La Libération du Nord-Pas de Calais

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La Libération du Nord-Pas de Calais"

Transcription

1 La Libération du Nord-Pas de Calais I Une Libération éclair : 1 er au 5 septembre 1944 A La libération de la région et de la Belgique en 5 jours, du 1 er au 5 septembre : une ruée fulgurante des Alliés, sans combats majeur. Harcelés par l aviation alliée et les sabotages, les Allemands tentent d organiser leur repli vers la Belgique, réquisitionnant tout ce qui peut rouler ; cependant, des unités d élite des divisions font retraite en bon ordre et livrent des combats contre les Alliés et commettent des exactions contre les civils. Les Allemands quittent Béthune. Extrait de l ouvrage de Michel Marcq et Jean-Paul Visse, Le Nord-Pas-de-Calais septembre 44-mai 45. Enfin Libres, Lille, La Voix du Nord Les armées alliées jouent le rôle essentiel : alignées sur la Seine, appliquant le plan d avancée vers le Rhin, elles se mettent en mouvement le 31 août et progressent sur les grands axes. Principaux axes de progression des troupes alliées dans le Nord et le Pas-de Calais lors des combats de la Libération. Extrait de l ouvrage d Etienne Dejonghe et Yves Le Maner, Le Nord-Pas de Calais dans la main allemande , Lille, La Voix du Nord, 2000 Exposition «La Liberté guidait leur pas» - Musée de la Résistance de Bondues Page 1

2 Douai, libérée le 1 er septembre accueille les troupes britanniques sur la Grand-Place. Extrait de l ouvrage de Michel Marcq et Jean-Paul Visse, Le Nord-Pas de Calais , La parenthèse tragique, Lille, La Voix du Nord, 1995 Libération d'avesnes avec des chars américains dans la rue principale et le début de l'incendie de la collégiale suite à une dernière bombe lancée par les Allemands. Exposition «La Liberté guidait leur pas» - Musée de la Résistance de Bondues Page 2

3 Arrivée des Américains à Fourmies le 6 septembre (en haut) et à Valenciennes le 3 septembre (en bas). Coll. Dussart Extrait de l ouvrage d André Caudron, La libération Nord-Pas-de-Calais-Belgique, Roubaix, Nord-Eclair, 1994 Cependant, les résistants leur fournissent une aide précieuse : ils interviennent en véritables auxiliaires, éliminent les poches de résistance allemande ou libèrent seuls certaines villes. (Panneau 3) La progression des armées alliées ne rencontre pas d opposition majeure. Il y a cependant de véritables batailles : le 3 septembre, il faut l intervention conjuguée de divisions américaines, de compagnies de FFI et le pilonnage de l aviation alliée pendant 13 heures pour anéantir les restes d unités allemandes entre Bavai, Maubeuge et Mons. Le 5 septembre au soir, 95% du Nord-Pas-de-Calais et la majeure partie de la Belgique sont libérés, quelques secteurs côtiers restant aux mains des Allemands. B Un ennemi harcelé encore capable de semer la terreur Dans leur retraite, les Allemands, en particulier les troupes d élite, commettent des exactions et des crimes de guerre. Des otages sont attachés à des véhicules pour se préserver des embuscades ; d autres sont fusillés. Le dimanche 3 septembre, à la limite de Lomme, des FFI affrontent des unités de la Wehrmacht et de SS. Des secouristes, portant leur croix rouge, arrivés sur les lieux sont cernés par les SS et conduits à la ferme Bonvarlet, au calvaire de Lomme puis au fort d Englos, où ils sont exécutés avec 12 otages civils. Les 5 secouristes, tous âgés de moins de 20 ans, venaient de Lambersart : un séminariste père blanc Jean Caloone, Jacques Picavet, Oswald Crépi, Michel Thomas et Marcel Derycke. «Le chef de groupe a les yeux crevés, tous ont été mitraillés le long d une haie, achevés à coup de révolver dans la nuque, à coups de pelle, de pioche». Coll. Musée de la Résistance de Bondues Exposition «La Liberté guidait leur pas» - Musée de la Résistance de Bondues Page 3

4 II La bataille des ports La prise des ports devient la tâche primordiale puisque, l ennemi tenant les bouches de l Escaut, le port d Anvers demeure inutilisable pour le ravitaillement des Alliés. La tâche assignée aux Canadiens est ardue : en septembre, ces ports, déclarés «places fortes» en janvier, voient leur garnison et leur puissance de défense portées au maximum sur ordre d Hitler. C est pourquoi les Alliés doivent mettre en œuvre d importants moyens (préparation d artillerie, bombardement aérien, chars munis de fléaux et de lance-flammes) et mener de violents combats pour s emparer de Boulogne et Calais. A- L OPÉRATION WELLHIT : l assaut pour libérer Boulogne, du 17 au 22 septembre Le lieutenant-général Heim, commandant de la place et la garnison se rendent le 22. Bilan : 634 tués, blessés ou disparus chez les Canadiens qui capturent Allemands. L opération WELLHIT est terminée : les Canadiens entrent dans Boulogne après la reddition de la garnison allemande le 22 septembre La ville qui a particulièrement souffert des bombardements alliés sur les installations portuaires et les batteries côtières offre un spectacle de désolation. Le port n est remis en service que le 12 octobre. Coll. Imperial War Museum Exposition «La Liberté guidait leur pas» - Musée de la Résistance de Bondues Page 4

5 B - L OPÉRATION «UNDERGO» : l assaut pour libérer Calais du 27 septembre au 1 er octobre 1944 L opération comprend un double volet : la prise des batteries lourdes des caps Blanc Nez et Gris Nez le 29 septembre et l attaque sur Calais qui est la répétition de l opération Wellhit. La ville est reprise le 29 au soir ; le commandant de la place, le lieutenant-général Schroeder, se rend le 30 et le lendemain, les derniers irréductibles capitulent. Bilan : tués ou blessés canadiens et prisonniers allemands. L opération UNDERGO est terminée : Calais le 30 septembre 1944 après la reddition allemande. Les installations portuaires, détruites par les Allemands début septembre, restent inutilisables jusque novembre. Extrait du numéro spécial «40 ans» publié par Nord-Eclair, La libération Nord de la France Belgique C - LE SIÉGE DE DUNKERQUE, septembre 1944-mai 1945, le «front oublié» Le 10 septembre, les Canadiens encerclent totalement la «poche de Dunkerque» tenue par Allemands sous le commandement de l amiral Frisius. Cependant, mi septembre, les Alliés décident de simplement isoler Dunkerque sans l assaillir, les Canadiens étant redéployés pour dégager Anvers ; une guerre de siège commence. En octobre, Canadiens et Britanniques sont remplacés par les Tchèques du général Liska qui assure le commandement des troupes de garde autour de la poche, surtout des Français volontaires issus des FFI et constitués en unités régulières. Dunkerque cesse bientôt d être une préoccupation essentielle, en particulier pour l Etat- Major allié, quand Ostende est repris et utilisable fin septembre et surtout après le dégagement d Anvers en novembre. Le siège de Dunkerque est bien devenu un front oublié. C est sur ordre du Haut Commandement que Frisius signe sa capitulation sans condition le 9 mai 1945 devant le général Liska. Dunkerque est la ville de France qui reste le plus longtemps sous la botte allemande. Après quatre ans, onze mois et cinq jours d occupation, la ville et le port sont en ruines. Extrait de l ouvrage de Serge Blanckaert, Dunkerque , Dunkerque, Westhoek-éditions, les Editions des Beffrois, 1984 Exposition «La Liberté guidait leur pas» - Musée de la Résistance de Bondues Page 5

6 Un soldat tchèque visite un secteur inondé de la «poche» de Dunkerque : dès le début de 1944, les Allemands avaient inondé ou miné des terres. La «poche de Dunkerque» : un front oublié de tous les communiqués qui évoquent brièvement cette guerre d accrochages, guerre de patrouilles et de duels d artillerie. Extrait de l ouvrage de Serge Blanckaert, Dunkerque , Westhoek Editions des beffrois, 1984 Exposition «La Liberté guidait leur pas» - Musée de la Résistance de Bondues Page 6

Chap. 5 : la 2 nd guerre mondiale : une guerre d anéantissement Pourquoi parle-t-on de la 2 nd guerre mondiale comme d une guerre d anéantissement

Chap. 5 : la 2 nd guerre mondiale : une guerre d anéantissement Pourquoi parle-t-on de la 2 nd guerre mondiale comme d une guerre d anéantissement Chap. 5 : la 2 nd guerre mondiale : une guerre d anéantissement Pourquoi parle-t-on de la 2 nd guerre mondiale comme d une guerre d anéantissement Chanson : Nuit et brouillard de Jean Ferrat http://www.youtube.com/watch?v=94yoxycqo6s

Plus en détail

Guide des expositions temporaires. Service Educatif Édition 2015

Guide des expositions temporaires. Service Educatif Édition 2015 Guide des expositions temporaires Service Educatif Édition 2015 Résistance et Monde rural en Zone interdite 1940-1944 Le Musée de la Résistance de Bondues Le musée a pour vocation de transmettre ce que

Plus en détail

C était la guerre des tranchées

C était la guerre des tranchées C était la guerre des tranchées Jacques Tardi Format 23,2 x 30,5 cm 128 pages C et album consacré, comme son titre l indique, à la vie dans les tranchées pendant la Première Guerre mondiale est constitué

Plus en détail

Mémorial de Caen 70 E ANNIVERSAIRE DE LA BATAILLE DE NORMANDIE POINT DE RENCONTRE. 5 / Réf. : 140B4560 ISBN : 978-2-86618-613-5

Mémorial de Caen 70 E ANNIVERSAIRE DE LA BATAILLE DE NORMANDIE POINT DE RENCONTRE. 5 / Réf. : 140B4560 ISBN : 978-2-86618-613-5 POINT DE RENCONTRE Mémorial de Caen 70 E ANNIVERSAIRE DE LA BATAILLE DE NORMANDIE 5 / Réf. : 140B4560 ISBN : 978-2-86618-613-5 Mémorial de Caen Sommaire CANOPÉ ACADÉMIE DE CAEN Directeur de la publication

Plus en détail

Pendant près d un an, ces territoires vivent au rythme de cette situation.

Pendant près d un an, ces territoires vivent au rythme de cette situation. LIVRET PEDAGOGIQUE Le 6 juin 1944, les Alliés débarquent en Normandie et commencent progressivement à libérer la France. Les Allemands se retranchent dans des zones fortifiées, pour la plupart, situées

Plus en détail

Bataille de la Somme Ressources: Documents de source primaire

Bataille de la Somme Ressources: Documents de source primaire Tués au combat dans la Somme Liste des 118 soldats tués au combat avec le 38 e bataillon, unité levée à Ottawa, pendant l attaque contre la tranchée Desire et Grandcourt, dans la Somme, le 18 novembre

Plus en détail

HISTOIRE DES ARTS. BLITZ WOLF par Tex Avery (1942)

HISTOIRE DES ARTS. BLITZ WOLF par Tex Avery (1942) HISTOIRE DES ARTS BLITZ WOLF par Tex Avery (1942) I. IDENTIFIER PRESENTER Blitz Wolf ou Der Gross méchant loup en français est un dessin animé américain réalisé par Tex Avery et produit par la MGM (Metro

Plus en détail

1 ère partie - Avant la libération, le contexte historique

1 ère partie - Avant la libération, le contexte historique A l'est - En janvier 1944, débute l'offensive soviétique qui entraîne la retraite de la Wehrmarcht de ses alliés. En juillet 1944, l'armée rouge, désormais supérieure en effectifs et en armements, pénètre

Plus en détail

Fichier enseignant. Voici les lieux de visite que nous vous conseillons pour couvrir le programme et les objectifs qu il vise :

Fichier enseignant. Voici les lieux de visite que nous vous conseillons pour couvrir le programme et les objectifs qu il vise : Fichier enseignant Dans le programme d histoire du cycle 3 au chapitre le 20 ème siècle et notre époque les deux conflits mondiaux sont abordés. L accent est mis sur ce qui fit basculer l humanité dans

Plus en détail

REPERES SUR LE CONTEXTE LOCAL

REPERES SUR LE CONTEXTE LOCAL REPERES SUR LE CONTEXTE LOCAL REPERES SUR LE CONTEXTE LOCAL - MA CLASSE AU CŒUR DE L HISTOIRE MULTIPLES OBJECTIFS : Comprendre l importance de la Bataille de l Atlantique dans la Seconde Guerre Mondiale

Plus en détail

A Eperlecques, le Blockhaus de 100 000 m3 était destiné à devenir une base de lancement de fusées V2.

A Eperlecques, le Blockhaus de 100 000 m3 était destiné à devenir une base de lancement de fusées V2. Les élèves de troisième ont découvert les principaux faits de la Seconde Guerre Mondiale (1939-1945) qui se sont déroulés dans notre région, le Nord-Pas-de-Calais. Cette visite sert d introduction à l

Plus en détail

Histoire Leçon 15 La marche vers la guerre ( 1938 / 1939) Dates : 1936 : remilitarisation de la Rhénanie 1938 : Anschluss de l Autriche

Histoire Leçon 15 La marche vers la guerre ( 1938 / 1939) Dates : 1936 : remilitarisation de la Rhénanie 1938 : Anschluss de l Autriche Histoire Leçon 15 La marche vers la guerre ( 1938 / 1939) 1936 : remilitarisation de la Rhénanie 1938 : Anschluss de l Autriche Septembre 1939 : début de la deuxième guerre mondiale Anschluss : annexion

Plus en détail

LA CAMPAGNE DE TUNISIE

LA CAMPAGNE DE TUNISIE MINISTÈRE DE LA DÉFENSE Collection «Mémoire et Citoyenneté» n 34 LA CAMPAGNE DE TUNISIE 1 er décembre 1942-13 mai 1943 DIRECTION DE LA MÉMOIRE, DU PATRIMOINE ET DES ARCHIVES ECPAD France Troupes allemandes

Plus en détail

Au cœur de la Bataille de Normandie. L objet au service de l Histoire. Liberty Alley, pôle mémoire de Bayeux. Visiter le musée. Actualités et agenda

Au cœur de la Bataille de Normandie. L objet au service de l Histoire. Liberty Alley, pôle mémoire de Bayeux. Visiter le musée. Actualités et agenda Dossier de presse 2015 Le Musée Mémorial de la Bataille de Normandie Au cœur de la Bataille de Normandie L objet au service de l Histoire Liberty Alley, pôle mémoire de Bayeux Visiter le musée Actualités

Plus en détail

La 1 ère Guerre mondiale

La 1 ère Guerre mondiale CM2 La 1 ère Guerre mondiale Histoire L Epoque contemporaine Objectifs notionnels : o o o -Prendre conscience de l ampleur du conflit -Comprendre la notion de guerre mondiale - Comprendre les conséquences

Plus en détail

H 6. La Seconde Guerre Mondiale (1939-1945)

H 6. La Seconde Guerre Mondiale (1939-1945) H 6. La Seconde Guerre Mondiale (1939-1945) En 1939, débute le conflit le plus meurtrier de l'histoire, la 2 nde Guerre Mondiale. Ce fut une vraie guerre mondiale et idéologique qui mobilisa l'ensemble

Plus en détail

L armée de la Loire à Beaugency (décembre 1870)

L armée de la Loire à Beaugency (décembre 1870) L armée de la Loire à Beaugency (décembre 1870) C est suite à la défaite de Sedan, en septembre 1870, que Gambetta, refugié à Tours décida de créer l armée de la Loire pour continuer le combat. Celle-ci

Plus en détail

Jean LEBLOND ENREGISTREMENT RÉALISÉ LE 05/04/2012 PAR MADAME MYRIAM FELLOUS-SIGRIST.

Jean LEBLOND ENREGISTREMENT RÉALISÉ LE 05/04/2012 PAR MADAME MYRIAM FELLOUS-SIGRIST. AV1 AT L041/E01 Jean LEBLOND M. Jean Leblond est né en 1926 à Paris. ENREGISTREMENT RÉALISÉ LE 05/04/2012 PAR MADAME MYRIAM FELLOUS-SIGRIST. STATUT DU TÉMOIN FONCTION À LA SNCF Cheminot pendant la Deuxième

Plus en détail

Bienvenue au Musée du Débarquement d Utah Beach!

Bienvenue au Musée du Débarquement d Utah Beach! E U Q I G O G A D LIVRET PE Bienvenue au Musée du Débarquement d Utah Beach! Bienvenue au Musée du Débarquement de Utah Beach! Crée à l endroit même où les troupes américaines ont débarqué en Normandie,

Plus en détail

CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU SECONDAIRE

CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU SECONDAIRE LE MUR DE L ATLANTIQUE PAGES 4-5 Le Mur était constitué de blockhaus de toutes sortes : des batteries d artillerie équipées de canons, des radars, des obstacles pour défendre les plages Reportez, pour

Plus en détail

Carnet de Guerre de Rob Roy, 1939 à 1944. Dossier de presse

Carnet de Guerre de Rob Roy, 1939 à 1944. Dossier de presse Dossier de presse 1 Présentation Né à Mont-de Marsan dans la Landes, le 3 octobre 1909, Robert de la Rivière (1909-1992) dit Rob Roy fut dès sa jeunesse un amoureux fou de l automobile et du dessin. Il

Plus en détail

Deuxième Guerre mondiale

Deuxième Guerre mondiale Musée de la Défense aérienne de Bagotville Premier cycle du primaire Nom : Deuxième Guerre mondiale FICHES D HISTOIRE Cher élève, Je m appelle Charles. Je vis au Canada avec ma soeur Charlotte et nos parents.

Plus en détail

Connectez vous sur: www.lavoixdunord.fr/lien-pub Qu est ce qu un lien commercial?

Connectez vous sur: www.lavoixdunord.fr/lien-pub Qu est ce qu un lien commercial? Offre commerciale Les liens commerciaux de La Voix du Nord Qu est ce qu un lien commercial? Détail du produit: Un lien commercial est un espace publicitaire intégrant un logo, une accroche, l adresse Internet,

Plus en détail

La répression nazie en Basse-Normandie après le débarquement

La répression nazie en Basse-Normandie après le débarquement La répression nazie en Basse-Normandie après le débarquement par Jean Quellien (professeur à l université de Caen) Avant d examiner ce que fut la répression nazie en Basse-Normandie après le 6 juin 1944,

Plus en détail

Carrière des Fusillés Musée de la Résistance de Châteaubriant

Carrière des Fusillés Musée de la Résistance de Châteaubriant INFORMATIONS Carrière des Fusillés Musée de la Résistance de Châteaubriant Le musée est situé route de Laval, à 2 km environ du centre de Châteaubriant (44), à la Sablière, carrière des fusillés. Horaires

Plus en détail

été 1914 dans la guerre 15/02-21/09/2014 exposition au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans

été 1914 dans la guerre 15/02-21/09/2014 exposition au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans été 1914 Nancy et la Lorraine dans la guerre exposition 15/02-21/09/2014 au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans 1 3 2 4 5 6 7 9 8 1870-1914 : une guerre attendue? Août 1914 : partis pour un été

Plus en détail

www.bastognewarmuseum.be

www.bastognewarmuseum.be 1 www.bastognewarmuseum.be Corbis All rights reserved DOSSIER PÉDAGOGIQUE 2 Parfois appelée Capitale de l Ardenne, ou encore Paris en Ardenne, la ville de Bastogne doit ses lettres de noblesse à son riche

Plus en détail

BICENTENAIRE DU SIEGE DE ROCROY 1815-2015 ROCROY DANS LA TOURMENTE La fin d'un Empire Week-end du 25 et 26 juillet 2015

BICENTENAIRE DU SIEGE DE ROCROY 1815-2015 ROCROY DANS LA TOURMENTE La fin d'un Empire Week-end du 25 et 26 juillet 2015 BICENTENAIRE DU SIEGE DE ROCROY 1815-2015 ROCROY DANS LA TOURMENTE La fin d'un Empire Week-end du 25 et 26 juillet 2015 Chers amis reconstitueurs, Au soir de la bataille de Waterloo, le Maréchal Blücher

Plus en détail

Pertes : Blessé : 1. Pertes : Blessés : 2

Pertes : Blessé : 1. Pertes : Blessés : 2 A 22 h, une vive fusillade allemande éclate en face de notre gauche et en face de la droite anglaise. Le tir de notre artillerie arrête immédiatement cette fusillade. La nuit est calme ; mêmes tirs systématiques

Plus en détail

LIVRET D ACCOMPAGNEMENT POUR LES VISITES SCOLAIRES

LIVRET D ACCOMPAGNEMENT POUR LES VISITES SCOLAIRES LIVRET D ACCOMPAGNEMENT POUR LES VISITES SCOLAIRES NIVEAU COLLèGE-LYCéE LES GRANDES ACCélératiOns pendant la seconde guerre mondiale Ce livret d accompagnement a été réalisé en 0 dans le cadre d un projet

Plus en détail

Les Sentiers. Mémoire DOSSIER DE PRESSE. de la AVRIL 2015. Communauté de Communes Chauny - Tergnier

Les Sentiers. Mémoire DOSSIER DE PRESSE. de la AVRIL 2015. Communauté de Communes Chauny - Tergnier Les Sentiers de la Mémoire DOSSIER DE PRESSE AVRIL 2015 Communauté de Communes Chauny - Tergnier Les Sentiers de la Mémoire Les représentants du Musée de la Résistance et de la Déportation de Picardie

Plus en détail

1er sept. 1939 Les troupes allemandes... C'est le début de la Seconde Guerre mondiale.

1er sept. 1939 Les troupes allemandes... C'est le début de la Seconde Guerre mondiale. Le contexte historique : la France pendant la Seconde Guerre mondiale Complétez la chronologie suivante. Vous pouvez vous référer au site http://www.e-chronologie.org/monde/ww2.php 1er sept. 1939 Les troupes

Plus en détail

La IIe Guerre mondiale, une guerre d anéantissement et génocides Introduction : «radicalisation de la violence» une guerre d anéantissement

La IIe Guerre mondiale, une guerre d anéantissement et génocides Introduction : «radicalisation de la violence» une guerre d anéantissement H2.1 : Guerres mondiales et espoirs de paix. La II e Guerre mondiale, une guerre d anéantissement et génocides. Introduction : Si la 1 ère guerre mondiale fut la première guerre totale, la 2 ème GM, par

Plus en détail

Le Commonwealth Britannique 70. CANADA ET AFRIQUE DU SUD 70.2 AFRIQUE DU SUD 70.1 CANADA 70.15 CONSTRUCTION DES UNITES

Le Commonwealth Britannique 70. CANADA ET AFRIQUE DU SUD 70.2 AFRIQUE DU SUD 70.1 CANADA 70.15 CONSTRUCTION DES UNITES 70.15 CONSTRUCTION DES UNITES A. UNITES TERRESTRES : L unité blindée 4-5 et les unités d infanterie 3-4 Canadiennes sont toujours construites au Canada et sont placées dans n importe quelle zone US. B.

Plus en détail

Le Musée canadien de la guerre

Le Musée canadien de la guerre 1, place Vimy Ottawa (Ontario) K1R 1C2 www.museedelaguerre.ca Le Musée canadien de la guerre Instruire. Préserver. Commémorer. Voilà le mandat du Musée canadien de la guerre (MCG), le musée national canadien

Plus en détail

I) La politique nazie d extermination

I) La politique nazie d extermination I) La politique nazie d extermination La Seconde guerre mondiale a été marquée par l extermination de 10 millions de personnes par les nazis. Les Juifs en particulier ont été les victimes d un génocide

Plus en détail

La Presse des Tranchées.

La Presse des Tranchées. La Presse des Tranchées. Importance du phénomène Il dut y avoir au moins 500 journaux des tranchées et très certainement plus, car les journaux de «14» étaient de si mauvaise qualité et de si faible tirage

Plus en détail

CNRD 2012-2013 : Communiquer pour résister C

CNRD 2012-2013 : Communiquer pour résister C CNRD 2012-2013 : Communiquer pour résister C CARLIER Jean AD18 140 J 25 Sa fonction de secrétaire de mairie lui permet de transmettre de précieux renseignements en faveur de la Résistance à l ennemi. Début

Plus en détail

Reflets de notre culture...

Reflets de notre culture... Reflets de notre culture... Bergues Tél. +33 (0)3 28 68 71 06 www.bergues-tourisme.fr Place Henri Billiaert 59380 Bergues Individuels et groupes : visites guidées sur réservation toute l année tous les

Plus en détail

L Allemagne déclare la guerre à la France. L Allemagne déclare la guerre à la Belgique qui a rejeté l ultimatum de la veille.

L Allemagne déclare la guerre à la France. L Allemagne déclare la guerre à la Belgique qui a rejeté l ultimatum de la veille. 1914 28 juin : L archiduc héritier du trône d Autriche-Hongrie, François Ferdinand, et son épouse, sont assassinés à Sarajevo (Bosnie-Herzégovine) par Gavrilo Prinzip. Cet événement sert de prétexte à

Plus en détail

L Histoire en photos Ressources: Photos officielles du Première Guerre mondiale

L Histoire en photos Ressources: Photos officielles du Première Guerre mondiale Drainage des tranchées Dans la France du Nord et la Belgique gorgées de pluie, les tranchées, pendant une bonne partie de l année, n étaient plus que des fossés boueux. La vie y devenait encore plus pénible

Plus en détail

rome carthage Jean-René Vernes

rome carthage Jean-René Vernes rome & carthage Jean-René Vernes Rome & Carthage a été créé en 1954. Edité à plusieurs reprises dans le monde, son mécanisme se fonde sur un jeu de 52 cartes traditionnel dans sa forme originelle. Son

Plus en détail

LE HAVRE, 1939-1945 ÉTAT DES SOURCES CONSULTABLES

LE HAVRE, 1939-1945 ÉTAT DES SOURCES CONSULTABLES Archives municipales du Havre Médiation culturelle État au 16 septembre 2014 LE HAVRE, 1939-1945 ÉTAT DES SOURCES CONSULTABLES 1. Sources d archives Contrairement aux archives historiques évacuées pour

Plus en détail

LE QUESNOY. Et les néo-zélandais : une amitié historique

LE QUESNOY. Et les néo-zélandais : une amitié historique LE QUESNOY Et les néo-zélandais : une amitié historique La Nouvelle-Zélande : à l autre bout du monde SOMMAIRE I > A l autre bout du monde: amitié entre Le Quesnoy et la Nouvelle-Zélande II > La bataille

Plus en détail

Sans communication, la guerre n'est pas possible

Sans communication, la guerre n'est pas possible 1 Sans communication, la guerre n'est pas possible Les Grands méchants loups sont allés au musée de la Communication de Berlin et ont parlé à Thomas Jander et Jutta Scherm. Ils ont eu la chance de pouvoir

Plus en détail

La seconde guerre mondiale, une guerre d anéantissement

La seconde guerre mondiale, une guerre d anéantissement Première Sa Evaluation Histoire La seconde guerre mondiale, une guerre d anéantissement Sujet classique mais attention à ne pas tomber dans un récit chronologique du conflit, ce qui serait horssujet. Réfléchir

Plus en détail

Commémorer la première attaque au gaz (et la deuxième bataille d Ypres, 1915) Traditions et novations. Observatoire du Centenaire!

Commémorer la première attaque au gaz (et la deuxième bataille d Ypres, 1915) Traditions et novations. Observatoire du Centenaire! 1 Commémorer la première attaque au gaz (et la deuxième bataille d Ypres, 1915) Traditions et novations Observatoire du Centenaire! Université de Paris I Par Dominiek Dendooven, Chercheur, In Flanders

Plus en détail

Le corps canadien et l'offensive des cent jours. Bronwen, Shanae, Rowan, Matthew et Dima

Le corps canadien et l'offensive des cent jours. Bronwen, Shanae, Rowan, Matthew et Dima Le corps canadien et l'offensive des cent jours Bronwen, Shanae, Rowan, Matthew et Dima Évolution du corps canadien 1915-1918 Qu'est-que c'est? C'était formé pendant la Première guerre mondiale Formé par

Plus en détail

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait.

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait. Jeudi 8 mai 2014 Cérémonie patriotique / Parvis de l Hôtel de Ville Discours de Karl Olive, Maire de Poissy, Conseiller général des Yvelines Monsieur le Ministre, Monsieur le Préfet, Madame la Conseillère

Plus en détail

compl mentaire des dossiers réalisés dans le cadre du Concours national de la Résistance notamment de ceux réalis

compl mentaire des dossiers réalisés dans le cadre du Concours national de la Résistance notamment de ceux réalis Introduction L ensemble ensemble documentaire qui suit est complémentaire compl mentaire des dossiers réalisés r dans le cadre du Concours national de la Résistance R sistance et de la Déportation, D notamment

Plus en détail

Lucien Bunel : enfant de Barentin, Juste parmi les Nations

Lucien Bunel : enfant de Barentin, Juste parmi les Nations Lucien Bunel : enfant de Barentin, Juste parmi les Nations Une exposition proposée par le groupe scout 1 ère Lucien Bunel, dans le cadre du 70 e anniversaire de la mort de Lucien Bunel en déportation LE

Plus en détail

LA VOIE DE LA VICTOIRE

LA VOIE DE LA VICTOIRE LA VOIE DE LA VICTOIRE Place de la Concorde Notre-Dame De Paris Environ 40 minutes - 3 km Repères Après leur Débarquement en Normandie le 6 juin 1944 les Alliés progressent vers l Est. En août 1944, Paris

Plus en détail

Visite commentée du cimetière britannique

Visite commentée du cimetière britannique Visite commentée du cimetière britannique Etaples accueille au cours de la Première Guerre mondiale le plus grand camp britannique sur le continent. En raison de sa position stratégique, Etaples est le

Plus en détail

LE GHETTO DE VARSOVIE

LE GHETTO DE VARSOVIE LA SECONDE GUERRE MONDIALE LE GHETTO DE VARSOVIE Gaumont Pathé archives, collection Pathé Les documents d archives Pathé nous transportent dans une actualité devenue, aujourd hui, de l histoire. Ces fragments

Plus en détail

NORD-PAS DE CALAIS. ASSOCIATION HORS CADRE Nicolas HUGUENIN / Bruno DURIEZ. 72, rue Gutenberg 59000 LILLE. Tél : 03 20 33 06 66 / fax : 03 20 33 06 77

NORD-PAS DE CALAIS. ASSOCIATION HORS CADRE Nicolas HUGUENIN / Bruno DURIEZ. 72, rue Gutenberg 59000 LILLE. Tél : 03 20 33 06 66 / fax : 03 20 33 06 77 NORD-PAS DE CALAIS ASSOCIATION HORS CADRE Nicolas HUGUENIN / Bruno DURIEZ 72, rue Gutenberg 59000 LILLE Tél : 03 20 33 06 66 / fax : 03 20 33 06 77 huguenin@horscadre.eu www.horscadre.eu TERRITOIRES 14

Plus en détail

Construction de la Base de sous-marins de Keroman

Construction de la Base de sous-marins de Keroman Le 3 septembre 1939 éclate la «drôle de guerre». Après l incendie volontaire des cuves à mazout du Priatec qui s étend au Cosquer, faisant 25 morts, et après un ultime combat meurtrier aux Cinq-chemins

Plus en détail

Reconstitution de la bataille de Waterloo 18 juin 1815-24 juin 210

Reconstitution de la bataille de Waterloo 18 juin 1815-24 juin 210 Reconstitution de la bataille de Waterloo 18 juin 1815-24 juin 210 Après avoir voyagé à Waterloo la semaine auparavant, il s'agissait de mettre en pratique tactique ce que nous avions appris. Le champ

Plus en détail

UNE SORTIE A REIMS AUTOUR DES THEMES DE LA PREMIERE ET DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE

UNE SORTIE A REIMS AUTOUR DES THEMES DE LA PREMIERE ET DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE UNE SORTIE A REIMS AUTOUR DES THEMES DE LA PREMIERE ET DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE INTRODUCTION. Dés septembre 1914 la ville de Reims se trouve sur la ligne de front. Le 4 septembre la cathédrale est

Plus en détail

( collection particulière - S.E.H.R.I. édition 39/45 avril 2009 pour http://39-45.over-blog.com/ & http://3945.chez.com )

( collection particulière - S.E.H.R.I. édition 39/45 avril 2009 pour http://39-45.over-blog.com/ & http://3945.chez.com ) FLAK ALLEMANDE 1941 ( collection particulière - S.E.H.R.I. édition 39/45 avril 2009 pour http://39-45.over-blog.com/ & http://3945.chez.com ) Flak est l'abréviation d'un mot allemand: Fliegerabwehrkanone,

Plus en détail

Le bilan humain et politique de la seconde guerre mondiale.

Le bilan humain et politique de la seconde guerre mondiale. Le bilan humain et politique de la seconde guerre mondiale. Le bilan pour les Alliés et pour l'axe. Les archives de la Solution Finale: Des Ghettos à Auschwitz ou Treblinka. Des juifs envoyés sous escorte

Plus en détail

LA LIBÉRATION DU TERRITOIRE ET LE RETOUR À LA RÉPUBLIQUE

LA LIBÉRATION DU TERRITOIRE ET LE RETOUR À LA RÉPUBLIQUE Le Service départemental de l Office national des anciens combattants et victimes de guerre 67 Le Centre Européen du résistant déporté Le Mémorial de l Alsace-Moselle les Amis de la Fondation pour la Mémoire

Plus en détail

C o m m u n i q u é Pour diffusion immédiate

C o m m u n i q u é Pour diffusion immédiate C o m m u n i q u é Pour diffusion immédiate Nathalie Roy, élève de l école secondaire Paul-Le Jeune, reçoit une bourse de 2 000 $ pour le centenaire de la Marine canadienne Shawinigan, le 16 juin 2010

Plus en détail

Compte-rendu de la visite au Musée de la Seconde Guerre mondiale en Nouvelle-Calédonie, à Nouméa.

Compte-rendu de la visite au Musée de la Seconde Guerre mondiale en Nouvelle-Calédonie, à Nouméa. Compte-rendu de la visite au Musée de la Seconde Guerre mondiale en Nouvelle-Calédonie, à Nouméa. Ce musée se situe en face de l Hôpital Gaston Bourret, rue Paul Doumer. Notre visite s est faite dans le

Plus en détail

notamment au Soudan en 1885 et en Afrique du Sud au tournant du 20e siècle.

notamment au Soudan en 1885 et en Afrique du Sud au tournant du 20e siècle. 1 Les archives de la Première Guerre mondiale au Canada : un survol Marcelle Cinq-Mars, archiviste, Bibliothèque et Archives Canada Introduction La Grande Guerre fut pour le Canada la première expérience

Plus en détail

1ère D.F.L. CONGRÈS DE STRASBOURG. 24 25 mai 2011 ----------------- Synthèse de l exposé de Colonel (H) ROBEDAT ancien du BM 4 ----------------

1ère D.F.L. CONGRÈS DE STRASBOURG. 24 25 mai 2011 ----------------- Synthèse de l exposé de Colonel (H) ROBEDAT ancien du BM 4 ---------------- 1ère D.F.L. CONGRÈS DE STRASBOURG 24 25 mai 2011 ----------------- La 1 ère DIVISION FRANCAISE LIBRE DANS LA DEFENSE DE l ALSACE Synthèse de l exposé de Colonel (H) ROBEDAT ancien du BM 4 Fin d année 1944

Plus en détail

Fiche pédagogique 5 : Se soigner à Paris

Fiche pédagogique 5 : Se soigner à Paris Fiche pédagogique 5 : Se soigner à Paris Se soigner à Paris Au total, la Grande Guerre a fait dix millions de morts, dont 1.4 million de Français et 21 millions de blessés. En France, on estime que 3 millions

Plus en détail

EXPOSITION. d art naval. dans les appartements du Président du Sénat. Célébration du 100 e anniversaire de la Marine canadienne

EXPOSITION. d art naval. dans les appartements du Président du Sénat. Célébration du 100 e anniversaire de la Marine canadienne EXPOSITION d art naval dans les appartements du Président du Sénat Célébration du 100 e anniversaire de la Marine canadienne Avant-propos du Président du Sénat L année 2010 marque le 100 e anniversaire

Plus en détail

REGARDS DE CINEASTES AMATEURS SUR LA PERIODE 39/45 EN HAUTE-NORMANDIE

REGARDS DE CINEASTES AMATEURS SUR LA PERIODE 39/45 EN HAUTE-NORMANDIE Depuis plusieurs années, la Mémoire Audiovisuelle de Haute-Normandie et le Service Educatif du Pôle Image ont conjugué leurs efforts pour permettre aux enseignants de découvrir et d utiliser le fonds de

Plus en détail

L ECPAD c est. une agence d images. un centre de production. un prestataire technique. un centre d archives, d actions scientifiques et pédagogiques

L ECPAD c est. une agence d images. un centre de production. un prestataire technique. un centre d archives, d actions scientifiques et pédagogiques L ECPAD, agence d images du ministère de la Défense depuis 1915, dispose de collections exceptionnelles d archives audiovisuelles et photographiques : plus de 9 millions de clichés et près de 30 000 titres

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE ECPAD 2015 CENTENAIRE DU CINEMA ET DE LA PHOTOGRAPHIE DES ARMEES

DOSSIER DE PRESSE ECPAD 2015 CENTENAIRE DU CINEMA ET DE LA PHOTOGRAPHIE DES ARMEES DOSSIER DE PRESSE ECPAD 2015 CENTENAIRE DU CINEMA ET DE LA PHOTOGRAPHIE DES ARMEES L ECPAD, agence d images du ministère de la Défense depuis 1915, dispose de collections exceptionnelles d archives audiovisuelles

Plus en détail

Amagney dans la tourmente

Amagney dans la tourmente Amagney dans la tourmente 1939-1945 Notre maison au bord de la route (automne 1934) Lucien dans sa petite auto (il avait 4 ans). Cette guerre emporta six Magnoulots : L auto a brûlé le 30 août 1944. (Georgette

Plus en détail

CARNET MUSEO MÔMES A BIENTÔT AU MUSEE PIERRE NOEL. Conception / Jennifer Fangille avec l aide de Karine Laine et Didier Mathieu

CARNET MUSEO MÔMES A BIENTÔT AU MUSEE PIERRE NOEL. Conception / Jennifer Fangille avec l aide de Karine Laine et Didier Mathieu CARNET MUSEO MÔMES A BIENTÔT AU MUSEE PIERRE NOEL +7 Conception / Jennifer Fangille avec l aide de Karine Laine et Didier Mathieu LE CENTENAIRE DE LA 1ère GUERRE MONDIALE Képi Le soldat français Il y a

Plus en détail

VASSIEUX-EN-VERCORS. Guide. des groupes scolaires et adultes 2015-2016 LADROME.FR

VASSIEUX-EN-VERCORS. Guide. des groupes scolaires et adultes 2015-2016 LADROME.FR VASSIEUX-EN-VERCORS Guide des groupes scolaires et adultes 2015-2016 LADROME.FR Édito Attaché à faire comprendre l histoire et plus particulièrement celle du Vercors, le musée départemental de la Résistance

Plus en détail

Témoignage de Madame. adame JALLATTE

Témoignage de Madame. adame JALLATTE Témoignage de Madame adame JALLATTE C est le 26 mai 2009 que nous avons rencontré Denyse LANDAUER, c est-à-dire Madame JALLATTE et son mari Charly-Sam JALLATTE, à leur domicile, au 13 bd Gambetta, l ancien

Plus en détail

1-1. La constitution des «BLOCS». Un monde bipolaire.

1-1. La constitution des «BLOCS». Un monde bipolaire. 1-De la guerre froide au monde d aujourd hui 1-1. La constitution des «BLOCS». Un monde bipolaire. Un monde bipolaire Le bloc de l ouest Le bloc de l est Grande puissance, chef de file du bloc Les Etats

Plus en détail

Chapitre 4 LA SECONDE GUERRE MONDIALE

Chapitre 4 LA SECONDE GUERRE MONDIALE Chapitre 4 LA SECONDE GUERRE MONDIALE Pourquoi la Seconde guerre mondiale est-elle une guerre d anéantissement? I. Un affrontement planétaire A. Les grandes phases de la guerre ...................... 1

Plus en détail

LIVRET PÉDAGOGIQUE. Depuis plus de 35 ans, notre famille recherche et étudie les objets de la 1ère guerre mondiale.

LIVRET PÉDAGOGIQUE. Depuis plus de 35 ans, notre famille recherche et étudie les objets de la 1ère guerre mondiale. LIVRET PÉDAGOGIQUE Situé à 10km au sud de Lille, le fort de Seclin est le dernier Fort intact de la ceinture de Lille. Oublié pendant de longues années, notre famille le restaure depuis plus de 18 ans

Plus en détail

Découvrez 14-18 autrement

Découvrez 14-18 autrement septembre 2015 Découvrez 14-18 autrement DOSSIER DE PRESSE Comprendre l Histoire en s amusant, c est le nouveau pari du Musée de la Grande Guerre pour la rentrée! www.museedelagrandeguerre.eu DEPUIS SON

Plus en détail

LE COURRIER DU DETACHEMENT D ARMEE

LE COURRIER DU DETACHEMENT D ARMEE AMICALE PHILATÉLIQUE - 5 - N 574 / AVRIL 2012 LE COURRIER DU DETACHEMENT D ARMEE DE BELGIQUE 1914-1915. Par André VAN DOOREN De septembre à octobre 1914, après la bataille de la Marne, les armées alliées

Plus en détail

Journal de marches et d opérations du 28 e RI Cote 26N603, SHD, Vincennes. La Bovelle Cerny-Ailles 28 juin 2 juillet 1917

Journal de marches et d opérations du 28 e RI Cote 26N603, SHD, Vincennes. La Bovelle Cerny-Ailles 28 juin 2 juillet 1917 Journal de marches et d opérations du 28 e RI Cote 26N603, SHD, Vincennes La Bovelle Cerny-Ailles 28 juin 2 juillet 1917 28 Juin (Jeudi) S.p.a. 53 2582 Le 28 Juin à 6h du matin, le lieutenant-colonel prend

Plus en détail

14/18. Nicolas BENOIT

14/18. Nicolas BENOIT Dans les cryptes du cénotaphe de la Pointe Saint Mathieu, plus de 1300 marins morts pour la France sont honorés. La vie de chaque marin est racontée sur le site de l association (www.auxmarins.net). 14/18

Plus en détail

CENTRE DE LA MINE ET DU CHEMIN DE FER EXPOSITION A BONDUES (59), 5 AU 20 NOVEMBRE 2011

CENTRE DE LA MINE ET DU CHEMIN DE FER EXPOSITION A BONDUES (59), 5 AU 20 NOVEMBRE 2011 CENTRE DE LA MINE ET DU CHEMIN DE FER EXPOSITION A BONDUES (59), 5 AU 20 NOVEMBRE 2011 CMCF62 (FFMF) Extraits de La Gazette des Petites Échelles déc. 2011 Cette exposition tombe fort à propos pour célébrer

Plus en détail

Carnet de guerre de Rob Roy, 1939-1944

Carnet de guerre de Rob Roy, 1939-1944 Dossier enseignant Exposition du 25 avril au 30 juillet Musée des Armes de Tulle Carnet de guerre de Rob Roy, 1939-1944 Récit du dimanche 12 mai 1940 : «Le soir venu, plus un anglais ne reste sur le terrain

Plus en détail

LE QUOTIDIEN DANS L ABRI

LE QUOTIDIEN DANS L ABRI LE QUOTIDIEN DANS L ABRI 7AUDIOGUIDE Avant l état de siège, plusieurs centaines de personnes descendent dans l abri le temps d une alerte aérienne. Pas de banc, l éclairage y est installé tardivement :

Plus en détail

La seconde guerre mondiale

La seconde guerre mondiale CM2 Découverte du monde Histoire Compétences : La violence du XXe siècle : les deux conflits mondiaux La seconde guerre mondiale - À partir de l étude de cartes et de documents statistiques, comprendre

Plus en détail

GRÉVILLE-HAGUE (Manche) : Morts pour la France (1914-1919)

GRÉVILLE-HAGUE (Manche) : Morts pour la France (1914-1919) 1 GRÉVILLE-HAGUE (Manche) : Morts pour la France (1914-1919) (4 e version, 31 oct. 2014) Notice par Hugues Plaideux, d après le site «Mémoire des Hommes» du Ministère de la Défense, l état civil, les répertoires

Plus en détail

Le Var et la Grande Guerre. dans les collections photographiques et cinématographiques de l ECPAD (1915-1919).

Le Var et la Grande Guerre. dans les collections photographiques et cinématographiques de l ECPAD (1915-1919). Le Var et la Grande Guerre. dans les collections photographiques et cinématographiques de l ECPAD (1915-1919). Les archives de la SPCA sur le Var Nombre de reportages : 27 (environ 1350 photos) Nombre

Plus en détail

CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU 3 ème

CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU 3 ème CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU 3 ème DU REGIME DE VICHY AU RETOUR DE LA REPUBLIQUE DE LA DECLARATION DE GUERRE A LA DEFAITE DE LA FRANCE PAGES 4-5 Les documents ci-dessous évoquent les premiers mois

Plus en détail

LA 2 GUERRE MONDIALE : UNE GUERRE D ANEANTISSEMENT

LA 2 GUERRE MONDIALE : UNE GUERRE D ANEANTISSEMENT LA 2 GUERRE MONDIALE : UNE GUERRE D ANEANTISSEMENT Problématique Qu est- ce qui fait de la 2 Guerre mondiale une guerre d anéantissement? Plan I- Une guerre planétaire d anéantissement en 2 actes. II-

Plus en détail

Unité 5 : Le Canada dans la Seconde Guerre mondiale (1939 à 1945)

Unité 5 : Le Canada dans la Seconde Guerre mondiale (1939 à 1945) Résultats d apprentissage spécifiques Unité 5 : Le Canada dans la Seconde Guerre mondiale (1939 à 1945) programme d études - histoire du canada 1231 (version provisoire 2011) 83 RAS 5 Les élèves doivent

Plus en détail

Clash of Giants II. Les campagnes de Galicie et d Ypres de 1914. Conception du jeu Ted Raicer LIVRE DES BATAILLES

Clash of Giants II. Les campagnes de Galicie et d Ypres de 1914. Conception du jeu Ted Raicer LIVRE DES BATAILLES Clash of Giants II Les campagnes de Galicie et d Ypres de 1914 Conception du jeu Ted Raicer LIVRE DES BATAILLES La campagne de Galicie, 1914 1.0 Introduction...2 2.0 Composants...2 3.0 Mise en place du

Plus en détail

Les soldats se sentirent mal à l aise devant elle. Comment une si jeune fille peut-elle avoir des yeux pleins de froideur?

Les soldats se sentirent mal à l aise devant elle. Comment une si jeune fille peut-elle avoir des yeux pleins de froideur? Chapitre 17 : Piège Dix ans après le Traité de Coruscant, sur la planète d Aldérande, la République envoya un groupe de dix soldats dont une, âgée seulement de dix-neuf ans pour protéger un avant-poste

Plus en détail

- BATAILLES URBAINES MODERNES

- BATAILLES URBAINES MODERNES - - BATAILLES URBAINES MODERNES Le jeu de simulation tactique en agglomération PRESENTATION : Les batailles urbaines modernes offrent de grandes possibilités tactiques, mais la complexité du champ de bataille

Plus en détail

Dossier Enseignant - mieux préparer sa visite - CP à CE2

Dossier Enseignant - mieux préparer sa visite - CP à CE2 Dossier Enseignant - mieux préparer sa visite - CP à CE2 Sommaire - Présentation o Visite au Musée Airborne o Une visite, trois bâtiments o Un musée ouvert au jeune public - Offre pédagogique : mieux préparer

Plus en détail

Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas-de-Calais

Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas-de-Calais Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas-de-Calais L artisanat de la région Nord - Pas de Calais CHIFFRES CLÉS 2013 Éditorial du Président de la Chambre de métiers et de l artisanat de

Plus en détail

Souvenirs et devoir de mémoire

Souvenirs et devoir de mémoire Souvenirs et devoir de mémoire Je suis doublement incité à raconter mes souvenirs, d abord à la demande des parents de certains évadés, et ensuite à la demande d un officier supérieur, à qui j avais montré

Plus en détail

Communiqué de presse. Les Voies de la Liberté. Exposition temporaire 2015 Mémorial National de la Prison de Montluc

Communiqué de presse. Les Voies de la Liberté. Exposition temporaire 2015 Mémorial National de la Prison de Montluc Exposition temporaire 2015 Mémorial National de la Prison de Montluc Les Voies de la Liberté Du 15 septembre 2015 au 28 mai 2016 Communiqué de presse Mémorial de la Shoah, CDLV82017 Le Mémorial En 2009,

Plus en détail

Balade commentée : Les fusillés d Aulichamps

Balade commentée : Les fusillés d Aulichamps 15 8 2014 Balade commentée : Les fusillés d Aulichamps Rendez-vous Place de l Eglise devant l Eglise Saint-Pierre à 14 heures Durée de la balade : environ 2 heures Descriptif : Balade découverte du quartier

Plus en détail

La Kilianstollen,, une galerie allemande de la 1 ère Guerre Mondiale. Cérémonie de commémoration 20 NOVEMBRE 2011

La Kilianstollen,, une galerie allemande de la 1 ère Guerre Mondiale. Cérémonie de commémoration 20 NOVEMBRE 2011 20 NOVEMBRE 2011 La Kilianstollen,, une galerie allemande de la 1 ère Guerre Mondiale Cérémonie de commémoration Direction régionale des affaires culturelles Alsace Commune de Carspach AVANT-PROPOS L archéologie

Plus en détail