Agents mobiles pour la recherche d'informations sur des réseaux hétérogènes. D.Picard & A.Revel

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Agents mobiles pour la recherche d'informations sur des réseaux hétérogènes. D.Picard & A.Revel"

Transcription

1 Agents mobiles pour la recherche d'informations sur des réseaux hétérogènes D.Picard & A.Revel

2 Le code mobile......un code successivement embarqué Code Mobile Programme se déplaçant sur d autres supports et capables de s y exécuter Propriétés des plate-formes Interopérabilité Capacités d'hébergement Protections/Authentification Langage le plus courant Java

3 Exemples Applet premières implémentations de pages dynamiques Mobilet programme destiné à être exécuté sur un téléphone portable ou un PDA et téléchargé une fois pour toutes Agent mobile programme se déplaçant sur le réseau au cours de son exécution ex : Virus informatique

4 Agents mobiles Intérêt par rapport au client/serveur Performances Moins d'utilisation de la bande passante Attention! Compromis QoS/BP et CPU Sécurité Robustesse Répartition des charges Le client peut être éteint (nomadisme) Agents intelligents capables d'apprendre

5 Les Agents «typiques» Différents rôles pour les Agents agent utilisateur voyage sur le réseau à la recherche de ressources agent ressource se fixe auprès des ressources intéressantes pour les agents utilisateurs et négocie leur utilisation agent réseau dirige un ensemble d agents utilisateurs en fonction de leurs besoins et leurs capacités collecte les informations retour et réajuste sa connaissance de ses agents et du réseau agent sécurité gère les entrées des agents utilisateurs sur leur site

6 Exemple d'application Recherche décentralisée d informations Agent de recherche Lance des agents en parallèle sur un réseau pour trouver des informations Favorise les recherches suivantes grâce à un algorithme à apprentissage

7 Problématique Actuellement La recherche d informations est centralisée Utilisation de ressources CPU Bande passante Les informations sont Nombreuses (saturation IPV4) Au contenu varié (multimédia, multilingue ) Au contenu versatile (contenu, liens )

8 Problématique Actuellement La recherche d informations est centralisée Utilisation de ressources CPU Inadéquation Bande passante Les informations sont Nombreuses (saturation IPV4) Au contenu varié (multimédia, multilingue ) Au contenu versatile (contenu, liens )

9 Alternative Système de recherche d informations Décentralisé Basé sur l utilisation d agents mobiles Agent de recherche Lance des agents en parallèle sur un réseau Favorise les recherches suivantes grâce à un algorithme à apprentissage Apprentissage du parcours Apprentissage des «habitudes» utilisateur

10 Approche réactive Modèle issu d études menées sur les fourmis [Deneubourg89,Theraulaz92,Ferber97] Marquage de pages web permettant de faciliter la recherche des autres agents Avantages attendus système réparti = moins de puissance de calcul/serveur renforcement et reroutage automatique typage des informations

11 Principe : plus court chemin

12 Principe : plus court chemin

13 Principe : plus court chemin

14 Principe : plus court chemin

15 Principe : plus court chemin

16 Reroutage automatique

17 Reroutage automatique

18 Reroutage automatique

19 Formalisation On assimile Internet à l environnement d une fourmi La page utilisateur = la fourmilière Les pages parcourues = points de passage Les hyperliens = les trajets marqués La nourriture = l information intéressante

20 Fonctionnement Coord. R ETIS R ETIS R ETIS R ETIS

21 Searching Searching Searching WWW WWW WWW WWW Searched Agent Found!

22 WWW WWW WWW WWW Searched Agent Found!

23 WWW WWW WWW WWW Searched Agent Searching

24 WWW WWW WWW Searching WWW Searched Agent

25 Searching WWW WWW WWW WWW Searched Agent

26 Fonctionnement WWW Info Coord. Rech.

27 Applications NetMarché : avec TIGA Technologies Recherche de vendeurs dans un contexte de e-commerce MINEFI : Recherche de documents sur un Intranet NEGAUSERMA : Optimisation d'un réseau hétérogène Prix du partenariat technologique VO CBIR...

28 Intérêt «Mobilité» / «messages»? Les ressources sont dispersées sur le réseau Le nombre de communications est moindre Or le goulot d étranglement sont les communications Agents mobiles plus rapides! Les agents sont réellement «mobiles» Lancement possible «hors ligne» (la nuit ) Les documents et connexions peuvent être sécurisés

29 Comment rendre le code mobile? Comment déplacer du code? Est-ce vraiment un déplacement? Mobilité faible capacité pour un système de déplacer le code des agents accompagné seulement de données d'initialisation (et non de l'état complet. Mobilité forte capacité de capture et de restauration de l'état d'exécution d'un agent, appelé

30 Mobilité Machine 1 Machine 2 Objet 1: Class 1 Clonage + Champs 1 + Champs 2 - Champs 3

31 Mobilité Machine 1 Objet 1: Class 1 Clonage Machine 2 Objet 2: Class 1 + Champs 1 + Champs 2 - Champs 3

32 Mobilité Machine 1 Objet 1: Class 1 Sérialisation Champ1 Champ2 Champ3 Etat de l'agent? Machine 2 Objet 2: Class 1 + Champs 1 + Champs 2 - Champs 3 + Champs 1 + Champs 2 - Champs 3

33 Mobilité Etat de l'agent? Machine 1 Objet 1: Class 1 + Champs 1 + Champs 2 - Champs 3 Acquittement Objet créé Machine 2 Objet 2: Class 1 + Champs 1 + Champs 2 - Champs 3

34 Mobilité Et si la classe Class 1 n'est pas connue? Nécéssité de télécharger le code Surclassage du ClassLoader URLClassLoader

35 Mobilité Machine 1 Machine 2 Objet 1: Class 1 Serialisation Objet 1 + Champs 1 + Champs 2 - Champs 3

36 Mobilité Machine 1 Objet 1: Class 1 + Champs 1 + Champs 2 - Champs 3 Serialisation Objet 1 Class 1 Inconnue! Machine 2

37 Mobilité Banque de classes Machine 1 Objet 1: Class 1 + Champs 1 + Champs 2 - Champs 3 Téléchargement Class 1 Serialisation Objet 1 Class 1 Inconnue! Machine 2

38 Mobilité Machine 1 Objet 1: Class 1 Machine 2 Objet 1': Class 1 + Champs 1 + Champs 2 - Champs 3 + Champs 1 + Champs 2 - Champs 3

39 Mobilité Machine 1 Objet 1: Class 1 + Champs 1 + Champs 2 - Champs 3 Acquittement Objet créé Machine 2 Objet 2: Class 1 + Champs 1 + Champs 2 - Champs 3

Domaine de Formation : Sciences et Technologies Mention : Informatique Spécialité : Informatique de Gestion

Domaine de Formation : Sciences et Technologies Mention : Informatique Spécialité : Informatique de Gestion LICENCE FONDAMENTALE INFORMATIQUE DE GESTION Domaine de Formation : Sciences et Technologies Mention : Informatique Spécialité : Informatique de Gestion I. Présentation de la licence Le but de la Licence

Plus en détail

Il existe actuellement plusieurs méthodes pour accéder à un serveur de contenu proche du client.

Il existe actuellement plusieurs méthodes pour accéder à un serveur de contenu proche du client. Yan Chen, Randy H. Katz, John D. Kubiatowicz. Dynamic Replica Placement for Scalable Content Delivery. In Peer-to-Peer Systems: First International Workshop, IPTPS 2002. Le domaine abordé par l article

Plus en détail

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer 1 Bases de Données Objectifs Maîtriser les concepts d un SGBD relationnel Les modèles de représentations de données Les modèles de représentations de données La conception d une base de données Pratiquer

Plus en détail

Le rôle des systèmes d information dans la modélisation de l organisation du travail

Le rôle des systèmes d information dans la modélisation de l organisation du travail 800 THÈME 2 > Information et intelligence collective 801 THÈME 2 > Information et intelligence collective 802 THÈME 2 > Information et intelligence collective 803 THÈME 2 > Information et intelligence

Plus en détail

objectif : plan : Java, CORBA et RMI A. Le Grand,1997 1 JAVA, CORBA et RMI

objectif : plan : Java, CORBA et RMI A. Le Grand,1997 1 JAVA, CORBA et RMI JAVA, CORBA et RMI objectif : développer des applications client/serveur incluant des objets répartis Java / CORBA : client/serveur hétérogènes Java / RMI : client/serveur homogènes plan : l architecture

Plus en détail

ARCHITECTURES DES SYSTÈME DE BASE DE DONNÉES. Cours Administration des Bases de données M Salhi

ARCHITECTURES DES SYSTÈME DE BASE DE DONNÉES. Cours Administration des Bases de données M Salhi ARCHITECTURES DES SYSTÈME DE BASE DE DONNÉES Cours Administration des Bases de données M Salhi Architectures des Système de base de données Systèmes centralisés et client-serveur Server System Architectures

Plus en détail

QUELQUES CONCEPTS INTRODUCTIFS

QUELQUES CONCEPTS INTRODUCTIFS ESIEE Unité d'informatique IN101 Albin Morelle (et Denis Bureau) QUELQUES CONCEPTS INTRODUCTIFS 1- ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D UN ORDINATEUR Processeur Mémoire centrale Clavier Unité d échange BUS

Plus en détail

Groupe 7. Membres : BADOLO Edadjain Placide, NAKOLENDOUSSE Sylvain, SAWADOGO Brice PLAN

Groupe 7. Membres : BADOLO Edadjain Placide, NAKOLENDOUSSE Sylvain, SAWADOGO Brice PLAN Groupe 7 Thème : Systèmes d exploitation, choix et enjeux stratégiques Membres : BADOLO Edadjain Placide, NAKOLENDOUSSE Sylvain, SAWADOGO Brice Introduction PLAN I. Généralités sur les systèmes d exploitation

Plus en détail

Fiche de l'awt Le modèle peer to peer

Fiche de l'awt Le modèle peer to peer Fiche de l'awt Le modèle peer to peer L'arrivée du peer to peer (point à point) bouleverse le modèle traditionnel client-serveur. Dorénavant, toute application peut être à la fois client et serveur. Quels

Plus en détail

Concepteur Développeur Informatique Option Nomade

Concepteur Développeur Informatique Option Nomade Concepteur Développeur Informatique Option Nomade Module : Espace ouvert de formation (2 semaines) Ce module est composée de plusieurs parties : - le module développement durable (14 heures), qui traite

Plus en détail

Cloud Computing et SaaS

Cloud Computing et SaaS Cloud Computing et SaaS On a vu fleurir ces derniers temps un grands nombre de sigles. L un des premiers est SaaS, Software as a Service, sur lequel nous aurons l occasion de revenir. Mais il y en a beaucoup

Plus en détail

Equilibre de charge. Equilibre de charge statique Equilibre de charge dynamique

Equilibre de charge. Equilibre de charge statique Equilibre de charge dynamique Equilibre de charge Equilibre de charge statique Equilibre de charge dynamique Approches centralisées Approches distribuées Approches semi-distribuées Jaillet Info53 - L3 Informatique - 2006 1 Equilibre

Plus en détail

Agents Mobiles/Code Mobile

Agents Mobiles/Code Mobile Systèmes Répartis Agents Mobiles Agents Mobiles/Code Mobile Modèles d exécution répartie et agents mobiles Infrastructure pour les agents mobiles Expérimentations Conclusion 1 Modèles d exécution répartie

Plus en détail

1 LE L S S ERV R EURS Si 5

1 LE L S S ERV R EURS Si 5 1 LES SERVEURS Si 5 Introduction 2 Un serveur réseau est un ordinateur spécifique partageant ses ressources avec d'autres ordinateurs appelés clients. Il fournit un service en réponse à une demande d un

Plus en détail

Les systèmes embarqués et les tendances technologiques: une évolution constante, une innovation continue!

Les systèmes embarqués et les tendances technologiques: une évolution constante, une innovation continue! Les systèmes embarqués et les tendances technologiques: une évolution constante, une innovation continue! Vasiliki Sfyrla Une approche des systèmes embarqués Les systèmes embarqués existent depuis longtemps.

Plus en détail

INGÉNIEUR DU CNAM SPÉCIALITÉ INFORMATIQUE

INGÉNIEUR DU CNAM SPÉCIALITÉ INFORMATIQUE INGÉNIEUR DU CNAM SPÉCIALITÉ INFORMATIQUE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Formation d'ingénieur classique Domaine : Sciences, Ingénierie et Technologies Mention : INGÉNIEUR DU CNAM - Ingénieur

Plus en détail

DETECTION D INTRUSIONS DANS LES RESEAUX AD HOC

DETECTION D INTRUSIONS DANS LES RESEAUX AD HOC DETECTION D INTRUSIONS D DANS LES RESEAUX AD HOC Jean-Marc PERCHER Bernard JOUGA SSTIC 03 1 Le constat Réseaux sans fil plus sensibles aux problèmes de sécurité Intrusion Déni de service Failles de sécurité

Plus en détail

Objectifs du cours Modèles et Approches Formels de Systèmes Distribués

Objectifs du cours Modèles et Approches Formels de Systèmes Distribués Objectifs du cours Modèles et Approches Formels de Systèmes Distribués Mohamed Mosbah LaBRI ENSEIRB - Université Bordeaux 1 mosbah@labri.fr dept-info.labri.fr/~mosbah/mafsd.html Connaître les caractéristiques

Plus en détail

PRESENTATION DE JAVA. Qu est-ce que java? Les caractéristiques du langage java Les outils Les API Références. Software Associates International

PRESENTATION DE JAVA. Qu est-ce que java? Les caractéristiques du langage java Les outils Les API Références. Software Associates International PRESENTATION DE JAVA Qu est-ce que java? Les caractéristiques du langage java Les outils Les API Références 1 Qu est-ce que java? Un langage de programmation orienté objets Une architecture de Virtual

Plus en détail

Evolution d Applications. Une Approche pour l Evolution des Systèmes Logiciels. Exemple : Le Serveur WWW. Applications Considérées

Evolution d Applications. Une Approche pour l Evolution des Systèmes Logiciels. Exemple : Le Serveur WWW. Applications Considérées Evolution d Applications Une Approche pour l Evolution des Manuel Oriol Présentation de doctorat 20 Avril 2004 Une application est souvent modifiée entre sa première mise en service et sa dernière. Une

Plus en détail

La haute disponibilité de la CHAINE DE

La haute disponibilité de la CHAINE DE Pare-feu, proxy, antivirus, authentification LDAP & Radius, contrôle d'accès des portails applicatifs La haute disponibilité de la CHAINE DE SECURITE APPLICATIVE 1.1 La chaîne de sécurité applicative est

Plus en détail

Sujet Solution de sauvegarde de serveurs et postes de travail avec BackupPC et Bacula. par ALIXEN

Sujet Solution de sauvegarde de serveurs et postes de travail avec BackupPC et Bacula. par ALIXEN Sujet Solution de sauvegarde de serveurs et postes de travail avec BackupPC et Bacula par ALIXEN Présentation de Etienne Etournay info@alixen.fr Plan Introduction : objectif Description du besoin client

Plus en détail

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications.

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications. Table des matières LES PRINCIPES DE BASE... 1 Présentation distribuée-revamping...2 Présentation distante...3 Traitements distribués...3 données distantes-rd...4 données distribuées-rda distribué...4 L'ARCHITECTURE

Plus en détail

Table des Matières. Table des Figures 7. Introduction Générale 9. Chapitre 1 - Langages de description d architectures matérielles hybrides 23

Table des Matières. Table des Figures 7. Introduction Générale 9. Chapitre 1 - Langages de description d architectures matérielles hybrides 23 Table des Figures 7 Introduction Générale 9 1. Outils et plate-formes de construction d application 9 2. Intégration de paradigmes de conception dans le cycle de vie 10 2.1. Equilibrage de charge et équilibrage

Plus en détail

Réunion CFA du 21 mars 2006

Réunion CFA du 21 mars 2006 Réunion CFA du 21 mars 2006 1 LES TIC et L APPRENTISSAGE 1 Les TIC et l Apprentissage : une longue histoire Au plan de la gestion des établissements : Entre 1988 et 1993 : premier plan d informatisation

Plus en détail

Calcul Haute Performance avec OpenTURNS

Calcul Haute Performance avec OpenTURNS Calcul Haute Performance avec OpenTURNS Renaud Barate EDF R&D Workshop du GdR MASCOT-NUM «Quantification d incertitude et calcul intensif» 28 Mars 2013 Sommaire Présentation du logiciel OpenTURNS Problématiques

Plus en détail

Eric Bertrand ebertrand@ixis-cib.com. 08/11/06 Maître de conférence 1

Eric Bertrand ebertrand@ixis-cib.com. 08/11/06 Maître de conférence 1 Calcul parallèle des options MC. Eric Bertrand ebertrand@ixis-cib.com 1 Plan Contexte du calcul parallèle Qualités requises Architecture Outillage Problèmes rencontrés perspectives 2 Contexte du calcul

Plus en détail

Clusters for Application Service Providers. T. Monteil, J.M. Garcia P. Pascal, S. Richard

Clusters for Application Service Providers. T. Monteil, J.M. Garcia P. Pascal, S. Richard Clusters for Application Service Providers (www.laas.fr/casp) T. Monteil, J.M. Garcia P. Pascal, S. Richard 1 Généralités Le monde du calcul dans un environnement ASP Les ASP : Application Service Provider

Plus en détail

Le produit WG-1000 Wireless Gateway

Le produit WG-1000 Wireless Gateway Le produit WG-1000 Wireless Gateway Le produit WG-1000 Wireless Gateway TM offre une solution unique et modulable aux problèmes de sécurité, de qualité de service (QoS) et de gestion pour les enterprises

Plus en détail

Présentation commonit pour la réunion de l OSSIR du 10 Mars 2009 : - La société commonit - Le marché - La solution Virtual Browser - Démonstration

Présentation commonit pour la réunion de l OSSIR du 10 Mars 2009 : - La société commonit - Le marché - La solution Virtual Browser - Démonstration Présentation commonit pour la réunion de l OSSIR du 10 Mars 2009 : - La société commonit - Le marché - La solution Virtual Browser - Démonstration A propos de commonit Notre équipe Des experts de la sécurité

Plus en détail

Le Framework.Net. Introduction. Pourquoi.Net?

Le Framework.Net. Introduction. Pourquoi.Net? Introduction. Pourquoi.Net? Le Framework.Net Cela fait une dizaine d'années que le monde du développement est bouleversé d'une part par la programmation objet et d'autre part par les applications web.

Plus en détail

Technologies du Multimédia et du Web

Technologies du Multimédia et du Web 3 ème Année Licence appliquée Technologies du Multimédia et du Web MoezBEN HAJ HMIDA ISSAT Sousse 2009/2010 Plan Les systèmes e-services Évolution des architectures d applications Les architectures client/serveur

Plus en détail

INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION

INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION A. LA PROBLEMATIQUE La mission de toute production informatique est de délivrer le service attendu par les utilisateurs. Ce service se compose de résultats de traitements

Plus en détail

Administration des services dans le projet Safari

Administration des services dans le projet Safari Administration des services dans le projet Safari Atelier de travail OSGi CNAM Paris 5 septembre 2006 Abdelkrim Hebbar Bruno Mongazon D1-19/09/06 Projet Safari Résulte de la fusion de plusieurs propositions

Plus en détail

Infrastructure RDS 2012

Infrastructure RDS 2012 105 Chapitre 3 Infrastructure RDS 2012 1. Introduction Infrastructure RDS 2012 Une infrastructure RDS 2012 R2 est composée de plusieurs serveurs ayant chacun un rôle bien défini pour répondre aux demandes

Plus en détail

Citrix XenApp 7.5 Concepts et mise en oeuvre de la virtualisation d'applications

Citrix XenApp 7.5 Concepts et mise en oeuvre de la virtualisation d'applications Virtualisation, enjeux et concepts 1. Définition et vue d'ensemble 15 1.1 Terminologie et concepts 16 1.2 Bénéfices 17 1.3 Technologies et solutions de virtualisation 19 1.3.1 Introduction 19 1.3.2 Virtualisation

Plus en détail

Description du programme du Master M2 MIAGE SIIN (1)

Description du programme du Master M2 MIAGE SIIN (1) Description du programme du Master M2 MIAGE SIIN (1) Modules obligatoires : D219 Haut débit et nomadisme 40h. D226 Image numérique - 40 h. D227 Technologies des réseaux 40 h. D228 Développement d applications

Plus en détail

Capture, remontée et traitement de l'information géographique en temps réel

Capture, remontée et traitement de l'information géographique en temps réel MapLink, mise en œuvre d'une application de type SIG mobile à partir de composants Open Source Capture, remontée et traitement de l'information géographique en temps réel Information Géographique temps

Plus en détail

LES TIC AU SERVICE DES NOMADES

LES TIC AU SERVICE DES NOMADES LES TIC AU SERVICE DES NOMADES Le projet composantes du projet nomade Les Technologies de l Information et de la Communication, dans le cadre dune économie mondialisée ont été des outils instigateurs de

Plus en détail

Ce système de surveillance visuelle intègre le traitement et le chiffrage hautement sophistiqués de vidéo avec communications cellulaires sans fil.

Ce système de surveillance visuelle intègre le traitement et le chiffrage hautement sophistiqués de vidéo avec communications cellulaires sans fil. Solution en vidéo-surveillance offre la solution la plus complète pour tous besoins dans le domaine de la vidéosurveillance en répondant aux applications les plus exigeantes du marché. Cette solution de

Plus en détail

La sécurité informatique dans la petite entreprise Etat de l'art et Bonnes Pratiques (3ième édition)

La sécurité informatique dans la petite entreprise Etat de l'art et Bonnes Pratiques (3ième édition) Généralités sur la sécurité informatique 1. Introduction 15 2. Les domaines et normes associés 18 2.1 Les bonnes pratiques ITIL V3 18 2.1.1 La stratégie des services (Service Strategy) 19 2.1.2 La conception

Plus en détail

Insécurité des environnements JAVA embarqués

Insécurité des environnements JAVA embarqués HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet Insécurité des environnements JAVA embarqués Eurosec 2003 18 Mars

Plus en détail

Plan du cours. Autres modèles pour les applications réparties Introduction. Mode de travail. Introduction

Plan du cours. Autres modèles pour les applications réparties Introduction. Mode de travail. Introduction Plan du cours Autres modèles pour les applications réparties Introduction Riveill@unice.fr http://rangiroa.polytech.unice.fr Notre terrain de jeu : les systèmes répartis Un rappel : le modèle dominant

Plus en détail

Les serveurs d applications :une introduction

Les serveurs d applications :une introduction Les serveurs d applications : une introduction Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe Lebon - BP 540 76058 LE HAVRE CEDEX Claude.Duvallet@gmail.com Octobre 2006 Plan de la présentation

Plus en détail

Sécurité de la plate-forme d exécution Java : limites et proposition d améliorations

Sécurité de la plate-forme d exécution Java : limites et proposition d améliorations Sécurité de la plate-forme d exécution Java : limites et proposition d améliorations Guillaume Hiet, Frédéric Guihéry, Goulven Guiheux, David Pichardie, Christian Brunette AMOSSYS-INRIA-SILICOM 10 juin

Plus en détail

La technologie Java Card TM

La technologie Java Card TM Présentation interne au CESTI La technologie Java Card TM sauveron@labri.u-bordeaux.fr http://dept-info.labri.u-bordeaux.fr/~sauveron 8 novembre 2002 Plan Qu est ce que Java Card? Historique Les avantages

Plus en détail

Tivoli Endpoint Manager Introduction. 2011 IBM Corporation

Tivoli Endpoint Manager Introduction. 2011 IBM Corporation Tivoli Endpoint Manager Introduction Enjeux pour les départements IT Comment gérer : l inventaire la mise à jour la sécurité la conformité Sur des environnements hétérogènes OS : Windows, Mac, UNIX, Linux,

Plus en détail

Exécution des applications réparties

Exécution des applications réparties Exécution des applications réparties Programmation des Applications Réparties Olivier Flauzac URCA Master STIC-Informatique première année Olivier Flauzac (URCA) PAR : Exécution des applications réparties

Plus en détail

Le data mining et l assurance Mai 2004. Charles Dugas Président Marianne Lalonde Directrice, développement des affaires

Le data mining et l assurance Mai 2004. Charles Dugas Président Marianne Lalonde Directrice, développement des affaires Le data mining et l assurance Mai 2004 Charles Dugas Président Marianne Lalonde Directrice, développement des affaires AGENDA Qu est-ce que le data mining? Le projet et les facteurs de réussite Les technologies

Plus en détail

Introduction aux Systèmes Distribués. Introduction générale

Introduction aux Systèmes Distribués. Introduction générale Introduction aux Systèmes Distribués Licence Informatique 3 ème année Introduction générale Eric Cariou Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique Eric.Cariou@univ-pau.fr 1 Plan

Plus en détail

3 ème Concours de technicien de classe normale des systèmes d information et de communication. «Session 2009»

3 ème Concours de technicien de classe normale des systèmes d information et de communication. «Session 2009» 3 ème Concours de technicien de classe normale des systèmes d information et de communication «Session 2009» Meilleure copie "Etude de cas" Note : 11/20 Thème : réseaux de télécommunication et équipements

Plus en détail

Documentation Matrox Imaging

Documentation Matrox Imaging Sommaire Dans le domaine de la vision industrielle et des systèmes d inspection optique automatisés, les caméras intelligentes obtiennent beaucoup d attention. En fait, elles sont souvent présentées à

Plus en détail

De 2 à 22 millions d'images; Création, Indexation et Recherche par le contenu avec PiRiA

De 2 à 22 millions d'images; Création, Indexation et Recherche par le contenu avec PiRiA De 2 à 22 millions d'images; Création, Indexation et Recherche par le contenu avec PiRiA contact : patrick.hède@cea.fr Commissariat à l'energie Atomique GdR isis : Passage à l'échelle dans la recherche

Plus en détail

Domaine D1 : Travailler dans un environnement numérique évolutif

Domaine D1 : Travailler dans un environnement numérique évolutif Domaine D1 : Travailler dans un environnement numérique évolutif Tout au long de sa vie, l usager travaille dans un environnement numérique. La virtualisation des ressources, les risques inhérents numériques

Plus en détail

Didier.Donsez@imag.fr

Didier.Donsez@imag.fr P2P (Peer-To-Peer) Didier DONSEZ Université Joseph Fourier (Grenoble 1) LSR / ADELE Didier.Donsez@imag.fr 2 Sommaire Définition. Architectures. Avantages & Inconvénients. Applications. 3 Motivations Informatique

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES. Brevet de technicien supérieur Négociation et relation client

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES. Brevet de technicien supérieur Négociation et relation client I APPELLATION DU DIPLÔME II. CHAMP D'ACTIVITÉ II.1. DÉFINITION RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES Brevet de technicien supérieur Négociation et relation client L activité du titulaire du brevet

Plus en détail

Introduction à la Programmation Sylvain Tisserant

Introduction à la Programmation Sylvain Tisserant INFO 1 Introduction à la Programmation Sylvain Tisserant Mes coordonnées Enseignant-Chercheur Professeur au département IRM depuis sa création (ES2I, ESIL, Polytech Marseille) Directeur du département

Plus en détail

Calendrier des Formations

Calendrier des Formations Systèmes et Réseaux IPV6 980,00 HT Jan. Fév. Mar. Avr. Mai Juin Jui. Août Sept. Oct. Nov. Déc. Comprendre IPV6 et explorer les méthodes pour migrer 14-15 23-24 1-2 26-27 Configuration et Maintenance des

Plus en détail

Conception des systèmes répartis

Conception des systèmes répartis Conception des systèmes répartis Principes et concepts Gérard Padiou Département Informatique et Mathématiques appliquées ENSEEIHT Octobre 2012 Gérard Padiou Conception des systèmes répartis 1 / 37 plan

Plus en détail

Fonctions de WebAccess pour Windows

Fonctions de WebAccess pour Windows WEBACCESS POUR WINDOWS WebAccess pour Windows permet la publication automatique des applications Windows sur un réseau Intranet ou sur le Web. Sans toucher aux applications existantes, vous pouvez les

Plus en détail

Le terme «ERP» provient du nom de la méthode MRP (Manufacturing Ressource Planning) utilisée dans les années 70 pour la gestion et la planification

Le terme «ERP» provient du nom de la méthode MRP (Manufacturing Ressource Planning) utilisée dans les années 70 pour la gestion et la planification Séminaire national Alger 12 Mars 2008 «L Entreprise algérienne face au défi du numérique : État et perspectives» CRM et ERP Impact(s) sur l entreprise en tant qu outils de gestion Historique des ERP Le

Plus en détail

Entreprises Solutions

Entreprises Solutions ERP Entreprises Solutions Choisir un progiciel de gestion intégrée Questions de technologie? 1 Dans le choix d une solution de gestion intégrée de type PGI/ERP, les aspects fonctionnels sont clés. L entreprise

Plus en détail

NFP111 Systèmes et Applications Réparties

NFP111 Systèmes et Applications Réparties NFP111 Systèmes et Applications Réparties 1 de 16 NFP111 Systèmes et Applications Réparties Cours 10 - Les Enterprise Java Beans ( aux serveurs ) Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques

Plus en détail

Petit traité de performances à l usage de tous

Petit traité de performances à l usage de tous Petit traité de performances à l usage de tous Drupal Petit traité de performances à l usage de tous Intégrateur, architecte, développeur, tous concernés Pierre Rineau Makina Corpus pierre.rineau@makina-corpus.com

Plus en détail

La carte à puce. Jean-Philippe Babau

La carte à puce. Jean-Philippe Babau La carte à puce Jean-Philippe Babau Département Informatique INSA Lyon Certains éléments de cette présentation sont issus de documents Gemplus Research Group 1 Introduction Carte à puce de plus en plus

Plus en détail

Table des matières Chapitre 1 Virtualisation, enjeux et concepts Chapitre 2 Ligne de produit XEN

Table des matières Chapitre 1 Virtualisation, enjeux et concepts Chapitre 2 Ligne de produit XEN Table des matières 1 Chapitre 1 Virtualisation, enjeux et concepts 1. Définition et vue d'ensemble....13 1.1 Terminologie et concepts...13 1.2 Bénéfices....15 1.3 Technologies et solutions de virtualisation...16

Plus en détail

TACITES lutte anti-contrefaçon et services à valeur ajoutée

TACITES lutte anti-contrefaçon et services à valeur ajoutée TACITES lutte anti-contrefaçon et services à valeur ajoutée Marc-Antoine Mouilleron Loïc Ferreira Orange Labs CITC-EuraRFID, «Protéger sa marque : contrefaçon et RFID», 10/09/2013 1 RFID : identification

Plus en détail

Introduction aux agents

Introduction aux agents Introduction aux agents «Principes et architecture des systèmes multi-agents», édité par Jean-Pierre Briot et Yves Demazeau, collection IC2, Hermès, 2001. L informatique est en train de changer de manière

Plus en détail

COLLEGE DE BASSE-TERRE

COLLEGE DE BASSE-TERRE COLLEGE DE BASSE-TERRE FOURNITURE, ETUDE ET INSTALLATION «D UN RESEAU & UNE SOLUTION WIFI AEROHIVE» Proposition technique et commerciale Vos contacts : SYLVESTRE Emrick 0690 720 468 INTERVENANT Nom : Service

Plus en détail

Apports des architectures pair-à-pair pour les réseaux ad hoc

Apports des architectures pair-à-pair pour les réseaux ad hoc Apports des architectures pair-à-pair pour les réseaux ad hoc Tuan Dung NGUYEN Thèse co-encadrée ENST Bretagne INT (début : 15 octobre 2005) Directeur de thèse : Guy BERNARD - INT Co-encadrants : Siegfried

Plus en détail

Morgan Beau Nicolas Courazier

Morgan Beau Nicolas Courazier EPSI - 2010 Rapport projet IA Conception et mise en œuvre d un générateur de systèmes experts Morgan Beau Sommaire Cahier des charges 3 Présentation générale 4 Analyse et modélisation 6 Le moteur d inférence

Plus en détail

Java, développement d'applications mobiles (J2ME) Java et les applications mobiles. Formation ITIN / Université de Cergy-Pontoise 10/11/2006

Java, développement d'applications mobiles (J2ME) Java et les applications mobiles. Formation ITIN / Université de Cergy-Pontoise 10/11/2006 Formation ITIN / Université de Cergy-Pontoise Java, développement d'applications mobiles (J2ME) Java et les applications mobiles Pourquoi utiliser Java? Langage répandu dans les entreprises Développement

Plus en détail

La sécurité informatique dans la petite entreprise Etat de l'art et Bonnes Pratiques (2ième édition)

La sécurité informatique dans la petite entreprise Etat de l'art et Bonnes Pratiques (2ième édition) Généralités sur la sécurité informatique 1. Introduction 13 2. Les domaines et normes associés 16 2.1 Les bonnes pratiques ITIL V3 16 2.1.1 Stratégie des services - Service Strategy 17 2.1.2 Conception

Plus en détail

Réseau Sociaux Plan. 1. Historique. 2. Définition et fonctionnalités. 3. Usages actuels. 4. Tendances. 5. Problématiques de recherche

Réseau Sociaux Plan. 1. Historique. 2. Définition et fonctionnalités. 3. Usages actuels. 4. Tendances. 5. Problématiques de recherche Réseaux Sociaux Révolution des usages sur Internet, et nouvelles problématiques de recherche Pierre Maret, Laboratoire Hubert Curien, St-Etienne Adrien Joly, Alcatel-Lucent Bell Labs France, Villarceaux

Plus en détail

Démarrer. Agenda. Constats et enjeux Terminaux Mobiles Architecture Étude de cas

Démarrer. Agenda. Constats et enjeux Terminaux Mobiles Architecture Étude de cas Démarrer La Mobilité David Hernie Division Mobilité Entreprises EZOS s.a. Juin 2006 Nouveau Contacts Agenda Constats et enjeux Terminaux Mobiles Architecture Étude de cas 1 Problématique Renouvellement

Plus en détail

Citrix XenApp 6.5 Concepts et mise en oeuvre de la virtualisation d'applications

Citrix XenApp 6.5 Concepts et mise en oeuvre de la virtualisation d'applications Virtualisation, enjeux et concepts 1. Définition et vue d'ensemble 15 1.1 Terminologie et concepts 16 1.2 Bénéfices 17 1.3 Technologies et solutions de virtualisation 19 1.3.1 Virtualisation de serveurs

Plus en détail

Administration, Sécurité : Quelques mots...

Administration, Sécurité : Quelques mots... Chapitre 9 1 Administration, Sécurité : Quelques mots... La sécurité dans les Réseaux 2 Risques et Menaces : vulnérabilité : degré d exposition à des dangers sensibilité : caractère stratégique d un élément

Plus en détail

Vulgarisation Java EE Java EE, c est quoi?

Vulgarisation Java EE Java EE, c est quoi? Paris, le 1 Février 2012 Vulgarisation Java EE Java EE, c est quoi? Sommaire Qu est ce que Java? Types d applications Java Environnements Java Versions de Java Java EE, c est quoi finalement? Standards

Plus en détail

Terminologie de l'enquête

Terminologie de l'enquête Terminologie de l'enquête 5 octobre 2015 Terme ou abréviation Accès à distance Accès sécurisé, de l'extérieur du parlement, au réseau parlementaire (ou Intranet) Accès ouvert Accès public, immédiat et

Plus en détail

INTRODUCTION A LA MODELISATION DES SYSTEMES D INFORMATION

INTRODUCTION A LA MODELISATION DES SYSTEMES D INFORMATION INTRODUCTION A LA MODELISATION DES SYSTEMES D INFORMATION Jacques Guyot J. Guyot - Université de Genève 1 Les informations au centre! centrées sur données de l entreprise Application de base «Legacy system»

Plus en détail

Projets Logiciels: Processus de développement pratiqué à TELECOM ParisTech

Projets Logiciels: Processus de développement pratiqué à TELECOM ParisTech Projets Logiciels: Processus de développement pratiqué à TELECOM ParisTech INF380-2013! Sylvie.Vignes@telecomParistech.fr Département INFRES, groupe S3 Cadre du processus 2! q Basé sur un processus incrémental:

Plus en détail

Prise en compte des ressources dans les composants logiciels parallèles

Prise en compte des ressources dans les composants logiciels parallèles Prise en compte des ressources dans les composants logiciels parallèles Aperçus de l action RASC et du projet Concerto F. Guidec Frederic.Guidec@univ-ubs.fr Action RASC Plan de cet exposé Contexte Motivations

Plus en détail

L'interopérabilité. Ou comment les programmes apprennent à se parler! Séminaire Patient numérique 20 octobre 2011 Pablo d Alcantara, PhD

L'interopérabilité. Ou comment les programmes apprennent à se parler! Séminaire Patient numérique 20 octobre 2011 Pablo d Alcantara, PhD L'interopérabilité Ou comment les programmes apprennent à se parler! Séminaire Patient numérique 20 octobre 2011 Pablo d Alcantara, PhD Présentation Ingénieur Physicien Docteur en Sciences Biomédicales

Plus en détail

Logiciels embarqués et participatifs

Logiciels embarqués et participatifs Logiciels embarqués et participatifs Pierre.Paradinas @ cnam.fr Cnam/Cedric Chaire : Systèmes Enfouis et Embarqués 1 Introduction De Gemplus au CNAM L exposé La carte à microprocesseur : une plateforme

Plus en détail

Cahier des charges (CDC)

Cahier des charges (CDC) Cahier des charges (CDC) PTella Auteur Arnaud Aucher - Ecole Centrale Groupe PT1 3 Nom du document Version 3 Page 1 / 5 Sommaire Sommaire... 2 Présentation générale du projet... 3 1. Descriptif du projet...

Plus en détail

WEA Un Gérant d'objets Persistants pour des environnements distribués

WEA Un Gérant d'objets Persistants pour des environnements distribués Thèse de Doctorat de l'université P & M Curie WEA Un Gérant d'objets Persistants pour des environnements distribués Didier Donsez Université Pierre et Marie Curie Paris VI Laboratoire de Méthodologie et

Plus en détail

Programme du cycle ingénieur Cnam spécialité informatique par l alternance Année 2015-2016

Programme du cycle ingénieur Cnam spécialité informatique par l alternance Année 2015-2016 Programme du cycle ingénieur Cnam spécialité informatique par l alternance Année 2015-2016 Ingénieur en Informatique en Contrat de Professionnalisation - Année I1 RSX102 Technologies pour les applications

Plus en détail

La plate-forme Java RMI

La plate-forme Java RMI La plate-forme Java RMI Frank Singhoff Bureau C-202 Université de Brest, France Lab-STICC/UMR 3192 singhoff@univ-brest.fr UE systèmes à objets répartis, Université de Brest Page 1/25 Sommaire 1. Le modèle

Plus en détail

SYLLABUS SEMESTRE 9 Année 2011-2012

SYLLABUS SEMESTRE 9 Année 2011-2012 SYLLABUS SEMESTRE 9 2011-2012 Parcours S2I «Systèmes d Information et Informatique» François Brucker Tel.: 04 91 05 43 95 E-mail : francois.brucker@centrale-marseille.fr PROGRAMME Nb heures élèves (hors

Plus en détail

Python. Introduction

Python. Introduction Python Introduction Utilisateur Il y a 2 catégories de personnes utilisant les machines avec des processeurs (ordinateurs, téléphones intelligents, tablettes, consoles, etc): les programmeurs les autres

Plus en détail

JXDVDTek - UNE DVDTHEQUE EN JAVA ET XML

JXDVDTek - UNE DVDTHEQUE EN JAVA ET XML BALLOTE Nadia FRIULI Valerio GILARDI Mathieu IUT de Nice Licence Professionnelle des Métiers de l Informatique RAPPORT DU PROJET : JXDVDTek - UNE DVDTHEQUE EN JAVA ET XML Encadré par : M. CRESCENZO Pierre

Plus en détail

PRESENTATION DE LA VIRTUALISATION DE SERVEURS

PRESENTATION DE LA VIRTUALISATION DE SERVEURS PRESENTATION DE LA VIRTUALISATION DE SERVEURS SOMMAIRE QU EST-CE QUE LA VIRTUALISATION? POURQUOI VIRTUALISER? LES AVANTAGES DE LA VIRTUALISATION NOTION DE CONSOLIDATION, RATIONALISATION ET CONCENTRATION

Plus en détail

Cours Bases de données

Cours Bases de données Informations sur le cours Cours Bases de données 9 (10) séances de 3h Polycopié (Cours + TD/TP) 3 année (MISI) Antoine Cornuéjols www.lri.fr/~antoine antoine.cornuejols@agroparistech.fr Transparents Disponibles

Plus en détail

Avantages. Protection des réseaux corporatifs de gestion centralisée

Avantages. Protection des réseaux corporatifs de gestion centralisée Protégez votre univers Protection des réseaux corporatifs de gestion centralisée Avantages Gestion centralisée de protection des postes de travail des serveurs de fichier Windows et des serveurs de messagerie

Plus en détail

Antoine Morel Ingénieur Commercial DVI

Antoine Morel Ingénieur Commercial DVI Hébergement «Solutions flexibles et évolutives» Antoine Morel Ingénieur Commercial DVI 1 Expert Internet depuis 1996 O.T. propose aux entreprises des prestationsd'hébergementet d'infogéranceenrichies de

Plus en détail

ACCESSNET -T IP Technique système TETRA d Hytera. www.hytera.de

ACCESSNET -T IP Technique système TETRA d Hytera. www.hytera.de Technique système TETRA d Hytera est la solution complète et performante pour toutes les applications de la téléphonie mobile professionnelle. www.hytera.de Bref aperçu Pour une communication TETRA professionnelle

Plus en détail

Exemple d'utilisations du logiciel libre

Exemple d'utilisations du logiciel libre Exemple d'utilisations du logiciel libre par Patrice Caron Teknix-Innovation / Groupe SDI inc. http://www.teknix.ca Exemple d'utilisations du logiciel libre Dans le cadre de WebÉducation http://www.webmaestro.gouv.qc.ca/ress/webeduc/educ.html

Plus en détail

1. Une approche innovante, basée sur «l objet document» 2. Le respect des chaînes éditoriales de l entreprise

1. Une approche innovante, basée sur «l objet document» 2. Le respect des chaînes éditoriales de l entreprise Lucid e-globalizer, solution globale de gestion de contenu multilingue. Ce document a pour objectif de vous présenter Lucid e-globalizer, la solution de gestion de contenu multilingue de Lucid i.t., ses

Plus en détail

KALIMUCHO : Plate-forme de déploiement/reconfiguration pour périphériques mobiles contraints Équipe T2I Projet ALCOOL

KALIMUCHO : Plate-forme de déploiement/reconfiguration pour périphériques mobiles contraints Équipe T2I Projet ALCOOL KALIMUCHO : Plate-forme de déploiement/reconfiguration pour périphériques mobiles contraints Équipe T2I Projet ALCOOL LIUPPA/IUT de Bayonne-Pays Basque 2, Allée du Parc Montaury - 64600 Anglet 1 Plan de

Plus en détail

L essentiel. Coopérative, flexible, très performante : la plateforme Engineering Base. web aucotec.com

L essentiel. Coopérative, flexible, très performante : la plateforme Engineering Base. web aucotec.com L essentiel Coopérative, flexible, très performante : la plateforme Engineering Base web aucotec.com Les défis La globalisation des structures d ingénierie avec le travail en réseau sur des sites dispersés

Plus en détail