LES SYSTEMES DE FREINAGE POUR PETITES VOITURES GENRE CLIO!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES SYSTEMES DE FREINAGE POUR PETITES VOITURES GENRE CLIO!"

Transcription

1 Eric DANE David VERNET ENS CACHAN Préparation à l Agrégation de Mécanique 2001/2002 LES SYSTEMES DE FREINAGE POUR PETITES VOITURES GENRE CLIO! Dans les systèmes en mouvement (ici un véhicule automobile) où l énergie cinétique peut avoir des conséquences fâcheuses (chocs dangereux), on met en place un dispositif qui va ralentir le système en transformant cette énergie sous une autre forme (ici chaleur) : c est le système de freinage. Remarque Ce dossier de synthèse sur le système de freinage automobile est restreint à l étude pour des véhicules grand public, non sportifs et de bas de gamme. Milieux FONCTIONS PERFORMANCES DEFAILLANCES Produits Industriels STRUCTURES : FREINS (DISQUE,TAMBOUR) MASTER-VAC COMPENSATEUR Grandeurs VEHICULE COMPOSANTS DES FREINS Modèles DYNAMIQUE DU VEHICULE DISSIPATION THERMIQUE ASSERVISSEMENT DU FREINAGE

2 MILIEUX ANALYSE DU BESOIN La fonction principale d un système de freinage de véhicule est double : il faut à la fois ralentir le véhicule en mouvement mais aussi maintenir le véhicule initialement immobile dans une position fixe. VEHICULE ROULANT PILOTE DU VEHICULE VEHICULE IMMOBILE SYSTEME DE FREINAGE DE SERVICE SYSTEME DE FREINAGE DE SERVICE VEHICULE RALENTI VEHICULE ARRETE Caractéristiques du véhicule : roulant : Puissance moyenne gamme 40 à 80 ch (30 à 60 kw) Vitesse initiale de 0 à 130 km/h Masse de 800 à 1200 kg immobile Pente de 0 à 18% Le système de freinage est le premier organe de sécurité d un véhicule ; il doit donc être sûr et efficace. Le temps et la distance de freinage ne doivent pas atteindre un valeur maximale quelque soit les conditions de chargement (normales) du véhicule et les conditions extérieures. Ses caractéristiques sont établies par la norme ISO CT 22 (voir aussi L'Union Technique de l'automobile du Motocycle et du Cycle - UTAC et les critères du service des mines) Le véhicule doit conserver sa trajectoire (éviter le tête-à-queue ou toute déviation) lors de la phase de freinage. ANALYSE FONCTIONNELLE L ENVIRONNEMENT DU SYSTEME DE FREINAGE VEHICULE FC2 FP1 PILOTE SYSTEME DE FREINAGE FC1 FC3 ROUES FP2 ATMOSPHERE FONCTIONS DE SERVICE A ASSURER : FP1 : Transmettre l action de freinage à la roue

3 FP2 : Dissiper l énergie perdue par frottement dans l air FC1 : Limiter le couple de freinage pour ne pas perdre l adhérence au roulement pneu/sol FC2 : Se guider par rapport au châssis FC3 : S adapter au conditions d air CAHIER DES CHARGES FONCTIONNELLES FONCTION CRITERE VALEUR Min Cible Max Unité FP1 couple transmissible - Co - N.m amplification k progressivité C(fpilote) FP2 flux thermique qmin W FC1 couple maxi f(charge) N.m FC2 efforts transmissibles Fmin, Cmin N, N.m CARACTERISATION DES ELEMENTS DU MILIEU EXTERIEUR (E.M.E.) E.M.E. CRITERE VALEUR Min Cible Max Unité Pilote effort dévellopable 0 X 20 N Véhicule masse 800 X 1200 kg Roue rayon 0,2 X 0,3 m Air température -20 X 40 C Ergonomie L application du couple de freinage en fonction de la commande du pilote doit se faire progressivement. D autre part, l effort exercé par le pilote doit lui permettre d arrêter le véhicule même à grande vitesse (même si on a affaire à un petit bout de femme ) couple de freinage 0 0 effort pilote

4 MODES DE DEFAILLANCE LORS DU FREINAGE pneu dégonflé diminution de l adhérence pneu/sol freinage dissymétrique droite/gauche Le déport du véhicule au freinage transfert de poids freinage important à l arrière effort sur la pédale brusque défaillance de l'assistance de freinage Le tête-à-queue Blocage des roues arrières ça freine pu ;-( GROS PROBLEME L'allongement des distances de freinage Le véhicule ne ralenti pas assez rapidement le pilote est une mauviette Frein mou Niveau faible du liquide de freins Flexibles du circuit hydraulique endommagés ou non étanches présence d air dans le circuit hydraulique étrier grippé diminution du couple de freinage les freins bloquent sous faible sollicitation : broutage freins avant humides Chauffage des freins Vibration au freinage (pédale de freins, le volant, véhicule) L'augmentation de la course de la pédale de frein Disque voilé, fendu, rayé, oxydé Mauvais rodage des plaquettes (faible surface de contact) Plaquettes/garnitures usées jeu excessif dans le train avant ou arrière.

5 MODELES PRINCIPE PHYSIQUE DU FREINAGE ϕ n r ϕ rotation SOL S 0 SOL S 0 Si on fait un bilan dynamique de {châssis + roue} en négligeant la traînée aérodynamique et l inertie Cfrein roue. Ω roue / sol = FT sol roue. V véhicule / sol Pour arrêter une voiture roulant à 130 km/h en 5s, il faut une puissance de freinage de 130kW FONCTION /DISSIPER L ENERGIE CINETIQUE Au cours du processus de freinage, l'énergie cinétique est transformée en chaleur par friction. Lorsque vous appuyez sur la pédale de freins le maître cylindre transforme ce mouvement en pression hydraulique. Cette pression se diffuse alors par l'intermédiaire d'un liquide incompressible jusqu'aux 4 roues. Pour les roues équipées de freins à disques, I'impulsion imprimée à la pédale provoque l'action d'un étrier hydraulique qui serre des plaquettes sur le disque. Pour les roues équipées de freins à tambour, l'action sur la pédale a pour effet d'écarter deux mâchoires qui entrent en contact avec le tambour. Il faut avant tout éviter le blocage ; donc adapter la pression sur la pédale aux conditions d'adhérence de la chaussée. En virage, on doit prévoir une diminution de l'adhérence (une partie de celle-ci est utilisée pour la tenue de route longitudinale et l'autre pour la tenue transversale qui compte ici) Dans ce cas, au freinage, la limite de blocage est atteinte beaucoup plus vite. Les équipements de freinage modernes comportent des dispositifs antiblocage sur l'essieu arrière par suite du transfert de charge qui se produit au freinage. On monte généralement sur cet essieu des freins plus petits avec un limiteur de freinage qui réglera leur action en fonction de la charge.

6 LE CONTACT ROUE-PNEU C est un paramètre fondamental dans le processus de freinage ; de lui dépend la sécurité des passagers lors de freinage à grande vitesse. Dans le graphique ci-contre, la distance de freinage est mesurée à partir du moment où les freins entrent en action jusqu'à l'arrêt complet. Pour obtenir la distance de freinage, il faut additionner à cet espace la distance parcourue pendant le temps où se met en action le freinage (0,1 seconde environ). TYPE DE CONTACT Pneus lisses, aquaplaning.. coeff. : 0,1 Roues bloquées.. coeff. : 0,3 chaussée humide mais granuleuse.. coeff. : 0,5 pas de blocage des roues coeff. : 0,7 gonflés, freinage contrôlé à la limite de l'adhérence coeff. : 0,9 Le coefficient d'adhérence peut atteindre 2,5 sur les autos de compétition équipés de pneus spéciaux sans sculptures

7 LE TRANSFERT DE CHARGE La plupart des voitures actuelles ont leur freinage assuré à plus de 60% par les roues avant. C'est pourquoi, elles sont généralement équipées de freins à disque à l'avant, plus endurants et plus efficaces, et de freins à tambour à l'arrière. Néanmoins certains modèles haut de gamme possèdent 4 disques, souvent ventilés à l'avant pour un meilleur refroidissement. LE FREIN A DISQUE FREINS A commande hydraulique, double circuit indépendant AV et AR, maître cylindre tandem, assisté par servo à dépression. Limiteur de pression sur le circuit arrière, non asservi à la charge. Freins avant : à disque, marque DBA à étrier flottant, 1 piston diamètre 48 mm. Disques en fonte diamètre mm. Epaisseur origine 11 mm. Epaisseur mini 9 mm. Voile maxi admissible 0.2 mm. Epaisseur garnitures neuves 15mm (y compris support). Epaisseur garnitures mini 7 mm. Freins arrière : à disque, marque DBA à étrier flottant, 1 piston diamètre 45 mm, avec système de frein à main à réglage automatique. Disque en fonte diamètre extérieur mm. Epaisseur origine 11 mm.epaisseur mini 9 mm. Voile maxi 0.2 mm. Epaisseur garnitures neuves 15 mm, mini 7 mm. Freins de stationnement : à commande mécanique sur les roues arrières. Réglage levier de commande entre 7 et 9 crans. Diamètre maître cylindre tandem : mm. Servo-frein DBA : 7". Compensateur Teves, point de déclenchement : bars. LA CHAINE D ACTION PILOTE

8 PRODUITS INDUSTRIELS STRUCTURE DU SYSTEME DE FREINAGE CHASSIS LEVIER DE FREIN A MAIN PILOTE DISPOSITIF D ASSISTANCE PEDALE BRAS DE LEVIER FREIN A TAMBOUR AR.G MAITRE - CYLINDRE FREIN A DISQUE AV.G COMPENSATEUR FREIN A TAMBOUR AR.D FREIN A DISQUE AV.D AR.D AV.G AR.D ROUES AV.D

9 COMMANDE système de commande : mécanique (2CV) ou hydraulique... => mise en pression : maître cylindre (= verin hydraulique à commande par pédale) démultiplier l'effort utilisateur : bras de levier LE LIQUIDE DE FREIN Le liquide de frein est un liquide incompressible canalisé par le maître cylindre, qui sert à transmettre aux quatre roues l'effort exercé sur la pédale de freins. Un liquide trop usagé peut entraîner une perte d'efficacité, voire un "évanouissement" des freins en cas de freinage intensif (en montagne par exemple).il faut contrôler et renouveler régulièrement le liquide de frein (tous les Km ou au moins une fois tous les deux ans). LE MAITRE CYLINDRE Commande indépendante AV/AR : double sortie sur le maître cylindre L ASSISTANCE AU FREINAGE : LE MASTER VAC L'assistance de freinage (Servo-frein) diminue la pression )à exercer sur la pédale tout en augmentant la puissance du freinage. Une fois le moteur coupé, le freinage n'est plus assisté. L effort sur la pédale devra donc être considérablement augmenté. (moteur à essence : utilisation de la dépression dans le système d'admission; moteur diesel : utilisation de la pompe à vide)

10 LES FREINS A TAMBOURS Un frein à tambours se compose d un tambour (1) solidaire de la roue sur lequel viennent frotter des mâchoires (2,2 ) garnies d'un matériau à haute résistance au frottement et à l'échauffement. Ces mâchoires, articulées par rapport au châssis, sont actionnées par l intermédiaire d un cylindre de roue (3) qui les met en contact avec le tambour. L'épaisseur des garnitures, qui subissent des contraintes du même ordre que dans un frein à disque, doit toujours être supérieure à 1,5 mm. En examinant les forces qui s'exercent sur les mâchoires on remarque que sur le segment de gauche, la force tangentielle Tg donne naissance à un moment par rapport à l'axe de pivotement du segment qui est de même sens que le moment de la force de serrage Sg tandis que sur le segment de droite la force Td, s'oppose à l'action de la force Sg. Pour des efforts de serrage identiques (Sg, = Sd ). la force exercée à gauche sera plus élevée que celle de droite : on dit qu'il s'exerce un effet d'auto-serrage. Pour utiliser celui-ci sur les deux mâchoires, on déplace le point fixe et le piston de commande du segment de droite.

11 Le raisonnement est valable pour un certain sens de rotation du tambour, mais lorsque la rotation se produit en sens contraire (marche arrière), les segments provoquent tous un effet d'auto desserrage. L'extrémité du segment non soumise à l'effort de serrage peut être articulée de diverses manières sur le flasque : avec un axe d'articulation, une biellette, ou encore un simple plan incliné sur lequel l'extrémité du segment prend appui librement. Cette dernière solution est appelée segments flottafis ou autocentreurs. Elle permet le centrage du segment dans le tambour. donc une distribution plus uniforme du freinage. Il existe également des segments à double expansion (cylindres de commande aux deux extrémités) Les pivots des freins à tambour simples ont une forme excentrique, ce qui permet le centrage facile des segments par rapport au tambour et le rattrapage du jeu. Les principaux problèmes posés par les freins à tambour sont identiques à ceux des freins à disque. Il faut tout d'abord considérer le refroidissement. étant donné l'influence de la température sur le coefficient de frottement et la qualité des garnitures. La pression doit être limitée pour ne pas user trop vite les surfaces de contact. On exige en principe des tambours les caractéristiques suivantes : - La légèreté, afin de réduire les masses non suspendues là cet effet, on monte parfois les tambours en sortie de différentiel ; - La résistance à l'abrasion ; - Une bonne conductibilité thermique, afin d'évacuer rapidement la chaleur produite pendant le freinage et de réduire la température des garnitures Les tambours sont construits en alliage d'aluminium (légèreté et bonne conductibilité thermique) ou en fonte (grande résistance à l'abrasion). La résistance à l'abrasion de l'alliage léger étant faible, on prévoit généralement, dans le premier cas, une couronne intérieure rapportée en fonte. Pour dissiper plus rapidement la chaleur, on augmente souvent la surface de déperdition en munissant le tambour d'une série d'ailettes extérieures, accroissant en même temps sa rigidité. Ces ailettes seront quelquefois disposées en hélice pour créer un effet de ventilation (Alfa Roméo 1900 Spider de 1954). Les segments devant être légers (afin de réduire les masses non suspendues) tout en étant rigides (pour éviter les déformations élastiques au freinage) sont généralement réalisés en alliage d'aluminium ou en tôle d'acier soudée. Ils sont revêtus d'une garniture de frottement à base d'amiante dans laquelle sont noyés des éléments métalliques (fils ou copeaux d'alliage de cuivre ou d'aluminium) qui lui confèrent une résistance mécanique élevée (charge de rupture à la compression 560 kgp/cm2) et une bonne conductibilité thermique. Les garnitures de freinage doivent présenter les caractéristiques suivantes : - Un coefficient de frottement élevé (0,3 à 0,4) peu sensible à la température ; - Une bonne résistance à l'abrasion et au cisaillement. La fixation au segment est réalisée au moyen de rivets en alliage de cuivre ou d'aluminium, dont la tête doit être en retrait par rapport à la surface extérieure de la garniture pour assurer une certaine marge d'usure. Très souvent, surtout dans les applications les plus modernes, les garnitures sont collées : la fixation est ainsi supérieure ; l'évacuation de la chaleur plus efficace ; enfin, toute l'épaisseur de la garniture peut être utilisée puisque le problème de l'encombrement des têtes de rivets n'existe plus.

12 LE FREIN A DISQUE Les freins à disque Les freins à disque apparurent pour la première fois en 1902 sur une Lanchester 18 HP, mais avec des résultats peu satisfaisants faute de matériaux adéquats. Au début des années vingt, les freins à disques trouvèrent quelques applications sur les tramways de quelques villes européennes, entre autres Paris, Rome et Berlin. Ils étaient constitués par deux disques opposés sur les faces internes desquels agissaient des plaquettes de frottement. Pendant la Seconde Guerre mondiale, quelques projets furent conçus pour des véhicules blindés ou des avions. Ces derniers devaient être capables de dissiper, après l'atterrissage, d'énormes quantités d'énergie cinétique. En 1953, après des années de recherches et d'essais, les techniciens de Dunlop réussirent à mettre au point des freins à disque. Utilisés pour la première fois aux Vingt-Quatre Heures du Mans, ils connurent la victoire avec la Jaguar XK 120 de Rolt et Hamilton. Les avantages présentés par ces nouveaux freins étaient de nature à les faire rapidement imposer malgré des tentatives d'amélioration des freins à tambour. Dés la fin des années cinquante, les freins à disque équipèrent un nombre toujours croissant de voitures pour être finalement universellement utilisés. Ce système est très performant car il est progressif et dissipe parfaitement la chaleur, ce qui lui vaut d être adopté pour le freinage avant, le plus sollicité. Un frein à disque se compose d un disque en fonte (1) solidaire de la roue sur lequel l étrier (2) solidaire du châssis vient guider les plaquettes (3) qui frottent sur le disque sous l effet des cylindres (4). La mise en pression se fait via de l huile amené par flexibles (rotation de la roue) : (5) En ce qui concerne le système de fixation du disque et de l'étrier, on peut rencontrer les cas suivants : - Montage axial (1). La pression du circuit hydraulique de commande pousse les deux plaquettes contre le disque - Une des deux plaquettes est fixée rigidement sur l'étrier, tandis que l'autre est commandée par un piston hydraulique. Lorsque la poussée s'exerce sur la plaquette mobile, la réaction fait

13 déplacer axialement l'étrier du côté opposé, conduisant l'autre plaquette au contact du disque. Un tel étrier est dit flottant (2) ; - Le disque est mobile axialement avec un étrier fixe. (3) Une plaquette est solidaire de l'étrier ; l'autre, commandée par le piston, vient en contact avec le disque et le pousse 'contre la première. La position des étriers peut être soit en avant, soit en arrière de l'axe de rotation de la roue Positionnement angulaire du frein Chaque solution correspond à des conditions de charge précises pour les roulements des roues. Dans le cas d'un étrier disposé en avant, la réaction due au frottement étrier-disque est dirigée vers le haut et s'ajoute par conséquent à la réaction verticale due au poids, ce qui surcharge les roulements. Si, au contraire, l'étrier est disposé en arrière, la réaction est dirigée vers le bas et se soustrait de la réaction verticale due au poids, ce qui soulage les roulements.

14 Afin de réduire l'importance des masses non suspendues, on monte quelquefois les disques à la sortie du différentiel. Le disque de frein est un organe très sensible. A chaque freinage, il se trouve fortement sollicité et par conséquent doit répondre à des exigences techniques très élevées. Les étriers doivent être légers et rigides ; ils sont habituellement construits en alliage d'aluminium, quelquefois en alliage de magnésium ou encore en fonte. Les matériaux de frottement des freins à disque ont des caractéristiques analogues à celles des matériaux de frottement retenus pour les freins à tambour. Les disques de freins doivent présenter, en règle générale, des caractéristiques analogues à celles des tambours : légèreté, résistance à l'usure et bonne conductibilité thermique. Ils sont normalement réalisés en fonte spéciale au chrome/ molybdéne, très résistante à l'usure. A chaud, en présence de projection d'eau, les disques en fonte ne présentent pas d'inconvénients, tandis que ceux en acier sont sujets à des phénomènes de trempe qui ont pour conséquence leur fragilisation. Les plaquettes de freins Pour arrêter une voiture d'une tonne roulant à 130 km/h, une puissance de freinage d environs 150 kw doit être mise en œuvre. Cette puissance sera ensuite dissipée sous forme de chaleur ( entre 300 et 800 ) par les quelques cm² des plaquettes. Une garniture de frein à disque a, en moyenne, une surface de 30 à 35 cm2 contre 55 à 60 cm² pour les freins à tambours, de plus, le rayon de frottement est plus faible. Peugeot est l'un des premiers constructeurs à avoir développé une technologie de plaquettes sans amiante qui apporte une réponse concrète aux problèmes liés à l'utilisation de l'amiante sans affecter les caractéristiques du freinage. Remplacement de l' amiante (pour les garnitures ou les sabots de frein) par 2 nouvelles résines phénoliques renforcées : Cellobond CFP505 et 510. Les plaquettes sont toujours maintenues en léger contact ou à très courte distance (0,20 à 0,25 mm) du disque pour minimiser la course au niveau des commandes. On utilise le joint d étanchéité du cylindre pour rappeler ce dernier en fin de freinage. Le fait que les plaquettes soient en léger contact avec le disque n'entraîne aucun inconvénient puisqu'elles sont parallèles à sa surface et qu'une faible pression est suffisante pour exercer l'action de freinage. Le matériau des plaquettes est plus tendre que les disques et va donc s'user plus rapidement. Au fur et à mesure que la garniture de frottement s'use, le piston de poussée effectue des courses toujours plus grandes jusqu'au moment où, ayant dépassé la course permise par la déformabilité de la bague d'étanchéité, il glisse sur celle-ci et trouve automatiquement sa nouvelle position : on obtient ainsi un réglage automatique :

15 Les plaquettes de freins doivent être régulièrement vérifiées et changées lorsque l'épaisseur du matériau de friction est réduite à 2 mm. Signalons que les notices d'utilisation et d'entretien de beaucoup de constructeurs d'automobiles indiquent des limites d'usure de 7 à 8 mm pour les plaquettes de freins à disque, mais si l'on tient compte du fait que ces valeurs comprennent également l'épaisseur du support métallique de la garniture d'usure, après soustraction de cette épaisseur elles concordent avec celles indiquées ci-dessus. Certaines installations possèdent un indicateur d'usure. Il s'agit d'un contact noyé dans le matériau de frottement qui, à un certain degré d'usure, ferme un circuit électrique, avec, pour conséquence, l'allumage d'un témoin sur le tableau de bord. Comparaison entre les freins à tambour et à disque Pour donner une idée des énormes progrès réalisés dans le freinage, on peut comparer les distances de freinage d'une Rolls Royce Phantom 1 de 1926 (voiture équipée de freins mécaniques à tambour sur les quatre roues avec servofrein mécanique) à celles des voitures modernes (freins à disque avec servofrein mécanique) : La première stoppait sur 32,40 m à 60 km/h et sur 49,40 m à 80 km/h, alors que les automobiles modernes freinent respectivement sur 8,20 et 35 m. Malgré la supériorité des freins à disque, les freins à tambour présentent certains avantages : Leur rayon de frottement est généralement supérieur au rayon géométrique du tambour, tandis que dans les freins à disque il est inférieur au rayon du disque : par conséquent, pour une même force de frottement, le couple de freinage sera plus grand dans les freins à tambour Pour une même force de serrage, il est possible d'augmenter le couple de freinage en montant, par exemple, deux segments à enroulement, alors que, pour compenser l'infériorité mécanique des freins à disque, la pression de freinage doit être plus forte, ce qui oblige au montage d'un servo-frein même sur des véhicules de poids relativement modeste. Pour les freins à tambour, le refroidissement est beaucoup plus difficile, du fait que la partie extérieure seule est exposée à l'air, tandis que la chaleur est produite à l'intérieur. Pour cette raison, les freins à disque étant plus facilement débarrassés de l'eau, de la poussière et de la boue seront beaucoup moins sensibles au fading (la poussière des garnitures déséquilibre les freins à tambour) ; Les pressions spécifiques et les forces de frottement plus élevées dans les freins à disque ont pour conséquence une plus grande production de chaleur..

16 Dans les freins à tambour, l'usure est irrégulière, atteignant sa valeur maximale vers l'extrémité libre du segment. Ceci s'explique par la rotation qui caractérise le mouvement d'approche du segment pour venir en contact avec le tambour. On pourra obtenir une distribution plus uniforme de l'usure avec des freins à segments flottants ou à double détente. Avec un disque, l'usure des garnitures de freinage est régulière ; toute la surface des plaquettes frottant sur le disque, la distribution des pressions sera uniforme La production de chaleur entraîne également des dilatations qui, bien que n'ayant aucune conséquence dans les freins à disque (le disque se dilate radialement), sont une source d'inconvénients dans les freins à tambour (la dilatation radiale du tambour est plus grande que celle des segments, ce qui, en augmentant le jeu tambour- segment, réduit l'effet de freinage). Autre point positif pour les disques : les opérations de contrôle, d'entretien et le remplacement des plaquettes sont faciles. Les freins à disque se prêtent peu à l'utilisation comme freins de stationnement, la difficulté concerne particulièrement la réalisation d'une double commande : hydraulique pour le frein principal et mécanique pour le frein de stationnement. On prévoit parfois un frein à tambour placé à côté du frein principal à disque, ou encore un second étrier qui agira sur le même disque.

17 LE COMPENSATEUR DE FREINAGE

18

19 L A.B.S. Certaines voitures sont équipées d'un système antiblocage (ABS). Ce procédé permet de garder le contrôle de la direction en empêchant le blocage des roues lors d'un freinage d'urgence, ou de faible adhérence (pluie, neige...). ANNEXES CONTROLE TECHNIQUE Points de sécurité au niveau du système de freinage 1. Freinage 1.1 Mesures frein de service frein de stationnement frein de secours 1.2 circuit hydraulique réservoir de liquide de frein maître cylindre canalisation de frein flexible de frein correcteur, répartiteur de freinage 1.3 Eléments de commande pédale du frein de service commande du frein de stationnement câble, tringlerie du frein de stationnement 1.4 Eléments récepteurs disque de frein étrier, cylindre de roue tambour de frein plaquette de frein 1.5 Assistance de freinage assistance de freinage tuyauterie d'assistance de freinage pompe d'assistance de freinage entraînement de la pompe d'assistance de freinage 1.6 Systèmes antiblocage Système antiblocage

20 UN CONSTRUCTEUR AUTOMOBILE DEVANT LA JUSTICE Le 17 juin 1999, une Volvo 850 fauchait un groupe d'enfants à Wasselonne. Le rapport d'un expert a pointé un défaut grave dans le système de freinage de la voiture. Le représentant en France du constructeur automobile suédois Volvo et un concessionnaire de la marque sont convoqués les 15 et 31 mai au tribunal de Saverne à la suite d'un accident mortel survenu en 1999 à Wasselonne, dans le Bas-Rhin. Ils pourraient être mis en examen par le juge d'instruction pour homicide involontaire. Et une mise en examen du constructeur lui-même n'est pas à exclure. Le 17 juin 1999, une automobiliste avait perdu le contrôle de sa voiture, une Volvo de type 850 TDI, alors qu'elle circulait, selon un rapport d'expert, à une vitesse de 20 à 40 km/h. Selon la conductrice, les freins ne répondaient plus à ses sollicitations. La voiture fauchait alors sur le trottoir trois enfants âgés de 9 et 10 ans : une fillette était tuée sur le coup, un garçon décédait trois jours plus tard et l'autre garçon était grièvement blessé. Une défaillance du système d'assistance : «L'expertise démontre des fautes imputables au constructeur en Suède, à Volvo France et au concessionnaire local», a déclaré hier Me Michel-Guy Ney, l'avocat de la conductrice. Selon le rapport de l'expert judiciaire Yvon Crolet, du laboratoire de Trappes (Yvelines), cité par Me Ney, «l'accident trouve son origine dans une défaillance inopinée et momentanée de l'efficacité du système de freinage due à un manque d'étanchéité d'un circuit pneumatique» d'assistance au freinage. «Le collier de serrage qui aurait dû empêcher le défaut secondaire d'étanchéité n'a jamais été monté», poursuit le rapport. «Le défaut de montage du collier de soupape anti-retour est imputable de façon exclusive au constructeur du véhicule Volvo», c'est-à-dire Volvo Suède, selon la même source. Deux expertises contradictoires : «Le concessionnaire strasbourgeois est intervenu sur le circuit d'assistance au freinage à la demande de Volvo France en suivant les procédures et en utilisant les pièces de rechanges d'origine. Mais les documents fournis par Volvo France sont mal rédigés et ne permettent pas une intervention efficace du garage», a notamment souligné l'avocat en reprenant les conclusions de l'expert. Le directeur de la concession de Strasbourg, Philippe Marrer, a confirmé hier qu'une convocation au tribunal avait effectivement été adressée à la société. Il a encore précisé que Volvo France n'avait pas eu jusqu'ici communication du dossier et qu'il ne disposait que d'informations de presse. «Nous n'avons jamais vu la voiture accidentée non plus», a-t-il ajouté. Selon Philippe Marrer, les résultats de l'expertise Crolet sont en contradiction avec une précédente expertise. Mais cet argument a été rejeté par Me Ney. Ce dernier a souligné que la première expertise, mettant en cause la vitesse excessive de la conductrice, n'avait pas démonté le système de frein ni le moteur. Cet examen complémentaire a été demandé ultérieurement par le juge d'instruction de Saverne. Selon Le Parisien/Aujourd'hui en France daté du samedi 12 mai, le constructeur Volvo, qui jouit d'une réputation mondiale pour ses efforts en matière de sécurité automobile, était au courant depuis quatre ans au moins du défaut dans le système de freinage sur ses modèles 850 TDI. Ce défaut toucherait quelque véhicules.

1) LE FREINAGE D UN VEHICULE AUTOMOBILE...2 2) PRESENTATION DE LA MAQUETTE DIDACTISEE DU LABORATOIRE...3

1) LE FREINAGE D UN VEHICULE AUTOMOBILE...2 2) PRESENTATION DE LA MAQUETTE DIDACTISEE DU LABORATOIRE...3 Dossier technique Assistance de Freinage Pneumatique de Renault Twingo Page 1/7 Assistance de Freinage Pneumatique de Renault Twingo 1) LE FREINAGE D UN VEHICULE AUTOMOBILE...2 11) STRUCTURE DU SYSTEME

Plus en détail

LE FREINAGE. Tout ce que vous devez savoir sur. Tout ce que vous devez savoir sur. www.peugeot.com.tn LE CONSEIL PEUGEOT LES AMORTISSEURS

LE FREINAGE. Tout ce que vous devez savoir sur. Tout ce que vous devez savoir sur. www.peugeot.com.tn LE CONSEIL PEUGEOT LES AMORTISSEURS LE CONSEIL PEUGEOT LES AMORTISSEURS LES BALAIS ESSUIE-VITRES LA BATTERIE LA CLIMATISATION LA CONTREFAÇON L ÉCHAPPEMENT L ÉCLAIRAGE LE FILTRE À PARTICULES LA GAMME PEUGEOT DE PIÈCES D ORIGINE LES LUBRIFIANTS

Plus en détail

LE FREINAGE DU VEHICULE Principe - Réalisation

LE FREINAGE DU VEHICULE Principe - Réalisation Tout conducteur doit être en mesure de maîtriser et de contrôler à tout moment - la vitesse de déplacement de son véhicule en fonction des conditions de circulation, c est le rôle du frein de service -

Plus en détail

LE SYSTÈME DE FREINAGE

LE SYSTÈME DE FREINAGE Nom Doc. Professeur Prénom Classe LE SYSTÈME DE FREINAGE Préambule L'étude suivante portera sur les systèmes de freinage classiques sans "ABS" (système anti-blocage des roues). 1/ Nécessité du système

Plus en détail

LE FREINAGE. -1.1- Par quels phénomènes l arrêt du véhicule est-il possible? Air

LE FREINAGE. -1.1- Par quels phénomènes l arrêt du véhicule est-il possible? Air LE FREINAGE -1- GENERALITES -1.1- Par quels phénomènes l arrêt du véhicule est-il possible? Un véhicule en mouvement possède une énergie cinétique : Air E c = 1 M v 2 2 E c : Energie cinétique (Joule)

Plus en détail

Le freinage 1 DATE : CLASSE : Présentation : 1. Mise en situation : 2. Définition :

Le freinage 1 DATE : CLASSE : Présentation : 1. Mise en situation : 2. Définition : 1 Présentation : 1. Mise en situation : 2. Définition : On entend par système de freinage, l ensemble des éléments permettant de ralentir ou de stopper le véhicule suivant le besoin du conducteur. 3. Fonction

Plus en détail

LA BATTERIE CI : L électricité

LA BATTERIE CI : L électricité Doc professeur 1 sur 11 CI 1. : Implantation L électricité du système Le frein à disques se généralise tant sur le train avant que sur le train arrière des véhicules de tourisme. 9 10 8 2. Éléments constitutifs

Plus en détail

TRANSPORT DE PERSONNES. technique / moteurs 01/2014. 2 années de garantie d usine, 1 année d extension de la garantie

TRANSPORT DE PERSONNES. technique / moteurs 01/2014. 2 années de garantie d usine, 1 année d extension de la garantie fiat DUCATO TRANSPORT DE PERSONNES technique / moteurs 01/2014 2 années de garantie d usine, 1 année d extension de la garantie Garantie total 3 années ou 200 000 kms Nouveau plan d entretien tous les

Plus en détail

N : 028 Date :12/ 02/ 08 Révisée le : SYSTEME de FREINAGE NOTICE TECHNIQUE

N : 028 Date :12/ 02/ 08 Révisée le : SYSTEME de FREINAGE NOTICE TECHNIQUE NOTICE TECHNIQUE N : 028 Date :12/ 02/ 08 Révisée le : SYSTEME de FREINAGE 1 ) Introduction : Le système de freinage installé sur les avions légers, bien que simple, doit être malgré tout efficace, pour

Plus en détail

A - CARACTÉRISTIQUES...D2 B - COUPLES DE SERRAGE...D3 C - CONTRÔLES ET RÉGLAGES DU COMPENSATEUR...D3 D - DISQUES ET GARNITURES AVANT,ARRIÈRE...

A - CARACTÉRISTIQUES...D2 B - COUPLES DE SERRAGE...D3 C - CONTRÔLES ET RÉGLAGES DU COMPENSATEUR...D3 D - DISQUES ET GARNITURES AVANT,ARRIÈRE... A - CARACTÉRISTIQUES...D2 B - COUPLES DE SERRAGE...D3 C - CONTRÔLES ET RÉGLAGES DU COMPENSATEUR...D3 D - DISQUES ET GARNITURES AVANT,ARRIÈRE...D4 E - RODAGE DES DISQUES ET PLAQUETTES...D6 F - FREIN À MAIN...D7

Plus en détail

Les récepteurs de freinage

Les récepteurs de freinage Freinage 1 Les récepteurs de freinage 1- Mise en situation 1- Le frein à disque a) Constitution frein à disque Identifiez les éléments suivants : Disque de frein Etrier Flexible de frein Vis de purge Plaquettes

Plus en détail

POURQUOI VOUS PRIVER DE L EXPERTISE CITROËN? FREINAGE

POURQUOI VOUS PRIVER DE L EXPERTISE CITROËN? FREINAGE POURQUOI VOUS PRIVER DE L EXPERTISE CITROËN? GUIDE FREINAGE LE SYSTÈME DE FREINAGE : ÉLÉMENT CAPITAL POUR VOTRE SÉCURITÉ Il doit répondre instantanément et précisément à votre sollicitation. Les éléments

Plus en détail

Les Freins des Automobiles. Presente par: Georges Allam Romeo hobeika

Les Freins des Automobiles. Presente par: Georges Allam Romeo hobeika Les Freins des Automobiles Presente par: Georges Allam Romeo hobeika Presentation des freins Mode d action Types des freins Types de fonctionnement ABS Frein moteur et Frien electromaghetique Le resultat

Plus en détail

Les dispositifs complémentaires au freinage

Les dispositifs complémentaires au freinage Les dispositifs complémentaires au freinage I. L anti blocage des roues 1) Rôle Lorsque les roues se bloquent lors d un freinage, le véhicule ne réagit alors plus aux mouvements de direction exercés avec

Plus en détail

APERÇU GÉNÉRAL DES FREINS À DISQUE HYDRAULIQUES

APERÇU GÉNÉRAL DES FREINS À DISQUE HYDRAULIQUES APERÇU GÉNÉRAL DES FREINS À DISQUE HYDRAULIQUES GEN.0000000004360 Rev A Copyright 2013 SRAM, LLC TABLE DES MATIÈRES Aperçu général...3 LE LEVIER...3 LE CÂBLE/LA DURITE DE FREIN... 4 L ÉTRIER... 4 SYSTÈMES

Plus en détail

2. REFERENCES NORMATIVES ET REGLEMENTAIRES

2. REFERENCES NORMATIVES ET REGLEMENTAIRES Transports INSTRUCTION TECHNIQUE C 1/9 SOMMAIRE 1. OBJET ET DOMAINE D APPLICATION...1 2. REFERENCES NORMATIVES ET REGLEMENTAIRES...1 3. DEFINITIONS ET ABREVIATIONS...2 4. PRESCRIPTIONS...2 4.1. BANC DE

Plus en détail

ORGANES DE RALENTISSEMENT DE MOUVEMENT : LES FREINS

ORGANES DE RALENTISSEMENT DE MOUVEMENT : LES FREINS I - ORGANES DE RALENTISSEMENT DE MOUVEMENT : LES FREINS PRÉSENTATION I.1 ) SITUATION On désire réduire, réguler ou annuler la vitesse d un solide. I.2 ) MOYENS Un solide en mouvement possède une énergie

Plus en détail

EXPERTISE DEMANDÉE PAR

EXPERTISE DEMANDÉE PAR Expertise réalisée le : 16/09/2013 Centre CT Lieu d'examen : à : PARIS Conditions d'examen : Pont 2 colonnes Référence dossier : 2013_CAE_BERTIN EXPERTISE EFFECTUÉE PAR Cabinet : Rouillan Expertises L'Expert

Plus en détail

PNEUS FREINS ABS ESP HUILE VITESSES

PNEUS FREINS ABS ESP HUILE VITESSES 31. - LA TECHNIQUE PNEUS FREINS ABS ESP HUILE VITESSES LES PNEUS D UNE VOITURE 1. Les pneus doivent être conformes. Ce sont les pneus qui assument le contact de la voiture avec la route. Pour rouler en

Plus en détail

Matériaux utilisés dans la conception de disques de freins

Matériaux utilisés dans la conception de disques de freins Page 1 sur 6 Matériaux utilisés dans la conception de disques de freins Introduction Un véhicule en mouvement possède une énergie cinétique, fonction de la masse et de la vitesse, soit E = 1/2 m v 2. Le

Plus en détail

TRAIN ROULANT 1.4. Suspension. Véhicule 2. Véhicule 3

TRAIN ROULANT 1.4. Suspension. Véhicule 2. Véhicule 3 Systèmes automobiles 45 Véhicule 2 Marque Modèle Année 1.4 Canalisation du système de chauffage : Canalisation du système de climatisation : Compresseur de climatisation : Condenseur : Accumulateur ou

Plus en détail

PEUGEOT 308 CC - Synthèse

PEUGEOT 308 CC - Synthèse PEUGEOT 308 CC - Synthèse GENERALITES Cylindrée (cm 3 ) 1 598 1 560 1 997 Puissance maxi en kw (ou ch) / régime (tr/mn) 88 (120) / 6 000 110 (150) / 5 800 103 (140) / 6 000 82 (112) / 3 500 103 (140) /

Plus en détail

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES - 308 GT Dimensions, poids, aérodynamique - 01/2015

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES - 308 GT Dimensions, poids, aérodynamique - 01/2015 Synthèse - 01/2015 GENERALITES Cylindrée (cm 3 ) Puissance maxi en kw (ou ch) / régime (tr/min) Couple maxi (Nm) / régime (tr/min) Boîte de vitesses Catégorie administrative (CV) Pneumatiques 1 598 151

Plus en détail

CIRCUITS DE PUISSANCE PNEUMATIQUES

CIRCUITS DE PUISSANCE PNEUMATIQUES V ACTIONNEURS PNEUMATIQUES : 51 Généralités : Ils peuvent soulever, pousser, tirer, serrer, tourner, bloquer, percuter, abloquer, etc. Leur classification tient compte de la nature du fluide (pneumatique

Plus en détail

Correcteur de freinage ATE d origine. Des possibilités de commande puissance 2 mécaniquement, hydrauliquement

Correcteur de freinage ATE d origine. Des possibilités de commande puissance 2 mécaniquement, hydrauliquement Correcteur de freinage ATE d origine Des possibilités de commande puissance 2 mécaniquement, hydrauliquement 1 Fonctionnement du correcteur de freinage asservi à la charge Le correcteur de freinage asservi

Plus en détail

1 point de pénalité par réponse fausse si plusieurs réponses requises 1/2 point de pénalité par réponse manquante

1 point de pénalité par réponse fausse si plusieurs réponses requises 1/2 point de pénalité par réponse manquante QUESTIONS ODE DE L ROUTE attention certaines questions comportent plusieurs réponses 1 point de pénalité par réponse fausse si plusieurs réponses requises 1/2 point de pénalité par réponse manquante 1

Plus en détail

Lycée professionnel Gaston Barré Baccalauréat professionnel MAINTENANCE des VEHICULES AUTOMOBILES SESSION 2013-2014 Le différentiel Nom : Prénoms :

Lycée professionnel Gaston Barré Baccalauréat professionnel MAINTENANCE des VEHICULES AUTOMOBILES SESSION 2013-2014 Le différentiel Nom : Prénoms : Lycée professionnel Gaston Barré Baccalauréat professionnel MAINTENANCE des VEHICULES AUTOMOBILES SESSION 2013-2014 Nom : Prénoms : 1- Introduction 1 1/15 Un différentiel est un système mécanique qui

Plus en détail

REVISION SYSTEME DE FREINAGE

REVISION SYSTEME DE FREINAGE ATELIER DE MAINTENANCE DES VEHICULES Lycée N-J Cugnot 93 Neuilly/Marne Voitures Particulières REVISION SYSTEME DE FREINAGE P Boursin, 2009 - Circuit de freinage en X assisté par Master-Vac, disques à l

Plus en détail

Série 38 Roues et roulettes

Série 38 Roues et roulettes Série 38 Roues et roulettes Roulettes d'appareil page AA04 Roues et roulettes (présentation) 38-0 page AA06 Roue d'appareil à bandage caoutchouc, jante en polyamide 38-03 page AA07 Roulette d'appareil

Plus en détail

TRANSPORT DE MARCHANDISES COMBI. technique / moteurs 10/2015. 2 années de garantie d usine, 1 année d extension de la garantie

TRANSPORT DE MARCHANDISES COMBI. technique / moteurs 10/2015. 2 années de garantie d usine, 1 année d extension de la garantie fiat SCUDO TRANSPORT DE MARCHANDISES COMBI technique / moteurs 10/2015 2 années de garantie d usine, 1 année d extension de la garantie Garantie total 3 années ou 200 000 kms Nouveau plan d entretien tous

Plus en détail

Transformer L énergie

Transformer L énergie Chapitre IV : Les récepteurs hydrauliques. IV.1 Introduction : Les récepteurs hydrauliques transforment l énergie hydraulique en énergie mécanique. On distingue : - Les récepteurs pour mouvement de translation

Plus en détail

Maître-cylindre de frein ATE d origine Une qualité de première monte depuis les années 20

Maître-cylindre de frein ATE d origine Une qualité de première monte depuis les années 20 Maître-cylindre de frein ATE d origine Une qualité de première monte depuis les années 20 Trou de dilatation MCT Vanne centrale MCT Piston plongeur MCT 1 Maître-cylindre de frein ATE d origine Continental

Plus en détail

Nissan Qashqai. kw (ch) à tr/min. Couple maxi 1) Nm à tr/min 190 à 2000 tr/min Taux de compression 10,1:1 OUI

Nissan Qashqai. kw (ch) à tr/min. Couple maxi 1) Nm à tr/min 190 à 2000 tr/min Taux de compression 10,1:1 OUI 1. DIG-T 115ch Stop/Start System WD Nissan Qashqai MODELE Nombre de places assises 5 MOTEUR Code moteur H5FT Nombre de cylindres, disposition 4, en ligne Nombre de soupapes par cylindre 4 Cylindrée cm³

Plus en détail

Ce 4eme article sera consacré à la rénovation d une partie de notre mascotte, la voiture emblème

Ce 4eme article sera consacré à la rénovation d une partie de notre mascotte, la voiture emblème Article N 4 : Restaurations diverses sur la Juva Ce 4eme article sera consacré à la rénovation d une partie de notre mascotte, la voiture emblème de Mécaction, dans laquelle 13 génération de mécactifs

Plus en détail

TD 8 Dynamique. 1 Nacelle à flèche téléscopique H21 TX 1. Compétences travaillées :

TD 8 Dynamique. 1 Nacelle à flèche téléscopique H21 TX 1. Compétences travaillées : Compétences travaillées : Déterminer tout ou partie du torseur cinétique d un solide par rapport à un autre. Déterminer tout ou partie du torseur dynamique d un solide par rapport à un autre. Déterminer

Plus en détail

Approche de la voiture sans permis Exemple une Ligier X-T00

Approche de la voiture sans permis Exemple une Ligier X-T00 Approche de la voiture sans permis Exemple une Ligier X-T00 Ce matériel est un véhicule habilité à circuler sur les voies ouvertes à la circulation, sa conduite ne s improvise pas! IMPERATIVEMENT LIRE

Plus en détail

Châssis Véhicules légers

Châssis Véhicules légers Description Domaine de compétences P1 Châssis Véhicules légers Examen professionnel Diagnosticien d automobiles orientation voitures de tourisme Publication de la Commission de surveillance de la qualité

Plus en détail

Une efficacité redoutable

Une efficacité redoutable Une efficacité redoutable Sa suspension à grand débattement et son mode de traction 4x4 garantissent une efficacité remarquable et permettent de gravir les pentes les plus escarpées. Ces caractéristiques

Plus en détail

MOTO ELECTRIQUE. CPGE / Sciences Industrielles pour l Ingénieur TD06_08 Moto électrique DIAGRAMME DES INTER-ACTEURS UTILISATEUR ENVIRONNEMENT HUMAIN

MOTO ELECTRIQUE. CPGE / Sciences Industrielles pour l Ingénieur TD06_08 Moto électrique DIAGRAMME DES INTER-ACTEURS UTILISATEUR ENVIRONNEMENT HUMAIN MOTO ELECTRIQUE MISE EN SITUATION La moto électrique STRADA EVO 1 est fabriquée par une société SUISSE, située à LUGANO. Moyen de transport alternatif, peut-être la solution pour concilier contraintes

Plus en détail

Exercice 1 : 3 points

Exercice 1 : 3 points BACCALAUREAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE de VEHICULES AUTOMOBILES MATHEMATIQUES (15 points) Exercice 1 : 3 points PARTIE 1 : Détermination du diamètre de la roue La géométrie des trains roulants, désigne

Plus en détail

2105-2110 mm 1695 mm. 990 mm Porte-à-faux avant. Modèle de cabine / équipage Small, simple / 3. Codage 46804211 46804311 46804511

2105-2110 mm 1695 mm. 990 mm Porte-à-faux avant. Modèle de cabine / équipage Small, simple / 3. Codage 46804211 46804311 46804511 CANTER 3S13 2105-2110 mm 1695 mm 990 mm Porte-à-faux avant 3500 3995 4985 Longueur max. de carrosserie** 2500 2800 3400 Empattement 4635 4985 5785 Longueur hors tout Masses/dimensions Modèle 3S13 Modèle

Plus en détail

Architecture moteur. Distribution. La distribution. Présentation générale Analyse fonctionnelle Types de distribution. Architecture.

Architecture moteur. Distribution. La distribution. Présentation générale Analyse fonctionnelle Types de distribution. Architecture. Architecture moteur La distribution Distribution Présentation générale Analyse fonctionnelle Types de distribution Architecture Dimensionnement Distribution variable Autres systèmes Exemples Octobre 2007

Plus en détail

CHALLENGE FORMULA CLASSIC

CHALLENGE FORMULA CLASSIC REGLEMENT TECHNIQUE 2013 CHALLENGE FORMULA CLASSIC ARTICLE 1 : définition Les monoplaces acceptées dans les épreuves de Formula Classic doivent être dans leur configuration d origine. La cylindrée sera

Plus en détail

RESISTANCES SILOHM ET RHF Résistances fixes de puissance non-inductives

RESISTANCES SILOHM ET RHF Résistances fixes de puissance non-inductives SOMMAIRE APPLICATIONS 3 CHOIX D UNE RESISTANCE 3 LES RESISTANCES SILOHM 4 CARACTERISTIQUES 4 RESISTANCES SILOHM : TUBES ET BÂTONNETS, TYPE RS 5 Gamme de valeur ohmique 5 Puissance maximale admissible 6

Plus en détail

E60 - E80. Pelles compactes

E60 - E80. Pelles compactes E60 - E80 Pelles compactes Un concentré de puissance et de souplesse n La puissance dont vous avez besoin pour faire plus Sur un chantier de construction, plus de puissance signifie plus de travail effectué,

Plus en détail

Série 38 Roues et roulettes

Série 38 Roues et roulettes Série 38 Roues et roulettes AA 0 Roulettes d'appareil 38-3 page AA4 Roulette d'appareil pivotante ou fixe, à platine Roulettes charge moyenne 38-3 page AA34 Roulette charge moyenne pivotante ou fixe, à

Plus en détail

Caractéristiques Techniques au 01 janvier 2014. Le Crafter Combi

Caractéristiques Techniques au 01 janvier 2014. Le Crafter Combi Caractéristiques Techniques au 01 janvier 2014 Le Crafter Combi Les caractéristiques techniques, motorisations et consommations du Crafter Combi. Norme antipollution EU5+. 2,0 l TDI 109 BVM6 2,0 l TDI

Plus en détail

Etude de cas 1: Assemblage par couronne boulonnée Réducteur de TGV (d'après sujet ENS 1992)

Etude de cas 1: Assemblage par couronne boulonnée Réducteur de TGV (d'après sujet ENS 1992) Etude de cas 1: Assemblage par couronne boulonnée Réducteur de TGV (d'après sujet ENS 1992) Présentation du bogie moteur L'étude porte sur un élément de transmission de puissance d'un Train à Grande Vitesse.

Plus en détail

Optez pour le grizzly 450 à direction assistée

Optez pour le grizzly 450 à direction assistée Optez pour le grizzly 450 à direction assistée Le Grizzly 450 EPS est équipé d'une direction assistée électrique (Electronic Power Steering ou EPS) qui favorise sa facilité de conduite. Il est aussi adapté

Plus en détail

FÉDÉRATIONFRANÇAISE DU SPORT AUTOMOBILE PTHNATIONAL

FÉDÉRATIONFRANÇAISE DU SPORT AUTOMOBILE PTHNATIONAL FÉDÉRATIONFRANÇAISE DU SPORT AUTOMOBILE PTHNATIONAL DEMANDE DE PASSEPORT TECHNIQUE HISTORIQUE NATIONAL FFSA POUR LES EPREUVES FRANÇAISES UNIQUEMENT Catégorie : préciser la catégorie de votre voiture comme

Plus en détail

Le Système de Récupération de l Energie Cinétique (SREC)

Le Système de Récupération de l Energie Cinétique (SREC) Concours EPITA 011 Epreuve de Sciences Industrielles pour l ingénieur Le Système de Récupération de l Energie Cinétique (SREC) Tous documents interdits Calculatrice autorisée Durée : h L augmentation de

Plus en détail

CARRIER C12R-B. 1100 kg. Call for Yanmar solutions

CARRIER C12R-B. 1100 kg. Call for Yanmar solutions CARRIER 1100 kg Call for Yanmar solutions COMPACITÉ Le carrier est performant sur tous les types de terrains. Il garantit polyvalence et productivité. Principes de construction > Dimensions compactes :

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE ÉPREUVE DE SCIENCES DE L INGÉNIEUR Session 015 Page 1 sur 8 Système de Surveillance Automatique Active du Panoramique des Dômes ) Analyse du besoin relatif au transport

Plus en détail

Etude d'une transmission d autorail diesel

Etude d'une transmission d autorail diesel Etude d'une transmission d autorail diesel Le sujet comporte 6 pages de texte et 5 documents Présentation d un autorail et de la turbo-transmission VOITH Liste des figures et documents : Page de garde

Plus en détail

Dommages typiques des disques et plaquettes de frein et leurs causes

Dommages typiques des disques et plaquettes de frein et leurs causes Dommages typiques des disques et plaquettes de frein et leurs causes www.meyle.com De bons freins sauvent la vie! Choisir des disques et plaquettes de frein inadaptés ou de mauvaise qualité peut avoir

Plus en détail

ALTÉA 500 P, 550 P, 500 PA, 550 PA

ALTÉA 500 P, 550 P, 500 PA, 550 PA innover en restant fidèle à l essentiel ALTÉA 500 P, 550 P, 500 PA, 550 PA ALTÉA nouveau concept La débroussailleuse ALTÉA se distingue par son design original et propose pour la première fois en gamme

Plus en détail

Anatomie d'une légende

Anatomie d'une légende Les clés serre-tubes RIDGID sont renommées dans le monde entier pour leur robustesse et leur facilité d'entretien inégalées. La clé serre-tubes haute résistance originale illustrée ci-dessous a gagné la

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE MÉGANE R.S. N4

DOSSIER DE PRESSE MÉGANE R.S. N4 DOSSIER DE PRESSE MÉGANE R.S. N4 SOMMAIRE UNE NOUVELLE RÉFÉRENCE TAILLÉE POUR L ASPHALTE...3 DE LA PRODUCTION À LA COMPÉTITION...4 LIAISONS AU SOL : COLLÉE À LA ROUTE!...5 MOTEUR ET BOÎTE DE VITESSES :

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAIL INTERNE

PROGRAMME DE TRAVAIL INTERNE Version 5.0 1/6 Semestre 1 3.4 Châssis 30/124 périodes selon 3.4.1 Superstructure, carrosserie Expliquer les concepts de sécurité active et passive et leur attribuer les systèmes et éléments correspondants

Plus en détail

GÉNÉRALITÉS SUR LE FONCTIONNEMENT

GÉNÉRALITÉS SUR LE FONCTIONNEMENT GÉNÉRALITÉS SUR LE FONCTIONNEMENT Les accouplements à limiteur de couple sont de type à par billes. Ils protégent des dommages occasionnés parles surcharges les composants mécaniques des parties entraînantes

Plus en détail

Cylindres de roue ATE d origine Allégés et résistants aux liquides de frein

Cylindres de roue ATE d origine Allégés et résistants aux liquides de frein Cylindres de roue ATE d origine Allégés et résistants aux liquides de frein 1 Cylindres de roue ATE d origine ATE est une marque du groupe Continental, l un des plus grands spécialistes mondiaux du freinage

Plus en détail

TRANSFORMER L ENERGIE LES VERINS

TRANSFORMER L ENERGIE LES VERINS TRANSFORMER L ENERGIE LES VERINS L énergie pneumatique est distribuée à l actionneur sur ordre de l unité de traitement. Cette énergie pneumatique est transformée en énergie mécanique afin de mouvoir les

Plus en détail

L'ASSISTANCE AU FREINAGE Assistance frein 1/5

L'ASSISTANCE AU FREINAGE Assistance frein 1/5 L'ASSISTANCE AU FREINAGE Assistance frein 1/5 I FONCTION - Permettre pour un faible effort sur la pédale de freins, d obtenir une fortre pression hydraulique dans le circuit. II DIFFERENTS TYPES D'ASSISTANCE

Plus en détail

AUTOMOTRICE VERTICALE AVEC UNE VIS BELMIX MVS

AUTOMOTRICE VERTICALE AVEC UNE VIS BELMIX MVS AUTOMOTRICE VERTICALE AVEC UNE VIS BELMIX MVS AUTOMOTRICE VERTICALE AVEC UNE VIS MVS BELMIX Les années d expériences de TATOMA sur le développement et la fabrication de mélangeuses automotrices garantissent

Plus en détail

3.1 DIAGNOSTIC ET RÉSOLUTION DES PROBLÈMES LIÉS AUX FREINS

3.1 DIAGNOSTIC ET RÉSOLUTION DES PROBLÈMES LIÉS AUX FREINS ;aeslgjh jgbjgbjg ;aeslgjhlk bjgbjgb ;aeslgj sghhhf hhfhhj gbjgbj bsghh hfhh ;aeslgjhlkj jgbbsghh hjkoop;y koop;y op;y hfhhjko op;y ;aeslgj jgbjgbbs gbjgbjgbbsghh hhfhhjkoop hjkoop;y ;y ;aes hlkjgbj bbsghh

Plus en détail

PONTS VÉHICULES PA 569-10. B 110 4x4 - B 120 4x4. RENAULT V.I. 12/93 - Imprimé en France - Atelier M. Mlchaud & Fils (900) 5000635760

PONTS VÉHICULES PA 569-10. B 110 4x4 - B 120 4x4. RENAULT V.I. 12/93 - Imprimé en France - Atelier M. Mlchaud & Fils (900) 5000635760 PONTS VÉHICULES PA 569-10 B 110 4x4 - B 120 4x4 / RENAULT V.I. 12/93 - Imprimé en France - Atelier M. Mlchaud & Fils (900) 5000635760 SOMMAIRE FASCICULES DÉSIGNATION PAGES Signes conventionnels 3/4 A Caractéristiques

Plus en détail

Faits : Informations sur la smart fortwo electric drive

Faits : Informations sur la smart fortwo electric drive Informations sur la smart fortwo electric drive Faits : La smart fortwo electric drive utilise-t-elle le freinage par récupération pour recharger la batterie? Quand le conducteur touche pour la première

Plus en détail

utilisant différents moyens d assemblage : Par organes filetés, par collage, par soudages

utilisant différents moyens d assemblage : Par organes filetés, par collage, par soudages COURS ASSEMBLAGES Fiche 1 I. DEFINITION : Une solution constructive d assemblage a pour fonction de LIER DES PIECES LES UNES AUX AUTRES, en utilisant différents moyens d assemblage : Par organes filetés,

Plus en détail

TRINGLERIE CHANGEMENT DE VITESSE BOITE À VITESSES

TRINGLERIE CHANGEMENT DE VITESSE BOITE À VITESSES 10 TRINGLERIE CHANGEMENT DE VITESSE BOITE À VITESSES 2,8 kg-m 10-1 2,6 kg-m 3,5 kg-m 1,2 kg-m 1,2 kg-m 2,5 kg-m 10-2 INFORMATIONS D'ENTRETIEN 10-2 SEPARATION DU CARTER MOTEUR 10-8 DEPISTAGE DES PANNES

Plus en détail

ELÉMENTS PORTEURS AVANT ELÉMENTS PORTEURS ARRIÈRE ROUES ET PNEUMATIQUES SYSTÈME DE SURVEILLANCE DE LA PRESSION DES PNEUMATIQUES

ELÉMENTS PORTEURS AVANT ELÉMENTS PORTEURS ARRIÈRE ROUES ET PNEUMATIQUES SYSTÈME DE SURVEILLANCE DE LA PRESSION DES PNEUMATIQUES 3 Châssis 30A GÉNÉRALITÉS 31A ELÉMENTS PORTEURS AVANT 33A ELÉMENTS PORTEURS ARRIÈRE 35A ROUES ET PNEUMATIQUES 35B SYSTÈME DE SURVEILLANCE DE LA PRESSION DES PNEUMATIQUES 36A ENSEMBLE DIRECTION 36B DIRECTION

Plus en détail

Le four rotatif Polysius. Le cœur du procédé.

Le four rotatif Polysius. Le cœur du procédé. Le four rotatif Polysius. Le cœur du procédé. Notre nouveau nom est ThyssenKrupp Industrial Solutions www.thyssenkrupp-industrial-solutions.com Une entreprise de ThyssenKrupp Technologies Polysius tk 2

Plus en détail

Kit de remorque pour vélo Thule Instructions

Kit de remorque pour vélo Thule Instructions Kit de remorque pour vélo Thule Instructions C 51100959 Description des pièces Réflecteurs de sécurité Fanion de sécurité ezhitch TM (Standard sur les kits nord-américains) (En option sur les kits européens)

Plus en détail

SITEMA PowerStroke. Information technique TI-P11. 1 Fonction. 2 Applications. Têtes de fermeture d outils série FSK. Sommaire

SITEMA PowerStroke. Information technique TI-P11. 1 Fonction. 2 Applications. Têtes de fermeture d outils série FSK. Sommaire SITEMA PowerStroke série FS Traduction de la version allemande originale Information technique TI-P11 SITEMA PowerStroke Têtes de fermeture d outils série FS système d entraînement, générateur d efforts,

Plus en détail

La toute nouvelle Alfa Romeo 4C 2015 FICHE TECHNIQUE POUR LE CANADA

La toute nouvelle Alfa Romeo 4C 2015 FICHE TECHNIQUE POUR LE CANADA La toute nouvelle Alfa Romeo 4C 2015 FICHE TECHNIQUE POUR LE CANADA Les renseignements contenus dans la fiche technique sont basés sur les informations techniques les plus récentes disponibles au moment

Plus en détail

Vérins. rotatifs. Série R Ø 32 à 125 mm

Vérins. rotatifs. Série R Ø 32 à 125 mm Vérins rotatifs Série R Ø 32 à 125 mm Vérins rotatifs série R Ø 32 à 125 mm La technologie SOPRA appliquée au vérin rotatif permet d atteindre un niveau élevé de précision et de fiabilité parfaitement

Plus en détail

Exercices sur Travail, puissance et l'énergie mécanique

Exercices sur Travail, puissance et l'énergie mécanique F en N LNW Physique II e BC Exercices sur Travail, puissance et l'énergie mécanique 1) Calculer le travail d'une force constante F 3 i 1 j le long d'un trajet rectiligne de A (2,0) vers B (7,4). 2) Le

Plus en détail

Bras arrière - traverse 204-304

Bras arrière - traverse 204-304 Bras arrière - traverse 204-304 28 mai 2013 JeanPaul204GL 1 Introduction J'ai essayé de mettre ici le plus d'informations possible sur l'évolution des bras arrière, des traverses et des pièces voisines

Plus en détail

Les toutes nouvelles Alfa Romeo 4C Coupé et 4C Spider 2015 FICHE TECHNIQUE POUR LE CANADA

Les toutes nouvelles Alfa Romeo 4C Coupé et 4C Spider 2015 FICHE TECHNIQUE POUR LE CANADA Les toutes nouvelles Alfa Romeo 4C Coupé et 4C Spider 2015 FICHE TECHNIQUE POUR LE CANADA Les renseignements contenus dans la fiche technique sont basés sur les informations techniques les plus récentes

Plus en détail

omécanicien de Maintenance Industrielle

omécanicien de Maintenance Industrielle AT1_SQ7_Vériins hydrauliques Electromécani omécanicien cien(ne) de Maintenance Industrielle Notice Technique : Vérins hydrauliques Centre de formation de : Foulayronnes Gagnez en compétences EMI-AFPA Foulayronnes

Plus en détail

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Circulaire CNAMTS Date : 20/09/88 MME et MM les Directeurs des Caisses Régionales d'assurance Maladie Origine : PAT Réf.

Plus en détail

ELASTICITE. l'isotropie du corps considéré: les propriétés élastiques sont les mêmes dans toutes les directions de l'espace;

ELASTICITE. l'isotropie du corps considéré: les propriétés élastiques sont les mêmes dans toutes les directions de l'espace; 7 M1 EASTICITE I.- INTRODUCTION orsqu'un corps est soumis à des contraintes externes, celui-ci subit des déformations qui dépendent de l'intensité de ces contraintes. Si ces dernières sont faibles, on

Plus en détail

GLOSSAIRE A L USAGE DU FORMATEUR DE CONDUITE TOUT-TERRAIN

GLOSSAIRE A L USAGE DU FORMATEUR DE CONDUITE TOUT-TERRAIN GLOSSAIRE A L USAGE DU FORMATEUR DE CONDUITE TOUT-TERRAIN Auteurs Comité pédagogique «COD 3» de l ECASC Glossaire «Formateur de conduite tout terrain» A Angle d attaque : Angle formé par le sol, le point

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES B.E.P. ASSISTANCE DE FREINAGE

TRAVAUX PRATIQUES B.E.P. ASSISTANCE DE FREINAGE TRAVAUX PRATIQUES B.E.P. ASSIST DE FREINAGE B.E.P.E.P.. MÉCANIQUE AUT UTOMOBILE TRAVAUX PRATIQUES 1 NOM :... Prénom :... Établissement :...... Professeur de Travaux Pratiques : Mr ESPÉRAT TRAVAIL AIL À

Plus en détail

LE CIRCUIT EST SA ROUTE

LE CIRCUIT EST SA ROUTE LE CIRCUIT EST SA ROUTE Gagnez en performance et en sécurité Le niveau des nouvelles technologies et les hautes performances des nouvelles voitures de sport régulièrement utilisées sur circuit ont convaincu

Plus en détail

Fiche technique Fraiseuse à froid W 250 i

Fiche technique Fraiseuse à froid W 250 i Fiche technique Fraiseuse à froid W 250 i Fiche technique Fraiseuse à froid W 250 i Tambour de fraisage Largeur de fraisage 2 200 mm Profondeur de fraisage * 1 0 mm Écartement de pics 15 mm Nombre de pics

Plus en détail

ROULEAU À PNEUS SANY DE SÉRIE SPR

ROULEAU À PNEUS SANY DE SÉRIE SPR ROULEAU À PNEUS SANY DE SÉRIE SPR STAR DE L'ÉCONOMIE D'ÉNERGIE, LEADER DE L'INDUSTRIE La marque SANY prouve la puissance de la Chine. Ne craint personne La transmission tout hydraulique assure un travail

Plus en détail

MOINS DE CONSOMMATION, PLUS DE SECURITE, AVEC IVECO DRIVER TRAINING (la formation conducteur IVECO).

MOINS DE CONSOMMATION, PLUS DE SECURITE, AVEC IVECO DRIVER TRAINING (la formation conducteur IVECO). MOINS DE CONSOMMATION, PLUS DE SECURITE, AVEC IVECO DRIVER TRAINING (la formation conducteur IVECO). IVECO S.p.A. Via Puglia 35,10156 Torino - Italia www.iveco.fr Pubblicazione A103504 Iveco donne une

Plus en détail

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES SV08-1

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES SV08-1 CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES SV08-1 Poids en ordre de marche : 1065 Kg* *Tolérance : ± 2% 1180 (avec flèche déportée : 950 mm) 540 330 130-230 2750-2850 1950-2050 670 mm 1380-1490 180-280 2200-2300 1550-1650

Plus en détail

Les véhicules La chaîne cinématique

Les véhicules La chaîne cinématique Un peu d histoire 1862 : M. BEAU DE ROCHAS invente le cycle à 4 temps 1864 : premier moteur à 4 temps, par M.OTTO 1870 : industrialisation de la voiture 1881 : première voiture électrique par M. JEANTAUD

Plus en détail

VOUS VOULEZ CONSTRUIRE UNE REMORQUE ROUTIERE D'UN POIDS TOTAL AUTORISE EN CHARGE INFERIEUR A 3,5 TONNES (TYPE ORIGINAL) -----------------------

VOUS VOULEZ CONSTRUIRE UNE REMORQUE ROUTIERE D'UN POIDS TOTAL AUTORISE EN CHARGE INFERIEUR A 3,5 TONNES (TYPE ORIGINAL) ----------------------- Direction Régionale de l=industrie, de la Recherche et de l=environnement PAYS DE LA LOIRE Division Techniques Industrielles et Qualité VOUS VOULEZ CONSTRUIRE UNE REMORQUE ROUTIERE D'UN POIDS TOTAL AUTORISE

Plus en détail

Choix d'un vérin. Critères de choix : Calculs des efforts de poussée et de rentrée du vérin :

Choix d'un vérin. Critères de choix : Calculs des efforts de poussée et de rentrée du vérin : Nom.. Prénom.. Pneumatique Thème Technologie schéma 1 TECHNOLOGIE PNEUMATIQUE Du latin pneuma : souffle - esprit La pneumatique est la technologie de contrôle des gaz sous pression pour générer des forces

Plus en détail

Vis à billes de précision à filets rectifiés

Vis à billes de précision à filets rectifiés sommaire Calculs : - Capacités de charges / Durée de vie - Vitesse et charges moyennes 26 - Rendement / Puissance motrice - Vitesse critique / Flambage 27 - Précharge / Rigidité 28 Exemples de calcul 29

Plus en détail

2200D. Véhicule utilitaire

2200D. Véhicule utilitaire 2200D Véhicule utilitaire 1 Bobcat 2200D, des performances au-delà de vos espérances Quel que soit votre domaine d activité (construction, aménagement paysager, agriculture ou entretien d installations),

Plus en détail

C60-80. Chariots Diesel et Gaz. Pneumatiques ou pneus pleins souples

C60-80. Chariots Diesel et Gaz. Pneumatiques ou pneus pleins souples C60-80 Chariots Diesel et Gaz Pneumatiques ou pneus pleins souples 6,000 / 7,000 / 7,500 / 8,000 kg @ 600 mm 13,500 / 15,500 / 16,500 / 18,000 lbs. @ 24 L/C 2 marches avec anti dérapant permettant un accès

Plus en détail

Travaux de Normalisation des Pneumatiques pour la France

Travaux de Normalisation des Pneumatiques pour la France PNEUMATIQUES POUR CAMPING-CARS Comme sur tout véhicule, les pneumatiques constituent les seuls points de contact avec la chaussée. Et c'est de cette zone de contact que dépend la transmission d importants

Plus en détail

Description générale

Description générale HD600 tilt HD600 tilt Description générale Prenez un démonte-pneus électrohydraulique en mesure d intervenir sur des roues de camions, d autobus et de véhicules agricoles jusqu à 26 et alimentez-le avec

Plus en détail

Motorisation hybride Toyota Prius

Motorisation hybride Toyota Prius Motorisation hybride Toyota Prius Modélisation phénomènes physiques : Coefficient d adhérence : f : coefficient d adhérence φ = arctan f φ = φ s limite adhérence φ < φ s adhérence φ > φ s glissement Plus

Plus en détail

Code Largeur mors Ouverture Hauteur patte Poids Prés. Cond. 62366 125 mm 160 mm 800 mm 21 kg V 1

Code Largeur mors Ouverture Hauteur patte Poids Prés. Cond. 62366 125 mm 160 mm 800 mm 21 kg V 1 ETAU A PIED TOURNANT En acier moulé. Conçu pour répondre aux travaux les plus pénibles. Mors striés, taillés dans la masse, et trempés. Pivote horizontalement. Code Largeur mors Ouverture Hauteur patte

Plus en détail

Twingo RENAULT SPORT R2 & R1 DOSSIER DE PRESSE 2010

Twingo RENAULT SPORT R2 & R1 DOSSIER DE PRESSE 2010 Twingo RENAULT SPORT R2 & R1 DOSSIER DE PRESSE 2010 LA PASSION DU RALLYE POUR TOUS Renault Sport Technologies étoffe sa gamme compétition-clients rallye en proposant Twingo Renault Sport R2 et Twingo Renault

Plus en détail