LES INVESTISSEMENTS D AVENIR. Janvier 2014 ***

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES INVESTISSEMENTS D AVENIR. Janvier 2014 ***"

Transcription

1 LES INVESTISSEMENTS D AVENIR PROJETS DANS LA REGION LANGUEDOC- ROUSSILLON Janvier 2014 ***

2 Liste des projets lauréats du Programme d Investissements d'avenir dans la région Languedoc-Roussillon I ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, RECHERCHE ET FORMATION SANTE ET BIOTECHNOLOGIE BIO-INFORMATIQUE Projet local : - Projet IBC : Institut de biologie Computationnelle : Ce projet a pour objectif la création d'un nouveau centre de bio-informatique pluridisciplinaire qui va développer de nouvelles méthodes et logiciels pour le traitement des grandes masses de données biologiques avec des applications dans les domaines de la santé, l'agronomie et l'environnement. BIOTECHNOLOGIES ET BIORESSOURCES Projets en réseau : - Projet AKER: Innover pour une filière française durable : Réinvestir la diversité allélique de la betterave par le développement de nouveaux outils -omics et de nouvelles stratégies de sélection (présenté par 6 régions) : L objectif du projet AKER est de doubler le taux d augmentation annuelle du rendement sucrier de la betterave à sucre de 2 à 4 % et de créer des variétés ayant une meilleure capacité d'adaptation, plus saines et plus productives. Pour atteindre cet objectif, le projet AKER propose d'effectuer un réel saut méthodologique en réduisant le temps de création variétale par l'étude et l'évaluation de la diversité génétique grâce aux technologies de génotypage et au phénotypage à haut débit. - Projet BFF : Biomasse pour le futur (présenté par 8 régions) : BFF vise à développer de nouvelles variétés et des systèmes de culture de miscanthus (nord de la France) et de sorgho (sud de la France), améliorés pour le rendement en biomasse lignocellulosique, ayant un faible impact environnemental et une composition adaptée aux applications industrielles et aux biocarburants de deuxième génération. - Projet GENIUS : Ingénierie cellulaire : amélioration et innovation technologiques pour les plantes d une agriculture durable (présenté par 8 régions): GENIUS rassemble 15 partenaires dont 10 équipes de recherche publique sur différentes espèces ainsi que 5 partenaires privés dont deux entreprises leaders en biotechnologies au niveau mondial. Ces sociétés maîtrisent les technologies de pointe permettant d'insérer ou de modifier des gènes à façon dans les génomes sans altérer les génomes. - Projet PeaMUST : Adaptation Multi-STress et Régulations biologiques pour l amélioration du rendement et de la stabilité du pois protéagineux (présenté par 10

3 régions) : L objectif du projet PeaMUST est de développer de nouvelles variétés de pois et d optimiser leurs interactions pour stabiliser le rendement et la qualité des graines de pois, dans le contexte du changement climatique et de la réduction de l utilisation des pesticides. Différents stress sont responsables de l instabilité du rendement du pois : les maladies majeures, le gel, la sécheresse et les fortes températures au moment de la floraison et du remplissage des grains, ou encore les attaques d insectes. PeaMUST mettra à profit les technologies de séquençage, génotypage et phénotypage à haut débit pour aborder le défi de l augmentation de la tolérance aux stress multiples. INFRASTRUCTURES NATIONALES EN BIOLOGIE ET SANTE : Projets en réseau : - Projet ANAEES (présenté par 9 régions) : Ce projet propose de comprendre et de prédire la dynamique de la biodiversité et des écosystèmes dans un contexte de changement global. Il aura un impact majeur sur les futures orientations en matière de lutte contre le réchauffement climatique et de protection de l'environnement à partir de données consolidées. - Projet ECELLFRANCE (présenté par 4 régions) : Le projet E-CellFrance dote la France d'une infrastructure nationale de recherche clinique dédiée à la thérapie par cellules souches adultes pour le traitement des maladies dégénératives. Les thérapies cellulaires permettent d'envisager le traitement plus rapide, moins invasif de certaines pathologies. Le développement de technologie de soin aura un impact significatif sur la santé et le bien-être de la population, notamment en prenant en compte les aspects liés à son vieillissement. LE SYSTEME - Projet EMBRC-France (présenté par 3 régions) : La Station Biologique de Roscoff, le Laboratoire Arago de Banyuls et l Observatoire Océanologique de Villefranche-sur- Mer, France, les trois partenaires de EMBRC-Fr, existent depuis la fin du 19 ème siècle. Cependant, leurs activités étaient indépendantes. EMBRC-France a pour objectifs : * De développer à partir de ces 3 structures une infrastructure intégrée qui permettra d optimiser les opportunités offertes aux chercheurs français et internationaux de mener des recherches sur les écosystèmes marins en utilisant toutes les technologies de pointe. * D augmenter l accès à cette infrastructure en centralisant et mutualisant les processus. * D améliorer les domaines d excellence en biologie marine en développant des approches de génomique * De préparer l intégration à l infrastructure de recherche européenne (EMBRC) en structurant le réseau français. - Projet E-RECOLNAT (présenté par 4 régions) : Depuis trois siècles, les collections publiques constituées en France, qui conservent une centaine de millions de spécimens au moins dont plus de 60 millions au Muséum, sont parmi les plus importantes du monde quantitativement et scientifiquement, mais sont restées négligées pendant des

4 décennies. ERECOLNAT propose la valorisation de 350 ans de collections d histoire naturelle. - Projet INGESTEM (présenté par 4 régions) : Le projet INGESTEM propose de constituer une biobanque unique de cellules souches à vocation thérapeutique et de structurer cette filière autour d un pôle industriel. L'impact du projet va se situer dans le domaine de la médecine régénérative et va se traduire par des rétablissements plus rapides, plus complets et des phases de rééducation plus courtes et donc une meilleure qualité de vie pour les citoyens. - Projet France-Biolmaging (présenté par 4 régions) : Les nouveaux moyens d imagerie sont appliqués à la biologie cellulaire et à l étude du développement des organismes biologiques. Les frontières de la microscopie ont été récemment repoussées : elle s applique aujourd hui à des organismes vivants, elle peut tracer des molécules uniques, étudier leurs interactions. Des techniques optiques permettent d interagir avec le vivant (par exemple l optogénétique permet de modifier expérimentalement le génome en utilisant un rayon lumineux). Le foisonnement des méthodes peut conduire à la dispersion. Le but du projet France BioImaging (FBI) est de fédérer les efforts de recherche en répartissant les efforts de R&D dans quelques centres Français d excellence (Marseille, Montpellier, Bordeaux, sud de l Ile de France et Paris centre) et en mettant à disposition du groupe des outils, en particulier les outils informatiques de traitement de l image. Le projet FBI est une partie intégrante de l Infrastructure Européen Euro-BioImaging. - Projet FRISBI (présenté par 4 régions) : Coordonner et équiper les équipes françaises de biologie structurale intégrative afin de leur donner les moyens de rester au meilleur niveau d excellence. - Projet PHENOME (présenté par 8 régions) : Ce projet propose de créer le Centre français de phénomique végétale qui va coupler une infrastructure et une série de méthodes capables de caractériser des panels de génotypes de différentes espèces cultivées sous divers scénarios associés aux changements climatiques. - Projet Renabi-IFB (présenté par 3 régions) : Mise en place d'une infrastructure nationale distribuée de bioinformatique dotée d'un hub, assurant la coordination des services et l'interface avec l'infrastructure européenne, couplé à des noeuds régionaux. Il correspond à un besoin impératif pour l'ensemble des communautés de recherche biomédicale en Franxce, toutes utilisatrices potentielles de moyens et de compétences en bioinformatique afin de garantir leur compétitivité. LABORATOIRE D EXCELLENCE (LABEX) 1 ère vague Projets locaux : - Projet AGRO : Agronomie et développement durable : Ce projet est centré sur les plantes cultivées. Il va produire des connaissances et développer des outils pour répondre aux demandes croissantes d'utilisation des plantes à des fins alimentaires et non alimentaires (notamment bio-matériaux et bio-énergie) et anticiper l'adaptation des agricultures du Nord et du Sud au changement climatique. Il repose sur 4 axes de

5 recherche : connaître la plante, étudier son environnement (climat, maladies), analyser ses produits et concevoir des systèmes de production respectueux de l'environnement. - Projet CeMEB : Centre Méditerranéen de l'environnement et de la Biodiversité (Ville : Montpellier) : Ce projet fédère les compétences du site de Montpellier en biodiversité. Il comporte 3 axes: comprendre la dynamique et le fonctionnement de la biodiversité en combinant observation, expérimentation, et modélisation ; prévoir les conséquences biologiques des changements planétaires à l'aide de scénarios ; anticiper l'évolution des services écologiques et des sociétés humaines. Le projet propose de mettre en place un centre d'expertise et de connaissance sur la biodiversité. - Projet CheMISyst : Chimie des systèmes moléculaires et interfaciaux : Ce projet du pôle Balard a pour objet de développer le concept de "chimie de système", offrant de nouvelles perspectives sur la connaissance de nouveaux matériaux pour des applications dans les domaines de l'énergie, du recyclage, de la cosmétique, de la biologie et de la santé. - Projet Entreprendre: Le projet vise à la création d'un pôle montpelliérain en articulant autour des questions liées à l'entrepreneuriat plusieurs équipes dédiées au droit, à l'économie et au management. - Projet EpiGenMed : Du Génome et l Epigénome à la médecine moléculaire : des nouveaux paradigmes en biologie aux nouvelles stratégies thérapeutiques de demain : L'objectif du projet est de contribuer à découvrir comment des complexes moléculaires et macromoléculaires peuvent piloter des fonctions cellulaires qui à leur tour vont réguler la physiologie et le développement des tissus et des organes. Ce challenge ne peut être remporté que grâce à une approche intégrée, multidisciplinaire, étudiant simultanément tous les niveaux d'organisation. - Projet NUMEV : Solutions Numériques, Matérielles et Modélisation pour l Environnement et le Vivant : Le projet Numev développera les technologies de l'information et de la communication pour les domaines de l'environnement et du vivant, selon plusieurs axes : modélisation, algorithmes et calculs, données scientifiques (traitement, intégration, sécurisation) et systèmes, modèles et mesures. Deux grands projets intégrés sont planifiés : * Observation de l'environnement et du vivant : conception de capteurs et leur mise en réseaux, développement de systèmes de spatialisation (drones, micro-satellites), traitement des données ; * Aide à la personne malade ou déficiente : neuro-prothèses, robotique médicale, capteurs physiologiques "embarqués". - Projet SOLSTICE : SOLaire : Science, Technologie, Innovation pour la Conversion d Energie : Ce projet développe des technologies nouvelles dans le domaine de l'énergie solaire pour l'habitat dans le but de réduire les factures énergétiques des citoyens. Il vise à développer des procédés solaires de valorisation de la chaleur basse température pour la climatisation de l'habitat, des procédés d'élaboration de couches minces pour les systèmes photovoltaïque et des procédés photochimiques de dépollution de l'eau (polluants organiques). Projets en réseau :

6 - Projet CEBA Centre d Etude de la Biodiversité Amazonienne (Porté par 7 régions) : Le Centre pour l'etude de la Biodiversité Amazonienne a pour objet l'étude de la biodiversité terrestre en Guyane Française. Il vise à identifier les facteurs historiques, génétiques et écologiques responsables de la richesse et de l'organisation de la biodiversité, en utilisant des techniques à la pointe de la science. Il inclut un volet sur les maladies émergentes tropicales. La Guyane présente l'avantage, en plus d'être un laboratoire exceptionnel pour l'étude de la biodiversité, de posséder des infrastructures de recherche de grande qualité, qui seront au cœur du projet. - Projet MAbImprove Optimisation du développement des anticorps monoclonaux thérapeutiques (présenté par 3 régions) : Projet articulé autour de Montpellier et Tours, avec pour objectif de générer des connaissances pharmacologiques nouvelles sur les anticorps monoclonaux (ACM), en rupture avec l'existant, et de les transformer en savoir-faire et innovations technologiques sur lesquelles s'appuieront le développement de nouvelles générations d'anticorps et la génération de nouvelles modalités de développement pré-clinique et clinique de ces biomédicaments. - Projet STORE-EX, Laboratoire d excellence sur le stockage électrochimique de l énergie (présenté par 7 régions). Ce projet a pour objectifs de relever les défis scientifiques limitant actuellement l'état d'avancement du stockage électrochimique de l'énergie électrochimique comme les matériaux et leur caractérisation ; de comprendre et explorer des phénomènes auxquels les futures avancées de la recherche dans les batteries et les supercondensateurs seront confrontées ; d accélérer la recherchedéveloppement de nouveaux systèmes électrochimiques durables au-delà du lithiumion. LABORATOIRE D EXCELLENCE (LABEX) 2 ème vague Projet local : - Projet ARCHIMEDE : Ce laboratoire présente un programme scientifique centré sur le monde méditerranéen depuis le Néolithique. Ce projet prévoit des actions de valorisation de l'archéologie pour le grand public, à travers par exemple des expositions ou des visites de sites. Il permettra d'approfondir les connaissances de l'archéologie, de l'histoire de la Méditerranée et de l'egypte anciennes. Il développera des activités d'expertise dans le domaine de l'archéologie préventive (c'est-à-dire qui a vocation de préserver et d'étudier les éléments significatifs du patrimoine archéologique menacés par les travaux d'aménagement) qui pourra être utile par exemple aux collectivités territoriales. Projets en réseau : - Projet CALSIMLAB (présenté par 2 régions) : Le projet vise à modéliser et simuler numériquement les grands défis de la chimie et de la biologie en réunissant mathématiciens, informaticiens, physiciens, chimistes et biologistes. Ces modèles permettront de concevoir par exemple de nouvelles molécules, de nouveaux matériaux ou de nouveaux médicaments.

7 - Projet CAMI (présenté par 5 régions) : Ce projet se propose d'explorer de nouvelles approches pour les interventions médicales assistées par ordinateur avec comme objectifs d augmenter la dextérité des chirurgiens, de favoriser l'aide à la décision et de faciliter l apprentissage et la formation des cliniciens à ces nouvelles technologies. La qualité de vie des patients est augmentée et les coûts de santé pour la société sont diminués. - Projet GANEX (présenté par 12 régions) : Ce laboratoire vise à créer un réseau national public-privé sur la fabrication de composants électroniques à base de Nitrure de Gallium, dont les propriétés intrinsèques permettent la réalisation de composants électroniques et photoniques aux performances très attrayantes et dont l'utilisation dans le monde industriel est en forte émergence. Les composants à base de Nitrure de Gallium développés interviennent dans de nombreux dispositifs utilisés quotidiennement: éclairage à faible tension, disques optiques, communication mobile à meilleur rendement énergétique, gestion de l'énergie électrique dans les transports optimisée. Ils participent à développer une industrie à faible empreinte de carbone. - Projet GR-Ex (présenté par 3 régions) : Le vieillissement de la population s'accompagne de l'apparition de nouvelles pathologies et les progrès scientifiques qui seront réalisés permettront une meilleure prise en charge des patients atteints de déséquilibres sanguins. Ce projet porte sur l'étude des propriétés des globules rouges et en particulier leurs interactions avec les parois des vaisseaux sanguins pour mieux comprendre les pathologies associées comme l'anémie ou encore la malaria. Ce laboratoire constitue un potentiel de recherche fondamentale et clinique très important et place la France en acteur majeur européen dans la recherche sur les globules rouges attirant ainsi les meilleurs talents. - Projet ICST (présenté par 4 régions) : De nombreuses maladies sont dues à des modifications des propriétés des canaux ioniques, notamment la mucoviscidose ou certains types d'épilepsie et de maladies du rein et les avancées de ce projet vont ouvrir de nouvelles voies pour soigner ces affections particulièrement invalidantes. Le laboratoire ICST est un réseau national dédié à la compréhension des processus de propagation des ions au travers des membranes cellulaires, afin de développer des nouvelles cibles thérapeutiques et des nouvelles générations de médicaments. - Projet LipSTIC (présenté par 6 régions) : LipSTIC cherche à développer de nouveaux traitements anti-cancéreux et antiinflammatoires plus efficaces et mieux tolérés grâce à une vectorisation de médicaments via les lipoprotéines. Grâce aux études du projet LipSTIC, de nouveaux marqueurs des cancers et de certaines maladies inflammatoires pourront être identifiés et permettront d'améliorer le diagnostic de ces maladies. D'autre part, ces études pourront conduire à l'amélioration et au développement de nouveaux traitements pour ces maladies grâce à l'utilisation de molécules circulant naturellement dans l'organisme, comme transporteurs de médicaments. - Projet OCEVU (présenté par 3 régions) : Le projet permettra d'améliorer notre compréhension des grandes énigmes scientifiques, notamment celle du contenu énergie-matière de l'univers, dont 95 % reste inconnu. OCEVU est un pôle d'excellence scientifique dans les domaines de la cosmologie, de la physique des particules et des astroparticules, localisé dans le sud de la France. Le projet permettra une approche multidisciplinaire de l'exploration de l'univers, des grandes échelles

8 cosmologiques aux petites échelles de la physique des particules, associant approches instrumentales, observationnelles et théoriques. - Projet ParaFrap (présenté par 9 régions) : Ce projet vise à créer un réseau national pour coordonner les activités de recherches et cliniques sur les infections parasitaires qui demeurent une des principales cause de mortalité dans le monde. Dans un effort conjoint avec des partenaires industriels, ParaFrap s'attachera à améliorer les conditions de santé dans les régions endémiques de pathologies telles que la malaria, la maladie du sommeil ou d'autres maladies parasitaires véhiculées par les insectes ou les bovins. - Projet SERENADE (présenté par 7 régions) : Le projet concerne l'éco-conception des nanomatériaux en vue de préserver l'environnement lors de leur fin de vie ou de leur recyclage, et de protéger la santé des professionnels et des utilisateurs. EQUIPEMENT D EXCELLENCE (EQUIPEX) 1 ère vague Projet local : - Projet SOCRATE (Villes : Perpignan et Font-Romeu) : Le projet SOCRATE (SOlaire Concentré : Recherches Avancées et Technologies Energétiques) s inscrit dans les recherches sur les énergies alternatives, dans le domaine de l énergie solaire thermique et à concentration. Il a pour but de mettre en place une plateforme expérimentale nationale, à dimension internationale, dans le domaine du solaire à concentration, notamment pour des applications énergétiques. La plateforme SOCRATE s appuie sur les installations solaires existantes d Odeillo-Font Romeu (fours solaires) et de Targasonne (concentrateur à tour Thémis), complétées par une nouvelle installation cylindro-parabolique et des moyens de caractérisation des matériaux solaires. Son originalité réside dans les hautes concentrations obtenues. Projets en réseau : - Projet GEOSUD (présenté par 4 régions) : Acquisition et mise à disposition d'une couverture satellitaire de l'ensemble du territoire français (images à différentes dates et par différents capteurs), avec une attention particulière apportée aux milieux urbains. Ce projet prévoit également la mise à disposition de capacités de calcul scientifique, pour traiter ces informations, et un dispositif de soutien aux recherches méthodologiques. - Projet ROBOTEX (présenté par 11 régions) : Le projet propose la création d un réseau national composé de 15 laboratoires structurant la robotique autour de la robotique humanoïde, la robotique médicale, la robotique mobile, la micro et nanorobotique et la robotique de production. - Projet XYLOFOREST (présenté par 7 régions) : Le projet vise à constituer une plateforme de recherche multidisciplinaire s intéressant à la question des ressources forestières dans tous ses aspects, notamment génomique des arbres, écologie des plantations forestières, chimie du bois

9 EQUIPEMENT D EXCELLENCE (EQUIPEX) 2 ème vague Projet local : - Projet EXTRA : Le projet vise à créer un centre mondial de référence de recherche sur la photonique considéré comme une technologie stratégique pour développer de nouveaux composants électroniques aux performances améliorées. Le photonique est une technologie clé pour les futures applications dans le domaine de l'énergie (cellules solaires), dans le domaine de l'imagerie (pour la santé) et dans le domaine des communications (multimédia) et le projet EXTRA va permettre aux citoyens de pouvoir disposer de technologies plus performantes qui vont participer à la protection de l'environnement, une meilleure prédiction des diagnostics médicaux et enfin une plus grande connectivité à Internet. Projets en réseau : - Projet CRITEX (présenté par 9 régions) : Le projet CRITEX a pour objectif de décrire le fonctionnement hydrologique, hydrogéologique et géochimique des bassins versants sélectionnés et représentant des contextes variés (roches, sols, végétation, climat, activités humaines, etc) afin de mieux comprendre les effets du changement climatique sur l'avenir de la planète. Le projet regroupe 21 laboratoires appartenant à quatre organismes de recherche nationaux et plus de vingt universités. CRITEX permettra de mieux comprendre comment les activités humaines et le changement climatique altèrent la qualités des eaux de surface et souterraines. Il contribuera par conséquent à une meilleure gestion de la ressource en eau dans des contextes variés. Les données acquises seront mises à la disposition du public. - Projet MIGA : Antenne gravitationnelle basée sur l'interférométrie atomique (présenté par 5 régions) : Ce projet est un interferomètre pour l'observation du champ gravitationnel de la Terre. Il est constitué par la construction d'une infrastructure nouvelle permettant d'étudier les déformations de l'espace-temps et de la gravitation. En utilisant une nouvelle approche pour la mesure de ces contraintes, basée sur la mécanique quantique et les atomes froids, cette infrastructure permettra de mieux comprendre les variations du champ de gravité terrestre. Les résultats de recherche trouveront des applications pour la surveillance de l'environnement améliorant les prédictions des aléas sismiques, l'anticipation sur leurs conséquences et les mesures à prendre dans le but de sauver des vies ou protéger des infrastructures critiques. - Projet Morphoscope2 (Plateforme d innovation technologique et méthodologique pour l imagerie in vivo et la reconstruction des dynamiques multiéchelles de la morphogenèse) (présenté par 2 régions) : Ce projet va poser les fondements d une médecine personnalisée et de la conception de thérapies intelligentes qui se traduiront par des diagnostics précoces plus fiables et par le développement de protocoles thérapeutiques plus efficaces, ce qui aura un impact majeur sur la santé des citoyens. MORPHOSCOPE est un projet d infrastructure intégrant développements technologiques en imagerie microscopique, stockage et analyse algorithmique de données pour progresser dans la compréhension des processus biologiques et dans la

10 prédiction de leurs comportements en fonction de variations génétiques ou environnementales. - Projet RESIF-CORE : Réseau sismologique et géodésique français : l équipement Fondamental (présenté par 8 régions) : Ce projet dote la France d un nouveau système d'instrumentation pour l'observation des déformations terrestres lentes par la mise en place d'un réseau de capteurs. Les objectifs sont de produire un service national de données qui va permettre de progresser dans la connaissance des propriétés de la croûte terrestre et ainsi mieux prévoir les aléas Sismiques et par conséquent des risques associés pour les personnes et les biens, sur le territoire métropolitain français. SOCIETES D ACCELERATION DU TRANSFERT DE TECHNOLOGIES (SATT) SATT LANGUEDOC-ROUSSILLON AXLR Actionnaires : CDC, Université Montpellier 1, Université Montpellier 2, Université Montpellier 3, Université de Nîmes, Université de Perpignan, CNRS, IRSTEA, IRD, INSERM, Montpellier Sup agro, ENSCM INSTITUTS CARNOT Projet local : - CED2, Chimie, Environnement et Développement Durable : le cœur de l'activité de recherche des équipes de CED2 concerne l'élaboration maîtrisée, la caractérisation et l'étude du comportement de molécules et de matériaux de fonctions pour l'énergie, la "chimie verte", la préservation/valorisation des ressources, la protection de l'environnement et la santé. Projets en réseau : - CALYM, Consortium pour l Accélération de l Innovation et de son Transfert dans le Domaine du Lymphome (projet en réseau dans 7 régions) : Cet Institut Carnot fédère les compétences et expertises complémentaires françaises de 13 partenaires reconnus au niveau international par les scientifiques et les industriels. Il a pour but d accélérer l innovation et son transfert dans le domaine des lymphomes. Il est organisé autour de 4 piliers R&D qui permettront une couverture translationnelle optimale dans le domaine du lymphome : depuis la recherche et la validation de nouvelles cibles biologiques jusqu à la recherche clinique en passant par l élaboration de nouveaux modèles précliniques (in vivo et in vitro), la découverte de biomarqueurs décisifs dans l élaboration de nouveaux outils de diagnostic clinique, et enfin l optimisation et l exploitation des outils, processus et plateformes pour mieux structurer la recherche clinique. Nombre de chercheurs (réseau national) : 301 personnes - Cemagref, Institut national de recherche en sciences et technologies pour l'environnement et l'agriculture (projet en réseau dans 8 régions) : L'économie verte constitue un élément stratégique pour la compétitivité économique, le développement

11 et l emploi dans de nombreux pays. Cet Institut Carnot affiche des ambitions fortes, fondées sur les importants progrès obtenus, tant au titre de l activité partenariale que du ressourcement, au cours de sa première période de labellisation. Il a deux objectifs majeurs : - cibler son action partenariale sur les PME pour accroître leur recours à la R&D, avec le défi d un doublement des ressources contractuelles. - construire une activité scientifique au meilleur niveau. Nombre de chercheurs (réseau national) : personnes - M.I.N.E.S., Méthodes Innovantes pour l Entreprise et la Société (projet en réseau dans 7 régions) : Les 3 enjeux de cet Institut Carnot sont : la maîtrise des matières premières et recyclées, l'énergétique du futur, et la méthodologie et l'efficacité des processus d'innovation. Il possède 5 départements thématiques pour y répondre en pleine synergie : sciences de la terre et de l'environnement, énergétique et génie des procédés, sciences et génie des matériaux, mathématiques appliquées - informatique - automatique, économie - management - société. Il agit sur 7 champs d'application identifiés : l'énergie - le développement durable et l'environnement, l'industrie du futur, les matériaux du futur, le transport, les bâtiments. Nombre de chercheurs (réseau national) : personnes CONSORTIUM DE VALORISATION THEMATIQUE (CVT) - CVT Allenvi : sciences de l'environnement (alimentation, eau, climat et territoires) INITIATIVES D EXCELLENCE EN FORMATIONS INNOVANTES (IDEFI) Projet local : - Projet UM3D : Université Montpellier 3 : Réussir en 3D pour une première année Déterminante, Diversifiée et Différente : L objectif est d accroître la réussite des étudiants de première année de licence en organisant des parcours modulables et évolutifs dans toutes les filières et en prenant en compte la détermination personnalisée d un projet de formation, la diversification des parcours et la différence des rythmes d apprentissage (3D). Projets en réseau : - Projet AVOSTTI : Accompagnement des vocations scientifiques et techniques vers le titre d'ingénieur (présenté par 8 régions) : Projet collectif des 13 écoles d ingénieurs internes aux universités («réseau Polytech») visant à améliorer l attractivité des formations d ingénieurs et à conforter leur visibilité à l international. - Projet CMI- FIGURE : Formation en InGénierie d'universités de Recherche (présenté par 10 régions) : Mise en place d une filière de formation d ingénierie dans les universités.

12 - Projet ECOTROPHELIA (présenté par 10 régions) : Ce projet est un réseau européen de formation en innovation alimentaire afin de renforcer la compétitivité des entreprises agro-alimentaires. Valoriser l innovation dans la formation par le soutien à des initiatives ambitieuses appuyées sur la recherche concernant les produits alimentaires et les procédés de fabrication. - Projet FINMINA (présenté par 10 régions) : Mise en place au niveau national d une offre de formation d excellence en micro et nanoélectronique. C est une formation modulaire adaptée aux différents temps de formation tout au long de la vie, actions de sensibilisation vers l enseignement secondaire et primaire à travers les plateformes technologiques réparties sur le territoire. - Projet MIRO.EU-PM : Master Interdisciplinaire par Regroupement des Organismes Economiques et Universitaires dans le territoire Pyrénées-Méditerranée (présenté par 5 régions) : Création et suivi d une plateforme commune de formation à distance mutualisant les contenus des masters actuellement proposés sur le thème de la valorisation touristique des patrimoines dans le territoire Midi-Pyrénées transfrontalier. - Projet REMIS : Réseau des écoles de management et d ingénierie de la santé (présenté par 9 régions) : Réseau proposant des formations allant de la licence au master destinées aux étudiants des filières «santé», débouchant sur des métiers innovants dans le secteur du management et de l ingénierie de la santé. - Projet TIL (présenté par 3 régions): Système interuniversitaire transdisciplinaire d'excellence appliqué aux métiers de la Longévité et de l'autonomie. C est une offre globale de formation initiale et continue de niveau master, pour les nouveaux métiers liés à la gérontologie. FORMATION EN ALTERNANCE ET HEBERGEMENT DES APPRENTIS - CFI Pôle des métiers industriels : porté par l Association pour la promotion de l apprentissage dans les industries Languedoc-Roussillon. Le centre de formation accueillera près de 900 jeunes en alternance (apprentissage, contrats de professionnalisation) mais aussi des adultes (700 personnes) au titre de la formation continue. Toute la filière des diplômes du niveau CAP jusqu à la licence professionnelle sera couverte, par le biais notamment d un partenariat avec l université de Montpellier. Une résidence hôtelière portée par un promoteur privé avec laquelle sera conclue une convention de réservation répondra aux besoins d hébergement des alternants. - Cluster Village de l apprentissage à Nîmes : conçu comme un éco-hameau sur un territoire marqué par l importance économique des secteurs Tourisme, Hôtellerie Restauration Agriculture (notamment Bio et Viticoles) et comprendra un espace de culture biologique et un centre de formation pour les alternants accueillant du public (restaurants d application) et intégrant une dimension entreprise école innovante sur le plan pédagogique. Formation

13 - Formation professionnelle en alternance dans le domaine transport et logistique) à Nîmes (AFTI IFTIM ) : formation - Grande Ecole des Hommes de métiers sur la santé, la sécurité et l ergonomie (Baillargues) Le site accueillera 200 apprentis à la rentrée 2015 sur des métiers liés au bâtiment et 200 alternants itinérants effectuant leur tour de France en contrats de professionnalisation et logés dans la Région. L'apport du PIA permettra d'une part la construction d'un centre de formation (3 ateliers, salles de cours, salle de sport, un centre de ressources, bureaux et locaux d accueil) et d'autre part la création de 120 places d'hébergement. - URMA -Université Régionale des Métiers de l Artisanat (Aude, Gard et Pyrénées orientales) CULTURE SCIENTIFIQUE TECHNIQUE ET INDUSTRIELLE ET L EGALITE DES CHANCES - ESTIM : Le projet ESTIM (Egalité d'accès aux Sciences, aux Technologies, à l'innovation et au Multimédia) est une initiative pérenne destinée à l'ensemble des acteurs de la Culture scientifique, technique et industrielle et au grand public. Un projet conçu pour s'articuler facilement avec les autres projets déposés. ESTIM s'articule autour de 4 programmes structurants, axés sur 4 thématiques complémentaires, et sur la constitution d'un fonds de la CSTI destiné à pérenniser l'action du Programme d Investissements d'avenir sur la longue durée. Les financements portant sur ce projet incluent également, en sus de ces deux axes, une subvention pour la gouvernance générale du programme ainsi que pour son évaluation. - INMEDIATS : Le projet INMEDIATS consiste en la création d'un consortium d'acteurs de la CSTI dont l'enjeu est de mieux diffuser les savoir-faire et outils au sein des réseaux territoriaux et nationaux. Le projet est communément mis en oeuvre par six partenaires (5 Centre de CSTI et Universcience) sur leurs territoires respectifs. Les actions menées dans le cadre de ce projet sont réparties en 3 axes : la mise en place d'équipements structurants, la création de contenus et services numériques innovants, ainsi que l'évaluation et la diffusion de l'ensemble de ces innovations qui seront ainsi transférées à l'échelle nationale et internationale. INMEDIATS poursuit et développe les actions menées quotidiennement par les 6 partenaires du consortium à destination des publics habituels (enfants, séniors, familles, élus, industriels, amateurs et professionnels de la science). Toutefois, le projet s'adresse plus particulièrement à une catégorie de la population, la tranche d'âge ans, chez laquelle la désaffection des sciences est importante et qui fréquente généralement peu les centres de CSTI. Le projet prend donc appui sur l'engouement de ce public pour les nouvelles technologies pour développer un programme global dans le but d'éduquer, de sensibiliser à la conscience citoyenne et d'éveiller le grand public à la culture scientifique, technique et industrielle. Le programme est axé sur la mise en place de dispositifs d'éducation informelle et de médiation culturelle innovante. Trois niveaux de gouvernance et de gestion de projet sont prévus : un niveau global de définition de la méthodologie et de l'évaluation, un niveau territorial de mise en oeuvre

14 des programmes, et un niveau d'actions transversales entre l'ensemble des partenaires du consortium. INTERNATS D EXCELLENCE - IE Montpellier : Ce projet concerne des travaux immobiliers de réhabilitation ou de construction d hébergement en majorité. RECHERCHE EN MATIERE DE SURETE NUCLEAIRE - DECLICQ : a pour but de réussir le changement d échelle du nanomatériau innovant vers le procédé afin de concevoir une technologie de pointe permettant de faire face aux conséquences d'un accident grave sur un réacteur nucléaire français. Il vise plus particulièrement le traitement des eaux de refroidissement du cœur du réacteur. - DROID : contribuer à la sécurité des installations nucléaires et à la radioprotection du personnel en développant une méthode de suivi dosimétrique qui permet la surveillance d'une partie ou de la totalité d'une installation. CONTRATS DE DEVELOPPEMENT II INDUSTRIE ET PME 107 projets pour K (au 31 décembre 2012) CONTRATS DE DEVELOPPEMENT PARTICIPATIFS 48 projets engagés au total PRETS VERTS 13 prêts accordés au total (au 20/06/2013) FONDS DE GARANTIE FILIERES Dotation PIA : 7,82M AIDE A LA STRUCTURATION DE FILIERES - CR2I : Ce projet consiste en la création d une structure pluridisciplinaire réunissant des moyens et des expertises d acteurs de la santé et de l informatique. Le projet porte sur la création d'une plate-forme de recherche biomédicale à la convergence des marchés du diagnostic, de la thérapie et des TIC.

15 La société CR2i s appuiera sur un réseau de partenaires sous-traitants, dans un premier temps locaux (régions LR et PACA), et dont certains seront au capital. Cette mise en synergie a pour ambition de susciter, de faciliter et d accompagner jusqu à la mise sur le marché le développement de nouvelles solutions diagnostiques et de prise en charge des patients pour répondre aux enjeux de la médecine personnalisée. POLES DE COMPETITIVITE : PSPC - ROMEO II : Ce projet concerne le développement d un robot humanoïde de grande taille pour les personnes en perte d autonomie. Porté ALDEBARAN ROBOTICS. - VALODIM: a pour ambition de contribuer à la structuration d une filière industrielle française capable de traiter les différentes problématiques de la valorisation des digestats. ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE - Adullact : Logiciels libres - Arcadie : Projet portant sur la production et commercialisation de plantes et épices bio. - Equiphoria : Projet portant sur la thérapie par le cheval - Pure Environnement : - Table de Cana : Restauration (Nîmes)

16 III DEVELOPPEMENT DURABLE SMART GRIDS - TBH ALLIANCE : démonstrateur de réseau. Projet national DEMONSTRATEURS ENERGIES RENOUVELABLES - Coldway: (AMI Systèmes de production écoefficients) (Financement issu du Fonds Ecotech) Coldway est une société spécialisée dans la conception, le développement et la commercialisation de systèmes de réfrigération exploitant une technologie thermochimique. Ce procédé, appelé système thermochimique solide-gaz, repose sur la transformation de l ammoniac liquide en un gaz qui vient réagir avec des sels. Cette réaction, très exothermique et réversible, permet ainsi de produire du froid ou de la chaleur de manière autonome, sans moteur ni compresseur, ce qui en fait un procédé silencieux, écologique, et peu exigeant en maintenance. Cette solution commercialisée depuis 10 ans dans le domaine du transport médical est en cours de déploiement dans des applications visant des marchés élargis, comme la logistique frigorifique. - HCPV1024 SOLEIL: (AMI Photovoltaïque) Démonstrateur nouvelles technologies solaires (valider les performances technico-économiques des unités HCPV Heliotrop composées des modules à très haute concentration et des trackers développés par Exosun (concentration d un facteur 1024 d où le nom du projet). - LFR 500 : (AMI Solaire Thermique) Le projet vise le développement d un module à réflecteurs linéaires de Fresnel adapté à la Génération Directe de Vapeur (GDV) à plus de 500 C. Les objectifs du projet sont ainsi de lever les verrous techniques relatifs à l atteinte d une température supérieure à 500 C et à la résistance des composants critiques (tubes récepteurs et réflecteurs secondaires) à ces hautes températures. Le projet mobilise environ 260 hommes-mois chez les partenaires du projet (équivalent à 10 personnes à plein temps) et inclut la réalisation d une installation de démonstration en conditions d usages réels en Haute Corse (2B). - SCRIB : (AMI Solaire) développer un système réversible de climatisation solaire intégré au bâti à travers la fabrication d un démonstrateur de recherche fonctionnel (10kW) puis la réalisation d une installation pilote (démonstrateur préindustriel de l ordre de 700kW). - Smart grids Solaire thermique : (AMI Solaire Thermique) Développer une nouvelle filière d utilisation de l énergie solaire thermique en France, à travers son intégration aux réseaux de chaleur. Le taux de couverture visé est compris entre 10 et 30 %. - TIPEE ex PBDA Rehab : (AMI Bâtiments et îlots) Démonstrateur bâtiments et ilots. L objectif du projet est de créer sur la communauté d agglomération (CDA) de La Rochelle une plateforme technologique interrégionale dédiée à la rénovation dans le

17 bâtiment qui permette de répondre à ces exigences et cela par la mise en place de technologies et de méthodologies visant des réhabilitations de bâtiments et îlots à 25 kwh d énergie primaire/m².an. - VERTIWIND : (AMI Energies marines) développement et mise en oeuvre d un concept innovant d éoliennes flottantes à axe vertical, véritable rupture technologique dans le paysage des éoliennes en mer basées presque toutes sur des architectures à axe horizontal - VALORCO: Un programme de recherche permettant de lever des verrous technologiques sur le procédé de captage de CO2, de réinjection des gaz de gueulard (riches en CO), et de valorisation plus largement du CO2. ECONOMIE CIRCULAIRE - TREC : ambitionne de développer deux voies de valorisation matière des pneus usagés, la première permettant la production de «poudrettes dévulcanisées» par un procédé innovant ; la seconde, la production d éthanol, précurseur possible du butadiène, matière première de la production de pneus. VILLE DE DEMAIN - Eco-cité Montpellier Dotation PIA : 9,85 M TCSP - Tramway Ligne 4 (la circulade) à Montpellier : convention signée le 28 février 2012 avec Montpellier agglomération RENOVATION THERMIQUE Nombre de logements subventionnés dans la région : 1 079

18 IV NUMERIQUE INFRASTRUCTURE : Déploiement fibre optique en cours dans le cadre du projet pilote d'amount-aubrac (Lozère) SOUTIEN AUX USAGES, SERVICES ET CONTENUS NUMERIQUES AAP E-santé - Village : bouquet de services évolutifs et interactifs (de type serious game) qui permet de travailler les capacités cognitives et émotionnelles de façon structurée tout en recréant ou entretenant un lien social actif donc freinant l arrivée prématurée de phénomènes de dégénérescence dus à l isolement.

DOSSIER DE PRESSE SOCRATE - Janvier 2011

DOSSIER DE PRESSE SOCRATE - Janvier 2011 DOSSIER DE PRESSE SOCRATE - Janvier 2011 EQUIPEX à Perpignan et Font Romeu : un impact scientifique international - L'appel à projet "équipements d'excellence" - Le Laboratoire PROMES-CNRS - SOCRATE :

Plus en détail

Formations habilités en catégorie A DEUST Systèmes d'information, numérique et électronique

Formations habilités en catégorie A DEUST Systèmes d'information, numérique et électronique Formations habilités en catégorie A DEUST Systèmes d'information, numérique et électronique Licence Électronique, énergie électrique, automatique Licence Informatique Licence Mathématiques Licence Mécanique

Plus en détail

Objectif 13 : Se donner les moyens d une recherche innovante

Objectif 13 : Se donner les moyens d une recherche innovante Objectif 13 : Se donner les moyens d une recherche innovante Le Plan s inscrit dans le défi santé/bien-être de l Agenda stratégique pour la recherche, le transfert et l innovation (France Europe 2020).

Plus en détail

Dossier de presse LabEx SOLSTICE

Dossier de presse LabEx SOLSTICE Dossier de presse LabEx SOLSTICE Le Centre de Recherche RAPSODEE de l Ecole des Mines d Albi partie prenante du Laboratoire d'excellence "SOLSTICE» (SOLaire : Science, Technologie, Innovation pour la Conversion

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêts Economie numérique

Appel à manifestation d intérêts Economie numérique Appel à manifestation d intérêts Economie numérique CONTEXTE La Région considère comme prioritaire le secteur numérique, vecteur essentiel de performance, de modernité et d attractivité du territoire,

Plus en détail

Présentation. Présentation. générale. générale 23.01.2013. 1 ère Réunion Suivi ANR

Présentation. Présentation. générale. générale 23.01.2013. 1 ère Réunion Suivi ANR Labex Labex SOLSTICE SOLSTICE Présentation Présentation générale générale Gilles Gilles Flamant 23.01.2013 1 ère Réunion Suivi ANR Sommaire Introduction Partenaires Objectifs de R&D Domaines d intervention

Plus en détail

ACCÉLÉRER LE DÉVELOPPEMENT DE L ÉNERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE PAR L INNOVATION TECHNOLOGIQUE

ACCÉLÉRER LE DÉVELOPPEMENT DE L ÉNERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE PAR L INNOVATION TECHNOLOGIQUE ACCÉLÉRER LE DÉVELOPPEMENT DE L ÉNERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE PAR L INNOVATION TECHNOLOGIQUE 150 MILLIONS D EUROS DE BUDGET DE LANCEMENT L Institut Photovoltaïque d Île-de-France (IPVF) a pour ambition

Plus en détail

La Région apporte près de 700 000 euros à l IUT de Carcassonne antenne de l IUT de Perpignan

La Région apporte près de 700 000 euros à l IUT de Carcassonne antenne de l IUT de Perpignan La Région apporte près de 700 000 euros à l IUT de Carcassonne antenne de l IUT de Perpignan Baptiste MAUREL 04 67 22 80 35 /// 06 30 01 98 24 maurel.baptiste@cr-languedocroussillon.fr Avec la Région,

Plus en détail

CONSTRUCTION DE LA VISION 2025. COMITE de pilotage et scientifique 6 mai 2010

CONSTRUCTION DE LA VISION 2025. COMITE de pilotage et scientifique 6 mai 2010 CONSTRUCTION DE LA VISION 2025 COMITE de pilotage et scientifique 6 mai 2010 LA VISION 2025 EST AU CARREFOUR DE TROIS DYNAMIQUES Industrie Sociétés savantes Flux de découvertes scientifiques et développement

Plus en détail

Mettre en place de plateformes inter-opérables mutualisées d informations et de services.

Mettre en place de plateformes inter-opérables mutualisées d informations et de services. 7 points pour garantir un bel avenir de la e-santé en France... by Morgan - Dimanche, janvier 30, 2011 http://www.jaibobola.fr/2011/01/avenir-de-la-e-sante-en-france.html La Recherche et le développement

Plus en détail

Contribution FEDER FEADER dans le cadre des réflexions sur le futur programme interprofessionnel Forêt Bois de la Région Provence-Alpes-Côte-d Azur

Contribution FEDER FEADER dans le cadre des réflexions sur le futur programme interprofessionnel Forêt Bois de la Région Provence-Alpes-Côte-d Azur Contribution FEDER FEADER dans le cadre des réflexions sur le futur programme interprofessionnel Forêt Bois de la Région Provence-Alpes-Côte-d Azur P. 0 sur 16 SOMMAIRE OT1. page 2 OT3. page 3 OT4. page

Plus en détail

PRESENTATION DU 08/03/07

PRESENTATION DU 08/03/07 PRESENTATION DU 08/03/07 1 RAPPEL DES 5 ENJEUX STRATEGIQUES IDENTIFIES A PARTIR DU DIAGNOSTIC PARTAGE 1 - UNE REGION SOLIDAIRE : Promouvoir un développement équilibré qui concilie efficacité économique,

Plus en détail

Découvrez un nouvel éco-système pour entreprendre.

Découvrez un nouvel éco-système pour entreprendre. Découvrez un nouvel éco-système pour entreprendre. DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR RECHERCHE une fusion De COMPÉTENCES qui fait la Différence DES filières MOTEURS s implanter au parc méditerranéen

Plus en détail

Plateforme TEIB. Plateforme TEIB. Transition Energétique. Projet de Plateforme

Plateforme TEIB. Plateforme TEIB. Transition Energétique. Projet de Plateforme Projet de Plateforme Technologique pour l Innovation Bâtiment Durable en Bretagne Projet de Plateforme Projet Technologique de Plateforme pour l Innovation Technologique Bâtiment Durable pour en l Innovation

Plus en détail

Dynamiser les filières d excellence et d avenir

Dynamiser les filières d excellence et d avenir La Lorraine dispose d atouts dans ce domaine grâce à des compétences académiques pointues tant en termes de recherche biologique et médicale que d application en informatique, traitement de données ou

Plus en détail

MASTER (LMD) PARCOURS GESTION, SOURCES ET CONVERSION (GES-SOCO)

MASTER (LMD) PARCOURS GESTION, SOURCES ET CONVERSION (GES-SOCO) MASTER (LMD) PARCOURS GESTION, SOURCES ET CONVERSION (GESSOCO) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : ENERGIE Spécialité : GESTION,

Plus en détail

Les formations en cycle ingénieur

Les formations en cycle ingénieur Les formations en cycle ingénieur Eau, environnement, aménagement Ce domaine forme des ingénieurs capables d'explorer et d'organiser l'espace (surface et sous-sol), d'exploiter durablement les ressources

Plus en détail

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF L IDEX DE TOULOUSE EN BREF Pourquoi des Initiatives D EXcellence (IDEX)? Depuis 18 mois, les universités, les grandes écoles et les organismes de recherche ont travaillé ensemble pour répondre à l appel

Plus en détail

RIDER. Soutiens au projet. Présentation du projet

RIDER. Soutiens au projet. Présentation du projet RIDER Le consortium RiDER se fixe le défi de développer une solution innovante, alliant les TIC et les challenges énergétiques, afin d optimiser l efficacité énergétique d un bâtiment ou groupe de bâtiments.

Plus en détail

Université Nice Sophia Antipolis Direction de la Communication et de l événementiel 28 avenue Valrose BP 2135 06103 NICE Cedex 2

Université Nice Sophia Antipolis Direction de la Communication et de l événementiel 28 avenue Valrose BP 2135 06103 NICE Cedex 2 Université Nice Sophia Antipolis Direction de la Communication et de l événementiel 28 avenue Valrose BP 2135 06103 NICE Cedex 2 Constituant un des axes privilégiés de l'université Nice Sophia Antipolis,

Plus en détail

THÉMATIQUES DU FORUM PME ET INNOVATION 20 JANVIER 2016. 10 septembre 2015

THÉMATIQUES DU FORUM PME ET INNOVATION 20 JANVIER 2016. 10 septembre 2015 THÉMATIQUES DU FORUM PME ET INNOVATION 20 JANVIER 2016 10 septembre 2015 THÉMATIQUES PROPOSÉES A Concevoir, surveiller, maintenir et exploiter les grandes installations de production E Services énergétiques

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

PNR : TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES

PNR : TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES PNR : TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES Préambule Aujourd hui à travers l activité de «Recherche-Développement» l application technologique des acquis de la science est devenue non seulement l équivalent d une

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Normand Serre, un outil au profit de l essor des sciences végétales et agronomiques en région Haute-Normandie

DOSSIER DE PRESSE. Normand Serre, un outil au profit de l essor des sciences végétales et agronomiques en région Haute-Normandie DOSSIER DE PRESSE Normand Serre, un outil au profit de l essor des sciences végétales et agronomiques en région Haute-Normandie Normand Serre, un outil au profit de l essor des sciences végétales et agronomiques

Plus en détail

PAYS DE LA LOIRE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS?

PAYS DE LA LOIRE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Version étudiée : version adoptée par la Commission européenne le 16/12/2014. PAYS DE LA LOIRE STRUCTURE GLOBALE DU

Plus en détail

ACCOMPAGNER LES ENTREPRISES DANS LA TRANSITION VERS L ÉCONOMIE VERTE

ACCOMPAGNER LES ENTREPRISES DANS LA TRANSITION VERS L ÉCONOMIE VERTE ACCOMPAGNER LES ENTREPRISES DANS LA TRANSITION VERS L ÉCONOMIE VERTE La transition écologique et énergétique est une nécessité pour les entreprises. Le réchauffement climatique affectera toutes les entreprises

Plus en détail

économiques des territoires.

économiques des territoires. économiques des territoires. En 2014, la formation professionnelle initiale accueille près de 82 000 apprenants sur l ensemble du territoire régional. Ce sont autant de parcours que la Région vise à soutenir

Plus en détail

Le cancer cet ennemi commun

Le cancer cet ennemi commun Le cancer cet ennemi commun En France, 360 000 nouveaux cas par an. 1 homme sur 2 et 1 femme sur 3 touchés au cours de leur vie. en Languedoc-Roussillon, ICI il tue 20 personnes par jour. www.icm.unicancer.fr

Plus en détail

Une expérience, un diplôme, un métier

Une expérience, un diplôme, un métier Une expérience, un diplôme, un métier SOMMAIRE 4 agroalimentaire, viticulture 5 AMéNAGEMENT, ENVIRONNEMENT, qualité, risques 7 hôtellerie, tourisme 7 art, culture, communication 9 commerce, marketing 10

Plus en détail

La nature, excellence et base économique de l agglomération

La nature, excellence et base économique de l agglomération 3491-INTERIEUR_ANGERS_thème 25/09/03 12:27 Page 14 Thème 1 La nature, excellence et base économique Thème 1 Le Projet d agglomération 2015 Angers, laboratoire de l économie du futur Les performances économiques

Plus en détail

Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé

Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé Axe 1 Objectif Thématique 1 : Renforcer la recherche, le développement technologique et l innovation Investissement prioritaire B : Promotion

Plus en détail

MASTER BIOLOGIE-SANTE PARCOURS MANAGEMENT DE PROJET ET INNOVATION EN BIOTECHNOLOGIE

MASTER BIOLOGIE-SANTE PARCOURS MANAGEMENT DE PROJET ET INNOVATION EN BIOTECHNOLOGIE MASTER BIOLOGIE-SANTE PARCOURS MANAGEMENT DE PROJET ET INNOVATION EN BIOTECHNOLOGIE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : Biologie

Plus en détail

MEDIASTIAM. Pôle de Médiation Scientifique, Technique et Industrielle Arts et Métiers C O N C E V O I R D E M A I N

MEDIASTIAM. Pôle de Médiation Scientifique, Technique et Industrielle Arts et Métiers C O N C E V O I R D E M A I N Pôle de Médiation Scientifique, Technique et Industrielle Arts et Métiers MEDIASTIAM Campus Arts et Métiers d Aix-en-Provence Février 2015 1 C O N C E V O I R D E M A I N SOMMAIRE Description du projet

Plus en détail

Pour des quartiers mixtes, intelligents et durables

Pour des quartiers mixtes, intelligents et durables Pour des quartiers mixtes, intelligents et durables Une méthodologie innovante et élaborée au cas par cas pour créer votre quartier mixte, intelligent et durable. Concevoir votre projet sur-mesure Fédérer

Plus en détail

Eau, environnement, aménagement

Eau, environnement, aménagement Eau, environnement, aménagement Ce domaine forme des ingénieurs capables d'explorer et d'organiser l'espace (surface et sous-sol), d'exploiter durablement les ressources et de gérer les problèmes environnementaux

Plus en détail

Axes stratégiques ANNEXE 2

Axes stratégiques ANNEXE 2 Contrat de Ville de l agglomération Bergeracoise Axes stratégiques ANNEXE 2 Validés par le Comité de Pilotage du 29 janvier 2015 1 PILIER DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET EMPLOI ORIENTATIONS STRATÉGIQUES Orientation

Plus en détail

Lab s Dating 56 Rencontre Entreprises et Laboratoires de l Université de Bretagne-Sud 17 octobre 2014

Lab s Dating 56 Rencontre Entreprises et Laboratoires de l Université de Bretagne-Sud 17 octobre 2014 Organisé par Lab s Dating 56 Rencontre Entreprises et Laboratoires de l Université de Bretagne-Sud 17 octobre 2014 Pascal Berruet Vice Président Relations Socio Economiques et industrielles L Université

Plus en détail

Dossier de presse. La Région se dote d un nouveau lycée axé sur la qualité de vie et le bien-être pour préparer aux métiers de demain.

Dossier de presse. La Région se dote d un nouveau lycée axé sur la qualité de vie et le bien-être pour préparer aux métiers de demain. Dossier de presse La Région se dote d un nouveau lycée axé sur la qualité de vie et le bien-être pour préparer aux métiers de demain Contacts presse Zakia Douakha Cécile Joachin Tél. : 04 73 31 93 58 Tél.

Plus en détail

BIG DATA & Business Intelligence

BIG DATA & Business Intelligence Université d été du GFII Montpellier - 11 Septembre 2014 BIG DATA & Business Intelligence Christophe Carniel Président de Transferts LR et Référent Régional du Plan Industriel BIG DATA BIG DATA un enjeu

Plus en détail

La bioéconomie au service des transitions énergétique et écologique : la Stratégie Nationale de la recherche

La bioéconomie au service des transitions énergétique et écologique : la Stratégie Nationale de la recherche La bioéconomie au service des transitions énergétique et écologique : la Stratégie Nationale de la recherche Frédéric Ravel et Elisabeth Vergès Direction Générale de la Recherche et de l Innovation Service

Plus en détail

APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE

APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE I. Public cible de l appel à projets Un appel à projets est

Plus en détail

LE PÔLE D EXCELLENCE OUTIL DE STRUCTURATION ET DE PROFESSIONNALISATION DU SECTEUR DU TOURISME EN MARTINIQUE

LE PÔLE D EXCELLENCE OUTIL DE STRUCTURATION ET DE PROFESSIONNALISATION DU SECTEUR DU TOURISME EN MARTINIQUE LE PÔLE D EXCELLENCE OUTIL DE STRUCTURATION ET DE PROFESSIONNALISATION DU SECTEUR DU TOURISME EN MARTINIQUE Chantal LAMEYNARDIE Consultante chef de projets RH - Groupe MONPLAISIR Quelles compétences pour

Plus en détail

MASTER CHIMIE (M1, M2)

MASTER CHIMIE (M1, M2) MASTER CHIMIE (M1, M2) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master Domaine : Sciences, Technologies, Santé Mention : Chimie Présentation Le master CEDD propose une formation professionnelle et recherche

Plus en détail

SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE

SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE LICENCE Biologie Présentation Nature Site(s) géographique(s) : Accessible en : Formation diplômante Tours Formation initiale Formation continue Type de diplôme : Durée des études : Licence Niveau de diplôme

Plus en détail

Contrat d'étude Prospective «Industries de santé»

Contrat d'étude Prospective «Industries de santé» Contrat d'étude Prospective «Industries de santé» Evolution prospective des métiers et recommandations en matière de ressources humaines Version du 17 janvier BPI 37, rue du Rocher 75008 Paris France Tel:

Plus en détail

Pour un Futur [simple] du Véhicule Electrique. Téléchargez le rapport complet

Pour un Futur [simple] du Véhicule Electrique. Téléchargez le rapport complet Pour un Futur [simple] Téléchargez le rapport complet Entreprise, collectivité : vous souhaitez en savoir plus et rentrer dans la dynamique du véhicule électrique? Retrouvez dans le rapport complet du

Plus en détail

Les Petits Débrouillards présentent

Les Petits Débrouillards présentent Les Petits Débrouillards présentent Un programme éducatif pour développer et accompagner la pratique d activités scientifiques et techniques sur les territoires. Soutenu par les investissements d avenir

Plus en détail

Ingénieur-e en performance énergétique. Nouveauté 2013. Formation par apprentissage. en partenariat avec

Ingénieur-e en performance énergétique. Nouveauté 2013. Formation par apprentissage. en partenariat avec Nouveauté 2013 en partenariat avec Formation par apprentissage Ingénieur-e en performance énergétique ÉCOLE PUBLIQUE D INGÉNIEUR-E-S Institut National des Sciences Appliquées de Rouen Performance énergétique

Plus en détail

Stratégie de spécialisation intelligente de la Wallonie

Stratégie de spécialisation intelligente de la Wallonie Stratégie de spécialisation intelligente de la Wallonie Juillet 2015 DIRECTION DE LA POLITIQUE ECONOMIQUE Florence HENNART Plan Spécialisation intelligente en Wallonie : processus et fondements Stratégie

Plus en détail

PRÉSENTATION DE L ALLIANCE CLIMAT DANS LE CADRE DU PLAN ENERGIE CLIMAT TERRITORIAL DU DISTRICT DE BAMAKO

PRÉSENTATION DE L ALLIANCE CLIMAT DANS LE CADRE DU PLAN ENERGIE CLIMAT TERRITORIAL DU DISTRICT DE BAMAKO PRÉSENTATION DE L ALLIANCE CLIMAT DANS LE CADRE DU PLAN ENERGIE CLIMAT TERRITORIAL DU DISTRICT DE BAMAKO PLAN I. PRESENTATION 1. Réseau Carbone 2. Alliance Climat II. PARTENAIRES 1. Mairie du District

Plus en détail

Le CNRS : une grande diversité de métiers

Le CNRS : une grande diversité de métiers - Septembre 2004 Le CNRS : une grande diversité de métiers Une grande variété de métiers sont exercés dans les unités de recherche et de services du CNRS. Le CNRS compte 25 283 agents : 11 349 chercheurs,

Plus en détail

CREATION DE VALEUR PAR L EXPLOITATION DES NOUVELLES TECHNOLOGIES

CREATION DE VALEUR PAR L EXPLOITATION DES NOUVELLES TECHNOLOGIES CREATION DE VALEUR PAR L EXPLOITATION DES NOUVELLES TECHNOLOGIES CONSEIL STRATEGIQUE & ACCOMPAGNEMENT OPERATIONNEL 2, Rue de la Claire - 69009 Lyon-France Tél. : +33 (0)4.78.83.40.40 - Fax : +33 (0)4.78.64.02.23

Plus en détail

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration Préambule La société doit faire face à de nouveaux défis pour satisfaire les

Plus en détail

Arrêté du. fixant la nomenclature des mentions du diplôme national de licence professionnelle NOR :

Arrêté du. fixant la nomenclature des mentions du diplôme national de licence professionnelle NOR : RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche Arrêté du fixant la nomenclature des mentions du diplôme national de licence professionnelle NOR : La ministre de l enseignement

Plus en détail

DIDIER LEJEUNE. Directeur de la formation professionnelle et du développement RH, UNIDIS LE 19 OCTOBRE 2012 - PARIS

DIDIER LEJEUNE. Directeur de la formation professionnelle et du développement RH, UNIDIS LE 19 OCTOBRE 2012 - PARIS DIDIER LEJEUNE Directeur de la formation professionnelle et du développement RH, UNIDIS Bac Pro procédés de la chimie, de l eau et des papiers-cartons Le 19 octobre 2012 SOMMAIRE L Inter-secteurs Papiers-cartons

Plus en détail

FORMATIONS OUVRANT DROIT AU VERSEMENT DE LA TAXE D'APPRENTISSAGE Année Universitaire 2014-2015

FORMATIONS OUVRANT DROIT AU VERSEMENT DE LA TAXE D'APPRENTISSAGE Année Universitaire 2014-2015 FORMATIONS OUVRANT DROIT AU VERSEMENT DE LA TAXE D'APPRENTISSAGE Année Universitaire 2014-2015 Organisme gestionnaire : UNIVERSITE LILLE 1 59655 Villeneuve d'ascq Cedex Siret : 19593559800019 Tél 03 20

Plus en détail

GLOBAL CARE Initiative : un lancement international réussi lors de BIO-Europe 2013

GLOBAL CARE Initiative : un lancement international réussi lors de BIO-Europe 2013 dvvxcvcxvdfvcs GLOBAL CARE Initiative : un lancement international réussi lors de BIO-Europe 2013 Le projet GLOBAL CARE Initiative (The Global Partnering Research Initiative of the Carnot Human Health

Plus en détail

LICENCE AMENAGEMENT, URBANISME ET DEVELOPPEMENT TERRITORIAL

LICENCE AMENAGEMENT, URBANISME ET DEVELOPPEMENT TERRITORIAL LICENCE AMENAGEMENT, URBANISME ET DEVELOPPEMENT TERRITORIAL Mention : Géographie et aménagement skin.:program_main_bloc_presentation_label Dans la mesure où il n existe pas de mention de licence aménagement

Plus en détail

Signature d une convention de partenariat «Capital santé des seniors et liens intergénérationnels»

Signature d une convention de partenariat «Capital santé des seniors et liens intergénérationnels» Fiche de presse Une force de proposition indépendante à l initiative de la Ville de Montpellier Direction de la Communication de la Ville de Montpellier - ANATOME - Novembre 2010 Signature d une convention

Plus en détail

Dossier de presse. Solar Decathlon 2014 à Versailles. Paris, le 15 octobre 2012

Dossier de presse. Solar Decathlon 2014 à Versailles. Paris, le 15 octobre 2012 Dossier de presse Solar Decathlon 2014 à Versailles Paris, le 15 octobre 2012 Contact presse : Marielle Chaumien - marielle.chaumien@developpement-durable.gouv.fr - 01 40 81 15 96 www.territoires.gouv.fr

Plus en détail

200 M (accélérateurs) 15 M (attractivité) 175 M 126 M 175 M 50 M. Transition numérique de l Etat. French Tech. Technos et usages du numérique

200 M (accélérateurs) 15 M (attractivité) 175 M 126 M 175 M 50 M. Transition numérique de l Etat. French Tech. Technos et usages du numérique 1 Technos et usages du numérique Transition numérique de l Etat French Tech Subventions et avances remboursables Appels à projets Fonds propres Investissement avisé Prêts Subventions Subventions Fonds

Plus en détail

Maisons Régionales de la Santé CADRE D INTERVENTION

Maisons Régionales de la Santé CADRE D INTERVENTION Maisons Régionales de la Santé CADRE D INTERVENTION 1 LES MAISONS REGIONALES DE LA SANTE MRS (programme 2) Enjeux et objectifs Le dispositif des «Maisons Régionales de la Santé» voté en 2010 incarne de

Plus en détail

créateur de progrès énergétique

créateur de progrès énergétique ANTÉ H DALKIA, créateur de progrès énergétique Partenaire historique des acteurs de la santé, Dalkia propose une large gamme de services pour améliorer la sécurité et la fiabilité des installations techniques

Plus en détail

Faculté des Sciences d ORSAY

Faculté des Sciences d ORSAY Université Paris-Sud 11 Faculté des Sciences d ORSAY Personnes ressources des disciplines représentées : Département de Biologie Vice-Président : Hervé DANIEL Secrétaire : Malika DERRAS Université Paris-Sud

Plus en détail

Une université pluridisciplinaire et professionnalisante 12/02/2008 1

Une université pluridisciplinaire et professionnalisante 12/02/2008 1 Une université pluridisciplinaire et professionnalisante 12/02/2008 1 L USTV en chiffres Plus de 10 000 étudiants 500 postes d enseignants dont 264 chercheurs et enseignants-chercheurs 14 laboratoires

Plus en détail

MASTER (LMD) - SCIENCES ET NUMÉRIQUE POUR LA SANTÉ (ANCIEN STIC SANTÉ)

MASTER (LMD) - SCIENCES ET NUMÉRIQUE POUR LA SANTÉ (ANCIEN STIC SANTÉ) MASTER (LMD) - SCIENCES ET NUMÉRIQUE POUR LA SANTÉ (ANCIEN STIC SANTÉ) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé SAVOIR FAIRE ET COMPÉTENCES

Plus en détail

Annexe 6 et 7 Du Contrat de Performance 2014-2018 Medicen Paris Region. Liste des engagements du Pôle avec d autres clusters français ou étrangers

Annexe 6 et 7 Du Contrat de Performance 2014-2018 Medicen Paris Region. Liste des engagements du Pôle avec d autres clusters français ou étrangers Annexe 6 et 7 Du Contrat de Performance -2018 Medicen Paris Region Liste des engagements du Pôle avec d autres clusters français ou étrangers 24 octobre Relations inter-pôles et inter-clusters nationaux

Plus en détail

EN MARCHE POUR LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE L ESSENTIEL EN

EN MARCHE POUR LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE L ESSENTIEL EN EN MARCHE POUR LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE 10 L ESSENTIEL EN POINTS 1 UN PROCESSUS NÉCESSAIRE rationnelle et efficace des ressources. Elle concerne les La transition écologique doit conduire à la mise en

Plus en détail

Monitoring THPE. Soutien au projet. Présentation du projet

Monitoring THPE. Soutien au projet. Présentation du projet Monitoring THPE Le projet Monitoring THPE a donné lieu à l un des premiers systèmes innovants de suivi des performances énergétiques et de confort des bâtiments. Informations générales Localisation : Région

Plus en détail

Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national

Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national Ce document constitue la synthèse de la première phase des travaux d élaboration de la charte du Parc national des Cévennes.

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES GUIDE PRATIQUE POUR LES ENTREPRISES Programme compétitivité régionale et emploi 2007-2013 INNOVATION www.europe-en-aquitaine.eu 1 2 3 L Aquitaine avance, l Europe

Plus en détail

APPEL À PROJETS PROJETS FORMATION

APPEL À PROJETS PROJETS FORMATION DÉVELOPPEMENT DES ÉNERGIES RENOUVELABLES DANS LE BÂTIMENT ET L'INDUSTRIE APPEL À PROJETS PROJETS FORMATION LE PÔLE DE COMPÉTITIVITÉ DERBI Un Pôle de compétitivité se définit comme la combinaison, sur un

Plus en détail

Réseau des Opérateurs et Aménageurs Urbains de la Ville Méditerranéenne Durable Un projet urbain moteur de la Métropole.

Réseau des Opérateurs et Aménageurs Urbains de la Ville Méditerranéenne Durable Un projet urbain moteur de la Métropole. Réseau des Opérateurs et Aménageurs Urbains de la Ville Méditerranéenne Durable Un projet urbain moteur de la Métropole 22 octobre 2014 UNE OPERATION DE DEVELOPPEMENT AU CŒUR DE LA METROPOLE Salon Aix

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 18 OCTOBRE 2007 DELIBERATION N CR-07/15.207 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Lutte contre le changement climatique : vers un Plan Climat Languedoc- Roussillon LE CONSEIL REGIONAL LANGUEDOC-ROUSSILLON,

Plus en détail

FORMATIONS OUVRANT DROIT AU VERSEMENT DE LA TAXE D'APPRENTISSAGE Année Universitaire 2011-2012

FORMATIONS OUVRANT DROIT AU VERSEMENT DE LA TAXE D'APPRENTISSAGE Année Universitaire 2011-2012 FORMATIONS OUVRANT DROIT AU VERSEMENT DE LA TAXE D'APPRENTISSAGE Année Universitaire 2011-2012 Organisme gestionnaire : UNIVERSITE LILLE 1 59655 Villeneuve d'ascq Cedex Siret : 19593559800019 Les DUT,

Plus en détail

Agenda 21 Île-de-France. Le référentiel de l Eco-Région

Agenda 21 Île-de-France. Le référentiel de l Eco-Région Agenda 21 Île-de-France Le référentiel de l Eco-Région Un Agenda 21 pour renforcer l'eco-région 2008 Forum de lancement de l Agenda 21 Île-de-France Le choix d un agenda 21 interne : périmètre de l institution

Plus en détail

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012»)

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Axes / Mesures / Sous-mesures Axe 1 : Contribuer à

Plus en détail

DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Politique de Développement Durable

DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Politique de Développement Durable DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Politique de Développement Durable Plan d action 2011-2014 Édifice Le Delta III certifié LEED-CS «Or», ville de Québec Mot DE LA DIRECTION Dessau est née d une volonté

Plus en détail

Annonce. Beyrouth, le 4/6/2013. La Doyenne. Nina SAADALLAH. UNIVERSITE LIBNAISE Faculté de Santé Publique Décanat

Annonce. Beyrouth, le 4/6/2013. La Doyenne. Nina SAADALLAH. UNIVERSITE LIBNAISE Faculté de Santé Publique Décanat UNIVERSITE LIBNAISE Faculté de Santé Publique Décanat Annonce La Doyenne de la Faculté de Santé Publique annonce le début du dépôt des dossiers de candidature pour les différents Masters Professionnels

Plus en détail

Arrêté du. fixant la nomenclature des mentions du diplôme national de licence professionnelle NOR :

Arrêté du. fixant la nomenclature des mentions du diplôme national de licence professionnelle NOR : RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche Arrêté du fixant la nomenclature des mentions du diplôme national de licence professionnelle NOR : La ministre de l enseignement

Plus en détail

Programme d Investissements d Avenir

Programme d Investissements d Avenir www.caissedesdepots.fr Programme d Investissements d Avenir Créateur de solutions durables Programme d Investissements d Avenir L État investit 35 milliards d euros Pilotage 0 gestionnaires 5 priorités

Plus en détail

L usine à projets d innovation

L usine à projets d innovation VIAMECA en phase II L usine à projets d innovation Le SERVICE DURABLE INGENIERIE DES SURFACES Animation : Aubert&Duval PROCEDES AVANCES DE FABRICATION Animation : ENISE SYSTEMES INTELLIGENTS ET ROBOTIQUES

Plus en détail

Région Haute-Normandie DIAGNOSTIC TERRITORIAL - FICHE DE SYNTHESE STRATEGIQUE

Région Haute-Normandie DIAGNOSTIC TERRITORIAL - FICHE DE SYNTHESE STRATEGIQUE DIAGNOSTIC TERRITORIAL - FICHE DE SYNTHESE STRATEGIQUE La région Haute-Normandie présente des atouts multiples et variés, qu ils soient d ordre sociodémographique, économique, géographique ou environnemental.

Plus en détail

Référentiel des métiers de la spécialité Instrumentation - Automatique - Informatique

Référentiel des métiers de la spécialité Instrumentation - Automatique - Informatique Référentiel des métiers de la spécialité Instrumentation - Automatique - Informatique Référentiel des métiers de la spécialité Instrumentation - Automatique - Informatique Copyright 2015 Polytech Annecy-Chambéry

Plus en détail

Séminaire RDI2015. P r é s e n t a t i o n

Séminaire RDI2015. P r é s e n t a t i o n P r é s e n t a t i o n Séminaire RDI 2015 Séminaire RDI2015 La politique RDI au service de la gestion de l eau et des milieux aquatiques : point d étape et perspectives Les finalités opérationnelles des

Plus en détail

Kyomed/ Déc. 2015 SMART-MINING DANS LA SANTÉ: POUR QUELLES APPLICATIONS ET POUR QUELS USAGES? UN EXEMPLE DANS LA RHINITE ALLERGIQUE SYLVIE ARNAVIELHE

Kyomed/ Déc. 2015 SMART-MINING DANS LA SANTÉ: POUR QUELLES APPLICATIONS ET POUR QUELS USAGES? UN EXEMPLE DANS LA RHINITE ALLERGIQUE SYLVIE ARNAVIELHE Kyomed/ Déc. 2015 SMART-MINING DANS LA SANTÉ: POUR QUELLES APPLICATIONS ET POUR QUELS USAGES? UN EXEMPLE DANS LA RHINITE ALLERGIQUE SYLVIE ARNAVIELHE KYOMED- 10 DÉCEMBRE 2015 2 BIG DATA Description en

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

Master SCIENCES DE L EDUCATION STRATÉGIE ET INGÉNIERIE DE FORMATION D ADULTES (SIFA) SCIENCES HUMAINES

Master SCIENCES DE L EDUCATION STRATÉGIE ET INGÉNIERIE DE FORMATION D ADULTES (SIFA) SCIENCES HUMAINES SCIENCES HUMAINES Master SCIENCES DE L EDUCATION STRATÉGIE ET INGÉNIERIE DE FORMATION D ADULTES (SIFA) Objectifs former des spécialistes en ingénierie de formation dans les trois niveaux de cette ingénierie

Plus en détail

Les ateliers prospectifs s organisent autour de 2 cycles de réunions.

Les ateliers prospectifs s organisent autour de 2 cycles de réunions. En 2014, la formation professionnelle initiale accueille près de 82 000 apprenants sur l ensemble du territoire régional. Ce sont autant de parcours que la Région vise à soutenir en inscrivant les trajectoires

Plus en détail

Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse?

Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse? 1 Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse? Ce support a été réalisé avec le soutien financier du Compte d'affectation spéciale "Développement Agricole et Rural" du Ministère de l'alimentation,

Plus en détail

UN PARTENARIAT NUMERIQUE ENTRE LA VILLE DE PARIS ET MICROSOFT

UN PARTENARIAT NUMERIQUE ENTRE LA VILLE DE PARIS ET MICROSOFT UN PARTENARIAT NUMERIQUE ENTRE LA VILLE DE PARIS ET MICROSOFT Mardi 29 janvier 2008 Contacts presse : Ville de Paris : Lionel Bordeaux Clarisse Guyonnet ; tel : 01 42 76 49 61 Microsoft : Ghislain Garesse

Plus en détail

activités physiques et sportives

activités physiques et sportives Domaine de formation activités physiques et sportives Les résultats sont présentés en effectifs car les effectifs sont inférieurs à 100. spécialités de MASTER professionnel Développement personnel, ressources

Plus en détail

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Instruments novateurs en matière de politique et de financement pour les pays voisins au sud et à l est de l Union européenne

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi»

«seul le prononcé fait foi» «seul le prononcé fait foi» Discours à l occasion du lancement du site aquitain de l IRT Saint Exupéry Bordeaux Lundi 17 novembre 2014 Monsieur le Premier ministre, Monsieur le Président du Conseil Régional

Plus en détail

LICENCE. Mathématiques

LICENCE. Mathématiques LICENCE Mathématiques Que sont les mathématiques? Les mathématiques, par l étude d objets abstraits (nombres, figures géométriques...) et le recours au raisonnement logique, permettent de décrire et de

Plus en détail

Cahier des charges - cadre. Volet 1 : Contexte et Orientations. Plan académique de la. formation continue. des personnels.

Cahier des charges - cadre. Volet 1 : Contexte et Orientations. Plan académique de la. formation continue. des personnels. Délégation académique à la formation des personnels de l Éducation nationale [Dafpen] Cahier des charges - cadre Volet 1 : Contexte et Orientations ************* Plan académique de la formation continue

Plus en détail

LICENCE SCIENCES DU VIVANT PARCOURS BIOLOGIE-ENVIRONNEMENT

LICENCE SCIENCES DU VIVANT PARCOURS BIOLOGIE-ENVIRONNEMENT LICENCE SCIENCES DU VIVANT PARCOURS BIOLOGIE-ENVIRONNEMENT Plus d'infos Crédits ECTS : 180 / Durée : 3 ans / Niveau d'étude : BAC +3 Nature de la formation : Diplôme Stage : Obligatoire unimes Composante

Plus en détail

bâtir investir valoriser

bâtir investir valoriser bâtir investir valoriser vision une globale ARTEA a placé le suivi des clients au cœur de ses préoccupations en offrant le meilleur service à l ensemble des locataires de ses immeubles. Ce service se caractérise

Plus en détail

Appels à projets recherche 2006 : Les lauréats reçus à l Hôtel de Région

Appels à projets recherche 2006 : Les lauréats reçus à l Hôtel de Région Appels à projets recherche 2006 : Les lauréats reçus à l Hôtel de Région Hôtel de Région des Pays de la Loire Mercredi 20 décembre 2006 Relations presse Conseil Régional des Pays de la Loire Sophie Le

Plus en détail