ISO conformité, oui. Certification?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ISO 27001 conformité, oui. Certification?"

Transcription

1 ISO conformité, oui. Certification? Eric Wiatrowski CSO Orange Business Services Lead Auditor ISMS Conférences normes ISO Novembre

2 sommaire Conformité vs certification La démarche au niveau du groupe Politique de sécurité Organisation de la sécurité Principe de déclinaison sectorielle Orange Business Services Une déclinaison clients Les bonnes pratiques Certifications Orange UK Orange Pologne Conclusion Q&R diffusion libre 2

3 Conformité vs certification «Conformité ISO 27001» Mise en œuvre volontaire de «bonnes pratiques» décrites dans la famille ISO (Démarche ISMS) Sur un périmètre : l entreprise, un site, une activité.. Un minimum de traçabilité : Tableau de bord, audits «Certification ISO 27001» Délivrance d un certificat ISO certificat ISO par un organisme indépendant et accrédité (schéma de certification) Sur un périmètre choisi, «naturel», ou imposé par un tiers Obtention du certificat fondée sur une démarche d audit diffusion libre 3

4 sommaire Conformité vs certification La démarche au niveau du groupe Politique de sécurité Organisation de la sécurité Principe de déclinaison sectorielle Orange Business Services Une déclinaison clients Les bonnes pratiques Certifications Orange UK Orange Pologne Conclusion Q&R diffusion libre 4

5 les fondamentaux La démarche sécurité s inscrit dans un contexte où la normalisation et la certification sont de plus en plus partie intégrante de la gouvernance d entreprise. L approche est désormais globale : Sécurité des systèmes d information et des réseaux Sécurité des personnes (collaborateurs et clients) Sécurité des biens physiques Sécurité de l environnement La politique de sécurité implique une démarche d amélioration continue fondée sur un système de management de la sécurité, auditable et basé sur l analyse et la gestion des risques. diffusion libre 5

6 références normatives : rappel de quelques caractéristiques majeures émergence et développement de normes de sécurité, en général issues des TIC et souvent transposées de normes nationales élaboration progressive d un ensemble de standards pour la gestion de la sécurité à travers la série ISO 2700X avec un recentrage des aspects techniques vers la méthodologie, les principes directeurs, les systèmes de management dans une démarche générale d amélioration continue, de plus en plus transverse, avec une forte implication managériale et une prise en compte de la sécurité globale Le groupe France Télécom prend ces normes comme référence pour son approche de la sécurité, et tout particulièrement la norme pour l implémentation du système de management de la sécurité. diffusion libre 6

7 présentation de la nouvelle approche sécurité du groupe France Télécom Un bref historique 2004 : Politique de Sécurité de l Information du Groupe (PSIG), complétée en 2006 par la politique d archivage et records management du Groupe et par la politique de prévention et gestion des crises (avec d autres documents de référence liés : charte de déontologie par ex.) Depuis le 1 er juillet 2007 la Politique de Sécurité Globale pour le Groupe (PSG) a remplacé la PSIG. Actuellement la PSG est en cours de déclinaison au niveau fonctionnel ses principes doivent être déclinés en politiques sectorielles de sécurité pour le Groupe pour les fonctions Corporate métiers et pour les périmètres transverses de portée Groupe (gestion de crises, gestion des identités et habilitations, archivage, etc.). diffusion libre 7

8 le document fondateur : La Politique de Sécurité Globale pour le Groupe ( extrait de la Politique de Sécurité Globale du Groupe France Télécom, entrée en vigueur le 1 er juillet 2007 ) diffusion libre 8

9 la sécurité globale dans le Groupe France Télécom Politique de Sécurité Globale pour le Groupe (PSG) Sécurité de l information Santé et sécurité des personnes Sécurité environnementale 1 Politiques sectorielles de sécurité corporate métiers et périmètres transverses déclinées en référentiels de sécurité selon les contextes 2 Divisions opérationnelles (pays et entités opérationnelles du Groupe) 3 diffusion libre 9

10 organisation de la sécurité globale la Direction de la Sécurité du Groupe (DSEC) anime et coordonne les actions de sécurité, la DSEC pilote plus spécialement la politique et le système de management «sécurité de l information». des porteurs de sécurité sont désignés par les directeurs au niveau des CODIR des divisions. Le réseau des Coordinateurs de Sécurité Globale (CSG) un CSG par Fonction Support (un ou plusieurs secteurs métiers) un Directeur de la Sécurité à Orange Business Services un Directeur de la Sécurité par Grand Pays (FR, POL, UK, SP) un CSG par Division multi-pays et par filiale diffusion libre 10

11 élaboration des politiques sectorielles de sécurité des fonctions corporate (en cours) un engagement pris fin 2006 dans le cadre du plan d action SOX 302 d environnement de contrôle interne : élaborer en 2007 les politiques sectorielles de sécurité de l information des fonctions corporate pour décliner la PSIG un objectif renouvelé avec la publication fin juin 2007 de la Politique de Sécurité Globale du Groupe qui prévoit des politiques sectorielles de sécurité au sein des métiers (RH, SI-Réseaux, Finances, Marketing stratégique, etc.) et sur des périmètres transverses de portée Groupe (sûreté et sécurité des biens physiques, gestion de l identité ). dans le cadre d une démarche de mise en œuvre du système de management de la sécurité et d élaboration de référentiels et d outils de reporting. diffusion libre 11

12 la démarche commune : impulsion et coordination DSEC, mais pilotage par la fonction concernée les politiques sectorielles de sécurité respectent les principes de la PSG et en déclinent les différents chapitres en les complétant : la DSEC en vérifie la conformité et la cohérence avec le Référentiel sécurité du Groupe. elles reposent sur l expression par chaque fonction de ses besoins de sécurité spécifiques, avec : l évaluation du contexte et des enjeux la définition du périmètre concerné l identification des éléments essentiels l analyse des risques avec le soutien du pôle d expertise EBIOS l identification des types d impact elles s accompagnent d actions de sensibilisation des collaborateurs. diffusion libre 12

13 la démarche au niveau de chaque fonction Les principes de sécurité découlent du choix du management. Le projet de PSS est piloté par le porteur de sécurité de la fonction et le coordonnateur de sécurité globale (CSG). Chaque fonction : définit le contexte de son projet et le périmètre retenu : le domaine et les sous-domaines métier de l entité au sein du Groupe et ses relations avec les autres métiers ; ses objectifs par rapport aux clients internes ou externes, partenaires et interlocuteurs ; ses actifs et éléments essentiels (processus, actifs informationnels, données métier, acteurs, outils, bâtiments ) apprécie ses risques particuliers : identification des menaces, des vulnérabilités et des failles de sécurité, des mesures existantes, hiérarchisation des risques, choix du type de traitement. diffusion libre 13

14 sommaire Conformité vs certification La démarche au niveau du groupe Politique de sécurité globale Organisation de la sécurité Principe de déclinaison sectorielle Orange Business Services Une déclinaison clients Les bonnes pratiques Certifications Orange UK Orange Pologne Conclusion Q&R diffusion libre 14

15 Orange Business Services en quelques mots Orange Business Services (marque des services offerts aux entreprises dans le monde) associe l expertise et le savoir-faire d Equant, d Orange, de France Télécom et de ses filiales afin de vous aider à tirer le meilleur parti de vos services de communication. Opérateur du plus important réseau mondial sans couture voix et données, pouvant vous apporter une assistance dans 166 pays et territoires. Plus de multinationales utilisatrices de nos services informatiques et de transfert de données. diffusion libre 15

16 Déclinaison locale de la politique de sécurité Groupe (1/2) Une déclinaison locale simple et compréhensible : Une simple page A4 rédigée en français courant. Un focus sur nos clients en accord avec le cœur de métier de Orange Business Services diffusion libre 16

17 Déclinaison locale de la politique de sécurité Groupe (2/2) Une définition de la sécurité de l information : Avec un rappel des exigences contractuelles et réglementaires L ensemble validé et paraphé par la Directrice de la Division Entreprises (Membre de Equipe de Direction du Groupe) diffusion libre 17

18 Contenu détaillée de la Politique Sectorielle de Sécurité 1. LA SECURITE DE L INFORMATION : Le contexte / Le PDCA / Les acteurs / La démarche 2. L ORGANISATION : Le CoDir / La Direction Sécurité / Le Comité Sécurité / L implication du Management / L implication de chacun 3. PRINCIPES DE SECURITE : Classification & Protection / Sensibilisation & Formation / Sécurité des biens physiques / Habilitation des personnes / Exploitation & Maintenance / Réseau & SI 4. PILOTAGE DE LA SECURITE DE L INFORMATION : TdB / Gestion de crises / PCA & PRA 5. REFERENCES : Politiques Groupe / ISO diffusion libre 18

19 Intégration de la boucle d amélioration continue Le corps de la Politique sectorielle intègre la boucle PDCA diffusion libre 19

20 Factorisation avec d autres certifications Audits Sarbanes-Oxley par les Commissaires aux Comptes Organisation de la sécurité Gestion des habilitations Sensibilisation des employés Certification SAS 70 type II (Service d hébergement) Gestion des droits Procédures de contrôle Certification Critères Communs (Service IP-VPN) Gestion des droits Cohérence des configurations diffusion libre 20

21 Déploiement d une culture ISMS Dans la Direction Centrale de la Sécurité 4/7 Dans les Directions Métiers et Opérationnelles Construction de services Opérations diffusion libre 21

22 sommaire Conformité vs certification La démarche au niveau du groupe Politique de sécurité Organisation de la sécurité Principe de déclinaison sectorielle Orange Business Services OBS déclinaison client Les bonnes pratiques Certifications Orange UK Orange Pologne Conclusion Q&R diffusion libre 22

23 Le contexte Orange UK (Orange PCS) Un contexte pays favorable Berceau de la norme BS7799 Un schéma de certification précoce Une «culture» anglo-saxonne de la certification Un contexte entreprise favorable Des moyens mobilisables L implication du Top management Une émulation par la concurrence Un contexte extrêmement concurrentiel sur les mobiles Certifications en cours de BT & Vodafone Conclusion Un projet ambitieux, mené à bien et qui s inscrit dans la continuité diffusion libre 23

24 Quelques points sur la certification Orange UK Historique Première certification BS7799 Part 2 en mars 2004 Renouvellement 2005 Report du renouvellement 2006 Certification ISOIEC en juillet 2007 Sur un périmètre très étendu In accordance with LRQA (Lloyd's Register Quality Assurance) diffusion libre 24

25 Orange Pologne (PTK Centertel) Opérateur mobile (filiale TPSA) Novembre 2006 Selon ISO/IEC 27001: 2005 diffusion libre 25

26 Conclusion : le moment du choix Conformité ISO Une démarche fédératrice qui fait progresser l entreprise Mise ou remise en œuvre de bonnes pratiques codifiées Un coup maîtrisé sans impératif de dates Pas ou peu de reconnaissance par un tiers Certification ISO Une forte reconnaissance Une éventuelle réponse à des exigences contractuelles Une possible factorisation avec des contraintes réglementaires Un coup certains et des délais contraints Conduire une analyse SWOT (analyse de risques marketing ) diffusion libre 26

27 La posture du Groupe France Telecom Un contexte de «conformité ISO 27001» globale Politique Groupe Validée à haut niveau Conforme aux principes ISO Qui favorise une «certification ISO 27001» locale Pour chaque entité représentative En fonction des impératifs business La conformité restant le minimum diffusion libre 27

28 La parole est à la salle... Questions Réponses diffusion libre 28

Politique de sécurité globale et politiques sectorielles de sécurité l expérience du Groupe France Télécom

Politique de sécurité globale et politiques sectorielles de sécurité l expérience du Groupe France Télécom Politique de sécurité globale et politiques sectorielles de sécurité l expérience du Groupe France Télécom Présentation Club 27001 20 septembre 2007 Christiane Payan Secrétariat général Direction de la

Plus en détail

Certification de produits

Certification de produits Certification de produits Eric ROUAIX Bureau Veritas Sommaire Introduction à Bureau Veritas Définition et principes de lévaluation de conformité Les enjeux de la certification Quid de la certification

Plus en détail

LA CERTIFICATION ISO/IEC 20000-1 QUELS ENJEUX POUR LES ENTREPRISES

LA CERTIFICATION ISO/IEC 20000-1 QUELS ENJEUX POUR LES ENTREPRISES LA CERTIFICATION ISO/IEC 20000-1 QUELS ENJEUX POUR LES ENTREPRISES Philippe Bourdalé AFAQ AFNOR Certification A2C dans le Groupe AFNOR Les métiers du groupe AFNOR Besoins Clients Normalisation Information

Plus en détail

Introduction à la conduite de projet "systèmes d'information"

Introduction à la conduite de projet systèmes d'information Centre national de la recherche scientifique Direction des systèmes d'information REFERENTIEL QUALITE Guide méthodologique Introduction à la conduite de projet "systèmes d'information" Référence : CNRS/DSI/conduite-projet/principes/guide-introduction

Plus en détail

Piloter le contrôle permanent

Piloter le contrôle permanent Piloter le contrôle permanent Un cadre règlementaire en permanente évolution L évolution des réglementations oblige les institutions financières à revoir leur dispositif de contrôle Secteur bancaire CRBF

Plus en détail

Actuellement, de nombreux outils techniques et technologiques sont disponibles pour assurer la sécurité d un système d information.

Actuellement, de nombreux outils techniques et technologiques sont disponibles pour assurer la sécurité d un système d information. Actuellement, de nombreux outils techniques et technologiques sont disponibles pour assurer la sécurité d un système d information. Cependant, faire le choix des plus efficaces et des plus rentables, ainsi

Plus en détail

LA NORME ISO 9001:2008

LA NORME ISO 9001:2008 LA NORME ISO 9001:2008 Culture d entreprise (261) 32 11 225 25 culturedentreprise@univers.mg www.univers.mg www.univers.mg LA NORME ISO 9001:2008 Page 1 sur 11 Comprendre la norme ISO 9001 ne peut se faire

Plus en détail

ALDEA ET SYSTEMES D INFORMATION

ALDEA ET SYSTEMES D INFORMATION ALDEA CONSEIL EN ORGANISATION ET SYSTEMES D INFORMATION 30 avenue du Général Leclerc 92100 Boulogne-Billancourt Tel : +33 1 55 38 99 38 Fax : +33 1 55 38 99 39 www.aldea.fr Aldea - Conseil Organisation

Plus en détail

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION ACTIVITE et TACHES

Plus en détail

Gestionnaire d applications

Gestionnaire d applications FONCTION DE LA FILIERE SI INTITULE : Gestionnaire d applications CLASSIFICATION / GROUPE : 3.3 A CODE RH :.. FAMILLE PROFESSIONNELLE : Filière SI - Exploitation et Services au client Date de mise en application

Plus en détail

Gérer concrètement ses risques avec l'iso 27001

Gérer concrètement ses risques avec l'iso 27001 SMSI Oui! Certification? Peut être Gérer concrètement ses risques avec l'iso 27001 «L homme honorable commence par appliquer ce qu il veut enseigner» Confucius 23 octobre 2008 Agenda 1. L'ISO 27001 : pour

Plus en détail

DIRECTION DE L INFORMATION LEGALE

DIRECTION DE L INFORMATION LEGALE FICHE DE DESCRIPTION DE POSTE DIRECTION DE L INFORMATION LEGALE ET ADMINISTRATIVE TITULAIRE DU POSTE Nom : RESPONSABLE HIERARCHIQUE DIRECT Nom : CHAUMONT Anne Laure Prénom : Fonction : Visa : Visa : Date

Plus en détail

Présentation commerciale. Novembre 2014

Présentation commerciale. Novembre 2014 Présentation commerciale Novembre 2014 Présentation du cabinet (1/2) BIAT (Banque Internationale Arabe de Tunisie) La banque commerciale privée leader en Tunisie et l une des plus importantes au Maghreb.

Plus en détail

Le Cloud Computing, levier de votre transformation digitale

Le Cloud Computing, levier de votre transformation digitale Le Cloud Computing, levier de votre transformation digitale Le Cloud transforme tout en service Le Cloud permet de répondre aux enjeux technologiques de votre organisation avec un maximum de flexibilité,

Plus en détail

Annonces internes. Sonatrach recherche pour sa DC Informatique et Système d Information :

Annonces internes. Sonatrach recherche pour sa DC Informatique et Système d Information : Annonces internes Sonatrach recherche pour sa DC Informatique et Système d Information : Un Directeur Système d Information Système d Information Gestion Système d Information Métier Décisionnel et Portail

Plus en détail

L'approche Iso27001 au sein du Gie Systalians de Réunica Bayard

L'approche Iso27001 au sein du Gie Systalians de Réunica Bayard L'approche Iso27001 au sein du Gie Systalians de Réunica Bayard Club Iso 27001 - Emmanuel GARNIER 21 novembre 2007 L approche Iso 27001 au sein du GIE Systalians SOMMAIRE Systalians : le Gie de Réunica

Plus en détail

Tous droits réservés SELENIS

Tous droits réservés SELENIS 1. Objectifs 2. Etapes clefs 3. Notre proposition d accompagnement 4. Présentation de SELENIS 2 Un projet est une réalisation spécifique, dans un système de contraintes donné (organisation, ressources,

Plus en détail

Principales évolutions de l ISO 9001 v2015

Principales évolutions de l ISO 9001 v2015 Principales évolutions de l ISO 9001 v2015 Préparez-vous en toute sérénité! «Management de la qualité en recherche clinique à l hôpital» 19 novembre 2015 Programme Panorama des normes ISO 9001:2015 (et

Plus en détail

1.1. Qu est ce qu un audit?... 17

1.1. Qu est ce qu un audit?... 17 Table des matières chapitre 1 Le concept d audit 17 1.1. Qu est ce qu un audit?... 17 1.1.1. Principe général... 17 1.1.2. Historique... 19 1.1.3. Définitions des termes particuliers utilisés en audit...

Plus en détail

Information Technology Services - Learning & Certification. «Développement et Certification des Compétences Technologiques»

Information Technology Services - Learning & Certification. «Développement et Certification des Compétences Technologiques» Information Technology Services - Learning & Certification «Développement et Certification des Compétences Technologiques» www.pluralisconsulting.com 1 IT Training and Consulting Services Pluralis Consulting

Plus en détail

Archivage électronique - Règle technique d exigences et de mesures pour la certification des PSDC

Archivage électronique - Règle technique d exigences et de mesures pour la certification des PSDC Archivage électronique - Règle technique d exigences et de mesures pour la certification des PSDC Sommaire Description du modèle de surveillance Définitions Objectifs de la surveillance des PSDC Présentation

Plus en détail

Information Technology Services - Learning & Certification. www.pluralisconsulting.com

Information Technology Services - Learning & Certification. www.pluralisconsulting.com Information Technology Services - Learning & Certification www.pluralisconsulting.com 1 IT Consulting &Training Créateur de Performance Pluralis Consulting Services et de Conseil en Système d Information

Plus en détail

SA x-y. Sommaire A P P R O B A T I O N D O C U M E N T A U F O R M A T P D F N O N M A I T R I S E S I I M P R I M E

SA x-y. Sommaire A P P R O B A T I O N D O C U M E N T A U F O R M A T P D F N O N M A I T R I S E S I I M P R I M E G E S T I O N D ' I M M E U B L E S E T A D M I N I S T R A T I O N D E C O P R O P R I E T E S M A N U E L Q U A L I T E - MQ I N D I C E A N O V E M B R E 2012 Page 2 sur 8 Sommaire 1 - Diffusion du

Plus en détail

ALDEA ET SYSTEMES D INFORMATION

ALDEA ET SYSTEMES D INFORMATION ALDEA CONSEIL EN ORGANISATION ET SYSTEMES D INFORMATION 30 avenue du Général Leclerc 92100 Boulogne-Billancourt Tel : +33 1 55 38 99 38 Fax : +33 1 55 38 99 39 www.aldea.fr ALDEA - Conseil en Organisation

Plus en détail

Référentiel de compétences en système d'information

Référentiel de compétences en système d'information ANTICIPER ET COMPRENDRE Référentiel de compétences en système d'information OCTOBRE 2013 Publication réalisée dans le cadre du programme national Hôpital numérique Métiers Management des soins Cadre responsable

Plus en détail

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 2012 07 31 0297 Catégorie : C* Dernière modification : 31/07/2012 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Gestionnaire de configuration

Plus en détail

formation professionnelle continue : des organismes et des actions de qualité

formation professionnelle continue : des organismes et des actions de qualité formation professionnelle continue : des organismes et des actions de qualité Le contexte réglementaire de la formation professionnelle évolue et prévoit que les organismes paritaires s assurent, lorsqu

Plus en détail

Module Projet Personnel Professionnel

Module Projet Personnel Professionnel Module Projet Personnel Professionnel Elaborer un projet personnel professionnel. Connaissance d un métier, d une entreprise ou d un secteur d activités. Travail individuel de recherche SUIO-IP Internet

Plus en détail

Catalogue des services intégrés

Catalogue des services intégrés Responsabilité sociétale et reporting extra-financier Catalogue des services intégrés FORMATION, CONSEIL & ACCOMPAGNEMENT 2014 Pour en savoir plus Dolores.larroque@materiality-reporting.com Tel. 06 86

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION

PROGRAMME DE FORMATION F-5.04 : METHODOLOGIE D UN PROJET DE DEMATERIALISATION ET D ARCHIVAGE ELECTRONIQUE, APPLICATION AUX MAILS /// Objectifs pédagogiques Apporter aux participants les informations essentielles pour aborder

Plus en détail

Avantages économiques

Avantages économiques I. QU EST CE QUE LE SYSTEME DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL? Le SME est un outil de gestion interne qui favorise l intégration précoce d objectifs écologiques précis dans les autres systèmes de gestion et

Plus en détail

1 La méthodologie 7 S pour conduire un projet QSE

1 La méthodologie 7 S pour conduire un projet QSE 1 La méthodologie 7 S pour conduire un projet QSE Cette méthode, fruit de retours d expériences, permet de maîtriser un projet QSE et d atteindre l objectif de certification. C est une véritable «feuille

Plus en détail

du point de vue organisationnel

du point de vue organisationnel La mise en œuvre du Records Management au sein de l Administration l valaisanne du point de vue organisationnel Association des archivistes suisses Journée professionnelle 2010 Un travail préalable d organisation

Plus en détail

Table des matières. Partie I CobiT et la gouvernance TI

Table des matières. Partie I CobiT et la gouvernance TI Partie I CobiT et la gouvernance TI Chapitre 1 Présentation générale de CobiT....................... 3 Historique de CobiT....................................... 3 CobiT et la gouvernance TI.................................

Plus en détail

Sécurité des systèmes d information

Sécurité des systèmes d information M. Denis VIROLE Directeur des Services +33 (0) 6 11 37 47 56 denis.virole@ageris-group.com Mme Sandrine BEURTHE Responsable Administrative +33 (0) 3 87 62 06 00 Sandrine.beurthe@ageris-group.com Protection

Plus en détail

Démarche qualité. Responsabilité individuelle

Démarche qualité. Responsabilité individuelle Démarche qualité Réussite collective Basée sur la Responsabilité individuelle Les prophètes Taylor (1919) L inspection doit garantir la conformité 2 Les prophètes W. A. Shewhart (1931) Le contrôle statistique

Plus en détail

Qualité, Sécurité, Environnement Systèmes de Management Intégrés

Qualité, Sécurité, Environnement Systèmes de Management Intégrés É V A L U A T I O N C E R T I F I C A T I O N Qualité, Sécurité, Environnement Systèmes de Management Intégrés Systèmes de Management de la Qualité selon la norme ISO 9001 Obtenir la reconnaissance de

Plus en détail

AFAQ AFNOR Certification a intégré l ensemble des référentiels internationaux de référence. pour construire le modèle d évaluation AFAQ 1000NR

AFAQ AFNOR Certification a intégré l ensemble des référentiels internationaux de référence. pour construire le modèle d évaluation AFAQ 1000NR AFAQ AFNOR Certification a intégré l ensemble des référentiels internationaux de référence 1992 L agenda 21 1992 2001 Rapport Européen 1997 La déclaration de Rio 2003 1999 Prév. 2009 Le Pacte Mondial L

Plus en détail

Rapport d audit. Processus Type N Libellé Norme

Rapport d audit. Processus Type N Libellé Norme Rapport d audit Date de l audit : lundi 2 décembre 2013 concerné(s) : Direction ; réalisation et maintenir les sous processus traiter les confirmations métrologiques. Référentiel(s) : ISO 9001 : 2008 Objectif

Plus en détail

Les pratiques du sourcing IT en France

Les pratiques du sourcing IT en France 3 juin 2010 Les pratiques du sourcing IT en France Une enquête Solucom / Ae-SCM Conférence IBM CIO : «Optimisez vos stratégies de Sourcing» Laurent Bellefin Solucom en bref Cabinet indépendant de conseil

Plus en détail

PROFIL DE POSTE AFFECTATION. SERIA (service informatique académique) DESCRIPTION DU POSTE

PROFIL DE POSTE AFFECTATION. SERIA (service informatique académique) DESCRIPTION DU POSTE PROFIL D POST NATUR : xterne IGR 2, Chef de projet sénior développement ÉTABLISSMNT : Rectorat AFFCTATION SRVIC : SRIA (service informatique académique) DSCRIPTION DU POST Le candidat exercera son activité

Plus en détail

C.H.U. DE FORT DE FRANCE

C.H.U. DE FORT DE FRANCE DEPARTEMENT DE LA MARTINIQUE C.H.U. DE FORT DE FRANCE PROJET D ETABLISSEMENT VOLET PROJET QUALITE GESTION DES RISQUES 2006 2010 VOLUME 4 Euro Conseil Santé 91, rue du Faubourg Saint Honoré 75 008 PARIS

Plus en détail

Culture d entreprise

Culture d entreprise SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE Culture d entreprise BP 5158 101 Antananarivo - MADAGASCAR (261) 32 11 225 25 culturedentreprise@univers.mg www.univers.mg www.univers.mg SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA

Plus en détail

deno DATA ENGINEERING AND OPERATIONAL WISDOM PERFORMANCE DES FLUX D INFORMATIONS, VALEUR DES SAVOIR-FAIRE

deno DATA ENGINEERING AND OPERATIONAL WISDOM PERFORMANCE DES FLUX D INFORMATIONS, VALEUR DES SAVOIR-FAIRE Que la stratégie soit belle est un fait, mais n oubliez pas de regarder le résultat. Winston Churchill PERFORMANCE DES FLUX D INFORMATIONS, VALEUR DES SAVOIR-FAIRE Conseil en Organisation, stratégie opérationnelle

Plus en détail

Projet ISO/IEC-20000-2005 Décembre 2008

Projet ISO/IEC-20000-2005 Décembre 2008 Projet ISO/IEC-20000-2005 Décembre 2008 2008 GFI INFORMATIQUE Page 1 Présentation de GFI LES SECTEURS Banque, Finance Assurance : 20% Télécommunications : 18% LES MÉTIERS Solutions : 16% Conseil 6% Administration,

Plus en détail

SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE

SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE FORMATION SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE Répertoire des modules de formations Date de mise à jour Janvier 2015 REPERTOIRE DES MODULES DE FORMATION CODINORM Agréé FDFP Page 1 sur 9 FORMATION SYSTEME

Plus en détail

UE 5 Management des systèmes d informations. Le programme

UE 5 Management des systèmes d informations. Le programme UE 5 Management des systèmes d informations Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur 1.

Plus en détail

PGSSI-S Guide pratique d une démarche sécurité SI en ES. Direction générale de l offre de soins - DGOS

PGSSI-S Guide pratique d une démarche sécurité SI en ES. Direction générale de l offre de soins - DGOS PGSSI-S Guide pratique d une démarche sécurité SI en ES Guide pratique d une démarche sécurité SI en ES pour sensibiliser les directions Cible : les directions des ES les établissements de taille moyenne,

Plus en détail

Gestion de parc et qualité de service

Gestion de parc et qualité de service Gestion de parc et qualité de service Journée Josy, 14 octobre 2008 A. Rivet Gestion de parc et qualité de service Gestion de parc Fonctions de base GT «Guide de bonnes pratiques» Référentiels et SI ITIL/ISO

Plus en détail

MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE. Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales

MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE. Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales La démarche d analyse et d accompagnement, constituée de 3 étapes telles qu elles sont

Plus en détail

Paris - Tunis - Casablanca. Partenaire idéal de vos opérations stratégiques

Paris - Tunis - Casablanca. Partenaire idéal de vos opérations stratégiques Paris - Tunis - Casablanca Partenaire idéal de vos opérations stratégiques Fondé en 2004, FICOM est un cabinet indépendant d études et de conseil, implanté à Paris, Tunis et Casablanca. Nous accompagnons

Plus en détail

Panorama des exigences, normes et dispositifs en lien avec l audit énergétique. obligatoire

Panorama des exigences, normes et dispositifs en lien avec l audit énergétique. obligatoire Panorama des exigences, normes et dispositifs en lien avec l audit énergétique Colloque ATEE du 20 novembre 2014 Lille Les opportunités de l audit énergétique réglementaire Contact : Julien ADAM, Chargé

Plus en détail

FORMATION EN QUALITE-MÉTHODES NORMES ET SYSTEMES DE MANAGEMENT DE LA QUALITE

FORMATION EN QUALITE-MÉTHODES NORMES ET SYSTEMES DE MANAGEMENT DE LA QUALITE FORMATION EN QUALITE-MÉTHODES NORMES ET SYSTEMES DE MANAGEMENT DE LA QUALITE STRATEGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE Page 2 FORMATION PERSONNALISEE Evaluation du besoin Ecoute de votre besoin

Plus en détail

la sécurité change avec Orange développez vos activités en toute sérénité, nous protégeons vos systèmes d information

la sécurité change avec Orange développez vos activités en toute sérénité, nous protégeons vos systèmes d information la sécurité change avec Orange développez vos activités en toute sérénité, nous protégeons vos systèmes d information 2 à nouveau contexte, nouvelle vision de la sécurité Nouveaux usages et nouvelles technologies,

Plus en détail

Conférence XBRL France. Projet Reporting S2 Groupe CNP Assurances 3 Avril 2014. Olivier BOYER et Aurélia MULLER

Conférence XBRL France. Projet Reporting S2 Groupe CNP Assurances 3 Avril 2014. Olivier BOYER et Aurélia MULLER Conférence XBRL France Projet Reporting S2 Groupe CNP Assurances 3 Avril 2014 Olivier BOYER et Aurélia MULLER 1 2 1- Présentation du Groupe CNP Assurances Un métier, la protection des personnes Assureur

Plus en détail

Gouvernance de la sécurité des systèmes d information

Gouvernance de la sécurité des systèmes d information Gouvernance de la sécurité des systèmes d information Hicham El Achgar, CISA, COBIT, ISO 27002, IS 27001 LA ITIL, ISO 20000, Cloud Computing ANSI Tunis, le 14 Fév 2013 2003 Acadys - all rights reserved

Plus en détail

D2IE GUIDE DE L INTELLIGENCE ECONOMIQUE POUR LA RECHERCHE. Juin 2012

D2IE GUIDE DE L INTELLIGENCE ECONOMIQUE POUR LA RECHERCHE. Juin 2012 GUIDE DE L INTELLIGENCE ECONOMIQUE POUR LA RECHERCHE Juin 2012 PIPELINE DE L INNOVATION Limiter aux secteurs économiques non européens Droits de PI Industrie pays tiers $ Breveter avant Publications Coopération

Plus en détail

SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE

SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE FORMATION SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE Répertoire des modules de formations Date de mise à jour 18/04/2014 REPERTOIRE DES MODULES DE FORMATION CODINORM Agréé FDFP FORMATION SYSTEME DE MANAGEMENT

Plus en détail

Le système documentaire

Le système documentaire Le système documentaire Sommaire : 3. PRESTATION DE SERVICE A DOMICILE... 4 3.1 : Principes et cadre d intervention... 6 Exemple 1 : Projet de service type d une entité adhérent à ADESSA.... 7 Exemple

Plus en détail

AMUE 2012-2016 : Nouveaux enjeux et nouvelles méthodes Claude RONCERAY, Directeur Journées ABES, juin 2012

AMUE 2012-2016 : Nouveaux enjeux et nouvelles méthodes Claude RONCERAY, Directeur Journées ABES, juin 2012 université de Nantes AMUE 2012-2016 : Nouveaux enjeux et nouvelles méthodes Claude RONCERAY, Directeur Journées ABES, juin 2012 cnam SOMMAIRE 1. Présentation 2. Mutualisation? 3. La nouvelle offre 4. Quelques

Plus en détail

CQPI Technicien qualité

CQPI Technicien qualité CQPI Technicien qualité Public concerné Salariés ou futurs salariés qui auront pour mission d assurer le contrôle de la qualité et de participer à l amélioration des modes de production et/ou à la mise

Plus en détail

ALDEA ET SYSTEMES D INFORMATION

ALDEA ET SYSTEMES D INFORMATION ALDEA CONSEIL EN ORGANISATION ET SYSTEMES D INFORMATION Professionnalisation de la gestion de projet 30 avenue du Général Leclerc 92100 Boulogne-Billancourt Tel : +33 1 55 38 99 38 Fax : +33 1 55 38 99

Plus en détail

La matrice Indicateurs ou

La matrice Indicateurs ou La matrice Indicateurs ou Un outil simple pour bien démarrer sa démarche ISO 9001:2000 Actions Services Qualité Philippe Engrand / Consultant Associé - Auditeur ICA philippe. engrand @ as-qualite. com

Plus en détail

Vector Security Consulting S.A

Vector Security Consulting S.A Vector Security Consulting S.A Nos prestations Info@vectorsecurity.ch «La confiance c est bien, le contrôle c est mieux!» Qui sommes nous? Vector Security Consulting S.A est une société suisse indépendante

Plus en détail

AFRC commission Qualité Thème : les certifications

AFRC commission Qualité Thème : les certifications AFRC commission Qualité Thème : les certifications 12 novembre 2007 60, rue de Richelieu 75002 Paris - Tel. : + 33.(0)1.42.96.10.36 Fax : + 33.(0)1.42.60.05.29 www.nexstage.fr SOMMAIRE 1. Rappel des fondamentaux

Plus en détail

Rév : K. Programme de Janvier 2014

Rév : K. Programme de Janvier 2014 CATALOGUE des FORMATIONS Programme de Janvier 2014 Rév : K Siret : 448 016 543 SARL au capital de 7500 APE : 741G 1/13 Ce catalogue de formations Intra entreprise est adaptable à vos besoins. Il est issu

Plus en détail

Introduction à la norme ISO 27001. Eric Lachapelle

Introduction à la norme ISO 27001. Eric Lachapelle Introduction à la norme ISO 27001 Eric Lachapelle Introduction à ISO 27001 Contenu de la présentation 1. Famille ISO 27000 2. La norme ISO 27001 Implémentation 3. La certification 4. ISO 27001:2014? 2

Plus en détail

SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44

SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44 Page 1 de 44 alexandre.rolland@synergieassocies.com Vincent.gorlier@synergieassocies.com Page 2 de 44 SYNERGIE Associés Société de conseil et d'ingénierie La clef de votre succès : «La Synergie entre vos

Plus en détail

SFR. Mise en place de la gestion des exigences sous DOORS dans le cadre de la refonte du système d'information commercial 14/11/2007

SFR. Mise en place de la gestion des exigences sous DOORS dans le cadre de la refonte du système d'information commercial 14/11/2007 SFR Mise en place de la gestion des exigences sous DOORS dans le cadre de la refonte du système d'information commercial 14/11/2007 1 Sommaire 1- Le contexte et l historique de la Gestion des EXigences

Plus en détail

ITIL Mise en oeuvre de la démarche ITIL en entreprise

ITIL Mise en oeuvre de la démarche ITIL en entreprise Introduction 1. Préambule 21 2. Approfondir ITIL V3 22 2.1 Introduction 22 2.2 La cartographie 23 2.2.1 La cartographie de la démarche ITIL V3 23 2.2.2 La cartographie des processus dans les phases du

Plus en détail

Le CNRFID. De l innovation au déploiement de solutions innovantes et intelligentes sans contact

Le CNRFID. De l innovation au déploiement de solutions innovantes et intelligentes sans contact Le CNRFID De l innovation au déploiement de solutions innovantes et intelligentes sans contact 1 Sommaire Présentation du CNRFID Le CNRFID Nos objectifs RFID/NFC Définitions Le Marché de la RFID Le Marché

Plus en détail

ECOLE DES MANAGERS. Professionnaliser et Accompagner l évolution des métiers des Managers de La Poste Courrier

ECOLE DES MANAGERS. Professionnaliser et Accompagner l évolution des métiers des Managers de La Poste Courrier ECOLE DES MANAGERS Professionnaliser et Accompagner l évolution des métiers des Managers de La Poste Courrier 1 Principes directeurs de l Ecole des Managers L Ecole des Managers soutient et accompagne

Plus en détail

Formation automobile Normes Qualité EVOLUTION DES NORMES QUALITES

Formation automobile Normes Qualité EVOLUTION DES NORMES QUALITES EVOLUTION DES NORMES QUALITES Evolution des normes qualité Première version avant 1987 Deuxième version 1994 Troisième version 2000 Quatrième version novembre 2008 ISO 9000 : Origine et enjeux 1979 Création

Plus en détail

TOOLKIT AUDITS INTERNES DE SYSTEME DE MANAGEMENT

TOOLKIT AUDITS INTERNES DE SYSTEME DE MANAGEMENT TOOLKIT AUDITS INTERNES DE SYSTEME DE MANAGEMENT Ci après modèle du processus «Audits internes de système de Management» conforme aux lignes directrices de l ISO 19011 v 2011. La procédure d audit interne

Plus en détail

Sécurité des Systèmes d Information

Sécurité des Systèmes d Information Sécurité des Systèmes d Information Tableaux de bord SSI 29% Nicolas ABRIOUX / Consultant Sécurité / Intrinsec Nicolas.Abrioux@Intrinsec.com http://www.intrinsec.com Conférence du 23/03/2011 Tableau de

Plus en détail

L exploitation des rapports de vérifications réglementaires : quels enjeux, quelle solution?

L exploitation des rapports de vérifications réglementaires : quels enjeux, quelle solution? L exploitation des rapports de vérifications réglementaires : quels enjeux, quelle solution? 5 décembre 2013 Sommaire L exploitation des rapports de vérifications réglementaires : Quels enjeux? Bureau

Plus en détail

CQP Inter-branches Technicien de la Qualité

CQP Inter-branches Technicien de la Qualité CQP Inter-branches Technicien de la Qualité Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification OBSERVATOIRE DES INDUSTRIES CHIMIQUES Désignation du métier ou des composantes du métier

Plus en détail

L essentiel de la révision 2015 des normes ISO 9001 et ISO 14001

L essentiel de la révision 2015 des normes ISO 9001 et ISO 14001 L essentiel de la révision 2015 des normes ISO 9001 et ISO 14001 SAQ Event (Section Genève) F E R Mardi 23 juin 2015 Raphaël Granges, Directeur ARIAQ ARIAQ 2015 / RAG / ISO 9001 et 14001 V. 2015 1 ARIAQ

Plus en détail

FICHE D IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDEE

FICHE D IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDEE COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 2001 01 89 0195 (Cette fiche annule et remplace, à compter du 9 janvier 2007, la précédente fiche d identité) FICHE D IDENTITÉ

Plus en détail

Appareils de mesure Réseaux & Télécoms

Appareils de mesure Réseaux & Télécoms MÉTROLOGIE ET RÉPARATION Appareils de mesure Réseaux & Télécoms ASSISTANCE VÉRIFICATION MAINTENANCE ÉTALONNAGE Développons aujourd hui les réseaux de demain EXPERTISE RÉSEAUX & TÉLÉCOMS A travers une veille

Plus en détail

Programme officiel de l'examen du DSCG (Décret du 22/12/2006) 1 000 heures (Modifié par arrêté le 18 mars 2010)

Programme officiel de l'examen du DSCG (Décret du 22/12/2006) 1 000 heures (Modifié par arrêté le 18 mars 2010) Programme officiel de l'examen du DSCG (Décret du 22/12/2006) 1 000 heures (Modifié par arrêté le 18 mars 2010) 1 ère année UE 1 GESTION JURIDIQUE, FISCALE ET SOCIALE niveau M : 180 heures 20 ECTS coefficient

Plus en détail

DIVISION DE CAEN Caen, le 8 août 2014

DIVISION DE CAEN Caen, le 8 août 2014 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE CAEN Caen, le 8 août 2014 N/Réf. : CODEP-CAE-2014-036582 Monsieur le Directeur du CNPE de Paluel BP 48 76 450 CANY-BARVILLE OBJET : Contrôle des installations nucléaires

Plus en détail

Opération Management & Compétitivité

Opération Management & Compétitivité Opération Management & Présentation par AQM - BN 1 Sommaire Présentation de l AQM L action collective management et compétitivité. Processus et déroulement. Les intervenants. Les étapes de formation et

Plus en détail

ECOPASS passeport pour votre reconnaissance passport for your recognition

ECOPASS passeport pour votre reconnaissance passport for your recognition ECOPASS passeport pour votre reconnaissance passport for your recognition RAPPORT D'AUDIT ISO 14001 EMAS OHSAS 18001 ISO 9001 PEFC GES VHU ISO 22000 DIAGNOSTIC DE PRE CERTIFICATION DU SYSTEME DE MANAGEMENT

Plus en détail

Le management des projets informatiques : quelle est la pratique des chefs de projets?

Le management des projets informatiques : quelle est la pratique des chefs de projets? Le management des projets informatiques : quelle est la pratique des chefs de projets? La commission informatique de l'afitep (ASSOCIATION FRANCOPHONE DE MANAGEMENT DE PROJET) étudie les pratiques mises

Plus en détail

Manager par le sens. Les clés de l implication au travail. Groupe Eyrolles, 2007 ISBN 10 : 2-7081-3757-3 ISBN 13 : 978-2-7081-3757-8

Manager par le sens. Les clés de l implication au travail. Groupe Eyrolles, 2007 ISBN 10 : 2-7081-3757-3 ISBN 13 : 978-2-7081-3757-8 David Autissier Frédéric Wacheux Manager par le sens Les clés de l implication au travail, 2007 ISBN 10 : 2-7081-3757-3 ISBN 13 : 978-2-7081-3757-8 Sommaire Introduction... 1 Partie 1 La crise du sens

Plus en détail

Aon Benfield Conseil et courtage en réassurance. Nos compétences à votre service

Aon Benfield Conseil et courtage en réassurance. Nos compétences à votre service Aon Benfield Conseil et courtage en réassurance Nos compétences à votre service Quelles que soient votre taille et vos activités : un service optimal et de qualité Aon Benfield, leader mondial et N 1 en

Plus en détail

Agrément des Hébergeurs de données de Santé Exemple d Audit de conformité Sécurité et Technique «ASIP Santé»

Agrément des Hébergeurs de données de Santé Exemple d Audit de conformité Sécurité et Technique «ASIP Santé» Agrément des Hébergeurs de données de Santé Exemple d Audit de conformité Sécurité et Technique «ASIP Santé» Sommaire 1 Glossaire et abréviations... 3 1.1 Glossaire... 3 1.2 Abréviations... 3 2 Liminaire...

Plus en détail

Conseil en protection des données personnelles

Conseil en protection des données personnelles + Conseil en protection des données personnelles www.protection-des-donnees.com Faire de la protection des données personnelles un levier du développement des entreprises + Mission n Expliquer, décrypter

Plus en détail

HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet

HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet Norme ISO 22301 Système de Management de la Continuité d'activité

Plus en détail

ISO 9001:2015 mode d emploi

ISO 9001:2015 mode d emploi ISO 9001 ISO 9001:2015 mode d emploi ISO 9001 est une norme qui établit les exigences relatives à un système de management de la qualité. Elle aide les entreprises et organismes à gagner en efficacité

Plus en détail

Cinq questions sur la vraie utilité de l'iso 27001. Alexandre Fernandez-Toro <Alexandre.Fernandez-Toro@hsc.fr>

Cinq questions sur la vraie utilité de l'iso 27001. Alexandre Fernandez-Toro <Alexandre.Fernandez-Toro@hsc.fr> Cinq questions sur la vraie utilité de l'iso 27001 Alexandre Fernandez-Toro Contexte On parle de SMSI depuis 2002 Est-ce un effet de mode? Est-ce une bulle entretenue

Plus en détail

Réussir un projet Intranet 2.0

Réussir un projet Intranet 2.0 Frédéric Créplet Thomas Jacob Réussir un projet Intranet 2.0 Écosystème Intranet, innovation managériale, Web 2.0, systèmes d information, 2009 ISBN : 978-2-212-54345-2 Sommaire Démarche générale de l

Plus en détail

Audit Energétique Réglementaire 20/11/2014. Périmètre de l audit Compétence et qualification des auditeurs. Apave Nord Ouest - François COEVOET

Audit Energétique Réglementaire 20/11/2014. Périmètre de l audit Compétence et qualification des auditeurs. Apave Nord Ouest - François COEVOET Audit Energétique Réglementaire 20/11/2014 Périmètre de l audit Compétence et qualification des auditeurs Apave Nord Ouest - François COEVOET Périmètre de l audit Principe défini dans le projet de décret

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS

CATALOGUE DES FORMATIONS 2015 CATALOGUE DES FORMATIONS Formations sur catalogue ou sur-mesure Formations inter ou intra entreprises Promotions pour les adhérents du Clusif Pour tout programme surmesure, nous contacter directement.

Plus en détail

RELATIF AUX FONCTIONS MANAGERIALES TRANSVERSES DU CADRE INTERMEDIAIRE

RELATIF AUX FONCTIONS MANAGERIALES TRANSVERSES DU CADRE INTERMEDIAIRE REFERENTIEL INTERMINISTERIEL DE FORMATION RELATIF AUX FONCTIONS MANAGERIALES TRANSVERSES DU CADRE INTERMEDIAIRE (DOCUMENT DE BASE : HORS RIME) Le présent référentiel est un référentiel interministériel

Plus en détail

PROCESSUS INTERFACE «BUSINESS FRANCE» (COSPE)

PROCESSUS INTERFACE «BUSINESS FRANCE» (COSPE) Données d entrée du processus : Fiches projet business France, conf /call nationale hebdomadaire PROCESSUS INTERFACE «BUSINESS FRANCE» (COSPE) 1 2 3 Etude des fiches projets «Business France», avec pré-analyse

Plus en détail

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des composantes du métier en lien avec

Plus en détail

La Certification un outil au service des SDIS

La Certification un outil au service des SDIS La Certification un outil au service des SDIS 02 février 2012 Sommaire Présentation d AFNOR Qu est-ce que la certification Focus sur la certification de service Processus de développement Processus de

Plus en détail