de l'association des Anciens Élèves de CENTRALE LYONNAISE INGÉNIEURS E.G.L. ÉCOLE TECHNIQUE SUPÉRIEURE FONDÉE EN 1857

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "de l'association des Anciens Élèves de CENTRALE LYONNAISE INGÉNIEURS E.G.L. ÉCOLE TECHNIQUE SUPÉRIEURE FONDÉE EN 1857"

Transcription

1 sô* Année. N 247. Mai iq2g. BULLETIN MENSUEL de l'association des Anciens Élèves de 'ÉCOLE CENTRALE LYONNAISE INGÉNIEURS E.G.L. ÉCOLE TECHNIQUE SUPÉRIEURE FONDÉE EN 1857 Association fondée en 1866 et reconnue comme Établissement d'utilité publique par Décret du 3 Août 1921 EXPOSITION INTERNATIONALE DE LYON 1914 : MÉDAILLE D'OR SOMMAIRE AVANT-PROPOS. Nouveau régime de l'ecole Centrale Lyonnaise. COMMUNICATIONS TECHNIQUES. Marché aux Bestiaux et Abattoirs de la Mouche P. DURAND. CHRONIQUE de l'association et Liste de la Promotion de ig28. CHRONIQUE des Groupes régionaux. NÉCROLOGIE. M. G. DULAC (i886>. PLACEMENT : Offres et Demandes de Situations. PRIX DE CE NUMÉRO : 3 FR. 50 SIEGE SOCIAL Secrétariat, Services administratifs, 'Bibliothèque et Salles de réunion de VAssociation 7, RUE GRÔLÉE, LYON (2 e ) Téléphone : Franklin Compte de Chèques postaux : LYON 1995

2 2»2 Léon ROBERT & BERNARD Siège Social : 32, Avenue Alsace-Lorraine - GRENOBLE CHARBONS AGENCES & ENTREPOTS de toutes provenances françaises et étrangères GKAPHITE de CORNUES à GAZ BRAI GOUDRON LYON, BUREAUX : 87, rue de PHôrel-de-VilIe. - Tél. Barre ENTREPOTS : 112 et 67, cours Charlemagne. PARIS. DIJON, STRASBOURG, ROANNE, ST-ÉTIENNE. CHAMBER BOURG. VOIRON, MONTÉLIMAR.TOULON, Ch. DUTEL, Ing. (E.CL. 1921; MILAN, TURIN, GENÈVE, ZURICH. Fondé de pouvoir à Bpenuh! ACIERIES et FORGES de SfllHT-FBANÇOK ACIERS FINS Anciens Établissements MANUFACTURE FONDUS. W&*i Wrfiit A, «T «D'OUTILLAGE AU CREUSET BELMONT k MOIHE DE PRÉCISION 70 à 80, rue de la Montât, ST-ETIENNE (Loire) Adresse télésr. : IDEALAC1ER- Téléph R. C ACIERS en barris et en galets pour fraises ACIERS RAPIDES ACIERS FONDUS SPÉCIAUX pour Matriçage, Outils à bois, etc. FRAISES Vis fraises pour taillage d'engrenages, Peignes Sunderland Tarauds, Alésoirs.Peignes Landis,elc. TOUS OUTILS SPÉCIAUX J.VALDOT, lngénieur(e.c.l.1922) Agent général pour Loire, Rhônet Isère, Saônc-et-Loire. uiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiitiiiiiiiimiiniiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiitiiiiiiiiiiiiiiiiii!iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiuiinm[!ini Entreprise de Maçonnerie 1 et Travaux Publics j Ancienne Maison V. VERTADIER A. FREREJEAN & J. VERTADIER, Successeurs (Ingénieur E.C.L. 1914) S H Téléphone Barre S, rue Vaubecour, L YON ^cninmiiiiiiiiiiimiiiiniiiiiimiiiiiiiiuiiiiiiuiiiiimiiuuiiiniiiimiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiimiiiiiiiiiiiiimiii^

3 D.S. RODANSKI INGÉNIEUR E. C. L. 15, Quai Saint-Clair, 15 - LYON (1") Téléphone : Burdeau Télégrammes : Rodanski-Lyon ihiiiiiiiiiihiiiiiiim Agence Régionale de : EMILE DEGREMONT Epuration et filtration des eaux. Foyers automatiques Erka. Economiseurs Deka et Kablitz. Surchaufleurs. Matériel de fonderie. POLAR-DIESEL Moteurs à huile lourde, industriels et jmarins, toutes puissances. MAGNAT-SIMON Turbines hydrauliques. Aménagements de chutes d'eau. Société Française de Centrifugation Ancienne Maison " Hignette " Appareils centrifuges et hypercentrifuges pour toutes applications. Epuration des huiles de graissage et isolantes. VOIR AU VERSO

4 11 D. S. RODANSKI INGÉNIEUR E.C.L. 15, Quai Saint-Clair, 15 - LYON (1") Téléphone : Burdeau Télégrammes : Rodanski-Lyon mm Société Française de Centrifugation Ancienne Maison HIGNETTE gjlbeg'» 8 *" Groupe pour l'épuration de la benzine "Voir* au recto Jl

5 223 Registre Commerce Seine n* SCHNEIDER &C SIÈGE SOCIAL & DIRECTION GÉNÉRALE : 42, RUE D'ANJOU, PARIS (VIII e ) CONSTRUCTIONS ÉLECTRIQUES MATÉRIEL DE TOUTES PUISSANCES POUR LA PRODUCTION ET L'UTILISATION DES COURANTS ÉLECTRIQUES CONTINUS ET ALTERNATIFS MATÉRIEL POUR MINES & MÉTALLURGIE TRACTION ÉLECTRIQUE MÉTALLURGIE HAUTS FOURNEAUX. ACIÉRIES FORGES CONSTRUCTIONS MÉCANIQUES LOCOMOTIVES LOCOTRACTEURS TURBINES MACHINES A VAPEUR MOTEURS DIESEL, A GAZ, A ESSENCE APPAREILS DE LEVAGE ET MANUTENTION PIÈCES MOULÉES, ESTAMPÉES EMBOUTIES. - PIÈCES DE FORGES. - PETIT OUTILLAGE. - MACHINES- OUTILS. MOTOCULTEURS MATÉRIELS DE VOIRIE MACHINES A IMPRIMER CONSTRUCTIONS NAVALES CARGOS. REMORQUEURS. CHALANDS. DRAGUEURS. MACHINES DE BORD TRAVAUX PUBLICS PONTS - CHARPENTES - GRUES FLOTTANTES - MATÉRIEL DE PORTS ï! AGENCE GÉNÉRALE DE LYONIS MAGASINS D'EXPOSITION f DE MM. SCHNEIDER &1C,E, DE SOMUA, DÉ SMIM Vente directe des Moteurs électriques SCHNEIDER (COURANT CONTINU ET COURANT ALTERNATIF) 4, RUE DU PRÉSIDENT-CARNOT (Ancien Hôtel Bayartt) TÉLÉPHONE : BARRE 2-9S et 3-87 ' PRIISTCIPAL-ES -CTSIETES : USINE DU CREUSOT %^y^x^ USINES DU HAVRE - D'HARFLEUR USINE DU BREUIL ^ ï f t > a P ^ ET DU HOC USINE HENRI-PAUL /sdé^llfeax USINEDE CHAMPAGNE-SUR-SEINE CHANTIERS DE CHALON ««P ^ f ^ r ^ USINE DE BORDEAUX I USINE DE LA LONDE-LES-MAURES

6 IV *34 C/faminée» LES CENTRALES ELECTRIQUES : Gennevilliers - C. P D. E. La Haye Birmingham Bruxelles, etc. LES HOUILLÈRES ; Courrières Liévin Béthune Maries Vicoigne et Nœux Domaniales de la Sarre, etc. LA METALLURGIE ; Schneider - Fives-Lille ' Châtillon-Commentry La Marine et Homccouit Firminy, etc. LES SUCRERIES : Say (ourseulles Coudun Chantenay Vierzy Aulnois Longueval Volano, etc. LES PAPETERIES : Navarre Darblay Montgolfler Berges etc. LES POUDRERIES NATIONALES : Angouléme - Moulin-Blanc Saint-Chamas Toulouse, etc. LES VERRERIES, US BRIQUETERIES, LES FILATURES, etc. SOCIÉTÉ DES CHEMINÉES LOUIS PRAT A TIRAGE INDUIT Champs-Elysèes. PARIS rélil>h.:élvsie5 0W7e<21-95 m &mibàaàêëêém TB^ranines :TIBAO>ltA-PARtS < r stint.3to7ta e Paul MAGNIN, Ingénieur (E.C.L 1697). représentant pçur la Région lyonnaise, 142, Grande Rue de la Guillotière, LYON Téléphone : Vaudrey 29-42

7 GETTING-JONAS- TITAN Société Anonyme au Capital de francs BUREAU A PARIS MAISON A LYON 29 lis, Rue d'aatorg. Elus , Rue IValdeck-Rousteau, Voua. 30-S3 Courroies TITAN en cuir sur champ pour toutes transmissions j Courroies TITAN-TRANSPORT, brevetées S.G.D.G. pour ÉLÉVATEURS-TRANSPORTEURS, inertes à l'eau S Courroies GEJINA inextensibles / pour transmissions sévères, très difficiles. Poulies tournant à grande vitesse. Machine ) à bois. Essoreuses, etc. SOCIÉTÉ FRANÇAISE DE Registre du Commerce : Seine n» TUYAUX TUYAUX MÉTALLIQUES FLEXIBLES pour toutes applications BAZ, EAD, VAPEUR, basses et liantes pressions Air comprimé, Huiles, Pétroles, etc. Ramoneurs et Pipurs pour Tunes de Cnanilières «LE DALMAR» METALLIQUES INDUSTRIELS!!! vous ignorez les multiples emplois de nos tuyaux TOUS jk Agent régional exclusif S MARC FONTUGNE «Bienr (E CL 1920) 206, Grande Rue de la Gttitlatière, L ION 90 Téléphone : Vandrey FLEXIBLES SIÈGE SOCIAL : 18, rue ni PARIS (3 e ) 3 Demander vous en Catalogues avez besoin et Renseignements Usines à ESSONBS (S.-et-O.) Adresse télégraphique : FLEXIBLES-PARIS Téléphone : Archives MIROITERIE G.TARGE et ses FILS Téléphone : ( 7. Place du Pont. v 0, u ce l2,rue de l'université Yaudrey f 58> Rue de Marseine. La GLACE, le VERRE pour Meubles, Bâtiments AutOs ASSURANCES.TRANSPORTS, LOCATION FABRIQUE DE BROSSES ET PINCEAUX Spécialité de Brosses Industrielles Préparation de Soies de porc* et Crins de etieoàl Henri 8AVY Ing. (E. C. '. 1906) IICINBC < PRIVAS (Ardêchei - Tél. n 88 USINES - ( VERNOUX (Ardéche* Té. n" 15 ; LYON,68,Galeriesde l'argue \ Tél. Franklin r.cdf.t<j PARIS (3ei, 12, rue Commines UEFUI^ Té] Ar ;hivs 2683 ST-ÉTIENNB, 3, rue Paure- \ Belon. Tél. 2-9».

8 VI 2S9 229 SE GENERALE d ÉLECTRICITÉ SOCIETE ANONYME CAPITAL ÎOO MILLIONS SIÈGE SOCIAL t 54, RUE LABOËTIE. PARIS (fi*). SUCCURSALE DE LYON 38, COURS DE LA LIBERTÉ. TÉL. VAUDREY : ET ADR. TÉLÉG' : ÉLECTRICITÉ-LYON. COMPTE CHÈQUE POSTAL: LYON : 3965 PETIT APPAREILLAGE ÉLECTRIQUE APPAREILLAGE HAUTE TENSION (JUSQU'A VOLTS). LAMPES LUMIÈRE ET T. S.F. FILS ET CABLES ISOLÉS. ISOLATEURS BASSE, HAUTE ET TRÈS HAUTE TENSION, ET CIMENT SPÉCIAL ISOLIT. ISOLANTS ET OBJETS MOULÉS. TRANSFORMATEURS DE TOUS TYPES. MOTEURS. DYNAMOS. CHAUFFE- EAU, APPAREILS DE CHAUFFAGE ET DE CUISSON ÉLECTRIQUES. -7 CHARIOTS A ACCUMU LATEURS. MACHINES A SOUDER ÉLECTRIQUES. MATÉRIEL AGRICOLE ÉLECTRIQUE.- CUIVRE. LAITONS. ALUMINIUM, -, ALUMINIUM-ACIER. ZINC ET FER BLANC. TUBES D'ACIER. CLOUS D'AMEUBLEMENT, SELLERIE, BOURRELLERIE. LACTOLITHE. DIRECTEUR : A. CAILLAT, ING. (E.C.L. 1914) MONNERET (1922) DESMULE (1923) COMPTOIR TH. ECKEL Maison fondée en 18 S S RENSEIGNEMENTS COMMERCIAUX, INDUSTRIEL CONTENTIEUX PARIS 8, nie du Mail (2 e ) -,., I Louvre i Central LYON 2, rne île la Bourse MARSEILLE l, m TOULOUSE 51, me Alsace- ST-LOUIS (Ht-Rhin) BRUXELLES 31, Montai 1':: aiiï BALE T9. r.fle la Sare Geâtrale - GENÈVE, 5i,r (MhOne - BERNE. 15. r- au Marche - ZURICH, IQ.r.flelaBonrse G. HAAS, ingénieur (E.C.L 1921), Directeur à Paris FO^srDÉ :nnsr 1863 Société Anonyme, Capital entièrement versé : 250 Millions Siège Social :.PALAIS DU COMMERCE, LYON - Téléphonas : Portefeuille IB-40 et 16-97, Bourse 21-88, Titre» 9-0! AGENCES DANS 'LYON : BROTTEAUX, 43, Cours Morand Télé. V GUILLOTIÈRE, 15, Cours Gambeua.. CHARPENNES, 94, Boulevard des Belges..» V LA FAYETTE, 135, Avenue de Saxe. CROIX-ROUSSE, 150, Boul. de Croix-Rousse» B LA MOUCHE, Place Jean-Macé PERRACHE, 38, Rue Victor-Hugo» B TERREAUX, Place de la Comédie. Télé. V. 16-M I V i V B.M-8) VAISE, 1, Rue Saint-Pierre-de-Vaise»B M0NPLA1SIR, 132, Grande-Rne» V GIVORS, 18, Place de l'hotel-de-ville Téléphone 45 OULLINS, 69, Grande-Rue Téléphone il VILLEURBANNE, 59, Place delà Mairie. Téléphone0-M BANQUE, CHANGE, ESCOMPTE, RECOUVREMENTS. OPÉRATIONS DE BOURSE LE CRÉDIT LYONNAIS applique à sa clientèle les conditions les plus avantageuses SlèSE CENTRAL A PARIS. Ag«nces dans les principales villas de France et d'algérie. Agences al'btmnger

9 Vil OIS8N & PASCAL jïoclété ^NOKYHl AU papital DE 3.5OO.OOO J"RANCS Siège social : 7, rue Godeîroy, LYON Tél. Vaudrey 2.86 Inter. Barre CARTONS ÉLECTRICITÉ (dits PRESSSPAHN) 221) Gartonneries réunies Lustrés pour Apprêts d'etoffes Satlnage, Broohures, Ourdissage -*~ Cartons pour Joints \v Cartons-Cuir pour Chausssure Cartons pour Cartonnage et Reliure! Cartonnettes bicolores pour Étuis t* m feftrvwvuwjwvvarv^vwvsrvl IMPORTATION D'HUILES.w\^wArtAwwwi^AJM; MINÉRALES (DÉPOSÉE) Huiles et Graisses spéciales pour autos, tracteurs, motos et^avions Degré de viscosité approprié à chaque type de moteur SELVOLINE Marque déposée Huiles et Graisses pour cylindres, mouvements, transmissions moteurs, machines à battre et agricoles, etc. Huiles combustibles, végétales, animales, vaselines diverses Antoine LA SELVE & C e Siège social et Usines : LYON - 477, Avenue Jean-Jaurès, LYON (7 e ) Téléph. : Vaudrey Intel Teléjr. : AUTO-OIL. Lyon MARSEILLE 2, àtravise N.-D. de BV-Secours Tél. Colbert, BORDEAUX NANCY 39-40, Quai Pr. Wiison-Bègles 13, Rue du Vieil-Aitr Tél Tél Ch. BLANCHET-LA SELVE (1922), RENE DE VEYLE Téléphone : Barre 0-94 FABRIQUE de PRODUITS CÉRAMIQUES PRODUITS en GRÈS pour Canalisations et tous Travaux de Bâtiments SPÉCIALITÉ de Grès pour l'industrie chimique et l'électricité USINE : La Tour-de-Salvagny (Rhône) Directeur : Jean de VEYLE,Ing. (E.CL. 1914) BUREAUX : 16, Quai de Bondy - LYON

10 VI11 au Registre du Commerce, Dijon a* 851 A. PETOLAT- DIJON CHEMINS DE FER PORTATIFS RAILS,VOIES et tous PORTATIVES accessoires WAGONS ET WAGONNETS métalliques et en bois de tous types et de tous cubes BERLINES DE MINES LOCOTRACTEURS-LOCOMOTIVES CONCASSEURS - BROYEURS MALAXEURS - BÉTONNIÈRES LORYS- CHANGEMENTS DE VOIE POMPES, ETC. -A-G-iEnsrT GKÉirÉia.^Xj A. I/X-OIST M. MAJNONI-DMNTIGNANO, Ing (E.C.L. 1923), 43, rue Waldeck-Rousseau, LYON Tél. Vaudrey Registre du Commerce, Lyon n* A Ingénieur (E. C. L. 1885) 12, Rue Joutfroy, L Y O N Construction de Machines spéciales pour : L'INDUSTRIE CHIMIQUE LA TEINTURE - LA TANNERIE LA VENTILATION " (è/w^/^/^/wwww^/^/w^/w^/wwwww^/w^/w^^/^/w^/w^/^/^m/^/^^

11 IX - ISOLANTS ET OBJETS MOULÉS BAKÉLITE, ACÉTATE, MATIÈRE MOULÉE RÉSINES SYNTHÉTIQUES DIVERSES ISOLANTS MOULÉS pour Électricité et T. S. F. PIECES moulées pour toutes industries: Automobile,Textile.Soie artif.,etc ARTICLES de PARIS, articles réclame,cendriers,soucoupes, Boîtes,etc. LA RO.YAIMITE SOCIÉTÉ A RESPONSABILITÉ LIMITÉE, CAPITAL 800,000 FR. SIÈGE SOCIAL ET USINES, ST-HILAIRE-DU-ROSIER (Isère). Téléph. 4. MR Directeur : J. HO'MJLR.TJE:, lng. (E. C. L. 1925) AGENCE DE LYON ; Ph. Abel PARRV, I, Cours de la Liberté Tél. V.udrey : NOUVELLE SÉRIE DE LAMPES DE RÉCEPTION A TRÈS FORTE ÉMISSION ELECTRONIQUE FABRICATION GRàMMONÏ

12 22B~ ENTREPRISES GÉNÉRALES D'ÉLECTRICITÉ LA LUMIÈRE DANS VOS APPARTEMENTS VOS MAGASINS VOS USINES l fi fcfcl IVCT I LE C h * t M / C E C VA! RE^T4E isisks' Téléphone : Franklin R. C. Lyon A , Rue Mazard, LYON TRAVAUX DE RÉSEAU ET POSTES DE TRANSFORMATION B. BOTTET 38, Avenue Berthelot 35, Rue Bancel et 33, Boulevard du Sud LYON MOTO-POMPES CENTRIFUGES Epurateurs pour Eaux Industrielles CANALISATIONS pour EAU et VAPEUR ROBINETTERIE & APPAREILS pour Chaudières et Chauffage à oapeur OEVIS SUR DEMANDE TÉLÉPHONE : 6-46 i MATERIEL POUR L'INDUSTRIE TEXTILE ANCIENNE MAISON C. MONTEL & C'" ONTEL FILS & C Ingénieur (E. G. L. 1914) 23, Rue Imbert-Colomès, LYON Mécaniques Jacquard et Vincenzi. Matériel pour Guimperie et Dorure. Machines d'apprêt : Tondeuses, Flambeuses, Cardeuses, Graseuses, Dérompeuses, Brosseuses, etc. MANUFACTURE DE DÉCQLLETAGE POUR TOUTES INDUSTRIES

13 j*&+amjv**+*+++>nnr+j*jvssssjvjw. m. m n m n'w.v+++ar+j^^uwv, j EVERITE EVERITE MARQUE DEPOSEE COMPOSE DE CIMENT ET FIBRES D'AMIANTE 'Protège contre le chaud et le froid ARDOISES - PLAQUES ONDULEES Pour Toitures PLAQUES PLANES Pour Plafonds et Revêtements Revêtements décoratifs GIFFA lavables, économiques, incombustibles, imitation marbres bois, céramique. 29 teintes Échantillons Brochures Devis gratuit* aur demande PLAINE-ST-DENIS 11/13. Avenue du Président-Wil.on (Seine) BASSENS, près Bordeaux (Gironde) FRANCE Dépôt Régional : COMPTOIR des CHAUX et CIMENTS, rue de la ïillette et cours Lafayette.LYON 1*3". e* C3-. TX^OI^TT, Ingénieur. (E.C.L et 1920) n ATELIERS DE CONSTRUCTION CHWARTZ-HÀUTMONT Vaudrey Société anonyme au [capital de de francs Vandrey (Ancien. ÉTABLISSEMENTS BR1ZON & FILS) , Cours Emile-Zola, LYON-VILLEURBANNE SIÈGE SOCIAL A PARIS : 9 et 11, rue Eugène Millon Constructions métalliques Béton Armé Maçonnerie Entreprise Générale SERRURERIE ET FERRONNERIE D'ART MOBILIER MÉTALLIQUE pour Bureaux. Magasins, Usines VESTIAIRES ARMOIRES CASIERS LAVABOS R. C. Seine 98303

14 XII 219. CABINET Fondé en 1849 GERMAIN GERMAIN & MAURE AU } Ingénieur E.C.L. Successeurs Ingénieur I.E.G. CONSEILS EN PROPRIÉTÉ INDUSTRIELLE MEMBRS^ CE L'ASSOCIATION FRANCAISi DES INGÉNIEURS-CONSEILS EN PROPRIÉTÉ INDUSTRIELLE & 31, rue de l'hôtel-de-ville LYON l l»' jk è BREVETS D'INVENTION I MARQUES, DESSINS ET MODÈLES DE FABRIQUE TÉLÉPH. : FRANKLIN %+*&%*%****%+*'%*+********+***%*%*%*'* ; /À^ÎST a CHAUFFAGE Exiger la Marque jss5aïiffî S\ sur les Appareils CALOR M S/ ÉLECTRIQUE Exiger la Marque sur les Appareils FERS - FOURNEAUX- BOUILLOIRES - RADIATEURS -TAPIS DEMANDER LE CATALOGUE R "CALOR ".-'Société Anonyme, 200, rue Boileau, LYON y

15 XIII ^lllllillllmlllimilllilhiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiinim^! CARTOUCHERIE FRANÇAISE 1 I Société anonyme au Capital de francs, dont rembowrsés = Z SIÈGE SOCIAL 8 ei 10, rue Bertin-Poirée, PARIS (I er Arr.) = = Télégrammes : ^- E CAHT0UFRAN-PABIS-II7 TÉLÉPHONE S \ZZ'-'' '.' ' 67-'85 CODES : A.B.C.VetS' Éditions ' Louvre = USINES A SURVILLIERS (S.-et-O.) ET A PARIS FOURNISSEUR DES GOUVERNEMENTS FRANÇAIS ET.ÉTRANGERS Amorces de Chasse et de Guerre Cartouches de Revolvers et de Carabines Douilles de Chasse Bourres et Boîtes d'accessoires Plomb de Chasse 1 Petits emboutis 1 Bourres " GABEL ", B' é s. g. d. g. = Agence exclusive de la Fabrique Nationale d'armes de guerre j cfherstal-lez-liége : Pistolets, Carabines et Fusils automa- I 5ÎIIIII tiques «BROWNING», Fusils Hammerless, F. N. Vente au détail dans toutes les bonnes Maisons d'armes et de Munitions s!illlllllllllll!il!i!illilllllllllll!lll!llinillinillllillllllllllll!llllllllll!llllllllllllllllllilllll!.nillinillllllllllllllllllll!l!lllll!ll^ 823 K. du C. Lyon A R. du C. Strasbourg Vol. X-104. CONSTRUCTIONS SÈCHES - HABITATIONS SAINES ISOLANTS D'ASPHALTE LE POROLITHE Rend le mortier imperméable contre l'afflux de l'eau souterraine LE MAMMOUTH Plaiiue d'asphalte souple pour chapes de ponts, Tunnels, Viaducs, Terrasses, etc. L'EMULSION D'ASPHALTE.. Remplace le goudronnage pour isolement de Murs, Réservoirs d'eau douce ou agressive. Se travaille à froid. L'ÉVÊOL Couleur anti-rouille, enduit antiacides, anti-alcalin, sur métal et béton. Usines Alsaciennes d'emulsions A STRASBOURG (Bas-Rhin) 15, rue de l'arc-en-ciel, 15 TÉLÉPHONE 7 ÉLÉGRAMME N" ÉMULSION DUREAU à PARIS, 25, rue Tronchet (VIII") - Tél. Csntraî79-82 AGENT GÉNÉRAL ET DÉPOTS : Cuoetagé en Mammouth A. PAYANT, Ingénieur (E.C.L. 1911) LYON : 67, rue de Belfort.Tél. : Burdeau NICE: 3l,Avenue Notre-Dame.Tél.: 33-46

16 XIV 222 Registre du Commerce. Lyon B Télégraphe : PRIVATBANK Téléphone Lyon BANQUE PRIVEE Société Anonyme Capital 100 MILLIONS Siège Social : 41 1 me de l'hôtelde-ville, LYO&l BUREAUX DE QUARTIER A LYON : La Guillotière, 21, cours Gambetta Vaise, 48, quai Jayr Les Charpennes, 115, avenue Thiers AGENCES : Annonay, Besançon, Béziers, Chalon-sur-Saône, Dijon,' Grenoble, Le Havre, Le Puy, j Lyon, Marseille, Montauban, Montbrison, Montluçon, Montpellier, Nantes, Nice, Nîmes, Paris, Roanne, [ ' - St-Etienhe, St-Claude, Tarare, Toulon, Toulouse, Villefranche NOMBREUSES SOUS-AGENCES ET BUREAUX 'PÉRIODIQUES mm kkhïsïz: Passez vos vacances à ANTIBES JUAN=LES-PINS à LA PERGOLA, Hôtel Restaurant à 30 m. de la mer Boulevard Albert I er Vous y serez reçus par un Camarade E.C.L. M. STELLE (1921). Vous y trouverez en même temps que tout le Confort moderne une Cuisine lyonnaise soignée, a des Prix très modérés. Conditions spéciales en mai, juin, octobre et novembre. M. STELLE, propriétaire, même Maison à LYON, 127, rue Vendôme 223 Registre du Commerce : n CHAUDRONNERIE ET CONSTRUCTIONS MÉTALLIQUES Anciens Établissements TEISSEDRE à TERRENOIRE (Loire) Téléphone a" 3. Chaudières à Vapeur, Conduites forcées pour Chutes d'eau Réservoirs pour eau, alcool, pétrole et essence Gazomètres, Cheminées, Bacs, Autoclaves, Monte-Jus MATÉRIEL SPÉCIAL POUR USINES DE PRODUITS CHIMIQUES Matériel Métallique de Mines. Soudure autogène Ponts et Charpentes.

17 r t XV FOURNITURES GÉNÉRALES pour L'ÉLECTRICITÉ Établissements DUBANCHET & TROLLIET S. A. R. L. Capital francs 39 bis, rue de ynarseille, LYON TÉLÉPHONE SUCCURSALES Vaudrey , rue Ferrandière. J,» , cours de la Liberté. S j 220 SOCIÉTÉ SUISSE POUR LA CONSTRUCTION DE LOCOMOTIVES ET DE MACHINES A WINTERTHUR ço C3 9D GO 1 COMPRESSEURS ET POMPES A VIDE ROTATIFS MOTEURS GAZ VILLE ET GAZ PAUVRE MOTEURS SEMI DIESEL «UTO» DIESEL SANS COMPRESSEUR? Ét ts Georges ANGST.mgénieurE.C.P., Agence exclusive, 2, rue de Vienne,PARIS (8 e )... SOCIÉTÉ ANONYME AU CAPITAL DE DE FRANCS? Téléphone : Laborde II-OI et Laborde MARQUE DÉPOSÉE MARQUE DÉPOSÉE W^jy m ENERGIC NDARD ESSENCE POUR AUTOS PÉTROLE DE LUXE ENERGOL HUILE DE GRAISSAGE BUREAUX A LYON: 6, Place Antoine Vollon. Téléph.: Barre 26-30

18 XVI 330 Registre du Commerce, Lyon B Le Moteur Electrique Société Anonyme au capital de de francs 18, Route de Crémieu LYON-VILLEURBANNE Téléphone ; Villeurbanne 0-80 Moteurs électriques Electrosirènes Electropompes Chariots agricoles. Eleqtro cireuse Cireuse-Aspirateur f)elta > N'I-Lr UNIC CE MATERIEL est VENDU PAR LES CAMARADES ROCHAS Jean. Ingénieur (E. C. L. 1922). LAURENT Albert. Ingénieur <E. C. L.1912). VALERE-CHOCHOD Pierre, Ingénieur (E.C.L. 1913). GROSSE CHAUDRONNERIE A CREIL (Oise) Chaudières «FIELD» De 2 à 60 mn Entièrement Livraison très rapide Fabrication soignée rivées Lies meilleures Des moins ehèfes Demandez notre prospectus^ WYVVNrtrVWV* W%%%%W-V»W ' Téléphone : Creil B8? Adresse télégraphique : Industrielle Creil [

19 XVII iiiiiniii [trnciiiiiiiiiiiiiiiiiijjuuiiiiiniiiiiiiiiiiihtiiiiiiiiriii:i]iti)iiimifiiiiliitiiiiiiui Jcuncué le douai de Ict perfection n 'a été ^pouééé, audéi lom qimdané laé nouû&u&û = LA IO CV SI POPULAIRE LA 6 CYLINDRES SI ATTENDUE I VOITURES DE CONCEPTION ENTIÈREMENT NOUVELLE OU LE CHASSIS ET LA CARROSSERIE FORMENT UN BLOC HOMOGÈNE D'UNE RÉSISTANCE A TOUTE ÉPREUVE. TENUE DE ROUTE ET STABILITÉ INCOMPARABLES, EQUILIBRAGE RIGOUREUX DE TOUS LES ORGANES EN- MOUVEMENT SILENCE ABSOLU AGREMENT DE CONDUITE INCONNU JUSQU'A CE JOUR MÊME SUR LES ROUTES LES PLUS MAUVAISES. LA C«ET LA C 6 ALLIENT LA PLUS HAUTE PRÉCISION MÉCANIQUE A L'ÉLÉGANCE DES LIGNES ET AU CONFORT LE PLUS RAFFINÉ. EXPOSITION ET ESSAIS! Succursale André CITROËN LYON - 4, Place Le Viste, 4 - L Y O N 147, Rue des Culottes, 147 isb iiiiiiautimumummmiuinimihiilmiiihiiuiiiiiiiiiiiiiiiuiiiiiiinihiiiiiijmiiiiiiuiiiuijmiax^^; ^

20 XVIII lllllllllllllllllilllll!lillllllllllllliiiiiiiiiiiiiiii[ liullllllllllllilfllllllllillllllltlllullllltlillltllhhi 55 *29 Registre du Commerce : Lyon B CURTY&C INGÉNIEURS-CONSTRUCTEURS Bureaux et Atelier* : 93, Avenue Fonderies : 348, rue Duguesclin Lacassagne Adreue télégraphique : f "\f f\ \] Téléphone : EXCELSlOf*- LYON *- * V/ 1> Vaudrey JE 2 JOINTS MÉTALLIQUES & GARNITURES pour Vapeur, Eau, Gaz, Acides, Air comprimé, efc* I FONDERIE FONTE r r GRISE ET ACIEREE I I SPÉCIALITÉ DE BARREAUX DE GRILLE I Fabrication par procédés brevetés en Métal «Fontaciérée» D. E. P. APPAREIL "EXCELSIOR"pour'la récupération des aaux de condensation I FOURNITURES INDUSTRIELLES pour chaudières! = E. PIC AT, Directeur Ëiliiiil!!l!ll]!!U!!ll!llllllli!!HI!Illllllllllillliili!lllllllllllllillllillll!llllllllllllllllllillinill!UiII!Hi

21 MÉTHODE DE VAPORISATION Le Willianfs Augmentation de la puissance de vaporisation des Chaudières Economie de combustible La. Méthode de vaporisation " Le WILLIAM'S est basée sur l'utilisation industrielle de phénomènes physiques (notamment le phénomène de^gernez), qui sujspriment les résistances à la formation de la vapeur, et à son dégagement. Elle apporte constamment, sur les tôles chauffées, la bulle d'air et l'aspérité mobile complètement entourées d'eau, nécessaires à la formation et jui dégagement immédiat de la vapeur. La vaporisation est généralisée et régularisée à tous les points de la surface de chauffe, jusqu'à concurrence de la chaleur disponible. La circulation devient plus intense, et on peut pousser les chaudières jusqu'à la limite de la bonne combustion, sans nuire à l'ulilisalion et sans crainte d'entraînements d'eau à aucun moment. L'emploi du " WILLIAM'S " empêche en outre la précipitation des sels incrustants sous forme cristalline. Ceux-ci-,-comme l'indiquent les micro-photographies ci-dessous, restent à l'état amorphe, très ténus et par suite assez légers pour suivre les courants de circulation et pour être évacués chaque jour. L'emploi des désincrustants devient donc sans objet. Micro-photographies indiquant la différence d'état physique des sels incrustants dans les chaudières traitées et dans les chaudières non traitées Sans Wiiliam's-cristaux. Avec William's - pas de cristaux. Quant aux anciens tartres, en quelques jours ils sont désagrégés et les chaudières en sont débarrassées, grâce â la formation de la vapeur que les agents de vaporisation,constitués par " Le WILLIAM'S ", déterminent dans les fissures du tartre ou entre la tôle et celui-ci ; la désincrustation, ainsi due à une action mécanique, se produit toujours d'upe façon complète. L'économie de combustible d'environ io / 0 sur les chaudières prises complètement propres est en pratique, par la suppression complète de tous tartres, dépôts et boues, supérieure à 20 /o. " Le WILLIAMS " maintient stables dans les chaudières les nitrates et les chlorures, et arrête absolument toutes les corrosions, même celles provenant de l'oxygène. Téléph. : BARRE Télégr. : LEWILLIAMS-LYON 105, Ruede l'hôtel-de-ville, L 0N CASIMIR BEZ & ses FILS 19, Avenue Parmentier, PARIS Société à responsabilité limitée. Capital BREVETS S, 0. D. Q. EN FRANCE ET A L'ÉTRANGER Services d'ingénieurs suivant.régulièrement les applications de la Méthode et visitant les chaudières : Paris, Lyon, Marseille, Lil.lB, Le Havce, Rouen, Brest, Nantes, Bordeaux, Léran, St-Eticnne, Le Creusot, Alger, Tunis, Strasbourg, Bruxelles, Anvers, Liège, Barcelone. '* "

22 3 230 CONSTRUIT et garanti par la S "d«pjiiiis M mi JUIDIE Usines: 41.oheminSt-PriesUYON MAGASINS 23, Aven, des Champs-Élysée»,FARIS 11, Quai JalesCourmont, LYON l? le I I I DEPQUSSiEREUR.ELECTRIQUE] ^WWI&F&fJfrp&ppfiJftfJfilfijfiiç/t^Tf^Jf^ EN VENTE CHEZ TOUS BONS ÉLECTRICIENS ET GRANDS MAGASINS Fonderie, 12, me des Petites-Sœurs : Fontede métaux, Oxydes, Peroxydes, Plomb anti- jf monieux, Plomb doux, Zinc en plaques, Lingots de cuivre rouge, jaune, Bronze aluminium, Àntifriction, Alliag pour imprimerie, etc. DÉPÔT DES ZINCS DE LA SOCIÉTÉ DE LA VIEILLE MONTAGNE I BUREAUX ET MAGASINS : 82, rue Chevreul et rue Jaboulay, LYON se lèsesesese 230 I i ss- 1 ARTHAUD & LA SELVE 1 Téléphone : Vaudrey et a Commerce des Métaux bruts et ouvrés : * a Plomb, Zinc, Etain, Cuivre rouge en tubes et feuilles, -a i a Tubes fer, Tôles noires, étamées, galvanisées, Fers-blancs. te i -s Usine à NeuvilIe-sur-Saône : sete 1 i Plomb de chasse marque «au Lion», Plomb durci, se 1 Plomb en tuyaux, Plomb laminé en toutes dimensions et épaisseurs, Soudure autogène. i- se- i iè jeiel

23 XXI Registre du Commerce : Seine Société des Usines Chimique RHONE-POULENC 21, rue Jean-Goujon, PARIS (8 e ) PRODUITS TECHNIQUES Acétates de Cellulose Solvants Cellulosiques PRODUITS PHARMACEUTIQUES PRODUITS PHOTOGRAPHIQUES Matières premières pour Parfumerie Saccharine Vanilline Insecticides agricoles Produits pour la Céramique Tous Produits chimiques purs pour les Sciences et l'industrie Appareils de Laboratoire Verrerie, etc.

24 S» I PAPETERIES GHAHCEL T» È R E cfc DET'IUJÎS SIEGE MARSEILLE. S O C I A L 42, rue Fortia PAPIER D'EMBALLAGE ET CARTONNETTES Francis DUBOUT (E.C.L Administrateur-Délégué 1897) XXII 229 Tribunal de Commerce, Cleimonl-Ferrand n* 2106 CAOUTCHOUC Société anonyme des Anciens Établissements J.-B. TORRILHON Capital : francs MAISON FONDÉE EN 1850 CLERMÔNT- FEHRANDjP. - de D.).- Télép Tuyaux, Courroies, Clapots, joints et toutes applications industrielles Bandages à crampons pour voitures attelées Vêtements Chaussures, eto. Première marque française ^VU%%%^%VV%V%^VVVVV%V^VVUVtfW^%VWVUVVrVV, JVVV1.% rwwwwwfl ^ 222 i Cabinet technique E. MICHEL \ INGÉNIEUR CIVIL, INGÉNIEUR (E.C.L. 1893) J LYON 61, rue Pierre-Corneille, 61 LYON ', ETUDES ET INSTALLATIONS D'USINES Bâtiments et Ateliers. Sheeds. Halls.-r- Charpentes bois et fer. Béton armé. Générateurs. Moteurs thermiques et hydrauliques. Transports de force. Manutention mécanique. Éclairage. Chauffage. Ventilation. Séchage. Humidification. Hygiène de l'atelier. Assainissement. Laboratoires. Abattoirs. Installations frigorifiques. Aménagement de chutes d'eau. Magasins et Bureaux. Cités et Maisons ouvrières. Exploitations agricoles. J EXPERTISES, ARBITRAGES. Téléphone : Vaudrey 2-60 J, PROGIL Société anonyme Capital : de francs Siège social : 10, quai de Serin, L Y0N (Anciennement : PRODUITS PRODUITS CHIMIQUES GÏLLET Se Fils) CHIMIQUES Produits chimiques purs pour Laboratoires Extraits tannants «TÊTE DE LION» ^^^&Cl^frC>C±^^ >&i±^^cl&^&i±!i ±..!. L&. L ± k >. k L 1/\ i. i.&.. ±&. i^ ± L ± kclcl i k&(i> 230 Registre du Commerce, Lyon B Thermomètres métalliques à distance à tension de vapeurs saturées Manomètres métalliques de précision BERRUET & PRADAT 7, Chemin St-Sidoine, LYON Téléphone : Va udrey Appareils de contrôle pour toutes fabrications Modèles à cadran et Enregistreurs Fournisseurs des Ministères et des grandes Compagnies de Chemin de fer

25 ; P.TB^ L'Appareillage Électro-Indastriel PÉTRIER, TISSOT & RAYBA0D x^ Tél. : Vaudrey et SOCIÉTÉ ANONYME Chèques postaux : Lyon n 9738 Télégr. : ÉLECTRO - LYON Capital : francs Resistre du Commerce n* B 465 LYON 210, Avenue Félix-Faure, 210 LYON Tout l'appareillage électrique haute et basse tension Laboratoire à Essais à volts et à ampères La marque P.T.R. est unegarantie D à io^-l't,l n R r r a l,%\lt b e, ne à de bonne fabrication. L'EXIGER. minima a maximum tmmma d'intensité. de tension Modèle et L bobines déposé. a POSTES DE MANŒUVRE APPAREILS AUTOMATIQUES Toutes Puissances - Toutes Applications pour Mines, Métallurgie, Pompes, Compresseurs, Monte-charge, Traction AGENCE DE LYON; LEVET, Ingénieur (E.C.L. 1920), 25. rue C av jnne - Vaudrey 4372 BRANDT ETFÔUlLLERliT-23. RUE CAVENDISH-PARIS (XIX e ) -TÊL.NORD iNTER N0RD mnm^fmttmnimgmmwsx mu niiiinii,ii min iigamtmwfrrc

26 XXIV 2S Ateliers cl «MOIS ELECTRIQUES ««M. DE METZ stsrâïïm?»ciétc anonyme Capital francs Sifci sot'al, AttllBfs rt Bureaux : 22, rue Clovis, à METZ <f SfAlffS,J 1 g^r.ih» Paris, àm3udon(s.-et-0.).ti[,vauglrarild9-l3 1QTEURS ASYNCHRONES, TRANSFORMATEURS statiques à Pertes à Vide normales et a Pertes réduites ALTERNATEURS MATÉRIEL A COURANT CONTINU, APPAREILLAGE BOTEURS SPÉCIAUX POUR MÉTALLURGIE!25 Doclfs Industriels D. LUQUAIN Ancienne Maison T. GONTARD LYON , Rue Victor-Hugo, 18-SO Téléphone : Barre 0-72 Caoutchouc Amiante Fibre dans toutes leurs "applications C O U R R O I E S ** Balata " - Cuir - Poil de chameau 21U Registre du Commerce Lyon- Villeurbanne,B.425U. SOCIÉTÉ LYONNAISE des \ POULIES BOIS t Système Barial» ettournerie MÉCANIQUE sur BOBS (J. BARIOZ, 1, rue Villeroy) ÉTABLISSEMENTS. BÉ NÉ & FILS Successeurs de F. MESS Y. POULIES ET CONES en tous.genres, toutes dimensions et toutes puissances- BILLOTS pour gantiers et fabricants de chaussures ROULEAUX pour teintures apprêts, tissages. BOBINES pour filatures, dévidages, etc. Outillage pour RESSOHTS DE SOMMIERS. USINE ) 19, Chemin du Château-Gaillard et j VILLEURBANNE»w) BUREAUX \ TèlêQh. Vaudrey ^fe&^&^fokà*&&a*&&*&&*a&&**> P.egislre dn Commerce Lyon, A. 89S. S a 1 s -a s a m i m H -s -3! s -3 Eug. GAY Î54, rue Moncey, LYON llélépi. Vaudrey 27-07) FABRIQUE g- i- -S Usine et Bureaux 31 -S -S e Jj de Papiers a 1 Ferro-Prussiate «ÉCLAIR Héliotype, Sépia, etc. i 31 REPRODUCTION Papiers à calquer et dessin E- -S se Jj île PLANS et DESSINS (tous les Procédés) I qcwf.tf.tftf7flffl?.tip lf.tf?!f7f^^7f:7f;rf7fi7fitjttj^ se» il seif i le I le 224 M. BELAS et J. GAILLARD Ingénïeurs-Constructaurs (E. C. L et 1898) 68, Cours Lafayette, LYON TÉLÉPHONE Maison spécialement recommandée pour les CHAUFFAGES PAR L'EAU CHAUDE ET LA VAPEUR A BASSE PRESSION CALORIFÈRES A AIR CHAUD - spéglaledn Poêle LEAII-B-S.GD.fi. SERVICES D'EAU CHAUDE 224 Registre du Commerce, Paris u' 1184 RESPIRATEURS contre les poussières,^ les vapeurs et les gaz LUNETTES D'ATELIER contre les éc-lats, les poussières, la lumière, les vapeurs et les gaz LUNETTES DE ROUTE pour automobiliste?, cyclistes, aviateurs, etc. du Docteur OETOURBE, lauréat de 1 Institut Prit Montyon (arts insalubres) Veuie : 00ULART, 33, rue de la Roqueue.PARIS X-l* NOTICE SUR DEMANDE

Groupements d'articles manufacturés par degré de fabrication (CTCI Rev. 3)

Groupements d'articles manufacturés par degré de fabrication (CTCI Rev. 3) TDRA Articles manufacturés par degré de fabrication TDRB Articles manufacturés à forte intensité de main-d'oeuvre et provenant de ressources naturelles 6 Cuirs et peaux préparés 62 Ouvrages en cuir, n.d.a.;

Plus en détail

INDUSTRIE DE L'ENERGIE

INDUSTRIE DE L'ENERGIE INDUSTRIE DE L'ENERGIE cote nom du fournisseur activité n fournisseur commune département ou pays nbre de marchés B-0030761 BACHELIER distribution d énergie électrique 09166 Paris Seine 1 B-0030327 BERNARD

Plus en détail

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN Avant d attaquer les travaux, les étapes suivantes doivent être réalisées: le terrain a été acheté. le notaire a édité tous les papiers administratifs nécessaires. les plans ont été dessinés et validés

Plus en détail

SCHEMATHEQUE 2004 Juin 2005

SCHEMATHEQUE 2004 Juin 2005 SCHEMATHEQUE 2004 Juin 2005 1 / 13 SOMMAIRE CLASSIFICATION DES APPAREILS 3 TUYAUTERIE 4 ACCESSOIRES ET ROBINETTERIE 5 APPAREILS DE SEPARATION 6 COLONNES ET REACTEURS 7 ECHANGEURS DE CHALEUR 8 MANUTENTION

Plus en détail

CLASSIFICATION DES BREVETS 1853-1904

CLASSIFICATION DES BREVETS 1853-1904 CLASSIFICATION DES BREVETS 1853-1904 1853-1859 1. Agriculture 2. Hydraulique, sondage 3. Machines à vapeur, moteurs (1856) 4. Machines appliquées aux matières textiles, tissus (1856) 6. Navigation 7. Construction,

Plus en détail

Textes généraux. Ministère de l économie, des finances et de l industrie

Textes généraux. Ministère de l économie, des finances et de l industrie J.O n 12 du 15 janvier 1998 page 623 texte n Textes généraux Ministère de l économie, des finances et de l industrie Décret no 98-28 du 8 janvier 1998 relatif à la composition du cahier des clauses techniques

Plus en détail

L HABITAT. Technologie 5ème

L HABITAT. Technologie 5ème L HABITAT LES FONCTIONS CLORE: air, eau RESISTER: poids propre, charges d exploitation, charges climatiques (neige, vent) ISOLER: thermique, acoustique CHAUFFER l hiver RAFFRAICHIR l été PROCURER: hygiène,

Plus en détail

CHARGES RECUPERABLES

CHARGES RECUPERABLES CHARGES RECUPERABLES I. - ASCENSEURS ET MONTE-CHARGE 1. Dépenses d électricité 2. Dépenses d exploitation, d entretien courant, de menues réparations a) Exploitation - visite périodique, nettoyage et graissage

Plus en détail

Immeuble "Mont Noble A & B" à Sion Descriptif général de la construction Terrain - Commune de Sion. 1 Bâtiment - Terrassement - Canalisations intérieures en PE et extérieures en PVC - Béton armé, dimensions

Plus en détail

SOMMAIRE 1 - GÉNÉRALITÉS 2. 1-1. Présentation de l'opération 2 1-2. Limites de prestations 2 2 - DESCRIPTION DES OUVRAGES 3

SOMMAIRE 1 - GÉNÉRALITÉS 2. 1-1. Présentation de l'opération 2 1-2. Limites de prestations 2 2 - DESCRIPTION DES OUVRAGES 3 SOMMAIRE 1 - GÉNÉRALITÉS 2 1-1. Présentation de l'opération 2 1-2. Limites de prestations 2 2 - DESCRIPTION DES OUVRAGES 3 2-1. Groupe électrogène 3 2-2. Contrat de maintenance 5 MATH Ingénierie Page 1/5

Plus en détail

DESCRIPTIF TECHNIQUE LOT 1-2-3-4-5-6-7

DESCRIPTIF TECHNIQUE LOT 1-2-3-4-5-6-7 PPE LE «PRIVILLEGE» CONSTRUCTION D UN IMMEUBLE DE 6 APPARTEMENTS D'UNE SURFACE COMMERCIALE AVENUE DE RUCHONNET 36 COMMUNE DE LAUSANNE DESCRIPTIF TECHNIQUE LOT 1-2-3-4-5-6-7 1 N.B. : Documents de référence

Plus en détail

LA NOMENCLATURE DOUANIERE ET TARIFAIRE (Cameroun)

LA NOMENCLATURE DOUANIERE ET TARIFAIRE (Cameroun) LA NOMENCLATURE DOUANIERE ET TARIFAIRE (Cameroun) Afin de faciliter l application du tarif extérieur commun (application des mêmes droits de douane quelque soit le point d entrée de la marchandise sur

Plus en détail

Notice descriptive Sommaire

Notice descriptive Sommaire Notice descriptive Sommaire Note préliminaire Le présent document indique les équipements et les matériaux qui ont été envisagés lors du projet et à l étude. Ces équipements et ces matériaux sont susceptibles

Plus en détail

PROCEDES Dossier ressources

PROCEDES Dossier ressources 1 Le moulage Mise en formes des matériaux métalliques Le moulage permet d obtenir des pièces complexes en coulant du métal en fusion dans un moule. Mais il existe aussi d autres types de moulages. Par

Plus en détail

PLOMBIER. Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec nom d usage

PLOMBIER. Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec nom d usage Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) plombierv2 Page 1 sur 9 PLOMBIER Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec

Plus en détail

Réseaux de plomberie de l immeuble : eau, gaz

Réseaux de plomberie de l immeuble : eau, gaz FICHE TECHNIQUE Réseaux de plomberie de l immeuble : eau, gaz 2 4 5 CONNAÎTRE > Réseau d eau froide > Réseau d eau chaude > Réseau de gaz REGARDER > Réseau d eau ENTRETENIR - AMÉLIORER > Contrat d entretien

Plus en détail

WTT T20 STATION D'IMPREGNATION DU BOIS SOUS VIDE ET PRESSION CLASSIQUE D'OCCASION Type T20 Ø 1.800 x 18.000

WTT T20 STATION D'IMPREGNATION DU BOIS SOUS VIDE ET PRESSION CLASSIQUE D'OCCASION Type T20 Ø 1.800 x 18.000 WTT T20 STATION D'IMPREGNATION DU BOIS SOUS VIDE ET PRESSION CLASSIQUE D'OCCASION Type T20 Ø 1.800 x 18.000 Capacité annuelle et nominale: Capacité annuelle et nominale: 17.000 m3 -avec 250 jours de travail

Plus en détail

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Session 2013. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 14

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Session 2013. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 14 DOSSIER Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 14 Maison de retraite Les Hortensias Générateur d air chaud, type SOMAT puissance estimée 400 kw et équipé d un brûleur fioul SIGMA. Cuve fioul acier de 3000

Plus en détail

On peut classer les différents matériaux par familles. Les principales sont :

On peut classer les différents matériaux par familles. Les principales sont : 1 DEFINITION D UN MATERIAU Un matériau est une substance, une matière destinée à être mise en forme. Un objet peut être fabriqué avec des matériaux différents. Un même matériau peut être utilisé pour fabriquer

Plus en détail

FICHE RESSOURCE. Technologie au collège César Franck. Centre d'intérêt 2 : Un objet technique, de quoi est-il constitué?

FICHE RESSOURCE. Technologie au collège César Franck. Centre d'intérêt 2 : Un objet technique, de quoi est-il constitué? Page 1/7 QUELS MATÉRIAUX COMPOSENT UN OBJET TECHNIQUE? Tout au long de son histoire, l homme a eu besoin pour se nourrir, s habiller, travailler, se déplacer, de fabriquer des objets. Pour cela, il a utilisé

Plus en détail

Bulletin Officiel n 5300 du Jeudi 17 Mars 2005

Bulletin Officiel n 5300 du Jeudi 17 Mars 2005 Bulletin Officiel n 5300 du Jeudi 17 Mars 2005 Arrêté du ministre de l'équipement et du transport n 210-05 du 13 hija 1425 (24 janvier 2005) modifiant et complétant le tableau annexé au décret n 2-94-223

Plus en détail

B1601 - Métallerie d'art

B1601 - Métallerie d'art Appellations (Artisanat / Arts - Arts) Serrurier / Serrurière d'art Définition Crée à l'unité ou en petite série et répare des pièces décoratives et utilitaires de grande taille (statuaire monumentale,

Plus en détail

SERRURIER. Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec nom d usage. Construction 45.2 Amiante Acier.

SERRURIER. Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec nom d usage. Construction 45.2 Amiante Acier. serrurierv2 Page 1 sur 8 SERRURIER Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec nom d usage Construction 45.2 Amiante Acier Mécanique Benzène dans mélange d'hydrocarbures Chrome

Plus en détail

Table des matières générale 1

Table des matières générale 1 Table des matières générale page 1 Table des matières générale 1 0 - Clauses communes Chap. 1 - Clauses générales pour opérations à lot unique 1/1 Définition de l opération Réglementations Lots 1/2 Spécifications

Plus en détail

Chaudières à vapeur à combustible

Chaudières à vapeur à combustible 1 Objectif Chaudières à vapeur à combustible Connaître les principes des chaudières à combustible. 2 Introduction La chaudière est un dispositif permettant de chauffer l'eau et de produire de la vapeur

Plus en détail

Machines & outillages

Machines & outillages Machines & outillages www.tolfer.be avenue de la gare 66 B-4610 Beyne-Heusay T : +32 (0)4 355 30 55 F : +32 (0)4 355 30 56 BE 0406.947.365 Cisaille........................... 3 Plieuse...........................

Plus en détail

RAC EXPORT TRADING Germany www.rac-export.com Tel.+49 661 606082

RAC EXPORT TRADING Germany www.rac-export.com Tel.+49 661 606082 SPECIFICATIONS TECHNIQUES CELLULE ATELIER VIBRATEURS SUR SKID avec ANNEAUX de PREHENSION pour grue de levage Conditions d usage : - température extérieure : -5 C / +40 C Tx Humidit é : -80% HR Max - température

Plus en détail

D.P.G.F. D.C.E. Juin 2015. Reconstruction de la Salle Polyvalente

D.P.G.F. D.C.E. Juin 2015. Reconstruction de la Salle Polyvalente MAITRE DE L OUVRAGE Commune de Mairie 62170 Tél. : 03 21 1 46 56 E-mail : mairie.beaumerie@wanadoo.fr Reconstruction de la Salle Polyvalente D.C.E. Juin 2015 LOT PLOMBERIE SANITAIRE CHAUFFAGE V.M.C. Décomposition

Plus en détail

ARCHIVES NATIONALES DU MONDE DU TRAVAIL. Société des aciers comprimés AGP Société des fours à coke de Douai 96 AQ

ARCHIVES NATIONALES DU MONDE DU TRAVAIL. Société des aciers comprimés AGP Société des fours à coke de Douai 96 AQ ARCHIVES NATIONALES DU MONDE DU TRAVAIL Société des aciers comprimés AGP Société des fours à coke de Douai 96 AQ INTRODUCTION Activités métallurgie Présentation de l entrée Ce fonds est entré en décembre

Plus en détail

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Page 1 sur 6 Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Nom élève:.. Entreprise: Nom et fonction du professeur:. Dates de stage:.. Zone de compétence: Zone

Plus en détail

La charge, on la partage! Colloque sur la manutention. St-Hyacinthe. 10 novembre 2010. Mot de la CSST

La charge, on la partage! Colloque sur la manutention. St-Hyacinthe. 10 novembre 2010. Mot de la CSST La charge, on la partage! Colloque sur la manutention St-Hyacinthe 10 novembre 2010 Prix_Innovation.wmv Mot de la CSST Gabrielle Landry, Directrice Direction de la Prévention-Inspection Secteur des établissements,

Plus en détail

Construction de 60 logements à Saint-Prex

Construction de 60 logements à Saint-Prex Descriptif des travaux: Canalisations: Canalisations en PVC Drainage sur tout le pourtour des bâtiments Chemise de drainage au pied des murs extérieurs des sous-sols Regard de visite aux changements de

Plus en détail

ne manquez pas l'occasion d'être vu

ne manquez pas l'occasion d'être vu Maintenance Expo www.afim.asso.fr Du 2 au 5 novembre 2010 Paris-Nord-Villepinte Figurez sur internet et dans la prochaine édition papier du Guide national de la maintenance ne manquez pas l'occasion d'être

Plus en détail

ELECTRICIEN. Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec nom d usage. automobile Amiante amiante

ELECTRICIEN. Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec nom d usage. automobile Amiante amiante Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) electricienv2 Page 1 sur 9 ELECTRICIEN Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits

Plus en détail

INTRO. Comment installer un sol chauffant basse température? NIVEAU DE DIFFICULTÉ MATÉRIAUX NÉCESSAIRES CAISSE À OUTILS

INTRO. Comment installer un sol chauffant basse température? NIVEAU DE DIFFICULTÉ MATÉRIAUX NÉCESSAIRES CAISSE À OUTILS Comment installer un sol chauffant basse température? NIVEAU DE DIFFICULTÉ DÉBUTANT CONFIRMÉ EXPERT CAISSE À OUTILS MATÉRIAUX NÉCESSAIRES Un crayon Un niveau Une perceuse Un cutter Une scie égoïne à denture

Plus en détail

MasterSeal M 808. Membrane d étanchéité élastique, à base de résine polyuréthane bicomposante, pour la protection des structures en béton.

MasterSeal M 808. Membrane d étanchéité élastique, à base de résine polyuréthane bicomposante, pour la protection des structures en béton. Membrane d étanchéité élastique, à base de résine polyuréthane bicomposante, pour la protection des structures en béton. FT masterseal-m-808-v0 - Edition 11/2014 - Page 1/6 Description MasterSeal M 808

Plus en détail

30. SPECIFICATIONS TECHNIQUES DETAILLEES 30.1. TRAVAUX DIVERS. Sous total 30.1. 30.2. PRODUCTION DE CHALEUR

30. SPECIFICATIONS TECHNIQUES DETAILLEES 30.1. TRAVAUX DIVERS. Sous total 30.1. 30.2. PRODUCTION DE CHALEUR 30. SPECIFICATIONS TECHNIQUES DETAILLEES 30.1. TRAVAUX DIVERS 30.1.1. Bloc-porte métallique coupe-feu 1 heure à un vantail Dépose de l ancienne porte inutilisée Bâti métallique en tôle d acier pliée de

Plus en détail

Tableau d'identification des équipements et systèmes

Tableau d'identification des équipements et systèmes 30 x 80 mm VENTILATION (SYSTÈMES) pour l'alimentation et le retour) d'alimentation et 1 ventilateur de retour dans la même unité) d'alimentation et 1 ventilateur d'évacuation dans la même unité) d'alimentation)

Plus en détail

ECHANGES COMMERCIAUX DU GABON AVEC LES PAYS AFRICAINS DE LA ZONE FRANC (PAZF)

ECHANGES COMMERCIAUX DU GABON AVEC LES PAYS AFRICAINS DE LA ZONE FRANC (PAZF) PLAN DU DOCUMENT : 1. PRESENTATION GENERALE 2. LES EXPORTATIONS 3. LES IMPORTATION 4. LA BALANCE COMMERCIALE 5. TABLEAUX DE SYNTHESE Nota : Les données présentées ici sont issues des statistiques des administrations

Plus en détail

Colle époxydique multi usages, à 2 composants

Colle époxydique multi usages, à 2 composants Notice Produit Edition 20 01 2014 Numéro 9.11 Version n 2013-310 01 04 02 03 001 0 000144 Colle époxydique multi usages, à 2 composants Description est une colle structurale thixotrope à 2 composants,

Plus en détail

Les factures de l atelier de technique agricole sont-elles trop chères?

Les factures de l atelier de technique agricole sont-elles trop chères? Les factures de l atelier de technique agricole sont-elles trop chères? Cent francs et plus pour une heure de travail, cela représente beaucoup d argent. Trop d argent? L USM et l ASMA tiennent à des prix

Plus en détail

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS 1 2 3 4 5 6 7 PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS 15 PERCEMENTS 16 SAIGNÉES SCELLEMENTS FRAIS DIVERS D'INTERVENTION DE DÉPANNAGE RECONNAISSANCE DES TRAVAUX

Plus en détail

Vu le décret n 2-94-830 du 18 chaabane 1415 (20 janvier 1995) relatif aux attributions et à l'organisation du ministère de l'habitat ;

Vu le décret n 2-94-830 du 18 chaabane 1415 (20 janvier 1995) relatif aux attributions et à l'organisation du ministère de l'habitat ; Arrêté du secrétaire d'etat auprès du ministre chargé de l'aménagement du territoire, de l'environnement, de l'urbanisme et de l'habitat, chargé de l'habitat n 934-99 du 5 safar 1420 (21/05/1999) étendant

Plus en détail

N 267.3.a.: Peinture (produits de préparation du procédé de peinture, produits de peinture, produits de brillance et autres produits de protection)

N 267.3.a.: Peinture (produits de préparation du procédé de peinture, produits de peinture, produits de brillance et autres produits de protection) LOI DU 10 JUIN 1999 RELATIVE AUX ETABLISSEMENTS CLASSES FORMULAIRE DE DEMANDE D AUTORISATION CLASSE 2 (produits de préparation du procédé de peinture, produits de peinture, produits de brillance et autres

Plus en détail

LE MERIDIEN Résidence

LE MERIDIEN Résidence LE MERIDIEN Résidence NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE 24 APPARTEMENTS ROUEN (76100) 1 SITUATION : L ensemble sur lequel est édifié le programme immobilier est situé au 93 rue Méridienne ROUEN (76100). DEFINITION

Plus en détail

Les transformations de l énergie page 110

Les transformations de l énergie page 110 Index Les transformations de l énergie page 110 Section 4 L énergie ET LA TECHNIQUE Le problème de l énergie Durant ces dernières années, le problème de l énergie est devenu de plus en plus important.

Plus en détail

UTILISATION DE PLANS ET DEVIS MODULE 5

UTILISATION DE PLANS ET DEVIS MODULE 5 UTILISATION DE PLANS ET DEVIS MODULE 5 Les précisions d éléments de contenu A. Repérer des éléments sur des plans : d installations électriques; d architecture; de climatisation; de plomberie. Les dessins

Plus en détail

le Risque Incendie École du FEU

le Risque Incendie École du FEU le Risque Incendie École du FEU L ennemi n 1, c est... Le FEU Énergie d'activation Source de chaleur, Flamme nue, Etincelle électrique, Frottement, échauffement... La Combustion Définition : C est une

Plus en détail

BTS. Réglementation des chaufferies de plus de 70kW. Nom : Prénom : Classe :

BTS. Réglementation des chaufferies de plus de 70kW. Nom : Prénom : Classe : BTS Réglementation des chaufferies de plus de 70kW. Nom : Prénom : Classe : 1 Vérifications et contrôles réglementaires : Les vérifications techniques peuvent être dictées par : 1. 2. 3. 4. 5. 6.. 7. C

Plus en détail

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section C Division 22

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section C Division 22 Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2 Section C Division 22 22 FABRICATION DE PRODUITS EN CAOUTCHOUC ET EN PLASTIQUE Cette division couvre la fabrication du caoutchouc et des plastiques. Cette division

Plus en détail

PROCÉDURE PRÉPARATION & APPLICATION DES SURFACES

PROCÉDURE PRÉPARATION & APPLICATION DES SURFACES SUBSTRATS - APPLICATION Page 1 de 10 PROCÉDURE PRÉPARATION & APPLICATION DES SURFACES Gamme de produits TexNov : - L'Enduits Acryliques coloré (fin, rég) - Scellant Met-30 (base d'eau) - Scellant Met-HD

Plus en détail

C) MOULAGE EN MOULE METALLIQUES

C) MOULAGE EN MOULE METALLIQUES GENERALITES : C) MOULAGE EN MOULE METALLIQUES Alors que les procédés de moulage sable imposent, chaque fois, la destruction du moule pour récupérer la pièce coulée. Les moules permanents (métalliques),

Plus en détail

Phase de processus Poste période Activité stable Activité évolutive. d étude ou de bureau d étude

Phase de processus Poste période Activité stable Activité évolutive. d étude ou de bureau d étude Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) Page 1 sur 11 Parmi les postes répertoriés, beaucoup de postes sont cités une seule fois. Pour eux,

Plus en détail

COMPTE-RENDU VISITE DIAGNOSTIC

COMPTE-RENDU VISITE DIAGNOSTIC GIPSIL-AMEET (Aide au Maintien des Energies de l Eau et du Téléphone) Service Maîtrise de l Energie COMPTE-RENDU VISITE DIAGNOSTIC A la demande : Motif de la demande : Date de la visite : Diagnostic réalisé

Plus en détail

Liste de contrôle Soudage, coupage, brasage et chauffage (travaux à la flamme)

Liste de contrôle Soudage, coupage, brasage et chauffage (travaux à la flamme) La sécurité, c est réalisable Liste de contrôle Soudage, coupage, brasage et chauffage (travaux à la flamme) Les installations de soudage au gaz de votre entreprise sontelles en parfait état de fonctionnement?

Plus en détail

ARCHIVES NATIONALES DU MONDE DU TRAVAIL. Fonds Michel Vautrin, documentation technique

ARCHIVES NATIONALES DU MONDE DU TRAVAIL. Fonds Michel Vautrin, documentation technique ARCHIVES NATIONALES DU MONDE DU TRAVAIL Fonds Michel Vautrin, documentation technique 2007 056 INTRODUCTION Activités Electricité Présentation de l entrée Monsieur Vautrin, qui eu une carrière dans l électricité,

Plus en détail

ETE HIVER. Très forte réflexion 95 % Emissivité 5 % Chauffage. Climatisation. Sortie d'air et de vapeur d'eau. Chauffage ou climatisation Vapeur

ETE HIVER. Très forte réflexion 95 % Emissivité 5 % Chauffage. Climatisation. Sortie d'air et de vapeur d'eau. Chauffage ou climatisation Vapeur Un isolant 2 en 1 Isolation par réflexion et très faible émissivité En hiver : SKYTECH Pro réfléchit la chaleur émise par le chauffage vers l'intérieur grâce à son fort pouvoir de réflexion. Sa très faible

Plus en détail

LUTTER contre le réchauffement climatique : Pourquoi pas le plastique?

LUTTER contre le réchauffement climatique : Pourquoi pas le plastique? LES PLASTIQUES EN DEBAT 3 ODP3 LUTTER contre le réchauffement climatique : Pourquoi pas le plastique? 1 Les premières matières plastiques ont fait leur apparition autour de 1860. A l époque les premières

Plus en détail

Color. résip. I n t é r i e u r. B r e v e t é. Guide d utilisation. Conseils & astuces

Color. résip. I n t é r i e u r. B r e v e t é. Guide d utilisation. Conseils & astuces résip ro Color Breveté B r e v e t é Guide d utilisation Conseils & astuces est une résine époxy, bicomposante à l eau et sans odeur, universelle, sur tous supports et sans sous couche. Sols Murs Mobiliers

Plus en détail

DECHETS DE CHANTIER DU BTP : Nomenclature et Elimination

DECHETS DE CHANTIER DU BTP : Nomenclature et Elimination DECHETS DE CHANTIER DU BTP : Nomenclature et Elimination INERTES Les déchets actuellement considérés comme inertes en France et stockés comme tels sont des déchets suivants : Filières d élimination ou

Plus en détail

Vivracome Présentation du système

Vivracome Présentation du système Vivracome Présentation du système Système de plancher chauffant et rafraîchissant hydraulique. Solution mince VIVRACOME (R = 0,75m².K/W) est le 1 er système mince plancher chauffant sous ATEC n 14/09-1475

Plus en détail

Le programme de pâtes à joint d Elring. Service d entretien et de réparation Elring. Pâtes à joint

Le programme de pâtes à joint d Elring. Service d entretien et de réparation Elring. Pâtes à joint Le programme de pâtes à joint d Elring L A B O N N E E X P E R I E N C E Service d entretien et de réparation Elring Pâtes à joint Tout ce dont vous avez besoin chez un seul fournisseur. Elring Votre partenaire

Plus en détail

170 à 122 avenue Jean-Jaurès rue Pré-Gaudry rue Lortet Gerland Lyon 7e Dossier IA69000041 réalisé en 2000

170 à 122 avenue Jean-Jaurès rue Pré-Gaudry rue Lortet Gerland Lyon 7e Dossier IA69000041 réalisé en 2000 Câblerie dite Compagnie Générale des Câbles de Lyon puis Les câbles de Lyon, manufacture de fils et câbles électriques de la CGE puis Alcatel-Câbles actuellement Nexans 170 à 122 avenue Jean-Jaurès rue

Plus en détail

ELPI facilitateur de projets

ELPI facilitateur de projets f a c i l i t a t e u r d e p r o j e t s ELPI facilitateur de projets ELPI exerce ses compétences depuis l année 2000 pour de multiples secteurs industriels. La diversité de clients qui nous font confiance

Plus en détail

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT D UNE INSTALLATION DE CLIMATISATION CENTRALISEE

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT D UNE INSTALLATION DE CLIMATISATION CENTRALISEE PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT D UNE INSTALLATION DE CLIMATISATION CENTRALISEE 1. Introduction Une installation de climatisation centralisée est constituée d un ensemble de matériels ayant les fonctions suivantes

Plus en détail

CONFORMITE DE L OPERATION AVEC LES REGLES DE SECURITE

CONFORMITE DE L OPERATION AVEC LES REGLES DE SECURITE CONFORMITE DE L OPERATION AVEC LES REGLES DE SECURITE Maître d ouvrage : SIVU DE LA CRECHE INTERCOMMUNALE THOIRY 3 place de la Fontaine 78 770 THOIRY Adresse des travaux : Rue de la Mare Agrad 78 770 THOIRY

Plus en détail

www.coffinmodinox.com www.modinox.com www.hild.fr

www.coffinmodinox.com www.modinox.com www.hild.fr Quadri C : 50; M : 0; J : 100; N : 0 C : 0; M : 0; J : 0; N : 70 C : 0; M : 0; J : 0; N : 50 6, impasse Bloch Praeger 93120 La Courneuve Tel. +33 (0)1 43 52 10 44 ou +33 (0)1 48 54 30 55 Fax +33 (0)1 43

Plus en détail

Guide d installation de groupes électrogènes.

Guide d installation de groupes électrogènes. Elaboré par G. B le 30/01/04. 1 Guide d installation de groupes électrogènes. Sommaire 1 - Généralités pages 2 2 Bâtiment.. 2 2 1 - Choix du local 2 2 2 - Assise du groupe 4 2 3 - Isolation phonique 4

Plus en détail

La technique de climatisation. La technique de climatisation

La technique de climatisation. La technique de climatisation La technique de climatisation La technique de climatisation A chaque bâtiment son propre climat Chaque bâtiment a son propre climat, avec sa température, ses rayonnements, ses vitesses de courants d air

Plus en détail

PREPARATION AU TEST POUR L OBTENTION DU CERTIFICAT D APTITUDE- FLUIDES FRIGORIGENES

PREPARATION AU TEST POUR L OBTENTION DU CERTIFICAT D APTITUDE- FLUIDES FRIGORIGENES PREPARATION AU TEST POUR L OBTENTION DU CERTIFICAT D APTITUDE- FLUIDES FRIGORIGENES Durée : 6 jours Public : Plombiers, Electriciens, Chauffagistes Pré-requis : avoir suivi une formation climatisation

Plus en détail

GAINES ET CONDUITS DE VENTILATION

GAINES ET CONDUITS DE VENTILATION GAINES ET CONDUITS DE VENTILATION 1. Conduit circulaire spiralé En acier galvanisé conforme aux normes NF P 50 401. En acier inoxydable qualité alimentaire En aluminium conforme aux normes NF A 02 104

Plus en détail

Motopompes. Pompes pour eaux claires chargées, sales et usées. Utilisation professionnelle. Par leurs caractéristiques techniques très larges,

Motopompes. Pompes pour eaux claires chargées, sales et usées. Utilisation professionnelle. Par leurs caractéristiques techniques très larges, Motopompes Pompes pour eaux claires chargées, sales et usées. Utilisation professionnelle Par leurs caractéristiques techniques très larges, les motopompes TSURUMI permettent de répondre aux problématiques

Plus en détail

Couvertures métalliques

Couvertures métalliques FICHE TECHNIQUE Couvertures métalliques 2 4 5 CONNAÎTRE > Les métaux utilisés > Compatibilité des matériaux > Mise en œuvre > Supports > Ventilation REGARDER > L état de la couverture > L état des supports

Plus en détail

Plafonds chauffants. Le confort thermique par le plafond. Plafond chauffant Placowatt PRP

Plafonds chauffants. Le confort thermique par le plafond. Plafond chauffant Placowatt PRP Plafonds chauffants Novembre 2004 Code : F3830 Le confort thermique par le plafond Plafond chauffant Placowatt PRP Vous voulez : maintenir une température confortable dans une pièce, refaire le système

Plus en détail

ENTREPRISE LARBODIERE

ENTREPRISE LARBODIERE ENTREPRISE LARBODIERE Cette entreprise se situait à Aubervilliers, de 1898 à 1968, à l angle des rues Sadi Carnot et André Karman anciennement rue de La Goutte d Or au 71 et 73. Toute l existence de l

Plus en détail

POUR VIVRE OU INVESTIR

POUR VIVRE OU INVESTIR Le Clos Coubertin Promotion à La Rochelle POUR VIVRE OU INVESTIR Résidence de charme de 5 logements : 1 maison individuelle T3 3 appartements T3 1 appartement T2 Le Clos Coubertin Promotion La Rochelle

Plus en détail

PEINTURE BATIMENT PEINTURE INDUSTRIELLE PEINTURE FAÇADE PEINTURE ANTI-CORROSION PEINTURE DÉCORATION TRAITEMENT DU BOIS

PEINTURE BATIMENT PEINTURE INDUSTRIELLE PEINTURE FAÇADE PEINTURE ANTI-CORROSION PEINTURE DÉCORATION TRAITEMENT DU BOIS PEURE BATIMENT PEURE INDUSTRIELLE PEURE FAÇADE PEURE ANTI-CORROSION PEURE DÉCORATION TRAITEMENT DU BOIS INDEX TRAITEMENTS de FOND TRAITEMENTS de FOND PROTEC PRIM O...1 PROTEC FIX O...1 PROTEC PRIM S...1

Plus en détail

Chapitre II : Propriétés thermiques de la matière

Chapitre II : Propriétés thermiques de la matière II.1. La dilatation thermique Chapitre II : Propriétés thermiques de la matière Lorsqu on chauffe une substance, on provoque l augmentation de l énergie cinétique des atomes et des molécules, ce qui accroît

Plus en détail

Fiche commerciale. Chauffage. Volcane II Récupérateur d énergie pour le tertiaire. www.france-air.com

Fiche commerciale. Chauffage. Volcane II Récupérateur d énergie pour le tertiaire. www.france-air.com Fiche commerciale Chauffage Volcane II Récupérateur d énergie pour le tertiaire Chauffage Direct @ccess Volcane II récupérateur de chaleur avantages Réduction des dépenses énergétiques (jusqu à 60 % de

Plus en détail

Assemblage et maintenance

Assemblage et maintenance Assemblage et maintenance Vaste gamme provenant d'une source unique. Conceptions durables uniques. Performances rapides et fiables. Type Nbr de modèles Page Pompes d'épreuve 2 9.2 Gel tubes électriques

Plus en détail

Contrôle thermographique Tarifs et prestations :

Contrôle thermographique Tarifs et prestations : 20 rue Emile ZOLA 41200 ROMORANTIN technimursdeveloppement@gmail.com Tél : 02.54.98.50.15 Mr et Mme DUPONT 20 Rue Emile ZOLA 41200 ROMORANTIN Contrôle thermographique Tarifs et prestations : Habitations

Plus en détail

Déchets spécifiques de type F, stockés en alvéole spécifique mono matériaux, dans un centre de stockage d inertes

Déchets spécifiques de type F, stockés en alvéole spécifique mono matériaux, dans un centre de stockage d inertes Les déchets actuellement considérés comme inertes en France et stockés comme tels sont des déchets suivants : (1) Stockage en classe III, recyclage, 17 01 01 Béton (armé ou non) 17 01 02 Briques (1) Stockage

Plus en détail

Ensemble de galvanisation

Ensemble de galvanisation Conrad sur INTERNET www.conrad.com 2. Zingage de métaux multicolores On obtient par le zingage de métaux multicolores (par exemple cuivre, laiton) de beaux revêtements décoratifs. On obtient des surfaces

Plus en détail

ASSISTANT PRODUITS - FRANCEPOWER

ASSISTANT PRODUITS - FRANCEPOWER Comment choisir votre groupe électrogène? Votre groupe électrogène doit être parfaitement adapté à l usage auquel vous le destinez. Procédez donc par étapes successives pour déterminer votre besoin en

Plus en détail

L'ADEME - Le chauffage, la régulation, l eau chaude

L'ADEME - Le chauffage, la régulation, l eau chaude L'ADEME - Le chauffage, la régulation, l eau chaude Les énergies Comment ça fonctionne Avantages Inconvénients Chauffage central - la chaleur est produite en un seul endroit : par une chaudière, des capteurs

Plus en détail

Centrale de Traitement de l Air. des locaux industriels et sportifs.

Centrale de Traitement de l Air. des locaux industriels et sportifs. Zeus Centrale de Traitement de l Air La gae ZEUS répond aux besoins de chauffage et de rafraîchissement des locaux industriels et sportifs. La gae compte tailles ayant des débits d'air compris entre 5.000

Plus en détail

CONFECTION TEXTILE & ÉLASTOMÈRE POUR L INDUSTRIE CONFECTION - TRESSAGE - EXTRUSION - MOULAGE - DÉCOUPE

CONFECTION TEXTILE & ÉLASTOMÈRE POUR L INDUSTRIE CONFECTION - TRESSAGE - EXTRUSION - MOULAGE - DÉCOUPE CONFECTION TEXTILE & ÉLASTOMÈRE POUR L INDUSTRIE CONFECTION - TRESSAGE - EXTRUSION - MOULAGE - DÉCOUPE NOTRE EXPERTISE AU COEUR DE VOS INDUSTRIES Un savoir-faire reconnu Autoclavite met à disposition de

Plus en détail

[6 ETAPES POUR CONSTRUIRE VOTRE CHAUFFE-EAU SOLAIRE] FAÎTES-LE VOUS-MÊME

[6 ETAPES POUR CONSTRUIRE VOTRE CHAUFFE-EAU SOLAIRE] FAÎTES-LE VOUS-MÊME 1 Environ 4 m2 de panneau solaires sont nécessaire pour chauffer un ballon de 200 litres d eau à 60 C en quelques heures de soleil. (Pour une installation dans le Nord de la France prévoir dans les 6 m2).

Plus en détail

Un nouveau plancher chauffant hydraulique respectueux de l environnement pour un habitat de qualité

Un nouveau plancher chauffant hydraulique respectueux de l environnement pour un habitat de qualité Un nouveau plancher chauffant hydraulique respectueux de l environnement pour un habitat de qualité Un impact environnemental limité Matières naturelles, renouvelables et recyclables Film hydrofuge Isolation

Plus en détail

Ensemble des équipements techniques : centrale thermique ; centrale électrique ; station de

Ensemble des équipements techniques : centrale thermique ; centrale électrique ; station de Ensemble des équipements techniques : centrales thermique et électrique, station de pompage, atelier place d' Arsonval Lyon 3e Dossier IA69002129 réalisé en 2006 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes,

Plus en détail

Dôme- Structure Gonflable. Description technique

Dôme- Structure Gonflable. Description technique Dôme- Structure Gonflable Description technique Description générale Les structures gonflables, ou dômes gonflables, permettent de couvrir des enceintes sportives de façon temporaire ou permanente, quelle

Plus en détail

Métallurgie (Accords nationaux) (Ouvriers - ETAM - Ingénieurs et Cadres)

Métallurgie (Accords nationaux) (Ouvriers - ETAM - Ingénieurs et Cadres) Derniers textes intégrés Voir jurisprudence A jour au 1 er juin 2009 Date du dernier texte enregistré : 7 mai 2009 Avertissement Caractères bleu : dispositions non étendues. Caractères noir : dispositions

Plus en détail

VILL URBAINE - DESCRIPTIF DE CONSTRUCTION

VILL URBAINE - DESCRIPTIF DE CONSTRUCTION Laurent Frères Entreprise générale de construction SA Construction de 15 triplex et parking souterrain de 23 places Av. de Florissant Commune de Renens VILL URBAINE - DESCRIPTIF DE CONSTRUCTION TERRASSEMENTS

Plus en détail

FUEL / GAZ / ÉLECTRIQUE

FUEL / GAZ / ÉLECTRIQUE EPA Environnement Peinture et Application ÉTUVES POUR SÉCHAGE CUISSON PEINTURE OU POUDRE AVEC ÉCHANGEUR FUEL / GAZ / ÉLECTRIQUE 200 C 95 C 0 à 95 C pour peinture liquide / colle 0 à 200 C pour peinture

Plus en détail

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie Thierry Gallauziaux David Fedullo La plomberie Deuxième édition 2010 Sommaire Sommaire Les bases de la plomberie Les matières synthétiques...16 Les dangers du gaz et de l eau...16 La plomberie...9 L eau...10

Plus en détail

Formation Référentiel régional QEB rénovation

Formation Référentiel régional QEB rénovation Formation Référentiel régional QEB rénovation Avril 2013 Présentation: Yves Doligez BET ADRET Jean-Baptiste Fleurent architecte Formation Référentiel QEB Rénovation Première journée Introduction Présentation

Plus en détail

Conformes aux règles d hygiène et de sécurité

Conformes aux règles d hygiène et de sécurité Conformes aux règles d hygiène et de sécurité des femmes et des hommes impliqués fabrication française Qui sommes-nous? Abris aux formes modernes et arrondies de 4 à 6 personnes RD 4 Abris mobiles De 1300

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

MOLDMAX HH. Alliage pour moules en cuivre au béryllium à haute résistance

MOLDMAX HH. Alliage pour moules en cuivre au béryllium à haute résistance Alliage pour moules en cuivre au béryllium à haute résistance Cette information est basée sur l état actuel de nos connaissances et est destinée à donner une vue générale de nos produits ainsi que de leurs

Plus en détail