Groupe de travail Métrologie. Les métriques IPPM.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Groupe de travail Métrologie. http://gt-metro.grenet.fr. Les métriques IPPM. Didier.Benza@sophia.inria.fr"

Transcription

1 Groupe de travail Métrologie Les métriques IPPM

2 Une métrique réseau? Contributions : Bernard Tuy, RENATER Simon Muyal, RENATER Catherine Grenet, UREC 2

3 Une métrique réseau? Une métrique est une caractéristique du comportement d'un réseau Elle est exprimée dans une unité standard et permet de faire des comparaisons Dans le temps : Après un changement de configuration Après une panne, un changement de route Dans l'espace Entre 1 poste et deux autres postes, afin de comparer des situations Entre deux réseaux Dont les topologies sont proches mais les performances différentes 3

4 Limitations physiques Certaines métriques sont liées à des limites physiques La vitesse de la lumière dans le vide est une limite absolue : c = m/s Paris Nice 900 km Limite basse absolue (dans le vide) : 3 ms pour qu'un signal aille de Paris à Nice Il ne sert à rien d'espérer mieux 4

5 Limitations au niveau des équipements Les équipements traversés imposent leurs propres limitations Files d'attente Charge sur des liens Décisions de routage Tous les paquets d'un même flux n'empruntent pas le même chemin Filtrage Équilibrage de charge Programmation de QoS avec du traffic policing ou la mise en oeuvre d'algorithmes de gestion de la congestion 5

6 Les métriques physiques 1/3 Temps de propagation/propagation delay Temps mis par le signal pour traverser le lien physique 0,66c m/s sur une FO (fibre optique) De 0,66c à 0,95c sur des liens cuivres Délai pour faire 1000 km = 1000/ = 0,005 soit 5 ms Paris Nice 900 km Sur une FO un signal optique va de Paris à Nice en 4,5 ms 6

7 Les métriques physiques 2/3 Temps d'insertion/serialization delay Temps d'insertion d'un paquet sur une ligne physique Pour insérer 1500 octets sur une ligne de 1Gbits il faut : 1500x8 / 10 9 = 0, s = 12 µs Pour insérer 1500 octets sur une ligne de 10Mbits il faut : 1500x8 / 10 7 = 0,0012 s = 1,2 ms 7

8 Les métriques physiques 3/3 Temps de mise en paquet/packetization delay Temps pris par une application pour remplir un paquet IP Il s'agit d'un délai variable et configurable Autres délais : Codec Queuing 8

9 Les métriques IPPM IPPM = IP Performance Metrics Il s'agit d'un travail (réalisé par le groupe IETF du même nom) qui décrit très précisément la terminologie mais aussi les méthodes et les unités à utiliser pour la définition de métriques RFC

10 Les métriques IPPM: les critères à respecter Les métriques doivent être concrètes et bien définies Les résultats d'une mesure avec une métrique donnée doivent être reproductibles : une mesure effectuée de multiples fois dans des conditions identiques doit donner des résultats identiques Les métriques doivent être utiles, pour les fournisseurs d'accès et les utilisateurs afin qu'ils comprennent les performances qu'ils perçoivent ou fournissent 10

11 Les métriques IPPM Une métrique IPPM est une quantité relative à la performance ou à la fiabilité d'internet qui a été spécifiée avec beaucoup d'attention Les unités de mesures utilisées sont celles du Système International d'unités L'unité d'information est le bit. 1 kbits = 1000 bits, pas Le temps utilisé est le temps UTC Toutes les mesures qui ont étés définies sont des mesures directes, par injection de trafic par ex mesure du RTD d'un paquet IP d'une taille donnée sur un chemin donné à une heure donnée 11

12 Les métriques IPPM : vocabulaire Host/Hôte : un ordinateur capable de communiquer en utilisant les protocoles de l'internet. Ça inclut les routeurs Link/Lien : Une connexion simple de niveau 2 entre deux hôtes ; ça inclue les liaisons louées ou ethernet, les nuages Frame Relay, etc. Router/Routeur : un hôte qui facilite la communication au niveau 3 entre des hôtes en acheminant des paquets IP Path/Chemin : une séquence de la forme <h 0, l 1, h 1,..., l n, h n > où n >= 0, chaque h i est un hôte et chaque l i est un lien entre h i-1 et h i. Chaque h 1...h n-1 est un routeur. Une paire <l i, h i > est nommée un hop/saut. Un chemin est un concept unidirectionnel. 12

13 Les métriques IPPM : vocabulaire Cloud/Nuage : un graphe non orienté dont les sommets sont des routeurs et les arêtes des liens qui connectent des paires de routeurs Subpath/sous-chemin : Pour un chemin donné, un sous-chemin est n'importe quelle sous-séquence d'un chemin qui est elle-même un chemin. (Débute et se termine par un hôte). <h0, l1, h1, l2, h2, l3, h3, l4, h4> est un chemin <h0, l1, h1, l2, h2> est un sous-chemin <h2, l3, h3> est un sous-chemin <l1, h1, l2, h2> n'est pas un sous-chemin <h 0 > est un sous-chemin 13

14 Les métriques IPPM : vocabulaire Exchange/Un point d'échange : un cas particulier de lien. Un exchange interconnecte soit Un hôte à un nuage et/ou Un nuage à un autre nuage Cloud subpath/sous-chemin de nuage : le sous-chemin d'un chemin dont tous les routeurs appartiennent à un nuage 14

15 L'incertitude temporelle Synchronisation entre deux horloges IPPM Clock Offset : décalage entre une horloge et le temps UTC Exactitude : par rapport à une norme IPPM Accuracy : plus l'offset est proche de zéro, plus l'horloge est précise Résolution : la valeur minimale de temps qu'une horloge sait mesurer IPPM Resolution : la plus petite unité de temps par laquelle une horloge est mise à jour Écart de fréquence : différence de fréquence entre deux horloges IPPM Skew : différence de fréquence entre l'horloge et le temps UTC Variation de l'écart : variation de l'écart de fréquence IPPM Drift : variation du skew au cours du temps 15

16 Les métriques IPPM : NTP NTP a une précision liée au réseau, si c'est précisément le réseau dont on mesure les performances qui relie les horloges aux extrémités d'une mesure, ça peut conduire à des résultats spécieux On a besoin que la synchronisation des horloges soit hors-bande, externe à l'objet mesuré NTP fait un focus sur la précision de l'horloge sans trop s'occuper du skew et du drift. Il fait soit, de temps en temps, des mises à jour de l'horloge quand le décalage devient trop important soit il accélère la fréquence de l'horloge pour rattraper le retard... dans les deux cas, les conséquences sont désastreuses sur les mesures en cours 16

17 Les métriques IPPM : Wire time Il serait inadéquat que les mesures de temps soient faites au niveau du système ou au niveau applicatif Les interruptions matérielles introduisent des délais inacceptables La gestion du temps partagé entre les applications par les OS introduit aussi des délais trop importants Le RFC recommande que la mesure du temps de réception ou d'émission d'un paquet soit réalisée le plus près possible du fil 17

18 Les métriques IPPM : Wire time Le RFC IPPM définit la notion de «wire time / temps filaire» de la façon suivante : P est un paquet H est un hôte L est l'endroit où H observe un lien Internet Le temps d'arrivée filaire de P sur H au niveau de L est le premier instant T où un bit quelconque de P est apparu en L Le temps de départ filaire de P de H est le premier instant T où tous les bits de P sont apparus en L 18

19 Les métriques IPPM : Wire time La mesure du wire time se fait au niveau d'un hôte cela veut dire que le RFC ne prévoit pas de mesures via des boîtiers spécialisés en des points d'un lien où un hôte ne pourrait pas être Le RFC prévoit des difficultés avec la notion de wire time en cas de fragmentation : les fragments sont des paquets IP légitimes avec des wire time alors que le paquet agrégé n'en a pas il renvoie à une époque ultérieure une définition plus précise, si nécessaire Il faut dire qu'auparavant la notion de wire time était couramment utilisée mais jamais définie (premier ou dernier bit, à l'arrivée, au départ?) ce qui induisait des erreurs de l'ordre des délais de sérialisation et de propagation. La norme définie élimine le délai de sérialisation de la mesure. 19

20 Les métriques IPPM : types de métriques Singleton Sample Métrique atomique par exemple temps de transit à sens unique à un instant donné pour des paquets de taille N Métrique dérivée d'une métrique de type singleton, en prenant plusieurs instances temporelles ou spatiales. Par exemple, un ensemble de temps de transit à sens unique pour des instants répartis selon une loi de Poisson dans un intervalle de temps donné Statistical Métrique calculée à partir des valeurs des singleton pris dans un sample. Par exemple, la valeur moyenne du temps de transit sur une période de temps donné, calculée en faisant la moyenne du sample précédent 20

21 Les métriques IPPM : collecte d'échantillons La collecte de sample sert surtout à observer les variations d'une métrique donnée. Variations en fonction du point d'observation ou en fonction du temps La mesure doit être impartiale : le processus de collecte ne doit pas avoir introduit de biais dans les mesures Pour cela, elle doit éviter d'être périodique : Si le phénomène mesuré a un comportement périodique et s'il arrivait que les périodes soient liées (l'une multiple de l'autre) alors la mesure n'arriverait à observer qu'une partie du comportement Les mesures elles-mêmes peuvent induire des perturbations cycliques qui vont conduire le réseau à se synchroniser et à amplifier artificiellement un comportement mineur sinon 21

22 Les métriques IPPM : collecte d'échantillons Le RFC recommande l'utilisation d'un échantillonnage suivant une loi de Poisson L'arrivée de paquets ne peut pas être prédite L'échantillonnage n'est pas biaisé ( impartial), même si la mesure affecte l'état du réseau La mesure n'induit pas de synchronisation Elle peut-être utilisée pour collecter des mesures sur des comportements cycliques 22

23 Les métriques IPPM : EDF EDF = Empirical distribution function EDF est la fonction F(x) qui indique la proportion de mesures dont la valeur est inférieure ou égale à x Si on a l'échantillon des 6 mesures suivantes : -2, 7, 7, 4, 18, -5 Alors : F(-8) = 0 F(-5) = 1/6 F( ) = 0 F(-4.999) = 1/6 F(7) = 5/6 F(18) = 1 F(239) = 1. 23

24 Les métriques IPPM : percentile X th percentile = plus petite valeur p de l'échantillon telle que F(p) >= X% Exemple : -2, 7, 7, 4, 18, -5 Alors : 50 th percentile = 4 F(4) = 3/6 = 50% 25 th percentile = -2 F(-5) = 1/6 < 25% et F(-2) = 2/6 >= 25% 100 th percentile = 18 0 th percentile is 24

25 Les métriques IPPM : Type-P Introduction de la notion du Type-P La plupart les métriques d'internet sont dépendantes du type de paquet utilisé (protocole, taille, ports src/dst) Quand une métrique dépend du type de paquet utilisé, son nom doit contenir l'expression Type-P pour la rendre générique Un métriques générique n'est pas directement utilisable Pour faire une mesure, il faut d'abord spécifier plus précisément le type de paquet qui sera utilisé : générique spécifique type-p-metric TCP-src1550-dst80-size800-metric 25

26 Les métriques One-way Delay Connectivity Network Capacity One-way Packet Loss IPPM NMWG One-way Packet Duplication Delay Variation Bulk Transfer Capacity Packet Reordering 26

27 Les métriques IPPM : les métriques définies Framework for IP Performance Metrics : RFC 2330 IPPM Metrics for Measuring Connectivity : RFC 2678 (2498) A One-way Delay Metric for IPPM : RFC 2679 A One-way Packet Loss Metric for IPPM : RFC 2680 One-way Loss Pattern Sample Metrics (RFC 3357) A Round-trip Delay Metric for IPPM : RFC 2681 IP Packet Delay Variation Metric for IP Performance Metrics (IPPM) : RFC 3393 Packet Reordering Metric for IPPM: RFC

28 Les métriques IPPM : les RFC compagnons A Framework for Defining Empirical Bulk Transfer Capacity Metrics : RFC 3148 Network performance measurement for periodic streams : RFC 3432 A One-way Active Measurement Protocol Requirements : RFC 3763 IP Performance Metrics (IPPM) metrics registry : RFC 4148 A One-way Active Measurement Protocol (OWAMP) : RFC

29 Les métriques IPPM : drafts en cours Defining Network Capacity (draft-ietf-ippm-bw-capacity-05 1/12/2007) A Two-way Active Measurement Protocol (TWAMP) (draft-ietf-ippmtwamp-04 11/2007) IP Performance Metrics (IPPM) for spatial and multicast (draft-ietfippm-multimetrics-04 7/1/2008) Spatial Composition of Metrics (draft-ietf-ippm-spatial-composition-04 8/1/2008) Framework for Metric Composition (draft-ietf-ippm-frameworkcompagg-04 8/1/2007) A One-Way Packet Duplication Metric for IPPM (draft-ietf-ippmduplicate-02.txt 7/2/2008) 29

30 La mesure dont l'utilité est la plus évidente : est-ce qu'un paquet partant d'une machine A est reçu de la machine B? Mais quand on y réfléchit bien, cette notion n'est pas si simple à décrire que ça : Parle-t-on de connectivité instantanée? De connectivité sur une période de temps Unidirectionnelle ou bi-directionnelle? Pour quel type de paquets? Les métriques IPPM : Connectivité 1/5 30

31 Les métriques IPPM : Connectivité 2/5 Type-P-Instantaneous-Unidirectional-Connectivity(Src, Dst, T) = Booléen Src et Dst ont une connectivité à sens unique instantanée de type-p à l'instant T si un paquet de type-p transmis de Src à l'instant T arrive à Dst Singleton Type-P-Instantaneous-Bidirectional-Connectivity(A1, A2, T) = Booléen A1 et A2 ont une connectivité bi-directionnelle instantanée de type-p à l'instant T si un paquet de type-p transmis de A1 à l'instant T arrive à A2 et si un paquet de type-p transmis de A2 à T+dT arrive à A1 dt est le temps de transit d'un paquet de type-p de A1 vers A2 Singleton 31

32 Les métriques IPPM : Connectivité 3/5 Type-P-Interval-Unidirectional-Connectivity(Src, Dst, T, dt) = Booléen Singleton Type-P-Interval-Bidirectional-Connectivity(A1, A2, T, dt) = Booléen Singleton Pour les deux métriques ci-dessus il suffit que la métrique instantanée correspondante soit vraie pour un seul instant dans l'intervalle [T, T+dT] pour que la métrique soit vraie Pas très utile dans les faits d'avoir le même type de paquets dans les deux sens... 32

33 Les métriques IPPM : Connectivité 4/5 Type-P1-P2-Interval-Temporal-Connectivity(Src, Dst, T, dt) = Booléen Sample Pour N instants T1 répartis selon une loi de Poisson dans l'intervalle [T, T+dT], s'il existe au moins un T1 tel que : Src a une connectivité unidirectionnelle instantanée de type-p1 avec Dst à l'instant T1 Dst a une connectivité unidirectionnelle instantanée de type-p2 avec Src à l'instant T1+dT1 où dt1 est le temps de transit entre Src & Dst pour un paquet de type P1 Alors il y a une connectivité bi-directionnelle de type-p1-p2 entre Src et Dst dans l'intervalle [T, dt] 33

34 Exemple de mesure de connectivité 5/5 TCP-port-N1-port-N2-Interval-Temporal-Connectivity(A1, A2, T, dt) Envoi par A1 d'un paquet SYN vers A2 Réception par A1 d'un paquet SYN-ACK en provenance de A2 VRAI Réception par A1 d'un paquet RST en provenance de A2 VRAI Réception par A1 d'un paquet ICMP Port unreachable en provenance de A2 VRAI Réception par A1 d'un paquet ICMP host unreachable ou network unreachable en retour du paquet aller FAUX 34

35 Les Métriques IPPM : OWD 1/6 Définition d'un Type-P-One-Way-Delay générique Le temps de transit entre deux machines peut varier en fonction du type de paquets Par exemple, ICMP est considéré comme moins prioritaire que TCP par les routeurs, plus susceptible d'être retardé en file d'attente. Le temps de transit impacte énormément les applications temps-réel Des temps de transit importants impactent fortement la bande passante des applications TCP (bandwidth delay product, à taille égale de RWIN, plus le temps de transit est important, plus la bande passante est faible) Bandwidth Delay Product = OWD x Bandwidth = nombre de bits en transit sur le média 35

36 Les Métriques IPPM : OWD 2/6 La borne inférieure du One-Way Delay est la somme des temps de propagation et de sérialisation le long du chemin Les valeurs de cette métrique au-dessus de la borne inférieure donnent une indication de la charge du chemin Le calcul du OWD nécessite une grande précision dans la synchronisation des horloges 36

37 Le OWD donne une indication plus fine que le Round Trip Delay Routage asymétrique Les Métriques IPPM : OWD 3/6 Il peut y avoir du queuing asymétrique (charge des liens différentes dans un sens et dans l'autre) La performance d'une application peut être impactée par le temps de transit dans un sens, pas par celui dans l autre (Transfert sur TCP) Dans un réseau avec de la qualité de service, les marquages ne sont pas forcément symétriques 37

38 Les Métriques IPPM : OWD 4/6 Type-P-One-way-Delay(Src, Dst, T) = dt T = wire time émission T+dT = wire time réception Singleton Si le paquet est dupliqué sur le chemin, dt est calculé au wire time de l'arrivée du premier paquet Si le paquet est fragmenté et non réassemblé, il est estimé perdu Une synchronisation GPS est souhaitable pour calculer cette métrique 38

39 Les Métriques IPPM : OWD 5/6 Type-P-One-way-Delay-Poisson-Stream(Src, Dst, T 0, T f, ) = ({T 0, dt 0 }, {T 1, dt 1 },..., {T f, dt f }) T 0, T 1,... T f : générés selon une loi de Poisson T N -T N-1 = en moyenne 1/ Sample Type-P-One-way-Delay-Percentile(Stream, X) = dt Valeur de dt qui sépare les échantillons en 2 parties (X% et (100-X)%) Stream 0 = ({T 0, 100ms},{T 1, 110ms},{T 2, indéfini},{t 3, 90ms},{T 4, 500ms} TPOWDP(Stream 0, 50%) = 110ms Statistical 39

40 Les Métriques IPPM : OWD 6/6 Type-P-One-way-Delay-Median(Stream) = dt La valeur médiane de l'échantillon. Diffère du 50ème percentile seulement sur un flux avec un nombre pair d'échantillons (moyenne des deux échantillons du milieu) Stream 0 = ({T 0, 100ms},{T 1, 110ms},{T 2, indéfini},{t 3, 90ms},{T 4, 500ms} => TPOWDM(Stream 0 ) = 105ms (( )/2) Statistical Type-P-One-way-Delay-Inverse-Percentile(Stream, treshdold) = X % Le pourcentage des échantillons dont la valeur dt est <= threshold Stream 0 = ({T 0, 100ms},{T 1, 110ms},{T 2, indéfini},{t 3, 90ms},{T 4, 500ms} TPOWDIP(Stream 0, 100) = 2/5 = 40% Statistical 40

41 Type-P-Round-trip-Delay(Src, Dst, T) = dt T = wire time émission du paquet au départ de Src T+dT = wire time réception du paquet retour par Src Les Métriques IPPM : Round-trip Delay 1/1 Type-P-Round-trip-Delay-Poisson-Stream(Src, Dst, T 0, T f, ) Type-P-Round-trip-Delay-Percentile(Stream, X%) = dt Type-P-Round-trip-Delay-Median(Stream) = dt Type-P-Round-trip-Delay-Minimum(Stream) = min(dt) Type-P-Round-trip-Delay-Inverse-Percentile(Stream, dt) = X% 41

42 Les Métriques IPPM : One-way Packet Loss 1/3 La métrique One-way Packet Loss est plus précise que le Round Trip Packet Loss, le chemin aller n'est pas forcément le même que le chemin retour Certaines applications sont plus sensibles aux pertes de paquets dans un sens que dans l'autre, les transferts de fichiers, par exemple : Données dans un sens, gros volumes de données ACK dans l'autre sens, quelques paquets seulement Queuing asymétrique Marquage DSCP asymétrique 42

43 Type-P-One-way-Packet-Loss(Src, Dst, T) {0, 1} Singleton Les Métriques IPPM : One-way Packet Loss 2/3 La synchronisation d'horloge nécessaire entre Src et Dst dépend du seuil déterminé au-delà duquel on estime que le packet est perdu Une application Real Time a besoin d'un seuil très bas synchronisation fine des horloges nécessaire 43

44 Type-P-One-way-Packet-Loss-Poisson-Stream(Src, Dst, T 0, T f, ) = ({T 0, L 0 }, {T 1, L 1 },..., {T f, L f }) T 0, T 1,... T f : générés selon une loi de Poisson T N -T N-1 = en moyenne 1/ L N {0, 1} Sample Type-P-One-way-Packet-Loss-Average = Avg(L 0...L f ) Stream 1 = ({T 0, 0},{T 1, 1},{T 2, 0},{T 3, 1},{T 4, 0},{T 5, 0},{T 6, 0}) = 0,286 = 28% de pertes Statistical Les Métriques IPPM : One-way Packet Loss 3/3 44

45 Les Métriques IPPM : Delay Variation 1/3 Type-P-One-way-ipdv(Stream(Src, Dst, I 1, I 2, ), L, F) = ddt, T 1, T 2 F : fonction de sélection de deux paquets émis à T 1 et T 2 Paquets consécutifs Délai min et délai max dans l'intervalle Paquets envoyés à des indices donnés etc L : longueur des paquets émis Si dt 1 est le OWD(Src, Dst, T 1 ) et dt 2 = OWD(Src, Dst, T 2 ) alors ddt = dt 2 dt 1 Singleton 45

46 Type-P-One-way-ipdv-Poisson-stream(Stream(Src, Dst, T 0, T f,, L), F) = ({T i, T j, ddt}, {T k, T p, ddt},..., {T m, T u, ddt}) Sample Type-P-One-way-ipdv-percentile(IPdv, X%) = ddt Type-P-One-way-ipdv-percentile(IPdv, 50%) = médiane Statistical Type-P-One-way-ipdv-inverse-percentile(IPdv, ddt) = X% Statistical Les Métriques IPPM : Delay Variation 2/3 46

47 Les Métriques IPPM : Delay Variation 3/3 Type-P-One-way-ipdv-jitter(Stream(Src, Dst, T 0, T f,, L)) Statistical F = sélection des paquets consécutifs L'estimation du jitter = e j n = ipdv n On applique le filtre exponentiel : j n = j n e j n Type-P-One-way-peak-to-peak-ipdv(Stream(Src, Dst, T 0, T f,, L)) La fonction F sélectionne par intervalles le paquet avec le OWD max et le paquet avec le OWD min 47

48 Les paquets peuvent arriver dans un ordre différent de l'ordre d'émission Par exemple : Quand les paquets d'un même flux empruntent des chemins avec des durées différentes d'acheminement des paquets (load balancing, par ex) Équipements réseaux avec plusieurs processeurs par ports Retransmission par un protocole de niveau 2 IPPM : Réordonnancement de paquets 1/11 Algorithme de gestion de files réordonnançant les paquets Assignation de paquets successifs dans des buffers différents avec des taux d'occupation différents 48

49 IPPM : Réordonnancement de paquets 2/11 Type-P-Reordered(Src, Dst, SrcTime, s, NextExp) = Booléen Singleton SrcTime : Temps d'émission du paquet s : numéro de séquence NextExp : Le numéro de séquence attendu if s >= NextExp, then /* s est dans l'ordre */ if s > NextExp then SequenceDiscontinuity = True; SeqDiscontinuitySize = s - NextExp; else SequenceDiscontinuity = False; NextExp = s + 1; Type-P-Reordered = False; else /* quand s < NextExp */ Type-P-Reordered = True; SequenceDiscontinuity = False; 49

50 Type-P-Reordered-Ratio-Stream(Src, Dst, T 0, T f, K, L) = R T 0, T f temps de début et de fin dt = temps de transit max (au-delà de dt, le paquet est déclaré perdu) K le nombre de paquets envoyés de Src IPPM : Réordonnancement de paquets 3/11 L, le nombre de paquets reçus parmi K L <= K R = le ratio du nombre de paquets réordonnancé par rapport au nombre de paquets reçus : Count Type P Reordered=True R= L 50

51 IPPM : Réordonnancement de paquets 4/11 Type-P-Packet-Reordering-Extent-Stream(Src, Dst, T 0, T f, K, L) = { e i,... e j } Les paquets sont numérotés à l'émission 1..K Le numéro de séquence de départ du paquet arrivé en position i, avec i [1, L] est noté s[i] [1, K]. Si s[i] est réordonnancé, alors il existe des indices j avec 1 <= j <= i tels que s[j] > s[i] un ensemble de paquets arrivés avant, mais émis après e i = i-j pour j = min(1 <= j <= i tels que s[j] > s[i]) e i est la distance qui sépare i de l'emplacement qu'il aurait normalement du occuper à son arrivée 51

52 IPPM : Réordonnancement de paquets 5/11 Type-P-Packet-Late-Time-Stream(Src, Dst, T 0, T f, K, L) = {lt i,... lt j } On utilise l'horloge de la destination DstTime(i) = Wire time du paquet i Pour tous les paquets avec un reordering extent défini (réordonnancés) lt s[i] = DstTime(i) DstTime(i-e i ) Retard du paquet s[i] 52

53 IPPM : Réordonnancement de paquets 6/11 Type-P-Packet-Byte-Offset-Stream(Src, Dst, T 0, T f, K, L) = {bo i,... bo j } i 1 n =i e Payload Paquet n Décalage en nombre d'octets du paquet s[i] par rapport à la position qu'il aurait du occuper 53

54 IPPM : Réordonnancement de paquets 7/11 Type-P-Packet-Reordering-Gap-Stream(Src, Dst, T 0, T f, K, L) = {G i,... G j } Type-P-Packet-Reordering-GapTime-Stream(Src, Dst, T 0, T f, K, L) = {gt i,... gt j } Pour le calcul des GapTime, on utilise l'horloge de la destination Écart entre deux discontinuités correspondant à des paquets réordonnés 54

55 IPPM : Réordonnancement de paquets 8/11 Type-P-Packet-Reordering-Free-Run-x-numruns-Stream(Src, Dst, T 0, T f, K, L) = x Type-P-Packet-Reordering-Free-Run-q-squruns-Stream(Src, Dst, T 0, T f, K, L) = q Type-P-Packet-Reordering-Free-Run-p-numpkts-Stream(Src, Dst, T 0, T f, K, L) = p Type-P-Packet-Reordering-Free-Run-a-accpkts-Stream(Src, Dst, T 0, T f, K, L) = a Dans ces métriques un reordering-free run est une séquence de paquets consécutifs sans réordonnancement x, le nombre de run (et aussi le nombre de paquets réordonnancés) a, le compteur de paquets dans l'ordre. p, le nombre de paquets (quand le flux est complet, p=(x+a)=l). q, la somme des carrés des longueurs de run 55

56 IPPM : Réordonnancement de paquets 9/11 Algorithme : r = x = a = p = q = 0; while(des paquets arrivent avec le numéro de séquence s) { p++; if (s >= NextExp) /* s est dans l'ordre */ then r++; a++; else /* s est réordonnancé */ q+= r*r; r = 0; x++; } 56

57 IPPM : Réordonnancement de paquets 10/11 % de paquets dans l'ordre = 100 a p La longueur moyenne des runs sans réordonnancement : a x x, le nombre de run a, le compteur de paquets dans l'ordre. p, le nombre de paquets q, la somme des carrés des longueurs de run 57

58 IPPM : Réordonnancement de paquets 11/11 q donne une idée de la variation autour de la moyenne : q a q x a = x a 2 x, le nombre de run a, le compteur de paquets dans l'ordre. p, le nombre de paquets q, la somme des carrés des longueurs de run 58

59 Métriques IPPM vs NMWG 1/2 NMWG = Network Monitoring Working Group de l'open Grid Forum, cherche à développer un dictionnaire commun de métriques Availability Capacity Utilization Available Bandwidth Achievable Bandwidth One Way Delay Jitter Round Trip Delay One Way Loss Roundtrip Loss One-Way Reordering 59

60 Métriques IPPM vs NMWG 2/2 NMWG IPPM One-Way-Delay Round Trip Delay One-Way and Round Trip (NMWG) Loss + Loss pattern (IPPM) Availability Capacity Utilization Available BW Achievable BW Jitter Connectivity Network Capacity Pas d équivalent Pas d équivalent Bulk Transfer capacity IP Delay Variation & Jitter calculé 60

Métrologie des réseaux IP

Métrologie des réseaux IP Groupe de travail Métrologie http://www.inria.fr http://gt-metro.grenet.fr Métrologie des réseaux IP Approches, tendances, outils Luc.Saccavini@inria.fr G6 recherche 18 mars 2009 Remerciements Exposé préparé

Plus en détail

IPPM vs NMWG Mesure des métriques. Simon.Muyal@renater.fr

IPPM vs NMWG Mesure des métriques. Simon.Muyal@renater.fr IPPM vs NMWG Mesure des métriques Simon.Muyal@renater.fr Agenda Rappel: Comparaison IPPM et NMGW Méthodes de calcul/mesure des métriques Observations Métriques principales Connectivité/disponibilité RTT

Plus en détail

Gestion et Surveillance de Réseau Définition des Performances Réseau

Gestion et Surveillance de Réseau Définition des Performances Réseau Gestion et Surveillance de Réseau Définition des Performances Réseau These materials are licensed under the Creative Commons Attribution-Noncommercial 3.0 Unported license (http://creativecommons.org/licenses/by-nc/3.0/)

Plus en détail

Introduction. La gestion des qualités de services dans Internet. La garantie de QoS. Exemple

Introduction. La gestion des qualités de services dans Internet. La garantie de QoS. Exemple Introduction Aujourd hui les applications (en particulier multimédia) nécessitent des qualités de service de natures très différentes La gestion des qualités de services dans Internet Exemples: Transfert

Plus en détail

Guide pour les Administrateurs Systèmes et Réseaux

Guide pour les Administrateurs Systèmes et Réseaux Guide pour les Administrateurs Systèmes et Réseaux 1 Introduction 3 2 Performances : Les bases 3 2.1 Les critères de performance (perçu par l utilisateur) 3 2.1.1 Le temps de réponse «applicatif» 3 2.1.2

Plus en détail

NFA083 Réseau et Administration Web TCP/IP

NFA083 Réseau et Administration Web TCP/IP NFA083 Réseau et Administration Web TCP/IP Sami Taktak sami.taktak@cnam.fr Centre d Étude et De Recherche en Informatique et Communications Conservatoire National des Arts et Métiers Rôle de la Couche

Plus en détail

Principe de la récupération d erreur dans TCP. Exercices sur La couche Transport. Récupération d erreur

Principe de la récupération d erreur dans TCP. Exercices sur La couche Transport. Récupération d erreur Exercices sur La couche Transport Principe de la récupération d erreur dans TCP» Fenêtre d anticipation avec re-émission sélective et acquittements cumulatifs (voir chapitre Contrôle d erreur) 4 3 2 Transport

Plus en détail

Introduction. UDP et IP UDP

Introduction. UDP et IP UDP Introduction Protocoles TCP et UDP M. Berthet. Les illustrations sont tirées de l ouvrage de Guy Pujolle, Cours réseaux et Télécom TCP (Transmission Control Protocol) et UDP (User Datagram Protocol) assurent

Plus en détail

Le protocole TCP. PLAN Présentation Les segments TCP Le multiplexage La fenêtre coulissante La connexion Les données urgentes Les options Conclusion

Le protocole TCP. PLAN Présentation Les segments TCP Le multiplexage La fenêtre coulissante La connexion Les données urgentes Les options Conclusion Le protocole TCP cb (/home/kouna/d01/adp/bcousin/fute/cours/internet/04-tcp.fm- 18 Septembre 1998 09:25) PLAN Présentation Les segments TCP Le multiplexage La fenêtre coulissante La connexion Les données

Plus en détail

Cadre pour les métriques de performances IP

Cadre pour les métriques de performances IP Groupe de travail Réseau V. Paxson, Lawrence Berkeley National Lab Request for Comments : 2330 G. Almes, Advanced Network & Services Catégorie : Information J. Mahdavi & M. Mathis, Pittsburgh Supercomputer

Plus en détail

http://www.iana.org/assignments/port-numbers Six drapeaux

http://www.iana.org/assignments/port-numbers Six drapeaux Port source Port de destination Numéro de séquence Pointeur urgent Numéros de port un numéro de port est un entier de 16 bits les ports réservés (well known ports) de à 123 les ports de connexion (registered

Plus en détail

Téléinformatique et Réseaux Séance 2 : TCP, contrôle de congestion

Téléinformatique et Réseaux Séance 2 : TCP, contrôle de congestion Téléinformatique et Réseaux Séance 2 : TCP, contrôle de congestion Gille Gomand - ggo@info.fundp.ac.be - Bureau 227 1 Introduction L objectif de ce TP est de décrire le contrôle de congestion effectué

Plus en détail

Examen FIP 2015. Partie 1. Durée: 2 heures Responsable: Laurent Toutain. Trading à haute fréquence

Examen FIP 2015. Partie 1. Durée: 2 heures Responsable: Laurent Toutain. Trading à haute fréquence Nom: Prénom: Examen FIP 2015 Partie 1 Durée: 2 heures Responsable: Laurent Toutain Trading à haute fréquence La salle de marché d'un établissement boursier du New Jersey rencontrait des difficultés pour

Plus en détail

Couche transport TCP

Couche transport TCP Couche transport TCP Sébastien Jean IUT de Valence Département Informatique v3.1, 30 avril 2012 TCP, en bref Généralités TCP? TCP (Transmission Control Protocol, RFC 793) fournit un service de transfert

Plus en détail

Guide pour les Administrateurs Systèmes et Réseaux

Guide pour les Administrateurs Systèmes et Réseaux Guide pour les Administrateurs Systèmes et Réseaux 1 Introduction 3 2 Performances : Les bases 3 2.1 Les critères de performance (perçu par l utilisateur) 3 2.1.1 Le temps de réponse «applicatif» 3 2.1.2

Plus en détail

Les couches transport UDP et TCP. Bibliographie et sources. La couche transport (4) Encapsulation des données. Objectifs et plan:

Les couches transport UDP et TCP. Bibliographie et sources. La couche transport (4) Encapsulation des données. Objectifs et plan: Les couches transport UDP et TCP Bibliographie et sources Objectifs et plan: Couche 4 : plaque tournante entre Fournisseurs des services de transport (les «réseaux») Utilisateurs des services de transport

Plus en détail

Chapitre 5 : Protocole TCP/IP

Chapitre 5 : Protocole TCP/IP Chapitre 5 : Protocole TCP/IP 1- IP (Internet Protocol) : Il permet de à des réseaux hétérogène de coopérer. Il gère l adressage logique, le routage, la fragmentation et le réassemblage des paquets. Il

Plus en détail

Réseaux fédérateurs de l'internet. Jean-Patrick Gelas Université de Lyon

Réseaux fédérateurs de l'internet. Jean-Patrick Gelas Université de Lyon Réseaux fédérateurs de l'internet Jean-Patrick Gelas Université de Lyon Sources Analyse structurée des réseaux, James Kurose, Keith Ross (Ed. Pearson Éducation) Wikipedia 2 Introduction Les différents

Plus en détail

Services offerts par la couche 4 : contrôle du transport

Services offerts par la couche 4 : contrôle du transport Services offerts par la couche 4 : contrôle du transport Un message est identifié par sa source et sa destination ; comment distinguer plusieurs applications/flux sur une même machine? => la notion de

Plus en détail

Exercice 1 architecture en couche

Exercice 1 architecture en couche Examen Page :1 / 9 L3 aucun document autorisé Janvier 2008 Durée 3 heures Exercice 1 architecture en couche Question 1 citez les 9 couches du modèles ISO. Question 2 indiquez le rôles principal de chacune

Plus en détail

Chapitre I. Notions de base. Septembre 2008 I. Notions de base 1. But du chapitre. Connaître types de réseaux PAN, LAN, MAN, et WAN.

Chapitre I. Notions de base. Septembre 2008 I. Notions de base 1. But du chapitre. Connaître types de réseaux PAN, LAN, MAN, et WAN. Chapitre I Notions de base Septembre 2008 I. Notions de base 1 But du chapitre Connaître types de réseaux PAN, LAN, MAN, et WAN. Connaître les différentes topologies (bus, anneau, étoile, maillée) et leurs

Plus en détail

Cours réseaux Modèle OSI

Cours réseaux Modèle OSI Cours réseaux Modèle OSI IUT 1 Université de Lyon Introduction: le modèle OSI Un modèle théorique : le modèle OSI (Open System Interconnection) A quoi ça sert: Nécessité de découper/classifier l ensemble

Plus en détail

Internet et Multimédia Exercices: flux multimédia

Internet et Multimédia Exercices: flux multimédia Internet et Multimédia Exercices: flux multimédia P. Bakowski bako@ieee.org Applications et flux multi-média média applications transport P. Bakowski 2 Applications et flux multi-média média applications

Plus en détail

Introduction. Le contrôle de flux. Environnement

Introduction. Le contrôle de flux. Environnement Introduction Protocoles apparaissant dans la couche liaison de données ou dans la couche transport Différences suivant les cas dues au Texte Le contrôle de flux et la récupération des erreurs Temps de

Plus en détail

Modélisation conceptuelle des Systèmes Distribués

Modélisation conceptuelle des Systèmes Distribués Modélisation conceptuelle des Systèmes Distribués Eric Cariou Master Technologies de l'internet 1 ère année Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique Eric.Cariou@univ-pau.fr 1 Systèmes

Plus en détail

Introduction aux Systèmes Distribués. Gestion du temps & état global dans un système distribué

Introduction aux Systèmes Distribués. Gestion du temps & état global dans un système distribué Introduction aux Systèmes Distribués Licence Informatique 3 ème année Gestion du temps & état global dans un système distribué Eric Cariou Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique

Plus en détail

La couche réseaux dans Internet

La couche réseaux dans Internet La couche réseaux dans Internet 1. Introduction au protocole IP V4 Internet est vu comme un ensemble de sous-réseaux autonomes interconnectés pour constituer une infrastructure large au niveau mondial.

Plus en détail

Les Réseaux Télécoms à Hauts débits

Les Réseaux Télécoms à Hauts débits Les Réseaux Télécoms à Hauts débits Ahmed Mehaoua 1999 - page 1 PLAN RTC : Le Réseau Téléphonique Commuté RNIS Le Réseau Numérique à Intégration de Services à large bande Ahmed Mehaoua 1999 - page 2 1

Plus en détail

Université de Reims Champagne - Ardenne Qualité de Service suivant la norme 802.11e

Université de Reims Champagne - Ardenne Qualité de Service suivant la norme 802.11e Université de Reims Champagne - Ardenne Qualité de Service suivant la norme 802.11e Présenté par : BOUAMAMA Nadjib SAILE Yassine HAFERSAS Nabil 2007-2008 1 PLAN Introduction Généralité sur la QoS Le standard

Plus en détail

1 Partie mail (Jean-Luc Richier) environ 4 points

1 Partie mail (Jean-Luc Richier) environ 4 points Durée : 2 heures. Tous documents autorisés. Une partie des points tient compte de la clarté et de la présentation des réponses. Le barème est purement indicatif. Chaque partie devra être rédigée sur une

Plus en détail

-Partie7- La Couche Réseau

-Partie7- La Couche Réseau -Partie7- La Couche Réseau Plan La couche Réseau Définition et Objectifs Fonctions Adressage Routage Contrôle de flux / erreurs / congestion multiplexage segmentation / groupage des messages gestion des

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Protocoles et concepts de routage Chapitre 4 Quel événement peut-il occasionner une mise à jour déclenchée? Expiration d un minuteur de routage de mises à jour

Plus en détail

Accédez au test ici http://myspeed.visualware.com/index.php

Accédez au test ici http://myspeed.visualware.com/index.php Test de vitesse VoIP Pourquoi faire le test? Un test de vitesse VoIP est un moyen efficace d évaluer la capacité de votre connexion Internet à prendre en charge un système de téléphonie VoIP. D autres

Plus en détail

La supervision des services dans le réseau RENATER

La supervision des services dans le réseau RENATER La supervision des services dans le réseau RENATER Simon Muyal (Services IP Avancés GIP RENATER) François-Xavier Andreu (Service de suivi opérationnel GIP RENATER) 1 Agenda Introduction Les nouveautés

Plus en détail

Architectures de QoS pour Internet

Architectures de QoS pour Internet Architectures de QoS pour Internet IntServ, Diffserv 2011 RMMQoS-chap5 1 Architecture Intserv Intégration de Service définie en 1997 dans les RFC2205 à RFC2216 définie par flux (ex : IP src + IP dst +

Plus en détail

Cours d histoire VPN MPLS. Les VPN MPLS B. DAVENEL. Ingénieurs 2000, Université Paris-Est Marne la Vallée. B. DAVENEL Les VPN MPLS

Cours d histoire VPN MPLS. Les VPN MPLS B. DAVENEL. Ingénieurs 2000, Université Paris-Est Marne la Vallée. B. DAVENEL Les VPN MPLS Les B. DAVENEL Ingénieurs 2000, Université Paris-Est Marne la Vallée B. DAVENEL Les Sommaire 1 2 3 4 B. DAVENEL Les Bibliographie PUJOLLE, Guy. Les réseaux, Quatrième édition, Eyrolles HARDY, Daniel. MALLEUS,

Plus en détail

Les réseaux : Principes de fonctionnement d Internet

Les réseaux : Principes de fonctionnement d Internet Les réseaux : Principes de fonctionnement d Internet Table des matières 1. Le modèle TCP/IP... 2 2. Couche 1 ou couche physique... 3 3. Couche 2 ou couche liaison ou couche lien... 4 4. Couche 3 ou couche

Plus en détail

Introduction à MPLS F. Nolot 2009 1

Introduction à MPLS F. Nolot 2009 1 Introduction à MPLS 1 Introduction à MPLS Introduction 2 Introduction Les fournisseurs d'accès veulent Conserver leur infrastructure existante ET Ajouter de nouveaux services non supportés par la technologie

Plus en détail

IPv6. Lab 6: Déploiement. Objectif: Communication IPv6 entre noeuds dans des sites différents au travers d'internet (IPv4)

IPv6. Lab 6: Déploiement. Objectif: Communication IPv6 entre noeuds dans des sites différents au travers d'internet (IPv4) IPv6 Lab 6: Déploiement Objectif: Communication IPv6 entre noeuds dans des sites différents au travers d'internet (IPv4) v.1a E. Berera 1 Communication sites IPv6 par Internet (IPv4) Wi-Fi SSID:groupe1

Plus en détail

Median SR04 - Automne 2007 Les documents ne sont pas autorisés

Median SR04 - Automne 2007 Les documents ne sont pas autorisés Median SR04 - Automne 2007 Les documents ne sont pas autorisés - Utiliser le verso en cas de besoin Exercice 1 (1,5pts) : soit le réseau suivant dont l'adresse réseau est 130.252.0.0 : Segment 1.10.34.10.35.10.36

Plus en détail

Ressources pour le lycée général et technologique

Ressources pour le lycée général et technologique éduscol Physique-chimie Exemple d activités de classe Ressources pour le lycée général et technologique Préambule Se positionner grâce aux ondes GPS, horloges et relativité (3) Extrait du programme d enseignement

Plus en détail

Cours n 15. Frame Relay

Cours n 15. Frame Relay Cours n 15 Frame Relay 1 Frame Relay Technologie à commutation de paquets Remplace les réseaux point-à-point trop coûteux Se base sur l encapsulation HDLC Multiplexage (partage de la BP du nuage) Inconvénients

Plus en détail

Communication de l information Les réseaux Cours

Communication de l information Les réseaux Cours Communication de l information Les réseaux Cours 1- Mise en situation Comment différents appareils parviennent-ils à communiquer entre eux? 2- Les réseaux informatiques Réseau d'ordinateurs : Le principe

Plus en détail

RCI. Réseaux et Communication Industrielle. TD n 1

RCI. Réseaux et Communication Industrielle. TD n 1 TD n 1 1 Exercice 1 Soit une image couleur non-compressée de taille 1024 768 pixels, chaque pixel étant composé de 3 octets. s 1 Combien de temps va durer sa transmission sur une liaison : Hertzienne 1.2

Plus en détail

INF3270 : Laboratoire 5 - Analyse TCP

INF3270 : Laboratoire 5 - Analyse TCP INF3270 : Laboratoire 5 - Analyse TCP Eric Gingras Adaptation d'une présentation créé par le laboratoire de téléinformatique de l'université du Québec à Montréal (Alain Sarrazin, Elmi Hassan et Guy Francoeur)

Plus en détail

Linux sécurité des réseaux

Linux sécurité des réseaux Linux sécurité des réseaux Rappels et audits réseaux Frédéric Bongat (IPSL) Philippe Weill (SA) 1 Introduction Sécurité des réseaux sous Linux Les réseaux Audit réseau 2 3 TCP/IP : protocoles de communication

Plus en détail

Livres disponibles à la bibliothèque (RDC)

Livres disponibles à la bibliothèque (RDC) Livres disponibles à la bibliothèque (RDC) Réseaux, 3 ème édition, A.TANENBAUM, 1997. TCP/IP : Architecture, protocoles et applications, 3 ème édition, D.COMER, 1998 TCP/IP : Administration de réseaux,

Plus en détail

UFR Mathématique et Informatique S5 Printemps 2010. TD Révisions R&P

UFR Mathématique et Informatique S5 Printemps 2010. TD Révisions R&P Université de Strasbourg L3 Informatique UFR Mathématique et Informatique S5 Printemps 2010 TD Révisions R&P Partie I On considère une connexion TCP entre 2 machines MA et MB. Le RTT, supposé constant,

Plus en détail

R&T1 R1 TD3. Protocole (cf [1] 1.1.3) : format et ordre des messages échangés entre deux entités et actions générées (cf cours Ch2 6)

R&T1 R1 TD3. Protocole (cf [1] 1.1.3) : format et ordre des messages échangés entre deux entités et actions générées (cf cours Ch2 6) R&T1 R1 TD3 Rappels et compléments : Protocole (cf [1] 1.1.3) : format et ordre des messages échangés entre deux entités et actions générées (cf cours Ch2 6) commutation de circuits, par paquets, de messages

Plus en détail

Master e-secure. VoIP. RTP et RTCP

Master e-secure. VoIP. RTP et RTCP Master e-secure VoIP RTP et RTCP Bureau S3-354 Mailto:Jean.Saquet@unicaen.fr http://saquet.users.greyc.fr/m2 Temps réel sur IP Problèmes : Mode paquet, multiplexage de plusieurs flux sur une même ligne,

Plus en détail

Administration réseau Routage et passerelle

Administration réseau Routage et passerelle Administration réseau Routage et passerelle A. Guermouche A. Guermouche Cours 2 : Routage et passerelle 1 Plan 1. Introduction 2. Routage dans IP Principes de base Manipulation des tables de routage 3.

Plus en détail

La Qualité de Service sur Internet

La Qualité de Service sur Internet Brève introduction à La Qualité de Service sur Internet Chaput Emmanuel 2011-2012 Chaput Emmanuel () Brève introduction à La Qualité de Service sur Internet 2011-2012 1 / 42 1 2 3 La qualité de service

Plus en détail

INTERNET CONTROL MESSAGE PROTOCOL

INTERNET CONTROL MESSAGE PROTOCOL Issu de la RFC 792 INTERNET CONTROL MESSAGE PROTOCOL SPECIFICATIONS Crédits : Jon Postel / ISI Traduction : V.G. FREMAUX Simplification et ajouts pour utilisation élève : B. JEZEQUEL / Lycée La Providence

Plus en détail

TD Qualité de Service (QoS)

TD Qualité de Service (QoS) TD Qualité de Service () II- Intserv / DiffServ / MPLS I- : Généralités Donnez une description des concepts suivants, et expliquez en quoi ces points sont importants pour la garantie de : - le marquage

Plus en détail

Chapitre 3 : Les échanges dans le monde TCP-IP. Support des Services et Serveurs

Chapitre 3 : Les échanges dans le monde TCP-IP. Support des Services et Serveurs SI 5 BTS Services Informatiques aux Organisations 1 ère année Chapitre 3 : Support des Services et Serveurs Objectifs : Les échanges dans le monde TCP-IP Maîtriser le modèle TCP/IP, l'ensemble de ses protocoles,

Plus en détail

Réseaux Couche Réseau

Réseaux Couche Réseau Réseaux Couche Réseau E. Jeandel Partiel Mercredi 10 novembre 14h Salle 001 Tout le cours jusqu aujourd hui, compris Cours non autorisé 1 Un routeur Un routeur Un routeur relie plusieurs réseaux entre

Plus en détail

Réseaux - Cours 3. IP : introduction et adressage. Cyril Pain-Barre. Semestre 1 - version du 13/11/2009. IUT Informatique Aix-en-Provence

Réseaux - Cours 3. IP : introduction et adressage. Cyril Pain-Barre. Semestre 1 - version du 13/11/2009. IUT Informatique Aix-en-Provence Réseaux - Cours 3 IP : introduction et adressage Cyril Pain-Barre IUT Informatique Aix-en-Provence Semestre 1 - version du 13/11/2009 1/32 Cyril Pain-Barre IP : introduction et adressage 1/24 TCP/IP l

Plus en détail

Agrégation de liens xdsl sur un réseau radio

Agrégation de liens xdsl sur un réseau radio Agrégation de liens xdsl sur un réseau radio Soutenance TX Suiveur: Stéphane Crozat Commanditaire: tetaneutral.net/laurent Guerby 1 02/02/212 Introduction 2 Introduction: schéma 3 Définition d un tunnel

Plus en détail

LES PROTOCOLES TCP ET UDP

LES PROTOCOLES TCP ET UDP LES PROTOCOLES TCP ET UDP 1. LES NUMEROS DE PORT TCP et UDP sont des protocoles de la couche Transport (niveau 4) du modèle OSI. A la réception d'un datagramme, une machine est identifiée de manière unique

Plus en détail

Réseaux - Cours 4. IP : introduction et adressage. Cyril Pain-Barre. version du 18/2/2013. IUT Informatique Aix-en-Provence

Réseaux - Cours 4. IP : introduction et adressage. Cyril Pain-Barre. version du 18/2/2013. IUT Informatique Aix-en-Provence Réseaux - Cours 4 : introduction et adressage Cyril Pain-Barre IUT Informatique Aix-en-Provence version du 18/2/2013 1/34 Cyril Pain-Barre : introduction et adressage 1/26 TCP/ l architecture d Internet

Plus en détail

UE 503 L3 MIAGE. Initiation Réseau et Programmation Web Introduction. A. Belaïd

UE 503 L3 MIAGE. Initiation Réseau et Programmation Web Introduction. A. Belaïd UE 503 L3 MIAGE Initiation Réseau et Programmation Web Introduction A. Belaïd abelaid@loria.fr http://www.loria.fr/~abelaid/ Année Universitaire 2011/2012 Plan Cours Introduction aux Réseaux Définition

Plus en détail

Les protocoles UDP et TCP

Les protocoles UDP et TCP 3 Les protocoles UDP et TCP TCP comme UDP s exécute au-dessus d IP et se fonde sur les services fournis par ce dernier. TCP (Transport Control Protocol) assure un service de transmission de données fiable

Plus en détail

RESEAUX ARCHITECTURES EN COUCHES. J.L Damoiseaux ; Dpt R&T 1

RESEAUX ARCHITECTURES EN COUCHES. J.L Damoiseaux ; Dpt R&T 1 RESEAUX ARCHITECTURES EN COUCHES J.L Damoiseaux ; Dpt R&T 1 Plan Notions sur les réseaux Couche/Service/Protocole Le modèle OSI Le modèle TCP/IP J.L Damoiseaux ; Dpt R&T 2 Problématique J.L Damoiseaux

Plus en détail

Transport de contenu multimédia

Transport de contenu multimédia Transport de contenu multimédia Jean Le Feuvre Cyril Concolato lefeuvre, concolato @telecom-paristech.fr Plan Définitions et problèmes généraux Étude détaillée de certains modes de transport Streaming

Plus en détail

Chap.1: Introduction à la téléinformatique

Chap.1: Introduction à la téléinformatique Chap.1: Introduction à la téléinformatique 1. Présentation 2. les caractéristiques d un réseau 3. les types de communication 4. le modèle OSI (Open System Interconnection) 5. l architecture TCP/IP 6. l

Plus en détail

Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.fr

Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.fr Année 2010-2011 Réseaux I Conclusion : retour sur l architecture protocolaire Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.fr 1 Plan 1 Rappels 2 Le dialogue

Plus en détail

Couche réseau. Chapitre 6. Exercices

Couche réseau. Chapitre 6. Exercices Chapitre 6 Couche réseau Exercices No Exercice Points Difficulté Couche réseau, bases IP 1. Comment un destinataire sait-il qu il a reçu le dernier fragment 1 d un datagramme fragmenté? 2. Lorsqu un fragment

Plus en détail

Formation SIARS. Principes de base TCP/IP QoS

Formation SIARS. Principes de base TCP/IP QoS Formation SIARS Principes de base TCP/IP QoS Plan La situation actuelle Qu est-ce que la QoS? DiffServ IntServ MPLS Conclusion La situation actuelle La situation actuelle La famille des protocoles TCP/IP

Plus en détail

Exercices Réseaux : 1 partie

Exercices Réseaux : 1 partie Table des matières I. Exercices de base...3 1. Calcul de débit (D)...3 2. Calcul de temps de transmission (t)...3 3. Calcul de la taille des données (Q)...3 II. Protocole Ethernet Ethernet 802.3...4 1.

Plus en détail

A l'origine, les FYI sont uniquement des documents officiels issus des organismes de normalisation de l'internet, sans toutefois être des normes.

A l'origine, les FYI sont uniquement des documents officiels issus des organismes de normalisation de l'internet, sans toutefois être des normes. 1 2 Deux groupes guident les évolutions de l Internet : un groupe de recherche, l IRTF (Internet Research Task Force) un groupe de développement, l IETF (Internet Engineering Task Force) ; travaille sur

Plus en détail

RÉSEAUX D'ENTREPRISES

RÉSEAUX D'ENTREPRISES Travaux Dirigés #1 ESEN / AU 2014-2015 Kawther ESSAFI & Amine DHRAIEF RÉSEAUX D'ENTREPRISES Exercice 1 : Période de vulnérabilité Soit un réseau Ethernet en bus de 8 stations. La distance moyenne entre

Plus en détail

Couche Transport. Le protocole TCP

Couche Transport. Le protocole TCP Couche Transport Assure la transmission des messages entre deux applications sur des stations distantes. Le protocole de transport est un protocole bout-en-bout (Host- To-Host Protocol). A. Obaid - Téléinformatique

Plus en détail

TD2 : CORRECTION. Exercice 1 : 1. Quel est l avantage de la séparation de l adressage en deux parties dans l adressage Internet?

TD2 : CORRECTION. Exercice 1 : 1. Quel est l avantage de la séparation de l adressage en deux parties dans l adressage Internet? TD2 : CORRECTION I. connaître son environnement réseau a. Quelle est l adresse IPv4 de votre PC? l adresse IPv6? ipconfig : Adresse IPv4..............: 192.168.1.13 Masque de sous-réseau.... : 255.255.255.0

Plus en détail

Réseaux 1. TP 1 - Configuration et tests TCP/IP CORRIGE

Réseaux 1. TP 1 - Configuration et tests TCP/IP CORRIGE I.U.T. de Nice Côte d Azur 2004-2005 Département Informatique Réseaux 1 TP 1 - Configuration et tests TCP/IP CORRIGE Objectif : examiner la configuration des réseaux TCP/IP de notre département, effectuer

Plus en détail

Rappels réseaux TCP/IP

Rappels réseaux TCP/IP Rappels réseaux TCP/IP Premier Maître Jean Baptiste FAVRE DCSIM / SDE / SIC / Audit SSI jean-baptiste.favre@marine.defense.gouv.fr CFI Juin 2005: Firewall (1) 15 mai 2005 Diapositive N 1 /27 Au menu Modèle

Plus en détail

Répétitions du Cours d Introduction aux Réseaux Informatiques Contrôles d erreur et de flux François Cantin Département Montefiore Research Unit in Networking Université de Liège Année académique 2008

Plus en détail

Formation Réseaux : Notions de base

Formation Réseaux : Notions de base Formation x Formation Réseaux : Notions Jean-Philippe André (), p2009 3. Couche Septembre 2007 Que sont les x? Formation x Wikipedia.org : Un est un ensemble de nœuds (ou pôles) reliés entre eux par des

Plus en détail

Collecte des examens du module Introduction aux Réseaux et Bases de Routage

Collecte des examens du module Introduction aux Réseaux et Bases de Routage INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Collecte des examens du module Introduction aux Réseaux et Bases de Routage Examens corrigés Kaouther Nouira 2011-2012 Ministère de l Enseignement Supérieur, de le

Plus en détail

QoS dans le réseau. Objectifs. Étapes de la QoS. Chapitre 4 : Ordonnancement et QoS Scheduling

QoS dans le réseau. Objectifs. Étapes de la QoS. Chapitre 4 : Ordonnancement et QoS Scheduling QoS dans le réseau Chapitre 4 : Ordonnancement et QoS Scheduling 2011 RMMQoS-chap4 1 Objectifs Hypothèse : plusieurs flux en compétition dans un switch/routeur même interface de sortie Quelques objectifs

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 9 01 Convertissez le nombre binaire 10111010 en son équivalent hexadécimal. Sélectionnez la réponse correcte dans la

Plus en détail

Réseaux - partie 4 Transport

Réseaux - partie 4 Transport Réseaux - partie 4 Transport Michel RIVEILL, INP Grenoble Laboratoire SIRAC INRIA Rhône-Alpes 655, av. de l Europe - 38330 Montbonnot St Martin Michel.Riveill@inpg.fr Plan Introduction Physique Liaison

Plus en détail

Techniques de diffusion vidéo sur l Internet

Techniques de diffusion vidéo sur l Internet ENS de Lyon Cours réseaux 2004 Techniques de diffusion vidéo sur l Internet Streaming avec RTP/RTSP Timothy BURK (uni@tburk.com) Table des matières 1. Introduction... 3 2. Streaming Diffusion en temps

Plus en détail

Internet et Multimédia. Cours 6 : RTP

Internet et Multimédia. Cours 6 : RTP à l Université Pierre et Marie Curie, le 15 mars 2004 Maîtrise Polyvalente Internet et Multimédia Cours 6 : RTP Timur FRIEDMAN 1 Plan Introduction Communication en temps réel RTP Limitation de débit RTCP

Plus en détail

Examinez la figure. Quel est le débit maximum qu'on peut obtenir de bout en bout sur ce réseau lorsque l'utilisateur de Lab A communique ave

Examinez la figure. Quel est le débit maximum qu'on peut obtenir de bout en bout sur ce réseau lorsque l'utilisateur de Lab A communique ave 1 Quelle est la couche OSI et TCP/IP qui apparaît dans les deux modèles, mais qui a des fonctions différentes? La couche session La couche physique 2 Parmi les unités suivantes, indiquez celles qui sont

Plus en détail

Le protocole TCP. Services de TCP

Le protocole TCP. Services de TCP Le protocole TCP TCP (Transmission Control Procedure) est un protocole de transport bout-en-bout (Host-To- Host) Ajoute les fonctions que le réseau ne peut offrir et qui sont demandées par les applications

Plus en détail

Ethernet. Djoumé SALVETTI - djoume.salvetti@upmc.fr. 22 juin 2007. Problème : Comment faire pour communiquer à plus de 2?

Ethernet. Djoumé SALVETTI - djoume.salvetti@upmc.fr. 22 juin 2007. Problème : Comment faire pour communiquer à plus de 2? Ethernet Djoumé SALVETTI - djoume.salvetti@upmc.fr 22 juin 2007 Introduction Problème : Comment faire pour communiquer à plus de 2? Table des matières 1 Topologie de réseau 2 2 Adressage 3 3 Support physique

Plus en détail

Réseaux locaux virtuels : VLAN

Réseaux locaux virtuels : VLAN Réseaux locaux virtuels : VLAN I. Historique Les premiers réseaux Ethernet (on se situe donc en couche 2) étaient conçus à base de câbles coaxiaux raccordés entre eux et connectés aux ordinateurs, si bien

Plus en détail

Covage Services Version du doc v1.1. Spécifications techniques d accès au Service. Page 1 sur 11

Covage Services Version du doc v1.1. Spécifications techniques d accès au Service. Page 1 sur 11 Covage s Version du doc v1.1 Page 1 sur 11 Document : Date : STAS IP Transit v1.1 20/09/2011 Covage s Version du doc v1.1 Page 2 sur 11 Sommaire 1. Description du «IP Transit»... 3 2. Périmètre géographique

Plus en détail

Trames Ethernet et IEEE 802.3:

Trames Ethernet et IEEE 802.3: Trames Ethernet et IEEE 802.3: PLAN I. Introduction II.Trames Ethernet et IEEE 802.3: Trame ETHERNET : III. 1. Description des différentes couches de TCP/IP 2. Couche INTERNET la norme IEEE 802.3 est légèrement

Plus en détail

ALGORITHMES DE QoS. 2/Les méthodes d identification et de marquage des paquets IP.

ALGORITHMES DE QoS. 2/Les méthodes d identification et de marquage des paquets IP. 1/Qu est-ce que la QoS? ALGORITHMES DE QoS Son but est de fournir un système de priorisation des flux réseaux en cas de montée en charge réseau des équipements concernés, fournissant ainsi une bande passante

Plus en détail

M1 Informatique, Réseaux Cours 9 : Réseaux pour le multimédia

M1 Informatique, Réseaux Cours 9 : Réseaux pour le multimédia M1 Informatique, Réseaux Cours 9 : Réseaux pour le multimédia Olivier Togni Université de Bourgogne, IEM/LE2I Bureau G206 olivier.togni@u-bourgogne.fr 24 mars 2015 2 de 24 M1 Informatique, Réseaux Cours

Plus en détail

Comment communiquer efficacement des informations entre les systèmes et/ou les humains?

Comment communiquer efficacement des informations entre les systèmes et/ou les humains? Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable Réseaux et internet CI0 : transmission de l'information cours Tle STI2D TRANS Comment communiquer efficacement des informations entre

Plus en détail

Cours d introduction aux réseaux informatiques Année académique 2010-2011 Interrogation finale de première session Juin 2011

Cours d introduction aux réseaux informatiques Année académique 2010-2011 Interrogation finale de première session Juin 2011 Cours d introduction aux réseaux informatiques Année académique 00-0 Interrogation finale de première session Juin 0 Remettez une feuille par question même si vous ne répondez pas à la question. Indiquez

Plus en détail

Transmissions série et parallèle

Transmissions série et parallèle 1. Introduction : Un signal numérique transmet généralement plusieurs digits binaires. Exemple : 01000001 ( huit bits). Dans une transmission numérique on peut envisager deux modes : les envoyer tous en

Plus en détail

Routage dynamique et protocoles de routage. Claude Chaudet Xavier Misseri

Routage dynamique et protocoles de routage. Claude Chaudet Xavier Misseri Routage dynamique et protocoles de routage Claude Chaudet Xavier Misseri Principe du routage Configurer les tables de routage (des routeurs) afin que les paquets empruntent le meilleur chemin disponible

Plus en détail

BGP Le routage inter-domaine

BGP Le routage inter-domaine BGP Le routage inter-domaine Bernard Cousin Plan Présentation de BGP Le protocole BGP Les attributs de BGP Quelques particularités de BGP ibgp Border Gateway Protocol 2 1 BGP version 4 Le protocole pour

Plus en détail

Algorithmique des Systèmes Répartis Protocoles de Communications

Algorithmique des Systèmes Répartis Protocoles de Communications Algorithmique des Systèmes Répartis Protocoles de Communications Master Informatique Dominique Méry Université de Lorraine 1 er avril 2014 1 / 70 Plan Communications entre processus Observation et modélisation

Plus en détail

AR-DRONE RESSOURCES. Modèle OSI

AR-DRONE RESSOURCES. Modèle OSI AR-DRONE RESSOURCES Modèle OSI Lycée J. Desfontaines, section Sciences de l Ingénieur ar-drone-communication-ressources.docx Page 1 Infos issues du we, des documents STI2D académie de Poitiers et de la

Plus en détail

Hainaut P. 2013 - www.coursonline.be 1

Hainaut P. 2013 - www.coursonline.be 1 Ethernet 802.3 But de cette présentation Le protocole Ethernet est le protocole de couche 2 (du modèle OSI) le plus utilisé actuellement, dans les réseaux locaux Il repose sur l emploi de matériel «Ethernet»

Plus en détail