NOTE D INFORMATION COTE ET NON COTE. Tranche B cotée à taux révisable

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "NOTE D INFORMATION COTE ET NON COTE. Tranche B cotée à taux révisable"

Transcription

1 NOTE D INFORMATION EMISSION D UN EMPRUNT OBLIGATAIRE SUBORDONNE COTE ET NON COTE MONTANT GLOBAL DE L OPERATION : DH MATURITE : 10 ANS Caractéristiques Tranche A cotée à taux fixe Tranche B cotée à taux révisable Tranche C non cotée à taux fixe Tranche D non cotée à taux révisable Plafond DH Nombre obligations subordonnées Valeur Nominale DH Maturité Taux Fixe, déterminé en référence à la courbe secondaire des taux BDT 10 ans publiée le 31 octobre 2012 par BAM, augmenté d une prime de risque. Révisable annuellement. Pour la 1 ère année, le taux de référence est le taux plein 52 s des BDT déterminé sur la base de la courbe secondaire des taux BDT publiée le 31 octobre 2012 par BAM, augmenté d une prime de risque. 10 ans Fixe, déterminé en référence à la courbe secondaire des taux BDT 10 ans publiée le 31 octobre 2012 par BAM, augmenté d une prime de risque. Révisable annuellement. Pour la 1 ère année, le taux de référence est le taux plein 52s des BDT déterminé sur la base de la courbe secondaire des taux BDT publiée le 31 octobre 2012 par BAM, augmenté d une prime de risque. Prime de risque Entre pbs Entre pbs Entre pbs Entre pbs Remboursement Négociabilité Allocation Négociable à la Bourse de Casablanca Négociable à la Bourse de Casablanca In fine Négociable de gré à gré (hors bourse) Adjudication à la française avec priorité aux tranches A et C à taux fixe Négociable de gré à gré (hors bourse) PERIODE DE SOUSCRIPTION : DU 7 AU 13 NOVEMBRE 2012 INCLUS SOUSCRIPTION RESERVEE AUX INVESTISSEURS QUALIFIES DE DROIT MAROCAIN TELS QUE LISTES DANS LA PRESENTE NOTE D INFORMATION ORGANISME CONSEIL & COORDINATEUR GLOBAL ORGANISME CHARGE DE L ENREGISTREMENT ORGANISME CENTRALISATEUR ET CHARGE DU PLACEMENT VISA DU CONSEIL DEONTOLOGIQUE DES VALEURS MOBILIERES Conformément aux dispositions de la Circulaire du CDVM entrée en vigueur le 1 er avril 2012, prise en application de l article 14 du Dahir portant loi N du 21 septembre 1993 relatif au Conseil Déontologique des Valeurs Mobilières (CDVM) et aux informations exigées des personnes morales faisant appel public à l épargne tel que modifié et complété, l original de la présente note d information a été visé par le CDVM le 24 octobre 2012 sous la référence N VI/EM/037/

2 ABRÉVIATIONS AABM AGE AGO ALM AMA ANAPEC AWB BAM BCP BDSI BDDI BMCI BNP BNCIA BNPI : ABN Amro Bank Maroc : Assemblée Générale Extraordinaire : Assemblée Générale Ordinaire : Asset Liability Management : Approche de Mesure Avancée : Agence Nationale pour la Promotion de l emploi des Cadres : Attijariwafa bank : Bank Al-Maghrib : Banque Crédit Populaire : Banque des Systèmes d Information : Banque de Détail à l International : Banque Marocaine pour le Commerce et l Industrie : Banque Nationale de Paris : Banque Nationale pour le Commerce et l Industrie Afrique : Banque Nationale de Paris Intercontinentale BNPP Med IT : BNP Paribas Méditerranée Innovation & Technologies CA CAM CDG CDM CDVM CGI CIH DH DPP EUR ETIC GAB GPBM : Centre d Affaires : Crédit Agricole du Maroc : Caisse de dépôt et de Gestion : Crédit du Maroc : Conseil Déontologique des Valeurs Mobilières : Code Général des Impôts : Crédit Immobilier et Hôtelier : Dirhams : Direction des Particuliers et des Professionnels : Monnaie unique Européenne : Etat des informations Complémentaires : Guichet Automatique Bancaire : Groupement Professionnel des Banques du Maroc BMCI : EMPRUNT OBLIGATAIRE SUBORDONNE

3 IR IRS IS ISO IVT MDH MEUR MMSI MRDS DH MRE NB OCA OCP OPCVM PCA PCB PCEC PMRO PNB PSF RBE RH ROE RSG SGMB SICAV TCN TVA UFAC UPAR USD : Impôt sur les Revenus : International Retail Services : Impôts sur les Sociétés : Organisation Internationale de Normalisation : Intervenant en Valeurs de Trésor : Millions de Dirhams : Millions d Euros : Mutualisation Maghreb Systèmes d Informations : Mrds de Dirhams : Marocain Résident à l Etranger : Nombre : Obligation Convertible en Action : Office Chérifien des Phosphates : Organisme Collectif de Placement en Valeurs Mobilières : Plan de Continuité des Activités : Plan Comptable Bancaire : Plan Comptable des Etablissements de Crédits : Pôle Moyens et Risque Opérationnel : Produit Net Bancaire : Points de surveillance fondamentaux : Résultat brut d exploitation : Ressources Humaines : Return On Equity : Responsable Sécurité Général : Société Générale Marocaine de Banques : Société d Investissement à Capital Variable : Titres de Créances Négociables : Taxe sur la Valeur Ajoutée : Union Africaine de Crédit : Union Auxiliaire de Participation : Dollar American BMCI : EMPRUNT OBLIGATAIRE SUBORDONNE

4 Var VaR VCT VIP VLT : Variation : Value at Risk : Volatilité Court Terme : Very Important Person : Volatilité Long Terme BMCI : EMPRUNT OBLIGATAIRE SUBORDONNE

5 LEXIQUE Cross-selling : désigne une technique commerciale qui consiste à croiser les métiers de l entreprise afin d offrir au client une gamme complète de produits et services et répondre au mieux à l ensemble de ses besoins. BMCI : EMPRUNT OBLIGATAIRE SUBORDONNE

6 SOMMAIRE Abréviations... 2 Lexique... 5 Sommaire... 6 Avertissement... 8 Préambule... 9 Partie I : Attestations et Coordonnées I. Le Président du Directoire II. Les Commissaires aux Comptes III. L Organisme Conseil IV. Le Conseiller Juridique V. Le Responsable de l Information et de la Communication Financière VI. L Agence Internationale Fitch Ratings Partie II : Présentation de l opération I. Cadre de l opération II. Objectifs de l opération III. Structure de l offre IV. Renseignements relatifs aux titres à émettre V. Cotation en bourse VI. Calendrier de l opération VII. Etablissement placeur et intermédiaires financiers VIII. Modalités de souscription des titres IX. Modalités de traitement des ordres X. Modalités de règlement et de livraison des titres XI. Régime fiscal XII. Charges relatives à l opération Partie III : Présentation générale de la BMCI I. Renseignements à caractère général II. Renseignements sur le capital de la BMCI III. Marchés des titres IV. Notation V. Assemblée d actionnaires VI. Organes d administration et de surveillance BMCI : EMPRUNT OBLIGATAIRE SUBORDONNE

7 VII. Organes de direction VIII. Gouvernement d entreprise Partie IV : Activité de la BMCI I. Historique et principaux faits marquants II. Appartenance de la BMCI au Groupe BNP Paribas III. Structure des participations de la BMCI IV. Secteur d activité V. Activité du Groupe BMCI VI. Capital humain VII. Moyens informatiques et organisation de la BMCI VIII. Stratégie de développement Partie V : Situation financière du Groupe BMCI - Comptes consolides annuels Partie VI : Situation financière du Groupe BMCI - Comptes consolidés semestriels Partie VII : Perspectives Partie VIII : Facteurs de risque Partie IX : Faits exceptionnels et litiges Partie X: Annexes Annexe 1- Principes et méthodes comptables Comptes sociaux Annexe 2- Etats de synthèse annuels - Comptes sociaux Annexe 3- Principes et méthodes comptables Comptes consolidés Annexe 4- Etats de synthèse annuels - Comptes consolidés Annexe 5- Etats de synthèse semestriels - Comptes consolidés Annexe 6- Modèle de bulletin de souscription BMCI : EMPRUNT OBLIGATAIRE SUBORDONNE

8 AVERTISSEMENT Le visa du CDVM n implique ni approbation de l opportunité de l opération ni authentification des informations présentées. Il a été attribué après examen de la pertinence et de la cohérence de l information donnée dans la perspective de l opération proposée aux investisseurs. L attention des investisseurs potentiels est attirée sur le fait qu un investissement en obligations est soumis au risque de non remboursement. Cette émission obligataire ne fait l objet d aucune garantie si ce n est l engagement donné par l émetteur. Le CDVM ne se prononce pas sur l opportunité de l opération d émission d obligations ni sur la qualité de la situation de l émetteur. Le visa du CDVM ne constitue pas une garantie contre le risque de non remboursement des échéances de l émission d obligations, objet de la présente note d information. La présente note d information ne s adresse pas aux personnes dont les lois du lieu de résidence n autorisent pas la souscription ou l acquisition des obligations, objet de ladite note d information. Les personnes en la possession desquelles ladite note viendrait à se trouver, sont invitées à s informer et à respecter la réglementation dont elles dépendent en matière de participation à ce type d opération. Chaque établissement membre du syndicat de placement ne proposera les obligations, objet de la présente note d information, qu en conformité avec les lois et règlements en vigueur dans tout pays où il fera une telle offre. Ni le CDVM, ni la BMCI, ni la BMCI Finance n encourent de responsabilité du fait du nonrespect de ces lois ou règlements par le syndicat de placement. L obligation subordonnée se distingue de l obligation classique en raison du rang de créance contractuellement défini par la clause de subordination, l effet de cette clause de subordination étant de conditionner en cas de liquidation de l émetteur, le remboursement de l obligation au désintéressement de tous les créanciers privilégiés ou chirographaires. BMCI : EMPRUNT OBLIGATAIRE SUBORDONNE

9 PREAMBULE En application des dispositions de l article 14 du Dahir portant loi n du 21 septembre 1993 relatif au CDVM et aux informations exigées des personnes morales faisant appel public à l épargne tel que modifié et complété, la présente note d information porte, notamment, sur l organisation de l émetteur, sa situation financière et l évolution de son activité, ainsi que sur les caractéristiques et l objet de l opération envisagée. Ladite note d information a été préparée par BMCI Finance conformément aux modalités fixées par la Circulaire du CDVM prise en application des dispositions de l article précité. Le contenu de cette note d information a été établi sur la base d informations recueillies, sauf mention spécifique, des sources suivantes : Commentaires, analyses et statistiques fournis par les dirigeants de la BMCI et recueillis par BMCI Finance, notamment lors de la procédure de due diligence effectuée auprès de la BMCI ; Statistiques du GPBM au titre des exercices 2009, 2010 et 2011 ; Rapports de gestion du groupe BMCI relatifs aux exercices 2009, 2010 et 2011 ; Rapports annuels de la BMCI relatifs aux exercices 2009, 2010 et 2011 ; Liasses fiscales et comptables sociales de la BMCI pour les exercices 2009, 2010 et 2011 ; Rapports généraux des commissaires aux comptes de la BMCI pour les exercices 2009, 2010 et 2011 (comptes sociaux et consolidés en IFRS) ; Comptes semestriels consolidés de la BMCI arrêtés aux 30 juin 2011 et 30 juin 2012 ayant fait l objet d un examen limité ; Rapports spéciaux des commissaires aux comptes de la BMCI relatifs aux exercices clos les 31 décembre 2009, 2010 et 2011 ; Procès verbaux des réunions du Directoire, du Conseil de Surveillance, des AGO et des AGE tenus durant les exercices 2009, 2010 et 2011 et l exercice en cours jusqu à la date de visa relatif à la présente Note d Information. En application des dispositions de l article 13 du Dahir portant loi n du 21 septembre 1993 relatif au CDVM et aux informations exigées des personnes morales faisant appel public à l épargne, tel que modifié et complété, cette note d information doit être : remise ou adressée sans frais à toute personne dont la souscription est sollicitée, ou qui en fait la demande ; disponible sur demande dans les établissements chargés de recueillir les souscriptions: au siège de la BMCI, 26, Place des Nations Unies, Casablanca ; auprès du réseau d agences de la BMCI ; auprès de BMCI Bourse, Boulevard Bir Anzarane, Immeuble Romandie I, Casablanca. Tél : ; BMCI : EMPRUNT OBLIGATAIRE SUBORDONNE

10 disponible à tout moment dans les lieux suivants : BMCI Finance, 26, Place des Nations Unies, Casablanca. Tél : ; disponible sur le site web du CDVM (www.cdvm.gov.ma) ; tenue à la disposition du public au siège de la Bourse de Casablanca et sur son site internet. BMCI : EMPRUNT OBLIGATAIRE SUBORDONNE

11 PARTIE I : ATTESTATIONS ET COORDONNEES BMCI : EMPRUNT OBLIGATAIRE SUBORDONNE

12 I. LE PRESIDENT DU DIRECTOIRE Le Président du Directoire atteste que, à sa connaissance, les données de la présente note d information dont il assume la responsabilité, sont conformes à la réalité. Elles comprennent toutes les informations nécessaires aux investisseurs potentiels pour fonder leur jugement sur le patrimoine, l activité, la situation financière, les résultats et les perspectives de la BMCI ainsi que les droits rattachés aux titres proposés. Elles ne comportent pas d omission de nature à en altérer la portée. Par ailleurs, le Président du Directoire s engage à respecter l échéancier de remboursement selon les modalités décrites dans la présente note d information. Jacques ARDANT Président du Directoire BMCI 26, place des Nations Unies. Casablanca Tél Fax: II. LES COMMISSAIRES AUX COMPTES IDENTITE DES COMMISSAIRES AUX COMPTES Cabinet MAZARS audit et conseil anciennement Mazars Masnaoui PwC Maroc anciennement JPC Audit Représentant M. Kamal MOKDAD M. M Hamed BOURAQADI SAÂDANI Adresse 101, Bd Abdelmoumen Casablanca 35, rue Aziz BELLAL Casablanca Numéro de téléphone Numéro de fax Adresse électronique Date premier exercice soumis au contrôle Date de l'expiration du mandat en cours AGO statuant sur l exercice 2013 AGO statuant sur l exercice 2013 ATTESTATION DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR LES INFORMATIONS COMPTABLES ET FINANCIERES CONTENUES DANS LA NOTE D INFORMATION RELATIVE A L EMISSION OBLIGATAIRE SUBORDONNEE DE BMCI : COMPTES SOCIAUX AU TITRE DES EXERCICES 2009, 2010 ET 2011 : Nous avons procédé à la vérification des informations comptables et financières sociales contenues dans la présente note d information en effectuant les diligences nécessaires et compte tenu des dispositions légales et réglementaires en vigueur. Nos diligences ont consisté à nous assurer de la concordance desdites informations avec les états de synthèse sociaux audités relatifs aux exercices clos au 31 décembre 2009, au 31 décembre 2010 et au 31 décembre Sur la base des diligences ci-dessus, nous n avons pas d observation à formuler sur la concordance des informations comptables et financières, données dans la présente note d information, avec les états de synthèse sociaux, tels qu audités par nos soins pour les exercices 2009, 2010 et BMCI : EMPRUNT OBLIGATAIRE SUBORDONNE

13 M. M'hamed Moulay BOURAQADI SAÂDANI, cabinet PwC Maroc M. Kamal MOKDAD, cabinet MAZARS audit et conseil RAPPORTS DES COMMISSAIRES AUX COMPTES RELATIFS AUX COMPTES SOCIAUX DES : Exercice clos le 31 décembre 2009 Conformément à la mission qui nous a été confiée par votre Assemblée Générale, nous avons effectué l audit des états de synthèse ci-joints de la Banque Marocaine pour le Commerce et l Industrie (BMCI), comprenant le bilan, le compte de produits et charges, l état de soldes de gestion, le tableau des flux de trésorerie et l état des informations complémentaires (ETIC) relatifs à l exercice clos le 31 décembre Ces états de synthèse font ressortir des capitaux propres et assimilés de KMAD dont un bénéfice net de KMAD. RESPONSABILITE DE LA DIRECTION La Direction est responsable de l'établissement et de la présentation sincère de ces états de synthèse, conformément au référentiel comptable admis au Maroc. Cette responsabilité comprend la conception, la mise en place et le suivi d'un contrôle interne relatif à l'établissement et la présentation des états de synthèse ne comportant pas d'anomalie significative, ainsi que la détermination d'estimations comptables raisonnables au regard des circonstances. RESPONSABILITE DE L AUDITEUR Notre responsabilité est d'exprimer une opinion sur ces états de synthèse sur la base de notre audit. Nous avons effectué notre audit selon les Normes de la Profession au Maroc. Ces normes requièrent de notre part de nous conformer aux règles d'éthique, de planifier et de réaliser l'audit pour obtenir une assurance raisonnable que les états de synthèse ne comportent pas d'anomalie significative. Un audit implique la mise en œuvre de procédures en vue de recueillir des éléments probants concernant les montants et les informations fournies dans les états de synthèse. Le choix des procédures relève du jugement de l'auditeur, de même que l'évaluation du risque que les états de synthèse contiennent des anomalies significatives. En procédant à ces évaluations du risque, l'auditeur prend en compte le contrôle interne en vigueur dans l'entité relatif à l'établissement et la présentation des états de synthèse afin de définir des procédures d'audit appropriées en la circonstance, et non dans le but d'exprimer une opinion sur l'efficacité de celui-ci. Un audit comporte également l'appréciation du caractère approprié des méthodes comptables retenues et le caractère raisonnable des estimations comptables faites par la Direction, de même que l'appréciation de la présentation d'ensemble des états de synthèse. Nous estimons que les éléments probants recueillis sont suffisants et appropriés pour fonder notre opinion. OPINION SUR LES ETATS DE SYNTHESE Nous certifions que les états de synthèse cités au premier paragraphe ci-dessus sont réguliers et sincères et donnent, dans tous leurs aspects significatifs, une image fidèle du résultat des opérations de l exercice écoulé ainsi que de la situation financière et du patrimoine de la Banque Marocaine pour le Commerce et l Industrie au 31 décembre 2009 conformément au référentiel comptable admis au Maroc. VERIFICATIONS ET INFORMATIONS SPECIFIQUES Nous avons procédé également aux vérifications spécifiques prévues par la loi et nous nous sommes assurés notamment de la concordance des informations données dans le BMCI : EMPRUNT OBLIGATAIRE SUBORDONNE

14 rapport de gestion du Directoire destiné aux actionnaires avec les états de synthèse de la Banque. Casablanca, le 19 mars 2010 Mme. L. SIJELMASSI, cabinet JPC Audit SARL M. K. MOKDAD, cabinet MAZARS MASNAOUI Exercice clos le 31 décembre 2010 Conformément à la mission qui nous a été confiée par votre Assemblée Générale, nous avons effectué l audit des états de synthèse ci-joints de la Banque Marocaine pour le Commerce et l Industrie (BMCI), comprenant le bilan, le compte de produits et charges, l état de soldes de gestion, le tableau des flux de trésorerie et l état des informations complémentaires (ETIC) relatifs à l exercice clos le 31 décembre Ces états de synthèse font ressortir des capitaux propres et assimilés de KMAD dont un bénéfice net de KMAD. RESPONSABILITE DE LA DIRECTION La Direction est responsable de l'établissement et de la présentation sincère de ces états de synthèse, conformément au référentiel comptable admis au Maroc. Cette responsabilité comprend la conception, la mise en place et le suivi d'un contrôle interne relatif à l'établissement et la présentation des états de synthèse ne comportant pas d'anomalie significative, ainsi que la détermination d'estimations comptables raisonnables au regard des circonstances. RESPONSABILITE DE L AUDITEUR Notre responsabilité est d'exprimer une opinion sur ces états de synthèse sur la base de notre audit. Nous avons effectué notre audit selon les Normes de la Profession au Maroc. Ces normes requièrent de notre part de nous conformer aux règles d'éthique, de planifier et de réaliser l'audit pour obtenir une assurance raisonnable que les états de synthèse ne comportent pas d'anomalie significative. Un audit implique la mise en œuvre de procédures en vue de recueillir des éléments probants concernant les montants et les informations fournies dans les états de synthèse. Le choix des procédures relève du jugement de l'auditeur, de même que l'évaluation du risque que les états de synthèse contiennent des anomalies significatives. En procédant à ces évaluations du risque, l'auditeur prend en compte le contrôle interne en vigueur dans l'entité relatif à l'établissement et la présentation des états de synthèse afin de définir des procédures d'audit appropriées en la circonstance, et non dans le but d'exprimer une opinion sur l'efficacité de celui-ci. Un audit comporte également l'appréciation du caractère approprié des méthodes comptables retenues et le caractère raisonnable des estimations comptables faites par la Direction, de même que l'appréciation de la présentation d'ensemble des états de synthèse. Nous estimons que les éléments probants recueillis sont suffisants et appropriés pour fonder notre opinion. OPINION SUR LES ETATS DE SYNTHESE BMCI a fait l objet au cours de l exercice 2010 d un contrôle de l administration fiscale portant sur les exercices 2006 à 2009 inclus couvrant l impôt sur les sociétés, la taxe sur la valeur ajoutée et l impôt sur le revenu. La notification des résultats du contrôle a été effectuée au cours du mois de décembre 2010 et a donné lieu à un provisionnement forfaitaire dans les comptes au 31 décembre Au stade actuel des procédures, nous ne sommes pas en mesure de conclure sur le niveau de la provision constituée suite à ce redressement fiscal. BMCI : EMPRUNT OBLIGATAIRE SUBORDONNE

15 Sous réserve de l incidence sur les comptes du point mentionné ci-dessus, nous certifions que les états de synthèse cités au premier paragraphe ci-dessus sont réguliers et sincères et donnent, dans tous leurs aspects significatifs, une image fidèle du résultat des opérations de l exercice écoulé ainsi que de la situation financière et du patrimoine de la Banque Marocaine pour le Commerce et l Industrie au 31 décembre 2010 conformément au référentiel comptable admis au Maroc. VERIFICATIONS ET INFORMATIONS SPECIFIQUES Nous avons procédé également aux vérifications spécifiques prévues par la loi et nous nous sommes assurés notamment de la concordance des informations données dans le rapport de gestion du Directoire destiné aux actionnaires avec les états de synthèse de la Banque. Casablanca, le 17 mars 2011 M. M'hamed Moulay BOURAQADI SAÂDANI, cabinet PWC Maroc M. K. MOKDAD, cabinet MAZARS MASNAOUI Exercice clos le 31 décembre 2011 Conformément à la mission qui nous a été confiée par votre Assemblée Générale, nous avons effectué l audit des états de synthèse ci-joints de la Banque Marocaine pour le Commerce et l Industrie (BMCI), comprenant le bilan, le hors bilan, le compte de produits et charges, l état de soldes de gestion, le tableau des flux de trésorerie et l état des informations complémentaires (ETIC) relatifs à l exercice clos le 31 décembre Ces états de synthèse font ressortir des capitaux propres et assimilés de KMAD, dont un bénéfice net de KMAD. RESPONSABILITE DE LA DIRECTION La Direction est responsable de l'établissement et de la présentation sincère de ces états de synthèse, conformément au référentiel comptable admis au Maroc. Cette responsabilité comprend la conception, la mise en place et le suivi d'un contrôle interne relatif à l'établissement et la présentation des états de synthèse ne comportant pas d'anomalie significative, ainsi que la détermination d'estimations comptables raisonnables au regard des circonstances. RESPONSABILITE DE L AUDITEUR Notre responsabilité est d'exprimer une opinion sur ces états de synthèse sur la base de notre audit. Nous avons effectué notre audit selon les Normes de la Profession au Maroc. Ces normes requièrent de notre part de nous conformer aux règles d'éthique, de planifier et de réaliser l'audit pour obtenir une assurance raisonnable que les états de synthèse ne comportent pas d'anomalie significative. Un audit implique la mise en œuvre de procédures en vue de recueillir des éléments probants concernant les montants et les informations fournies dans les états de synthèse. Le choix des procédures relève du jugement de l'auditeur, de même que l'évaluation du risque que les états de synthèse contiennent des anomalies significatives. En procédant à ces évaluations du risque, l'auditeur prend en compte le contrôle interne en vigueur dans l'entité relatif à l'établissement et la présentation des états de synthèse afin de définir des procédures d'audit appropriées en la circonstance, et non dans le but d'exprimer une opinion sur l'efficacité de celui-ci. Un audit comporte également l'appréciation du caractère approprié des méthodes comptables retenues et le caractère raisonnable des estimations comptables faites par la Direction, de même que l'appréciation de la présentation d'ensemble des états de synthèse. BMCI : EMPRUNT OBLIGATAIRE SUBORDONNE

16 Nous estimons que les éléments probants recueillis sont suffisants et appropriés pour fonder notre opinion. OPINION SUR LES ETATS DE SYNTHESE Nous certifions que les états de synthèse cités au premier paragraphe ci-dessus sont réguliers et sincères et donnent, dans tous leurs aspects significatifs, une image fidèle du résultat des opérations de l exercice écoulé ainsi que de la situation financière et du patrimoine de la Banque Marocaine pour le Commerce et l Industrie au 31 décembre 2011 conformément au référentiel comptable admis au Maroc. Sans remettre en cause l opinion exprimée ci-dessus, nous soulignons que notre rapport au titre de l exercice précédent faisait part de la réserve suivante : «BMCI a fait l objet au cours de l exercice 2010 d un contrôle de l administration fiscale portant sur les exercices 2006 à 2009 inclus, couvrant l impôt sur les sociétés, la taxe sur la valeur ajoutée et l impôt sur le revenu. La notification des résultats du contrôle a été effectuée au cours du mois de décembre 2010 et a donné lieu à un provisionnement forfaitaire dans les comptes au 31 décembre Au stade actuel des procédures, nous ne sommes pas en mesure de conclure sur le niveau de la provision constituée suite à ce redressement fiscal». Au cours de l exercice 2011, la BMCI a conclu un protocole d accord avec l administration fiscale dont l impact a été comptabilisé dans les comptes au 31 décembre VERIFICATIONS ET INFORMATIONS SPECIFIQUES Nous avons procédé également aux vérifications spécifiques prévues par la loi et nous nous sommes assurés notamment de la concordance des informations données dans le rapport de gestion du Directoire destiné aux actionnaires avec les états de synthèse de la Banque. Conformément à l article 172 de la loi sur les Sociétés Anonymes, nous vous informons que la banque Marocaine pour le Commerce et l Industrie (BMCI) a procédé à l acquisition d actions de BMCI Crédit Conso (BCC), pour détenir 99.87% de son capital social. Casablanca, le 15 mars 2012 M. M'hamed Moulay BOURAQADI SAÂDANI, cabinet PWC Maroc M. Kamal MOKDAD, cabinet MAZARS audit et conseil ATTESTATION DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR LES INFORMATIONS COMPTABLES ET FINANCIERES CONTENUES DANS LA NOTE D INFORMATION RELATIVE A L EMISSION OBLIGATAIRE SUBORDONNEE DE BMCI : COMPTES CONSOLIDES AU TITRE DES EXERCICES 2009, 2010 ET 2011 : Nous avons procédé à la vérification des informations comptables et financières consolidées contenues dans la présente note d information en effectuant les diligences nécessaires et compte tenu des dispositions légales et réglementaires en vigueur. Nos diligences ont consisté à nous assurer de la concordance desdites informations avec les états de synthèse consolidés audités relatifs aux exercices clos au 31 décembre 2009, au 31 décembre 2010 et au 31 décembre Sur la base des diligences ci-dessus, nous n avons pas d observation à formuler sur la concordance des informations comptables et financières, données dans la présente note d information, avec les états de synthèse consolidés, tels qu audités par nos soins pour les exercices 2009, 2010 et BMCI : EMPRUNT OBLIGATAIRE SUBORDONNE

17 M. M'hamed Moulay BOURAQADI SAÂDANI, cabinet PwC Maroc M. Kamal MOKDAD, cabinet MAZARS audit et conseil RAPPORTS DES COMMISSAIRES AUX COMPTES RELATIFS AUX COMPTES CONSOLIDES DES : Exercice clos le 31 décembre 2009 Nous avons effectué l audit des états financiers consolidés ci-joints de la BANQUE MAROCAINE POUR LE COMMERCE ET L INDUSTRIE, comprenant le bilan au 31 décembre 2009, ainsi que le compte de résultat, l état des variations des capitaux propres, l état du résultat global et le tableau des flux de trésorerie pour l exercice clos à cette date, et des notes contenant un résumé des principales méthodes comptables et d autres notes explicatives. Ces états financiers font ressortir un montant de capitaux propres consolidés de KMAD dont un bénéfice net consolidé de KMAD. RESPONSABILITE DE LA DIRECTION La Direction est responsable de l établissement et de la présentation sincère de ces états financiers, conformément aux Normes Internationales d Information Financière. Cette responsabilité comprend la conception, la mise en place et le suivi d un contrôle interne relatif à l établissement et la présentation des états financiers ne comportant pas d anomalie significative, que celles-ci résultent de fraudes ou d erreurs, ainsi que la détermination d estimations comptables raisonnables au regard des circonstances. RESPONSABILITE DE L AUDITEUR Notre responsabilité est d exprimer une opinion sur ces états financiers sur la base de notre audit. Nous avons effectué notre audit selon les Normes de la Profession au Maroc. Ces normes requièrent de notre part de nous conformer aux règles d éthique, de planifier et de réaliser l audit pour obtenir une assurance raisonnable que les états de synthèse ne comportent pas d anomalie significative. Un audit implique la mise en œuvre de procédures en vue de recueillir des éléments probants concernant les montants et les informations fournis dans les états de synthèse. Le choix des procédures relève du jugement de l auditeur, de même que l évaluation du risque que les états financiers contiennent des anomalies significatives, que celles-ci résultent de fraudes ou d erreurs. En procédant à ces évaluations du risque, l auditeur prend en compte le contrôle interne en vigueur dans l entité relatif à l établissement et la présentation des états financiers afin de définir des procédures d audit appropriées en la circonstance, et non dans le but d exprimer une opinion sur l efficacité de celui-ci. Un audit comporte également l appréciation du caractère approprié des méthodes comptables retenues et le caractère raisonnable des estimations comptables faites par la direction, de même que l appréciation de la présentation d ensemble des états financiers. Nous estimons que les éléments probants recueillis sont suffisants et appropriés pour fonder notre opinion. OPINION SUR LES ETATS DE SYNTHESE À notre avis, les états financiers consolidés cités au premier paragraphe ci-dessus donnent, dans tous leurs aspects significatifs, une image fidèle de la situation financière de l ensemble constituée par les personnes et entités comprises dans la consolidation au 31 décembre 2009, ainsi que de la performance financière et des flux de trésorerie pour l exercice clos à cette date, conformément aux Normes Internationales d Information Financière (IFRS). Casablanca, le 19 mars 2010 BMCI : EMPRUNT OBLIGATAIRE SUBORDONNE

18 Exercice clos le 31 décembre 2010 Mme. L. SIJELMASSI, cabinet JPC Audit SARL M. K. MOKDAD, cabinet MAZARS MASNAOUI Nous avons effectué l audit des états financiers consolidés ci-joints de la Banque Marocaine pour le Commerce et l Industrie, comprenant le bilan au 31 décembre 2010, ainsi que le compte de résultat, l état du résultat global, l état des variations des capitaux propres, le tableau des flux de trésorerie pour l exercice clos à cette date, et des notes contenant un résumé des principales méthodes comptables et d autres notes explicatives. Ces états financiers font ressortir un montant de capitaux propres consolidés de KMAD, dont un bénéfice net consolidé de KMAD. RESPONSABILITE DE LA DIRECTION La Direction est responsable de l établissement et de la présentation sincère de ces états financiers, conformément aux Normes Internationales d Information Financière. Cette responsabilité comprend la conception, la mise en place et le suivi d un contrôle interne relatif à l établissement et la présentation des états financiers ne comportant pas d anomalie significative, que celles-ci résultent de fraudes ou d erreurs, ainsi que la détermination d estimations comptables raisonnables au regard des circonstances. RESPONSABILITE DE L AUDITEUR Notre responsabilité est d exprimer une opinion sur ces états financiers sur la base de notre audit. Nous avons effectué notre audit selon les Normes de la Profession au Maroc. Ces normes requièrent de notre part de nous conformer aux règles d éthique, de planifier et de réaliser l audit pour obtenir une assurance raisonnable que les états de synthèse ne comportent pas d anomalie significative. Un audit implique la mise en œuvre de procédures en vue de recueillir des éléments probants concernant les montants et les informations fournis dans les états de synthèse. Le choix des procédures relève du jugement de l auditeur, de même que l évaluation du risque que les états financiers contiennent des anomalies significatives, que celles-ci résultent de fraudes ou d erreurs. En procédant à ces évaluations du risque, l auditeur prend en compte le contrôle interne en vigueur dans l entité relatif à l établissement et la présentation des états financiers afin de définir des procédures d audit appropriées en la circonstance, et non dans le but d exprimer une opinion sur l efficacité de celui-ci. Un audit comporte également l appréciation du caractère approprié des méthodes comptables retenues et le caractère raisonnable des estimations comptables faites par la direction, de même que l appréciation de la présentation d ensemble des états financiers. Nous estimons que les éléments probants recueillis sont suffisants et appropriés pour fonder notre opinion. OPINION SUR LES ETATS DE SYNTHESE BMCI a fait l objet au cours de l exercice 2010 d un contrôle de l administration fiscale portant sur les exercices 2006 à 2009 inclus couvrant l impôt sur les sociétés, la taxe sur la valeur ajoutée et l impôt sur le revenu. La notification des résultats du contrôle a été effectuée au cours du mois de décembre 2010 et a donné lieu à un provisionnement forfaitaire dans les comptes au 31 décembre Au stade actuel des procédures, nous ne sommes pas en mesure de conclure sur le niveau de la provision constituée suite à ce redressement fiscal. À notre avis, sous réserve de l incidence sur les comptes du point mentionné ci-dessus, les états financiers consolidés cités au premier paragraphe ci-dessus donnent, dans tous leurs aspects significatifs, une image fidèle de la situation financière de l ensemble BMCI : EMPRUNT OBLIGATAIRE SUBORDONNE

19 constituée par les personnes et entités comprises dans la consolidation au 31 décembre 2010, ainsi que de la performance financière et des flux de trésorerie pour l exercice clos à cette date, conformément aux Normes Internationales d Information Financière (IFRS). Casablanca, le 17 mars 2011 M. M. BOURAQADI SAÂDANI, cabinet PwC Maroc M. K. MOKDAD, cabinet MAZARS MASNAOUI Exercice clos le 31 décembre 2011 Nous avons effectué l audit des états financiers consolidés, ci-joints, de la Banque Marocaine pour le Commerce et l Industrie, comprenant le bilan au 31 décembre 2011, ainsi que le compte de résultat, l état du résultat global, l état des variations des capitaux propres, le tableau des flux de trésorerie pour l exercice clos à cette date, et des notes contenant un résumé des principales méthodes comptables et d autres notes explicatives. Ces états financiers font ressortir un montant de capitaux propres consolidés de KMAD, dont un bénéfice net consolidé de KMAD. RESPONSABILITE DE LA DIRECTION La Direction est responsable de l établissement et de la présentation sincère de ces états financiers, conformément aux Normes Internationales d Information Financière. Cette responsabilité comprend la conception, la mise en place et le suivi d un contrôle interne relatif à l établissement et la présentation des états financiers ne comportant pas d anomalie significative, que celles-ci résultent de fraudes ou d erreurs, ainsi que la détermination d estimations comptables raisonnables au regard des circonstances. RESPONSABILITE DE L AUDITEUR Notre responsabilité est d exprimer une opinion sur ces états financiers sur la base de notre audit. Nous avons effectué notre audit selon les Normes de la Profession au Maroc. Ces normes requièrent de notre part de nous conformer aux règles d éthique, de planifier et de réaliser l audit pour obtenir une assurance raisonnable que les états de synthèse ne comportent pas d anomalie significative. Un audit implique la mise en œuvre de procédures en vue de recueillir des éléments probants concernant les montants et les informations fournis dans les états de synthèse. Le choix des procédures relève du jugement de l auditeur, de même que l évaluation du risque que les états financiers contiennent des anomalies significatives, que celles-ci résultent de fraudes ou d erreurs. En procédant à ces évaluations du risque, l auditeur prend en compte le contrôle interne en vigueur dans l entité relatif à l établissement et la présentation des états financiers afin de définir des procédures d audit appropriées en la circonstance, et non dans le but d exprimer une opinion sur l efficacité de celui-ci. Un audit comporte également l appréciation du caractère approprié des méthodes comptables retenues et le caractère raisonnable des estimations comptables faites par la direction, de même que l appréciation de la présentation d ensemble des états financiers. Nous estimons que les éléments probants recueillis sont suffisants et appropriés pour fonder notre opinion. OPINION SUR LES ETATS DE SYNTHESE À notre avis, les états financiers consolidés cités au premier paragraphe ci-dessus donnent, dans tous leurs aspects significatifs, une image fidèle de la situation financière de l ensemble de la Banque Marocaine pour le Commerce et l Industrie, constitué par les personnes et entités comprises dans la consolidation au 31 décembre 2011, ainsi BMCI : EMPRUNT OBLIGATAIRE SUBORDONNE

20 que de la performance financière et des flux de trésorerie pour l exercice clos à cette date, conformément aux Normes Internationales d Information Financière (IFRS). Sans remettre en cause l opinion exprimée ci-dessus, nous soulignons que notre rapport au titre de l exercice précédent faisait part de la réserve suivante : «BMCI a fait l objet au cours de l exercice 2010 d un contrôle de l administration fiscale portant sur les exercices 2006 à 2009 inclus, couvrant l impôt sur les sociétés, la taxe sur la valeur ajoutée et l impôt sur le revenu. La notification des résultats du contrôle a été effectuée au cours du mois de décembre 2010 et a donné lieu à un provisionnement forfaitaire dans les comptes au 31 décembre Au stade actuel des procédures, nous ne sommes pas en mesure de conclure sur le niveau de la provision constituée suite à ce redressement fiscal». Au cours de l exercice 2011, la BMCI a conclu un protocole d accord avec l administration fiscale dont l impact a été comptabilisé dans les comptes au 31 décembre Casablanca, le 15 mars 2012 M. M. BOURAQADI SAÂDANI, cabinet PWC Maroc M. K. MOKDAD, cabinet MAZARS audit et conseil ATTESTATION DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR LES INFORMATIONS COMPTABLES ET FINANCIERES SEMESTRIELLES CONTENUES DANS LA NOTE D INFORMATION RELATIVE A L EMISSION OBLIGATAIRE SUBORDONNEE DE BMCI : COMPTES CONSOLIDES EN NORMES IFRS AU 30 JUIN 2011 ET AU 30 JUIN 2012 Nous avons procédé à la vérification des informations comptables et financières semestrielles consolidées en normes IFRS contenues dans la présente note d information en effectuant les diligences nécessaires et compte tenu des dispositions légales et réglementaires en vigueur. Nos diligences ont consisté à nous assurer de la concordance desdites informations avec les états de synthèse semestriels consolidés en normes IFRS. Sur la base des diligences ci-dessus, nous n avons pas d observation à formuler sur la concordance des informations comptables et financières semestrielles consolidées en normes IFRS, données dans la présente note d information, avec les états de synthèse consolidés en normes IFRS de BMCI au 30 juin 2011 et au 30 juin 2012 objet de la revue limitée. M. M'hamed Moulay BOURAQADI SAÂDANI, cabinet PwC Maroc M. Kamal MOKDAD, cabinet MAZARS audit et conseil Attestation d examen limité de la situation intermédiaire consolidée au 30 juin 2011 Nous avons procédé à un examen limité de la situation intermédiaire de la Banque Marocaine pour le Commerce et l Industrie et ses filiales (Groupe BMCI) comprenant le bilan, le compte de produits et charges, l état du résultat net et des gains et pertes comptabilisés directement en capitaux propres, le tableau des flux de trésorerie et l état de variation des capitaux propres et une sélection de notes explicatives au terme du semestre couvrant la période du 1er janvier 2011 au 30 juin Cette situation intermédiaire consolidée fait ressortir un montant de capitaux propres consolidés totalisant KMAD , dont un bénéfice net de KMAD Nous avons effectué notre mission selon les normes de la profession au Maroc relatives aux missions d examen limité. Ces normes requièrent que l examen limité soit planifié BMCI : EMPRUNT OBLIGATAIRE SUBORDONNE

NOTE D INFORMATION AUGMENTATION DE CAPITAL DE BMCI AU TITRE D UNE OPERATION DE FUSION-ABSORPTION DE BMCI CREDIT CONSO : 784 DIRHAMS

NOTE D INFORMATION AUGMENTATION DE CAPITAL DE BMCI AU TITRE D UNE OPERATION DE FUSION-ABSORPTION DE BMCI CREDIT CONSO : 784 DIRHAMS NOTE D INFORMATION AUGMENTATION DE CAPITAL DE BMCI AU TITRE D UNE OPERATION DE FUSION-ABSORPTION DE BMCI CREDIT CONSO APPROUVEE PAR LES ASSEMBLEES GENERALES EXTRAORDINAIRES TENUES LE 30 JUIN 2014 POUR

Plus en détail

Tranche C Non cotée MAD 1 000 000 000

Tranche C Non cotée MAD 1 000 000 000 CREDIT IMMOBILIER ET HOTELIER EXTRAIT DE LA NOTE D INFORMATION EMISSION D UN EMPRUNT OBLIGATAIRE SUBORDONNE MONTANT GLOBAL DE L EMISSION : 1 MILLIARD DE DIRHAMS Tranche A Cotée Tranche B Non cotée Tranche

Plus en détail

WAFASALAF NOTE D INFORMATION

WAFASALAF NOTE D INFORMATION WAFASALAF NOTE D INFORMATION EMISSION D UN EMPRUNT OBLIGATAIRE SUBORDONNE NON COTE Montant global maximum de l émission : 200 000 000 dirhams Maturité : 5 ans Tranche «A» non cotée Tranche «B» non cotée

Plus en détail

AUGMENTATION DE CAPITAL RESERVEE AUX MEMBRES DU PERSONNEL DU CREDIT POPULAIRE DU MAROC

AUGMENTATION DE CAPITAL RESERVEE AUX MEMBRES DU PERSONNEL DU CREDIT POPULAIRE DU MAROC NOTE D INFORMATION BANQUE CENTRALE POPULAIRE AUGMENTATION DE CAPITAL RESERVEE AUX MEMBRES DU PERSONNEL DU CREDIT POPULAIRE DU MAROC NOMBRE D ACTIONS OFFERTES 9 112 733 PRIX DE L ACTION PERIODE DE SOUSCRIPTION

Plus en détail

NOTE D INFORMATION AUGMENTATION DE CAPITAL PAR CONVERSION OPTIONNELLE DES DIVIDENDES EXCEPTIONNELS EN ACTIONS NOUVELLES AUTO HALL

NOTE D INFORMATION AUGMENTATION DE CAPITAL PAR CONVERSION OPTIONNELLE DES DIVIDENDES EXCEPTIONNELS EN ACTIONS NOUVELLES AUTO HALL NOTE D INFORMATION AUGMENTATION DE CAPITAL PAR CONVERSION OPTIONNELLE DES DIVIDENDES EXCEPTIONNELS EN ACTIONS NOUVELLES AUTO HALL NOMBRE D ACTIONS MAXIMUM A EMETTRE : 1 484 277 ACTIONS PRIX D EMISSION

Plus en détail

GROUPE BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE BIAT

GROUPE BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE BIAT GROUPE BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE BIAT ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31/12/2012 Groupe BIAT Etats financiers consolidés arrêtés au 31 décembre 2012 Page ~ 2~ BILAN CONSOLIDE ARRETE AU 31 DECEMBRE

Plus en détail

Crédit Du Maroc S.A. NOTE D INFORMATION

Crédit Du Maroc S.A. NOTE D INFORMATION Crédit Du Maroc S.A. NOTE D INFORMATION AUGMENTATION DE CAPITAL PAR CONVERSION OPTIONNELLE DES DIVIDENDES DE L EXERCICE 2014 EN ACTIONS NOUVELLES CREDIT DU MAROC Nombre Maximum d Actions à Emettre : 405

Plus en détail

AVIS N 155/12. RELATIF A L INTRODUCTION EN BOURSE DES OBLIGATIONS SUBORDONNEES DE LA BMCI, TRANCHES (A) et (B)

AVIS N 155/12. RELATIF A L INTRODUCTION EN BOURSE DES OBLIGATIONS SUBORDONNEES DE LA BMCI, TRANCHES (A) et (B) Casablanca, le 25 Octobre 2012 AVIS N 155/12 RELATIF A L INTRODUCTION EN BOURSE DES OBLIGATIONS SUBORDONNEES DE LA BMCI, TRANCHES (A) et (B) Avis d approbation de la Bourse de Casablanca n 16/12 du 24

Plus en détail

NOTE D INFORMATION BANQUE CENTRALE POPULAIRE

NOTE D INFORMATION BANQUE CENTRALE POPULAIRE BANQUE CENTRALE POPULAIRE Augmentation de Capital de la Banque Centrale Populaire au titre d une opération de Fusion Absorption de Banque Populaire de Casablanca proposée aux assemblées générales extraordinaire

Plus en détail

NOTE D INFORMATION. Fixe, en référence à la courbe secondaire des BDT 5 ans au 31/01/2014 soit 4,75% augmenté d une prime de risque

NOTE D INFORMATION. Fixe, en référence à la courbe secondaire des BDT 5 ans au 31/01/2014 soit 4,75% augmenté d une prime de risque NOTE D INFORMATION EMISSION D UN EMPRUNT OBLIGATAIRE SUBORDONNE COTE ET NON COTE RESERVE A DEUX INVESTISSEURS QUALIFIES MONTANT GLOBAL DE L EMISSION : 60 000 000 MAD MATURITE : 5 ANS Tranche A Cotée Tranche

Plus en détail

AVIS N 78/10 RELATIF À L AUGMENATION DE CAPITAL DU CREDIT DU MAROC PAR CONVERSION DES DIVIDENDES 2009

AVIS N 78/10 RELATIF À L AUGMENATION DE CAPITAL DU CREDIT DU MAROC PAR CONVERSION DES DIVIDENDES 2009 Casablanca, le 16 juin 2010 AVIS N 78/10 RELATIF À L AUGMENATION DE CAPITAL DU CREDIT DU MAROC PAR CONVERSION DES DIVIDENDES 2009 Avis d approbation de la Bourse de Casablanca n 10/10 du 15/06/2010 Visa

Plus en détail

AVIS N 51/13 RELATIF A L INTRODUCTION EN BOURSE DES OBLIGATIONS SUBORDONNEES D ATTIJARIWAFA BANK, TRANCHES (A)

AVIS N 51/13 RELATIF A L INTRODUCTION EN BOURSE DES OBLIGATIONS SUBORDONNEES D ATTIJARIWAFA BANK, TRANCHES (A) Casablanca, le 6 mai 2013 AVIS N 51/13 RELATIF A L INTRODUCTION EN BOURSE DES OBLIGATIONS SUBORDONNEES D ATTIJARIWAFA BANK, TRANCHES (A) et (B) Avis d approbation de la Bourse de Casablanca n 03/13 du

Plus en détail

ABREVIATIONS. Crédit Agricole Du Maroc

ABREVIATIONS. Crédit Agricole Du Maroc CREDIT AGRICOLE DU MAROC (CAM) NOTE D INFORMATION EMISSION D OBLIGATIONS SUBORDONNEES D UN MONTANT DE 900.000.000 DHS Tranche A Obligations subordonnées cotées à taux révisable Tranche B Obligations subordonnées

Plus en détail

NOTE D INFORMATION. Offre Publique de Retrait Obligatoire visant le flottant en bourse en vue de la radiation de la cote de SOFAC

NOTE D INFORMATION. Offre Publique de Retrait Obligatoire visant le flottant en bourse en vue de la radiation de la cote de SOFAC NOTE D INFORMATION Obligatoire visant le flottant en bourse en vue de la radiation de la cote de SOFAC A l initiative du Crédit Immobilier et Hôtelier NOMBRE D ACTIONS VISEES : 12 326 ACTIONS PRIX DE L

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION BANQUE MAROCAINE POUR LE COMMERCE ET L INDUSTRIE ORGANISME CONSEIL PROPOSE A L'ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE PREVUE LE 7 MAI 2012

NOTICE D INFORMATION BANQUE MAROCAINE POUR LE COMMERCE ET L INDUSTRIE ORGANISME CONSEIL PROPOSE A L'ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE PREVUE LE 7 MAI 2012 BANQUE MAROCAINE POUR LE COMMERCE ET L INDUSTRIE NOTICE D INFORMATION RELATIVE AU PROGRAMME DE RACHAT D'ACTIONS EN VUE DE REGULARISER LE MARCHE PROPOSE A L'ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE PREVUE LE 7 MAI

Plus en détail

CREDIT IMMOBILIER ET HOTELIER

CREDIT IMMOBILIER ET HOTELIER CREDIT IMMOBILIER ET HOTELIER NOTE D INFORMATION EMISSION OBLIGATAIRE DU CIH MONTANT GLOBAL DE L OPERATION : 1 000 000 000 MAD Tranche A cotée à taux fixe B cotée à taux révisable C non cotée à taux fixe

Plus en détail

Crédit Du Maroc S.A. NOTE D INFORMATION AUGMENTATION DE CAPITAL EN NUMERAIRE

Crédit Du Maroc S.A. NOTE D INFORMATION AUGMENTATION DE CAPITAL EN NUMERAIRE Crédit Du Maroc S.A. NOTE D INFORMATION AUGMENTATION DE CAPITAL EN NUMERAIRE Nombre Maximum d Actions à Emettre : 803 621 actions Prix d Emission par Action : 550 DH Valeur Nominale par Action : 100 DH

Plus en détail

NOTE D INFORMATION VISA DU CONSEIL DEONTOLOGIQUE DES VALEURS MOBILIERES

NOTE D INFORMATION VISA DU CONSEIL DEONTOLOGIQUE DES VALEURS MOBILIERES NOTE D INFORMATION AUGMENTATION DE CAPITAL PAR APPORT EN NUMERAIRE NOMBRE D ACTIONS EMISES : 2 139 319 ACTIONS PRIX DE SOUSCRIPTION : 701.15 DH MONTANT GLOBAL DE L OPERATION : 1 499 983 516.85 DH PERIODE

Plus en détail

AVIS N 102/11 RELATIF À L AUGMENTATION DE CAPITAL DU CREDIT DU MAROC PAR CONVERSION DES DIVIDENDES 2010 EN ACTIONS CDM

AVIS N 102/11 RELATIF À L AUGMENTATION DE CAPITAL DU CREDIT DU MAROC PAR CONVERSION DES DIVIDENDES 2010 EN ACTIONS CDM Casablanca, le 13 juillet 2011 AVIS N 102/11 RELATIF À L AUGMENTATION DE CAPITAL DU CREDIT DU MAROC PAR CONVERSION DES DIVIDENDES 2010 EN ACTIONS CDM Avis d approbation de la Bourse de Casablanca n 07/11

Plus en détail

AVIS N 50/12 RELATIF A L INTRODUCTION EN BOURSE DES OBLIGATIONS DU CREDIT IMMOBILIER ET HÔTELIER, TRANCHES (A) et (B)

AVIS N 50/12 RELATIF A L INTRODUCTION EN BOURSE DES OBLIGATIONS DU CREDIT IMMOBILIER ET HÔTELIER, TRANCHES (A) et (B) Casablanca, le 18 Avril 2012 AVIS N 50/12 RELATIF A L INTRODUCTION EN BOURSE DES OBLIGATIONS DU CREDIT IMMOBILIER ET HÔTELIER, TRANCHES (A) et (B) Avis d approbation de la Bourse de Casablanca n 05/12

Plus en détail

PARTIE I. PRESENTATION DE L OPERATION I. CADRE DE L OPÉRATION

PARTIE I. PRESENTATION DE L OPERATION I. CADRE DE L OPÉRATION Tranche Plafond Nombre Valeur nominale Maturité Prime de risque Taux A cotée à taux fixe B cotée à taux révisable 1 000 000 000 Dh Maximum 10 000 obligations 100 000 Dh 100 000 Dh 10 ans 10 ans Entre 72

Plus en détail

Crédit Du Maroc S.A. NOTE D INFORMATION AUGMENTATION DE CAPITAL PAR CONVERSION OPTIONNELLE DES DIVIDENDES DE L EXERCICE 2011 EN ACTIONS NOUVELLES CDM

Crédit Du Maroc S.A. NOTE D INFORMATION AUGMENTATION DE CAPITAL PAR CONVERSION OPTIONNELLE DES DIVIDENDES DE L EXERCICE 2011 EN ACTIONS NOUVELLES CDM Crédit Du Maroc S.A. NOTE D INFORMATION AUGMENTATION DE CAPITAL PAR CONVERSION OPTIONNELLE DES DIVIDENDES DE L EXERCICE 2011 EN ACTIONS NOUVELLES CDM Nombre Maximum d Actions à Emettre : 366.852 Prix d

Plus en détail

CREDIT IMMOBILIER ET HOTELIER NOTE D INFORMATION EMISSION D UN EMPRUNT OBLIGATAIRE SUBORDONNE MONTANT GLOBAL DE L EMISSION : 1 MILLIARD DE DIRHAMS

CREDIT IMMOBILIER ET HOTELIER NOTE D INFORMATION EMISSION D UN EMPRUNT OBLIGATAIRE SUBORDONNE MONTANT GLOBAL DE L EMISSION : 1 MILLIARD DE DIRHAMS CREDIT IMMOBILIER ET HOTELIER NOTE D INFORMATION EMISSION D UN EMPRUNT OBLIGATAIRE SUBORDONNE MONTANT GLOBAL DE L EMISSION : 1 MILLIARD DE DIRHAMS Tranche A Cotée Tranche B Non cotée Tranche C Non cotée

Plus en détail

PROGRAMME D EMISSION DE BILLETS

PROGRAMME D EMISSION DE BILLETS Nexans Maroc PROGRAMME D EMISSION DE BILLETS DE TRESORERIE MISE A JOUR ANNUELLE DU DOSSIER D INFORMATION RELATIVE A L EXERCICE 2012.. Plafond du programme : 300 000 000 MAD Valeur Nominale : 100 000 MAD

Plus en détail

Crédit Du Maroc S.A. NOTE D INFORMATION

Crédit Du Maroc S.A. NOTE D INFORMATION Crédit Du Maroc S.A. NOTE D INFORMATION AUGMENTATION DE CAPITAL PAR CONVERSION OPTIONNELLE DES DIVIDENDES DE L EXERCICE 2014 EN ACTIONS NOUVELLES CREDIT DU MAROC Nombre Maximum d Actions à Emettre : 405

Plus en détail

BILAN ARRÊTÉ AU 31 DÉCEMBRE 2013 (en Milliers de Dinars)

BILAN ARRÊTÉ AU 31 DÉCEMBRE 2013 (en Milliers de Dinars) BIAT Etats financiers arrêtés au 31 décembre 2013 Page ~ 1~ BILAN ARRÊTÉ AU 31 DÉCEMBRE 2013 (en Milliers de Dinars) Note 31/12/2013 31/12/2012 Retraité Variation En % ACTIF Caisse et avoir auprès de la

Plus en détail

Société Générale Marocaine de Banques NOTE D INFORMATION

Société Générale Marocaine de Banques NOTE D INFORMATION Société Générale Marocaine de Banques NOTE D INFORMATION EMISSION OBLIGATAIRE SUBORDONNEE COTEE ET NON COTEE DE SOCIETE GENERALE MAROCAINE DE BANQUES MONTANT MAXIMUM DE L OPERATION : 800 000 000,00 MAD

Plus en détail

NOTE D INFORMATION. Offre Publique de Retrait Obligatoire en vue de la radiation de la cote de ONA

NOTE D INFORMATION. Offre Publique de Retrait Obligatoire en vue de la radiation de la cote de ONA NOTE D INFORMATION Offre Publique de Retrait Obligatoire en vue de la radiation de la cote de ONA A l initiative de SNI, SIGER, Compagnie Gervais Danone, Banco Santander, Société Générale Marocaine de

Plus en détail

NOTE D INFORMATION AFMA SA

NOTE D INFORMATION AFMA SA NOTE D INFORMATION AFMA SA INTRODUCTION EN BOURSE PAR CESSION D ACTIONS OFFRE À PRIX FERME Prix par action Valeur nominale Nombre d actions maximum à céder Montant global maximum de l Opération Période

Plus en détail

DOSSIER D INFORMATION ALLIANCES DARNA

DOSSIER D INFORMATION ALLIANCES DARNA DOSSIER D INFORMATION ALLIANCES DARNA PROGRAMME D ÉMISSION DE BILLETS DE TRÉSORERIE PLAFOND DE L EMISSION : MAD 1 000 000 000 VALEUR NOMINALE : MAD 100 000 Conseiller Financier et Coordinateur Global Organisme

Plus en détail

PROGRAMME D EMISSION DE BILLETS

PROGRAMME D EMISSION DE BILLETS Nexans Maroc PROGRAMME D EMISSION DE BILLETS DE TRESORERIE MISE A JOUR ANNUELLE DU DOSSIER D INFORMATION RELATIVE A L EXERCICE 2010.. Plafond du programme : MAD 250 000 000 Valeur Nominale : MAD 100 000

Plus en détail

Crédit Du Maroc S.A. NOTE D INFORMATION AUGMENTATION DE CAPITAL PAR CONVERSION OPTIONNELLE DES DIVIDENDES DE L EXERCICE 2013 EN ACTIONS NOUVELLES CDM

Crédit Du Maroc S.A. NOTE D INFORMATION AUGMENTATION DE CAPITAL PAR CONVERSION OPTIONNELLE DES DIVIDENDES DE L EXERCICE 2013 EN ACTIONS NOUVELLES CDM Crédit Du Maroc S.A. NOTE D INFORMATION AUGMENTATION DE CAPITAL PAR CONVERSION OPTIONNELLE DES DIVIDENDES DE L EXERCICE 2013 EN ACTIONS NOUVELLES CDM Nombre Maximum d Actions à Emettre : 452 814 actions

Plus en détail

201 DH 1 653 072 441 DH

201 DH 1 653 072 441 DH NOTE D INFORMATION AUGMENTATION DE CAPITAL DE LA BANQUE CENTRALE POPULAIRE (BCP) RESERVEE A LA BANQUE POPULAIRE CAISSE D EPARGNE MAROC (BPCE MAROC) PROPOSEE A L AGE DU 28/05/2012 NOMBRE DE TITRES A EMETTRE

Plus en détail

Le rapport d audit Modifications apportées par la version révisée de la norme ISA 700 applicable à partir du 31/12/2006

Le rapport d audit Modifications apportées par la version révisée de la norme ISA 700 applicable à partir du 31/12/2006 Le rapport d audit Modifications apportées par la version révisée de la norme ISA 700 applicable à partir du 31/12/2006 Introduction : Dans le but d accroître la transparence et la comparabilité des rapports

Plus en détail

NOTE D INFORMATION OFFRE PUBLIQUE D ACHAT OBLIGATOIRE VISANT LES ACTIONS DE LA SOCIETE SOFAC A L INITIATIVE DU CREDIT IMMOBILIER ET HOTELIER

NOTE D INFORMATION OFFRE PUBLIQUE D ACHAT OBLIGATOIRE VISANT LES ACTIONS DE LA SOCIETE SOFAC A L INITIATIVE DU CREDIT IMMOBILIER ET HOTELIER NOTE D INFORMATION OFFRE PUBLIQUE D ACHAT OBLIGATOIRE VISANT LES ACTIONS DE LA SOCIETE SOFAC A L INITIATIVE DU CREDIT IMMOBILIER ET HOTELIER Nombre d actions visées : 205 395 actions Prix par action :

Plus en détail

Crédit Du Maroc S.A. NOTE D INFORMATION AUGMENTATION DE CAPITAL PAR CONVERSION OPTIONNELLE DES DIVIDENDES DE L EXERCICE 2012 EN ACTIONS NOUVELLES CDM

Crédit Du Maroc S.A. NOTE D INFORMATION AUGMENTATION DE CAPITAL PAR CONVERSION OPTIONNELLE DES DIVIDENDES DE L EXERCICE 2012 EN ACTIONS NOUVELLES CDM Crédit Du Maroc S.A. NOTE D INFORMATION AUGMENTATION DE CAPITAL PAR CONVERSION OPTIONNELLE DES DIVIDENDES DE L EXERCICE 2012 EN ACTIONS NOUVELLES CDM Nombre Maximum d Actions à Emettre : 477 887 actions

Plus en détail

UNION FINANCIERE DE FRANCE BANQUE. Société Anonyme au capital de 15 465 346,96 Siège Social : 32 avenue d Iéna 75116 PARIS 473 801 330 R.C.S.

UNION FINANCIERE DE FRANCE BANQUE. Société Anonyme au capital de 15 465 346,96 Siège Social : 32 avenue d Iéna 75116 PARIS 473 801 330 R.C.S. UNION FINANCIERE DE FRANCE BANQUE Société Anonyme capital de 15 465 346,96 Siège Social : 32 avenue d Iéna 75116 PARIS 473 801 330 R.C.S. PARIS Descriptif du programme de rachat d actions torisé par l

Plus en détail

NOTE D INFORMATION. 58 Dhs. Visa du Conseil Déontologique des Valeurs Mobilières

NOTE D INFORMATION. 58 Dhs. Visa du Conseil Déontologique des Valeurs Mobilières NOTE D INFORMATION AUGMENTATION DE CAPITAL PAR APPORT EN NUMERAIRE RESERVEE AUX SALARIES DE COLORADO DECIDEE PAR L ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE DU 11 JUIN 2014 Nombre maximum d actions à émettre :

Plus en détail

Avis d approbation de la Bourse de Casablanca n 09/11 du 22 juillet 2011 Visa du CDVM n VI/EM/020/2011 en date du 22 juillet 2011

Avis d approbation de la Bourse de Casablanca n 09/11 du 22 juillet 2011 Visa du CDVM n VI/EM/020/2011 en date du 22 juillet 2011 Casablanca, le 25 juillet 2011 AVIS N 111/11 RELATIF À L AUGMENTATION DE CAPITAL DE LA BCP RESERVEE AUX INSTITUTIONNELS SELECTIONNES PORTANT SUR 7.813.030 ACTIONS NOUVELLES AU PRIX DE 402 MAD Avis d approbation

Plus en détail

AVIS N 152/10 RELATIF A L AUGMENTATION DE CAPITAL DE LA BCP AU TITRE DE LA FUSION-ABSORPTION DE LA BANQUE POPULAIRE DE CASABLANCA

AVIS N 152/10 RELATIF A L AUGMENTATION DE CAPITAL DE LA BCP AU TITRE DE LA FUSION-ABSORPTION DE LA BANQUE POPULAIRE DE CASABLANCA Casablanca, le 28 Septembre 2010 AVIS N 152/10 RELATIF A L AUGMENTATION DE CAPITAL DE LA BCP AU TITRE DE LA FUSION-ABSORPTION DE LA BANQUE POPULAIRE DE CASABLANCA Avis d approbation de la Bourse de Casablanca

Plus en détail

PROGRAMME D EMISSION DE BILLETS DE TRESORERIE

PROGRAMME D EMISSION DE BILLETS DE TRESORERIE PROGRAMME D EMISSION DE BILLETS DE TRESORERIE MISE A JOUR ANNUELLE DU DOSSIER D INFORMATION RELATIVE A L EXERCICE 2013 DOSSIER D INFORMATION PLAFOND DU PROGRAMME: MAD 1 500 000 000 VALEUR NOMINALE : MAD

Plus en détail

EMISSION D UN EMPRUNT OBLIGATAIRE

EMISSION D UN EMPRUNT OBLIGATAIRE NOTE D INFORMATION BANQUE MAROCAINE DU COMMERCE EXTERIEUR - BMCE BANK - EMISSION D UN EMPRUNT OBLIGATAIRE SUBORDONNE NON COTE MONTANT GLOBAL DE L EMISSION : MAD 2 000 000 000 MATURITE : 10 ANS Tranche

Plus en détail

AVIS N 04/11 RELATIF A L INTRODUCTION EN BOURSE DES OBLIGATIONS MEDI TELECOM, TRANCHES (A) ET (B)

AVIS N 04/11 RELATIF A L INTRODUCTION EN BOURSE DES OBLIGATIONS MEDI TELECOM, TRANCHES (A) ET (B) Casablanca, le 12 janvier 2011 AVIS N 04/11 RELATIF A L INTRODUCTION EN BOURSE DES OBLIGATIONS MEDI TELECOM, TRANCHES (A) ET (B) Avis d approbation de la Bourse de Casablanca n 02/11 du 10 janvier 2011

Plus en détail

Rapport des Commissaires aux Comptes sur les états financiers consolidés, exercice clos le 31 décembre 2010

Rapport des Commissaires aux Comptes sur les états financiers consolidés, exercice clos le 31 décembre 2010 Rapport des Commissaires aux Comptes sur les états financiers consolidés, exercice clos le 31 décembre 2010 Rapport des Commissaires aux Comptes sur les comptes annuels, exercice clos le 31 décembre 2010

Plus en détail

ATTIJARIWAFA BANK NOTE D INFORMATION

ATTIJARIWAFA BANK NOTE D INFORMATION ATTIJARIWAFA BANK NOTE D INFORMATION Emission d un emprunt obligataire subordonné Montant global de l émission : 1 000 000 000 Dh Maturité : 7 ans Tranche A cotée Tranche B cotée Tranche C non cotée Tranche

Plus en détail

Bureau du vérificateur général du Nouveau-Brunswick. États financiers

Bureau du vérificateur général du Nouveau-Brunswick. États financiers Bureau du vérificateur général du Nouveau-Brunswick États financiers États financiers CONTENU Rapport de l auditeur indépendant 3 État de la situation financière 4 État des résultats 5 État des flux de

Plus en détail

Crédit Du Maroc S.A. NOTE D INFORMATION AUGMENTATION DE CAPITAL PAR CONVERSION OPTIONNELLE DES DIVIDENDES DE L EXERCICE 2011 EN ACTIONS NOUVELLES CDM

Crédit Du Maroc S.A. NOTE D INFORMATION AUGMENTATION DE CAPITAL PAR CONVERSION OPTIONNELLE DES DIVIDENDES DE L EXERCICE 2011 EN ACTIONS NOUVELLES CDM Crédit Du Maroc S.A. NOTE D INFORMATION AUGMENTATION DE CAPITAL PAR CONVERSION OPTIONNELLE DES DIVIDENDES DE L EXERCICE 2011 EN ACTIONS NOUVELLES CDM Nombre Maximum d Actions à Emettre : 366.852 Prix d

Plus en détail

TRAVEL TECHNOLOGY INTERACTIVE Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance Au Capital de 4.524.878,73 Euros

TRAVEL TECHNOLOGY INTERACTIVE Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance Au Capital de 4.524.878,73 Euros 75008 PARIS SUR LES COMPTES CONSOLIDES EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2014 75008 PARIS SUR LES COMPTES CONSOLIDES EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2014 Aux actionnaires, En exécution de la mission qui nous a

Plus en détail

Vu les dispositions de la circulaire du CDVM relatives au traitement des opérations sur titres ;

Vu les dispositions de la circulaire du CDVM relatives au traitement des opérations sur titres ; Casablanca, le 10 mai 2013 AVIS N 54/13 RELATIF À L AUGMENATION DE CAPITAL D ATTIJARIWAFA BANK PAR CONVERSION OPTIONNELLE DES DIVIDENDES 2012 EN ACTIONS ATTIJARIWAFA BANK Avis d approbation de la Bourse

Plus en détail

NOTE D INFORMATION OFFRE PUBLIQUE D ACHAT OBLIGATOIRE VISANT LES ACTIONS DE LA SOCIETE SOFAC A L INITIATIVE DU CREDIT IMMOBILIER ET HOTELIER

NOTE D INFORMATION OFFRE PUBLIQUE D ACHAT OBLIGATOIRE VISANT LES ACTIONS DE LA SOCIETE SOFAC A L INITIATIVE DU CREDIT IMMOBILIER ET HOTELIER NOTE D INFORMATION OFFRE PUBLIQUE D ACHAT OBLIGATOIRE VISANT LES ACTIONS DE LA SOCIETE SOFAC A L INITIATIVE DU CREDIT IMMOBILIER ET HOTELIER Nombre d actions visées : 205 395 actions Prix par action :

Plus en détail

CIRCULAIRE N 02/00 RELATIVE AU PLACEMENT DE VALEURS MOBILIERES DANS LE CADRE D OPERATIONS D APPEL PUBLIC A L EPARGNE

CIRCULAIRE N 02/00 RELATIVE AU PLACEMENT DE VALEURS MOBILIERES DANS LE CADRE D OPERATIONS D APPEL PUBLIC A L EPARGNE Rabat, le 11 juillet 2000 CIRCULAIRE N 02/00 RELATIVE AU PLACEMENT DE VALEURS MOBILIERES DANS LE CADRE D OPERATIONS D APPEL PUBLIC A L EPARGNE Aux termes de l article 1 er du Dahir portant loi n 1-93-212

Plus en détail

SERVAIR ABIDJAN RAPPORT GÉNÉRAL DES COMMISSAIRES AUX COMPTES ETATS FINANCIERS ANNUELS

SERVAIR ABIDJAN RAPPORT GÉNÉRAL DES COMMISSAIRES AUX COMPTES ETATS FINANCIERS ANNUELS SERVAIR ABIDJAN RAPPORT GÉNÉRAL DES COMMISSAIRES AUX COMPTES ETATS FINANCIERS ANNUELS Exercice clos le 31 décembre 2012 Rue Gourgas, Immeuble Alpha 2000 01 BP 224 Abidjan 01 01 B.P. 658 Abidjan 01 SERVAIR

Plus en détail

PROGRAMME D EMISSION DE BILLETS DE TRESORERIE MISE A JOUR ANNUELLE DU DOSSIER D INFORMATION

PROGRAMME D EMISSION DE BILLETS DE TRESORERIE MISE A JOUR ANNUELLE DU DOSSIER D INFORMATION PROGRAMME D EMISSION DE BILLETS DE TRESORERIE MISE A JOUR ANNUELLE DU DOSSIER D INFORMATION PLAFOND DE L EMISSION VALEUR NOMINALE 700 000 000 MAD 100 000 MAD CONSEILLER FINANCIER ET COORDINATEUR GLOBAL

Plus en détail

SOCIETE TUNISIENNE DE BANQUE

SOCIETE TUNISIENNE DE BANQUE SOCIETE TUNISIENNE DE BANQUE SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 124 300 000 DINARS Divisé en 24 860 000 actions de nominal 5 dinars Entièrement libérées Siège social : Rue Hédi Nouira 1001 Tunis Registre de

Plus en détail

Extrait de la notice d information

Extrait de la notice d information Extrait de la notice d information Relative au programme de rachat d actions en vue de régulariser le marché Proposée à l Assemblée Générale Ordinaire prévue le 21 janvier 2011 Organisme Conseil Visa du

Plus en détail

INTEGRA CASH FORME JURIDIQUE FCP NOTE D INFORMATION. Préparée par la société de gestion BMCI GESTION

INTEGRA CASH FORME JURIDIQUE FCP NOTE D INFORMATION. Préparée par la société de gestion BMCI GESTION DENOMINATION DE L OPCVM INTEGRA CASH FORME JURIDIQUE FCP NOTE D INFORMATION Préparée par la société de gestion BMCI GESTION Visa du Conseil Déontologique des Valeurs Mobilières Conformément aux dispositions

Plus en détail

BREDERODE COMPTES ANNUELS 2 0 1 4

BREDERODE COMPTES ANNUELS 2 0 1 4 BREDERODE COMPTES ANNUELS 2 0 1 4 Comptes annuels et rapport du réviseur d entreprises agréé au 31 décembre 2014 COMPTES ANNUELS 2014 RAPPORT DE GESTION PRÉSENTÉ PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION À L ASSEMBLÉE

Plus en détail

Dans le cadre de cette mission, le Directoire pourra notamment, soit directement, soit par son Président ou par tout mandataire :

Dans le cadre de cette mission, le Directoire pourra notamment, soit directement, soit par son Président ou par tout mandataire : Casablanca, le 13 septembre 2013 AVIS N 135/13 RELATIF À L AUGMENTATION DE CAPITAL EN NUMERAIRE DU CREDIT DU MAROC PORTANT SUR 803 621 ACTIONS NOUVELLES AU PRIX DE 550 MAD Avis d approbation de la Bourse

Plus en détail

ATTIJARIWAFA BANK NOTE D INFORMATION

ATTIJARIWAFA BANK NOTE D INFORMATION ATTIJARIWAFA BANK NOTE D INFORMATION Emission d un emprunt obligataire subordonné Montant global de l émission : 1 000 000 000 Dh Maturité : 7 ans Tranche A cotée Tranche B cotée Tranche C non cotée Tranche

Plus en détail

NOTE D INFORMATION RESIDENCES DAR SAADA SA

NOTE D INFORMATION RESIDENCES DAR SAADA SA NOTE D INFORMATION RESIDENCES DAR SAADA SA INTRODUCTION EN BOURSE PAR AUGMENTATION DE CAPITAL OFFRE A PRIX FERME Prix action : 215 dhs Valeur nominale : 50 Dhs Nombre d actions émises : 5 241 770 actions

Plus en détail

Avis d approbation de la Bourse de Casablanca n 06/13 du 05/08/2013 Visa du CDVM n VI/EM/015/2013 en date du 05/08/2013

Avis d approbation de la Bourse de Casablanca n 06/13 du 05/08/2013 Visa du CDVM n VI/EM/015/2013 en date du 05/08/2013 Casablanca, le 07 août 2013 AVIS N 120/13 RELATIF À L AUGMENATION DE CAPITAL DE DOUJA PROMOTION GROUPE ADDOHA PAR CONVERSION OPTIONNELLE DES DIVIDENDES 2012 EN ACTIONS ADDOHA Avis d approbation de la Bourse

Plus en détail

Synthèse des principales caractéristiques de l opération Programme de rachat d actions

Synthèse des principales caractéristiques de l opération Programme de rachat d actions 1 CONSTRUCTIONS INDUSTRIELLES DE LA MEDITERRANEE (CNIM) Société anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance au capital de 6 056 220 Euros Siège social : PARIS (75008) 35, rue de Bassano RCS PARIS 662

Plus en détail

Contrôleurs légaux des comptes

Contrôleurs légaux des comptes Contrôleurs légaux des comptes 15 15.1. Responsables du contrôle des comptes 197 15.2. Honoraires 198 15.3. Rapports des Commissaires aux Comptes 199 15.1. Responsables du contrôle des comptes Commissaires

Plus en détail

Banque Attijari de Tunisie -Attijari bank- 95, avenue de la Liberté -1002 Tunis -

Banque Attijari de Tunisie -Attijari bank- 95, avenue de la Liberté -1002 Tunis - Augmentation de capital VISAS du Conseil du Marché Financier : Portée du visa du CMF : Le visa du CMF, n implique aucune appréciation sur l opération proposée. Le prospectus est établi par l émetteur et

Plus en détail

EMPRUNT OBLIGATAIRE SUBORDONNE «UIB Subordonné 2015»

EMPRUNT OBLIGATAIRE SUBORDONNE «UIB Subordonné 2015» EMISSION D UN EMPRUNT OBLIGATAIRE SUBORDONNE L OBLIGATION SUBORDONNEE SE CARACTERISE PAR SON RANG DE CREANCE CONTRACTUELLEMENT DEFINI PAR LA CLAUSE DE SUBORDINATION. VISA du Conseil du Marché Financier

Plus en détail

MAXULA INVESTISSEMENT SICAV

MAXULA INVESTISSEMENT SICAV MAXULA INVESTISSEMENT SICAV SITUATION TRIMESTRIELLE ARRETEE AU 31 MARS 2016 RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES SUR LES ETATS FINANCIERS TRIMESTRIELS ARRETES AU 31 MARS 2016 En exécution du mandat de commissariat

Plus en détail

EMISSION DE BILLETS DE TRESORERIE MISE A JOUR ANNUELLE 2012

EMISSION DE BILLETS DE TRESORERIE MISE A JOUR ANNUELLE 2012 EMISSION DE BILLETS DE TRESORERIE MISE A JOUR ANNUELLE 2012 DOSSIER D INFORMATION Programme d émission de Billets de Trésorerie Plafond du programme d émission : MAD 1 200 000 000 Valeur Nominale : MAD

Plus en détail

Note d Information. remboursables sur 1 an et 6 mois. Maturité 1 an et 6 mois 1 an et 6 mois

Note d Information. remboursables sur 1 an et 6 mois. Maturité 1 an et 6 mois 1 an et 6 mois EMISSION D UN EMPRUNT OBLIGATAIRE REMBOURSABLE EN ACTIONS (TRANCHES COTEES ET NON COTEES) MONTANT GLOBAL DE L EMISSION : 636 753 200 MAD Tranche A : Obligations non cotées à taux fixe remboursables sur

Plus en détail

EMISSION DE BILLETS DE TRESORERIE MISE A JOUR ANNUELLE 2011 ET OCCASIONNELLE AVEC EXTENSION DE PLAFOND

EMISSION DE BILLETS DE TRESORERIE MISE A JOUR ANNUELLE 2011 ET OCCASIONNELLE AVEC EXTENSION DE PLAFOND EMISSION DE BILLETS DE TRESORERIE MISE A JOUR ANNUELLE 2011 ET OCCASIONNELLE AVEC EXTENSION DE PLAFOND DOSSIER D INFORMATION Programme d émission de Billets de Trésorerie Ancien plafond du programme d

Plus en détail

Fiducie d Hydro-Québec pour la gestion des déchets de combustible nucléaire. États financiers 31 décembre 2014 (en dollars canadiens)

Fiducie d Hydro-Québec pour la gestion des déchets de combustible nucléaire. États financiers 31 décembre 2014 (en dollars canadiens) Fiducie d Hydro-Québec pour la gestion des déchets États financiers 31 décembre 2014 Le 5 mars 2015 Rapport de l auditeur indépendant Au fiduciaire de Fiducie d Hydro-Québec pour la gestion des déchets

Plus en détail

Investissement des réserves de sécurité sociale: possibilités et performances

Investissement des réserves de sécurité sociale: possibilités et performances Association internationale de la sécurité sociale Colloque des directeurs d'institutions de sécurité sociale des pays francophones d'afrique Limbé, Cameroun, 28-30 janvier 2004 Investissement des réserves

Plus en détail

NOTE D INFORMATION FCP MAROC CREANCES. Fonds Commun de Placement. Préparée par MAROGEST. Visa du Conseil Déontologique des Valeurs Mobilières

NOTE D INFORMATION FCP MAROC CREANCES. Fonds Commun de Placement. Préparée par MAROGEST. Visa du Conseil Déontologique des Valeurs Mobilières NOTE D INFORMATION Fonds Commun de Placement Préparée par MAROGEST Visa du Conseil Déontologique des Valeurs Mobilières Conformément aux dispositions de l article 87 du Dahir portant loi n 1-93-213 relatif

Plus en détail

Une banque engagée et responsable

Une banque engagée et responsable Une banque engagée et responsable Chiffres clés juin 2014 www.bmci.ma C hiffres clés au 30 juin 2014 Un résultat avant impôt du premier semestre 2014 en progression par rapport au second semestre 2013

Plus en détail

États financiers de INSTITUT CANADIEN POUR LA SÉCURITÉ DES PATIENTS

États financiers de INSTITUT CANADIEN POUR LA SÉCURITÉ DES PATIENTS États financiers de INSTITUT CANADIEN POUR LA SÉCURITÉ DES PATIENTS Au 31 mars 2014 Deloitte S.E.N.C.R.L./s.r.l. 2000 Manulife Place 10180 101 Street Edmonton (Alberta) T5J 4E4 Canada Tél. : 780-421-3611

Plus en détail

FONDATION AL KA.RA MA DE MICRO'CREDIT

FONDATION AL KA.RA MA DE MICRO'CREDIT FONDATION AL KA.RA MA DE MICRO'CREDIT RAPPORT GENERAL DU COMMISSAIRE AUX COMPTES Exercice clos au 31 décembre 2014 MY LclYh~5L AOIA.FfR. Commissaire aux comptes N 46, avenue Pasteur, les Orangers - RABAT

Plus en détail

Société Tunisienne d Investissement à Capital Risque

Société Tunisienne d Investissement à Capital Risque Société Tunisienne d Investissement à Capital Risque RAPPORTS DU COMMISSAIRE AUX COMPTES SUR LES ETATS FINANCIERS DE L EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2009 Fayçal DERBEL Expert Comptable Membre de l Ordre

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE SUD RHONE ALPES

CREDIT AGRICOLE SUD RHONE ALPES CREDIT AGRICOLE SUD RHONE ALPES Société coopérative à capital et personnel variables Siège social : 15-17, rue Paul Claudel 381 GRENOBLE Siret 42 121 958 19 - APE 651 D Note d information émise pour faire

Plus en détail

RAPPORT DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS

RAPPORT DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS RAPPORT DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS Société Générale Exercice clos le 31 décembre 2014 Aux Actionnaires, En exécution de la mission qui nous a été confiée par votre assemblée générale,

Plus en détail

EMPRUNT OBLIGATAIRE SUBORDONNE «ATB SUBORDONNE 2009»

EMPRUNT OBLIGATAIRE SUBORDONNE «ATB SUBORDONNE 2009» EMISSION D UN EMPRUNT OBLIGATAIRE SUBORDONNE L OBLIGATION SUBORDONNEE SE CARACTERISE PAR SON RANG DE CREANCE CONTRACTUELLEMENT DEFINI PAR LA CLAUSE DE SUBORDINATION VISA du Conseil du Marché Financier

Plus en détail

PRINCIPALES CARACTERISTIQUES DE L EMISSION DE CERTIFICATS COOPERATIFS D ASSOCIES (CCA) NORD EST (visa AMF n 04-869 en date du 04 novembre 2004)

PRINCIPALES CARACTERISTIQUES DE L EMISSION DE CERTIFICATS COOPERATIFS D ASSOCIES (CCA) NORD EST (visa AMF n 04-869 en date du 04 novembre 2004) PRINCIPALES CARACTERISTIQUES DE L EMISSION DE CERTIFICATS COOPERATIFS D ASSOCIES (CCA) NORD EST (visa AMF n 04-869 en date du 04 novembre 2004) EMETTEUR CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE DU NORD EST

Plus en détail

EMISSION D UN EMPRUNT OBLIGATAIRE

EMISSION D UN EMPRUNT OBLIGATAIRE NOTE D INFORMATION BANQUE MAROCAINE DU COMMERCE EXTERIEUR - BMCE BANK - EMISSION D UN EMPRUNT OBLIGATAIRE SUBORDONNE NON COTE MONTANT GLOBAL DE L EMISSION : MAD 1 000 000 000 MATURITE : 10 ANS Tranche

Plus en détail

EMPRUNT OBLIGATAIRE HANNIBAL LEASE «HL 2015-01»

EMPRUNT OBLIGATAIRE HANNIBAL LEASE «HL 2015-01» EMISSION D UN EMPRUNT OBLIGATAIRE VISA du Conseil du Marché Financier : Portée du visa du CMF : Le visa du CMF, n implique aucune appréciation sur l opération proposée. Le prospectus est établi par l émetteur

Plus en détail

Avis d approbation de la Bourse de Casablanca n 15/11 du 26/10/2011 Visa du CDVM n VI/EM/036/2011 en date du 26/10/2011

Avis d approbation de la Bourse de Casablanca n 15/11 du 26/10/2011 Visa du CDVM n VI/EM/036/2011 en date du 26/10/2011 Casablanca, le 28 octobre 2011 AVIS N 144/11 RELATIF À L AUGMENTATION DE CAPITAL EN NUMERAIRE DU CREDIT IMMOBILIER ET HOTELIER PORTANT SUR 3 801 155 ACTIONS NOUVELLES AU PRIX DE 253 MAD Avis d approbation

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE DE NORMANDIE SEINE

CREDIT AGRICOLE DE NORMANDIE SEINE CREDIT AGRICOLE DE NORMANDIE SEINE Société coopérative à capital et personnel variables Siège social : Cité de l Agriculture - chemin de la Bretèque - 76230 BOIS-GUILLAUME Siret 433 786 738 00016 - APE

Plus en détail

ELECTRICITE DE STRASBOURG ASSEMBLEE GENERALE MIXTE AVIS DE REUNION

ELECTRICITE DE STRASBOURG ASSEMBLEE GENERALE MIXTE AVIS DE REUNION ELECTRICITE DE STRASBOURG Société Anonyme au capital de 71 090 040 Siège social : 26, Boulevard du Président Wilson 67000 STRASBOURG 558 501 912 R.C.S STRASBOURG ASSEMBLEE GENERALE MIXTE AVIS DE REUNION

Plus en détail

EXTRAIT DE LA NOTE D INFORMATION

EXTRAIT DE LA NOTE D INFORMATION EXTRAIT DE LA NOTE D INFORMATION ÉMISSION D OBLIGATIONS ORDINAIRES DE L OFFICE NATIONAL DES CHEMINS DE FER MONTANT GLOBAL DE L OPÉRATION : 1 500 000 000 DH Tranche A Tranche B Tranche C Tranche D Tranche

Plus en détail

GENERALE MIXTE DU 26 JUIN

GENERALE MIXTE DU 26 JUIN NOTE D INFORMATION ETABLIE SUITE A LA DECISION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE PROCEDER AU LANCEMENT EFFECTIF DU PROGRAMME DE RACHAT DE SES PROPRES ACTIONS AUTORISE PAR l ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 26

Plus en détail

Emprunt obligataire subordonné UBCI 2012 139, Avenue de la liberté- 1002 Tunis Belvédère.

Emprunt obligataire subordonné UBCI 2012 139, Avenue de la liberté- 1002 Tunis Belvédère. VISAS du Conseil du Marché Financier : Portée du visa du CMF : Le visa du CMF, n implique aucune appréciation sur l opération proposée. Le prospectus est établi par l émetteur et engage la responsabilité

Plus en détail

EMISSION D UN EMPRUNT OBLIGATAIRE

EMISSION D UN EMPRUNT OBLIGATAIRE NOTE D INFORMA TIO N BANQUE MAROCAINE DU COMMERCE EXTERIEUR - BMCE BANK - EMISSION D UN EMPRUNT OBLIGATAIRE SUBORDONNE COTE ET NON COTE MONTANT GLOBAL DE L EMISSION : MAD 2 000 000 000 MATURITE : 10 ANS

Plus en détail

Transferts. Nombre de titres 33.599 Echéance maximale moyenne Cours moyen de la 86,38 transaction Prix d exercice moyen Montants 2.902.

Transferts. Nombre de titres 33.599 Echéance maximale moyenne Cours moyen de la 86,38 transaction Prix d exercice moyen Montants 2.902. VICAT Société Anonyme au capital de 62.361.600 euros Siège social : Tour MANHATTAN 6 place de l Iris 92095 PARIS LA DEFENSE CEDEX 057 505 539 RCS Nanterre NOTE D INFORMATION RELATIVE A L AUTORISATION DEMANDEE

Plus en détail

CONVOCATIONS SOCIÉTÉ BIC

CONVOCATIONS SOCIÉTÉ BIC CONVOCATIONS ASSEMBLÉES D'ACTIONNAIRES ET DE PORTEURS DE PARTS SOCIÉTÉ BIC Société Anonyme au capital de 183 108 384,24 euros Siège social : 14, rue Jeanne d Asnières CLICHY (Hauts-de-Seine) 552 008 443

Plus en détail

AVIS N 125/09 RELATIF A L ADMISSION EN BOURSE DES OBLIGATIONS EMISES PAR LA COMPAGNIE MINIERE DE TOUISSIT «CMT», CONVERTIBLES EN ACTIONS CMT

AVIS N 125/09 RELATIF A L ADMISSION EN BOURSE DES OBLIGATIONS EMISES PAR LA COMPAGNIE MINIERE DE TOUISSIT «CMT», CONVERTIBLES EN ACTIONS CMT Casablanca, le 26 août 2009 AVIS N 125/09 RELATIF A L ADMISSION EN BOURSE DES OBLIGATIONS EMISES PAR LA COMPAGNIE MINIERE DE TOUISSIT «CMT», CONVERTIBLES EN ACTIONS CMT Avis d approbation de la Bourse

Plus en détail

NOTE D INFORMATION AFRIQUIA GAZ

NOTE D INFORMATION AFRIQUIA GAZ NOTE D INFORMATION AFRIQUIA GAZ EMISSION D UN EMPRUNT OBLIGATAIRE COTE ET NON COTE MONTANT GLOBAL DE L OPERATION : 600 000 000 DH Tranche A : Obligations cotées à taux fixe Tranche B : Obligations non

Plus en détail

CIRCULAIRE DU GOUVERNEUR DE BANK AL-MAGHRIB N 3/G/96 DU 30 JANVIER 1996 RELATIVE AUX BONS DES SOCIÉTÉS DE FINANCEMENT

CIRCULAIRE DU GOUVERNEUR DE BANK AL-MAGHRIB N 3/G/96 DU 30 JANVIER 1996 RELATIVE AUX BONS DES SOCIÉTÉS DE FINANCEMENT CIRCULAIRE DU GOUVERNEUR DE BANK AL-MAGHRIB N 3/G/96 DU 30 JANVIER 1996 RELATIVE AUX BONS DES SOCIÉTÉS DE FINANCEMENT La présente circulaire a pour objet de rappeler certaines dispositions de la loi n

Plus en détail

RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS Exercice Clos le 31 décembre 2013

RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS Exercice Clos le 31 décembre 2013 RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS Exercice Clos le 31 décembre 2013 Mesdames, Messieurs, En exécution de la mission qui nous a été confiée par votre assemblée générale, nous vous

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE SUD RHONE ALPES

CREDIT AGRICOLE SUD RHONE ALPES CREDIT AGRICOLE SUD RHONE ALPES Société coopérative à capital et personnel variables Siège social : 15-17, rue Paul Claudel - 381 GRENOBLE Siret 42 121 958 19 - APE 651 D Note d information émise à l occasion

Plus en détail

JET ALU MAROC SA NOTE D INFORMATION. EMISSION OBLIGATAIRE ORDINAIRE Cotée Et Non Cotée MONTANT GLOBAL DE L OPERATION : 300 000 000 MAD

JET ALU MAROC SA NOTE D INFORMATION. EMISSION OBLIGATAIRE ORDINAIRE Cotée Et Non Cotée MONTANT GLOBAL DE L OPERATION : 300 000 000 MAD JET ALU MAROC SA NOTE D INFORMATION EMISSION OBLIGATAIRE ORDINAIRE Cotée Et Non Cotée MONTANT GLOBAL DE L OPERATION : 300 000 000 MAD Tranche A non cotée Tranche B cotée Tranche C non cotée Plafond 300

Plus en détail

SOCIETE DE TAYNINH RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL. A. Rapport d activité pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013

SOCIETE DE TAYNINH RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL. A. Rapport d activité pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013 SOCIETE DE TAYNINH 2013 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL A. Rapport d activité pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013 B. Etats financiers au 30 juin 2013 C. Rapport des commissaires aux comptes

Plus en détail

États financiers de Corporation des professionnels en services financiers (C.D.P.S.F.)

États financiers de Corporation des professionnels en services financiers (C.D.P.S.F.) États financiers de Corporation des professionnels en services financiers (C.D.P.S.F.) 31 mars 2015 Rapport de l auditeur indépendant... 1-2 État des revenus et dépenses et de l actif net... 3 État de

Plus en détail

Missions connexes du Commissaires aux comptes

Missions connexes du Commissaires aux comptes Missions connexes du Commissaires aux comptes Le commissaire aux comptes Le commissaire aux comptes intervient sur des missions d audit légal pour certifier les comptes des entreprises et garantir la fiabilité

Plus en détail