 1-26 de la Convention Collective Nationale

Plus en détail

Collectif Vivre Son Deuil Bretagne

Collectif Vivre Son Deuil Bretagne Collectif Vivre Son Deuil Bretagne Le Collectif «Vivre Son Deuil Bretagne» est membre fondateur de la Fédération Européenne Vivre Son Deuil. Contact : Maison Associative de la Santé 36 bd Albert 1er -

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES REMONTEES MECANIQUES ET DOMAINES SKIABLES

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES REMONTEES MECANIQUES ET DOMAINES SKIABLES CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES REMONTEES MECANIQUES ET DOMAINES SKIABLES REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE PERSONNEL CONCERNE Ensemble du personnel ouvrier, employé, technicien et agent

Plus en détail

tarifs municipaux ville de Lognes mairie-lognes.fr

tarifs municipaux ville de Lognes mairie-lognes.fr tarifs municipaux 2016 2017 À partir du mercredi 2 novembre 2016 et impérativement avant la fin de l année, chaque famille concernée doit se présenter à l Espace Famille de la mairie pour établir son revenu

Plus en détail

LES CAHIERS DU PÔLE ALIMENTAIRE. Chantier prioritaire 2013 PANORAMA DES RÉGIMES DE PRÉVOYANCE DES BRANCHES DE L ALIMENTAIRE

LES CAHIERS DU PÔLE ALIMENTAIRE. Chantier prioritaire 2013 PANORAMA DES RÉGIMES DE PRÉVOYANCE DES BRANCHES DE L ALIMENTAIRE LES CAHIERS DU PÔLE ALIMENTAIRE Chantier prioritaire 2013 PANORAMA DES RÉGIMES DE PRÉVOYANCE DES BRANCHES DE L ALIMENTAIRE SOMMAIRE PRÉSENTATION LES INDUSTRIES ALIMENTAIRES Zoom sur les capitaux décès

Plus en détail

Revalorisation des plafonds de ressources des prestations familiales au 1 er janvier 2016

Revalorisation des plafonds de ressources des prestations familiales au 1 er janvier 2016 Paris, le 6 janvier 2016 Direction des politiques familiale et sociale Circulaire n 2016-001 Mesdames et Messieurs les Directeurs et Agents Comptables des Caf Centres de ressources Objet : Revalorisation

Plus en détail

Mise à jour : novembre 2011

Mise à jour : novembre 2011 EN CAS DE DECES d un fonctionnaire affilié à la CNRACL Agents stagiaires et titulaires effectuant une durée hebdomadaire de service égale ou supérieure à 28/35 èmes Mise à jour : novembre 2011 Centre de

Plus en détail

RÉGIME de PRÉVOYANCE OBLIGATOIRE

RÉGIME de PRÉVOYANCE OBLIGATOIRE CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES COMMERCES DE GROS RÉGIME de PRÉVOYANCE OBLIGATOIRE des salariés non cadres MALAKOFF MÉDÉRIC, VOTRE PARTENAIRE POUR LE RÉGIME DE PRÉVOYANCE DE VOS SALARIÉS NON CADRES*

Plus en détail

DIRECTIVES RELATIVES À LA PERCEPTION DE L IMPÔT À LA SOURCE 2012

DIRECTIVES RELATIVES À LA PERCEPTION DE L IMPÔT À LA SOURCE 2012 DIRECTIVES RELATIVES À LA PERCEPTION DE L IMPÔT À LA SOURCE 2012 1. Personnes soumises à l impôt à la source A teneur des articles 108 ss de la loi fiscale du 10 mars 1976 (LF), les personnes suivantes

Plus en détail

Comité des AGES du Pays Trithois Rue Pierre Brossolette Tél : 03.27.23.78.00 Fax : 03.27.23.78.99 Courriel : cdesages.accueil@cdesages.

Comité des AGES du Pays Trithois Rue Pierre Brossolette Tél : 03.27.23.78.00 Fax : 03.27.23.78.99 Courriel : cdesages.accueil@cdesages. DOSSIER UNIQUE D ACCOMPAGNEMENT GERONTOLOGIQUE POUR L ENSEMBLE DES RESIDENCES ET SERVICES DU COMITE DES AGES Vous pouvez déposer le dossier et avoir des renseignements au Comité des AGES du Pays Trithois

Plus en détail

votre guide pratique

votre guide pratique Personnes âgées : votre guide pratique 2012-2013 CLIC (Centre local d information et de coordination gérontologique) La Chapelle-des-Marais Saint-Joachim Saint-Malo-de-Guersac Saint-André-des-Eaux Besné

Plus en détail

.. Demande d aide financière..

.. Demande d aide financière.. Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre Service départemental du CALVADOS Quartier Lorge - Rue Neuve Bourg l Abbé - B.P. 20528 14036 CAEN Cédex 1 Tél. : 02.31.38.47.80 Fax : 02.31.38.47.87

Plus en détail

FONDS DEPARTEMENTAL DE COMPENSATION DEMANDE DE FINANCEMENT

FONDS DEPARTEMENTAL DE COMPENSATION DEMANDE DE FINANCEMENT FONDS DEPARTEMENTAL DE COMPENSATION DEMANDE DE FINANCEMENT Dossier reçu au FDC le : Numéro de dossier : Equipe technique labellisée : Référent : Qualité professionnelle: Demande d aide technique : Demande

Plus en détail

Signature officielle de convention entre l UDAF des Côtes d Armor et ses partenaires :

Signature officielle de convention entre l UDAF des Côtes d Armor et ses partenaires : Dossier de presse Signature officielle de convention entre l UDAF des Côtes d Armor et ses partenaires : la Caisse de Dépôts et Consignations la Caisse d Épargne de Bretagne, l association «Parcours Confiance

Plus en détail

Un, Deux, Trois pour rester chez soi

Un, Deux, Trois pour rester chez soi Un, Deux, Trois pour rester chez soi L association 1,2,3 pour rester chez soi propose aux familles isséennes des auxiliaires parentales qui assurent la garde des enfants de moins de 3 ans et éventuellement

Plus en détail

ANNEXE 1. * * «Dispositif Appui Apprenti» * PRINCIPES GENERAUX

ANNEXE 1. * * «Dispositif Appui Apprenti» * PRINCIPES GENERAUX ANNEXE 1 * * «Dispositif Appui Apprenti» * PRINCIPES GENERAUX Le dispositif «Appui Apprenti» est une mesure d accompagnement destinée à venir en aide aux apprentis en difficulté, afin d alléger les dépenses

Plus en détail

DEMANDE D AIDE SOCIALE LEGALE (cf page 6, liste des pièces à fournir)

DEMANDE D AIDE SOCIALE LEGALE (cf page 6, liste des pièces à fournir) CADRE RESERVE AU CONSEIL GENERAL : N Dossier Familial : N de foyer : N Aide : Gestionnaire : ORGANISME AYANT CONSTITUE LA DEMANDE ET PERSONNE REFERENTE :........ DEMANDE D AIDE SOCIALE LEGALE (cf page

Plus en détail

2 régimes de Branche

2 régimes de Branche 2 régimes de Branche Un régime de prévoyance mis en place au 1er janvier 2005 via appel d offres couvre près de 120 000 entreprises et 700 000 salariés organismes assureurs Klésia, Malakoff-Médéric et

Plus en détail

Les services à la personne

Les services à la personne Les services à la personne Les services à la famille Garde d enfant Accompagnement d enfants dans leurs déplacements Soutien scolaire Cours à domicile Assistance informatique et internet Assistance administrative

Plus en détail

PRENOUVEL PREVOYANCE NON CADRES

PRENOUVEL PREVOYANCE NON CADRES DECES DECES TOUTES CAUSES En cas de Décès d un participant pendant la période d assurance et au plus tard avant son départ en retraite, il est versé au(x) bénéficiaire(s) un CAPITAL dont le montant est

Plus en détail

VITALI SANTÉ Au service des salariés PSA

VITALI SANTÉ Au service des salariés PSA VITALI SANTÉ Au service des salariés PSA 1 INTERVENTIONS INDIVIDUELLES Aides personnalisées ponctuelles En cas de difficultés importantes dues à une situation de rupture (chômage, surendettement, divorce,

Plus en détail

INDEMNISATION L ALLOCATION DE SOLIDARITÉ SPÉCIFIQUE (ASS) POLE-EMPLOI.FR

INDEMNISATION L ALLOCATION DE SOLIDARITÉ SPÉCIFIQUE (ASS) POLE-EMPLOI.FR INDEMNISATION L ALLOCATION DE SOLIDARITÉ SPÉCIFIQUE (ASS) POLE-EMPLOI.FR L ALLOCATION DE SOLIDARITÉ SPÉCIFIQUE (ASS) Chômeur de longue durée, l allocation de solidarité peut prendre le relais de l allocation

Plus en détail

Compensation des conséquences Moyens d existence 1 2 3

Compensation des conséquences Moyens d existence 1 2 3 1 2 3 Complément de Ressources ou Prestation de Compensation AAH + Majoration Pour la vie autonome + ou ou Complément d AAH Allocation Compensatrice TP ou FP La représentation ci-dessus exprime les non

Plus en détail

11.023 é Frais de formation et de perfectionnement. Imposition des frais. Loi

11.023 é Frais de formation et de perfectionnement. Imposition des frais. Loi Session d'été 0 e-parl 6.06.0 4:47 - -.03 é Frais de formation et de perfectionnement. Imposition des frais. Loi Projet du du 4 mars 0 Décision du du 6 juin 0 Adhésion au projet, sauf observation Loi fédérale

Plus en détail

acteur essentiel de la politique familiale et sociale

acteur essentiel de la politique familiale et sociale plaquette-activitécaf46-2015-a_mise en page 1 21/06/2016 13:58 Page 1 La Caf, acteur essentiel de la politique familiale et sociale La Caf du Lot est un organisme de Sécurité sociale. Elle fait partie

Plus en détail

Les activités de services à la personne soumises à agrément préalable

Les activités de services à la personne soumises à agrément préalable Les activités de services à la personne soumises à agrément préalable Certaines activités de services à la personne sont soumises à agrément en application de l article L. 7232-1 du Code du Travail ; l

Plus en détail

Le capital décès n entre pas dans la succession. Il n est donc soumis ni à un droit de mutation par décès, ni à une déclaration fiscale.

Le capital décès n entre pas dans la succession. Il n est donc soumis ni à un droit de mutation par décès, ni à une déclaration fiscale. Je déclare un décès Le capital décès n entre pas dans la succession. Il n est donc smis ni à un droit de mutation par décès, ni à une déclaration fiscale. Pr déclarer le décès d un de vos salariés et demander

Plus en détail

FICHE AIDANTS FAMILIAUX

FICHE AIDANTS FAMILIAUX FICHE AIDANTS FAMILIAUX Il faut remplir une fiche par aidant familial, bénéficiaire d une Aide au Projet Vacances (qu il parte avec ou sans la personne aidée). Est entendu par aidant familial : «L aidant

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS PROTECTION SOCIALE

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS PROTECTION SOCIALE PROTECTION SOCIALE PRESTATIONS FAMILIALES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE ET DE LA SOLIDARITÉ MINISTÈRE DE LA SANTÉ, DE LA JEUNESSE, DES SPORTS ET DE LA VIE ASSOCIATIVE MINISTÈRE

Plus en détail

DEMANDE D ALLOCATION PERSONNALISEE D AUTONOMIE à domicile ou en établissement D une personne âgée de 60ans ou plus

DEMANDE D ALLOCATION PERSONNALISEE D AUTONOMIE à domicile ou en établissement D une personne âgée de 60ans ou plus Direction des services aux personnes âgées et aux personnes handicapées Service des prestations à la personne Immeuble Solidarités 94054 Créteil DEMANDE D ALLOCATION PERSONNALISEE D AUTONOMIE à domicile

Plus en détail

CCN DES CABINETS MEDICAUX REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL NON CADRES -

CCN DES CABINETS MEDICAUX REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL NON CADRES - Ancienneté requise : Un an d ancienneté dans le cadre du contrat de travail du participant DECES DECES TOUTES CAUSES En cas de Décès d un participant, il est versé au(x) bénéficiaire(s) un CAPITAL dont

Plus en détail

BAREME N 1 ALLOCATION D EDUCATION DE L ENFANT HANDICAPE ET COMPLÉMENTS

BAREME N 1 ALLOCATION D EDUCATION DE L ENFANT HANDICAPE ET COMPLÉMENTS BAREME N 1 ALLOCATION D EDUCATION DE L ENFANT HANDICAPE ET COMPLÉMENTS DATE SALAIRE DE BASE MENSUEL A.F. AEEH 32 % * C1 24 % * C2 65 % * C3 92 % C4 142,57 %* C5 182,21 % * C6 MTP 01.09.10 389,20 124,54

Plus en détail

Les Formations en Alternance

Les Formations en Alternance Les Modalités Pédagogiques L alternance, le plus court chemin vers l emploi Les Formations en Alternance Envie de poursuivre vos études en alternant formation et emploi? L alternance, une opportunité à

Plus en détail

RECAPITULATIF DES PRESTATIONS D ACTION SOCIALE DU SDIS 64. Restauration collective. Chèques déjeuners. Fête des Mères et des Pères.

RECAPITULATIF DES PRESTATIONS D ACTION SOCIALE DU SDIS 64. Restauration collective. Chèques déjeuners. Fête des Mères et des Pères. RECAPITULATIF DES PRESTATIONS D ACTION SOCIALE DU 64 PRESTATAIRES BENEFICIAIRES FREQUENCE MONTANT CONDITIONS D ATTRIBUTION FORMALITES Restauration collective - CHP Pau -------------------- - CAPA à Oloron

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION ASSISTANCE

NOTICE D INFORMATION ASSISTANCE NOTICE D INFORMATION ASSISTANCE ADHÉRENTS INDIVIDUELS APPLICABLE AU 01/01/2016 30H00 No 3785 1 Afin de faire face à un événement pouvant perturber la vie familiale (accident corporel, maladie soudaine,

Plus en détail

TECHNOLOGIES pour un vieillissement actif &USAGES et en bonne santé dans la cité

TECHNOLOGIES pour un vieillissement actif &USAGES et en bonne santé dans la cité «Une politique de l habitat au service de l innovation et du maintien à domicile» Rémi TROCME Directeur de l habitat et de l aménagement durable au Conseil Départemental du Bas-Rhin (67) Je vais essayer

Plus en détail

LES PERSONNES HANDICAPÉES ET LA FISCALITÉ. 3 juin 2013

LES PERSONNES HANDICAPÉES ET LA FISCALITÉ. 3 juin 2013 LES PERSONNES HANDICAPÉES ET LA FISCALITÉ 3 juin 2013 AVERTISSEMENT 2 Les renseignements que contient cette présentation ne constituent pas une interprétation juridique de la Loi sur les impôts ni d aucune

Plus en détail

ENFANT AEEH, complément de l AEEH et PCH

ENFANT AEEH, complément de l AEEH et PCH Fiche n 8 ENFANT AEEH, complément de l AEEH et PCH 07/07/2016 Le bénéfice de la «Prestation de compensation du handicap» (PCH), créée par la loi du 11 février 2005 étant désormais étendu aux enfants de

Plus en détail

CS ORANGE CEDEX

CS ORANGE CEDEX Sommaire 1 Liste des pièces à fournir 2 Renseignements administratifs 3 Détail des ressources 4 Liste des OA 5 Engagement à payer 6 Engagement de reversement de ressources 7 Tableau de reversement des

Plus en détail