Du cabaret berlinois à Cabaret Etudes de la mise en scène d Harold Prince et de l adaptation cinématographique de Bob Fosse

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Du cabaret berlinois à Cabaret Etudes de la mise en scène d Harold Prince et de l adaptation cinématographique de Bob Fosse"

Transcription

1 Centre d études théâtrales Université catholique de Louvain Du cabaret berlinois à Cabaret Etudes de la mise en scène d Harold Prince et de l adaptation cinématographique de Bob Fosse Nathalie Wilmots Promoteur : Professeur Serge Goriely Mémoire présenté en vue de l obtention du grade de licencié en Arts du spectacle Louvain-la-Neuve Août 2009

2 Je tiens à exprimer mes remerciements les plus sincères à Monsieur le Professeur Serge Goriely pour m avoir autorisée à choisir ce sujet, pour ses précieux conseils et pour le temps qu il m a consacré tout au long de cette année. J adresse également toute ma gratitude à Madame la Directrice Anne Wibo ainsi qu à tous les membres du personnel du Centre d Etudes Théâtrales pour leur gentillesse et leur serviabilité. Je tiens aussi à exprimer ma vive reconnaissance à Marie-Christine Meunier qui m a si gentiment aidée pour la compréhension des textes anglais ; à Madame Marie-Thérèse Lips et Monsieur Eric Legrand pour leurs conseils avisés en orthographe ainsi qu à Monsieur Benoît Bureau pour ses subtiles réflexions sur le sujet. Je n oublierai évidemment pas Monsieur Thomas Ladrière qui m a considérablement soutenue tout au long de ce travail. Je terminerai en remerciant tous ceux qui m ont aidée de près ou de loin à concrétiser l élaboration de ce travail.

3 Table des matières Introduction 4 I. La légende des cabarets berlinois 5 I.1. Origine 5 A. Le Chat Noir 6 B. Les Variétés 7 C. Les Brettl 8 D. Les Überbrettl et le Buntes Theater 9 I.2. Le cabaret sous la République de Weimar 10 I.2.1. Quelques personnalités et cabarets essentiels marquant les années vingt et contribuant à l évolution des cabarets berlinois. 11 A. Max Reinhardt 11 B. Friedrich Höllander 12 C. Rudolf Nelson 12 D. Walter Mehring 13 E. Erwin Piscator 13 I.2.2. L'influence du jazz 14 I.2.3. Les années trente 15 I.3. Analyse 16 II. Le roman Adieu à Berlin de Christopher Isherwood : la source d inspiration 17 II.1. Origines de l œuvre 18 II.1.1. Origines biographiques 18 II.1.2. Origines romanesques 20 II.2. Analyse 30 III. La comédie musicale Cabaret d'harold Prince 33 III.1. Genèse 33 1

4 III.2. Canevas 35 III.3. Etude de la représentation du cabaret berlinois dans la comédie musicale Cabaret d Harold Prince 39 III.3.1. Le cabaret berlinois : lieu de dénonciation 39 A. Intentions du metteur en scène 39 B. Parcours de la représentation 42 III.3.2. Le cabaret berlinois : lieu de divertissement 50 A. Intentions du metteur en scène 50 B. Parcours de la représentation 51 III.3.3. Le cabaret berlinois : lieu de dépravation et de perdition 55 A. Intentions du metteur en scène 55 B. Parcours de la représentation 55 III.4. Analyse 60 IV. Adaptation cinématographique de Bob Fosse 61 IV.1.Genèse 61 IV.2. Iconographie de films influençant Bob Fosse dans la création de la comédie musicale Cabaret 63 A. Der Blaue Engel (L Ange bleu) 63 B. Die Dreigroschenoper (L Opéra de Quat Sous) 65 C. I am a camera 66 IV.3. Canevas 68 IV.4. Etude de la représentation du cabaret berlinois dans la comédie musicale Cabaret de Bob Fosse 70 IV.4.1. Le cabaret berlinois : lieu de dénonciation 70 IV.4.2. Le cabaret berlinois : lieu de divertissement 76 2

5 IV.4.3. Le cabaret berlinois : lieu de dépravation et de perdition 81 IV. 5. Les spécificités du cinéma 91 IV.6. Analyse 92 V. Conclusion 94 Références 96 Annexes 3

6 Introduction Espace de rêve ou de cauchemar, imagerie de la décadence ou exutoire, lieu de contestation ou de divertissement, le cabaret berlinois restera à jamais ancré dans la mémoire weimarienne. La comédie musicale Cabaret a tenté de s approprier ce lieu pittoresque et de nous en faire part tant sur scène qu à l écran. Les versions de Cabaret sont multiples, nous ne pouvons toutes les aborder. C est pourquoi nous nous pencherons essentiellement sur deux versions : d une part celle d Harold Prince qui est le créateur du concept et d autre part, celle de Bob Fosse qui l a portée sur les écrans. Dans un premier temps, notre étude portera sur une approche historique des cabarets berlinois, ce qui nous permettra de définir plus précisément leur singularité. Nous pourrons en dégager les agents essentiels, leur importance et la place qu ils occupaient dans la société berlinoise sous la République de Weimar. Dans un second temps, nous parcourrons les passages du roman Adieu à Berlin de Christopher Isherwood qui ont intéressé les auteurs dans la rédaction des diverses trames narratives. Ce roman est le matériau de base, la source d inspiration. S y attarder nous permettra de mieux cerner les thèmes abordés et l impact qu ils ont eu dans la création. Le troisième chapitre sera consacré à la version scénique de la comédie musicale Cabaret réalisée par Harold Prince. Nous nous interrogerons sur la façon dont y est représenté le cabaret berlinois, sur les raisons de ce choix de mise en scène ainsi que sur la manière dont les différentes disciplines artistiques participent à sa concrétisation. Dans le quatrième et dernier chapitre, le même processus de travail sera effectué avec la version cinématographique de Cabaret réalisée par Bob Fosse. Une double réflexion s impose quant aux apports de l outil cinématographique et quant à l impact de cette comédie musicale sur l histoire du cinéma. 4

7 I. La légende des cabarets berlinois Le cheminement des cabarets berlinois est l'objet de maintes créations artistiques protéiformes. Tant le roman Adieu à Berlin que la comédie musicale Cabaret ont été imbibés de cet héritage culturel et artistique tributaire du contexte historique dans lequel il s'inscrit. Afin de bien percevoir et ressentir l'essence de l'œuvre, je propose un tracé succinct des cabarets berlinois depuis la fin du XIXe siècle jusqu'à la fin de la République de Weimar, époque au cours de laquelle les cabarets berlinois atteignent leur apogée. Durant cette période pré-hitlérienne, la culture est progressivement mise à mal, la censure et le durcissement politique étant responsables de cette société tombant en lambeaux. Ainsi, dans ce climat d'effondrement social et politique, le cabaret des années 1930 est synonyme de décadence et devient, progressivement, le symbole cathartique d'une souffrance humaine grandissante. I.1. Origine L'origine du mot cabaret reste obscure : «pour les uns, elle remonte à l'ancien picard camberete, ''la petite chambre'', et pour d'autres, plus douteusement de l'arabe khamârat. Il désigne, en tout cas, dès la fin du moyen-âge, un ''débit de boissons'' de basse catégorie où l'on sert également à manger» 1. Cependant, le cabaret n'a pris son sens actuel qu'au XIXe siècle. Appelé aussi café-concert en France, le cabaret était un lieu de distraction populaire et d'évasion proposant diverses attractions aux consommateurs. Certaines caractéristiques étaient récurrentes telles que petit public, petites scènes, atmosphère enfumée, conversations entre les artistes et public venant briser le quatrième mur. L'objectif n'était pas de faire réfléchir le consommateur, mais de le séduire, le sortir de ses préoccupations 1 Lionel RICHARD, Cabaret, cabarets. Origines et décadence, Paris, Plon, 1991, p. 8. 5

8 quotidiennes, le fasciner. Les productions artistiques ont recours à la présence de femmes pour attirer l œil du client. Ce sont les débuts timides de l érotisme. Dès lors apparaissent les premiers imprésarios et les dérives de la prostitution, le recours aux vedettes, à l organisation de tournées internationales du café-concert. A partir de 1850, les débuts de la Bohème font leur apparition. Ils se caractérisent par une vie de misère désordonnée, anticonformiste et protestataire, les protestations visant les bourgeois. L importance de l argent et du pouvoir est contestée, l uniformisation culturelle est rejetée. La référence politique devient l anarchisme, mais nous voyons aussi émerger le dandysme, le symbolisme, la décadence. A. Le Chat Noir Le Chat Noir résulte de la rencontre entre Rodolphe Salis, attaché à Montmartre, et Emile Goudeau, poète attaché au Quartier latin dont la fréquentation est beaucoup plus populaire. En 1878, au Quartier Latin, Goudeau crée avec des amis la Société des Hydropathes (personnes qui souffrent de l eau, ce qui signifie, dans ce contexte, personnes qui rejettent l eau au profit de l alcool) étant à la base un lieu de réunion où des écrivains se rassemblaient une fois par semaine pour lire des poèmes. Abusant des boissons alcoolisées, le tumulte faisait partie intégrante du style de la maison. Cette caractéristique s appliquera également aux futurs cabarets berlinois. Les séances commençaient par des chansons interprétées en chœur, puis les poètes déclamaient leurs textes. Le programme était conçu de façon à alterner la musique et la poésie, le comique et le lyrique. En 1881, le Chat Noir sera délocalisé, de l autre côté de la Seine, à Montmartre, dans une petite pièce ressemblant volontairement à un bric-à-brac et pouvant contenir une trentaine de personnes attablées. Salis expose le programme en bonimentant et en improvisant. Le bonimenteur constituera ainsi un point commun entre le cabaret et les arts forains, mais l intégration de ce personnage dans le cabaret deviendra une tradition inhérente au 6

9 genre. Il commentera l action et servira de ciment entre toutes ces petites formes présentées au cours de la soirée. Les chanteurs, compositeurs, pianistes, monolinguistes sont mélangés de plain-pied avec les clients. L établissement se veut être un lieu d expression, d émulation et de créations artistiques. Des rendez-vous et des matinées littéraires y sont organisés. Le public et les participants jouissent d une grande liberté et les interventions de Salis en tant que meneur de revue apporteront une touche singulière au Chat Noir qui deviendra la référence en Europe. Ensuite, devenu trop petit, le Chat Noir déménagea rue de Laval, dans un petit hôtel particulier de deux étages. Là, étaient jouées, avec des marionnettes, de courtes pièces satiriques sur des morceaux de musique à la mode, ce qui amena le Théâtre d Ombres du Chat Noir. B. Les Variétés Les cabarets parisiens ont suscité, en Allemagne, chez quelques écrivains, l'envie de renouveler les spectacles de variétés. Les Variétés ne sont pas définies par une activité précise. Par Variétés, nous entendons diverses formes de spectacles semblables à des divertissements populaires, sorte de cafés-concerts 2. Le public pouvait y trouver des chansons, des sketches, des saynètes humoristiques, des danseuses en petite tenue évoluant sur une musique trépidante. Décors fastueux, costumes étincelants, cette hybridité était une source de fascination. Ce style d'endroit s'avérait être davantage un lieu où les gens pouvaient s'évader et se distraire plutôt qu un véritable lieu de création artistique. Les variétés se développèrent, car, bien que présent, ce genre était à cette époque moins soumis à la censure que les répertoires des théâtres officiels. Les spectacles étaient également constitués de performances physiques, d'arts visuels tels que le cirque. Ils remporteront un vif succès en Allemagne. Les textes des chansons, quant à eux, étaient limités dans leur contenu et ne laissaient pas de place à la réflexion ni au sens critique, la censure étant responsable 2 Louis BRUNET, Le cabaret des Elf Scharfrichter, Que Vlo-Ve?, Dresat, Série 3 n 16, octobredécembre 1994, p

10 de cette restriction qui, néanmoins, était plus facile à contourner à Berlin qu'à Munich. C'est vers 1880 qu'apparurent les premières formes de cabarets à Berlin avec l'apparition des Tingel-Tangel, sorte de cafés-concerts s'appuyant sur le modèle des cabarets parisiens où la musique l'emporte sur la satire sociale 3. Les Variétés, établissements situés dans le nord de Berlin, étaient, dans un premier temps, composés de spectateurs provenant de classe sociale de bas étage se déplaçant pour y voir des comiques ainsi que des Chansonetten, chanteuses un peu triviales, aguicheuses et fantasmatiques 4, une chope de bière à la main à l'instar de Lola-Lola dans l'ange bleu, quarante ans plus tard. Au sein des Tingel-Tangel, la parodie sera de mise, et ce jusqu'à la fin du XIXe siècle. Dans un second temps, le style de public se métamorphose et devient plus bourgeois. A cette époque, la célèbre chanteuse, Yvette Guilbert, se rend à Berlin et y transmettra le répertoire fétiche des chansons montmartroises de Xanrof et Aristide Bruant via leur traduction en langue allemande 5. C. Les Brettl Ensuite, apparaîtront, à Berlin, les premiers Brettl : ce terme d origine bavaroise désigne un podium ou des planches 6. Il s agit de petites scènes relevant de la satire sociale et politique. On commence à se moquer de l'autorité mise en place 7. De nouveaux motifs émergent tels que la prostituée, die Dirne et la jeune fille faussement innocente faisant abstraction de sa vertu, das süsse Mädchen 8. Ces figures suscitent l'intérêt du public pour leur aspect tant croustillant que pimenté et non pas pour une quelconque préoccupation sociale. Néanmoins, c'est une belle avancée, car même si les textes et les représentations sont 3 Ibid. 4 Ibid. 5 Ibid., p Ibid., p Ibid., p Littéralement la jeune fille sucrée. 8

11 pauvres, c'est la première fois que sont exposés au grand public des thèmes concernant la politique et la sexualité. Nous pouvons constater que ces deux thèmes persisteront et seront exploités dans la comédie musicale Cabaret dont nous parlerons ultérieurement. En 1897, le poète Julius Bierbaum sortit son roman Willibad Stilpe, racontant comment un héros crée un cabaret littéraire 9, ce qui donna des idées aux futurs créateurs de cabarets. Le héros, ayant connu successivement de nombreux échecs, rêve de créer une nouvelle forme de spectacle révolutionnaire et fantasme sur un Berlin artistique. Ainsi, Bierbaum donna la première image de cabaret allemand. D. Les Überbrettl et le Buntes Theater En 1900, Bierbaum publie un recueil de chansons intitulé les ''Deutsche Chansons' 10 afin d apporter l art aux petites gens. Il voulait élever les variétés populaires au niveau d un art sérieux et démontrer que des thèmes culturels sérieux pouvaient mener à des formes populaires. Inspirées du Chat Noir, celles-ci engendreront le cabaret berlinois. Dix poètes, précurseurs de l'expressionnisme y figurent dont Finck, Ersnt von Wolzogen, et Frank Wedekind. Leurs poèmes constitueront une grande partie du répertoire des Überbrettl, c'est-à-dire le répertoire succédant aux Brettl, le premier étant créé le 18 janvier 1901 par le dramaturge et directeur de théâtre Ernst von Wolzogen animé par la volonté de transformer le genre des ''Variétés'' en plaçant '' l'art au service de la scène''. Ce premier Überbrettl connut un succès retentissant. La censure limitait très fortement la satire politique et la rébellion sociale n'avait pour but que d'épater ''les bourgeois''. Ernst von Wolzogen, avec l'aide financière de riches commerçants amateurs d'art, crée le Buntes Theater 11. Afin de couvrir les frais, Ernst von Wolzogen doit proposer des spectacles attrayants pour le public tels que des farces ou des pièces burlesques et des chansons interprétées par des professionnels. En effet, il est impossible de se limiter à quelques poètes lisant leurs œuvres ou de se contenter d'improvisations vu le type de 9 Ibid. 10 Ibid. 11 Ibid. 9

12 public : public aristocratique et bourgeois désirant profiter de spectacles délassants et non enclin à recevoir un enseignement littéraire. Comme à Paris, l'argent finit par imposer sa loi. C'est pourquoi, en aucun cas, il n était question de théâtre, mais plutôt de soirées vêtues d'amusements, de chansons bouffonnes et de divertissements hétéroclites. Cette approche manquait d intimité. La satire était, à présent, convenue. En effet, la censure imposait un examen préalable des textes. Ainsi, la liberté d'opinion était de plus en plus diluée au sein de ce magma aux allures dictatoriales. A présent, il ne s'agissait plus de créer quoi que ce soit de politiquement engagé. Le Buntes Theater périclite, ses meilleurs artistes dont Otto Strauss, partent : refuser la satire, c'est tuer le cabaret dans son originalité 12. Ce métissage de spectacles situés entre music-hall, influença le Chat Noir de Salis, variétés commerciales et lucratives et théâtre littéraire s'avère être la cause de cet échec. Le théâtre de Wolzogen n'a plus rien à voir avec l'espace intime d'un cabaret : il ne permet plus les mêmes relations avec le public. Ce public devient un véritable enjeu pour l'existence et la pérennité du cabaret, d'où limitation des programmes du music-hall intégrant le cabaret et les cafés-concerts. Un autre facteur qu'il ne faut pas négliger est le cinéma. Celui-ci commence à faire concurrence au cabaret et ce, essentiellement dans les milieux populaires. I.2. Le cabaret berlinois sous la République de Weimar Ce ne sont pas ''les lieux de plaisir'' qui manquent à Berlin : environ une centaine de cabarets, sous la République de Weimar, est recensée. En effet, après 1919, les cabarets s'ouvrent en grand nombre à Berlin suite à «l'effondrement de l'empire et la libéralisation de la censure après l'époque de l'insurrection spartakiste.» Ibid. 13 Michel CORVIN, dictionnaire encyclopédique, Paris, Bordas, p

13 Berlin devint une ville haute en couleur et décalée : «Les portes tournantes des cafés laissent échapper des bouffées de musique. Les tramways filent en tout sens. Les gens courent. Les femmes sourient. Mille divertissements s'offrent au passage. De hautes affiches annoncent des combats de boxe, tous les théâtres jouent des opérettes, des bals nouveaux sont ouverts tous les jours... La nuit venue, c'est une invasion de femmes de toutes tournures qui bourdonnent le long des rues principales comme des guêpes sur un fumier. Et il n'y a pas qu'elles! Berlin renonce à l'hypocrisie. Tous les vices s'y étalent à l'aise. C'est Babylone et c'est Sodome.» 14. Ainsi, de multiples formes de cabaret émergent dans ce Berlin en pleine ébullition et plus particulièrement dans l'ouest de Berlin surnommé le Berliner Broadway : cabarets artistiques, politiques, érotiques, travestis, tous revendiquent leur place et cherchent à se produire sur scène. Espace de contestation ou espace de rêve, ces cabarets sont, avant tout, fréquentés par une population cherchant à oublier le tragique d'une situation économique s'aggravant au fil du temps. I.2.1. Quelques personnalités marquant les années vingt et contribuant à l'évolution du cabaret berlinois A. Max Reinhardt En 1919, il redonne vie à son vieux cabaret satirique ouvert en 1901 et l'installe dans les sous-sols du Grosses Schauspielhaus, avec l'intention initiale d'y jouer des parodies des pièces qu'il met en scène, les drames naturalistes du Deutsches Theater. Il s'entoure d'acteurs concernés par le cabaret ainsi que d'artistes tels que l'écrivain berlinois Tucholsky qui se révèle être l'un des écrivains les plus redoutés de l'après- 14 Lionel RICHARD, op.cit., p

14 guerre, son esprit satirique étant particulièrement aiguisé. Mais le cabaret de Reinhardt est loin de se limiter à la parodie : il se veut être le miroir de la politique et de la société de l'époque grâce à un nouveau style : la critique sociale. Au Schall und Rauch sont présentées des danses, des conférences, des spectacles de marionnettes à teneur politique, des caricatures 15. Les étrangers admiraient la capitale, mais en 1922, le Schall und Rauch fermera ses portes peu après le Grosses Schauspielhaus. Malgré l'effet de nouveauté, le coup de force de Reinhardt n'a pas tenu. Pour des raisons économiques, miné par la concurrence, il abandonne l'entreprise 16. B. Friedrich Höllander Le cabaret de l'après-guerre est devenu une forme privilégiée de protestation où tente de s'exorciser le malaise. L'un des artistes les plus représentatifs de cette période est sans doute le compositeur de musique légère et de revues apolitiques, Friedrich Höllander, cité précédemment. A travers ses compositions, il exprimera toutes les ambiguïtés du Berlin de l'après-guerre. Le cabaret est, selon lui, un mélange de théâtre, de variétés et de politique 17. C. Rudolf Nelson Rudolf Nelson, accompagnant ses propres chansons au piano, s'affirma dans ce style. Déjà quelques années avant la République de Weimar, «Nelson fait partie, avec Walter Kollo, des pionniers du cabaret berlinois. Il fonda, en 1904, le Roland de Berlin : cabaret composé de chansons au rythme entraînant, faciles à retenir, et aux paroles grivoises. En 1907, il est directeur de son propre Chat Noir : un chat Noir dépourvu de la condescendance de Paris au profit d'amusements recherchés par la haute société berlinoise. En 1910, il est directeur du Cabaret Metropol, cabaret près duquel logera Christopher Isherwood. 15 Pascal HUYNH, La musique sous la République de Weimar, Fayard, Paris, 1998, p Ibid., p Ibid.., pp

15 Nelson crée ensuite le Nelson-Theater où se produisait, entre autres, Joséphine Baker. Il composait également des revues au Berliner Metropoltheater et fut à l'origine de spectacles de nus et de ''danses d'expression''. Ces danses se définissent par une intense expression du corps. En guise d'exemple : la strip-teaseuse Anita Berber ainsi que la danseuse et actrice de cabaret Valeska Gert, dotées d'une grande maîtrise des mouvements de leur corps, n'hésiteront pas à l'utiliser pour leur art ainsi que pour créer leur personnage. Elles intégreront ces lieux dans lesquels elles interpréteront des rôles audacieux et provocants comme celui de la prostituée. Le rythme musical trépidant des années vingt est bien présent et l'argent est également devenu un thème récurrent intégrant les textes de cette période. «Bittle zahlen (L'addition, s'il vous plaît) fournit le titre de la revue à succès de Rudolf Nelson (1921) qui transcrit au mieux les fantasmes de l'inflation» 18. D. Walter Mehring Le poète dadaïste Mehring, autre figure fondamentale des cabarets berlinois, s'avère être le fondateur du cabaret politique et littéraire où il trouve l'inspiration pour créer des couplets politiques et des chansons berlinoises. Connu de tout Berlin dont il est devenu le symbole vivant, Mehring fut amené à écrire pour le Schall und Rauch. C'est la satire qui restait son objectif majeur. En mai 1919, lors d'une soirée dada, il s'était produit sur scène avec des couplets satiriques auxquels il avait attribué des rythmes jazzy. Il anima également les cabarets de Trude Hesterberg (Die Wilde Bühne- La Scène sauvage) et de Rosa Valetti (Grössenwahn-La Folie des grandeurs), et atteint son apogée vers «Bête noire des nazis, il réussit à s'enfuir en février Il faisait partie de ces intellectuels que Goebbels souhaitait interroger en personne» 19. E. Erwin Piscator L'une des premières revues prolétariennes s'intitule Revue Roter Rummel, mélange de 18 Ibid., p Ibid., p

16 revue informative et de pièce de théâtre. Le but de ce metteur en scène communiste est, en réalité, de favoriser les élections du 7 décembre «Raillé pour ses Piscator's Girls, Piscator fait de la scène du cabaret, un moyen d'agitation» 20. Les chansons, les sketches montrent la justice bourgeoise, les conditions de travail à l'usine et la lutte des classes dont le prolétaire sort toujours vainqueur, le prolétariat étant le héros collectif de la lutte contre la bourgeoisie commune à tous les cabarets. «Ainsi le cabaret s'érige en théâtre de la révolte et est comme une loupe qui grossit la violence des événements sociaux» 21. Partout apparaissent les mêmes figures : le capitalisme, le junker, le fonctionnaire, le prêtre et le gros général opposé aux prolétaires, et ce dans des textes schématiques dupant la police qui surveille les cabarets et met à nu les contradictions de la société allemande. En 1928, presque tous les cabarets développent la satire politique. En 1929, la crise économique débute. I.2.2. L'influence du jazz Rythme trépidant et syncopé, le jazz fit son apparition en Allemagne dans les années vingt. La civilisation américaine se définissait, entre autres, par le jazz et affichait une autre manière de vivre. Les Etats-Unis représentaient la liberté et étaient à la mode. Les Allemands avaient trouvé en ce pays un moyen de s'évader de leur grisaille quotidienne, du moins de façon imaginaire. Grâce aux tournées des musiciens de jazz Sam Wooding et Duke Ellington, des petits orchestres de jazz allemands firent irruption à Berlin. La musique jazzy de ces derniers avait, cependant, des couleurs de charleston, en vogue à l'époque, et suscitait un grand enthousiasme auprès du public. Le jazz eut un impact capital : de nombreux musiciens intégrèrent les particularités 20 Michel CORVIN, op.cit., p Pascal HUYNH, op. cit., p

17 rythmiques et harmoniques du jazz dans leurs compositions. Kurt Weill est, sans doute, dans les années vingt, l'une des figures allemandes les plus marquantes, mais déjà précédemment, en France, ce phénomène fit son apparition chez les renommés compositeurs du «Groupe des six» ainsi que chez le compositeur avant-gardiste Igor Stravinski avec son célèbre Ragtime. Cet engouement prit fin en Les illusions de liberté des Etats-Unis s'estompèrent, supplantées par le sentiment d'insécurité. Les Allemands ressortirent leur répertoire précédent. I.2.3. Les années trente Dans les années trente se produisent des cabarets politiques représentatifs de l'atmosphère régnant à Berlin à cette époque. Certains artistes prônent l'internationalisme, défendent les communistes, évoquent la misère des ouvriers et l'absurdité de la guerre dans la crainte de l'éclatement d un nouveau conflit. Cependant, la misère est grandissante. En effet, la crise économique ne cesse de s'aggraver et les gouvernements qui se succèdent n'arrivent pas à résorber la crise. C'est alors que le parti nazi commence sa fulgurante ascension : le slogan '' Allemagne réveille-toi!'' est lourd de signification. La violence se trouve partout dans les rues, les nazis mènent des campagnes d'agitation et multiplient les provocations autant qu'hitler, les meetings et les rencontres avec la foule. A l'intérieur des cabarets, les nazis font alors irruption. Tout cela ne ralentit pas l'activité artistique, mais la société en décomposition et ces éléments inquiétants se retrouvent dans certains spectacles de cabaret. Cependant «ce mélange d'humour, d'ironie et de sévère critique sociale dérange les nazis qui chassent la plupart des chansonniers, qualifiés de ''littérateurs juifs de rue'', de la scène et du pays». «La nomination de Goebbels comme Gauleiter de Berlin sonne le glas du cabaret. Les SA saccagent les spectacles, s'en prennent aux auteurs les plus politisés : Tucholsky, Claire Waldoff. Après 1933, ce dernier espace de liberté est interdit. Beaucoup d'artistes sont assassinés, envoyés en camp de concentration ou condamnés à l'exil. Le Tingel-Tangel de Holländer et la Katakombe de Werner Finck continuent leurs critiques jusqu'en 1935, ces deux derniers cabarets berlinois seront rasés au bulldozer. 15

18 I.3. Analyse Selon les époques, les plaisirs et les perspectives du cabaret varient. Le cabaret devient un lieu accueillant sous toutes sortes de formes : des formes populaires et des extraits de pièces censurées qui n'auraient pas pu être dévoilés dans les théâtres officiels. La variété, ingrédient propre à ce type de cabaret, séduit le spectateur. Le cabaret, îlot de provocation et de liberté dans une société qui n en offre pas, a permis aux artistes de toutes disciplines de s'unir. On pourrait dire qu'il est une forme de théâtre total où le comique, le lyrique et le tragique se confrontent. 16

19 II. Le roman Adieu à Berlin de Christopher Isherwood : la source d inspiration A présent, je propose d aborder les parties du roman Adieu à Berlin qui ont intéressé les auteurs Harold Prince et Bob Fosse dans la constitution de l histoire de la comédie musicale Cabaret. Les éléments de ces parties nous permettront d analyser, globalement, les thématiques principales ainsi que de faire connaissance avec les personnages et les différentes situations qui ont inspiré ces auteurs. En ce qui concerne l univers même du cabaret berlinois du roman, il est difficile d en parler longuement, car Christopher Isherwood est très laconique en ce qui concerne ce sujet. Dans les deux prochains chapitres, nous observerons que le canevas de l histoire chez Harold Prince et chez Bob Fosse comporte des divergences. En effet, ils se sont inspirés d ingrédients différents du roman pour l élaboration de la trame de l histoire, les ont agencés, métamorphosés, rattachés à d autres éléments et conceptions scéniques. Une des questions qui se présente est la manière dont ils ont conservé ces divers constituants tout en s y détachant, et comment, au sein de leur canevas, ils ont intégré le concept du cabaret berlinois, le tout aboutissant à l univers singulier et pittoresque de Cabaret. C est la raison pour laquelle, dans un premier temps, je m attarderai à analyser certains aspects des chroniques et certains traits de caractère des personnages qui ont interpellé Prince et Fosse. Cela nous permettra de comprendre, dans un second temps, les particularités de la création de la comédie musicale Cabaret de Prince et de Fosse ainsi que leurs objectifs. 17

20 II.1. Origines de l œuvre II.1.1. Origines biographiques «Durant des années en Allemagne, Christopher tenait un journal. A mesure qu il prenait conscience qu il écrivait un jour des histoires sur les gens qu il rencontrait, ses notes de journal s allongeaient. Par la suite, elles devaient lui fournir la plupart des matériaux qui servent à créer l atmosphère d époque de Mr. Norris et Adieu à Berlin, le roman qui servit de tremplin à cabaret» 22. La comédie musicale Cabaret s inspire du roman Goodbye to Berlin de Christopher Isherwood et puise ses origines au cœur du vécu de l auteur. Effectivement, l écrivain anglais Christopher William Bradshaw Isherwood rédigea des nouvelles sur base de sa vie passée à Berlin entre 1930 et Elles sont regroupées dans le livre Goodbye to Berlin (Adieu à Berlin dans la traduction de Ludmila Savitsky). Dès lors, nous pouvons nous demander ce qui a motivé Christopher Isherwood à se rendre dans cette ville, ville d où son roman fut inspiré. A l origine, en 1929, Christopher Isherwood quitta l Angleterre pour s installer à Berlin. Son motif principal était de découvrir une ville où il pourrait vivre librement son homosexualité. La société britannique, comme bien des sociétés à cette époque, n acceptait pas l homosexualité, ce qui explique que les gays se trouvent toujours en porte-à-faux avec le monde qui les entoure. Cela a amené Isherwood à se poser maintes questions sur sa vie sexuelle et surtout comment la vivre et où la vivre. Etant donné que Berlin était une ville très libertine et très large d esprit, Isherwood partit en Allemagne espérant trouver un endroit où il pourrait enfin être lui-même sans subir le regard dédaigneux des gens. Paradoxalement, ''la ville des garçons'' se transformera en ville de l'homophobie. Isherwood, dans son roman, reste discret sur cet aspect de lui-même. Le thème de l homosexualité est vaguement suggéré dans son roman, mais il ne sera jamais explicité 22 Christopher ISHERWOOD, Christopher et son monde , traduit de l anglais par Léo Dilé, Paris, Hachette, 1981 (La bibliothèque anglaise), p

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES ATELIERS ARTISTIQUES NEUILLY SUR SEINE THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ENFANTS - ADOS - ADULTES Johanna Cohen 06 61 41 13 03 coursanna@hotmail.fr wwww.coursanna.fr LE COURS

Plus en détail

ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR

ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR Activités éducatives pour les 8 à 9 ans ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR HABILETÉS FINANCIÈRES ÉPARGNER UTILISER UN COMPTE DANS UNE INSTITUTION FINANCIÈRE FAIRE UN BUDGET SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ Apprendre

Plus en détail

Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues

Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues REAL2 143504-LLP-1-2008-1-FR-KA2-KA2NW 2010/06/06 Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues Motiver à apprendre et apprendre à motiver Cracovie, Pologne, 18 21 septembre

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

Rapport de fin de séjour. Stage Bournemouth

Rapport de fin de séjour. Stage Bournemouth Charlène Reynaud Licence IUP Université jean Monnet Rapport de fin de séjour Stage Bournemouth A. Vie pratique Mon séjour s est déroulé à Bournemouth, ville de 163900 située à 2h00 de Londres. Bournemouth

Plus en détail

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Dernier temps fort de notre année autour de : Une Eglise qui prie et qui célèbre.nous vous proposons de

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud

PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud Thèmes : la famille, les rapports avec les autres. Parcours niveaux B1 : en bref Après une mise en route autour

Plus en détail

Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques...

Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques... Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques... Je suis Karine Nivelais je vis en couple, nous avons 40 et 45 ans, et 4 enfants qui ont 14, 12, 11 ans et 6 ans. Pour notre troisième

Plus en détail

COMÉDIE. Cie MaMuse présente. «Cabaret du couple» Durée : 1h05 Accessible à partir de 14 ans

COMÉDIE. Cie MaMuse présente. «Cabaret du couple» Durée : 1h05 Accessible à partir de 14 ans Cie MaMuse présente COMÉDIE «Cabaret du couple» Durée : 1h05 Accessible à partir de 14 ans CONTACT DIFFUSION CIE MAMUSE MARIE BRIEN 06 16 42 30 72 / ma.muse.cie@gmail.com L HISTOIRE «- Comment ça se fait

Plus en détail

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter Comment être heureux en Amour Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter A propos de l auteure Régine Coicou est coach en rencontre et relation amoureuse.

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveaux B2/C1 : en bref trouble Thème : quand le cœur tressaille et que naît le Après une entrée dans le film par le titre et la scène

Plus en détail

LANGUAGE STUDIES INTERNATIONAL

LANGUAGE STUDIES INTERNATIONAL Répondez aux questions suivantes : 1. Où habitez-vous? 2. Quand êtes-vous arrivé à Paris? 3. Quelle est votre profession? Complétez les phrases : 1. Je ne (être) pas français. 2. Je (parler) un peu le

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Synthèse Sondage Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Préambule Donner la parole aux personnes malades, ne pas s exprimer à leur place,

Plus en détail

Dossier d expatriation

Dossier d expatriation 3 ème année IPAG Alexis Keuleyan Dossier d expatriation Expatriation réalisée dans l université d Huddersfield en Angleterre. Arrivant à la fin de mon premier semestre de 3 ème année à l IPAG, que j ai

Plus en détail

Accueillir un spectacle à la bibliothèque

Accueillir un spectacle à la bibliothèque Accueillir un spectacle à la bibliothèque Objectifs : Faire découvrir le spectacle vivant. Valoriser un fonds de la bibliothèque en lien avec le spectacle (conte, théâtre, etc ). Valoriser les artistes.

Plus en détail

Le but de ton photorécit (page-couverture de la mini-revue) : te présenter et présenter ton activité de façon brève et intéressante.

Le but de ton photorécit (page-couverture de la mini-revue) : te présenter et présenter ton activité de façon brève et intéressante. Suggestions pour créer sa mini-revue Kanata : je suis ici Auteure : Janine Tougas Illustrations : Alexis Flower SEPT ASTUCES POUR RÉUSSIR TON PHOTORÉCIT Le but de ton photorécit (page-couverture de la

Plus en détail

Apprenez à votre enfant la Règle «On ne touche pas ici».

Apprenez à votre enfant la Règle «On ne touche pas ici». 1. Apprenez à votre enfant la Règle «On ne touche pas ici». Près d un enfant sur cinq est victime de violence sexuelle, y compris d abus sexuels. Vous pouvez empêcher que cela arrive à votre enfant. Apprenez

Plus en détail

au monde alors que l homme déraisonnable pensait que le monde devait s adapter à lui, ce

au monde alors que l homme déraisonnable pensait que le monde devait s adapter à lui, ce «Shaw disait que l homme raisonnable était celui qui savait qu il fallait s adapter au monde alors que l homme déraisonnable pensait que le monde devait s adapter à lui, ce qui faisait que le monde appartenait

Plus en détail

TABLEAU SYNOPTIQUE. Niveau CECR. Typologie d activités. Thèmes. Court métrage. Tout le monde dit je t aime Cécile Dubrocq Fiction - 6 00 2010

TABLEAU SYNOPTIQUE. Niveau CECR. Typologie d activités. Thèmes. Court métrage. Tout le monde dit je t aime Cécile Dubrocq Fiction - 6 00 2010 TABLEAU SYNOPTIQUE Court métrage Tout le monde dit je t aime Cécile Dubrocq Fiction - 6 00 Madagascar, carnet de voyage Bastien Dubois Animation - 12 00 2009 Thèmes L adolescence, le sentiment amoureux,

Plus en détail

1. Projet de lecture. Français 20-2. Médias : La pub. Cahier de l élève. Nom :

1. Projet de lecture. Français 20-2. Médias : La pub. Cahier de l élève. Nom : 1. Projet de lecture Médias : La pub Français 20-2 Cahier de l élève Nom : La pub DESCRIPTION DU PROJET Tu vas lire des annonces publicitaires pour être en mesure de discuter des moyens utilisés par les

Plus en détail

Carnet de littérature

Carnet de littérature Carnet de littérature Instruction officielle 2002 «On peut aussi encourager les élèves à se doter d un carnet de littérature qu ils utilisent très librement pour conserver en mémoire les titres des œuvres

Plus en détail

R Projet d écoute FLA 10-2. Texte ludique : Fais ton ménage! Cahier de l élève. Nom :

R Projet d écoute FLA 10-2. Texte ludique : Fais ton ménage! Cahier de l élève. Nom : R Projet d écoute Texte ludique : Fais ton ménage! FLA 10-2 Cahier de l élève Nom : Fais ton ménage! DESCRIPTION DU PROJET Tu écouteras un extrait intitulé : Les petits pouvoirs de Suzanne Lebeau. L extrait

Plus en détail

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre ALEXANDRA WOOD LA ONZIÈME CAPITALE Traduit de l anglais par Sarah Vermande ouvrage publié avec le concours du centre national du livre maison antoine vitez répertoire contemporain La collection Répertoire

Plus en détail

INFORMER ET PERSUADER

INFORMER ET PERSUADER INFORMER ET PERSUADER IL EST EXTREMEMENT IMPORTANT DE LIMITER LES REFUS À UN MINIMUM POUR NE PAS METTRE EN DANGER LA FIABILITE DES RESULTATS DE L ETUDE. SI LES PERSONNES QUI N ONT PAS ENVIE, SONT MECONTANTES

Plus en détail

L AMOUR EST UN SOUFFRE-BONHEUR

L AMOUR EST UN SOUFFRE-BONHEUR Sismographe L AMOUR EST UN SOUFFRE-BONHEUR Mon Petit Éditeur Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé

Plus en détail

Le rapport de fin de séjour : Vienne (Autriche)

Le rapport de fin de séjour : Vienne (Autriche) Vie pratique Le rapport de fin de séjour : Vienne (Autriche) Logement L université dans laquelle j ai effectué mon séjour d étude nous proposait au préalable un site sur les logements en résidence étudiante.

Plus en détail

LECTURE. Lecture et analyse de la page intérieure de titre et de l illustration qui l accompagne.

LECTURE. Lecture et analyse de la page intérieure de titre et de l illustration qui l accompagne. Séance 1 : Travail sur la 1 ère et la 4 ème de couverture, mise en évidence d un récit encadré et lecture/analyse du récit cadre. Objectifs : - lire et analyser la 1 ère et la 4 ème de couverture, le récit

Plus en détail

Je m appelle Jérôme, j habite une petite ville de province. Je mentirais si je disais que j ai atteint m a vingt et unième année sans rien connaître

Je m appelle Jérôme, j habite une petite ville de province. Je mentirais si je disais que j ai atteint m a vingt et unième année sans rien connaître 1 Je m appelle Jérôme, j habite une petite ville de province. Je mentirais si je disais que j ai atteint m a vingt et unième année sans rien connaître au sexe, mais je n avais des aventures qu avec des

Plus en détail

Illusion & Réalité dans KOR

Illusion & Réalité dans KOR Illusion & Réalité dans KOR (Caméra Photographie Pouvoir) 1- La photographie dans KOR : Je me suis toujours demandée quel était le sens de la photographie qui revient très souvent aussi bien dans la série

Plus en détail

Reprenez vos pouvoirs pour devenir Créateur de votre Vie

Reprenez vos pouvoirs pour devenir Créateur de votre Vie Reprenez vos pouvoirs pour devenir Créateur de votre Vie Reprendre vos pouvoirs, c est en fait reconnaître les capacités que votre divin Créateur vous a données à votre naissance. Tout être humain est

Plus en détail

La civilisation du livre

La civilisation du livre Niveau : TCL Année scolaire : 2009/2010 Composition de Français : 2ème Trimestre Durée : 03H00 Texte : La civilisation du livre L homme du XX e siècle hésite rarement entre le livre et la radio. La radio

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

Yuliana Fransani. Une aventure à Paris. Publibook

Yuliana Fransani. Une aventure à Paris. Publibook Yuliana Fransani Une aventure à Paris Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois

Plus en détail

AFFICHES À CARACTÈRE SOCIAL

AFFICHES À CARACTÈRE SOCIAL AFFICHES À CARACTÈRE SOCIAL TYPES D IMAGES LES PLUS EFFICACES - SANTÉ/SÉCURITÉ AU TRAVAIL ÉTUDE PAR CAROLINE DESPATIE ET CATHERINE CABALLERO SOUS LA DIRECTION DE LUC SAINT-HILAIRE, CHARGÉ DE COURS DES-

Plus en détail

LES SMS ET LA DERIVE DE LA. par Jean-Marie KELLER

LES SMS ET LA DERIVE DE LA. par Jean-Marie KELLER LES SMS ET LA DERIVE DE LA LANGUE par Jean-Marie KELLER LES SMS ET LA DERIVE DE LA LANGUE par Jean-Marie KELLER ALS et Institut Grand-Ducal (Luxembourg 17 octobre 2004) 29 Les SMS et la dérive de la langue

Plus en détail

Comment discuter de la mort

Comment discuter de la mort Chapitre 3 Comment discuter de la mort 1. Le questionnement de l enfant 2. Jusqu où aller dans la discussion? 3. La transmission par les parents de leur savoir et de leur expérience 4. Les questions majeures

Plus en détail

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR ERASMUS

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR ERASMUS RAPPORT DE FIN DE SEJOUR ERASMUS a/ Vie pratique Au cours de mon année Erasmus à Almeria, j ai habité dans deux logements. Tout d abord au début de l année, j ai cherché mon premier logement grâce au service

Plus en détail

LE RAPPORT DE STAGE. Le contenu du rapport de stage

LE RAPPORT DE STAGE. Le contenu du rapport de stage LE RAPPORT DE STAGE Le rapport de stage a pour objet de présenter des faits et des réflexions sur un stage d apprentissage qui, généralement, s est déroulé dans le cadre d un programme de formation professionnelle.

Plus en détail

L'écrivain Simon Boulerice: aux portes d'un grand succès populaire (ENTREVUE)

L'écrivain Simon Boulerice: aux portes d'un grand succès populaire (ENTREVUE) L'écrivain Simon Boulerice: aux portes d'un grand succès populaire (ENTREVUE) Le Huffington Post Québec Par Samuel Larochelle Publication: 03/10/2013 11:29 EDT Mis à jour: 03/10/2013 11:29 EDT Hyperactif

Plus en détail

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE Fiche n 1 : Les 4 types de texte Fiche n 2 : La situation d énonciation 1- Le texte narratif qui sert à raconter 2- Le texte descriptif qui sert à faire voir 3- Le texte explicatif qui sert à faire comprendre

Plus en détail

Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l

Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l opposé vers celle, coulissante, de la penderie, dans

Plus en détail

Dossier Réalisation Artistique Personnelle ESKEMM. Réalisé le 23 Avril 2009 à PolN. LARDEUX Solenn

Dossier Réalisation Artistique Personnelle ESKEMM. Réalisé le 23 Avril 2009 à PolN. LARDEUX Solenn Dossier Réalisation Artistique Personnelle ESKEMM Réalisé le 23 Avril 2009 à PolN LARDEUX Solenn Créer un projet ayant pour intitulé «réalisation artistique personnelle» laisse une très grande liberté.

Plus en détail

Livret du jeune spectateur

Livret du jeune spectateur Page1 Livret du jeune spectateur NOM : PRENOM : CLASSE : ETABLISSEMENT : PROFESSEUR DATE DE L'OPERA / DU CONCERT : LIEU DE L'OPERA / DU CONCERT : Page2 AVANT D'ALLER AU CONCERT / A L'OPERA : SE PREPARER

Plus en détail

LA SÉDUCTION CHEZ LES ADOLESCENTS : POUVOIR, AGIR SEXUEL ET PROVOCATION

LA SÉDUCTION CHEZ LES ADOLESCENTS : POUVOIR, AGIR SEXUEL ET PROVOCATION LA SÉDUCTION CHEZ LES ADOLESCENTS : POUVOIR, AGIR SEXUEL ET PROVOCATION Lorsque nous pensons à la séduction et aux premières rencontres amoureuses des adolescents, nous souhaitons pour eux qu ils apprennent

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

01 - BRIGITTE, Battez-vous

01 - BRIGITTE, Battez-vous Paroles et musique : Aurélie Maggiori, Sylvie Hoarau 3eme Bureau Copyright Control PAROLES Faites-vous la guerre pour me faire la cour* Soyez gangsters, soyez voyous 1 Toi mon tout, mon loubard 2 Tu serais

Plus en détail

Associations Prévention Routière et Assureurs Prévention

Associations Prévention Routière et Assureurs Prévention Associations Prévention Routière et Assureurs Prévention Evolution des attitudes des conducteurs Etude qualitative et quantitative Extraits de l étude sur l utilisation du téléphone au volant Mai-Juin

Plus en détail

Dans le passage ci-dessous, retrouve et entoure au crayon de couleur rouge, tous les verbes (conjugués et non conjugués) :

Dans le passage ci-dessous, retrouve et entoure au crayon de couleur rouge, tous les verbes (conjugués et non conjugués) : La sorcière du placard aux balais partie 1 (p 1-2) La sorcière du placard aux balais partie 1 (p 1-2) Dans le passage ci-dessous, retrouve et entoure au crayon de couleur rouge, tous les verbes (conjugués

Plus en détail

Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ. Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens.

Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ. Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens. Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens. 1,Un constat : Il existe de fortes inégalités entre les écoles quant à l accès à la

Plus en détail

Par alliance : Armando Perez

Par alliance : Armando Perez Par alliance : Armando Perez Thèmes France, francophonie et langue française Concept D origine cubaine, Armando Perez nous emmène dans les lieux qu il fréquente à Miami pour nous parler de lui-même, de

Plus en détail

www.marquecanadabrand.agr.gc.ca www.mangezcanadien.ca

www.marquecanadabrand.agr.gc.ca www.mangezcanadien.ca La recherche antérieure a montré que la majorité des consommateurs canadiens affichent une préférence marquée pour l achat de produits alimentaires canadiens par rapport aux produits d importation. Est-ce

Plus en détail

ateliers de création plastique catalogue Karine WITTIG

ateliers de création plastique catalogue Karine WITTIG ateliers de création plastique catalogue Karine WITTIG Karine WITTIG Artiste plasticienne www.pluri-l.com Ateliers créatifs proposés Ateliers créatifs par tranche d âge Animations évènementielles Animation

Plus en détail

Organisation / Gestion du temps

Organisation / Gestion du temps Organisation / Gestion du temps Séquence 3 : La gestion des tâches dans le temps La transition entre le collège et le lycée pose de nombreuses questions. Au collège 1, le premier élément expliquant l échec

Plus en détail

Objectifs (socio-) culturels : découvrir des œuvres et des auteurs de tous pays ; inciter à la lecture.

Objectifs (socio-) culturels : découvrir des œuvres et des auteurs de tous pays ; inciter à la lecture. Un livre toujours Thèmes Cinéma, littérature, musique, théâtre. Concept Dans «Un livre toujours», comme dans «Un livre un jour», Olivier Barrot présente un livre, en 3 minutes seulement, pour donner aux

Plus en détail

RAPPORT DE MISSION au TOGO. Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE

RAPPORT DE MISSION au TOGO. Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE RAPPORT DE MISSION au TOGO Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE Du 1 er au 31 Juillet 2o12 I) INTRODUCTION Etudiante en Ecole d Ingénieur en Biologie industrielle, il

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

André Vanasse. romancier, essayiste, critique. Ses romans se présentent sous le même signe de la

André Vanasse. romancier, essayiste, critique. Ses romans se présentent sous le même signe de la André Vanasse Naïm Kattan André Vanasse est un homme multiple. Ecrivain, professeur, éditeur, directeur de revue. Toutes ses activités sont, certes, consacrées à la littérature. Ecrivain, il est romancier,

Plus en détail

Activités autour du roman

Activités autour du roman Activité pédagogique autour du roman Un chien différent, de Laura Cousineau ISBN 978-2-922976-13-7 ( 2009, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités

Plus en détail

b) Mais avant d exposer ces deux sujets, il convient de se pencher sur la notion même des «BUSINESS METHODS».

b) Mais avant d exposer ces deux sujets, il convient de se pencher sur la notion même des «BUSINESS METHODS». 1 LA BREVETABILITÉ DES «BUSINESS METHODS» INTRODUCTION: a) La question qui sera traitée dans le cadre de mon exposé c est le problème de la protection en Europe, c est-à-dire dans les pays du brevet européen

Plus en détail

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique)

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) 1 Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) La programmation neurolinguistique (PNL) fournit des outils de développement personnel et d amélioration de l efficacité relationnelle dans

Plus en détail

Somme toute, les principaux thèmes privilégiés par mes interventions furent: La sexualité en général (élargissement de la

Somme toute, les principaux thèmes privilégiés par mes interventions furent: La sexualité en général (élargissement de la 1 Mon stage en résumé Je dois avouer avoir de la difficulté à faire un bilan qui va au-delà du déjà dit dans mes rapports antérieurs, parce que j ai l impression d y avoir presque tout écrit. Par contre,

Plus en détail

Hansel et Gretel. Le plus loin qu ils courraient, le plus loin qu'ils étaient de leur maison. Bientôt, Gretel avait peur.

Hansel et Gretel. Le plus loin qu ils courraient, le plus loin qu'ils étaient de leur maison. Bientôt, Gretel avait peur. Hansel et Gretel Première scène Il était une fois, dans un petit village, un bûcheron et ses deux enfants, Hansel et Gretel. Un jour, il n'y avait plus de manger dans la maison alors le bûcheron demandait

Plus en détail

BTS Comptabilité et Gestion des Organisations

BTS Comptabilité et Gestion des Organisations BTS Comptabilité et Gestion des Organisations Recueil de témoignages de titulaires d un bac STG ou professionnel de comptabilité 12 rue Dessaignes 41016 BLOIS CEDEX bts-dessaignes.org Téléphone : 02 54

Plus en détail

Les 5 points clés d une. Communication professionnelle efficace

Les 5 points clés d une. Communication professionnelle efficace Les 5 points clés d une Communication professionnelle efficace Communiquez comme une multinationale avec le budget d une TPE! www.communication-professionnelle.com wwwwww La communication est un volet

Plus en détail

DOSSIER ECOLE DU SPECTATEUR A DESTINATION DES ENSEIGNANTS

DOSSIER ECOLE DU SPECTATEUR A DESTINATION DES ENSEIGNANTS DOSSIER ECOLE DU SPECTATEUR A DESTINATION DES ENSEIGNANTS RÉSERVATIONS ET CONTACTS Daphné Pichon / Alexandra Olivier Théâtre du Pays de Morlaix l 20 rue Gambetta BP 67-127 29671 Morlaix Cedex l 02 98 15

Plus en détail

Je vous mets au défi de réaliser un jardin sensoriel facilement transportable (Cycle 1)

Je vous mets au défi de réaliser un jardin sensoriel facilement transportable (Cycle 1) Je vous mets au défi de réaliser un jardin sensoriel facilement transportable (Cycle 1) Réponse apportée par une classe de PS-MS de l école maternelle du Gué d Alleré, à travers un projet mené au cours

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveau B1 : en bref Thème : La vie en banlieue parisienne Après une mise en route sur le début du film, les apprenants découvriront l

Plus en détail

N AVEZ-VOUS JAMAIS RÊVÉ

N AVEZ-VOUS JAMAIS RÊVÉ Service exclusif de Conciergerie Privée Paris 29 janvier 2015 Secrets de tournage Genèse du film «N AVEZ-VOUS JAMAIS RÊVÉ» anecdotes et secrets de réalisation Genèse du film L idée a germé un matin, alors

Plus en détail

L EXTERMINATION DES JUIFS D EUROPE

L EXTERMINATION DES JUIFS D EUROPE L EXTERMINATION DES JUIFS D EUROPE Liens vers les témoignages et documents LES EINSATZGRUPPEN Documentaire de France 2 réalisé à partir de témoignages : http://ma-tvideo.france2.fr/video/ilyrooafmjbr.html

Plus en détail

A la suite de la rencontre qui a eu lieu le 15 novembre à Aimée-Stitelmann, je tiens particulièrement à vous remercier pour l attention l

A la suite de la rencontre qui a eu lieu le 15 novembre à Aimée-Stitelmann, je tiens particulièrement à vous remercier pour l attention l Lettres à un auteur Madame, A la suite de la rencontre qui a eu lieu le 15 novembre à Aimée-Stitelmann, je tiens particulièrement à vous remercier pour l attention l que vous nous avez accordée. J ai beaucoup

Plus en détail

Si nous nous contentions d un champ de vision de 40, il faudrait quatre ou cinq perspectives pour représenter un espace d habitation.

Si nous nous contentions d un champ de vision de 40, il faudrait quatre ou cinq perspectives pour représenter un espace d habitation. Avant-propos La vue en perspective correspond bien à une perception humaine de l espace. La représentation d une perspective à l aide de la géométrie traduit, elle, avec précision les phénomènes optiques

Plus en détail

Une idée originale de Studio 89 Productions

Une idée originale de Studio 89 Productions Une idée originale de Studio 89 Productions 6 anciens candidats de «La Belle et ses Princes Presque Charmants», toujours à la recherche de l amour, vont à nouveau tenter leur chance et essayer de trouver

Plus en détail

EVALUATION DE NIVEAU LYON BLEU INTERNATIONAL

EVALUATION DE NIVEAU LYON BLEU INTERNATIONAL EVALUATION DE NIVEAU LYON BLEU INTERNATIONAL Voici les conditions idéales pour faire le test : 50 minutes maximum choisir une réponse seulement si vous êtes sûrs. Ne devinez pas par de dictionnaire, ni

Plus en détail

Monsieur l Ambassadeur, chers amis,

Monsieur l Ambassadeur, chers amis, Monsieur l Ambassadeur, chers amis, Je suis très honorée par la haute distinction dont vous venez de me remettre les insignes. Et je vous remercie de vos paroles particulièrement chaleureuses. Je suis

Plus en détail

Qu est-ce que la protection des données? Informations destinées à l enseignant

Qu est-ce que la protection des données? Informations destinées à l enseignant 02 / protection des données Qu est-ce que la protection des données? 1/6 Mandat Qu est-ce que la protection des données? Expliquer la notion. Exposer des problèmes classiques et actuels liés à la protection

Plus en détail

Commentaires pour le premier trimestre

Commentaires pour le premier trimestre Commentaires pour le premier trimestre Elèves en progrès Après un début d année décevant,. semble s être ressaisi. Ses résultats sont convenables dans la Maîtrise de la Langue voire satisfaisants en Mathématiques.

Plus en détail

LA CIBLE Ce que nous savons des 9-13 ans

LA CIBLE Ce que nous savons des 9-13 ans FAIREBOUGERLES9-13.org 1 LA CIBLE Ce que nous savons des 9-13 ans TABLE DES MATIÈRES 3 4 5 DONNÉES SOCIO- DÉMOGRAPHIQUES HABITUDES MÉDIATIQUES ET DE CONSOMMATION EN MATIÈRE DE MODE DE VIE PHYSIQUEMENT

Plus en détail

Mitraillage publicitaire A Epidaure

Mitraillage publicitaire A Epidaure Fiche pédagogique Thème : Choix et autonomie Niveau : Ecole (CM1 et 2), Collège, lycée Durée : 50 Mitraillage publicitaire A Epidaure Personnes ressources : Infirmier scolaire, documentaliste, professeur

Plus en détail

Le marché théâtral. Jean-Claude YON

Le marché théâtral. Jean-Claude YON Le marché théâtral Jean-Claude YON Le théâtre, une industrie comme une autre? L expansion du marché théâtral européen date de la seconde moitié XIX e siècle, comme l explique Christophe Charle dans son

Plus en détail

Pourquoi le Chien. chasse le Chat

Pourquoi le Chien. chasse le Chat Pourquoi le Chien chasse le Chat 1 Pourquoi le Chien chasse le Chat Par Liz Hutchison À Madame Yannick Post, mon premier professeur de français. Ce livre est un don à l organisme non gouvernemental Seeds

Plus en détail

Nantas. Fleurs d encre 3 e Chapitre 1. Petites histoires à lire entre les lignes SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET 2 : NANTAS 1 / 5

Nantas. Fleurs d encre 3 e Chapitre 1. Petites histoires à lire entre les lignes SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET 2 : NANTAS 1 / 5 SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET 2 : NANTAS 1 / 5 Nantas Conforme aux nouvelles dispositions de l épreuve du nouveau brevet des collèges La chambre que Nantas habitait depuis son arrivée de Marseille se trouvait

Plus en détail

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT SESSION 2009 SOMMAIRE I.Introduction 1 Pages II. Présentation de l entreprise 2 III. l organigramme de la société 3 IV. Description d un thème comptable

Plus en détail

Victime D Anorexie, Elle A Failli Mourir

Victime D Anorexie, Elle A Failli Mourir VICTIME D ANOREXIE, Alors que le nombre de personnes souffrant d obésité ne cesse de croître dans la société nord-américaine, certaines personnes sont atteintes d un trouble alimentaire qui se situe à

Plus en détail

Mon cirque. Théâtre des Tarabates DOSSIER PÉDAGOGIQUE. Marionnettes, musique et boniments

Mon cirque. Théâtre des Tarabates DOSSIER PÉDAGOGIQUE. Marionnettes, musique et boniments Mon cirque Théâtre des Tarabates Marionnettes, musique et boniments DOSSIER PÉDAGOGIQUE ÉDITO Pourquoi un dossier pédagogique? C'est un outil que nous mettons à votre disposition pour vous donner les éléments

Plus en détail

Rapport d auto-apprentissage d anglais sur l année 2010/2011

Rapport d auto-apprentissage d anglais sur l année 2010/2011 Juliette Olivier, 1AI (Binôme : Tracy GESINI) Rapport d auto-apprentissage d anglais sur l année 2010/2011 I) Evolution de l auto-apprentissage sur l année Au début de l année, j ai eu du mal à quitter

Plus en détail

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e 1O e 2O e 3O e La fleur du soleil : 4O e 5O e 6O e Originaire du Pérou et introduite en Europe à la fin du 17e siècle, le tournesol est une plante qui porte merveilleusement son nom puisqu elle se tourne

Plus en détail

Violence conjugale vécue par les aînées 1

Violence conjugale vécue par les aînées 1 Violence conjugale vécue par les aînées 1 7 À ce jour, l intervention en matière de violence La violence psychologique, conjugale auprès des femmes aînées a été peu abordée. «Ça fait son chemin et ça On

Plus en détail

C ÉTAIT POURTANT UN BON PRINCIPE...

C ÉTAIT POURTANT UN BON PRINCIPE... C ÉTAIT POURTANT UN BON PRINCIPE... Maxime : «J habite dans une petite ville avec mes parents. J ai été admis en formation d apprenti boulanger dans une grande ville voisine. La collocation? Je pense que

Plus en détail

Synopsis «Cent Jours»

Synopsis «Cent Jours» Synopsis «Cent Jours» Résumé Cette œuvre est un fidèle reflet de la réalité, puisqu il peut s assimiler à un journal intime, un polaroïd de ma réflexion de femme de 33 ans, mariée et enceinte de son troisième

Plus en détail

UN AN EN FRANCE par Isabella Thinsz

UN AN EN FRANCE par Isabella Thinsz UN AN EN FRANCE par Isabella Thinsz Musique On entend toujours l anglais mais le français, ça peut passer des semaines ou même des mois avant qu on entende le français à la radio ou à la télé, donc j ai

Plus en détail

Le statut de salarié «protégé» : la porte ouverte à tous les excès?

Le statut de salarié «protégé» : la porte ouverte à tous les excès? Le statut de salarié «protégé» : la porte ouverte à tous les excès? D un côté, les intéressés n ont pas toujours bonne presse et de l autre, les employeurs peuvent parfois voir d un œil des plus suspicieux

Plus en détail

N 6 Du 30 nov au 6 déc. 2011

N 6 Du 30 nov au 6 déc. 2011 N 6 Du 30 nov au 6 déc. 2011 LA SÉANCE D ACTU DE LA SEMAINE L article choisi de la semaine : Es-tu plutôt roman, BD, conte ou poésie? FICHE ÉLÈVE LES MOTS DE LA SEMAINE ACTIVITE 1 : JE ME RAPPELLE Voici

Plus en détail

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette Rapport de stage Mer et Monde Frédérique Morissette Comment décrire en quelques mots cette merveilleuse expérience qu à été mon stage au Sénégal? Impossible selon moi, je devrais écrire des pages et des

Plus en détail

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS La sécurité des personnes âgées Ce qu il faut savoir Vie saine, Aînés et Consommation Manitoba Secrétariat manitobain du mieux-être des personnes âgées et du vieillissement en

Plus en détail

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts»

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» «Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» Objectifs généraux : - favoriser les liens entre la connaissance et la sensibilité - développer le dialogue entre

Plus en détail

Absence ou présence erronée d un mot ou d un groupe syntaxique

Absence ou présence erronée d un mot ou d un groupe syntaxique D UN SYNTAXE MOT OU D UN GROUPE SYNTAXIQUE 1 Problèmes fréquents Absence ou présence erronée d un mot ou d un groupe syntaxique Les erreurs d ordre syntaxique contenues dans cet exercice sont multiples

Plus en détail

1/Souligne ce que tu as ressenti pendant le film. (nombre d avis) 2/ Entoure tes personnages préférés. Qu est ce que tu aimes en eux?

1/Souligne ce que tu as ressenti pendant le film. (nombre d avis) 2/ Entoure tes personnages préférés. Qu est ce que tu aimes en eux? Réponses au questionnaire ludique par de 2 classes de CM1/CM2 de Courtoiville (35) Suite à la projection durant la Biennale de l égalité 2011 à Saint-Malo. 1/Souligne ce que tu as ressenti pendant le film.

Plus en détail