NOTRE. nation DE SOCCER ASSOCIATION CANADIENNE DE SOCCER PLAN STRATÉGIQUE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "NOTRE. nation DE SOCCER ASSOCIATION CANADIENNE DE SOCCER PLAN STRATÉGIQUE 2014-2018"

Transcription

1 NOTRE nation DE SOCCER ASSOCIATION CANADIENNE DE SOCCER PLAN STRATÉGIQUE

2 ÉCRIRE LE PROCHAIN CHAPITRE ENSEMBLE Il n y a jamais eu de période plus excitante pour ceux d entre nous qui participent de près ou de loin au soccer canadien. Avec joueurs inscrits, le soccer est de loin le sport d équipe le plus populaire au pays. À l échelle mondiale, le Canada se classe parmi les dix premiers pour la participation. Les équipes nationales canadiennes masculines et féminines ont remporté une médaille olympique et se sont vu décerner plusieurs titres de la CONCACAF. Des 209 Associations Membres de la FIFA, le Canada se classe parmi les 5 % en qualifications pour les compétitions de Coupe du Monde de la FIFA. Notre sport n a jamais été aussi fort, avec un nombre record de participants, un soutien corporatif sans précédent et des dirigeants dévoués qui travaillent ensemble à tous les paliers : des clubs communautaires aux associations provinciales et territoriales, en passant par l organisme national. Le Plan stratégique de l Association canadienne de soccer intitulé Notre nation de soccer reflète cet enthousiasme. Il s agit d un plan unique en son genre. En fait, c est une première pour notre organisme. Historiquement, les plans stratégiques de l Association canadienne de soccer étaient des documents internes. Alors qu une telle approche fonctionnait dans le passé, ette époque est révolue et notre perception collective du soccer au Canada a beaucoup changé. Pour la première fois, nous avons approché la communauté canadienne de soccer afin d obtenir des idées et des conseils sur la direction que devrait prendre notre sport au Canada. Qu ils soient amateurs, joueurs, parents, entraîneurs, officiels, administrateurs, commanditaires, vendeurs ou médias, les Canadiens ont répondu par milliers. Voici ce que nous avons compris. L Association canadienne de soccer doit : 1. Investir dans l EXPERTISE TECHNIQUE en épaulant nos joueurs, nos entraîneurs et nos officiels à tous les paliers du sport. 2. Faire en sorte que les PERFORMANCES de nos équipes nationales soient CONSTANTES et de CALIBRE MONDIAL. 3. Encourager et superviser la CROISSANCE DU SPORT au pays. 4. RÉGIR le sport de FAÇON PROFESSIONNELLE au Canada en collaborant avec nos partenaires. Le Plan stratégique est basé sur des idées récoltées dans tout le pays. Il servira de feuille de route pour nous aider à atteindre nos objectifs et à devenir une nation de soccer de premier plan. Ce plan est le résultat de la passion qui a envahi la communauté canadienne de soccer... la passion qui assurera notre succès dans le futur. Bien que notre route soit bien tracée, nous pouvons nous attendre à quelques bosses sur le chemin. Nos diverses communautés ne seront peut-être pas toujours d accord sur les mêmes priorités, mais en bout de ligne nous avons tous le même objectif : Être en mesure de construire fièrement avec nos concitoyens une nation de soccer de premier plan; une nation qui se qualifie et qui participe à toutes les compétitions organisées de la FIFA, dont la prestigieuse Coupe du Monde. Victor Montagliani Président Association canadienne de soccer DÉTERMINER NOS BUTS Le soccer canadien grandit. Lorsque nous avons accueilli la Coupe du monde U-20 de la FIFA en 2007, l objectif était de prouver que le Canada pouvait véritablement organiser une compétition de soccer de calibre mondial. Cette compétition a attiré un nombre monstre de téléspectateurs et a généré près de 1,2 million en billets vendus : du jamais vu pour un seul sport au Canada, et un record de participation pour un événement U-20 de la FIFA. Au final, la qualité du tournoi lui-même a volé la vedette à la performance sur le terrain de l équipe canadienne. Toutefois, les attentes ont considérablement changé en quelques années à peine. Lorsque le Canada accueillera les meilleures joueuses de soccer du monde pendant la Coupe du Monde Féminine de la FIFA Canada 2015 et la Coupe du Monde Féminine U-20 Canada 2014, nos équipes devront offrir une performance à la hauteur des attentes. Ceci est en partie dû au succès de l équipe nationale féminine de soccer du Canada aux Jeux olympiques de Londres en C est également une preuve que le soccer au Canada gagne en maturité et une indication de son importance croissante en tant que sport ayant le plus large taux de participation au pays. L Association canadienne de soccer a passé les dernières années à contribuer à l essor du sport, à établir notre expertise en organisation d événements internationaux, à mettre de l ordre dans nos finances, à réorganiser notre structure de gouvernance et à promouvoir la marque Canada Soccer. Avec cette solide fondation, il est maintenant temps de se concentrer sur l expertise technique, en vue de devenir une nation de soccer de premier plan. Nos décisions financières devraient reposer sur les réponses à des questions simples comme : ce programme nous mènera-t-il plus près de notre but? Cette initiative aidera-t-elle le Canada à devenir un chef de file du soccer? Si la réponse est «non», alors il est temps de réexaminer la pertinence du programme, et ce, même s il existe depuis longtemps. Nous devons rester concentrés sur les priorités clés qui sont ressorties de nos consultations auprès des Canadiens et qui sont décrites dans ce plan : l expertise technique, la performance des équipes nationales, la croissance du soccer au Canada et notre façon de régir le sport. Le Canada est bien placé pour évoluer au-delà de sa réputation d excellent organisateur d événements internationaux et de leader en matière de soccer féminin et offrir des performances constantes, de calibre supérieur, à tous les paliers et dans tous les aspects du beau jeu. Peter Montopoli Secrétaire général Association canadienne de soccer

3 INVESTIR DANS L EXPERTISE TECHNIQUE EN ÉPAULANT LES JOUEURS, LES ENTRAÎNEURS ET LES OFFICIELS À TOUS LES PALIERS DE CE SPORT. Pour améliorer l habileté technique de nos joueurs, il faut commencer au niveau local. FAIRE EN SORTE QUE LES PERFORMANCES DE NOS ÉQUIPES NATIONALES SOIENT CONSTANTES ET DE CALIBRE MONDIAL Une source fiable de joueurs de haut niveau et d entraîneurs qualifiés est l une des composantes essentielles de toute nation désirant faire bonne figure lors de compétitions internationales de soccer. Nous devons construire un environnement où les joueurs et les entraîneurs pourront briller à un niveau supérieur. RÉGIR LE SPORT DE FAÇON PROFESSIONNELLE AU CANADA, EN COLLABORANT AVEC NOS PARTENAIRES Le fait d organiser avec succès des compétitions mondiales aura pour effet de rehausser le profil du soccer au Canada. Cela aidera l Association camadienne de soccer à développer de nouveaux partenariats commerciaux et à renforcer notre marque, tant à l extérieur que sur le terrain. Pour maximiser cet impact, nous devons travailler en plus étroite collaboration avec nos partenaires provinciaux et territoriaux afin d assurer des opérations cohésives dans tout le pays. ENCOURAGER ET SURVEILLER LA CROISSANCE DU SPORT AU PAYS Le succès de nos équipes nationales a un impact direct et tangible sur la popularité du sport. Les jeunes joueurs seront inspirés si leurs idoles des équipes nationales participent à des compétitions mondiales.

4 INVESTIR DANS L EXPERTISE TECHNIQUE EN ÉPAULANT LES JOUEURS, LES ENTRAÎNEURS ET LES OFFICIELS À TOUS LES PALIERS DE CE SPORT. Pour améliorer l habileté technique de nos joueurs, il faut commencer au niveau local. JOUEURS L Association canadienne de soccer continuera à veiller à ce que notre modèle pour le Développement à long terme du joueur (DLTJ) reste axé sur les joueurs et se concentre sur les formats de matchs adaptés conçus pour améliorer l habileté technique, maximiser le plaisir et encourager une participation à vie, peu importe l âge, le sexe ou le niveau d abileté. 1.1 Faire en sorte que les programmes pour les jeunes (par exemple le DLTJ) soient universellement adoptés et pleinement appliqués par tous les clubs juvéniles au pays. Notre programme DLTJ doit être lié à la création d un parcours national de développement du joueur. Si le parcours national de développement du joueur représente l «autoroute» du soccer canadien, le DLTJ est la rampe d accès qui permettra aux meilleurs joueurs de s y rendre. 1.2 Mettre en œuvre un parcours national de développement du joueur, afin de coordonner l identification et la formation de joueurs élites par l entremise de clubs professionnels, de centres d entraînement et d un réseau de repérage de talents et, ainsi, continuellement fournir des joueurs pour les équipes nationales. ENTRAÎNEURS Pour former des joueurs élites, nous avons besoin de la crème des d entraîneurs. Pour devenir une nation de soccer de premier plan, les joueurs de tous âges doivent être appuyés par des programmes techniques éprouvés qui sont mis en œuvre par des entraîneurs compétents. 1.3 Exiger, à tous les paliers, l application de normes minimales appropriées pour la certification des entraîneurs par l entremise d un processus de certification et d évaluation rigoureux et de haute qualité, restant abordables et pouvant être offerts dans tout le pays. 1.4 Mettre à jour le curriculum d entraînement pour les licences nationales A et B, afin de refléter le nouvel accent mis sur la performance de haut niveau. 1.5 Augmenter le nombre d inscriptions, la représentation nationale, la diversité et le nombre de diplômés du programme de licences nationales A et B. Tous les entraîneurs du pays, qu ils soient au niveau local ou élite, doivent avoir le même plan de match. Une approche cohérente au développement technique permettra d élaborer une série de programmes unifiés et avec les mêmes standards, pour que le talent et la performance de nos joueurs évoluent de façon harmonieuse et constante, peu importe d où ils viennent. 1.6 Concevoir et publier un curriculum national d entraînement avec un vocabulaire universel et une méthodologie de développement qui rationalise la progression technique d un style de jeu flexible et cohérent. OFFICIELS ET ADMINISTRATEURS Notre sport a besoin non seulement de bons joueurs et entraîneurs ; nous devons pleinement développer le potentiel des officiels et des administrateurs, sans qui le jeu n est pas possible. Il est important de continuer d investir dans ceux qui rendent notre sport possible. 1.7 Recruter et former plus d officiels, en commençant par les niveaux plus jeunes, et rendre obligatoire le respect de normes minimales d éducation continue dans un environnement sportif. 1.8 Encourager le recrutement en fonction des compétences, ainsi que la sélection et la formation d administrateurs, de techniciens, de volontaires et de personnel de soutien spécialisés dans le domaine du soccer.

5 FAIRE EN SORTE QUE LES PERFORMANCES CONSTANTES ET DE CALIBRE MONDIAL DE NOS ÉQUIPES NATIONALES SOIENT Une source fiable de joueurs de haut niveau et d entraîneurs qualifiés est l une des composantes essentielles de toute nation désirant faire bonne figure lors de compétitions internationales de soccer. Nous devons construire un environnement où les joueurs et les entraîneurs pourront briller à un niveau supérieur. Les entraîneurs de nos équipes nationales n ont pas la chance de choisir des joueurs qui participent régulièrement à des compétitions dans une ligue nationale élite; c est ce que font les meilleures équipes nationales au monde. Il est d une importance capitale de développer un système national dans lequel nos meilleurs joueurs pourront s affronter et, ainsi, s améliorer. 2.1 Encourager le développement de ligues régionales élites semiprofessionnelles qui formeront un pont entre les jeunes joueurs performants et la sélection de joueurs pour les équipes nationales et professionnelles. Pour s améliorer, nos équipes nationales doivent affronter les meilleures équipes plus souvent. Augmenter le nombre d occasions de jeu pour nos joueurs élites est une façon de stimuler les performances des équipes nationales canadiennes. 2.2 Chercher plus d opportunités de voir les équipes nationales affronter des adversaires de haut calibre. La majorité des ligues de soccer amateur de ce pays ne répondent pas aux exigences minimales en ce qui a trait à la certification d entraîneurs, les programmes de formation ou le développement des joueurs. 2.3 Obliger toutes les ligues élites et de compétition à se baser sur des normes appropriées pour leur niveau. Pour jouer au plus haut niveau possible, les installations sportives doivent être de calibre mondial. Ce défi est d autant plus prononcé dans un pays où le climat et la géographie présentent à la fois des obstacles et des opportunités. 2.4 Maximiser les investissements faits pour les installations intérieures et extérieures provenant de sources à la fois publiques et privées, tout en collaborant avec les gouvernements locaux et en veillant à ce qu un appui technique significatif soit fourni.

6 ENCOURAGER ET SURVEILLER LA CROISSANCE DU SPORT AU PAYS Le succès de nos équipes nationales a un impact direct et tangible sur la popularité du sport. Les jeunes joueurs seront inspirés si leurs idoles des équipes nationales participent à des compétitions mondiales. Plus d intérêt pour le soccer au niveau local signifie plus d inscriptions, des partisans engagés, des entraîneurs renommés, un plus grand choix de joueurs dans le système pour la sélection par les équipes nationales et, finalement, une réputation à titre de nation de soccer pour le Canada. 3.1 Maintenir notre position en tant que sport ayant plus grand taux de participation au Canada, tout en consacrant les ressources nécessaires pour assurer davantage de participation chez les femmes, les Amérindiens, les athlètes ayant un handicap et les minorités ethniques. Pendant les quatre prochaines années, l Association canadienne de soccer travaillera avec ses partenaires, dont les gouvernements provincial et fédéral, à l élaboration d une stratégie d infrastructure nationale afin d appuyer le développement du sport à l échelle locale. Cela permettra également de prolonger l impact de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA qui a eu lieu au Canada en 2007, et de faire durer l héritage de la Coupe du Monde Féminine U-20 Canada 2014 et de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA Canada Organiser avec succès deux compétitions féminines en 2014 et 2015, avec des matchs dans des villes d un océan à l autre, de nouveaux spectateurs et un nombre record de téléspectateurs. Les joueurs de soccer, les entraîneurs, les officiels et les clubs continueront de profiter d installations sportives agrandies et améliorées longtemps après la fin de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA Préserver l héritage de l investissement fait par les villes hôtes officielles dans l amélioration et la construction de stades. Bien que la notoriété du soccer féminin canadien ait beaucoup grandi au cours des dernières années, nos programmes masculins ont besoin de plus de financement et d engagement pour atteindre de nouveaux sommets sur le plan mondial. Le fait d organiser l un des événements sportifs les plus prestigieux au monde agira comme catalyseur sur la croissance du soccer au Canada. 3.4 Préparer avec succès et soumettre une candidature pour l organisation de la Coupe du Monde de la FIFA 2026.

7 Le fait d organiser avec succès des compétitions mondiales aura pour effet de rehausser le profil du soccer au Canada. Cela aidera l Association camadienne de soccer à développer de nouveaux partenariats commerciaux et à renforcer notre marque, tant à l extérieur que sur le terrain. Pour maximiser cet impact, nous devons travailler en plus étroite collaboration avec nos partenaires provinciaux et territoriaux afin d assurer des opérations cohésives dans tout le pays. Nous continuerons à appliquer la réforme de la gouvernance mise en œuvre en En rendant les responsabilités respectives du conseil d administration et du personnel plus claires, nous resterons fidèles nos valeurs fondamentales, c est-àdire la transparence, la responsabilisation et la raison d être, qui sont essentiels pour une gestion de premier ordre. 4.1 Diriger un processus qui oblige les structures de gouvernance nationales RÉGIR LE SPORT DE FAÇON PROFESSIONNELLE AU CANADA, EN COLLABORANT AVEC NOS PARTENAIRES. et provinciales ou territoriales de l Association à avoir la même orientation. Cela nous permettra de coordonner nos opérations dans le pays de façon plus harmonieuse et de profiter d opportunités conjointes, tout en collaborant à la prestation de programmes et de services. 4.2 Diriger un processus qui oblige les paliers provinciaux et territoriaux de l Association à développer des priorités stratégiques en harmonie avec le plan stratégique actuel de l Association canadienne de soccer. 4.3 Continuellement revoir et améliorer les politiques nationales et les règlements, afin d accroître la responsabilité et la transparence de nos structures et de nos processus. Il est important que l Association canadienne de soccer fournisse une structure transparente qui harmonise les opérations entre les paliers national, provincial ou territorial de l Association. Nous pouvons tous bénéficier financièrement des économies d échelle lors de négociations pour les programmes et les services offerts à l échelle nationale. 4.4 Construire une base de données nationale de joueurs inscrits, d entraîneurs, d arbitres et d administrateurs possédant une carte d identité unique, entièrement intégrée auprès des organismes provinciaux ou territoriaux, des régions et des clubs. Cela permettra d assurer une communication sans faille, une meilleure gestion des relations avec les commanditaires et les partenaires, ainsi que la construction de l image de marque du soccer. L Association canadienne de soccer doit également trouver de nouveaux partenariats commerciaux, tout en continuant à augmenter et à améliorer la valeur de sa marque actuelle. 4.5 Renforcer nos relations et augmenter notre présence au sein de la CONCACAF et de la FIFA. 4.6 Travailler en étroite collaboration avec le gouvernement fédéral, ainsi que d autres organismes de financement pour trouver des occasions de partenariat commercial. L Associationa canadienne de soccer continuera à améliorer ses communications et son utilisation d outils technologiques pour nouer de nouvelles relations. 4.7 Maximiser l utilisation des médias sociaux et des moyens de communication pour favoriser la promotion des programmes et pour solidifier nos relations avec tous les intervenants. 4.8 Solidifier les relations avec les médias (ex. la télévision, la radio, les médias traditionnels et électroniques) afin d augmenter la couverture des équipes nationales et professionnelles et leurs joueurs. L Association canadienne de soccer continuera à développer l entreprise commerciale du soccer de façon responsable dans ce pays, tout en gérant efficacement le risque. 4.9 S engager activement dans le développement commercial par l entremise de partenariats de marketing, par l acquisition de commanditaires corporatifs existants et futurs, et par des ententes de partenariats Chercher des sources alternatives de revenus par l entremise de licences et de programmes CRM (gestion de la relation avec le client), afin d assurer la diversification des revenus et la viabilité commerciale à long terme Évaluer et hiérarchiser les éléments dans un cadre de gestion des risques, afin que nous puissions nous engager dans de nouvelles relations et renforcer nos capacités organisationnelles sans mettre en danger la viabilité à long terme de l Association.

8 CANADA SOCCER 237 rue Metcalfe, Ottawa, ON K2P 1R2 T F CANADASOCCER.COM

PRIVILÈGES ACCORDÉS AUX MEMBRES

PRIVILÈGES ACCORDÉS AUX MEMBRES CANADA SOCCER PRIVILÈGES ACCORDÉS AUX MEMBRES CANADA SOCCER Canada Soccer (l Association canadienne de soccer) est fier d être l organisme qui régit officiellement le soccer au Canada. En partenariat avec

Plus en détail

Mettre ensemble tous les acteurs

Mettre ensemble tous les acteurs Mettre ensemble tous les acteurs Réponse à l Examen du soutien fédéral de la recherche-développement Ingénieurs Canada* Février 2011 *Ingénieurs Canada est le nom commercial utilisé par le Conseil canadien

Plus en détail

SOMMAIRE. LE PROJET EDUCATIF, AU CENTRE DES ATTENTIONS Axe fondamental du «Football de demain» Pour en savoir plus, cliquez ICI

SOMMAIRE. LE PROJET EDUCATIF, AU CENTRE DES ATTENTIONS Axe fondamental du «Football de demain» Pour en savoir plus, cliquez ICI LIGUE DE BOURGOGNE DE FOOTBALL Newsletter n 1 SOMMAIRE «FOOT LOISIR» Mai 2014 LE FUTSAL BOURGUIGNON SUR LA ROUTE DU DEVELOPPEMENT Tour d horizon des nouvelles orientations de la pratique Futsal régionale

Plus en détail

LA QUALITÉ DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR AU QUÉBEC. Rencontre thématique

LA QUALITÉ DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR AU QUÉBEC. Rencontre thématique LA QUALITÉ DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR AU QUÉBEC Rencontre thématique Contribution de la Fédération des cégeps Le 30 novembre 2012 LES CÉGEPS PARTICIPENT À LA CONSTRUCTION DE LA SOCIÉTÉ DU SAVOIR Au Québec,

Plus en détail

RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES

RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES OBJET : Politique de gestion des ressources humaines COTE : DP 2005-01 APPROUVÉE PAR : Le Conseil d administration EN VIGUEUR LE : 22 juin 2005 RESPONSABLE DE L APPLICATION

Plus en détail

Mémoire du Yukon présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes

Mémoire du Yukon présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Mémoire du Yukon présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Libérer le potentiel du Nord pour aider à créer un meilleur Canada Page 1 sur 10 Le gouvernement du Yukon est heureux

Plus en détail

LES PRIORITÉS DU SECTEUR AGRICOLE ET AGROALIMENTAIRE CANADIEN EN MATIÈRE D ACCÈS AUX MARCHÉS INTERNATIONAUX

LES PRIORITÉS DU SECTEUR AGRICOLE ET AGROALIMENTAIRE CANADIEN EN MATIÈRE D ACCÈS AUX MARCHÉS INTERNATIONAUX LES PRIORITÉS DU SECTEUR AGRICOLE ET AGROALIMENTAIRE CANADIEN EN MATIÈRE D ACCÈS AUX MARCHÉS INTERNATIONAUX PRÉSENTATION AU COMITÉ SÉNATORIAL PERMANENT DE L AGRICULTURE ET DES FORÊTS M. Yves Leduc M. Bruno

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE DE L APEX

PLAN STRATÉGIQUE DE L APEX PLAN STRATÉGIQUE DE L APEX 2015-2018 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 3 COUP D OEIL SUR L APEX... 3 Mission et vision... 3 Membres... 3 CONTEXTE... 4 OBJECTIFS STRATÉGIQUES 2015-2018 DE L APEX... 6 Offrir

Plus en détail

Addenda du plan d affaires 2013-2014 de Mitacs Globalink Document présenté à Industrie Canada Février 2014. 1. Introduction. 2.

Addenda du plan d affaires 2013-2014 de Mitacs Globalink Document présenté à Industrie Canada Février 2014. 1. Introduction. 2. 1. Introduction En 2009, Mitacs a ajouté Globalink à sa gamme croissante de programmes. Dans le cadre de Globalink, Mitacs invite de brillants étudiants originaires de pays désignés à venir au Canada,

Plus en détail

L investissement dans l infrastructure du savoir du Canada Déclaration concernant le budget fédéral de 2016-2017

L investissement dans l infrastructure du savoir du Canada Déclaration concernant le budget fédéral de 2016-2017 L investissement dans l infrastructure du savoir du Canada Déclaration concernant le budget fédéral de 2016-2017 Février 2016 Introduction et sommaire L Association canadienne des professeures et professeurs

Plus en détail

Description de poste DIRECTEUR DE LA HAUTE PERFORMANCE

Description de poste DIRECTEUR DE LA HAUTE PERFORMANCE Description de poste DIRECTEUR DE LA HAUTE PERFORMANCE L ORGANISME Canada Hippique est l organisme directeur national du sport et des loisirs équestres, ainsi que du bien-être, de l élevage et de l industrie

Plus en détail

20 PLAN STRATÉGIQUE 16

20 PLAN STRATÉGIQUE 16 20 PLAN STRATÉGIQUE 16 NOTRE VISION DU GOLF AU CANADA Le golf restera toujours le sport le plus populaire au Canada, la passion de toute une vie qui : Est en prise avec tous les Canadiens, quels que soient

Plus en détail

Index GRI (Global Reporting Initiative)

Index GRI (Global Reporting Initiative) Index GRI (Global Reporting Initiative) RBC a adopté une stratégie à plusieurs volets pour son rapport sur le développement durable et publie son bilan social, environnemental et déontologique à différents

Plus en détail

Plan de réinstallation des réfugiés syriens

Plan de réinstallation des réfugiés syriens Plan de réinstallation des réfugiés syriens [24 mars 2016] Himmat Shinhat, Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada Le plan d action du gouvernement du Canada Le 24 novembre 2015, le gouvernement du

Plus en détail

Introduction. Tennis Progressif

Introduction. Tennis Progressif Introduction Qu est-ce que le tennis progressif? Le tennis progressif permet d initier au tennis les joueurs de 5 à 10 ans de façon amusante et interactive en leur permettant d obtenir rapidement du succès.

Plus en détail

La santé dans le programme de développement pour l après-2015

La santé dans le programme de développement pour l après-2015 SOIXANTE-SIXIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ A66/47 Point 14.1 de l ordre du jour provisoire 1 er mai 2013 La santé dans le programme de développement pour l après-2015 Rapport du Secrétariat 1. Les

Plus en détail

POLITIQUE D ACHAT LOCAL

POLITIQUE D ACHAT LOCAL POLITIQUE D ACHAT LOCAL 1. VISION... 2. PORTÉE... 3. PÉRIODE D'APPLICATION 4. RESPONSABILITÉS 5. PRINCIPES DIRECTEURS 5.1 VITRINE DE CHOIX POUR LES PRODUITS RÉGIONAUX 5.2 PARTENAIRE PRIVILÉGIÉ DE ALIMENTS

Plus en détail

Programme de dons et commandites. Radiologie Mailloux

Programme de dons et commandites. Radiologie Mailloux Programme de dons et commandites Radiologie Mailloux Radiologie Mailloux a à coeur le maintien de l équilibre entre son rôle commercial et son engagement social. Pour cette raison, elle soutient sa mission

Plus en détail

Gestionnaire responsable (Titre) Date de mise en œuvre prévue. Conclusions Recommandations Réponse de la direction Plan d action

Gestionnaire responsable (Titre) Date de mise en œuvre prévue. Conclusions Recommandations Réponse de la direction Plan d action RÉPONSE DE LA DIRECTION ET DE PLAN D ACTION TITRE DU PROJET : Évaluation du services du droit fiscal CENTRE DE RESPONSABILITÉ : services du droit fiscal () Conclusions Recommandations Réponse de la direction

Plus en détail

Politique d habitation : Plan d action 2015

Politique d habitation : Plan d action 2015 Habiter ma ville Politique d habitation : Plan d action 2015 (recommandé par la Commission permanente sur l habitation, le 4 février 2015 et à adopterpar le conseil municipal, le 17 mars 2015) Politique

Plus en détail

L Administration de l aéroport international d Ottawa. Établir des liens avec le monde

L Administration de l aéroport international d Ottawa. Établir des liens avec le monde L Administration de l aéroport international d Ottawa Établir des liens avec le monde Novembre 2008 Y YOW L aéroport de la capitale du Canada L Aéroport international (Macdonald-Cartier) d Ottawa (AIO),

Plus en détail

«S initier pour mieux jouer»

«S initier pour mieux jouer» Guide de développement du hockey mineur Programme d initiation Atelier pour l administrateur Porte-parole nationaux, Jayna Hefford et Paul Kariya «S initier pour mieux jouer» Le Programme d initiation

Plus en détail

PLAN STRATEGIQUE DE LA CONFERENCE DE LA HAYE SYNTHESE. établie par le Bureau Permanent * * * STRATEGIC PLAN OF THE HAGUE CONFERENCE EXECUTIVE SUMMARY

PLAN STRATEGIQUE DE LA CONFERENCE DE LA HAYE SYNTHESE. établie par le Bureau Permanent * * * STRATEGIC PLAN OF THE HAGUE CONFERENCE EXECUTIVE SUMMARY CONFÉRENCE DE LA HAYE DE DROIT INTERNATIONAL PRIVÉ avril /April 2002 HAGUE CONFERENCE ON PRIVATE INTERNATIONAL LAW PLAN STRATEGIQUE DE LA CONFERENCE DE LA HAYE SYNTHESE établie par le Bureau Permanent

Plus en détail

FELLOW PROFESSIONNEL D ASSURANCE AGRÉÉ

FELLOW PROFESSIONNEL D ASSURANCE AGRÉÉ FELLOW PROFESSIONNEL D ASSURANCE AGRÉÉ «Le cours sur le leadership du programme de FPAA m a été extrêmement utile et j ai pu mettre immédiatement en pratique mes nouvelles connaissances au travail. J ai

Plus en détail

Appareils technologiques en milieu de travail : 3 e séance

Appareils technologiques en milieu de travail : 3 e séance Appareils technologiques en milieu de travail : 3 e séance Réunion du Comité consultatif sur le cadre d architecture (CCCA) Le 14 mars 2014 1 Ordre du jour HEURE SUJETS PRÉSENTATEURS 13 h à 13 h 10 Mot

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF À L INSCRIPTION ET À LA SUPERVISION DES ARBITRES

RÈGLEMENT RELATIF À L INSCRIPTION ET À LA SUPERVISION DES ARBITRES RÈGLEMENT RELATIF À L INSCRIPTION ET À LA SUPERVISION DES ARBITRES Édition du futsal Auteurs : Bob Tibbo Tiger Liu Préambule En vertu du paragraphe 11(j) du chapitre 2 des Règlements et guide administratif

Plus en détail

Patrimoine Mondial ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L'EDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE

Patrimoine Mondial ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L'EDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE Patrimoine Mondial Distribution limitée 25 COM WHC-01/CONF.208/14 Paris, le 31 octobre 2001 Original : anglais/français ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L'EDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE CONVENTION

Plus en détail

L idée d une école de foot

L idée d une école de foot L idée d une école de foot Une école de foot est une cellule éducative et sociale. Son rôle est d assurer une formation morale, éducative, sociale et physique par la pratique du football. Cette structure

Plus en détail

PPP Canada Assemblée publique annuelle 2012

PPP Canada Assemblée publique annuelle 2012 Obtenir une valeur ajoutée, un respect des échéanciers et une reddition de compte aux contribuables par l entremise de l utilisation efficace des Partenariats Public-Privé PPP Canada Assemblée publique

Plus en détail

IR LA TÊTE À L EMP O LO AV I 32E CONGRÈS-JEUNES THÉMATIQUE NATIONALE

IR LA TÊTE À L EMP O LO AV I 32E CONGRÈS-JEUNES THÉMATIQUE NATIONALE AVOIR LA TÊTE À L EMPLOI 32 E CONGRÈS-JEUNES THÉMATIQUE NATIONALE RÉSOLUTIONS - THÉMATIQUE NATIONALE 2014 La tête à l emploi pour un système d éducation plus performant Gouvernement du Québec s emploie

Plus en détail

LE RÉSEAU DES ASSOCIATIONS TOURISTIQUES RÉGIONALES

LE RÉSEAU DES ASSOCIATIONS TOURISTIQUES RÉGIONALES LE RÉSEAU DES ASSOCIATIONS TOURISTIQUES RÉGIONALES CATALYSEUR DE L ÉCONOMIE TOURISTIQUE DANS TOUTES LES RÉGIONS DU QUÉBEC 2 e ÉDITION JANVIER 2015 LE RÉSEAU DES ATR 9651 ENTREPRISES ET ORGANISMES Le Québec

Plus en détail

Reddition de comptes annuelle CIBC 2005 Pour ce qui compte dans votre vie

Reddition de comptes annuelle CIBC 2005 Pour ce qui compte dans votre vie 22 La CIBC et la société > Notre personnel Reddition de comptes annuelle CIBC 20 Notre personnel La CIBC et la société Stratégie En vue d être reconnue comme chef de file des relations avec la clientèle,

Plus en détail

Lancement officiel de la Plateforme UpM sur le marché régional de l électricité

Lancement officiel de la Plateforme UpM sur le marché régional de l électricité Lancement officiel de la Plateforme UpM sur le marché régional de l électricité Intervention du Docteur Abdelkader Amara Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement Rabat, le 12 octobre

Plus en détail

Gouvernance et orientation du conseil d administration Séance sur le renforcement de la capacité communautaire

Gouvernance et orientation du conseil d administration Séance sur le renforcement de la capacité communautaire Gouvernance et orientation du conseil d administration Séance sur le renforcement de la capacité communautaire Comprendre la gouvernance organisationnelle (Source : Institut sur la gouvernance : www.iog.ca)

Plus en détail

NORME EXIGENCES 1. SYSTÈME DE GESTION DE LA

NORME EXIGENCES 1. SYSTÈME DE GESTION DE LA S Ces normes et les exigences qui s y rattachent servent de cadre aux collèges de l Ontario en vue d évaluer le degré de conformité de leurs mécanismes d assurance de la qualité. Ces normes et ces exigences

Plus en détail

Transformer votre vision stratégique en réalités opérationnelles. PREZ_Diavasis_Dirigeants_vnew_090507-Kf5-TMS.ppt

Transformer votre vision stratégique en réalités opérationnelles. PREZ_Diavasis_Dirigeants_vnew_090507-Kf5-TMS.ppt Transformer votre vision stratégique en réalités opérationnelles PREZ_Diavasis_Dirigeants_vnew_090507-Kf5-TMS.ppt Diavasis, du grec ancien, désigne «le passeur» celui qui ouvre un nouveau chemin et élargit

Plus en détail

PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES 2015-2016 185 RUE STE-CATHERINE OUEST MONTREAL (QUEBEC) H2X 3X5

PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES 2015-2016 185 RUE STE-CATHERINE OUEST MONTREAL (QUEBEC) H2X 3X5 PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES 2015-2016 185 RUE STE-CATHERINE OUEST MONTREAL (QUEBEC) H2X 3X5 1 Table des matières 1. Introduction...3 2. Le mandat du Musée...3 3. Le bilan 2014-2015...4

Plus en détail

CIBLE 1 - FAVORISER LE DÉVELOPPEMENT OPTIMAL DES ENFANTS VIVANT DANS DES FAMILLES VULNÉRABLES

CIBLE 1 - FAVORISER LE DÉVELOPPEMENT OPTIMAL DES ENFANTS VIVANT DANS DES FAMILLES VULNÉRABLES PETITE ENFANCE (MOINS DE 5 ANS) CIBLES DU PLAN D ACTION RÉGIONAL CIBLE 1 - FAVORISER LE DÉVELOPPEMENT OPTIMAL DES ENFANTS VIVANT DANS DES FAMILLES VULNÉRABLES CIBLE 2 - PROMOUVOIR L ALLAITEMENT MATERNEL

Plus en détail

PROGRAMME FÉMININ EXCEL :

PROGRAMME FÉMININ EXCEL : PROGRAMME FÉMININ EXCEL : UN GUIDE POUR LES JOUEUSES ET LEURS PARENTS CANADA SOCCER CROIT QUE CHAQUE JEUNE MÉRITE LA MEILLEURE EXPÉRIENCE DE SOCCER POSSIBLE. Qu elles rêvent de jouer pour l équipe nationale

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION Principales responsabilités ~~ Être responsable de l évaluation du rendement, de la rémunération et de

Plus en détail

I. Introduction... 1-8 2. A. Origine et objectifs... 1-3 2 B. Organisation et programme... 4-8 2. II. Aperçu de l atelier... 9 3

I. Introduction... 1-8 2. A. Origine et objectifs... 1-3 2 B. Organisation et programme... 4-8 2. II. Aperçu de l atelier... 9 3 Nations Unies Assemblée générale A/AC.105/709 Distr. GÉNÉRALE 4 décembre 1998 FRANÇAIS Original: ANGLAIS Comité des utilisations pacifiques de l espace extra-atmosphérique Rapport sur l atelier d évaluation

Plus en détail

Plan stratégique Ski de fond N.B

Plan stratégique Ski de fond N.B Plan stratégique Ski de fond N.B. 2014-2018 VISION Être une communauté de ski de fond invitante et attrayante pour les participants de tous les âges et habiletés. MISSION Travailler avec nos clubs et partenaires

Plus en détail

MANDAT ET DESCRIPTION DES FONCTIONS

MANDAT ET DESCRIPTION DES FONCTIONS MANDAT ET DESCRIPTION DES FONCTIONS Titre du poste : Nature du poste : DIRECTEUR GÉNÉRAL Poste cadre à temps complet 1 Sommaire des responsabilités : Le directeur général est responsable de la planification

Plus en détail

«Optimisation des retombées» : Plan stratégique en matière de recherche sur 5 ans

«Optimisation des retombées» : Plan stratégique en matière de recherche sur 5 ans «Optimisation des retombées» : Plan stratégique en matière de recherche sur 5 ans Mars 2012 Externe Contexte La Fondation des maladies du cœur du Canada (FMCC) joue un rôle de premier plan dans le soutien

Plus en détail

Dossier enseignement : un outil de valorisation pédagogique

Dossier enseignement : un outil de valorisation pédagogique La promotion des enseignants universitaires est- elle fiable et crédible? Dossier enseignement : un outil de valorisation pédagogique Lardjane Dahmane info@lardjane.net Conseiller et concepteur en pédagogie

Plus en détail

Des environnements facilitants pour une société universelle. Présentation de la politique d accessibilité universelle de la Ville de Granby

Des environnements facilitants pour une société universelle. Présentation de la politique d accessibilité universelle de la Ville de Granby Des environnements facilitants pour une société universelle Présentation de la politique d accessibilité universelle de la Ville de Granby par Patrice Faucher Mise en contexte de l adoption de la politique

Plus en détail

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL ÉDITION 2012 NOTE Le présent document prend effet à compter du 1 er avril 2012 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...

Plus en détail

LE MANAGEMENT PUBLIC UNE NOUVELLE DISCIPLINE. Support de cours de M. Omar Hemissi

LE MANAGEMENT PUBLIC UNE NOUVELLE DISCIPLINE. Support de cours de M. Omar Hemissi LE MANAGEMENT PUBLIC UNE NOUVELLE DISCIPLINE Support de cours de M. Omar Hemissi LE MANAGEMENT PUBLIC : UNE NOUVELLE DISCIPLINE LE CONTEXTE : Le management public est avant tout un objet d'études : la

Plus en détail

Proposition du directeur de santé publique au milieu scolaire pour contrer le désengagement des jeunes face à la pratique d'activités physiques

Proposition du directeur de santé publique au milieu scolaire pour contrer le désengagement des jeunes face à la pratique d'activités physiques Proposition du directeur de santé publique au milieu scolaire pour contrer le désengagement des jeunes face à la pratique d'activités physiques RÉGIE RÉGIONALE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DIRECTION

Plus en détail

Enquête annuelle de suivi du programme Adultes-relais SYNTHÈSE NATIONALE

Enquête annuelle de suivi du programme Adultes-relais SYNTHÈSE NATIONALE Enquête annuelle de suivi du programme Adultes-relais SYNTHÈSE NATIONALE Octobre 2015 Sommaire 1. Le programme Adultes-Relais...3 Présentation du programme adultes-relais pour l année 2014... 4 Les domaines

Plus en détail

Plan directeur des systèmes de transport intelligents (STI) de la Ville de Montréal

Plan directeur des systèmes de transport intelligents (STI) de la Ville de Montréal Plan directeur des systèmes de transport intelligents (STI) de la Ville de Montréal Les systèmes de transport intelligents au service du Plan de transport de la Ville de Montréal Marc Blanchet, Ville de

Plus en détail

Objectif thématique 9 : «Promouvoir l inclusion sociale et lutter contre la pauvreté et toute forme de discrimination»

Objectif thématique 9 : «Promouvoir l inclusion sociale et lutter contre la pauvreté et toute forme de discrimination» 79 Axe prioritaire 3 Lutter contre la pauvreté et promouvoir l inclusion Objectif thématique 9 : «Promouvoir l inclusion sociale et lutter contre la pauvreté et toute forme de discrimination» Priorité

Plus en détail

SYNTHESE DE LA STRATEGIE NATIONALE DE RELANCE DE LA FILIERE CAFE

SYNTHESE DE LA STRATEGIE NATIONALE DE RELANCE DE LA FILIERE CAFE SYNTHESE DE LA STRATEGIE NATIONALE DE RELANCE DE LA FILIERE CAFE Objectif général L objectif général de ce programme de développement est d atteindre une production de qualité, de 1000 tonnes de café marchand,

Plus en détail

Vue d ensemble des programmes de recyclage des minéraux et des métaux et de leurs effets sur le changement climatique. Rapport final Mars 2004

Vue d ensemble des programmes de recyclage des minéraux et des métaux et de leurs effets sur le changement climatique. Rapport final Mars 2004 Vue d ensemble des programmes de recyclage des minéraux et des métaux et de leurs effets sur le changement climatique Rapport final Projet entrepris par le Recycling Council of Alberta en partenariat avec

Plus en détail

LA DÉCLARATION DE BRIGHTON SUR LES FEMMES ET LE SPORT Les femmes, le sport et le défi du changement

LA DÉCLARATION DE BRIGHTON SUR LES FEMMES ET LE SPORT Les femmes, le sport et le défi du changement LA DÉCLARATION DE BRIGHTON SUR LES FEMMES ET LE SPORT Les femmes, le sport et le défi du changement La première conférence internationale sur les femmes et le sport, à laquelle on participé des décisionnaires

Plus en détail

Centres de l Ontario pour la petite enfance et la famille

Centres de l Ontario pour la petite enfance et la famille Centres de l Ontario pour la petite enfance et la famille Un plan public Le bon moment pour la transformation Nous vivons en ce moment un tournant du système de garde d enfants et de la petite enfance

Plus en détail

Ateliers et Formations 2014-2015 pour entrepreneurs sociaux et leaders communautaires

Ateliers et Formations 2014-2015 pour entrepreneurs sociaux et leaders communautaires présente ses Ateliers et Formations 2014-2015 pour entrepreneurs sociaux et leaders communautaires par : Jean-Philippe Vézina Directeur et Coach Conseil MovezAction Tél. : (514) 659-5395 jpvezina@movezaction.com

Plus en détail

1.1. La présente politique prend effet le (date établie avec l autorisation du CHD).

1.1. La présente politique prend effet le (date établie avec l autorisation du CHD). 1. DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR 1.1. La présente politique prend effet le (date établie avec l autorisation du CHD). 1.2. La présente politique remplace la Politique du CNRC relative aux conflits d intérêts

Plus en détail

Directives pour une demande de bourse

Directives pour une demande de bourse Directives pour une demande de bourse Indspire Département de l Éducation Case postale 5, Bureau 100 50 Generations Drive Ohsweken, Ontario N0A 1M0 Indspire est un organisme de bienfaisance enregistré,

Plus en détail

C2 MONTRÉAL COMMERCE + CRÉATIVITÉ 26 28 MAI 2015

C2 MONTRÉAL COMMERCE + CRÉATIVITÉ 26 28 MAI 2015 C2 MONTRÉAL COMMERCE + CRÉATIVITÉ 26 28 MAI 2015 TARIFS ET FORFAITS 2015 IMAGINÉ PAR PARTENAIRE FONDATEUR PARTENAIRE PARTENAIRE CONTENU & MÉDIA LEADERSHIP PARTENAIRE TECHNOLOGIE C2 Montréal est un rassemblement

Plus en détail

DIRECTEUR ADMINISTRATIF / DIRECTRICE ADMINISTRATIVE, SERVICES GÉNÉRAUX DESCRIPTION DE POSTE : CURLING CANADA CATÉGORIE SALARIALE : Salaire

DIRECTEUR ADMINISTRATIF / DIRECTRICE ADMINISTRATIVE, SERVICES GÉNÉRAUX DESCRIPTION DE POSTE : CURLING CANADA CATÉGORIE SALARIALE : Salaire DESCRIPTION DE POSTE : SERVICE : CATÉGORIE SALARIALE : SUPÉRIEUR : DIRECTEUR ADMINISTRATIF / DIRECTRICE ADMINISTRATIVE, SERVICES GÉNÉRAUX Administration Salaire Chef de la direction CURLING CANADA DATE

Plus en détail

Veolia Environnement Institut des Nations Unies pour la formation et la recherche

Veolia Environnement Institut des Nations Unies pour la formation et la recherche UNITAR et Veolia Environnement Un partenariat stratégique global pour des solutions locales Un cadre pour le partenariat public-privé L année 2010 voit se terminer la deuxième année de collaboration entre

Plus en détail

EXTERNALISATION Introduction à la norme ISO 37500:2014

EXTERNALISATION Introduction à la norme ISO 37500:2014 INSTITUT ALGÉRIEN DE NORMALISATION EXTERNALISATION Introduction à la norme ISO 37500:2014 Yamina HAMA Alger- 16 avril 2015 ISO 37500: Lignes directrices relatives à l externalisation 2 Fruit de 4 années

Plus en détail

Attirer des jeunes talents pour imaginer la ville de demain

Attirer des jeunes talents pour imaginer la ville de demain Dossier de presse Go Green in the City par Schneider Electric Attirer des jeunes talents pour imaginer la ville de demain Juin 2013, Rueil-Malmaison, France. I. Pourquoi Go Green in the City? Pour la troisième

Plus en détail

25 JANVIER AU 7 MARS 2016 CONCOURS DESTINÉ AUX ÉTUDIANTS EN : PROVENANT DES ÉCOLES SUIVANTES : DATES DU CONCOURS :

25 JANVIER AU 7 MARS 2016 CONCOURS DESTINÉ AUX ÉTUDIANTS EN : PROVENANT DES ÉCOLES SUIVANTES : DATES DU CONCOURS : CONCOURS DESTINÉ AUX ÉTUDIANTS EN : Design de la mode Commercialisation de la mode PROVENANT DES ÉCOLES SUIVANTES : École de mode du Cégep Marie-Victorin École Internationale de mode, arts et design du

Plus en détail

PLAN DE DÉVELOPPEMENT DE LA PRATIQUE SPORTIVE DÉTERMINATION DES OBJECTIFS ET DES ACTIONS

PLAN DE DÉVELOPPEMENT DE LA PRATIQUE SPORTIVE DÉTERMINATION DES OBJECTIFS ET DES ACTIONS PLAN DE DÉVELOPPEMENT DE LA PRATIQUE SPORTIVE 2009-2013 DÉTERMINATION DES OBJECTIFS ET DES ACTIONS Objectif Action Cible Indicateur de performance Qu un plan de communication soit élaboré pour donner au

Plus en détail

AVIATION PRIVEE FICHE TECHNIQUE. L affrètement d avions d affaires, c est l avantage des voyages sans inconvénient.

AVIATION PRIVEE FICHE TECHNIQUE. L affrètement d avions d affaires, c est l avantage des voyages sans inconvénient. AVIATION PRIVEE FICHE TECHNIQUE L affrètement d avions d affaires, c est l avantage des voyages sans inconvénient. Un partenariat stratégique. Fondée en 1990, cette société experte s est développée régulièrement

Plus en détail

Plan stratégique. Canoë - Kayak Québec

Plan stratégique. Canoë - Kayak Québec Plan stratégique Canoë - Kayak Québec 2013-2018 Mission : Innover tout en étant la référence dans le développement du canoë-kayak de vitesse au Québec. Promouvoir la pratique du canoë- kayak de vitesse,

Plus en détail

PASSION VISION RESPECT LE GOÛT DE L EXCELLENCE. Plus que jamais...le soccer à son meilleur PROGRAMME DE PARTENARIAT ET DE COMMANDITES

PASSION VISION RESPECT LE GOÛT DE L EXCELLENCE. Plus que jamais...le soccer à son meilleur PROGRAMME DE PARTENARIAT ET DE COMMANDITES LE GOÛT DE L EXCELLENCE Plus que jamais...le soccer à son meilleur ASSOCIATION DE SOCCER DE BLAINVILLE PROGRAMME DE PARTENARIAT ET DE COMMANDITES RESPECT VISION PASSION Version 5 fév. 2012 2012

Plus en détail

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL ÉDITION 2008 NOTE Le présent document prend effet à compter du 15 août 2008 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...

Plus en détail

FACT Sheet. Classement mondial féminin. Situation de départ

FACT Sheet. Classement mondial féminin. Situation de départ Classement mondial féminin Situation de départ Dix ans après le lancement du Classement mondial FIFA/Coca-cola des équipes nationales masculines, le football féminin a à son tour acquis une référence objective

Plus en détail

SAISIR LE MOMENT. PLAN QUINQUENNAL DE L INSTITUT PÉRIMÈTRE 2013-2018 Résumé

SAISIR LE MOMENT. PLAN QUINQUENNAL DE L INSTITUT PÉRIMÈTRE 2013-2018 Résumé SAISIR LE MOMENT PLAN QUINQUENNAL DE L INSTITUT PÉRIMÈTRE 2013-2018 Résumé Ébauche, mai 2013 VISION Créer le principal centre mondial de physique théorique fondamentale, en conjuguant les initiatives de

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT GEORGE WESTON LIMITÉE

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT GEORGE WESTON LIMITÉE CHARTE DU COMITÉ D AUDIT de GEORGE WESTON LIMITÉE TABLE DES MATIÈRES 1. RESPONSABILITÉS DU COMITÉ... 1 2. MEMBRES DU COMITÉ... 1 3. PRÉSIDENT DU COMITÉ... 2 4. DURÉE DU MANDAT DE CHAQUE MEMBRE... 2 5.

Plus en détail

Monsieur le président de la ligue de Football professionnel de France (Frédéric Thiriez),

Monsieur le président de la ligue de Football professionnel de France (Frédéric Thiriez), Notes pour une allocution du maire de Montréal, Monsieur Gérald Tremblay. Accueil des joueurs des équipes françaises Trophée des Champions Hôtel de ville de Montréal Le vendredi 24 juillet 2009 à 18 heures.

Plus en détail

Arts du Cirque. Fiche Sport N 1. Mise à jour : 13 juillet 2014. Page 1 sur 12

Arts du Cirque. Fiche Sport N 1. Mise à jour : 13 juillet 2014. Page 1 sur 12 Arts du Cirque Fiche Sport N 1 Mise à jour : 13 juillet 2014 Page 1 sur 12 Sommaire Introduction Page 3 I. Rencontres Page 4 II. Responsabilisation Page 7 III. Innovation Page 10 IV. Formation Page 11

Plus en détail

CRC 007M C.P. P.L. 60 Protection du consommateur

CRC 007M C.P. P.L. 60 Protection du consommateur CRC 007M C.P. P.L. 60 Protection du consommateur Vue d ensemble des cartes prépayées Visa Visa exploite le plus vaste réseau de paiements électroniques au détail du monde, et gère la marque de services

Plus en détail

RECOMMANDATIONS POUR LES PROGRAMMES DE LUTTE CONTRE L ILLETTRISME DANS LES BIBLIOTHEQUES : Quelques suggestions pratiques

RECOMMANDATIONS POUR LES PROGRAMMES DE LUTTE CONTRE L ILLETTRISME DANS LES BIBLIOTHEQUES : Quelques suggestions pratiques 1 RECOMMANDATIONS POUR LES PROGRAMMES DE LUTTE CONTRE L ILLETTRISME DANS LES BIBLIOTHEQUES : Quelques suggestions pratiques La section lecture de l IFLA a le plaisir de présenter quelques suggestions pratiques

Plus en détail

CLASSEMENT MONDIAL FEMININ DE LA FIFA IP-590_06F_WWRlong-FF_07/04_xx07/12 1/6

CLASSEMENT MONDIAL FEMININ DE LA FIFA IP-590_06F_WWRlong-FF_07/04_xx07/12 1/6 Classement Mondial Féminin de la FIFA Historique Dix ans après le lancement du Classement mondial FIFA/Coca-Cola des équipes nationales masculines, le football féminin acquiert à son tour une référence

Plus en détail

Le P.N.C.E. offre actuellement un programme qui est basé sur des stages et des connaissances et qui comporte cinq niveaux de certification.

Le P.N.C.E. offre actuellement un programme qui est basé sur des stages et des connaissances et qui comporte cinq niveaux de certification. 1)Qu'est-ce que le P.N.C.E.? Le P.N.C.E. est un programme de formation et de certification en entraînement offert dans plus de 60 sports au Canada. Il a été créé afin de répondre aux besoins d'un grand

Plus en détail

Diagnostic organisationnel Rapport sommaire. Société de transport de l Outaouais

Diagnostic organisationnel Rapport sommaire. Société de transport de l Outaouais Diagnostic organisationnel Rapport sommaire Société de transport de l Outaouais 28 mai 2015 Sujets traités Éléments contextuels Objectifs Activités réalisées Diagnostic Priorités Plan d action 1 Contexte

Plus en détail

VINGT-DEUXIÈME SESSION. Rome, 23-27 juin 2014 EXAMEN DE L EFFICACITÉ DE L ARRANGEMENT INTERNATIONAL SUR LES FORÊTS. I. Historique

VINGT-DEUXIÈME SESSION. Rome, 23-27 juin 2014 EXAMEN DE L EFFICACITÉ DE L ARRANGEMENT INTERNATIONAL SUR LES FORÊTS. I. Historique Mai 2014 COFO/2014/5.4 F COMITÉ DES FORÊTS VINGT-DEUXIÈME SESSION Rome, 23-27 juin 2014 EXAMEN DE L EFFICACITÉ DE L ARRANGEMENT INTERNATIONAL SUR LES FORÊTS I. Historique 1. L Arrangement international

Plus en détail

Vol de session : une nouvelle méthode de prévention est née

Vol de session : une nouvelle méthode de prévention est née Vol de session : une nouvelle méthode de prévention est née L importance croissante de la livraison sécurisée d applications Web Aujourd hui, les entreprises sont partout sur la toile. Que ce soit pour

Plus en détail

People First : notre priorité!

People First : notre priorité! People First : notre priorité! Notre mission est d apporter du sourire dans toutes les familles par le plaisir et le meilleur du lait. Un sourire venant du cœur des collaborateurs Bel qui se réalisent

Plus en détail

CONSULTATION GESTION EDITORIALE DES SUPPORTS DE COMMUNICATION LIGUE NATIONALE DE HANDBALL

CONSULTATION GESTION EDITORIALE DES SUPPORTS DE COMMUNICATION LIGUE NATIONALE DE HANDBALL CONSULTATION GESTION EDITORIALE DES SUPPORTS DE COMMUNICATION LIGUE NATIONALE DE HANDBALL PRESENTATION DE LA LIGUE NATIONALE DE HANDBALL La Ligue Nationale de Handball a en charge l'organisation, la gestion

Plus en détail

Politique de développement communautaire de la Nouvelle-Écosse

Politique de développement communautaire de la Nouvelle-Écosse Politique de développement communautaire de la Nouvelle-Écosse 1. Énoncé de politique. Le gouvernement de la Nouvelle-Écosse reconnaît que des communautés durables sont essentielles à la force et à la

Plus en détail

Plan d action 2015-2019

Plan d action 2015-2019 Plan d action 2015-2019 La réalisation du plan d action de la Politique familiale de Nicolet a été rendue possible par le comité de travail : Geneviève Dubois, responsable des questions familiales et conseillère

Plus en détail

Toutes les demandes doivent être adressées à : Steve Box, commissaire au sauvetage sportif Société de sauvetage Courriel :

Toutes les demandes doivent être adressées à : Steve Box, commissaire au sauvetage sportif Société de sauvetage Courriel : DÉCLARATION D INTÉRÊT COMITÉ DES DIRIGEANTS TECHNIQUES À LA HAUTE PERFORMANCE : ENTRAINEUR EN CHEF DE L ÉQUIPE NATIONALE ENTRAINEUR SPÉCIALISÉ (NAGE, COURSE OU EMBARCATION) ANALYSTE DES DONNÉES HAUTE PERFORMANCE

Plus en détail

Appui externe pour l élaboration d un document de positionnement du FORIM en termes de plaidoyer

Appui externe pour l élaboration d un document de positionnement du FORIM en termes de plaidoyer Appui externe pour l élaboration d un document de positionnement du FORIM en termes de plaidoyer Présentation du FORIM Le Forum des Organisations de Solidarité Internationale issues des Migrations (FORIM)

Plus en détail

Projet de club 2016 à 2020

Projet de club 2016 à 2020 Projet de club 2016 à 2020 Aspect purement sportif entraînement et compétition Objectif général : Etoffer l effectif du club (actuellement de 250 licenciés) afin de pouvoir présenter à minima une équipe

Plus en détail

Promotion de l emploi chez les travailleurs âgés et les personnes handicapées

Promotion de l emploi chez les travailleurs âgés et les personnes handicapées 1 Promotion de l emploi chez les travailleurs âgés et les personnes handicapées ANASE, ministère japonais de la Santé, du Travail et du Bien-être et AMSEP 9 novembre 2016 2 Croissance inclusive et incitations

Plus en détail

Région Europe AMGE Appel aux volontaires

Région Europe AMGE Appel aux volontaires Région Europe AMGE Appel aux volontaires 2014-2017 Voulez-vous contribuer à la vie d un million de jeunes gens en Europe pouvant bénéficier du mouvement des guides et éclaireuses? Avez-vous de l expérience,

Plus en détail

Stratégie ministérielle de développement durable de l Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec 2014-2015

Stratégie ministérielle de développement durable de l Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec 2014-2015 Stratégie ministérielle de développement durable de l Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec 2014-2015 1. Aperçu de l'approche du gouvernement fédéral concernant le développement

Plus en détail

CONCOURS 2015 DU FONDS COLLÈGE-INDUSTRIE POUR L INNOVATION VOLET 1 : INFRASTRUCTURE DE RECHERCHE INVITATION À SOUMETTRE DES PROPOSITIONS

CONCOURS 2015 DU FONDS COLLÈGE-INDUSTRIE POUR L INNOVATION VOLET 1 : INFRASTRUCTURE DE RECHERCHE INVITATION À SOUMETTRE DES PROPOSITIONS CONCOURS 2015 DU FONDS COLLÈGE-INDUSTRIE POUR L INNOVATION VOLET 1 : INFRASTRUCTURE DE RECHERCHE INVITATION À SOUMETTRE DES PROPOSITIONS DESCRIPTION Le Fonds collège-industrie pour l innovation (FCII)

Plus en détail

SCHEMA TERRITORIAL DE LA COMMUNICATION 2015-2016

SCHEMA TERRITORIAL DE LA COMMUNICATION 2015-2016 SCHEMA TERRITORIAL DE LA COMMUNICATION 2015-2016 1- Faciliter le quotidien des structures (comités et clubs) et des licenciés p. 2 1.1. Harmoniser les procédures, les documents, les réglementations 1.2.

Plus en détail

De nouveaux débouchés dans un vaste marché

De nouveaux débouchés dans un vaste marché u Ministère des Affaires étrangères et du Commerce international Department of Foreign Affairs and International Trade De nouveaux débouchés dans un vaste marché L E LA C ANADA, C HINE ET L OMC UN ACCÈS

Plus en détail

L importance de l apprentissage

L importance de l apprentissage le 23 mars 2004 «Le savoir est la voie vers le progrès économique et les possibilités individuelles, et l éducation est le pont pour y accéder.» Le ministre des Finances, Ralph Goodale Le discours du budget

Plus en détail

charte marocaine DU TOURISME RESPONSABLE avec bande.indd 2 22/01/2016 14:31:10

charte marocaine DU TOURISME RESPONSABLE avec bande.indd 2 22/01/2016 14:31:10 charte marocaine DU TOURISME RESPONSABLE avec bande.indd 2 22/01/2016 14:31:10 www.tourisme.gov.ma 2D DAMA avec bande.indd 1 22/01/2016 14:31:09 Le tourisme est un important vecteur de développement économique,

Plus en détail

De Québec à Mar del Plata : Réalisations du Forum interparlementaire des Amériques. Présentation aux chefs d État et de gouvernement des Amériques

De Québec à Mar del Plata : Réalisations du Forum interparlementaire des Amériques. Présentation aux chefs d État et de gouvernement des Amériques De Québec à Mar del Plata : Réalisations du Forum interparlementaire des Amériques Présentation aux chefs d État et de gouvernement des Amériques De Québec à Mar del Plata : Réalisations du Forum interparlementaires

Plus en détail

OFFICE INTERNATIONAL

OFFICE INTERNATIONAL OFFICE INTERNATIONAL du Coin de Terre et des Jardins Familiaux association sans but lucratif Regroupement des fédérations européennes des jardins familiaux Statut participatif auprès du Conseil de l Europe

Plus en détail

Symposium sur l'accès des francophones aux études postsecondaires en Ontario

Symposium sur l'accès des francophones aux études postsecondaires en Ontario Symposium sur l'accès des francophones aux études postsecondaires en Ontario Raymond Théberge Sous-ministre adjoint Division de l éducation en langue française, l éducation des Autochtones et de la recherche,

Plus en détail