DELMIA Automation. New Paradigm in Automation Design and PLC Programming

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DELMIA Automation. New Paradigm in Automation Design and PLC Programming"

Transcription

1 DELMIA Automation New Paradigm in Automation Design and PLC Programming Anthony Hairon December 6th, 2005

2 DELMIA The DIGITAL Manufacturing Brand of Dassault Systemes WW 650 people Sales & Marketing teams in HQ in Auburn Hills, MI Americas (US, Canada, Mexico, Brazil, Argentina) Europe (Germany, France, UK, Sweden, Italy, Finland, Spain/Portugal) Asia Pacific (Japan, Korea, Taiwan, China, Hong Kong, Australia, India, Malaysia, Singapore) R&D labs in Auburn Hills, USA Fellbach, Germany Bangalore, India Montreal, Canada Suresnes, France Grenoble, France

3 DELMIA AUTOMATION Production line controlling and monitoring VIRTUAL Product Engineering Production Engineering Process Planning PLM 3D Process detailing and validation Mechanical Resource modeling and simulation AUTOMATION Control Engineering Control Programming Virtual Equipments Modeling and Simulation Control validation For Virtual Startup VIRTUAL VALIDATION PHYSICAL

4 Why DELMIA Automation?

5 Current Workflow in Control Design In design facilities On Shop Floor Global behavior? Production rate? Production Rate Mechanical Engineer Process Engineer Control Engineer Mechanical Design of line Process planning resource Detailing Control Programming Long and Expansive Debug & Test Control Programs

6 DELMIA Automation Approach : Virtual validation of control programs In design facilities On Shop Floor DELMIA Automation Estimation of Production Rate Mechanical Engineer Process Engineer Control Engineer Mechanical Design of line Process planning resource Detailing Nominal Behavior Control Programming +Digital Validation Reduced time Debug & Test Control Programs

7 DELMIA Automation Solutions

8 Smart Device = collaborative platform between Mechanical and Control Engineers Mechanical Engineer Device Behavior OK Smart Device Pass the SMART Device Geometry Kinematics/Task Internal Logic & I/Os Control Engineer Very clear. Easy to consider the abnormal process

9 Build a Virtual Cell Using the Smart Device to build a virtual equipment Kinematics/Tasks Internal Logic I/Os I/Os DELMIA Automation 3D Virtual Equipment Multi-CAD Smart Device Smart Device Smart Device Library

10 PLC program validation with Delmia Automation PLC Programming Softwares: Multi-PLC DELMIA Automation 3D Virtual Equipment Unity NE Prog Step7 RS Logix PLC program Validation against Virtual Equipment Validation with : - Normal behavior - Abnormal situations Communication Network

11

12 PLC Programming with DELMIA Automation PLC Independant DELMIA Automation PLC Programming (IEC ) Programming and Validation DELMIA Automation 3D Virtual Equipment Multi-PLC in 3D context DELMIA Automation PLC Setup Developed with or by PLC providers PLC program Validation against Virtual Equipment Communication Network Validation with : - Normal behavior - Abnormal situations

13

14 Production System Analysis Production rate Resource Working rate Gantt Diagrams

15 End user Benefits In Design Facilities On Shop Floor 3D Mechanical Design Control Engineering Line Building & Installation Control Engineering Current workflow. Workflow with DELMIA Automation Production Startup 3D Mechanical Design Line Building Control Eng. Control Engineering VALIDATION Production Startup

16 DELMIA Automation Partnerships

17

18 Dextus business & ambition Dextus business Consuting and services to improve Industrial performance industrialization, investment optimization, line definition and ramp up Sell and implement all software solutions from Delmia corp DELMIA Automation DELMIA PLM solutions for production engineering SMARTEAM Dextus Ambition Become a leader in the Production engineering market Appear as a game changer thanks to innovative solutions linking virtualization to automation realization

19 November 15, 2004, OMRON and Delmia Corp. Form Strategic Partnership for Industrial Automation Market. OMRON becomes a DELMIA business partner and will integrate DELMIA Automation into its new generation of Control and Network Solutions (CNS) using CAA V5. OMRON Control & Network Solution PLC Controller Network Software Tools Solution DELMIA Automation

20 Automation and Drives Automation Systems April 12, 2005, SIEMENS A&D Automation Systems and DELMIA form a technical cooperation around Digital Factory and the development of a DELMIA Automation PLC Setup for SIEMENS PLCs. DELMIA Automation LCM Studio PLC Programming SIEMENS STEP7 PLC Setup S7 PLC OPC

21

22 Linux dans les automatismes sur PC Par Robert JAY 6 décembre 2005 Club Automation LINUX dans les automatismes sur PC

23 Préambule (1/2) Extrait de l article publié dans les «Techniques de l ingénieur» : «Les notions de temps réel et de communication dans un système d'exploitation sont indispensables pour les applications techniques et industrielles, et nous partageons ici notre expérience quotidienne du système LINUX dans le domaine de l'automation, particulièrement exigeant en termes de réactivité, fiabilité et répétabilité. En effet les concepteurs de Systèmes Automatisés de Production (SAP) doivent faire face à des contraintes de plus en plus sévères, des exigences de performances en terme de qualité et productivité, l'utilisation et le suivi des nouvelles technologies tant pour les capteurs et actionneurs qu'au niveau électronique de contrôle/commande, etc. sans parler des progrès énormes des matériaux et de la mécanique. Nous traitons ici des aspects temps réel et déterministes nécessaires aux applications d'informatique industrielle, communication et automation, en laissant le soin à l'utilisateur d'extrapoler vers d'autres domaines d'applications» 6 décembre 2005 Club Automation LINUX dans les automatismes sur PC

24 Préambule (2/2) «Le monde industriel utilise de plus en plus de PC, déclinés sous toutes les formes : bureautique, industriel en rack, shoe box, panel PC, etc. Sa facilité de communication et de fonctionnement coopératif en réseau, répond aux besoins d'échanges d'informations pour assurer la réactivité de la production. Il est donc entré dans les ateliers en particulier pour superviser et contrôler des machines de production. On lui confie des tâches de plus en plus complexes, et il supporte même des applications d'automatisme et de commande numérique. Mais, dans ce cas, on exige de lui des qualités de robustesse, de fiabilité, de sécurité et bien sûr de performance. Si le matériel répond aujourd'hui à ces critères, il n'en est pas de même pour certains systèmes d'exploitation, développés à l'origine pour des applications bureautique, donc non critiques. L'utilisateur industriel doit se tourner vers un système d'exploitation répondant à ses exigences, en étant assuré de la pérennité du système, de sa large diffusion et de son évolutivité. C'est le cas du système Linux arrivé à présent à maturité avec un nombre de plus en plus important de références dans les applications critiques. Linux est devenu un système d'exploitation robuste intégrant toutes les fonctionnalités d'unix avec un choix très riche de logiciels libres et d'applications associés. La qualité des logiciels Linux en fait un produit économique, fiable, offrant une plate-forme informatique supportée qui convient à l'environnement de l'entreprise industrielle. Système stable et fiable, Linux correspond tout à fait aux besoins des applications critiques et temps réel de l'entreprise industrielle, en particulier au niveau communication dans l'atelier et contrôle commande des Systèmes Automatisés de Production.» Extrait de «Linux pour le temps réel» publié par R.Jay, F.Boudra, M.Vial dans les techniques de l ingénieur (www.techniques-ingenieur.fr) 6 décembre 2005 Club Automation LINUX dans les automatismes sur PC

25 Nécessité du temps réel pour les automatismes Dans le monde industriel, la notion d automatisme implique des fonctions logicielles (Partie Commande) et des fonctions matérielles (Partie Opérative). 6 décembre 2005 Club Automation LINUX dans les automatismes sur PC

26 Nécessité du temps réel pour les automatismes Dans le domaine de l'automation, le TEMPS REEL implique toujours la relativité entre les deux systèmes (PC / PO) et s'associe à la notion de déterminisme. Ainsi le fait que la PC (Partie Commande) traite les informations de la PO (Partie Opérative) en temps réel implique : Une REACTION TEMPS REEL Toute information envoyée par la PO est prise en compte par la PC et pour toutes ses incidences Un TRAITEMENT TEMPS REEL des informations Toute information envoyée par la PO est traitée par la PC et pour toutes ses incidences dans les limites imposées de temps de réponse à cette information Un système sera dit "déterministe" lorsque le temps maximal qu'il mettra pour traiter une tâche quelconque sera connu et déterminé à l'avance. 6 décembre 2005 Club Automation LINUX dans les automatismes sur PC

27 Le temps réel dans LINUX La notion de temps réel est souvent associé à la notion de temps de réponse ou de temps de latence qui est l intervalle de temps entre l instant où un système reçoit un stimulus et l instant où le système produit un résultat basé sur ce stimulus. Pour les systèmes informatiques, le stimulus est généralement une interruption matérielle. La définition de temps réel est affinée en introduisant les notions de temps réel «dur» et temps réel «mou»: Un système temps réel «dur» est un système qui garantit les cas les plus défavorables pour les temps de réponse, et donc le déterminisme des applications d automatisme. Un système temps réel «mou» est un système temps réel qui ne peut garantir les cas les plus défavorables mais satisfait en moyenne les temps de réponse imposés. De base LINUX est un système temps réel «mou». Différentes techniques («patch», «extensions noyau RTlinux, RTAI», ) permettent de disposer de temps réel «dur», nécessaire dans les applications d automatisme critiques comme le contrôle commande de machines de production. 6 décembre 2005 Club Automation LINUX dans les automatismes sur PC

28 Le temps réel dans LINUX Espace utilisateur Processus Linux (IHM, ) Espace noyau Noyau Linux Taches temps réel Interruptions logicielles Micro-noyau temps réel Matériel Interruptions matérielles 6 décembre 2005 Club Automation LINUX dans les automatismes sur PC

29 Applications d automatisme sous LINUX LINUX répond aux exigences temps réel et de déterminisme des applications d automatisme, ainsi qu aux impératifs industriels de robustesse et de fiabilité. En pratique le choix du temps réel mou ou dur dépend des applications à traiter et des temps de réponse nécessaires : Mesure de température : 10 à 120 s Réaction catalytique : 10 à 45 s Mesure de débit : 1 à 3 s Asservissement : 0,001 à 0,1 s Toutefois le déterminisme étant indépendant de l unité de temps, il sera préférable, par expérience, de disposer de temps réel «dur» pour tout type d application. C est le choix d UXP dans sa solution processeur d automatisme temps réel OPRAL programmé avec ALOGRAF, atelier logiciel d automatisme déterministe. 6 décembre 2005 Club Automation LINUX dans les automatismes sur PC

30 Applications d automatisme sous LINUX Exemple ALOGRAF, atelier d automatisme ALOGRAF est un atelier logiciel universel qui permet le développement, en langage d'automaticien et sur une plate-forme informatique standard, d'applications d'automatismes hautes performances, puis leur chargement et leur exécution sur une machine-cible "ouverte" : automate ouvert, calculateur industriel, PC industriel ou carte micro dédiée. Parmi ces cibles, on retiendra ici celles équipés de LINUX : PC industriel ou autre présentation, OPRAL processeur d automatisme, Cartes micro avec processeur ARMx, Conforme à la norme IEC 61131, ALOGRAF produit directement, à partir d'une description en Grafcet, du code C ou C++ compilé et optimisé, permettant la structuration et la réalisation d'applications d'acquisition et de contrôle-commande temps réel rapides et déterministes. 6 décembre 2005 Club Automation LINUX dans les automatismes sur PC

31 Applications d automatisme sous LINUX Les entrées sorties Parmi les types d E/S disponibles et gérables sous LINUX : -Cartes sur bus PCI et PC104, autorisant des accès rapides -Modules E/S sur bus de terrain : -Profibus, Can, CanOpen, Device Net, Interbus, Modbus, Modbus TCP Attention au choix des pilotes selon le type de temps réel «mou» ou «dur» exigé dans l application. Certains pilotes LINUX sont disponibles uniquement sous un type d environnement, la plupart en «mou». Nota : UXP a dû développer des pilotes en temps réel «dur» sous RTAI pour les cartes E/S et bus de terrain sur bus PC 104 afin de répondre aux exigences de ses applications. 6 décembre 2005 Club Automation LINUX dans les automatismes sur PC

32 Applications d automatisme sous LINUX 3 exemples types Asservissement de presses 400 Tonnes à compression : IHM et automatisme sur PC Linux, TR «mou» 4 vérins hydrauliques indépendants Précision de parallélisme 30 Microns, temps cycle 10 ms Contrôle commande machines production milieu automobile : Automatisme sur OPRAL, TR «dur» 250 Grafcets, 500 E/S sur Profibus, temps cycle 4 ms Contrôle commande (avec soft motion) de machines standard : Automatisme sur OPRAL, TR «dur» 50 Grafcets, 4 boucles PID, temps cycle 300 µs (0,3 ms)! 6 décembre 2005 Club Automation LINUX dans les automatismes sur PC

33 Linux dans les automatismes sur PC Conclusion Dans un même système LINUX, l utilisateur dispose du temps réel mou (pour tâches interfaces utilisateur) et du temps réel dur (pour tâches critiques) : ainsi un seul système supporte simultanément les fonctions de supervision et l application d automatisme. Outre les aspects techniques et en particulier le temps réel que nous venons de développer, LINUX présente d autres avantages déterminants pour l utilisateur qui souhaite une solution d automatisme pérenne et ouverte : Système maîtrisé, stable, robuste, sources disponibles Configurable sur mesure pour chaque matériel et application si nécessaire Économique : pas de run-time, multitâches temps réel, ressources matérielles légères (mémoire et processeur) Ouvert à tous les standards informatiques et normes UNIX (POSIX) 6 décembre 2005 Club Automation LINUX dans les automatismes sur PC

34 Technologies Ethernet Industriel EtherCAT est : plus rapide Ethernet Industriel ouvert EtherCAT - Bus de terrain Ethernet 03/02/2010 EtherCAT: Ethernet Control Automation Technology

35 EtherCAT : le bus de terrain Ethernet! EtherCAT est : plus rapide Ethernet Industriel ouvert EtherCAT est temps réel jusqu au niveau des E/S Plus besoin de sous-couches réseaux Pas de retard introduit par les passerelles E/S, capteurs, variateurs, écrans: Tout sur le même système! 03/02/2010 EtherCAT: Ethernet Control Automation Technology

36 EtherCAT est rapide! EtherCAT est : plus rapide Ethernet Industriel ouvert Taux de Transmission: 2 x 100 Mbits (Full-Duplex) Temps de rafraîchissement: 256 E/S digitales en 11 µs 1000 E/S digitales distribuées sur 100 noeuds en 30 µs = 0.03 ms 200 E/S analogiques (16 bits) en 50 µs, soit un échantillonnage à 20 khz 100 Axes Servo (8 octets E/S chacun) en 100 µs = 0.1 ms E/S digitales en 350 µs 03/02/2010 EtherCAT: Ethernet Control Automation Technology

37 EtherCAT est rapide! EtherCAT est : plus rapide Ethernet Industriel ouvert Toute la bande passante d Ethernet pour les E/S et Axes: Trame Ethernet: 84 Octets (en incluant l entête + IPG Inter-Packet Gap) 22 Bytes data pay load: e.g. 2Bit 6Byte 4 Bytes 12 Bytes Entête Data: 46 Octets CRC IPG Requête avec données de sortie Entête Data: 46 Bytes CRC IPG Réponse avec données d entrée I/O I/O Temps Réaction noeud avec 4 Octets Entrées + 4 Octets Sorties par noeud: 4,75% application data ratio at 0µs reaction time/node 1,9% application data ratio at 10µs reaction time/node 03/02/2010 EtherCAT: Ethernet Control Automation Technology

38 EtherCAT est rapide! EtherCAT est : plus rapide Ethernet Industriel ouvert Comparaison Utilisation Bande Passante: 4 octets de données utilisateur par noeud: Polling / Timeslicing: environ 2..5% Broadcast (Maître Esclaves): environ 20 30% A partir de 2 bits de données par noeud: EtherCAT: 80 97% Polling / Timeslice Broadcast EtherCAT 03/02/2010 EtherCAT: Ethernet Control Automation Technology

39 Principe de fonctionnement: Ethernet à la volée EtherCAT est : plus rapide Ethernet Industriel ouvert Analogie avec un train : Le Train (Trame Ethernet) ne s arrête jamais Même en regardant le train à travers une fenêtre étroite, chacun voit le train en entier La Voiture (Sous-Télégramme) a une longueur variable Chacun extrait ou insère des individus (Bits) ou des groupes d individus au train Car 27 03/02/2010 EtherCAT: Ethernet Control Automation Technology

40 Principe de fonctionnement: Ethernet à la volée EtherCAT est : plus rapide Ethernet Industriel Minimal protocol overhead via implicit addressing IPC ouvert.. DVI Ethernet HDR FH EH Data WKC CRC Structure des trames optimisées pour les E/S déportées Communication complètement gérée dans le hardware: performance maximale Pas besoin de switches s il n y a que des modules EtherCAT sur le réseau Fonctions diagnostics évoluées Compatibilité Ethernet maintenue 03/02/2010 EtherCAT: Ethernet Control Automation Technology

41 Principe de fonctionnement: Ethernet à la volée EtherCAT est : plus rapide Ethernet Industriel IPC Switch ouvert.. DVI (option!) Utilisation possible de Switch standards Avec les Switches: une seule adresse MAC pour l ensemble des nœuds (jusqu à nœuds) 03/02/2010 EtherCAT: Ethernet Control Automation Technology

42 Principe de fonctionnement: Ethernet à la volée EtherCAT est : plus rapide Ethernet Industriel ouvert La gestion à la volée permet un gain de temps Les données sont extraites et/ou insérées au passage du télégramme, sans bufferisation, stockage, empaquetage ou dépaquetage de la trame from vom Master to Master Retard Minimum de la trame pour chaque noeud Performances optimales 03/02/2010 EtherCAT: Ethernet Control Automation Technology

43 EtherCAT: Mapping géré par les Esclaves EtherCAT est : plus rapide IPC Ethernet Industriel ouvert logical process image: up to 4 GByte Telegram Structure Data n PLC Data NC Data 0 DVI 03/02/2010 EtherCAT: Ethernet Control Automation Technology Ethernet HDR HDR 1 PLC Data HDR 2 NC Data HDR n Data n CRC Sub- Telegram 1 Sub- Telegram 2 Sub- Telegram n Le Contrôleur est soulagé de certaines tâches. Le Maître devient très simple La transmission des données se fait en fonction des besoins de l application: Très rapide, flexible, efficacement

44 Synchronisation des Horloges avec EtherCAT EtherCAT est : plus rapide Ethernet Industriel ouvert Précision Synchronisation (<< 1 µs!) par une mesure exacte des horloges distribuées IPC M t S.. DVI S S S S S S S 03/02/2010 EtherCAT: Ethernet Control Automation Technology

45 Synchronisation des Horloges avec EtherCAT EtherCAT est : plus rapide Ethernet Industriel Analyse Oscilloscope sur 2 périphériques avec 300 Nœuds entre les deux, 120m de câble ouvert Simultanéité: ~15 ns Jitter: ~ +/-20ns 03/02/2010 EtherCAT: Ethernet Control Automation Technology

46 EtherCAT est un Ethernet Industriel! EtherCAT est : plus rapide Ethernet Industriel ouvert EtherCAT utilise les trames standards: IEEE Eventuellement via UDP/IP (Si besoin de routeur) Pas de modification de longueur de trame MTU: max Byte 48 Bit 48 Bit 16 Bit 16 Bit 32 Bit Destination Source EtherType Header CRC Embedded in Standard Ethernet Frame w. EtherType 88A4h 1..n EtherCAT Telegrams Ethernet H. IP Header UDP H. Header Or: via UDP/IP with UDP Port 88A4h 160 Bit 64 Bit CRC 11 Bit 1 Bit 4 Bit Length Res. Type /02/2010 EtherCAT: Ethernet Control Automation Technology

47 EtherCAT est un Ethernet Industrial! EtherCAT est : plus rapide Ethernet Industriel ouvert Complètement transparent pour TCP/IP Technologies Internet utilisables: HTTP, FTP, Aucune diminution des performances Temps Réel! Périphérique Esclave EtherCAT Pile TCP/IP Standard Application Ethernet TCP IP UDP Données Acycliques Application Temps Réel Mailbox Process Data EtherCAT MAC / DLL Ethernet PHY Ethernet PHY 03/02/2010 EtherCAT: Ethernet Control Automation Technology

48 EtherCAT est un Ethernet Industriel! EtherCAT est : plus rapide Ethernet Industriel ouvert Connexion de tout périphérique Ethernet via un switch Accès au server Web avec un Browser Standard Webserver virtual Ethernet Switch Functionality Switchport IPC.. DVI 03/02/2010 EtherCAT: Ethernet Control Automation Technology

49 Switch EtherCAT: Tout protocole Ethernet EtherCAT est : plus rapide Ethernet Industriel ouvert Interface vers un périphérique Ethernet ou un réseau Les trames Ethernet sont encapsulées dans EtherCAT Protocol Ethernet à travers EtherCAT EtherCAT Switchport Ethernet MAC PHY µc Fragementation Mailbox Process Data EtherCAT MAC / DLL Ethernet PHY Ethernet PHY 03/02/2010 EtherCAT: Ethernet Control Automation Technology

50 EtherCAT est un Ethernet Industriel! EtherCAT est : plus rapide Ethernet Industriel ouvert Un Switch Ethernet Virtuel permet le routage des trames Ethernet De l intérieur ou de l extérieur du segment virtual Ethernet Switch Functionality Switchport IPC Switch.. DVI Switch 03/02/2010 EtherCAT: Ethernet Control Automation Technology

51 EtherCAT: Intégration verticale (I) EtherCAT est : plus rapide Ethernet Industriel...via Switch ouvert IPC Switch.. DVI + Tout protocole Ethernet est utilisable + Nécessite un seul port Ethernet (sur IPC/Controller) - mais: performances réduites, dû au retard introduit par le switch (et au trafic générique d Ethernet) 03/02/2010 EtherCAT: Ethernet Control Automation Technology

52 EtherCAT: Intégration verticale (II) EtherCAT est : plus rapide Ethernet Industriel ouvert...via module Switchport IPC.. DVI + Tout protocole Ethernet est utilisable + Nécessite un seul port Ethernet (sur IPC/Controller) +Performances EtherCAT non affectées 03/02/2010 EtherCAT: Ethernet Control Automation Technology

53 EtherCAT: Intégration verticale(iii) EtherCAT est : plus rapide...via 2nd Port Ethernet Ethernet Industriel ouvert IPC.. DVI + Tout protocole Ethernet est utilisable + Performances EtherCAT non affectées - Nécessite un second Port Ethernet Port (sur IPC/Controller) 03/02/2010 EtherCAT: Ethernet Control Automation Technology

54 EtherCAT: Architecture Système Flexible EtherCAT est : plus rapide Ethernet Industriel ouvert Master IPC Switch.. DVI Master IPC.. DVI 03/02/2010 EtherCAT: Ethernet Control Automation Technology

55 EtherCAT Technology Group Members (as of June 2005) EtherCAT est : plus rapide Ethernet Industriel ouvert 03/02/2010 EtherCAT: Ethernet Control Automation Technology

56 Exposition Hannovre 2005 Stand des Participants ETG EtherCAT est : plus rapide Ethernet Industriel ouvert 03/02/2010 EtherCAT: Ethernet Control Automation Technology

57 C est EtherCAT! EtherCAT est : plus rapide Ethernet Industriel ouvert 03/02/2010 EtherCAT: Ethernet Control Automation Technology Martin Rostan EtherCAT Technology Group Ostendstr Nuremberg, Germany Phone , Fax -29

58 Copyright 2005 Rockwell Automation, Inc. All rights reserved. EtherNet/IP Aujourd hui et Demain Vincent Laulanet

59 EtherNet/IP Aujourd hui : Un modèle de protocole standard Copyright 2005 Rockwell Automation, Inc. All rights reserved. Transfert fichier Web Voix/Vidéo Serveurs Management EtherNet/IP FTP SMTP HTTP VOIP DNS SNMP Couche Application CIP TCP IP UDP Implémentation du modèle OSI Ethernet Standard CSMA / CD Couche Physique

60 EtherNet/IP Aujourd hui : Une offre produit déjà étendue IHM Terminaux de programmation Système de gestion Media Robots Automates Switches Balances Drives E/S Vannes Composants machines Copyright 2005 Rockwell Automation, Inc. All rights reserved. Instruments

61 EtherNet/IP Aujourd hui : Le portfolio Rockwell Powermonitor I Tous les Services FlexLogix ControlLogix PanelView Plus Industrial PC Power Monitor SoftLogix 5800 ALLEN-BRADLEY V A Les produits EtherNet/IP fonctionnent avec une interface web PLC-5E SLC 5/05 FLEX I/O POINT I/O MicroLogix ControlLogix I/O Drives CompactLogix Copyright 2005 Rockwell Automation, Inc. All rights reserved.

62 EtherNet/IP Demain : Les concepts du futur Copyright 2005 Rockwell Automation, Inc. All rights reserved. Ethernet/IP Safety Intégration dans le réseau d entreprise EtherNet/IP Safety suivra DeviceNet Safety EtherNet/IP continuera d améliorer l intégration de l information entre la production et l entreprise Synchronisation et Motion EtherNet/IP Le standard de synchronisation et de la commande de mouvement Sécurité Les systèmes EtherNet/IP continueront d évoluer et d intégrer de nouvelles mesures de sécurité

63 EtherNet/IP Demain : Une structure réseau unifiée Copyright 2005 Rockwell Automation, Inc. All rights reserved. EtherNet/IP Un coût système plus bas Une meilleure performance Une intégration simplifiée Un futur assuré EtherNet/IP

64 Club-Automation Paris 6 décembre 2005 Application des directives ATEX EX Hubert LEDOUX Bureau Veritas Pôle Conseil +33 (0) Dans l intérêt des entreprises et des Hommes

65 2 réglementations ATEX Pourquoi 2 directives? 2 réglementations ATEX Constructeur de matériels ou assemblages destinés à fonctionner en atmosphère explosible EX EX Exploitants d installations qui présentent des risques ATEX Directive 94/9/EC Directive 1999/92/EC ATEX Club Automation - 06/12/05 - Hubert LEDOUX - Bureau Veritas +33 (0)

66 3 Secteurs réglementations ATEX concernés Les activités qui présentent des risques d explosion : Distribution de gaz» cas de fuite Transformation du bois» poussières de bois susceptibles de former des mélanges poussières/air explosifs dans des filtres ou des silos par exemple. Ateliers de peinture» «overspray» qui se forme dans les cabines de peinture lors du laquage de surfaces au pistolet et vapeurs de solvant libérées Agriculture» poussières de céréales, biogaz ATEX Club Automation - 06/12/05 - Hubert LEDOUX - Bureau Veritas +33 (0)

67 4 Secteurs concernés réglementations ATEX Les activités qui présentent des risques d explosion : Industrie mécanique (métallurgie, traitement de surface )» Poussières métalliques explosives peuvent se former lors du traitement des surfaces (polissage) + utilisation de solvants, H2 Industrie alimentaire» transport, stockage de pulvérulents Industrie pharmaceutique» Alcool, poussières explosives. Raffineries» Hydrocarbures inflammables ATEX Club Automation - 06/12/05 - Hubert LEDOUX - Bureau Veritas +33 (0)

68 5 Secteurs concernés réglementations ATEX Les activités qui présentent des risques d explosion : Industrie chimique :» procédés de transformation et de traitement de substances gazeuses, liquides et solides combustibles. Décharges» fermentation, présence de liquides inflammables Production d électricité :» transport, du broyage et du séchage du charbon Entreprises d épuration de l eau» gaz de fermentation ATEX Club Automation - 06/12/05 - Hubert LEDOUX - Bureau Veritas +33 (0)

69 6 Secteurs concernés réglementations ATEX Les activités qui présentent des risques d explosion : Tous secteurs industriels confondus : Les chaufferies (gaz ou fioul) Le opérations de charge des batteries ATEX Club Automation - 06/12/05 - Hubert LEDOUX - Bureau Veritas +33 (0)

70 7 réglementations ATEX Obligations de l'employeur 8 Les 5 obligations de l'employeur Classification et signalisation des zones Évaluation des risques d explosion Devoir de coordination (entreprises extérieures) Mesures d organisation (formation, maintenance, instructions ) «Document Relatif à la Protection contre les Explosions» ATEX Club Automation - 06/12/05 - Hubert LEDOUX - Bureau Veritas +33 (0)

71 8 Obligations réglementations ATEX de l'employeur 8 Classification des zones dangereuses : «L'employeur subdivise les emplacements potentiellement explosibles en zones, en s'appuyant sur les résultats de l'analyse de risques : 0, 1, 2, 20, 21, 22» atmosphère explosible présente en permanence, pendant de longues périodes ou fréquemment atmosphère explosible susceptible de se présenter occasionnellement en fonctionnement normal atmosphère explosible en de fonctionnement anormal ou, de courte durée Exemple Gaz / Vapeur Poussière ATEX Club Automation - 06/12/05 - Hubert LEDOUX - Bureau Veritas +33 (0)

72 9 réglementations ATEX Dates clés 8 Les lieux de travail déjà utilisés avant le 30 juin 2003 doivent satisfaire, au plus tard trois ans après cette date, aux prescriptions minimales fixées par la présente directive. 8 Les lieux de travail utilisés pour la première fois après le 30 juin 2003 doivent satisfaire aux prescriptions minimales fixées par la présente directive. 30 juin juin Lorsque des lieux de travail font l objet, après le 30 juin 2003, de modifications, d extensions ou de transformations, l employeur est tenu de prendre les mesures nécessaires pour que ces modifications soient conformes aux prescriptions minimales fixées par la présente directive. ATEX Club Automation - 06/12/05 - Hubert LEDOUX - Bureau Veritas +33 (0)

73 10 réglementations ATEX Les risques liés aux équipements Assujettissement d un assemblage (process) à la directive ATEX L assemblage est localisé (au moins partiellement ) dans une zone ATEX (éventuellement engendrée par lui-même) Présence de sources potentielles d'inflammation Assujettissement à la directive ATEX 94/9 Intégration = Analyse de risques ATEX Déclaration de conformité (unique) Notice d instruction Certification par un Organisme Notifié (Annexe IX) * Dans le cas d un assemblage d équipements déjà certifiés ATEX, la certification de l assemblage par un ON est obligatoire si l analyse de risque met en évidence un «risque supplémentaire» lié à l assemblage ATEX Club Automation - 06/12/05 - Hubert LEDOUX - Bureau Veritas +33 (0)

74 11 Marquage CE ATEX marquage MARQUAGE Suivant 94/9/CE 0081 II 2 G Marquage CE obligatoire pour la circulation des produits en CEE. Numéro d agrément de l organisme notifié : 0081 : LCIE 0080 : INERIS Il existe également d autres organismes notifiés en Europe : CESI (Italie), LOM (Espagne), TUV (Allemagne) Matériel utilisable en atmosphère explosive. Cette marque est apparue depuis la directive 76/117/CE. G pour gaz ou D pour poussières (Dust en anglais) Catégorie d appareil : 1 pour zone 0, 2 pour zone 1 et 3 pour zone 2. I: appareils susceptibles d'être mises en danger par le grisou et/ou des poussières inflammables. II : appareils destinés à être utilisés sur d'autres sites que les mines susceptibles d'être mis en danger par des atmosphères explosibles. Depuis le 1 juillet 2003, tous les appareils et équipements de protection doivent porter ce nouveau marquage. ATEX Club Automation - 06/12/05 - Hubert LEDOUX - Bureau Veritas +33 (0)

EtherCAT Le réseau Ethernet.

EtherCAT Le réseau Ethernet. Le réseau Ethernet EtherCAT Le réseau Ethernet. EtherCAT est temps réel jusqu aux E/S Pas de sous-réseau 2 EtherCAT Le réseau Ethernet. Les autres technologies gère un cycle local d E/S et ont besoin d

Plus en détail

Restez maître de votre process et de vos coûts avec Control Technology Inc. CTI Série 2500

Restez maître de votre process et de vos coûts avec Control Technology Inc. CTI Série 2500 Restez maître de votre process et de vos coûts avec Control Technology Inc. CTI Série 2500 Des API robustes et puissants pour le contrôle des process et l automation des machines Une supervision IHM/SCADA

Plus en détail

Usine Numérique Intégration Produit Production

Usine Numérique Intégration Produit Production Usine Numérique Intégration Produit Production Bernard Hoessler Manufacturing Business Group EMEA Paris 25 Novembre 2010 Du monde virtuel au monde réél Page 2 Stratégie développée dans l industrie Exploiter

Plus en détail

RESEAUX INDUSTRIELS et SUPERVISION Cours du 25 janvier 2006 - ENSPS salle C301

RESEAUX INDUSTRIELS et SUPERVISION Cours du 25 janvier 2006 - ENSPS salle C301 RESEAUX INDUSTRIELS et SUPERVISION Cours du 25 janvier 2006 - ENSPS salle C301 Serge RULEWSKI Directeur de Région Division Automation & Drives SIEMENS France - Région EST Page 1 RESEAUX INDUSTRIELS et

Plus en détail

TOP Server. Liste des drivers de communication

TOP Server. Liste des drivers de communication TOP Server Liste des drivers de communication Date : Mars 2015 Drivers OPC TOP Server Allen-Bradley BacNet Beckhoff TwinCAT DNP - 1 à 10 DNP DNP - 11 à 50 DNP DNP - Nombre d' illimité - 1 à 10-11 à 50

Plus en détail

Productive Automation Toolbox

Productive Automation Toolbox Productive Automation Toolbox Une nouvelle vision des Automatismes Building a New Electric World I. Activité et stratégie II. Faits marquants III. Preferred Implementations IV. Produits nouveaux V. Conclusion

Plus en détail

Les Virtual LAN. F. Nolot. Master 1 STIC-Informatique 1

Les Virtual LAN. F. Nolot. Master 1 STIC-Informatique 1 Les Virtual LAN Master 1 STIC-Informatique 1 Les Virtual LAN Introduction Master 1 STIC-Informatique 2 Les Réseaux Locaux Virtuels (VLAN) Avantages des LAN Communication rapide, broadcasts Problèmes des

Plus en détail

Data Station Plus. La solution complète de gestion de données. > Convertisseur de multiples

Data Station Plus. La solution complète de gestion de données. > Convertisseur de multiples Data Station Plus La solution complète de gestion de données Convertisseur de multiples protocoles permettant une intégration système complet E nregistreur de données de process compatible avec les applications

Plus en détail

WAGO-I/O-IPC. La puissance d un ordinateur compact sur le terrain. 2 rue René Laennec 51500 Taissy France Fax: 03 26 85 19 08, Tel : 03 26 82 49 29

WAGO-I/O-IPC. La puissance d un ordinateur compact sur le terrain. 2 rue René Laennec 51500 Taissy France Fax: 03 26 85 19 08, Tel : 03 26 82 49 29 WAGO-I/O-IPC La puissance d un ordinateur compact sur le terrain Robuste Refroidissement passif, sans ventilation La puissance d un ordinateur compact sur le terrain Flexibilité maximale et conception

Plus en détail

TOP Server Janvier 2011

TOP Server Janvier 2011 TOP Server --- Janvier 2011 Table des matières TOP Server (les incontournables)... 3 Plug-ins TOP Server... 5 Bundles TOP Server... 5 TOP Server (autres serveurs)... 6 Autres fournitures... 7 TOP Server

Plus en détail

Solutions de Cybersécurité Industrielle

Solutions de Cybersécurité Industrielle Solutions de Cybersécurité Industrielle Automation Informatique Industrielle M2M www.factorysystemes.fr Notre mission «Mettre au profit de nos clients des secteurs de l industrie, du transport et des infrastructures

Plus en détail

Automation Days 2015 Diffusion non restreinte / Siemens AG 2015. All Rights Reserved.

Automation Days 2015 Diffusion non restreinte / Siemens AG 2015. All Rights Reserved. Contrôleurs SIMATIC Nouvelle génération de contrôleurs SIMATIC Toujours la bonne commande, sans compromis sur les fonctionnalités! Engineered avec le TIA Portal Performances système Advanced Controller

Plus en détail

Administration réseau Introduction

Administration réseau Introduction Administration réseau Introduction A. Guermouche A. Guermouche Cours 1 : Introduction 1 Plan 1. Introduction Organisation Contenu 2. Quelques Rappels : Internet et le modèle TCP/ Visage de l Internet Le

Plus en détail

Robustes et ouverts à vos applications

Robustes et ouverts à vos applications Robustes et ouverts à vos applications PC industriels Magelis Opti PC, Smart, Smart+, Compact ipc, Smart BOX, Compact BOX, Flex PC BOX et idisplay Windows XP TM Compact Flash Disque Flash Disque dur Magelis

Plus en détail

Compte-rendu du Training BlackHat. «Building, attacking and defending SCADA systems»

Compte-rendu du Training BlackHat. «Building, attacking and defending SCADA systems» HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet Compte-rendu du Training BlackHat «Building, attacking and defending

Plus en détail

Quoi de neuf en acquisition de données?

Quoi de neuf en acquisition de données? Quoi de neuf en acquisition de données? Jean-Luc DELAY National Instruments, Ingénieur d applications Les nouveautés en acquisition de données chez NI USB Série X NI SC Express Nouveau châssis NI CompactDAQ

Plus en détail

Service ENX BT Infonet

Service ENX BT Infonet Service ENX BT Infonet Présentation ENX 25 Mai 2005 Paul Lenfant Fabrice Leclerc paul.lenfant@fr.bt.infonet.com fabrice.leclerc@fr.bt.infonet.com AGENDA! BT Infonet! Le service ENX de BT Infonet! Modèle

Plus en détail

Fiche technique CPU 315SN/PN (315-4PN33)

Fiche technique CPU 315SN/PN (315-4PN33) Fiche technique CPU 315SN/PN (315-4PN33) Données techniques N de commande 315-4PN33 Information générale Note - Caractéristiques SPEED-Bus - Données techniques de l'alimentation Alimentation (valeur nominale)

Plus en détail

CONTEC CO., LTD. Novembre 2010

CONTEC CO., LTD. Novembre 2010 La gamme CONTEC CONTEC CO., LTD. Novembre 2010 1 Agenda Introduction Data acquisition and control Data Communication Expansion chassis and accessory Distributed I/O and media converter Stainless steel

Plus en détail

AUTOMATISATION DES PROCÉDÉS COMMANDER ET SURVEILLER EN ZONE À RISQUE D EXPLOSION ET ENVIRONNEMENTS INDUSTRIELS SOLUTIONS HMI APERÇU DES PRODUITS

AUTOMATISATION DES PROCÉDÉS COMMANDER ET SURVEILLER EN ZONE À RISQUE D EXPLOSION ET ENVIRONNEMENTS INDUSTRIELS SOLUTIONS HMI APERÇU DES PRODUITS AUTOMATISATION DES PROCÉDÉS COMMANDER ET SURVEILLER EN ZONE À RISQUE D EXPLOSION ET ENVIRONNEMENTS INDUSTRIELS Moniteurs industriels et SOLUTIONS HMI DES PRODUITS COMMANDER ET SURVEILLER PARTOUT OÙ VOUS

Plus en détail

Ethernet Industriel. Composants d une Infrastructure Ethernet

Ethernet Industriel. Composants d une Infrastructure Ethernet Ethernet Industriel Composants d une Infrastructure Ethernet Ethernet C est quoi Ethernet? Ethernet est une méthode de transmission d un signal entre deux appareils ou plus sur un média partagé. Cela ne

Plus en détail

Service des stages et du placement - secteur placement ANNEE 2013 TITRES DE POSTES OFFERTS AUX DIPLOMES DE GENIE INFORMATIQUE

Service des stages et du placement - secteur placement ANNEE 2013 TITRES DE POSTES OFFERTS AUX DIPLOMES DE GENIE INFORMATIQUE Administrateur de réseaux junior Administrateur de Système Jr. Administrateur de Système niveau II Administrateur de systèmes Administrateur ou administratrice de systèmes ti Administrateur Réseau et Sécurité

Plus en détail

//////////////////////////////////////////////////////////////////// Administration systèmes et réseaux

//////////////////////////////////////////////////////////////////// Administration systèmes et réseaux ////////////////////// Administration systèmes et réseaux / INTRODUCTION Réseaux Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec

Plus en détail

Servodrives et solutions motion centric, le futur de l automation!

Servodrives et solutions motion centric, le futur de l automation! Club Automation Servodrives et solutions motion centric, le futur de l automation! Laurent Maillot Schneider Electric France Fonction :Responsable marketing motion control et robotique Servodrives:Technologie/avantages

Plus en détail

PLM 2.0 : Mise à niveau et introduction à l'offre version 6 de Dassault systèmes

PLM 2.0 : Mise à niveau et introduction à l'offre version 6 de Dassault systèmes IBM Software Group 2008 IBM Corporation and Dassault Systèmes PLM 2.0 : Mise à niveau et introduction à l'offre version 6 de Dassault systèmes 2009 2007 IBM Corporation 2 PLM : de l historique 2D-3D à

Plus en détail

NOTICE D INSTRUCTIONS. Flexi Soft. Passerelles

NOTICE D INSTRUCTIONS. Flexi Soft. Passerelles NOTICE D INSTRUCTIONS Flexi Soft Passerelles FR Notice d instructions Cet ouvrage est protégé par la propriété intellectuelle, tous les droits relatifs appartenant à la société SICK AG. Toute reproduction

Plus en détail

Chapitre VIII : Introduction aux réseaux. Motivations. Notion de système distribué. Motivations Différents types de SE

Chapitre VIII : Introduction aux réseaux. Motivations. Notion de système distribué. Motivations Différents types de SE Chapitre VIII : Introduction aux réseaux Eric.Leclercq@u-bourgogne.fr Département IEM http://ufrsciencestech.u-bourgogne.fr http://ludique.u-bourgogne.fr/~leclercq 4 mai 2006 1 Structures de Systèmes distribués

Plus en détail

Chapitre X : Réseaux virtuels (VLAN)

Chapitre X : Réseaux virtuels (VLAN) Chapitre X : Réseaux virtuels (VLAN) Eric Leclercq & Marinette Savonnet Département IEM http://ufrsciencestech.u-bourgogne.fr http://ludique.u-bourgogne.fr/~leclercq 8 avril 2011 1 Principes Problématique

Plus en détail

Ethernet Industriel Réseaux Ethway Coupleur Ethernet sur Automates Programmables. Plan. Contexte

Ethernet Industriel Réseaux Ethway Coupleur Ethernet sur Automates Programmables. Plan. Contexte Ethernet Ethernet Industriel Réseaux Ethway Coupleur Ethernet sur Automates Programmables Nozar Rafii, Yannick Graton Ecole de printemps réseau Nancy, Mars 2006 1 Contexte Objectif Architecture Modèle

Plus en détail

Comment gérer toutes mes tâches logicielles d automatisation dans un seul environnement?

Comment gérer toutes mes tâches logicielles d automatisation dans un seul environnement? Comment gérer toutes mes tâches logicielles d automatisation dans un seul environnement? Avec Totally Integrated Automation Portal : un seul environnement de développement intégré pour toutes vos tâches

Plus en détail

Présentation Société Mars 2010

Présentation Société Mars 2010 Présentation Société Mars 2010 Chiffres clés Société indépendante créée en 1998 Siège à Colombes (92), 1 agence à Bordeaux (Grand Ouest) 12 personnes CA 2009: 4.2 M Types de produits Cartes Multiports

Plus en détail

FLEXIBILITE CONTINUITE LIAISON PAR INTERNET SOLUTIONS STANDARD

FLEXIBILITE CONTINUITE LIAISON PAR INTERNET SOLUTIONS STANDARD RITOP Le système de conduite de processus pour le service des eaux et de l énergie COMPATIBILITE FLEXIBILITE CONTINUITE LIAISON PAR INTERNET SOLUTIONS STANDARD Aperçu Solutions sur mesure pour aujourd

Plus en détail

GenIP 30i : Passerelle intelligente dédiée aux applications industrielles les plus critiques

GenIP 30i : Passerelle intelligente dédiée aux applications industrielles les plus critiques GenIP 30i Juillet 2015 GenIP 30i : Passerelle intelligente dédiée aux applications industrielles les plus critiques Gérez vos Alarmes (Voix, SMS, Email, trame TCP) GenIP 30i Supervisez à distance vos équipements

Plus en détail

BASES DES RESEAUX UNITE DE FORMATION

BASES DES RESEAUX UNITE DE FORMATION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE BASES DES RESEAUX UNITE

Plus en détail

Plan. 1. Introduction. 1.1 Notion de réseau. Réseau extrémité. Le cœur du réseau. Les Protocoles de Télécommunications Evolution Internet Cours de DEA

Plan. 1. Introduction. 1.1 Notion de réseau. Réseau extrémité. Le cœur du réseau. Les Protocoles de Télécommunications Evolution Internet Cours de DEA Plan Les Protocoles de Télécommunications Evolution Internet Cours de DEA Isabelle CHRISMENT ichris@loria.fr Introduction Routage dans l Internet IPv6 Communication de groupes et l Internet x sans fils,

Plus en détail

Administration des ressources informatiques

Administration des ressources informatiques 1 2 La mise en réseau consiste à relier plusieurs ordinateurs en vue de partager des ressources logicielles, des ressources matérielles ou des données. Selon le nombre de systèmes interconnectés et les

Plus en détail

epowerswitch 8XM+ Fiche technique

epowerswitch 8XM+ Fiche technique Fiche technique L est le successeur de l epowerswitch 8XM. Il peut piloter jusqu à 136 prises secteur et dispose de borniers à vis amovibles en face avant pour une connexion aisée et rapide de capteurs

Plus en détail

Annexe 1 RAPPEL DES PRINCIPALES DISPOSITIONS LEGALES DE L'APPRENTISSAGE

Annexe 1 RAPPEL DES PRINCIPALES DISPOSITIONS LEGALES DE L'APPRENTISSAGE Annexe 1 RAPPEL DES PRINCIPALES DISPOSITIONS LEGALES DE L'APPRENTISSAGE Statut et rémunération de l'apprenti en Licence Professionnelle AII : La durée du contrat est de un an. Il peut être résilié sans

Plus en détail

Le projet Modistarc : un outil de test de conformité de composants OSEK/VDX pour l l automobile

Le projet Modistarc : un outil de test de conformité de composants OSEK/VDX pour l l automobile : un outil de test de conformité de composants OSEK/VDX pour l l automobile Benoît Caillaud, IRISA/INRIA Rennes MODISTARC = Methods and tools for the validation of OSEK/VDX DIStributed ARChitectures Projet

Plus en détail

ProducTVity Station. Surveillance en temps réel des performances de votre production

ProducTVity Station. Surveillance en temps réel des performances de votre production ProducTVity Station Surveillance en temps réel des performances de votre production > > Transforme en quelques minutes n importe quelle TV en tableau de bord de KPI, d OEE et d afficheur ANDON. > > Consultez

Plus en détail

Informatique industrielle A7-19571 Systèmes temps-réel J.F.Peyre. Partie I : Introduction

Informatique industrielle A7-19571 Systèmes temps-réel J.F.Peyre. Partie I : Introduction Informatique industrielle A7-19571 Systèmes temps-réel J.F.Peyre Partie I : Introduction Plan de la première partie Quelques définitions Caractéristiques communes des applications temps-réel Exemples d

Plus en détail

NOVA BPM. «Première solution BPM intégr. Pierre Vignéras Bull R&D

NOVA BPM. «Première solution BPM intégr. Pierre Vignéras Bull R&D NOVA BPM «Première solution BPM intégr grée» Pierre Vignéras Bull R&D Définitions Business Process Pratiques existantes qui permettent aux personnes et systèmes de travailler ensemble Business Process

Plus en détail

2 ème Edition. Les 5 principales technologies COMPARAISON DES SYSTÈMES. PROFINET, POWERLINK, EtherNet/IP, EtherCAT, SERCOS III

2 ème Edition. Les 5 principales technologies COMPARAISON DES SYSTÈMES. PROFINET, POWERLINK, EtherNet/IP, EtherCAT, SERCOS III Volume 6, Numéro 2 / Février 2013 COMPARAISON DES SYSTÈMES Les 5 principales technologies, POWERLINK, EtherNet/IP, EtherCAT, SERCOS III Fonctionnement des systèmes 2 ème Edition Les organisations d utilisateurs

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 9 01 Convertissez le nombre binaire 10111010 en son équivalent hexadécimal. Sélectionnez la réponse correcte dans la

Plus en détail

EXAMEN BLANC CCNA CORRECTION

EXAMEN BLANC CCNA CORRECTION EXAMEN BLANC CCNA CORRECTION BLOG : WWW.REUSSIRSONCCNA.FR CONTACT : REUSSIRSONCCNA@GMAIL.COM CLIQUEZ ICI POUR TELECHARGEZ LE TEST BLANC QUESTION 1 C est le protocole TCP Transport Control Protocol qui

Plus en détail

Les solutions National Instruments pour le Model In-The-Loop (MIL) et le prototypage rapide (RCP)

Les solutions National Instruments pour le Model In-The-Loop (MIL) et le prototypage rapide (RCP) Les solutions National Instruments pour le Model In-The-Loop (MIL) et le prototypage rapide (RCP) Karine Rouelle Business Development Manager Real-Time Testing Au programme Mise en œuvre du Model-In-the-Loop

Plus en détail

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant. http://robert.cireddu.free.

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant. http://robert.cireddu.free. 2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant Page:1/11 http://robert.cireddu.free.fr/sin LES DÉFENSES Objectifs du COURS : Ce cours traitera essentiellement

Plus en détail

A l'origine, les FYI sont uniquement des documents officiels issus des organismes de normalisation de l'internet, sans toutefois être des normes.

A l'origine, les FYI sont uniquement des documents officiels issus des organismes de normalisation de l'internet, sans toutefois être des normes. 1 2 Deux groupes guident les évolutions de l Internet : un groupe de recherche, l IRTF (Internet Research Task Force) un groupe de développement, l IETF (Internet Engineering Task Force) ; travaille sur

Plus en détail

Réseau Global MIDI Note applicative

Réseau Global MIDI Note applicative Réseau Global MIDI Note applicative 1 But du manuel Le but de cette note applicative est de démystifié l utilisation du MIDI transporté dans un Réseau Global MIDI. Ce réseau virtuel offre sans aucune restriction,

Plus en détail

PowerShield 3 fournit toutes les informations nécessaires pour un diagnostic de premier niveau.

PowerShield 3 fournit toutes les informations nécessaires pour un diagnostic de premier niveau. Connectivité PowerShield 3 Logiciel de communication Toutes les marques et les produits cités appartiennent à leurs propriétaires respectifs. CONTROLE GRAPHIQUE DE L ETAT DE L ASI et des Capteurs d environnement

Plus en détail

LA COMMUNICATION DE L INFORMATION EN RESEAUX

LA COMMUNICATION DE L INFORMATION EN RESEAUX LA COMMUNICATION DE L INFORMATION EN RESEAUX A LES RESEAUX Un réseau est un ensemble d objets connectés entre eux. Il permet de faire circuler un certain nombre d information entre ces objets selon des

Plus en détail

VSM Système de Contrôle et Monitoring Broadcast

VSM Système de Contrôle et Monitoring Broadcast VSM Système de Contrôle et Monitoring Broadcast Système de Contrôle et Monitoring Broadcast VSM (Virtual Manager Studio) est un système sophistiqué et flexible de contrôle et de monitoring dédié au broadcaster

Plus en détail

4. Les réseaux locaux

4. Les réseaux locaux 4. Les réseaux locaux 4.1 Types des réseaux 4.2 Modèle en couches et réseaux locaux 4.3 Topologie et câblage 4.4 Méthodes d accès au médium CSMA/CD Anneau à jeton Caractéristiques «Réseau» Réseau : ensemble

Plus en détail

Réseaux Locaux. Objectif du module. Plan du Cours #3. Réseaux Informatiques. Acquérir un... Réseaux Informatiques. Savoir.

Réseaux Locaux. Objectif du module. Plan du Cours #3. Réseaux Informatiques. Acquérir un... Réseaux Informatiques. Savoir. Mise à jour: Mars 2012 Objectif du module Réseaux Informatiques [Archi/Lycée] http://fr.wikipedia.org/ Nicolas Bredèche Maître de Conférences Université Paris-Sud bredeche@lri.fr Acquérir un... Ressources

Plus en détail

SÉRIE F POUR. Indicateurs Totalisateurs Transmetteurs Calculateurs de débit Prédéterminateurs Contrôleurs PID Systèmes de surveillance Affichages

SÉRIE F POUR. Indicateurs Totalisateurs Transmetteurs Calculateurs de débit Prédéterminateurs Contrôleurs PID Systèmes de surveillance Affichages SÉRIE F Indicateurs Totalisateurs Transmetteurs Calculateurs de débit Prédéterminateurs Contrôleurs PID Systèmes de surveillance Affichages Débit Niveau Pression Température POUR E F SÉRIE F SÉRIE F SÉRIE

Plus en détail

1 Introduction aux réseaux Concepts généraux

1 Introduction aux réseaux Concepts généraux Plan 2/40 1 Introduction aux réseaux Concepts généraux Réseaux IUT de Villetaneuse Département Informatique, Formation Continue Année 2012 2013 http://www.lipn.univ-paris13.fr/~evangelista/cours/2012-2013/reseaux-fc

Plus en détail

Présentation du modèle OSI(Open Systems Interconnection)

Présentation du modèle OSI(Open Systems Interconnection) Présentation du modèle OSI(Open Systems Interconnection) Les couches hautes: Responsables du traitement de l'information relative à la gestion des échanges entre systèmes informatiques. Couches basses:

Plus en détail

epowerswitch 4M+ Fiche technique

epowerswitch 4M+ Fiche technique Fiche technique L est l unité de distribution d alimentation (Power Distribution Unit) la plus demandée de la famille de produits Neol epowerswitch. Une conception compacte, le serveur web intégré et son

Plus en détail

Chapitre 5 : Protocole TCP/IP

Chapitre 5 : Protocole TCP/IP Chapitre 5 : Protocole TCP/IP 1- IP (Internet Protocol) : Il permet de à des réseaux hétérogène de coopérer. Il gère l adressage logique, le routage, la fragmentation et le réassemblage des paquets. Il

Plus en détail

SÉRIE E5_N. Un concept de régulation de température éprouvé. » P e r f o r m a n t» Fa c i l e à u t i l i s e r» F l e x i b l e

SÉRIE E5_N. Un concept de régulation de température éprouvé. » P e r f o r m a n t» Fa c i l e à u t i l i s e r» F l e x i b l e SÉRIE E5_N Un concept de régulation de température éprouvé» P e r f o r m a n t» Fa c i l e à u t i l i s e r» F l e x i b l e Et c est pourquoi... Reconnue pour fournir les meilleurs régulateurs de température

Plus en détail

Notes de mise à jour. 4D v11 SQL Release 3 (11.3) Notes de mise à jour

Notes de mise à jour. 4D v11 SQL Release 3 (11.3) Notes de mise à jour Notes de mise à jour 4D v11 SQL Release 3 (11.3) Notes de mise à jour 2 Découvrez ci-dessous les principales fonctionnalités de 4D v11 SQL Release 3 (11.3). Pour plus de détails consultez l addendum v11.3

Plus en détail

Introduction à l informatique temps réel Pierre-Yves Duval (cppm)

Introduction à l informatique temps réel Pierre-Yves Duval (cppm) Introduction à l informatique temps réel Pierre-Yves Duval (cppm) Ecole d informatique temps réel - La Londes les Maures 7-11 Octobre 2002 -Définition et problématique - Illustration par des exemples -Automatisme:

Plus en détail

Instructions d installation Magtrol M-TEST 5.0

Instructions d installation Magtrol M-TEST 5.0 Instructions d installation Magtrol M-TEST 5.0 Ce guide d installation contient toutes les instructions d installation du logiciel de test moteurs M-TEST 5.0 et du matériel informatique nécessaire à son

Plus en détail

Introduction aux Systèmes Distribués. Introduction générale

Introduction aux Systèmes Distribués. Introduction générale Introduction aux Systèmes Distribués Licence Informatique 3 ème année Introduction générale Eric Cariou Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique Eric.Cariou@univ-pau.fr 1 Plan

Plus en détail

F actorycast Gateway ETG 1000 / 1010 Une offre simple et économique

F actorycast Gateway ETG 1000 / 1010 Une offre simple et économique P a sserelles Web intelligentes F actorycast Gateway ETG 1000 / 1010 Une offre simple et économique Passerelle ou portail Web, les modules ETG 1000 /1010 vous offrent de multiples fonctionnalités pour

Plus en détail

NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES

NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES GENERALITES Définition d'un réseau Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux afin de partager des données, des ressources et d'échanger des

Plus en détail

Master d'informatique 1ère année. Réseaux et protocoles. Architecture : les bases

Master d'informatique 1ère année. Réseaux et protocoles. Architecture : les bases Master d'informatique 1ère année Réseaux et protocoles Architecture : les bases Bureau S3-203 Mailto : alexis.lechervy@unicaen.fr D'après un cours de Jean Saquet Réseaux physiques LAN : Local Area Network

Plus en détail

Web Site : http://processim.hecfh.be. L automatisation avec ProcesSim

Web Site : http://processim.hecfh.be. L automatisation avec ProcesSim Web Site : http://processim.hecfh.be L automatisation avec ProcesSim Recherches et actions du CReHEH Département automatisation GtcWin Domosim ProcesSim Energie EFFIPRO Domaines d application Formation

Plus en détail

L3 informatique Réseaux : Configuration d une interface réseau

L3 informatique Réseaux : Configuration d une interface réseau L3 informatique Réseaux : Configuration d une interface réseau Sovanna Tan Septembre 2009 Révision septembre 2012 1/23 Sovanna Tan Configuration d une interface réseau Plan 1 Introduction aux réseaux 2

Plus en détail

OVERLAND STORAGE STOCKAGE SIMPLE ET SECURISE Pour baisser les coûts et réduire la complexité des systèmes.

OVERLAND STORAGE STOCKAGE SIMPLE ET SECURISE Pour baisser les coûts et réduire la complexité des systèmes. DX-Series Avant Propos OVERLAND STORAGE STOCKAGE SIMPLE ET SECURISE Pour baisser les coûts et réduire la complexité des systèmes. Depuis maintenant 30 ans, Overland Storage occupe une place de fournisseur

Plus en détail

Modélisation des réseaux : Le modèle OSI et ses dérivés

Modélisation des réseaux : Le modèle OSI et ses dérivés Chapitre 1 1 Modélisation des réseaux : Le modèle OSI et ses dérivés Le modèle OSI de l ISO 2 Le modèle d'interconnexion des Systèmes Ouverts (Open Systems Interconnection) a été proposé par l'iso (International

Plus en détail

FOURNIR UN SERVICE DE BASE DE DONNÉES FLEXIBLE. Database as a Service (DBaaS)

FOURNIR UN SERVICE DE BASE DE DONNÉES FLEXIBLE. Database as a Service (DBaaS) FOURNIR UN SERVICE DE BASE DE DONNÉES FLEXIBLE Database as a Service (DBaaS) 1 The following is intended to outline our general product direction. It is intended for information purposes only, and may

Plus en détail

Introduction. Adresses

Introduction. Adresses Architecture TCP/IP Introduction ITC7-2: Cours IP ESIREM Infotronique Olivier Togni, LE2I (038039)3887 olivier.togni@u-bourgogne.fr 27 février 2008 L Internet est basé sur l architecture TCP/IP du nom

Plus en détail

Introduction. Introduction. Ethernet Industriel

Introduction. Introduction. Ethernet Industriel Introduction Ethernet Industriel Historique Un peu d histoired Ethernet a été inventé par Robert Metcalfe et David Boggs chez Xerox dans la fin des années 70 Sa version 1 a été mise au point par Xerox,

Plus en détail

PCs embarqués CX1020. Mise en œuvre rapide

PCs embarqués CX1020. Mise en œuvre rapide PCs embarqués CX1020 Mise en œuvre rapide VERSION : 1.0 / JYL DATE : 12 février 2009 1 Introduction : 5 2 Connexion PC-CX : 5 2.1 Conditions requises : 5 2.2 Paramétrage PC Hôte : 5 2.3 Etablissement

Plus en détail

Solutions industrielles pour l ingénierie des systèmes complexes

Solutions industrielles pour l ingénierie des systèmes complexes Solutions industrielles pour l ingénierie des systèmes complexes Atego Seminar Paris, 03.04.2014 Copyright Copyright 2014 2014 Atego. Atego. 1 Solutions industrielles pour l ingénierie des systèmes complexes

Plus en détail

LA TÉLÉGESTION. Produits de télégestion et de sectorisation

LA TÉLÉGESTION. Produits de télégestion et de sectorisation Gamme LA TÉLÉGESTION SOFREL Produits de télégestion et de sectorisation LACROIX Sofrel propose une gamme de produits de télégestion et de sectorisation extrêmement complète afin de s adapter aisément à

Plus en détail

Services Réseaux - Couche Application. TODARO Cédric

Services Réseaux - Couche Application. TODARO Cédric Services Réseaux - Couche Application TODARO Cédric 1 TABLE DES MATIÈRES Table des matières 1 Protocoles de gestion de réseaux 3 1.1 DHCP (port 67/68)....................................... 3 1.2 DNS (port

Plus en détail

2. DIFFÉRENTS TYPES DE RÉSEAUX

2. DIFFÉRENTS TYPES DE RÉSEAUX TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION 1 2. GÉNÉRALITÉS 5 1. RÔLES DES RÉSEAUX 5 1.1. Objectifs techniques 5 1.2. Objectifs utilisateurs 6 2. DIFFÉRENTS TYPES DE RÉSEAUX 7 2.1. Les réseaux locaux 7 2.2. Les

Plus en détail

NOS PRESTATIONS ET COMPÉTENCES

NOS PRESTATIONS ET COMPÉTENCES NOS PRESTATIONS ET COMPÉTENCES Automatismes et + Ingénierie en automatisme Programmation d'automates, de cartes d'axes et robots Configuration d'interfaces hommes/machines, de systèmes de supervision et

Plus en détail

Extrait des Exploitations Pédagogiques

Extrait des Exploitations Pédagogiques Pédagogiques Module : Compétitivité et créativité CI Première : Compétitivité et créativité CI institutionnel : Développement durable et compétitivité des produits Support : Robot - O : Caractériser les

Plus en détail

ThinPrint 10: Simplement plus performant

ThinPrint 10: Simplement plus performant La technologie d'impression par ThinPrint 10: Simplement plus performant Imprimez mieux quelle que soit l architecture informatique Réduction du nombre de demandes d assistance Réduction des coûts liés

Plus en détail

Infrastructure Management

Infrastructure Management Infrastructure Management Service de Supervision et gestion des infrastructures informatiques DATASHEET Présentation générale Netmind Infrastructure Management (NIM) est un service de supervision et de

Plus en détail

Capteurs de force HBM. Mesure de force. Les capteurs de force HBM pour l industrie et la recherche

Capteurs de force HBM. Mesure de force. Les capteurs de force HBM pour l industrie et la recherche Capteurs de force HBM Mesure de force Les capteurs de force HBM pour l industrie et la recherche Les capteurs de force HBM Capteurs de force HBM Polyvalents et éprouvés HBM toujours la solution adaptée

Plus en détail

II 2G EEx ia IIC T6. Mode de protection

II 2G EEx ia IIC T6. Mode de protection Informations générales Selon la directive 94/9/CE, un appareil destiné à être utilisé en zone à atmosphère explosible ne doit être mis sur le marché que s il satisfait aux caractéristiques définies dans

Plus en détail

SOUS-STATIONS. SEPCOS Relais de contrôle et de protection

SOUS-STATIONS. SEPCOS Relais de contrôle et de protection SOUS-STATIONS SEPCOS Relais de contrôle et de protection SEPCOS / RELAIS DE CONTRÔLE ET DE PROTECTION Le SEPCOS est un équipement de haute technologie qui répond aux exigences de sécurité les plus demandées,

Plus en détail

ORDONNANCEMENT CONJOINT DE TÂCHES ET DE MESSAGES DANS LES RÉSEAUX TEMPS RÉELS 4. QUELQUES EXEMPLES DU DYNAMISME ACTUEL DU TEMPS RÉEL

ORDONNANCEMENT CONJOINT DE TÂCHES ET DE MESSAGES DANS LES RÉSEAUX TEMPS RÉELS 4. QUELQUES EXEMPLES DU DYNAMISME ACTUEL DU TEMPS RÉEL i LE TEMPS RÉEL 1. PRÉSENTATION DU TEMPS RÉEL 1.1. APPLICATIONS TEMPS RÉEL 1.2. CONTRAINTES DE TEMPS RÉEL 2. STRUCTURES D'ACCUEIL POUR LE TEMPS RÉEL 2.1. EXÉCUTIFS TEMPS RÉEL 2.2. RÉSEAUX LOCAUX TEMPS

Plus en détail

Switching PCIe Photonique/Silicium Intel Connectique Intel MXC

Switching PCIe Photonique/Silicium Intel Connectique Intel MXC Switching PCIe Photonique/Silicium Intel Connectique Intel MXC Le PCI Express comme standard Depuis ces dernières années, le PCI Express est le standard reconnu comme étant le principal interconnexion

Plus en détail

INTEGRATED TEST SUITE

INTEGRATED TEST SUITE INTEGRATED TEST SUITE PRÉSENTATION UNE TECHNOLOGIE HAUTES PERFORMANCES POUR DES APPLICATIONS D ESSAI PLUS FLEXIBLES ET PLUS CONVIVIALES WHAT MOVES YOUR WORLD CONÇU POUR RÉPONDRE À VOS BESOINS D AUJOURD

Plus en détail

Modules du DUT Informatique proposés pour des DCCE en 2014/2015

Modules du DUT Informatique proposés pour des DCCE en 2014/2015 Modules du DUT Informatique proposés pour des DCCE en 2014/2015 Résumé de l offre : Parmi les 5500 heures d enseignement informatique dispensées au département informatique de l IUT (avec 2880 heures de

Plus en détail

VLAN Virtual LAN. Introduction. II) Le VLAN. 2.1) Les VLAN de niveau 1 (Port-based VLAN)

VLAN Virtual LAN. Introduction. II) Le VLAN. 2.1) Les VLAN de niveau 1 (Port-based VLAN) VLAN Virtual LAN. I) Introduction. Ce document présente ce qu est un VLAN, les différents types de VLAN ainsi que les différentes utilisations possibles. II) Le VLAN. Un VLAN est un réseau logique et non

Plus en détail

Windows 2000: W2K: Architecture. Introduction. W2K: amélioration du noyau. Gamme windows 2000. W2K pro: configuration.

Windows 2000: W2K: Architecture. Introduction. W2K: amélioration du noyau. Gamme windows 2000. W2K pro: configuration. Windows 2000: Introduction W2K: Architecture Système d'exploitation multitâche multithread 32 bits à architecture SMP. Multiplateforme: intel x86, Compaq Alpha Jusqu'à 64 Go de mémoire vive Système d'exploitation

Plus en détail

Réseaux locaux virtuels : VLAN

Réseaux locaux virtuels : VLAN Réseaux locaux virtuels : VLAN I. Historique Les premiers réseaux Ethernet (on se situe donc en couche 2) étaient conçus à base de câbles coaxiaux raccordés entre eux et connectés aux ordinateurs, si bien

Plus en détail

Module EC2b Programmation et Automatisation du Bâtiment

Module EC2b Programmation et Automatisation du Bâtiment Licence Professionnelle EGC-ITEB Energie - Génie Climatique : Intelligence Technique et Energétique du Bâtiment Module EC2b Programmation et Automatisation du Bâtiment par Pr. Eddy BAJIC Université de

Plus en détail

... et l appliquer à l optimum. Reconnaître la qualité... Solution Partner. Answers for industry.* *Des réponses pour l industrie.

... et l appliquer à l optimum. Reconnaître la qualité... Solution Partner. Answers for industry.* *Des réponses pour l industrie. Reconnaître la qualité...... et l appliquer à l optimum. Solution Partner Answers for industry.* *Des réponses pour l industrie. 2 Le succès par la qualité Un label fiable de qualité optimale Sous le nom

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 5 01 Dans un environnement IPv4, quelles informations un routeur utilise-t-il pour transmettre des paquets de données

Plus en détail

vworkspace VDI : La virtualisation des postes de travail enfin possible, quelque soit l HyperViseur

vworkspace VDI : La virtualisation des postes de travail enfin possible, quelque soit l HyperViseur vworkspace VDI : La virtualisation des postes de travail enfin possible, quelque soit l HyperViseur Juan Miguel Haddad Desktop Virtualization Group Southern Europe 2009 Quest Software, Inc. ALL RIGHTS

Plus en détail

LES RÉSEAUX I/ INTRODUCTION - LIAISON ENTRE DEUX POSTES

LES RÉSEAUX I/ INTRODUCTION - LIAISON ENTRE DEUX POSTES Page 1 LES RÉSEAUX I/ INTRODUCTION - LIAISON ENTRE DEUX POSTES Dès l'apparition des structures de traitement programmés, s'est fait ressentir le besoin de transmettre des informations numériques de manière

Plus en détail

Présentation et portée du cours : CCNA Exploration v4.0

Présentation et portée du cours : CCNA Exploration v4.0 Présentation et portée du cours : CCNA Exploration v4.0 Dernière mise à jour le 3 décembre 2007 Profil des participants Le cours CCNA Exploration s adresse aux participants du programme Cisco Networking

Plus en détail

Pensezdifféremment: la supervision unifiéeen mode SaaS

Pensezdifféremment: la supervision unifiéeen mode SaaS Pensezdifféremment: la supervision unifiéeen mode SaaS Web-séminaire Bull-CA Technologies 25 Mars 2014 2014 CA. All rights reserved. Agenda Introduction : pourquoi la supervision unifiée? Pourquoi le SaaS?

Plus en détail