Cel le Gaucher, un dessinateur témoin et acteur de la Grande Guerre

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cel le Gaucher, un dessinateur témoin et acteur de la Grande Guerre"

Transcription

1 Cel le Gaucher, un dessinateur témoin et acteur de la Grande Guerre

2 Biographie Cel le Gaucher ( )

3 Pierre-Louis Marcel Canguilhem, dit Cel le Gaucher, est né à Mont de Marsan, rue Martinon, le 11 décembre 1895 et est mort le 15 juillet Il a donc vécu à la même époque que les sculpteurs Despiau et Wlérick. Très jeune, Marcel aime manier le crayon et ses parents l inscrivent au cours municipal de dessin. Il dessine ses premières œuvres au crayon dès neuf ans. Cel et son frère Jules âgés de 2 et 5 ans

4 Sa famille n est pas très riche : il doit terminer ses études à 14 ans et passe un concours pour entrer dans l administration de la Société Générale. Mais il consacre tout son temps libre au dessin. Sa première exposition de caricatures aura lieu le 1 er novembre 1914 à Mont de Marsan. En 1914, son frère part à la guerre dès les premiers jours. Il se fait tuer quelque temps après. Cel désire le venger; il est incorporé dans le 34 ème Régiment d Infanterie et se retrouve à son tour sur le front, à Verdun. Il y découvre les horreurs de la tranchée. Il a emporté avec lui son fusil mais aussi sa feuille et son crayon. Cel à l âge de 13 ans

5 Entre deux batailles, dans les tranchées, il dessine, croque ses camarades de combat pour soutenir leur moral. Ses dessins témoignent de la vie qu il mène avec eux sur le front. Il montera même sur les planches pour les divertir. Il expédie généralement ses dessins chez lui. Le 22 mai, alors qu il participait à l assaut de Douaumont, il est blessé à l épaule droite par un obus. Relevé par l abbé Bordes, Cel est aussitôt évacué sur l arrière et soigné à l hôpital de Brives, ce qui lui permettra de faire éditer ses Traits Poilus, premier album de guerre exposé au Salon de la 3éme armée à Compiègne. Cet ouvrage sera sélectionné par le jury et figurera au Salon des Armées de la République. Quelque temps après, il édite un nouvel album où figurent les croquis des officiers et de ses camarades de régiment qui suivaient comme lui les cours du Centre d Education physique. Il y affirme son talent pour la caricature. Le premier album de Cel, 1916

6 En 1917, il est envoyé en Orient avec le 148 ème Régiment d Infanterie. Il doit gagner Salonique en bateau et croque différentes scènes de ses escales ou de la vie sur le bateau. Parvenu dans les tranchées sur le front de Macédoine, il entame la série de ses Poilus d Orient et envoie plusieurs albums dont Traits poilus, Le Chemineau de Sarrail, Macédoine de légumes. Il collabore également au journal du régiment. Dessiner est devenu pour lui un besoin et un moyen d oublier l horreur de la guerre. Il se trouve donc en Yougoslavie, sur le front serbe, où Serbes et Français se battent pour refouler sur l autre rive du Danube Bulgares, Turcs, Autrichiens et l armée de Mackensen, sous les ordres du Maréchal Franchet d Esperey. L attaque des monts Dobropol je en Serbie fut particulièrement meurtrière L aube de la victoire, gravure

7 Le 15 septembre 1918, à 8h30, au moment de l affrontement final, la 122 ème division d infanterie doit attaquer le Sokol (colline dont il faut déloger les Bulgares). Cel en fait partie. Il est tout d abord blessé par des éclats de grenade à la tête et à la main, ce qui l immobilise devant les barbelés ennemis. Il remet à un autre soldat les plans d attaque et le pistolet lance-fusée dont il était chargé car il était caporal fourrier. Le feu de barrage s intensifie. Une torpille explose, tue son lieutenant et lui arrache en partie son bras droit. Son casque l a protégé des éclats qui auraient pu le tuer. Les Bulgares à cette époque achevaient les blessés. Cel y échappe de justesse grâce à l abbé Charton et à ses brancardiers basques qui récupéraient les rescapés. L abbé trouve Cel et lui demande d où il vient. Celui-ci lui répond en patois qu il est des Landes puis s évanouit. Il est emporté au poste de secours. A l hôpital de Salonique, 24 heures plus tard, on l ampute du bras droit. Dès son réveil, il déclare à ses amis : «Cela ne fait rien, il me reste la gauche et je ne veux pas décevoir ma fiancée.» Le jour de son mariage, à Marseille, le 7 février 1919

8 Quinze jours après son arrivée à Salonique, il demande du papier et un crayon et commence à s exercer à dessiner de la main gauche. C est de là que vient son surnom de Cel le Gaucher. Il reçoit la médaille militaire. Rapatrié sur Toulon, il est déjà capable de faire la caricature de son médecin. Carte d étudiant des Beaux Arts, 1919 En 1919, il intègre à Bordeaux l Ecole des Beaux Arts où il poursuivra ainsi la rééducation de sa main gauche pendant un an. En 1920 il remporte le concours d affiches du Bal des Etudiants de Bordeaux. Il dessine également l affiche du Congrès des Etudiants. De caricaturiste et dessinateur, il est devenu affichiste. Affiche lauréate du Concours, 1920

9 Ses camarades des Beaux Arts partent poursuivre leurs études aux Beaux Arts de Paris. Cel ne peut les suivre : il doit subvenir à ses besoins et entre à la Société Générale comme comptable. Il poursuit cependant son activité de dessinateur et collabore à La Course landaise le soir. Il travaille, souvent de nuit, aux affiches de course landaise qu il ne se contente pas de dessiner : il les grave sur linoléum et les tire à l imprimerie de Monsieur Pindat. L affiche de course landaise est née Une feinte d Henri Meunier

10 Ses activités artistiques se multiplient : il grave ses propres plaques avec un trait fin et un grand souci du détail. Il participe aux Salons annuels des Humoristes bordelais et aux expositions d Anciens Combattants de Nancy et de Caen. Il participe à différentes revues : L almanach du Combattant, Tourny Noël, Sport banque, Les Landes sportives, La jeunesse landaise, Le Filon, Les Landes mutilées. Il est fait chevalier de la légion d honneur le 14 juillet Cel faisait partie des «Gueules cassées» car il avait encore trente petits éclats d obus dans la figure et la tête. Il sculpte à la demande des Anciens Combattants le Poilu d Orient qui est transporté à Dobropol je, en Yougoslavie, à l endroit même où il perdit son bras. Cette œuvre doit commémorer la victoire française sur les Allemands et leurs alliés. Le monument est inauguré le 15 septembre 1938 en présence du roi Alexandre de Serbie et de Cel. Il est alors fait Grand Croix de l Aigle blanc de Serbie. Cérémonie de remise de la Légion d honneur, 14 juillet 1932

11 Cel le Gaucher a donc été à la fois caricaturiste, dessinateur, affichiste, modeleur et sculpteur. Ses thèmes favoris ont été, outre la guerre et la course landaise, les Landes, la tauromachie et le sport ( notamment le onze du Stade montois de 1925 à1926). Il a aussi dessiné des figures historiques gasconnes telles que le corsaire lou Pelot, Saint Amand, La Hire ( valet de cœur, compagnon de Jeanne d Arc et né à Préchacq), Hector de Galard ( valet de carreau, né à Saint Sever), Charles de Batz dit d Artagnan (né près de Lectoure), Saint Vincent de Paul. Il a illustré la rubrique de la Course landaise dans Sud-Ouest. Puis il a sculpté les bustes de Despiau, Wlérick, Jeanne d Arc, Bernadette, les médaillons du Général Lasserre, de Saint Vincent de Paul, de l abbé Bordes, des écarteurs Daverat à Laurède et d Henri Meunier, de lui-même.

12 Il a aussi réalisé différents monuments aux morts commémoratifs de cette guerre de comme à Estibeaux. A Bascons, Cel le Gaucher crée un monument aux morts sur lequel il sculpte une émouvante Méninotte qui pleure ses fils perdus pendant la guerre. Pour sculpter ce bas-relief, et notamment le visage de cette femme désespérée, l artiste s est inspiré de celui de sa tante. Le monument aux morts de Bascons Le 10 octobre 1942, en quittant Bascons où il travaille au monument aux morts, il est victime d un accident de bicyclette : il est fauché par une voiture. Atteint à la tête, il reste 30 jours dans le coma. Il en souffrira longtemps et ne s en remettra jamais tout à fait. Malheureusement, le 15 juillet 1949, il s éteint à l âge de 54 ans sans finir sa dernière œuvre : une vierge sculptées. Détail : La Méninotte

13 Le dernier dessin de Cel le Gaucher

14 Cel le Gaucher, témoin de la Grande Guerre

15 LA VIE DANS LES TRANCHEES Cette œuvre est un croquis, datant de 1918, divisé en 5 parties, Cel le Gaucher l a réalisé sur le vif dans les tranchées. Il a voulu ainsi représenter les 5 principales activités de la vie d un poilu : -La première représente la correspondance entre les poilus et leurs proches. Le soldat est assis sur une caisse en bois et écrit une lettre en s appuyant sur ses genoux. - La deuxième est la toilette journalière obligatoire pour se débarrasser des poux (l épouillage), de la vermine, dans des conditions inconfortables ( boue, froid, cadavres, rats). C est une toilette succincte. - La troisième montre que les poilus peuvent avoir des moments de répit et fumer la pipe; cela leur permet de se détendre et de se réchauffer tout en restant sur leurs gardes pour se préparer à une alerte aux gaz, à une attaque ennemie -La quatrième montre leurs loisirs : ici, ils jouent aux cartes, font une partie de manoche. C est une parenthèse entre deux assauts. - La dernière montre des poilus munis de masques à gaz. Ce sont les premiers modèles. Dessin à la plume et encre de Chine, album Traits poilus, 1915 Par la suite, les gaz devenant plus toxiques, ils se perfectionneront. En réalisant cette œuvre, Cel le Gaucher a voulu amuser les civils ainsi que les poilus en faisant côtoyer humour et réalité. Il a donc utilisé la caricature et dessiné des masques à gaz en forme de bec de canard

16 GARDER SON HUMOUR MALGRE L HORREUR DE LA GUERRE Ce dessin a été réalisé à la plume. Il représente un soldat dessiné de dos en train d esquiver un obus. Le soldat porte sa baïonnette à la ceinture ainsi que la sacoche dans laquelle sont rangées les munitions. Il porte aussi son fusil dans le dos. Ce dessin est humoristique car il montre le soldat dans la même position que celle des écarteurs landais, la vachette est ici l obus : il fonce droit sur le soldat qui doit absolument l éviter, faire un écart. On peut voir qu il a sa gamelle fixée au ceinturon et porte son masque à gaz. L impression de mouvement est donnée par la médaille et la gamelle qui semblent voler à cause du souffle de l obus. La position de la jambe et les traits de crayon suggèrent qu il amorce un mouvement de rotation. Le dessin est dédié à Henri Carrance, poète landais qui comprendra l allusion évidente à la course landaise. Il est légendé ainsi : «Fidèle à mon passé de Landais, l obus, moi, je l écarte». Plume et encre de Chine, 1915

17 L équipement du poilu a évolué : le pantalon à l origine rouge garance était trop voyant et le pigment était fabriqué par les Allemands. La France, ne pouvant plus être approvisionnée en rouge, décide de changer la couleur de l uniforme qui devient bleu. Le képi en feutre se transforme en un casque en acier, le casque Adrian, qui protège mieux. Le fantassin porte une capote ainsi que des bandes molletières qui évitent au pantalon de remonter. Il est chaussé de brodequins cloutés pour pouvoir marcher dans la boue. Ses armes sont le fusil Lebel muni d une baïonnette et une cartouchière complète l armement. Le sac à dos est indispensable au poilu : il lui sert de bureau, de traversin, de chaise, de placard. Il contient généralement du matériel de campement dont une toile de tente, une couverture, une pelle, une pioche, mais aussi du linge,une paire de brodequins de rechange et des effets de toilette. Dans la musette le soldat range ses rations alimentaires et ses vivres. Dans ses poches, il conserve ses objets personnels (ses papiers d identité, de quoi écrire, un petit couteau ). L ensemble du paquetage, le «barda», pèse dans les 30 kilos. Sur ce dessin, on voit un poilu prendre de l eau non potable à une fontaine, ce qui souligne le manque de ravitaillement et les conditions difficiles de vie et d hygiène sur le front. Il a l air mal en point, n est pas rasé et des rides de fatigue se voient sur son visage. On y lit le malheur et le désespoir. La légende est en patois landais : «Potable ou nou, qué men fouti! Qu es toustém m ey clare qué déns lous traoucs d obus!». («Potable ou non, je m enfous! Elle est toujours plus claire que dans les trous d obus!»). Le dessin semble dire que le poilu n a pas le choix; résigné, il doit faire la guerre pour sauver son pays, sa famille. Eau non potable. Cliché gravé à la main sur du linoléum à partir de croquis réalisés à Verdun en 1915

18 L ARRIERE Ce dessin représente la vie à Paris au début de la guerre. Il est daté de Sur ce dessin, on voit trois personnages qui vont se croiser au coin d une rue : -A gauche, un truand en embuscade, armé d un couteau à la ceinture, porte une veste en drap fin et un pantalon ajusté; il est vêtu à la dernière mode et a une attitude provocante caricaturale. Il a l intention de tuer le Maréchal Gallieni. - A droite, le Maréchal Gallieni porte un képi, une vareuse noire ornée de médailles militaires, une sacoche, un pantalon et des éperons. Il marche d un pas décidé et montre son envie de combattre pour la France. - Derrière lui se tient une femme qui symbolise Paris. Elle porte une couronne, une épée à sa ceinture, un parapluie et une jupe aux couleurs du drapeau français; Elle tient dans ses bras la devise d invincibilité de Paris : «Fluctuat nec mergitur.» (Elle flotte et ne coule pas.) Elle semble admirer le Général. La parodie de la fable de La Fontaine, Le Loup et le Chien, donne tout son sens au dessin: «Pourquoi Guillaume II n a pas attaqué Paris». Dessin à la plume, encre de Chine et lavis, 1915 «L attaquer, le mettre en quartiers, Guillaume II l eût fait volontiers; Mais il fallait livrer bataille, Et Gallieni était de taille A se défendre hardiment.»

19 LES COMBATS Cette guerre a fait 20 millions de blessés plus ou moins graves. Jamais auparavant les corps humains n avaient été déchiquetés à ce point. Pour une blessure légère, le soldat utilise le pansement qu il porte sur lui et rejoint l infirmerie de la tranchée par ses propres moyens. S il est sérieusement touché, il doit attendre les brancardiers qui le transportent alors au poste de secours où les médecins évaluent la gravité des blessures. Les blessés intransportables et les mourants ne vont pas plus loin, les autres sont évacués vers un hôpital militaire ou un établissement faisant office d hôpital. Ces deux dessins de Cel le Gaucher illustrent la souffrance des poilus sur le champ de bataille. Le soldat blessé Ce soldat a été blessé à la tête par des éclats d obus. Son pansement est ensanglanté. Il regarde le ciel pour surveiller le prochain tir ennemi qui pourrait lui être fatal. Il devra regagner la tranchée par ses propres moyens. Ce dessin au crayon montre l enfer de Verdun : les hachures présentes sur la terre comme dans le ciel témoignent de l intensité des bombardements pendant les combats. Le soldat blessé, crayon, 1931

20 L aube de la Victoire Ce dessin a été réalisé en 1918 vers la fin de la première guerre mondiale. Le lieutenant de Cel le Gaucher monte à l assaut vers la tranchée ennemie, juste devant l artiste qui est caporalfourrier. Le paysage alentour est dévasté, ce qui montre la violence des combats. L aube se lève comme un renouveau, un nouveau jour, celui de la fin de la guerre et de la victoire. Il est 5h30 à Dobropol je. Un obus va causer la mort du lieutenant. Cel sera également blessé par un obus qui lui arrachera le bras droit. Ce même jour, l armistice sera signé, d où le titre de ce dessin. L aube de la Victoire, gravure

21 LES PERMISSIONS En haut à gauche, un poilu part en permission. Il rentre chez lui, heureux, de bonne humeur: il va pouvoir enfin retrouver sa famille et ses amis. Il siffle et fait tourner sa canne. Il marche à grandes enjambées et de petites ailes sont fixées à ses chaussures pour qu il arrive plus vite. Ses amis, dont le facteur, le regardent partir en riant : ils sont contents pour lui. En bas, le poilu rentre de permission, malheureux, accablé. On peut voir de grosses larmes qui tombent sur le sol. Il sait qu il va retrouver l omniprésence de la mort, les mauvaises nouvelles Pour montrer qu il est déprimé, Cel a dessiné un cafard qui semble le tirer vers l arrière. Le soldat traîne les pieds, appuyé sur un bâton qui ploie sous le poids de sa tristesse. Arrivera-t-il à surmonter son cafard? On voit à l arrière-plan des murs détruits et des arbres arrachés, un paysage de dévastation. Cel le Gaucher a aussi réécrit les paroles de la célèbre chanson d époque «Viens Poupoule» sur ce thème. Par ce dessin, Cel rappelle que la «perme» était un moment très attendu : en effet, seuls les colis reliaient les poilus à leur famille mais, après juillet 1915, le moral des troupes étant au plus bas, on décide de leur donner six jours de repos. Quelquefois les permes étaient prolongées, retardées ou supprimées. Le soldat français pouvait profiter d environ 60 jours de permission sur les 1500 jours qu a duré la guerre! Mais la perme n était pas forcément du repos complet : dans les campagnes, le poilu retournait travailler aux champs car la main d œuvre masculine manquait. Ce dessin est destiné au Club athlétique de la Société Générale de Mont de Marsan, où Cel était employé avant son départ pour l armée Dessin à la plume et à l encre de Chine illustrant un pastiche de «Viens Poupoule»,,montrant le départ en permission et le difficile retour. Dédié à ses amis du Club athlétique de la Société Générale,1915

22 LA VIE DANS LES TRANCHEES Ces deux dessins nous montrent la vie quotidienne d un poilu sur le front : on le voit dans deux activités différentes. Le premier dessin montre un soldat assis sur une caisse : il et en train de manger. Sa gamelle est coincée entre ses genoux. Il tient un couteau et une fourchette. Il mange la tête légèrement baissée, montrant ainsi sa lassitude et peut-être même son désespoir. On remarque sur son uniforme des traces de boue : cela montre que les conditions de vie des soldats sont difficiles et médiocres. Ils mangent dans les tranchées avec les rats, la boue et au milieu des cadavres. On voit aussi qu à côté de lui, le poilu a posé son fusil pour être prêt en cas d attaque. Pour éviter que le fusil ne se déclenche, il a mis une protection sur la détente. Il garde aussi sur lui les cartouchières. Dessin à la plume et lavis, 1932 «Toustém minja s ou pouce, qu en souy banleou hart!» (A toujours manger sur le pouce, je suis

23 Le deuxième dessin nous montre un poilu en train de marcher sur des caillebotis qui facilitaient les déplacements dans les tranchées remplies de boue. Il est chargé de la corvée de ravitaillement. Il porte notamment les rations d eau et de nourriture qui sont placées dans des gourdes et des gamelles. La scène semble se passer en hiver : le poilu porte une veste en peau de mouton, ce qui nous montre que ce poilu est un Landais. Les conditions sont très difficiles : il souffre du froid et affronte les intempéries. De plus, il doit toujours porter ses armes malgré son chargement. On remarque qu il marche le dos courbé sous le poids de son chargement, mais aussi sous le poids de la fatigue et du désespoir. Le porteur d eau. Gravure sur linoleum, rehaussé de couleur bleue, gravé en 1937 pour des menus de banquets d anciens combattants.

24 UNE GUERRE MEURTRIERE Ce dessin nous montre un poilu en uniforme appartenant au 34 ème régiment d infanterie de Mont de Marsan. Sur lui, il porte son «barda» au grand complet : le sac à dos, les cartouchières, le fusil Cel l a dessiné debout devant un fil barbelé qui symbolise le champ de bataille. Son visage reflète la résignation : il semble regarder l horizon, comme s il espérait un avenir meilleur. Il porte deux médailles sur son torse montrant son courage : il a dû réaliser des actions héroïques. A sa gauche, le fil barbelé retient une affiche sur laquelle figure une longue liste des régions et des villes dans lesquelles se sont déroulées des batailles très meurtrières : par exemple, on peut distinguer celles de la Somme, de Champagne, de Douaumont, d Alsace, d Hurtebise, et enfin celle du plateau de Craonne en Craonne est aussi le titre d une chanson qui décrit toutes les horreurs de la guerre. Et la liste des batailles n est pas terminée : une des plus terribles débutera le 21 février 1916 autour de Verdun. Ce soldat symbolise tous les poilus morts pour leur pays pendant ces batailles. C est un hommage qui leur est rendu. Ce dessin insiste également sur la violence de ces batailles qui doivent leur célébrité à leur nombre de morts. Plume, encre de Chine et lavis

Bataille de la Somme Ressources: Documents de source primaire

Bataille de la Somme Ressources: Documents de source primaire Tués au combat dans la Somme Liste des 118 soldats tués au combat avec le 38 e bataillon, unité levée à Ottawa, pendant l attaque contre la tranchée Desire et Grandcourt, dans la Somme, le 18 novembre

Plus en détail

été 1914 dans la guerre 15/02-21/09/2014 exposition au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans

été 1914 dans la guerre 15/02-21/09/2014 exposition au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans été 1914 Nancy et la Lorraine dans la guerre exposition 15/02-21/09/2014 au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans 1 3 2 4 5 6 7 9 8 1870-1914 : une guerre attendue? Août 1914 : partis pour un été

Plus en détail

CARNET MUSEO MÔMES A BIENTÔT AU MUSEE PIERRE NOEL. Conception / Jennifer Fangille avec l aide de Karine Laine et Didier Mathieu

CARNET MUSEO MÔMES A BIENTÔT AU MUSEE PIERRE NOEL. Conception / Jennifer Fangille avec l aide de Karine Laine et Didier Mathieu CARNET MUSEO MÔMES A BIENTÔT AU MUSEE PIERRE NOEL +7 Conception / Jennifer Fangille avec l aide de Karine Laine et Didier Mathieu LE CENTENAIRE DE LA 1ère GUERRE MONDIALE Képi Le soldat français Il y a

Plus en détail

Alphonse Lalauze (Paris, 6 e arr. 1872- Milly-la-Forêt 1936) est un peintre militaire et historique français. Dans les tranchées 1915

Alphonse Lalauze (Paris, 6 e arr. 1872- Milly-la-Forêt 1936) est un peintre militaire et historique français. Dans les tranchées 1915 Les peintres 14-18 Cours 2 Les observateurs La mobilisation fait d'hommes du commun des soldats soudain précipités dans un autre monde, régi par d'autres lois, le monde de l'ordre militaire et de la mort

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

Pertes : Blessé : 1. Pertes : Blessés : 2

Pertes : Blessé : 1. Pertes : Blessés : 2 A 22 h, une vive fusillade allemande éclate en face de notre gauche et en face de la droite anglaise. Le tir de notre artillerie arrête immédiatement cette fusillade. La nuit est calme ; mêmes tirs systématiques

Plus en détail

La génération perdue de la «Grande Guerre»

La génération perdue de la «Grande Guerre» Parce qu un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir. Maréchal Foch La génération perdue de la «Grande Guerre» Entre 1914 et 1918, 8,5 millions de Français

Plus en détail

HISTOIRE-GÉOGRAPHIE ET ÉDUCATION CIVIQUE

HISTOIRE-GÉOGRAPHIE ET ÉDUCATION CIVIQUE CORRECTION DST 17 OCT. 2013 ANNÉE SCOLAIRE 2013-2014 HISTOIRE-GÉOGRAPHIE ET ÉDUCATION CIVIQUE L épreuve sera notée sur 40 points. La maîtrise de la langue est notée sur 2 points. Hist-géo : E.C. : ML :

Plus en détail

C était la guerre des tranchées

C était la guerre des tranchées C était la guerre des tranchées Jacques Tardi Format 23,2 x 30,5 cm 128 pages C et album consacré, comme son titre l indique, à la vie dans les tranchées pendant la Première Guerre mondiale est constitué

Plus en détail

Fiche pédagogique 2 : Les soldats à Paris

Fiche pédagogique 2 : Les soldats à Paris Fiche pédagogique 2 : Les soldats à Paris Les soldats à Paris Quand la guerre éclate, à Paris comme ailleurs en France, les hommes sont appelés à aller se battre pour défendre le pays : c est la mobilisation

Plus en détail

LE BLEUET DE FRANCE LE BLEUET DE FRANCE

LE BLEUET DE FRANCE LE BLEUET DE FRANCE 1 LE BLEUET DE FRANCE LE BLEUET DE FRANCE La «Grande Guerre» laisse plus de 20 millions de blessés et d invalides dont certains, gravement mutilés, ne peuvent plus travailler. La Nation reconnaissante

Plus en détail

26 février 1918. Marie,

26 février 1918. Marie, Commémoration du Centenaire de la Grande Guerre Lettres écrites par Julie, élève de 1L 26 février 1918 Je suis tellement heureux, ce temps maussade ne se finira jamais il me semble, maintenant. Mais je

Plus en détail

CLASSE : : : ; : : : : LA LIBERTE GUIDANT LE PEUPLE EUGENE DELACROIX

CLASSE : : : ; : : : : LA LIBERTE GUIDANT LE PEUPLE EUGENE DELACROIX HISTOIRE DES ARTS CLASSE : 4 ème Période historique : XIXème siècle Moment choisi : le retour à la monarchie ; les Trois Glorieuses Thématique : Arts, Etats et pouvoir (œuvre engagée) Sujet : Comment un

Plus en détail

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait.

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait. Jeudi 8 mai 2014 Cérémonie patriotique / Parvis de l Hôtel de Ville Discours de Karl Olive, Maire de Poissy, Conseiller général des Yvelines Monsieur le Ministre, Monsieur le Préfet, Madame la Conseillère

Plus en détail

Le Val-de-Marne et la Grande Guerre dans les collections photographiques et cinématographiques de l ECPAD (1915-1919)

Le Val-de-Marne et la Grande Guerre dans les collections photographiques et cinématographiques de l ECPAD (1915-1919) Le Val-de-Marne et la Grande Guerre dans les collections photographiques et cinématographiques de l ECPAD (1915-1919) Les archives de la SPCA sur le Val-de-Marne Nombre de reportages : 54 Nombre de films

Plus en détail

Quizz du centenaire de la guerre de 1914-1918

Quizz du centenaire de la guerre de 1914-1918 Quizz du centenaire de la guerre de 1914-1918 Questionnaire réservé aux enfants et adolescents du CM2 à la 3ème Nom :... Prénom :... Adresse :... Numéros de téléphone : Fixe :... Mobile :... Adresse courriel

Plus en détail

La Presse des Tranchées.

La Presse des Tranchées. La Presse des Tranchées. Importance du phénomène Il dut y avoir au moins 500 journaux des tranchées et très certainement plus, car les journaux de «14» étaient de si mauvaise qualité et de si faible tirage

Plus en détail

Victime D Anorexie, Elle A Failli Mourir

Victime D Anorexie, Elle A Failli Mourir VICTIME D ANOREXIE, Alors que le nombre de personnes souffrant d obésité ne cesse de croître dans la société nord-américaine, certaines personnes sont atteintes d un trouble alimentaire qui se situe à

Plus en détail

Ils s installent tous les deux sur une péniche amarrée sur nos quais de Seine. Avec elle, il pratique la musique, et de cette passion partagée

Ils s installent tous les deux sur une péniche amarrée sur nos quais de Seine. Avec elle, il pratique la musique, et de cette passion partagée Mark Moogalian est né en Caroline du Nord, et a vécu dans la ville de Richmond, en Virginie, puis à partir de 1979 sur la côte Est des États Unis. Sa vie outre Atlantique se déroule entre la musique, ainsi

Plus en détail

Le travail a été réalisé avec des tablettes par les élèves des classes de 4ème 1 et 4ème 2.

Le travail a été réalisé avec des tablettes par les élèves des classes de 4ème 1 et 4ème 2. Classe de Quatrième, Histoire La révolution française en images Comprendre le déroulement de la révolution française à travers des images Consigne : décrire avec des mots, le plus précisément possible,

Plus en détail

Cette toile d Eugène Delacroix évoque la Révolution de Juillet.

Cette toile d Eugène Delacroix évoque la Révolution de Juillet. La liberté guidant le peuple Cette toile d Eugène Delacroix évoque la Révolution de Juillet. L'insurrection populaire du 27, 28 et 29 juillet 1830, à Paris, renverse Charles X, dernier roi bourbon de France

Plus en détail

Enfant soldat. Mon plus grand rêve, c est de devenir soldat. Je les trouve tellement courageux, et tellement élégants dans leur uniforme!

Enfant soldat. Mon plus grand rêve, c est de devenir soldat. Je les trouve tellement courageux, et tellement élégants dans leur uniforme! Enfant soldat Mon plus grand rêve, c est de devenir soldat. Je les trouve tellement courageux, et tellement élégants dans leur uniforme! Un jour que je marche dans la rue, je tombe en arrêt : devant moi,

Plus en détail

L'histoire de. Pierre Couturier

L'histoire de. Pierre Couturier L'histoire de Pierre Couturier 1914, cent ans après Arnold ; Axel ; Esra ; Justine ; Bilal ; Aïcha ; Simon ; Chaïma ; Aïna ; Calysta ; Abdelghani ; Evan ; Sophie ; Théo : Nil ; Sofiane ; Océane ; Lucie

Plus en détail

La liberté guidant le peuple sur les barricades

La liberté guidant le peuple sur les barricades La liberté guidant le peuple sur les barricades Eugène DELACROIX 1830 Une étrange lumière Le soleil brille à travers la fumée de la poudre. Les écrits nous disent que nous sommes en début de matinée et

Plus en détail

Plus de 300 enfants de Mainvilliers et Vernouillet ont célébré cette date si importante pour eux!

Plus de 300 enfants de Mainvilliers et Vernouillet ont célébré cette date si importante pour eux! Avec la participation de la ville de Vernouillet (2 ème Ville Amie des enfants du département) Plus de 300 enfants de Mainvilliers et Vernouillet ont célébré cette date si importante pour eux! 19/20 Novembre

Plus en détail

Le président de l Association des Plus Grands Invalides de Guerre, Monsieur Cazals et nos élèves aux Invalides.

Le président de l Association des Plus Grands Invalides de Guerre, Monsieur Cazals et nos élèves aux Invalides. Les 3 èmes à Paris pour les cérémonies du 14 juillet Cette année riche en émotions et en rencontres s est achevée avec une invitation à participer aux cérémonies du 14 juillet à Paris. C est à l invitation

Plus en détail

Il était une petite fille qu on appelait le Petit Chaperon Rouge. Un jour, sa maman

Il était une petite fille qu on appelait le Petit Chaperon Rouge. Un jour, sa maman Il était une petite fille qu on appelait le Petit Chaperon Rouge. Un jour, sa maman parle au téléphone avec la grand-mère, puis dit au Petit Chaperon Rouge: Porte à ta grand-mère ce panier! 1. Maman téléphone....

Plus en détail

Bernard Maître, 20 ans, Résistant. Concours départemental de la Résistance et de la Déportation 2014 classe de CM1 de Navenne

Bernard Maître, 20 ans, Résistant. Concours départemental de la Résistance et de la Déportation 2014 classe de CM1 de Navenne Bernard Maître, 20 ans, Résistant Concours départemental de la Résistance et de la Déportation 2014 classe de CM1 de Navenne Les élèves de CM1 de Mme Mailley ont réalisé ce livre racontant l histoire de

Plus en détail

Otto DIX, Les joueurs de Skat 1920 - Huile et collage sur toile 117 cm x 97 cm 1/5

Otto DIX, Les joueurs de Skat 1920 - Huile et collage sur toile 117 cm x 97 cm 1/5 Otto DIX, Les joueurs de Skat 1920 - Huile et collage sur toile 117 cm x 97 cm 1/5 HISTOIRE DES ARTS - 3e LES JOUEURS DE SKAT 1 : IDENTIFICATION : Artiste : Otto DIX (Allemagne, 1891-1969) Titre : Les

Plus en détail

- QUESTIONNAIRE HISTORIQUE

- QUESTIONNAIRE HISTORIQUE - QUESTIONNAIRE HISTORIQUE HISTOIRE DES GARDES POMPES ET DU BATAILLON 1) De quel pays, Du Périer a-t-il rapporté la pompe à incendie pour laquelle il a obtenu un privilège royal en 1699? Hollande 2) Quel

Plus en détail

L Histoire en photos Ressources: Photos officielles du Première Guerre mondiale

L Histoire en photos Ressources: Photos officielles du Première Guerre mondiale Drainage des tranchées Dans la France du Nord et la Belgique gorgées de pluie, les tranchées, pendant une bonne partie de l année, n étaient plus que des fossés boueux. La vie y devenait encore plus pénible

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE - JANVIER 2014. Centenaire 14-18. Les projets du Canopé de l académie de Toulouse

DOSSIER DE PRESSE - JANVIER 2014. Centenaire 14-18. Les projets du Canopé de l académie de Toulouse DOSSIER DE PRESSE - JANVIER 2014 Centenaire 14-18 Les projets du Canopé de l académie de Toulouse EN BREF : LES ACTIONS DU CANOPÉ - ACADÉMIE DE TOULOUSE Le CRDP de l académie de Toulouse a initié quatre

Plus en détail

Le Grand Troupeau de De Jean Giono.

Le Grand Troupeau de De Jean Giono. Cornus Louis 1èreS 3 Lycée Paul Cézanne Le Grand Troupeau de De Jean Giono. Le Grand Troupeau est roman écrit de l année 1929 jusqu à l année 1931 par l auteur pacifiste Jean Giono. Il a été publié en

Plus en détail

Les documents du service éducatif des Archives du Calvados - premier degré

Les documents du service éducatif des Archives du Calvados - premier degré Étudier et valoriser le patrimoine Les documents du service éducatif des Archives du Calvados - premier degré «Enquête d archives» Comment retracer le parcours d un poilu du Calvados Le niveau concerné

Plus en détail

1914-1918 PREMIERE GUERRE MONDIALE CATALOGUE. Archives Municipales de Menton

1914-1918 PREMIERE GUERRE MONDIALE CATALOGUE. Archives Municipales de Menton 1914-1918 PREMIERE GUERRE MONDIALE CATALOGUE Archives Municipales de Menton 1 Le service des Archives Municipales de Menton vous propose une sélection de documents en relation avec la Première Guerre Mondiale.

Plus en détail

Face au risque sismique, chaque jour, je me prépare! Que faire? Avant, Pendant Après

Face au risque sismique, chaque jour, je me prépare! Que faire? Avant, Pendant Après Face au risque sismique, chaque jour, je me prépare! Que faire? Avant, Pendant Après Guide à conserver Que faire? AVA Le matin, je prends toujours un petit-déjeuner avant de partir. A la maison On réalise

Plus en détail

MESNIL-AMAR Jacqueline née PERQUEL (1909-1987)

MESNIL-AMAR Jacqueline née PERQUEL (1909-1987) 1 MESNIL-AMAR Jacqueline née PERQUEL (1909-1987) 1) Le témoin : Le témoin se nomme Jacqueline Perquel (nom de jeune fille). Elle est née le 23 avril 1909 à Paris. Elle est issue d une famille juive d origine

Plus en détail

CYCLE III DOCUMENT PROFESSEUR

CYCLE III DOCUMENT PROFESSEUR CYCLE III DOCUMENT PROFESSEUR VISITE DU CHATEAU DE LANGEAIS Élaboré par!: Jean-Noël Dupé Françoise Gauthier Et le service éducatif du château de Langeais!: Sylvie Poudroux Claire Meignen ACTIVITES PREPARATOIRES,

Plus en détail

12 1914-1918, quatre années sur le front

12 1914-1918, quatre années sur le front Préface la Grande Guerre a provoqué une prise de parole combattante comme aucun conflit auparavant n en avait suscitée à une telle échelle. ceux qui avaient connu l expérience de guerre et y avaient survécu

Plus en détail

Une histoire de Letizia Lambert

Une histoire de Letizia Lambert Une histoire de Letizia Lambert Voix off : Aujourd hui c est dimanche. Bonne nouvelle, c est le jour du cinéma. Voix off : Gabriel aime ce moment car... Voix off :...c est très ennuyeux l hôpital. Voix

Plus en détail

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e 1O e 2O e 3O e La fleur du soleil : 4O e 5O e 6O e Originaire du Pérou et introduite en Europe à la fin du 17e siècle, le tournesol est une plante qui porte merveilleusement son nom puisqu elle se tourne

Plus en détail

20 QUESTIONS QCM 40 QUESTIONS CLASSIQUES

20 QUESTIONS QCM 40 QUESTIONS CLASSIQUES CONTROLES DES CONNAISSANCES Spécial «Assistant» La Direction Technique Nationale de l Arbitrage - par l intermédiaire de ses commissions «Lois du Jeu» et «Formation & Stages» - propose une série de questions

Plus en détail

Indications pédagogiques C1 / 1.2

Indications pédagogiques C1 / 1.2 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques C1 / 1.2 C : Comprendre un message Degré de difficulté 1 Objectif intermédiaire 1 : Analyser un message Objectif opérationnel 2 : Repérer les

Plus en détail

Deux régiments de Poitiers dans la Guerre 1914-1918

Deux régiments de Poitiers dans la Guerre 1914-1918 Deux régiments de Poitiers dans la Guerre 1914-1918 Nom de l élève : Prénom : Classe : Niveau : lycée Dossier pédagogique Des documents et des questionnaires, un lexique et une notice biographique Pour

Plus en détail

HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS

HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS DOCUMENT : 1979. 29489 (1). «L'Actualité. L'union fait la force. Jeu stratégique». Sans éditeur. Vers 1915. PLACE

Plus en détail

Histoires et mémoires de la Grande Guerre à travers les cartes postales de poilus douessins. Exemples de travaux d élèves

Histoires et mémoires de la Grande Guerre à travers les cartes postales de poilus douessins. Exemples de travaux d élèves Histoires et mémoires de la Grande Guerre à travers les cartes postales de poilus douessins Exemples de travaux d élèves 1. Jules Michel Né le 9 avril 1897. Obtient son certificat d études en 1911. Devient

Plus en détail

La Kilianstollen,, une galerie allemande de la 1 ère Guerre Mondiale. Cérémonie de commémoration 20 NOVEMBRE 2011

La Kilianstollen,, une galerie allemande de la 1 ère Guerre Mondiale. Cérémonie de commémoration 20 NOVEMBRE 2011 20 NOVEMBRE 2011 La Kilianstollen,, une galerie allemande de la 1 ère Guerre Mondiale Cérémonie de commémoration Direction régionale des affaires culturelles Alsace Commune de Carspach AVANT-PROPOS L archéologie

Plus en détail

L artisanat de tranchée.

L artisanat de tranchée. L artisanat de tranchée. L artisanat de tranchée est une forme d art théoriquement spécifique aux tranchées, mais qui rapidement s industrialisera : ce seront des «souvenirs de guerre»,qu il était de bon

Plus en détail

Rezolution Apprendre à jouer rapidement. Comment Jouer

Rezolution Apprendre à jouer rapidement. Comment Jouer Rezolution Apprendre à jouer rapidement Bienvenue en 2175 : les derniers évènements ont conduit la race humaine au seuil de son premier conflit majeur depuis les 100 dernières années. Bienvenue à l aube

Plus en détail

Vincere, Italie 2009 1h59 - Couleur

Vincere, Italie 2009 1h59 - Couleur Rétrospective Le Secret Vincere, de Marco Bellochio Italie 2009 1h59 - Couleur Fiche pédagogique réalisée par Sébastien Farouelle Scénario : Marco Bellocchio, Daniela Ceselli Image : Daniele Ciprì Montage

Plus en détail

CARTES POSTALES FRANÇAISES : SÉQUENCE PÉDAGOGIQUE PREMIER DEGRÉ

CARTES POSTALES FRANÇAISES : SÉQUENCE PÉDAGOGIQUE PREMIER DEGRÉ CARTES POSTALES FRANÇAISES : SÉQUENCE PÉDAGOGIQUE PREMIER DEGRÉ Objectif général Dégager la notion de propagande à travers l étude de cartes postales. Objectifs spécifiques Lire des cartes postales, les

Plus en détail

CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU 3 ème

CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU 3 ème CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU 3 ème DU REGIME DE VICHY AU RETOUR DE LA REPUBLIQUE DE LA DECLARATION DE GUERRE A LA DEFAITE DE LA FRANCE PAGES 4-5 Les documents ci-dessous évoquent les premiers mois

Plus en détail

Carnet de Guerre de Rob Roy, 1939 à 1944. Dossier de presse

Carnet de Guerre de Rob Roy, 1939 à 1944. Dossier de presse Dossier de presse 1 Présentation Né à Mont-de Marsan dans la Landes, le 3 octobre 1909, Robert de la Rivière (1909-1992) dit Rob Roy fut dès sa jeunesse un amoureux fou de l automobile et du dessin. Il

Plus en détail

Au CPE Vire-Crêpe l enfant a le droit d être un enfant!

Au CPE Vire-Crêpe l enfant a le droit d être un enfant! Au CPE Vire-Crêpe l enfant a le droit d être un enfant! Convention de la bientraitance des enfants fréquentant les installations du centre de la petite enfance Vire-Crêpe 1 Tous droits de traduction, d

Plus en détail

Accident de parapente Bi à FISS (avec Maud)

Accident de parapente Bi à FISS (avec Maud) Accident de parapente Bi à FISS (avec Maud) Récit : Bertrand fontaine : bertrand@lesfontaines.be Introduction : Ceci n a pas du tout le but de trouver des excuses ou de me déculpabiliser des erreurs que

Plus en détail

Régulièrement tu arrives à Paris et puis le soir, tu te rends compte que tu as laissé ta brosse à dents à Berlin

Régulièrement tu arrives à Paris et puis le soir, tu te rends compte que tu as laissé ta brosse à dents à Berlin Une interview avec la direction de l'ofaj, Max Claudet et Eva Sabine Kuntz Régulièrement tu arrives à Paris et puis le soir, tu te rends compte que tu as laissé ta brosse à dents à Berlin Le Grand méchant

Plus en détail

LE GHETTO DE VARSOVIE

LE GHETTO DE VARSOVIE LA SECONDE GUERRE MONDIALE LE GHETTO DE VARSOVIE Gaumont Pathé archives, collection Pathé Les documents d archives Pathé nous transportent dans une actualité devenue, aujourd hui, de l histoire. Ces fragments

Plus en détail

Ensemble pour des jeunes et des familles en santé!

Ensemble pour des jeunes et des familles en santé! Ensemble pour des jeunes et des familles en santé! Du plaisir au parc municipal, un jeu d enfant! Les parcs municipaux sont de merveilleux endroits pour s amuser en famille en profitant du beau temps;

Plus en détail

Sur les traces d un Poilu de ma commune L exemple du caporal Henri BOUIN (1886-1917)

Sur les traces d un Poilu de ma commune L exemple du caporal Henri BOUIN (1886-1917) 1 Sur les traces d un Poilu de ma commune L exemple du caporal Henri BOUIN (1886-1917) Affiche et carte postale : Arch. dép. d Eure-et-Loir, 26 Fi NC 18 et 9 Fi NC Jouy. Carte postale 102 e Régiment d

Plus en détail

Bienvenue à la Maison des Arts

Bienvenue à la Maison des Arts Bienvenue à la Maison des Arts Livret jeu pour les enfants Exposition Jacques MONORY Du 25 janvier au 7 mars 2004 Aujourd hui grâce à ton livret jeu, tu vas pouvoir découvrir l univers de JACQUES MONORY

Plus en détail

JOURNAL DES MARCHES ET OPÉRATIONS. Du Bataillon de Marche. Du 112 e R.I.

JOURNAL DES MARCHES ET OPÉRATIONS. Du Bataillon de Marche. Du 112 e R.I. JOURNAL DES MARCHES ET OPÉRATIONS Du Bataillon de Marche Du 112 e R.I. Du 6 février 1915 au 5 mars 1915 PARIS / HENRI CHARLES-LAVAUZELLE Edi teur militaire / 124 Boulevard Saint-Germain M ême maison à

Plus en détail

Fiche pédagogique 5 : Se soigner à Paris

Fiche pédagogique 5 : Se soigner à Paris Fiche pédagogique 5 : Se soigner à Paris Se soigner à Paris Au total, la Grande Guerre a fait dix millions de morts, dont 1.4 million de Français et 21 millions de blessés. En France, on estime que 3 millions

Plus en détail

BROUILLON. Nous vous offrons également la possibilité de livrer votre propre perception de façon tout à fait confidentielle.

BROUILLON. Nous vous offrons également la possibilité de livrer votre propre perception de façon tout à fait confidentielle. numéro d identification MON ÉDUCATION, MES LOISIRS Droits de l enfant Consultation des 6/18 ans MA VIE DE TOUS LES JOURS 2013 ma santé Adulte JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS 2 Bonjour, Vous avez entre

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveau B1 : en bref Thème : La vie en banlieue parisienne Après une mise en route sur le début du film, les apprenants découvriront l

Plus en détail

Que recommanderiez-vous pour aider Sarah et sa famille? Qui devrait intervenir?

Que recommanderiez-vous pour aider Sarah et sa famille? Qui devrait intervenir? ÉTUDES DE CAS 1. Sarah, 7 ans, 2 e année (comportement explosif) Sarah a commencé à afficher un comportement explosif en deuxième année. Son enseignante a remarqué que ses dessins étaient souvent «sombres»

Plus en détail

Un skieur à l école. Compréhension de lecture Andrée Otte

Un skieur à l école. Compréhension de lecture Andrée Otte Compréhension de lecture Andrée Otte Un skieur à l école D après «Je me perfectionne en lecture» de Christian Lamblin, Ed. Retz Le maître vient de faire l appel. Tout le monde est présent sauf César. -Personne

Plus en détail

Ce petit guide a été réalisé par le Conseil Municipal Enfants grâce aux informations trouvées sur le site internet de la sécurité routière.

Ce petit guide a été réalisé par le Conseil Municipal Enfants grâce aux informations trouvées sur le site internet de la sécurité routière. Page 2 : Sommaire Page 3 : Présentation du petit guide Page 4 et 5: Le petit guide des piétons Page 6 et 7 : Le petit guide du cyclisme Page 8 : Le petit guide des planches à rou lettes, patins et trottinettes

Plus en détail

Création des personnages principaux par les 1re année Voici le chevalier Tom. Voici Alexie la dragonne. C est la meilleure amie de Tom.

Création des personnages principaux par les 1re année Voici le chevalier Tom. Voici Alexie la dragonne. C est la meilleure amie de Tom. Création des personnages principaux par les 1 re année Voici le chevalier Tom. Il est courageux car il a combattu contre un dragon, contre des tarentules cachées sous son lit et contre des fourmis voleuses

Plus en détail

LIVRET PÉDAGOGIQUE. Depuis plus de 35 ans, notre famille recherche et étudie les objets de la 1ère guerre mondiale.

LIVRET PÉDAGOGIQUE. Depuis plus de 35 ans, notre famille recherche et étudie les objets de la 1ère guerre mondiale. LIVRET PÉDAGOGIQUE Situé à 10km au sud de Lille, le fort de Seclin est le dernier Fort intact de la ceinture de Lille. Oublié pendant de longues années, notre famille le restaure depuis plus de 18 ans

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

LES LEGENDES DES ETOILES RACONTEES AUX ENFANTS

LES LEGENDES DES ETOILES RACONTEES AUX ENFANTS LES LEGENDES DES ETOILES RACONTEES AUX ENFANTS Depuis que les hommes racontent des histoires, de nombreuses d entre elles tentent dʹexpliquer comment le monde a été créé et pourquoi les choses sont comme

Plus en détail

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23.

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. «Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. Pour faire suite au récit des disciples sur le chemin d Emmaüs et pour

Plus en détail

Tout savoir sur la guerre. (chronologie, leçons, glossaire) A toi de jouer!! (questionnaire, mots croisés, recherche monument aux morts)

Tout savoir sur la guerre. (chronologie, leçons, glossaire) A toi de jouer!! (questionnaire, mots croisés, recherche monument aux morts) LIVRET PÉDAGOGIQUE LES FRANÇAIS ET LA GRANDE G U E R R E 1914-1918 Tout savoir sur la guerre (chronologie, leçons, glossaire) A toi de jouer!! (questionnaire, mots croisés, recherche monument aux morts)

Plus en détail

AVOIR ÊTRE FAIRE VENIR ALLER

AVOIR ÊTRE FAIRE VENIR ALLER *Summer Packets are due Friday, August 12 th No exceptions Conjuguez les verbes suivants au PRÉSENT. AVOIR ÊTRE FAIRE VENIR ALLER 1 L histoire de Superman Choisissez la bonne forme du verbe (le passé composé

Plus en détail

Histoires de choses...

Histoires de choses... Temps d Activites Periscolaires Année Scolaire 2013-2014 / 2ème trimestre École du Sacré Cœur Classe de CE 2, CM1,CM2 Les Ateliers Autour Du Livre avec Marie-Ange Nénot Après la lecture du conte «La paire

Plus en détail

s apprend en naviguant Brochure de jeux à destination des enfants

s apprend en naviguant Brochure de jeux à destination des enfants Paris s apprend en naviguant Brochure de jeux à destination des enfants Paris et son histoire Les ------- n T P c s G Énigme 1 à l origine Remplis la grille à l aide des dessins, puis mets dans le bon

Plus en détail

HISTOIRE DES ARTS. BLITZ WOLF par Tex Avery (1942)

HISTOIRE DES ARTS. BLITZ WOLF par Tex Avery (1942) HISTOIRE DES ARTS BLITZ WOLF par Tex Avery (1942) I. IDENTIFIER PRESENTER Blitz Wolf ou Der Gross méchant loup en français est un dessin animé américain réalisé par Tex Avery et produit par la MGM (Metro

Plus en détail

I/ Compréhension orale Feuille de l élève Note : /10 points

I/ Compréhension orale Feuille de l élève Note : /10 points I/ Compréhension orale Feuille de l élève Répondez en choisissant la réponse correcte : 1. L histoire se passe en hiver au printemps en été 2. Les trois petits amis veulent faire leurs devoirs sortir dans

Plus en détail

En voiture Simone. Luc Tartar Editions Lansman

En voiture Simone. Luc Tartar Editions Lansman Simone Luc Tartar Editions Lansman Entre le père, avec un cadeau. PAPA Le père : Simone? Tu es là? Evidemment que tu es là. On m a dit que tu avais roulé sous une voiture. Simone. Que s est-il passé? Temps

Plus en détail

«J aime la musique de la pluie qui goutte sur mon parapluie rouge.

«J aime la musique de la pluie qui goutte sur mon parapluie rouge. J aime, je n aime pas Extrait de "J'aime", Minne/Natali Fortier (Albin Michel) «J aime la musique de la pluie qui goutte sur mon parapluie rouge. Quand je traverse la route au passage piéton, j aime marcher

Plus en détail

Portraits. Trouvez l objet

Portraits. Trouvez l objet unité Portraits 5 Trouvez l objet grammaire 1 Répondez comme dans l exemple. Qu est-ce que c est? Exemple : Ce sont des vases. 1 3 4 1 3 3 vocabulaire Barrez l intrus. 1 un vase des fleurs une chaise une

Plus en détail

2012 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

2012 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2012 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE : MALE : FEMALE : MALE : Heureusement que nous sommes très en avance.

Plus en détail

LE LION DE BARTHOLDI. Guide complet pour mieux connaître le monument emblématique du Territoire de Belfort

LE LION DE BARTHOLDI. Guide complet pour mieux connaître le monument emblématique du Territoire de Belfort LE LION DE BARTHOLDI Guide complet pour mieux connaître le monument emblématique du Territoire de Belfort INCONTOURNABLE : LE LION DE BARTHOLDI Son histoire : Au terme de 103 jours de sièges (3 novembre

Plus en détail

AMELIORER SES COMPETENCES LINGUISTIQUES les prépositions de lieu

AMELIORER SES COMPETENCES LINGUISTIQUES les prépositions de lieu AMELIORER SES COMPETENCES LINGUISTIQUES les prépositions de lieu JEUX : Jeu des paires Quelles différences? E.P.S. : - jeu Jacques a dit - Chasse au trésor - Mise en place d un parcours ÉCOUTER, MEMORISER

Plus en détail

LA PREMIERE GUERRE MONDIALE p12 à43

LA PREMIERE GUERRE MONDIALE p12 à43 LA PREMIERE GUERRE MONDIALE p12 à43 fiche d objectifs Quelles sont les origines de la Première Guerre mondiale? Introduction :le monde en 1914 ( p14/15) L Europe règne sur le monde (colonies en Afrique

Plus en détail

J attendais depuis longtemps un signe Où tu revenais me chercher Pourquoi je t ai laissé aller si loin Avant que je trouve la vérité

J attendais depuis longtemps un signe Où tu revenais me chercher Pourquoi je t ai laissé aller si loin Avant que je trouve la vérité Le vent bohème Ça m a pris du temps pour me libérer De cette prison d incertitude Mes craintes étaient prises au dépourvu Et tous mes doutes ont disparu J ai trouvé mon bateau sur les pierres J ai refait

Plus en détail

Dans le passage ci-dessous, retrouve et entoure au crayon de couleur rouge, tous les verbes (conjugués et non conjugués) :

Dans le passage ci-dessous, retrouve et entoure au crayon de couleur rouge, tous les verbes (conjugués et non conjugués) : La sorcière du placard aux balais partie 1 (p 1-2) La sorcière du placard aux balais partie 1 (p 1-2) Dans le passage ci-dessous, retrouve et entoure au crayon de couleur rouge, tous les verbes (conjugués

Plus en détail

Larisa Gojnete (coord.) cahier d exercices. VI ème L2. Editura Nomina

Larisa Gojnete (coord.) cahier d exercices. VI ème L2. Editura Nomina Raisa Elena Vlad Larisa Gojnete (coord.) Anca Iordache ReNcontres cahier d exercices VI ème L2 Editura Nomina I. Apprendre. Exercer I.1. Vocabulaire thématique a L enfant sur soi-même 1. Choisisez les

Plus en détail

Souvenirs et devoir de mémoire

Souvenirs et devoir de mémoire Souvenirs et devoir de mémoire Je suis doublement incité à raconter mes souvenirs, d abord à la demande des parents de certains évadés, et ensuite à la demande d un officier supérieur, à qui j avais montré

Plus en détail

Réunion : la Diagonale des Fous

Réunion : la Diagonale des Fous J ai besoin de courir. Depuis toujours. Mes parents disent que j ai su trotter avant de marcher. J ai maintenant 32 ans et je viens de réaliser un vieux rêve : terminer la Diagonale des Fous, une course

Plus en détail

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS.

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. MAIS UN JOUR IL PARTIT PLUS AU NORD POUR DÉCOUVRIR LE MONDE. IL MARCHAIT, MARCHAIT, MARCHAIT SANS S ARRÊTER.IL COMMENÇA

Plus en détail

L ami Milan. En hommage à mon ami poête Jean-Louis Noël qui m avait dédié ce poème le 26.03.2004 et qui vient de décéder

L ami Milan. En hommage à mon ami poête Jean-Louis Noël qui m avait dédié ce poème le 26.03.2004 et qui vient de décéder La Longévité réussie En hommage à mon ami poête Jean-Louis Noël qui m avait dédié ce poème le 26.03.2004 et qui vient de décéder le 03.10.2007. L ami Milan L ami Milan, L ami béni, L ami de mille ans.

Plus en détail

La mort est comme une. chandelle. qui s éteint lorsque. le soleil se lève. CHSLD (villa Pabok)

La mort est comme une. chandelle. qui s éteint lorsque. le soleil se lève. CHSLD (villa Pabok) La mort est comme une chandelle qui s éteint lorsque le soleil se lève CHSLD (villa Pabok) Nous attirons plus particulièrement votre attention sur les besoins du résidant à ses derniers moments de vie

Plus en détail

Les élèves de la classe de CM2 de l école élémentaire du Soleil sont heureux de vous présenter leurs productions sur la guerre de 14-18

Les élèves de la classe de CM2 de l école élémentaire du Soleil sont heureux de vous présenter leurs productions sur la guerre de 14-18 Les élèves de la classe de CM2 de l école élémentaire du Soleil sont heureux de vous présenter leurs productions sur la guerre de 14-18 Hommage à ces 5 soldats que nous avons appris à connaître! Nous avons

Plus en détail

Bruxelles, le 20 Juin 2015. Salutations à toi,

Bruxelles, le 20 Juin 2015. Salutations à toi, Bruxelles, le 20 Juin 2015 Salutations à toi, L heure est grave! Actuellement, le monde est en passe de subir une 3 ème guerre mondiale. En effet, les différents conflits qui ont gangrené certaines régions

Plus en détail

FRIOUL SORTIE ŒUVRE NOTRE DAME DE LA JEUNESSE

FRIOUL SORTIE ŒUVRE NOTRE DAME DE LA JEUNESSE A V R I L 2 0 1 4 À la découverte du FRIOUL SORTIE ŒUVRE NOTRE DAME DE LA JEUNESSE DÉPART À 08H15 Le car part de l œuvre à 8h15. Direction le vieux port. Prévoir : une bonne paire de baskets, sac à dos,

Plus en détail

Maeva PERROTON - ESPION OU AMI? -

Maeva PERROTON - ESPION OU AMI? - Maeva PERROTON - ESPION OU AMI? - Editions Val d'arve juin 2012 - CHAPITRE 1 - À Nairobi, en ce beau matin, Sébastien se lève, regarde par la fenêtre et dit: - Il fait beau! Il voit le soleil qui sort

Plus en détail

Bateau, cap sur le Géant!

Bateau, cap sur le Géant! Bateau, cap sur le Géant! Sommaire : - Présentation - Intention - Paysage - Les contes - Fiche technique - Accueil du spectateur - Contact Présentation À partir de 18 mois - Moi Lila, je suis toute raplapla.

Plus en détail

1 ère partie - Avant la libération, le contexte historique

1 ère partie - Avant la libération, le contexte historique A l'est - En janvier 1944, débute l'offensive soviétique qui entraîne la retraite de la Wehrmarcht de ses alliés. En juillet 1944, l'armée rouge, désormais supérieure en effectifs et en armements, pénètre

Plus en détail