Marco Attal Délégué régional DRONISEP

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Marco Attal Délégué régional DRONISEP"

Transcription

1 NICE

2 Faire des choix, se projeter dans l avenir, réfléchir à ses projets, prendre sa place dans la société en tant que citoyenne, citoyen, femme, homme : voici des problématiques auxquelles les jeunes ont à répondre progressivement au cours de leur scolarité, voire de leur existence, problématiques pour lesquelles ils bénéficient de l accompagnement et du soutien des enseignants et des conseillers d orientationpsychologues. Le concours organisé cette année par la DRONISEP de Nice «Fille ou garçon que ferez-vous demain?» a été, à travers ces questionnements, un moyen supplémentaire d enrichir la réflexion des collégiens. Nombre de jeunes se sont lancés dans cette aventure hardie, soutenus fortement, pour certains, par leurs enseignants. Des réflexions variées, des écrits riches que nous avons eu plaisir à lire ; le choix du jury a été rude pour sélectionner 10 lauréats dont nous vous proposons de partager les textes dans cet ouvrage. Qu il me soit permis d adresser tous nos remerciements pour le soutien de nos partenaires, l accompagnement bienveillant des inspectrices de lettres de l académie denice ainsi que les équipes des établissements qui ont engagé leurs élèves dans ce concours. Marco Attal Délégué régional DRONISEP NICE Directeur de la publication : Georges Asseraf Directeur délégué : Marco Attal Rédactrice en chef : Marie-Madeleine Hugonnard Conception graphique, PAO : Jean-Marc Pérez Dépôt légal : avril 2014 Imprimerie : Pure Impression Reproduction, même partielle, interdite sans accord préalable de l Onisep

3 Sujet d actualité, sujet de société, sujet de politique, sujet prioritaire d éducation et lorsque l on reçoit l intitulé d un concours portant sur la place de la femme et de l homme dans le monde du travail, il est difficile de l ignorer. Inviter alors les élèves à la réflexion : filles, garçons que ferez-vous demain? Avec l accord de notre chef d établissement, Madame Montiel, le travail démarre avec tous les élèves d une classe de troisième. L âge critique, l âge des questions incessantes et de l éphémère aussi... Une fois la question posée, il fallut creuser le sujet. Ce fut alors l occasion de recherches au C.D.I avec l aide précieuse de la documentaliste : petites biographies de femmes célèbres mais ignorées de tous les élèves, la signification de la révoltante expression du «plafond de verre», mais aussi des chiffres évocateurs et choquants : taux d activité chez les hommes et femmes, domaines choisis pour la poursuite d études des garçons et des filles... Ce fut aussi l occasion de consulter des sites et enfin celle de répondre à des questions pièges : «faites en quelques lignes le portrait d un savant». 100% des élèves ont représenté un homme... La route est longue, mais le questionnement est en germe : et «si je faisais autre chose que ce qu un homme ou une femme «doit» faire?» Elisabeth Piombini, Professeure Principale de 3 e au collège Jean Médecin, à Sospel 1 Puis vint la rédaction de la nouvelle en s appuyant sur des informations concernant les spécificités du métier choisi : une autre façon de travailler l orientation... «Le sujet est un peu compliqué» avouent-ils. La surprise parfois de trouver des projections inattendues autant que des situations toujours stéréotypées... Des personnalités qui se révèlent aussi. Eternelle fonction cathartique de l écriture. Petit florilège de citations une fois l écriture achevée : ils ont aimé raconter l histoire de quelqu un «qui se bat pour exercer son métier», «se projeter dans un personnage inventé» et «apprendre des choses» sur la profession imaginée. «Cela m a permis de comprendre la notion de parité», «les inégalités»... Mais surtout ce bilan prometteur et commun à bon nombre d entre eux : «cela n a pas vraiment changé mon point de vue», «je n ai jamais pensé qu il y a des métiers d hommes et des métiers de femmes». L aventure est-elle terminée? Il faut supposer qu elle ne fait que commencer. La naissance d une réflexion dans leur jeune esprit : celle d ouvertures non envisagées, de possibilités sans fin et d un long travail de société : un chantier colossal, une faille abyssale, mais que la volonté une fois que sa fonction est activée peut commencer à combler.

4 Meryl BOINET - 3 e A - Collège Sasserno - Nice Quand j ai lu : «Le texte narratif pourra prendre la forme d une saynète, je me suis tout de suite souvenue d une discussion très animée que j avais eue l an dernier avec quatre garçons de ma classe de quatrième B. C était justement à propos des métiers. Nous venions d écrire ensemble une petite pièce de théâtre «Murder for Love or for Money» pour le cours d anglais, avec cinq personnages, dont deux féminins : un rôle pour moi (je suis une fille) et un pour un garçon! Moi, encourageant ma troupe. «- Alors! Qui se décide pour jouer la Comtesse? Un garçon dans un rôle de fille! Ce sera super! Vous vous croirez dans l Antiquité! Jean, boudeur. - Quelle Antiquité? De quoi parles-tu? Moi, gaie et entraînante. - Mais si, tu sais bien! Les acteurs de l Antiquité étaient tous des hommes, et des jeunes garçons - comme toi! - jouaient les rôles féminins! Jean, qui n apprécie pas. - Oui, et bien, on est en Il y a plein d actrices maintenant. Je vais être ridicule en comtesse. Rémi, spécialiste des blagues idiotes. - Non, non! Tu seras trop mignon avec une perruque! Jean, plein d espoir - Et si on changeait la pièce? Si on remplaçait la Comtesse par un Comte? Mathieu, raisonnable - Impossible! On a déjà un Comte. Il lui faut une femme. Mais je vais prendre le rôle, puisque vous ne le voulez pas. Moi, soulagée. - Super sympa! Tu es moins borné que Jean et Rémi. Mais je t aurais mieux vu dans le rôle du pilote. Rémi, vexé et agressif. - Pourquoi lui pour le pilote? C est moi qui veux être pilote ou astronaute! Moi (il faut «détourner» la conversation, en fait, je veux Mathieu pour le pilote). - Ah! Ça alors! Moi aussi, je veux être astronaute! Rémi, hyper-méprisant. - Tu peux toujours essayer! Tu n y arriveras jamais. Tu n es qu une fille! 2

5 Moi, très en colère. - Non, mais, tu t entends? «Qu une fille»! C est un peu dépassé, non? Dans tous les films, on voit des équipes d astronautes avec des femmes! Et «Gravity»? Tu n es pas très à la page côté espace! Rémi, énervé maintenant. - Tu parles, ils mettent «une»femme, pour le quota-minorités! Mathieu, qui aime la paix. - Cool, stop, elle fera ce qu elle voudra, on est en 2013 quand même! Moi. - Oui, et on sera presque en 2020 quand on choisira nos métiers. De plus en plus de gens pensent comme toi, et pas comme Rémi. Rémi, (il aime avoir raison). - N empêche, en Éducation Civique, on a vu que l égalité hommes-femmes était loin d être gagnée!!! J ai plus de chances que toi d être astronaute! Moi, méprisante. - Mais tu ne comprends rien! Ça m est égal d être astronaute ou pas. Je voulais juste te dire que si je veux, je peux! J assure plus que toi en maths et en physique, et en sports je cours plus vite que toi. Tu sais très bien que tu passes ton temps sur les jeux vidéo! Moi, je fais beaucoup de sport. Mathieu, (il sera un jour Prix Nobel de la Paix - il sait très bien arrêter les disputes). - Cool, cool! Alors, qu est-ce-que tu veux vraiment faire? Moi, pas encore calmée. - Ne te force pas à me le demander! Je suis bien sûre que ça t est complètement égal! Mathieu. - Bon, stop, arrête. Moi, je veux être expert scientifique pour la police. Nous tous, plongés dans la joie. - Experts Manhattan! Experts Miami! Mathieu Caruso!...» Les garçons connaissaient tout sur ce métier : être gendarme d abord, et avoir un master de physique. Et bien sûr, j ai dû parler un peu fort pour faire remarquer que moi aussi je pourrais être expert scientifique! La discussion était donc très animée, quand ma nonna entra avec sa pile de crêpes. Ma nonna est une nonna à idées fixes : les garçons doivent se bourrer de crêpes pour être costauds, comme ça ils pourront être ouvriers forestiers, ou astronautes mais sa petite-fille n a «qu une» crêpe, bien légère, avec juste un peu de Nutella, comme ça elle restera mince, se mariera et n aura pas besoin d aller vers la Lune : non mais, quelle idée pour 3

6 une fille! Elle ne le dit pas, mais je sais qu elle le pense. La preuve, elle sert trois crêpes à Rémi. Des fois, je déteste ma nonna. On a mangé nos crêpes. Les garçons riaient et faisaient des blagues de garçons. Mais, moi, je n étais pas très contente. Car, même s il y a des progrès partout (en bas du sommaire de l Agenda des métiers, on peut lire que tous les métiers sont accessibles aux filles et aux garçons) et même si je suis dans un pays démocratique, où personne n empoisonne l eau des écoles où vont les filles, j étais sûre que Rémi n était sûrement pas seul, et que plein de gens pensaient encore comme lui et ma nonna. D ailleurs, c était vrai, on l avait vu en Éducation Civique, toutes les statistiques montrent les inégalités : le nombre de députés hommes, par exemple Il y a eu beaucoup de chercheurs pour une Marie Curie, il y a beaucoup de présidents pour une Angela Merkel. Alors, ça m a rendu agressive! Et j ai pensé qu il faudrait renverser les habitudes, les traditions, faire comme en 1789, une révolution, mais rien que pour les femmes! Et pourquoi pas, comme Lénine en on vient de l étudier en Histoire - interdire les idées opposées pour ouvrir les esprits de force! Ah! Ah! Ah! et dans les livres d Histoire, on lirait «La Ministre des Droits des Femmes, Mme X, réalisa L Égalité Femmes/ Hommes en 2030». Ça m a fait rire toute seule, et j ai pensé : Recherche Internet Quelles études pour devenir ministre?!!! 4

7 Patricia MONTEIRO DE PINA - 3 e 5 - Collège Risso - Nice La femme électrique - Alors Patricia comment s est passé ton stage? Il y a des questions qu on n a pas envie d entendre. Que répondre à ma grand-mère? Oui c était très bien, j ai aimé! Mais non je n ai pas aimé du tout. J ai fait mon stage dans un magasin de fleurs. Je n ai rien trouvé d autre. C est beau les fleurs, mais ce n est pas mon truc. Mon truc c est les voitures! J aime mettre la tête dans le moteur d une voiture, avoir les mains pleines de graisse et de cambouis, quoique maintenant avec l électronique... Bon je plaisante! Mais en fait, ce que j ai envie de faire plus tard est considéré comme un métier d homme. Franchement! Comme si à notre époque les femmes n étaient pas capables de faire comme les hommes! Mais comment le faire comprendre à ma grand-mère? Je viens du Portugal, et le rôle de la femme est bien déterminé. Comment lui faire comprendre que sa petite fille veut devenir électricienne? Je ne suis même pas sûre que ça existe au féminin. Quand j apprenais le français en classe ENAF, pour le masculin et le féminin il y avait un comédien une comédienne, un musicien une musicienne, un pharmacien une pharmacienne, mais jamais on ne nous a demandé de mettre au féminin électricien. Eh bien tant pis. C est décidé je vais devenir une femme électricien. Après tout qu est-ce qui m en empêche? J adore démonter les appareils ménagers pour voir comment ça fonctionne. Et éclairer les gens, c est un beau métier. Pourquoi est-ce que je ne serais pas capable de comprendre un circuit électrique? J ai un cerveau non? D ailleurs pour certains garçons on se pose la question. Il y en a qui ont la tête vide. De toute façon, j ai envie 5

8 d avoir ma propre entreprise et le lycée professionnel est un bon moyen pour y arriver. Je vais m inscrire en bac pro au lycée Vauban. Il y aura bien quelques filles quand même dans ce lycée. Et s il n y en a pas dans ma classe? Et alors? Je lancerai la mode. Bon maintenant, il me reste à convaincre ma famille, après j expliquerai à tout le monde au collège ce que je veux faire. Alors là, ça ne va pas être facile. Je vois déjà les discussions avec mes collègues. Les filles qui demandent un Lycée Pro veulent devenir secrétaires, esthéticiennes, coiffeuses, ou travailler avec des enfants, rien de bien nouveau. Les garçons c est plombier, électricien, peintre. Rien que du classique. C est incroyable! Jamais on n en sortira. On va me dire que je ne suis pas assez forte physiquement, que je vais être la seule fille, que personne ne voudra me prendre en stage. N importe quoi! On parle bien d égalité des sexes actuellement! Personne n a le droit de m empêcher de faire le métier de mon choix. Les habitudes il va falloir en changer. Dans un premier temps il va falloir expliquer tout ça à ma grand-mère. Allez courage!!! - Bon, Mamie, ce stage m a surtout fait comprendre que je ne serai jamais fleuriste. D ailleurs je me suis aperçue que j étais allergique à certaines plantes. - Impossible! Personne n est allergique dans la famille. - Si je te le dis, c est vrai. De toute façon je sais ce que je veux faire plus tard! - Ah très bien. Dis-moi vite! - Électricienne. - Quoi? Pourquoi tu me parles d électricité, on a un problème? Il y a une panne de courant? - Non. Je te dis que je veux devenir une femme électricien. - Une femme électrique? De quoi tu parles? Je pensais que ce serait difficile mais là alors ça frise l impossible. En plus elle devient sourde. 6

9 - Mamie je veux travailler comme électricien. Tu entends? Comme électricien. Tu sais ce que c est? - Ne crie pas. Bon tu veux devenir électricien et alors? - Ben c est tout? Ça ne te choque pas? - Pourquoi ça me choquerait? Il n y a pas de sot métier. Après tout ton grand-père était coiffeur. Pourquoi est-ce que sa petite fille ne changerait pas les ampoules? - Oui, enfin, j espère faire un peu plus que changer des ampoules. Tu sais, il y a peu de femmes dans ce métier, c est plutôt pour les hommes. - Et alors tu n es pas capable de faire comme eux? - Si si, bien sûr, même mieux, mais je pensais que tu ne serais pas d accord. - Mais tu sais, ce n est pas parce que je suis vieille et née bien avant toi que je ne crois pas que les femmes peuvent faire comme les hommes, même si on nous l a fait croire de mon temps. Moi par exemple sais-tu ce que j aurais voulu faire? - Tu voulais travailler? Je t ai toujours vue à la maison. - Ça n empêche pas que j avais envie d avoir un métier. - Ah oui et lequel? - Je ne l ai jamais dit à personne, mais j adorais les voitures. Tu sais, je suis née en 1929 et il y avait peu de voitures, peu de gens savaient les conduire, et pouvaient en acheter. Une femme conductrice, alors là, c était très rare. Mais moi j aurais voulu surtout réparer les voitures, la tête dans le moteur, les mains dans le cambouis, le bonheur!!! Pourquoi tu fais cette tête? Tu as un problème avec ce que je dis? C est incroyable!!! Vous les filles, vous ne changerez jamais! Ah les jeunes!!!!!! 7

10 Leila DOKHTOUKAEVA - 3 e 5 - Collège Risso - Nice Le feu sacré - «Maman, Maman je sais ce que je veux faire - Ça y est - J ai trouvé! Je serai pompier comme papa! - Mais ça va mal? Mais quelle idée! Franchement tu te vois faire ça? C est un métier d homme! Toujours le même refrain. Combien de fois ai-je entendu ce genre de réflexion? Comme si au 21 e siècle les métiers étaient toujours liés au sexe de la personne qui les exerce. Mais il faut que je vous raconte ce qui s est passé avant pour que vous compreniez. Quand on est en troisième, il faut choisir une orientation, savoir ce que l on veut faire plus tard. Pour moi c est très difficile et je n ai pas comme certains une vocation depuis l enfance. Je me suis documentée, j ai pris rendez-vous avec la conseillère d orientation, j ai discuté avec mes parents, j ai fait des tests pour mieux connaître mes goûts, mes qualités, mes défauts. En plus, étant étrangère, je suis plus âgée que mes camarades, car j ai dû prendre en route une scolarité en français. Je dois donc à mon âge avoir une idée du métier que je souhaiterais exercer plus tard. Eh bien non! Pas vraiment. Alors j ai regardé autour de moi. Que faisaient les membres de ma famille? C est vrai qu au début, quand je réfléchissais à mon avenir, je me voyais plutôt travailler comme maman qui est médecin. Moi, j aurais voulu être dermatologue. Tout ce qui touche aux soins de la peau m intéresse. Mais bon, je ne pense pas qu ici en France je vais pouvoir faire médecine avec mon niveau de français. Ensuite, j ai pensé à esthéticienne, ce n est pas la même chose, mais c est quand même dans le domaine de la beauté et on «soigne» aussi d une autre façon. Après mon stage de 3 e à la réception d un hôtel, j ai voulu faire de l accueil. Là, au moins le fait de parler plusieurs langues est utile! J ai adoré ce stage. Mais une fois revenue au collège ma vocation de réceptionniste a diminué. Voilà, j avais quelques idées mais rien de bien précis et surtout rien de 8

11 définitif! Médecin, esthéticienne, réceptionniste, ce n est pas les mêmes formations. Et puis j ai pensé à papa. Avant de venir en France il était pompier-secouriste. Question action on est servi, mais c est loin du domaine de la beauté. Quoique 1à aussi on «soigne», et surtout on aide, on porte secours. Ça me plaît. Voilà c est décidé je serai pompier? Ou pompière? Ce n est pas terrible. Femme pompier ça sonne mieux. D ailleurs il y a déjà des femmes dans ce métier. Nous revenons donc au moment où je l annonce à maman. Maman est médecin, elle sait ce que c est que de secourir les gens. - Oui! Mais Leila ce n est pas la même chose, je ne vais pas éteindre un incendie, je ne vais pas sur les lieux d un accident, on m amène les malades. Tu n es pas très forte, ni très sportive en plus. Bon on arrête de discuter. Ma mère ne comprend rien. Je pense alors à mes copains Lolita et Lucas, avec qui j ai déjà parlé de mes projets et qui eux, me comprennent. Ma meilleure amie s appelle Lolita. Elle n est pas comme les autres filles. C est un garçon manqué, comme on dit. Encore que je déteste ce terme. En quoi une fille qui préfère avoir des amis est-elle un garçon raté? Qu est-ce que ça veut dire? C est péjoratif. Elle est une fille, point final! Elle s habille comme un garçon : le tee-shirt sale, le short déchiré, la casquette sur des cheveux courts. Voilà que moi aussi je m y mets... Elle s habille comme elle veut après tout. Elle m a raconté que quand elle avait 13 ans elle avait vu des femmes manifester dans la rue contre le «patriarcat» dans le monde. Depuis ce jour-là elle s est promis de ne jamais se sentir inférieure aux hommes. Au collège je leur avais donc parlé de ma décision de devenir pompier. J étais énervée! Non mais franchement! Je ne sais pas, moi, pourquoi tout le monde me dit que je ne peux être pompier, ou pompière? Il faut que je vérifie dans le dictionnaire un de ces jours. Ils disent que ce n est pas un travail pour les femmes. - T inquiète pas m avait dit Lucas. A moi ils disent la même chose quand j annonce que je voudrais être manucure - mes parents ont cru que j étais 9

12 homosexuel - tu t imagines! Alors, si tu choisis un métier qui est soi-disant réservé aux femmes, tu es homo? Non mais c est n importe quoi! Loulou et moi on est d accord à cent pour cent avec toi, avons-nous dit en chœur! Lui c est Lucas Dartonian. Mon meilleur ami et l ami d enfance de Lolita. Ils se connaissent depuis la maternelle et je sais que Lolita en est secrètement amoureuse. Penser à Lucas et Lolita m a redonné des forces. Je retourne au combat. J explique à maman que Lucas veut être manucure. Maman éclate de rire! Lucas? Celui que je connais? Alors là c est le monde à l envers. Toi tu veux être pompier et lui manucure, enfin «technicien ongulaire» pour être exact! Elle appelle papa et lui raconte tout. - Manucure? Mais c est bizarre! Les hommes ne doivent pas faire des métiers de femmes. Mais où va le monde? Avec papa c est pire qu avec maman! Un sentiment de révolte s empare de moi : on va casser ce système, le changement, ils vont en entendre parler! Peut-être qu il y a des métiers difficiles à faire quand on est une femme et des métiers qu on n imagine pas un homme en train d exercer. Mais où est le problème? Il faut aller de l avant et changer les mentalités. Je ne suis pas la plus sportive et la plus costaude (vous voyez au féminin, cet adjectif n est pas très employé) mais je suis capable d y arriver, même si ce sera dur, parce que je vais faire ce que mon cœur me demande. On dit chez nous en Russie qu il faut changer quelque chose de vieux pour avoir quelque chose de mieux. Et je vais le faire! Au fait vous voulez savoir quel métier a choisi Lolita? 10

13 Naoufel EL ASRI-CHARED - 3 e 4 - Collège Les Jasmins - Grasse Cela fait des mois, voire des années, que les adultes (parents, professeurs et autres) nous radotent à longueur de journée qu il faut penser à notre avenir. Cette chère phrase : «Tu veux faire quoi quand tu seras grand?» est devenue la phrase la plus populaire lors des discussions sur l avenir. Quel enfant, de tout temps, peut affirmer ne pas avoir déjà entendu cette phrase?! Quelques années passent, et, en troisième, le conseiller d orientation fait son entrée dans notre vie. Un nouvel intervenant, soit dit en passant fort agréable, mais peu convaincant, dit nous connaître, et souhaite nous aider à nous projeter dans un avenir construit pour nous. Alors, poliment, on l écoute. Une nouvelle démarche, bien à la mode également, veut que le collège invite des entreprises, au sein de l établissement, à venir partager avec nous la passion qu ils ont pour leur métier. Cependant, il serait plus approprié que ces sociétés nous convient dans leurs locaux pour que nous puissions nous imprégner réellement des différents métiers et du vécu de chacun des salariés dans leur métier. Cette démarche pourrait se concrétiser par la possibilité d effectuer tout au long du cursus collège, plusieurs stages par an, afin de découvrir réellement l éventail de ce qui existe, afin de trouver notre passion pour un métier. Cependant, on doit se contenter des directives imposées qui souhaitent que notre année scolaire, normalement dédiée à la réussite du brevet, soit également celle où nous devons faire un stage en entreprise qui comptera dans la note du brevet. Une autre question se pose : on n a pas toujours le temps de trouver un stage qui nous intéresse, de ce fait on prend la première opportunité qui se présente ou nos parents nous obligent à aller chez leur ami avocat ou notaire et finalement, on est déçu et on n a rien gagné. 11

14 Il faudrait que le collège puisse s associer en partenariat avec des entreprises pour établir un catalogue de stages intéressants et que nos professeurs orientent et proposent les collégiens en fonction de leurs aptitudes. Pour bien nous aider à nous sentir concernés, on en arrive même à nous proposer des entrées gratuites dans les salons de l étudiant ou autres congrès destinés à répondre à ce besoin : celui de nous aider à trouver notre métier. Le collège que je fréquente a décidé, sur la base du volontariat, de nous inviter à faire une sortie à Nice pour aller au salon de l ONISEP. Un sigle très compliqué et difficile à retenir mais qui signifie : «Découvrir les métiers»! Bien que je n aie toujours pas compris pourquoi il est aussi important pour nous, ados, de devoir y penser maintenant, car on est bien chez papa-maman, je me suis senti concerné et après tout, pourquoi pas! Cela me fera une sortie avec les copains! Personnellement, j ai trouvé ma voie et j y travaille très sérieusement, je serai gardien de football professionnel. Ce matin là, donc, un cahier en main et un stylo en poche, me voici parti pour Nice. Dans le bus qui nous transporte, le conseiller d orientation nous agace avec son nouveau concept sur les métiers d hommes pour les femmes et de femmes pour les hommes. On a bien ricané quand il nous a parlé des hommes sage-femme et des femmes camionneurs! J ai du mal à imaginer ma sœur avec sa french manucure et du cambouis jusqu aux coudes, en train de réparer ma future voiture! Ou mon frère en train de changer des couches dans une maternité! En arrivant sur l esplanade, il y a un monde fou. On aurait cru un rassemblement pour une manifestation. Je suis impressionné par tant de gens en quête de leur avenir! Je pense même que ces gens sont là, soit parce qu ils sont très inquiets de ne pas savoir quoi faire plus tard, soit par hasard! Je distingue trois populations, les gens qui viennent par curiosité, ceux déterminés à trouver leur voie, et ceux qui sont là par obligation. 12

15 Curieux, je me suis convaincu qu il fallait tout de même entrer dans cette énorme salle pour y découvrir et visiter les stands. A peine entré dans cette cage, je ne vous cache pas que je me suis mis à chercher le seul stand qui aurait un lien avec le monde du football. Je fais un premier tour d horizon, ma première impression : trop de bruit, de bousculades, de vacarme, de couleurs, les gens ne s entendent pas parler. C est fatigant, épuisant. Je ne comprends pas pourquoi, les organisateurs n ont pas prévu au tout départ des plénières pour nous expliquer et détailler tous ces métiers, leur organisation, et la répartition des stands dans la salle. Vue de haut, la salle ressemble à une fourmilière, avec énormément de fourmis égarées parmi ses stands collés-serrés. C est barbant, aucun stand n a prévu de démo, c est dommage, surtout à l ère d internet. Par contre, bravo pour notre couche d ozone! On nous a distribué énormément de brochures, il y en a tellement, on ne sait plus où les mettre, on en perd, ils auraient pu nous offrir une sacoche de bienvenue avec leur sigle pour les ranger! De plus, afin de repérer nos stands, cela aurait été plus simple si les intervenants étaient vêtus en rapport avec le métier qu ils présentent. Il aurait été plus simple de nous diriger directement vers les métiers qui nous intéressent au lieu de créer des engorgements, perdre du temps à demander : «Il présente quoi, lui?». En pleine réflexion, mon regard est comme attiré vers un stand isolé au fond de la salle, je vois de loin des petites maquettes de terrain de football, des gants de gardien et divers matériaux footballistiques. Heureux de retrouver quelque chose de familier dans toute cette confusion, je me précipite vers ce stand. De loin je vois une silhouette frêle, d une certaine élégance, les cheveux coupés court. A peine arrivé au stand, je l interpelle : «Bonjour Monsieur». La personne se retourne, mon souffle se coupe. «Désolé, je me suis trompé de stand!» lui dis-je en amorçant un demi-tour. La dame, car c est une dame, s approche de moi, malgré mon air surpris et déçu, elle se présente en tant qu Ingénieur de matériaux de revêtements de sol, ballons En ce moment, elle travaille sur de nouvelles configurations de pelouses pour terrain de football. Ses études portent sur une 13

16 meilleure adhérence afin d éviter que des joueurs ne se blessent et pour que la chute soit amortie. Intéressé par son dynamisme, j oublie qu il s agit d une femme et nous avons, curieusement, une discussion sur les besoins d améliorer l impact du gardien sur la pelouse, la possibilité de créer un matériel qui soit aussi capable d amortir le choc des projectiles lancés par les supporters inconscients sur le terrain Je passe tout le restant de la visite avec cette dame, buvant ses paroles et argumentant avec elle. Quelle femme! Je suis conquis, elle en sait bien plus long que je ne peux l imaginer sur tout l environnement foot, beaucoup plus que bien des entraîneurs ou des dirigeants de club! Elle doit vraiment vivre auprès de «footeux», elle a dû être adoubée par le roi de la FFF (Fédération Française de Football) pour connaître de l intérieur tout ce qu elle sait! Devant tant de complicité entre nous, la dame me propose de venir la rencontrer sur son lieu de travail. Elle est convaincue que mes capacités, mon expérience, mon enthousiasme l aideraient dans ses recherches. Quant à moi, je suis sûr que notre collaboration sera une réussite, tant nous sommes complémentaires. Monde du Foot, attention nous voilà! Il faut vraiment une femme et un homme pour faire un monde! Même dans un monde sexiste comme celui du football! A présent, à ma plus grande surprise et contre tout préjugé, je crois encore que mon début de carrière sera de devenir le meilleur gardien de but de toute l histoire et évidemment champion du monde! En attendant, je garde une grande place pour mes études car je serai aussi un ingénieur engagé et passionné par l amélioration des conditions de jeu pour mes successeurs footballeurs. Ainsi, je ferai toujours partie du monde du football, mais en coulisse. 14

17 Marie MANARA - 3 e - Collège Jean Médecin - Sospel Moi c est Johanna, Johanna Lésiri. J ai 14 ans, et 15 dans une semaine! Je suis en 3 e, dur dur, le brevet et l orientation Surtout que je ne sais pas quoi faire, ou plutôt je ne savais pas. Mais bon, assez parlé de ça! Je suis blonde, ni grande, ni petite. J ai les yeux marron, et mon style de vêtements est assez coloré d après les autres élèves de mon collège. Je suis très sportive : danse, équitation, foot j aime à peu près tous les sports en fait. De caractère, je me définirais plutôt comme impulsive, attentive, sympathique, amicale, protectrice, énormément créative, et surtout fan de mode! Au moment où je vous parle, nous sommes le 23 Avril Il faut que j aille au conseil de ma classe, je suis déléguée! Il est 17h. Je pars de chez moi, marche pendant 10 minutes. En chemin, j aperçois un homme, habillé en orange, «Lui aussi il est coloré!» me suis-je dit. Après 1h30 de conseil, je retourne enfin chez moi. Je vous passe les détails, maman en train de faire sa manucure qui me souffle un «coucou» et papa qui lit son journal. Très banal. Lorsque j arrive dans ma chambre, je trouve un cadeau posé sur mon lit. - Pourquoi y-a-t-il un cadeau? Mon anniversaire n est que dans une semaine! Je m approche, et vois marqué dessus «De papi et mamie, qui t aiment très fort!» Je l ouvre, et je me rends compte que c est une belle tenue orange, un peu comme celle de l homme tout à l heure! Je me glisse dedans, et vais me montrer à mes parents. - On dirait une citrouille comme ça! dit mon père. Ne prenant pas en compte sa remarque stupide, je retourne dans ma chambre, je me douche, nous allons manger, puis je vais me coucher. - Allez Johanna, sur le chantier, tu es le chef je te signale! - Je sais, j arrive Gary! 15

Petit Hector et la triche

Petit Hector et la triche Petit Hector et la triche En plus de la vie avec ses parents, Petit Hector en avait au moins trois autres : deux vies à l école, avec les maîtres et avec les copains, et puis la vie des vacances, où il

Plus en détail

Le Cauchemar révélateur

Le Cauchemar révélateur Le Cauchemar révélateur Hier c était le départ de ma mère. On l emmena à l aéroport. Elle devait partir pour son travail. Quand l avion dans lequel elle était décolla, il passa au-dessus de nos têtes.

Plus en détail

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript 2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Beginners (Section I Listening) Transcript Familiarisation Text A : B : A : B : A : B : Luc, ça va te manquer le lycée? Oh oui, surtout mes camarades de

Plus en détail

Episode 9 Longueur 7 17

Episode 9 Longueur 7 17 Episode 9 Longueur 7 17 Allo, oui? Infirmière : Je suis bien chez mademoiselle Chloé Argens? Oui, c est moi. Infirmière : Ici l hôpital Saint-Louis. Je vous passe monsieur Antoine Vincent. C est lui, monsieur

Plus en détail

LEARNING BY EAR EPISODE

LEARNING BY EAR EPISODE LEARNING BY EAR Filles 10ème épisode Beauté Texte : Zainab Aziz Rédaction : Andrea Schmidt/Christine Harjes/Guy Degen Adaptation : Aude Gensbittel Personnages : Présentateur pour Intro/Outro Bibiy : personnage

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012)

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) La semaine des mathématiques a été l occasion de présenter aux élèves des parcours de mathématiciennes

Plus en détail

INSTRUCTIONS En petits groupes, prenez le temps de lire la situation-problème au verso de la carte. PERSONNAGES PROBLÈME À L ÉCOLE ZUT! JE L AI PERDU!

INSTRUCTIONS En petits groupes, prenez le temps de lire la situation-problème au verso de la carte. PERSONNAGES PROBLÈME À L ÉCOLE ZUT! JE L AI PERDU! INSTRUCTIONS En petits groupes, prenez le temps de lire la situation-problème au verso de la carte. Un membre de l équipe doit réfléchir à une façon de résoudre le problème. Les autres membres de l équipe

Plus en détail

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 PASI Collège Claude Le Lorrain NANCY L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 1. Présentation de l aide aux devoirs pour les 5èmes page 2 2. Enquête menée auprès des élèves de 5 ème page 3 a.

Plus en détail

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant Texte de la comédie musicale Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Les Serruriers Magiques 2013 2 Sommaire Intentions, adaptations, Droits

Plus en détail

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie Laurence Beynié 7 kg d amour pour ton anorexie 2 2 Samedi 26 mai 2012 : Tout a commencé ce samedi 26 mai. Jamais je n oublierai ce jour-là, où j ai dû, une fois de plus, t amener à l hôpital pour un contrôle

Plus en détail

2010 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript

2010 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript 2010 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Beginners (Section I Listening) Transcript Familiarisation Text FEMALE: Allô, Monsieur Ledoux? Madame Chavignol à l appareil, la maman de Maxime. Je voudrais

Plus en détail

J aime bien la lecture. Quand je prends Taoki, j arrive bien à lire et ma mère elle me gronde même pas! Il faut apprendre tout doucement.

J aime bien la lecture. Quand je prends Taoki, j arrive bien à lire et ma mère elle me gronde même pas! Il faut apprendre tout doucement. J aime bien la lecture. Quand je prends Taoki, j arrive bien à lire et ma mère elle me gronde même pas! Il faut apprendre tout doucement. On réfléchit, on a les mots dans sa tête, on les lit à l école

Plus en détail

Séance construction 04/11/04/Armelle

Séance construction 04/11/04/Armelle Séance construction 04/11/04/Armel consigne 1. P Vous alr jouer avec jeu de construction petit ingénieur mais cette fois-ci on va compliquer un petit peu s choses, Johanna, vous me regardez là, A. on va

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

French Beginners (Section I Listening)

French Beginners (Section I Listening) 2008 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE SPECIMEN EXAMINATION French Beginners (Section I Listening) Transcript Question 1 Les jeunes d aujourd hui deviennent de plus en plus obèses. Lorsqu ils rentrent chez eux

Plus en détail

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V ANNEX V 233 Interviews in Victor Hugo school, June 29, 1999 Premier Groupe S : qu est ce que que vous pouvez me dire quand vous utilisez le enfin l email, le courrier électronique? 1 : euh 2 : c est le

Plus en détail

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Dernier temps fort de notre année autour de : Une Eglise qui prie et qui célèbre.nous vous proposons de

Plus en détail

L AMOUR EST UN SOUFFRE-BONHEUR

L AMOUR EST UN SOUFFRE-BONHEUR Sismographe L AMOUR EST UN SOUFFRE-BONHEUR Mon Petit Éditeur Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé

Plus en détail

Les membres de ma famille croient que je leur ai

Les membres de ma famille croient que je leur ai Introduction Les membres de ma famille croient que je leur ai fait honte et les ai déshonorés à bien des égards depuis que je suis passée du statut de petite fille à celui de femme, mais ils ne connaissent

Plus en détail

Lève-toi et marche...

Lève-toi et marche... Lève-toi et marche... Salut! Te voilà EN ROUTE AVEC Avec qui? Avec l Esprit Saint, car tu l as reçu pour apprendre à devenir davantage l ami e de Jésus. Plus tu accueilles l Esprit Saint, plus il t aide

Plus en détail

Mboté na bino (Bonjour à vous)

Mboté na bino (Bonjour à vous) Mboté na bino (Bonjour à vous) Enfin je vous écris, après mes deux premiers mois dans mon nouveau Pays qu est la République Démocratique du Congo. Tout d abord je voudrais vous remercier pour votre soutien

Plus en détail

Auxiliaire avoir au présent + participe passé

Auxiliaire avoir au présent + participe passé LE PASSÉ COMPOSÉ 1 1. FORMATION DU PASSÉ COMPOSÉ Formation : Auxiliaire avoir au présent + participe passé PARLER MANGER REGARDER J ai parlé Tu as parlé Il/elle/on a parlé Nous avons parlé Vous avez parlé

Plus en détail

créé, pourquoi pas moi? www.claee.org Elles ont

créé, pourquoi pas moi? www.claee.org Elles ont Elles ont créé, pourquoi pas moi? (garde d enfant) (patronne salon coiffure) - (patronne restaurant) (femme de ménage / vendeuse à la sauvette) www.claee.org DepliantCLAEE-Final.indd 1 1/02/11 22:16:36

Plus en détail

ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR

ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR Activités éducatives pour les 8 à 9 ans ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR HABILETÉS FINANCIÈRES ÉPARGNER UTILISER UN COMPTE DANS UNE INSTITUTION FINANCIÈRE FAIRE UN BUDGET SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ Apprendre

Plus en détail

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika UN AN EN PROVENCE ČECHOVÁ Veronika Depuis mon enfance, j ai eu un grand rêve. De partir en France et d apprendre la plus belle langue du monde. Grâce à ma professeur de français, Mme Drážďanská, qui m

Plus en détail

NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES

NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES Obtenez plus en osant demander C est plus simple qu il n y parait Avertissement : Toute reproduction, intégrale ou partielle, ou toute diffusion, par quelque procédé que ce

Plus en détail

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 Salut! Est-ce que tu as un bon copain? Un meilleur ami? Est-ce que tu peux parler avec lui ou avec elle de tout? Est-ce

Plus en détail

28. Projet de lecture

28. Projet de lecture 28. Projet de lecture Extrait d une nouvelle : Jeunes en transit Français 10-2 Cahier de l élève Nom : Jeunes en transit DESCRIPTION DU PROJET Afin de te familiariser avec des jeunes vivant une situation

Plus en détail

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript 2013 H I G H E R S C H O O L C E R T I F I C A T E E X A M I N A T I O N French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE: MALE: FEMALE: MALE: FEMALE: Salut,

Plus en détail

Et pourtant, pourtant quelle puissance vit en moi, quelle puissance tu as pour moi!

Et pourtant, pourtant quelle puissance vit en moi, quelle puissance tu as pour moi! 1 Lecture : Ephésiens 4 : 17-32 N attristez pas le St Esprit. Bonjour Cher Saint Esprit J ai décidé de prendre ma plus belle plume, plus exactement le clavier de mon ordinateur, pour t écrire une lettre,

Plus en détail

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz 1 Ce texte est offert gracieusement à la lecture. Avant toute exploitation publique, professionnelle ou amateur, vous devez obtenir l'autorisation de la SACD : www.sacd.fr de Patrick Mermaz Présentation

Plus en détail

Johnny le crocodile Qui n'aimait pas se brosser les dents

Johnny le crocodile Qui n'aimait pas se brosser les dents Johnny le crocodile Qui n'aimait pas se brosser les dents L.LHOIR 10/10/2010 Alors voila; aujourd hui je vais vous raconter l histoire de Johnny le crocodile. Johnny était un petit crocodile qui venait

Plus en détail

Écoutez, j ai 65 dossiers comme elle à gérer, j ai peu de temps pour chacun,

Écoutez, j ai 65 dossiers comme elle à gérer, j ai peu de temps pour chacun, Auxiliaires de Vie? Lorsque j ai commencé à soigner Joséphine, elle était déjà sous tutelle. La mise sous tutelle est là pour protéger et représenter juridiquement une personne, quand celle-ci n est plus

Plus en détail

«Amis pour la vie» Une comédie de la vie.

«Amis pour la vie» Une comédie de la vie. 1 «Amis pour la vie» Une comédie de la vie. Célia Sam Alexia Amandine Élisa Simon Maureen Distribution modulable Scène I Deux enfants chargés de grands sacs à dos traversent la salle en chantant. Célia,

Plus en détail

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan Album de baptême L'album de mon baptême Cet album est celui de:... Né(e) le:... à:... 1 Quoi de neuf? Il est tout petit, mais... il a déjà sa personnalité,

Plus en détail

Collège Jean MONNET. 1 rue J. Monnet 62137 COULOGNE Tél. 03 21 97 12 12 - Fax. 03 21 97 24 10 www.jmcoulogne.fr. Le STAGE en 3ème

Collège Jean MONNET. 1 rue J. Monnet 62137 COULOGNE Tél. 03 21 97 12 12 - Fax. 03 21 97 24 10 www.jmcoulogne.fr. Le STAGE en 3ème Collège Jean MONNET 1 rue J. Monnet 62137 COULOGNE Tél. 03 21 97 12 12 - Fax. 03 21 97 24 10 www.jmcoulogne.fr Le STAGE en 3ème Livret à destination des élèves Quel stage puis je faire? J hésite : vente,

Plus en détail

King Kong. La cuisine et le ménage. et des trucs comme des crocodiles. mes grands parents, A la maison, il y a maman qui fait le ménage

King Kong. La cuisine et le ménage. et des trucs comme des crocodiles. mes grands parents, A la maison, il y a maman qui fait le ménage La cuisine et le ménage King Kong A la maison, il y a maman qui fait le ménage et papa qui fait la cuisine. Chez mes grands parents, J ai un jeu vidéo qui s appelle King Kong. C est un gorille qui se bagarre

Plus en détail

La soirée en famille N 6

La soirée en famille N 6 famillissime 2012-2013 La soirée en famille N 6 Notre famille a rendez-vous Chers amis, une soirée en famille pour parler, jouer et apprendre toujours plus à s aimer "La responsabilité, j'assume grâve!!!"

Plus en détail

Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues. DELF Prim A2. Livret de l examinateur. Production orale PMA22S008 04/06/13

Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues. DELF Prim A2. Livret de l examinateur. Production orale PMA22S008 04/06/13 Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues Livret de l examinateur Production orale PMA22S008 04/06/13 Épreuve de production / interaction orale 25 points Cette épreuve est composée

Plus en détail

Louise, elle est folle

Louise, elle est folle Leslie Kaplan Louise, elle est folle suivi de Renversement contre une civilisation du cliché la ligne Copi-Buñuel-Beckett P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6 e pour Élise et Fred tu m as trahie

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple L augmentation des traitements en clinique de fertilité et l âge plus avancé des femmes qui s engagent dans une grossesse contribuent à une plus

Plus en détail

Les vingt demandes. d'un enfant de parents séparés

Les vingt demandes. d'un enfant de parents séparés Éducateur spécialisé, famille, parent, enfant, ado, Les vingt demandes adolescent, difficultés, éducatif, éducative, soutien parental, soutien à la parentalité, problèmes scolaires, relationnel, troubles

Plus en détail

LE VOL DU P.C. FEUILLES DE PASSATION DDN : DATE DE L EXAMEN : AGE :

LE VOL DU P.C. FEUILLES DE PASSATION DDN : DATE DE L EXAMEN : AGE : LE VOL DU P.C. FEUILLES DE PASSATION NOM : PRENOM : DDN : DATE DE L EXAMEN : AGE : Observations : Attention : toutes les consignes peuvent être adaptées dans leur formulation, pour permettre au sujet qui

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. ( Section I Listening) Transcript

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. ( Section I Listening) Transcript 2015 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Beginners ( Section I Listening) Transcript Familiarisation Text FE Chouette j ai anglais maintenant et après la récréation mes matières favorites. Vraiment

Plus en détail

Extrait de la publication

Extrait de la publication PRÉSENTATION Une toute jeune ille comprend dificilement les derniers mots de sa mère mourante, mais n ose lui faire répéter. Pourtant voilà Cendrillon liée à cette phrase : Tant que tu penseras à moi tout

Plus en détail

Rester En restant, Finir En finissant, Manger En mangeant, Bouger En bougeant

Rester En restant, Finir En finissant, Manger En mangeant, Bouger En bougeant 1 - Découverte : Le verbe au participe passé Rappel : le verbe au participe présent, c est : Rester En restant, Finir En finissant, Manger En mangeant, Bouger En bougeant C est grâce au participé présent

Plus en détail

Le grand concours. Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault

Le grand concours. Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault Le grand concours Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault 1 Kim, une jolie fille aux longs cheveux roux et aux yeux clairs, et Melinda, une petite brune aux cheveux courts, se sont rencontrées

Plus en détail

FORMALISEZ VOTRE IDÉE DE CRÉATION D'ENTREPRISE

FORMALISEZ VOTRE IDÉE DE CRÉATION D'ENTREPRISE FORMALISEZ VOTRE IDÉE DE CRÉATION D'ENTREPRISE Vous avez une ou plusieurs idées? Vous voulez en parler avec d autres personnes pour avoir leur avis? Vous devez donc formaliser cette idée pour pouvoir l

Plus en détail

Ma banque Ninon Jonville

Ma banque Ninon Jonville Ma banque Ninon Jonville Scène 1 La dame de l accueil L accueil de la banque. arrive dans la banque et commence à tourner en rond comme si elle cherchait quelque chose. Dame de l accueil (étonnée) Vous

Plus en détail

Le Portable. Xavier Boissaye

Le Portable. Xavier Boissaye Le Portable Xavier Boissaye L acteur entre en scène s appuyant sur une béquille, la jambe plâtrée. «Quand je pense qu il y en a.» (bruit de portable) L acteur prend son appareil dans sa poche et se tourne

Plus en détail

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 J ai le goût de partager avec vous mes expériences de vie qui en 2003 ont créé un précédent incontestable lors de la parution de mon livre : Changez votre

Plus en détail

Relevez les expressions de temps et employez-les en parlant de vous.

Relevez les expressions de temps et employez-les en parlant de vous. 1 Sarah 1 Une jeune femme va vous parler de son travail. Lisez les questions suivantes, ensuite, écoutez l enregistrement et répondez en quatre mots au maximum. 1 Où est-ce que la jeune femme travaille?

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveau B1 : en bref Thème : La vie en banlieue parisienne Après une mise en route sur le début du film, les apprenants découvriront l

Plus en détail

J ai aidé à préparer et à servir et les gens ont été très sympathiques avec moi. C est fatigant, mais avec des horaires normaux.

J ai aidé à préparer et à servir et les gens ont été très sympathiques avec moi. C est fatigant, mais avec des horaires normaux. Témoignage 1 Voici le témoignage de Kevin : J ai passé une semaine d observation au restaurant d entreprise d une grosse société qui travaille pour l espace et fabrique des satellites. Tous les midis,

Plus en détail

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi anapec Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Des compétences pour l emploi des emplois pour les

Plus en détail

Le conte du Petit Chaperon rouge

Le conte du Petit Chaperon rouge Le conte du Petit Chaperon rouge d après les frères Grimm Il était une fois une petite fille que tout le monde aimait et sa grand-mère encore plus. Elle ne savait que faire pour lui faire plaisir. Un jour,

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION FRENCH 2 UNIT GENERAL LISTENING SKILLS TRANSCRIPT

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION FRENCH 2 UNIT GENERAL LISTENING SKILLS TRANSCRIPT N E W S O U T W A L E S IGER SCOOL CERTIICATE EXAMINATION 1998 RENC 2 UNIT GENERAL LISTENING SKILLS TRANSCRIPT 2 ITEM 1 Excusez-moi monsieur, voulez-vous ouvrir ces valises? Ah oui, madame, il n y a que

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION FRENCH 2/3 UNIT (COMMON) LISTENING SKILLS TRANSCRIPT

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION FRENCH 2/3 UNIT (COMMON) LISTENING SKILLS TRANSCRIPT N E W S O U T W A L E S IGER SCOOL CERTIICATE EXAMINATION 1998 RENC 2/3 UNIT (COMMON) LISTENING SKILLS TRANSCRIPT 2 ITEM 1 Oh, élix, tu es toujours en retard! Le film a sûrement commencé. J ai tourné une

Plus en détail

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR Activité 1. Complète les phrases avec le bon verbe au présent. DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR 1. Elle absolument terminer son boulot avant de partir. 2. Elle sait bien qu elle rentrer à dix heures! 3. Il acheter

Plus en détail

Guide d utilisation des fichiers bonus accompagnant le guide «L Argent est une science exacte»

Guide d utilisation des fichiers bonus accompagnant le guide «L Argent est une science exacte» Guide d utilisation des fichiers bonus accompagnant le guide «L Argent est une science exacte» - Fichier «Gestion main de fer» Cet outil, à utiliser chaque semaine, permet de réaliser une synthèse de l

Plus en détail

Exercices de langue. Consigne : Tu es en colonie de vacances et tu fais la connaissance d un français/une française. Complète le dialogue.

Exercices de langue. Consigne : Tu es en colonie de vacances et tu fais la connaissance d un français/une française. Complète le dialogue. Exercices de langue Compétence pragmatique à évaluer : se présenter (dire son nom et son âge, son origine, en quelle classe on va, quelles langues on parle) Tu es en colonie de vacances et tu fais la connaissance

Plus en détail

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR LE NIVEAU ÉLÉMENTAIRE Avent Année B Une grande AVENTure Semaine 1 Seigneur Jésus, le temps de l Avent est un chemin, une aventure, que nous faisons en ta compagnie pour bien nous

Plus en détail

Chez les réparateurs de zém

Chez les réparateurs de zém Chez les réparateurs de zém Thèmes Questions de société, vie quotidienne Concept Le webdocumentaire Indépendances africaines, documentaire conçu spécifiquement pour le web, offre un voyage dans 16 pays

Plus en détail

UN AN EN FRANCE par Isabella Thinsz

UN AN EN FRANCE par Isabella Thinsz UN AN EN FRANCE par Isabella Thinsz Musique On entend toujours l anglais mais le français, ça peut passer des semaines ou même des mois avant qu on entende le français à la radio ou à la télé, donc j ai

Plus en détail

Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès

Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès Une mère, parlant à ses enfants : Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès Vous savez que papa ne se sent pas très bien et qu il a des problèmes depuis un certain temps. Eh bien, le docteur nous a dit

Plus en détail

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E Pour qu un enfant se «laisse» encadrer ou discipliner, il faut d abord que ses besoins affectifs soient satisfaits : Mon enfant est-il sécurisé par quelques règles

Plus en détail

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin 6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin Des lunettes pour ceux qui en ont besoin De nombreuses personnes dans le monde sont atteintes d erreurs de réfraction. Cela signifie que leurs yeux ne voient pas

Plus en détail

LA REUSSITE DE NOS ENFANTS CONCERTATION CONDORCET DIDEROT

LA REUSSITE DE NOS ENFANTS CONCERTATION CONDORCET DIDEROT LA REUSSITE DE NOS ENFANTS CONCERTATION CONDORCET DIDEROT Résultats du questionnaire «collégiens» La première phase de la concertation citoyenne Condorcet Diderot organisée par le Conseil Général porte

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B2 Partir un an à l étranger Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Stéphanie Bara, Isabelle

Plus en détail

Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction

Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction 1. Bonjour, je m appelle et je suis un(e) policier(ière). (Présentez toute autre personne présente dans la pièce; idéalement, personne d

Plus en détail

Identifier ses compétences Questionnaire en contexte professionnel

Identifier ses compétences Questionnaire en contexte professionnel Identifier ses compétences Questionnaire en contexte professionnel Nom : Prénom : Date : Mode d emploi Des situations en contexte professionnel ont été élaborées sous forme de questions à choix multiples.

Plus en détail

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES EXERCICIOS AUTOAVALIABLES 1.- Transforme les phrases au passé récent a) Il a changé de travail b) Nous avons pris une décision importante c) Elle a téléphoné à Jean d) J ai envoyé un SMS à ma collègue

Plus en détail

Learning by Ear Le savoir au quotidien «Animaux et records plus vite, plus haut, plus loin»

Learning by Ear Le savoir au quotidien «Animaux et records plus vite, plus haut, plus loin» Learning by Ear Le savoir au quotidien «Animaux et records plus vite, plus haut, plus loin» Texte : Leona Frommelt Rédaktion : Maja Dreyer Traduction: Julien Méchaussie Introduction : Bonjour et bienvenue

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À Thérèse Besner DU COURS DDM4600 Stage de préinsertion professionnelle PAR MÉLODIE CHAMPAGNE 17 Avril 2015 C est en terminant

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

John : Ce qui compte, c est que tu existes toujours pour moi et que j existe toujours pour toi. Tu sais? Aujourd hui j ai pris mon diplôme de droit.

John : Ce qui compte, c est que tu existes toujours pour moi et que j existe toujours pour toi. Tu sais? Aujourd hui j ai pris mon diplôme de droit. Correspondance jusqu à la mort MARIA PHILIPPOU ========================= Mary : Mon cher John. J espère que tu vas bien. Je n ai pas reçu eu de tes nouvelles depuis un mois. Je m inquiète. Est-ce que tu

Plus en détail

Notre visite à la Plateforme Industrielle du Courrier, à Lempdes

Notre visite à la Plateforme Industrielle du Courrier, à Lempdes Notre visite à la Plateforme Industrielle du Courrier, à Lempdes *********** Extraits de nos récits. *********** Mercredi 19 mars, nous sommes allés visiter le Centre de Tri de la Poste. Nous étions à

Plus en détail

VAGINISME. Quelques pistes pour avancer?

VAGINISME. Quelques pistes pour avancer? VAGINISME Quelques pistes pour avancer? Vaginisme Pendant longtemps, pénétration vaginale quasi impossible car trop douloureuse : brûlures. Et même pas de nom pour ça. Un jour : un mot. VAGINISME. Vaginisme

Plus en détail

Cette activité peut-être utilisée pour compléter l unité 4 «Très drôle» de Parcours A2.

Cette activité peut-être utilisée pour compléter l unité 4 «Très drôle» de Parcours A2. FICHE PEDAGOGIQUE Florence Foresti Objectifs Cette activité peut-être utilisée pour compléter l unité 4 «Très drôle» de Parcours A2. Culturel : L humour français Connaître une humoriste française : Florence

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B1. Petits malheurs de la vie quotidienne

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B1. Petits malheurs de la vie quotidienne ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B1 Petits malheurs de la vie quotidienne Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - un document support Auteurs-concepteurs : Stéphanie Bara,

Plus en détail

Créer un Profil de l apprenant

Créer un Profil de l apprenant Créer un Profil de l apprenant Notes à l enseignant... 5 Outil n o 1 : Profil de l apprenant... 7 Outil n o 2 : Exemple de table des matières du Profil de l apprenant... 8 Outil n o 3 : Cher enseignant

Plus en détail

Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère

Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère La Couleur du lait Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère A vue d œil Titre original : The Color of Milk Nell Leyshon, 2012. Première publication en Grande-Bretagne

Plus en détail

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE : Heureusement que nous sommes très en avance. Tu as vu cette queue?

Plus en détail

L agence Style Révélation Centre de formation et Conseil en Image sur la métropole Lilloise DOSSIER DE PRESSE. Octobre 2012

L agence Style Révélation Centre de formation et Conseil en Image sur la métropole Lilloise DOSSIER DE PRESSE. Octobre 2012 L agence Style Révélation Centre de formation et Conseil en Image sur la métropole Lilloise DOSSIER DE PRESSE Octobre 2012 En résumé Stefania, directrice de l agence Style révélation décide après 17 ans

Plus en détail

ASAD. parce qu on est bien à la maison

ASAD. parce qu on est bien à la maison ASAD parce qu on est bien à la maison 01 L ASAD qui sommes-nous? Parce qu on est bien à la maison, l ASAD met tout en œuvre pour que chacune et chacun, selon sa propre histoire, puisse y rester le plus

Plus en détail

LA MACHINE A TRICOTER (2)

LA MACHINE A TRICOTER (2) LA MACHINE A TRICOTER (2) TEXTE DEPOSE A LA SACD Son utilisation est soumise à l autorisation de l auteur via la SACD Pour plus de précisions et pour obtenir la suite de cet extrait: christian.moriat@orange.fr

Plus en détail

L histoire dont vous êtes le héros

L histoire dont vous êtes le héros L histoire dont vous êtes le héros Ce jeu peut être fait en intérieur ou en extérieur par des enfants sachant impérativement lire. Principe du jeu : A la manière des livres «L histoire dont vous êtes le

Plus en détail

La petite poule qui voulait voir la mer

La petite poule qui voulait voir la mer Découverte Complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Que voit- on sur la 1 ère page de couverture? C est l histoire q d un poisson q d une souris

Plus en détail

ON VOUS RAPPELERA. de Anne-Sophie Nédélec et Philippe Vandaële

ON VOUS RAPPELERA. de Anne-Sophie Nédélec et Philippe Vandaële ON VOUS RAPPELERA de Anne-Sophie Nédélec et Philippe Vandaële 1 Synopsis Trois comédiens se retrouvent dans un casting un peu particulier. Les demandes très spéciales du directeur de casting sont pour

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

Réflexivité et Méthode Qualitative : Enquête DAEU / Pré-DAEU. Observatoire de La Vie Etudiante

Réflexivité et Méthode Qualitative : Enquête DAEU / Pré-DAEU. Observatoire de La Vie Etudiante Réflexivité et Méthode Qualitative : Enquête DAEU / Pré-DAEU Observatoire de La Vie Etudiante 1. Présentation 1. Dispositif : DAEU & Pré-DAEU - DAEU : Diplôme d Accès aux Études Universitaires, un équivalent

Plus en détail

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses Cet outil a pour but de présenter dix questions d entrevue typiques et le type de réponse qui constitue une réponse concise et réfléchie. Ces questions sont parmi les plus difficiles posées en entrevue.

Plus en détail

Une histoire de Letizia Lambert

Une histoire de Letizia Lambert Une histoire de Letizia Lambert Voix off : Aujourd hui c est dimanche. Bonne nouvelle, c est le jour du cinéma. Voix off : Gabriel aime ce moment car... Voix off :...c est très ennuyeux l hôpital. Voix

Plus en détail

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni Carnet de voyage Dina Prokic Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni 3 juillet 2011 C est ma première fois en France. Je suis venue

Plus en détail

Maxime Loupiot. Cycle 3 CE2 et CM1. Réflexion en groupe et mise en scène de sketchs sur le thème «Chacun ses choix!»

Maxime Loupiot. Cycle 3 CE2 et CM1. Réflexion en groupe et mise en scène de sketchs sur le thème «Chacun ses choix!» Maxime Loupiot Cycle 3 CE2 et CM1 Activité 5 Réflexion en groupe et mise en scène de sketchs sur le thème «Chacun ses choix!» 5 min d introduction de l activité 35 min de travail en groupe 20 min de sketch

Plus en détail

Διαγωνισμός Υποτροφιών για την Α Γυμνασίου 2015-16 στα Γαλλικά

Διαγωνισμός Υποτροφιών για την Α Γυμνασίου 2015-16 στα Γαλλικά ΕΛΛΗΝΟΓΑΛΛΙΚΗ ΣΧΟΛΗ «ΆΓΙΟΣ ΙΩΣΗΦ» Διαγωνισμός Υποτροφιών για την Α Γυμνασίου 2015-16 στα Γαλλικά 25 Απριλίου 2015 Gram. / 10 C. E.. / 05 P. E. / 05 Total :. / 20 159 ΧΡΟΝΙΑ ΠΟΡΕΙΑ ΣΤΗ ΓΝΩΣΗ ΣΕΒΑΣΜΟΣ ΣΤΙΣ

Plus en détail

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI Durant 3 semaines j étais { Hiratsuka, près de Yokohama où j allais tous les jours au lycée. Ma famille d accueil se composait du père, de la mère, de ma

Plus en détail