édito Parafoudres : pour les centrales photovoltaïques et les éoliennes aussi Michel Koutmatzoff Président de l Association Protection Foudre

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "édito Parafoudres : pour les centrales photovoltaïques et les éoliennes aussi Michel Koutmatzoff Président de l Association Protection Foudre"

Transcription

1 édito D.R. Parafoudres : pour les centrales photovoltaïques et les éoliennes aussi Dans l installation électrique, les dispositions de protection auxquelles on prête attention en premier lieu concernent la protection contre les chocs électriques (protection des personnes) et la protection contre les surintensités (protection contre les échauffements et les risques d incendie), mais il est également indispensable de se préoccuper de la protection contre les surtensions d origine atmosphérique. Les phénomènes orageux que nous rencontrons principalement en période estivale peuvent avoir des conséquences fatales pour les personnes et désastreuses pour les biens : risque de foudroiement des personnes, risque de dégâts pour les bâtiments non protégés contre les impacts de foudre, et risque de destruction de matériels provoquée par les surtensions d origine atmosphérique se propageant le long des lignes électriques. Cette dernière protection est assurée par les parafoudres, parfois également nommés para-surtenseurs, leur mise en œuvre dans les installations est obligatoire dans les départements les plus foudroyés. Elle est réalisée depuis plusieurs années sans poser de problème, bien que demandant un choix précis des caractéristiques des produits et une installation rigoureuse pour obtenir une protection efficace des matériels. Cette protection peut nécessiter la mise en cascade de plusieurs parafoudres pour être parfaitement efficace, le deuxième parafoudre étant situé le plus souvent près du matériel à protéger. Il convient également de ne pas oublier la protection des installations de communication, car les surtensions d origine atmosphérique ne se font pas faute d arriver par ces réseaux. Notons que dans le cas de matériels particulièrement sensibles aux surtensions, notamment à cause de l électronique, une protection peut être souhaitable, alors même qu il n y a pas d obligation de mise en œuvre de parafoudres. Par ailleurs, le développement des installations photovoltaïques a fait apparaître un nouveau besoin : des parafoudres pour installation à courant continu dont la mise en œuvre est obligatoire dans les départements les plus foudroyés, comme pour les parafoudres sur les installations d énergie en courant alternatif. Cette catégorie de parafoudres a dû être développée rapidement pour répondre à la demande, et pour cela, il a fallu créer des produits adaptés aux caractéristiques particulières des installations photovoltaïques. Dans ce domaine, la France a été la première à rédiger et à publier une norme pour les parafoudres courant continu, document ayant ensuite constitué la base des travaux européens et internationaux sur ce sujet. Ainsi, les derniers documents normatifs concernant les installations photovoltaïques prennent en compte la protection contre les surtensions d origine atmosphérique en imposant des parafoudres courant continu. Pour la protection des bâtiments contre les impacts directs de foudre, les règles à appliquer figurent dans les normes d installation de paratonnerres de la série NF EN 62305, ou NF C dans le cas de paratonnerres à dispositif d amorçage. Enfin, pour les principes de protection des personnes, il est conseillé d appliquer les 20 recommandations de l Association Protection Foudre (association loi de 1901 visant à informer le grand public sur le phénomène physique et les comportements à adopter), ainsi que ses fiches conseil portant sur différentes activités : la foudre en mer, la foudre en montagne, le camping et la foudre (1) (1) Téléchargeables à partir du site : Michel Koutmatzoff Président de l Association Protection Foudre - n 52 - Mai

2 TECHNOLOGIE La protection foudre, c est l assurance tout risque des électriciens La protection des réseaux électriques contre les surtensions dues à la foudre Telle est la vocation des parafoudres (ou parasurtenseurs) destinés à limiter les surtensions transitoires et à écouler les courants de foudre. Chaque année, le territoire français reçoit entre un et deux millions de coups de foudre, 40 personnes sont foudroyées, dont une quinzaine mortellement, ainsi que animaux. Les dégâts économiques sont considérables. «La plupart des effets de la foudre sont parfaitement visibles : éclairs, tonnerre, dégâts matériels, mais les manifestations électriques sont généralement peu perceptibles», admet Denis Marquet, gérant d offres parafoudres pour la France, Schneider Electric, pour qui, «chacune de ces manifestations provoque des surtensions qui exposent les installations électriques à un risque de dysfonctionnement, de destruction de matériels, d indisponibilité des outils de production». Gilles Sirmain, responsable Marketing Division EDIA Legrand, précise : «la foudre génère de multiples effets : thermique (fusion, incendie), électrodynamique (desserrage de bornes), montée du potentiel de terre (risque d électrocution), des surtensions de plusieurs milliers de volts et des courants induits destructeurs (destruction d équipements, pertes d exploitation)». Les éclairs produisent une énergie électrique impulsionnelle extrêmement importante : des milliers d ampères (et plusieurs milliers de volts), haute fréquence (de l ordre du mégahertz), courte durée (de la microseconde à la milliseconde). Les installations électriques sont impactées : - par coup de foudre direct sur une ligne électrique aérienne. La surintensité et la surtension peuvent se propager à plusieurs kilomètres du point d impact ; Parafoudre Soulé intégrable dans les portails et équipements d arrosage.( ABB) Parafoudre débrochable Soulé. ( ABB) Dehn Parafoudre photovoltaïque type 1. ( ABB) - par coup de foudre à proximité d une ligne électrique. Le rayonnement électromagnétique induit un fort courant et une surtension dans la ligne ; - par coup de foudre à proximité des bâtiments : la terre est chargée et monte en potentiel. Le réseau étant à un potentiel plus bas, se crée un courant qui traverse l installation électrique en entrant par la terre. Dans l approche globale, la protection ne peut être efficace et fiable que lorsque tous les phénomènes sont pris en compte pour se prémunir contre les atteintes directes de la foudre et les effets indirects Mais aussi les défauts de terre et l établissement de différences de potentiels dangereux entre points voisins de l installation. «Elle suppose l analyse du risque, les études pour définir les dispositifs de protection appropriés à chaque situation, l installation des dispositifs de protection selon les règles de l art, la réception finale de l installation», commente Yannick Henaff, directeur général, Franklin. Gare aux surtensions! Autrefois, les composants et appareils électromécaniques étaient beaucoup moins sensibles aux effets de la foudre que les appareils électroniques modernes : PC, télévisions, Hi-Fi, domotique Pour Gilles Sirmain (Legrand), «la philosophie du parafoudre est très simple C est comme un disjoncteur entre câbles de phase et terre. En temps normal, le disjoncteur est ouvert. Qu une surtension survienne, et le disjoncteur se ferme pour écouler le courant de foudre à la terre». Hormis les multiprises terminales destinées au consommateur final, le marché des parafoudres se concentre sur les produits pour tableaux électriques mis en place par l installateur. Le profil des fournisseurs se répartit entre : - les spécialistes de la protection globale (Adee, Citel, Dehn, Franklin qui offrent une large palette de références ; - les généralistes électriques comme ABB qui a racheté Soulé & Hélita en 2001, GE, Legrand, Schneider Electric - des spécialistes d un domaine particulier (Mersen, Phoenix Contact, Wago, Weidmüller ). Les marchés couverts sont multiples : les réseaux électriques basse tension, certes, mais aussi les télécommunications, les réseaux informatiques, les câbles coaxiaux, ainsi que le photovoltaïque, l éolien, et les marchés de niche : conduites (pétrole, gaz ), ferroviaire, réseaux en zone ATEX (pétrole, gaz, poudres, pharmacie ). Il est aussi un marché de la moyenne et de la haute tension couvert par des technologies et des fournisseurs différents. Les parafoudres utilisés pour la protection des réseaux BT sont classés en type 1, type 2, type 3 qui définissent leurs positions dans l installation. Ceux de type 1 sont obligatoires en présence d un paratonnerre sur le site. Le type 2 correspond à une protection antisurtension pour faire face aux perturbations causées par des coups de foudre distants, des couplages inductifs ou capacitifs, par des surtensions de manœuvre. C est le domaine des varistances. «Ils sont disponibles en versions débrochables, monoblocs, ou auto protégés n 52 - Mai 2012

3 DOSSIER TECHNOLOGIE Dans ce petit module, le parafoudre (un éclateur à gaz) débrochable. ( Eaton) (avec système de coupure intégré : fusible ou disjoncteur), et répondent à tous les régimes de neutre TT IT TNS TNC, en monophasé, comme en triphasé, triphasé + neutre» déclare Gaël Grenat, chef de produit Parafoudres et Fonctions Modulaires ABB. Certains appareils combinent type 1 et type 2, d où gain de place et gain de prix. Le parafoudre de type 3, constitué de varistances et d éclateurs à gaz, est exclusivement réservé à la protection fine des récepteurs. Il se positionne au plus près des équipements : serveur informatique, automate de sécurité, coffret de détection incendie ou de désenfumage dans un établissement recevant du public... «Ces parafoudres commencent à être installés sur les détecteurs, les systèmes anti-intrusion, les caméras de vidéosurveillance, les variateurs de vitesse», note Régis Reeb responsable marketing et support technique, Dehn France. Parafoudre type 2 triphasé. ( Sitel) Mille autres usages encore Il existe aussi des protections en courant faible pour les arrivées téléphoniques, télécoms et l ADSL : prises OVR TC d ABB, Eaton Protection Box normalisé IEC «Notre gamme de produits généralistes est appréciée par les tableautiers et l industrie, et par le marché résidentiel pour lequel sont offerts des blocs multiprises avec parafoudre intégré», confie Gaël Grenat (ABB) : «nous avons une gamme Soulé de produits spécialistes destinés au marché résidentiel : parafoudres autoprotégés et débrochables, parafoudres terminaux intégrés dans les portails, systèmes d arrosage, goulottes multiprises». Le CPL (Courant Porteur en Ligne) est utilisé par les particuliers comme dans les entreprises pour transporter le signal informatique via le réseau électrique. «Le parafoudre terminal bloque le signal», commente Laurent Badiali, channel marketing manager, Eaton France : «des filtres spécifiques permettent au CPL de jouer son rôle sur une prise dédiée de façon à laisser passer les signaux en émission comme en réception». Du côté de chez Franklin, le Coaxstop est voué à protéger les équipements de transmission UHF raccordés aux réseaux coaxiaux. Il existe aussi des parafoudres photovoltaïques (de type 2 et depuis cette année, de type 1) conformes au projet de norme FprEN :2012. «Cette norme prévoit des essais en laboratoire beaucoup plus sévères, spécialement dans la simulation du comportement en fin de vie du parafoudre» explique Guy Lyonnet, directeur technique de Finder France : «ces tests ont conduit au développement et à la réalisation de nouvelles varistances plus performantes, et de nouveaux disjoncteurs thermiques». Des éoliennes offshore vont être implantées au large de nos rivages. La foudre pourrait les atteindre, endommager les circuits Suite page 34

4 TECHNOLOGIE DOSSIER Parafoudre monobloc de type 1, 2 ou 3 intégrant disjoncteur de déconnexion et parafoudre. ( Schneider Electric) électriques, rendant ingérable l instrumentation. «Ces équipements sensibles nécessitent d être protégés contre la foudre» insiste Olivier Pellissier, responsable produits Trabtech, Phoenix Contact : «le Powertrab destiné à la protection des éoliennes, intègre une signalisation de pré-alarme d usure Un parafoudre de type 1 de très forte capacité, jusqu à 100 ka en triphasé». Quelles caractéristiques pour les parafoudres? «Une douzaine de caractéristiques techniques servent à définir les parafoudres», signale Christian Macanda (Citel), pour qui, «deux caractéristiques fonctionnelles sont essentielles pour évaluer l efficacité du parafoudre : le courant de décharge nominale et le niveau de protection Up». Intégration d un parafoudre dans le coffret photovoltaïque. ( Socomec) Le courant de décharge nominale correspond à la capacité du parafoudre de type 1 ou 2 à écouler des ondes de foudre sans se détruire. Plus ce courant est élevé, plus le parafoudre est puissant. Le niveau de protection Up est la capacité du parafoudre à limiter la surtension transitoire de façon à la rendre acceptable par l équipement terminal. Plus l Up est faible, plus le parafoudre est efficace. Pour les parafoudres de type 1, il est aussi un critère de tenue aux ondes impulsionnelles de forme «10/350 μs» représentant l enveloppe moyenne des ondes de courant engendrées par un impact direct. Les technologies en présence Différentes technologies cohabitent telles que les parafoudres à éclateurs à air encapsulé ou à gaz pour les protections de type 1, la technologie à varistance et les diodes pour les protections de type 2 et 3. L éclateur à gaz comporte deux électrodes séparées par un gaz (air ou gaz rare). Dans le cas des éclateurs encapsulés, les électrodes sont reliées par un tube isolant en verre ou en céramique. Selon Régis Reeb (Dehn), «l éclateur présente l avantage d une faible résistance d arc constituant pratiquement un court-circuit, ainsi qu un grand pouvoir d écoulement, une faible capacité parasite permettant la protection des lignes de signaux à très hautes fréquences». L inconvénient majeur? Le temps requis pour ioniser le gaz. Un autre inconvénient est le courant de suite : lors d un amorçage, l arc électrique est maintenu par la tension du réseau jusqu à ce que le courant s annule. Ce courant de suite peut atteindre des valeurs importantes dans les installations industrielles et nécessite l association d un déconnecteur approprié. La varistance est une résistance dont la valeur varie fortement avec la tension appliquée à ses bornes. Plus la tension est élevée, plus la résistance est faible : en présence d une surtension, la varistance devient conductrice, évacue la surtension et le courant induit. Elle présente un temps de réponse inférieur à celui des éclateurs, de l ordre de 25 ns, et pas de courant de suite. Gaël Grenat (ABB) dévoile : FABRICANT réseaux HTA réseaux BT réseaux télécom réseaux de données réseaux coaxiaux photovoltaïque éolien centrales d alarmes réseaux en zone ATEX conduites (pétrole, gaz ) ferroviaire autres secteurs ABB France Division Produits Basse Tension Pôle Foudre Soulé & Hélita x x x x x x x x x ADEE electronic x x x x x x x x x x BELKIN x x x x CITEL x x x x x x x x x x DEHN France x x x x x x x x x x x DERVASIL x x EATON x x x FINDER x x x x FRANKLIN France x x x x x x x GE ENERGY x x x x x x x x LEGRAND x x x x MERSEN x marché americain PHOENIX CONTACT x x x x x x x x x SCHNEIDER ELECTRIC x x x x x SOCOMEC x x x x x x x x WAGO Contact x Secteurs de l automatisme, signaux 24Vdc, signaux de données, signaux analogiques WEIDMÜLLER x x x x x x x x x n 52 - Mai 2012

5 DOSSIER «une nouvelle technologie appelée QuickSafe est en préparation qui permettra de déclencher plus rapidement en cas de coup de foudre». La diode Zener est préconisée par ADEE Electronic dans ses composants Fusadee. «Elle est fois plus rapide que son Unité de contrôle. ( Weidmüller) concurrent, la varistance», avance Dominique Girard, directeur technique : «ADEE est seule en France à préconiser cette technologie protégée par une vingtaine de brevets». Ses quatre atouts : - elle protège efficacement un équipement contre les transitoires électriques rapides (quelques dizaines de nanosecondes) ; - le courant de crête maximal supporté sans détérioration du composant peut atteindre quelques centaines d ampères et sa durée de vie est illimitée tant que ce courant n est pas dépassé ; - la forte non-linéarité procure des tensions de protection plus basses ; - la fin de vie des diodes se fait toujours en court-circuit, ce qui permet d obtenir des configurations à continuité de protection, quel que soit le type de surtension rencontrée. «Nous sommes aussi les seuls à avoir un niveau de protection inférieur à 1 kv : en l occurrence 0,8 kv, pour un courant nominal de décharge de 0,1 à 3 ka» insiste Dominique Girard. En présence d une surtension forte et durable, on a affaire à un système sacrificiel : «le Fusadee fusionne, se met en court-circuit en des temps de l ordre de la picoseconde, ce qui se traduit par la mort salvatrice du composant». Gamme des parafoudres BT et photovoltaïques. ( Finder) Des options bien utiles La débrochabilité des parafoudres facilite la maintenance. En cas de nécessité de remplacement d une cartouche usagée, nulle nécessité de couper le circuit électrique ni de déconnecter les fils. Les parafoudres en fin de vie mettaient autrefois l installation en court-circuit. Selon Nicolas Guyonneau, responsable produits, GE Energy, «aujourd hui, les parafoudres se mettent en sécurité en fin de vie : ils n engendrent plus de court-circuit sur l installation». La réserve de sécurité est une option pour visualiser l état du parafoudre grâce à un voyant mécanique de couleur : vert lorsque le parafoudre est en état de fonctionnement normal, rouge en partie inférieure et vert en partie supérieure lorsque le parafoudre est en «réserve de sécurité» et assure toujours sa fonction de protection, enfin rouge pour le parafoudre en défaut : changement obligatoire! Des contacts de télésignalisation autorisent enfin le contrôle à distance de l état de fonctionnement du parafoudre grâce au câblage d un contact sec. Jean-Claude Festinger - n 52 - Mai

TRABTECH Power & Signal Quality

TRABTECH Power & Signal Quality Guide d installation TRABTECH Power & Signal Quality Choix et mise en œuvre Parafoudres Basse Tension Nouvelle Gamme 2015 Certifiée conforme EN61643-11 1 Sommaire Parafoudres Type 1, Type 2 et Type 3 Généralité

Plus en détail

>Protection contre la foudre

>Protection contre la foudre >Protection contre la foudre Guide 2009 Schneider Electric France Direction Communication et Promotion centre PLM/F F-38050 Grenoble Cedex 9 Tél. : 0 825 012 999 www.schneider-electric.fr En raison de

Plus en détail

Les régimes du neutre

Les régimes du neutre Chapitre 1 Les régimes du neutre Dans tout système triphasé Haute ou Basse Tension existent trois tensions simples, mesurées entre chacune des phases et un point commun appelé "point neutre". Physiquement,

Plus en détail

Le guide de l électricien

Le guide de l électricien Jacques HOLVECK Le guide de l électricien Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11575-X Sommaire Introduction........................................................1 1. Conception et structure d'une installation...................

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. Installations photovoltaïques raccordées au réseau public de distribution

GUIDE PRATIQUE. Installations photovoltaïques raccordées au réseau public de distribution UTE C 15-712-1 Juillet 2010 UNION TECHNIQUE DE L'ELECTRICITE INSTALLATIONS ELECTRIQUES A BASSE TENSION GUIDE PRATIQUE Installations photovoltaïques raccordées au réseau public de distribution Photovoltaic

Plus en détail

SYSTEMES DE TRANSFERT STATIQUE: CEI 62310, UNE NOUVELLE NORME POUR GARANTIR LES PERFORMANCES ET LA SÉCURITÉ

SYSTEMES DE TRANSFERT STATIQUE: CEI 62310, UNE NOUVELLE NORME POUR GARANTIR LES PERFORMANCES ET LA SÉCURITÉ White Paper 10 2010 SYSTEMES DE TRANSFERT STATIQUE: CEI 62310, UNE NOUVELLE NORME POUR GARANTIR LES PERFORMANCES ET LA SÉCURITÉ MATTEO GRANZIERO, Responsabile comunicazione tecnica, SOCOMEC UPS Avant l

Plus en détail

DEHN protège les équipements de sécurité

DEHN protège les équipements de sécurité DEHN protège les équipements de sécurité www.dehn.de www.dehn.fr 2 Pour un fonctionnement fiable des systèmes de sécurité Pas de compromis au niveau de la sécurité Qu il s agisse des alarmes incendie,

Plus en détail

Les résistances de point neutre

Les résistances de point neutre Les résistances de point neutre Lorsque l on souhaite limiter fortement le courant dans le neutre du réseau, on utilise une résistance de point neutre. Les risques de résonance parallèle ou série sont

Plus en détail

Tous droits réservés - Reproduction, adaptation, traduction interdite sans autorisation écrite préalable expresse des auteurs.

Tous droits réservés - Reproduction, adaptation, traduction interdite sans autorisation écrite préalable expresse des auteurs. COUV 2010 Les cahiers du bricolage : Mémento de schémas électriques 2 Version ebook - livre électronique 2005-2012 David Fedullo, Thierry Gallauziaux Tous droits réservés - Reproduction, adaptation, traduction

Plus en détail

1. Les différents types de postes de livraison On peut classer les postes HTA/BT en deux catégories.

1. Les différents types de postes de livraison On peut classer les postes HTA/BT en deux catégories. 2 Les postes HTA/BT Dès que la puissance demandée atteint 50 kva, les entreprises industrielles ou tertiaires sont alimentées en haute tension 20 kv (HTA). L étendue de leur site fait qu elles sont généralement

Plus en détail

Protection des matériels et des personnes dans les installations électriques

Protection des matériels et des personnes dans les installations électriques Protection des matériels et des personnes dans les installations électriques Pour protéger une installation électrique ou les personnes qui l'utilisent, il va falloir détecter les défauts (surcharge, courts-circuits,

Plus en détail

La sécurité physique et environnementale

La sécurité physique et environnementale I. Qu est ce que la sécurité physique? "Il ne sert à rien de dresser une ligne Maginot logique si n'importe qui peut entrer dans la salle serveurs par la fenêtre " (Christian Pollefoort, consultant en

Plus en détail

Solutions didactiques. Laboratoire de conception et d exploitation des réseaux électriques MT/BT

Solutions didactiques. Laboratoire de conception et d exploitation des réseaux électriques MT/BT Solutions didactiques Laboratoire de conception et d exploitation des réseaux électriques MT/BT Présentation Objectifs Le développement grandissant des réseaux de distribution électrique nécessite la formation

Plus en détail

LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES

LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES TP LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES TET Durée : 3 heures Fichier: SLT_TN_10-11 S.T.I. Salle des systèmes Pré-requis : Notion de contact direct et indirect Tension de contact et tension

Plus en détail

GENERATEURS PHOTOVOLTAIQUES RACCORDES AU RESEAU SPECIFICATIONS TECHNIQUES RELATIVES A LA PROTECTION DES PERSONNES ET DES BIENS

GENERATEURS PHOTOVOLTAIQUES RACCORDES AU RESEAU SPECIFICATIONS TECHNIQUES RELATIVES A LA PROTECTION DES PERSONNES ET DES BIENS GENERATEURS PHOTOVOLTAIQUES RACCORDES AU RESEAU SPECIFICATIONS TECHNIQUES RELATIVES A LA PROTECTION DES PERSONNES ET DES BIENS Guide pratique à l usage des bureaux d étude et installateurs Version 01/06/06

Plus en détail

WWW.ELCON.SE Multichronomètre SA10 Présentation générale

WWW.ELCON.SE Multichronomètre SA10 Présentation générale WWW.ELCON.SE Multichronomètre SA10 Présentation générale Le SA10 est un appareil portable destiné au test des disjoncteurs moyenne tension et haute tension. Quoiqu il soit conçu pour fonctionner couplé

Plus en détail

Eléments constitutifs et synthèse des convertisseurs statiques. Convertisseur statique CVS. K à séquences convenables. Source d'entrée S1

Eléments constitutifs et synthèse des convertisseurs statiques. Convertisseur statique CVS. K à séquences convenables. Source d'entrée S1 1 Introduction Un convertisseur statique est un montage utilisant des interrupteurs à semiconducteurs permettant par une commande convenable de ces derniers de régler un transfert d énergie entre une source

Plus en détail

Electricité et mise à la terre

Electricité et mise à la terre Electricité et mise à la terre... 2 Le bruit électrique... 2 Les décharges électrostatiques... 2 La mise à la terre du matériel informatique... 3 Le problème des terres multiples... 4 Les perturbations

Plus en détail

Chapitre B Raccordement au réseau de distribution publique MT

Chapitre B Raccordement au réseau de distribution publique MT Chapitre B Raccordement au réseau de 1 2 3 4 5 6 Sommaire L alimentation en moyenne tension 1.1 Caractéristiques de l alimentation par réseau moyenne tension B2 1.2 Différents types d alimentation MT B3

Plus en détail

MESURES D'ÉNERGIE ÉLECTRICITÉ

MESURES D'ÉNERGIE ÉLECTRICITÉ P R O J E CENTRALISATION et EXPLOITATION des MESURES D'ÉNERGIE ÉLECTRICITÉ GAZ EAU T MISES EN JEU DANS LE LYCEE JEAN PROUVE Description du projet Mesure des énergies et fluide Les contraintes des milieux

Plus en détail

SURVEILLANCE EN CONTINU ET LIMITATION DES COURANTS RÉSIDUELS DANS LES CENTRES INFORMATIQUES À L AIDE DE SYSTÈMES RCM Livre blanc Révision n 3

SURVEILLANCE EN CONTINU ET LIMITATION DES COURANTS RÉSIDUELS DANS LES CENTRES INFORMATIQUES À L AIDE DE SYSTÈMES RCM Livre blanc Révision n 3 IT Power Solutions SURVEILLANCE EN CONTINU ET LIMITATION DES COURANTS RÉSIDUELS DANS LES CENTRES INFORMATIQUES À L AIDE DE SYSTÈMES RCM Livre blanc Révision n 3 Thomas B. Jones 1 Introduction Présentation

Plus en détail

Tableaux d alarme incendie de type 4-230V~ - 1 boucle / 2 boucles 405 61/62

Tableaux d alarme incendie de type 4-230V~ - 1 boucle / 2 boucles 405 61/62 Tableaux d alarme incendie de type 4-230V~ - 1 boucle / 2 boucles 405 61/62 R Présentation Tableau de type 4 secteur 1 boucle Réf. : 405 61 Tableau de type 4 secteur 2 boucles Réf. : 405 62 Contenu de

Plus en détail

Recommandations pour la compatibilité entre mises à la terre et protection cathodique

Recommandations pour la compatibilité entre mises à la terre et protection cathodique RECOMMANDATION PCRA 004 Mars 2014 Rev. 3 Commission Protection Cathodique et Revêtements Associés Recommandations pour la compatibilité entre mises à la terre et protection cathodique AVERTISSEMENT : La

Plus en détail

Animateurs de la formation

Animateurs de la formation FNEBTP / CSNER F O R M A T I O N 2 0 1 1 : I N S T A L L A T I O N & M A I N T E N A C E D E S S Y S T È M E S P V Animateurs de la formation Rachid Mokni Ingénieur rachid@khadamet.net Néji AMAIMIA Ingénieur

Plus en détail

Kits de solutions conformes aux normes pour station de recharge

Kits de solutions conformes aux normes pour station de recharge Kits de solutions conformes aux normes pour station de recharge s, interrupteurs, appareils de mesure et de surveillance Les garages et les parkings doivent être dotés de stations de recharge (EVSE) pour

Plus en détail

de Liaison à la Terre

de Liaison à la Terre Les Schémas de Liaison à la Terre p.2 Régimes de neutre et SLT. p.3 Défauts d isolement et risque. p.4 Protection des personnes et des biens, continuité de service. Schémas de Liaison à la Terre. p.8 Perturbations

Plus en détail

Série 77 - Relais statiques modulaires 5A. Caractéristiques. Relais temporisés et relais de contrôle

Série 77 - Relais statiques modulaires 5A. Caractéristiques. Relais temporisés et relais de contrôle Série 77 - Relais statiques modulaires 5A Caractéristiques 77.01.x.xxx.8050 77.01.x.xxx.8051 Relais statiques modulaires, Sortie 1NO 5A Largeur 17.5mm Sortie AC Isolation entre entrée et sortie 5kV (1.2/

Plus en détail

Conditions Particulières

Conditions Particulières Le 18 février 2015 Modèle de Convention d exploitation pour un Site de consommation raccordé au Réseau Public de Distribution HTA ou HTB Conditions Particulières Résumé La Convention de Conduite et d Exploitation

Plus en détail

Coffret de communication sans brassage - Coffret basic Références

Coffret de communication sans brassage - Coffret basic Références Coffret de communication sans brassage - Coffret basic Références Caractéristiques ABS/PC autoextinguible RAL 9010 Conforme à la norme NF C 61-910 Coffret Basic sans porte Références de commande Désignation

Plus en détail

WattStation Murale Manuel d installation et de l utilisateur

WattStation Murale Manuel d installation et de l utilisateur GE Industrial Solutions WattStation Murale Manuel d installation et de l utilisateur Ed. 01 Version autonome GE imagination at work Afin d éviter tout choc électrique, couper l alimentation avant d installer

Plus en détail

Protection contre la foudre. Guide des applications

Protection contre la foudre. Guide des applications Protection contre la foudre Guide des applications www.dehn.de www.dehn.fr DEHN, votre partenaire pour la protection contre la foudre et les surtensions. Créée en janvier 1998, DEHN FRANCE est la filiale

Plus en détail

Terminal Satellite Consignes de Sécurité

Terminal Satellite Consignes de Sécurité Terminal Satellite Consignes de Sécurité Introduction Introduction Ce document énumère les consignes de sécurité à respecter lors de l installation de votre modem ou terminal satellite. Les consignes de

Plus en détail

Cahier technique n 114

Cahier technique n 114 Collection Technique... Cahier technique n 114 Les dispositifs différentiels résiduels en BT R. Calvas Les Cahiers Techniques constituent une collection d une centaine de titres édités à l intention des

Plus en détail

Chapitre H L appareillage BT : fonctions et choix

Chapitre H L appareillage BT : fonctions et choix Chapitre H L appareillage BT : fonctions et choix 1 2 3 4 Sommaire Les fonctions de base de l appareillage électrique BT 1.1 Protection électrique H2 1.2 Sectionnement H3 1.3 La commande H4 L'appareillage

Plus en détail

Tableaux d alarme sonores

Tableaux d alarme sonores Tableaux d alarme sonores Type T4 CT 1 boucle NiMh Réf. : 320 020 Type T4 CT 2 boucles Réf. : 320 019 FEU BOUCLE 1 FEU TEST BOUCLE 2 DEFAUT BATTERIE SOUS TENSION SECTEUR ABSENT Contenu de l emballage -

Plus en détail

Installation électrique du logement

Installation électrique du logement FICHE TECHNIQUE Installation électrique du logement 2 CONNAÎTRE > Courant électrique > Fourniture du courant, abonnement > Eléments constitutifs d une installation électrique d habitation > Compteur de

Plus en détail

Les dangers de l électricité

Les dangers de l électricité Faculté des Sciences et Techniques de l Ingénieur (STI) Laboratoire de réseaux électriques (LRE) Les dangers de l électricité Table ronde du 22 janvier 2009 Pierre Zweiacker Plan de la présentation La

Plus en détail

ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 25

ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 25 ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 25 HYGIENE ET SÉCURITÉ DÉCEMBRE 2002 Robin EMERIT Technicien en équipements électrique et énergie Tel : 02 38 79 46 74 Francis MINIER Inspecteur d Hygiène

Plus en détail

Tableaux d alarme incendie de type 4-230V~ - 1 boucle / 2 boucles 405 61/62

Tableaux d alarme incendie de type 4-230V~ - 1 boucle / 2 boucles 405 61/62 Tableaux d alarme incendie de type 4-230V~ - 1 boucle / 2 boucles 405 61/62 R Présentation Tableau de type 4 secteur 1 boucle Réf. : 405 61 Tableau de type 4 secteur 2 boucles Réf. : 405 62 Contenu de

Plus en détail

Références pour la commande

Références pour la commande avec fonction de détection de défaillance G3PC Détecte les dysfonctionnements des relais statiques utilisés pour la régulation de température des éléments chauffants et émet simultanément des signaux d'alarme.

Plus en détail

Centrale de surveillance ALS 04

Centrale de surveillance ALS 04 Centrale de surveillance ALS 04 Notice d'installation et d'utilisation Version 1.0 - B 6 rue Alory 35740 Pacé France Tel : +33 (0) 2 99 60 16 55 Fax : +33 (0) 2 99 60 22 29 www.sodalec.fr - 1 - Notice

Plus en détail

Liste de caractéristiques des tableaux de répartition. Meilleure qualité, valeur ajoutée et davantage de solutions résidentielles

Liste de caractéristiques des tableaux de répartition. Meilleure qualité, valeur ajoutée et davantage de solutions résidentielles Liste de caractéristiques des tableaux de répartition Meilleure qualité, valeur ajoutée et davantage de solutions résidentielles Tableaux de répartition QO les meilleurs au monde Une comparaison des produits

Plus en détail

Système télémétrique des équipements de protection cathodique des conduites métalliques enterrées

Système télémétrique des équipements de protection cathodique des conduites métalliques enterrées RECOMMANDATION PCRA 009 Juin 2010 Rév. 0 Commission Protection Cathodique et Revêtements Associés Système télémétrique des équipements de protection cathodique des conduites métalliques enterrées AVERTISSEMENT

Plus en détail

UMG 20CM. UMG 20CM Appareil de surveillance des circuits de distribution avec 20 entrées et RCM. Analyse d harmoniques RCM. Gestion d alarmes.

UMG 20CM. UMG 20CM Appareil de surveillance des circuits de distribution avec 20 entrées et RCM. Analyse d harmoniques RCM. Gestion d alarmes. RCM Analyse d harmoniques Gestion d alarmes 02 Logiciel d analyse GridVis 20 entrées courant UMG 20CM Appareil de surveillance des circuits de distribution avec 20 entrées et RCM Interface / Communikation

Plus en détail

Utiliser mon installation intérieure en toute sécurité

Utiliser mon installation intérieure en toute sécurité Utiliser mon installation intérieure en toute sécurité Suivez le guide ERDF est une entreprise de service public, gestionnaire du réseau de distribution d électricité. Elle développe, exploite, modernise

Plus en détail

L installation électrique dans l habitat : mode d emploi

L installation électrique dans l habitat : mode d emploi 08 L installation électrique dans l habitat : mode d emploi 29 22 56 59 80 76 02 60 50 14 27 95 51 61 78 77 91 10 53 28 35 72 45 89 2 44 49 37 41 18 58 71 85 79 36 86 03 23 17 87 63 42 69 16 19 24 15 43

Plus en détail

Il est nécessaire de mettre en place un système de sécurité incendie (SSI) permettant de détecter le plus rapidement possible un début de sinistre.

Il est nécessaire de mettre en place un système de sécurité incendie (SSI) permettant de détecter le plus rapidement possible un début de sinistre. PAGE : 1 Situation : Les établissements doivent être protégés contre les incendies. Suivant leur catégorie, les systèmes de sécurité incendie (SSI) à mettre en place sont plus ou moins complexes. A l issue

Plus en détail

HABILITATION ELECTRIQUE. Norme UTE C 18-510 et C 18-530

HABILITATION ELECTRIQUE. Norme UTE C 18-510 et C 18-530 HABILITATION ELECTRIQUE Norme UTE C 18-510 et C 18-530 REGLEMENTATION En application au décret N 88-1056 du 14 Novembre 1988 concernant la protection des travailleurs dans les établissements qui mettent

Plus en détail

NPIH800 GENERATION & RESEAUX. PROTECTION de COURANT TERRE

NPIH800 GENERATION & RESEAUX. PROTECTION de COURANT TERRE GENERATION & RESEAUX PROTECTION de COURANT TERRE NPIH800 assure la protection à maximum de courant terre des réseaux électriques de moyenne et haute tension. Ce relais multifonction surveille les défauts

Plus en détail

MODULE DIN RELAIS TECHNICAL SPECIFICATIONS RM1-230. Basse tension : Voltage : Nominal 12 Vdc, Maximum 14 Vdc

MODULE DIN RELAIS TECHNICAL SPECIFICATIONS RM1-230. Basse tension : Voltage : Nominal 12 Vdc, Maximum 14 Vdc RM1 Notice Technique DESCRIPTION MODULE DIN RELAIS Le module RM1 de la famille DIN permet de contrôler des charges diverses en les plaçant sous/hors tension. Il peut être contrôlé localement par un interrupteur

Plus en détail

Service correctionnel du Canada Direction des services techniques Systèmes électroniques NORMES EN ÉLECTRONIQUE

Service correctionnel du Canada Direction des services techniques Systèmes électroniques NORMES EN ÉLECTRONIQUE Service correctionnel du Canada Systèmes électroniques SE/NE-0401 Révision 1 NORMES EN ÉLECTRONIQUE SYSTÈME DE DÉTECTION À LA CLÔTURE SYSTÈME PÉRIMÉTRIQUE DE DÉTECTION DES INTRUSIONS Préparé par : Approuvé

Plus en détail

Décharge électrostatique

Décharge électrostatique Décharge électrostatique F. Rachidi École Polytechnique Fédérale de Lausanne Groupe Compatibilité Électromagnétique Farhad.Rachidi@epfl.ch http://emcwww.epfl.ch 1 Contenu Génération des charges statiques

Plus en détail

Installations et équipements électriques Brevet professionnel

Installations et équipements électriques Brevet professionnel Installations et équipements électriques Brevet professionnel MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE LA RECHERCHE ET DE LA TECHNOLOGIE Direction des lycées et collèges Arrêté du 3 septembre 1997 portant

Plus en détail

1 Schneider Electric Services

1 Schneider Electric Services S ce Prestations de Services Schneider Electric S ce Schneider Electric Services guide de choix page S ce 2 accompagnement produits et équipements page S ce 4 accompagnement parcs et réseaux page S ce

Plus en détail

Types VIS et CRE. A.07.370f. Conformité aux normes. Utilisations. Avantages

Types VIS et CRE. A.07.370f. Conformité aux normes. Utilisations. Avantages Fig. 1 RCC Commandés par Transistor IGBT à Onde Sinusoïdale Pure Types VIS et CRE Conformité aux normes FAA: AC 150/5345-10 (édition en cours), L-828, L-829 (sauf courant d entrée) OACI: Manuel de Conception

Plus en détail

Gestion et entretien des Installations Electriques BT

Gestion et entretien des Installations Electriques BT Durée : 5 jours Gestion et entretien des Installations Electriques BT Réf : (TECH.01) ² Connaître les paramètres d une installation basse tension, apprendre les bonnes méthodes de gestion et entretien

Plus en détail

Physique, chapitre 8 : La tension alternative

Physique, chapitre 8 : La tension alternative Physique, chapitre 8 : La tension alternative 1. La tension alternative 1.1 Différence entre une tension continue et une tension alternative Une tension est dite continue quand sa valeur ne change pas.

Plus en détail

Le câblage VDI. V: Voix D: Données I: Images

Le câblage VDI. V: Voix D: Données I: Images Le câblage VDI D après le catalogue Legrand 1 ) Introduction : Les moyens actuels de communication sont en évolution permanente. Là où le téléphone était le seul système de communication, de nouveaux moyens

Plus en détail

Interrupteurs Différentiels 2P jusqu à 40 A

Interrupteurs Différentiels 2P jusqu à 40 A 87045 LIMOGES Cedex Téléphone 05 55 0 87 87 Télécopie 05 55 0 88 88 Interrupteurs Différentiels DX³-ID 411 10,, 11 11,, 13, 14, 1, 17, 23, 31 411 32 32,, 34 34,, 35 35,, 37 37,, 38 38,, 44 SOMMAIRE PAGES

Plus en détail

Chapitre R Recommandations pour l amélioration de la CEM

Chapitre R Recommandations pour l amélioration de la CEM Chapitre R Recommandations pour l amélioration 1 2 3 4 5 Sommaire La distribution BT R2 1.1 Terminologie et définitions R2 1.2 La protection des personnes et la CEM R2 1.3 Les schémas de liaisons à la

Plus en détail

Cahier technique n 149

Cahier technique n 149 Collection Technique... Cahier technique n 149 La CEM : la compatibilité électromagnétique J. Delaballe Les Cahiers Techniques constituent une collection d une centaine de titres édités à l intention des

Plus en détail

efelec NOTES D'INFORMATIONS TECHNIQUES LES TESTS DIELECTRIQUES LES ESSAIS DE RIGIDITE ET D'ISOLEMENT

efelec NOTES D'INFORMATIONS TECHNIQUES LES TESTS DIELECTRIQUES LES ESSAIS DE RIGIDITE ET D'ISOLEMENT NOTES D'INFORMATIONS TECHNIQUES LES ESSAIS DE RIGIDITE ET D'ISOLEMENT efelec Parc d'activités du Mandinet - 19, rue des Campanules 77185 -LOGNES - MARNE LA VALLEE Téléphone : 16 (1) 60.17.54.62 Télécopie

Plus en détail

PRESENTATION PRODUITS

PRESENTATION PRODUITS CONNAISSANCES FORMATION SÉCURITÉ PRESENTATION PRODUITS ÉVALUATION DES CONDITIONS COLLABORATION COMITÉS ANALYSE TECHNOLOGIE NORMALISATION La connaissance, instantanément Des solutions modernes, basées sur

Plus en détail

ANALYSE MULTI CAPTEUR DE SIGNAUX TRANSITOIRES ISSUS DES SYSTEMES ELECTRIQUES

ANALYSE MULTI CAPTEUR DE SIGNAUX TRANSITOIRES ISSUS DES SYSTEMES ELECTRIQUES ANALYSE MULTI CAPTEUR DE SIGNAUX TRANSITOIRES ISSUS DES SYSTEMES ELECTRIQUES Bertrand GOTTIN Directeurs de thèse: Cornel IOANA et Jocelyn CHANUSSOT 03 Septembre 2010 Problématique liée aux Transitoires

Plus en détail

Spécifications techniques relatives à la protection des personnes et des biens dans les installations photovoltaïques raccordées au réseau

Spécifications techniques relatives à la protection des personnes et des biens dans les installations photovoltaïques raccordées au réseau Spécifications techniques relatives à la protection des personnes et des biens dans les installations photovoltaïques raccordées au réseau Guide pratique à l usage des bureaux d études et installateurs

Plus en détail

Les Mesures Électriques

Les Mesures Électriques Les Mesures Électriques Sommaire 1- La mesure de tension 2- La mesure de courant 3- La mesure de résistance 4- La mesure de puissance en monophasé 5- La mesure de puissance en triphasé 6- La mesure de

Plus en détail

Montée en charge. Le nouveau disjoncteur hybride d ABB fiabilise les réseaux en courant continu à haute tension

Montée en charge. Le nouveau disjoncteur hybride d ABB fiabilise les réseaux en courant continu à haute tension 6 ABB review 2 13 Montée en charge Le nouveau disjoncteur hybride d ABB fiabilise les réseaux en courant continu à haute tension Magnus Callavik, Anders Blomberg, Jürgen Häfner, Björn Jacobson Le groupe

Plus en détail

Varset Direct. Batteries fixes de condensateurs basse tension Coffrets et armoires. Notice d utilisation. Armoire A2

Varset Direct. Batteries fixes de condensateurs basse tension Coffrets et armoires. Notice d utilisation. Armoire A2 Varset Direct Batteries fixes de condensateurs basse tension Coffrets et armoires Notice d utilisation Coffret C1 Coffret C2 Armoire A2 Réception DB110591 Présentation Varset Direct est une batterie fixe

Plus en détail

L électricité d une habitation

L électricité d une habitation Maison : http://www.ttechno.fr/capet/appeda VUE 3D de la maison http://www.lyceejoliotcurie77.fr/ 1 Sommaire automatique http://www.lyceejoliotcurie77.fr/ 2 Le tableau électrique : Les règles s appliquant

Plus en détail

Partie BT Sommaire. @ contrôle des conditions de déclenchement Schéma de liaison à la terre TN :

Partie BT Sommaire. @ contrôle des conditions de déclenchement Schéma de liaison à la terre TN : Partie BT Sommaire Etude d une installation BT Méthodologie Fonctions de base de l appareillage électrique Etapes à respecter Exemple Commande et sectionnement des circuits Localisation des interrupteurs

Plus en détail

Tableau d Alarme Incendie Type 3 type marche/arrêt avec ou sans flash

Tableau d Alarme Incendie Type 3 type marche/arrêt avec ou sans flash Tableau d Alarme Incendie Type 3 type marche/arrêt avec ou sans flash Références commerciales: TA31300 / TA31301 TA31300 (sans flash) TA31301 (avec flash) Table des matières Présentation... 2 Caractéristiques

Plus en détail

Vidéosurveillance. Caméras de surveillance de maisons

Vidéosurveillance. Caméras de surveillance de maisons SYSTEMES Vidéosurveillance Caméras de surveillance de maisons Surveillance à distance sur Internet et téléphone mobile Tarifs promotionnels novembre 2006 12 octobre 2006 v2 http://www.alpha-surveillance.fr

Plus en détail

Tiré à part gratuit pour membres institutionnels Swissolar. Contrôle des systèmes photovoltaïques raccordés au réseau (norme EN 62446-1:2009)

Tiré à part gratuit pour membres institutionnels Swissolar. Contrôle des systèmes photovoltaïques raccordés au réseau (norme EN 62446-1:2009) 2086 Décembre 2012 Tiré à part gratuit pour membres institutionnels Swissolar Contrôle des systèmes photovoltaïques raccordés au réseau (norme EN 62446-1:2009) 1 Introduction Photo 1 : Installation PV

Plus en détail

Solutions ABB pour data centers. ABB Group May 29, 2013 Slide 1

Solutions ABB pour data centers. ABB Group May 29, 2013 Slide 1 May 29, 2013 Slide 1 Les besoins du marché La demande croissante d énergie conjuguée à la préoccupation grandissante de réduire les émissions CO 2 appellent à trouver des solutions innovantes pour la fourniture

Plus en détail

ETAT DE L INSTALLATION INTERIEURE D ELECTRICITE

ETAT DE L INSTALLATION INTERIEURE D ELECTRICITE ETAT DE L INSTALLATION INTERIEURE D ELECTRICITE En application de l arrêté du 4 avril 2011 et de la norme XP C16-600 Réf dossier n 100512.4204 A Désignation du ou des immeubles bâti(s) LOCALISATION DU

Plus en détail

LES DANGERS DU COURANT ELECTRIQUE

LES DANGERS DU COURANT ELECTRIQUE Leçon 2 Technologie Page 1 LES DANGERS DU COURANT ELECTRIQUE 1 - Faits divers parus dans la presse sur des accidents d origine électrique En jouant près de chez lui à Paris Un enfant est électrocuté par

Plus en détail

Fiche 1 (Observation): Définitions

Fiche 1 (Observation): Définitions Fiche 1 (Observation): Définitions 1. Introduction Pour définir et expliquer de manière simple les notions d'électricité, une analogie est faite cidessous avec l écoulement de l'eau dans une conduite.

Plus en détail

L installation électrique dans l habitat : mode d emploi

L installation électrique dans l habitat : mode d emploi 08 Hager Tehalit Systèmes SAS 132, Boulevard d Europe BP 78 F-67212 Obernai Cedex www.hager.fr L installation électrique dans l habitat : mode d emploi 29 22 56 59 80 76 02 60 50 14 27 95 51 61 78 77 91

Plus en détail

Distribution Basse Tension

Distribution Basse Tension Distribution Basse Tension Structure d une installation de distribution de l énergie électrique. Choix des protections électriques d une installation. Choix de canalisations électriques. Objectifs : justifier

Plus en détail

NO-BREAK KS. Système UPS dynamique PRÉSENTATION

NO-BREAK KS. Système UPS dynamique PRÉSENTATION NO-BREAK KS Système UPS dynamique PRÉSENTATION Table des matières Chapitre 1 : Description du système No-Break KS...3 Chapitre 2 : Fonctionnement lorsque le réseau est présent...4 Chapitre 3 : Fonctionnement

Plus en détail

PROTECTION DES INSTALLATIONS DE PRODUCTION RACCORDEES AU RESEAU PUBLIC DE DISTRIBUTION BT

PROTECTION DES INSTALLATIONS DE PRODUCTION RACCORDEES AU RESEAU PUBLIC DE DISTRIBUTION BT PROTECTION DES INSTALLATIONS DE PRODUCTION RACCORDEES AU RESEAU PUBLIC DE DISTRIBUTION BT 1. Généralités... 3 1.1. Objet de la protection de découplage... 3 1.2. Approbation et vérification par le Distributeur

Plus en détail

TECHNIQUES DE MESURE EN HAUTE TENSION

TECHNIQUES DE MESURE EN HAUTE TENSION ours de A. Tilmatine HAPITE IX TEHNIQES DE MESE EN HATE TENSION I) VOLTMETE ELETOSTATIQE Il fonctionne suivant le principe de la force d attraction électrique F e entre deux charges. G M B P Le disque

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières Solutions pour logements et lieux d image

Cahier des Clauses Techniques Particulières Solutions pour logements et lieux d image Cahier des Clauses Techniques Particulières Solutions pour logements et lieux d image 1. Lot n 1 : Electricité... 2 1.1 Description des ouvrages... 2 1.2 Gaine technique logement... 3 1.3 Distribution...

Plus en détail

Cahier technique n 127

Cahier technique n 127 Collection Technique... Cahier technique n 127 Introduction à l appareillage très haute tension J. Pasteau Les Cahiers Techniques constituent une collection d une centaine de titres édités à l intention

Plus en détail

Blocs Autonomes d Alarme Sonore

Blocs Autonomes d Alarme Sonore Blocs Autonomes d Alarme Sonore Type MA ISD Réf. 320 003 Type MA VIGIE ISD Réf. 320 004 Type MAME VIGIE ISD Réf. 320 005 Type MA VIGIE flash Réf. 320 014 Type MAME VIGIE ISD flash Réf. 320 015 LE03049/AA

Plus en détail

Guide de mise à la terre des systèmes de câblage structuré et du matériel associé

Guide de mise à la terre des systèmes de câblage structuré et du matériel associé Guide de mise à la terre des systèmes de câblage structuré et du matériel associé Livre blanc Nexans Cabling Solutions Sommaire 1 Normes & documents associés :... 2 2 Mise à la terre de protection et mise

Plus en détail

Foudre et tension de pas

Foudre et tension de pas ACCUEIL Foudre et tension de pas Frédéric ELIE, novembre 2005 La reproduction des articles, images ou graphiques de ce site, pour usage collectif, y compris dans le cadre des études scolaires et supérieures,

Plus en détail

UPS003LSM MODULE DE DÉTECTION DE CHARGE D ALIMNTATION SANS INTERRUPTION MODE D EMPLOI

UPS003LSM MODULE DE DÉTECTION DE CHARGE D ALIMNTATION SANS INTERRUPTION MODE D EMPLOI UPS003LSM PA27224A01 Rév.: 02 3-2014 MODULE DE DÉTECTION DE CHARGE D ALIMNTATION SANS INTERRUPTION MODE D EMPLOI Panduit Corp. 2014 Traduction des instructions d origine AFIN DE RÉDUIRE LE RISQUE DE BLESSURES,

Plus en détail

NOTICE Date : 2012 Affaire : HORLOGE A PETRELS Dossier : D12T7359. BET REUNIR Sarl Ingénierie Electrique Siret 484 523 295 00018 NAF 7112B

NOTICE Date : 2012 Affaire : HORLOGE A PETRELS Dossier : D12T7359. BET REUNIR Sarl Ingénierie Electrique Siret 484 523 295 00018 NAF 7112B Système de commande de l éclairage public permettant l extinction des éclairages sur les périodes d envol des Pétrels et autres oiseaux marins afin d éviter les échouages de ceux-ci. 1. Principe : Le système

Plus en détail

Normes au feu des applications électrotechniques et électroniques :

Normes au feu des applications électrotechniques et électroniques : Normes au feu des applications électrotechniques et électroniques : Conséquences sur les mécanismes d ignifugation retenus Innov Days : Les plastiques ignifugés 7 Novembre 2013, Lyon Jean-Marie MALDJIAN

Plus en détail

Véhicule électrique. L infrastructure de recharge, cruciale pour la sécurité des personnes et des biens

Véhicule électrique. L infrastructure de recharge, cruciale pour la sécurité des personnes et des biens Véhicule électrique L infrastructure de recharge, cruciale pour la sécurité des personnes et des biens Si l entrée du véhicule électrique dans le quotidien des usagers ne révolutionnera pas leurs habitudes,

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION EASY 12

MANUEL D UTILISATION EASY 12 MANUEL D UTILISATION EASY 12 NUMERIQUE RVE TECHNOLOGIE Siège social : Rue Gutenberg. Z.I. Les Carreaux. B.P. 19. 77440 Lizy-sur-Ourcq. France Tel : +33 (0)1 60 61 53 00, Fax : +33 (0)1 60 01 19 10, E-mail

Plus en détail

*********************************

********************************* NOM :... PRENOM :... Qualité :... ********************************* Présentation du contrôle des acquis pour la formation à l habilitation électrique de niveau ELECTRICIEN EXECUTANT B1V BASSE TENSION TEST

Plus en détail

SPECIFICATION TECHNIQUE TRANSFORMATEURS DE PUISSANCE DISTRIBUTION ELECTRIQUE

SPECIFICATION TECHNIQUE TRANSFORMATEURS DE PUISSANCE DISTRIBUTION ELECTRIQUE SPECIFICATION TECHNIQUE TRANSFORMATEURS DE PUISSANCE DISTRIBUTION ELECTRIQUE 1 - DOMAINE D'APPL ICATION La présente Spécification Technique s'applique aux transformateurs MT/BT triphasés, de distribution

Plus en détail

Vidéosurveillance. Caméras de surveillance en entreprise: locaux intérieurs

Vidéosurveillance. Caméras de surveillance en entreprise: locaux intérieurs SYSTEMES Vidéosurveillance Caméras de surveillance en entreprise: locaux intérieurs Surveillance à distance sur Internet et téléphone mobile Tarifs promotionnels novembre 2006 12 octobre 2006 v2 http://www.alpha-surveillance.fr

Plus en détail

Transport et distribution de l énergie électrique

Transport et distribution de l énergie électrique Transport et distribution de l énergie électrique Distribution Basse-tension 29/09/2011, Liège NGUYEN Huu-Minh Transport et Distribution de l Énergie Électrique, Institut Montefiore, Université de Liège,

Plus en détail

Infrastructures de recharge pour véhicules électriques

Infrastructures de recharge pour véhicules électriques Infrastructures de recharge pour véhicules électriques (irve) recueil pratique éditorial Ce recueil a été rédigé par les professionnels de la filière électrique, pour aider les installateurs à proposer

Plus en détail

Je crois qu il ne sert à rien d en rajouter sur l aventurisme réglementaire de ces deux derniers mois...

Je crois qu il ne sert à rien d en rajouter sur l aventurisme réglementaire de ces deux derniers mois... édito Nous croyons en l avenir du photovoltaïque D.R. Il y aurait beaucoup de choses à dire sur le photovoltaïque. Et la situation dans laquelle nous nous trouvons aujourd hui ne devrait surprendre personne.

Plus en détail

ORGANISATION MODULAIRE C.A.P. PROELEC

ORGANISATION MODULAIRE C.A.P. PROELEC ORGANISATION MODULAIRE C.A.P. PROELEC Rapport réalisé avec le soutien du fonds social européen (FSE) DAFCO Formation continue Académie de Reims 2010 ORGANISATION MATÉRIELLE Mesureurs : - voltmètre, - pince

Plus en détail

Dangers liés à l électricité

Dangers liés à l électricité CUSSTR : Commission Universitaire de Sécurité et Santé au Travail Romande Version 2009 Dangers liés à l électricité Vers 2009 0 Introduction Personnes habilitées à effectuer des travaux d installations

Plus en détail