CONFERENCE DE PRESSE. du Gouvernement Princier

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONFERENCE DE PRESSE. du Gouvernement Princier"

Transcription

1 C E N T R E D E P R E S S E DOSSIER DE PRESSE CONFERENCE DE PRESSE du Gouvernement Princier Résidence du Ministre d Etat, Monaco le 13 juin 2013

2 Visite du groupe AELE Le Gouvernement Princier a invité et accueilli du 4 au 6 juin une délégation de diplomates et de hauts fonctionnaires du Groupe A.E.L.E.* (Association Européenne de Libre Echange) du Conseil de l Union européenne dans le cadre d un voyage d étude à Monaco, afin de mieux appréhender les réalités institutionnelles, économiques et sociales de la Principauté. La délégation a rencontré également des représentants des entités institutionnelles et privées monégasques ainsi que d organismes internationaux ayant leur siège à Monaco. Cette visite fait suite à celle effectuée dans d autres petits Etats tiers, à savoir Andorre et Saintmarin, qui ont également reçu la délégation du Groupe A.E.L.E.. Sur la base de ces échanges et des éléments d information fournis par la Principauté, la Commission européenne devrait être en mesure de présenter à la fin de l année 2013, un rapport comportant à la fois un état des lieux de la situation et des propositions vis-à-vis des Etats tiers de petite dimension. Le Gouvernement Princier a présenté les réalités de la Principauté dans la perspective de l établissement de ce rapport. Il a rappelé à cette occasion qu il n envisageait pas une adhésion ni une intégration à l Union Européenne ou à l A.E.L.E. mais demeurait ouvert à la recherche d autres formules. L un des objectifs de cette démarche, qui s inscrit dans les échanges entre Monaco et l Union Européenne, est de résoudre certaines difficultés économiques et commerciales rencontrées par des entreprises monégasques pour l accès de leurs produits au marché européen, dans le respect des particularités de la Principauté, seule Cité-Etat d Europe, dont la population active est majoritairement composée de ressortissants de l Union européenne. Le Gouvernement Princier s attache en effet, dans le cadre de ces échanges, à présenter et à expliquer ces particularités, tant sur le plan géographique que démographique, social, économique et institutionnel, afin que l équilibre de son modèle de développement soit compris et préservé. * Le Groupe de travail A.E.L.E. est l un des 150 Groupes de travail et comités spécialisés du Conseil de l Union européenne, chargés de la préparation de dossiers techniques. Le Groupe A.E.L.E. s'occupe plus particulièrement des relations qu'entretient l'ue avec les pays de l'aele (Islande, Liechtenstein, Norvège, Suisse). Ses activités englobent un large éventail de sujets, relatifs notamment à la fiscalité, la participation à l'espace Schengen, certaines questions relatives à la pêche et au commerce des denrées alimentaires. Ce groupe prépare aussi les dossiers relatifs à l'espace économique européen (EEE) et les réunions du Conseil de l'eee.

3 IMSEE PIB en ligne Dans le cadre de la modernisation de l Administration, le développement des démarches et services électroniques se poursuit. L IMSEE met en place cette année avec le concours de la Direction de l Administration Electronique et de l Information aux Usagers et la Direction Informatique, un téléservice destiné aux agents économiques et permettant de déclarer en ligne les éléments nécessaires au calcul du PIB annuel. Dès lundi 17 juin, les quelque agents économiques concernés recevront un courrier pour les informer et leur communiquer leur identifiant. Cela constitue une réelle avancée pour le calcul annuel de cet agrégat économique puisque cela permettra : - de rendre plus facile la communication des éléments de la part des acteurs économiques, (c est une des préoccupations de l IMSEE que de réduire et limiter la charge des déclarants) - de réduire les opérations de saisie et donc les risques d erreurs liés, - d accélérer les opérations de calcul, - de réduire l utilisation du papier. Outre ces aspects, la démarche a été pensée et mise en œuvre de manière à permettre : de déclarer de façon simple et sécurisée par Internet les éléments nécessaires au calcul du PIB de transmettre conjointement plusieurs déclarations d'effectuer des déclarations par dépôt de fichiers (notamment pour les experts comptables et les syndics) d'informer le déclarant sur la prise en compte de ses déclarations de consulter et modifier les informations transmises Seule entité habilitée à réceptionner et gérer ces déclarations, l'imsee utilise les informations transmises exclusivement dans le cadre de ses calculs statistiques. Pour en savoir plus sur la démarche de déclaration des éléments relatifs au calcul du PIB, rendez-vous sur le site de l IMSEE : Le PIB de la Principauté de Monaco est calculé depuis Il permet à notre pays de connaître et de mesurer ses performances économiques et de les comparer dans le temps et avec la communauté internationale.

4 Locaux des Jardins d Apolline Le Gouvernement, soucieux d avoir une offre commerciale cohérente pour le secteur Condamine (rue Grimaldi, Princesse Caroline, Marché, Allée Lazare Sauvaigo) et le Centre Commercial de Fontvieille, a réfléchi en amont sur le type de commerces à implanter dans les locaux des Jardins d Apolline. Une Commission Spéciale du Commerce et de l Industrie s est réunie le 5 décembre A l occasion de cette réunion, a été abordée la nécessité d implanter quelques enseignes locomotives qui pourraient attirer la clientèle. Ont également été définis des types d activités qui pourraient être retenues. C est dans cet esprit qu a été rédigé l appel à candidatures. Plus de soixante dix dossiers ont été réceptionnés par l Administration des domaines. La Commission d attribution des locaux commerciaux s est réunie le 27 mai dernier. Les locaux du Complexe des Jardins d Apolline ont été attribués aux commerçants suivants : - Multimédia : Apple Retail - Petite restauration : Starbuck Coffee ; Emilies Cookies - Activités enfants : Fun House - Prêt-à-porter : Devred ; autres boutiques de vêtements - 1 magasin de sport - 1 magasin d articles de fête - 1 boutique de gravure, orfèvrerie et cadeaux personnalisés - 1 boutique de produits du japon Locaux ZAC Saint Antoine Dans un premier temps, le Gouvernement Princier avait choisi de ne procéder à l attribution des commerces de la partie haute qu une fois que l attributaire de la partie basse aurait été choisi, afin d avoir une offre d ensemble cohérente. Une fois que Monoprix a décidé de se désister de ce local, le Gouvernement a préféré avancer dans le choix des attributaires de la partie haute afin de ne pas retarder plus les installations. Lors de la Commission d attribution des locaux commerciaux du 27 mai 2013, les commerces suivants ont été choisis : - 1 restaurant marocain - 1 salon de thé - 1 boulangerie - 1 Carrefour City - 1 magasin de vêtements - 1 pharmacie - 1 auto-école. ***** Pour ce qui est du local de la partie basse, la Commission Spéciale de l Industrie et du Commerce se réunira la semaine prochaine afin de déterminer le type d activité qui pourrait être implanté. L intégralité des locaux est livrée brute de décoffrage. Les attributaires ont été informés de la décision du Gouvernement Princier. Les travaux devraient démarrer dans les meilleurs délais.

5 Partenariat de la Principauté avec Eurecom Les communications numériques sont aujourd hui au cœur de toutes les activités humaines, dans tous les secteurs sociaux, économiques, politiques, scientifiques, artistiques. Dans cette mondialisation de ces échanges, la sécurisation des données est primordiale, c est ainsi que les questions qui touchent à la cybercriminalité sont des enjeux majeurs pour l ensemble des acteurs du numérique. C est sur cette thématique que le Gouvernement a souhaité mettre en place un centre d'expertise qui favorise la recherche et l'innovation dans ce domaine. Par l'intermédiaire de sa Société Nationale de Financement (SNF), la Principauté s est s'associée à EURECOM disposant d'une expertise reconnue au plan international. Ce partenariat va se concrétiser par la création à Monaco d un laboratoire de Recherche & Développement sur la sécurité numérique piloté par EURECOM. Il contribuera par la suite à la création d un centre d expertise en sécurité numérique au service de la place monégasque. Ce projet prend aussi en compte l établissement d un CERT (Computer Emergency Response Team), centre d alerte et de réaction aux attaques informatiques. Situé dans la Technopole de Sophia Antipolis, EURECOM, fondé en 1991, est une école d ingénieurs et un centre de recherche en systèmes de communication spécialisé dans le domaine des communications mobiles, de la sécurité des réseaux et des contenus multimédia, constitué sous la forme d'un Groupement d'intérêt économique(gie). Il réunit des partenaires académiques comme les écoles de l Institut mines Telecom, des universités italiennes, allemandes, norvégiennes et des partenaires industriels comme Monaco Telecom, Swisscom, SFR, Orange, Symantec EURECOM est particulièrement actif en recherche dans ces domaines d excellence et forme un grand nombre de doctorants. Ses travaux, auxquels participent activement ses membres industriels, sont largement reconnus à l international. Le lancement d un laboratoire sur la sécurité numérique à Monaco en partenariat avec EURECOM marque l ambition du Gouvernement d aboutir à un centre d expertise capable de participer aux initiatives internationales de lutte contre la cybercriminalité et de créer un environnement favorable à l innovation et au développement des services numériques. Grâce à ce partenariat, l'etat monégasque bénéficie d'études spécifiques sur la détection des failles de sécurité (malwares) des infrastructures critiques. Deux doctorants seront mis à la disposition de la Principauté tout en restant encadrés par l'équipe de chercheurs d'eurecom. L adhésion au G.I.E. d EURECOM offre en outre : La mise en place d'une antenne à Sophia Antipolis au cœur du campus des technologies de l'information. Celle-ci pourrait appuyer des actions de communications, ouvrir un accès aux entreprises monégasques au futur Espace Entreprises Innovantes de la technopole et favoriser les échanges avec les entreprises de Sophia Antipolis... ; L'accès aux partenaires industriels d'eurecom (Symantec, Orange, SAP, BMW...et autres établissements) ; La propriété des brevets obtenus sur les études menées à Monaco ; L'accès aux programmes de formation d'eurecom, notamment pour de jeunes étudiants monégasques.

6 Financièrement, la contribution annuelle de l Etat s élève à pour une durée de 4 ans. L Etat s engage également dans la mise à disposition en Principauté d'un bureau pour les chercheurs d'eurecom. C est dans ce contexte que le Gouvernement a signé mardi 11 juin en fin de matinée son adhésion en tant que membre des partenaires institutionnels d EURECOM. Cet accord s inscrit également dans une démarche de coopération transfrontalière avec la région voisine dans les domaines innovants des technologies de l information, du développement économique et de l environnement. Considérant qu une stratégie nationale isolée n aurait qu une efficacité limitée, le Gouvernement est favorable à toute démarche de coopération internationale sur la gouvernance d Internet, comme l illustrent les échanges en cours avec l Union Internationale des Télécommunications et le Conseil de l Europe.

7 Intervention de Stéphane VALERI Accès au marché communautaire des produits de santé Bonjour à toutes et à tous, Je souhaite aujourd hui vous entretenir d une question d actualité qui concerne l industrie de la Santé et des produits cosmétiques. Je vous rappelle qu un Accord avait été conclu entre la Communauté Européenne et la Principauté de Monaco sur l'application de certains actes communautaires au territoire de la Principauté de Monaco, à Bruxelles le 4 décembre 2003, afin de permettre la commercialisation de ces produits sur le territoire de l Union Européenne. Des négociations ont été engagées et sont toujours en cours pour la mise à jour de l annexe de cet Accord. Elles doivent avoir abouti au mois de juillet prochain. A défaut, les produits cosmétiques n auraient plus accès au marché européen. Il en est de même concernant les substances actives pharmaceutiques qui rentrent dans la composition des médicaments. Dès le 14 janvier 2013, le Ministre d Etat, lors de sa rencontre avec M. Jose Manuel Barroso, Président de la Commission Européenne, a eu l occasion de soulever cette importante question pour Monaco. Par courrier en date du 8 février dernier, M. Gianluca Grippa, chef de division du Service Européen pour l action extérieure, le SEAE a confirmé le lancement de la procédure de mise à jour de l accord. Comme vient de l indiquer le Ministre d Etat, le Gouvernement Princier a invité et accueilli du 4 au 6 juin 2013, une délégation de diplomates et de hauts fonctionnaires du Groupe A.E.L.E. (Association Européenne de Libre Echange) du Conseil de l Union Européenne, dans le cadre d un voyage d étude à Monaco, afin de mieux appréhender les réalités institutionnelles, économiques et sociales de la Principauté. Dans le domaine des produits de santé, cette visite a donc été pour moi l occasion de rappeler l Accord conclu entre la Communauté Européenne et la Principauté de Monaco du 4 décembre Afin donc de permettre la poursuite de l application de cet accord, des discussions juridiques et techniques sont toujours en cours. Il s agit d une question d actualité majeure pour la Principauté de Monaco et ses entreprises concernées, ainsi que j ai pu le souligner dans ma déclaration devant cette délégation. Je n ai pas manqué, alors, de rappeler que Monaco a respecté scrupuleusement ses obligations découlant de cet Accord en harmonisant sa législation et sa réglementation, en appliquant sur son territoire les directives européennes, et en acceptant le contrôle conjoint avec les Inspecteurs français, sur la base des deux accords suivants : - l Arrangement administratif conclu en avril 2002 entre la Principauté de Monaco et la République Française, Celui-ci, pris en application de la Convention du 18 mai 1963 relative à la réglementation des pharmacies, est relatif à la coopération pour la mise en œuvre des actes communautaires en matière de produits de santé, - et le Protocole d Accord, signé le 6 janvier 2003, entre la Direction de l'action Sanitaire et Sociale de la Principauté et l Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé, devenue Agence Nationale de Sécurité du Médicament, pour la mise sur le marché, l évaluation et le contrôle des produits monégasques, ainsi que pour l inspection des établissements de fabrication, de distribution en gros situés sur le territoire de la Principauté.

8 Ces démarches ne se comprennent évidemment que dans la mesure où les entreprises monégasques ont un accès libre et entier au marché français et européen. Sinon, pourquoi s imposer des contraintes européennes et un contrôle d inspecteurs étrangers pour un marché limité aux frontières de la Principauté? J ai ainsi pu réaffirmer que nos produits sont en tout point conformes aux standards européens. J ai réaffirmé, par ailleurs, les préoccupations du Gouvernement Monégasque sur les conséquences extrêmement pénalisantes pour les industries de la Principauté et ses répercussions négatives sur l emploi de plusieurs centaines de salariés notamment français et italiens, occupés au sein des Etablissements Monégasques, si une telle démarche ne pouvait aboutir. C est pourquoi, j ai souhaité insister devant la délégation de l AELE sur l importance qui s attache à ce que la pleine application de cet accord se poursuive par la mise à jour de son Annexe. Je souligne, dans ce cadre, que les Autorités Monégasques ont fait part de leur accord à l ajout des nouvelles Directives qui lui ont été présentées. Nous avons donc accepté les nouvelles demandes européennes. Ces éléments sont le signe positif de la volonté des Autorités monégasques. Enfin, notre demande de mise à jour de l Annexe est d autant plus légitime, au nom de la réciprocité, que les produits de santé européens ont eux un libre accès au marché de la Principauté. C est pourquoi le Gouvernement sera très vigilant pour que les échanges qui ont eu lieu et qui sont en cours avec le Service Européen pour l Action Extérieure, aboutissent à un accord dans les tous prochains jours, et, en tout état de cause, avant l échéance de juillet prochain. Pour ma part, sans faire preuve d optimisme exagéré, je suis confiant sur l issue positive de ce dossier.

9 Célébration du 20ème anniversaire de l'admission de Monaco aux Nations Unies Visite officielle de José Badia à New York les 10 et 11 juin 2013 Dans le cadre des nombreuses festivités que Monaco organise à l occasion de la Célébration du 20ème anniversaire de l'admission de Monaco aux Nations Unies, José Badia, Conseiller de Gouvernement pour les Relations Extérieures s est rendu en Visite Officielle à l ONU à New York, les 10 et 11 juin Ce fut l occasion, pour le Conseiller de Gouvernement pour les Relations Extérieures de prononcer un discours, le 10 juin 2013, lors de la Réception offerte par cinq Etats Européens devenus membres de l'organisation des Nations Unies en 1993 (Andorre, la République de Macédoine, la République Tchèque, la République Slovaque et Monaco) et à laquelle le Secrétaire général des Nations Unies, S.E. M Ban Ki-moon honorait de sa présence. Lors du déplacement de José Badia, plusieurs rencontres étaient également organisées et notamment une entrevue de courtoise avec le Secrétaire général des Nations Unies. D autres rencontres bilatérales ont été programmées avec son homologue andorran, tchèque et slovaque afin d évoquer plusieurs dossiers communs à ces petits pays européens. Exposition photographique Galerie du Parking des Pêcheurs Dans le cadre de la célébration du 20 ème anniversaire de l'admission de Monaco à l'organisation des Nations Unies (O.N.U.), le Gouvernement Princier au travers du Département des Relations Extérieures organise une exposition photos du 7 juin au 4 juillet 2013 dans la Galerie du Parking des Pêcheurs. En effet, le 28 mai 1993, la Principauté de Monaco devenait le 193ème Etat membre de l O.N.U.. Tout au long de ces années, Monaco a montré un profond engagement en faveur des causes défendues par l'o.n.u., notamment dans les domaines de la protection de l'environnement, de la Santé, de l'aide Humanitaire, de la lutte contre le VIH/Sida, de la promotion des Droits de l'homme, de la Femme et de l'enfant. C est le 12 juin, que cette exposition préfacée par S.A.S. le Prince Albert II, a été inaugurée par José Badia, Conseiller de Gouvernement pour les Relations Extérieures, en présence de membres du Palais Princier, de membres de Gouvernement ou de leurs représentants, du Conseil National et de personnalités publiques. Les 26 photos exposées sont une illustration de la participation de Monaco aux événements marquants de l O.N.U. depuis 20 ans. Elles reprennent également des archives issues du fonds des Nations-Unies retraçant plus de 60 ans d'histoire de l'organisation.

10 Bohemian National Hall Monday June 10, 2013 Welcoming remarks by Mr. José Badia, Minister of Foreign Affairs of Monaco Mr. President of the General Assembly, Mr. Secretary-General, Honorable Ministers, Excellencies, Ladies and Gentlemen, The determination that led the Principality of Monaco to become a Member State of the United Nations 20 years ago is unaltered. If anything, our commitment to the values and principles enshrined in our Charter is stronger. As we have embarked upon the delicate task of carving out the future we want, Monaco stands convinced that our success lie in our capacity to carry out a fair assessment of the current situation and work together to insure that we - and the generations to come make the transformative changes to be where we owe to be. Seven centuries of History have taught us the imperial obligation to protect and promote the fundamental rights of men and women to enable them to reach their full potential. They have made us appreciate and nurture the necessary conditions for peace and development and given us a sense of responsibility and accountability that help us, today achieve our commitments to the United Nations, as a reliable and caring partner. His Serene Highness Prince Albert II has made it a priority to empower the most vulnerable throughout the world and achieve sustainable development. Our efforts aim at the full and unconditional realization of the Millenium Development Goals and will support an ambitious agenda post May you all be assured that Monaco is grateful for the unique opportunity to contribute to the deliberations of our noble Organization and is looking forward to working with all of you for many years to come.

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Décret n o 2013-727 du 12 août 2013 portant création, organisation et attributions d un secrétariat général

Plus en détail

LE CONSEIL DES MINISTRES DE L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA)

LE CONSEIL DES MINISTRES DE L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- Le Conseil des Ministres REGLEMENT N 04/2007/CM/UEMOA PORTANT CREATION ET MODALITES DE FONCTIONNEMENT DU COMITE CONSULTATIF SUR L

Plus en détail

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES RECOMMANDATION DE LA COMMISSION AU CONSEIL

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES RECOMMANDATION DE LA COMMISSION AU CONSEIL FR FR FR COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES Bruxelles, le XXX SEC(2009) yyy final RECOMMANDATION DE LA COMMISSION AU CONSEIL visant à autoriser la Commission à ouvrir des négociations en vue de la

Plus en détail

Discours de : Premier Ministre de la République Togolaise A LA. CEREMONIE D OUVERTURE DE LA 64 ème JOURNEE INTERNATIONALE DES DROITS DE L HOMME ET DE

Discours de : Premier Ministre de la République Togolaise A LA. CEREMONIE D OUVERTURE DE LA 64 ème JOURNEE INTERNATIONALE DES DROITS DE L HOMME ET DE République Togolaise Travail-Liberté-Patrie Discours de : Son Excellence Monsieur Kwesi Séléagodji AHOOMEY-ZUNU Premier Ministre de la République Togolaise A LA CEREMONIE D OUVERTURE DE LA 64 ème JOURNEE

Plus en détail

Commission de la défense nationale

Commission de la défense nationale Commission de la défense nationale RÈGLEMENT XII e LÉGISLATURE CHAPITRE I Dénomination, composition et attributions Article 1 er (Dénomination) 1. La Commission de la défense nationale est la commission

Plus en détail

Secrétariat d Etat auprès du Premier Ministre chargé des Technologies Nouvelles

Secrétariat d Etat auprès du Premier Ministre chargé des Technologies Nouvelles République Islamique de Mauritanie Honneur Fraternité - Justice Secrétariat d Etat auprès du Premier Ministre chargé des Technologies Nouvelles Communication de Madame la Secrétaire d Etat Fatimetou Mint

Plus en détail

FRANCE VETERINAIRE INTERNATIONAL

FRANCE VETERINAIRE INTERNATIONAL FRANCE VETERINAIRE INTERNATIONAL Une large palette de compétences au service de la santé publique vétérinaire Protection animale Formation Elevage, Médecine vétérinaire, Santé Publique Vétérinaire en régions

Plus en détail

Convention relative au fonctionnement du Point Information Jeunesse (PIJ)

Convention relative au fonctionnement du Point Information Jeunesse (PIJ) Convention relative au fonctionnement du Point Information Jeunesse (PIJ) Vu le décret n 94-169 du 25 février 1994, relatif à l organisation des services déconcentrés et des établissements publics relevant

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/CECI/CONF.10/1 Distr. générale 23 novembre 2010 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Comité de la coopération et de l intégration

Plus en détail

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Nations Unies CAC/COSP/2006/10 Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Distr.: Générale 29 novembre 2006 Français Original: Anglais Première session Amman, 10-14

Plus en détail

APPEL A PROJETS pour la mise en œuvre du programme annuel 2013 du Fonds européen pour les Réfugiés

APPEL A PROJETS pour la mise en œuvre du programme annuel 2013 du Fonds européen pour les Réfugiés Fonds européen pour les Réfugiés 2008-2013 APPEL A PROJETS pour la mise en œuvre du programme annuel 2013 du Fonds européen pour les Réfugiés 1 Introduction : La décision n 573/2007/CE du Parlement européen

Plus en détail

Quelle est la pertinence de l accord sur la propriété industrielle passé entre le Maroc et l Organisation européenne des brevets?

Quelle est la pertinence de l accord sur la propriété industrielle passé entre le Maroc et l Organisation européenne des brevets? LES ENTRETIENS EXCLUSIFS Quelle est la pertinence de l accord sur la propriété industrielle passé entre le Maroc et l Organisation européenne des brevets? Entretien avec Mehdi Salmouni-Zerhouni, Conseil

Plus en détail

Directeur de Cabinet M. KALOU Emmanuel Tél : (225)20 32 94 17. Directeur de Cabinet Adjoint S.E.M GNANGO Roger Tél :

Directeur de Cabinet M. KALOU Emmanuel Tél : (225)20 32 94 17. Directeur de Cabinet Adjoint S.E.M GNANGO Roger Tél : Le Cabinet comprend un Directeur de Cabinet, un Directeur de Cabinet Adjoint, un Chef de Cabinet, neuf Conseillers Techniques, quatre Chargés d'etudes, deux Chargés de Missions et un Chef du Secrétariat

Plus en détail

BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES

BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES 1 FINALITÉ 1 Soutien à la communication et aux relations internes et externes L assistant facilite la communication à tous les niveaux (interpersonnel,

Plus en détail

FORMATIONS. Europe. Pour plus d infos : www.inet.cnfpt.fr / rubrique Espace formation

FORMATIONS. Europe. Pour plus d infos : www.inet.cnfpt.fr / rubrique Espace formation FORMATIONS Europe Pour plus d infos : www.inet.cnfpt.fr / rubrique Espace formation 1. Démocratie locale, participation des citoyens : enjeux et réponses européens NOUVEAU p.2 2. Europe : actualité et

Plus en détail

PROTOCOLE. additionnel, sous forme d échange de lettres, à l Accord de siège. entre le Gouvernement de la République française

PROTOCOLE. additionnel, sous forme d échange de lettres, à l Accord de siège. entre le Gouvernement de la République française PROTOCOLE additionnel, sous forme d échange de lettres, à l Accord de siège entre le Gouvernement de la République française et l Organisation internationale pour l énergie de fusion en vue de la mise

Plus en détail

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1422780L/Bleue-1 ----- ÉTUDE D IMPACT. I- Situation de référence et objectifs de l Avenant

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1422780L/Bleue-1 ----- ÉTUDE D IMPACT. I- Situation de référence et objectifs de l Avenant RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires étrangères et du développement international PROJET DE LOI autorisant l approbation de l avenant n 6 entre le Gouvernement de la République française et le Gouvernement

Plus en détail

Ordre du jour provisoire annoté et projet d organisation des travaux

Ordre du jour provisoire annoté et projet d organisation des travaux Nations Unies A/AC.260/1 Assemblée générale Distr.: Générale 25 juin 2001 Français Original: Anglais Réunion du Groupe intergouvernemental d experts à composition non limitée chargé d élaborer un projet

Plus en détail

PROJET DE LOI -------- ÉTUDE D IMPACT. I - Situation de référence et objectifs de l accord ou convention

PROJET DE LOI -------- ÉTUDE D IMPACT. I - Situation de référence et objectifs de l accord ou convention RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires étrangères et européennes NOR : MAEJ1100807L/Bleue-1 PROJET DE LOI autorisant l approbation du protocole d amendement et d adhésion de la Principauté d Andorre

Plus en détail

Présentation du Programme : Phase II

Présentation du Programme : Phase II PROGRAMME D APPUI A LA MISE EN ŒUVRE DE L ACCORD D ASSOCIATION Présentation du Programme : Phase II L Accord d Association constitue le cadre juridique L Accord d Association constitue le cadre juridique

Plus en détail

Projet de position de la Communauté sur la procédure et l'organisation des négociations d'adhésion du Portugal (Bruxelles, 29 novembre 1978)

Projet de position de la Communauté sur la procédure et l'organisation des négociations d'adhésion du Portugal (Bruxelles, 29 novembre 1978) Projet de position de la Communauté sur la procédure et l'organisation des négociations d'adhésion du Portugal (Bruxelles, 29 novembre 1978) Légende: Conformément au mandat qui lui a été confié le 17 octobre

Plus en détail

Discours de Monsieur le Ministre à l occasion du 1 er Forum Maroc- Guinée

Discours de Monsieur le Ministre à l occasion du 1 er Forum Maroc- Guinée Discours de Monsieur le Ministre à l occasion du 1 er Forum Maroc- Guinée Casablanca, le 9 septembre 2014 1 Excellences, Mesdames et Messieurs, C est pour moi un grand honneur et un réel plaisir d être

Plus en détail

ETUDE «BOUTIQUE MÉTIERS D ART» PROPOSITIONS DE CAHIER DES CHARGES DE LA CHARTE

ETUDE «BOUTIQUE MÉTIERS D ART» PROPOSITIONS DE CAHIER DES CHARGES DE LA CHARTE ETUDE «BOUTIQUE MÉTIERS D ART» PROPOSITIONS DE CAHIER DES CHARGES DE LA CHARTE Charte du réseau «boutique métiers d art» PREAMBULE La FNAA, soutenue par des institutionnels publics, a lancé un réseau de

Plus en détail

FONDS RÉGIONAL DE SOUTIEN À L ÉCONOMIE DU LIVRE

FONDS RÉGIONAL DE SOUTIEN À L ÉCONOMIE DU LIVRE FONDS RÉGIONAL DE SOUTIEN À L ÉCONOMIE DU LIVRE L Alsace occupe une place fondamentale parmi les foyers historiques du livre les plus remarquables en Europe. C est pourquoi le ministère de la Culture et

Plus en détail

Présentation du cadre juridique et institutionnel pour la sécurité sanitaire

Présentation du cadre juridique et institutionnel pour la sécurité sanitaire Présentation du cadre juridique et institutionnel pour la sécurité sanitaire E. Bourgois Juriste, Bureau Juridique FAO SOMMAIRE Création d un espace sanitaire commun (1) grace au concours d institutions

Plus en détail

Via Prim Export. Nom Objectif

Via Prim Export. Nom Objectif Via Prim Export La Région des Pays de la Loire apporte un soutien financier aux entreprises dans le cadre de leur participation à un salon ou une mission de prospection commerciale à l étranger Nom Objectif

Plus en détail

POLITIQUE SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION DE LA CEDEAO (ECOPOST)

POLITIQUE SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION DE LA CEDEAO (ECOPOST) POLITIQUE SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION DE LA CEDEAO Présenté par: Prof. Dr. Djénéba TRAORE Directrice Générale Institut de l Afrique de l Ouest Email: Djeneba.Traore@iao.gov.cv Site web: www.westafricainstitute.org

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale CSSS/11/142 DÉLIBÉRATION N 11/092 DU 6 DÉCEMBRE 2011 RELATIVE À L ÉCHANGE MUTUEL DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL ENTRE L

Plus en détail

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate.

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate. Stéphane Lefebvre CAE s Chief Financial Officer CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate Montreal, Canada, February 27, 2014 Monsieur le ministre Lebel, Mesdames et messieurs,

Plus en détail

Légende: Source: Copyright: URL: Date de dernière mise à jour:

Légende: Source: Copyright: URL: Date de dernière mise à jour: Règlement (CEE) n 3598/84 du Conseil sur l'aide financière destinée à l'amélioration des structures agricoles et de pêche au Portugal (18 décembre 1984) Légende: Le 18 décembre 1984, dans la perspective

Plus en détail

Appel à projets régional Télémédecine. Edition 2012

Appel à projets régional Télémédecine. Edition 2012 Appel à projets régional Télémédecine Edition 2012 RÈGLEMENT Date limite de dépôt des dossiers : 14 septembre 2012 EXPOSÉ DES MOTIFS Dans le cadre de la mise en œuvre du Contrat de projets Etat Région

Plus en détail

Responsable de l exploitation des applications de gestion (H/F)

Responsable de l exploitation des applications de gestion (H/F) Responsable de l exploitation des applications de gestion (H/F) Emploi type : Ingénieur en développement et déploiement d applications BAP : E Niveau : Ingénieur d études N concours : EPRIE02 Affectation

Plus en détail

FAIRE APPEL À UN EXPERT

FAIRE APPEL À UN EXPERT FAIRE APPEL À UN EXPERT Décembre 2011 Afin d être en mesure d exercer ses missions, le comité d entreprise dispose de nombreux moyens d information, notamment par les documents que doit lui communiquer

Plus en détail

Les orientations stratégiques en matière de prévention des risques professionnels 2012-2013 s inscrivent dans le cadre : PREAMBULE

Les orientations stratégiques en matière de prévention des risques professionnels 2012-2013 s inscrivent dans le cadre : PREAMBULE Les présentes orientations stratégiques ministérielles ont reçu l avis favorable du CHSCT ministériel de l éducation nationale, en sa séance du 10 octobre 2012 Direction générale des ressources humaines

Plus en détail

école nationale d administration

école nationale d administration école nationale d administration une école de service public et d application Créée par le Général de Gaulle en octobre 1945, l École nationale d administration a pour principes fondateurs de démocratiser

Plus en détail

Demande de soutien sélectif

Demande de soutien sélectif SÉRIE TV D ANIMATION OU SPÉCIAL TV Soutien au développement Dossier 2016 Version octobre 2015 Demande de soutien sélectif Vous trouverez dans ce document le règlement du soutien sélectif de Ciclic au développement

Plus en détail

ReMeD Réseau Médicaments et Développement EVOLUTION DE L INSPECTION PHARMACEUTIQUE

ReMeD Réseau Médicaments et Développement EVOLUTION DE L INSPECTION PHARMACEUTIQUE ReMeD Réseau Médicaments et Développement Table ronde du 9 novembre 2004 Faculté de Pharmacie Paris V Communication Dr Nicole Ridolphi pharmacien inspecteur général honoraire EVOLUTION DE L INSPECTION

Plus en détail

LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE D É C R È T E

LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE D É C R È T E MINISTÈRE DE L INTÉGRATION AFRICAINE République de Côte d Ivoire Union- Discipline - Travail ----------------- DÉCRET N 2007-570 DU 10 AOUT 2007 PORTANT ORGANISATION DU MINISTÈRE DE L INTÉGRATION AFRICAINE

Plus en détail

FORUM UNION EUROPEENNE AFRIQUE SUR LE COTON Centre de Conférences Internationales, Paris, les 5 et 6 juillet 2004

FORUM UNION EUROPEENNE AFRIQUE SUR LE COTON Centre de Conférences Internationales, Paris, les 5 et 6 juillet 2004 FORUM UNION EUROPEENNE AFRIQUE SUR LE COTON Centre de Conférences Internationales, Paris, les 5 et 6 juillet 2004 Déclaration de Monsieur Fatiou AKPLOGAN Ministre de l Industrie, du Commerce et de la Promotion

Plus en détail

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1208094L/Bleue-1 ------ ÉTUDE D IMPACT

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1208094L/Bleue-1 ------ ÉTUDE D IMPACT RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires étrangères PROJET DE LOI autorisant l approbation de l accord entre le Gouvernement de la République française, le Conseil fédéral suisse et l Organisation européenne

Plus en détail

Déclaration de. La Mission Permanente de Tunisie auprès des Nations Unies à New York

Déclaration de. La Mission Permanente de Tunisie auprès des Nations Unies à New York PERMANENT MISSION OF TUNISIA TO THE UNITED NATIONS 31 BEEKMAN PLACE NEW YORK, N.Y. 10022 Déclaration de La Mission Permanente de Tunisie auprès des Nations Unies à New York à l occasion de la deuxième

Plus en détail

LA MAISON RÉGIONALE DES ENTREPRISES

LA MAISON RÉGIONALE DES ENTREPRISES LA MAISON RÉGIONALE DES ENTREPRISES I. Présentation de l action La Région Guadeloupe a créé en 2007 une Agence régionale de développement économique (ARDE) afin de se doter d un outil performant capable

Plus en détail

Règlement intérieur de l ED Régionale SPI 72

Règlement intérieur de l ED Régionale SPI 72 Règlement intérieur de l ED Régionale SPI 72 (adopté en Conseil de l ED le 6 mai 2008, modifié en conseil le 30 janvier 2009, le 2 juillet 2010 et le 6 juin 2011) Vu l arrêté du 7 août 2006 relatif à la

Plus en détail

Conférence des Parties à la Convention-cadre de l OMS pour la lutte antitabac Sixième session, Moscou (Fédération de Russie), 13-18 octobre 2014

Conférence des Parties à la Convention-cadre de l OMS pour la lutte antitabac Sixième session, Moscou (Fédération de Russie), 13-18 octobre 2014 Conférence des Parties à la Convention-cadre de l OMS pour la lutte antitabac Sixième session, Moscou (Fédération de Russie), 13-18 octobre 2014 JOURNAL N 4 Jeudi 16 octobre 2014 Le Journal ne constitue

Plus en détail

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Nations Unies CAC/COSP/IRG/2015/2 Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Distr. générale 24 mars 2015 Français Original: anglais Groupe d examen de l application

Plus en détail

La Commission des titres d ingénieur a adopté le présent avis :

La Commission des titres d ingénieur a adopté le présent avis : Avis n 2015/07-04 relatif à l accréditation de Télécom ParisTech de l Institut Mines Télécom à délivrer un titre d ingénieur diplômé Objet Dossier B : renouvellement, à compter du 1er septembre 2015, de

Plus en détail

Comité des hauts responsables de l inspection du travail (CHRIT) Résolution sur. Le rôle du CHRIT dans la stratégie communautaire

Comité des hauts responsables de l inspection du travail (CHRIT) Résolution sur. Le rôle du CHRIT dans la stratégie communautaire Comité des hauts responsables de l inspection du travail (CHRIT) Résolution sur Le rôle du CHRIT dans la stratégie communautaire pour la santé et la sécurité au travail 2007-2012 COMMISSION EUROPÉENNE

Plus en détail

Sports.gouv.fr. Dossier de presse. Juin 2013

Sports.gouv.fr. Dossier de presse. Juin 2013 Dossier de presse Juin 2013 Sports.gouv.fr Le ministère en charge des Sports lance son nouveau site d informations et de services en ligne pour le grand public et les acteurs du sport Sommaire 1/ Un nouveau

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêt

Appel à manifestation d intérêt Investissements d Avenir Développement de l Économie Numérique Appel à manifestation d intérêt Diffusion de la simulation numérique 2014 IMPORTANT ADRESSE DE PUBLICATION DE L APPEL A MANIFESTATION D INTERET

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET EUROPÉENNES. PROGRAMME EIFFEL Session 2010-2011 VADE-MECUM

MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET EUROPÉENNES. PROGRAMME EIFFEL Session 2010-2011 VADE-MECUM MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET EUROPÉENNES DIRECTION GENERALE DE LA MONDIALISATION, DU DEVELOPPEMENT ET DES PARTENARIATS Direction des politiques de mobilité et d attractivité Sous-direction de l

Plus en détail

Chambre Commerce et d Industrie de Sfax

Chambre Commerce et d Industrie de Sfax Chambre Commerce et d Industrie de Sfax 1 Cette visite avait été initiée et programmée par la Chambre de Commerce et d'industrie de Sfax avec la collaboration de la Chambre de Commerce de Bucarest, l'ambassade

Plus en détail

CONFERENCE PARLEMENTAIRE SUR L'OMC

CONFERENCE PARLEMENTAIRE SUR L'OMC CONFERENCE PARLEMENTAIRE SUR L'OMC Organisée conjointement par l'union interparlementaire et le Parlement européen QUESTIONNAIRE CONCERNANT LES INSTANCES PARLEMENTAIRES POUR LE COMMERCE INTERNATIONAL Voyant

Plus en détail

DECRET. Relatif à la gestion du dossier des agents publics sur support électronique

DECRET. Relatif à la gestion du dossier des agents publics sur support électronique RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du travail, de la solidarité et de la fonction publique NOR : [ ] DECRET Relatif à la gestion du dossier des agents publics sur support électronique Le Premier ministre,

Plus en détail

L Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires

L Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires L Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires Un dispositif institutionnel pour un contrôle intégré et moderne des produits alimentaires 2015 Qui sommes nous? L Office National de

Plus en détail

Deux évènements majeurs en Alsace

Deux évènements majeurs en Alsace Deux évènements majeurs en Alsace INVITATION A l occasion de la Semaine européenne santé et sécurité au travail 2012, la DIRECCTE Alsace, avec le concours de la CARSAT Alsace Moselle, organise à Strasbourg

Plus en détail

Marché des potiers le dimanche 20 avril et lundi 21 avril 2013 Exposition «éclosion» du 5 avril au 4 mai 2014 REGLEMENT GENERAL

Marché des potiers le dimanche 20 avril et lundi 21 avril 2013 Exposition «éclosion» du 5 avril au 4 mai 2014 REGLEMENT GENERAL 3 ème année «Eclosion» Kirrwiller 2014 Marché des potiers le dimanche 20 avril et lundi 21 avril 2013 Exposition «éclosion» du 5 avril au 4 mai 2014 REGLEMENT GENERAL Le marché potiers «éclosion» à Kirrwiller

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

CENTRE FORMATION CONTINUE PANTHEON SORBONNE DIPLÔME D UNIVERSITE A.C.O.P.

CENTRE FORMATION CONTINUE PANTHEON SORBONNE DIPLÔME D UNIVERSITE A.C.O.P. CENTRE FORMATION CONTINUE PANTHEON SORBONNE DIPLÔME D UNIVERSITE A.C.O.P. «A U D I T & C O N T R Ô L E DES O R G A N I S A T I O N S P U B L I Q U E S» U N I V E R S I T E P A R I S 1 P A N T H E O N -

Plus en détail

Année internationale de la jeunesse. 12 août 2010-11 août 2011. asdf. Dialogue et compréhension mutuelle. Nations Unies

Année internationale de la jeunesse. 12 août 2010-11 août 2011. asdf. Dialogue et compréhension mutuelle. Nations Unies Année internationale de la jeunesse 12 août 2010-11 août 2011 Dialogue et compréhension mutuelle asdf Nations Unies «Nous devons nous engager sans réserve pour que les jeunes aient accès à l éducation,

Plus en détail

Les CHSCT arrivent dans la Fonction Publique Territoriale

Les CHSCT arrivent dans la Fonction Publique Territoriale Les CHSCT arrivent dans la Fonction Publique Territoriale Le 4 décembre 2014, pour la première fois, les agents des trois versants de la Fonction Publique (Etat, Territoriaux et Hospitaliers) seront amenés

Plus en détail

Déclaration de S.E.M. Mohamed Loulichki. Ambassadeur Representant du Maroc

Déclaration de S.E.M. Mohamed Loulichki. Ambassadeur Representant du Maroc Débat du Conseil de Sécurité Sur Le Maintien de la paix multidimensionnel Déclaration de S.E.M. Mohamed Loulichki Ambassadeur Representant du Maroc New York, 21 Janvier 2013 Prière de vérifier à l audition

Plus en détail

La Réunion au World Future Energy Summit 2016

La Réunion au World Future Energy Summit 2016 La Réunion au World Future Energy Summit 2016 Le sommet mondial des energies renouvelables Du 18 au 21 Janvier 2016 Abu Dhabi - Emirats Arabes Unis Rencontre mondiale des énergies de demain, le World Future

Plus en détail

CONCOURS FINANCIER DE LA REGION BRETAGNE POUR

CONCOURS FINANCIER DE LA REGION BRETAGNE POUR Rennes, le 10 septembre 2004 Réf : A/P714/2004 Politique régionale CONCOURS FINANCIER DE LA REGION BRETAGNE POUR l'organisation de colloques, congrès ou symposiums en Bretagne et la réalisation de communications

Plus en détail

DU PACTE CIVIQUE JUILLET 2012 DECEMBRE 2014

DU PACTE CIVIQUE JUILLET 2012 DECEMBRE 2014 DU PACTE CIVIQUE JUILLET 2012 DECEMBRE 2014 comportement des personnes, des organisations et des institutions et politiques publiques, changements qui sont devenus indispensable pour faire face à la crise

Plus en détail

APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «TECHNOLOGIES NUMERIQUES POUR LES NOUVEAUX USAGES DE L IMAGE»

APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «TECHNOLOGIES NUMERIQUES POUR LES NOUVEAUX USAGES DE L IMAGE» APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «TECHNOLOGIES NUMERIQUES POUR LES NOUVEAUX USAGES DE L IMAGE» INTRODUCTION Pourquoi un appel à projets «Technologies numériques pour les nouveaux usages

Plus en détail

L ambition des Jeunes Européens - France est de devenir la référence des associations de jeunesse sur les questions européennes.

L ambition des Jeunes Européens - France est de devenir la référence des associations de jeunesse sur les questions européennes. PROJET DE CHARTE NATIONALE ENTRE LE MOUVEMENT EUROPEEN FRANCE ET LES JEUNES EUROPEENS FRANCE Préambule L association de type Loi 1901 «Les Jeunes Européens France» (JE-F) a été créée en 1992 à l initiative

Plus en détail

Commission e-entreprise de la CGEM : le pari de la labellisation des sites e-commerce

Commission e-entreprise de la CGEM : le pari de la labellisation des sites e-commerce Commission e-entreprise de la CGEM : le pari de la labellisation des sites e-commerce 7 mars 203 Mehdi KETTANI Vice-président de la Commission R&D, e-entreprise et relation avec l Université Commission

Plus en détail

Détermination des Priorités Thématiques du Forum sur la Gouvernance de l Internet Contribution du Caucus des Droits de l Homme 31 mars 2006

Détermination des Priorités Thématiques du Forum sur la Gouvernance de l Internet Contribution du Caucus des Droits de l Homme 31 mars 2006 Introduction Détermination des Priorités Thématiques du Forum sur la Gouvernance de l Internet Contribution du Caucus des Droits de l Homme 31 mars 2006 Le Caucus des droits de l homme (Caucus DDH), formé

Plus en détail

Conférence Régionale Préparatoire Africaine pour le Sommet mondial sur la Société de l Information (SMSI)

Conférence Régionale Préparatoire Africaine pour le Sommet mondial sur la Société de l Information (SMSI) SMSI Conférence Régionale Préparatoire Africaine pour le SMSI Accra 2005 Union Africaine Commission économique pour l Afrique Conférence Régionale Préparatoire Africaine pour le Sommet mondial sur la Société

Plus en détail

1. Instruction des demandes de permis de construire et des demandes de dérogation aux règles constructives

1. Instruction des demandes de permis de construire et des demandes de dérogation aux règles constructives ORDONNANCE N 2013-889 du 3 octobre 2013 relative au développement de la construction de logement FICHE N 6 : Instruction et motivation des demandes de dérogation 1. Instruction des demandes de permis de

Plus en détail

Cadre institutionnel pour le développement durable

Cadre institutionnel pour le développement durable DOCUMENT DE POSITION DE L CADRE INSTITUTIONNEL POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Cadre institutionnel pour le développement durable Conférence des Nations Unies sur le développement durable Rio+20, Rio de

Plus en détail

TABLE RONDE DES MINISTRES AFRICAINS CHARGÉS DES TIC EN PRÉLUDE À LA 42 ÈME RÉUNION DE L ICANN. Hôtel Méridien Dakar, SENEGAL.

TABLE RONDE DES MINISTRES AFRICAINS CHARGÉS DES TIC EN PRÉLUDE À LA 42 ÈME RÉUNION DE L ICANN. Hôtel Méridien Dakar, SENEGAL. COMMISSION DE L UNION AFRICAINE REPUBLIQUE DU SENEGAL ---------------- MINISTERE DE LA COMMUNICATION, DES TELECOMMUNICATIONS ET DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION TABLE RONDE DES

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE. SERVICE DES BIBLIOTHÈQUES ET ARCHIVES Mission, mandat, structure

UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE. SERVICE DES BIBLIOTHÈQUES ET ARCHIVES Mission, mandat, structure UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE SERVICE DES BIBLIOTHÈQUES ET ARCHIVES Mission, mandat, structure Novembre 2008 SERVICE DES BIBLIOTHÈQUES ET ARCHIVES Mission, mandat, structure I MISSION Le Service des bibliothèques

Plus en détail

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH)

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Paris, 8 novembre 2013 Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Allocution de S.E. M. Abdou Diouf, Secrétaire général

Plus en détail

Discours prononcé par Carole DELGA lors de la Conférence de presse de la Fevad : «Bilan du e-commerce en 2014» - Mardi 27 janvier 2015 à Bercy -

Discours prononcé par Carole DELGA lors de la Conférence de presse de la Fevad : «Bilan du e-commerce en 2014» - Mardi 27 janvier 2015 à Bercy - CAROLE DELGA SECRETAIRE D ETAT CHARGEE DU COMMERCE, DE L ARTISANAT, DE LA CONSOMMATION ET DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE, AUPRES DU MINISTRE DE L ECONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DU NUMERIQUE D i s c o

Plus en détail

Statuts de l Association Régionale pour le Développement Economique Local (ARDEL)

Statuts de l Association Régionale pour le Développement Economique Local (ARDEL) 1 Statuts de l Association Régionale pour le Développement Economique Local (ARDEL) Contexte Le problème de réduction de la pauvreté est au centre des préoccupations du gouvernement de la République de

Plus en détail

Conseil de sécurité. Nations Unies S/2012/753. Lettre datée du 8 octobre 2012, adressée au Président du Conseil de sécurité par le Secrétaire général

Conseil de sécurité. Nations Unies S/2012/753. Lettre datée du 8 octobre 2012, adressée au Président du Conseil de sécurité par le Secrétaire général Nations Unies S/2012/753 Conseil de sécurité Distr. générale 9 octobre 2012 Français Original : anglais Lettre datée du 8 octobre 2012, adressée au Président du Conseil de sécurité par le Secrétaire général

Plus en détail

0.512.134.91. Accord. Texte original. (Etat le 25 mai 2004)

0.512.134.91. Accord. Texte original. (Etat le 25 mai 2004) Texte original Accord entre le Conseil fédéral suisse et le Gouvernement de la République française relatif aux activités communes d instruction et d entraînement des armées françaises et de l armée suisse

Plus en détail

REPUBLIQUE DU CONGO Ministère de la Santé, des Affaires Sociales et de la Famille CHARTE DES DONS DE PRODUITS PHARMACEUTIQUES

REPUBLIQUE DU CONGO Ministère de la Santé, des Affaires Sociales et de la Famille CHARTE DES DONS DE PRODUITS PHARMACEUTIQUES REPUBLIQUE DU CONGO Ministère de la Santé, des Affaires Sociales et de la Famille CHARTE DES DONS DE PRODUITS PHARMACEUTIQUES Septembre 2007 La présente publication a été élaborée avec l appui financier

Plus en détail

Réunion des ministres des Finances sur le climat, Lima 9 octobre 2015

Réunion des ministres des Finances sur le climat, Lima 9 octobre 2015 PEROU Ministère de l Economie et des Finances Réunion des ministres des Finances sur le climat, Lima 9 octobre 2015 Conclusions des co-présidents Alonso Arturo SEGURA VASI, Ministre de l Economie et des

Plus en détail

La Section d Enseignement Professionnel du LYCEE MARLIOZ

La Section d Enseignement Professionnel du LYCEE MARLIOZ La Section d Enseignement Professionnel du LYCEE MARLIOZ Après la 3ème, ou après une réorientation de seconde LES FORMATIONS PROFESSIONNELLES APRES LA TROISIEME A LA SEP DU LYCEE MARLIOZ A Marlioz, je

Plus en détail

+ engagements. Charte. de l ouverture à la société

+ engagements. Charte. de l ouverture à la société 2009 Charte de l ouverture à la société + engagements 3 3 «Toute personne a le droit, dans les conditions et les limites définies par la loi, d accéder aux informations relatives à l environnement détenues

Plus en détail

SYLVIA PINEL. Jeudi 9 janvier 2014

SYLVIA PINEL. Jeudi 9 janvier 2014 SYLVIA PINEL MINISTRE DE L ARTISANAT, DU COMMERCE ET DU TOURISME Discours Discours Vendredi 10 janvier 2014 N 340 Discours de Sylvia PINEL ministre de l Artisanat, du Commerce et du Tourisme lors de la

Plus en détail

HPCBIG DATASIMULATION

HPCBIG DATASIMULATION INNOVATION BY SIMULATION SIMULER POUR INNOVER le rendez-vous international The international meeting HPCBIG DATASIMULATION 23 & 24 juin/june 2015 ECOLE POLYTECHNIQUE PALAISEAU - FRANCE www.teratec.eu DOSSIER

Plus en détail

Propositions de suivi

Propositions de suivi Documents d information SG/Inf(2014)2 20 janvier 2014 Débat thématique : «Sécurité des journalistes Mesures à prendre pour améliorer la mise en œuvre des normes en matière de droits de l homme» Propositions

Plus en détail

"High Performance Workplace Event: People mean business"

High Performance Workplace Event: People mean business "High Performance Workplace Event: People mean business" (Cette conférence a été organisée par la Présidence britannique de l'union européenne, avec le soutien de la Commission européenne) Londres, le

Plus en détail

DOCUMENT D ORIENTATION NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE POUR UNE MEILLEURE SECURISATION DE L EMPLOI

DOCUMENT D ORIENTATION NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE POUR UNE MEILLEURE SECURISATION DE L EMPLOI DOCUMENT D ORIENTATION NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE POUR UNE MEILLEURE SECURISATION DE L EMPLOI Le 7 septembre 2012 Contact : ministère du Travail, de l emploi, de la formation professionnelle

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT Décret n o 2015-215 du 25 février 2015 relatif aux conditions et modalités d agrément des groupements

Plus en détail

Commission de l Union Africaine, Addis-Ababa. 12 juillet 2012

Commission de l Union Africaine, Addis-Ababa. 12 juillet 2012 SIGNATURE D UN ACCORD DE SUBVENTION ENTRE LA CEDEAO ET LE NEPAD, RELATIF A UN INCUBATEUR COMMERCIAL POUR LES FEMMES AFRICAINES CHEFS D ENTREPRISE (BIAWE). Commission de l Union Africaine, Addis-Ababa 12

Plus en détail

N 151 ASSEMBLÉE NATIONALE

N 151 ASSEMBLÉE NATIONALE Document mis en distribution le 30 août 2007 N 151 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 24 août 2007. PROJET DE

Plus en détail

LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC

LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC o CONVENTION DE PARTENARIAT POUR LA CREATION D UN CENTRE D'EXCELLENCE FRANCO xxxxxxxxxxxx DE FORMATION AUX METIERS DE XXXXXXXXXX LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC A) MISSION

Plus en détail

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 POLITIQUE D'INFORMATION ET DE COMMUNICATION Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 PRÉAMBULE En raison de son caractère public et de sa mission, la Commission

Plus en détail

Intervention de Thierry BRAILLARD. Clôture du Forum sur l intégrité du sport. Université de la Sorbonne. Paris le 15 mai 2014

Intervention de Thierry BRAILLARD. Clôture du Forum sur l intégrité du sport. Université de la Sorbonne. Paris le 15 mai 2014 Intervention de Thierry BRAILLARD Clôture du Forum sur l intégrité du sport Université de la Sorbonne Paris le 15 mai 2014 Mesdames, Messieurs, Chers amis du sport, Depuis que j'ai été nommé secrétaire

Plus en détail

CHARTE D ENGAGEMENT. Engagements du SYCOPARC PROGRAMMATION

CHARTE D ENGAGEMENT. Engagements du SYCOPARC PROGRAMMATION CHARTE D ENGAGEMENT Engagements du SYCOPARC PROGRAMMATION Le SYCOPARC s engage à mettre en œuvre la programmation via son service de médiation culturelle. Il veille à la cohérence et à la pertinence des

Plus en détail

premier pays producteur mondial de cacao avec environ 1, 4 million de tonnes chaque année, soit 40% de l offre mondiale

premier pays producteur mondial de cacao avec environ 1, 4 million de tonnes chaque année, soit 40% de l offre mondiale 10 ème ANNIVERSAIRE Contexte et justification L économie ivoirienne est basée sur son agriculture. Le secteur agricole qui comprend les productions végétales, animales et les industries agroalimentaires,

Plus en détail

L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE

L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE CARREFOUR EUROPE 6 NOVEMBRE 2013 Présenté par: Équipe internationale, Banque Nationale du Canada 1 Contexte Situation

Plus en détail

F OMPI ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE ASSEMBLÉE DES ÉTATS MEMBRES DE L OMPI

F OMPI ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE ASSEMBLÉE DES ÉTATS MEMBRES DE L OMPI F OMPI A/46/11 ORIGINAL : anglais DATE : 26 novembre 2008 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE ASSEMBLÉE DES ÉTATS MEMBRES DE L OMPI Quarante-sixième série de réunions Genève, 12

Plus en détail

LA DIRECTION GÉNÉRALE DES ÉTRANGERS EN FRANCE

LA DIRECTION GÉNÉRALE DES ÉTRANGERS EN FRANCE LA DIRECTION GÉNÉRALE DES ÉTRANGERS EN FRANCE ministère de l intérieur Le Directeur général des étrangers en France assiste le Ministre de l intérieur dans l exercice de ses missions relatives à l immigration,

Plus en détail

I. Le Forum mondial de l eau

I. Le Forum mondial de l eau Evénements soutenus par le 6 ème Forum Mondial de l Eau I. Le Forum mondial de l eau Historique Co-organisé tous les trois ans par le Conseil Mondial de l Eau d une part, un pays et une ville hôte d autre

Plus en détail