INTRODUCTION. Introduction (2) Espace de travail. Fonctionnement. le Workspace (1) Mode interactif : Mode programme : Type de variables :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "INTRODUCTION. Introduction (2) Espace de travail. Fonctionnement. le Workspace (1) Mode interactif : Mode programme : Type de variables :"

Transcription

1 INTRODUCTION Introduction (2) MATrix LABoratory Logiciel qui permet, de manière interactive : de faire des calculs matriciels ; d analyser les données ; de visualiser les résultats en 2D et 3D... Langage de programmation Toolboxes : ensemble de fonctions (fichiers.m) développées pour des domaines d applications spécifiques SIMULINK : interface graphique interactive de MATLAB Fonctionnement Mode interactif : Les instructions sont exécutées au fur et à mesure qu elles sont entrées par l utilisateur L espace de travail : le Workspace (1) Données Espace de travail Mode programme : MATLAB exécute, ligne par ligne, les instructions d un fichier.m Type de variables : unique : la matrice Historique 1

2 L espace de travail (2) Déclarer des variables : >> x =12.5 ; y = [1-5 2] ; définies et dimensionnées automatiquement au fur et à mesure de leur déclaration stockées dans l espace de travail S informer sur les variables : >> who Your variables are: x y >> whos Name Size Bytes Class x 1x1 8 double array y 1x4 32 double array Grand total is 5 elements using 4 bytes L espace de travail (3) Supprimer une (ou toutes les) variable(s) : >> clear x >> clear all Entrer une valeur au clavier : >> x = input( Valeur de x = ) Valeur de x =12 x = 12 Afficher un texte à l écran : >> disp( Ceci est un test ) Ceci est un test >> disp([ x vaut, num2str(x)]) x vaut 12 L espace de travail (4) L aide sous MATLAB >> helpdesk Gérer les accès aux répertoires / fichiers >> pathtool Editer les commandes : ou lettre + (ou double clic dans l historique) >> help nom de commande fournit de l aide sur l utilisation de la commande (et les rubriques connexes). >> lookfor mot-clé fournit la liste des fonctions contenant le mot-clé. 2

3 Plan 1. Vecteurs et matrices 2. La programmation MATLAB 3. Les graphiques 4. Les polynômes et l analyse numérique 5. L import/export de données 3

4 VECTEURS ET MATRICES Scalaires et opérations scalaires Vecteurs et opérations vectorielles Matrices et opérations matricielles Tableaux multidimensionnels Structures Les scalaires (1) Le scalaire : une matrice 1x1 >> s =2.5 ; >> size(s) 1 1 ou >> [i,j] = size(s) i = 1 j = 1 Les format d affichage format short.333 format long format short e E-2 format long e E-2 format rat 1/3 format bank.3 Les scalaires (2) Les complexes : >> x=1+j x = i Les constantes prédéfinies : >> pi >> eps 2.224e-16 >> 1/ Warning : Divide by zero Inf >> / Warning : Divide by zero NaN Les scalaires (3) Les opérations arithmétiques >> * 9-8 divisions droite (/) et gauche (\) élévation à une puissance (^) Quelques fonctions fonctions trigo : cos acos cosh exponentielle : exp log népérien : log log décimal : log1 racine: sqrt x ou x : abs Re& Im : real imag arrondis : round ceil floor fix 4

5 Créer un vecteur (1) Créer un vecteur (2) Vecteur ligne >> v1= [1 2-5] ; ou >> v1(1) =1; v1(2) =2;v1(3)=-5; ou >> v1(1) = [1, 2,-5] ; Vecteur colonne >> v2=[-7;3]; Transposition : >> v3=v2 v3 = -7 3 Le vecteur : une matrice 1xn >> size(v1) 1 3 longueur d un vecteur >> long_v1 = length(v1) long_v1 = 3 Concaténation >> v4 =[v1 v3] v4 = Vecteur vide >> v =[ ] ; Créer un vecteur (3) Génération automatique composantes espacées d un pas constant syntaxe : v =debut : pas : fin >> v5=1:.5:3 v5= v =linspace(1, 3, 5) par défaut (pas = 1) v =debut : fin espacement logarithmique de 1 debut à 1 fin syntaxe : v =logspace(debut, fin, N) Extraction >> v4(3) -5 >> v4(2:4) Extraction selon un critère >> i =find(v4 <) i = 3 4 >> v4(i) -5-7! Opérations vectorielles (1) Sous MATLAB, le premier indice d un tableau est 1 5

6 Opérations vectorielles (2) opérations élémentaires somme de vecteurs de même dimensions >> s = [2 1-1]+ [1-3 5] s = ajout d un scalaire >> s produit de vecteurs de même dimensions >> p = [2 1-1] * [1-3 5] p = -6 produit élément par élément >> [2 1-1].* [1-3 5] Opérations vectorielles (3) >> v = [ ] somme des éléments d un vecteur >> sum(v) -6 produit des éléments d un vecteur >> prod(v) 21 moyenne : mean(v) médiane : median(v) écart-type : std(v) minimum : min(v) maximum : max(v) Créer une matrice (1) Saisie d une matrice lignes séparées par un point virgule >> M1=[1 3;2 5 1] M1 = lignes séparées par un retour chariot >> M1=[ ] M1 = Dimensions >> size(m1) 2 3 Créer une matrice (2) par concaténation >> M2= [ 7 12]; >> M3 = [M1 ; M2] M3 = par transformation >> reshape(m3, 1,9) par extraction : triu tril matrices triangulaires supérieures et inférieures 6

7 Les matrices spéciales (1) Les matrices spéciales (2) Matrices identité, nulle et unité >> IDENTITE = eye( 2,3) IDENTITE = 1 1 ones (m,n) : matrice m x n dont tous les éléments valent 1 zeros(m,n) : matrice m x n dont tous les éléments valent Si m=n, spécifier une seule dimension >> UNITE = ones( 2) UNITE = Matrices aléatoires Distribution normale (m =, σ = 1) : >> y = randn(1,1) ; Distribution uniforme (m = 1/2, σ = 1/12) : >> y = rand(1,1) ; Opérations matricielles (1) Extraction d un élément : >> M3(3,2) >> M3(6) 7 7 d une ligne : >> M3(2, : ) d une colonne : >> M3( :,2) 5 d une sous-matrice :?? Opérations matricielles (2) Comparaison >> M3 = [1 3 ; ; 7 12] ; >> M4 = ones(3) ; >> M3 > M4 %find(m3 > 1) Extension des instruction min, max... >> max(m3) %maximum par colonnes >> max(m3(:)) %max(max(m3)) 12 7

8 Opérations matricielles (3) Produit classique Rappel : le produit de A(mxn) par B(pxq) n est possible que si n = p et le résultat est de dimension mxq Produit de Hadamard ou produit élément par élément de deux matrices de mêmes dimensions >> A = [1 2 ; 3 4] >> A * A >> A.* A Opérations matricielles (4) Transformations >> M = [1 2 ; 3 4] >> fliplr(m) %retournement gauche/droite >> flipud(m) %retournement haut/bas >> rot9(m) %transposition + flipud Opérations matricielles (5) Vecteurs et valeurs propres Fonctions diverses déterminant : >> det(m) norme >> norm(m) rang >> rank(m) inverse (et pseudo-inverse) >> inv(m) >> pinv(m) conditionnement >> cond(m) exponentielle expm : vecteurs et valeurs propres expm1 : approximation de Padé expm2 : série de Taylor >> M = [2 1 ; 1 2] ; Polynôme caractéristique : λi - M = >> poly(m) Vecteurs et valeurs propres >> [vec val] = eig(m) vec = val = 1 3 8

9 Les tableaux multidimensionnels Extension à n dimensions : vecteur (1D) : 1 indice matrice (2D) : 2 indices, ligne et colonne tableau tridimensionnel : 3 indices, ligne, colonne et page... exemple : >> M1 =ones(3) ; >> M2 =zeros(3) ; >> M3 =cat(3,m1,m2) ; M3( :, :, 1) = M3( :, :, 2) = Les structures (1) Structure = regroupement de variables (champs) de type différents (chaînes, entiers...) dans une même variable. exemple : fichier des élèves d un établissement scolaire : nom notes adresse... nom=struct( ch1,{v1,v2...}, ch2,{v1,v2...}) >>eleve=struct( nom,{ paul, eve, jean }, {12,8,11}, note2,{14,15,3}) eleve = 1x3 struct array with fields : nom note1 note2 note1, Les structures (2) Liste des champs >> fieldnames(eleve) nom note1 note2 Extraction : on utilise l opérateur. >> eleve(2).nom eve Affectation directe >> eleve(4).nom = toto ; eleve = 1x4 struct array with fields :... Les structures (3) Manipulation indirecte nécessite de créer des vecteurs de données tampons >> liste1 = cat(1,eleve.note1) liste1 = >> liste2 = cat(1,eleve.note2) ; >> moy=mean(mean([ liste1 liste2 ]) moy =

10 LA PROGRAMMATION MATLAB Les opérateurs logiques Les chaînes de caractères Les commandes structurées Les scripts et les fonctions La programmation Opérateurs logiques == égalité ~ = différence <( <=) inférieur (ou égal) >( >=) supérieur (ou égal) & ET logique (AND) ~ NON logique (NOT) OU logique (OR) xor OU exclusif (XOR) Exemple : >> a = [1 1] ; >> b = [1 1 1] ; >> a b Chaînes de caractères (1) Généralités chaîne = vecteur ligne nombre de composantes = longueur de la chaîne Affectation >> ch = bonjour monsieur >> size(ch) 1 16 Conversions num2str : nombre chaîne mat2str : matrice chaîne str2num : chaîne nombre Chaînes de caractères (2) Ecriture de chaînes formatées syntaxe : text=sprintf( format1 format2..., data1, data2...) exemple : >> pi2 = pi^2 pi2 = >> text = sprintf( le carré de pi vaut %3.2f, pi2) text = le carré de pi vaut 9.87 Exécution d une chaîne : exemple : >> name = c:/bin/data >> eval([ load, name]); %load(name) 1

11 L instruction FOR (1) parcours d'un intervalle syntaxe : for variable =debut : fin instructions... instructions end exemple : créer le vecteur [ ] >> x=[ ] x = [ ] >> for n=:1 ; x =[x 2^n] ; end ou directement >> for n=:1; x(n +1) =2^n; end programmation matricielle?? L instruction FOR (2) On peut utiliser un incrément (pas) autre que 1 (valeur par défaut). syntaxe : for variable =debut:pas:fin Les bornes ne sont pas nécessairement des entiers. Le pas peut être négatif. Il est possible d imbriquer les boucles! Penser à l indentation!! bouton droit smart indent La boucle WHILE tant que... faire syntaxe : while expression instructions... instructions end exemple: calculer le plus petit entier n tel que 2 n soit supérieur à un réel a donné. >> max =22 ; n=1; >> while (2^n <max);n=n+1;end; >> n n = 11 Les ruptures de boucle Il est possible de provoquer une sortie prématurée d'une boucle de contrôle. break termine l exécution d une boucle. for variable1 = debut1 : fin1 instructions... for variable2 = debut2 : fin2 instructions... break instructions end instructions end return provoque un retour au programme appelant (ou au workspace). 11

12 L instruction IF (1) La séquence d instructions intérieure est exécutée si expression est vrai (=1 logique). syntaxe if expression instruction instruction end expression peut être simple ou composée. exemple if (a< & b<) disp( a et b négatifs ) end L instruction IF (2) Permet de choisir entre deux options. syntaxe if expression instructions 1 else instructions 2 end si expression n est pas vérifier alors les instructions 2 sont exécutées L instruction IF (3) Permet une sélection multiple. syntaxe if expression1 instructions 1 elseif expression2 instructions 2 elseif expression3 instructions else expressionn instructions N end L instruction SWITCH Permet une sélection multiple. syntaxe switch variable case valeur1 instructions 1 case valeur2 instructions Otherwise instructions (erreur) end 12

13 Script Fichier (trouvenom.m par exemple) contenant une suite d instructions matlab. Exécuté séquentiellement dans l espace de travail, il accède aux variables (locales) qui s y trouvent. Pour écrire un script, utiliser l éditeur : >> edit %trouvenom.m %trouve les noms commençant par %lettre liste(find(liste(:,1) == lettre),:) >> lettre = d ; >> trouvenom didier Fonctions (1) Fichier (trouve.m par exemple) contenant une suite d instructions matlab. Commence par le mot réservé function. Reçoit un (ou plusieurs) paramètre(s) d entrée. Peut renvoyer un (ou plusieurs) paramètre(s) en sortie ou n en renvoyer aucun.! Nom du fichier = nom de la fonction Fonctions (2) function noms = trouve (liste,lettre) %retourne l ensemble des noms %commençant par lettre %IN liste, lettre %OUT noms noms=liste(find(liste(:,1) == lettre),:); >> clear all >> help trouve retourne la liste des noms >> nom = trouve(liste, c ) ; >> nom nom = catherine syntaxes : s = f(e1, e2, ) [s1, s2, ] = f(e1, e2, ) Fonctions (3) Evaluation d une fonction définie dans un fichier (f1.m) function y = f1(x) y = 2*x.^2-5*x +1 >> x = -1:.1:1; >> y =feval( f1, x) ; >> plot(x,y)

14 Fonctions privées Fonctions (4) placées dans un répertoire private seuls les fichiers.m du répertoire parent peuvent y accéder REP1 M-files11 M-files12 M-files13 REP2 M-files21 M-files22 private Fonction privée Fonctions (5) Sous fonctions un fichier.m peut contenir plusieurs fonctions la première est la fonction primaire les suivantes sont des sous fonctions accessible à la fonction primaire et aux autres sous fonctions du fichier.m l aide ne peut accéder qu aux lignes de commentaires de la fonction primaire function foncprim(... ) %help fonc instructions x = sous_fonc(... ) instructions %%%%%%%%%%%%%%%%%%%% function x =sousfonc(... ) %help sous_fonc instructions Les variables : locales ou globales? Les variables des scripts sont locales à l espace de travail Les variables des fonctions sont locales à la fonction Une variable définie comme globale à l espace de travail (ou à un script) sera modifiable par toutes les fonctions l ayant déclarée globale Programmation (1) Forme générale d une application MATLAB SCRIPT Fonction 1 Fonction 2 Fonction 3 function y = f2(x) global A B C y = A*x.^2 + B*x + C >> global A B C >> A = 1 ; B = 3 ; C = -1 ; >> x = -1:.1:1; >> y = f2(x) ; Fonctions privées et/ou sous fonctions Fonction 21 Fonction 22 14

15 Programmation (2) Quelques recommandations Choisir des noms significatifs pour les variables et les fonctions Documenter les fonctions (help) Vérifier le nombre d arguments d entrée (nargin) et de sortie (nargout) des fonctions Eviter (autant que possible!) les boucles for et while Dimensionner les variables Programmation (3) Mesure de complexité algorithmique temps d exécution (en secondes) : >> A = rand(2); >> tic ; inv(a *A) ; toc elapsed_time = Le profiler ( >> help profile ) >> profile report temps d exécution total (en secondes) >> profile report N N lignes demandant le plus de temps d exécution (en % du temps total) Les messages d erreur :??? Index exceeds matrix dimensions. Error in ==> C:\MATLAB\bin\test.m On line 2 ==> x(4) Programmation (4) Boucles et programmation matricielle >> A = rand(2) ; >> x = ; >> tic >> for i = 1 : 2 for j = 1 : 2 x = x + A(i,j) ; end end >> toc elapsed_time = 4.5 >> tic ; sum(a(:)) ; toc elapsed_time =.6 Programmation (5) Le débogage permet de corriger : les erreurs de programmation (nombre d arguments d entrée et de sortie, syntaxe des commandes...) les erreurs logiques (bugs) Utiliser : le point virgule ; le mode clavier : keyboard K>> le debugger >> help debug Debugging command... 15

16 LES GRAPHIQUES Les graphes en 2D Les graphes en 3D L exportation de graphes Tracer une courbes 2D (1) La commande plot(x,y,s) affiche le vecteur y en fonction du vecteur x avec les attributs (facultatifs) s. >> x =[-1:.1:1]; >> y1 =x.^2; >> plot(x, y1, r ) Tracer une courbes 2D (2) plot(y) permet de tracer directement le vecteur y en fonction de ses indices. plot(x,y1,s1,x,y2,s2,...) trace y1, y2... en fonction de x sur le même graphe avec les attributs s1, s2... >> y2 =.5*x.^2 - x + 1 ; >> plot(x, y1, r, x, y2, b ) Légender une courbe (1) Insérer un titre >> title( Tracé de x^2 et.5x^2-x+1 ) Légender l axe des abscisses >> xlabel( x : axe des abscisses) Légender l axe des ordonnées >> ylabel( y : axe des ordonnées ) Insérer du texte >> gtext( x^2 ) >> gtext(.5x^2 - x + 1 ) Ajouter un quadrillage >> grid

17 Légender une courbe (2) Manipuler un graphique (1) Tracé de x 2 et.5x 2 -x+1 La commande zoom (2D seulement) permet de zoomer sur une partie de courbe avec le bouton gauche de la souris (le bouton droit annule le zoom) y : axe des ordonnées x 2 La commande axis permet de changer les bornes de visualisation syntaxe: axis([xmin xmax ymin ymax]) 2 1.5x 2 - x x : axe des absisses Dans les deux cas : focalisation sur une partie intéressante de la courbe Lecture précise du point d intersection entre deux courbes Manipuler un graphique (2) Manipulation interactive du graphique Tracer plusieurs courbes Sur un même graphique >> plot(x, y1, r ) >> hold on >> plot(x, y2, b ) Sur plusieurs graphiques différents >> subplot(211), plot(x, y1, r ) >> subplot(212), plot(x, y2, r ) (Nb écrans vertical, Nb écrans horizontal, N écran)

18 Tracer le graphe d une fonction La commande fplot( f,x) permet d afficher les variations de la fonction f1 (enregistrée dans le fichier f1.m) sur l intervalle x. >> x =:.1:4*pi; >> fplot ( sin, x) Histogrammes Tracés à l aide de la commande hist >> y = randn(1,1) ; >> hist (y, 5) >> title( distribution normale : répartition en 5 classes ) 5 45 distribution normale : répatition en 5 classes (par défaut N_classe = 1) Courbes paramétrées Exprimer x et y en fonction de t exemple : courbe de Lissajous >> t =:.1:2*pi; >> x = cos(3*t) ; >> y = sin(t) ; >> plot(x, y) Tracer une courbe 3D Syntaxe : plot3(x, y, z, s) >> t =:.1:25; >> x = exp(-.5*t).*cos(t) ; >> y = exp(-.5*t).*sin(t) ; >> z = t ; >> plot3(x, y,z) 1 x(t) = cos(3t) y(t) = sin(t)

19 Tracer une surface (1) >> x = -pi/2 : pi/3 : pi/2 ; >> y = x ; >> [X,Y] = meshgrid(x,y) ; >> Z =sinc(x.^2 + Y.^2) ; >> mesh(x, Y, Z) Tracer une surface (2) >> colormap( cool ) >> surf (X, Y, Z) meshc meshz : idem avec contours surfc : avec contours surfl : avec jeu d ombres Orienter un graphe 3D Gérer un graphique rotate3d + bouton gauche ou view(azimut, élévation) exemple : >>subplot(121), surf(x,y,z), view(,) >>subplot(122), surf(x,y,z), view(,9) Gestion des fenêtres ouvrir une nouvelle fenêtre : figure fermer une fenêtre : close fermer toutes les fenêtres : close all Exportation créer un fichier postcript (qu il est possible d importer dans un traitement de texte). Son nom est alors fig.ps : print -deps fig sous Windows, utiliser edit copy figure puis coller (sous Word, Powerpoint...) 19

20 y LES POLYNOMES ET L ANALYSE NUMERIQUE Polynômes Opérations polynomiales Interpolation et régression Résolution d équations non linéaires Recherche de minima Vecteur ligne Les polynômes ensemble de données Vecteur ligne polynôme de degré n p(x) = a n x n + a n-1 x n a 1 x + a >> p =[a n a n-1... a 1 a ] ; >> length(p) n + 1 >> p1 =[1 2] ; %p1(x) = x >> p2 =[2 4 ] ; %p2(x) = 2x 2 +4x! coefficients disposés suivant les puissances décroissantes de x Opérations polynomiales Multiplication de 2 polynômes >> p3 =conv(p1, p2) p3 = p 3 (x) = 2x 4 + 4x 3 + 4x 2 + 8x Extension à n polynômes p 4 (x) = x(x + 2)(2x - 3) >> p4 =conv([1 ],conv([1 2],[2-3])) p4 = Division de polynômes >> p1 = deconv(p3, p2) p1 = 1 2 Fonctions polynomiales L instruction polyval permet d évaluer les variations d une fonction polynomiale sur un intervalle x. >> f =[ ] ; %f(x)=- x 3-5x 2 +x >> x =-1 :1 ; >> y =polyval(f, x) ; >> plot(x,y) graphe de f(x) = -x 3-5x 2 + x x 2

21 Interpolation (1) Interpolation polynomiale au sens des moindres carrés : >> p=polyfit(x, y, ordre) ; Importance de l d interpolation : ordre du polynôme %fonction sigmoïde bruitée x = -5:.1:5 ; mes=1./(1+exp(-x))+.5*randn(1,length(x)) ; %interpolation d'ordre 1 p = polyfit(x, mes, 1) ; res = polyval(p,x) ; plot(x,mes,'b+',x, res,'r',x,mes - res, 'g') %interpolation d'ordre 5 p = polyfit(x, mes, 5) res = polyval(p,x) ; plot(x,mes,'b+',x, res,'r',x,mes -_res, 'g') Interpolation (2) Ordre 1 : erreur σ = Ordre 5 : erreur σ = Interpolation (3) Relier des points (ensemble de données) expérimentaux par une courbe formée de segments de droite ou de courbes polynomiales syntaxe : interp1(x,y,z, type ) type : linear interpolation linéaire spline interpolation par splines cubic interpolation cubique >> x =:1 ; >> y = cos(x) ; >> z = :.1:1 ; %pas de z < pas de x >> f =interp1(x,y,z) ; %par défaut : linear >> plot(x,y, bo,z,f, r+ ) De même : Interpolation (4) interp2 interpolation dans l espace 3D interp3 interpn

22 Régression linéaire Détermination du modèle linéaire y=f(x) reliant deux séries de mesure x et y. y i = ax i + b construction de la matrice Φ : >> phi =[x ones(length(x),1)] ; détermination de θ : >> teta =nnls(phi,y ) ; y1 x1 1 y 2 x2 1 a =.. b.... yn xn 1 y = Φθ T 1 T vecteur optimal θ = ( ΦΦ) Φy (au sens des moindres carrés) Résolution d équations non linéaires Détermination des racines d une fonction non linéaire par la méthode de Newton-Raphson enregistrer l expression littérale de la fonction dans un fichier (foncnl.m) utiliser la fonction fzero pour déterminer une racine de l équation au voisinage de x fzero( fonc_nl, x) utiliser la fonction fsolve pour déter-miner l ensemble des racines de l équation dans l intervalle (x d, x f ) fsolve( fonc_nl, xd : xf) function f_nl = foncnl =(x) %fonction non linéaire f_nl = cos(x).*exp(-.1*x).*sin(-2*x).+5 ; >> x =-3:3 ; >> plot(x,foncnl(x)), grid >> fzero( foncnl,.5).2826 >> fsolve( foncnl, : 2) Recherche de minima (1) Fonctions à une variable : la valeur qui minimise localement une fonction (enregistrée dans fonc.m) dans l intervalle (x d, x f ) s obtient par : fminbnd( fonc, xd, xf) exemple : >> xmin= fminbnd( foncnl,,2) xmin =.5989 Fonctions à plusieurs variables : même principe mais l argument d appel est un vecteur : fminsearch( fonc, [x y]) 22

23 Recherche de minima (2) exemple : function f2 =fonc2(x) f2 = 2*X(1)^2 +X(2)^2 - X(1) +X(2) +1 >> minxy =fminsearch( fonc2,[ ]) minxy = >> minf =fonc2(minxy) minf = valeur minimale de la fonction 23

24 IMPORT/EXPORT DE DONNEES Fichiers.mat Fichiers externes Formats spécifiques Fichiers.mat (1) Sauvegarde et restitution des données de l espace de travail syntaxe : save nom var1 var2... varn >> x1 =ones(2) ; x2 =[4.5; 2.1; -6.2] ; >> save nom Sauvegarde de toutes les variables de l espace de travail dans le fichier nom.mat >> save nom x1 Sauvegarde de la variable x1 dans le fichier nom.mat >> clear all >> load nom >> who Your variables are : x1 Fichiers.mat (2) Si le nom du fichier de sauvegarde est généré par programme >> nomfich = nom1 >> save(nomfich, x1 ) >> clear x1 >> load(nomfich) >> who Your variables are : nomfich x1 Sauvegarde dans un fichier texte >> save nom2 x1 - ascii >> type nom2 1.e+ 1.e+ 1.e+ 1.e+ Fichiers externes (1) 1. Ouverture de fichiers FID =fopen(nomfich, attribut) nomfich : chaîne de caractères attribut : chaîne de caractères précisant le mode d ouverture du fichier : r ouverture en lecture seule w création en écriture seule a ouverture et placement en fin de fichier en écriture seule r+ ouverture pour mise à jour ou w+ création (lecture et écriture) a+ ouverture pour mise à jour et placement en fin de fichier (lecture et écriture) 24

25 Fichiers externes (2) Par défaut : ouverture des fichiers en binaire. Pour ouvrir un fichier texte ajouter la lettre t ( rt, wt...) 2. Lecture/ecriture : fread fwrite fscanf Fermeture fclose(fid) ferme le fichier ayant pour identificateur FID Fichiers textes Lecture et écriture formatées [data, compt] =fscanf(fid, format, taille) data : vecteur colonne représentant les valeurs lues compt : nombre d éléments lus (facultatif) format : format ( %d, %c, %3.2f...) et séparateurs ( \n \t...) compt=fprintf(fid, format, data) ligne=fgetl(fid) fclose( all ) ferme tous les fichiers ligne : chaîne de caractères contenant la ligne courante du fichier FID Lecture Fichiers binaires (1) [data, compt] =fread(fid,taille,type,saut) Ecriture Fichiers binaires (2) compt =fwrite(fid,data,type,saut) data : compt : FID : taille : matrice de stockage des données lues (réels double) nombre d éléments lus avec succès identificateur du fichier nombre d éléments à lire (facultatif) compt : FID : data : type : nombre d éléments lus avec succès identificateur du fichier matrice des données à écrire type (nombre d octets) de l élément à écrire type : type (nombre d octets) de l élément à lire ( char, int, long...) saut : nombre d octets à ignorer avant chaque écriture (facultatif) saut : nombre d octets à ignorer après chaque lecture (facultatif) intéressant pour l extraction de champs non contigus mais de longueur fixe 25

26 Fichiers binaires (3) Positionnement statut =fseek(fid,offset,origine) statut : offset : origine : statut =feof(fid) en cas de succès,-1 encas d échec nombre d octets au-delà de origine (positif ou négatif) position bof début de fichier cof position courante du pointeur eof fin de fichier statut : 1 si la fin du fichier est atteinte, autrement frewind(fid) positionne le pointeur sur le premier octet Formats spécifiques ASCII : fichiers textes manipulables par un éditeur de textes et contenant des données présentées sous formes de matrice load nom ASCII délimité (DLM =,,, ;...) data =dlmread(nom, DLM) dlmwrite(nom, data,) CSV : ASCII délimité per une virgule csvread(nom) csvwrite(nom, data) WK1 : fichiers Lotus 123 wk1read(nom) wk1write(nom, data) 26

Introduction à MATLAB R

Introduction à MATLAB R Introduction à MATLAB R Romain Tavenard 10 septembre 2009 MATLAB R est un environnement de calcul numérique propriétaire orienté vers le calcul matriciel. Il se compose d un langage de programmation, d

Plus en détail

QUELQUES NOTES SUR MATLAB

QUELQUES NOTES SUR MATLAB QUELQUES NOTES SUR MATLAB Constantes prédéterminées pi : le nombre π eps : différence entre deux réels les plus proches (limite de la machine) inf : le nombre ans : contient la dernière réponse i : le

Plus en détail

MATLAB : COMMANDES DE BASE. Note : lorsqu applicable, l équivalent en langage C est indiqué entre les délimiteurs /* */.

MATLAB : COMMANDES DE BASE. Note : lorsqu applicable, l équivalent en langage C est indiqué entre les délimiteurs /* */. Page 1 de 9 MATLAB : COMMANDES DE BASE Note : lorsqu applicable, l équivalent en langage C est indiqué entre les délimiteurs /* */. Aide help, help nom_de_commande Fenêtre de travail (Command Window) Ligne

Plus en détail

Travaux pratiques de Génie Informatique TP 2 & 3. séances, mais vous pouvez en faire plus. Essayer d aller le plus loin possible.

Travaux pratiques de Génie Informatique TP 2 & 3. séances, mais vous pouvez en faire plus. Essayer d aller le plus loin possible. 1 BUT DE LA SÉANCE. TRAVAUX PRATIQUES DE GÉNIE INFORMATIQUE Ces deuxième et troisième séances ont pour but de vous faire avancer dans la programmation sous Matlab. Vous y découvrez les fonctions, les sous-programmes

Plus en détail

INTRODUCTION A MATLAB

INTRODUCTION A MATLAB INTRODUCTION A MATLAB MATLAB, abréviation de MATrix LABoratory, est un langage très performant pour le calcul numérique Les utilisations classiques sont : Calculs mathématiques Développement d algorithmes

Plus en détail

PETIT MEMENTO SCILAB

PETIT MEMENTO SCILAB PETIT MEMENTO SCILAB FRANÇOIS DUCROT 1. manipulation de vecteurs et matrices 1.1. Création de matrices. D abord quelques briques élémentaires utiles pour construire des choses plus compliquées. 1:4.5 nombres

Plus en détail

Calcul Formel et Numérique, Partie I

Calcul Formel et Numérique, Partie I Calcul Formel et Numérique N.Vandenberghe nvdb@irphe.univ-mrs.fr Table des matières 1 Introduction à Matlab 2 1.1 Quelques généralités.......................... 2 2 Où trouver des informations 2 3 Opérations

Plus en détail

Prise en main Matlab/Octave

Prise en main Matlab/Octave Prise en main Matlab/Octave Benjamin Monmege benjamin.monmege@lsv.ens-cachan.fr 9 février 01 1 Introduction MATLAB 1 est à la fois un environnement pour faire du calcul numérique et un langage de programmation.

Plus en détail

URECA Initiation Matlab 1 Laurent Ott. Initiation Matlab 1

URECA Initiation Matlab 1 Laurent Ott. Initiation Matlab 1 Initiation Matlab 1 1 Introduction Le nom MATLAB provient de MATrix LABoratory. L objectif initial était de fournir un accès simplifié aux bibliothèques de fonctions des projets LINPACK et EISPACK (dédiées

Plus en détail

Calcul Formel et Numérique, Partie I

Calcul Formel et Numérique, Partie I Calcul Formel et Numérique NicolasVandenberghe nvdb@irphe.univ-mrs.fr Table des matières 1 Introduction à Matlab 2 1.1 Quelques généralités.......................... 2 1.2 Où trouver des informations......................

Plus en détail

Liste des commandes (non exhaustive) sous Matlab

Liste des commandes (non exhaustive) sous Matlab Liste des commandes (non exhaustive) sous Matlab Cours 3 : Fonctions d Entrée/Sortie sous Matlab Format d affichage des données format form : Imposer un format d affichage de type form o form = format

Plus en détail

INTRODUCTION A MATLAB

INTRODUCTION A MATLAB Annexe C, Introduction à Matlab 1 INTRODUCTION A MATLAB MATLAB, c'est un logiciel permettant d'effectuer des opérations complexes sur des matrices et vecteurs directement avec la syntaxe matricielle (presque

Plus en détail

Introduction à Matlab

Introduction à Matlab Introduction à Matlab Nicolas Kielbasiewicz 30 juillet 2007 Matlab est un logiciel payant développé par MathWorks sous Windows, Linux et Mac, et dédié au calcul numérique, ainsi qu au problèmes de commande.

Plus en détail

Introduction à MATLAB et Simulink. Hoang Le-Huy Professeur Département de génie électrique et de génie informatique Université Laval Québec, CANADA

Introduction à MATLAB et Simulink. Hoang Le-Huy Professeur Département de génie électrique et de génie informatique Université Laval Québec, CANADA Introduction à MATLAB et Simulink Professeur Département de génie électrique et de génie informatique Université Laval Québec, CANADA Septembre 1998 Table des matières 1 Introduction 3 Introduction à MATLAB

Plus en détail

3.2. Matlab/Simulink. 3.2.1. Généralités

3.2. Matlab/Simulink. 3.2.1. Généralités 3.2. Matlab/Simulink 3.2.1. Généralités Il s agit d un logiciel parfaitement dédié à la résolution de problèmes d'analyse numérique ou de traitement du signal. Il permet d'effectuer des calculs matriciels,

Plus en détail

Introduction à Scilab

Introduction à Scilab Introduction à Scilab Nicolas Kielbasiewicz 21 juin 2007 Scilab est un logiciel gratuit développé à l INRIA (l Institut National de Recherche en Informatique et Automatique) sous Windows, Linux et Mac,

Plus en détail

TP1 : Introduction à MATLAB

TP1 : Introduction à MATLAB TP1 : Introduction à MATLAB Table des matières 1 Objectif du cours et du TP 2 1.1 Généralités...................................... 2 1.2 But de ce TP..................................... 2 2 Mise en route

Plus en détail

Introduction (courte) à MatlabR

Introduction (courte) à MatlabR Introduction (courte) à MatlabR Introduction Ce document est un guide de Matlab ( MATrix LABoratory ), simplifié et adapté pour accompagner les exercices du cours Introduction à l analyse numérique par

Plus en détail

MÉTHODES NUMERIQUES. Cours. Licence de Physique Année Universitaire : 2010-2011 Licence Chimie, parcours Physique. Semestre S3

MÉTHODES NUMERIQUES. Cours. Licence de Physique Année Universitaire : 2010-2011 Licence Chimie, parcours Physique. Semestre S3 Licence de Physique Année Universitaire : 2010-2011 Licence Chimie, parcours Physique Semestre S3 Cours MÉTHODES NUMERIQUES Chargé du Cours : M. GAGOU Yaovi E-mail :.gagou@u-picardie.fr URL : http://www.u-picardie.fr/gagou

Plus en détail

Florence Nicol Unité de Neurosciences Cognitives Université Catholique de Louvain Louvain-la-Neuve, Belgique florence.nicol@psp.ucl.ac.

Florence Nicol Unité de Neurosciences Cognitives Université Catholique de Louvain Louvain-la-Neuve, Belgique florence.nicol@psp.ucl.ac. Florence Nicol Unité de Neurosciences Cognitives Université Catholique de Louvain Louvain-la-Neuve, Belgique florence.nicol@psp.ucl.ac.be 05 Mai 2004 F.Nicol - Matlab E/S - 1 Plusieurs formats d affichage

Plus en détail

Initiation aux projets numériques (Matlab graphique)

Initiation aux projets numériques (Matlab graphique) Initiation aux projets numériques (Matlab graphique) B. Delourme, delourme@math.univ-paris13.fr MACS1: Initiation aux projets numériques, 2013-2014 1 Tracé de fonctions en deux dimensions Commande plot

Plus en détail

Présentation du langage et premières fonctions

Présentation du langage et premières fonctions 1 Présentation de l interface logicielle Si les langages de haut niveau sont nombreux, nous allons travaillé cette année avec le langage Python, un langage de programmation très en vue sur internet en

Plus en détail

Langage C. Chapitre 2. 2.1 Le langage C, un langage non interprété. 2.1.1 L écriture du programme. 2.1.2 La compilation

Langage C. Chapitre 2. 2.1 Le langage C, un langage non interprété. 2.1.1 L écriture du programme. 2.1.2 La compilation Chapitre 2 Langage C 2.1 Le langage C, un langage non interprété Le C est un langage de programmation comme il en existe beaucoup d autres (C++, Fortran, Python, Matlab, IDL, ADA...). Il existe deux grandes

Plus en détail

xkcd Le langage Python La GUI tkinter Christian Nguyen Département d informatique Université de Toulon et du Var 2012-2013

xkcd Le langage Python La GUI tkinter Christian Nguyen Département d informatique Université de Toulon et du Var 2012-2013 La GUI tkinter Département d informatique Université de Toulon et du Var 2012-2013 Présentation Python est né en 1990, son concepteur est De Guido Van Rossum(Pays Bas). Il présente les caractéristiques

Plus en détail

TP1 : INTRODUCTION À MATLAB

TP1 : INTRODUCTION À MATLAB TP1 : INTRODUCTION À MATLAB Résumé. Matlab est un logiciel de calcul numérique, utilisé dans de nombreux domaines d application. Il est basé sur le calcul matriciel. Matlab est d ailleurs un raccourci

Plus en détail

TP 0 : INTRODUCTION À MATLAB

TP 0 : INTRODUCTION À MATLAB TP 0 : INTRODUCTION À MATLAB Résumé. Matlab est un logiciel de calcul numérique, utilisé dans de nombreux domaines d application. Il se fonde sur le calcul matriciel. Matlab est d ailleurs un raccourci

Plus en détail

Initiation à la programmation avec Octave

Initiation à la programmation avec Octave Initiation à la programmation avec Octave Alexandre Mayer Laboratoire de Physique du Solide Université de Namur Rue de Bruxelles 61, B-5000 Namur (Belgique) alexandre.mayer@unamur.be http://perso.fundp.ac.be/~amayer

Plus en détail

Traitement des Signaux Aléatoires

Traitement des Signaux Aléatoires Université Paris Diderot Physique PMA M1 et M1 EIDD 2011-2012 Traitement des Signaux Aléatoires TP 1 Introduction L objectif de cette séance est de prendre en main le logiciel MATLAB. Les notions traitées

Plus en détail

Premiers pas en Matlab

Premiers pas en Matlab Premiers pas en Matlab Florent Kr zaka la Laboratoire P.C.T., UMR CNRS 7083, ESPCI, 10 rue vauquelin, 75005, Paris, France. 1 Introduction : qu est-ce que Matlab? Le logiciel Matlab constitue un système

Plus en détail

Informatique TP1 : Découverte de Python CPP 1A

Informatique TP1 : Découverte de Python CPP 1A Informatique TP1 : Découverte de Python CPP 1A Romain Casati, Wafa Johal, Frederic Devernay, Matthieu Moy Avril - juin 2014 1 Découverte de l IDE : IDLE IDLE est un environnement de développement (Integrated

Plus en détail

Python 3 Mémo. Pour permettre au programme en cours d exécution d afficher un texte ou un nombre on utilise la commande print.

Python 3 Mémo. Pour permettre au programme en cours d exécution d afficher un texte ou un nombre on utilise la commande print. Langage Python 3 Mémo I Entrées, Sorties et Variables 1 ) Sorties Pour permettre au programme en cours d exécution d afficher un texte ou un nombre on utilise la commande print. Exemples : print("bonjour!")

Plus en détail

INTRODUCTION AU LOGICIEL R. Julien JACQUES http://eric.univ-lyon2.fr/ jjacques/

INTRODUCTION AU LOGICIEL R. Julien JACQUES http://eric.univ-lyon2.fr/ jjacques/ INTRODUCTION AU LOGICIEL R Julien JACQUES http://eric.univ-lyon2.fr/ jjacques/ L objectif de ce document est de présenter une très courte introduction au logiciel R (via l interface RStudio), de sorte

Plus en détail

URECA Initiation Matlab 2 Laurent Ott. Initiation Matlab 2

URECA Initiation Matlab 2 Laurent Ott. Initiation Matlab 2 Initiation Matlab 2 1 Chaînes de caractères (string) Une chaîne de caractères (string en anglais) est une suite ordonnée de caractères (du texte, par exemple). Sous matlab, les chaînes de caractères sont

Plus en détail

Programmer avec Xcas : version 0.8.6 et 0.9

Programmer avec Xcas : version 0.8.6 et 0.9 Programmer avec Xcas : version 0.8.6 et 0.9 I. L environnement de travail de Xcas Xcas permet d écrire des programmes, comme n importe quel langage de programmation. C est un langage fonctionnel. L argument

Plus en détail

TP 1 Introduction à Matlab Février 2009

TP 1 Introduction à Matlab Février 2009 1 Introduction TP 1 Introduction à Matlab Février 2009 Matlab pour «MATtrix LABoratory», est un logiciel qui a été conçu pour fournir un environnement de calcul numérique de haut niveau. Il est particulièrement

Plus en détail

Cours 7 : Utilisation de modules sous python

Cours 7 : Utilisation de modules sous python Cours 7 : Utilisation de modules sous python 2013/2014 Utilisation d un module Importer un module Exemple : le module random Importer un module Exemple : le module random Importer un module Un module est

Plus en détail

Scilab utile pour les TP d Automatique

Scilab utile pour les TP d Automatique EPU ELEC 3 Scilab utile pour les TP d Automatique Généralités Scilab est un logiciel open source gratuit de calcul numérique. Il peut être téléchargé à l adresse : http ://www.scilab.org/ Scilab comporte

Plus en détail

Introduction au logiciel R

Introduction au logiciel R Introduction au logiciel R Fabrice Rossi Projet AxIS, INRIA Rocquencourt 2007 F. Rossi (INRIA) Introduction au logiciel R 2007 1 / 34 Plan 1 Manipulations élémentaires Vecteurs et tableaux de données Graphisme

Plus en détail

Le calcul numérique : pourquoi et comment?

Le calcul numérique : pourquoi et comment? Le calcul numérique : pourquoi et comment? 16 juin 2009 Claude Gomez Directeur du consortium Scilab Plan Le calcul symbolique Le calcul numérique Le logiciel Scilab Scilab au lycée Le calcul symbolique

Plus en détail

Liste des commandes (non exhaustive) sous Matlab

Liste des commandes (non exhaustive) sous Matlab Liste des commandes (non exhaustive) sous Matlab Cours 6 : Fichiers M sous Matlab scripts et fonctions Création et édition de fichiers M edit : ouvre l éditeur de texte o équivalent à Menu File>New>M-File

Plus en détail

Programmation en Python - Cours 2 : Premiers programmes

Programmation en Python - Cours 2 : Premiers programmes Programmation en Python - Cours 2 : Premiers programmes 2013/2014 Diverses utilisations de python Utilisation en mode interactif Ecriture d un programme python Saisie de données par l utilisateur : input(),

Plus en détail

OUTILS DE PROGRAMMATION. Mr. BENDIB. I MAA, LAMIS Laboratory, Université de Tébessa

OUTILS DE PROGRAMMATION. Mr. BENDIB. I MAA, LAMIS Laboratory, Université de Tébessa OUTILS DE PROGRAMMATION Mr. BENDIB. I MAA, LAMIS Laboratory, Université de Tébessa Chapitre 2 Les objets de MATLAB Valeurs littérales Les valeurs littérales sont les valeurs qu on peut directement taper

Plus en détail

Entrées-Sorties, instructions conditionnelles, répétitions... 2 Nombres aléatoires, listes... 3 Graphiques, constantes, fonctions...

Entrées-Sorties, instructions conditionnelles, répétitions... 2 Nombres aléatoires, listes... 3 Graphiques, constantes, fonctions... Tableau des principales syntaxes pour le lycée : Scilab, Python, TI, Casio, Xcas V11 sept 2010 Sommaire Entrées-Sorties, instructions conditionnelles, répétitions... 2 Nombres aléatoires, listes... 3 Graphiques,

Plus en détail

Simulation des systèmes continus

Simulation des systèmes continus Simulation des systèmes continus MATLAB Séance 1 INSA de Lyon 3GI 2005-2006 Lounis ADOUANE Préambule Savoir maîtriser un outil de simulation pour systèmes physiques, économiques ou statistiques est un

Plus en détail

Gnuplot. Chapitre 3. 3.1 Lancer Gnuplot. 3.2 Options des graphes

Gnuplot. Chapitre 3. 3.1 Lancer Gnuplot. 3.2 Options des graphes Chapitre 3 Gnuplot Le langage C ne permet pas directement de dessiner des courbes et de tracer des plots. Il faut pour cela stocker résultats dans des fichier, et, dans un deuxième temps utiliser un autre

Plus en détail

Certificat Big Data Apprentissage TP1 Introduction à Python

Certificat Big Data Apprentissage TP1 Introduction à Python Certificat Big Data Apprentissage TP1 Introduction à Python Olivier Schwander 30 septembre 2015 1 / 31 Outline Environnement de travail Commentaires Installation Éditeur Expressions Structures de contrôle

Plus en détail

Les tableaux. B. Opérations sur les tableaux 7 B.1.Opérationsélémentparélément... 7. a)opérationsarithmétiques... 9

Les tableaux. B. Opérations sur les tableaux 7 B.1.Opérationsélémentparélément... 7. a)opérationsarithmétiques... 9 Lycée Fénelon BCPST 1 Informatique Cours Les tableaux A. Définition des tableaux 3 A.1.Lestableauxmonodimensionnels: lesvecteurs..................... 3 a)définitiond unvecteur..............................

Plus en détail

Ricco Rakotomalala http://eric.univ-lyon2.fr/~ricco/cours/cours_programmation_r.html. R.R. Université Lyon 2

Ricco Rakotomalala http://eric.univ-lyon2.fr/~ricco/cours/cours_programmation_r.html. R.R. Université Lyon 2 Ricco Rakotomalala http://eric.univ-lyon2.fr/~ricco/cours/cours_programmation_r.html 1 Mode de fonctionnement sous R TRAVAILLER SOUS R 2 R est un interpréteur, il permet de programmer avec le langage S

Plus en détail

Traitement des données avec Matlab. Une introduction

Traitement des données avec Matlab. Une introduction Traitement des données avec Matlab Une introduction Matlab: «Matrixlaboratory» Un langage de programmation & un environnement de développement pour le calcul numérique et la visualisation Manipulation

Plus en détail

Une chaîne de caractères est toute suite de caractères placés entre guillemets.

Une chaîne de caractères est toute suite de caractères placés entre guillemets. Chapitre 2 Chaînes de caractères, dates et heures I. Les chaînes de caractères I.. Généralités I.2. Fonctions propres aux chaînes de caractères I.2.. Conversion de chaînes en nombres I.2.2. Conversion

Plus en détail

Feuille de TP n 1 Initiation à Matlab

Feuille de TP n 1 Initiation à Matlab Université de l Anonyme XXII Préparation à l épreuve de modélisation - Agrégation Externe de Mathématiques 2004. Page n 1. Feuille de TP n 1 Initiation à Matlab Ce TP porte sur les entrées et sorties,

Plus en détail

Table des matières. 4. INSTRUCTIONS RÉPÉTITIVES... 25 Réaffectation 25 Répétitions en boucle L instruction while 26 Commentaires 26 Remarques 27

Table des matières. 4. INSTRUCTIONS RÉPÉTITIVES... 25 Réaffectation 25 Répétitions en boucle L instruction while 26 Commentaires 26 Remarques 27 Gérard Swinnen Apprendre à programmer avec Python 3 Avec 60 pages d exercices corrigés! Objet Multithreading Bases de données Événements Programmation web Programmation réseau Unicode Impression PDF Python

Plus en détail

Introduction à Sage-Python

Introduction à Sage-Python Introduction à Sage-Python Aurélien Greuet Université de Versailles http://lmv.math.cnrs.fr/annuaire/aurelien-greuet/ 1 Python? Sage?! Calcul formel?!? 1.1 Python Python est un langage de programmation

Plus en détail

Comment compiler un programme MATLAB

Comment compiler un programme MATLAB Comment compiler un programme MATLAB 1- Introduction Le compilateur MATLAB génère un code source C à partir d une fonction MATLAB. Le code C généré par le compilateur MATLAB peut être: soit un code source

Plus en détail

Exemples d'activités sur les images numériques

Exemples d'activités sur les images numériques Annexe 1 1 Accès aux composantes RVB d un pixel dans GIMP Pour agrandir l image : touche Ctrl maintenue enfoncée tout en tournant la molette de la souris, ou bien menu Affichage > Zoom > 1600 % Dans la

Plus en détail

Introduction à Scilab

Introduction à Scilab Université Paris 13, Institut Galilée Année universitaire 2015-2016 Préparation à l agrégation Introduction à Scilab 1 Qu est-ce que Scilab? Scilab est un logiciel de calcul numérique, c est-à-dire qu

Plus en détail

Bases de programmation. Cours 5. Structurer les données

Bases de programmation. Cours 5. Structurer les données Bases de programmation. Cours 5. Structurer les données Pierre Boudes 1 er décembre 2014 This work is licensed under the Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 License. Types char et

Plus en détail

Eléments de syntaxe du langage Java

Eléments de syntaxe du langage Java c jan. 2014, v3.0 Java Eléments de syntaxe du langage Java Sébastien Jean Le but de ce document est de présenter es éléments de syntaxe du langage Java : les types primitifs, les opérateurs arithmétiques

Plus en détail

Petit guide de démarrage en scilab

Petit guide de démarrage en scilab Petit guide de démarrage en scilab Richard Wilson & Maria Barbi Licence de Physique à Distance Table des matières Table des matières i 1 Introduction 1 1.1 Qu est ce que scilab?.................................

Plus en détail

Initiation à LabView : Les exemples d applications :

Initiation à LabView : Les exemples d applications : Initiation à LabView : Les exemples d applications : c) Type de variables : Créer un programme : Exemple 1 : Calcul de c= 2(a+b)(a-3b) ou a, b et c seront des réels. «Exemple1» nom du programme : «Exemple

Plus en détail

Introduction à l algorithmique et à la programmation 2013-2014. Cyril Nicaud Cyril.Nicaud@univ-mlv.fr. Cours 1 / 5

Introduction à l algorithmique et à la programmation 2013-2014. Cyril Nicaud Cyril.Nicaud@univ-mlv.fr. Cours 1 / 5 Introduction à l algorithmique et à la programmation IUT 1ère année 2013-2014 Cyril Nicaud Cyril.Nicaud@univ-mlv.fr Cours 1 / 5 Déroulement du cours Organisation : 5 séances de 2h de cours 10 séances de

Plus en détail

Formation Initiation à Matlab

Formation Initiation à Matlab Formation Initiation à Matlab Coriandre Vilain GIPSA-Lab Janvier 2014 coriandre.vilain@gipsa-lab.fr 1 Demandez le programme! 1) Ouverture de Matlab 2) Matrices 3) Chaînes de caractères 4) Visualisation

Plus en détail

2.1. Les fonctions. Les fonctions se définissent de la manière suivante : NomDeLaFonction(param1, param2,...)= { \\ Code de la fonction

2.1. Les fonctions. Les fonctions se définissent de la manière suivante : NomDeLaFonction(param1, param2,...)= { \\ Code de la fonction TP1, prise en main de Pari/GP et arithmétique Le programme que nous allons utiliser pour les TP se nomme PARI/GP dont le point fort est la théorie des nombres (au sens large). Il est donc tout à fait adapter

Plus en détail

STAGE IREM 0- Premiers pas en Python

STAGE IREM 0- Premiers pas en Python Université de Bordeaux 16-18 Février 2014/2015 STAGE IREM 0- Premiers pas en Python IREM de Bordeaux Affectation et expressions Le langage python permet tout d abord de faire des calculs. On peut évaluer

Plus en détail

Travaux Dirigés Initiation à la programmation en C

Travaux Dirigés Initiation à la programmation en C Travaux Dirigés Initiation à la programmation en C Sylvain MONTAGNY sylvain.montagny@univ-savoie.fr Bâtiment chablais, bureau 13 04 79 75 86 86 TD1 : Compilation et bases de la programmation TD2 : Les

Plus en détail

Comment programmer de façon e cace et quelques particularités de Matlab

Comment programmer de façon e cace et quelques particularités de Matlab Comment programmer de façon et quelques particularités de 6-601-09 Simulation Monte Carlo Geneviève Gauthier HEC Montréal et les 1 et les Peu importe le langage utilisé, il y a deux composantes importantes

Plus en détail

INITIATION AU LANGAGE C SUR PIC DE MICROSHIP

INITIATION AU LANGAGE C SUR PIC DE MICROSHIP COURS PROGRAMMATION INITIATION AU LANGAGE C SUR MICROCONTROLEUR PIC page 1 / 7 INITIATION AU LANGAGE C SUR PIC DE MICROSHIP I. Historique du langage C 1972 : naissance du C dans les laboratoires BELL par

Plus en détail

Aide - mémoire gnuplot 4.0

Aide - mémoire gnuplot 4.0 Aide - mémoire gnuplot 4.0 Nicolas Kielbasiewicz 20 juin 2008 L objet de cet aide-mémoire est de présenter les commandes de base pour faire rapidement de très jolis graphiques et courbes à l aide du logiciel

Plus en détail

TP1 Master Finance logiciels Introduction à R

TP1 Master Finance logiciels Introduction à R TP1 Master Finance logiciels Introduction à R Emeline Schmisser, emeline.schmisser@math.univ-lille1.fr, bureau 314 (bâtiment M3). 1 Séquences, Vecteurs, Matrice Tableaux (arrays) Pour obtenir l aide de

Plus en détail

Prise en main de Visual C++ 6.0

Prise en main de Visual C++ 6.0 Prise en main de Visual C++ 6.0 1) premier programme Sélectionnez l icône suivante pour démarrer l application. La fenêtre suivante s ouvre à l écran. Pour créer un nouveau projet, cliquez sur le menu

Plus en détail

Cours d initiation à la programmation en C++ Johann Cuenin

Cours d initiation à la programmation en C++ Johann Cuenin Cours d initiation à la programmation en C++ Johann Cuenin 11 octobre 2014 2 Table des matières 1 Introduction 5 2 Bases de la programmation en C++ 7 3 Les types composés 9 3.1 Les tableaux.............................

Plus en détail

Exercices de simulation 1

Exercices de simulation 1 Licence MIA 2ème année Année universitaire 2009-2010 Simulation stochastique C. Léonard Exercices de simulation 1 Les simulations qui suivent sont à effectuer avec Scilab. Le générateur aléatoire de Scilab.

Plus en détail

http://cermics.enpc.fr/scilab

http://cermics.enpc.fr/scilab scilab à l École des Ponts ParisTech http://cermics.enpc.fr/scilab Introduction à Scilab Graphiques, fonctions Scilab, programmation, saisie de données Jean-Philippe Chancelier & Michel De Lara cermics,

Plus en détail

Introduction à la programmation sous Scilab : TP auto-correctifs II

Introduction à la programmation sous Scilab : TP auto-correctifs II Introduction à la programmation sous Scilab : TP auto-correctifs II Licence de Physique à distance Table des matières I Vecteurs et matrices (II) 1 a) Vecteurs........................................ 1

Plus en détail

Courte initiation à R

Courte initiation à R Courte initiation à R Data science Master 2 ISIDIS Sébastien Verel verel@lisic.univ-littoral.fr http://www-lisic.univ-littoral.fr/~verel Université du Littoral Côte d Opale Laboratoire LISIC Equipe OSMOSE

Plus en détail

Module 351 - Informatique - 1er semestre 2009-2010

Module 351 - Informatique - 1er semestre 2009-2010 Module 351 - Informatique - 1er semestre 2009-2010 1 Généralités 1.1 Utilisation de l informatique dans un contexte scientifique. Deux alternatives: 1. Utiliser des logiciels existants. Exemple: traitement

Plus en détail

Programmation en Python - Cours 2 : Premiers programmes. MPSI - Lycée Thiers

Programmation en Python - Cours 2 : Premiers programmes. MPSI - Lycée Thiers Programmation en Python - Cours 2 : Premiers programmes Diverses utilisations de python Utilisation en mode interactif Ecriture d un programme python Utilisation en mode interactif Ecriture d un programme

Plus en détail

II. EXCEL/QUERY ET SQL

II. EXCEL/QUERY ET SQL I. AU TRAVAIL, SQL! 1. Qu est-ce que SQL?... 19 2. SQL est un indépendant... 19 3. Comment est structuré le SQL?... 20 4. Base, table et champ... 21 5. Quelle est la syntaxe générale des instructions SQL?...

Plus en détail

Rappels sur les suites - Algorithme

Rappels sur les suites - Algorithme DERNIÈRE IMPRESSION LE 14 septembre 2015 à 12:36 Rappels sur les suites - Algorithme Table des matières 1 Suite : généralités 2 1.1 Déition................................. 2 1.2 Exemples de suites............................

Plus en détail

Exercices types Algorithmique et simulation numérique Oral Mathématiques et algorithmique Banque PT

Exercices types Algorithmique et simulation numérique Oral Mathématiques et algorithmique Banque PT Exercices types Algorithmique et simulation numérique Oral Mathématiques et algorithmique Banque PT Ces exercices portent sur les items 2, 3 et 5 du programme d informatique des classes préparatoires,

Plus en détail

Licence ST Université Claude Bernard Lyon I LIF1 : Algorithmique et Programmation C Bases du langage C 1 Conclusion de la dernière fois Introduction de l algorithmique générale pour permettre de traiter

Plus en détail

Algorithmique et Programmation, IMA

Algorithmique et Programmation, IMA Algorithmique et Programmation, IMA Cours 2 : C Premier Niveau / Algorithmique Université Lille 1 - Polytech Lille Notations, identificateurs Variables et Types de base Expressions Constantes Instructions

Plus en détail

Programmation Delphi : Algorithmes obligatoires

Programmation Delphi : Algorithmes obligatoires Programmation Delphi : Algorithmes obligatoires I re B, 2015 16 Version 4.3 du 11 septembre 2015 Table des matières 1 Mathématiques élémentaires 2 1.1 Fonction «puissance à exposant naturel»......................

Plus en détail

FICHES D UTILISATION DU LOGICIEL LATIS PRO MENU

FICHES D UTILISATION DU LOGICIEL LATIS PRO MENU FICHES D UTILISATION DU LOGICIEL LATIS PRO MENU A- Comment enregistrer les coordonnées successives d un point en mouvement à partir d une vidéo? Pages 2 et 3 B- Comment réaliser l acquisition d une tension?

Plus en détail

1. Les fondements de l informatique 13

1. Les fondements de l informatique 13 Introduction à l'algorithmique 1. Les fondements de l informatique 13 1.1 Architecture de Von Neumann 13 1.2 La machine de Turing 17 1.3 Représentation interne des instructions et des données 19 1.3.1

Plus en détail

Tableaux (introduction) et types de base

Tableaux (introduction) et types de base Tableaux (introduction) et types de base A. Motivation..................................................... 4 B. Les tableaux.................................................... 5 C. Construction des tableaux.......................................

Plus en détail

Utiliser des images sous MATLAB Version du 20 mars 2012

Utiliser des images sous MATLAB Version du 20 mars 2012 Utiliser des images sous MATLAB Version du 20 mars 2012 1 Les images à TELECOM ParisTech L existence de l équipe Image de TELECOM ParisTech remonte à près de 30 ans. Aussi il existe un format d image spécifique

Plus en détail

Examen Programmation ENSAE première année 2006 Examen écrit (1 heure)

Examen Programmation ENSAE première année 2006 Examen écrit (1 heure) Examen Programmation ENSAE première année 2006 Examen écrit (1 heure) 1 Lors de la correction, je n ai pas enlevé de points pour les erreurs de syntaxe et accordé les points de la question à partir du

Plus en détail

TP n 6 Graphisme. H. Djelouah. 23 mai 2009. Faculté de Physique Université des Sciences et de la Technologie Houari Boumediene Algérie.

TP n 6 Graphisme. H. Djelouah. 23 mai 2009. Faculté de Physique Université des Sciences et de la Technologie Houari Boumediene Algérie. TP n 6 Graphisme H. Faculté de Physique Université des Sciences et de la Technologie Houari Boumediene Algérie 3 mai 009 cartésiennes Echelle semi logarithmique polaires Diagrammes Courbes paramétriques

Plus en détail

AUTOMATISER SES TÂCHES AVEC LES MACROS

AUTOMATISER SES TÂCHES AVEC LES MACROS AUTOMATISER SES TÂCHES AVEC LES MACROS U ne macro est un ensemble de commandes qui s exécute autant de fois que nécessaire simplement en les appelant par son nom. Les macros permettent d automatiser les

Plus en détail

INTRODUCTION À MATLAB ET OCTAVE

INTRODUCTION À MATLAB ET OCTAVE INTRODUCTION À MATLAB ET OCTAVE B. Torrésani Université de Provence Master Mathématiques et Applications Spécialité GSI Année Universitaire 2010-11, premier semestre Table des matières 1 Introduction

Plus en détail

L3 Sciences Pour l Ingénieur - Outils Informatiques Travaux Pratiques

L3 Sciences Pour l Ingénieur - Outils Informatiques Travaux Pratiques http://www.ups-tlse.fr L3 Sciences Pour l Ingénieur - Outils Informatiques Travaux Pratiques TP n 5 Mars 2013 Quelques conseils de travail Avant de poser une question à votre enseignant, expérimentez par

Plus en détail

Personnaliser l interface et l environnement... 15

Personnaliser l interface et l environnement... 15 Personnaliser l interface et l environnement... 15 Astuce 1 - Choisir la couleur de base de la fenêtre... 16 Astuce 2 - Modifier l affichage des info-bulles... 16 Astuce 3 - Réduire le Ruban... 18 Astuce

Plus en détail

1. Structure d un programme C. 2. Commentaire: /*..texte */ On utilise aussi le commentaire du C++ qui est valable pour C: 3.

1. Structure d un programme C. 2. Commentaire: /*..texte */ On utilise aussi le commentaire du C++ qui est valable pour C: 3. 1. Structure d un programme C Un programme est un ensemble de fonctions. La fonction "main" constitue le point d entrée pour l exécution. Un exemple simple : #include int main() { printf ( this

Plus en détail

Algorithmique - Techniques fondamentales de programmation Exemples en Python (nombreux exercices corrigés) - BTS, DUT informatique

Algorithmique - Techniques fondamentales de programmation Exemples en Python (nombreux exercices corrigés) - BTS, DUT informatique Introduction à l'algorithmique 1. Les fondements de l informatique 13 1.1 Architecture de Von Neumann 13 1.2 La machine de Turing 17 1.3 Représentation interne des instructions et des données 19 1.3.1

Plus en détail

LES TYPES DE DONNÉES DU LANGAGE PASCAL

LES TYPES DE DONNÉES DU LANGAGE PASCAL LES TYPES DE DONNÉES DU LANGAGE PASCAL 75 LES TYPES DE DONNÉES DU LANGAGE PASCAL CHAPITRE 4 OBJECTIFS PRÉSENTER LES NOTIONS D ÉTIQUETTE, DE CONS- TANTE ET DE IABLE DANS LE CONTEXTE DU LAN- GAGE PASCAL.

Plus en détail

Prise en main du logiciel GeoGebra

Prise en main du logiciel GeoGebra Prise en main du logiciel GeoGebra 1 Introduction 1.1 Principes GeoGebra est un logiciel de géométrie dynamique permettant d effectuer des constructions de figures de façon purement géométrique mais également

Plus en détail

Séance 0 : Linux + Octave : le compromis idéal

Séance 0 : Linux + Octave : le compromis idéal Séance 0 : Linux + Octave : le compromis idéal Introduction Linux est un système d'exploitation multi-tâches et multi-utilisateurs, basé sur la gratuité et développé par une communauté de passionnés. C'est

Plus en détail