Conférence CRESTEL. Du risque SI aux risques business v1.0 09/03/2015

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Conférence CRESTEL. Du risque SI aux risques business v1.0 09/03/2015"

Transcription

1 Conférence CRESTEL Du risque SI aux risques business v1.0 09/03/2015 1

2 Bonnes pratiques de certification, de conformité En matière de SSI, la «perfection», un «système sans faille», est toujours l objectif recherché La question habituelle est : «En admettant que j y parvienne, comment puis-je en faire la démonstration?» COMMENT DONNER CONFIANCE A MES UTILISATEURS, MON MANAGEMENT, MES PARTENAIRES VIS-À-VIS DU NIVEAU DE SECURITE DE MON SI? SEULE REPONSE CONNUE A CE JOUR : EN MONTRANT DES «DIPLOMES» (des rapport d audit) PERMETTANT DE LES RASSURER A PRIORI Bien que nul système soit infaillible 2

3 Les «diplômes» SSI DIPLOMES DE PERSONNES Auditor/Lead Auditor ISO/CEI Implementer/Lead Implementer ISO/CEI Risk Manager ISO/CEI Auditor/Lead Auditor ISO/CEI Implementer/Lead Implementer ISO/CEI Auditor/Lead Auditor ISO/CEI Implementer/Lead Implementer ISO/CEI EBIOS Risk Manager DIPLOMES DE SYSTEMES OU D ENTREPRISES SMSI / ISO27001 Qualification RGS Certification ETSI PASSI Cloud Confidence 3 DIPLOMES DE PRODUITS Certification (conformité / CSP / Critères communs) Qualification RGS

4 SMSI ISO La norme ISO/CEI est une norme de maitrise du risque lié à la sécurité de l'information. Elle décrit, sous forme d'exigences, les pratiques (organisation, techniques, etc.) à mettre en place pour qu'une organisation puisse maîtriser efficacement le risque lié à l'information. Mettre en place un système de management du risque lié à sécurité de l'information, c'est se donner les moyens : d' identifier le risque, d' identifier l'information et les biens à protéger de traiter le risque après l'avoir évalué (acceptation du risque, transfert du risque ou mise en place de protections adaptées), de maintenir dans le temps la maîtrise de la sécurité ainsi obtenue et de l'améliorer. Intérêt et enjeux de cette certification La certification à cette norme permet d'apporter des preuves et des garanties aux clients, aux assureurs, aux actionnaires, aux partenaires, aux salariés, etc; que l'entreprise maitrise la sécurité de son information et des informations des tiers qu'elle manipule. 4

5 Certification ETSI & qualification RGS En France, en synthèse, le décret RGS définit trois niveaux de qualité pour la gestion des certificats électroniques : Qualification RGS * : certificats logiciels, remis sans face à face ; Qualification RGS ** : certificats sur cartes ou clés USB, remis avec face à face ; Qualification RGS *** : certificats qualifiés, remis sur supports qualifiés, avec face à face à toutes les étapes; Le R.G.S. (français) est compatible avec les normes ETSI (européennes) existantes et permettant d'attester de la qualité des infrastructures de confiance mises en œuvre : Certification ETSI (LCP / NCP / NCP+) Certification ETSI RGS *** ETSI Certaines équivalences existent (ex : RGS ** = ETSI NCP, RGS*** = ETSI ) mais leur réciproque n'est pas toujours vraie. RGS ** ETSI

6 Bénéfices de la certification ou de la qualification La qualification RGS confère les 4 avantages suivants : La certification ETSI confère les 3 avantages suivants : Intégration automatique de l AC Racine dans les navigateurs et readers Diplôme attestant du niveau de sécurité de l infrastructure PKI Capacité d internalisation de la production de certificats serveurs (SSL) Capacité d internalisation de la production de certificats pour des téléservices administratifs français Simplification du déploiement Présentation d un niveau de qualité «reconnue» Économies d échelles, et simplification, accélération des procédures d acquisition Possibilité d éviter l acquisition de certificats personnels auprès d ACs tierces 6

7 Le contexte réglementaire des services de confiance évolue Directive Européenne 1999/93/CE Cadre juridique pour la signature électronique Transposition nationale Loi du 13 mars 2000 L écrit sous forme électronique est admis comme preuve, sous réserve de L identification de la personne dont il émane La conservation dans des conditions de nature à en garantir l intégrité Décret d application Décret mars 2001 Présomption de fiabilité de la signature électronique sécurisée, c est-à-dire sous réserve d utilisation D un dispositif sécurisé de création de signature électronique D un certificat électronique qualifié Cadre juridique permettant d améliorer le déploiement de la signature électronique, l interopérabilité et d autres services de confiance numérique Règlement eidas 7 Ex : «INTERDICTION de refuser un document au motif qu il est électronique Ex : nouveau cadre pour le «Recommandé Accusé Réception électronique»

8 Dispositifs permettant de donner un cadre règlementaire aux standards de la profession Le règlement eidas Article 12 Coopération et interopérabilité Article 29 Exigences applicables aux dispositifs de création de signature électronique qualifiés Article 32 Exigences applicables à la validation des signatures électroniques qualifiées Acte d exécution Acte d exécution Acte d exécution Normes applicables (EN xxx / ETSI TS xxx) Normes applicables (EN xxx / ETSI TS xxx) Normes applicables (EN xxx / ETSI TS xxx) 8

9 De nouveaux standards = de nouvelles possibilités de faire «certifier» son SI 6 thèmes couverts (et sous-thèmes associés) Au moins 5 documents par thème Environ 100 standards à venir! 9

10 La démarche de certification Renouvellement de la qualification (tous les 3 ans) Analyse des impacts et d opportunité Choix de la cible (ETSI / RGS) Mise à niveau de la PKI Rédaction des procédures associées Audit documentaire & technique Entretiens avec les responsables de la PKI Audit des procédures Audit terrain PRESTATAIRE CERTIFIE (QUALIFIÉ) ETAPE 1 Analyse des écarts, et plan d actions ETAPE 2 Mise à niveau ETAPE 3 Audit & obtention de la certification (qualification) Maintien de la qualification (annuel) 10

11 Les nouveaux types de labels SSI PASSI : Prestataires d audit de la sécurité des systèmes d information (PASSI) La qualification donne au client du PASSI l assurance de bénéficier d une prestation réalisée par du personnel disposant d un haut niveau de compétence et réalisée dans le respect de la déontologie attachée au type de prestation Activités qui peuvent faire l objet d une qualification sont : audit organisationnel et physique, audit d architecture audit de configuration audit de code source tests d intrusion Cloud Confidence : La certification «Cloud Confidence» a pour objectif de donner aux clients des prestataires de cloud un cadre de confiance et de transparence en ce qui concerne la protection des données qu ils confient à leurs prestataires Le référentiel d exigences est porté par l association De nouveaux labels encore à structurer (détection d intrusion, remédiation ) 11

12 SEALWeb est une société de conseil et d assistance à maîtrise d ouvrage, spécialisée dans les projets de dématérialisation à valeur probante et dans la sécurité des systèmes d'information. Domaines d'expertises : Les usages de la dématérialisation à valeur probante : Factures & commandes électroniques Signature de contrats, d actes légaux Appels d offres publics Dématérialisation des flux «backoffice» Souscriptions en ligne Jeux & votes électroniques Téléprocédures sécurisées & flux EDI Les infrastructures de confiance numérique : PKI Archivage & Coffre fort numérique Signature et preuve électronique Authentification, chiffrement, horodatage La sécurité des systèmes d information : 12 Référentiel documentaire sécurité (PSSI, PCA, FEROS) Audit & mise en conformité réglementaire Analyse de risques Aide au choix de produits et services (cahier des charges, appel d offres)

13 Nos interventions La méthodologie se décline en différents types d'interventions : Etudes Conseil Analyse des besoins Cahier des charges Définition de process métiers Expertise technique Validation de conformité aux standards et bonnes pratiques Spécifications & définition d architecture Analyse de ROI Signature / Authentification / Chiffrement Conduite de projets Plan projet (budget / délais) Suivi de la réalisation Recette fonctionnelle Formations Référentiel Général de Sécurité Réponse aux appels d offres publics Sécurisation de la contractualisation électronique Assistance à maîtrise d ouvrage Accompagnement de mise en œuvre Assistance au choix de produits Pilotage d appel d offres Référentiel documentaire Audits Audit technique & sécuritaire Audit des process et optimisation Préparation aux audits de conformité (RGS / ETSI) 13

14 Assistance à la mise en conformité SEALWeb assiste ses clients dans la préparation d audits réglementaires de leurs infrastructures de sécurité. Formation aux exigences Référentiels : IGC (RGS, ETSI) Audit interne Dossier d exigences Rédaction du référentiel documentaire à l attention de l auditeur Sectoriels (banque, assurance, professions réglementé, transport ) Métiers (factures, contrats, données de santé ) Préparation de l audit réglementaire 14 Assistance à l intégration des clés d ACs dans : Internet Explorer Mozilla Firefox Opera Adobe Reader

15 MERCI DE VOTRE ATTENTION! 15

La Politique de Gestion des Preuves «K.WEBSIGN»

La Politique de Gestion des Preuves «K.WEBSIGN» La Politique de Gestion des Preuves «K.WEBSIGN» SOMMAIRE 1 QUEL EST LE ROLE DE LA POLITIQUE DE GESTION DES PREUVES? 3 2 COMMENT FONCTIONNE LE SERVICE K.WEBSIGN? 3 3 QUELS SONT LES USAGES ET APPLICATIONS

Plus en détail

La Politique de Gestion des Preuves «K.WEBSIGN»

La Politique de Gestion des Preuves «K.WEBSIGN» La Politique de Gestion des Preuves «K.WEBSIGN» SOMMAIRE 1 QUEL EST LE ROLE DE LA POLITIQUE DE GESTION DES PREUVES? 3 2 COMMENT FONCTIONNE LE SERVICE K.WEBSIGN? 3 3 QUELS SONT LES USAGES ET APPLICATIONS

Plus en détail

Quelles signatures pour quels effets?

Quelles signatures pour quels effets? Quelles signatures pour quels effets? KEYNECTIS et la signature électronique Signature électronique en Algérie Signature électronique en Europe La Directive Européenne France Signature électronique avec

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION

PROGRAMME DE FORMATION F-5.04 : METHODOLOGIE D UN PROJET DE DEMATERIALISATION ET D ARCHIVAGE ELECTRONIQUE, APPLICATION AUX MAILS /// Objectifs pédagogiques Apporter aux participants les informations essentielles pour aborder

Plus en détail

Membre fondateur de la FNTC - Membre du Forum des Droits sur Internet - «Entreprise Innovante 2005» ANVAR - Trophée de l innovation des Tiers de

Membre fondateur de la FNTC - Membre du Forum des Droits sur Internet - «Entreprise Innovante 2005» ANVAR - Trophée de l innovation des Tiers de Membre fondateur de la FNTC - Membre du Forum des Droits sur Internet - «Entreprise Innovante 2005» ANVAR - Trophée de l innovation des Tiers de confiance 2003 et 2006 2 Garantir tous les maillions de

Plus en détail

Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020. De la version 2005 à la version 2012

Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020. De la version 2005 à la version 2012 Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020 De la version 2005 à la version 2012 Plan de la présentation L intervention sera structurée suivant les 8 chapitres de la norme. Publiée le 1 er mars 2012, homologuée

Plus en détail

LA CERTIFICATION ISO/IEC 20000-1 QUELS ENJEUX POUR LES ENTREPRISES

LA CERTIFICATION ISO/IEC 20000-1 QUELS ENJEUX POUR LES ENTREPRISES LA CERTIFICATION ISO/IEC 20000-1 QUELS ENJEUX POUR LES ENTREPRISES Philippe Bourdalé AFAQ AFNOR Certification A2C dans le Groupe AFNOR Les métiers du groupe AFNOR Besoins Clients Normalisation Information

Plus en détail

Compagnie Nationale des Commissaires aux Comptes www.cncc.fr

Compagnie Nationale des Commissaires aux Comptes www.cncc.fr Compagnie Nationale des Commissaires aux Comptes www.cncc.fr Présentation du nouveau portail de la profession 6ème édition des Journées "Internet pour le droit" 03/11/04 Commission informatique Novembre

Plus en détail

Archivage de documents à valeur juridique. Présentation du coffre-fort électronique CDC Zantaz

Archivage de documents à valeur juridique. Présentation du coffre-fort électronique CDC Zantaz Archivage de documents à valeur juridique Présentation du coffre-fort électronique CDC Zantaz CDC ZANTAZ Tiers archiveur - Tiers de confiance La référence en matière de confiance CDC ZANTAZ créée 2001

Plus en détail

Mise en œuvre de la certification ISO 27001

Mise en œuvre de la certification ISO 27001 Mise en œuvre de la certification ISO 27001 1 Sommaire : 1. Définitions 2. Pourquoi vouloir obtenir une certification? 3. Les étapes pour obtenir l ISO 27001 4. Implémentation 5. Surveillance et audit

Plus en détail

Le Tiers de Télétransmission Le Certificat électronique

Le Tiers de Télétransmission Le Certificat électronique Le Tiers de Télétransmission Le Certificat électronique La valeur probante de l écrit numérique Depuis 2000, la validité comme preuve juridique des documents numériques est reconnue, au même titre que

Plus en détail

Phase 1: Planifier. Les principes. Les principaux référentiels. R Collomp - D Qualité II.2. Cer5f ISO 9001

Phase 1: Planifier. Les principes. Les principaux référentiels. R Collomp - D Qualité II.2. Cer5f ISO 9001 Phase 1: Planifier Les principes Les principaux référentiels 1 Phase 1: Planifier Les principaux référentiels Principes des certifications - accréditations Certification HAS Certification ISO 9001 Certification

Plus en détail

Audit Energétique Réglementaire 20/11/2014. Périmètre de l audit Compétence et qualification des auditeurs. Apave Nord Ouest - François COEVOET

Audit Energétique Réglementaire 20/11/2014. Périmètre de l audit Compétence et qualification des auditeurs. Apave Nord Ouest - François COEVOET Audit Energétique Réglementaire 20/11/2014 Périmètre de l audit Compétence et qualification des auditeurs Apave Nord Ouest - François COEVOET Périmètre de l audit Principe défini dans le projet de décret

Plus en détail

MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE. Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales

MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE. Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales La démarche d analyse et d accompagnement, constituée de 3 étapes telles qu elles sont

Plus en détail

Preuve et règlement eidas

Preuve et règlement eidas Bruxelles 10 février 2015 Preuve et règlement eidas Hervé JACQUEMIN Avocat au barreau de Bruxelles Chargé d'enseignement à l UNamur Chargé de cours invité UCL et ICHEC herve.jacquemin@ulys.net 1 Ulys,

Plus en détail

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION ACTIVITE et TACHES

Plus en détail

II. AUTRES MISSIONS 4

II. AUTRES MISSIONS 4 Lettre de mission DSI Version : finale Date : 16/06/2008 CONTENU DU DOCUMENT I. MISSIONS COUVRANT LE CHAMP DES ACTIVITES DE TETE DE RESEAU 2 II. AUTRES MISSIONS 4 1 I. Missions couvrant le champ des activités

Plus en détail

Bâtiments - Infrastructures

Bâtiments - Infrastructures 93 CONCEPTEUR D OUVRAGE ET D ÉQUIPEMENT Code : INF01 Concepteur d ouvrage et d équipement FPEINF01 Il conduit ou participe à des opérations d infrastructures dans le cadre de la réalisation d opérations

Plus en détail

Direction générale de la modernisation de l Etat

Direction générale de la modernisation de l Etat Direction générale de la modernisation de l Etat Service projets de simplification AVIS Habilitation des organismes certificateurs Label Marianne * * * Sommaire Version 8 du 4 novembre 2009 1 Les conditions

Plus en détail

Société Publique Locale Xdemat Politique de signature

Société Publique Locale Xdemat Politique de signature Société Publique Locale Xdemat Politique de signature Date de rédaction 26 avril 2012 Statut du document Approuvé par le directeur de la SPL Identifiant 1.3.6.1.4.1.40075.1.2.1 Version 1.1 Date de validation

Plus en détail

EXIGENCES NORMES ISO 9001 /2008

EXIGENCES NORMES ISO 9001 /2008 EXIGENCES NORMES ISO 9001 /2008 La pharmacie d officine norme ISO 9001-2008 D après X50-131 1. Sommaire 0. Intérêt d un manuel qualité... 3 1. Généralités... 3 1.1 Fournir un produit ou service conforme...

Plus en détail

UE 5 Management des systèmes d informations. Le programme

UE 5 Management des systèmes d informations. Le programme UE 5 Management des systèmes d informations Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur 1.

Plus en détail

Archivage électronique - Règle technique d exigences et de mesures pour la certification des PSDC

Archivage électronique - Règle technique d exigences et de mesures pour la certification des PSDC Archivage électronique - Règle technique d exigences et de mesures pour la certification des PSDC Sommaire Description du modèle de surveillance Définitions Objectifs de la surveillance des PSDC Présentation

Plus en détail

LES ARCHIVES ELECTRONIQUES

LES ARCHIVES ELECTRONIQUES Les Petits Déjeuners Thématiques LES ARCHIVES ELECTRONIQUES Lundi 25 avril 2016 QUELQUES DEFINITIONS ARCHIVES NUMERIQUES : Scan d un document original papier ARCHIVES ELECTRONIQUES : Document natif électronique,

Plus en détail

Titre. Offre Sécurité - 2016 - www.sodifrance-institut.fr

Titre. Offre Sécurité - 2016 - www.sodifrance-institut.fr Titre Offre Sécurité - 2016 - www.sodifrance-institut.fr SODIFRANCE INSTITUT Sodifrance Institut est spécialisé dans les formations sur les technologies de l information. Grâce aux 850 consultants et ingénieurs

Plus en détail

Mettre en oeuvre l authentification forte. Alain ROUX Consultant sécurité

Mettre en oeuvre l authentification forte. Alain ROUX Consultant sécurité Mettre en oeuvre l authentification forte au sein d une banque d investissement Alain ROUX Consultant sécurité GS Days Présentation EdelWeb Décembre 2009 Agenda Présentation d EdelWeb Contexte Les solutions

Plus en détail

Catalogue de services standard Référence : CAT-SERVICES-2010-A

Catalogue de services standard Référence : CAT-SERVICES-2010-A Catalogue de services standard Référence : CAT-SERVICES-2010-A Dans ce catalogue, le terme Client désigne l entité légale intéressée à l achat de services délivrés par ITE- AUDIT, que cet achat soit un

Plus en détail

LA QUALITE DANS LES ORGANISMES DE FORMATION Sylvain GOIZE Expert Qualité AFNOR compétences

LA QUALITE DANS LES ORGANISMES DE FORMATION Sylvain GOIZE Expert Qualité AFNOR compétences LA QUALITE DANS LES ORGANISMES DE FORMATION Sylvain GOIZE Expert Qualité AFNOR compétences Projet de décret relatif à la qualité des actions de la formation professionnelle continue DECRET Chapitre V Qualité

Plus en détail

Solutions sécurisées pour garantir la confiance dans les échanges électroniques. Certificats électroniques Signature électronique Horodatage

Solutions sécurisées pour garantir la confiance dans les échanges électroniques. Certificats électroniques Signature électronique Horodatage Certificats électroniques Signature électronique Horodatage Solutions sécurisées pour garantir la confiance dans les échanges électroniques www.certeurope.fr Assurer la confidentialité, l intégrité et

Plus en détail

La marque NF au Service de la Relation Client. Assemblée générale AFRC 17 Février 2012

La marque NF au Service de la Relation Client. Assemblée générale AFRC 17 Février 2012 La marque NF au Service de la Relation Client Assemblée générale AFRC 17 Février 2012 Le Groupe AFNOR Partenaire de l AFRC Faire émerger et valoriser des solutions de références Groupe international de

Plus en détail

La Certification un outil au service des SDIS

La Certification un outil au service des SDIS La Certification un outil au service des SDIS 02 février 2012 Sommaire Présentation d AFNOR Qu est-ce que la certification Focus sur la certification de service Processus de développement Processus de

Plus en détail

Programme MOUSSANADA Axe : Organisation Action d Accompagnement à la certification ISO 14001 TERMES DE RÉFÉRENCE

Programme MOUSSANADA Axe : Organisation Action d Accompagnement à la certification ISO 14001 TERMES DE RÉFÉRENCE Programme MOUSSANADA Axe : Organisation Action d Accompagnement à la certification ISO 14001 TERMES DE RÉFÉRENCE OBJECTIF... 2 RESULTATS... 2 INDICATEURS D IMPACT... 2 PRE-REQUIS... 2 ACTIVITES ET LIVRABLES...

Plus en détail

Le Programme de Dématérialisation de la Commande Publique gage de transparence et de bonne gouvernance

Le Programme de Dématérialisation de la Commande Publique gage de transparence et de bonne gouvernance Rabat, le 27 juin 2013 Le Programme de Dématérialisation de la Commande Publique gage de transparence et de bonne gouvernance M. Mohamed El Amine SEGHROUCHNI mohamed.seghrouchni@tgr.gov.ma Chef de la division

Plus en détail

MODELE DE CAHIER DES CHARGES. «Externalisation des archives»

MODELE DE CAHIER DES CHARGES. «Externalisation des archives» LOGO ORGANISME MODELE DE CAHIER DES CHARGES «Externalisation des archives» Version 1.0 2 Sommaire 1. Généralités.. 1.1. Contexte 1.2. Objectifs du cahier des charges 1.3. Périmètre de l externalisation

Plus en détail

Organisation et qualité

Organisation et qualité 12 Organisation Cette famille rassemble des métiers dont la finalité est d améliorer la qualité de service aux clients et l efficience de l entreprise, par la conduite de projets ou de démarches contribuant

Plus en détail

L INFORMATIQUE OPÉRATIONNELLE

L INFORMATIQUE OPÉRATIONNELLE INTERBRANCHES FAMILLE MALADIE RECOUVREMENT RETRAITE ORGANISATION DU DISPOSITIF NATIONAL Le dispositif de formation est proposé par l Ucanss et mis en oeuvre par le Crafep, le CRF de Tours et le CRF de

Plus en détail

Panorama des exigences, normes et dispositifs en lien avec l audit énergétique. obligatoire

Panorama des exigences, normes et dispositifs en lien avec l audit énergétique. obligatoire Panorama des exigences, normes et dispositifs en lien avec l audit énergétique Colloque ATEE du 20 novembre 2014 Lille Les opportunités de l audit énergétique réglementaire Contact : Julien ADAM, Chargé

Plus en détail

Processus d accompagnement pour la certification Halal

Processus d accompagnement pour la certification Halal Page 1 Organisme mandaté par bureau certitrace www.halal-institute.org Processus d accompagnement pour la certification Halal 66, avenue des Champs Elysées LO41-75008 Paris Tél. : (33) 979940077 - Fax

Plus en détail

Dématérialisation des données. Partage d expériences, Evolutions dans le domaine de l accréditation, échanges d auditeurs internes PROGRAMME

Dématérialisation des données. Partage d expériences, Evolutions dans le domaine de l accréditation, échanges d auditeurs internes PROGRAMME Les petits déjeuner du CT M Réunion n 4 du Club de Laboratoires Accrédités Dématérialisation des données Partage d expériences, Evolutions dans le domaine de l accréditation, échanges d auditeurs internes

Plus en détail

LA NORME ISO 14001 A RETENIR

LA NORME ISO 14001 A RETENIR A RETENIR La norme ISO 14001, publiée en 1996, est une norme internationale qui s'applique à tous les types d'organisations (entreprises industrielles, de services, etc.) quelles que soient leurs tailles

Plus en détail

La numérisation augmente l efficacité, la sécurité et la fiabilité des flux d informations et des processus commerciaux.

La numérisation augmente l efficacité, la sécurité et la fiabilité des flux d informations et des processus commerciaux. 1 Forte de son statut d expert dans la transmission des informations et de son savoir-faire technique, la Poste joue un rôle important. Elle met à disposition des composants d infrastructure sur trois

Plus en détail

Loi sur la formation professionnelle, l emploi et la démocratie social 05 mars 2014

Loi sur la formation professionnelle, l emploi et la démocratie social 05 mars 2014 Loi sur la formation professionnelle, l emploi et la démocratie social 05 mars 2014 Entretien professionnel Suppression de l obligation de réaliser certains entretiens La loi du 5 mars 2014 rend l entretien

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE ÉTABLI EN APPLICATION DE L ART. R.823-21 DU CODE DE COMMERCE

RAPPORT DE TRANSPARENCE ÉTABLI EN APPLICATION DE L ART. R.823-21 DU CODE DE COMMERCE RAPPORT DE TRANSPARENCE ÉTABLI EN APPLICATION DE L ART. R.823-21 DU CODE DE COMMERCE EXERCICE CLOS LE 31 DÉCEMBRE 2014 À JOUR AU 30 MARS 2015 SOMMAIRE Introduction 2 I Présentation du Cabinet 1. Le Cabinet

Plus en détail

ISO 9001:2000. CHAPITRE par CHAPITRE

ISO 9001:2000. CHAPITRE par CHAPITRE ISO 9001:2000 PARTIE 2-3 CHAPITRE par CHAPITRE 9001:2000, domaine Satisfaction du client par la prévention des N.C. (ISO 9001:1994) Appliquer efficacement le système pour répondre aux besoins du client

Plus en détail

Programme MOUSSANADA Axe : Organisation Action d accompagnement à la certification EN 9100 V 2003 TERMES DE RÉFÉRENCE

Programme MOUSSANADA Axe : Organisation Action d accompagnement à la certification EN 9100 V 2003 TERMES DE RÉFÉRENCE Programme MOUSSANADA Axe : Organisation Action d accompagnement à la certification EN 9100 V 2003 TERMES DE RÉFÉRENCE OBJECTIFS... 2 RESULTATS... 2 INDICATEURS D IMPACT... 2 PRE-REQUIS... 2 ACTIVITES ET

Plus en détail

Document téléchargeable sur http://www.fongecif-auvergne.org

Document téléchargeable sur http://www.fongecif-auvergne.org CENTRE DE BILAN DE COMPETENCES DOSSIER DE DEMANDE D INSCRIPTION SUR LA LISTE ETABLIE PAR LE FONGECIF AUVERGNE ANNEE 2016 Document téléchargeable sur http://www.fongecif-auvergne.org I. PRESENTATION GENERALE

Plus en détail

Le système français de Validation des Acquis de l Expérience. Glossaire

Le système français de Validation des Acquis de l Expérience. Glossaire Le système français de Validation des Acquis de l Expérience Glossaire ORGANISME CERTIFICATEUR (Ministère, branche professionnelle, organismes de formation privé). Ils évaluent les candidats et délivrent

Plus en détail

Passez au bulletin de salaire électronique grâce à la solution Novapost RH

Passez au bulletin de salaire électronique grâce à la solution Novapost RH Passez au bulletin de salaire électronique grâce à la solution Novapost RH Ressources Humaines Salariés Recevoir, archiver, consulter "Depuis que je me suis inscrite au service, je reçois mes bulletins

Plus en détail

Introduction à la norme ISO 27001. Eric Lachapelle

Introduction à la norme ISO 27001. Eric Lachapelle Introduction à la norme ISO 27001 Eric Lachapelle Introduction à ISO 27001 Contenu de la présentation 1. Famille ISO 27000 2. La norme ISO 27001 Implémentation 3. La certification 4. ISO 27001:2014? 2

Plus en détail

ISO 17799 la norme de la sécurité de l'information

ISO 17799 la norme de la sécurité de l'information ISO 17799 la norme de la sécurité de l'information Maury Infosec Conseils en sécurité de l'information La sécurité de l information L information constitue le capital intellectuel de chaque organisation.

Plus en détail

Les marchés publics électroniques 6 février 2014 Chambre des métiers

Les marchés publics électroniques 6 février 2014 Chambre des métiers Les marchés publics électroniques 6 février 2014 Chambre des métiers www.marches publics.lu www.pmp.lu Introduction Le portail Les fonctionnalités Questions réponses Agenda 1 Portail des marchés publics

Plus en détail

PROJET DE MISE EN PLACE D UNE DEMARCHE QUALITE A LA DU CONSEIL DU CAFE CACAO TERMES DE REFERENCE DECEMBRE 2015

PROJET DE MISE EN PLACE D UNE DEMARCHE QUALITE A LA DU CONSEIL DU CAFE CACAO TERMES DE REFERENCE DECEMBRE 2015 DIRECTION GENERALE ADJOINTE CHARGEE DES OPERATIONS COMMERCIALES ------------- DIRECTION DES EXPORTATIONS ------------- PROJET DE MISE EN PLACE D UNE DEMARCHE QUALITE A LA DIRECTION DES EXPORTATIONS DU

Plus en détail

HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet JSSI INSA

HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet JSSI INSA HERÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet JSSI INSA Gestion des risques SSI dans les projets Julien Levrard

Plus en détail

BILAN DE COMPétences Effectuer un bilan, c est aller de l avant

BILAN DE COMPétences Effectuer un bilan, c est aller de l avant BILAN DE COMPétences Effectuer un bilan, c est aller de l avant BILAN DE COMPétences Une réponse à des attentes multiples Votre bilan peut se dérouler pendant ou en dehors de votre temps de travail. Les

Plus en détail

AMUE 2012-2016 : Nouveaux enjeux et nouvelles méthodes Claude RONCERAY, Directeur Journées ABES, juin 2012

AMUE 2012-2016 : Nouveaux enjeux et nouvelles méthodes Claude RONCERAY, Directeur Journées ABES, juin 2012 université de Nantes AMUE 2012-2016 : Nouveaux enjeux et nouvelles méthodes Claude RONCERAY, Directeur Journées ABES, juin 2012 cnam SOMMAIRE 1. Présentation 2. Mutualisation? 3. La nouvelle offre 4. Quelques

Plus en détail

Technologies de l information Techniques de sécurité Systèmes de management de la sécurité de l information Vue d ensemble et vocabulaire

Technologies de l information Techniques de sécurité Systèmes de management de la sécurité de l information Vue d ensemble et vocabulaire NORME INTERNATIONALE ISO/CEI 27000 Troisième édition 2014-01-15 Technologies de l information Techniques de sécurité Systèmes de management de la sécurité de l information Vue d ensemble et vocabulaire

Plus en détail

1 La méthodologie 7 S pour conduire un projet QSE

1 La méthodologie 7 S pour conduire un projet QSE 1 La méthodologie 7 S pour conduire un projet QSE Cette méthode, fruit de retours d expériences, permet de maîtriser un projet QSE et d atteindre l objectif de certification. C est une véritable «feuille

Plus en détail

RESEAU ARCHITECTES CERTIFIE QUALITE

RESEAU ARCHITECTES CERTIFIE QUALITE RESEAU ARCHITECTES CERTIFIE QUALITE 109 rue Yvon Morandat 73000 CHAMBERY MANUEL QUALITE conception et realisations architectecturales conformément à la norme ISO 9001 V 2008 Certifié par: 2007 création

Plus en détail

Information Technology Services - Learning & Certification. www.pluralisconsulting.com

Information Technology Services - Learning & Certification. www.pluralisconsulting.com Information Technology Services - Learning & Certification www.pluralisconsulting.com 1 IT Consulting &Training Créateur de Performance Pluralis Consulting Services et de Conseil en Système d Information

Plus en détail

Bring Your Own Device

Bring Your Own Device Bring Your Own Device Quels risques, quelles approches pour sécuriser? Chadi HANTOUCHE chadi.hantouche@solucom.fr Notre mission : Accompagner les grands comptes dans la maîtrise des risqueset la conduite

Plus en détail

Expérience : Plus de 20 ans d expérience constante dans le domaine de l accompagnement de projet.

Expérience : Plus de 20 ans d expérience constante dans le domaine de l accompagnement de projet. Mme Sylvie LACOSTA Consultante confirmée Qualité Sécurité Environnement Auditrice Qualité certifiée : ICA (Institut de Certification des Auditeurs) ICAE (Institut de Certification des Auditeurs Environnement)

Plus en détail

Efficacité énergétique cadre normatif et évolutions à venir

Efficacité énergétique cadre normatif et évolutions à venir Efficacité énergétique cadre normatif et évolutions à venir Audits énergétiques et management de l énergie AFNOR Energies catherine.moutet@afnor.org Tél : 01 41 62 86 55 SOMMAIRE Panorama de la normalisation

Plus en détail

Sécurité des systèmes d information

Sécurité des systèmes d information M. Denis VIROLE Directeur des Services +33 (0) 6 11 37 47 56 denis.virole@ageris-group.com Mme Sandrine BEURTHE Responsable Administrative +33 (0) 3 87 62 06 00 Sandrine.beurthe@ageris-group.com Protection

Plus en détail

Conclusion et preuve du contrat par voie électronique

Conclusion et preuve du contrat par voie électronique Bruxelles 11 décembre 2014 Conclusion et preuve du contrat par voie électronique Hervé Jacquemin Avocat au barreau de Bruxelles Chargé d enseignement UNamur Chargé de cours invité UCL -ICHEC Ulys - Cabinet

Plus en détail

H2012 : Cahier des charges

H2012 : Cahier des charges H2012 : Cahier des charges Présentation COPIL régional 28/10/2010 ES 1 Rappel de la démarche ES 1 ES 3 Cartographie du SI ES 37 Définition du contexte de mise en œuvre dans chaque ES ES 1 ES 1 ES 3 ES

Plus en détail

Projet de loi N 6543 relatif à l archivage électronique: Première appréciation juridique

Projet de loi N 6543 relatif à l archivage électronique: Première appréciation juridique Projet de loi N 6543 relatif à l archivage électronique: Première appréciation juridique Vincent Wellens, avocat vincent.wellens@nautadutilh.com 1 Plan Cadre juridique actuel Code civil Code de commerce

Plus en détail

MAÎTRE D OUVRAGE COMMUNE DE VILLETTE D ANTHON 14 rue des Tilleuls 38280 VILLETTE D ANTHON

MAÎTRE D OUVRAGE COMMUNE DE VILLETTE D ANTHON 14 rue des Tilleuls 38280 VILLETTE D ANTHON RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DÉPARTEMENT DE L ISÈRE VILLETTE D ANTHON MAÎTRE D OUVRAGE COMMUNE DE VILLETTE D ANTHON OBJET DU MARCHE "Maintenance Eclairage Public et Feux Tricolores" 2015 MAPA (Marché Public à

Plus en détail

Appel d offre N 03/2015 Pour la fourniture de matériels de laboratoire Lot N 9

Appel d offre N 03/2015 Pour la fourniture de matériels de laboratoire Lot N 9 Appel d offre N 03/2015 Pour la fourniture de matériels de laboratoire Lot N 9 Cahier des prescriptions spéciales 1 SOMMAIRE Article I. Objet de l appel d offre Article II. Engagements du fournisseur Article

Plus en détail

GROUPE PIN. Réunion du 21 janvier 2010. Certification des systèmes d'archivage numérique. Jean-Louis Pascon Vice-Président de FEDISA

GROUPE PIN. Réunion du 21 janvier 2010. Certification des systèmes d'archivage numérique. Jean-Louis Pascon Vice-Président de FEDISA GROUPE PIN Réunion du 21 janvier 2010 Certification des systèmes d'archivage numérique Jean-Louis Pascon Vice-Président de FEDISA Les constats Des besoins en matière de validation de fonctionnement des

Plus en détail

Services et solutions pour le Correspondant à la Protection des Données Personnelles. Protection de la vie privée. Vos contacts

Services et solutions pour le Correspondant à la Protection des Données Personnelles. Protection de la vie privée. Vos contacts M. Denis VIROLE Directeur des Services +33 (0) 6 11 37 47 56 denis.virole@ageris-group.com Services et solutions pour le Correspondant à la Protection des Données Personnelles Vos contacts M. Thierry RAMARD

Plus en détail

DESCRIPTION DE FONCTION

DESCRIPTION DE FONCTION 28.09.2015 DESCRIPTION DE FONCTION IDENTIFICATION DE LA FONCTION Niveau A : Attaché TIC Direction générale des Finances, des Ressources humaines et des Affaires générales Filière de métiers : Technologie

Plus en détail

Architecte d infrastructures informatiques

Architecte d infrastructures informatiques Architecte d infrastructures informatiques E1C23 Infrastructures informatiques - IR L architecte d infrastructures informatiques pilote la conception, le déploiement et la mise en oeuvre d'architectures

Plus en détail

VALORISER LA QUALITE DE SERVICE par. AFAQ Service Confiance «QualiSécurité» ASC REF 215 (Édition du 26 mars 2009) Sommaire

VALORISER LA QUALITE DE SERVICE par. AFAQ Service Confiance «QualiSécurité» ASC REF 215 (Édition du 26 mars 2009) Sommaire VALORISER LA QUALITE DE SERVICE par AFAQ Service Confiance «QualiSécurité» ASC REF 215 (Édition du 26 mars 2009) Sommaire! Les démarches Qualité de service mises en œuvre par les professionnels de la surveillance

Plus en détail

CHANGEMENT DE PARADIGME

CHANGEMENT DE PARADIGME SIGNATURE NUMÉRIQUE CHANGEMENT DE PARADIGME PAPIER TECHNOLOGIE Document Original Signature (manuscrite) Création Transmission Archivage Intégrité Pérennité Document Original Signature (dont manuscrite)

Plus en détail

MISE EN PLACE D'UN SYSTEME QUALITE ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001.

MISE EN PLACE D'UN SYSTEME QUALITE ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001. MISE EN PLACE D'UN SYSTEME QUALITE ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001. Public : Objectif : Direction Membres du comité de direction - Responsable de service Responsables qualité Ensemble du personnel

Plus en détail

L ASSURANCE QUALITÉ ET SÉCURITÉ DE VOTRE SYSTÈME D INFORMATION

L ASSURANCE QUALITÉ ET SÉCURITÉ DE VOTRE SYSTÈME D INFORMATION L ASSURANCE QUALITÉ ET SÉCURITÉ DE VOTRE SYSTÈME D INFORMATION Sommaire Notre équipe Nos atouts Notre chaine de valeur Nos offres de service Notre démarche Nos références & réalisations Nos coordonnées

Plus en détail

LE CURSUS CERTIFIANT «Dirigeant d Entreprise Adaptée»

LE CURSUS CERTIFIANT «Dirigeant d Entreprise Adaptée» Un double objectif LE CURSUS CERTIFIANT «Dirigeant d Entreprise Adaptée» Développer vos capacités à manager une entreprise et à maîtriser les conditions de son développement en intégrant les pratiques

Plus en détail

JORF n 0103 du 4 mai 2010. Texte n 18

JORF n 0103 du 4 mai 2010. Texte n 18 Le 26 septembre 2011 JORF n 0103 du 4 mai 2010 Texte n 18 ARRETE Arrêté du 29 avril 2010 fixant les conditions de certification des installateurs de systèmes de vidéosurveillance NOR: IOCD0928681A Le ministre

Plus en détail

Optimisez vos échanges commerciaux. avec la Dématérialisation Fiscale de Factures

Optimisez vos échanges commerciaux. avec la Dématérialisation Fiscale de Factures Optimisez vos échanges commerciaux avec la Dématérialisation Fiscale de Factures Mars 2012 Sommaire 1. Pourquoi dématérialiser les factures? Les motivations / le ROI 2. Dématérialiser mes factures oui,

Plus en détail

L'assurance qualité dans l'audit Expériences pratiques

L'assurance qualité dans l'audit Expériences pratiques L'assurance qualité dans l'audit Expériences pratiques Présentation de l'inspection cantonale des finances de Genève Séminaire international EURORAI àvilnius Le Système de contrôle interne dans l'audit

Plus en détail

Les outils de l eid: confiance, efficacité et sécurité en ligne

Les outils de l eid: confiance, efficacité et sécurité en ligne Visite de la World Bank et pays MENA aufedict Les outils de l eid: confiance, efficacité et sécurité en ligne Sylvie Lacroix Directeur, Associée Message eids, et les cartes eid en particulier, peuvent

Plus en détail

RECUEIL POLITIQUE DES

RECUEIL POLITIQUE DES RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION POLITIQUE DE GESTION INTÉGRÉE DES DOCUMENTS (PO-24) RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION POLITIQUE DE GESTION INTÉGRÉE DES DOCUMENTS (PO-24) Adoptée par le Conseil d'administration

Plus en détail

Openvista Ils mettent au cœur de leur priorité la réalisation de vos objectifs les plus ambitieux.»

Openvista Ils mettent au cœur de leur priorité la réalisation de vos objectifs les plus ambitieux.» «Avoir une connaissance fine de ses clients, maîtriser ses coûts fournisseurs, gérer efficacement la connaissance des différents collaborateurs dans son entreprise au fil du temps, optimiser les flux de

Plus en détail

QU EST CE QU UN MARCHÉ PUBLIC?

QU EST CE QU UN MARCHÉ PUBLIC? QU EST CE QU UN MARCHÉ PUBLIC? - Un marché public est un contrat conclu à titre onéreux entre un pouvoir adjudicateur (collectivité territoriale, Etat ) et un opérateur économique public ou privé pour

Plus en détail

Culture d entreprise

Culture d entreprise SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE Culture d entreprise BP 5158 101 Antananarivo - MADAGASCAR (261) 32 11 225 25 culturedentreprise@univers.mg www.univers.mg www.univers.mg SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA

Plus en détail

QUESTIONNAIRE D INFORMATION

QUESTIONNAIRE D INFORMATION QUESTIONNAIRE D INFORMATION APPROBATION DE SYSTEME QUALITE DES FABRICANTS, REPARATEURS ET INSTALLATEURS D INSTRUMENTS DE MESURE REGLEMENTES Ce questionnaire concerne les entreprises souhaitant l approbation

Plus en détail

Organisation de l informatique au Collège du Management de la Technologie

Organisation de l informatique au Collège du Management de la Technologie ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE DE LAUSANNE Document interne Collège CDM Auteur P. Bangerter Version 2.0 Création 04.11.2002 13:05 Modification 19/03/2010 09:34:00 Distribution Sujet Organisation de l'informatique

Plus en détail

Les Services Sage. Besoin d un accompagnement sur mesure et maîtrisé? Faites confiance à notre solution TMA * Tierce Maintenance Applicative

Les Services Sage. Besoin d un accompagnement sur mesure et maîtrisé? Faites confiance à notre solution TMA * Tierce Maintenance Applicative Les Services Sage Consulting Besoin d un accompagnement sur mesure et maîtrisé? Faites confiance à notre solution TMA * Tierce Maintenance Applicative * Pour les Moyennes et Grandes Entreprises La maintenance

Plus en détail

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez Organisation et planification des activités du service Gestion des ressources matérielles Gestion et coordination des informations Relations professionnelles Rédaction et mise en forme de documents professionnels

Plus en détail

MISE EN PLACE D'UN SYSTEME DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 14001.

MISE EN PLACE D'UN SYSTEME DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 14001. MISE EN PLACE D'UN SYSTEME DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 14001. Public : Objectif : Direction Membres du comité de direction - Responsable de service Responsables

Plus en détail

Quel avenir pour le management de projet?

Quel avenir pour le management de projet? Quel avenir pour le management de projet? IUT Lunéville Jeudi 8 Mars 2007 Vincent BARROIS RES COMMUNICA LE CHOIX D UN OUTIL LOGICIEL ERP, CRM, GPAO Un Projet d Entreprise qui mérite une Méthodologie, Méthodologie

Plus en détail

PASSI Un label d exigence et de confiance?

PASSI Un label d exigence et de confiance? PASSI Un label d exigence et de confiance? INTRINSEC Site Intrinsec www.intrinsec.com Blog Intrinsec sécurité Securite.intrinsec.com Twitter Intrinsec @Intrinsec_Secu INTRINSEC Identité Fondée en 1995,

Plus en détail

Guide de conduite de petits projets. Méthode extraite du management de projet E.E.M. en 10 étapes

Guide de conduite de petits projets. Méthode extraite du management de projet E.E.M. en 10 étapes Guide de conduite de petits projets Méthode extraite du management de projet E.E.M. en 10 étapes Christian Coudre Janvier 2007 Étape 0 : Préparation du projet Étape 1 : Collecte des informations Étape

Plus en détail

Réunion d Information Fournisseurs

Réunion d Information Fournisseurs Réunion d Information Fournisseurs Présentation de la Politique Achats et des Projets de la Région Octobre 2015 1 Agenda Accueil et introduction Enjeux politiques régionaux Politique Achats Actualités

Plus en détail

VOX SOLUTIONS. Sommaire

VOX SOLUTIONS. Sommaire VOX SOLUTIONS Sommaire I. L entreprise Vox Solutions... 2 1) Historique de l entreprise... 2 2) Situation géographique... 3 3) Nos Installations... 4 4) Notre Métier... 4 5) Nos Engagements... 5 6) La

Plus en détail

Administration des ressources informatiques

Administration des ressources informatiques 1 L ASSURANCE QUALITE Normes ISO 9000 2 Une entreprise doit fournir à son client une prestation conforme : à ce qu'il veut quand il le veut au prix convenu. Pour parvenir à ce résultat, des NORMES de CONCEPTION,

Plus en détail

QUALIPOL. La qualité de membre de l U.P.D.S. n est pas exigée pour l attribution du label «QUALIPOL».

QUALIPOL. La qualité de membre de l U.P.D.S. n est pas exigée pour l attribution du label «QUALIPOL». QUALIPOL PRESENTATION La labellisation «QUALIPOL» a pour but de distinguer les prestataires de services en dépollution des sols et de la ressource en eau par l assurance qu ils possèdent les éléments d

Plus en détail

Télésanté Aquitaine Version : 1.0 18/02/2011. TéléSanté Aquitaine. Règlement de Consultation RC. Marché passé selon une procédure adaptée MAPA

Télésanté Aquitaine Version : 1.0 18/02/2011. TéléSanté Aquitaine. Règlement de Consultation RC. Marché passé selon une procédure adaptée MAPA Télésanté Aquitaine Version : 1.0 18/02/2011 TéléSanté Aquitaine Formalisation d'une PSSI et d'une Charte de sécurité informatique Règlement de Consultation RC Marché passé selon une procédure adaptée

Plus en détail

TC Consulting. Réalisé par : M. T. CHOUKRI AUDIT DE SECURITE INFORMATIQUE T. CHOUKRI 1

TC Consulting. Réalisé par : M. T. CHOUKRI AUDIT DE SECURITE INFORMATIQUE T. CHOUKRI 1 AUDIT DE SECURITE INFORMATIQUE Réalisé par : M. T. CHOUKRI T. CHOUKRI 1 Méthodologie d audit de la sécurité du SI TC Consulting a développé une méthodologie d audit de sécurité des systèmes d informations

Plus en détail

EDC FAST CONTRAT LA DÉMATÉRIALISATION DES CONTRATS: ASSURANCE, BAIL, INTERIM,

EDC FAST CONTRAT LA DÉMATÉRIALISATION DES CONTRATS: ASSURANCE, BAIL, INTERIM, EDC FAST CONTRAT LA DÉMATÉRIALISATION DES CONTRATS: ASSURANCE, BAIL, INTERIM, Réf. Commercial/documentations FR/EDC/D-Présentations PPT EDC/EDC_fast_contrat_14-11-15 PP Schéma sans ou avec EDC FAST Sans

Plus en détail