RIVES. Réseaux Internationaux de Valorisation de l Enseignement Supérieur PLAN STRATEGIQUE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RIVES. Réseaux Internationaux de Valorisation de l Enseignement Supérieur PLAN STRATEGIQUE 2012-2016"

Transcription

1 RIVES Réseaux Internationaux de Valorisation de l Enseignement Supérieur PLAN STRATEGIQUE RIVES MI IISSEE SSUURR LL I IINNTT EELLLLI IIGGEENNCCEE DDEE CCHHAACCUUNN PPOOUURR PPAARRTTAAGGEERR LLEE MOONNDDEE DDEE DDEEMAAI IINN Octobre

2 Som ommaire maire. Introduction : des professionnels à l international sur le web 2.0 p. 3. Orientations politiques p. 5 RIVES, réseau social novateur et transversal p. 6 fondé sur des valeurs et des principes fédérateurs engagé dans les grands enjeux du XXIe siècle animé par la construction d une gouvernance mondiale En vue d une valeur ajoutée inédite, générée par p. 7 une mutualisation internationale et intersectorielle entre professionnels une innovation inter-active avec le monde socio-économique l émergence d une voix multiculturelle Par la réalisation de projets concrets p. 8 Les Cahiers RIVES Les Ateliers Les expertises Des outils innovants et une organisation efficace p. 9. Plan opérationnel p. 10 Des actions planifiées de 2012 à 2016 p. 11 Un budget prévisionnel évolutif p. 13 Annexe p.14 Les acteurs de RIVES p. 17 Comité de pilotage Administrateurs Animateurs et experts thématiques Coachs par pays ou zones géographiques Documentaliste Comité scientifique éditorial Prestataire numérique 2

3 Introduction L Association RIVES Réseaux internationaux de valorisation de l enseignement supérieur- a été créée en 2008, sur des objectifs de coopération internationale, intergénérationnelle et interculturelle, en relation avec les universités françaises et étrangères et des experts professionnels. Elle a ainsi porté son soutien aux Masters numériques dans les domaines juridiques et socio professionnels du Campus numérique CODES (Campus ouvert Droit, Ethique et Société), de l Université de Nantes en France. Ces enseignements ont ainsi été dispensés totalement à distance auprès de quelque auditeurs sur 15 promotions en formation continue, dans plus de 70 pays de la francophonie, avec l appui de l Agence Universitaire de la Francophonie (AUF), opérateur de l Organisation Internationale de la Francophonie pour l enseignement supérieur et la recherche. Toutefois, en tenant compte du soutien de l Agence Universitaire de la Francophonie à 87 diplômes d universités françaises et étrangères, le nombre de ces apprenants se chiffre à inscrits sur 4 promotions, de 2008 à ce jour. Une forte communauté de responsables de haut niveau en activité dans les instances institutionnelles, les ministères, les ONG, la magistrature ou dans les entreprises, a ainsi suivi ces formations innovantes et sont titulaires de Licence ou Master. La volonté s est forgée, en 2011, avec l accord de l Agence Universitaire de la Francophonie, d établir des réseaux interactifs entre experts et «anciens» de l enseignement supérieur à distance autour de projets collaboratifs à l international. En effet, les promoteurs de RIVES sont convaincus que «miser sur l intelligence de chacun pour partager le monde de demain» est l une des voies d accès à un monde plus juste, plus humain, et respectueux de la planète, par un développement harmonieux, dans la diversité et la solidarité. Tout y concourt : la matière grise, l expérience, la diversité des pays, les responsabilités exercées, la volonté de challenge. Un réseau social collaboratif «Communauté RIVES 2.0» a ainsi été ouvert le 1 er septembre Quasi immédiatement, s est effectivement formée une communauté de plus de 550 membres, provenant de 3 masters sur 15 promotions, professionnels de tous les secteurs, de métiers et savoir-faire diversifiés, et a transformé cet outil informatique en une véritable plateforme vivante. Cette Communauté, dans laquelle sont représentés les secteurs public et privé au même titre que la société civile, constitue une force potentielle de propositions, d action autour de projets et d aide à la décision. S agissant de la francophonie, une concentration particulière se trouve en Afrique, tout en ayant des membres dispersés en Europe, sur tout le continent américain, au Proche-Orient et sur le continent asiatique. Des multiples échanges sous forme de forums ont émergé des premières réalisations très concrètes, cœur de l action de cette Communauté. Celles-ci se sont traduites par : - le projet de rédaction de documents thématiques autour de problèmes aigus formulés par les membres de cette Communauté, intitulés «Cahiers RIVES», sous forme de cas pratiques de terrain, étayés de l expertise scientifique ou de professionnels internationaux. Le numéro 1 sera édité au cours de l année la proposition spontanée des membres du réseau de participer à des manifestations internationales pour y présenter une communication, tels la Conférence Rio+20 au Brésil, le Symposium de l AUF à Kinshasa sur l enseignement supérieur et le développement durable, le Forum Mondial des Droits de l Homme en mai 2013 sur «Développement durable, droits de l Homme», 3

4 Une telle dynamique s inscrit très clairement dans le cadre de la francophonie et des valeurs qu elle promeut, de concert avec les axes prioritaires définis par les Nations Unies. C est dans cet esprit qu une ouverture de la Communauté RIVES, suite à l accord-cadre avec l Agence Universitaire de la Francophonie signé le 26 juillet 2012 a été proposée à l ensemble des «anciens» des 87 Licences et Masters en EAD, dans les domaines «Droit, Economie et Sciences Politiques», «Sciences de la Société», «Sciences exactes et Sciences de l ingénieur», «Sciences de la Vie et de la Terre», «Sciences de l Homme». S appuyant très clairement sur les compétences de ses membres et sur la complémentarité de leurs responsabilités dans toutes les parties du monde, elle permet : - de disposer d un très important accès à l information collaborative, - de proposer des approches de solutions à des problématiques posées, de participer à la construction de projets, voire de faire émerger des analyses multiculturelles. La Communauté RIVES, dans le respect de ses lignes directrices, a la capacité de devenir un acteur de développement personnel de ses membres, mais aussi un outil de proposition de solutions, et dans la mesure du possible, un facteur de progrès économique et sociétal concernant à la fois les secteurs publics, privés et la société civile. C est le sens donné à la création du «Club Co- Développement (RSE/RSO)», axé sur la responsabilité sociale des entreprises et la responsabilité sociétale des organisations. Elle peut devenir un acteur majeur de développement, pour peu qu elle sache s unir autour des axes majeurs qui la rassemblent et qu elle devienne créatrice de réseaux Nord/Sud et Sud/Sud pertinents. C est un défi très motivant pour la période à venir! Jean BILLARD, Président 4

5 Orientations politiques 5

6 1. RIVES, réseau social novateur et transversal networking professionnel, intersectoriel et international, en faveur d un co-développement solidaire La société devient de plus en plus compétitive, et l économie guide le monde. Mais vers quelle destination, alors que la compétition l emporte souvent sur la coopération? Au-delà des différences entre une approche économique, mettant l accent sur les besoins, et une approche juridique, fondée sur les droits individuels et collectifs, n existe-t-il pas une convergence liée à une exigence de libération de l homme? Forte de ce constat, la Communauté 2.0. RIVES Réseaux internationaux de valorisation de l enseignement supérieur- prend délibérément le parti de «miser sur l intelligence de chacun pour partager le monde de demain» pour se rapprocher d un monde plus juste, plus humain, et respectueux de la planète, par un développement harmonieux, dans la diversité et la solidarité. La stratégie de la Communauté 2.0 RIVES, issue de cursus pluridisciplinaires, repose sur la valorisation de la coopération internationale, intergénérationnelle, interculturelle, en lien étroit avec les chercheurs et l excellence scientifique des universités françaises et étrangères, et avec les organisations socioéconomiques sur le terrain, dans tous les domaines disciplinaires Ses forums collaboratifs incitent à la mutualisation de connaissance sur les métiers, missions et pratiques très diversifiées de ses membres, et engagent à l action. La diversité des membres de la Communauté RIVES constitue une richesse d expertises internationales, productrices de créativité ; ils exercent souvent des responsabilités professionnelles de haut niveau dans les instances institutionnelles internationales, nationales ou locales, dans les entreprises et organisations, dans les ONG ou dans le secteur éducatif et social. Ils se sont donc constitués en Communauté web 2.0 pour co-construire des projets de façon transversale, tant sectorielle que géographique, autour de valeurs et principes fédérateurs et d axes de développement sur les enjeux mondiaux du XXI siècle. Le réseau n est pas «prestataires de services pour ses membres», ce sont les membres de la Communauté qui sont porteurs d initiatives et créent ensemble des activités collaboratives et d entraide. fondé sur des valeurs et des principes fédérateurs la coopération internationale selon les axes prioritaires des organisations internationales, autour des valeurs d exemplarité, de solidarité, de confiance et de respect, par le partage des savoirs et des expertises professionnelles pour les mutualiser, renforcer les compétences de chacun, et agir plus efficacement ensemble, tout en tenant compte des spécificités locales, les principes contenus dans la Déclaration universelle des droits de l Homme, structurels pour l avenir de la communauté internationale: responsabilité, coopération, précaution, co-créativité et codéveloppement, la langue française priorisée, sans exclure l usage d autres langues, pour favoriser sa promotion dans le monde. engagé dans les grands enjeux du XXIe siècle Les grands enjeux du XXIe siècle sont multiples et de nature différente. En priorité, ceux des Objectifs du Développement pour le Millénaire d ici à 2015, fixés par les Nations Unies dans le monde : réduction de l extrême pauvreté et de la faim, réduction de la mortalité infantile, éducation pour tous, égalité des sexes et autonomisation des femmes, amélioration de la santé maternelle, lutte contre le SIDA, le paludisme et autres maladies, préservation de l environnement, mise en place d un partenariat mondial pour le développement L axe porteur de la Communauté RIVES est très certainement celui du partenariat mondial pour le développement, autour du concept de développement durable (substainable development), afin de penser et d agir de façon intégrée, à la recherche d un équilibre entre les quatre piliers interdépendants de la société humaine : efficace économiquement, équitable socialement, respectueuse de l environnement et de la diversité des cultures. Cette action implique de construire ensemble un nouveau contrat sociétal dans l échange des intérêts bien compris locaux, régionaux, internationaux. Le rôle de la Communauté RIVES est d agir pour que ces concepts soient ramenés à des éléments concrets et compréhensibles, et que les connaissances soient rendues accessibles au plus grand nombre 6

7 Ce développement ne peut être mis en action, sans prendre en compte les droits fondamentaux, qui représentant des objectifs d épanouissement pour chaque personne, en même temps que des facteurs de développement d une société démocratique ; ils garantissent les capacités fondamentales de chaque personne lui permettant d exercer des libertés et des responsabilités au sein de relations sociales entremêlées. Le rôle de la Communauté RIVES est de participer à la réalisation de chaque droit, liberté ou responsabilité permettant le développement d une ressource humaine capable de participer au respect des équilibres civils et politiques, mais aussi écologiques, économiques et sociaux. animé par la construction d une gouvernance mondiale Ce processus d expansion des libertés, qui va de pair avec les régulations juridiques nécessaires, nationales et internationales, sont du ressort des Etats et des organisations, dans le cadre d une gouvernance mondiale à inventer. Les entreprises ont également un rôle essentiel à jouer : créer des richesses, et donc de l emploi en respectant les termes du «Pacte mondial» qui associe étroitement les droits fondamentaux, les droits des travailleurs, la protection de l environnement et la lutte contre la corruption. Elles ne peuvent évidemment pas échapper, comme toutes les organisations, à leur responsabilité sociétale et environnementale. Le rôle de la Communauté RIVES, que ses membres exercent leurs responsabilités dans la sphère publique ou privée, est d inter-agir selon ces évolutions. 2. En vue d une valeur ajoutée inédite Les membres de la Communauté RIVES 2.0, professionnels ayant suivi une formation francophone en enseignement à distance, ne sont pas seulement des «alumni», ils constituent une communauté créative par la réalisation de projets collaboratifs et transversaux, pour eux-mêmes et pour la société qui les entoure. Cela permet à RIVES de générer : une mutualisation internationale et intersectorielle entre professionnels MUTUALISER PARTAGER CONSOLIDER les savoir-faire, les outils, et le savoir-devenir des membres les interrogations dans le milieu professionnel les compétences et l employabilité à travers le monde ECHANGER VALORISER ELABORER. sur des démarches. sur des stratégies. sur des actions. des parcours. des expériences. des initiatives engagées. des outils. des actions communes. des expertises une innovation inter-active avec le monde socio-économique L un de ses objectifs majeurs est de devenir partenaire de projets à dimension sociale ou économique. La Communauté RIVES a donc pour objectif de s intégrer dans une dynamique de contribution innovante au développement durable. Le Club Co-Développement (RSE/RSO) a pour mission d inventorier la cartographie vivante d une base d initiatives et d expériences mutualisées, permettant le repérage de compétences dans le monde. 7

8 l émergence d une voix multiculturelle La participation pro-active de tous les membres de cette Communauté enrichira des débats contradictoires, susceptibles d embrasser de nombreux sujets : croissance/décroissance? innovation/tradition? globalisation/local? compétitivité/responsabilité sociétale? Ses membres ont ainsi l opportunité de faire entendre une voix active et originale par sa multi-culturalité et sa pluridisciplinarité. Cette «voix» peut prendre des formes très concrètes :. apporter des éléments de réflexion dans les forums de décision de haut niveau (Nations unies, G20, G8, Union africaine, Union européenne,. ),. produire des documents de campagne d information et de sensibilisation, sur des sujets importants ayant un impact sur la vie des populations,. participer à des manifestations internationales pour porter cette voix. 3. Par la réalisation de projets concrets Les Cahiers RIVES Les «Cahiers Rives» constituent une collection d études de cas pratiques thématiques, pouvant à terme être développés sous forme de revue électronique périodique. Un cas pratique est développé dans trois secteurs : un dans le secteur de la fonction publique, un dans le secteur de l entreprise et un dans le secteur de la société civile. Il s agit d un canal pour que les praticiens de terrain puissent interpeller leurs confrères de divers pays sur certaines problématiques, dont chacun peut avoir connaissance au sein de l organisation dans laquelle il travaille, ou d une autre organisation dont il a connaissance. Les cas collectés, qui représentent le plus d acuité ou d intérêt dans chacun des trois secteurs, sont répertoriés par thème, et font l objet d un travail transversal validé par un comité scientifique. Des chercheurs, notamment dans les réseaux scientifiques de l AUF, ou des experts professionnels spécialistes viennent apporter un éclairage particulier sur la problématique pratique exposée. La synthèse de ces travaux conduit à une publication, de nature à pouvoir intéresser un large public : organisations internationales, étudiants et centres de recherche, secteur socio-économique, ONG et associations. Les Ateliers (ou workshops) Les ateliers, organisés en petits groupes, sont mis en place à l initiative d un ou plusieurs organisateurs, sur un thème bien précis. Il s'agit d'un atelier de travail et d'échange, notamment pour préparer une communication à un colloque. L'objectif du workshop est d engager une discussion, utilisant les possibilités du numérique, entre des personnes spécialistes et des personnes intéressées par le sujet, pour encourager les collaborations, le dialogue et les débats, le contact avec des spécialistes L organisateur définit les objectifs (confrontation, normalisation, performance, ), en proposant par exemple une partie théorique, suivie d'une partie pratique, ainsi que d'une partie découverte -par exemple concernant le travail d'un invité-, la création de nouveaux projets et ouvrages, tout en actualisant les connaissances. Les Ateliers sont en général organisés en vue d une participation active à des Forums et Symposiums internationaux, comme RIO+20, XIV Sommet de la Francophonie, Forum Mondial des Droits de l Homme, ou pour contribuer à l étude d une problématique émergente (ex : «disparitions forcées»). Ce travail d atelier permet ainsi de faire remonter un éclairage international de terrain, autour de productions écrites ou multimédia. 8

9 Les expertises Les membres de la Communauté RIVES peuvent mobiliser leurs compétences pour apporter conseil et ingénierie d expertise, en complément de cabinets spécialisés, dans le cadre d appels d offres d organisations internationales, telles l Agence Française du Développement ou l Union économique et monétaire ouest-africaine, pour la modernisation et le développement économique des Etats du Sud. Cette Communauté de pratique et de connaissance peut aussi apporter un avis éclairé sur l identification de bonnes pratiques dans des centres d excellence régionaux, pour une mutualisation auprès d autres centres bénéficiaires. Les spécialistes RIVES peuvent assurer un accompagnement à l international pour des sociétés françaises à l étranger, ou les sociétés étrangères qui souhaitent se développer sur le marché français. en mettant à leur disposition une connaissance profonde de l environnement, de la culture et des usages des acteurs économiques des régions où elles souhaitent s implanter. Des outils innovants et une organisation efficace Toute l organisation se réalise à distance, et comporte : Un portail d informations, enrichi d actualités en ligne. Une plateforme 2.0, moderne, originale et accueillante a été créée pour un travail collaboratif disposant d une cartographie dynamique de géo-localisation, d une base d initiatives et d expériences mutualisées définissant une cartographie des compétences dans le monde, d un agenda des manifestations, de tous les outils de travail en réseaux sociaux. Une équipe de pilotage, désignée par les instances délibératives de l Association, définit les axes stratégiques d orientations politiques et opérationnelles. Une animation des groupes est assurée par l un des membres de la Communauté investi dans l une des thématiques abordées, accompagné par des experts scientifiques ou professionnels référents. Le coaching des membres est assuré par des relais dans chaque pays ou groupe de pays. Un Club Co-Développement (RSE/RSO) a été initié, permettant de disposer d un annuaire des organisations et d entreprises dans le monde, sur la base d une cartographie des compétences et des attentes locales. Des offres de mission (stages, emplois, partenariats spécifiques) sont mises en ligne, à la disposition des membres. 9

10 Plan opérationnel

11 Des actions planifiées de 2012 à Gouvernance Gouvernance de l Association RIVES élargie : Assemblée Générale et Conseil d Administration. Comité de pilotage, comprenant des chefs de projets Appels à cotisations Communauté Constitution de la Communauté RIVES 2.0 : 550 membres sur 15 promotions de 3 diplômes, sur les thématiques : «Droit international et européen des Droits fondamentaux», «Ethique des organisations et des professions», «Droit international et comparé de l Environnement» Animation Mise en œuvre des activités de communication, d animation de la Communauté, d expertise de projets : - désignation d animateurs, experts par thématiques - désignation de coachs par pays (ou grandes zones géographiques) Actions Ebauche de premiers projets : - préparation du N 1 des Cahiers RIVES sur 3 études de cas pratiques Sujet Le règlement des litiges portant sur le foncier rural par les Tribunaux en Afrique Pays suggérés = Côte d'ivoire, Burundi, Cameroun, Mali Impact de la mise en œuvre de l initiative de Transparence dans les Industries Extractives (ITIE) Pays suggérés = République du Congo,Tchad, Mali et République Centrafricaine De la gestion de la démocratie et de la place de la constitution en Afrique Pays suggérés = République Démocratique du Congo, Madagascar, Sénégal, Mali Secteur Public Privé Société civile - participation au Symposium de l AUF à Kinshasa, les 12 et 13 septembre : «Environnement, économie, développement durable : le rôle de l Université» : contribution à la rédaction de la Déclaration finale, rapport d activités - solidarité entre les membres : appels à contributions aux projets individuels (financements, recherche, ) Partenariats Signature de l accord-cadre avec l AUF / Aide des campus numériques francophones des différents pays Mairies (ex Les Herbiers ; St-Sébastien s/loire, Nantes, ) 2013 Gouvernance Communauté Animation Election par l Assemblée Générale des nouveaux membres du Conseil d Administration. Mise en place d un Conseil de développement Définition d une organisation pérenne, autour d un schéma directeur Plan de fundraising Elargissement de la Communauté RIVES 2.0 aux «anciens» de 87 diplômes FOAD soutenus par l AUF : prévision de 1500 membres sur 4 promotions de 87 diplômes, dans les domaines : «Droit, Economie et Sciences Politiques», «Sciences de la Société», «Sciences exactes et Sciences de l ingénieur», «Sciences de la Vie et de la Terre», «Sciences de l Homme» - étude des thématiques porteuses, par rapport aux axes prioritaires internationaux - désignation de nouveaux animateurs, et experts par thématiques/ responsables de productions - renforcer le coaching : créer un réseau de correspondants motivés et leaders, faire remonter les préoccupations de terrain, mieux faire passer les messages, fédérer les membres, faire aboutir et concrétiser les initiatives prises dans chaque pays - constitution de la base d initiatives et d expériences mutualisées de la communauté - Relais de communication sur les défis, les potentiels et les réalisations de RIVES, dans les réseaux de chacun des membres de la Communauté Actions Renforcement des projets : - Cahiers RIVES :avis du Comité scientifique éditorial sur les 3 études de cas pratiques du N 1, rédaction finale et diffusion du premier ouvrage (revue électronique?). Préparation du N 2. - suites au Symposium de l AUF à Kinshasa «Environnement, économie, développement durable : le rôle de l Université» : participation au réseau international francophone pour la promotion, les échanges de bonnes pratiques et l engagement sur des réalisations pratiques de développement durable, et aux observatoires dédiés de l AUF en matière de recherche et de formation au développement durable - participation au Forum Mondial des Droits de l Homme, du 22 au 25 mai 2013 : «Développement durable, droits de l Homme : même combat?» : constitution d une base de données audio-visuelle de situations concrètes de terrain, tables rondes, ateliers, membres rapporteurs, Etudes menées à la commande d organisations ou d entreprises Partenariats Prospection de financement d organisations publiques ou privées Convention avec le Centre International de Développement Durable à Paris 11

12 2014 Gouvernance Création d un «Groupe d experts», référents pour la Communauté RIVES Campagne de fundraising auprès des entreprises ; appel à subventions publiques sur projets Communauté Augmentation régulière de la Communauté, par l arrivée des nouveaux diplômés : membres Animation Modalités pour rendre la Communauté de plus en plus active, collaborative, et force de propositions, par l évolution de la plateforme, et les réseaux sur le terrain Rédaction d une charte (principes de gouvernance communautaire) Actions. Réalisations locales de projets Développement Durable (+DH), avec des entreprises et des organisations internationales. Consolidation du potentiel de la base d initiatives et d expériences mutualisées de la communauté. Cahiers RIVES : rédaction n 2. Bilan n 1. Préparation n 3. Participation à une ou deux manifestations internationales/ an (choisies parmi une liste). Accueil de conférenciers captation audio-visuelle diffusée à tous les membres. Continuation des autres projets en cours Partenariats Nouvelle convention avec une Organisation internationale Convention avec des universités (laboratoires de recherche) Accords avec des entreprises 2015 Gouvernance Communauté Evaluation Qualité des actions menées en 2013 : recommandations et améliorations à en tirer Schéma de management de la communauté (pérenne? à compléter?) Campagne de fundraising auprès des entreprises ; appel à subventions publiques sur projets Augmentation régulière de la Communauté, par l arrivée des nouveaux diplômés : membres Animation Modalités de conduite des projets 2014 Actions. Cahiers RIVES : rédaction n 3 Préparation n 4. Participation à une ou deux manifestations internationales. Accueil de conférenciers captation audio-visuelle diffusée à tous les membres. Continuation des projets en cours. Mise en œuvre de nouveaux projets Partenariats Nouvelle convention avec une Organisation internationale Convention avec des universités (laboratoires de recherche) Accords avec des entreprises 2016 Gouvernance Réelection des membres du Conseil d Administration de RIVES Communauté Augmentation régulière de la Communauté, par l arrivée des nouveaux diplômés : membres Renouvellement des responsables au sein de la Communauté les anciens deviennent membres référents Identification représentative de la Communauté RIVES à l international Animation Plan de communication à l international Conférences données par les membres de RIVES Actions. Cahiers RIVES : rédaction n 4 Préparation n 5. Organisation d un Colloque international RIVES. Accueil de conférenciers captation audio-visuelle diffusée à tous les membres. Continuation des projets en cours. Mise en œuvre de nouveaux projets Partenariats Opérations de mécénat Conventions avec organisations publiques ou privées 12

13 Un budget prévisionnel évolutif Appels à cotisation annuelle de chaque membre, avec l aide éventuelle des campus numériques francophones de l AUF, et actions de collecte de fonds auprès d Organisations, Ministères, Collectivités, Fondations, Chambres de Commerce ou Entreprises, sont destinés à permettre la mise en œuvre des actions concrètes. Recettes prévisionnelles Total Adhésions des membres du Conseil d Administration (70 /membre) Cotisations des membres de la Communauté RIVES (50 /membre) Partenariat privé Fondations, Grandes entreprises, PME, banques, (1 000 mini) Partenariat public Collectivités territoriales, organisations internationales Edition des Cahiers RIVES Dépenses prévisionnelles TOTAL Total Maintenance et développement de la plateforme collaborative Documentation - Actualités Prestations d honoraires (experts, animateurs, coachs, conférenciers, community manager) Fonctionnement général (frais mission, imprimerie, téléphone, poste ) Prestations Université Nantes TOTAL Solde

14 Annexe 14

15 Les acteurs de RIVES Fonctions dans l Association RIVES Comité de pilotage BILLARD Jean Président de l Association Ancien Ingénieur SNCF Autres fonctions ou nouveaux membres LEFEVRE François Conseiller Développement Professeur honoraire de l Université de Nantes, ancien Conseiller à la Valorisation de la Recherche auprès du Président d Université, Président de l Association France-Ukraine MONDIELLI Eric 1er Vice-Président Professeur de Droit International à l Université de Nantes Responsable scientifique du Master 2 de Droit International et Européen des Droits Fondamentaux en EAD, Université de Nantes DUBOST Pierre- Julien Vice-Président Président d honneur du Comité mondial des Apprentissages tout au long de la vie, Président d EDUFORPRO (Organisation des Professionnels des produits et services à l éducation et à la formation), Président honoraire du syndicat des consultants et formateurs indépendants, ancien Consultant UNESCO (Division des programmes opérationnels), Président de COFIDES (Compagnie et formation et d ingénierie de développement), Vice-Président délégué de la CITI (Confédération internationale des travailleurs intellectuels) MORAND Patrick Vice-Président Ancien Directeur-Adjoint FC de l Université de Nantes et ancien Délégué Général du Campus numérique CODES GASSIE Brigitte Secrétaire Générale Chargée de Mission Innovation Pédagogique à l Université de Nantes PELISSON François Secrétaire Général Adjoint Ingénieur pédagogique, responsable d ingénierie du Master 2 de Droit International et Comparé de l Environnement en EAD, Université de Limoges ROFIDAL Andrée Trésorière Générale Professeur honoraire d Economie à Reims GUILLAUMA Xavier Trésorier Général Adjoint Membre français de la Communauté RIVES, titulaire du M2DIEDF Membre du Bureau exécutif d'amnesty International France, Paris ORIOL Françoise NUNES Nathalie BILLARD Jean LEFEVRE François MONDIELLI Eric DECAUX Emmanuel OILLO Didier VERBE Jean-Louis DUBOST Pierre-Julien MORAND Patrick ORIOL Françoise BOURDIL Patrick GASSIE Brigitte Chef de projets pour le secteur socio-économique Chef de projets pour la Communauté Ancien Ingénieur SNCF Directrice du Développement de la Fédération Européenne pour l Ethique et le Développement Durable, Membre de jury à l Institut Français du Design pour les Janus de l Industrie Membre française de la Communauté RIVES, titulaire du M2DIEDF, Consultante libérale en Droits de l Homme et pour le secteur associatif, Associée à une agence web brésilienne Administrateurs Conseil d Administration Professeur honoraire de l Université de Nantes, ancien Conseiller à la Valorisation de la Recherche auprès du Président d Université, Président de l Association France-Ukraine Professeur de Droit International à l Université de Nantes Responsable scientifique du Master 2 de Droit International et Européen des Droits Fondamentaux en EAD, Université de Nantes Professeur de Droit International à l Université de Paris II Panthéon Assas, Directeur du Centre de Recherche sur les droits de l Homme et le droit humanitaire, Président du Secrétariat Permanent International des Droits de l Homme, Vice-président de la Commission nationale consultative des droits de l homme auprès des Nations Unies Conseiller du Recteur de l Agence Universitaire de la Francophonie à Paris, ancien Directeur Innovation Pédagogique et Economie de la Connaissance Ancien Président de la Chambre Régionale et Départementale des Huissiers de Justice Président d honneur du Comité mondial des Apprentissages tout au long de la vie, Président d EDUFORPRO (Organisation des Professionnels des produits et services à l éducation et à la formation), Président honoraire du syndicat des consultants et formateurs indépendants, ancien Consultant UNESCO (Division des programmes opérationnels), Président de COFIDES (Compagnie et formation et d ingénierie de développement), Vice-Président délégué de la CITI (Confédération internationale des travailleurs intellectuels) Ancien Directeur-Adjoint FC de l Université de Nantes et ancien Délégué Général du Campus numérique CODES Directrice du Développement de la Fédération Européenne pour l Ethique et le Développement Durable, Membre de jury à l Institut Français du Design pour les Janus de l Industrie Directeur de projets RSE - QVT - QSE - ISO DD à Paris Chargée de Mission Innovation Pédagogique à l Université de Nantes PELISSON François Ingénieur pédagogique, responsable d ingénierie du Master 2 de Droit International et Comparé de l Environnement en EAD, Université de Limoges ROFIDAL Andrée GUILLAUMA Xavier NUNES Nathalie JEUGUE DOUNGUE Martial HESSE Philippe-Jean AMAR Jacques AMYOT D INVILLE Jean FRANCHETEAU-LARONZE Maria Professeur honoraire d Economie Membre français de la Communauté RIVES, titulaire du M2DIEDF Membre du Bureau exécutif d'amnesty International France, Paris Membre française de la Communauté RIVES, titulaire du M2DIEDF, Consultante libérale en Droits de l Homme et pour le secteur associatif, Associée à une agence web brésilienne Membre camerounais de la Communauté RIVES, titulaire du M2DIEDF Doctorant à l Université de Nantes, Chercheur Ministère camerounais de la Recherche Scientifique et de l Innovation Autres Administrateurs en Assemblée Générale Professeur honoraire d Histoire du Droit, Ancien Vice-Président Enseignement de l Université de Nantes Professeur de Droit fiscal à l Université Paris IX Dauphine Membre Régional du Conseil Supérieur de l Audiovisuel, Directeur honoraire du Centre de Communication de l Ouest Docteur en Droit, spécialiste du droit commercial international et du Droit de l environnement 15

16 Animateurs et experts thématiques Thématique Animateur Membre de la Communauté RIVEs Expert 1 Etat de Droit, Droits de l Homme, Démocratie, Société Nathalie NUNES (France/Brésil) Titulaire du MDIEDF, Consultante libérale en Droits de l Homme et pour le secteur associatif, Associée à une agence web brésilienne Roland ADJOVI (Bénin) Professeur à l Université d Arusha en Tanzanie Chercheur au Centre de Recherche des Droits de l Homme et du Droit Humanitaire à l Université Paris II Panthéon-Assas 2 Développement durable et bien-être des populations Iya LOWE (Ethiopie) Titulaire du METOP, Etudiante en Géo-gouvernance à l Université de Postdam (Allemagne) Ancienne Consultante à la Commission Economique pour L'Afrique des Nations Unies Patrick BOURDIL (France) Directeur de projets RSE - QVT - QSE - ISO DD à Paris 3 Environnement, eau, énergie et climat, biodiversité François PELISSON (France) Ingénieur pédagogique, responsable d ingénierie du Master 2 de Droit International et Comparé de l Environnement en EAD, Université de Limoges 4 Ethique et responsabilité sociétale des Françoise ORIOL (France) organisations Directrice du Développement de la Fédération Européenne pour l Ethique et le Développement Durable 5 Gouvernance internationale, prospective, industries du futur Animation provisoire par le Community Manager 6 Europe 7 Alimentation, santé DIA NDIAYE Ndeye Dieynaba (Sénégal/iItalie) Titulaire du MDIEDF, Ancienne technicienne d'assistance à la Société Ima Servizi SCARL à Milan,n études de thèse au Québec Animation provisoire par le Community Manager Jean BILLARD (France) Formateur Europe à la Région des Pays de la Loire 8 Gestion des risques, responsabilité, lien social Animation provisoire par le Community Manager 9 Innovation pédagogique et économie de la connaissance Brigitte GASSIE (France) Chargée de Mission à l Innovation Pédagogique à l université de Nantes 10 Complexité et sociologie des organisations Animation provisoire par le Community Manager??? (France) Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales à Paris 11 Langue française, diversité culturelle et linguistique, culture numérique Animation provisoire par le Community Manager??? (France) Direction de l Institut de la Francophonie pour l Ingénierie de la Connaissance 16

17 PAYS et pays limitrophes Coachs par pays ou zones géographiques NOM DU COACH PAYS et pays limitrophes NOM DU COACH 1 Algérie M. LAHOUAL Kheireddine 14 Mali M. CAMARA Lassine 2 Bénin M. ABALO Ouboulè 15 Maroc M. EL OTMANI Farid Zine Dine 3 Burkina-Faso M. SENI Etienne 16 Niger M. ISSIFOU KASSIMOU Mounirou 4 Burundi M. NDEREYIMANA Jérôme 17 République Centrafricaine M. AMBO AVERTY Jean-Claude 5 Cameroun M. JEUGUE DOUNGUE Martial 18 République Congo M. ABIALO Benjamin 6 Canada M. LAPOINTE Jean-Claude 19 Rép Démo Congo /Afrique M. WEMBOLUA Henri centrale et de l Est 7 Côte d Ivoire Mme KOUAKOU Constance N Dri 20 Sénégal / Guinée/ Gambie Mme DIA NDIAYE Ndeye Dieynaba 8 France / Europe Mme NUNES Nathalie 21 Tchad M. BEADEM Rokoulyo 9 Gabon M. MBASANI LIWENGUE Jean-Robert 22 Togo M. AMEGADJE Mawuko Komla 10 Haïti / Amérique M. THOMAS Claude 23 Tunisie M. MANI Mohamed Centrale et Sud 11 Liban / Proche-Orient Mme AZNAVOURIAN Danielle 24 United States of America Mme MORIN-GIBOURG Claire 12 Madagascar M. RAZARANAINA Jean-Claude 13 Malaisie / Asie Mme ABOU EL NAGA Aliaa Documentaliste ABEBERRY Xavier Avocat au Barreau de Biarritz Documentaliste de l Association Française d Anthropologie du Droit à Paris Cinq administrateurs de l'association RIVES Eric MONDIELLI François LEFEVRE Emmanuel DECAUX Françoise ORIOL Nathalie NUNES Cinq membres extérieurs Mouloud BOUMGHAR Maria FRANCHETEAU-LARONZE François PELISSON Roland ADJOVI Alain-Didier OLINGA Comité Scientifique éditorial Professeur de Droit Public International à la Faculté de Droit et Sciences Politiques de Nantes, 1er Vice-Président de l'association Professeur honoraire de l'université de Nantes, ancien Conseiller du Président de l'université à la Valorisation de la Recherche, actuel Conseiller pour le Développement auprès du Président de RIVES Professeur à l'université de Paris II Panthéon-Assas, spécialiste des Droits de l'homme et du Droit humanitaire, et Vice-Président de la CNDCH Directrice du Développement de la Fédération Européenne pour l Ethique et le Développement Durable, Membre de jury à l Institut Français du Design pour les Janus de l Industrie Consultante Droits de l'homme, représentante des membres de la Communauté RIVES, notamment pour les Cahiers Professeur de Droit Public International à l'université d'amiens, co-responsable de la Revue électronique Droits Fondamentaux Docteur de l'université de Nantes en Droit Commercial et Droit de l'environnement Docteur de l'université de Limoges en Droit de l'environnement Professeur à l'université Arcadia d'arusha en Tanzanie Maître de Conférences à l'université de Yaoundé II au Cameroun, Chef du Département de Droit International de l'institut des Relations Internationales du Cameroun (IRIC) Prestatataire numérique BADENES François DUTEL Olivier Directeur et Directeur-Adjoint de la Société Human Connect à Nantes RIVES - Réseaux internationaux de vaolorisation de l enseignement supérieur 3, rue de la Moine SAINT SEBASTIEN S/LOIRE France Tél : 33 (0) / Mail : Site Internet : Association Loi 1901 N SIRET / Code APE 9499Z 17

Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement)

Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement) Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement) Sommaire 1. Cadre de l étude...1 2. Objectif de l étude...2 3. Questionnements à étudier...2 4. Méthodologie...3

Plus en détail

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 1 ÉNONCÉE DE LA PROBLÉMATIQUE ET MOTIVATION Dans certains

Plus en détail

http://www.droits-fondamentaux.prd.fr/codes

http://www.droits-fondamentaux.prd.fr/codes FORMATION CONTINUE CAMPUS NUMERIQUE JURIDIQUE INTERNATIONAL CAMPUS OUVERT DROIT ETHIQUE ET SOCIÉTÉ http://www.droits-fondamentaux.prd.fr/codes CAMPUS NUMERIQUE JURIDIQUE A VOCATION INTERNATIONALE orienté

Plus en détail

Appel à candidature Bourses AWARD

Appel à candidature Bourses AWARD Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development Appel à candidature Bourses AWARD Ouverture de

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

LA FOAD: VERS UN NOUVEL OUTIL D ENSEIGNEMENT

LA FOAD: VERS UN NOUVEL OUTIL D ENSEIGNEMENT LA FOAD: VERS UN NOUVEL OUTIL D ENSEIGNEMENT EXEMPLE D UNE PLATEFORME D ENSEIGNEMENT À DISTANCE: la P@D ENVIDROIT (http://foad-envidroit.unilim.fr/moodle/) LES COURS EN FOAD Les cours en FOAD peuvent

Plus en détail

ORDRE DES PROFESSIONNELS COMPTABLES DU BURUNDI «OPC»

ORDRE DES PROFESSIONNELS COMPTABLES DU BURUNDI «OPC» ORDRE DES PROFESSIONNELS COMPTABLES DU BURUNDI «OPC» Par Pierre-Claver NZOHABONAYO SECRETAIRE GENERAL ORDRE DES PROFESSIONNELS COMPTABLES «OPC» 1. OBJECTIFS Dès sa création, l OPC vise une régulation articulée

Plus en détail

05 novembre 2015 IREV - Lille

05 novembre 2015 IREV - Lille 05 novembre 2015 IREV - Lille 1. OBJECTIFS GENERAUX Objectifs généraux Objectifs généraux Présenter le club d entreprises FACE MEL, ses actions et spécificités Présenter notre méthodologie de développement

Plus en détail

Atelier thématique «Stratégies de développement durable»

Atelier thématique «Stratégies de développement durable» Atelier thématique «Stratégies de développement durable» Par Christian BRODHAG École nationale supérieure des mines de Saint-Etienne (France) brodhag@emse.fr Le thème stratégie de développement durable

Plus en détail

OPÉRATION SAUVEGARDE DE LA PLANÈTE L ESSENTIEL EN

OPÉRATION SAUVEGARDE DE LA PLANÈTE L ESSENTIEL EN OPÉRATION SAUVEGARDE DE LA PLANÈTE 10 L ESSENTIEL EN POINTS 1 LA FRANCE, 5E CONTRIBUTEUR AU FEM La France est le 5 e contributeur financier et co-initiateur du Fonds pour l Environnement Mondial (FEM),

Plus en détail

CENTRE FORMATION CONTINUE PANTHEON-SORBONNE

CENTRE FORMATION CONTINUE PANTHEON-SORBONNE 1 CENTRE FORMATION CONTINUE PANTHEON-SORBONNE MASTER 2 «A.C.M.P.» «AUDIT CONTRÔLE ET MANAGEMENT PUBLIC» DIRECTEUR : Dr Farouk HEMICI E MAIL : farouk.hemici@univ-paris1.fr Madame Ilona GOBJILA Gestionnaire

Plus en détail

Kilimandjaro University : Université Africaine de la Responsabilité Sociétale des Entreprises et de l économie durable.

Kilimandjaro University : Université Africaine de la Responsabilité Sociétale des Entreprises et de l économie durable. !!!!!!!!!!!! Kilimandjaro University : Université Africaine de la Responsabilité Sociétale des Entreprises et de l économie durable Première session Une formation certifiante des cadres et dirigeants sur

Plus en détail

Et si votre carrière s inventait avec. mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr

Et si votre carrière s inventait avec. mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr Et si votre carrière s inventait avec mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr mc 2 i Groupe Des missions de conseil en systèmes d information, à forte valeur ajoutée Depuis sa création

Plus en détail

Fiche «Politique culturelle européenne»

Fiche «Politique culturelle européenne» Fiche «Politique culturelle européenne» Prospective appliquée à la définition d'une politique nationale dans le domaine de la culture et de la communication Fiche variable sur les facteurs de l environnement

Plus en détail

Colloque international francophone Nancy 9 février 2015 Formation à distance : Défis et opportunités de l assurance qualité interne et externe

Colloque international francophone Nancy 9 février 2015 Formation à distance : Défis et opportunités de l assurance qualité interne et externe Colloque international francophone Nancy 9 février 2015 Formation à distance : Défis et opportunités de l assurance qualité interne et externe Février 2015 L expérience de 2iE : 2007 à 2015 10.02.15 2

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication A. Contexte La Conférence des Ministres de l Éducation des États et gouvernements de la Francophonie (CONFEMEN) est une organisation

Plus en détail

PROGRAMME DU SEMINAIRE

PROGRAMME DU SEMINAIRE PROGRAMME DU SEMINAIRE Séminaire de lancement du réseau régional sur la professionnalisation des formations de l enseignement supérieur 12, 13 et 14 Novembre 2013 Université de Ouagadougou, Burkina Faso

Plus en détail

construisons ensemble les savoirs de demain

construisons ensemble les savoirs de demain construisons ensemble les savoirs de demain «L IAE Toulouse est l École de Management de l Université Toulouse 1 Capitole, dont l objectif est de proposer des formations de haut niveau dans les différentes

Plus en détail

ADHESION 2015 AU RÉSEAU CEFI-ECOLES

ADHESION 2015 AU RÉSEAU CEFI-ECOLES CEFI, Centre d Etudes sur les Formations et l Emploi des Ingénieurs 7 rue Lamennais 75008 PARIS Tél : 01 42 89 15 73 Fax : 01 42 56 04 05 ADHESION 2015 AU RÉSEAU CEFI-ECOLES En adhérant au réseau CEFI-

Plus en détail

Les partenariats associations & entreprises

Les partenariats associations & entreprises Les partenariats associations & entreprises Initier ou renforcer une politique de partenariats avec les entreprises Novembre 2011 Référentiel réalisé en partenariat avec et Edito Avec leurs 1,9 millions

Plus en détail

+ engagements. Charte. de l ouverture à la société

+ engagements. Charte. de l ouverture à la société 2009 Charte de l ouverture à la société + engagements 3 3 «Toute personne a le droit, dans les conditions et les limites définies par la loi, d accéder aux informations relatives à l environnement détenues

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES

TERMES DE REFERENCES TERMES DE REFERENCES Composante 3 / TUNISIE ACCUEIL ET ACCOMPAGNEMENT DES JEUNES DEMANDEURS D EMPLOIS DIPLOMES DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ACTION DE FORMATION Contribution à la réalisation d un outil intitulé

Plus en détail

Philosophie. Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés

Philosophie. Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés Institut Catholique de Paris Service Communication Fiche Filière / parcours Philosophie Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés Collection «Orientation à l ICP : Fiches

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE ÉDITION 2014 TABLE DES MATIÈRES 1. À propos du CETEQ 2. Politique de développement durable 3. Notre vision du développement durable 4. L intégration de la responsabilité

Plus en détail

La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco

La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco La responsabilité sociétale pour le groupe AFD, c est Une obligation générée par le droit international des conventions fondamentales et

Plus en détail

COOPÉRATION EN ÉDUCATION ET FORMATION AU SERVICE DE L ÉDUCATION ET DU FRANÇAIS DANS LE MONDE

COOPÉRATION EN ÉDUCATION ET FORMATION AU SERVICE DE L ÉDUCATION ET DU FRANÇAIS DANS LE MONDE COOPÉRATION EN ÉDUCATION ET FORMATION EXPERTISE FORMATION AU SERVICE DE L ÉDUCATION ET DU FRANÇAIS DANS LE MONDE RESSOURCES COOPÉRATION EN ÉDUCATION ET FORMATION EXPER EXPERTISE TISE EXPERTISE EXPERTISE

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Expertise, audit et conseil

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Expertise, audit et conseil www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Expertise, audit et conseil Un peu d histoire Depuis 1988 à l université Bordeaux 3, la spécialité Communication des organisations

Plus en détail

Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise)

Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise) Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise) Nos engagements et nos actions pour les générations futures Les questions liées au Développement Durable et à la RSE sont

Plus en détail

Assises en territoires dès 2012 en France Rassemblement à Lyon du 5 au 7 mars 2013

Assises en territoires dès 2012 en France Rassemblement à Lyon du 5 au 7 mars 2013 Assises en territoires dès 2012 en France Rassemblement à Lyon du 5 au 7 mars 2013 Co-organisation : CFEEDD et GRAINE Rhône-Alpes www.assises-eedd.org L Education à l Environnement et au Développement

Plus en détail

Les métiers évoluent, la formation s adapte. Témoignages de Centrale Marseille. Franck JOURNEAU

Les métiers évoluent, la formation s adapte. Témoignages de Centrale Marseille. Franck JOURNEAU Les métiers évoluent, la formation s adapte. Témoignages de Centrale Marseille. Franck JOURNEAU Les Métiers évoluent, la formation s adapte - Présentation rapide de l Ecole Centrale Marseille et de quelques

Plus en détail

Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale

Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale Master Management public Spécialité : MANAGEMENT EURO-MEDITERRANEEN : DEVELOPPEMENT DURABLE www.managementpublic.univ-cezanne.fr Marseille : 110,

Plus en détail

Des modules francophones de formation à distance sur «Genre : concepts et approches»

Des modules francophones de formation à distance sur «Genre : concepts et approches» Des modules francophones de formation à distance sur «Genre : concepts et approches» Dragana Drincourt Responsable principale de projet AUF : http://www.auf.org AUF Agence universitaire de la Francophonie

Plus en détail

COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS (COPS) DANS L INTÉGRATION DES PRINCIPES DU PACTE MONDIAL DES NATIONS UNIES. Paris, le 09/05/2014

COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS (COPS) DANS L INTÉGRATION DES PRINCIPES DU PACTE MONDIAL DES NATIONS UNIES. Paris, le 09/05/2014 COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS (COPS) DANS L INTÉGRATION DES PRINCIPES DU PACTE MONDIAL DES NATIONS UNIES Paris, le 09/05/2014 1 1 Global Compact o Lancé en 2000, le Pacte Mondial des Nations Unies est un

Plus en détail

AGENCE BELGE DE DÉVELOPPEMENT LE PARTENARIAT BÉNIN-BELGIQUE

AGENCE BELGE DE DÉVELOPPEMENT LE PARTENARIAT BÉNIN-BELGIQUE AGENCE BELGE DE DÉVELOPPEMENT LE PARTENARIAT BÉNIN-BELGIQUE FAITS ET CHIFFRES 1 NOMBRE D HABITANTS : 9,2 millions (estimation World Gazetteer) 2 POURCENTAGE DE LA POPULATION VIVANT AVEC MOINS DE 1,25 $

Plus en détail

Capital Humain et Performance RH

Capital Humain et Performance RH Capital Humain et Performance RH Le bien-être performant, potentiel d avenir pour l entreprise Qualité de Vie et Santé au Travail Qualité de Vie et Santé au Travail, une opportunité pour se préparer aux

Plus en détail

Campus TKPF. Centre de compétences. Synthèse du projet

Campus TKPF. Centre de compétences. Synthèse du projet Campus TKPF Centre de compétences Synthèse du projet 1 UN ESPACE D INFORMATION, D ORIENTATION, D ACCOMPAGNEMENT & DE VALORISATION DE SON PARCOURS PROFESSIONNEL UNE INGENIERIE INTEGREE DU SYSTEME FORMATION

Plus en détail

UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations

UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations www.univ-bpclermont.fr 1 Charte de l évaluation des formations L évaluation des formations inscrit l Université Blaise

Plus en détail

L initiative SILLAGES : table ronde Ouverture sociale

L initiative SILLAGES : table ronde Ouverture sociale L initiative SILLAGES : table ronde Avec des membres du Comité éditorial Animée par Jean-Pierre CHOULET, Groupe ESSEC Avec les contributions de Gérard CLAES, Omeric Damien DECOUT, Administrateur du Wiki

Plus en détail

Présentation Générale

Présentation Générale CJD international Présentation Générale Niveau texte 3 Niveau texte 4 Le CJD International est un réseau qui regroupe plus de 5000 jeunes dirigeants d entreprise sur 12 pays. Le CJD International a pour

Plus en détail

P L AT E - F O R M E C O O P É R AT I O N E T T O U R I S M E R E S P O N S A B L E

P L AT E - F O R M E C O O P É R AT I O N E T T O U R I S M E R E S P O N S A B L E P L AT E - F O R M E C O O P É R AT I O N E T T O U R I S M E R E S P O N S A B L E www.cooperation-tourisme.org Un outil au service du développement territorial Échanger, partager et construire des partenariats

Plus en détail

Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques

Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques 1. OBJECTIFS DE LA FORMATION La valeur ajoutée de cette formation de haut niveau réside dans son caractère

Plus en détail

CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN

CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN «L IAE Toulouse est l École de Management de l Université Toulouse 1 Capitole, dont l objectif est de proposer des formations de haut niveau dans les différentes

Plus en détail

2003 2004 Diplôme d Etudes Supérieures Spécialisées (DESS) en Gestion des Ressources Humaines (Année 2004) 1994 2000 Maîtrise en Droit (Année 2000)

2003 2004 Diplôme d Etudes Supérieures Spécialisées (DESS) en Gestion des Ressources Humaines (Année 2004) 1994 2000 Maîtrise en Droit (Année 2000) Nom : KOUE Prénoms : Neule Angèle Profession : Juriste / Gestionnaire de ressources humaines Expert en : Genre / Ingénierie de la formation / Gestion des ressources humaines / Droit Nombre d années d expérience

Plus en détail

Alternance réalisée par Amélie Montoriol au sein de la Direction Innovations & Marchés :

Alternance réalisée par Amélie Montoriol au sein de la Direction Innovations & Marchés : Alternance réalisée par Amélie Montoriol au sein de la Direction Innovations & Marchés : PRESENTATION DE L ORGANISME D ACCUEIL Ressourcer le monde Clients : Collectivités/ Industriels/ Secteur Tertiaire

Plus en détail

CADRE SOCIO EDUCATIF

CADRE SOCIO EDUCATIF PAGE 1 SUR 7 Rédacteur Vérificateur(s) Approbateur(s) Nom Véronique MATHIEU Eric LE GOURIERES Michel SENIMON Fonction Cadre socio éducatif Coordonnateur Général des Activités de Soins Directeur du Personnel,

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêt ---------------------------

Appel à manifestation d intérêt --------------------------- Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development Appel à manifestation d intérêt ---------------------------

Plus en détail

TRAINFORTRADE EQUIPE CENTRALE

TRAINFORTRADE EQUIPE CENTRALE TRAINFORTRADE TRAINFORTRADE EQUIPE CENTRALE TRAINFORTRADE CNUCED Division de l infrastructure des services pour le développement et l efficacité commerciale (SITE) Palais des Nations CH-1211 Genève 10

Plus en détail

Agissant comme un trait d union entre les différentes dimensions et parties prenantes de l entreprise, Nous aidons nos clients

Agissant comme un trait d union entre les différentes dimensions et parties prenantes de l entreprise, Nous aidons nos clients Un trait d union Cabinet de conseil en management et ressources humaines, PRANA aide les organisations à faire de la relation de travail et des relations au travail une source d énergie et de création

Plus en détail

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF L IDEX DE TOULOUSE EN BREF Pourquoi des Initiatives D EXcellence (IDEX)? Depuis 18 mois, les universités, les grandes écoles et les organismes de recherche ont travaillé ensemble pour répondre à l appel

Plus en détail

Convention constitutive du PRES HESAM OBJECTIFS PARTAGES ET ACTIONS COMMUNES

Convention constitutive du PRES HESAM OBJECTIFS PARTAGES ET ACTIONS COMMUNES Convention constitutive du PRES HESAM OBJECTIFS PARTAGES ET ACTIONS COMMUNES Entre les signataires : - Le Conservatoire national des arts et métiers (CNAM), représenté par son administrateur général, M.

Plus en détail

CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LES MECANISMES DE FINANCEMENT DE LA GESTION DURABLE DES ECOSYSTEMES FORESTIERS DU BASSIN DU CONGO

CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LES MECANISMES DE FINANCEMENT DE LA GESTION DURABLE DES ECOSYSTEMES FORESTIERS DU BASSIN DU CONGO BURUNDI - CAMEROUN - CONGO - REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE - GABON GUINEE EQUATORIALE - REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO - RWANDA SAO-TOME & PRINCIPE - TCHAD CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LES MECANISMES DE

Plus en détail

Institut. d Administration des Entreprises de Paris. Une Business School au service des entreprises. Partenariats Stages. Formation continue

Institut. d Administration des Entreprises de Paris. Une Business School au service des entreprises. Partenariats Stages. Formation continue U N I V E R S I T É P A R I S 1 P A N T H É O N - S O R B O N N E Développement compétences Apprentissage Programmes «executive» Chaires d entreprise VAE Partenariats Stages International Intra-entreprise

Plus en détail

UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES

UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES Convention de partenariat entre la Fédération Bancaire Française et France Active

Plus en détail

5 Evaluation simplifiée AFAQ 26000

5 Evaluation simplifiée AFAQ 26000 Le Groupe AFNOR et ses métiers www.afnor.org Comprendre la norme ISO 6000 Lignes directrices relatives à la Identifier, valoriser, évaluer, soutenir le déploiement & la diffusion de «solutions de référence»

Plus en détail

le Collège Doctoral d Haïti : Une alternative pour la refondation de l Université Haïtienne

le Collège Doctoral d Haïti : Une alternative pour la refondation de l Université Haïtienne Haïti: des Initiatives Haïti/USA/France/Canada le Collège Doctoral d Haïti : Une alternative pour la refondation de l Université Haïtienne Evens EMMANUEL Université Quisqueya BP 796, Port-au-Prince, HAITI

Plus en détail

1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE

1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE Chantier d Emmaus International sur le DEVELOPPEMENT DURABLE Lisbonne du 10 au 18 octobre 2008 1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE Le thème du développement durable a été choisi étant un vecteur

Plus en détail

Choisissez la filière de l excellence. Vers les métiers de l expertise comptable du conseil et de l audit

Choisissez la filière de l excellence. Vers les métiers de l expertise comptable du conseil et de l audit Choisissez la filière de l excellence Vers les métiers de l expertise comptable du conseil et de l audit L expertise comptable : un large éventail de possibilités La profession libérale L expertise comptable

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES

TERMES DE REFERENCES TERMES DE REFERENCES Composante 3 / TUNISIE ELABORATION D UN GUIDE METHODOLOGIQUE POUR LA CONSTRUCTION DE REFERENTIELS COMPETENCES-EMPLOIS-FORMATIONS DGRU (Direction Générale de la Rénovation Universitaire)

Plus en détail

RESTITUTION DES TRAVAUX EFFECTUES AU COURS DES TROIS DERNIERES SESSIONS DE LA CNUCED/ISAR

RESTITUTION DES TRAVAUX EFFECTUES AU COURS DES TROIS DERNIERES SESSIONS DE LA CNUCED/ISAR LE ROLE DE LA COMPTABILITE DANS LE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE SEMINAIRE ORGANISE PAR LE CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITE RESTITUTION DES TRAVAUX EFFECTUES AU COURS DES TROIS DERNIERES SESSIONS DE LA CNUCED/ISAR

Plus en détail

Monsieur le directeur de l Agence française de développement, Messieurs les représentants de la délégation de l Union européenne,

Monsieur le directeur de l Agence française de développement, Messieurs les représentants de la délégation de l Union européenne, Premier comité de pilotage du projet de Gestion durable des zones côtières de la COI (GDZC-COI) Allocution du Secrétaire général de la Commission de l océan Indien, Jean Claude de l Estrac 1 er avril 2015,

Plus en détail

Auto-évaluation Unicom 2012 Rapport de synthèse

Auto-évaluation Unicom 2012 Rapport de synthèse Auto-évaluation Unicom 2012 Rapport de synthèse Mai 2014 Introduction Contexte L auto-évaluation d Unicom entre en résonance avec deux autres projets: Le concept de communication qui fixe la stratégie

Plus en détail

I- L état des lieux fait le constat global d une offre de formation continue en design balbutiante, peu lisible et peu accessible.

I- L état des lieux fait le constat global d une offre de formation continue en design balbutiante, peu lisible et peu accessible. Mars 2010 Synthèse de l étude de faisabilité sur la mise en place d une offre structurée de formation continue en matière de design, répondant aux besoins des entreprises I- L état des lieux fait le constat

Plus en détail

Chapitre V. Les missions internationales

Chapitre V. Les missions internationales Chapitre V Les missions internationales L activité internationale des juridictions financières prend deux formes : la réalisation de missions d audit externe d organisations internationales (rôle de commissaire

Plus en détail

CONCLUSIONS ET RECOMMANDATIONS DES TRAVAUX DE LA SEMAINE DE LA DIASPORA EDITION 2014

CONCLUSIONS ET RECOMMANDATIONS DES TRAVAUX DE LA SEMAINE DE LA DIASPORA EDITION 2014 REPUBLIQUE DU BURUNDI MINISTERE DES RELATIONS EXTERIEURES ET DE LA COOPERATION INTERNATIONALE CONCLUSIONS ET RECOMMANDATIONS DES TRAVAUX DE LA SEMAINE DE LA DIASPORA EDITION 2014 Au Gouvernement du Burundi

Plus en détail

La chaire de Finance et Développement Durable. Approches quantitatives et financières au service du Développement Durable

La chaire de Finance et Développement Durable. Approches quantitatives et financières au service du Développement Durable La chaire de Finance et Développement Durable Approches quantitatives et financières au service du Développement Durable 1 Vers des mécanismes de gestion collective du Développement Durable par une approche

Plus en détail

Publié par: Université Paris 8. 2 Rue de Liberté, 93526 Saint-Denis. www.idefi-creatic.net

Publié par: Université Paris 8. 2 Rue de Liberté, 93526 Saint-Denis. www.idefi-creatic.net Publié par: Université Paris 8 2 Rue de Liberté, 93526 Saint-Denis www.idefi-creatic.net IDEFI CREATIC -Septembre 2015 LE MOT DE LA DIRECTRICE GHISLAINE AZEMARD, professeure des universités Cette année,

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Conception de projets multimédia et de dispositifs numériques Médiation, médiatisation des savoirs

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Conception de projets multimédia et de dispositifs numériques Médiation, médiatisation des savoirs www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Conception de projets multimédia et de dispositifs numériques Médiation, médiatisation des savoirs Dix années d expérience en formation de chef de projet multimédia

Plus en détail

CONSEIL RH ET INGENIERIE DE FORMATION

CONSEIL RH ET INGENIERIE DE FORMATION 2012 CONSEIL RH ET INGENIERIE DE FORMATION A propos d Emerging 2 Des passerelles entre l enseignement et l entrée dans l entreprise Emerging, société de conseil RH et d ingénierie en formation est spécialisée

Plus en détail

Célébration du 20 ème anniversaire de la Convention internationale sur les droits de l enfant. Séminaire international sur les droits de l enfant

Célébration du 20 ème anniversaire de la Convention internationale sur les droits de l enfant. Séminaire international sur les droits de l enfant République Tunisienne Ministère de la Justice et des Droits de l Homme Délégation à la paix, à la démocratie et aux droits de l Homme Célébration du 20 ème anniversaire de la Convention internationale

Plus en détail

La mission du Groupe ESC Clermont

La mission du Groupe ESC Clermont Notre engagement : «Former des managers conscients et responsables» La mission du Groupe ESC Clermont Les étapes clés de l engagement du Groupe ESC Clermont - Depuis juin 2005, l établissement intègre

Plus en détail

CURRICULUM VITAE. 1986 : Diplôme d Etudes Universitaires Générales 1. 1987 : Diplôme d Etudes Universitaires Générales 2

CURRICULUM VITAE. 1986 : Diplôme d Etudes Universitaires Générales 1. 1987 : Diplôme d Etudes Universitaires Générales 2 CURRICULUM VITAE ETAT CIVIL 1. Nom POUSSI 2. Prénoms Myriam 3. Date de naissance 21 mars 1967 4. Lieu de naissance Dakar (Sénégal) 5. Nationalité Burkinabé FORMATIONS 1. Cycle supérieur 1986 : Diplôme

Plus en détail

STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE DES ETUDIANTS DE L UNIVERSITE DE MONTPELLIER

STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE DES ETUDIANTS DE L UNIVERSITE DE MONTPELLIER STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE TABLE DES MATIERES TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES... 3 Article 1 : Création... 3 Article 2 : Missions...

Plus en détail

République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Unité de Mise à Niveau des services. Mise à Niveau des Services et Ingénierie Conseil :

République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Unité de Mise à Niveau des services. Mise à Niveau des Services et Ingénierie Conseil : République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Unité de Mise à Niveau des services Mise à Niveau des Services et Ingénierie Conseil : Journée de l Ingénieur Tunisien Tunis, 30 octobre 2010

Plus en détail

Bref rappel de la stratégie décennale (2008-2018) de la CNULD

Bref rappel de la stratégie décennale (2008-2018) de la CNULD Bref rappel de la stratégie décennale (2008-2018) de la CNULD Atelier de renforcement des capacités des PFN de la CNULD sur l alignement des PAN sur la Stratégie décennale (2008-2018) Bujumbura, 14-17

Plus en détail

Déclaration des Parlementaires africains sur les Objectifs du Millénaire pour le développement et l'ordre du jour du développement post 2015

Déclaration des Parlementaires africains sur les Objectifs du Millénaire pour le développement et l'ordre du jour du développement post 2015 Déclaration des Parlementaires africains sur les Objectifs du Millénaire pour le développement et l'ordre du jour du développement post 2015 Les parlementaires africains Reconnaissant que les parlements

Plus en détail

90 ans au service de l'excellence en éducation!

90 ans au service de l'excellence en éducation! Genève, le 19 janvier 2015 Original : anglais 90 ans au service de l'excellence en éducation! SOIXANTE-QUATRIÈME SESSION DU CONSEIL DU BUREAU INTERNATIONAL D ÉDUCATION Genève, 28 30 janvier 2015 VISIBILITÉ

Plus en détail

1. Processus management et stratégie. Retour

1. Processus management et stratégie. Retour Retour Les principales fonctions du Siège social sont définies suivant un ensemble de processus dont la responsabilité est assurée par le Directeur Général de l Association. La mise en œuvre des activités

Plus en détail

Contribution dans le cadre de la consultation de la Commission européenne «La culture pour l Europe,

Contribution dans le cadre de la consultation de la Commission européenne «La culture pour l Europe, Contribution dans le cadre de la consultation de la Commission européenne «La culture pour l Europe, l Europe pour la culture» (2006) Texte rédigé par le Relais Culture Europe dans le cadre de la consultation

Plus en détail

La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle

La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle Comment répondre aux nouveaux enjeux des DRH du 21 ème siècle? Besoin n 1 : innover et développer de nouveaux usages métier en décloisonnant les différents

Plus en détail

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT ACCORD CADRE DE PARTENARIAT Entre L Association pour la formation professionnelle des adultes ( AFPA) 13 place du Général de Gaulle - 93108 Montreuil Cedex Représentée par : Son directeur général, Philippe

Plus en détail

www.entrepreneurs en afrique.com Entrepreneurs en Afrique

www.entrepreneurs en afrique.com Entrepreneurs en Afrique Entrepreneurs en Afrique Une idée Contribuer à l émergence de PME/PMI technologiques en Afrique grâce à la collaboration entre des entrepreneurs africains et des Ecoles d Ingénieurs françaises (Réseau

Plus en détail

PAYS DE LA LOIRE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS?

PAYS DE LA LOIRE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Version étudiée : version adoptée par la Commission européenne le 16/12/2014. PAYS DE LA LOIRE STRUCTURE GLOBALE DU

Plus en détail

Programme "Conception et simulation" COSINUS Edition 2009. Projet

Programme Conception et simulation COSINUS Edition 2009. Projet Projet Numéro d'ordre du projet : Acronyme du projet : Titre du projet : Coordonnateur du projet (nom/laboratoire) : Thématique principale : Montant total de l'aide demandée (en k ) : Durée du projet :

Plus en détail

Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé

Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé Grenoble INP ENSE Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Séminaire de concertation Canal 2. Paris, 27-28 février 2012

Séminaire de concertation Canal 2. Paris, 27-28 février 2012 Séminaire de concertation Canal 2 Paris, 27-28 février 2012 Séminaire de concertation Présentation de l Initiative 5% Gustavo GONZALEZ-CANALI, MAEE (DGM/SDH) Canal 1 : mobilisation d expertise Audrey GIRET,

Plus en détail

HISTOIRE A SUCCES: LMD A L UCADL

HISTOIRE A SUCCES: LMD A L UCADL HISTOIRE A SUCCES: LMD A L UCADL PRESENTATION ET JUSTIFICATION DE LA REFORME LMD POURQUOI LE CHOIX DU LMD? Pour son exemplarité dans la manière de traduire une vision en actes concrets Pour la nouvelle

Plus en détail

I. Le Forum mondial de l eau

I. Le Forum mondial de l eau Evénements soutenus par le 6 ème Forum Mondial de l Eau I. Le Forum mondial de l eau Historique Co-organisé tous les trois ans par le Conseil Mondial de l Eau d une part, un pays et une ville hôte d autre

Plus en détail

FICHE 13 RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

FICHE 13 RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) FICHE 13 RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Ingénieur diplômé de l'ecole Centrale de Lille (ECLille) Autorité responsable de la certification (cadre 2) Ecole Centrale

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET

APPEL A MANIFESTATION D INTERET Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development APPEL A MANIFESTATION D INTERET ------------------------

Plus en détail

Investir l excellence et la solidarité

Investir l excellence et la solidarité Investir l excellence et la solidarité www.fondation.dauphine.fr CULTURE. ÉGALITÉ DES CHANCES. CAMPUS. RECHERCHE. INTERNATIONAL. ENTREPRENEURIAT La Fondation Dauphine Notre vision La Fondation Dauphine

Plus en détail

Comités locaux École-Entreprise (CLÉE) Cahier des charges départemental

Comités locaux École-Entreprise (CLÉE) Cahier des charges départemental Comités locaux École-Entreprise (CLÉE) Cahier des charges départemental 1. Qu est-ce qu un CLÉE? Un CLÉE est un lieu d échanges et de ressources entre les entreprises et les établissements scolaires sur

Plus en détail

40 PROPOSITIONS POUR UN ELAN NOUVEAU DE L ACTION EXTERIEURE DECENTRALISEE présentées par André LAIGNEL -- 23 janvier 2013 -

40 PROPOSITIONS POUR UN ELAN NOUVEAU DE L ACTION EXTERIEURE DECENTRALISEE présentées par André LAIGNEL -- 23 janvier 2013 - 40 PROPOSITIONS POUR UN ELAN NOUVEAU DE L ACTION EXTERIEURE DECENTRALISEE présentées par André LAIGNEL -- 23 janvier 2013 - A. DEFINIR DES PRIORITES PARTAGEES «L EXPERIENCE DE LA PROXIMITE AU SERVICE D

Plus en détail

Cadre institutionnel pour le développement durable

Cadre institutionnel pour le développement durable DOCUMENT DE POSITION DE L CADRE INSTITUTIONNEL POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Cadre institutionnel pour le développement durable Conférence des Nations Unies sur le développement durable Rio+20, Rio de

Plus en détail

Formation Informations pédagogiques Modalités diverses Objectifs

Formation Informations pédagogiques Modalités diverses Objectifs Formation Informations pédagogiques Modalités diverses Objectifs Inscrit dans le champ scientifique des SIC- 71e section, le Master mention Information Communication est une formation interdisciplinaire

Plus en détail

école nationale d administration

école nationale d administration école nationale d administration une école de service public et d application Créée par le Général de Gaulle en octobre 1945, l École nationale d administration a pour principes fondateurs de démocratiser

Plus en détail

RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE. Transformer nos convictions en actions...

RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE. Transformer nos convictions en actions... Transformer nos convictions en actions... Notre mbition Nouvelles technologies vertes, rationalisation des data centers Le métier de Capgemini est aujourd hui de plus en plus orienté vers l optimisation

Plus en détail

La Charte de Responsabilité sociale de la CGEM & Analyse comparée. Octobre 2012

La Charte de Responsabilité sociale de la CGEM & Analyse comparée. Octobre 2012 La Charte de Responsabilité sociale de la CGEM & la Norme ISO 26000 Analyse comparée Octobre 2012 Sommaire 1. Introduction 2. Les instruments permettant d orienter les démarches RSE 3. La Charte de responsabilité

Plus en détail

Cluster Solaire / MCIC : «Réalisations et Perspectives» Juin 2015

Cluster Solaire / MCIC : «Réalisations et Perspectives» Juin 2015 Cluster Solaire / MCIC : «Réalisations et Perspectives» Juin 2015 Le Cluster Solaire/MCIC, un outil pour appuyer le développement industriel vert STRATÉGIE ÉNERGÉTIQUE Plan Solaire Marocain Plan Eolien

Plus en détail