Conditions débit argent DEGIRO

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Conditions débit argent DEGIRO"

Transcription

1 Conditions débit argent DEGIRO

2 Table de matières Article 1. Definitions... 3 Article 2. Relation contractuelle... 3 Article 3. Enregistrement de crédit... 4 Article 4. Débit argent... 4 Article 5. Execution only... 5 Article 6. Risque et Valeur liquidative... 6 Article 7. Exigibilité immédiate... 7 Article 8. Droit de sûreté, utilisation et emprunt... 7 Article 9. Durée et cessation /7

3 Conditions Débit argent Pour les cas dans lesquels le Client ne détient pas, pour les obligations de paiement souscrites en vertu du Contrat Services de placement, un solde suffisant dans la devise considérée dans l Avoir scriptural, DEGIRO propose le service Débit argent. Grâce au service Débit argent, le Client est autorisé à détenir, moyennant le respect des Limites et restrictions convenues, des positions débitrices en numéraires. En complément au Contrat Services de placement, DEGIRO utilise pour ce service l'addendum Débit argent. L'Addendum Débit argent se compose du Formulaire d'acceptation Débit argent et des Conditions Débit argent. L'Addendum Débit argent fait partie du Contrat client. Article 1. Définitions Les notions indiquées en majuscules dans l'addendum Débit argent ont la signification qui leur est donnée dans le Formulaire d'acceptation Services de placement et les Conditions Services de placement. Article 2. Relation contractuelle 2.1 Acceptation Avant que le Client ne soit habilité à détenir, dans l'avoir scriptural, un solde débiteur en numéraires libellé dans une ou plusieurs devises, le Client devra tout d'abord être accepté pour cette prestation de services en application des procédures internes d'acceptation du client de DEGIRO. L'acceptation du Client peut s'effectuer avant ou après la signature du Formulaire d'acceptation Débit argent. DeGiro peut en outre imposer des conditions supplémentaires au Client. 2.2 Bureau enregistrement de crédit Dans le cadre de la procédure d'acceptation de DEGIRO, DEGIRO doit, au préalable, vérifier les données du Client (si ce dernier est une personne physique) auprès de la Fondation Bureau Enregistrement du Crédit (BKR - Bureau Krediet Registratie). Si, à la suite de cette vérification, DEGIRO décide de ne pas accepter le Client dans le cadre du service Débit argent, DEGIRO informera gratuitement le Client du résultat de cette vérification. 2.3 Précisions à propos des services de placement L Addendum Débit argent doit être lu en parallèle avec les parties des Précisions à propos des Services de placement qui concernent les services de DeGiro afférents au Débit argent. 2.4 Adaptations Comme convenu dans le Contrat Services de placement, DeGiro peut de temps à autre amender ses contrats. DeGiro informera le Client des modifications importantes. Le Client peut de tout temps lire et télécharger sur le site Internet la version la plus récente des Conditions Débit argent. 3/7

4 Article 3. Enregistrement du crédit 3.1 Signalement d un retard de paiement En cas d un retard de paiement relatif à l Addendum Débit argent, qui se prolonge durant plus de quatre mois, DEGIRO signalera ce retard de paiement au BKR (si le Client est une personne physique). Attention : un signalement auprès du BKR pourra avoir des conséquences sur d'éventuelles demandes de crédit que le Client introduirait ultérieurement auprès d'autres institutions financières. Si le retard de paiement du Client auprès de DEGIRO est apuré, DEGIRO retira le signalement effectué auprès du BKR. Attention : après le retrait du signalement de DEGIRO, cette mention restera encore visible pendant cinq ans dans le registre du BKR. Article 4. Débit argent 4.1 Débit argent Le Débit argent est une facilité grâce à laquelle le Client, dans le respect des conditions et des Limites stipulées dans le Contrat Services de placement, peut encore emprunter et rembourser des fonds. S'agissant du montant des Limites, DEGIRO renvoie le Client au document Valeurs de la sûreté, Risque, Débit argent et Débit titres dans les Précisions à propos des Services de placement. L'Avoir scriptural servira de sûreté à DEGIRO par le biais du droit de gage repris dans les Conditions Services de placement. Les montants susceptibles d'être traités en exécution du service Débit argent varient et sont fonction de l'évolution de la valeur de l'avoir scriptural. Le Débit argent est une facilité «automatique». Chaque fois qu'il existe pour le client, en application du Contrat Services de placement, une obligation de paiement dans une devise dans laquelle le Client ne dispose pas à ce moment d'un solde suffisant, DEGIRO mettra à la disposition du Client le montant y afférent dans la devise concernée sous la forme d'un débit argent. Chaque fois que le Client verse des fonds sur le Compte central et hormis le cas d'un Mandat de virement tel que décrit à l article 4.2 ci-dessous - chaque fois qu'un droit au paiement naît dans le chef du Client, le montant perçu sera automatiquement affecté à la diminution de l'utilisation du Débit argent dans la devise concernée. 4.2 Mandat de virement vers le compte de contrepartie Lorsque le Client adresse à DEGIRO un Mandat de virement de fonds vers le Compte de contrepartie pour un montant supérieur au solde positif dans la devise concernée dans l'avoir scriptural, le Mandat sera considéré (1) pour cette partie, comme un Ordre d achat de Participations dans la devise concernée et (2) comme un ordre de vente, lors du Jour de transaction suivant, de Participations dans ce Cash Fund à concurrence du montant du virement souhaité. Le produit de cette transaction de vente sera comptabilisé sur le Compte de contrepartie du Client. 4.3 Devise étrangère Si le Client utilise le service AutoFX, les obligations de paiement du client dans une devise autre que l'euro seront automatiquement converties par DEGIRO en une obligation de paiement en euro. S'agissant des Devises étrangères pour lesquelles le Client n'utilise pas le service AutoFX, l'avoir scriptural du Client sera débité du montant correspondant en Devise étrangère. Attention : cela signifie que si le Client n'utilise pas AutoFX, un solde débiteur pourra être enregistré dans 4/7

5 différentes devises, alors qu'il pourrait y avoir un solde positif dans une autre devise. Même s il peut s'agir d'une stratégie de placement souhaitée par le Client, il n'en reste pas moins que ce dernier payera un intérêt sur les différents soldes débiteurs. Si le Client décide de désactiver le service Auto FX, il lui incombera de gérer ses positions en devises en procédant lui-même aux opérations d'achat et de vente des devises qu'il souhaite. 4.4 Mandats DEGIRO vérifie les Limites de tous les Mandats du Client avant leur exécution. S'il y a suffisamment de marge dans les Limites et conditions fixées et si DEGIRO peut obtenir la devise concernée, le Mandat sera accepté. Si la marge, dans les Limites et conditions fixées, ne permet qu une exécution partielle du Mandat, DEGIRO sera habilitée à accepter partiellement le Mandat, mais sans y être tenue. 4.5 Intérêt Le Client sera redevable d'intérêts sur l'utilisation du Débit argent. Le taux comptabilisé par DEGIRO fluctue et diffère en fonction de la devise. Le Client peut connaître ce taux à tout moment en consultant le document Tarifs dans les Précisions à propos des Services de placement. Les modifications apportées au taux débiteur sont contraignantes à partir du jour de leur publication. À moins qu'un régime dérogatoire ne soit stipulé dans le document Tarifs à propos d'une devise, le taux sera calculé par DEGIRO en partant de 360 jours calendrier par année et du nombre effectif de jours par mois. L'intérêt est comptabilisé chaque mois au départ de l'avoir scriptural. DEGIRO ne comptabilise aucun coût autre que les intérêts sur le service de Débit argent. 4.6 Aperçu Durant le terme de l Addendum Débit argent, un aperçu spécifié du montant en suspens par devise sera toujours mis à la disposition du Client sur la Page personnelle du WebTrader. Article 5. Execution only 5.1 Execution only Le Client confirme et accepte que DEGIRO rende ses services en exécution du principe d Execution Only et que DEGIRO ne lui fournisse aucun conseil. Les Ordres du Client seront traités de manière automatisée par les systèmes de DEGIRO ; la seule vérification concernera les Limites et conditions convenues entre les Parties. Les vérifications par DEGIRO des Ordres et positions du Client ne portent pas sur le patrimoine, le portefeuille de placement ou les objectifs de placement du Client. Le Client est l'unique responsable des Ordres et positions qu'il a choisis. 5.2 Effet de levier du débit argent En investissant au moyen de fonds empruntés, il est possible d'investir davantage, mais en courant également plus de risques. Le Client investit en effet en utilisant un effet de levier. Il se pourrait que la perte soit supérieure au montant investi, de sorte que le Client ne dispose plus de placements, mais d'une dette résiduaire. Plus le montant emprunté à des fins de placement augmente, plus le portefeuille est sensible aux fluctuations des cours et plus une perte peut rapidement mener à la liquidation de l'ensemble du portefeuille. En fonction du profil de risque personnel, il est donc judicieux d'utiliser avec parcimonie la facilité Débit argent. 5/7

6 5.3 Connaissances et informations Le Client déclare qu'il comprend les éléments précités et qu il connaît les risques qui sont liés aux placements effectués au moyen de capitaux empruntés. Le Client confirme qu'il est parfaitement conscient des risques qui sont liés à l'utilisation de la facilité Débit argent et qu'il est en mesure de supporter la perte susceptible de découler des placements. Le Client confirme avoir examiné et compris le chapitre «Débit argent» repris dans le document Services de placement dans les Précisions à propos des Services de placement. 5.4 Obligation de vigilance Le Client confirme à DeGiro qu'il utilisera avec prudence les services de DeGiro et veillera à n effectuer aucune transaction ni à prendre la moindre position qui excède ses moyens financiers ou qui ne s'inscrit pas dans les objectifs de placement ou dans le portefeuille de placements du Client. Le Client confirme qu'il n'effectuera aucune transaction pour laquelle il ne dispose pas d'une connaissance et d'une vue d'ensemble suffisantes. Le Client assurera un suivi scrupuleux de ses positions en Débit argent et de ses positions en Instruments financiers financées au moyen de tels fonds et interviendra en clôturant ses positions ou en augmentant sa Valeur liquidative si cela s'avère nécessaire pour éviter toute infraction aux Limites. Article 6. Risque et Valeur liquidative 6.1 Couverture Débit argent L'utilisation du Débit argent doit être en permanence couverte par une Valeur de la sûreté suffisante. Contrairement à de nombreux autres courtiers, DEGIRO n'utilise pas uniquement un pourcentage de couverture (en vertu duquel, par exemple, une quote-part maximale de 80 % de la valeur du portefeuille de titres peut être empruntée), mais utilise aussi un système de risque articulé autour des notions de Valeur liquidative et de Risque, dont le Débit argent relève également. Pour obtenir une description et une explication détaillées de la Valeur liquidative et du Risque, DEGIRO renvoie au document Valeurs de la sûreté, Risque, Débit argent et Débit titres dans les Précisions à propos des Services de placement. 6.2 Limites Le Client confirme qu il lui incombe de s assurer que les Limites lui applicables dans le cadre de la facilité Débit argent ne sont pas excédées. Le Client s'acquittera de cette responsabilité de manière prudente et n'effectuera aucune transaction au terme de laquelle il sera raisonnablement prévisible qu'elle induira un dépassement des Limites. Le Client assurera un suivi quotidien de l'avoir scriptural et interviendra dans les délais requis en concluant des positions ou en augmentant la Valeur de la sûreté, en vue d éviter le dépassement des Limites. 6.3 Versement supplémentaire La valeur des investissements effectués au moyen de capitaux empruntés peut varier considérablement en fonction du patrimoine apporté par le Client. Sous l'effet des fluctuations des cours, les Limites applicables en vertu du Contrat Services de placement pourraient être plus rapidement dépassées. Les Limites pourraient notamment être également dépassées en raison de modifications apportées au calcul de la Valeur de la sûreté, en raison d'adaptations apportées par DEGIRO aux Limites applicables et en raison de la comptabilisation d intérêts et de frais. Le Client confirme en être informé. Le Client confirme qu'à la première demande de DeGiro, il 6/7

7 procédera immédiatement à un versement supplémentaire en cas de dépassement d'une ou de plusieurs Limites du solde et confirme disposer à cet effet de moyens suffisants. 6.4 Interventions par DEGIRO DEGIRO attire l'attention du Client sur le fait qu'en cas de dépassement par ce dernier des Limites convenues, DEGIRO interviendra de la manière et dans les délais précisés dans les Conditions des Services de placement et commentés de manière plus détaillée dans le document Valeurs de la sûreté, Risque, Débit argent et Débit titres dans les Précisions à propos des Services de placement. Article 7. Exigibilité immédiate 7.1 Immédiatement exigible La facilité Débit argent est immédiatement exigible par DEGIRO en cas de survenance de l'une des situations suivantes : lorsqu'un sursis de paiement ou une faillite est prononcé à l'égard du Client ou lorsque la Loi relative à la remise des dettes de personnes physiques est déclarée applicable à l'égard du Client ; en cas de décès du Client ; lorsque le Client n'a plus le pouvoir de disposition sur son propre patrimoine ; lorsqu'une saisie est pratiquée sur tout ou partie de l'avoir scriptural ou sur une quotepart substantielle du patrimoine du Client ; lorsque le Client enfreint des obligations essentielles du Contrat Client. 7.2 Taux En cas de dépassement des Limites du Débit argent ou pour autant que des montants soient immédiatement exigibles, des intérêts de retard seront dus sur cette partie du Débit argent comme spécifié dans le document Tarifs dans les Précisions à propos des Services de placement. Article 8. Droit de sûreté, utilisation et emprunt Pour autant que, sur la Page personnelle du Client, le Profil Custody soit d'application, le Client accepte expressément que DEGIRO a le droit, afin de parvenir à une valeur qui soit raisonnablement proportionnelle à l'utilisation additionnée du Débit argent et du Débit titres par le Client, de détenir des titres sur des comptes auprès de courtiers principaux et de dépositaires auxquels les articles 4.5 et 9 des Conditions Services de placement (utilisation de Titres par des tiers et Emprunt) sont effectivement d'application. Les articles 4.5 et 9 des Conditions Services de placement sont toujours intégralement d'application aux autres Profils. Article 9. Durée et cessation L Addendum Débit argent est conclu entre les Parties pour une durée indéterminée. L Addendum Débit argent pourra être résilié à tout moment par chacune des Parties, moyennant un délai de préavis d'un mois calendrier. L Addendum Débit argent prend automatiquement fin lors de la cessation du Contrat Services de placement. 7/7

INFORMATIONS EUROPEENNES NORMALISEES EN MATIERE DE CREDIT DE TITRES

INFORMATIONS EUROPEENNES NORMALISEES EN MATIERE DE CREDIT DE TITRES INFORMATIONS EUROPEENNES NORMALISEES EN MATIERE DE CREDIT DE TITRES 1 IDENTITE ET COORDONNEES DU PRETEUR Prêteur : DEGIRO B.V. Adresse : Herengracht 442 1017 BZ Amsterdam Numéro de téléphone : 020 535

Plus en détail

Contrat Client DEGIRO

Contrat Client DEGIRO Contrat Client DEGIRO Contrat Client Introduction L entreprise d'investissement DEGIRO rend à ses clients différents services de placement, ainsi que plusieurs services connexes y afférents. DEGIRO a établi

Plus en détail

ANNEXE 3: Demande d émission et/ou de modification d un crédit documentaire à l'importation

ANNEXE 3: Demande d émission et/ou de modification d un crédit documentaire à l'importation ANNEXE 3: Demande d émission et/ou de modification d un crédit documentaire à l'importation La présente version annule et remplace toute version précédente. Elle a été enregistrée à Bruxelles le 28 septembre

Plus en détail

ANNEXE 3: crédits documentaires à l'importation. Conditions générales

ANNEXE 3: crédits documentaires à l'importation. Conditions générales ANNEXE 3: crédits documentaires à l'importation Conditions générales La présente demande ainsi que le crédit documentaire ouvert par la Banque sont régis par les Règles et Usances uniformes de la Chambre

Plus en détail

FICHE «INTÉRÊTS LÉGAUX». Pour l année 2014 : 2,75% Avis publié au Moniteur belge du.

FICHE «INTÉRÊTS LÉGAUX». Pour l année 2014 : 2,75% Avis publié au Moniteur belge du. FICHE «INTÉRÊTS LÉGAUX». TAUX D INTÉRÊT LÉGAL TAUX D INTÉRÊT LÉGAL DANS LES TRANSACTIONS COMMERCIALES HAUTEUR BASE LÉGALE MODE DE CALCUL Pour l année 2014 : 2,75% Avis publié au Moniteur belge du. -Loi

Plus en détail

LE PETIT PROPRIETAIRE

LE PETIT PROPRIETAIRE Prospectus concernant les prêts hypothécaires sociaux accordés par la s.a. LE PETIT PROPRIETAIRE agréée par la région Bruxelles-Capitale inscrite en vertu d'une décision de la Commission bancaire, financière

Plus en détail

FICHE «INTÉRÊTS LÉGAUX». Pour l année 2015 : 2,5% Avis publié au Moniteur belge du 30/01/2015.

FICHE «INTÉRÊTS LÉGAUX». Pour l année 2015 : 2,5% Avis publié au Moniteur belge du 30/01/2015. FICHE «INTÉRÊTS LÉGAUX». HAUTEUR BASE LÉGALE MODE DE CALCUL TAUX D INTÉRÊT LÉGAL Pour l année 2015 : 2,5% Avis publié au Moniteur belge du 30/01/2015. -Loi du 05/05/1865 relative au prêt à l intérêt. (M.B.

Plus en détail

C O N D I T I O N S G É N É R A L E S D E C O N T R A T C I T Y B I K E - C A R D ( «C O N D I T I O N S G É N É R A L E S C A R T E C B» )

C O N D I T I O N S G É N É R A L E S D E C O N T R A T C I T Y B I K E - C A R D ( «C O N D I T I O N S G É N É R A L E S C A R T E C B» ) Citybike Wien Gewista Werbeges.m.b.H. Postfach 124 1031 Vienne C O N D I T I O N S G É N É R A L E S D E C O N T R A T C I T Y B I K E - C A R D ( «C O N D I T I O N S G É N É R A L E S C A R T E C B»

Plus en détail

COMMUNICATION N D. 134

COMMUNICATION N D. 134 71.074/PERM.FIN/CV. Bruxelles, le 18 avril 1995. COMMUNICATION N D. 134 Objet : Utilisation des "créances sur réassureurs" comme valeurs représentatives. Application de l'article 10 3-8 de l'arrêté royal

Plus en détail

Norme comptable relative aux participations dans des coentreprises NC 37

Norme comptable relative aux participations dans des coentreprises NC 37 Norme comptable relative aux participations dans des coentreprises NC 37 Champ d'application 1. La présente norme doit être appliquée à la comptabilisation des participations dans : (a) les coentreprises

Plus en détail

Coopérative de Câblodistribution Bellarmin États financiers au 30 septembre 2013

Coopérative de Câblodistribution Bellarmin États financiers au 30 septembre 2013 Coopérative de Câblodistribution Bellarmin États financiers Coopérative de Câblodistribution Bellarmin États financiers Rapport de mission d'examen 2 États financiers Résultats 3 Réserve 4 Flux de trésorerie

Plus en détail

Avertissement sur les risques liés aux instruments financiers Clients professionnels

Avertissement sur les risques liés aux instruments financiers Clients professionnels Avertissement sur les risques liés aux instruments financiers Clients professionnels 07/10/2014 Le présent document énonce les risques associés aux opérations sur certains instruments financiers négociés

Plus en détail

Règlement de CBC-Mobile Business Banking

Règlement de CBC-Mobile Business Banking Règlement de CBC-Mobile Business Banking Cette version a été enregistrée à Louvain le 5 décembre 2012. Elle comprend 5 pages. Le présent règlement régit la relation contractuelle entre le contractant et

Plus en détail

Précisions à propos des services de placement. Ordres et politique d'exécution des ordres

Précisions à propos des services de placement. Ordres et politique d'exécution des ordres Précisions à propos des services de placement Ordres et politique d'exécution des ordres Introduction Dans les Précisions à propos des services de placement, DEGIRO donne le contenu détaillé des accords

Plus en détail

Conditions générales relatives à l'enregistrement de noms de domaine

Conditions générales relatives à l'enregistrement de noms de domaine Version Dec 2007 Article 1. Définitions Preneur de licence : personne morale ou physique avec laquelle est conclu le présent contrat. Registry : personne morale gérant et administrant le domaine en amont.

Plus en détail

Banque Internationale pour la Reconstruction et le Développement

Banque Internationale pour la Reconstruction et le Développement Banque Internationale pour la Reconstruction et le Développement Conditions Générales Applicables aux Accords de Prêt et de Garantie pour les Prêts à Spread Fixe En date du 1 er septembre 1999 Banque Internationale

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES BANCAIRES (Traduction* du texte original en néerlandais, version du premier février 1996)

CONDITIONS GENERALES BANCAIRES (Traduction* du texte original en néerlandais, version du premier février 1996) CONDITIONS GENERALES BANCAIRES (Traduction* du texte original en néerlandais, version du premier février 1996) * Cette traduction n'a été réalisée que pour la commodité du client. Le texte original en

Plus en détail

Exemplaire "type" de Convention de coexploitation

Exemplaire type de Convention de coexploitation Exemplaire "type" de Convention de coexploitation Entre: 1. 2. 3. est conclu un contrat de société en vue de la coexploitation d'une exploitation agricole sous les conditions suivantes: Article 1: Les

Plus en détail

Références du document Date du document 09/03/01

Références du document Date du document 09/03/01 SOUS-SECTION 3 RÉGIME D'IMPOSITION DES TITRES LIBELLÉS EN DEVISES DÉTENUS PAR LES ÉTABLISSEMENTS DE CRÉDIT ET LES ENTREPRISES D'INVESTISSEMENT [DB 4A2373] Références du document 4A2373 Date du document

Plus en détail

CONTRAT D'ASSURANCE ET MODALITES DE RESILIATION. Article juridique publié le 16/02/2015, vu 1139 fois, Auteur : Maître HADDAD Sabine

CONTRAT D'ASSURANCE ET MODALITES DE RESILIATION. Article juridique publié le 16/02/2015, vu 1139 fois, Auteur : Maître HADDAD Sabine CONTRAT D'ASSURANCE ET MODALITES DE RESILIATION Article juridique publié le 16/02/2015, vu 1139 fois, Auteur : Maître HADDAD Sabine I Le défaut d information ou l information tardive du délai de préavis

Plus en détail

AVERTISSEMENT RELATIF AUX RISQUES

AVERTISSEMENT RELATIF AUX RISQUES AVERTISSEMENT RELATIF AUX RISQUES Monecor (London) Limited, exerçant son activité sous la raison sociale ETX Capital (ETX Capital, ou nous), est agréée et réglementée par la Financial Conduct Authority

Plus en détail

CONDITIONS COMPLÉMENTAIRES POUR LES ASSURANCES-VIE LIÉES À DES PARTS DE FONDS

CONDITIONS COMPLÉMENTAIRES POUR LES ASSURANCES-VIE LIÉES À DES PARTS DE FONDS Édition 2014 CONDITIONS COMPLÉMENTAIRES POUR LES ASSURANCES-VIE LIÉES À DES PARTS DE FONDS SOMMAIRE 1. Termes 2 1.1 Avoir en parts de fonds 2 1.2 Réserve mathématique 2 1.3 Valeur de rachat 2 1.4 Valeurs

Plus en détail

Conditions d ouverture de crédit lombard

Conditions d ouverture de crédit lombard Conditions d ouverture de crédit lombard Article 1. Objet des présentes conditions 1.1 Les présentes conditions régissent les ouvertures de crédit lombard qui sont octroyées par Keytrade Bank Luxembourg

Plus en détail

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES. Avis CNC 132/4 - Marchés à terme en marchandises

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES. Avis CNC 132/4 - Marchés à terme en marchandises COMMISSION DES NORMES COMPTABLES Avis CNC 132/4 - Marchés à terme en marchandises A. Principes 1. En application de l'article 69, 1 er, 1 er alinéa de l'arrêté royal du 30 janvier 2001 portant exécution

Plus en détail

6.12. Intérêts entre un dirigeant d entreprise et sa société

6.12. Intérêts entre un dirigeant d entreprise et sa société 6.12. Intérêts entre un dirigeant d entreprise et sa société Aspects fiscaux et de droit des sociétés Un dirigeant d'entreprise peut devoir des intérêts il, sa société en raison d'une dette encourue, ou

Plus en détail

NOTE EXPLICATIVE. des CONDITIONS GENERALES BANCAIRES

NOTE EXPLICATIVE. des CONDITIONS GENERALES BANCAIRES NOTE EXPLICATIVE des CONDITIONS GENERALES BANCAIRES Article 1 Les ABV (Algemene Bankvoorwaarden: Conditions générales bancaires) renferment des règles sur le commerce entre le client et la banque. Ce commerce

Plus en détail

DIRECTIVES POUR LES PRETS HYPOTHÉCAIRES. de premier et deuxième rang (à taux d'intérêt variable)

DIRECTIVES POUR LES PRETS HYPOTHÉCAIRES. de premier et deuxième rang (à taux d'intérêt variable) DIRECTIVES POUR LES PRETS HYPOTHÉCAIRES de premier et deuxième rang (à taux d'intérêt variable) Édition Septembre 2014 Pensionskasse Alcan Schweiz Directives pour les hypothèques à taux variable 2 Sommaire

Plus en détail

LES CRÉANCES ET LES DETTES

LES CRÉANCES ET LES DETTES LES CRÉANCES ET LES DETTES Règles générales d évaluation Définition d un actif et d un passif ACTIFS Tout élément de patrimoine ayant une valeur économique positive pour l entité est considéré comme un

Plus en détail

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES. Proposition modifiée de DIRECTIVE DU PARLEMENT EUROPEEN ET DU CONSEIL

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES. Proposition modifiée de DIRECTIVE DU PARLEMENT EUROPEEN ET DU CONSEIL COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES Bruxelles, le 28.10.2004 COM(2004)747 final 2002/0222 (COD) Proposition modifiée de DIRECTIVE DU PARLEMENT EUROPEEN ET DU CONSEIL relative à l'harmonisation des dispositions

Plus en détail

FIBROSE KYSTIQUE CANADA

FIBROSE KYSTIQUE CANADA États financiers de FIBROSE KYSTIQUE CANADA KPMG s.r.l./s.e.n.c.r.l. Téléphone (416) 228-7000 Yonge Corporate Centre Télécopieur (416) 228-7123 4100, rue Yonge, Bureau 200 Internet www.kpmg.ca Toronto

Plus en détail

Fonds de revenu Colabor

Fonds de revenu Colabor États financiers consolidés intermédiaires au et 24 mars 2007 (non vérifiés) États financiers Résultats consolidés 2 Déficit consolidé 3 Surplus d'apport consolidés 3 Flux de trésorerie consolidés 4 Bilans

Plus en détail

NORME COMPTABLE RELATIVE AUX OPERATIONS EN DEVISES DANS LES ETABLISSEMENTS BANCAIRES NC 23

NORME COMPTABLE RELATIVE AUX OPERATIONS EN DEVISES DANS LES ETABLISSEMENTS BANCAIRES NC 23 NORME COMPTABLE RELATIVE AUX OPERATIONS EN DEVISES DANS LES ETABLISSEMENTS BANCAIRES NC 23 OBJECTIF 01 - La Norme Comptable Tunisienne NC 15 relative aux opérations en monnaies étrangères définit les règles

Plus en détail

Textes de référence : articles 314-44, 314-60 et 314-66 IV du règlement général de l AMF

Textes de référence : articles 314-44, 314-60 et 314-66 IV du règlement général de l AMF Position recommandation AMF n 2007-21 Les obligations professionnelles à l égard des clients non professionnels en matière de gestion de portefeuille pour le compte de tiers Textes de référence : articles

Plus en détail

Norme comptable internationale 33 Résultat par action

Norme comptable internationale 33 Résultat par action Norme comptable internationale 33 Résultat par action Objectif 1 L objectif de la présente norme est de prescrire les principes de détermination et de présentation du résultat par action de manière à améliorer

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES

CONDITIONS GÉNÉRALES ASSURANCE PROSPECTION GARANTIE DU REMBOURSEMENT DES CRÉDITS DE FINANCEMENT ASSURANCE PROSPECTION CONDITIONS GÉNÉRALES RÉFÉRENCE : FAP - 01 SOMMAIRE Préambule 5 Article 1 Objet de la garantie 6 Article

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES POUR L'ASSURANCE-VIE INDIVIDUELLE

CONDITIONS GÉNÉRALES POUR L'ASSURANCE-VIE INDIVIDUELLE Édition 2014 CONDITIONS GÉNÉRALES POUR L'ASSURANCE-VIE INDIVIDUELLE SOMMAIRE 1. Bases du contrat 2 2. Déclaration obligatoire 2 2.1 Conséquences d'une réticence 2 3. Droit de révocation 2 4. Début de la

Plus en détail

Tarif des opérations bancaires les plus fréquentes pour les personnes physiques au 08/04/2013

Tarif des opérations bancaires les plus fréquentes pour les personnes physiques au 08/04/2013 TARIF Tarif des opérations bancaires les plus fréquentes pour les personnes physiques au 08/04/2013 Arrêté royal du 23 mars 1995 relatif à l'indication du prix des services financiers homogènes. Cette

Plus en détail

Acte de vente : Document juridique qui transmet le titre de propriété de l'immeuble du vendeur à l'acheteur et en fait foi.

Acte de vente : Document juridique qui transmet le titre de propriété de l'immeuble du vendeur à l'acheteur et en fait foi. Glossaire des prêts Acompte : Montant en espèces que l'acheteur doit verser au vendeur pour prouver sa bonne foi. Si l'offre est acceptée, l'acompte est affecté à la mise de fonds. Si l'offre est subséquemment

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES RELATIVES A LA FACILITE DE CAISSE I - En vigueur à partir du 23 mars 2015

CONDITIONS PARTICULIERES RELATIVES A LA FACILITE DE CAISSE I - En vigueur à partir du 23 mars 2015 Article 1. Terminologie CONDITIONS PARTICULIERES RELATIVES A LA FACILITE DE CAISSE I - La Banque : bpost banque S.A. Rue du Marquis 1 bte 2-1000 Bruxelles, TVA BE 0456.038.471, RPM Bruxelles qui agit en

Plus en détail

Etablissement et dépôt des comptes consolidés et du rapport de gestion consolidé

Etablissement et dépôt des comptes consolidés et du rapport de gestion consolidé Département Informations micro-économiques Service Centrale des bilans boulevard de Berlaimont 14 - BE-1000 Bruxelles tél. 02 221 30 01 - fax 02 221 32 66 e-mail: centraledesbilans@nbb.be - site Internet:

Plus en détail

Prospectus Crédits hypothécaires

Prospectus Crédits hypothécaires Prospectus Crédits hypothécaires Valable à partir du : 17/06/2015 N : DW 15076/F Argenta Banque d Épargne SA Belgiëlei 49-53, 2018 Anvers FSMA 27316A IBAN BE 40 9793 5489 0063 BIC ARSPBE22 Uw appeltje

Plus en détail

Règlement sur les prêts (RPrêts)

Règlement sur les prêts (RPrêts) Version du 31 mai 2013 Règlement sur les prêts (RPrêts) Version validée par la Commission de placements le 14 mars 2011 et adoptée par le Conseil d administration le 21 mars 2011. CHAPITRE PREMIER Généralités

Plus en détail

entreprises. Ensuite, la plupart des options d achat d actions émises par Corporation

entreprises. Ensuite, la plupart des options d achat d actions émises par Corporation 28RE_chap_EP4.qx:quark de base 7/16/09 7:37 PM Page 858 Troisième partie : Le financement des ressources Les principales caractéristiques des travaux suggérés Questions de révision (N os 1 à 25) Exercices

Plus en détail

Fonds de revenu Colabor

Fonds de revenu Colabor États financiers consolidés intermédiaires au et 8 septembre 2007 3 ième trimestre (non vérifiés) États financiers Résultats consolidés 2 Déficit consolidé 3 Surplus d'apport consolidés 3 Flux de trésorerie

Plus en détail

Conditions générales pour l'assurance-vie individuelle

Conditions générales pour l'assurance-vie individuelle Conditions générales pour l'assurance-vie individuelle (Édition 2011 EEL008F5) Tables des matières 1 Bases du contrat 2 Déclaration obligatoire 2.1 Conséquences d'une réticence 3 Droit de révocation 4

Plus en détail

Conditions Spéciales eforex

Conditions Spéciales eforex Conditions Spéciales eforex 1. CONTRAT ET PLATEFORMES DE TRADING 1.1. Swissquote Europe Ltd (ci-après «Swissquote») propose des Plateformes de Trading pour le trading de devises, de métaux précieux et

Plus en détail

LICENCE SNCF OPEN DATA

LICENCE SNCF OPEN DATA LICENCE SNCF OPEN DATA Préambule Dans l intérêt de ses utilisateurs, SNCF a décidé de s engager dans une démarche «OPEN DATA», de partage de certaines informations liées à son activité, par la mise à disposition

Plus en détail

Start2Save CBC. Quelques arguments de poids. Une solution pour vous? Score produit : Profil de risque du client : Compte d épargne réglementé

Start2Save CBC. Quelques arguments de poids. Une solution pour vous? Score produit : Profil de risque du client : Compte d épargne réglementé Compte d épargne réglementé Donnez un stimulant supplémentaire à votre argent avec Start2Save CBC Mettez chaque mois un montant de côté et votre fidélité sera récompensée! Un investissement sûr en ces

Plus en détail

Tarifs. des opérations bancaires les plus fréquentes pour les personnes physiques en vigueur au 1/12/2014

Tarifs. des opérations bancaires les plus fréquentes pour les personnes physiques en vigueur au 1/12/2014 Tarifs des opérations bancaires les plus fréquentes pour les personnes physiques en vigueur au 1/12/2014 Arrêté royal du 23 mars 1995 relatif à l'indication du prix des services financiers homogènes. Cette

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES POUR L'ÉTABLISSEMENT D'UNE ENTENTE SUR LA COPROPRIÉTÉ D'UNE ASSURANCE-VIE

LIGNES DIRECTRICES POUR L'ÉTABLISSEMENT D'UNE ENTENTE SUR LA COPROPRIÉTÉ D'UNE ASSURANCE-VIE LIGNES DIRECTRICES POUR L'ÉTABLISSEMENT D'UNE ENTENTE SUR LA COPROPRIÉTÉ D'UNE ASSURANCE-VIE Les présentes lignes directrices sont fournies par la SUN LIFE DU CANADA, COMPAGNIE D'ASSURANCE-VIE, pour les

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES SYNDIC DE COPROPRIETE

CAHIER DES CHARGES SYNDIC DE COPROPRIETE CAHIER DES CHARGES SYNDIC DE COPROPRIETE Le cahier des charges du syndic de copropriété de la résidence. annexé au contrat conclu entre l'"association des copropriétaires" et le syndic dd.. et qui en fait

Plus en détail

4 ème mise à jour du plan comptable des OPCVM

4 ème mise à jour du plan comptable des OPCVM CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ AVIS N 98-07 DU 23 JUIN 1998 4 ème mise à jour du plan comptable des OPCVM Le Conseil National de la Comptabilité, réuni en Assemblée Plénière le 23 juin 1998, a adopté

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE N 12 INSTRUMENTS FINANCIERS A TERME ET EMPRUNTS EN MONNAIES ETRANGERES

FICHE TECHNIQUE N 12 INSTRUMENTS FINANCIERS A TERME ET EMPRUNTS EN MONNAIES ETRANGERES FICHE TECHNIQUE N 12 INSTRUMENTS FINANCIERS A TERME ET EMPRUNTS EN MONNAIES ETRANGERES V2.0 Page 1 sur 117 DESTINATAIRES Nom Direction M. Litvan FCE 6 ème Sous-direction M. Soulié FCE 7 ème Sous-direction

Plus en détail

CONVENTION DE COMPTE DE DEPOT EN DEVISES

CONVENTION DE COMPTE DE DEPOT EN DEVISES La convention de compte de dépôt en devise, ci-après dénommée la «Convention», se compose des présentes Conditions Générales, des Conditions Particulières et des Conditions tarifaires applicables à la

Plus en détail

ETUDE COMPARATIVE : PROPOSITION DE DIRECTIVE RELATIVE AU DROIT DES CONSOMMATEURS PAR RAPPORT AU DROIT COMMUNAUTAIRE ET AU DROIT FRANÇAIS POSITIF

ETUDE COMPARATIVE : PROPOSITION DE DIRECTIVE RELATIVE AU DROIT DES CONSOMMATEURS PAR RAPPORT AU DROIT COMMUNAUTAIRE ET AU DROIT FRANÇAIS POSITIF Groupe Europe Directive «Droits des consommateurs» 16 mars 2010 ETUDE COMPARATIVE : PROPOSITION DE DIRECTIVE RELATIVE AU DROIT DES CONSOMMATEURS PAR RAPPORT AU DROIT COMMUNAUTAIRE ET AU DROIT FRANÇAIS

Plus en détail

La procédure de sauvegarde

La procédure de sauvegarde La procédure de sauvegarde La procédure de sauvegarde est une procédure préventive, dont l objet principal est la prévention et l anticipation de la cessation des paiements d une entreprise. Elle est ouverte

Plus en détail

OPÉRATIONS INDIVIDUELLES POLICE D ABONNEMENT

OPÉRATIONS INDIVIDUELLES POLICE D ABONNEMENT ASSURANCE CHANGE EXPORT OPÉRATIONS INDIVIDUELLES POLICE D ABONNEMENT ENVI TYPE 15-01 CONTRAT CONDITIONS GÉNÉRALES SOMMAIRE Préambule page 04 Chapitre I - Définitions page 05 Chapitre II - Principes généraux

Plus en détail

Norme internationale d information financière 9 Instruments financiers

Norme internationale d information financière 9 Instruments financiers Norme internationale d information financière 9 Instruments financiers IFRS 9 Chapitre 1 : Objectif 1.1 L objectif de la présente norme est d établir des principes d information financière en matière d

Plus en détail

AVERTISSEMENT ET INFORMATION SUR LES RISQUES LIES A LA NEGOCIATION DES CONTRATS A TERME ET DES ACTIONS

AVERTISSEMENT ET INFORMATION SUR LES RISQUES LIES A LA NEGOCIATION DES CONTRATS A TERME ET DES ACTIONS Le présent document énonce les risques associés aux opérations sur certains instruments financiers négociés par Newedge Group S.A. pour le compte d un client «le Client». Le Client est informé qu il existe

Plus en détail

Norme comptable relative aux provisions techniques dans les entreprises d assurance et/ou de réassurance NC 29

Norme comptable relative aux provisions techniques dans les entreprises d assurance et/ou de réassurance NC 29 Norme comptable relative aux provisions techniques dans les entreprises d assurance et/ou de réassurance NC 29 Objectif de la norme 01 L activité d assurance et/ou de réassurance se caractérise par : une

Plus en détail

inférieur par rapport aux créances de tous les autres créanciers et ne seront remboursés qu'après règlement de toutes les autres dettes en cours à ce

inférieur par rapport aux créances de tous les autres créanciers et ne seront remboursés qu'après règlement de toutes les autres dettes en cours à ce Règlement grand-ducal du 10 janvier 2003 portant modification du règlement grand-ducal du 14 décembre 1994 pris en exécution de la loi modifiée du 6 décembre 1991 sur le secteur des assurances et précisant

Plus en détail

BANQUE NATIONALE DU CANADA. Régime de réinvestissement de dividendes et d'achat d'actions. Notice d'offre

BANQUE NATIONALE DU CANADA. Régime de réinvestissement de dividendes et d'achat d'actions. Notice d'offre BANQUE NATIONALE DU CANADA Régime de réinvestissement de dividendes et d'achat d'actions Notice d'offre approuvée en septembre 1992, et modifiée en septembre 1995, en mai 1997, en décembre 2006 et en mai

Plus en détail

Dirigeants d'entreprise - Dispositions générales

Dirigeants d'entreprise - Dispositions générales Dirigeants d'entreprise - Dispositions générales Article 1 : Ensemble de tâches Acerta (Sud) Secrétariat Social asbl», appelé ci-après «Acerta «se charge d effectuer les formalités ou tâches administratives

Plus en détail

Explication du Fonctionnement du Crédit de Titres

Explication du Fonctionnement du Crédit de Titres Explication du Fonctionnement du Crédit de Titres 2 BinckBank S.A. Succursale belge Quellinstraat 22 à 2018 Anvers TVA BE 0842.123.910 RPM Anvers Siège social BinckBank S.A. Barbara Strozzilaan 310-1083

Plus en détail

Opérations de prêts de titres et opérations de cession-rétrocession de titres

Opérations de prêts de titres et opérations de cession-rétrocession de titres Circulaire _2009_29 du 30 septembre 2009 Opérations de prêts de titres et opérations de cession-rétrocession de titres Champ d'application: Les entreprises d'assurances soumises à la loi du 9 juillet 1975

Plus en détail

NC 29 Les provisions techniques dans les entreprises d assurances et / ou de réassurance

NC 29 Les provisions techniques dans les entreprises d assurances et / ou de réassurance NC 29 Les provisions techniques dans les entreprises d assurances et / ou de réassurance Objectif 01. L'activité d'assurance et/ou de réassurance se caractérise par : une inversion du cycle de la production:

Plus en détail

Convention de partage de la prime Modèle

Convention de partage de la prime Modèle Convention de partage de la prime Modèle Les parties détiennent conjointement le contrat d assurance vie. Le titulaire du capital-décès (CD) (normalement, le capital assuré) paie «un montant raisonnable»

Plus en détail

CONTRAT DE PRET N [ ]

CONTRAT DE PRET N [ ] CONTRAT DE PRET N [ ] REGI PAR LES DISPOSITIONS DE L ORDONNANCE N 2014-559 DU 30 MAI 2014 RELATIVE AU FINANCEMENT PARTICIPATIF AINSI QUE CELLES CONTENUES DANS LE DECRET N 2014-1053 DU 16 SEPTEMBRE 2014

Plus en détail

LICENCE SNCF OPEN DATA

LICENCE SNCF OPEN DATA LICENCE SNCF OPEN DATA PREAMBULE Dans l intérêt de ses utilisateurs, la SNCF a décidé de s engager dans une démarche de partage de certaines informations liées à son activité, permettant ainsi aux personnes

Plus en détail

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec États financiers Accompagnés du rapport des vérificateurs Certification Fiscalité Services-conseils

Plus en détail

Tarifs. des opérations bancaires les plus fréquentes pour les personnes physiques en vigueur au 1/10/2015

Tarifs. des opérations bancaires les plus fréquentes pour les personnes physiques en vigueur au 1/10/2015 Tarifs des opérations bancaires les plus fréquentes pour les personnes physiques en vigueur au 1/10/2015 Arrêté royal du 23 mars 1995 relatif à l'indication du prix des services financiers homogènes. Cette

Plus en détail

PRETS HYPOTHECAIRES DIRECTIVES GENERALES

PRETS HYPOTHECAIRES DIRECTIVES GENERALES PRETS HYPOTHECAIRES DIRECTIVES GENERALES Version août 2013 TABLE DES MATIERES 1. PRINCIPES GENERAUX 1.1 Cadre financier 3 1.2 Principes de prêt 3 1.3 Utilisation du prêt 3 1.4 Lieu de situation du gage

Plus en détail

Manuel sur les risques liés aux portefeuilles d'investissement DEGIRO

Manuel sur les risques liés aux portefeuilles d'investissement DEGIRO Manuel sur les risques liés aux portefeuilles d'investissement DEGIRO Sommaire 1. Introduction... 2 2. Aperçu du portefeuille... 4 3. Risque du portefeuille dans la pratique... 7 4. Risques au niveau des

Plus en détail

Chapitre 1 er : Introduction. Fonds de protection des dépôts et des instruments financiers

Chapitre 1 er : Introduction. Fonds de protection des dépôts et des instruments financiers Fonds de protection des dépôts et des instruments financiers Modalités d'application de la protection des dépôts et des instruments financiers auprès d'établissements de crédit et d'entreprises d'investissement

Plus en détail

DÉCLARATION DES RISQUES

DÉCLARATION DES RISQUES DÉCLARATION DES RISQUES Tenant compte du fait que CM Marketing Associates Ltd accepte de conclure, à la base de gré à gré ( OTC ) des contrats financiers pour différences ( CFD ) et contrats de change

Plus en détail

BNP PARIBAS FORTIS @ ISABEL CONDITIONS GÉNÉRALES

BNP PARIBAS FORTIS @ ISABEL CONDITIONS GÉNÉRALES Article premier : Dispositions générales BNP PARIBAS FORTIS @ ISABEL CONDITIONS GÉNÉRALES 1.1. Objet des Conditions Générales Les présentes Conditions Générales ont pour objet de définir les droits et

Plus en détail

Contrats sur différence (CFD)

Contrats sur différence (CFD) Avertissement à l attention des investisseurs 28/02/2013 Contrats sur différence (CFD) Principales recommandations Les contrats sur différence (CFD) sont des produits complexes qui ne sont pas adaptés

Plus en détail

Directive 8: Sponsored Access

Directive 8: Sponsored Access SIX Swiss Exchange SA Directive 8: Sponsored Access du 9..0 Entrée en vigueur: 07.04.04 Directive 8: Sponsored Access 07.04.04 Sommaire. But et fondement.... Définitions.... Sponsored Access (SA).... Sponsoring

Plus en détail

Licence ODbL (Open Database Licence) - IdéesLibres.org

Licence ODbL (Open Database Licence) - IdéesLibres.org Licence ODbL (Open Database Licence) - IdéesLibres.org Stipulations liminaires La licence ODbL (Open Database License) est un contrat de licence ayant pour objet d autoriser les utilisateurs à partager,

Plus en détail

Conditions Spéciales Forex

Conditions Spéciales Forex Conditions Spéciales Forex 1. CONTRAT ET PLATEFORMES DE TRADING 1.1. Swissquote Bank Ltd (ci-après la «Banque») propose des Plateformes de négoce pour le négoce des devises, des métaux précieux et de certains

Plus en détail

Les engagements et revenus y afférents dans les établissements bancaires

Les engagements et revenus y afférents dans les établissements bancaires NC 24 Les engagements et revenus y afférents dans les établissements bancaires Objectif 01. Les prêts et avances et les engagements de financement ou de garantie constituent généralement un segment important

Plus en détail

Nous Henri, Grand-Duc de Luxembourg, Duc de Nassau; Arrêtons: Chapitre 1er - De l'agrément et du plan d'activités

Nous Henri, Grand-Duc de Luxembourg, Duc de Nassau; Arrêtons: Chapitre 1er - De l'agrément et du plan d'activités Règlement grand-ducal pris en exécution de la loi modifiée du 6 décembre 1991 sur le secteur des assurances précisant les modalités d'agrément et d'exercice des entreprises de réassurances Nous Henri,

Plus en détail

Norme comptable internationale 21 Effets des variations des cours des monnaies étrangères

Norme comptable internationale 21 Effets des variations des cours des monnaies étrangères Norme comptable internationale 21 Effets des variations des cours des monnaies étrangères Objectif 1 Une entité peut exercer des activités à l international de deux manières. Elle peut conclure des transactions

Plus en détail

GROUPE D ALIMENTATION MTY INC.

GROUPE D ALIMENTATION MTY INC. États financiers consolidés de GROUPE D ALIMENTATION MTY INC. Exercices clos les 30 novembre 2013 et 2012 États consolidés des résultats Exercices clos les 30 novembre 2013 et 2012 2013 2012 $ $ Produits

Plus en détail

NOTE D INFORMATION VALANT CONDITIONS GÉNÉRALES

NOTE D INFORMATION VALANT CONDITIONS GÉNÉRALES PARTICULIERS professionnels entreprises GENERALI EPARGNE NOTE D INFORMATION VALANT CONDITIONS GÉNÉRALES Dispositions essentielles du contrat 1. Genera li Epargne est un contrat individuel d assurance sur

Plus en détail

Compte général de l État pour 2008

Compte général de l État pour 2008 Compte général de l État pour 2008 166e Cahier de la Cour des comptes Complément 3 Compte de la Trésorerie Compte des variations du patrimoine Compte synthétique des opérations de l État COMPTE GÉNÉRAL

Plus en détail

Les crédits à la consommation

Les crédits à la consommation Les crédits à la consommation Billet du blog publié le 16/03/2015, vu 244 fois, Auteur : Fabrice R. LUCIANI Code de la consommation (Valable à partir du 18 mars 2016) Avis du 24 juin 2014 relatif à l'application

Plus en détail

FORMULAIRE DE DÉMÉNAGEMENT POUR LA FOURNITURE D ÉLECTRICITÉ ET/OU DE GAZ décès / changement de statut / Séparation / divorce

FORMULAIRE DE DÉMÉNAGEMENT POUR LA FOURNITURE D ÉLECTRICITÉ ET/OU DE GAZ décès / changement de statut / Séparation / divorce DOCUMENT DE DEMENAGEMENT NOUVEAU DOMICILE FORMULAIRE DE DÉMÉNAGEMENT POUR LA FOURNITURE D ÉLECTRICITÉ ET/OU DE GAZ décès / changement de statut / Séparation / divorce Complétez et renvoyez le formulaire

Plus en détail

N 60 le crédit renouvelable

N 60 le crédit renouvelable Publicité Exemple représentatif obligatoire - Présence de mentions obligatoires Art L311-4 code de la Exemple représentatif pour un crédit renouvelable assortie d une carte de crédit mentions obligatoires

Plus en détail

Principales modalités des prêts de la BIRD

Principales modalités des prêts de la BIRD BANQUE INTERNATIONALE POUR LA RECONSTRUCTION ET LE DÉVELOPPEMENT B I R D Principales modalités des prêts de la BIRD DÉPARTEMENT DES PRODUITS ET DES SERVICES FINANCIERS TÉLÉPHONE : +1 202 458 1122 TÉLÉCOPIE

Plus en détail

ING Business Account Règlement

ING Business Account Règlement I. Objet et cadre du présent règlement ING Business Account Règlement Version 01/08/2015 Le présent règlement relatif à l'ing Business Account (ci-après dénommé le "Règlement") régit les relations entre

Plus en détail

Guide sur les instruments financiers à l intention des entreprises à capital fermé et des organismes sans but lucratif du secteur privé

Guide sur les instruments financiers à l intention des entreprises à capital fermé et des organismes sans but lucratif du secteur privé juin 2011 www.bdo.ca Certification et comptabilité Guide sur les instruments financiers à l intention des entreprises à capital fermé et des organismes sans but lucratif du secteur privé Guide sur les

Plus en détail

relatif aux règles comptables applicables aux fonds communs de créances

relatif aux règles comptables applicables aux fonds communs de créances COMITE DE LA REGLEMENTATION COMPTABLE Règlement n 2003-03 du 2 octobre 2003 relatif aux règles comptables applicables aux fonds communs de créances (Avis n 2003-09 du 24 juin 2003 du compte rendu CNC)

Plus en détail

SOCIÉTÉ D ASSURANCE VIE MD Siège social : Ottawa, Canada. Le présent certificat est émis en vertu de la

SOCIÉTÉ D ASSURANCE VIE MD Siège social : Ottawa, Canada. Le présent certificat est émis en vertu de la SOCIÉTÉ D ASSURANCE VIE MD Siège social : Ottawa, Canada Le présent certificat est émis en vertu de la POLICE DE RENTE COLLECTIVE FONDS DE REVENU STABLE MD établie en faveur de LA COMPAGNIE TRUST ROYAL

Plus en détail

MODULE 6 - TRÉSORERIE ET GESTION BANCAIRE

MODULE 6 - TRÉSORERIE ET GESTION BANCAIRE MANUEL DE GESTION FINANCIÈRE POUR LES BÉNÉFICIAIRES DE FONDS EUROPÉENS DESTINÉS AUX ACTIONS EXTÉRIEURES - Histoire vraie Notre ONG, la «Croix verte», était basée au Royaume-Uni et gérait plusieurs projets

Plus en détail

Convention Beobank Online et Beobank Mobile

Convention Beobank Online et Beobank Mobile Convention Beobank Online et Beobank Mobile Lisez attentivement cette Convention ("la Convention"). Lisez en tout cas la Section 1 - Conditions générales Beobank Online et Beobank Mobile. Ces conditions

Plus en détail

Conditions de vente 11:08:34 12/02/2015

Conditions de vente 11:08:34 12/02/2015 Conditions de vente Il est précisé en application des dispositions de l'article 27 de la loi 92-645 du 13 juillet 1992 que l'office de Tourisme et des Congrès de Nîmes est immatriculé au registre des opérateurs

Plus en détail

CONDITIONS SPÉCIALES

CONDITIONS SPÉCIALES ASSURANCE-CRÉDIT POLICE INDIVIDUELLE D ASSURANCE-CRÉDIT CONDITIONS SPÉCIALES ETABLISSEMENTS DE CREDIT Garantie d un crédit acheteur - DGP 507 A - SOMMAIRE Article 1 Prise d effet de la garantie 5 Article

Plus en détail

Norme Comptable Internationale 28 Participations dans des entreprises associées et des coentreprises

Norme Comptable Internationale 28 Participations dans des entreprises associées et des coentreprises Norme Comptable Internationale 28 Participations dans des entreprises associées et des coentreprises Objectif 1 L objectif de la présente norme est de prescrire le traitement comptable des participations

Plus en détail

DIRECTIVES POUR LES PRÊTS HYPOTHÉCAIRES

DIRECTIVES POUR LES PRÊTS HYPOTHÉCAIRES DIRECTIVES POUR LES PRÊTS HYPOTHÉCAIRES à durée déterminée et taux d intérêt fixe Edition Septembre 2014 Pensionskasse Alcan Schweiz Directives pour les hypothèques fixes 2 TABLE DES MATIERES Art. 1 Champ

Plus en détail